Les Crises Les Crises
26.août.201426.8.2014 // Les Crises

Russie-Ukraine : la diplomatie va-t-elle reprendre ses droits ? par Isabelle Facon

Merci 0
J'envoie

Isabelle Facon est maître de recherche à la Fondation pour la recherche stratégique et maître de conférences à l’École polytechnique.

Intéressant papier publié, une fois de plus, par Le Figaro (qui loin d’être parfait laisse passer bien plus de papiers équilibrés que Le Monde ou le Nouvel Obs.

Alors qu’Angela Merkel vient de se rendre à Kiev, Isabelle Faucon analyse les divergences qui ont empêché le dialogue entre les différents acteurs du conflit.

Angela Merkel, en se rendant à Kiev ce week-end, a voulu ramener la diplomatie au centre du jeu ukrainien. Cet effort fait suite à l’initiative franco-allemande de la semaine passée (réunion entre les ministres des Affaires étrangères ukrainien et russe en présence de leurs homologues français et allemand) et précède une rencontre Porochenko-Poutine à Minsk, le 26 août, en marge d’un sommet de l’Union douanière, avec la participation de hauts représentants de l’Union européenne. L’effort diplomatique des Européens traduit leurs craintes que la situation en Ukraine, hautement volatile, pourrait atteindre prochainement un nouveau paroxysme alors que l’armée ukrainienne tente une initiative décisive pour reprendre deux bastions séparatistes, Louhansk et Donetsk, et que le ton se durcit considérablement entre Kiev et Moscou, entre la Russie et le monde occidental.

Il faut dire que, jusqu’à récemment, les éléments de modération n’ont finalement jamais eu le loisir de s’exprimer pleinement.

La Russie n’a jamais, contrairement à ce qu’elle a annoncé à plusieurs reprises, fermé hermétiquement sa frontière avec l’Ukraine, par laquelle sont passées toutes formes d’aides – hommes, matériels, vivres… – avec et sans le visa des autorités russes. La pression militaire russe n’a quasiment jamais cessé, et l’intense propagande officielle a compromis l’apaisement dans les relations avec Kiev, celles-ci étant actuellement réduites au minimum.

Des voix, notamment à l’OSCE, ont regretté le choix par Kiev des termes «terroriste» et «séparatiste» pour qualifier les forces diverses en action dans l’est de l’Ukraine et qui n’étaient pas toutes parties d’un agenda séparatiste. Si cela a permis de justifier une campagne militaire assez indiscriminée, apparemment perçue par Kiev et Washington comme le seul moyen d’assurer l’intégrité territoriale et la souveraineté de l’Ukraine, cela a dégradé profondément les relations entre les différentes Ukraines. Après l’annexion de la Crimée, le gouvernement ukrainien ne pouvait que faire preuve de fermeté et de prudence face à Moscou et ses relais dans l’Est, mais en s’attachant aussi à consolider la société ukrainienne par tous les moyens.

Beaucoup de médias occidentaux ont, qui par facilité, qui par projet, opté pour une présentation insuffisamment complexe des enjeux, des intérêts et des responsabilités des acteurs en présence. Cela a directement contribué à brouiller les options diplomatiques et à compliquer les voies du dialogue. La crise a également cristallisé des tensions au sein de la communauté des chercheurs et des experts, entrant dans un jeu d’accusations mutuelles parfois violentes. Cela, aussi, a concouru à priver le débat de la nuance qu’il aurait méritée. Tous ces éléments se sont associés au cours des derniers mois pour miner les perspectives d’une sortie de crise selon des modalités moins délétères. […]

Lire la suite ici : Isabelle Facon, Le Figaro, 25 aout 2014


J’en profite pour reprendre une vieille interview du 3 mars, où Mme Facon débat avec la dispensable Marie Mendras :

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

195 réactions et commentaires

  • chios // 26.08.2014 à 07h07

    Qui va payer?

    L’opinion des milieux d’affaires:
    “Ukraine and its political leadership needs to understand that, regardless of Bildt’s musings, the country’s “European choice” is not going to be underwritten by anyone else. Basic political reality in Germany and the EU, particularly the rapid growth of Euroskepticism, means that no help will be forthcoming. Kiev will have to chart its own course, and will need to find a way to pay for the (enormous!) expenditures of repairing its Eastern industrial heartland.”
    Ceci dans le cas d’une victoire de l’armée ukrainienne?
    Et si l’Est refuse de rester dans l’Ukraine?
    L’Europe peut-elle se permettre de ne pas aider et de se retrouver avec un pays en plein chaos à ses côtés.
    Peut-on imaginer le gouvernement de Kiev, après des mois d’incitation à la haine contre la russie et ses terroristes, amorcer le virage de ‘aide de la Russie?
    Comment la population va-t-elle le prendre?
    Vouloir ou pas, l’Europe payera, c’est mon avis.
    Réunion d’aujourd’hui;
    Ashton et deux acolytes
    Poutine et présidents Belarus et Kazakhstan.
    Deux troïkas, futurs bailleurs de fonds, et Porochenko…tout seul, sans les states…

    le lien:
    http://www.forbes.com/sites/markadomanis/2014/08/25/the-european-union-isnt-going-to-bail-out-ukraine/

      +0

    Alerter
  • Lutfalla // 26.08.2014 à 08h18

    Bonjour,

    Quelle conséquence sur la suite de la guerre civile avec l’annonce de la dissolution du parlement d’hier soir lundi ?

    Quelle crédit donner à l’information parlant de combat du côté de Mariopol et d’une colonne de chars russes depuis dimanche ?

      +0

    Alerter
    • erde // 26.08.2014 à 13h11

      ” Quelle crédit donner à l’information parlant de combat du côté de Mariopol et d’une colonne de chars russes depuis dimanche ?”

      Il n’y a pas de chars russes. La panique des troupes basée à Mariopol leur fait dire n’importe quoi.
      Et la désinformation de Kiev fait le reste.
      Dans la débandade ils prennent même leurs propres troupes et colonnes de blindés de l’armée d’Ukraine pour des russes ou des séparatistes.

      Quand aux fiers guerriers de l’extrême droite ils sont plus courageux quand il s’agit de terroriser les civils que pour se battre sur le terrain.

      ” The Panic in Mariupol: As I wrote before, the threat on the outskirts of the city was multiplied by the confusion in the area, so when one of the Junta armored columns retreating from Novoazovsk was mistaken for militia, this led to the hysteria of “DPR tanks are just about to roll into Mariupol!”. Hence the traffic jams of civilians and junta soldiers at the highway to Berdaynsk, people thought Mariupol would be taken today and in a panic rushed out of the city. Interestingly, when it came to running, the nationalist guard units easily outpaced the civilians, leaving just one punitive battalion and the remnants of police forces to defend Mariupol. This story is very significant in the sense that it clearly shows how panic sweeps the entire management system – from the lowest neo-Nazi of the “Azov” battalion to the Gauleiter (chief overseer – ger.) of Mariupol. In reality, advance militia groups are fighting on the outskirts of Mariupol, and Junta is reporting that they are about to create a reliable line of defense and stop militia forces from entering Mariupol (Novoazovsk is already written off, apparently).”

      http://cassad-eng.livejournal.com/70555.html

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 08h38

    Quand Isabelle Facon parlait de la Crimée
    =
    https://www.youtube.com/watch?v=v5wrV2LGMd0
    =

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 26.08.2014 à 08h39

      Isabelle Facon versus Marie Mendras
      =
      https://www.youtube.com/watch?v=G8RCVshjlwY
      =

        +0

      Alerter
      • chios // 26.08.2014 à 09h20

        Pas difficile de discréditer Marie Mendras après cette “performance”, il suffit de l’épreuve du temps.

          +0

        Alerter
        • Jub // 26.08.2014 à 09h27

          MMendras me fait penser à Delcambre, l’islamologue. On se demande pourquoi ces deux femme étudient une matière traitant d’un pays et d’une civilisation si elle la déteste aussi cordialement et manifestement ne cherchent pas à comprendre ce qu’il en est de l’intérieur !
          Ce que cherche à faire manifestement Facon qui tout en étant très critique cherche au moins des explications.

            +0

          Alerter
          • chios // 26.08.2014 à 09h55

            Passer sa vie à étudier quelque chose qu’on déteste….
            Ca doit être ravageur pour la “psyché”,
            Enfin, je ne suis pas psychologue.

              +0

            Alerter
            • Nihil // 26.08.2014 à 12h17

              Ne pas comprendre pour mieux détruire.

                +0

              Alerter
          • perceval78 // 26.08.2014 à 11h01

            ce qui est rigolo c est que son grand père était attache militaire français à moscou dans les années 30 fervent défenseur de l alliance franco russe.

            c est comme la politique un coup à droite un coup à gauche.la c un coup pro russe un coup anti russe

              +0

            Alerter
    • Fabius Maximus // 26.08.2014 à 14h43

      Bien vu Isabelle….. sic.
      Comme quoi, il est difficile de penser et analyser sans être influencé par ses préjugés… et à vouloir faire dominer ses désirs sur la réalité.

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 08h49

    5 raisons pour stopper la crise en ukraine
    =
    http://russialist.org/five-reasons-why-this-weekend-might-be-the-start-of-the-endgame-in-ukraine/#.U_wpA29l0Vg.twitter
    =
    Rencontre de Minsk Porochencko fixe ses conditions
    =
    http://russialist.org/interfax-poroshenko-will-not-agree-to-peace-in-exchange-for-ukraines-sovereignty-and-integrity/#.U_wqQG2tInw.twitter
    =
    Francois Heisbourg constate que Kiev n’a plus assezde force pour defendre Marioupol

    François Heisbourg @FHeisbourg · 21h
    Discouraging @globalinfowars:”We don’t have enough force to defend Mariupol” Azov batt spox makes panicky statements on RUS attack

      +0

    Alerter
  • SQP // 26.08.2014 à 08h53

    Médiapart aussi a de gros problèmes avec sa ligne éditoriale internationale, et la grogne est devenue énorme sur l’Ukraine. (les-crises est souvent cité comme référence bien plus fiable que médiapart, de la part de clients qui payent, lol)
    Voici les 3 réponses les mieux notées sur le gros article d’hier (un des rares articles de plusieurs pages sur le sujet) :

    Qui sont les leaders séparatistes en Ukraine? http://www.mediapart.fr/journal/international/250814/qui-sont-les-leaders-separatistes-en-ukraine

    PAR XIPETOTEC (+65 / -8)
    Ce sont 20 000 hommes qui combattent aujourd’hui à l’Est la junte de Kiev. Concrètement, l’essentiel des combats ont lieu dans les zones rurales et suburbaines. Mais l’armée de Kiev bombarde à l’aveugle, à l’artillerie, les villes de Donetsk et de Lougansk en représailles, faisant de nombreuses victimes et poussant à l’exil la population (de 400 000 à 700 000 réfugiés en Russie). Les quartiers les plus exposés de ces villes n’ont plus eau ni électricité. Tous les approvisionnements sont difficiles. Il n’existe pratiquement aucune assistance humanitaire.

    Les milices de “nouvelle russie”, qui ne disposent d’aucune force aérienne, affrontent :

    – l’armée ukrainienne.

    Cette armée est recrutée par conscription mais en fait est très largement constituée de conscrits de l’ouest du pays du fait de nombreuses désertions. C’est la chair à canon du régime.

    – Les milices composées de mercenaires issus de toutes origines (notamment des Polonais), dirigées par des conseillers militaires américains. Ces milices se réclament des valeurs du nazisme.

    – les néo-nazis locaux : ce sont les “révolutionnaires” historiques du mouvement Euromaidan, qui ont organisé le mouvement. Ce sont vraisemblablement les principaux auteurs du massacre de Maidan leur ayant permis de réaliser le coup d’Etat du 22 février sous le nom de “groupes d’autodéfense de Maidan”. Les groupes de “Pravy sektor” lancent des raids dans l’Est, terrorisant la population. Auteurs également d’actes de sabotage contre les gazoducs acheminant le gaz russe vers l’Union européenne. Ces groupes apparaissent depuis mars sous la forme de la “Garde nationale” créée par le nazi (co fondateur de Svoboda) Andrei Parubiy, chef de la Défense et de la Sécurité du territoire ukrainien jusqu’à la mi-août.

    Les milices de mercenaires et les groupes de “Pravy Sektor” sont tous financés par l’oligarque Ihor Kolomoïsky, nommé gouverneur de l’oblast de Dniepropetrovsk en mars dernier. La résistance considère qu’à la faveur de la désintégration de l’Etat ukrainien, Kolomoïsky veut par ces moyens conquérir les régions de Donetsk et de Lougansk qu’il réunirait à Dniepropetrovsk pour en faire son potentat.

    Les “néo-nazis” de Kiev

    Quand donc un article sur Mediapart au sujet de la composition du gouvernement de Kiev, soutenu par l’Union européenne ? En attente depuis février 2014.

    PAR QUELQU’UN (+32 / -2)
    Qui sont les membres du gouvernement ukrainien ?

    PAR PILHAOUER (+27 / -2)
    Incroyable! Au moment où, en Europe, certains essaient de ramener les excités à la raison (déclaration de Chevènement Quilès, etc…), au moment ou des discussions s’engagent, Médiapart qui n’a jamais été très prolixe sur le soutien américain aux émeutiers, le rôle de Pravy Sektor, la place de néo-nazis dans le gouvernement de Kiev, le drame d’Odessa, etc…, etc …, publie un article de propagande pure pour bien nous montrer qui sont les méchants.

    Par contre Médiapart n’est pas très disert sur le succès de l’opération humanitaire russe et ne nous dit pas non plus que les malaisiens soupçonnent plutôt Kiev d’avoir abattu leur avion mais que l’enquête est classifiée par la Hollande la Belgique et Kiev, ce qui est assez unique.

    Le parti-pris atlantiste crève les yeux. Dans l’affaire syrienne du gaz sarin, qu’avait écrit Médiapart, déjà ? Médiapart a-t-il fait état du rapport du MIT à ce sujet qui contredit complètement ses allégations ?

      +0

    Alerter
    • erde // 26.08.2014 à 14h22

      Mediapart n’est en soi pas une référence même si son équipe tente de nous faire croire le contraire.
      Il ne faut pas compter sur moi pour m’abonner pour être abreuver d’informations et des potins des politiques.
      Ils sont certes très bien informés concernant les “affaires” de nos politiques mais occultent je pense tout ce qui concernent les problèmes géopolitiques.
      Je préfère dans ce domaine faire confiance au Monde Diplomatique

        +0

      Alerter
      • SQP // 27.08.2014 à 11h05

        Mediapart est une référence en soi. Pas d’un journalisme parfait, mais d’une nouvelle génération de journaux plus indépendant.
        Ça ne dispense pas de multiplier les sources, mais IMHO, c’en est une assez correcte sur la France et l’économie.

        Si je me suis permis d’en parler, c’est parce qu’étant en accès fermé, il est plus difficile de s’en faire un avis pour les non abonnés. Et surtout, sur les sujets OTAN, derrière les articles AFP, ce sont les commentaires qui sont très bons.

        Comme le disait Olivier, le monde et l’obs sont vérolés. Médiapart peut l’être aussi. La moitié des articles sur l’Ukraine est maintenant signée “par la rédaction de Médiapart” pour éviter que les journalistes soient pris à parti nominativement, et souvent sans ménagement.

        (je suis aussi abonné à NextInpact, et si je pouvais, j’ajouterais Arret Sur Image)

          +0

        Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 09h01

    Radek SIkorski au sujet des blocages de l’Allemagne, un petit chantage : si vous nous aidez pas a l’est on ne vous aidera pas au Sud.
    =
    http://www.ozy.com/c-notes/radek-sikorski-charting-security-for-front-line-poland/32862.article
    =

      +0

    Alerter
    • chios // 26.08.2014 à 09h47

      De là, aller fomenter quelques troubles du côté de l’Algérie pour qu’on puisse “vérifier la valeur de ses dires”?

      Je l’avais déjà entendu avancer cet argument dans une conférence à Bruxelles à Carnegie institute.
      Il ne le sort qu’en “petit comité”, quand on est “entre soi”.

      J’ai vraiment une appréhension avant d’entrer dans la prose de ce Sikorski, est-ce que je vais le supporter?

        +0

      Alerter
  • papy // 26.08.2014 à 09h03

    Les deux nouvelles du jour ne vont pas vers l’apaisement …

    Porochencko dissout l’assemblée.
    Ce qui signifie un nouveau parlement avec les électeurs de l’ouest ! Ce n’est pas un chemin vers la réconciliation.

    Nouvelles polémiques sur l’intervention des russes :
    http://www.romandie.com/news/Kiev-dit-avoir-arrete-dix-parachutistes-russes-en-Ukraine/510903.rom

    Avec évidemment l’escalade verbale des US:
    http://www.romandie.com/news/Les-incursions-russes-en-Ukraine-sont-une-escalade-significative/510899.rom

    A noter que ces news sur l’implication des russes sont distillées au compte-goutte mais régulièrement, façon endoctrinement, sans jamais de preuve.
    Ce matin sur France info entre 6H et 6H15 puis plus rien !

    Faute de preuve, il en restera toujours l’impression !

      +0

    Alerter
    • fanfan // 26.08.2014 à 13h11

      Par La Voix de la Russie | “Des militaires russe interpellés en Ukraine ont patrouillé la frontière et probablement l’ont traversé par hasard sur une section non équipée et non marquée. Ils n’ont pas opposé de la résistance aux responsables de l’application de la loi ukrainiens lors de leur arrestation. C’est ce qu’a déclaré une source au ministère russe de la Défense.

      Elle a souligné que les militaires ukrainiens d’un nombre de plus de 500 personnes avec des armes et en véhicules blindés passaient à plusieurs reprises individuellement et en groupe sur le territoire russe. La Russie a renvoyé tous ceux qui le voulaient sur le territoire ukrainien dans un endroit sûr sans « battage excessif ».

      Le service de sécurité ukrainien a annoncé dans la nuit du mardi que 10 soldats des troupes aéroportées russes avec des armes et des documents avaient été interpellés à la frontière avec la Fédération de Russie.”

      http://french.ruvr.ru/news/2014_08_26/Des-militaires-russes-interpelles-en-Ukraine-ont-accidentellement-traverse-la-frontiere-lors-dune-patrouille-3907/

      On sait par ailleurs que la notion de “frontière” est toute relative…

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 26.08.2014 à 09h17

    C’est vraiment un article du Figaro ? Cà commence à se rééquilibrer, mais çà ne va pas jusqu’à souligner l’accumulation des conneries d’un côté (US, UE, Kiev), et la modération de l’autre côté.

    Et je ne parle pas des mécanismes de révolutions de couleur …

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 26.08.2014 à 22h26

      Cà commence à se rééquilibrer” : oui, un peu, Sapir lui-même cite (http://russeurope.hypotheses.org/2654) un reportage de France 2, de samedi dernier, que j’ai vu aussi et qui était honnête. Mais la presse est aux ordres. Il y a probablement des signaux qui descendent vers les rédac’ pour les inciter à ménager la chèvre et le chou. Peut-être aussi pour semer la confusion dans le public, – qui voit tout ça de loin, ne l’oublions pas -, afin qu’il ne sache plus très bien qui sont les bons et qui sont les méchants, et qu’ainsi il se désintéresse de cette crise.

        +0

      Alerter
  • Nerouiev // 26.08.2014 à 09h41

    On ne peut pas parler de la crise ukrainienne sans parler de son origine étasunienne, or elle n’en parle pas. A cause de cela la diplomatie n’a jamais eu de prise, les journaux ont été condamnés ç tout cacher ce qui nuisait à l’image américaine et les sanctions sont une initiative américaine applaudie bêtement à l’unisson par la communauté européenne qui est la première à recevoir le retour de manivelle.
    Une solution diplomatique hors US ne purge pas le problème, elle le masque. On voit bien qui commandite chacune des actions de Porochenko et la dissolution du parlement, obligatoirement sans impliquer l’Est est encore une banderille (sans jeu de mot) à la négociation.
    Tant que l’Europe, ou quelques uns de ses pays encore forts, ne s’adresseront pas franchement aux US, l’objectif OTANesque de cette dernière continuera d’avancer comme une roue à cliquet. L’hiver risque d’être le meilleur diplomate quand on voit que même à l’Ouest une bonne partie des gens sentent s’être fait embobiner par les US.

      +0

    Alerter
  • Scrib // 26.08.2014 à 09h43

    Pour faire un petit aparté sur la dissolution de la Rada :
    “Il a, par ailleurs, justifié sa décision en affirmant qu’une partie des députés actuels étaient des partisans de la rébellion séparatiste russophone dans l’est et le sud de l’Ukraine” (source : certains articles des journaus FR : le Monde, BFM, etc)

    ==> en résumé, il dissout pour faire taire des éventuels contradicteurs… mouais, la Rada est censé être représentative ? (c’est une vision très personnelle mais c’est lui qui le dit :

    Une question demeure pour moi : quid des députés des régions auto-proclamées autonomes ? (puisqu’il les considère Ukrainnienne), Qui va les élire ?

    “Nous devons commencer la purification à partir de l’organe législatif le plus élevé. La composition actuelle du Parlement (le Verkhovna Rada) est le pilier de (l’ancien président Viktor) Ianoukovitch depuis un an et demi”, a expliqué le président, cité par son service de presse.

    Beaucoup de législateurs étaient “des partenaires et complices directs, ou au moins des sympathisants” des séparatistes, et ils étaient responsables des “lois dictatoriales” qui ont causé la mort d’activistes pro-européens lors des manifestations de l’année dernière, a-t-il dénoncé.

    http://french.cri.cn/621/2014/08/26/102s398573.htm

      +0

    Alerter
    • step // 26.08.2014 à 10h35

      tiens ça me rappelle des manœuvres en cours sur un gouvernement plus proche de nous. Faire taire les détracteurs, nouvelle politique européenne ?

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 26.08.2014 à 10h55

        on est proche de la dictature non ? la bonne solution serait peut être un cdd présidentiel de 3 mois.renouvelable ou pas.comme tout un chacun en somme.chaque nouvelle loi doit s appliquer en premier aux gouvernants.oui à la surveillance 3.0 des élites.la parole au peuple !!!

          +0

        Alerter
        • perceval78 // 26.08.2014 à 12h22

          la campagne electorale commencera a kiev le 28 aout autant dire que Porochenko ne pourra rien decider aujourd’hui a minsk
          =
          http://www.kyivpost.com/content/ukraine/verkhovna-rada-election-campaign-likely-to-begin-on-aug-28-362047.html
          =

            +0

          Alerter
          • passenger // 26.08.2014 à 17h17

            A Minsk Porochenko va déjà supplier Poutine de pouvoir mener à bien cette consultation. La dissolution et les élections anticipées permettent d’obtenir un petit sursis au moment où le sol s’ouvre sous ses pieds. ça peut faire une sortie sans trop de casse pour lui. La poignée de main de Poutine peut donc vouloir dire à la fois bonjour et au revoir…

              +0

            Alerter
    • FETO // 26.08.2014 à 18h44

      Ils sont drôles a Kiev parfois:

      Election Committee: Crimea, Donetsk and Luhansk to vote in parliamentary elections

      “Although parts of Donetsk and Luhansk regions are controlled by the Russia-backed rebels, the results of elections will be legitimate as long as at least one polling station will work in every constituency. ”

      http://www.kyivpost.com/content/ukraine/election-committee-crimea-donetsk-and-luhansk-to-vote-in-parliamentary-elections-362119.html

        +0

      Alerter
    • Perekop // 26.08.2014 à 21h24

      “Purification” ???!!! Non, mais sans blague, en voilà un joli terme bien nazi… et ça ne gêne personne, à Mediapart ? Hou, on voit bien que ce n’est pas Marine Le Pen qui parle comme ça, qu’est-ce qu’on n’aurait pas entendu !

        +0

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 26.08.2014 à 22h12

      quid des députés des régions auto-proclamées autonomes ?” : c’est évidemment LA question à poser ! Leurs “élections anticipées” ne pourront que rendre visible la partition du pays. Mais bon, il leur suffira de n’en point parler pour que ça n’existe pas.

        +0

      Alerter
  • Ardéchoix // 26.08.2014 à 10h05

    A plus rien y comprendre, L’UE doit livrer du gaz à l’Ukraine en cas de besoin, selon un commissaire européen.
    http://www.boursorama.com/actualites/l-ue-doit-livrer-du-gaz-a-l-ukraine-en-cas-de-besoin-selon-un-commissaire-europeen-c1e7d65e9ac63de5cd63a001724898a2

      +0

    Alerter
    • NeverMore // 26.08.2014 à 10h26

      Les risques de coupure s’il en est ne proviennent pas de la Russie ni de l’Ukraine de l’est.

      S’il y a des soucis ils proviendront plus probablement de l’Ukraine de Kiev qui rejettera la résponsabilité sur les autres, selon le principe bien acquis d’au minimum “un bobard par jour”.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 26.08.2014 à 10h48

     “une campagne militaire assez indiscriminée”

    – Dis-donc Bob, t’as prévu quoi pour nous débarrasser de tous ces Zindiens avec leur tipis qui abîment la pelouse, t’as pas prévu de les massacrer, j’espère (ou pas) ??
    – Mais non, John, que vas-tu chercher là, nous sommes humains (nous)… on va au contraire mettre sur pieds une aide humanitaire pour leur amener la civilisation par le biais d’une “campagne militaire assez indiscriminée”.
    – Ah, ça va alors…

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 10h51

    porochenko dissout le parlement.raison invoquée : une partie des députés sont pro rébellion

      +0

    Alerter
    • sadsam // 26.08.2014 à 11h13

      @Perceval,

      J’avais cru lire qlq part que la Rada avait refusé de qualifier les séparatistes Donbass de “terroristes”. A confirmer, avec des experts, je ne pense pas retrouver le lien rapidement.

        +0

      Alerter
    • Olivier M // 26.08.2014 à 20h56

      Hollande dissout le gouvernement. Raison invoquée: y’a encore des gens qui pensent aux autres dans ce gouvernement.

      Hollande-Poroshenko? le maquis semble sympa à côté de ce qu’ils nous nous préparent.

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 26.08.2014 à 11h25

    En attendant la diplomatie, allez sur ce site (nécessite un peu de bonne volonté pour bien voir : zoom, dezoom, déplacements carte). Une carte géographique d’Ukraine peu aider à y voir plus clair.

    http://militarymaps.info/

    Carte mise à jour en quasi temps réel (toutes les quelques minutes)

    Ne marche pas chez moi avec Internet Explorer, mais marche très bien avec Firefox.

      +0

    Alerter
    • NeverMore // 26.08.2014 à 11h54

      Si Kiev veut établir une ligne de défense (!) pour l’automne et l’hiver sur la ligne Slavyansk–Mariopol, ils ont intérêt à se dépêcher (sinon ce sera une ligne Kharkov_Melitopol, au mieux ).

        +0

      Alerter
  • Vadim de Chevreuse // 26.08.2014 à 11h45

    Article incipide car n’apporte pas de nouvelle information, mais constitue simplement une variante du jour de l’analyse diplomatique européenne. TACTICIENNE de la crise en Ukraine. Cet article est une brillante démonstration de l’incapacité générale de l’Europe. Comment avancer lorsque on n’a pas de stratégie, de vision ni d’unité en son sein? On ne peut pas avancer efficacement, en révanche on fait du bruit et on change d’attitude en fonction des tweets du jour. Comment résoudre la crise en ignorant complétement ses racines américaines, comme le souligne très justement Nerouiev? Impossible et même pas crédible comme tentative. Triste déstin de l’europe, muselée et bigote. Tien, même Madame Merkel était péssimistd dès le départ.

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 26.08.2014 à 21h45

      Comment avancer lorsque on n’a pas de stratégie, de vision ni d’unité en son sein?” : très bonne question qui résume bien le comportement des Occidentaux. Ils ne savent faire que des coups en deux phases : 1) on renverse un gouvernement indésirable, 2) les multinationales s’engouffrent dans la brèche. Faut pas leur en demander plus.

        +0

      Alerter
  • TOTO32 // 26.08.2014 à 12h07

    Il semblerait que Moscou ait reconnu la présence de soldats russes sur le territoire Ukrainien. Quelqu’un a-t-il des informations à ce sujet ? Est-ce une fois de plus un énoOorme mensonge ou une véritable erreur stratégique commise par la russie ?

    “Quand on a fait exploser mon blindé, j’ai commencé à avoir peur. J’ai compris que ce n’était pas des manoeuvres”, dit-il. “Je me suis rendu compte qu’ici c’est la guerre entre l’Ukraine et la Russie”, a-t-il poursuivi ajoutant que “ce que raconte la télévision russe ne correspond pas à la réalité”.

    Tout cela me semble un peu gros…

    Ici le lien sur lemonde.fr (source d’une fiabilité inégalée !)
    Soldats russes en ukraine ?

      +0

    Alerter
    • mnemeth // 26.08.2014 à 14h22

      cela a été confirmé par les russes, pour une fois qu’il y a une once de verité dans ce qu’annonce kiev.

      mais je trouve cela très étrange aussi, cela n’a pas de sens. Les russes disent qu’il semble que ce soit une patrouille de surveillance de la frontière qui s’est perdu dans la nuit et a traversé la frontiere dans un endroit non démarqué.

      Parce que bon si les russes voulaient intervenir directement je pense qu’il le ferait vraiment différement et de façon massive

      Bon evidemment l’interview des russes par les services de sécurité puent la propagande, suffit de regarder les yeux des gars pour comprendre qu’il y a problème.

      et c’est quand même étrange a chaque fois que kiev est en difficulté importante sur le terrain il se produit des trucs totalement alien, genre un boieing abattu, genre des paras russes capturés.

      a noter que ces 10 paras n’ont pas retourné le feu lorsque engagé par les ukrainiens, ce qui semble vraiment indiquer qu’ils ont été capturé en ukraine (le premier réflexe étant de se dire, mais euh on est sur qu’ils étaient vraiment en ukraine quand capturés ? vu le besoin des ukrainiens de prouver que les russes interviennent directement).

      bref attendons de voir si d’autres explications tombent…

        +0

      Alerter
      • Jacques // 26.08.2014 à 17h29

        « On nous utilise comme de la chair à canon, nous ne savons pas pourquoi on nous a envoyés ici »

        C’est pas très malin d’envoyer des hommes en mission sans leur dire quelle est la mission.
        Surtout si le but est d’envahir l’Ukraine, la moindre des choses est de prévenir les soldats qu’il faut qu’ils se battent, non ?

        « Ce que raconte la télévision russe ne correspond pas à la réalité. »

        Il ne doit pas regarder les bonnes chaines de TV alors, parce qu’en Russie, la plupart des gens savent qu’il y des conflits en ce moment en Ukraine…

        Est-ce que les Ukrainiens sont au courant qu’on peut voir la TV Russe même en dehors de la Russie ?

        A la mi-août, Alexandre Zakhartchenko, chef du gouvernement autoproclamé de la « République populaire de Donetsk », annonçait avoir reçu le renfort de « 1 200 combattants aguerris formés en Russie »
        Oui.
        Mais des “combattants aguerris formés en Russie” ne sont pas forcément des “militaires Russes envoyés par Poutine”.
        Il y a effectivement des Russes, qui ont une formation militaire (et des armes), qui se rendent en Ukraine pour combattre aux cotés de leurs frères. Et pas que des Russes !

          +0

        Alerter
        • le Prolo du Biolo // 26.08.2014 à 21h34

          A mon humble avis si la Russie voulait discrètement envoyer des “envahisseurs”, elle ne les enverrait pas avec leurs insignes et leurs papiers d’identité.

            +0

          Alerter
        • jacqueline // 26.08.2014 à 22h42

          Ces 1200 combattants formés en Russie , ça a été dit, ce sont des volontaires parmi les réfugiés en Russie du Donbass. Ils n’allaient pas passer leur temps à jouer aux cartes, pendant que leurs voisins se faisaient casser la gueule..

            +0

          Alerter
        • Crapaud Rouge // 26.08.2014 à 22h52

          On nous utilise comme de la chair à canon” : c’est exactement ce dont se plaignent les soldats ukrainiens faits prisonniers par les rebelles. Cela me fait dire que ce témoignage du Monde est complètement bidon. De plus, c’est celui d’un tankiste, alors que les prisonniers seraient “dix parachutistes russes“. Et le drapeau sur le char de la photo ressemble plus à celui de l’Ukraine qu’à celui de la Russie…

            +0

          Alerter
    • VladimirK // 26.08.2014 à 19h01

      Même avec des frontières plus petites, les erreurs arrivent à d’autres :

      La Suisse “envahit” le Liechtenstein :

      http://lci.tf1.fr/monde/europe/2007-03/quand-armee-suisse-envahit-liechtenstein-4905765.html

        +0

      Alerter
  • Patrick Luder // 26.08.2014 à 12h18

    Une mise à la table superficielle ou chacun montre ses muscles et donne ses exigences ne fait pas avancer le schmilblick. Tant que les problèmes de fonds ne sont pas abordés, tant que tous les partis ne sont pas écoutés, tant que les enjeux principaux ne sont pas mentionnés => c’est une discussion bidon juste bonne à prendre la température de l’autre … Une résolution de fond passe déjà par une ferme volonté d’avancer assortis d’une grande dose de compromis. On ne peut pas prendre tous les bénéfices sans partages, et si partage il y a, pas sûr que ce soit au nom du plus grand nombre et pas sûr non plus que les minorités soient respectées.

    Une décision vraiment démocratique ne donne pas seulement raison à la majorité, il faut encore que les minorités soient respectées … une votation à 51 contre 47 ne donne pas 100% de droits aux gagnants, mais seulement 51% de droits …

      +0

    Alerter
    • chios // 26.08.2014 à 13h22

      Etant donné le scrutin qui devrait en règle démocratique, courir encore aujourd’hui, on se demande de quel droit, une partie se permet de tuer physiquement les représentants de leur opposition.

      “une votation à 51 contre 47 ne donne pas 100% de droits aux gagnants, mais seulement 51% de droits …”
      C’est un argument massue pour le respect de l’opinion des “rebelles”.

      L’avis d’un spécialiste de la démocratie serait le bienvenu.
      Par exemple, un Rosanvallon (othographe approximative).
      Olivier pourrait-il faire appel à lui pour avoir son avis?

        +0

      Alerter
      • Olivier M // 26.08.2014 à 21h11

        Faut oublier la démocratie, aujourd’hui le monde qui se croyait en démocratie est en oligarchie bancaire.

        Je sais, ce n’est pas facile de changer de raisonnement, mais il va le falloir, il va falloir comprendre que la démocratie n’a jamais existé, que le combat vers la démocratie est et doit rester éternel.

        La démocratie sans république est une dictature, vive les presstitutes. Oups, à MORT les presstitutes!

          +0

        Alerter
        • benoit // 26.08.2014 à 21h50

          Si nous en sommes là la faute est avant tout celle d’une majorité de la population qui ne s’intéresse pas suffisamment à la politique. Même s’il est vrai que les médias s’emploient activement à abrutir cette population par des émissions faisant l’apologie d’un individualisme décadent, et à la détourner des enjeux politiques en lui livrant une vision décousue, incompréhensible, et parfois mensongère (cf Ukraine) des évènements. La démocratie est donc en effet un combat perpétuel (comment résoudre le paradoxe de gouvernants censés être à notre service mais qui nous dirigent ?), il nécessite des gens éveillés politiquement et cet éveil politique est inversement proportionnel à notre confort matériel, qui nous rend individualistes.

            +0

          Alerter
          • Kiwixar // 26.08.2014 à 23h07

            “Si nous en sommes là la faute est avant tout celle d’une majorité de la population qui ne s’intéresse pas suffisamment à la politique. “

            Je suis d’accord, et le système est bien finement rôdé pour y parvenir :

            – le vote comme illusion : je connais plein de gens que je saoule avec mes posts politiques, économiques, énergétiques sur FB… c’est toujours : “on s’en fout du peak oil ou de l’Ukraine, je m’intéresse à la politique, je vote…. tous les 5 ans”

            – le manque de temps : avoir du temps, c’est réfléchir, or tout est fait pour garder les gens hyper-occupés et fatigués…. si il suffisait de travailler 1 jour par semaine pour couvrir ses besoins essentiels, l’oligarchie nous ferait quand même creuser et reboucher des trous pendant 4 jours…

            – escamotage des débats, en nous focalisant sur les sujets sociétaux (mariage gay) comme différence principale entre un camp et l’autre, alors que les vrais enjeux sont ailleurs (souveraineté, euro, démocratie, Otan)

            – profusion de “soma” : centaines de chaînes télés, etc

            Je ne pense pas que le confort matériel nous rende individualiste, je pense que c’est surtout le manque de temps, et le fait de ne pouvoir joindre les 2 bouts, d’être focalisé sur le bas de la pyramide de Maslow (manger, se loger).

            Une fois que nos besoins essentiels sont assurés et confortables (c’est mon cas), on devient au contraire beaucoup plus intéressé par la politique, la géopolitique, autrui, et comment construire un monde meilleur.

              +0

            Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 12h30

    Des nouvelles de Manfred Weber, je me mefie mechamment du coco depuis qu’Olivier nous avait signalé sa rencontre avec Parubyi

    Manfred Weber @ManfredWeber · Aug 13
    53 years ago communist regime in Eastern Germany started to build Berlin #Wall. @EPPGroup fights that Europe will never be devided again

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 26.08.2014 à 12h33

      Etude de cas, Manfred Weber a seulement 9 favoris, etudions en 3:

      1) Sikorski Radek meilleur candidat pour remplacer Ashton
      2) Bravo a Tom Enders qui envoie une lettre aux employes d’Airbus pour voter
      3) Oui à Merkel: L’europe n’est pas une union sociale

      L’allemagne domine l’europe ? Pourquoi Airbus Group subventionne le blog le plus va-ten_guerriste de la galaxie twitter : @NATOSource

      Martin Selmayr @MartinSelmayr · May 29
      My best guess for 27/6 package: @JunckerEU (election winner) ComPres, Thorning-Schmidt #EUCO president, @sikorskiradek as HRVP #withjuncker

      Audy Jean-Pierre @audyjp · May 20
      MERCI et BRAVO ! à Tom #Enders président de @Airbus qui appelle à voter pour les élections européennes.
      Sa lettre : http://a.loste.free.fr/EN_140519_CEO_letter.pdf

      Passauer Neue Presse @pnp · May 22
      Angela Merkel zur PNP: “Die EU ist keine Sozialunion”: Kanzlerin Angela Merkel hat im Interview mit der Passau… http://www.pnp.de/1308924

        +0

      Alerter
      • chios // 26.08.2014 à 13h07

        Perceval, on est bien content de vous avoir, et de ne pas avoir chacun à explorer les profondeurs de twitter, et vous avez débusqué un très beau “cas”

        Je n’entre pas dans les détails, mais je pense que Sikorski n’a aucune chance.
        On ne voit plus la Pologne nulle part. Il a dépassé les bornes de la bienséance européenne et s’est discrédité.
        Surtout leur problème de pommes….où ils se sont montrè incapables de grandeur et d’abnégation, quémandant partout qu’on leur prenne leurs fournitures, comme de vulgaires marchands.
        Ils ont définitivement perdu la face, comme dit l’Asie…

        Merkel par contre, c’est une autre paire de manches…..

          +0

        Alerter
        • perceval78 // 26.08.2014 à 14h15

          il y a 48 Juncker citait encore Sikorski
          =
          http://kurier.at/politik/eu/juncker-bietet-starken-frauen-wichtige-ressorts/81.756.084
          Avez-vous un candidat préféré en tant que ministre des Affaires étrangères de l’UE?
          Il ya au moins trois candidats: le MOGHERINI italien, la Pologne et Sikorski Georgieva de la Bulgarie.
          =
          confirmé ici
          =
          http://www.lessentiel.lu/fr/news/europe/story/Pour-Juncker-les-femmes-sont-indispensables-14973506
          =
          Restent à pourvoir d’autres postes européens et à remplacer Herman Van Rompuy et Catherine Ashton. L’actuelle Premier ministre danoise, Helle Torning-Schmidt, pourrait être la candidate parfaite au premier poste, revendiqué par les socialistes, même si le fait que son pays ne fasse pas partie de la zone euro jouerait en sa défaveur. L’Italienne Federica Mogherini et la Bulgare Kristalina Georgieva sont en lice pour devenir chef européen de la diplomatie, tout comme le Polonais Radoslaw Sikorski.
          =

            +0

          Alerter
          • perceval78 // 26.08.2014 à 14h18

            Quand bien même si ca ne passait SIkorski réclame l’energie ,comme l’allemand Oethinger, poste clé pour provoquer une petite guerre , isn’t it

            Quand bien même bis, les affidés de Washington étant partout, il y a encore 3 pays qui n’ont pas déclaré de commissaires, Belgique, Chypre et danemark.Et on dit qu’aux pays bas Timmermans pourrait laisser sa place a une femme. Quelle sera sa position sur le MH17 ?
            =
            http://www.euractiv.com/sections/eu-elections-2014/belgium-considering-thyssen-reynders-eu-commissioner-307940
            =
            Marianne Thyssen. Un choix qui ferait cependant passer le nombre de représentants du PPE au sein de la Commission à 15 sur un total de 28 commissaires
            =
            http://blogs.wsj.com/brussels/2014/08/25/juncker-send-me-your-women-asap/
            =
            So far, there are four women commissioners nominated… out of 28 positions. Belgium could send another one,
            Marianne Thyssen from the CD&V party, but that depends on complicated domestic government negotiations. The Netherlands could also send a lady, if Foreign Minister Frans Timmermans doesn’t get the nod.

              +0

            Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 14h21

              petites nouvelles de l’europe et d ela commission, 4 commissaires qui ont fait une pige de 4 mois toucheront en tout 500000 euros
              =
              http://www.paperjam.lu/article/fr/des-indemnites-de-commissaires-qui-font-debat
              =
              Petites pressions non amicales de la commission sur la serbie, attention les gars vous avez pas intéret a profiter de notre embargo sur la russie, on vous veut pas dans l’europe car vous êtes des méchants, mais en raison de nos liens d’amitié faites gaffe
              =
              http://www.euractiv.fr/sections/elargissement/la-serbie-mise-sur-la-solidarite-avec-lue-face-lembargo-russe-307960
              =
              Le premier ministre a également confirmé que son gouvernement avait reçu une mise en garde officielle de l’UE
              demandant à la Serbie de s’abstenir d’augmenter ses exportations à destination de la Russie, en appelant à la solidarité avec
              l’Union européenne.

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 14h23

              Pia Ahrenkilde ?@ECspokesPia 17h
              1/2 HRVP #Ashton,VP@GOettingerEU&Cssr De Gucht to represent #EU in #Minsk 26/8 for talks w #Russia & #Ukraine, as agreed by Pdt @BarrosoEU

              Hylke Dijkstra ?@DijkstraHylke 23h
              @DavideDenti @anna_mazzone @luigiscorca @lorenzferrari Energy is what Poland wants if it does not get EUCO/HRVP.
              Germany is other contender.

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 16h50

              Carl Bildt se Positionne sur le choix du HRVP

              Carl Bildt @carlbildt · 4h
              EU and its Common Foreign and Security Policy will need strong and serious leadership in the years ahead. Challenges are mounting rapidly.

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 16h57

              evidemment Sikorski a retweeté le tweet de Carl Bildt, Comme disait de Gaulle il n’y a que les arrivistes qui arrivent

              Retweeted by Radosław Sikorski
              Carl Bildt @carlbildt · 4h

              EU and its Common Foreign and Security Policy will need strong and serious leadership in the years ahead. Challenges are mounting rapidly.

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 17h01

              Pendant ce temps la les Polonais rouspetent , car Juncker parle de nommer que les remplacant de Ashton et Van Rompuy Samedi, au cas ou Mogherini ne serait pas nommé l’Italie pourrait ainsi nommé un autre commissaire (Homme je suppose , un petit chantage ?)
              =
              http://www.euractiv.com/sections/eu-elections-2014/eu-summit-decide-van-rompuy-and-ashton-successors-307979
              =
              Followed by PISM and 1 other
              Poland in the EU ‏@uniaeuropejska 2h

              European Council 30/08: CEECs not happy about electing HRVP and successor of HVR ahead of Commissioners

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 17h03

              il es dit dans l’article ci dessus , que la France a poliment refusé la candidature de Mogherini … quelle est la position officielle de la France sur … tout et … n’importe quoi … y a t’il d’ailleurs une position Francaise ?

                +0

              Alerter
            • perceval78 // 26.08.2014 à 17h18

              Donc la France Socialiste n’a pas soutenu Mogherini Socialiste, mais qui soutient elle
              Georgieva (EPP) ou Sikorski (EPP) ?
              =
              http://www.euractiv.com/sections/eu-elections-2014/eu-summit-decide-van-rompuy-and-ashton-successors-307979
              =
              According to diplomatic sources, it would not be correct to say that only Eastern European countries had opposed Mogherini,
              and reportedly France had also done so “in a very elegant way”.
              =
              Liste des commissaires proposés par Groupe Politique
              =
              https://twitter.com/EPP/status/501836635487891457/photo/1
              =

                +0

              Alerter
            • Olivier M // 26.08.2014 à 21h28

              500 000 euros pour 4 mois à se prostituer…

              La Commission Européenne condamnée pour cacher les tractations pour le TIPP et le TAFTA… Mais qui est donc condamné?

              Allo l’armée, votre rôle ultime est de défendre le droit et les droits des hommes. Vous êtes-où?
              Seriez-vous juste de futurs mercenaires aux ordres des patrons des banquiers, attendant la retraite et les millions pour détrôner des gouvernements, puis vous faire tuer?

              Aux armes citoyens!

                +0

              Alerter
  • matlac // 26.08.2014 à 12h34

    Marie Mendras avec son analyse complètement partiale et partiellement fausse (il n’y aura pas de guerre civil en Ukraine) perd toute crédibilité dans cette interview.
    Ce qui m’inquiète c’est que cette personne propage des idées qui sont loin d’être mesuré et équilibré pour une une chercheuse au CNRS et tout ça avec l’argent de nos impôts.

      +0

    Alerter
  • Kiwixar // 26.08.2014 à 12h36

    Mon petit doigt me dit que la progression des Novorussiens vers Mariupol indique leur volonté de séparatisme (refus du fédéralisme). Volonté d’avoir un accès à la mer pour la République.

    D’où le rétropédalage de l’Allemagne : “euh, bon finalement, une fédéralisation ne serait peut-être pas une mauvaise idée…”

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 26.08.2014 à 12h40

      Pour ce qui me concerne @kiwixar je verrais bien la volonté de faire la jonction avec la transnistrie, ce qui impliquerait Odessa, si j’en crois ce tweet de Dmitri Rogozin ancien représentant Russe à l’OTAN

      Dmitry Rogozin @DRogozin · Aug 24
      “The Red Flag Over Chisinau”. A brilliant film http://www.ntv.ru/video/969372 Today is the 70th anniversary of the Jassy–Kishinev Operation!

      C’est sur qu’a force de provoquer les Russes , on va leur donner de l’appétit …

        +0

      Alerter
    • Crapaud Rouge // 26.08.2014 à 21h17

      Pourquoi votre petit doigt fait-il une interprétation politique d’un mouvement militaire ? Les insurgés ont tout intérêt à viser Mariupol, quelque soit le régime politique qui pourra être instauré après la guerre.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 26.08.2014 à 23h14

        Un mouvement de Résistance est toujours politique avant d’être militaire.

        Politique / objectif initial : contre les nazis de Kiev qui veulent interdire notre langue natale chez nous.
        Moyen / stratégie : prendre les armes.

        Ensuite, aucune stratégie militaire ne résiste à la réalité des premiers combats.
        Vu le massacre des populations civiles, la réconciliation (fédéralisation) est devenue impossible, d’où nécessité de sécession, d’où nécessité d’un accès à la mer.

          +0

        Alerter
        • Crapaud Rouge // 27.08.2014 à 01h42

          la réconciliation (fédéralisation) est devenue impossible, d’où nécessité de sécession, d’où nécessité d’un accès à la mer.” : d’accord avec la prémisse, mais la conclusion peut se justifier par des intérêts strictement militaires et économiques. Avoir un libre accès à la mer est dans tous les cas un avantage considérable.

            +0

          Alerter
          • Kiwixar // 27.08.2014 à 06h26

            Je n’y connais pas grand chose en stratégie militaire (à part le jeu Civilization 2, niveau “Fléau”), mais j’ai des doutes sur l’intérêt militaire de l’accès à la mer dans le cas présent de la Novorussie en résistance contre Kiev.

            Aider l’approvisionnement depuis la Russie ? C’est beaucoup plus simple d’en recevoir de nuit par la longue frontière terrestre que par 1 point naval facile à surveiller (images satellites sur UN cargo russe). Par contre le danger c’est, lors d’une offensive, de se retrouver repoussé et coincé par la mer (Austerlitz, étangs gelés?).

            De manière plus générale, j’ai du mal à imaginer que les Russes n’ont pas vu venir les Zuniens avec leurs gros sabots depuis 2005, et qu’il est possible qu’ils aient imaginé un bon plan depuis longtemps, pour récupérer la Crimée (c’est fait), et établir un état-tampon entre une mini-Ukraine et eux, avec plusieurs étapes :
            – deux petites républiques (Lugansk et Donetsk) séparées, au lieu d’une (Novorussia)
            – non-reconnaissance par la Russie
            > incite Kiev a taper dessus
            > incite les habitants à choisir la sécession plutôt que la fédéralisation

            – difficulté militaire de Kiev, accès à la mer
            > négociations SANS les séparatistes = sans aucun effet, comme pisser dans un violon = gagner du temps (Poutine et Lavrov doivent bien se marrer)

            – déroute militaire de Kiev
            > sécession, reconnaissance internationale des 2 petites républiques
            > compromis occidental, la mini-Ukraine ne fait pas partie de l’Otan
            > plus tard : jonction des 2 républiques en 1 république (Novorussia)

            Je pense que c’est l’intérêt pour la Russie d’avoir la Novorussie comme état séparé : 1 voix favorable en plus à l’ONU, 1 membre de plus dans l’Union Douanière Eurasienne.

            Bon, ce ne sont que des supputations de café de commerce, on va voir comment ça tourne. A part ça, j’ai une immense admiration pour les Résistants, et mépris complet pour les abrutis de Kiev et leurs soutiens étrangers.

              +0

            Alerter
            • jacqueline // 27.08.2014 à 09h38

              “Je n’y connais pas grand chose en stratégie militaire (à part le jeu Civilization 2, niveau “Fléau”), mais j’ai des doutes sur l’intérêt militaire de l’accès à la mer dans le cas présent de la Novorussie en résistance contre Kiev.”

              Je pense que le port a surtout un intérêt commercial

                +0

              Alerter
            • Nihil // 27.08.2014 à 12h01

              D’accord avec Jacqueline et Rote Frosch: un port est toujours un avantage, militaire en cas de conflit, commercial en temps de paix (et de guerre aussi).
              Il faut peut-être aussi penser à l’avenir, donc à la suspension du conflit.

                +0

              Alerter
            • Nicolas // 27.08.2014 à 12h27

              @Kiwixar: L’accès à la mer n’a pas de conséquences militaires évidentes, mais comme je le disait hier, la reprise de Marioupol pourrait apporter beaucoup au niveau économique, puisqu’elle permettrait d’exporter le charbon etc vers les pays non-alignés. N’oublions pas que seuls 0,5% de la population se bat. Pour les autres, la vie continue, un peu plus difficile qu’avant. Les usines et les mines qui peuvent tourner tournent. Les usines et mines de Novorossie tourneront d’autant mieux qu’elles pourront reprendre leurs exportations vers l’Asie et l’Amérique Latine. Ceci remettra au travail des milliers de personnes et améliorera grandement la situation économique du pays par des rentrées d’impôts. Les RPD et RPL ne font que commencer à fonctionner pleinement comme un état normal, avec collecte d’impôts, et tous les services habituels, de la police à la voirie en passant par l’éducation (les écoles pourront-elles ouvrir lundi prochain?) et tout le reste. C’est une part importante du succès de la création du pays, et l’accès à la mer a un rôle important pour cette raison. La Russie ne peut pas demeurer l’unique client des exportations de Novorossie.

                +0

              Alerter
  • perceval78 // 26.08.2014 à 12h37

    Apperemment les Emirats Arabes Unis ont bombardés la Lybie et personne n’en parle …sauf Francois Heisbourg
    =
    http://www.theaustralian.com.au/news/world/uae-secretly-bombed-islamist-militias-in-libya-say-us-officials/story-e6frg6so-1227037509716?nk=c3a7dfaaace0f198ddf1269c3b89b423
    =
    François Heisbourg ‏@FHeisbourg 3h

    Did UAE use Mirage 2000s or F-16s to strike the rebels in Libya? And were foreign (US, FR, RUS, ISR…) sats involved in target designation?

      +0

    Alerter
  • Zwarte Piet // 26.08.2014 à 13h00

    Qu’il sorte vainqueur ou perdant de la guerre, je pense que le régime de Kiev a de gros soucis à se faire. Une fois d plus les Américains ont joué avec le feu en armant tous ceux qui pouvaient s’opposer au gouvernement en place. Porochenko se retrouve maintenant avec des milices d’extrême droite incontrôlables. Certaines ont déjà menacer de marcher sur Kiev. Ils ont réussi à imposer une police parallèle.
    Les pro-Kiev ont souvent fait référence à l’annexion de la Pologne par l’Allemagne nazie. Je trouve quant à moi que le rapprochement avec la guerre d’Espagne serait plus juste.
    Aurons nous une Ukraine faciste telle que l’Espagne de Franco ?

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 26.08.2014 à 14h26

      Pour info sur Guernica : Le chiffre donné par le gouvernement basque fait état de 1 654 morts et de plus de 800 blessés

      Question : on en est a combien en Novorussia. Pourquoi est ce différent , es ce un problème esthétique ? les morts ne sont ils pas assez glamour ? qu’en pense nos saint germanopratins ?

        +0

      Alerter
  • VladP // 26.08.2014 à 13h40

    À cette reunion de Minsk, je remarque que personne ne mentionne qu’il y aura un absent de taille:
    Un représentant officiel de Nouvelle-Russie!
    Ceci me conduit à penser que cette reunion aura le meme résultat que la précédente: du vent!
    La dernière fois, le Donbass avait admi le principe d’un cessez-le-feu afin de permettre à une commission d’enquête de faire son travail sur le lieu du crash du Boeing malais.
    Le resultat en a été que le banderastan en a profité pour rassembler ses forces tout en continuant a empêcher par tous moyens (Bombardements, tirs de mortier, etc.) la tenue de l’enquête (qui est désormais classée “secret défense”, et on se demande bien pourquoi…).
    Cette fois, je gage qu’ils ne tiendront pas compte des décisions prises par-dessus leurs têtes!
    Si kiev ne les tiens toujours pas comme des interlocuteurs valables, la prochaine fois qu’ils parleront au porc-aux-chocos, ce sera quand il sera en tôle (s’il arrive jusque-là).

      +0

    Alerter
    • perceval78 // 26.08.2014 à 14h29

      Apparemment voici la photo officielle , vous me dites si je me trompe , de gauche a droite :
      le kazach , le bielorusse, le russe, l’ukrainien, la perfide albionne , l’allemand , le belge
      =
      https://twitter.com/AshtonSpox_Maja/status/504238701132513280/photo/1
      =

        +0

      Alerter
    • jacqueline // 26.08.2014 à 22h58

      VladP

      j’ai regardé la vidéo, et c ‘est clair, pour la république de Novorussia, l’affaire est pliée ( c’est l’indépendance ), maintenez vous vous cassez ! ( on ne va même pas s’abaisser à vous parler )

      La fédéralisation, personne ne peut y croire, c’était juste pour amener Porochenko à la table de négociation.

      Bien sûr il faudra tracer les limites, mais c’est secondaire par rapport à l’indépendance

        +0

      Alerter
  • Nerouiev // 26.08.2014 à 14h32

    “Si kiev ne les tiens toujours pas comme des interlocuteurs valables, la prochaine fois qu’ils parleront au porc-aux-chocos, ce sera quand il sera en tôle (s’il arrive jusque-là).”
    Juste une anecdote pour vous dire que concernant les jeux de mots, les Russes ont aussi leur jeu de mot et l’appellent Potrochenko, venant du verbe Potrochit (потрошить) qui veut dire étriper.

      +0

    Alerter
    • sadsam // 26.08.2014 à 15h30

      J’avais vu aussi un autre nom sur des commentaires d’articles de presse, en remplaçant les deux premiers “o” par un “a” et en enlevant le “”t”. Je n’ai pas trouvé le mot dans le dictionnaire mais il me dit quelque chose. Ou est-ce tout simplement un problème d’orthographe des jeunes Russes quand une voyelle n’est pas sous l’accent ?

        +0

      Alerter
      • Nerouiev // 26.08.2014 à 15h48

        J’ai répondu avant de voir votre réponse. C’est bien ça 2 a et pas de t.

          +0

        Alerter
    • Nerouiev // 26.08.2014 à 15h42

      J’en ai oublié un autre Parachenko, qui vient de paracha (параша) qui est le seau à déjections dans les prisons.

        +0

      Alerter
      • sadsam // 26.08.2014 à 15h51

        Et sur les blogs francophones, c’est “Porchenko”.

        J’espère qu’aucun interprète ne lit ces posts, car gare aux lapsus.

          +0

        Alerter
        • Alae // 26.08.2014 à 20h23

          Sur les blogs américains, c’est “Porky”. Pas besoin de traduire, j’imagine.

            +0

          Alerter
    • NeverMore // 26.08.2014 à 15h48

      Cette remarque de Desproges : “il n’y a qu’un “Ah !” de résignation entre défection et défécation”.

        +0

      Alerter
      • Olivier M // 26.08.2014 à 21h35

        Bizarre, y’a ni Ah dans clinton ou bush, mais y’en a 2 dans obama…
        Dans 2 ans on pourra surement vendre du PQ obama, entre les 2 feuilles on imprimera reagan, clinton et bush, pour se faire un MAX de plaisir. 🙂

          +0

        Alerter
        • step // 28.08.2014 à 14h16

          bush, pour l’absorption des liquides…

            +0

          Alerter
  • Nicolas // 26.08.2014 à 15h35

    Quelques nouvelles fraîches, forcément incomplètes vu la vitesse à laquelle évolue la situation:
    -Pour la première fois hier, kot-ivanov a été obligé de changer l’échelle de sa carte pour y inclure la zone côtière de la République de Donetsk. http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/24596/24596_original.jpg
    Comparer cette carte toute fraîche avec celle du désastre du 13 août (seulement 12 jours de différence) : http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/17062/17062_original.jpg
    Au début du mois Goubarev annonçait la contre attaque, mais la situation du 13 août, avec un encerclement quasi total de Donetsk, sentait très mauvais. On comprends maintenant qu’il s’agissait de former des pièges autour des troupes de Kiev. Ces pièges se sont maintenant refermer et on compte une bonne demi-douzaine de chaudrons/poches contenant pour l’une d’elles 2000 soldats. On parle d’un total de 7000 soldats de Kiev coincés dans les poches.
    La poche précédente est presque entièrement vidée et a fourni des dizaines de blindés à l’armée de Novorossie. Il reste (restait?) juste les derniers de la 24ème brigade (celle dont l’avancée était si menaçante, le 10 août).
    On se demandait ce que les Novorusses feraient avec les dizaines de blindés fournis par leurs ennemis en déroutes. J’ai bien fait de ne pas parier, ils ont foncé vers le sud et ont libéré Novoazovsk (13000 habitants), en bord de mer, et quelques villages en chemins. L’objectif annoncé est maintenant Marioupol (500000 habitants), le grand port du Donbass (la Novorussie devrait alors être en mesure d’exporter vers les pays non alignés et profiter financièrement de ce commerce… amha les Chinois, les Indiens, les Brésiliens etc se moquent bien que les tampons sur les documents des chargements de charbons soient approuvées par l’OTAN…). Difficile de comprendre si l’armée de Kiev se prépare à l’affrontement ou si elle fuit vers l’ouest. Un témoignage affirme que l’armée de Kiev qui était stationné vers Novoazovsk n’a pu que fuir face à des forces largement supérieures. Les rebelles parlent d’une débandade, avec des ennemis qui leur laissent des blindés pour fuir plus vite. Ca semble étonnant mais j’en ai vu 1 en vidéo (blindé d’infanterie laissé au bord de la route). Ce qui est sûr c’est qu’il y a un gros embouteillage vers l’ouest. Je suppose que beaucoup d’habitants anticipent les bombardement de Kiev, et d’autres croient la propagande de Kiev promettant des exactions si les rebelles arrivent à reprendre la ville. Difficile de savoir quelle est la proportion des uns et des autres. https://vk.com/polkdonbassa?w=wall-67059574_828608
    En fait, l’offensive est quasiment tous-azimuts. En dehors du sud, les rebelles reprennent aussi du terrain au nord de Lougansk, où Metallist (la banlieue proche) est déjà reprise et où l’objectif est de reprendre très vite Schastie (juste au nord du 12 de la dernière carte).
    Un peu plus à l’ouest, l’armée novorusse devrait bientôt reprendre Lissitchansk et Severodonetsk (au bout de la flèche 5).
    Un peu plus près de Donetsk, la flèche 17 préfigure la reprise de Debaltsevo, noeud routier et ferroviaire stratégique nécessaire pour les déplacements rapides entre Lougansk et Donetsk.
    Enfin à l’ouest, la situation se calme du côté de Donetsk grâce au recul des forces de Kiev (plusieurs flèches rouges, la 9 indique des combats pour reprendre Nikolskoyé).
    J’espère que les habitants de Lougansk et Donetsk ont bientôt fini de se faire bombardés (4 missiles sur Lougansk aujourd’hui), mais notons que les soudards de Kiev ont fait le maximum de dégâts quand ils se sont vus acculés. Des centaines de civils seraient mort à Lougansk seule.
    La carte indique 8 poches, il est probable que leur liquidation, de façon la plus propre possible (reddition avec récupération du matériel) soit l’objectif principal pour les prochains jours voire semaines (il me semble que le premier chaudron du sud a duré 1 mois), et que donc les rebelles consolident leurs positions avant de reprendre Marioupol. Enfin je ne sais pas, ils ont peut être la force de foncer sur Marioupol (et Lissitchansk et Debaltsevo) et de contraindre 7000 soldats encerclés à la reddition tout en même temps, mais ça me paraît énorme. Et puis ils n’ont encore jamais pris une grande ville, le maximum ça a dû être la reprise de Chakhtyorsk (60000 habitants) qui n’a jamais été pleinement contrôlé par Kiev, contrairement à Marioupol.
    La déroute apparente d’il y a 2 semaines ne s’est pas transformée en une promenade de santé : il y a eu 20 morts et blessés aujourd’hui côté LNR (RPL) dans une tentative de Kiev de reprendre Metallist (banlieue nord de Lougansk). Les morts et blessés côté Kiev sont toujours proches de 100 par jour, et ils ont aussi beaucoup de déserteurs et prisonniers.
    Ambiance à Donetsk dimanche, jour de l’indépendance de l’Ukraine, que Donetsk a fêté à sa façon (défilé des prisonniers façons soldats allemands pendant la 2ème GM à Moscou) https://www.youtube.com/watch?v=_aYK99FcoIY
    Autre point, l’aide humanitaire envoyée par Moscou a commencé à être distribuée hier, 26 points de distribution ont été créés en LNR (RPL).
    Côté crimes de Kiev, on parle de voitures de civils prises pour cibles, et 2 églises détruites (le 23 et le 25 en RPD). C’est aussi une guerre de religion… L’usage de missiles sur Lougansk, de bombes au phosophore, d’armes chimiques (non létales) et autres joyeusetés se poursuit, la routine.

      +0

    Alerter
    • VladP // 26.08.2014 à 19h20

      Si la population fuit kiev par peur des bombardements prévisibles, ça ne m’etonnerait pas que ce soit parceque la propagande gouvernementale marche trop bien et que les gens sont convaincus que c’est l’armée russe qui arrive (la vraie!), et pas l’armée de Nouvelle-Russie, aussi redoutable et efficace qu’elle soit.
      Si ça se trouve, la population ET CE QUI RESTE DE L’ARMÉE doivent se dire que si les “Messieurs très polis” arrivent, et après ce qu’ils ont fait aux russes ethniques du Donbass, ils font mieux de se trouver à Berlin plutôt qu’à kiev au momentde leur arrivée!
      Et une compagnie de cyclistes armée d’une bande de pétards chinois arrivera à prendre la Ville sans autre! 🙂

        +0

      Alerter
    • Wilmotte Karim // 26.08.2014 à 21h07

      Un nouvel encerclement et Novorossia descend vers Mariupol.

        +0

      Alerter
    • Pavlo // 26.08.2014 à 23h04

      Les medias de Kiev continuent d’utiliser des cartes avec Lougansk entièrement encerclé, Donets coupé,…

      Je me demande comment ils vont presenter le fait de combats autour de Marioupol…
      ah, oui, c’est pas l’armée novorusse venue depuis le nord, mais les russes qui ont passé la frontière, bien sûr…

      Petite infographie très parlante, même si on ne sait pas lire le cyrillique, la situation en cartes telle que presentée par Kiev et par la Novorussie:
      http://ria.ru/infografika/20140826/1021515041.html
      ria.ru/infografika/20140826/1021515041.html

        +0

      Alerter
    • Pavlo // 27.08.2014 à 00h40

      “les russes sont lents à se mettre en selle, mais ils chevauchent vite”…

      d’après le site military maps l’armée de novorossie serait entrée dans la localité de Rozovka, qui se trouve dans l’oblast de Zaporojie; à quelques 80km de la frontière russe, et 40km au nord-ouest de Marioupol.
      Il semble qu’une (grande) manoeuvre d’encerclement de Marioupol est en cours, et vu la vitesse de progression les troupes de Kiev s’enfuient littéralement.

      Le choc psychologique risque d’étre énorme.

        +0

      Alerter
      • Slavyanka // 27.08.2014 à 00h44

        – “les russes sont lents à se mettre en selle, mais ils chevauchent vite” –

        On dit aussi “Les Russes mettent du temps à monter en selle, mais ensuite, ils chevauchent très vite” (= Русские долго запрягают, но быстро едут) 🙂

          +0

        Alerter
      • jacqueline // 27.08.2014 à 01h18

        J ‘ai lu dans des brèves, que le bataillon Azov a désobéi aux ordres !

        On se repose et on se ravitaille d’abord ! ( ils devaient être au bout du rouleau )

        et donc l’armée du Donbass en a profité.

          +0

        Alerter
      • Wilmotte Karim // 27.08.2014 à 08h54

        Si on lit les commentaires dans le soir par exemple, ceux qui ne se renseignent pas plus avant sur la situation sont persuadé que l’insurrection est sur le point d’être liquidée.

        Le choc psychologique va être énorme et ne va pas se limiter à Kiev ou à la Galicie-Volyhnie.
        On peut s’attendre à de nouveaux appel à la guerre.

        Car enfin, une telle défaite ne serrait-elle pas la preuve de l’intervention russe?

          +0

        Alerter
      • Nicolas // 27.08.2014 à 10h30

        Le choc psychologique risque d’étre énorme.
        Oui, si l’encerclement de Marioupol se confirme, ça va faire mal, d’autant que la population subissant la désinformation de Kiev pensent que Lougansk est totalement assiégé, et Donetsk coupée de Lougansk et de la frontière russe.
        Il y a déjà une nouvelle carte de kot-ivanov qui esquisse des grandes manoeuvre dans le sud de la RPD. http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/25689/25689_original.jpg
        Les flèches 6 et 9 laissent prévoir la formation d’un nouveau très grand chaudron/poche, si les bataillons Azov, Dnepr et Chakhtyorsk, et le 51ème BTG (bataillon de groupe tactique) ne fuient pas.
        Il faut rappeler que dans le cas du premier grand chaudron du sud, qui a apporté tant de matériel lourd à la Novorossie, les troupes encerclées étaient plus nombreuses et mieux armées. Depuis, le rapport de force a évolué en faveur de la Novorossie, il est donc possible qu’ils aient réussi à encercler 7000 soldats, 120 tanks, plus de 360 blindés, plus de 300 pièces d’artillerie (du mortier au système “grad”), mais encercler Marioupol dans la foulée… mazette!
        Il y a des listes de prisonniers des armées de Kiev sur VK. J’ai remarqué 4 colonels, du beau linge. Et aussi une liste de 6 commandants de bataillons (des généraux?) tués. Egalement parmi les tué, le propagandiste antirusse qui se faisait appelé “Führer”. Certainement un charmant garçon.
        Beaucoup d’informations précises et vérifiables, visiblement la Novorossie n’a pas peur de la vérité, contrairement à la junte qui a interdit la diffusion des chaînes russes sur le territoire qu’elle contrôle.
        Il y a aussi beaucoup de photos de tanks et blindés détruits ou capturés. Une petite vidéo montre une colonne de l’armée de la RPL allant au front https://www.youtube.com/watch?v=tL-yofb3HzU . Je n’ai pas compté les tanks etc, mais c’est déjà une jolie colonne. Il y a un drapeau rouge, ce qui rappelle que tous les courants politiques sont représentés dans une lutte face à un ennemi commun : des nostalgique de l’URSS non communistes, des communistes non nostalgiques de l’URSS, des tsaristes, des pro-Poutine, des anti-Poutine, des nationalistes athées, des orthodoxes non nationalistes…
        Reportage illustré des Français de la rebellion https://vk.com/strelkov_info?w=wall-57424472_13767 Ils appellent le moustachus Hercule Poirot 🙂
        Pour ceux que l’identité du compte strelkov_info (sur VK) intrigue, ils ont donné une indication : ils sont 2 et font ça bénévolement, à temps plein. Ils ont donné un numéro de carte de caisse d’épargne (Sberbank) pour permettre à ce qui veulent les aider de leur envoyer 3 sous.
        Pavel Goubaryov, en déplacement en Russie (actuellement à Moscou, je crois) affirme que le flot de volontaires a quadruplé depuis le début de l’offensive, et qu’il y a enfin beaucoup de jeunes (18-35 ans) depuis 3 semaines, alors que pendant les premiers mois les volontaires avaient souvent plus de 40 ans. Il y avait déjà eu une augmentation du flot de volontaires à partir du retrait de Slavyansk (Slavyansk était présenté comme un nouveau Stalingrad, donc extrêmement dangereux, et bien sûr les gens préfèrent défendre leur ville plutôt qu’une ville à 100 km).
        Goubaryov annonce / prévoit aussi la création des républiques populaires de Kharkov, Zaporojié, Kherson, Dnepropetrovsk, Odessa, Nikolayevsk, en raison de l’effondrement catastrophique de la situation sociale et du fait que la population ne peut plus soutenir la junte totalitaire au pouvoir à Kiev… La restauration de l’ensemble de la Novorossie historique donc. Voilà la position actuelle de la Novorossie… Kiev aurait probablement mieux fait d’accepter l’indépendance du Donbass afin de conserver le reste ! Je rappelle que sans la Novorossie, l’Ukraine n’a à peu près aucune industrie. Et que Kiev n’est la ville la plus riche du pays que grâce aux impôts et aux entreprises qui y sont basés et exportaient les biens produits notamment au Donbass. Autrement dit, si notre élite arrive à intégrer les lambeaux de l’Ukraine dans l’Union Européenne (on va quand même pas demander l’avis des Européens) ça fera un pays de 20-25 millions d’habitants pauvres comme des Chinois de la campagne qu’il va falloir soutenir à coups de milliards. Ah, quel affreux ce Poutine, qui voulait soutenir l’Ukraine unie avec une aide de 15 milliards de dollars…

          +0

        Alerter
        • Nicolas // 27.08.2014 à 12h57

          Petite précision, par rapport aux chiffres indiqués pour les chaudrons/poches (120 tanks etc encerclés). D’après ce que j’ai constaté dans les chiffres indiqués, dans le cadre de batailles “normales”, parmi les pertes matérielles de Kiev il y a 85%-90% de matériel détruit et 10%-15% récupéré par l’armée de Novorossie. Par exemple 1 tank récupéré, 7 détruits
          Mais dans le cas des poches/chaudrons des dernières semaines, on a plutôt un taux de récupération qui tourne autour de 30% (soldats affamés à court de munitions…). Je vous laisse calculer ce qu’on peut envisager comme gain matériel si l’encerclement des 120 tanks etc se confirme. Dernière précision pour comprendre l’ampleur de la déroute otanienne, le matériel encerclé représente entre 20% et 25% de l’ensemble du matériel que Kiev affirmait (en juin ou juillet) avoir envoyé au front.

            +0

          Alerter
        • Nicolas // 27.08.2014 à 15h58

          Le chaudron de la 51ème brigade mécanisé a déjà cuit, en moins d’une semaine. Il ne leur restait aujourd’hui que 22 hommes valides. Les autres sont morts, blessés ou prisonniers. Minimum 100 morts et 50 blessés, en 2 jours, sur une seule des ~8 poches d’encerclement. Ce sont les médias ukrainiens qui le disent ! Les soldats qui les encerclaient pourront donc très bientôt passer à la suite.
          J’ai lu Sapir, c’est vrai que la Novorossie a des effectifs limités, mais qui augmentent très vite pendant que les forces matérielles de Kiev diminuent. Le rapport de force en armement lourd est passé de 200 contre 1 au tout début à 5 contre 1 récemment à 4 contre 1 très bientôt voire déjà maintenant. Au niveau des effectifs, on est passé de 20 ou 30 contre 1 à 2 ou 3 contre 1. Je ne pensent pas que la Novorossie se contente de vivoter à l’est d’une ligne de démarcation Marioupol- Donetsk- Slavyansk. Après tout les opérations de sabotage ont déjà commencé à s’étendre hors Donbass. Dernière en date, à 4:20 ce matin le point de recrutement de l’armée et le poste de la milice (police) ont été fusillé, et 2 voitures de milice ont explosées, à Chostka, au nord-ouest de la région de Soumy, lui-même au nord-ouest de la région de Kharkov. C’est donc très loin du front, et même pas en Novorossie.
          Et puis chaque poche vaincue libère des centaines de soldats expérimentés et bien équipés pour aller plus loin.
          Conséquence de la contre-attaque : le premier ministre de la RPL demande déjà à ceux qui ont fui Lougansk de revenir, en promettant le fonctionnement normal des écoles, crèches et autres services. Il tâchera aussi de payer des retraites et aides sociales aux handicapés, que Kiev a cessé de payer (ce qui veut dire que de facto, Kiev reconnaît que les citoyens de la RPL ne sont pas des citoyens ukrainiens).
          Encore une nouvelle toute fraîche, ce matin 129 soldats de l’armée et de la garde nationale se sont constitués prisonniers à Starobechevo. ça confirme le rythme d’au moins 100 prisonniers par jour, pas surprenant si 5000 à 7000 soldats sont piégés.

            +0

          Alerter
    • Nicolas // 27.08.2014 à 07h49

      Pour le plaisir, la toute dernière carte de kot-ivanov. Pas de gros changements depuis hier, mais quand même. Les combats les plus récents sont:
      -hier, au nord de Lougansk, 55 morts et blessés côté garde nationale (numéro 7)
      -au sud, toujours près de la frontière et hier aussi, 4 morts 6 blessés côté banderistes (numéro 16)
      Notons qu’au sud, kot-ivanov a légèrement augmenté la zone indiquée comme sous contrôle rebelle, pour tenir compte du fait que les armées de Kiev ont quitté Granitnoyé.
      -les numéros 10 et 11 concernent la prise d’un village et d’un bourg sur la côté, avant-hier.
      -Le numéro 9 concerne des combats pour reprendre Nikolskoe, à 50 km de Donetsk, avant-hier.
      -Ca a été précédé en chemin par la destruction de 20-25 blindés le 24 août (numéro 6)
      -Hier, numéro 7, 55 soldats d Kiev tués ou blessés à Krasnaya Talovka, au nord de Lougansk
      -La reprise de Debaltsevo a commencé il y a 3 jours et se poursuit (flèches rouges près du numéro 17)
      Ce qu’on remarque dans l’ensemble, c’est que ces combats concernent presque tous des zones qui étaient aux mains de Kiev depuis plus d’un mois, voire depuis toujours (la côte). Il n’y a que Debaltsevo qui est une prise récente de Kiev.
      Pour ce qui est des bombardements de Lougansk, Kiev est passé aux V2… pardon, aux SS21 “Totchka-U”. Suivant les modèles, ils peuvent tirer à plus de 100 km donc il faudra continuer d’avancer beaucoup pour que les habitants de Lougansk soient à l’abris.
      Voilà. Je voulais écrire ça hier, j’ai été interrompu, alors j’ajoute 3 trucs un peu plus frais:
      -94 soldats de Kiev se sont rendus près d’Amvrosievka. Ils étaient pris dans l’une des poches. Il faut s’attendre à 100 redditions par jours, dans les prochaines semaines…
      -L’armée de la RPD seraient tout près de Marioupol et y aurait tué un colonel ennemi.
      -L’armée de la RPD a récupéré en une bataille (Starobeshevo, sud-est de Donetsk)1 gros stock de munition et 4 pièces d’artillerie (et détruit 12 blindés). La générosité de Kiev n’a pas de limite.

        +0

      Alerter
      • Nicolas // 27.08.2014 à 11h58

        zut j’ai oublié de mettre le lien vers la carte http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/25689/25689_original.jpg
        Par rapport aux déclarations de Goubaryov sur le quadruplement du flot de volontaire, essayons de préciser ce que ça veut dire en nombres absolus.
        -Du temps du siège de Slavyansk (qui a été perdue, mais en donnant à la RPD le temps de s’organiser) il y avait une vidéo quotidienne montrant environ 30 volontaires partant au front.
        -A partir du retrait de Slavyansk, on parlait il me semble de 100 volontaires par jour.
        Donc même s’il y a une exagération de sa part (mais rappelons que son étonnante annonce au début août de la contre attaque s’est avérée parfaitement vraie 3 semaines plus tard, donc il ne raconte pas n’importe quoi), on peut estimer que l’armée de la RPD sous le commandement de Zakhar…euh, le remplaçant de Strelkov augmente de 200 soldats par jour au bas mot, peut-être 300, en comptant des pertes de l’ordre de 30-40 soldats par jour (morts, blessés, prisonniers), contre peut-être 200 voire 300 soldats perdus par jour chez l’ennemi ces temps-ci (une centaine de prisonniers, 50 à 100 morts et blessés, et un nombre inconnu de désertions).
        Et les chiffres de Goubaryov ne comptent probablement pas l’armée de la RPL, et peut-être pas non plus les bataillons plus ou moins autonomes de Bezler et / ou Mozgovoï (et un ou deux autres) qui sont plus ou moins autonomes avec des relations pas parfaitement claires avec l’état-major de la RPD.
        Donc bref, au bas mot 200 soldats de plus par jour côté Novorossie contre au moins 200 soldats perdus côté Kiev, avec une mobilisation qui se passe très très mal et ne fait que favoriser la création des nouvelles républiques populaires dont parle Goubaryov. Celle de Kharkov (qui n’existe pas encore) a déjà fait parlé d’elle avec une attaque près de Kharkov, je dirait que celle de Zaporojié ne devrait pas tarder à apparaître, vu le mécontentement, le taux de chômage catastrophique (50% dit Goubaryov qui exagère peut-être mais une grande partie de l’industrie locale -militaire et spatiale- dépend des commandes du Kremlin), et ça se manifeste déjà par le fait que la région de Zaporojié a le plus grand taux de personnes échappant à la mobilisation (en se cachant etc).
        Et rappelons que la mobilisation de Kiev ne fait qu’envoyer des enfants sans préparation au front (à l’abattoir, répètent les Novorusses), pas de quoi arrêter l’armée de Novorossie formée dès le départ de vétérans de l’Afghanistan, et désormais d’un nombre croissant de jeunes qui suivent une véritable formation militaire à Donetsk et Lougansk (et essentiellement des vétérans de Tchétchénie et de Yougoslavie parmi les 10% de volontaires étrangers – 250 Serbes notamment).
        Pour compléter mes estimations sur les chiffres absolus, l’armée de Novorossie revendiquait récemment 19000 soldats. C’était probablement un peu exagéré, mais au rythme actuel il pourrait dépasser les 300000 en octobre. Mais bien sûr d’ici là les Républiques Populaires de Kharkov et Zaporojié pourraient devenir réalité, et l’armée de Novorossie pourrait alors vite atteindre 40000 soldats. Je rappelle qu’il y a une sorte de désert militaire, dans le sens où, au-delà du front, on peut faire 100 voire 200 km sans voir un blindé, ce qui pourrait permettre aux Novorusses de faire des progrès fulgurants dans les jours qui suivront une victoire importante sur des forces qui les bloquaient. Un peu comme l’avancée vers la mer du 25 août (~50 km), mais en plus spectaculaire.
        De l’autre côté, Kiev souhaite envoyer des centaines de milliers d’hommes au front, mais ça n’arrivera pas. La RPD affirmait faire face à plus de 40000 hommes au temps du siège de Slavyansk (alors qu’il y avait moins de 10000 soldats côté Novorossie). Pas sûr qu’en 2 mois ils aient réussi à atteindre 60000 hommes au front, malgré 2 vagues de mobilisation.
        Toujours pas de mobilisation côté Novorossie qui se base sur le volontariat. Beaucoup parlaient de mobilisation quand la situation devenait critique, mais sans argent pour la financer, c’était exclu. C’est marrant parce que Kiev se trouve dans une situation financière catastrophique mais ça ne les pousse pas trop à la réflexion…
        Je rappelle un truc par rapport aux blindés de Kev. Il y a 2 mois, Strelkov disait que même s’ils parvenaient à en détruire 10 par jour ça ne changerait pas le rapport de force. Ils en sont maintenant plutôt à ~20 blindés détruits et ~4 capturés par jour, de quoi causer un effondrement de l’armée de Kiev malgré la production (trop coûteuse), les réparations des stocks (qui se passent très très mal) et les apports des anciens pays socialistes : il serait peut-être temps que les Zuniens (qui ont empêché Porochoco de négocier) comprennent que les carottes sont cuites.

          +0

        Alerter
  • Jean // 26.08.2014 à 15h51

    Vidéo interogatoire du soldat Russe “capturé” par les Ukrainiens.

    https://www.youtube.com/watch?v=DbjFdETq_lw

    Selon Kiev, il ferait partie d’un groupe de 10 soldats russes capturé à “20 km de la frontière Russe”.

      +0

    Alerter
    • erde // 26.08.2014 à 17h59

      Vidéo d’origine douteuse ….
      pas de commentaires et pas d’infos sur la date de l’interrogatoire.
      Ce qui est troublant c’est qu’il y a une semaine environ, j’étais tombé sur une vidéo de la soi-disant capture de militaires russes se battant au coté des insurgés, et qui s’était révélée une véritable mise en scène. Tout cela avait été démontré par force détails sur le site de “cassad.org” en Anglais.
      Les “russes” interrogés étaient les mêmes.
      Exhiber une belle plaquette toute neuve d’identification dans la vidéo n’apporte rien de plus.
      Bref encore une belle intox de Kiev.

        +0

      Alerter
  • Louis // 26.08.2014 à 15h58

    Après 1 heure de recherche impossible de trouver une source officielle pour cette histoire de militaire russe en Ukraine. J’ai sans doute pas bien cherché mais ça me tue de voir que les journaux français ne donnent jamais de liens vers leurs sources.

    Je ne doute guère de la véracité de l’information (quoique les interview des militaires aient l’air vraiment bidon surtout le coup de “on se sert de nous comme chair à canon”) mais j’aime bien avoir les sources sous les yeux et l’intégralité des documents et déclarations …

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 26.08.2014 à 21h41

      Euh , je crois que ce serait humiliant pour porochenko de perdre contre des rebelles, beaucoup moins contre l’armée russe.

      Cadeau de Poutine, pour éviter à porochenko de perdre complètement la face.

        +0

      Alerter
    • sadsam // 26.08.2014 à 21h56

      POur les auteurs des posts précédents

      Les journaux russes on line reprennent cette histoire. Pas grand chose à ajouter par rapport à ce qui a été dit sur ce blog (jeunes garçons assez “secoués” notamment). Juse une incohérence entre ce que dit Kiev et ce que disent ces garçons sur les documents en leur possession.

        +0

      Alerter
    • tepavac // 26.08.2014 à 22h03

      bonsoir louis !

      un simple raisonement sur la question suffit à en tirer une idée précise.
      voilà une dizaines de militaires, avec leurs plaques, leurs insignes, et leurs blindés aux couleurs de la Russie.

      1- ce peut-etre une invasion à dix
      2- ce ne peut-etre une opé en eaux troubles puisque ils sont tous identifiables.

      que reste t’il ?

      1- comme tu le dis, nous ne sommes même pas certain de l’endroit oû ils ont été arrété réèllement.
      hors sachant le nombres d’histoires que le gtv de Kiev à déjà produit, sans compter leurs coups tordus depuis le début, on peut juste se dire que cette énième histoire est sans valeur.
      ce sont peut-etre des égarés, ou même des momes qui ont délirés au dessus de leurs hiérarchie.
      d’ailleur le voir sourire à la mention de son twite sur maiden et d’y répondre calmement en dit long sur son involontaire aventure. Il semble plus préocupé par son retour devant sa hiérarchie.
      maintenant, que les autres utilisent cet alevin, c’était à prévoir.
      enfin, je préfere la tete à poro, lui il est vraiment mal barré. surtout depuis que son aventure à lui, c’était de croire qu’il aurait tout l’otan pour l’assister dans ses conneries.

        +0

      Alerter
  • mnemeth // 26.08.2014 à 15h58

    photo prise a minsk lors de la rencontre (drole) a votre avis c’est bon signe ?

    http://www.militaryphotos.net/forums/attachment.php?attachmentid=224418&d=1409057172

      +0

    Alerter
    • passenger // 26.08.2014 à 18h15

      Porochenko a vraiment une tête de vainqueur, du genre à pas avoir dormi depuis quelques jours. Où sont les américains qui l’ont entrainé là?

        +0

      Alerter
    • VladP // 26.08.2014 à 20h08

      Le porc épique a l’air de se demander s’il retrouvera encore une logement au palais présidentiel en rentrant, ou si on aura déjà changé les serrures!
      Vlad fait les gros yeux à Merkel qui, comme de juste, arrive plus bas que lui! 🙂

        +0

      Alerter
      • mnemeth // 26.08.2014 à 20h43

        c’est pas merkel c’est ashton, peut etre pour ca les gros yeux de poutine, elle du sortir une énormité 😉

          +0

        Alerter
        • Kiwixar // 27.08.2014 à 10h18

          Un truc du genre :
          “M. Poutine, j’aime beaucoup votre pays, l’Apollogne. Ah, un pays qui doit son nom au dieu romain de la guerre, comme c’est romantique… Et sinon, vous avez trouvé facilement? Je me suis paumé, j’ai confondu Russie et Bielorussie, quelle horreur, j’ai failli me retrouver chez les Soviets! Ils mangent les enfants, savez-vous…”

            +0

          Alerter
          • Nihil // 27.08.2014 à 12h15

            Excellent !
            Vous oubliez:” La Reine m’a faite Baronne, et on me dit que vous êtes prince, de sang royal. Lovely, isn’t it ? Passons à table, si vous le voulez bien.”

              +0

            Alerter
        • VladP // 28.08.2014 à 06h07

          Sûr! Comme moi! J’ai basculé sur la photo 2 sec., j’ai noté Poutine, plus bas: une bonne femme, et la tronche à porcinet (assez gratinée), et j’ai re basculé de l’autre côté. D’où ma méprise! Mais c’est pas grave: je suis sûr que Mme Merkel est de tout coeur avec Mme Ashton! 🙂

            +0

          Alerter
  • Hellebora // 26.08.2014 à 16h40

    Pour l’heure, à16h27 :
    Ukraine-Ouverture du sommet à Minsk, appels au dialogue

    MINSK, 26 août (Reuters) – Les présidents russe et ukrainien, réunis à Minsk, capitale de la Biélorussie, à l’occasion d’un sommet régional, ont exprimé mardi leur volonté d’ouvrir un dialogue sur le conflit qui secoue depuis avril l’est de l’Ukraine.
    Les discussions rassemblent, outre Vladimir Poutine et Petro Porochenko, la haute représentante de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, et les dirigeants biélorusse et kazakh.
    S’exprimant à l’ouverture du sommet, le président ukrainien Petro Porochenko a souligné que le seul moyen de mettre fin au conflit dans l’est de l’Ukraine était de renforcer les contrôles à la frontière russo-ukrainienne et de mettre fin aux livraisons d’armes aux rebelles séparatistes.
    Estimant que tous les acteurs du conflit veulent trouver une sortie “digne”, il s’est dit disposé à discuter de toutes les options qui permettraient de mettre fin aux violences.
    Petro Porochenko, qui a serré la main de son homologue russe Vladimir Poutine, a assuré qu’il était venu à Minsk, la capitale de la Biélorussie, pour entamer un processus de recherche d’un compromis politique.

    De son côté, Vladimir Poutine a répété que le conflit ne serait pas résolu par une poursuite de l’escalade militaire, ni sans l’ouverture d’un dialogue entre le gouvernement de Kiev et les séparatistes de l’est du pays. “Nous sommes convaincus qu’aujourd’hui, (le conflit ukrainien) ne peut être résolu à travers une poursuite de l’escalade militaire, sans prendre en compte les intérêts vitaux des régions du sud-est du pays et sans l’ouverture d’un dialogue avec ses représentants”, a déclaré le président russe.

    SANCTIONS COMMERCIALES CONTRE L’UKRAINE?
    Le chef du Kremlin a par ailleurs estimé que l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union européenne, qu’il a dit “respecter”, pourrait coûter 100 milliards de roubles (2,1 milliards d’euros) à l’économie russe si des biens européens entraient sur le marché russe via l’Ukraine.
    “La Russie ne pourrait pas rester passive dans une telle situation et nous serions tout simplement forcés de prendre des mesures pour protéger notre marché”, a-t-il prévenu en évoquant des mesures de rétorsion visant les importations de biens ukrainiens.
    Vladimir Poutine a ajouté que Moscou s’était entendu avec la Biélorussie et le Kazakhstan, les deux membres de l’union douanière russe qui participent au sommet de Minsk, à ce sujet.

    Depuis la précédente rencontre entre Vladimir Poutine et Petro Porochenko, le 6 juin en France, les forces ukrainiennes ont inversé le cours des choses sur le terrain et encerclé les positions des combattants séparatistes. Mais, sur le plan diplomatique, les relations entre les deux pays n’ont cessé de s’envenimer, en particulier depuis la destruction à la mi-juillet d’un avion de ligne de la Malaysia Airlines au-dessus d’une zone contrôlée par les insurgés.
    Quelques heures avant l’ouverture du sommet, l’Ukraine a rendu publique une vidéo montrant des soldats russes capturés sur le territoire ukrainien où ils étaient en “mission commandée” selon Kiev et “par erreur” pour Moscou.
    Lundi, Kiev a accusé Moscou d’avoir envoyé des soldats en Ukraine afin d’ouvrir un nouveau front – ce que la Russie a démenti.

    Dans ce contexte, les attentes vis-à-vis du sommet de Minsk sont modestes. La chancelière allemande, Angela Merkel, a elle-même relativisé lundi la probabilité que les discussions débouchent sur une avancée significative après cinq mois d’un conflit qui a fait plus de 2.000 morts. Le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov, a de son côté mis en garde les responsables occidentaux, les invitant à ne pas attendre que les solutions viennent uniquement de Moscou.

      +0

    Alerter
    • VladP // 26.08.2014 à 20h14

      Ceci répond bien à ce que je disais plus haut: “Vladimir Poutine a répété que le conflit ne serait pas résolu par une poursuite de l’escalade militaire, ni sans l’ouverture d’un dialogue entre le gouvernement de Kiev et les séparatistes de l’est du pays. “Nous sommes convaincus qu’aujourd’hui, (le conflit ukrainien) ne peut être résolu à travers une poursuite de l’escalade militaire, sans prendre en compte les intérêts vitaux des régions du sud-est du pays et sans l’ouverture d’un dialogue avec ses représentants”, a déclaré le président russe.”
      Il souligne donc que les principaux intéressés ne sont pas présents aux discutions, et que, par conséquent, lui-même ne peut rien dire, n’étant pas partie prenante au conflit.
      Ce qui me semble d’une logique imparable.

        +0

      Alerter
  • Jacques // 26.08.2014 à 17h26

    Texte intéressant, mais on est surpris d’y lire: ” l’affaiblissement et la désorganisation croissante des rebelles de l’Est” !??, affirmation en contradiction avec les billets récents de ce blog et d’autres. Ce qui semble en cours, c’est plutôt l’affaiblissement et la désorganisation croissante du régime de la junte de Kiev et la question qui va se poser, c’est de savoir si l’Occident peut admettre son effondrement.

      +0

    Alerter
    • chios // 26.08.2014 à 18h38

      Regardez les cartes que donne le gouvernement ukrainien.
      C’est ainsi qu’ils présentent les choses.

      Les rebelles en montrent une autre version.

      Qui croyez vous que la presse suit?

      Voir le post de perceval en début de fil, ce matin vers 9h il donne les liens pour les cartes

        +0

      Alerter
  • RobinHood // 26.08.2014 à 17h36

    Affaiblissement des forces de Kiev oui … je suis impatient de voir le retour de Ianoukovytch à Kiev, ce qui ferait un pied de nez aux ricains et à l’UE !

      +0

    Alerter
    • RobinHood // 26.08.2014 à 17h49

      En tout cas mille respect à la Russie et à Poutine qui donnent une sacrée leçon de diplomatie à l’Europe. A sa place il y a longtemps que j’aurai claqué Merkel et monsieur chocolat…

        +0

      Alerter
  • fanfan // 26.08.2014 à 18h00

    Courrier international Laurence Habay
    Porochenko entame l’épuration de la Rada

    “Le président ukrainien a annoncé la dissolution du parlement ukrainien et l’organisation d’élections législatives anticipées le 26 octobre. Pour lui, la victoire dans le Donbass et la victoire des forces démocratiques au Parlement relèvent du même processus.

    Dans son discours devant les députés, rapporté par le quotidien de Kiev Den, il a justifié son geste par la nécessité de répondre aux “attentes de l’écrasante majorité des citoyens d’Ukraine”, et de respecter “son propre engagement lors de la campagne présidentielle”.

    “Cinquième colonne”
    “Les élections constituent la meilleure lustration, et celle-ci doit commencer par l’organe législatif principal, a-t-il poursuivi. L’Assemblée actuelle était depuis 18 mois le soutien de Ianoukovitch. Et c’est la majorité de ces députés qui a adopté les lois dictatoriales emportant les vies de la Centaine céleste [les cent et quelques personnes mortes sur Maïdan lors des affrontements avec les forces de l’ordre en février 2014]. Il faut payer pour cela, pénalement et politiquement. De nombreux députés sont actuellement, sinon les sponsors, du moins les partisans des combattants séparatistes… Ce n’est pas un secret : la cinquième colonne se compose de dizaines de soi-disant députés du peuple. Or, ils sont loin de représenter les intérêts du peuple qui les a élus. Cela est-il tolérable ? Est-ce ainsi qu’on peut gagner la guerre ?”

    Selon le chef de l’Etat ukrainien élu le 25 mai 2014, le scrutin parlementaire de 2012 n’était “ni honnête, ni démocratique, ni transparent. Il ne correspondait pas aux standards européens. C’est pourquoi le potentiel du parlement actuel est particulièrement faible et c’est une autre raison pour le dissoudre”.

    http://www.courrierinternational.com/revue-de-presse/2014/08/26/porochenko-entame-l-epuration-de-la-rada

      +0

    Alerter
    • chios // 26.08.2014 à 18h55

      “Lustration”…
      Quelqu’un connaît ce mot?
      Il me semble familier, mais je ne sais plus dans quel contexte je l’ai déjà rencontré.

        +0

      Alerter
      • sadsam // 26.08.2014 à 19h17

        @Chios

        Le mot avait été utilisé en Tchécoslovaquie après la fin du communisme (pour le départ en douceur des gens ayant travaillé dans les organes de sécurité etc).
        Je crois qu’il s’agit d’un mot religieux à l’origine.

          +0

        Alerter
      • Jeanne L. // 26.08.2014 à 20h59

        @ Chios
        Tous les cinq ans à Rome on procédait à une cérémonie de “lustration”, c’est pour cela qu’un “lustre” est une période de cinq ans (j’ en ai hélas pour ma part plus de 13) .
        Dans la lustration on purifiait le territoire de la Ville en cas de calamité (inondation, maladies) mais tous les cinq ans c’était après le mandat des “censeurs” quinquennaux ( les hauts magistrats chargés des “recensements ” de la population,qui établissaient les listes du recrutement militaire ) et avant la prise de fonction des nouveaux censeurs .
        On aspergeait le sol d’eau en proférant des incantations, si j’ose une comparaison : comme après le défilé des prisonniers à Donetzk quand ils ont passé le jet avec les arroseuses municipales !
        Bref, c’est un mot qui existe en français mais qui correspondrait plus dans notre propre vocabulaire politique à “épuration”.

          +0

        Alerter
      • R.C. // 27.08.2014 à 21h11

        La meilleure traduction, c’est “épuration”…

        Une période qui a manifestement lourdement manqué à l’Ukraine d’après 1945 si l’on en juge par tous les résidus collabos et néo-nazis qui souillent cette région de l’est européen

          +0

        Alerter
  • Sibtigr // 26.08.2014 à 18h03

    Bonjour,
    Je viens de visionner la video interrogatoire du soldat russe.
    C’est un gamin de 19 ans (né en 1995) qui ne sait rien à rien, et comment le peut on à son âge ? à qui sa hiérarchie n’a rien expliqué (ce qu’il déplore plus loin) mais juste dit qu’il allait faire une sortie (je ne connais pas le terme militaire). Plus loin il dit expresssément qu’ils roulaient dans les champs, de nuit je crois, et qu’ils se sont égarés.
    On sent le lavage de cerveau effectué par les interrogateurs ukrainiens.
    A mon avis, il n’y a rien des sérieux à tirer de cette video, surtout qd on se souvient que les frontières ukrainiennes n’ont jamais été fixées officiellement devant l’ONU, càd que cette “prise” des ukrainiens c’est du petit poisson. Pauvre gosse!

      +0

    Alerter
    • Noam // 26.08.2014 à 18h46

      Oui, en voilà un pris dans l’engrenage… et ça va aussi le marquer à vie.

      En très condensé, ce qu’on peut lire sur les sites russes : Tout le monde voudrait sortir dignement de la crise, plusieurs variantes sont à l’étude, Porochenko espère que les participants de Minsk accepteront son plan de pacification du Donbass, (mais quel est le nouveau plan proposé ? là, eux doivent savoir, mais nous, on ne sait pas). Les polonais sont à la ramasse car personne ne voit pourquoi les négociations à propos de la crise ukrainienne se seraient déroulées à Varsovie, tandis que du côté biélorusse, Loukachenko exhorte à “stopper à tout prix l’effusion de sang” dans le Donbass. Faut le comprendre c’est pas loin de chez lui, quoi…

      Coté langue de bois et humour, le site legorafi connu pour ses canulars, en publie un assez extraordinaire de “vérité”, je cite : Autour de moi, je m’engage à prendre un gouvernement resserré et des personnes compétentes qui seront à même de mentir éhontément mais avec assurance et franchise, les Français seront rassurés !
      A voir absolument : http://www.legorafi.fr/2014/08/25/je-suis-le-seul-en-mesure-de-restaurer-la-confiance-dans-le-gouvernement-par-jerome-cahuzac/

        +0

      Alerter
  • madeleine // 26.08.2014 à 18h38

    Pas de doute Rasmussen est un psychopathe

    “NATO is to deploy its forces permanently at new bases in eastern Europe for the first time, in response to the Ukraine crisis and in an attempt to deter Vladimir Putin from causing trouble in the former Soviet Baltic republics, according to its chief.

    Anders Fogh Rasmussen, the former prime minister of Denmark, said that next week’s Nato summit in Cardiff would overcome divisions within the alliance and agree to new deployments on Russia’s borders – a move certain to trigger a strong reaction from Moscow.

    He also outlined moves to boost Ukraine’s security, “modernise” its armed forces, and help the country counter the threat from Russia.

    Rasmussen said: “We will adopt what we call a readiness action plan with the aim to be able to act swiftly in this completely new security environment in Europe. We have something already called the Nato response force whose purpose is to be able to be deployed rapidly if needed. Now it’s our intention to develop what I would call a spearhead within that response force at very, very, high readiness
    .http://www.theguardian.com/world/2014/aug/26/nato-east-european-bases-counter-russian-threat?

      +0

    Alerter
    • benoit // 26.08.2014 à 22h52

      Il faut laisser Rasmussen causer, et la troupe otanesque gesticuler. V. Poutine l’a très bien compris. Il est serein car il sait que, derrière tous ces faux semblants – et à la condition qu’il reste pacifique, dans les mots (très important) et sur le terrain, comme il l’a été jusqu’ici – en cas d’épreuve de vérité comme celle de fin août 2013 où la flotte russe s’est interposée entre la Syrie et les navires états-uniens prêts à attaquer ce pays, le soutien populaire occidental aux menées impériales déguisées de ses dirigeants, virerait de l’indifférence (actuelle), à la réprobation. V. Poutine n’attend qu’un faux pas de ses adversaires – eux qui croyaient l’inverse, comme Kissinger s’étant laissé aller à cette confidence imprudente “nous sommes en train d’appâter la Russie et la Chine”. V. Poutine n’ayant à mon avis que des visées économiques (et non pas géopolitiques : à quoi bon, lorsqu’on est à la tête d’un pays de 143 millions d’habitants, grand comme la Chine et les USA réunis ?), est tout à fait à l’aise avec cela ! Il sait qu’à chaque tentative de manipulation de l’opinion (ADM Irak 2003, Ghouta 2013, Maïdan, MH17, …), le soutien aux dirigeants de ce système et le vernis démocratique dont il se prévaut, s’usent et se craquèlent un peu plus (si vous remarquez bien dans les conversations, le mensonge des ADM de Powell en 2003 est toujours bien présent dans les esprits, et je pense que ce souvenir a joué un rôle prépondérant en 2013 dans l’absence de soutien pour une intervention en Syrie en 2013 de la part des parlements britannique et états-unien). Poutine pourrait à juste titre détourner ainsi un mot célèbre prêté à Staline : “Obama et Hollande, combien de % ?”

        +0

      Alerter
      • Noam // 27.08.2014 à 19h06

        Voix de la Russie :

        Le sommet à Cardiff sera le chant du cygne pour le Danois Anders Fogh Rasmussen qui sera remplacé le 1er octobre à son poste par l’ex-premier ministre norvégien Jens Stoltenberg.

        C’est aussi un dangereux psychopathe, celui-là ?

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 27.08.2014 à 19h16

          Sur sa fiche Wikipédia :

          “Jens Stoltenberg a été choisi le 28 mars 2014 pour devenir secrétaire général de l’OTAN, en remplacement du danois Anders Fogh Rasmussen, avec entre autres le soutien de la France, de l’Allemagne, du Royaume-Uni et des États-Unis. Il a été préféré au polonais Radoslaw Sikorski et au belge Pieter De Crem. Selon le commentateur norvégien Gunnar Stavrum, le choix de Stoltenberg s’expliquerait par le fait que « les grands pays de l’Otan souhaitent un secrétaire général prêt au compromis »  dans le contexte de la crise de Crimée”.

          On a échappé au polak , c’est déjà pas mal.

            +0

          Alerter
  • EvАlex // 26.08.2014 à 19h07

    Bonjour,
    J’ai aussi vu l’interrogation du soldat russe. Ce qui fait peur, c’est qu’on est vraiment tous fichiés.
    Celui qui l’interroge, a sorti les écrits de ce pauvre soldat sur son compte internète. Cela retourne maintenent contre lui, alors que c’était une simple plaisenterie de sa part. Cela confirme que les agences secrètes des eu livrent aux ukrainiens les données.

      +0

    Alerter
  • ig // 26.08.2014 à 19h19

    Mais pendant ce temps là, “Zakharchenko said the DPR now saw only one possible option — its total independence from Ukraine.”

    http://en.itar-tass.com/world/746777

    Donc quelque soit le plan de paix du roi choc hola, la DPR ne voit que cette solution, une totale indépendance.

    Sans doute ce qui se préparait avec le remaniement à la tête de la république, avec le départ entre autres de Strelkov, et se prépare avec la prise de l’accès à la mer de Mariupol.

      +0

    Alerter
  • ig // 26.08.2014 à 19h56

    Un peu d’humour:
    le gouverneur de Kaliningrad, Russie, assure à la Pologne que maintenant ils ont assez de pommes dans leur région, et suggère aux polonais d’envoyer leur excédent de pommes ( frappées d’interdiction par la Russie) aux enfants du Donbas, Donetsk et Lugansk.

    http://en.itar-tass.com/russia/746789

      +0

    Alerter
  • Michel Roissy // 26.08.2014 à 20h20

    ach, grande prestation de Herr Valls sur A2 parlant des inquiétudes… les terroristes… les bruits de bottes en Ukraine…

    Il a juste oublié de préciser s’il parlait des bottes des nazillons (ses grands amis puisque d’après le fumiste Fabius, Svoboda n’est pas d’extrême droite)…

    Vu le (triste) personnage, je pense – non, je suis sur – qu’il parle des bottes “soviétiques”, ça, ça parle à “Monsieur tout le monde” endoctriné par 70 ans d’anti-soviétisme/russisme primaire.

    Comme par hasard, une autre chaîne reprogramme ce soir “le système Poutine”, une bonne charge contre ce tyran sanguinaire (non, pas “potdechambrechenko” – alias “parachenko”, lui c’est un démocrate occidental !) Faux bien en remettre une couche pour ceux qui n’auraient pas suivi…

    Ces merdias sont vraiment écœurants et dire qu’il faut payer une taxe pour les regarder !!!!!!

      +0

    Alerter
    • sadsam // 26.08.2014 à 22h48

      @Michel,

      A une époque pas si lointaine les Allemands de l’Est payaient pour acheter la “Neues Deutschland”. Et ils savaient la décrypter !

      J’ai été songeur samedi quand j’ai appris que la Chancellière avait fait un stage de langue russe à Donietsk.

        +0

      Alerter
    • Nihil // 27.08.2014 à 12h19

      Si je ne me trompe pas c’est la 3e rediffusion de ce doc depuis 3 ou 4 mois.

        +0

      Alerter
  • Slavyanka // 26.08.2014 à 20h36

    Il viennent de montrer sur TF1 un court reportage sur les 4 français volontaires venus combattre en Novorussie. Un d’eux a expliqué qu’ils sont là du côté des insurgés pro-russes afin de se battre contre l’impérialisme, pour défendre les valeurs contre la déliquescence de la famille, le mariage gay et l’athéisme des sociétés occidentales. Ils sont confirmé qu’il n’y avait pas de mercenaires russes dans le Donbass et eux-mêmes ne sont pas rémunérés mais sont là par conviction.
    Voilà ces français à qui je dis bravo !
    https://www.youtube.com/watch?v=U1SPc8jxAEM&feature=share

    C’est aussi étonnant et ô combien agréable que TF1 leur donne la parole même si a été dit que ces jeunes hommes appartiennent à l’extrême droite.

      +0

    Alerter
    • Nicolas // 27.08.2014 à 11h04

      Il n’est probablement pas faux de dire qu’ils sont d’extrême-droite. Ça leur fait l’occasion de rencontrer des anarchistes (espagnols et italiens notamment), et le soir au coin du feu de camp ils auront l’occasion de constater qu’ils ont beaucoup plus en commun qu’ils ne le croient (des positions très proches sur le rejet de l’impérialisme, pour commencer, et contre la ploutocratie).

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 26.08.2014 à 20h45

    Voilà sur le blog de Sapir la situation au 25 août.

    http://russeurope.hypotheses.org/2675

    D’importantes avancées (selon une grande ligne verticale au nord de Marioupol jusqu’à hauteur de Donetsk (pour résumer) ont eu lieu le 26.

    Il y a toujours des combats (une dernière poussee de Kiev) au Nord ouest de Donestk, sans doute pour fixer des forces du donbass afin d’éviter un plus grande catastrophe (et peut être accessoirement sacrifier des forces pas très favorables à Porochenko).

      +0

    Alerter
  • Nerouiev // 26.08.2014 à 20h46

    La chaîne Rossia 24 a fait un petit reportage ce soir sur les Français engagés auprès des forces du Dombass. Ils ont expliqué leurs raisons, notamment qu’ils avaient bien compris l’implication des US dans cette crise.

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 26.08.2014 à 21h07

    MINSK, 26 août (Reuters) – 20h25 – Le président russe Vladimir Poutine et son homologue ukrainien Petro Porochenko ont entamé des discussions en tête-à-tête à Minsk, annonce mardi la présidence ukrainienne sur Twitter. Un porte-parole du Kremlin a confirmé que l’entretien bilatéral avait débuté.

    On voudrait croire, malgré à qq chose d’un peu positif, non ?

      +0

    Alerter
    • Van // 28.08.2014 à 01h43

      Déclaration de Porochenko “Le sort du monde et de l’Europe se décide au cours de cette rencontre à Minsk. C’est comme ça que je le vois”

      le truc frappant et terrifiant dans les déclarations de ces mec c’est qui sont conscients de leur actes ( donc ce ne sont pas que des marionnette ) , mais aussi qu’ils revendiquent et assument le fait de mètre une arme sur la tempe de million de gens dans le monde .

      ils jouent a la roulette russe avec la vie de millions de personne , comment des politique aussi irresponsable peuvent gouverner un pays .

        +0

      Alerter
  • ig // 26.08.2014 à 21h14

    Je vous recommande la vidéo où Zakharchenko fait le point sur la situation dans la république du Donbass, sous titre en français par le site Vineyard of the Shaker

    https://www.youtube.com/watch?v=yH35raTPVu8&feature=player_embedded

    Très intéressant sur les perpespicves d’avenir

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 26.08.2014 à 21h15

    Je voulais dire “malgré tout ” [ soit dit en passant, je regrette fort les qques minutes dont nous disposions avant pour relire sa prose !!!:-( ].

    Mais pendant qu’ils discutent, les gens continuent à se faire bombarder, écharper, les centres commerciaux, les églises à brûler.. Il y a 4 heures, tweet de L. Slier : Kiev forces shelling destroys two #churches in #Donetsk, killing three people #praying inside.
    Pas de mots pour ça. Que les journalistes stupides qui ont stupidement repris les commentaires du gvt de Kiev au sujet de la Convention de Genève soit-disant violée, QUE CEUX-LA SE TAISENT.

      +0

    Alerter
  • isidore // 26.08.2014 à 21h17

    Désolé je n’ai pas d’informations , que du bon sens . La Crimée de part son histoire est d’évidence Russe de chez Russe . Elle a été rattachée à l’Ukraine par Kroutchev lui méme Ukrainien par hasard en quelque sorte , pour ne pas dire par clientélisme à une époque où çà ne posait pas pb .
    Savoir que Merkel fait du rattachement , ( en bonne et due forme ), un pb laisse planer un doute sur sa véritable volonté de paix . C’est le genre de question propre à soulever un litige pour trés longtemps .
    En laissant la parole à son ventriloque Américain elle en dit long sur ses vrais objectifs politiques :
    anti-Européens , anti-sociaux , anti-Alllemagne c’est bien une Ostie .çà éclaire restrospectivement le traitement de la crise financiére Européenne et de la Gréce en particulier . Les Allemands vont devoir se débarasser de Merkel . çà nous fera un soulagement .

      +0

    Alerter
    • purefrancophone // 26.08.2014 à 22h58

      Il a rattachée la Crimée à la province Ukraine , les deux étant en U.R.S.S. à l’époque ; donc pas de problème , un seul territoire , un seul régime , un seule peuple , les soviétiques .Ce qui n’a rien à voir avec les Russes, le soviétisme étant une idéologie politique ne tenant pas compte des peuples ni des territoires

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 26.08.2014 à 21h26

    Irina Galushko suit la rencontre en direct de Minsk @IrinaGalushkoRT
    Elle a fait savoir ( il y a 46 mn) que la demande faite par Poroshenko de continuer les discussions demain (pour une journée supplémentaire donc) avaient semé la zizanie au sein du service de presse…

      +0

    Alerter
    • sadsam // 26.08.2014 à 22h25

      C’est le service de presse qui décide ?

      Qui sont les chefs du service de presse ?

        +0

      Alerter
      • Hellebora // 26.08.2014 à 22h30

        Bizarre en effet sachant que celui qui décide, c’est bien Loukachenko, un sacré zozo quand on regarde son parcours, ses idées et ses façons de dictateur à l’ancienne… J’imagine que tout avait été réglé comme du papier à musique et que le personnel est terrorisé, en se demandant ce qu’elles (bp de femmes certainement) doivent faire (parce qu’elles ne veulent surtout rien faire qui lui déplaise)… Bref, je n’en ai aucune idée 🙂

          +0

        Alerter
        • sadsam // 26.08.2014 à 23h10

          @Hellebora,

          les curieux doivent aller chercher ce que dit le Président du Kazakhstan, Nursultan Nazarbayev. Depuis l’effondrement de l’URSS (auquel il n’était pas favorable d’après le témoignage d’universitaires français qui savaient de quoi ils parlaient), il a bien géré sa barque jusqu’à présent (un trésor en pétrole, gaz et encore plein d’autres choses précieuses, avec une armée symbolique et des voisins impressionants).
          Pour les élections présidentielles de 2005 (juste après la première révolution orange de Kiev et la révolution des tulipes au Kirghiztan), il avait même eu des commentaires élogieux dans “The economist”. Avec une lucidité 2014, on peut se dire évidemment que personne n’avait trop envie à l’époque que les choses dégénèrent dans cet Eldorado.

            +0

          Alerter
  • purefrancophone // 26.08.2014 à 22h52

    “les autorités RUSSES ont distribués des passeports RUSSES alors qu’ils avaient déjà des passeports UKRAINIENS ce qui est une violation du droit international” !!!
    Ah bon? Et combien de personnes dans le monde ont deux passeports ?????

      +0

    Alerter
    • Jeanne L. // 26.08.2014 à 23h18

      Si je me rappelle bien, après la réunification allemande et la fin de l’union soviétique, les Allemands de la Volga qui vivaient sur le territoire de la Russie puis de l’URSS depuis Catherine II ont reçu des passeports allemands de façon rapide sur simple demande un peu justifiée, mais très rapide la plupart ne parlant pas allemand ou très mal.
      Violation du droit international ?

        +0

      Alerter
    • PA.Québec // 26.08.2014 à 23h52

      Alors, Is.ra.ël qui distribue allègrement des passeports à tous les ju1fs qui débarquent en 1sraë1 commet aussi un acte contraire au droit international ?

      C’est n’importe quoi, non ?

      Priver une personne de sa nationalité pour en faire un apatride est sans doute un acte qui enfreint le droit international (on le dépouille de droits, de protection). Accorder une nationalité supplémentaire (et donc plus de droits) n’en est pas une.

      Mais il se pourrait que l’ État dont il était déjà citoyen le dépouille de sa première nationalité si cet État considère l’obtention de cette seconde nationalité comme un acte volontaire et hostile. En passant, c’est le cas de la Belgique : si vous optez pour une autre nationalité de façon volontaire à l’âge adulte et obtenez cette autre nationalité, vous perdez la belge. C’est différent si vous êtes binational par la naissance ou par le mariage.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 27.08.2014 à 06h50

        Les Zuniens aiment distribuer des passeports US, car ensuite le pauvre naïf est imposable fiscalement auprès du fisc US, quelque soit sont pays de résidence.

          +0

        Alerter
      • Arkantz // 27.08.2014 à 19h38

        Mes grands parents étaient apatrides et munis du passeport Nansen. Je connais donc bien la question. Lorsque les relations entre deux États l’autorisent, une personne peut avoir double nationalité. Aux États-Unis, on applique, si je ne m’abuse, le droit du sol. En France, cela est un peu plus complexe, si les parents ou grands-parents nés à l’étranger n’avaient pas la nationalité française. Durant l’Occupation, des enfants nés en France de parents apatrides ou étrangers ont été déclarés français. Le droit français applique la nationalité par filiation.

          +0

        Alerter
    • Van // 28.08.2014 à 02h23

      moi c’est l’intervention du journaleux couturier sur la déclaration de poutine que l’explosion de URSS était la plus grande catastrophe mais ne mentionne pas que poutine parlait des million de russes coupé de leur familles éparpillés sans moyen de communication dans les ancienne république .

      après il glisse forcement sur les ambitions impériales de poutine , ces journaleux sont écœurant de mensonge et de manipulation .

        +0

      Alerter
  • PA.Québec // 26.08.2014 à 23h44

    En tous cas, le président de la république populaire de Donetsk ne veut plus parler d’autonomie, c’est trop tard. Il veut l’indépendance.

    https://www.youtube.com/watch?v=yH35raTPVu8&feature=youtu.be

    Sous-titres en français disponibles, cliquez sur CC si c’est pas automatique.

      +0

    Alerter
  • blusky // 27.08.2014 à 00h16

    A propos de l’ukrainien Zelenec, « consul honoraire » de Lituanie.

    Kiev et toute la presse accusaient les séparatistes de sa mort.

    Or, un journal lituanien a examiné ses déclarations sur Facebook.

    http://www.lrytas.lt/lietuvos-diena/aktualijos/nuzudytas-lietuvos-konsulas-luhanske-pats-reme-teroristus.htm

    C’était un homme d’affaires.

    En mars, après Maïdan, il refusait de payer des impôts, considérant que le nouveau gouvernement n’était pas légitime.

    Il a critiqué les opérations contre les séparatistes.

    Il invitait les habitants de Donetsk à participer aux meetings populaires.

    Il aurait même financé le mouvement séparatiste.

    Il se serait adressé à V. Poutine pour soutenir la fédéralisation.

    Il s’est proposé à l’ambassade de la Lituanie pour oeuvrer pour la paix en Ukraine.

    Alors, quel intérêt pour les séparatistes à l’éliminer ?!

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications