Les Crises Les Crises
31.août.201431.8.2014 // Les Crises

[Reprise] Faut-il nous battre pour Donetsk ?

Merci 0
J'envoie

Un intéressant papier d’Herodote.net du 29 aout (dont je ne partage pas cependant certaines tournures)

Voilà que la guerre reprend en Ukraine, aux portes de l’Union européenne ! Vingt-cinq ans après la fin de la guerre froide, cette crise incongrue résulte d’un malentendu historique entre la Russie et les Occidentaux.

On peut lire aussi notre éditorial : Gare à ne pas désespérer la Russie.

« Sont-ils tous devenus fous ? » se demandait récemment Jacques Attali à propos des dirigeants européens (*).

Après les manifestations de Maidan, à Kiev, à l’automne 2013, le nouveau gouvernement ukrainien n’a rien eu de plus pressé que d’ôter au russe, langue parlée par un tiers de leur population, son statut de langue officielle.

Et c’est avec les encouragements de l’Union européenne, de l’OTAN et de quelques intellectuels déphasés qu’il est entré en guerre contre les séparatistes russophones de Crimée et du Donbass, qui ne supportaient plus d’être traités en parias.

Ainsi les dirigeants occidentaux approuvent-ils le droit à l’autodétermination des peuples quand il concerne les Catalans, les Écossais, les Corses ou encore les Tibétains, mais ils le violent en Ukraine. Il est vrai que tout est permis quand il s’agit de repousser l’ogre russe et relancer la « guerre froide ».

D’Eltsine à Poutine, quelle différence ?

Ah, c’est sûr, les Occidentaux avaient plus de sympathie pour Boris Eltsine que pour Vladimir Poutine, qui lui a succédé en 1999 à la tête de la Fédération russe.

D’abord, il avait l’alcool joyeux. Ensuite, il avait accueilli à bras ouverts les « Chicago boys » et, sur les conseils de ces missionnaires du néolibéralisme, il avait bradé l’économie russe aux anciens apparatchiki du Parti communiste. Cette politique éclairée avait conduit à l’effondrement démographique de la Russie.

Poutine a, lui, tous les défauts. Il est issu de la police d’État, le FSB (ex-KGB), dont l’historienne Hélène Carrère d’Encausse rappelle avec une nuance d’humour qu’il est le vivier des cadres russes, à l’égal de l’ENA en France. Ses manières sont celles d’un tsar et il ne cache pas son mépris des démocraties occidentales.

Plus gravement, il s’est mis en tête de redresser son pays en instaurant des barrières protectionnistes pour sauver l’industrie, en mettant au pas les hiérarques, voire en les jetant en prison, et en brutalisant les médias. Le pire est qu’il semble y réussir comme le montrent les indicateurs démographiques relevés par le démographe Emmanuel Todd. Cela lui vaut d’être immensément populaire dans son pays.

La Russie (145 millions d’habitants) n’est plus menacée de disparition à moyen terme. Son indice de fécondité (1,2 enfants par femme en 1999, 1,7 en 2013) est remonté au-dessus de celui de la Chine (1,5), de l’Ukraine (1,5) et bien sûr de l’Europe, pour ne rien dire de l’Allemagne (1,4). Niveau d’éducation, accession des filles à l’enseignement supérieur, mortalité infantile, suicide… tous les indicateurs témoignent de ce que la population russe reprend lentement confiance en son destin.

C’est cette renaissance encore fragile de la plus grande nation du continent que les dirigeants européens s’appliquent à briser avant qu’un disciple de Charles de Gaulle ne s’avise de construire « l’Europe de l’Atlantique jusqu’à l’Oural ».

En finir avec la Russie ?

Certains, en Suède et plus encore en Pologne, cachent à peine leur désir de vengerPoltava et Katyn. « Isolons la Russie et renvoyons-la dans ses lointaines steppes asiatiques », clament-ils.

Les gens de Bruxelles (l’OTAN et la Commission européenne) s’y sont essayé en 2008 avec la Géorgie. Ils ont encouragé celle-ci à rompre avec Moscou et se rapprocher de l’Union européenne, voire entrer dans l’OTAN, en violation de la promesse faite en 1991 à Mikhail Gorbatchev, dernier chef d’État soviétique, de ne pas étendre l’alliance aux portes de la Russie. La tentative a fait long feu après que Vladimir Poutine eut brutalement ramené la Géorgie au bercail.

Oublieux de la leçon (*), ils ont donc récidivé cinq ans plus tard avec l’Ukraine, ou« petite Russie », en l’invitant à s’émanciper de Moscou et se rapprocher de l’Union européenne et de l’OTAN, ce que les Russes ont perçu comme une nouvelle manifestation d’hostilité à leur égard.

L’Ukraine ! Jusqu’à ces derniers mois, nous méconnaissions ce pays tout autant que la Géorgie. À sa partie orientale russophone, la « Nouvelle Russie », les Soviétiques ont rattaché la partie occidentale, enlevée aux mondes balkanique, carpathique et polonais. De ces régions pauvres mais fières sont issus les nationalistes qui s’associèrent aux envahisseurs allemands pendant la Seconde Guerre mondiale et aussi ceux qui se sont retrouvés sur Maidan à l’automne 2013 pour renouveler leur sympathie à l’adresse de l’Europe, de l’Allemagne et de la Pologne.

Cette sympathie justifie-t-elle que nous enfonçions un coin entre l’Ukraine et la Russie ? Est-il urgent et utile de nous rapprocher de l’Ukraine, avec son économie en lambeaux, sa société en loques et sa démographie sinistrée ? L’Ukraine, notons-le, est, de tous les pays de la planète, celui dont la population devrait le plus diminuer d’ici 2050 (34 millions d’habitants au lieu de 45 millions dans les frontières de 2013 d’après les démographes de l’ONU).

Las. Après un échec cuisant sur la Crimée, reprise par la Russie le 17 mars 2014, le président ukrainien Petro Porochenko a retourné son armée contre ses concitoyens russophones du Donbass, ne leur offrant que la « paix des cimetières ». Au lieu de calmer ses pulsions bellicistes, les Européens se sont enferrés dans leur erreur. Ils ont choisi de s’en prendre exclusivement à son homologue russe.

Il s’en est suivi une escalade ukraino-occidentale, combinant sanctions économiques contre la Russie et opérations de guerre contre les séparatistes du Donbass, soutenus en sous-main par les Russes.

Le président Barroso, qui, avec Bush Jr, Blair et Aznar, a envoyé les Irakiens en enfer, s’est autorisé à menacer la Russie de ses foudres. Et tant pis si l’économie européenne, qu’il a déjà mise à terre, risque de s’enfoncer dans des profondeurs encore insoupçonnées. Les Russes ont fait comprendre qu’ils sauraient se passer des pommes de Pologne, du poulet français, des machines allemandes et aussi des bateaux Mistral construits à prix d’or par la France… Tant mieux pour les agriculteurs brésiliens, les fabricants de machines-outils japonais et les fabricants d’armements israéliens qui déjà se frottent les mains.

« Mourir pour Donetsk ? »

Autrement plus habile que les stratèges de Bruxelles, Poutine a laissé les Ukrainiens épuiser leurs maigres ressources dans la guerre du Donbass. Un moment déstabilisé par le crash imprévu de l’avion MH17 de la Malaysia Airlines, le 17 juillet 2014, au-dessus de la zone des combats (298 victimes), vraisemblablement dû à un tir des pro-russes, il a fait le gros dos avant de reprendre l’initiative un mois plus tard, une fois l’affaire oubliée.

Le 27 août 2014, après avoir amusé la galerie avec un convoi humanitaire, il a engagé dix mille militaires en Ukraine et, en quelques heures, brisé l’armée de Kiev. Petro Porochenko, pris au piège de son incurie, appelle à l’aide les Européens et l’OTAN après avoir perdu son armement et écrasé sous les bombes la principale région industrielle de son propre pays.

Devons-nous donc prendre le risque de mourir pour Donetsk ? Quand la question fut posée en 1939 à propos de Dantzig, il y avait de bonnes raisons pour répondre oui. Le dictateur qui menaçait Dantzig et la Pologne ne cachait pas ses visées sur le reste de l’Europe.

Rien de tel aujourd’hui. Poutine, que l’Ukrainien Porochenko et le Portugais Barroso ont choisi d’affronter, ne demande qu’à poursuivre le redressement de son pays sans être isolé de ses alliances traditionnelles ni menacé par l’installation de l’OTAN à ses portes. Il sait que ses compatriotes ne lui pardonneraient pas de reculer là-dessus ni d’abandonner les russophones d’Ukraine à la vengeance des Galiciens. Lui-même n’acceptera jamais de renvoyer la Russie dans les ténèbres eltsiniennes.

Faut-il donc l’acculer dans ses retranchements ? Sauf à vouloir en finir avec la Russie, cette option est indigne de tout homme d’État digne de ce nom, qui se doit au contraire de ménager à ses adversaires une issue honorable. L’Union européenne a provoqué la crise actuelle en tentant de détacher l’Ukraine de la Russie alors qu’elle n’en a ni les moyens financiers ni la capacité politique. Il lui appartient maintenant d’amorcer la désescalade.

Il s’agit : 1) d’entériner le retour de la Crimée dans le giron russe, 2) d’imposer une fédéralisation de l’Ukraine, seule voie de sortie après les troubles de ces derniers mois qui ont creusé un abîme entre les différentes composantes du pays. Ces avancées politique peuvent s’accompagner en contrepartie d’un rapprochement économique entre la Russie, l’Ukraine et l’Union européenne, profitable à toutes les parties, en faisant fi de la brutalité du président russe et de son approche peu démocratique des conflits (*).

Le ballet diplomatique des derniers jours d’août 2014 donne à penser que cette solution raisonnable finira par être mise en oeuvre sous l’impulsion des deux seuls« hommes » d’État qui restent en Europe : la chancelière Angela Merkel et Vladimir Poutine. La première, devenue le chef de facto de l’Union européenne, a tenté le 23 août, à Kiev, de calmer l’Ukrainien Porochenko et l’a invité à faire enfin des concessions à ses compatriotes russophones. Le second, après avoir fait la preuve de sa détermination, est en situation aujourd’hui de calmer le jeu à son avantage, en obtenant une neutralisation de l’Ukraine.

Joseph Savès, Herodote.net

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

291 réactions et commentaires - Page 2

  • Spipou // 31.08.2014 à 17h26

    Un petit exemple :

    “GR: An army threatens the lives and well-being of innocent people. It is created for this purpose. Officers who have graduated from military school – they are professional killers, or didn’t you know this? You did not know? This is not a man who walks with a flag at the parade, but a man who kills another man in a trench.

    He learned this, just as I did – in my case, to become a fighter pilot. A beautiful word; at home it is common. Remove the word pilot and understand what I am: a fighter, an exterminator. What do I have to do? – Exterminate.

    “Général Ruban : Une armée menace les vies et le bien-être de personnes innocentes. Elle a été créée dans ce but. Les officiers qui sont diplômés d’une école militaire, ce sont des tueurs professionnels, vous ne le saviez pas ? Vous ne saviez pas ça ? Il ne s’agit pas d’un homme qui marche au défilé avec un drapeau, mais d’un homme qui tue un autre homme dans une tranchée.

    Il a appris à faire ça, tout comme moi ; en ce qui me concerne, je suis devenu un pilote de chasse. Quel joli mot ! A la maison, c’est une habitude de dire ça. Retirez le mot pilote et comprenez ce que je suis : un combattant, un exterminateur. Qu’est-ce que j’ai à faire ? Exterminer.”

    Et le passage le plus intéressant :

    “Either side could have won this war eight times already.

    Someone is not interested in ending the war.”

    “Chaque camp aurait pu gagner cette guerre huit fois déjà.

    Il y a quelqu’un qui n’a pas d’intérêt à cesser la guerre.”

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 17h27

    L’ambassade de Pologne au canada se met aussi sur le chapitre Dantzig
    =
    Retweeted by Embassy of Poland CA
    Marcin Bosacki @MarcinBosacki · Aug 29

    75 years ago today, NYT: Berlin thinks door is left open for peaceful solution pic.twitter.com/CnPZYM0Ri6 via @euromaidan
    =

      +0

    Alerter
  • dugesclin // 31.08.2014 à 17h30

    La constitution française dit :
    “La République française, fidèle à ses traditions, se conforme aux règles du droit public international. Elle n’entreprendra aucune guerre dans des vues de conquête et n’emploiera jamais ses forces contre la liberté d’aucun peuple.” Principe 12 du préambule de la Constitution de 1946 – texte constitutionnel.
    je ne voit pas pourquoi le Président de la République qui “veille au respect de la constitution” (article 5) nous demanderait de nous battre pour Donestk.

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 17h41

      La constitution Francaise c’est completement Has Been Duguesclin, ce qui compte maintenant c’est l’OTAN

      Laurence Parisot @LaurenceParisot · Aug 28
      Article 5 – Nato – #Ukraine …Escalade.
      =
      http://www.nato.int/terrorism/cinq.htm
      =
      Les parties conviennent qu’une attaque armée contre l’une ou plusieurs d’entre elles survenant en Europe ou en Amérique du Nord sera considérée comme une attaque dirigée contre toutes les parties, et en conséquence elles conviennent que, si une telle attaque se produit, chacune d’elles, dans l’exercice du droit de légitime défense, individuelle ou collective, reconnu par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, assistera la partie ou les parties ainsi attaquées en prenant aussitôt, individuellement et d’accord avec les autres parties, telle action qu’elle jugera nécessaire, y compris l’emploi de la force armée, pour rétablir et assurer la sécurité dans la région de l’Atlantique Nord.

        +0

      Alerter
      • dugesclin // 31.08.2014 à 19h34

        Alors, il faut changer officiellement la constitution française, notamment les articles 2 et 5 :
        Art. 2. – La langue de la République est le français.
        L’emblème national est le drapeau tricolore, bleu, blanc, rouge.
        L’hymne national est « La Marseillaise ».
        La devise de la République est « Liberté, Égalité, Fraternité ».
        Son principe est : gouvernement du peuple, par le peuple et pour le peuple.
        Art. 5. – Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’Etat.
        Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités.”

        Ce changement devrait se faire par référendum ou alors il y a eu un coup d’état. Que dire d’un Président dont la légitimité est due à une constitution obsolète ?

          +0

        Alerter
        • Macarel // 31.08.2014 à 23h54

          L’oligarchie de la Banque et de la Finance se fiche de la souveraineté des peuples.

          Elle a tout fait pour s’en affranchir, et maintenant qu’elle y est arrivée, elle fait ce qui est dans son intérêt, point barre.

          Si ça passe par faire la guerre à Poutine et aux russes, elle le fera. Que les peuples en subissent les conséquences terribles et désastreuses, elle n’en a strictement rien à battre. Elle n’en a déjà rien à battre en Ukraine, ce qu’elle veut c’est annexer l’Ukraine à l’OTAN, quel qu’en soit le prix.

          D’autant plus, que de toute façon, les peuples sont endormis par la propagande des médias de masse à son service. Quant aux quelques contestataires pacifiques, il est aisé de les discréditer, grâce, toujours à la manipulation des médias de masse. En ne montrant que les quelques violents ou provocateurs, qui ne manquent jamais de sévir quand il y a des manifestations.

            +0

          Alerter
      • dugesclin // 01.09.2014 à 10h00

        Il faudrait aussi supprimer l’article 3. de la déclaration de 1789 (texte constitutionnel) : Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.
        Ou carrément le préambule de notre Constitution. Ou la brûler solennellement dans un vaste show Mussolinien.

          +0

        Alerter
        • Noam // 01.09.2014 à 13h14

          .
          Un autodafé constitutionnel européen ?
          Voilà l’occasion d’une nouvelle manifestation à proposer à nos élites en mal d’idées pour animer leur troupeau…

            +0

          Alerter
  • lusofranc // 31.08.2014 à 17h40

    Pour Lerderien
    Un lien d’une conference de P Hilard.
    Sans prendre position,il explique admirablement bien tres comprehensible.
    Apres avoir vu la video (+/-1h15) on ne voit plus les comporterments geopolitiques de l’UE,de la Russie des USA ect..voir le monde de la meme façon.
    http://www.youtube.com/watch?v=Y2D8J0e5Fms.

      +0

    Alerter
  • Noam // 31.08.2014 à 17h58

    .
    La voix de la Russie : (à l’instant)

    Les questions concernant l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN et à l’UE ne pourront pas être résolues tant que le conflit armé se poursuit dans l’Est de l’Ukraine, a déclaré le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka à son retour à Prague après le sommet de l’UE à Bruxelles.

      +0

    Alerter
  • Papagateau // 31.08.2014 à 18h02

    Merkel est une bonne politicienne arriviste : elle penche du côté de l’opinion publique, ou ce qu’elle en croit, c’est à dire, la revue de presse du jour.

    Les journalistes sont plus indépendants du peuple, car c’est le patron qui les paie.

    Quant au patron, c’est aussi un industriel, et son principal débouché, juste après la France, c’est les USA.

      +0

    Alerter
  • Nihil // 31.08.2014 à 18h12

    Vous avez aimé l’UE barroso-allemande ? Vous adorerez l’UE tusko-balte !
    En vente prochainement sur vos écrans (Il est inutile de réserver)

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 18h21

    Post FB de Soutien à la République du Donbass :
    D’APRèS L’ANALYSTE RUSSE IGOR PANARINE, UNE CENTAINE DE CONSEILLERS AMéRICAINS DE LA CIA ET DU PENTAGONE SONT ACTUELLEMENT BLOQUéS DANS LE PORT DE MARIOUPOL ENCERCLé PAR LES FORCES POPULAIRES DE LIBéRATION DE NOUVELLE RUSSIE. IL Y AVAIT à MARIOUPOL ENVIRON 200 CONSEILLERS U$ DIRIGEANT EN FAIT LES OPéRATIONS MILITAIRES CONTRE LE DONBASS ET TOUS N’ONT PAS EU LA JUDICIEUSE IDéE DE PARTIR à TEMPS… JE COMPRENDS MAINTENANT L’INSISTANCE DE POUTINE POUR QUE LES COMBATTANT DU DONBASS OUVRE UN CORRIDOR HUMANITAIRE

    Quelqu’un a des infos là-dessus ?

      +0

    Alerter
    • Bruno L // 31.08.2014 à 18h24

      Pourquoi l’insistance de Poutine? Pensez vous qu’il voulait “récupérer” les gars de la CIA pour un “petit” marchandage?

      Cela étant, j’ai vu quelque part un tweet indiquant qu’une énorme colonne de renforts “loyalistes” arrivait vers Mariopol. …

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 19h18

        Surtout qu’ils les tiennent bien, le Nuremberg qui va s’en suivre sera édifiant pour l’occident.

          +0

        Alerter
  • Stephanie // 31.08.2014 à 18h23

    Je ne sais plus où j’avais lu que si M. Rasmussen en rajoutait dans la propagande guerre, c’était parce qu’il était sur le départ… Après une petite recherche, ce Monsieur sera remplacé en septembre par M. Jens Stoltenberg, norvégien.
    Deux articles ci-dessous, le premier sur M. Rasmussen, le second sur son remplaçant. Qu’en pensez-vous ?
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20131211.AFP4850/otan-le-mandat-de-rasmussen-prolonge-de-deux-mois.html
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2014/03/28/le-norvegien-stoltenberg-va-prendre-la-tete-de-l-otan_4391621_3214.html

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 31.08.2014 à 20h32

      je crains @stéphanie que jens est à anders ce que le web 2.0 est au web 1.0.son père thorvald était représentant de l onu en yougoslavie lors de la guerre. le fils jens était contre l otan ds sa jeunesse.tu me diras solana qui était aussi contre l otan jeune .était le chef. de l otan qui bombarda belgrade.jens eu la malchance d être premier ministre lors de la tuerie breivik.personnellement je crains le pire.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 31.08.2014 à 20h43

        un signe qui ne trompe pas le nombre de contacts twitter de jens.tellement élevé que ça ne s explique que par les services secrets derrière.le seul en europe qui fait mieux.cameron .mi6 is still mi6.anders fogh en à beaucoup moins.web 1.0

          +0

        Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 18h29

    Par La Voix de la Russie | Les questions concernant l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN et à l’UE ne pourront pas être résolues tant que le conflit armé se poursuit dans l’Est de l’Ukraine, a déclaré le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka à son retour à Prague après le sommet de l’UE à Bruxelles.
    =
    http://french.ruvr.ru/news/2014_08_31/LUkraine-ne-sera-pas-acceptee-a-lOTAN-et-a-lUE-avec-ses-problemes-territoriaux-la-Republique-tcheque-9687/

    Erdbeben im Kiewer Parlament – Staat bankrott, Armee kaputt
    Tremblement de terre au Parlement ukrainien : l’État est en faillite, l’armée est fichue
    =
    http://einarschlereth.blogspot.se/2014/08/erdbeben-im-kiewer-parlament-staat.html

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 18h34

    Tiens, tiens le nouvel Obs change de discours !.. Il y a aussi une vidéo dont je connais pas la teneur (elle ne s’ouvre pas) mais qui pourrait aller dans le sens de “c’est pas ce qu’on disait avant” (” Crash MH17 en Ukraine: la mission des experts gagne en puissance”)

    http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1229696-ukraine-la-punition-du-donbass-par-kiev-ou-l-erreur-de-l-europe-vis-a-vis-de-la-russie.html

      +0

    Alerter
    • Nihil // 31.08.2014 à 23h45

      “Si la Russie est dangereuse, ce n’est certainement pas quand elle règle les questions restées en suspens après la chute de son empire. C’est parce qu’elle nous rappelle que le monde ne peut pas devenir un parc de loisirs américain : nous avons plus à perdre qu’elle si nous nous l’aliénons.”

      Conclusion de l’article.
      Espérons que la vidéo fonctionnera demain.
      La brise se lève ?

        +0

      Alerter
    • sadsam // 01.09.2014 à 00h14

      @Hellebora

      Il a déjà écrit des articles intéressants, cités ici.
      Il semble aujourd’hui que les psys soient plus fiables que les journalistes professionnels.

        +0

      Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 18h38

    DONETSK, August 31, /ITAR-TASS/. East-Ukrainian self-defense forces have encircled the airport in Donetsk but it is still held by the Ukrainian military and security forces, a spokesman for the regional self-defense forces told Itar-Tass.

      +0

    Alerter
    • fanfan // 31.08.2014 à 18h59

      Gleb Bazov ‏@gbazov 6 min

      #ALL – Oooh-la-la … LOTS OF MERCENARY POLES BEING TAKEN PRISONER at the #Donetsk Airport. #NOVOROSSIYA #UKRAINE #POLAND #NATO

        +0

      Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 18h44

    >>> Nous avons le pouvoir de refuser le projet des États-Unis !

    “Nous avons, nous les 99,99 %, tous les pouvoirs pour arrêter ces agressions meurtrières fomentées par les États-Unis, en rejetant la machine de propagande qui ment et trompe en permanence, en rejetant et en refusant d’écouter les grands médias pressetitués.

    Peter Koenig
    Traduit par Goklayeh pour S

      +0

    Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 19h11

    Jacques Sapir ‏@russeurope 1 min
    URGENT: Correspondant confirme mercenaires polonais capturés par forces DPR. Plusieurs sont blessés. Combats toujours en cours #Novorossiya

    Just A Nobody ‏@JustANobody2 3 min
    #Russia demands publication of recordings from downed flight #MH17 http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/russia/11065413/Russia-demands-publication-of-recordings-from-downed-flight-MH17.html … #Ukraine #Kiev #Donetsk #Lugansk #Novorossiya

    jose nascimento ‏@45Zoroastro 6 min
    #Ukraine Troops Suffer Catastrophic Defeat in #Novorossiya. Kiev Regime in Disarray http://shar.es/11sadJ @grtvnews

    Mister Ka ‏@Mister_Ka 10 min
    Oooh-la-la … LOTS OF MERCENARY POLES BEING TAKEN PRISONER at the #Donetsk Airport. #NOVOROSSIYA #UKRAINE #POLAND #NATO

    Jacques Sapir ‏@russeurope 14 min
    URGENT- IL SEMBLE QUE PLUSIEURS DIZAINES DE MERCENAIRES POLONAIS AURAIENT ETE FAITS PRISONNIERS A L4AEROPORT DE DONETSK #Novorossiya

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 31.08.2014 à 19h49

    cela veut donc dire que la pologne est rentre sur un territoire souverain de l europe.réunion d urgence du conseil de sécurité !!!! que fait hollande.que fait tusk.que fait bruxelles.je me marre grave !!!!

      +0

    Alerter
  • Noam // 31.08.2014 à 20h05

    .
    Pour les mercenaires et les conseillers étrangers qui font de l’activisme en Ukraine, ce qu’il faudrait, c’est tous les attraper, et proposer ce deal: on ne les relâche que si tous les journaux télévises de tous les pays disent la vérité sur toutes les zones d’ombre de ce conflit. Sans ça, on les retient prisonniers et on leur fait un procès pour crime contre l’humanité, oligarques compris, et retransmis à la télévision.

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 31.08.2014 à 20h18

      Pourquoi les relâcher ?

      On les juge, ils font leur peine et on publiera une vidéo du procès.

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 20h21

        .
        Voyons ça négocie sec…

        Mais finalement, vous avez raison.

        Et en profiter pour demander la démission de certains dirigeants, et la dissolution de l’eau temps.

          +0

        Alerter
  • Stephanie // 31.08.2014 à 20h24

    Surtout quand on voit l’hystérie des américains….

    USA: des sénateurs démocrate et républicain veulent que les Etats-Unis et l’Otan arment l’Ukraine
    http://www.romandie.com/news/USA-des-senateurs-democrate-et-republicain-veulent-que-les_RP/512840.rom

      +0

    Alerter
  • Macarel // 31.08.2014 à 20h47

    Il faut nous battre pour rétablir la vérité des faits, ça c’est sûr.

    “An apple a day keeps putin away !”, c’est le nouveau “trait d’humour” des polonais…

    Et a Newport Pays de Galles, la contestation anti-OTAN s’organise, les autorités on fait poser 10 kms de barrières métalliques (un anneau d’acier) dans la ville pour protéger le sommet de l’OTAN.

    http://stopwar.org.uk/events/protest-the-nato-summit#.VANr6mNQStM

    http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/defence/11059288/Police-build-ring-of-steel-for-Wales-Nato-summit.html

    Les “maîtres du monde” ont peur du peuple, ils veulent être tranquille pour préparer leurs plans de guerre.

    Tout manifestant sera-t-il considéré comme un terroriste ?

      +0

    Alerter
    • Noam // 31.08.2014 à 21h01

      .
      C’est du totalitarisme, rien d’autre. Il commence à montrer son vrai visage.

      Une révolution mondiale se prépare… et il y aura des morts. Beaucoup.

        +0

      Alerter
      • Macarel // 31.08.2014 à 23h39

        URSS : une nomenklatura se prétendant l’avant garde du prolétariat contrôlait l’appareil d’Etat, et décidait de ce qui était bon ou pas pour le peuple.

        Bloc Occidental Atlantiste : une oligarchie de la Banque et de la Finance dont le faux nez sont nos représentants élus “démocratiquement”, contrôle les appareils d’Etat, et les moyen militaires dans le cadre de l’OTAN. Cette oligarchie, décide par dessus les peuples de la paix ou de la guerre, en fonction de ses intérêts à elle, et non de ceux des peuples.
        Les peuples, -en tout cas leur avant garde-éveillée-, lorsqu’ils veulent s’immiscer dans le jeu de cette oligarchie, est un empêcheur de tourner en rond, qu’il faut tenir à distance, par de hauts murs, et plus, si les murs ne suffisent pas.
        En France, le faux-nez de cette oligarchie, ce sont actuellement Hollande et le gouvernement Valls. Leur rôle, ne consiste, qu’à faire de l’animation médiatique pour calmer les frustrations, et le mécontentement du peuple qui subit depuis des décennies les effets régressifs sur les plan économiques et sociaux des politiques voulues par les patrons non élus, de nos élus. La démocratie, ne se réduit plus qu’à un jeu d’ombres chinoises.

          +0

        Alerter
  • NeverMore // 31.08.2014 à 20h54

    A la rochelle, Valls a longuement évoque les évènements d’Ukraine …

    Il a parfaitement réussi son discours au PS et a été acclamé.

    Tous le journalistes du “Monde”, du “Figaro”, de “Libération”, du Point tec ..; vous le confirmeront.

    S’ils ne le font pas, ils ne pourront plus nourrir leur famillle, autrement qu’avec des topinambours, comme à une autre époque. Donc les journalistes ont bien fait leur choix, le bon choix, comme à une autre époque …

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 21h00

    SONDAGE :
    “Poll by Ukrainian Institute of Social Studies: 57% Ukranians favor immediate end to ATO, 34% favor continuation ” @saradzhyan
    Combien de temps va t-on continuer à décider à la places des gens ?!!!!

      +0

    Alerter
    • Noam // 31.08.2014 à 21h07

      Juste le temps de remplacer le haut de la pyramide par un réseau de compétences interconnectées.
      Notre civilisation se trouve dans un virage très intéressant, similaire à l’arrivée de l’électricité, puis de la radio… le problème à résoudre c’est les psychopathes armés en ce moment.

      Revoir docteur Folamour – Stanley Kubrick !!!

        +0

      Alerter
  • Jean // 31.08.2014 à 21h02

    De pire en pire pour Kiev !
    .
    KIEV, 31 août (Reuters) – Les rebelles indépendantistes ont coulé une vedette de la marine ukrainienne qui patrouillait en mer d’Azov en la bombardant depuis la côte, a annoncé dimanche le porte-parole de l’armée de Kiev. Andriy Lissenko a précisé qu’une opération de sauvetage avait été lancée, mais pas le nombre de marins qui se trouvaient à bord. “La milice a infligé à l’ennemi sa première défaite navale”, a écrit Igor Strelkov, sur le réseau social VKontakte. (Pavel Polityuk et Aleksandar Vasovic; Tangi Salaün pour le service français) )

      +0

    Alerter
  • Macarel // 31.08.2014 à 21h07

    Notre Hollande “Guy Mollet”, songerait-il à un “petit exutoire guerrier” à son impasse politique et économique sur le plan intérieur, et dans l’UE ??? Pas de courage pour dire leurs quatre vérités à l’Allemagne ou à la finance internationale, sur le plan économique, par contre hurler avec la meute des loups de l’OTAN contre la Russie, là il y a du monde.

    Une petite “expédition de Suez”, ou plutôt une “petite guerre de Crimée”, pour essayer de se refaire une santé dans le pays, comme Thatcher avec les Malouines ?

    Décidément, ces socialistes, dans l’opposition ils sont pacifistes, arrivés au pouvoir ils sont pris par le vertige de l’usage de la force. Mais il est vrai, qu’il ne font que des guerres “justes”. Avec BHL comme communicant, elles ne peuvent être que juste !

    http://www.zerohedge.com/news/2014-08-30/french-president-says-there-risk-war-europe-plans-additional-russia-sanctions

    Et protéger le gentil Porochenko, et ses copains néo-nazis du méchant, ignoble Tsarévitch Poutine, c’est une cause “juste” !

    On en finirait par “regretter” Sarkozy…

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 21h11

    Un article sur les BRICS : “Do Not Dilute BRICS!”
    Andre Vltchek insiste sur l’ importance de ce groupement et entre autres sur le fait que nimporte quel pays ne doit pas pouvoir y adhérer (ex. : la Turquie et l’Indonésie —-> ceci dit, la gouvernement vient de changer là-bas)….
    http://www.counterpunch.org/2014/08/15/the-challenge-to-the-west/

      +0

    Alerter
  • Stéphanie // 31.08.2014 à 21h15

    Dénégation des Polonais quant à la présence de combattants en Ukraine
    Trad. Vite fait via Google :
    “Le ministère des Affaires étrangères de la République de Pologne se dissocie de spéculations des médias sur l’implication présumée de mercenaires polonais dans le conflit dans l’est de l’Ukraine. Informations dont nous disposons ne corrobore pas ces allégations », une déclaration du porte-parole du ministère Marcin Wojciechowski dit.
    Le refus suite à un rapport de la DPA agence de nouvelles allemande le 16 Août que les sources militaires Ukraine leur ont dit les ressortissants étrangers, y compris les Polonais, étaient combats dans l’est de l’Ukraine.
    Le 14 Août, les sites Web russes et pro-russes affirmaient que ASBS Othago, une unité de mercenaires polonais, a été impliqué dans la lutte contre les rebelles.
    “Le ministère des Affaires étrangères note que pour quelques mois différents médias ont signalé sur l’implication présumée de citoyens polonais dans le conflit dans l’est de l’Ukraine. Jusqu’à présent, aucun de ces rapports ont été confirmés, ce qui pourrait indiquer que de telles allégations sont utilisées comme un élément d’une guerre de l’information “, dit le ministère des Affaires étrangères polonais.
    Le ministère a indiqué, cependant, que si les Polonais luttaient en Ukraine alors ils seront punis.
    «En vertu du droit polonais, n’importe qui servaient dans des unités militaires étrangères sans l’autorisation de l’autorité nationale compétente commet une infraction (article 141 du Code pénal polonais) passible d’un emprisonnement maximal de cinq ans», dit la déclaration.
    “Nous appelons les éditeurs de mettre un terme à ces spéculations des médias”, poursuit le communiqué.
    Pendant ce temps, combats ont été signalés dans la ville de Donetsk, mardi.
    Un journaliste de Reuters a déclaré tir intense a éclaté, cinq ou six hommes armés rebelles ont traversé un parking de centre commercial, esquive derrière des voitures et tirant des coups de fusils, mais il n’y avait aucun signe de troupes ukrainiennes dans la région.
    L’Ukraine a fait des progrès dans l’est de l’Ukraine, et en particulier autour de Donetsk, qui a été sous le contrôle des rebelles depuis Avril de cette année.
    En d’autres développements, le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien se rencontreront la semaine prochaine pour la première fois depuis des mois pour tenter de mettre fin à la confrontation, qui selon l’ONU, a tué plus de 2.000 au cours des quatre derniers mois.
    L’opposition polonaise Alliance démocratique de gauche (SLD) a appelé le gouvernement à lancer un programme d’assistance humanitaire pour l’Ukraine.
    Leszek Miller chef du Parti a annoncé qu’il serait également adresser une lettre aux dirigeants des partis sociaux-démocrates européens à agir ensemble pour rétablir la paix en Ukraine et aider dans le développement du pays. (Pg / mk)
    http://www.thenews.pl/1/10/Artykul/179300,Poland-calls-for-end-to-Polish-mercenaries-in-Ukraine-reports

      +0

    Alerter
    • Bruno L // 31.08.2014 à 21h18

      Apparemment, s’il n’y a pas de polonais, il y a au moins des “mercenaires polonais” pris sur l’aéroport de Donetsk, d’après diverses informations tweetées il y a 2 ou 3 heures.

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 21h46

        .
        Il semblerait que l’aéroport de Donetsk soit tombé mais les tweets ne confirment pas encore.

        Voix de la Russie :
        « Le fait de ne pas être prêt à utiliser des couloirs humanitaires pour le retrait des forces de sécurité par Kiev illustre la vraie « volonté » des autorités pour sauver leur population. Le cynisme et l’irresponsabilité des autorités qui sont responsables de l’opération punitive ne connaissent aucune limite », a écrit Dolgov sur sa page Twitter.

          +0

        Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 21h27

    “Faut-il nous battre pour Donetsk ?” Le jour où le gvt de Kiev “fêtait’ l’Indépendance, ce jour-là à Toronto, des Canadiens d’origine russe – Right Sector y compris – exprimaient le souhait de fournir des armes à la clique de Poroshenko, voire de rejoindre les forces armées – le petit jeune homme a une jolie coupe de cheveux 🙂

    Avec le lien : http://www.cbc.ca/player/News/ID/2495986649/

      +0

    Alerter
  • Lisa // 31.08.2014 à 22h22

    @ Olivier Berruyer
    Il y a des français qui son pret à se battre pour le Donbass mais du coté de poutien ça vous en parlez pas et selon vos critères se sont bien de suprematistes blancs. Quand au taux de natalité russe je vous signale que pour ne pas etre menacé de disparition il faut etre au dessou de 2 enfants par femme … comme ses voisins le Kazhastan. Par ailleurs en Tchétchénie frole le 3 enfants par femme.
    http://www.lepoint.fr/monde/ukraine-des-francais-prennent-les-armes-pour-la-russie-31-08-2014-1858753_24.php

      +0

    Alerter
  • Noam // 31.08.2014 à 22h24

    .
    Poroshenko aurait rencontré Obama ce week end lors du sommet de l’otan au pays de galle pour lui demander de l’aide, tandis qu’on creuse des tranchées à mariupol…

    http://www.theguardian.com/world/2014/aug/31/eu-leaders-ukraine-sanctions-ultimatum-russia

      +0

    Alerter
  • blusky // 31.08.2014 à 22h41

    A Starobesheve (40km sud-est de Donetsk), des militaires ukies de la 93e brigade étaient en train de désarmer et se rendre, pour sortir du chaudron.
    A ce moment-là, ils se sont retrouvé sous un tir nourri, venant du côté ukrainien.
    Blessé lors de l’incident, l’officier uki a expliqué plus tard aux combattants novorossiens qu’ils se sont fait piéger et tirer dessus par des gars du Pravi Sektor !

    http://www.e-news.pro/v-novorossii/23782-dnr-pravyy-sektor-otstrelival-sdavshihsya-v-plen-nacgvardeycev.html

      +0

    Alerter
  • Fred // 31.08.2014 à 23h02

    Ce qui se passe sur le territoire de l’Ukraine ?
    Sur le territoire de l’Ukraine se produit un soulèvement de libération populaire contre le pouvoir libéral-fasciste, qui tente à l’aide de la terreur et de la propagande d’affermir dans notre pays un capitalisme libéral-fasciste et criminel.
    c’est ici :
    http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/30/le-manifeste-du-front-populaire-de-liberation-de-lukraine/

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 31.08.2014 à 23h26

    Il y a sans doute 5 possibilités de développement de la situation :

    1) défaite novorussienne : très peu probable
    2) établissement d’un Etat de Novorussie séparé de l’Ukraine
    3) le soulèvement populaire de libération parvient à conquérir toute l’Ukraine : faisable (quelque part moins difficile que ce qu’ils ont déjà fait en contenant l’attaque de Kiev avec 3 pelés et 2 tondus, puis en renversant le cours de la guerre)
    4) intervention Otan x Russie : peu probable, à moins de faillite bancaire généralisée en Occident
    5) combats et catastrophe sur une des centrales nucléaires ukrainiennes

    Pour le (2), la frontière risque de dépendre de la position du front au moment des discussions, ou encore mieux d’un référendum de la population pour savoir quelle partie elle souhaite rejoindre. Il y a la question de l’énergie, notamment de la centrale nucléaire de Zaporijia. Et de Kharkov qui penche à l’est. Mais dans ce cas, quid de Dniepropetrovsk ?
    (note : d’après wikipedia, il n’y a pas de centrale nucléaire à Dniepropetrovsk, c’est quoi cette histoire de Kolomoiski qui veut faire sauter cette centrale?)

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 31.08.2014 à 23h38

      Kolomoiski veut faire sauter un barrage sur le Dniepr

      Ce qui ferait une vague de 50 m qui déferlerait dans la vallée et noierait la centrale nucléaire ( 6 tranches ) située 15 km en aval, donc plus de réfrigération du réacteur à l’arrêt ( faute d’alimentation électrique ) et ça fait Fukushima ( six cœurs qui fondent ).

        +0

      Alerter
      • Noam // 31.08.2014 à 23h49

        .
        Vous mentionnez ce qui est très bien exposé dans ce lien là…

        À toi le lecteur inconnu qui surfe parmi ces pages, nous ne saurions trop te conseiller de cliquer et de lire…

        http://www.politicvisio.com/n31-france/article-guerre-civile-en-ukraine-l-europe-risque-une-catastrophe-n.html?id=10932

          +0

        Alerter
      • bm607 // 01.09.2014 à 07h56

        J’ai regardé la situation et la configuration des lieux, la position de la centrale nucléaire et du barrage, il semble que dire qu’une vague de 50 m déferlerait sur la centrale est très exagéré.
        https://www.google.com/maps/@47.6464478,34.8600942,9z

        Il y a un énorme bassin en aval, et une configuration qui dissiperait pas mal l’énergie de l’eau avant qu’elle n’atteigne la centrale, donc une montée brusque de niveau très nettement plus faible que la hauteur de chute me semble-t-il (il me faudrait davantage d’éléments pour en être sûr, volume de retenue, volume de bassin aval, altimétries …).
        D’autre part une vague de très grande hauteur n’aurait lieu que si le barrage était détruit en grande partie dans un délai court, autrement il y aurait un “écoulement” avec montée de niveau plus ou moins important selon la brèche.

        De plus il faudrait voir le rapport de sûreté public (je ne l’ai pas cherché, je ne sais s’il est consultable pour des centrales Ukrainiennes) pour savoir quels accidents sont pris en compte (il me semble hautement probable qu’une brèche sur le barrage ait été considérée, ensuite il faut voir la taille de celle-ci).

        Bref, attention à ne pas tout de suite sauter aux conclusions extrèmes immédiatement, même s’il est vrai que les situations “de guerre” ne sont pas prises en compte dans le dimensionnement des centrales nucléaires (l’enceinte de confinement ne résisterait pas à des tirs de missiles par exemple).

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 01.09.2014 à 11h22

          Oui vous avez raison, mais en partie.

          Un barrage voute casse instantanément ( Malpasset ), un barrage poids ou à contrefort c’est différent, mais avec un dynamitage efficace, plus particulièrement au niveau des vannes on ne doit pas être loin du résultat d’un effacement total..

          Bien sur la vague ne fera pas 50 m, la hauteur de chute donnée est de 38 m..

          Derrière , il y a 33 milliards de m3, soit 30 fois le Lac de Serre Ponçon. ca ne se vide pas en un jour.

          Le problème est que pour la centrale nucléaire, 3 ou 4 mètres de surélévation du niveau de l’eau suffisent pour noyer des fonctions essentielles qui sont au niveau de la plateforme : circuits électriques de puissance ou de commande et groupes électrogènes.

          Personne n’y a pensé avant Fukushima.

          On a le même problème en France au Bugey avec le risque de rupture du barrage de Vouglans ( je connais bien le site j’y ai bossé ) : Il est prévu de mettre des groupes électrogènes en hauteur collés aux réacteurs. Ce n’est même pas la vague directe, juste un retour de l’ Ain dans le Rhône avec une remontée de 2 m maxi au dessus de la plateforme. Mais ils ont aménagé des digues.

          L ‘autre point faible étant la centrale de pompage de l’eau de réfrigération très proche du niveau normal de l’eau.

          C’est curieux de voir ce plan d’eau immense à l’aval du barrage , d’habitude c’est l’amont qui est plus large, mais c’est ainsi. L’inconvénient majeur est que la vague arrivant sur un plan d’eau et non pas dans un lit de rivière avec des rochers, elle ne sera pas du tout amortie.

          C ‘est significatif : testé sur le Verdon : sur ses barrages EDF a arrêté ses alertes pécheur, qui remplissaient les trous d’eau et formaient un super tapis roulant pour le lâcher d’eau annoncé. Sans ces alertes, la vague arrive plus progressivement et est bien retardée.

          Par chance , elle arrive à 45 ° sur ce lac et pas en face de la centrale, elle risque même de sortir sur le terrain juste en face. Mais elle se répandra sur le plan d’eau et qq mètres suffisent, pour faire des court jus partout..

          J ‘ai cherché au niveau de l’ AIEA, rien trouvé , contrairement à l’audit de l’ ISN en France fort détaillé.

          Mais cette centrale ukrainienne pose deux autres problèmes :

          – la qualité des crayons de combustible qui n’est pas au top . Lavrov a tiré la sonnette d’alarme.

          – le traitement du vieux combustible qui était effectué par la Russie et maintenant l’ Ukraine stocke en attendant de pouvoir traiter.

            +0

          Alerter
          • bm607 // 01.09.2014 à 14h03

            On ne va peut-être pas entrer dans trop de détails, mais très rapidement 2-3 commentaires :

            – je n’ai pas regardé le type de barrage, mais il me semble pouvoir être un barrage voute. Comme vous le dites, il ne se videra pas en un jour même en cas de dynamitage bien exécuté

            – il faut voir les études d’accident pour la centrale. Il est très faisable de bunkériser certaines alimentations électriques de secours si les études d’accident le prévoient (on peut même l’avoir via d’autres études : par exemple l’étude de l’accident “chute d’avion” ou celui de “missile turbine” càd éjection d’ailette de turbine), et ensuite le rendre étanche n’est pas un gros soucis

            – pour ce qui est de la source froide, c’est plutôt le manque d’eau qui est problématique : le fait qu’il y ait trop d’eau détruit la source froide normale (plus de fonctionnement du groupe turbo-alternateur : le tambour filtrant peut s’arracher par exemple) mais possibilité de pompage des sources froides de secours. Encore une fois si c’est prévu (comme en France)

            – pour la vague vue la géométrie il y aura clairement une limitation de débit en aval par l’étroitesse du fleuve, puis écrasement de la vague dans le bassin et un ensemble de vagues qui se contrarieront, mais probablement malgré tout certaines de plusieurs mètres. Les études d’accident savent bien faire la modélisation, si ça a été prévu.

            Bon j’arrête là je ne reprends pas le reste, ce n’est pas le sujet direct ; j’espère que ça ne le sera jamais d’ailleurs, et que les fêlés de Kiev n’en viendront jamais là, .

              +0

            Alerter
    • sadsam // 01.09.2014 à 00h28

      @Liwixar
      L’article cité hier disait que Kolomoïski voulait fait sauter la centrale de Zaporijia.
      Ses collaborateurs avaient aussi dit que K allait prendre la situation dans le Zaporojie et à Marioupol en main.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 01.09.2014 à 00h50

        Mouais… pour le moment ça fait UNE source, et nouvelle en plus.
        Ils tiennent ça d’où?
        Autre source allant dans le même sens?
        Kolomoiski avait une position forte à Dniepropetrovsk avant, et maintenant ça paraît être Odessa…. mais il est où en ce moment exactement? Genève?
        Les nuages radioactifs s’arrêtent à la frontière suisse maintenant?

          +0

        Alerter
        • sadsam // 01.09.2014 à 01h37

          @Kiwixar

          Je ne sais plus d’ou venait le petit billet en français cité ici mais j’ai vu le même article dans la presse ukie en russe (Leviy bereg etc)

            +0

          Alerter
          • Kiwixar // 01.09.2014 à 03h12

            Les sources ukies ne sont généralement pas fiables.
            Evoquer la possibilité de faire sauter la centrale nucléaire, c’est donner un prétexte aux troupes de l’Otan (à Odessa debut septembre?), d’aller sauver les fesses des fachos de Kiev.

              +0

            Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 23h36

    Death Ilovaisky boiler
    konsul_777_999
    August 31st, 16:28 Original taken from colonelcassad in Death Ilovaisky boiler
    =
    http://translate.yandex.net/tr-url/ru-en.en/konsul-777-999.livejournal.com/4381639.html

    Ukrainian troops surrounded near Ilovaisk, destroyed by fire Grads and mortars. Only a few managed to break through and stay alive. Broke, throwing technique and wounded. The death toll is specified.
    Let me remind you that the Committee of soldiers ‘ mothers has an appeal to stop the killing. The militia also proposed corridor, through which soldiers could safely leave and return home to their mothers. This initiative was supported by President Putin. What unnecessary death, if the main is a human life? However, the Ukrainian authorities have rejected the use of these corridors, thinking that the soldiers should die. And it was done. Despite pleas for help, neither the President Poroshenko, neither General geletey do not have to take to the salvation of his people. (the question arises whether their…).
    It is appropriate to recall that the President Poroshenko just swore that will help troops surrounded. But even a finger does not hit. The surviving soldiers said that personally geletey threw them to the slaughter. Also Advisor to the defense Minister Oleksandr danylyuk on Friday stilled the group that nothing threatens them.
    In order to conceal their crimes geletey officially announced that enters in the army detachments armed” “somewhat similar to the SMERSH”.. That is, when the retreat of the soldiers will shoot the new special forces (fighting with her), and SMERSH will look for those “rumors” (i.e. telling the truth about the crime Minister and his accomplices). Now outraged Ukrainians require Poroshenko took Galatea. They say, if it will not make the President do it themselves soldiers. Then you get to Poroshenko.
    If six months ago, few in Ukraine knew what was going on, there is now a significant part of the population realize this is genocide. Ruthless destruction of their own people.
    I hope that Ukraine will shake with American ears noodles on the necessity of genocide, and will open the same eyes. War needs to stop, and war criminals to judge.
    Peace to you, people.

      +0

    Alerter
  • fanfan // 31.08.2014 à 23h37

    Сводки от ополчения Новороссии
    29 août 2014 à 19:34
    29.08.14. Видео с пленным подполковником ВСУ.
    Утром 29 августа ополченцы заявили о том, что им удалось взять в плен множество украинских военных, которые пытались вырваться из окружения. С одним из пленных офицеров было записано интервью.
    “Три-четыре дня мы были в Кутейниково, в окружении. Потом выходили из него с боем, так как был приказ выходить чем дальше, тем лучше. Всего нас было 150 человек, я знаю только 17 выживших.”
    =
    https://vk.com/strelkov_info?w=wall-57424472_14542

    Traduction google : 29/08/14. Vidéo prisonnier le lieutenant-colonel APU.
    Matin du 29 Août des miliciens ont dit qu’ils étaient en mesure de capturer un grand nombre de soldats ukrainiens qui tentaient de briser l’encerclement. Avec l’un des officiers capturés,un entretien a été enregistré .
    “Depuis trois ou quatre jours, nous étions encerclés dans Kuteynikova. Puis vint hors de lui avec un combat, comme il a été ordonné d’aller plus loin, la better.’ve avait un total de 150 personnes, je ne connais que 17 survivants.”
    https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=g77iLdt1bkw

      +0

    Alerter
    • sadsam // 01.09.2014 à 00h34

      @merci Julien

      Ainsi Benoit Vitkine est journaliste au Monde maintenant.
      J’enverrai une petite bio plus tard quand la situation sera plus calme.

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 31.08.2014 à 23h59

    Why should UK taxpayers foot the bill for Ukrainian oligarchs’ military adventures?
    Pourquoi faudrait-il que les contribuables britanniques mettent la main à la poche pour régler la note des frasques militaires des oligarques ukrainiens ? Par Bryan MacDonald, le 18 août
    http://rt.com/op-edge/181008-uk-taxpayers-ukraine-oligarchs-military/
    On notera au passage quelles sont les accointances du milliardaire Viktor Pinchuk (qui sait se faire discret)… Indépendamment de la spécificité british de certains exemples, quels Européens sont prêts à payer pour ce conflit qui n’aurait jamais dû naitre ?!

      +0

    Alerter
  • sadsam // 01.09.2014 à 00h04

    @Chios, Perceval, Spipou et Bluetonga

    Mille merci pour avoir signalé aujourd’hui l’interview de l’ex général Ruban à Shuster Live et pour tout le travail de transcription et d’ajoût des liens.
    Je dois avouer que ce qui m’avait surtout frappé quand j’avais lu l’interview en diagonle je ne sais plus où il y a une dizaine de jours, c’était que ce général parlait des gens du Donbass comme “d’humains” : “lioudi, predstavte, lioudi”, dit-il dans l’interview.
    Je ne sais pas si vous avez vu avant l’été une brochure publiée à Moscou intitulée “Large-Scale Human Rights Abuses amid Civil Confrontations in Ukraine; February 22-May 22, 2014”, d’Alexander R. Dyukov au nom d’un “Information Group on Crimes against the Person”. Elle contenait des photos atroces du massacre d’Odessa du 2 mai ou du traitement réservé par Lyashko au dirigeant de la DNR Khakmizyanov, vues partout sur Youtube.
    Mais la photo de cette brochure la plus horrible à mon sens, et que je n’ai vue nulle part ailleurs, était celle d’une exposition “Watch out” qui se serait tenue à Kiev le 26 avril : des personnes étaient enfermées dans des cages avec des bouteilles (de bière ?) et étaient censées représenter les habitants du Donbass !
    “Untermensch”, comme je ne sais plus quel site officiel de Kiev (l’ambassade ukie aux Etats-Unis, me semble t il ) l’a écrit à un moment donné.
    Voici qui rappelle aussi la charmante interview du jeune homme de Hromadske TV, sur la nécessité de se débarrasser d’une partie de la population de la région.
    Pour le rapport de la Rand Corporation, cité ici et là, il parait qu’il n’existe pas et la vénérable institution a même mis un billet sur son site pour le dire.
    Maintenant l”ex-général Ruban est attaqué sur différents sites ukies : il mentirait sur sa bio, après la chute de l’URSS il aurait servi en fait la Russie et non l’Ukraine, il serait proche de collaborateurs de Kolomoïski à Dniepropetrovsk etc etc.
    Là nous entrons dans la “wilderness of endless mirrors” décrite par Frederick Forsyth dans “The Afghan”.
    Demain je vérifierai si qlq a mentionné sur ce site la récente interview de la belle (et si sage) Sara Wagenknecht, celle dont l’intervention au Bundestag avait été mise sur ce site avant l’été.
    Et pour Spipou, merci pour le conseil q’il y a qlq semaines de relire “The clash of civilizations”. J’étais passé à côté en 1995. Les pages sur l’Ukraine et sur les frontières de l’Europe prennent tout leur poids aujourd’hui.

      +0

    Alerter
  • fanfan // 01.09.2014 à 00h05

    >>> A review of the situation in Donbass by August 31

    LPR

    1. The situation on the northern front in the LPR is stable. The militia offensive here is developing fair to middling; though there are no significant successes on the northern front here, there are tactical successes. However, the junta still holds part of Stanitsa Luganskaya and impedes conducting operations for encircling the forces located to the north of Lugansk.

    2. During fighting for Lutugino the militia fighters were able to establish control over a part of this settlement. Even though they announced that they took the whole town, in reality the junta continues to cling to it and it is too early to speak about taking full control of Lutugino. Fighting continues there now. Our side is pressing but the junta is resisting stubbornly because the consequences of giving up Lutugino will have operational significance: the transport connectedness of Novorossia will increase, which, coupled with the likely loss of Debalcevo during the next week, will facilitate carrying out offensive operations by the army of Novorossia over internal communication lines.

    3. The junta was finally pushed away from Novosvetlovka and thus they finally eliminated the consequences of  the junta forces breakthrough to the roadway Lugansk-Krasnodon. It didn’t take the militia 2 days as a they were boasting right after the breakthrough, instead it took more than a week. But the important thing is that the result was achieved and now the question with the cargo for Lugansk will be a bit easier to deal with.

    4. The questions about Ataman Kozitsyn and several other LPR field commanders, who do not obey anyone whatsoever, are now posed quite seriously. The headquarters in Krasnodon are serious about doing away with the lack of unity of command and Makhnovism in the observable future. Actually, a significant problem of the LPR is that the local militia is turning into an army much slower than in the DPR, plus some of the commanders are concerned with things that are quite different from things they should be concerned with besides the war. From this comes the sluggish scramble against the airport and the headbutting on the northern front. The problem here is not even in the junta’s strength, but rather in the organizational weakness of the LPR militia, which still needs a lot of work. According to my sources, such work on reconstructing the LPR militia into a full-fledged army is planned. Will it be effective? Hopefully, it will.

    5. On the one hand, the regime on the border became more stringent, but on the other hand it became more transparent, the degree of outright criminal activity and lawlessness decreased somewhat. The delivery of autumn-winter clothing started, a partial fulfillment of the militia needs of warm uniforms is expected by the end of the month. I also clarified the questions on the nomenclature of the goods that are necessary for the fighting militia: they asked to give higher priority to professional radio stations with encryption ability, radio stations for coordinating militia squads, drones, night vision goggles, IR imagers, and tactical vests. One of these days I will lay out a more detailed list of the nomenclature of what’s necessary according to the requests of military structures of Novorossia.

      +0

    Alerter
  • fanfan // 01.09.2014 à 00h37

    Gleb Bazov ‏@gbazov 15 min
    #FLASH – #Ukrainian sources confirm over 500 killed Nazis in the #Ilovaisk Cauldron. #Novorossiya #Ukraine

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 01.09.2014 à 01h48

    Le 1er septembre 1939, l’Allemagne envahissait la Pologne…Dire que 100 ans après le début de la 1ère guerre mondiale et 75 ans après ce funeste 1er septembre, on en est là 🙁

    A 23h30 : Second humanitarian convoy from Russia has arrived at the Ukraine border (via rui borges @homo_viator). Le gvt de Kiev va-t-il recommencer son cirque ? Normalement non puisque “l’invasion” des troupes russes sur le territoire ukrainien, ça c’est fait. Va falloir trouve autre chose, hein Harsenic ?

      +0

    Alerter
  • blusky // 01.09.2014 à 02h08

    Kolomoïsky aurait retiré de Mariupol son bataillon privé Dniepr 1, “pour éviter l’humiliation à ses soldats”

    http://rykov.ru/post/1294/

    bizzare…

    qui sait ce que manigance ce personnage rusé !

      +0

    Alerter
    • sadsam // 01.09.2014 à 02h28

      @merci Blusky

      Et oui et c’est toujours qlq qui parle pour lui, Filatov ou d’autres.

      Sinon qlq petites nv glanées sur le net (rien sur la situation près des aéroports de Donietsk et de Lougansk) :
      – l’OTAN a prévu des manoeuvres “Sea breeze” à Odessa la 8 septembre !
      – l’Ukraine a suspendu les 2/3 de l’approvisionnement en électricité à la Crimée ;
      – les autorités s’intéressent de près aux avoirs immobiliers de Kolomoïski en Crimée (et à Moscou aussi, son centre commercial près de l’Arbat, à un jet de pierre du Kremlin, où sont installées des sociétés de sécurité privée)

        +0

      Alerter
      • sadsam // 01.09.2014 à 02h44

        @Blusky

        Pipdosran ?

        Je n’essaye même pas de regarder dans mon précieux dictionnaire Dal en 4 volumes. J’ai vu récemment sur Wiki que sa maison musée était à Lougansk ou peut-être Donietsk, je ne suis plus sûr). Je me demande ce qu’il en reste. Dal a écrit des si belles choses sur les peuples et sur les langues, que sans doute personne n’a pensé à citer lors de la merveilleuse campagne sur l’identité nationale.

          +0

        Alerter
      • Hellebora // 01.09.2014 à 02h48

        Sur le compte twitter de @BradCabana (il suit de près la progression des 2 forces qui s’affrontent), j’avais vu ceci :
        Retweeté par Rock Solid Politics
        Vagelis Karmiros @VagelisKarmiros · 2 h
        The Donetsk airport will be harder there is old nuclear bunkers from USSR era there.

          +0

        Alerter
  • Grégory // 01.09.2014 à 04h40

    L’hypothèse de l’intervention de l’armée russe est crédible, il y a des videos en ce sens, mais de là à dire 1) c’est sûr et 2) c’est 10 000 hommes, il y a me semble-t-il un saut de la foi.

      +0

    Alerter
  • C Balogh // 01.09.2014 à 07h50

    Bonjour Grégory,
    Voudriez-vous me donner les liens vers ces vidéos s’il-vous-plaît, je ne les trouve pas.
    Par avance, merci.

      +0

    Alerter
  • STEPHANE // 01.09.2014 à 08h35

    Bonjour les jouteurs,
    Les commentaires partent dans tous les sens. Cependant je pense que le travail d Olivier Berruyer est a la base centre sur LES FAITS. Il faudrait commencer par un recapitulatif chronologique des faits depuis le debut des evenements en Ukraine. Il faudrait analyser froidement ce qui s est passe sans prendre parti. Tout de suite on est face a un obstacle, les enquetes. Qui a tire sur la foule et la police a Maidan ? Que s est-il passe avec l avion M17 ? Hors sujet mais exemplatif, quel sont les conclusions de l enquete de l ONU sur les armes chimiques utilisees en Syrie ? Je pense que nombre de commentaires sont une juste colere parce que precisement les medias conventionnels prennent des positions hatives. Bref ils ont oublie la base de leur metiers, l objectivite. C est un fait 😀

      +0

    Alerter
  • sempervivens // 01.09.2014 à 08h39

    Curieux texte, qui plaide pour une sortie de crise qui ménagerait l’ “adversaire” (la Russie), qui reconnait la culpabilité des européens dans le déclenchement de la crise, mais persiste toutefois à perpétuer tous les clichés de la propagande russophobe : la “brutalité” avec laquelle Poutine aurait fait rentrer dans le rang la Géorgie (ce ne sont pas les troupes russes qui ont bombardé Tchinvali), le comportement “peu diplomatique” de la Russie (qui tente de négocier une sortie de crise si ce n’est la Russie ? alors que les Occidentaux menacent et punissent), l'”ogre russe” et j’en passe. On y trouve toutefois des remarques dignes de retenir l’attention : le but de l’Occident coalisé, qui regroupe, faut-il le rappeler toute une brochette de pays qui au cours de l’histoire, ont à un moment ou à un autre, mené une agression contre la Russie, consiste bien à briser économiquement, puis politiquement la Russie, avant de pouvoir l’occuper militairement.

      +0

    Alerter
  • vanderperren // 01.09.2014 à 15h56

    Pourquoi faire paraître cet article de propagande? 10.000 soldats russes?
    Pour ceux qui suivent l’actualité militaire de près il n’y a pas eu de retournement brutal mais une enième offensive ratée de Kiev qui a fini par faire passer la balance de l’autre côté alors qu’elle était équilibrée (relativement). Avec 10.000 soldats bien entraînés, le reste de l’armée ukrainienne aurait été balayée, ce qui n’est pas encore tout à fait le cas.

      +0

    Alerter
  • Aya Leclerc // 01.09.2014 à 20h11

    Le premier acte de nos bien pensants fut de croire isoler la Russie, la confiner dans une misère terrible allant de sanctions en sanctions, d’alimenter ainsi le désordre de l’intérieur pour mieux qu’elle s’autodétruise par une révolte du peuple russe qui en aurait eu assez mais ce n’était que le scénario d’un vieux film.

    Je ne crois pas du tout à une guerre comme beaucoup semble le croire même si l’OTAN ne cesse de menacer…ça crie à tue tête mais ça ne fera rien. Les conflits ne cessent de s’allumer un peu partout dans le monde de quoi occuper tout ce beau monde, et ça voit le pire au cas où le pire arriverait. À trop vouloir se débarrasser d’un concurrent, la Russie restant confiante parlant de dialogue et de compromis, pas ce que l’on attendait d’elle. Les USA se sont mis les pieds dans les plats et ne voudront pas y rester tout en voulant se sauver la face à la sortie. L’Europe a tout à perdre mais ô comment réfléchir par soi-même sans ses espions favoris, le penseur figé.

    Après avoir tant dépensé pour déstabiliser l’Ukraine visant la Russie, les USA et leurs suiveux, voilà que leur pend au nez le scénario catastrophe, malgré l’argent donné et les mercenaires fournis, qui n’était pas prévu, l’armée ukrainienne s’écrase face aux rebelles russophones. ….ne cesse de crier aux deux jours et d’appeler au secours Porochenko ”la Russie a envahi l’Ukraine” pour expliquer les déboires de son armée, armée à l’image du pays qui s’effondre.

    Bien des scénarios possibles, Poutine joue ses meilleures cartes, il est patient, ne laissant pas paraître ses émotions, il sait que ça ne va pas durer, il sait qu’ils vont tous se lasser d’aboyer, l’hiver s’en vient.. des peut être et des si, ça va discuter près du feu de la cheminée et d’un chocolat chaud.

      +0

    Alerter
  • steval // 05.09.2014 à 19h36

    C’est malheureux de devoir se cacher pour aider une population face a une armée de nazis,avec notre histoire!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications