Les Crises Les Crises
25.août.201425.8.2014 // Les Crises

[Reprise] Ukraine : vers l’effondrement

Merci 0
J'envoie

Billet du 22 aout de Xavier Moreau – avec des informations très intéressantes, mais avec un ton très pro-russe (je vous laisse aiguiser votre esprit critique).

Saint-Cyrien et officier parachutiste, titulaire d’un DEA de relations internationales à Paris IV Sorbonne, il a fondé une société de conseil en sûreté des affaires, et est installé en Russie depuis 14 ans.

 

Le système ukrainien poursuit son effondrement politique, économique et militaire. Le calcul du Kremlin, qui consistait à attendre, que les réalités économiques ramènent le gouvernement oligarchique à la raison, semble fonctionner. La question qui se pose aujourd’hui, est de savoir s’il restera quelqu’un pour assumer les réformes constitutionnelles qui aboutiront à la fédéralisation du pays.

Situation militaire

Le 19 août dernier, Kiev a lancé une nouvelle fois ses forces à l’assaut, et de nouveau sans résultats. En fait, les rebelles laissent approcher les troupes ukrainiennes, et en combat rapproché, la supériorité de l’infanterie de Nouvelle Russie fait la différence, particulièrement contre des troupes démoralisées, ou trop habituées aux beuveries de Maïdan. L’artillerie rebelle, plus professionnelle et manœuvrière, emporte régulièrement les duels contre celle de Kiev, qui ne peut que riposter en bombardant les agglomérations à l’aveuglette.

Les tergiversations sur le convoi humanitaire russe ne sont pas liées à la possibilité que les Russes y aient caché une division parachutiste ou des T-90, mais au fait, que cette aide remet en question les efforts de Kiev pour affamer les habitants de Nouvelle Russie. Toute la stratégie de la Junte repose sur l’espoir de répéter ce qui s’est passé à Slaviansk. Notons que la tentative de couper l’approvisionnement en eau à Donetsk a échoué, l’administration de la ville ayant réussi à rétablir les stations de pompage. Fatigués de l’anarchie kiévienne et confiants dans la maîtrise du terrain par les guerriers de la LNR, les Russes ont envoyé leur convoi qui est arrivé aujourd’hui à Lougansk. La crise humanitaire est désormais impossible à nier pour Kiev, d’autant plus que son armée en est également victime.

L’OSCE continue de donner raison à la Russie, et les soldats ukrainiens, faute de combattre efficacement les guerriers du Donbass, en sont réduits à tourner des vidéos où ils se font passer pour des soldats russes prisonniers. Tandis que Pravy Sektor et le SBU torturent et brutalisent leurs prisonniers, l’armée de Nouvelle Russie met un point d’honneur à traiter les siens correctement. Les Ukrainiens capturés sont autorisés à appeler leur famille restée sans nouvelles. L’effet est dévastateur à l’arrière, car Kiev nie l’hécatombe dont son armée est victime. C’est une nouvelle fois le choc entre la sauvagerie de la modernité occidentale et l’Europe chrétienne.

Les Russes n’ont pas besoin d’envoyer du matériel car, comme le soulignait non sans humour le premier ministre de la DNR, Alexandre Zakharchenko, le fournisseur unique et fiable en matière d’armements pour les rebelles reste l’armée ukrainienne. Du côté russe proviennent certainement des volontaires et de l’argent, mais cette guerre est une guerre civile, que Kiev est en train de perdre, faute d’avoir voulu l’admettre.

Il semblerait que la contre-offensive annoncée régulièrement depuis 3 semaines a commencé. Sur tous les points du front, les forces kiéviennes reculent. L’objectif de la Nouvelle Russie est de contrôler totalement la zone tampon avec la frontière russe et ses liaisons avec Lougansk. Ces premiers objectifs atteints, les fédéralistes pourraient se retourner, si leurs réserves le leur permettent, vers Slaviansk et Marioupol. Les jours qui viennent devraient être décisifs.

Stalingrad puis l’offensive du Têt et peut-être le débarquement du 6 juin 1944

L’état-major de Nouvelle Russie a accompli Stalingrad, car il a contenu les forces d’invasion, tout en préparant sa contre-attaque. Il est sur le point d’accomplir l’offensive du Têt par une attaque qui révèlera aux opinions ukrainiennes et occidentales que la guerre est loin d’être gagnée par Kiev et peut même être perdue. Enfin, dans la mesure où le gouvernement de Kiev a envoyé la majeure partie de ses forces s’épuiser sur le Donbass, il a créé un vide entre Donetsk et les autres villes de l’est : Kharkov, Zaporojie ou Dniepropetrovsk. L’armée allemande s’est retrouvée dans la même situation après la bataille de Normandie.

À la demande de l’ambassade des États-Unis, les médias français ont expliqué cette débâcle par un changement de stratégie, « un calcul intelligent », comme l’a appelé Harold Hyman. Tout aussi incompétent que ses homologues français, il mélange allègrement munitions éclairantes et bombes au phosphore, comme Frédéric Encel confond les T64, fabriqués à Kharkov, avec des T72. Admettons pour sa défense que contrairement à ses confrères français, le journaliste américain a au moins le mérite d’être sympathique et rigolo.

Situation économique

Le Premier Ministre Iatsenouk, que certains avaient tendance à considérer, à tort, comme modéré et raisonnable, se ridiculise avec ses sanctions contre la Russie. Les Européens ont appris avec effarement qu’il était question de couper les arrivées de gaz, du côté ukrainien. L’incrédulité a succédé à l’effarement quand il a proposé la privatisation partielle du réseau ukrainien de transit du gaz russe. Les installations sont dans un tel état de délabrement, que personne ne voudra sérieusement y investir. Shell a d’ailleurs immédiatement décliné l’offre, préférant collaborer avec la Russie. Tout le monde attend « South Stream », alors que les Bulgares, qui ont été menacés par John MacCain et l’UE, ont gelé le projet contre leurs propres intérêts. Il sera intéressant de voir comment le gouvernement bulgare expliquera cela à sa population, cet hiver, si Kiev coupe le gaz.

En effet, l’hiver arrive, mais pas le gaz. Les approvisionnements alternatifs se révèlent être une fable, comme nous l’avons annoncé depuis le début. Au déficit de gaz, qui empêchera de chauffer correctement les maisons pendant l’hiver, et d’avoir de l’eau chaude, s’ajoute celui du charbon (majoritairement extrait dans le Donbass). Dans 40 jours, l’Ukraine va passer du statut d’exportateur à celui d’importateur. La production d’électricité, où l’Ukraine est également exportatrice devrait être gravement affectée, notamment à Kiev. Dans la mesure où les Ukrainiens se sont précipités sur les chauffe-eau et les chauffages électriques, il faut s’attendre à des « black-out » cet hiver. L’aide du FMI est prévue pour le 29 août, mais elle n’est pas garantie. Étant donné la situation, le ministre de l’économie, Pavel Sheremet, a démissionné le 21 août.

Situation politique

La démission du ministre de l’économie n’est pas un cas isolé. Parouby a quitté le conseil de sécurité national complètement, après avoir renoncé il y a deux semaines au secrétariat général. Tatiana Tchernovol, autre figure hystérique du bandérisme militant a, quant à elle, quitté son ministère de la lutte contre la corruption.

Le gouvernement ukrainien s’est soumis aux menaces de Iarosh. Le chef du « Pravy Sektor », ne supportant pas que ses sbires soient arrêtés pour trafic d’armes, avait menacé de quitter le Donbass pour remonter sur Kiev. Des rumeurs circulent, sur le fait que Petro Porochenko aurait demandé son élimination et que les unités nazies, dont l’absence de professionnalisme en fait des cibles faciles pour les rebelles, seraient envoyées dans les zones les plus dangereuses pour y être taillées en pièces (le déploiement tragi-comique de cette unité sur cette vidéo, entrainerait un renvoi immédiat de l’École d’Application de l’Infanterie). Plusieurs leaders radicaux ont ainsi été blessés ou tués. L’efficacité de Iarosh n’est pas sans nous rappeler celle d’un autre grand stratège de la deuxième mondiale.

L’arbitraire règne partout en Ukraine. Les enlèvements et les tortures se multiplient. Les échanges de prisonniers et des dépouilles mortuaires apportent des témoignages effrayants sur les traitements subis dans les geôles de Kiev. Comme si cela ne suffisait pas, le Président Porochenko a signé un décret autorisant une détention de 30 jours sans décision d’un juge. Comme quoi, les valeurs américaines finissent par se répandre en Ukraine.

Maïdan a été déblayé, au moins en partie. Vitali Klitchko a mis la main à la pâte et n’a jamais été aussi populaire que depuis qu’il remplit des bennes à ordures, en évitant de parler. Le gouvernement ne passera donc plus devant le soviet de Maïdan. Cela n’a pas éveillé de protestation chez Anne de Tinguy, qui s’était pourtant laissée, avec beaucoup de sensualité, submerger par le bonheur, le 26 février dernier, devant l’érection de ce système politique fabuleux et original.

Dans les Carpates, les Hongrois demandent désormais leur autonomie, avec le soutien du parti nationaliste hongrois, le Jobbik. On sourit, en pensant à ceux, qui voulaient unir les nationalistes de toute l’Europe. Nous attendons avec impatience la réaction de Svoboda et de son leader Tiagnibok. Pour Kiev, la situation est des plus délicates. La Hongrie est non seulement membre de l’OTAN, mais aussi un pays ami de la Russie, dont elle partage les valeurs chrétiennes, en attendant de transporter son gaz.

Relation russo-ukrainienne

Le Président Porochenko s’apprête à rencontrer Vladimir Poutine à Minsk, le 26 août prochain, mais sa marge de manœuvre est limitée. Yulia Timochenko, qui n’a toujours pas digéré sa défaite aux présidentielles, l’attend en embuscade avec une accusation de trahison, pour le cas où le Président ukrainien accepterait la fédéralisation. Elle est soutenue par Igor Kolomoïski, qui est en train de s’emparer d’Odessa et qui peut mettre à la disposition de la « princesse du gaz », son armée privée, que composent les bandes armées du « Pravy Sektor ».

Si Porochenko veut faire bouger les choses et notamment la constitution ukrainienne il devra, tôt ou tard, mettre sa démission dans la balance. Élu pour faire la paix, il est de plus en plus impopulaire en Ukraine et risque de perdre les élections parlementaires. Il bénéficierait dans ce cas-là des soutiens français et russe. La question est de savoir, si Angela Merkel, qui doit le rencontrer à Kiev le 23 août, sera capable d’oublier son propre revanchisme anti-russe.

La Russie est désormais le seul pays qui semble s’intéresser aux résultats de l’enquête sur la destruction du Boeing malaysien. Gageons que la publication du rapport, si elle a lieu, devrait être un grand moment dans l’histoire des médias français, dans le même genre que l’assassinat de James Foley, soit disant détenu par Bachar al-Assad depuis 2012.

Échec des sanctions

Les sanctions sont un échec quasi-total. L’UE, qui ne doute décidemment de rien, vient de demander à l’Amérique du Sud de sanctionner la Russie, ainsi qu’à la Serbie. La réponse ne s’est pas fait attendre des uns comme des autres. Côté américain, c’est sur la Chine et la Corée que Washington espère, avec beaucoup d’optimisme et de candeur, faire pression. Le Japon continue à faire semblant. Les agriculteurs russes et serbes peuvent ainsi dire un grand merci à l’UE et à l’OTAN. De son côté la Russie battra en 2014 son record de production de blé, et vient d’ailleurs de signer un contrat de livraison avec l’Égypte dans le cadre de la reprise de la politique arabe, héritée de l’Union Soviétique. Grâce aux sanctions, la valeur en bourse des actions des sociétés agricoles russes a augmenté de 20%.

Les 125 millions d’euros proposés par l’UE n’étant qu’une goutte d’eau dans l’océan du désastre, les idéologues européistes tentent d’expliquer aux producteurs européens que c’est encore plus dur pour les Russes. Même si cela était vrai, ce serait une bien piètre consolation pour les paysans français, qui, contrairement à Bruxelles et Washington, ne sont pas en guerre contre la Russie. Pas plus pour les Lettons, qui n’en peuvent plus eux aussi, ou que les Espagnols, qui protestent désormais ouvertement. Le pauvre Jacques Rupnik voyait dans la crise ukrainienne un test pour l’Europe (en fait l’UE, mais la nuance est trop subtile pour son enthousiasme de supporter de football). Il va être servi.

L’UE et l’OTAN vivent toujours dans les années 1990, et il est temps que la France rentre dans le XXIème siècle et cesse de s’occuper des caprices de la Pologne pour se tourner vers les BRICS et l’Asie. Dans l’immédiat, la France a bien joué sa partie lors du salon de l’armement, qui s’est tenu à Moscou du 13 au 17 août, et où Dimitri Rogozine a annoncé que les sociétés qui avaient été présentes dans les moments difficiles ne seraient pas oubliées.

Concernant Exxon Mobil, que nous avions évoquée lors de notre dernière analyse, la compagnie pétrolière n’a pas manifesté d’intérêt pour les tuyaux rouillés de Naftogaz. Elle a, en revanche, inauguré en direct avec Vladimir Poutine et Igor Setchine (qui se trouve sur toutes les listes de sanctions) son premier forage américano-russe en Arctique, le 9 août dernier.

La Russie attend donc calmement que la situation se décante. Les contre-sanctions ont été comme une douche froide pour l’UE qui, visiblement, pensait que Moscou se laisserait punir comme un enfant pris en faute. Le gouvernement français, dont il faut saluer une nouvelle fois la persévérance sur le Mistral, s’est laissé entraîner dans ces sanctions stupides et stériles en raison de la nullité des « spécialistes » qu’il consulte sur les questions russes et ukrainiennes. Les journalistes français doivent, bien entendu, ne jamais être consultés, et les Gomart, Encel, Tertrais, Rupnik et autres Heisbourg, dont l’incompétence nuit gravement aux intérêts français, doivent être mis à l’écart. La Fondation pour la Recherche Stratégique et l’IFRI doivent se remettre en cause urgemment, impérativement et sérieusement.

En conclusion

Pour finir sur une note humoristique, nous présenterons un exemple filmé, de la manière dont on joue avec les enfants en Galicie. Cela ressemble davantage à une cérémonie Vaudou, et on se dit qu’après une enfance pareille, même Oleg Tiagnibok a des excuses…

Enfin, ultime et excellente nouvelle, un budget pour la constitution de Russia Today en français, de 29 millions d’euros, a été voté. Le Kremlin a fini par prendre en compte l’absence de liberté d’expression en France et tente désormais d’y porter remède.

Xavier Moreau

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

186 réactions et commentaires

  • Serge // 25.08.2014 à 07h29

    Etant pro-russse (ce qui ne signifie pas contre le peuple ukrainien….),le ton ne me choque pas.
    J’espère seulement que son optimisme ne soit pas excessif .
    Quelle folie qu’une grande partie de l’Ukraine soit devenue gallicienne et anti-russe !
    Espérons qu’ils ouvriront les yeux !

      +0

    Alerter
    • Noam // 25.08.2014 à 08h45

      Folie ?
      Je dirais “dommage”…
      Il n’y a plus d’autre choix que de les laisser s’éclater en plusieurs morceaux.

        +0

      Alerter
  • Noam // 25.08.2014 à 07h39

    Après la douche froide, ça va fédéraliser. Et ce ne serait pas une mauvaise chose de mettre tous les neonazis en Galicie … Ils pourront vivre à fond leur idéologie. Entre eux.

    L’OTAN ça sert à quoi ?

    Il y a du recyclage dans l’air…

      +0

    Alerter
    • Saint-Mihiel // 03.01.2015 à 01h09

      A Noam
      A quoi sert l’OTAN ?
      A assurer 70 ans de paix à l’Europe
      À gagner par KO debout la Guerre Froide. Sans effusion de sang.
      A mettre de temps à autres une bonne raclée aux délinquants.
      A calmer les excités.
      A débusquer les imbéciles et les ratés qui la haïssent.

        +1

      Alerter
  • tocquelin // 25.08.2014 à 07h54

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 08h24

    Remarque en passant : dans les “journalistes dont l’incompétence nuit gravement aux intérêts français”, la liste est loin d’être exhaustive, n’est-ce pas ?!

    Démarrage de la nouvelle grille de F Inter ce matin; journal de 7h30 : concernant l’Ukraine, on trouve juste à dire que le fait que les prisonniers ukrainiens qui ont défilé sous les huées de la population, c’est une “violation de la Convention de Genève” ! Quand bien même ce serait vrai, je trouve cela surréaliste (enfin je veux dire : c’est un choix éditorial significatif). Même B. Guetta reconnait que le nombre de victimes dépasse celui de Gaza (à vérifier) ! [ Pour le reste, ce chroniqueur reste égal à lui-même : anti-Poutine à fond la caisse / attendre 1 peu pr la mise en ligne : http://www.franceinter.fr/emission-geopolitique ]

    Quant au sujet otages, je commence à me poser bp de questions : annonce par le Dépt américain de la libration d’1 otage Us (P. Theo Curtis) le jour des obsèques de Foley…rumeurs à prendre avec des pincettes sur 1 éventuelle mise en scène de la mise à mort de Foley, Nada sur Sotlov… Humm

      +0

    Alerter
    • Noam // 25.08.2014 à 08h39

      Hier aussi même chose sur France info…
      En revanche, la page dessin humoristique du parisien de vendredi dernier est passé inaperçue…

        +0

      Alerter
    • sempervivens // 25.08.2014 à 09h00

      Oui vous avez raison de faire remarquer cette incongruité. Il fallait entendre le ton sinistre du reporter de France-Inter (culture – musique etc …) lorsqu’il décrivait la scène. On se serait crû à Mathausen pendant la seconde guerre.

      Ces gens là osent parler des violations des conventions de Genêve, alors que les villes et villages d’Ukraine orientale sont systématiquement détruits à coup de missiles, de bombes au phosphore, que des musées, des hôpitaux et des écoles sont rasés. Ne s’agit t-il pas de crimes de guerre et de violations massives des conventions de Genêve sur les lois de la guerre ? C’est vraiment l’hôpital qui se moque de la charité.

      Et il ne faudrait pas que ces gens-là voient le visage de leurs bourreaux? Il ne faudrait pas qu’ils conspuent ceux qui leur tirent dessus à distance ? Car voyez-vous ces braves petits soldats ukrainiens ont leur honneur, à la différence des “untermenschen” russophones ! Que devraient faire les bombardés,? s’assoir à la terrasse d’un café avec eux, comme le suggère un homme présent dans la foule, opportunément déniché par le reporter sans frontières, leur lancer des fleurs et crier “gloire aux héros, gloire à l’Ukraine” ?

      Bref, on a encore eu droit à une belle leçon de journalisme appris à l’école des carpettes.

        +0

      Alerter
      • Noam // 25.08.2014 à 10h10

        Mais là-bas, les femmes leur ont passé un SAVON ! Genre prise de tête comme toutes les femmes savent faire. Et ça, c’est dans leur ADN, et c’est vraiment international. Bon, faut regarder la télé russe…

          +0

        Alerter
        • Hellebora // 25.08.2014 à 11h05

          @ Noam
          Oui, c’est vrai, quand on voit ces vidéos de femmes qui osent interpeller les représentants (militaires, souvent) du pouvoir, cela montre à quel niveau de mensonge on est tombé dans les MMS (medias main stream) et comment ces gens sont courageux. Je me souviens en particulier d’une scène où elles interpellaient, avec un flot ininterrompu de questions particulièrement pertinentes, un pauvre type de l’OSCE, allant même jusqu’à le contraindre à décliner sa nationalité et son identité. Un beau morceau de bravoure (hélas sans suite).
          Et le coup du type dans le café, c’est un peu comme la babouchka au parapluie du type de France 2. On ne voit que ce qu’on veut voir…

          Pour info, et parce qu’il ne pouvait pas en être autrement :
          Ukraine-La Russie veut envoyer un deuxième convoi humanitaire
          MOSCOU, 25 août (Reuters) – 10h30 – Moscou a l’intention d’envoyer un deuxième convoi humanitaire dans l’est de l’Ukraine, a annoncé mardi Sergueï Lavrov, chef de la diplomatie russe, malgré les protestations de Kiev et des puissances occidentales après l’envoi du premier, qui a passé la frontière sans autorisation. “La situation humanitaire ne s’améliore pas mais se détériore. Nous voulons parvenir à un accord sur toutes les conditions nécessaires à l’envoi d’un second convoi par la même route (…) dans les jours qui viennent”, a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.
          Le ministre russe des Affaires étrangères s’est en outre dit ouvert à tous les formats de discussions pour mettre fin au conflit et “aider les Ukrainiens à s’entendre entre eux”.
          (Katya Golubkova, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

            +0

          Alerter
          • Noam // 25.08.2014 à 12h36

            Ça : “aider les Ukrainiens à s’entendre entre eux” c’est CAPITAL.

            Il faut qu’ils désamorcent en urgence leur égrégore, car lorsqu’on réalise le niveau d’incompréhension entre les parties (j’ai de la famille proche des deux bords), cela génère de la haine incontrôlée et passionnée, dans l’aveuglement le plus total.

              +0

            Alerter
    • arnold99 // 25.08.2014 à 09h38

      Une fois de plus, les médias occidentaux asservis ne voient que d’un œil.
      Concernant la fameuse convention de Genève quid de:

      Bombarder des civils y compris avec l’aviation
      Utiliser des bombes à sous munitions ou au phosphore
      Priver les populations d’eau, d’électricité et de nourriture
      Détruire des les infrastructures scolaires et hospitalières
      Couper l’irrigation des terres agricoles (Crimée)

        +0

      Alerter
      • Nerouiev // 25.08.2014 à 10h06

        Sans oublier le réveil impuni des instincts les plus bas et qui n’ont pas de camp : dénonciations, vols, viols, vengeances, assassinats etc… parmi les actions morales les plus difficiles à supporter. La guerre n’est en définitive que totale et c’est bien le résultat de ce que sèment les USA. Où est passée leur diplomatie ?

          +0

        Alerter
        • Noam // 25.08.2014 à 10h12

          Leur quoi ?
          C’est un mot qu’ils ont supprimé de leur vocabulaire, sûrement.

            +0

          Alerter
        • georges dubuis // 25.08.2014 à 10h50

          La dite société, anonyme en fait, est conforme à ses images, remember Bond, un verre de champagne dans une main et un flingue dans l’autre…..à la tienne. En fait ils n’ont jamais gagné une guerre sur le terrain mais ils en n’ont semé à foison, toujours par proxy, sont victimes du cinéma ces gens là, ils dominent et sont dominés par çà, hollywood est un bombardement constant et le Concil for Foreign Relations son pilote, fusion de la réalité et de la fiction de puissance, toujours Dr Strangelove, complexe d’un tonnerre de dieu, c’est aussi pourquoi ils contrôlent les quartiers généraux des religions, jusqu’au dayli lama, c’est très intéressant de contrôler l’absurde.. là, il y a du monde et tout un monde.

            +0

          Alerter
      • Iskander Zakhar // 25.08.2014 à 10h20

        J’ai bondi en écoutant Fr info au volant de mon véhicule, lorsqu’il a été présenté l’envoi du convoi humanitaire comme une invasion qui a déclenché la réunion d’urgence du conseil de sécurité de l’ONU !
        Parce que le bombardement aveugle à l’arme lourde sur des populations civiles, effectivement, ne mérite pas une réunion dudit conseil.

          +0

        Alerter
        • Noam // 25.08.2014 à 12h24

          Il va y avoir une deuxième “invasion”.

          Et maintenant il y a les témoignages des chauffeurs des camions ! Ils ont proposé de travailler gratuitement.
          (Source : Voix de la Russie)

            +0

          Alerter
    • chios // 25.08.2014 à 11h38

      Je reproduis ici le texte du lien que vous me donnez en lien

      “Aux confins de l’Union européenne et de la Fédération de Russie, au cœur même de l’Europe, c’est une vraie guerre qui est désormais en cours. Elle n’est pas déclarée. Elle ne dit pas son nom mais, à l’annexion de la Crimée par Vladimir Poutine, ont maintenant succédé de violents combats entre les armées ukrainiennes et les séparatistes de l’Est du pays

      “armés et financés par Moscou”.

      On en est à quelques 2200 morts et 400 000 déplacés, pire qu’à Gaza, mais quel est l’enjeu de ce conflit et peut-on espérer qu’il ne s’éternise pas ?
      Pour la Russie, l’objectif est clair.

      “Son président veut revenir sur l’éclatement de l’empire des tsars suscité, il y a vingt-cinq ans, par l’effondrement soviétique. Il veut réintégrer à une sphère d’influence russe tous les pays sortis de l’URSS après la chute du mur de Berlin.”

      Il lui faut donc commencer par restaurer un protectorat sur l’Ukraine mais, comme Vladimir Poutine ne veut ni risquer une guerre avec l’Occident ni même rompre tous liens économiques avec les Etats-Unis et l’Union, il ne fait pas marcher de chars sur Kiev et se contente, Crimée empochée,

      “de déstabiliser le pays par séparatistes interposés”
      .
      L’Ukraine quant à elle, l’écrasante majorité de sa population en tout cas, refuse de revenir à son asservissement passé, défend son indépendance et

      “voudrait pouvoir vite intégrer non pas l’Otan mais l’Union européenne.”

      Les positions de l’Ukraine et de la Russie sont parfaitement claires mais celles des Occidentaux ne le sont pas, pas du tout. Autant les Occidentaux ne veulent pas laisser un empire russe se reconstituer par la force, autant ils ne veulent ni devenir partie prenante à cette guerre, ni rompre avec la Russie dont ils ont économiquement et diplomatiquement besoin, ni ouvrir à l’Ukraine les portes de l’Union européenne et, moins encore, de l’Otan car ils seraient alors obligés de la reconstruire et de la défendre par les armes.
      Le soutien politique des Occidentaux à l’Ukraine empêche la Russie de l’envahir mais ne dissuade nullement Vladimir Poutine de continuer à la déstabiliser. Toutes les conditions d’un conflit limité mais durable et pouvant, à chaque instant, déraper sont ainsi réunies. Tout le monde continue, et sans cesse, à parler à tout le monde comme Ukrainiens, Russes et Européens le feront demain en Biélorussie mais sans que cela ne débouche sur une vraie solution qui ne pourrait venir que d’un accord global de coopération continentale entre l’Union et la Fédération de Russie.

      On y parviendra un jour. C’est la logique. C’est la nécessité, mais ce jour est sans doute encore lointain car les Européens sont encore trop faibles et désunis et les Russes trop peu sûrs d’eux-mêmes pour savoir bâtir ensemble cette maison commune qu’est leur continent, le continent Europe.

      Le “continent Europe”, qui inclut la Russie, d’après ce qu’il dit.

      Que voulons nous de plus?

      D’abord, s’entendre sur ce que sont nos intérêts, et cet article clairement les identifie.

      Je trouve le texte, je n’ai pas le temps d’écouter l’article, dans les circonstances présentes, très très bon.

      Qu’en pensez-vous?

        +0

      Alerter
      • Noam // 25.08.2014 à 12h40

        Aux échecs c’est le zugwang…

          +0

        Alerter
      • jacqueline // 25.08.2014 à 13h40

        Bon on va remettre l’église au milieu du village !

        L’auteur de ce texte sorti de je ne sais où oublie un truc essentiel : derrière l’ Ukraine c’est la Russie qui est visée par les USA et l’ UE !

        Il n’est donc pas anormal que Poutine ne reste pas neutre dans ce conflit.

        Les manifestants ukrainiens n’ont pas manifesté contre la Russie, mais contre le gouvernement corrompu de Kiev.

          +0

        Alerter
        • Van // 26.08.2014 à 00h12

          si a chaque fois qu’on manifeste contre un gouvernement ont explose le pays , la France aurai été exploser 1000 fois .

          poutine a bien compris que les usa veulent un remake de la 2eme guerre avec une Europe en sandre et une Amérique victorieuse qui vient faire les poche des cadavre , c’est une politique d’un autre siècle ça ne marchera pas .

            +0

          Alerter
      • Hellebora // 25.08.2014 à 15h30

        Il est de Bernard Guetta ce me semble , et + que discutable ! On y reviendra mais si vous ne le connaissez pas, regardez quel est son pedigree…

          +0

        Alerter
        • jacqueline // 25.08.2014 à 15h52

          J’ai noté ça parmi d’autres : trotskyste, etc..

          “Il est admis en 1981 Young Leader du lobby atlantiste en France, la French-American Foundation”.

          Son papier ne peut donc être objectif : juste bon pour les chiottes.

            +0

          Alerter
  • perceval78 // 25.08.2014 à 09h21

    pendant ce temps la le pentagon reedite sa volonté d’acheter des helicopteres russes

    http://rostec.ru/en/news/4514273

    http://rt.com/news/180236-russian-helicopters-pentagon-afghanistan/

      +0

    Alerter
  • Michel Roissy // 25.08.2014 à 09h39

    Très bonne analyse de Xavier Moreau. Pêche t’il par excès d’optimisme ? L’avenir nous le dira.

    Mais les faits semblent pour l’instant lui donner raison :

    Par La Voix de la Russie | Le commandant du bataillon Donbass de l’armée ukrainienne Semen Sementchenko a annoncé sur Facebook le recrutement des groupes de guérilla.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_25/Le-commandant-du-bataillon-Donbass-annonce-le-recrutement-des-groupes-de-guerilla-9703/

    Il semble donc bien que le Donbass passe maintenant de la défensive à l’offensive, voir à une phase de reconquête. Cela en dit long sur l’échec de Kiev !

      +0

    Alerter
    • lairderien // 25.08.2014 à 13h53

      Attention vous avez mal compris l’info. le bataillon “Dombass” c’est du pravy sector. Cette annonce de créations de groupe de guérillas PRO-KIEV (!!) démontre la fébrilité des bandéristes qui prévoient déjà la déroute !

        +0

      Alerter
  • perceval78 // 25.08.2014 à 09h41

    il ne faut pas croire que les fous furieux washingtonien vont s’arreter la, les fous ne s’arretent jamais
    nous assistons donc à l’élaboration de plusieurs lignes de fuite

    1) sommet de l’otan du 3 4 septembre
    a) incorporer de nouveaux pays : finlande ? suede ? ukraine ? georgie ?
    b) rendre l’OTAN plus agressif
    c) definir un calendrier
    =
    https://twitter.com/andrewmichta/status/464256090046074880/photo/1
    =
    interview de Sikorski en australie
    =
    http://www.abc.net.au/radionational/programs/saturdayextra/sikorski-interview/5635660
    =

    2) provoquer un coup d’etat en russie
    decredibiliser Putin : cf interview d’alexandre adler sur canal (vers 11min30 et 18min)
    =
    http://www.canalplus.fr/c-divertissement/pid3350-c-salut-les-terriens.html
    =
    cf article dans presse us :
    =
    http://www.politico.com/magazine/story/2014/08/putin-the-backstory-110151_full.html#.U_rlQWO0Pwr
    =
    3) refuser quelque responsabilité que ce soit quoique il arrive
    cf la femme de sikorski sur twitter
    =
    Retweeted by Anne Applebaum
    Lindsey Hilsum @lindseyhilsum · 12h
    #Gadaffi destroyed the #Libyan state. The revolution has failed to create one. That’s why they’re in this mess. Not bcs #Gadaffi was better.
    =
    et si tout ceci ne marchait pas detruire la formule de negociations a 4 : Russie,France,Allemagne,Ukraine en faisant intervenir les US

    Retweeted by Anne Applebaum
    Arseniy Yatsenyuk @Yatsenyuk_AP · Aug 22
    There can be only one format for negotiations with Russia: the one we started in Geneva – with participation of the US and the EU.

      +0

    Alerter
  • georges dubuis // 25.08.2014 à 10h18

    Que de bonnes nouvelles en fait. Cela me rappelle la propagande contre la manif pour tous, une spirale de mensonges télé visée devant les faits. Inversion accusatoire généralisée.
    PS j’adore Harold Hyman il a bien l’air de ce qu’il est, un trader d’info.

      +0

    Alerter
  • NeverMore // 25.08.2014 à 10h20

    Ca serait intéressant (je veux dire tristement marrant) d’entendre à nouveau Pascale Joannin sur l’évolution de la situation (maintenant ou dans quelques semaines).

    A propos, que devient Nuland (qui à la réflexion, porte très bien son nom) ?

      +0

    Alerter
  • Jean // 25.08.2014 à 10h24

    Une actu de ce matin qui va dans le sens du billet de Mr Moreau. Avec la démission du gouvernement de Valls, on se mare bien ce matin.

    Par La Voix de la Russie | Le commandant du bataillon Donbass de l’armée ukrainienne Semen Sementchenko a annoncé sur Facebook le recrutement des groupes de guérilla.

    Selon lui, une réunion des leaders de différentes régions aura lieu dans quelques jours et une conférence de presse sera donnée après la formation d’un organe constituant. Il a promis de fournir des instructeurs et un camp d’entraînement pour les futurs membres de la guérilla.
    Le commandant du bataillon Donbass a appelé le président d’Ukraine et le gouvernement à commencer à préparer ouvertement le pays à la guerre de guérilla.
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_08_25/Le-commandant-du-bataillon-Donbass-annonce-le-recrutement-des-groupes-de-guerilla-9703/

      +0

    Alerter
    • Rimbus // 25.08.2014 à 10h37

      Un autre lien qui confirme ceci (guerilla dans la région natale de Nestor Makhno, à Gulyaypole).
      La guerilla sortirait donc du Donbass pour gagner le centre du pays ?
      http://politikus.ru/events/26285-partizany-razgromili-vrazheskuyu-kolonnu-na-rodine-batki-mahno.html

        +0

      Alerter
      • sempervivens // 25.08.2014 à 11h01

        Les coups de main des partisans à l’arrière des lignes de l’armée ukrainienne se multiplient ces derniers jours. Attaques dans les environs de Karkhov et Mariupol contre des dépôts et des convois de munitions, contre des convois militaires, de petites colonnes de réservistes. En cas de succès militaire des armées du Donbass, on peut s’attendre à l’élargissement de l’insurrection à d’autres régions russophones qui sont jusqu’à présent restées calmes.

          +0

        Alerter
  • PA.Québec // 25.08.2014 à 10h31
    • Noam // 25.08.2014 à 13h00

      Excellent.

      Je cite le dernier paragraphe notamment pour la dernière phrase :

      <>
      Renforcées au moment où Poutine s’éloignait des séparatistes, ces sanctions ont soudé les Russes derrière leur président. Persuadés que des puissances hostiles veulent humilier leur pays, ils approuvent sa riposte contre l’Europe. Sa cote de popularité bat des records. Les premières victimes de ce bras de fer sont d’abord les producteurs et les industriels européens. L’Amérique s’en sort très bien. Son commerce avec la Russie est limité. Elle a aussi veillé à ne pas sanctionner les oligarques russes qui travaillent avec elle.

      Une preuve de plus.

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 25.08.2014 à 10h33

    Bonne nouvelle concernant “Russia Today” . Peut être reverrons nous l’émission “La voix de la Russie” présentée par l’excellente Sylvie Collet.

      +0

    Alerter
    • PA.Québec // 25.08.2014 à 10h45

      Parfois de longs tunnels lus, pas assez dynamique, parfois trop didactique.

      De toute façon, il faut mettre des minettes. C’est la mode. Elles ne font souvent que lire ce que la rédacteur rédige de toute façon.

      J’espère que ce sera mieux que RT (la chaîne ne s’appelle plus Russia Today) en espagnol avec des émissions (Keiser Report si j’ai bon souvenir) doublées à la russe (voix en espagnole sur les voix en anglais audibles, c’est pénibles).

        +0

      Alerter
      • NeverMore // 25.08.2014 à 11h41

        “pas assez dynamique” ? on voit que vous n’écoutiez pas souvent. J’ai au contraire apprécié des commentaires extrêmement tranchants, à de nombreuses reprises.

        Mais si vous pensez qu’il vaut mieux des minettes à bobards, il y a plein de chaînes de “Tittytainment” pour ça.

          +0

        Alerter
    • purefrancophone // 25.08.2014 à 12h24

      J’espère que cette émission sera de nouveau à notre disposition .Nous y puisions des infos nous concernant et sans langue de bois .J’attends avec impatience son retour

        +0

      Alerter
    • Joanna // 26.08.2014 à 15h16

      J’apprécie moi aussi la qualité de cette émission qui doit beaucoup aux qualités professionnelles de Sylvie Collet et à la qualité éditoriale du contenu.

        +0

      Alerter
  • Kiwixar // 25.08.2014 à 10h44

    Je trouve l’article vraiment intéressant, très bien informé et avec maints liens.
    Que reste-t-il aux journalistes, à part les subventions, les avantages fiscaux et le destin des dinosaures?

    1) effondrement de l’Ukraine : alors que de nombreux pays occidentaux sont en phase pré-insurrectionnelle, et devraient y être bientôt quand le prix de l’essence et des aliments deviendra prohibitif, je me demande si le but de l’ “opération Ukraine” n’était pas dès le départ de provoquer un effondrement complet suite à une manifestation/révolution “populaire”, afin de dissuader les populations occidentales de prendre le même chemin… ou : “égorger le poulet pour faire peur aux singes”… Avec en prime la coupure entre l’UE et son fournisseur d’énergie, comme bonus, mais pas comme objectif principal.

    2) “les fédéralistes” : un état fédéral implique des transferts financiers des régions les plus riches (est de l’Ukraine, dont Donbass) vers la capitale et les régions les plus pauvres (Galicie)… Suite au massacre de civils et à la destruction à grande échelle, je pense qu’il est exclu que les Novorussiens acceptent d’être fédéralisés dans l’Ukraine. Je pense qu’ils voudront être une république indépendante, ou bien rejoindre la Russie.

    3) Porochenko : qu’est-ce qu’un milliardaire a été faire dans cette galère avec des australopithèques, alors qu’il pourrait être dans un jacuzzi aux Maldives avec 25 candidates au concours Miss Monde, 25 kg de viagra et des bonnes cuvées de Dombass Pérignon ???

    4) “UE et Otan vivent dans les années 1990” : je suis bien d’accord, et c’est bien flagrant vu d’Asie-Pacifique

    5) Hongrie : intéressant à suivre, comme la Turquie.

    6) Kolomoiski/Odessa : on aimerait en savoir plus… que se passe-t-il à Odessa?

      +0

    Alerter
  • Jean // 25.08.2014 à 10h57

    La dernière carte de Kot au 24 aout.

    http://kot-ivanov.livejournal.com

    Que de très bonnes nouvelles. Encore mieux que je le pensais.

      +0

    Alerter
    • Serge Palestine // 25.08.2014 à 13h38

      J’ai compté au moins 7 “chaudrons”,la stratégie du chaudronnier en chef qu’est Igor Strelkov fait école,ce qui montre à quel point les unités NazUkies sont déboussolées et sans doute livrées à elles-mêmes…..Messieurs les oligarques de tout poil (en premier lieu Kolomskoi!)il n’y a pas que l’argent qui compte pour les vraies victoires….NO PASARAN! Fascistes DEHORS!

        +0

      Alerter
      • Nicolas // 25.08.2014 à 14h03

        Je rappelle, “chaudron”, c’est la traduction de Kotyol, qui désigne soit un chadron, soit, en jargon militaire, une poche d’encerclement. On est bien d’accord, c’est la même chose, parce que les soldats qui s’y trouvent sont cuits.
        Votre compte de 7 poches est correct, mais il rassemble, précisons, des situations très variées. Il y a d’un côté un énorme groupe de soldats armés de dizaines de chars et de pièces d’artillerie, du côté d’Amvrosievka (le numéro 14 http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/23509/23509_original.jpg). C’est le gros chaudron sud, deuxième édition. Comme vous dites, le chaudronnier en chef a très bien manoeuvré et a réalisé une très belle manoeuvre d’encerclement de ces troupes il y a 2 jours.
        Il y a aussi les restes du premier chaudron sud, la 24ème brigade mécanisée (numéro 20) qui finit de rendre les armes ou de mourir pour les oligarques, au choix.
        Mais de l’autre côté il y a des troupes qui peuvent théoriquement encore reculer, à Debaltsevo ou en banlieue de Lougansk. Mais bon il est probable que les officiers coincés à Metallist préfèrent continuer de bombarder les infrastructures et les habitants de Lougansk jusqu’à la mort.
        Et puis il y a la poche de l’aéroport de Lougansk. Elle semble disposer de munitions illimitées, probablement livrées par largages aériens. C’est un sérieux problème qui perdure depuis le tout début de la guerre.

          +0

        Alerter
      • VladP // 25.08.2014 à 20h11

        Strelkov n’est plus russe ou séparatiste. Désormais, il est entré dans la légende.
        Slrelkov est l’incarnation des personnages de légende comme Robin des Bois ou Zorro.
        Ça doit être assez dur, pour un homme de combat et de terrain d’entrer dans la légende alors qu’il devra penser au jour-le-jour à épargner la vie de ses hommes le plus possible tout en sachant que si lui-me venait à être tué, ce serait un coup très dur pour l’armée du Donbass.
        J’espère qu’il ne s’exposera pas trop et qu’il saura se ménager des moments de repos. Le Donbass a encore besoin de lui.
        Là-bas, il y a beaucoup d’hommes de valeur, mais peut on l’instinct du consensus et le sens de la vraie manière de guider les hommes et d’en obtenir le meilleurs.
        Quelque soit l’issue de cette guerre, il est déjà certain que son histoire sera racontée aux enfants qui viendront, et qu’eux-mêmes la raconteront à leurs propres enfants une fois devenus grands.
        Strelkov “le chaudronier” est déjà entré dans la légende.
        HOURRA! HOURRA! HOURRA!

          +0

        Alerter
        • Perekop // 25.08.2014 à 22h48

          Strelkov a quitté son poste de commandant en chef de l’Armée de la DNR depuis plusieurs jours déjà, il est rentré en Russie semble-t-il. Mais son remplaçant, connu sous le pseudo de “tsar”, Ukrainien de souche (si on peut dire, sachant qu’il n’existe guère de “nation ukrainienne”), semble en tout point digne de son vaillant prédécesseur.

            +0

          Alerter
          • VladP // 26.08.2014 à 08h51

            C’est vrai! Et les récents succes de l’armée (et non-plus de la milice) du Donbass sont là pour le confirmer.
            Le terme de “milice” n’a rien de déshonorant, au contraire! Mais il comporte souvent une notion de taille de l’effectif réduit et d’une formation militaire précaire.
            Des héros souvent la composent, mais ils sont sur sur le fil du rasoir!
            L’armée pose souvent la force légitime d’un pays légitime, par la crédibilité de son effectif, de sa formation et de sa volonté évidente à défendre son pays.
            Incontestablement, la Nouvelle-Russie en est arrivée à ce stade!
            Félicitations! Bravo à tous!

              +0

            Alerter
            • VladP // 26.08.2014 à 08h53

              Par ailleurs, il semble que Strelkov soit de retour au combat…

                +0

              Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 11h21

    Alerte rouge REUTERS (11h15) : UNE CINQUANTAINE DE BLINDÉS VENANT DE RUSSIE ONT PASSÉ LA FRONTIÈRE UKRAINIENNE PRÈS DE NOVOAZOVSK ET SE DIRIGENT VERS MARIOUPOL-CHEF D’UNE MILICE PRO-GOUVERNEMENTALE

      +0

    Alerter
    • NeverMore // 25.08.2014 à 11h34

      Même si c’est le bobard quotidien de kiev, un petit lien vers une source, çà crédibilise un commentaire …

        +0

      Alerter
      • bigglop // 25.08.2014 à 14h16

        Lien vers Reuters (13h29) source gouvernement de Kiev :

        KIEV (Reuters) – Répétition coquille paragraphe 1

        Des militaires russes se faisant passer pour des séparatistes ont ouvert un nouveau front dans l’est de l’Ukraine avec une dizaine de chars et deux véhicules blindés, a annoncé lundi un porte-parole des forces gouvernementales à Kiev.

        “Ce matin, il y a eu une tentative de la part de forces russes se faisant passer pour des combattants du Donbass visant à ouvrir une nouvelle zone de confrontation militaire dans le sud de la région de Donetsk”, a déclaré Andriy Lissenko, s’adressant à la presse.

        L’armée avait auparavant annoncé que des gardes-frontières ukrainiens avaient stoppé une colonne de blindés des séparatistes pro-russes à 5 km au nord-est de Novoazovsk, ville situé sur le littoral de la mer d’Azov qui se trouve elle-même à une dizaine de kilomètres de la frontière.

        (Pavel Polityuk, Jean-Philippe Lefief pour le service français)
        http://fr.reuters.com/article/topNews/idFRKBN0GP0Y420140825

          +0

        Alerter
      • VladP // 25.08.2014 à 20h24

        S’il faut vraiment une illustration, y’a k’à aller chercher les films des divisions blindées ukies éparpillées partout dans le Donbass.
        Moi, je pense: bon-sang-mais-c’est-bien-sur! Il suffit de regarder les défilés militaires sur la Place Rouge ou en Crimée pour savoir immediatement qu’une telle armée va envahir son voisin avec 10 ou même 50 chars, et qu’ils se laisseront arreter par des gardes-frontières d’un pays en totale déliquescence…
        Tout liens est superflu: c’est du reuter habituel koi!
        Metro-reuter-dodo… … …

          +0

        Alerter
    • Jean // 25.08.2014 à 11h38

      Ce n’est pas ce que dit la dépêche.

      Ukraine border guards clash with rebels near Russian border – military
      KIEV Mon Aug 25, 2014 10:26am BST

      (Reuters) – Ukrainian government forces engaged with a separatist armoured column near the southeastern town of Novoazovsk, about 10 km (6 miles) from the Russian border, Ukraine’s military information service said on Monday.

      Border guards halted the advance of the column about 5 km northeast of the town, which is on the Azov Sea, it said in a Facebook post.

        +0

      Alerter
      • Perekop // 25.08.2014 à 12h10

        Erreur de traduction aussi flagrante à Reuters ???? Incroyable, non ? Je pense plutôt qu’ils réécrivent sans vergogne en fonction de leurs convictions. Par ex qu’une colonne blindée, ça ne peut QUE venir de Russie, vu que les succès militaires proclamés par Kiev sont parole d’évangile pour nos braves agences de (dés)information, donc que les misérables terroristes de l’Est ne peuvent disposer d’un tel armement.
        En tout cas, je suis bien contente que l’article de Moreau recueille autant de commentaires positifs, parce que je l’ai trouvé, moi aussi, remarquablement nourri. Merci à notre cher OB de l’avoir relayé si promptement.
        Sinon, une petite nouvelle en provenance de Géorgie : comme le gouvernement géorgien n’a reçu aucune demande officielle de l’UE de se joindre aux sanctions, ils considèrent qu’ils sont tout à fait libres de fournir des victuailles (viandes, miel, etc) à la Russie, et même d’augmenter largement la liste des produits et les quantités. Peut-être qu’ils auraient mieux fait de ne pas le signaler, parce que la demande “officielle” – du coup – ne va sans doute pas tarder. Naïfs ou retors ?

          +0

        Alerter
        • chios // 25.08.2014 à 12h36

          “Je pense plutôt qu’ils réécrivent sans vergogne en fonction de leurs convictions”

          J’ai une liste de commentateurs que je “follow” sur twitter.
          Pour et contre.
          Ce n’est pas une méthode “scientifiquement éprouvée”, mais à défaut, cela permet de sélectionner certains évènements comme “ayant eu lieu”, cela permet aussi de mesurer l’énergie investie par chacune des parties. Difficile de définir les termes de l’échange ou de de la confrontation, mais ce n’est pas sans importance, ce qui gagne, est ce ce qui éloigne ou ce qui rapproche?

            +0

          Alerter
          • Noam // 25.08.2014 à 12h48

            Il faut rappeler à nos journalistes de ne pas confondre “faits”, “interprétation”, “coloration”, et leur rappeler aussi la signification du terme “désinformation”.

              +0

            Alerter
      • Bruno L // 25.08.2014 à 12h54

        D’autres détails plus ou moins crédibles (ce qui est sûr, c’est qu’il y a des combats du côté de la mer d’Azov, les “insurgés” l’annonçaient dès hier soir:

        QuelquesDetrailsMelangeantLeVraiEtLeFauxDeReuters

          +0

        Alerter
      • sadsam // 25.08.2014 à 13h08

        @ Jean et Hellebora

        Est-ce que j’ai bien compris en lisant vos posts que le service français de Reuters a fait un énorme contresens ? la version anglaise est pourtant très claire.

          +0

        Alerter
    • Bruno L // 25.08.2014 à 12h19

      effectivement, c’est dans Reuters

      reutersEtLesblindesRusses

        +0

      Alerter
    • bm607 // 25.08.2014 à 12h45

      La manière de présenter dans la presse française, toujours aussi impressionnant de… euh journalisme :
      “Les garde-frontières ukrainiens ont arrêté une colonne d’une « dizaine » de blindés russes dans le Sud du pays.”
      http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203721685764-bataille-en-cours-entre-les-troupes-ukrainiennes-et-russes-1035729.php
      Oui, ce sont les garde-frontières qui arrêtent 10 chars ! Il sont tous équipés d’armes anti-chars, ou bien les Russes on décidé de forcer le barrage frontalier pile-poil devant les douaniers, mais ils n’avaient pas de visa ou avaient oublié leur passeport ?

      C’est vrai qu’après ça les informations (dans le même article) comme :
      “De quoi accréditer la position de Kiev qui, dès jeudi , affirmait détenir la preuve d’une implication militaire directe de la Russie sur son territoire..”,
      c’est très crédible.

        +0

      Alerter
      • VladP // 25.08.2014 à 20h46

        Peut-être que les blindés n’etaient pas conformes aux normes européennes?…

          +0

        Alerter
    • passenger // 25.08.2014 à 14h43

      encore un bobard. Une armée russe n’enverrait des chars qu’après un nettoyage en bonne et due forme avec bombardiers, missiles de terre et de mer, hélicoptères lourds. Et pourquoi engager une guerre contre Kiev qui a déjà presque perdu à court terme et qui est mort à moyen terme?

        +0

      Alerter
      • Grognard // 25.08.2014 à 19h46

        Une force blindée, surtout lorsque l’on connait la doctrine russe ne se déplace jamais sans son artillerie.
        Et c’est la dite artillerie qui engage l’adversaire en premier.
        Quant aux hélicos dans l’armée russe ; ils sont à contratio des doctrines occidentales plus portés vers l’offensive.

        Disons que les chars ce sont les cuirassiers de Nansouty et l’aéromobile les hussards de Lassalle.

        Pas a dire les gardes frontières ukrainiens de super SEAL’s bodybuildé gonflé à l’hélium.
        Raaaaaaaaaaaaa!

          +0

        Alerter
  • Vallois // 25.08.2014 à 11h48

    “Le Kremlin a fini par prendre en compte l’absence de liberté d’expression en France et tente désormais d’y porter remède.”

    Je rajouterai que cela devient urgent pour lutter contre les extrémismes dont l’atlantisme en faisant place au débat non faussé et à la réflexion et la prise en compte de nos intérêts.

    Pour rebondir ici, sur l’arrêt probable de LCI, l’argumentation toute sophistique de la direction de TF1 défend la diversité de l’information : j’espère que tout le monde en rigole.

      +0

    Alerter
    • VladP // 25.08.2014 à 21h00

      Vous savez, malheureusement, quanbd la reinformation vient de Russie, il est facile, pour le propagande de dire: – c’est de la propagande russe! La preuve, c’est qu’aucun journal n’en a parlé avant, et notre presse est libre!
      Et les gens qui s’informent devant la télé ou sur leur quotidien diront: – c’est vrai, ils ont raison; en plus de mon canard et de la radio-télé, je suis allé faire ma revue de presse au café du coin et je n’ai vu cela mentionné nulle-part ailleurs. Donc ce qui vient des russes, c’est vraiment uniquement de la désinformation et de la propagande…
      Et fondamentalement, ça ne changera rien.

        +0

      Alerter
      • Kiwixar // 25.08.2014 à 23h41

        Pas du tout d’accord. Une grande partie de la population mondiale est devenue “anti-occidentale” et en a marre de se faire laver la tête avec CNN, BBC, CNBC, France24 et autres.
        Elle souhaite changer de marque de shampooing.
        C’est pour ça que Kerry peste contre RT (RT-Espagnol entre autres) qui permet à plein de gens en Amérique Latine d’entendre un autre son de cloche. Les latino-américains sont anti-yankees, et sont absolument ravis de voir comment RT taille des shorts, sans parler qu’elle INFORME (de manière biaisée, ok) sur beaucoup de choses passées sous silence.

        RT-Francophone, c’est un gros pavé : Afrique, Magreb, Québec, Français à l’étranger, etc.

          +0

        Alerter
        • VladP // 26.08.2014 à 09h06

          Bonjour,
          Pour ma part, je ne connais RT que via internet, et la fracture numerique se reduit, certes, mais elle demeure quand-même importante.
          Cela dit, tout ce qui peut balancer des petits cailloux dans les godasses des us-ue-otan est bon à prendre! Donc: VIVE RT!!! 🙂

            +0

          Alerter
  • perceval78 // 25.08.2014 à 12h14

    Article tres interessant de Jacques Sapir sur la situation en ukraine
    =
    http://russeurope.hypotheses.org/2654
    =
    il donne ses sources
    =
    http://cassad-eng.livejournal.com/
    =
    http://voicesevas.ru/news/yugo-vostok/3976-voyna-na-yugo-vostoke-onlayn-23082014-hronika-sobytiy-post-obnovlyaetsya.html
    =
    il semblerait que ce soit la panique a bord, ce qui expliquerait qu’ europe1 (radio systeme s’implique)
    =
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/08/25/97001-20140825FILWWW00107-des-blindes-venant-de-russie-signales-dans-l-est-de-l-ukraine.php
    =
    les russes prevoient en sus un nouveau convoi humanitaire, la c’est de la provoc !!!

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 12h28

    Toujours émanant de Reuters-France, à 12h22 :
    DES MILITAIRES RUSSES SE FAISANT PASSER POUR DES SÉPARATISTES DU DONBASS ONT OUVERT UN NOUVEAU FRONT DANS L’EST DE L’UKRAINE-PORTE-PAROLE DE L’ARMÉE UKRAINIENNE

    ?????????

      +0

    Alerter
    • sadsam // 25.08.2014 à 13h30

      @Hellebora,

      Je viens de voir sur le site de Reuter une version anglaise plus soft de ce qui semble être la même dépêche :
      “A Ukrainian military spokesman said on Monday that Russian Forces, in the guise of separatist rebels had crosses into SE Ukraine”, datée de 6h58 am (gmt sans doute).

      Le fait de mettre la source au début de l’article décrédibilise relativement la suite, vu tous les antécédents du même porte parole.

      Ce serait peut être intéressant de continuer à comparer les versions anglaise et française des mêmes dépêches de Reuter.

        +0

      Alerter
      • perceval78 // 25.08.2014 à 15h39

        quand on est perdu il faut s’appuyer sur ceux qui savent :

        Carl Bildt @carlbildt · 38m

        Disturbing reports of new direct Russian military incursions into Ukraine. We seems to have reached a new level of conflict.

          +0

        Alerter
  • Bertrand // 25.08.2014 à 12h28

    Il faudrait peut-être envoyer le lien à Madame Joannin, ça lui fera sans doute plaisir.

      +0

    Alerter
  • Goldoni // 25.08.2014 à 12h35

    La situation évolue très vite. Deux bataillons de chars ont été organisé par les partisans et la stratégie évolue.
    Demain, le roi du chocolat va devoir acter le recul de
    ses troupes et les
    discussions sur le devenir
    de l’ensemble du Sud-est
    ukrainien au sein de
    l’Ukraine vont pouvoir commencer.
    L’UE, l’Union Douanière. .. Auront leur place, l’OTAN non!
    Merkel, réaliste-Poutine, souverain! Que reste t-il d’Obama.

      +0

    Alerter
  • Jacques // 25.08.2014 à 12h42

    Excellent papier, qui confirme les analyses de Sapir que j’essaye en vain de signaler aux lecteurs du blog depuis deux jours.

      +0

    Alerter
  • mo // 25.08.2014 à 12h48

    ce coup de l’Ukraine va marquer l’histoire. une horreur des “plus grandes démocraties du monde”,qui a commencé à MAIDAN avec le renversement du pouvoir légalement en place de V.Ianukovitch , par le remplacement de Porochenko élu haut la main dès le 1er avec 55% des suffrages !!! Phénoménal , pour un pays en proie à une crise politique , économique et sociale avec à l’arrière fond une corruption magistrale, avec une guerre civile contre une partie de la population.
    Les merdias occidentaux n’ont eu de cesse de falsifier la vérité sur de faits tous aussi aberrants les uns que les autres : on accusé la RUSSIE de tous les maux de la terre pour justifier des sanctions , des sanctions et encore des sanctions.Le gouvernement de Kiev aux aboies a multiplié les pires annonces toutes aussi mensongères les une que les autres contre la RUSSIE. la plus groisse et la plus grave reste le MH17 ,abattu par l’Ukraine et dont plus personne ne semble voulmoir connaître le coupable hormis la Russie.

      +0

    Alerter
    • tepavac // 25.08.2014 à 14h45

      au cas oû cela aurait échappé à la compréhension, il semble bien “que les victimes du MH17 aient été échangé” contre la libération du Donbass.
      ou plus éxactement contre les instigateurs de ce crime de guerre.

        +0

      Alerter
      • Bruno L // 25.08.2014 à 14h49

        @tepavac Je ne suis pas sûr de comprendre.

          +0

        Alerter
        • tepavac // 25.08.2014 à 20h21

          bonsoir Bruno !

          “je ne suis pas sûr de comprendre”

          à quel sujet ?

            +0

          Alerter
        • Bruno L // 25.08.2014 à 20h56

          Bonsoir Tepavac.

          Je crois que c’était à propos de “l’échange” entre le Donbass et le crash MH17. Comme si on fermait les yeux sur le Crash pour obtenir autre chose. Mais je n’arrive pas à retrouver votre commentaire.

            +0

          Alerter
          • tepavac // 26.08.2014 à 06h17

            oui moi aussi. je voulais dire que depuis que les analyses sur le MH17 ont circulé sur la toile,” impacts de balles sur le cokpit”, les prédateurs ont mis un frein à leur dévolu sur l’Ukraine et un “silence” assourdissant sur les résultats de l’enquette du MH17.
            Il est probable que cela retombe sur kolomoiski et le secteur droit dans les prochains jours.

              +0

            Alerter
    • Saint-Mihiel // 03.12.2014 à 00h03

      Pouvez-vous écrire en français ?
      Merci

        +0

      Alerter
  • Nicolas // 25.08.2014 à 13h03

    De retour de la jungle, où j’étais sans internet pendant 2 semaines. Ca m’a fait tout drôle de regarder les “infos” télévisées françaises, qui continuaient il y a quelques jours d’affirmer que l’armée ukrainienne continuait de progresser, prenant de nouveaux villages chaque jour. Sans accès à internet, cette intox m’a un peu inquiété… Et puis le n’importe quoi pour critiquer l’aide humanitaire russe…
    Dès mon retour à la civilisation, je n’ai mis que quelques minutes à comprendre que ces “infos” télévisés étaient du même niveau que les infos sur la guerre entre l’Oceania et l’Eastasia dans 1984. Maintenant que Xavier Moreau a fait un très bon topo niveau politique, un peu de nouvelles du front (pas complet, il y a trop à dire…).
    Pendant les 2 dernières semaines, on note qu’en dehors de la zone de conflit habituelle, les rebelles ont attaqué au moins 1 convoi loin du front, près de Kharkov. Le numéro 11 sur la carte de kot-ivanov http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/23509/23509_original.jpg : 4 camions de munitions détruits. Comparez les cartes successives de kot-ivanov pour comprendre l’évolution du front. Il reste des problèmes sérieux, comme le fait que Debaltsevo et donc la route entre Donetsk et Kharkov reste dans les mains de Kiev, mais globalement l’évolution est positive.
    Autre fait d’arme qui dépasse de la carte habituelle : des combats ont eu lieu vers Novoazovsk, au bord de la mer d’Azov comme son nom l’indique. C’est à dire que les rebelles préparent la reconquête de Marioupol. S’assurer un accès à la mer pourrait éventuellement avoir une importance stratégique. Je vois mal une guerre navale s’engager entre la Novorossie et le Banderistan, mais un port pourrait aider le commerce par exemple. Le port de Marioupol était important pour l’export industriel et minier du Donbass, du temps de l’Ukraine. De fait, la reprise de Marioupol semble être la priorité.
    Ces 2 faits confirment que Kiev a totalement perdu le contrôle de la situation. Dans le même temps, la RPD (DNR, en russe) a annoncé qu’elle passait d’une stratégie d’embuscade menée par des petits groupes, à une stratégie de guerre de grande envergure menée par des divisions de blindées et d’infanterie.
    En ce qui concerne l’armement lourd, l’armée ukrainienne s’est montrée très généreuse récemment, et continue d’offrir beaucoup aux rebelles, ce qui permet justement la création de divisions de blindés. En moins de 2 mois, du 20 juin au 15 août, 65 tanks, 119 blindés d’autres types, 61 pièces d’artillerie, 42 canons et mortiers, 18 canons anti-aériens et 124 véhicules sont passés dans les mains des rebelles. https://vk.com/strelkov_info?w=wall-57424472_12895 Je rappelle qu’il s’agit de matériel qui peut être endommagé, donc pas forcément disponible immédiatement sur le front puisqu’il faut souvent le réparer. Il y a une grosse tendance à l’accélération avec par exemple 18 tanks du 8 au 15 août.
    On était parti en avril avec un rapport de force de 200 contre 1 au niveau des armes lourdes, on doit être arrivé à 5 contre 1. Kiev avait commencé avec 509 tanks sur le front, ils ont de très graves difficulté à remettre en état les milliers qui traînent dans les entrepôts, et pas d’argent pour en produire de nouveaux (même en dépensant 10% du budget à la guerre, ça fait pas grand chose). Il y a bien les apports des anciens pays socialistes, mais vues les pertes (pour chaque tank capturé par les rebelles il y en a plusieurs qui ne valent plus que leur poids en métal) je doute qu’ils fassent mieux que maintenir 500 tanks. Vu que leur stratégie consiste à les envoyer par groupes de 50 dans les pièges tendus par les rebelle, et que les rebelles sont de mieux en mieux armés, le rapport de forces côté armes lourdes devrait continuer de se réduire.
    Pour ce qui est des munitions, les rebelles continuent de détruire les stocks ennemis, mais ils ont aussi capturé 7 entrepôts, récemment. Ils disposent aussi de plusieurs usines de munitions.
    Pour ce qui est de l’aviation, Kiev continue de perdre des avions et des hélicos http://antifashist.com/item/huntyata-uchatsya-letat-a-opolchency-umeyut-metko-strelyat.html
    Pour ce qui est des destructions confirmées depuis le 7 août :
    2 MiG 29, 2 Su 25, 1 Mi 8, 1 Mi 24 détruits, et 1 Mi 24 endommagé

    Plusieurs groupes importants de soldats kiéviens sont encerclés. Un groupe notamment de 2000 soldats semble être totalement pris au piège. Une vidéo récente (en russe) détaille la situation récente, avec un total de 7 poches d’encerclements où les soldats de Kiev sont dans des situations plus ou moins critiques https://www.youtube.com/watch?v=OwJRYzphU6k

    A part ça Kiev continue de viser les hôpitaux et autres bâtiments civils, et a intensifier le bombardement de Lougansk, où des centaines de civils sont morts. L’usage d’armes chimiques et bombes incendiaires se poursuit.
    La situation reste donc grave mais il semble qu’au-delà du front, il y a un désert militaire. C’est à dire que si par exemple les rebelles parviennent à vaincre les forces qui bombardent Donetsk depuis la banlieue ouest et nord-ouest, ils auraient la voie libre jusqu’à Dnipropetrovsk ou Zaporoje, par exemple.

    Du côté des symboles: Ce week-end c’était le jour de l’indépendance de l’Ukraine. A Kiev, la junte a fait une parade militaire avec une cinquantaine de blindés, ce qui a enragé une grande partie de la population qui parle surtout du coût de la parade (de l’ordre de 5 millions d’euros) pendant que les soldats n’ont ni nourriture ni gilets pare-balles (j’ai l’impression que l’idée d’un salaire versé au soldat est déjà devenue irréaliste). Et le pseudo-président a célébré l’indépendance du pays (hahaha, “indépendance”… sauf par rapport aux USA, aux banques et aux oligarques) en annonçant que la fête des défenseurs de la patrie (23 février, jour important en Russie) ne sera plus célébrée.
    A Donetsk…Les soviétiques (hors Banderistan et Pays baltes) sont très attachés à la victoire de 1945.
    Les troupes de Kiev (50 à 100 prisonniers) ont défilé à Donetsk en reproduisant en miniature le défilé des soldats allemands à Moscou pendant la 2ème guerre mondiale. Et pour que la ressemblance soit plus frappantes, des véhicules de nettoyage de rue ont nettoyé la rue après le passage des prisonniers. Des spectateurs ont jeté des tomates sur les prisonniers, ce qui évidemment a donné du grain à moudre aux merdias : comment ose-t-on humilier des prisonniers de guerre ? Bah euh, quand les types d’en face bombardent principalement des cibles civiles, faut pas trop s’attendre à ce que la population leur jettent des fleurs. Rappelons que les merdias n’ont rien à redire sur les tortures des prisonniers, les meurtres, kidnapping et tortures de journalistes, extorsions de civils, usage d’aarmes chimiques, usages de bombes à fragmentation sur les population, usage de bombes incendiaires, bombardements d’hôpitaux, morgues, maternités, écoles, orphelinats, maisons, marchés etc… tant que ce sont les gentils démocrates pro-européens qui commettent ces crimes. Tous ces crimes pâlissent face à l’ignominie d’une tomate jetée par un méchant habitant de Donetsk, d’après nos merdias.
    Pour ce qui est, enfin, de l’aide humanitaire envoyé par la Russie, des milliers de tonnes, la réaction des occidentaux est évidemment ignoble et motivées uniquement par le fait que la Russie s’oppose activement à l’épuration ethnique programmée.
    Voilà, j’oublie probablement beaucoup d’infos importantes mais en gros c’est ce que j’ai retenu de ce que j’ai lu depuis hier.

      +0

    Alerter
    • Nicolas // 25.08.2014 à 13h30

      En attendant que mon long commentaire passe la modération, un complément concernant l’avancée des rebelles sur le front sud :
      Ils ont libéré le village de Telmanovo (4600 habitants) http://maps.yandex.ru/?ll=38.010963%2C47.413797&spn=2.169800%2C0.824974&z=10&l=map . Kiev nie, bien sûr.
      Des habitants de Marioupol ont signalé le départ d’une partie de la garde nationale vers l’ouest http://www.vesti.ru/doc.html?id=1918853&tid=105474
      Et je précise, Debaltsevo, c’est le noeud routier (encore aux mains de Kiev, pour l’instant), près du numéro 17 sur la carte de kot-ivanov http://ic.pics.livejournal.com/kot_ivanov/71733898/23509/23509_original.jpg

        +0

      Alerter
      • Serge Palestine // 25.08.2014 à 13h50

        Bien content de te retrouver Nicolas,on salue ton retour,et la situation qui paraissait inquiétante il y a quelques temps,semble depuis quelques jours s’améliorer trés favorablement pour Novorossia et au-delà sans doute,car tu as dû l’apprendre des actios de sabotage se déroulent du côté de Kharkov,également en Tcherkassy…
        http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/23/lextension-de-la-guerilla-en-ukraine/
        Et aussi dans la région de Zaporozhie…
        http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/22/aujourdhui-les-anarchistes-ukrainiens-ont-attaque-plusieurs-positions-de-larmee-pro-maidan-dans-la-region-de-zaporozhye/

          +0

        Alerter
        • Nicolas // 25.08.2014 à 15h32

          Merci, il m’avait semblé voir une deuxième attaque hors Donbass, bien content qu’il y en aie eu 3, et qu’ils sont allé jusqu’au centre de l’ex Ukraine, merci pour les infos.
          Le fait qu’un autre groupe, indépendant de la Novorossie (les anarchistes) prenne les armes contre la junte est également très intéressant. Si Kiev est obligé de mobiliser encore plus de troupes pour maintenir l’ordre hors Donbass, la fin de la guerre pourrait arriver plus tôt que prévu, et pas dans le sens souhaité par ceux qui ont voulu la guerre.

            +0

          Alerter
      • Jacques // 25.08.2014 à 15h21

        Heureux de votre retour pour la chronique journalière des opérations militaires, d’autant plus que les nouvelles sont bonnes!

          +0

        Alerter
    • julie // 25.08.2014 à 14h13

      “Les troupes de Kiev (50 à 100 prisonniers) ont défilé à Donetsk ”

      Dommage qu’ils n’ont pas été précédés par une grosse banderole mentionnant le nombre de tués et de blessés parmi la population civile.

        +0

      Alerter
    • Nicolas // 25.08.2014 à 17h26

      Grand scoop sur la chaîne TV allemande 1 (das Erste). Ils ont remarqué qu’il y avait des néo-zani dans l’armée de Kiev. Il n’a fallu que quelques mois pour qu’ils remarquent les symboles du III. Reich. http://www.vesti.ru/doc.html?id=1919222
      Les progrès des rebelles vers le sud sèmeraient la panique. Ils seraient arrivé à la mer, à la frontière russe (en détruisant les positions de Kiev dans le village de Sedovo http://maps.yandex.ru/?ll=38.160370%2C47.073497&spn=1.084900%2C0.415161&z=11&l=map ) et plusieurs témoignage parlent d’un départ massif de Marioupol. Il me semble que si la rébellion prend Marioupol, le port leur donnera un grand avantage économique, et bien sûr Marioupol a une population de 500000, ça pourrait faire quelques milliers de soldats en plus. Et bien sûr, s’il faut toutes les forces de Kiev pour assiéger Donetsk et Lougansk, je ne vois pas bien avec quoi ils bloqueraient les rebelles partant de Marioupol vers Melitopol ou Zaporojie… On n’en est pas là, mais ça en prend le chemin.
      Afin de faire prendre conscience à leurs voisins de l’ouest le fait que les chiffres des pertes sont totalement mensongers, Goubarev commence à publier une liste de soldats morts (qui selon Kiev sont soit déserteurs, soit disparu etc) enterrés par les rebelles. 30 noms sur une première liste. https://vk.com/polkdonbassa?w=wall-67059574_826959
      Probablement de quoi accentuer les protestations anti-oligarques, qui continuent de mentir sur les pertes et sur l’échec de leur guerre (qui doit maintenant se terminer en octobre selon eux).

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 13h09

    @ mo : bien d’accord avec vous. Et maintenant que nos médias ont un joli nonos à ronger avec la “le coup d’éclat de Montebourg” et le futur remaniement du gvt, ça va bien les occuper ! Alors, tu pense, se casser la tête à chercher des invités nouveaux pour parler de ce sujet Ukraine (ça commence à bien faire/ qu’on en finisse !), pfuui… Et tiens, moi je dis que notre cher Président quand il ne le sera plus, il pourra se faire inviter en Afrique autant que de besoin, lui qui fait pleuvoir à tout bout de champ (aujourd’hui, c’est trombes d’eau sur l’ile de Sein)

      +0

    Alerter
    • Kiwixar // 25.08.2014 à 13h18

      [REUTERS FLASH] Le gouvernement néo-zélandais vient de démissionner en raison des mesures d’austérité imposées par le gouvernement australien.
      … Bon je plaisante…
      L’avantage de vous voir marcher sur la tête, c’est que vus de l’hémisphère sud, vous êtes à l’endroit….

        +0

      Alerter
      • Noam // 25.08.2014 à 13h22

        Ah bravo !

        L’occident marche sur la tête. Nos médias, sûrement !

          +0

        Alerter
  • Noam // 25.08.2014 à 13h10

    France info vient d’annoncer que 40 blindés russes (selon une affirmation de la milice ukrainienne) auraient traversé la frontière …

    Il faudrait envoyer toute leur équipe de journaliste dans le Donbass pour les confronter à la réalité.

      +0

    Alerter
    • Noam // 25.08.2014 à 13h19

      Je cite ruvr.ru : (pour france un faux)

      Il est peu prometteur de présenter sans preuve à la Russie des griefs concernant le franchissement illégal de la frontière avec l’Ukraine. La Fédération de Russie est responsable pour sa part de la frontière, a déclaré le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lundi.

        +0

      Alerter
      • Le Belge // 25.08.2014 à 22h01

        Il y a une explication à tous les blindés “fantômes” venus de Russie.

        Pour un militaire ukrainien, il est “glorieux” d’être défait par l’armée russe par contre il est “déshonorant” d’être battu par un combattant du Donbass…

          +0

        Alerter
        • Crapaud Rouge // 25.08.2014 à 22h56

          @Le Belge : votre pertinente remarque est probablement très vraie, parce que les Russes sont réputés pour leur savoir-faire militaire. D’ailleurs, l'”on” considère que le BUK qui aurait descendu le MH17 n’a pu être tiré que par des Russes. A l’inverse, l’on imagine facilement que les rebelles du Donbass soient présentés par Kiev comme une “armée de pieds-nikelés”, pour reprendre une expression trouvée dans L’Immonde.

            +0

          Alerter
    • Doppelgänger // 25.08.2014 à 20h22

      Rumeur ou pas, considérons ce franchissement de frontière à Novoazovsk, sur le littoral de la mer d’Azov comme une idée de manoeuvre possible et exploitable. Objectif N°1 : Reprendre et contrôler Mariupol (le 4ème port d’Ukraine) ; ensuite, objectif N°2 : Assurer la jonction avec les séparatistes qui, selon Jacques Sapir seraient en train de contrôler l’axe Lougansk-Krasni Louch, ce qui donnerait au Donbass un accès maritime. D’après les dernières cartes on notera que les forces Kieviennes ont dégarni le nord de Mariupol !

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 13h43

    Et pour Sergei Naryshkin, porte-parole de la Douma (?) =”the speaker of Russia’s parliament lower house State Duma” : “a parade held in Ukraine’s capital, Kiev, on the occasion of Independence Day of the country was a manifestation of aggressive plans to escalate the crisis.” C’est très clair et D’ailleurs, nos médias se sont-ils empressés de s’en faire l’écho ? Pas l’impression mais j’ai peut-être tort.
    La petite phrase de Sergei Naryshkin, tout à la fin, est clairement dirigée à l’attention de “ceux qui” attisent les braises et contrairement à ce qu’ils disent, font tout pour qu’une guerre ouverte éclate :
    http://en.itar-tass.com/russia/746481

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 13h57

    Paula Slier, reporter sur place à Donetsk :
    13h32 – Ukraine claims Russian armored vehicles were trying to cross the border : denied by Moscow as “disinformation.”
    13h47 – Turchinov [président du Parlement du gvt de Kiev] insists that Ukraine will soon become an EU and NATO member.

      +0

    Alerter
  • Pierre // 25.08.2014 à 14h16

    Un peu hors sujet, mais tellement énorme : les Etats-Unis sont en train de s’allier à Bachar al Assad pour contrer l’EIL… quand la schizophrénie atteint ce niveau, il faut tout de suite consulter un médecin !!!

    http://www.independent.co.uk/news/world/middle-east/west-poised-to-join-forces-with-president-assad-in-face-of-islamic-state-9686666.html

      +0

    Alerter
    • Noam // 25.08.2014 à 15h35

      Ce n’est pas hors sujet, c’est juste un indicateur de plus de la “stabilité” de leur politique étrangère…

      D’ailleurs, que dit le ministère des affaires étrangères français, à propos de toutes ces crises ?

        +0

      Alerter
    • Alae // 25.08.2014 à 17h49

      Là, la ficelle est grosse. Il leur faut à tout prix un argument pour entrer en Syrie. Le but avoué est d’abord de “nettoyer” EIIL (qu’ils ont financé et armé), puis, tant qu’ils y seront, ils en profiteront pour également “nettoyer” Assad.
      Mais ça, c’est officieux.
      Le problème, avec les Américains, c’est que, quand ils entrent dans un pays, ils sont ensuite très durs à déloger. Et ils ont toujours leur compte à régler avec Assad.

        +0

      Alerter
    • Papagateau // 25.08.2014 à 18h44

      Et si Al Assad refuse, ils vont l’accuser de soutenir l’EIL ?
      Et donc d’ingérence dans les affaires de l’Irak (ce qui justifiera des bombardement).
      Après tout c’est des terroristes/démocrates/ membres-de-la-société-civile/ONG ; et Al Assad est un méchant , donc c’est prononçable (je n’ai pas osé écrire “crédible”).

        +0

      Alerter
    • Kiwixar // 25.08.2014 à 23h50

      A propos des Zuniens, je pense qu’ils ont perdu TOUTE crédibilité de fiabilité dans le monde arabe. C’est un énorme handicap géostratégique.

      Comment construire des alliances et mettre sur pied une ingérence, quand l’interlocuteur sait pertinemment et éperdument (épertinemment, en fait) que les US vous planteront un couteau dans le dos à la première occasion, en s’emmêlant les pinceaux entre “agences” diverses avec la maladresse de l’Inspecteur Clouseau se confrontant à Kato dans sa chambre.

      Un éléphant simplet dans un magasin de porcelaine de l’Orient complexe.

        +0

      Alerter
  • David D // 25.08.2014 à 14h28

    Quelle joie à lire cet article ! Les journalistes et politiques de l’Otan vont faire rire à leurs dépens, c’est ce que je pense depuis quelque temps
    Il ne manque qu’un soulèvement du peuple ukrainien traité comme de la chair à canon
    Voici un lien vidéo des plus édifiants à ce sujet, beaucoup de choses instructives y sont rassemblées

    http://www.youtube.com/watch?v=VayoSyshgZA

    Une subtilité à comprendre au sujet des cartes des insurgés
    Quand on les regarde, on se dit que la partie en rose c’est ce qu’ils ont conquis, belle situation avantageuse initiale, et donc ils auraient son pourtout à défendre par un front. Puis on se dit qu’en effet les ukrainiens attaquent à l’intérieur de cette zone, menacent Donetsk ou Lougansk (ou Hripolska, nom traduit du cyrillique tant bien que mal)
    Mais en réalité cet espace rose n’est pas l’espace de Novorussia encore, c’est seulement l’espace non contrôlé par les ukrainiens. Ils ne peuvent pâs y stationner de manière permanente.
    Donc les ukrainiens envoient des troupes qui entrent dans le Donbass sans affrontements, qui vont taper sur Donetsk c’est plus facile, sinon Lougansk c’est plus difficile, mais à un moment donné elles rencontrent les troupes russes qui souvent les encerclent Cela s’appelle les chaudrons, il est question d’un chaudron dans la vidéo précédente.
    La même brigade 24 a été encerclée dans deux chaudrons différents
    Les numéros des brigades sont ceux de l’époque soviétique, mais l’Ukraine n’a que douze ou treize brigades, elle en a déjà perdu quatre ou cinq sur la dizaine active.
    Une brigade défaite, c’est 40% de son effectif, donc elle peut en rafistoler une autre derrière, mais l’inconvénient c’est de perdre l’unité d’hommes se connaissant ayant l’habitude de vivre ensemble d’être à la vie à la mort l’un pour l’autre, ayant une bonne coordination des réflexes.
    Or, dans la vidéo ci-dessus, le colonel ukrainien lui-même ou commandant dit que sur 4700 hommes seuls 83 sont revenus pour la brigade concernée par le désastre.
    Je crois que depuis hier après-midi la contre-offensive novorussienne a pris une nouvelle tournure. J’attends d’en savoir plus

      +0

    Alerter
    • DUGUESGLIN // 25.08.2014 à 20h09

      Permettez-moi une toute petite remarque concernant votre phrase” à un moment donné ils rencontrent les troupes russes”
      S’agit-il de troupes russes ou de troupes ukrainiennes du donbass?.
      Il ne faut pas oublier que les ukrainiens du Donbass, russophones, ne sont pas moins ukrainiens que ceux de Galicie.
      C’est pourquoi je propose de qualifier l’armée du donbass d’ “armée ukrainienne de libération de l’Ukraine. Car finalement se libérer de la main-mise des forces otanesques et du totalitarisme national-socialiste c’est aussi le combat pour l’indépendance de l’Ukraine.

        +0

      Alerter
      • VladP // 25.08.2014 à 22h14

        Vous avez surement raison, mais “armee ukrainienne de libération de l’ukraine”, c’est longuet à taper sur une tablette!
        En plus, les russes ethiques du Donbass ne cherchent sûrement pas à libérer “toute” l’ukraine, mais je pense que jusqu’au Dniepr leur suffira amplement.
        L’ouest du “pays” s’occupe de ses oignons avec les hongrois, la Transcarpathie avec les roumains etc.
        Les ukies se retrouveront entre eux à jouer aux osselets avec les restes des SS aux mines de déterrés; en grands uniformes de la wermacht, puisque ça les amuse.
        Et quand ils en auront fini avec les osselets, ils pourront s’occuper des arrivages de nazis plus FRAIS qui leurs sont livrés quotidiennement du Donbass par chemin de fer.
        L’europe se fera sûrement un plaisir… de les laisser tomber en les déclarant “non désirables dans les pays de l’ue”, et leur paradis pour “ukrainiens de pure race” deviendra un cloaque épouvantable, endetté jusqu’au cou, et soumi aux mafias de toutes sortes; et aux trafics de drogue, de femmes et d’esclaves pour qui en voudra.
        Bienvenue en enfer!

          +0

        Alerter
        • VladP // 25.08.2014 à 22h28

          Voilà! Typique des tablettes: y’a un “n” qui s’est perdu en route et qui change le sens de la phrase, donc “russes ethniques” et pas “russes éthiques”.
          Quoique je ne doute pas que des russes ethniques puissent être étiquetés “éthiques”!
          🙂 🙂 🙂 (et toc!)

            +0

          Alerter
          • Kiwixar // 25.08.2014 à 22h59

            C’est à cause d’un “n” perdu en route le 27 janvier de l’an 4932 av. JC sur une tablette d’argile de Tartaria qu’un différent de frontières entre les pré-roumains et les pré-galiciens a abouti à l’extermination de la Grande Civilisation de Galicie (qui avait inventé le thermomètre corporel double-usage, la roue à double foyer ellipsoïde, les étriers, le transistor, le cure-dent, l’imprimerie, la nouille-disque à la tomate et au fromage, ainsi que la plus grande conquête humaine sur son environnement : la chaise).

            A cause de ce quiproquo diplomatique, et jusqu’à aujourd’hui, la Galicie souffre d’un appauvrissement significatif de son “pool” génétique.

              +0

            Alerter
      • David D // 26.08.2014 à 01h37

        Bonjour, je vais répondre à votre question, bien que j’évite systématiquement de le faire pour des raisons de sérénité.
        Je pense que nous ne sommes plus dans le vouloir-vivre ensemble d’une nation à la française, à la Renan, Rousseau ou autre. De toute façon, même sur ce mode-là, il faut savoir cimenter les relations et je considère très franchement que les hommes de droit ont tort d’admirer le droit positif kelsénien au détriment de la réalité, du pratique, de la plus subtile acclimatation d’une appartenance morale à un Etat. Pour moi, l’Otan en intervenant a déglingué toute idée de vouloir-vivre ensemble. Il y a dans ce putsch un ferment séparatiste de l’ouest antérieur à celui de l’est, un nationalisme tendancieux d’origine allemande que la repentance du pays de Merkel ne devrait en aucun cas accepter dans le cadre d’une collaboration politique, puisque les allemands ont donné dans ce drame et doivent en savoir les conséquences et refuser que ça se développe. Je plains le petit peuple ukrainien qui est très naïf dans tout ça et qui rêve d’occident pour x raisons et x comparaisons avec leurs voisins. Là, ils vont payer très cher malheureusement. L’issue de la guerre, je n’en sais rien, je n’ai aucune confiance en mes capacités prédictives. Mais ou les habitants du Donbass gagnent en entraînant quelques autres terrains, ou l’Ukraine de l’ouest gagne et nettoie ethniquement le Donbass dans le temps s’il le faut avec les yeux fermés complaisants de nos élites occidentales. Une Ukraine fédérale ne peut plus se faire que si le Donbass perd et qu’il y a accord là-dessus, mais ce serait une paix larvée. Pour moi, l’affaire est pliée dans le fond. C’était à l’Otan de penser qu’il y avait 40% de réfractaires ukrainiens, de penser qu’il y avait risque de guerre civile. Maintenant, c’est un peu facile à nos dirigeants de reprocher aux russes de récupérer une partie de ces ukrainiens. Moi, désormais, je suis pour Novorussia sans complexe. Voilà, cordialement.

          +0

        Alerter
  • Leterrible // 25.08.2014 à 15h11

    Il me semble apercevoir une modification significative de présentation des évènements dans les quotidiens main-stream…! …en particulier “La Libre Belgique”….celle qui a passé ( a laissé passer? à l’insu de son plein gré?rédac-chef en vacances?) délibérément la carte blanche du L.Général Briquemont….
    Encore un signe(?) ce jour avec :
    http://www.lalibre.be/actu/international/ukraine-la-parade-des-prisonniers-de-guerre-n-a-rien-d-humiliant-53fb2a1c357030e6103a5578
    qui se termine par trois paragraphes , deux “standard-voix de son maître” mais le dernier lumineux de contenu révélateur de la situation en général occultée..:
    ” “ L’ONG Human Rights Watch a qualifié cette parade de “crime de guerre” et de “violation flagrante” de la Convention de Genève sur les prisonniers de guerre, qui indique que ces derniers doivent être protégés “contre tout acte de violence ou d’intimidation, contre les insultes et la curiosité publique”.

    “La Russie devrait exercer son influence considérable sur les forces séparatistes dans l’est de l’Ukraine pour s’assurer que les prisonniers sont traités avec humanité et dignité. Cela implique aussi de ne pas faire défiler les prisonniers dans les rues, sous les insultes et le mépris de la foule”, a continué l’ONG.

    De son côté, la Russie accuse régulièrement Kiev de crimes de guerre, notamment de bombarder à l’aveugle les quartiers résidentiels, depuis le début du conflit meurtrier qui a déjà fait plus de 2.200 morts dans l’est de l’Ukraine” ” .

      +0

    Alerter
    • Papagateau // 25.08.2014 à 19h56

      C’est peut-être la proximité avec la Hollande, n’oublions pas qu’un Bruxellois sur 2 est bilingue (d’oreille sinon de langue).

      Tiens, Le-Terrible , sais-tu ce que disent les journaux flamands/néerlandais ?

      Y-a-t-il des échos dans la presse sur le pacte de secret sur l’avion malaisien du 1er ministre ?

      Merci par avance.

        +0

      Alerter
      • Leterrible // 26.08.2014 à 10h59

        @ Papagateau….

        Désolé mais je ne décortique que la presse francophone (Fr+Be+Can) mais je demande des analyses(familiales + d’excellente compétence en recherches informatiques).

        …” “Y-a-t-il des échos dans la presse sur le pacte de secret sur l’avion malaisien du 1er ministre ?” “…
        J’avais interrogé au sujet du site repris plus bas vraisemblablement à l’origine de votre question…la réponse ne plaira pas à de nombreux intervenants de ce blog mais je vous la livre telle quelle…..!!! Désolé.

        ” ” “La seule chose qui est sûre est celle-ci : ce que les hollandais ne veulent pas donner, ce sont les sources, à savoir les données brutes extraites des boîtes noires. Par contre, ils ont communiqué sur le fait qu’ils donneraient les résultats, ce qui me semble correspondre à ce qui s’est toujours fait en cas d’enquête sur un crash aérien.

        Pour le reste, on ne trouve sur le net que des copies de l’article de ce site inconnu “for-the-fans.com”, pour la plupart sur des blogs, des sites à la réputation et à la crédibilité invérifiable, et bien sûr tous les sites complotistes dont regorge le net. Les sources réelles de l’article que tu m’envoies sont des articles en russe, de sites russes, donc traduction invérifiable, et fiabilité originale des sites russes…euh…bon…pourquoi pas…bref..???

        Ah, le type qui est la source de base est un des auteurs sur le site RT. Et c’est aussi le mec qui avait affirmé que les Ukrainiens visaient l’avion de Poutine… Et ce machin tourne depuis 4 jours au moins côté anglophone. La prétendue réunion où ça aurait été décidé se serait tenue le 10 août. Totalement invérifiable, bref, toutes les chances d’être un des millions de canulars qui hantent le net tous les jours.
        Bon, je vais pas y passer des heures, si ça a la moindre petite chance d’être vrai, ça sortira chez des gens fiables sinon, je vais passer ma vie à vérifier des délires, et…” ” “

        [[[ http://www.for-the-fans.com/well-well-well-all-of-a-sudden-the-reasons-for-mh17-crash-are-made-classified/ ]]]

          +0

        Alerter
  • Noam // 25.08.2014 à 15h28

    Oubli ?

    Entre les missiles balistiques pour les bombardements de civils, j’ai l’impression qu’il y a juste un truc dont on ne parle pas…

    Et Tchernobyl ?

      +0

    Alerter
    • Michel Roissy // 25.08.2014 à 15h44

      il y a en effets des risques de petite radioactivité (le matériel de radiographie et de radiothérapie) et bien sur de grosse radioactivité (centrales nucléaires et traitement des déchets radioactifs) ;

      Par La Voix de la Russie | Le bloggeur et traducteur tchèque, Jiří Smutný, a fait beaucoup de bruit dans la presse tchèque et les médias en ligne, en republiant, sur le site iDNES.cz, un article du Journal parlementaire dans lequel il affirme que les combats dans l’est de l’Ukraine pourraient être à l’origine d’un nouveau Tchernobyl.
      Lire la suite: http://french.ruvr.ru/2014_08_25/Guerre-en-Ukraine-menace-d-un-nouveau-Tchernobyl-2058/

        +0

      Alerter
  • jacqueline // 25.08.2014 à 15h29

    Russie : Cinq organisations renommées de la société civile sont désormais classées comme
    « agents de l’étranger »

    http://www.hrw.org/fr/news/2014/07/23/russie-cinq-organisations-renommees-de-la-societe-civile-sont-desormais-classees-com

      +0

    Alerter
    • Hellebora // 25.08.2014 à 15h40

      On dirait qu’y figurent certaines des organisations auxquelles Anna Politkovskaïa, était liée… Il faudra regarder + précisément. Mais sans approuver du tout, je dirais que de tte façon les Russes ont de quoi être parano, non ?

        +0

      Alerter
      • NeverMore // 25.08.2014 à 17h07

        Nombres d’organisations “orange” sont financées directement par l’embassade US. Ces organisations sont tenues de déclarer l’origine de leurs finances, et si cette origine est étrangère, elles peuvent être fort justement classifiées “agent de l’étranger”.

        Tout le monde sait ou commence à savoir que ces sont ces organisations qui ont déstabilisé l’Ukraine, entres autres.

          +0

        Alerter
      • languedoc 30 // 26.08.2014 à 00h00

        Comme je les comprends de se méfier. C’est le coup classique, les EU financent ces associations qui recrutent, qui corrompent, et un beau matin les russes risquent de se réveiller avec un maïdan sur la Place Rouge. Je pensais que les étasuniens montreraient plus d’imagination, leur truc commence à être éventé.

          +0

        Alerter
      • Wilde Jagd // 26.08.2014 à 13h06

        @ Hellebora

        Effectivement, ils ont de quoi être paranos. D’autant que John Tefft, l’ambassadeur US tout récemment nommé à Moscou, est un spécialiste de la destabilisation.

        Son poste précédent ? Kiev, tout simplement. Ça se passe de commentaires, non ?

        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/07/09/97001-20140709FILWWW00142-nouvel-ambassadeur-americain-en-russie.php

        C’est avec ce monsieur que Victoria “Fuck-the-EU” Nuland s’entretenait lors du fameux coup de téléphone qui a fuité…

          +0

        Alerter
  • Jean // 25.08.2014 à 15h37

    France 2 vire sa cutie avec un bon reportage sur l’Ukraine et la souffrance des civils. Les choses seraient-elles entrain de changer ?

    La vidéo.
    Dans l’est de l’Ukraine, les bombardements meurtriers sèment la peur
    https://fr.news.yahoo.com/video/dans-l-39-est-l-190147468.html

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 25.08.2014 à 17h17

      Hier soir, j’ai vu les infos de France 2 : la population du Donbass était effectivement présentée comme victime des bombardements de Kiev, reportage vidéo à l’appui. Mais aussitôt après, on est passé au “duplex” (?) avec le “correspondant local à Moscou” : et là, paf, toute la propagande habituelle, à commencer par un tir nourri de suspicions contre le fameux convoi humanitaire. L’on comprends que le gouvernement français, tenant à finaliser la livraison des Mistrals, a intérêt à noircir Kiev, histoire de relativiser les torts.

        +0

      Alerter
  • Martine // 25.08.2014 à 15h38

    Ou la détente?
    http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2014/08/25/minsk-talks-on-ukraine-finely-poised/
    “most important, (Merkel) called for constitutional changes in Ukraine that would provide autonomy for eastern Ukraine. There is an identity of views here between Moscow and Berlin.
    The remarks by the European Union’s foreign policy chief Catherine Ashton are also very timely and hugely significant — that she intended to advise Poroshenko at the Minsk talks that Ukraine needs “good relations with your Russian neighbors.” (here). ”
    le plus important, (Merkel) a appelé à des modifications de la constitution de l’Ukraine qui pourrait fournir de l’autonomie pour l’est de l’Ukraine. Il y a une identité de vues entre Moscou et Berlin.
    Les remarques de l’Union Européenne en matière de politique étrangère, Catherine Ashton, sont également très rapide et très important – qu’elle avait l’intention de conseiller Poroshenko à Minsk, les pourparlers que l’Ukraine a besoin “de bonnes relations avec vos voisins russe”
    (tr. yandex, dommage que “timely” soit traduit par “rapide”)

      +0

    Alerter
  • Fred // 25.08.2014 à 15h57

    Un entretien très intéressant de Sergei Glaziev filmé le 19. Août – politicien & économiste russe, membre de l’académie des sciences et proche du President Putin – sur la situation en Ukraine. Un “dessous des cartes” de 15 mn très instructif: https://www.youtube.com/watch?v=cikvqdMRTTA

      +0

    Alerter
  • perceval78 // 25.08.2014 à 16h31

    Un article inquiétant du ministre de la la défense polonais dans the national interest. evidemment il dit OTAN , OTAN, OTAN rien de nouveau, par contre il dit qu’une prise de décision à 28 est trop longue en cas de crise et qu’il faut y remédier, quelques uns parmi les lecteurs des crises auraient ils quelques idées.

    Une autre info un peu rassurante, c’est qu’il dit qu’il faut prendre des sanctions contre les pays de l’OTAN qui ne s’engagent pas assez . S’il vous plait messieurs de Washington, pourriez vous nous sortir de l’OTAN, car je crains que s’il faut attendre que la France s’y decide par elle même, il ne faille attendre très longtemps .

    On veut des sanctions, on veut des sanctions , on veut être exclus !!!
    =
    http://www.the-american-interest.com/articles/2014/08/25/back-to-the-basics-along-natos-northeastern-flank/
    =

      +0

    Alerter
    • tepavac // 26.08.2014 à 06h42

      ha “orgueil” des Polonais, qui à peine entré dans l’otan veulent le diriger et en controler ses membres, “par la force” des sanctions….

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 25.08.2014 à 16h34

    Enfin ! Merkel finit par là où elle aurait dû commencer, par là où tous auraient dû commencer : une nouvelle constitution et un statut pour les régions,

    Il n’est jamais trop tard pour bien faire (1), mais qu’elle a été longue à la détente. La pile que prennent les forces de Kiev n’y est pas pour rien, et tous les morts peuvent la remercier. Comme ils peuvent remercier Obama, Hollande, Fabius, Van Rompuy, Ashton et tous les autres de l’UE, sans oublier nombre de Polonais et de Baltes.

    1) On n’est pas encore tout à fait à l’abri des cons.

      +0

    Alerter
    • NeverMore // 25.08.2014 à 16h56

      Mon post répondait a celuiede Martine , et merci pour son lien :

      http://blogs.rediff.com/mkbhadrakumar/2014/08/25/minsk-talks-on-ukraine-finely-poised/

      Mr Bhradahkumar est un ancien diplomate indien très bien informé et très mesuré.

      J’aime bien la dernière phrase (entres autres) “By a queer coincidence, the US apparently used the conduit of the German intelligence to reach out to the Syrian regime”

      C’est sûr qu’ils ne sont pas passés par la France et Fabius qui se sont fait une réputation méritée.

        +0

      Alerter
    • languedoc 30 // 26.08.2014 à 00h19

      Méfiance, il y a loin de la coupe aux lèvres. On ne peut absolument pas se fier à ce que dit Merkel. Un jour c’est blanc, le lendemain c’est noir. A mon avis ça arrive bien tard, les morts, les blessés, le pays dévasté, seront bien difficiles à oublier.

        +0

      Alerter
      • Vasco // 26.08.2014 à 08h39

        Oui la cacophonie est une caractéristique bien européenne intériorisée par les chancelleries du monde entier (y compris donc Russie et USA). C’est pour cela que l’Europe a très peu de poids dans la diplomatie mondiale.

          +0

        Alerter
  • Jeanne L. // 25.08.2014 à 17h29

    Article de l’éminente juriste Mme Golovko-Béchet sur son site qui fait le point sur ce qu’on peut savoir de la la situation du jour en Novorossia, article sous le titre” La contre-offensive de la République de Donetsk: le Stalingrad de l’armée ukrainienne? ”
    http://russiepolitics.blogspot.fr/2014/08/la-contre-offensive-de-la-republique-de.html

    L’article et d’autres et des analyses sont repris sur le site de Danielle Bleitrach histoire et société:
    http://histoireetsociete.wordpress.com/

    Deux intellectuelles de deux générations, qui nous éclairent sans faillir ,la juriste comme la sociologue, rendent l’honneur perdu par BHL et les autres “clercs” officiels.

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 25.08.2014 à 19h02

      Danielle Bleitrach est un peu marquée politiquement dans un combat d’arrière garde

        +0

      Alerter
      • erde // 25.08.2014 à 19h35

        “Danielle Bleitrach est un peu marquée politiquement dans un combat d’arrière garde”

        Oui ! Mais elle a le courage de ces idées contrairement à beaucoup.

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Danielle_Bleitrach

        Et son blog “Histoire et société” est une mine d’information sur ce qui se passe en Ukraine et ailleurs.

          +0

        Alerter
        • sadsam // 25.08.2014 à 21h25

          @Jacqueline et Erde,

          Merci pour vos remarques, je ne savais pas du tout qui était cette dame.
          Mais j’avais repéré son blog (et des posts dessus incroyablement pertinents, par ex sur le philosophe que nous admirons tous).

          Le très intéressant et documenté billet de ce matin m’a fait découvrir des nouveaux papillons universitaires et assimilés français pour ma collection ; à l’étranger je n’avais jamais entendu parler de Frédéric Ancel ni de Bruno Tertrais. Je vais voir s’ils ont droit à une page Wiki en anglais.
          Je connaissait uniquement Anne de Tinguy pour son gros livre de 2004 sur les migrations en Russie. J’ai trouvé son expression dans son itw TV mise en lien ce matin vraiment étrange : sentiment océanique sur la place “Maïdan”, comme cela arrive, parait-il, place Saint Pierre ou à Meshed ? quelque chose ajouté dans le thé distribué sur la place, comme l’a suggéré quelqu’un sur ce site ?

            +0

          Alerter
          • Leterrible // 25.08.2014 à 23h29

            Attention : Frédéric Encel…..est au Wiki français..

              +0

            Alerter
            • sadsam // 26.08.2014 à 01h22

              @merci leterrible

              Thomas Gomart et Frédéric Encel ont leur page Wiki en FR et en EN, Bruno Tertrais seulement en FR.

              Je ne crois pas avoir beaucoup perdu en ne les connaissant pas.
              Quel grand verrouillage Université – presse – “think tanks” depuis qlq années. Et si l’on coupe bientôt internet, comme il en est question, il n’y aura plus que la poésie chinoise (ou russe).

              Je ne sais pas si qlq a déjà mis sur ce blog le poème de Pouchkine “Klevetnikam Rossii” (Aux calomniateurs de la Russie), écrit en 1830 après des troubles en Pologne ou en Lithuanie et qlq discours de Parlementaires français. Ce poème n’a pas pris une ride. Et il est beaucoup plus actuel aujourd’hui que si on le lisait en 1966 par exemple, avant l’intervention soviétique à Prague.

              Cette période est aussi le moment pour relire “Les scythes” de Blok (Skify).

                +0

              Alerter
      • jacqueline // 25.08.2014 à 23h28

        Non , tout va bien. j’ai sûrement plus de respect pour les anciens cocos, que pour ceux qui leur ont succédé. Mais le système économique qu’ils défendent, marcherait dans un monde idéal, mais on a les preuves qu’il ne marche pas dans un monde réel.

          +0

        Alerter
      • Wilde Jagd // 26.08.2014 à 13h35

        @ Jacqueline

        Autant que cela vous sera possible, veuillez éviter les procès d’intention, svp.

        Danielle Bleitrach propose des analyses pertinentes et nourries sur (entre autres) la crise ukrainienne. C’est bien tout ce qui nous intéresse ici.

        D’ailleurs n’est-ce pas vous qui, “mine de rien”, proposiez ici même, il y a quelque temps, un lien vers vers un site suisse totalement grotesque dont l’une des stars (si l’on peut dire) est l’inénarrable Christian Vanneste, qui est à l’extrême-droite française ce que BHL est à la gauche caviar ?

        Christian Vanneste, ce n’est même plus une “arrière-garde”, c’est un fuyard dépenaillé à la remorque d’une armée en débandade…

          +0

        Alerter
  • mnemeth // 25.08.2014 à 17h44

    pour info,

    volontaires francais sous l’uniforme du DPR.

    http://www.youtube.com/watch?v=U1SPc8jxAEM

      +0

    Alerter
  • jam // 25.08.2014 à 17h49

    Aimer la France, c’est la détester telle qu’elle est ! ( Drieu de la Rochelle)

    Merci pour toute cette ré-information,

      +0

    Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 18h01

    Le point fait par Reuters à 15 heures : http://www.capital.fr/a-la-une/actualites/des-blindes-venant-de-russie-ont-passe-la-frontiere-ukrainienne-957080
    On notera au passage le malaise autour de cette “milice pro-gouvernementale dénommée Azov”. Ne surtout pas la nommer pour ce qu’elle est = le bataillon AZOV, afin qu’il ne vienne pas à l’esprit du lecteur moyen d’aller sur Wikipédia et de se poser des questions…

      +0

    Alerter
  • blusky // 25.08.2014 à 18h15

    pour les russophones, sites d’infos continues :

    http://novorossia.su/ru

    http://centerkor-ua.org/

    http://vk.com/dadzi

    j’ai essayé avec traducteur automatique, difficile…

    j’ai juste compris que Sterlkov serait de retour,
    le corps du journaliste Sténine aurait été trouvé en territoire séparatiste dans une voiture calcinée,
    deux reporters de Crimée seraient disparus hier près de Donetsk…
    le tombeau de Bandera (Allemagne) vandalisé…sa plaque commémorative sur un immeuble tachée de rouge…

    incroyable quelle horreur l’UE a pu laisser se déclencher !

      +0

    Alerter
  • blusky // 25.08.2014 à 18h24

    si j’ai bien compris, le conseiller du président Poroshenko déclare pouvoir mobiliser 300 mille combattants !!

    http://greenchelman-3.livejournal.com/258819.html

      +0

    Alerter
    • Mido // 25.08.2014 à 20h00

      Il dit vouloir mobiliser 125 000 Vétérans d’Afghanistan, 120 000 para vétérans, et 40 000 gendarmes … s’ils ne font pas défection, l’armée ukrainienne sera composée de seniors (45 ans minimum).

        +0

      Alerter
  • Hellebora // 25.08.2014 à 21h00

    Une bonne nouvelle, un vrai soupir de soulagement : Carl BILDT, le ministre des affaires étrangères suédois ne va assurément pas être renouvelé dans ses fonctions, au mois de septembre prochain ! [Des élections générales auront lieu en Suède le 14 septembre 2014 pour renouveler les 349 membres du Riksdag (Chambre unique du Parlement), ainsi que les assemblées délibérantes des comtés et des municipalités. Merci Wiki]
    http://rt.com/op-edge/182600-bildt-swiss-far-right-ukraine/

    Extrait traduit de l’article de RT :
    « Ce week end, le parti nazi, Sveskarnas (The Swede’s Party) se réunissait à Malmo et + de 2000 opposants s’étaient retrouvés près du Pont Oresund –une construction magnifique qui relie le pays au Danemark. Alors que Stefan Jacobsson, le leader de Sveskarnas est apparu sur la scène, les manifestants ont commence à crier “Pas de Nazis dans nos rues”. A ce moment- là, la police montée est apparue – Dieu seul sait pourquoi – et a chargé au galop la foule sans défense, laissant 10 personnes blessées, dont 5 sérieusement. Des dizaines de manifestants ont été arrêtés. A présent, nous savons avec certitude ce que le sud de la Suède a en commun avec l’Ukraine : une communauté fasciste conséquente, et ce depuis des décennies »…. »

    Le portrait documenté et sans concessions de Carl Bildt est intéressant…

      +0

    Alerter
  • erde // 25.08.2014 à 21h23

    Un très belle vidéo et sous titrée en Anglais reprenant le quotidien des pauvres gens du Donbass.
    Triste de voir qu’aux portes de l’Europe une telle situation puisse exister .
    Après cela, que vaut encore le discours de nos politiques de quelques bords ils soient ?
    Un monde dit civilisé qui peut non seulement tolérer cette réalité, mais en plus la provoquer est non seulement indigne mais doit à jamais s’effondrer..pour être remplacer par une autre forme de civilisation encore à définir….

    http://youtu.be/Vh8BDAZjG7k

      +0

    Alerter
  • madeleine // 25.08.2014 à 21h27

    Ukraine : le Parlement dissous, élections anticipées en octobreLe président Petro Porochenko a annoncé avoir signé un décret de dissolution du Parlement et la tenue d’élections législatives le 26 octobre.

      +0

    Alerter
    • Papagateau // 25.08.2014 à 21h57

      Avec ou sans élection présidentielle simultanément ?

        +0

      Alerter
      • madeleine // 25.08.2014 à 22h02

        Des législatives anticipées pourraient offrir au parti de Poroshenko la chance de prendre la tête d’une coalition sur mesure.
        « J’ai décidé de mettre fin prématurément à l’autorité du Parlement », a écrit le chef de l’Etat sur son compte Twitter.
        lu sur Le Monde

          +0

        Alerter
    • Papagateau // 25.08.2014 à 22h04

      Élection ouverte aux partis russophones ou pas ?
      Est-ce que l’interdiction du parti communiste lui permettra de faire campagne ?
      Est-ce que les manifestants finiront comme à Odessa ?
      Y aura t il des gros bras de pravysector dans les studios de TV ?

        +0

      Alerter
      • madeleine // 25.08.2014 à 22h11

        ben il a interdit le parti communiste non ?
        donc un peu de theatre pour se sauver la peau à mon humble avis !

          +0

        Alerter
        • madeleine // 25.08.2014 à 22h13

          il ne risque pas d’avoir beaucoup de votants en dehors du système

            +0

          Alerter
          • Noam // 25.08.2014 à 22h33

            Procéder à une élection sous les bombardements… avec des schtroumpfs pour surveiller les urnes ?

              +0

            Alerter
  • Ras // 25.08.2014 à 21h30

    Il semble que le ton soit en train de changer dans la presse française, en tous cas le Figaro change son discours :

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/08/13/31002-20140813ARTFIG00246-crise-ukrainienne-poutine-otan-europe-qui-sont-les-vrais-responsables.php

    http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2014/08/25/31002-20140825ARTFIG00218-russie-ukraine-la-diplomatie-va-t-elle-reprendre-ses-droits.php

    Veuillez noter d’ailleurs que les articles ne sont pas rédigés par des journalistes mais des consultants externes.

      +0

    Alerter
    • mnemeth // 25.08.2014 à 21h47

      oui j’ai remarqué aussi, changement de ton dans les medias, jt de france 2 par exemple a traité un peu près correctement ce qu’il se passe en ukraine ces derniers jours.

      Je n’ai aucune idée du pourquoi, d’ailleurs.

        +0

      Alerter
      • Wilmotte Karim // 25.08.2014 à 22h39

        Stalingrad en est la raison.

          +0

        Alerter
        • bruno // 25.08.2014 à 22h48

          1944…les allemands y ont laissé des plumes dans la bataille de Stalingrad.

            +0

          Alerter
        • VladP // 25.08.2014 à 23h02

          Stalingrad, c’est sûr ET les renseignements apportés par l’enquête sur le crash du Boeing.
          Il convient de faire oublier au bon peuple que, tant qu’il avait une chance que l’on puisse éradiquer en silence une population de 7 000 000 d’âmes, un soutiens massif inconditionnel était accordé aux nazis de kiev.
          Mais après les “chaudronsgrad”, il devient prudent de virer de bord en douce, quitte à prétendre ensuite qu’on a toujours tenu cette ligne rédactionnelle.
          Ça sent le brûlé => les rats quittent le navire!

            +0

          Alerter
    • purefrancophone // 25.08.2014 à 23h47

      C’est exactement ce que je dis depuis jours et ai écris hier sur une page de ce site qui nous informe tellement plus que les médias .Nous ne saurons jamais la vérité , donc nous pouvons supposer que Kiev n’est pas pour rien dans ce crash de l’avion .
      Lorsque l’on cherche à cacher une vérité c’est qu’elle ne convient pas aux bien pensant !!!!!!
      Une résolution de ne pas divulguer les conclusions de l’enquête a été signée par plusieurs pays dont la France , les médias commenceraient -ils à se sentir floué ????

      Merci Olivier , grâce à ce site nous avons depuis des semaines la réalité de ce qui se passe à deux heures de vol de chez nous !!!!
      Beau travail dont je relais les infos à mon entourage pour qu’il sache !!
      Encore avant hier une personne jeune dans les années 35-45 me faisait cette réflexion “le comportement de POUTINE me rappelle celui de HITLER avant la guerre et nous n’avons rien dit “!!!!!!!
      Je n’ai pas pu résisté de lui donner une leçon de géopolitique malgré son âge avancé .Comment laisser dire des choses pareilles???????
      Et combien de million de Français pensent comme çà?
      Pauvre peuple aveuglé , décérébré par des médias à la solde de Lobbys !!!!!

      Reprenez vos livres d’histoire , reprenez les chroniques de l’époque où les journalistes faisaient correctement et en toute liberté leur travail d’information .
      Relisez De GAULLE et ses mémoires de guerre !!!!!!!!

        +0

      Alerter
  • Le Belge // 25.08.2014 à 21h31

    Concernant, je cite, “Plusieurs leaders radicaux ont ainsi été blessés ou tués.” le lien donne sur un article qui parle de Mikhniuk l’afghan, il est mort, exécuté par un papy de 82 ans, parce qu’il voulait violer son arrière-petite-fille.

    Le lien de l’article en français
    http://bendeko.blogspot.com/2014/08/ukraine-le-commandant-ukrainien-violeur.html

      +0

    Alerter
  • Sibtigr // 25.08.2014 à 22h12

    “Vers l’effondrement” :
    oui certainement, au point que le gouvernement ukrainien discute déjà depuis qqes semaines de procéder à la privatisation des biens gouvernementaux, entendez les sociétés d’état, mines etc…
    Ils sont tellement à sec que il ne reste plus que les bijoux de famille à vendre pour se refaire un peu.
    C’est Kolomoïski qui pousse à ça ……..pour s’en mettre plein les poches
    http://inpress.ua/ru/economics/31446-z2014-zg

      +0

    Alerter
  • Jo_Blue // 25.08.2014 à 22h50

    Le ton a changé dans nos médias depuis 1 semaine car voyant le gouffre financier sans fond que représente l’Ukraine, le FMI arrêtera surement prochainement son aide car l’économie Ukrainienne ne pourra jamais se relever sans l’aide de la Russie (Qui n’arrivera pas avec ces nazis au pouvoir…)

    La propagande de Kiev est chaque jour de pire en pire, hier ils auraient tués 500 soldats russes, et aujourd’hui 250… (Mais ont toujours un nombre officiel de 700/800 morts de leur cotés…) Malgré les vidéos et témoignages de soldats qui racontent tour à tour que leur division entière s’est fait décimé, et que Porochenko a lancé une 3ème mobilisation général pour éviter une déroute qui se prépare…

    Les défaites récentes de l’armée Ukrainienne, bien que supérieur en nombre, mais démoralisé, mal commandé, sous nourrit, trahit par leur commandement (officiers qui deviennent riche en détournant l’argent…), et en territoire qui leur est hostile (Pas facile de demander de l’aide aux habitants que l’on bombarde sans relâche…)

    Aujourd’hui encore a été une journée très meurtrière à Krasnodon…

    Les chiffres officiels des morts, civils ou militaires, sont bien en dessous de la réalité.

    J’avais posté hier à la fin de cette article d’Olivier des vidéos sur ce qu’il se passe vraiment à Lougansk, et sur les témoignages des militaires (“Pro Kiev” et “Anti Kiev”):

    http://www.les-crises.fr/revelations-sur-la-tuerie-de-krasnoarmeisk/#comment-171234

    Vu que nos journalistes ne font pas leur travail et se contente de relayer une propagande de Kiev sans jamais rien vérifier sur place, nous devons nous faire notre propre opinion par les images et les témoignages des gens sur place…

    La situation humanitaire à Lougansk est catastrophique, et ils ont absolument encore besoin d’aide humanitaire, que seule la Russie leur fournira bien entendu, car la “communauté international”, c’est à dire les états vassaux des US et de leurs banques, est bien plus occupé à dénoncer “l’ignoble” défilé de prisonnier à Donetsk (S’inspirant du défilé des prisonniers nazis à Moscou durant la WW2), même si ces prisonniers sont relativement mieux traités que ceux de Kiev (possibilité d’appeler leur famille etc…), alors que Pravit sector eux ne font pas de prisonnier, à part pour les torturer jusqu’à la mort, mais ça c’est pas trop grave apparemment selon la “communauté international”.

    Dans cet article, j’ai bien aimé le petit rappel de nos “merdias” qui en 2012, ont accusé Bachar d’avoir enlever le journaliste américain décapité:
    http://alexandrelatsa.ru/2014/08/james-foley-1973-2014/
    Alors qu’en faite les responsables étaient nos “amis de la Syrie”, les extrémistes étrangers djihadistes que l’on a armé et financier grassement pour détruire la Syrie…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications