Les Crises Les Crises
19.février.202119.2.2021 // Les Crises

GameStop : Qu’est-il arrivé à Wall Street ?

Merci 54
J'envoie

Source : VOA News

Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Des piétons passent devant un magasin GameStop sur la 14ème rue à Union Square, le 28 janvier 2021, dans le quartier de Manhattan à New York.

Ces derniers jours, les marchés financiers américains ont été marqués par la flambée du prix des actions d’un détaillant de jeux vidéo.

GameStop, qui fait l’essentiel de ses revenus en vendant des jeux vidéo dans des magasins à travers l’Amérique, a vu son cours boursier augmenter de 1 700 % cette semaine, soutenu par les fans qui estiment qu’il est injustement sous-évalué par les grands investisseurs qui avaient parié des milliards que son action allait baisser. Alors que les petits investisseurs se sont fait les champions de l’achat des actions du détaillant dans des messages viraux en ligne, le cours de l’action a rapidement augmenté, obligeant les grands investisseurs à dépenser des milliards de dollars pour couvrir leurs pertes.

Cette histoire autour de la valeur boursière de GameStop a attiré l’attention des membres du Congrès, dont certains demandent une enquête sur les investisseurs, les entreprises et les régulateurs impliqués.

Qu’est-il arrivé à GameStop ?

GameStop est un détaillant confronté aux mêmes pressions que beaucoup d’autres aux États-Unis, où les tendances d’achat et la pandémie ont conduit plus de gens à acheter des marchandises en ligne plutôt que dans les magasins. Les investisseurs de Wall Street ont commencé à parier fortement contre la société il y a des mois, estimant que son modèle économique basé sur des points de vente est condamné.

Des piétons passent devant un magasin GameStop sur la 14ème rue à Union Square, le 28 janvier 2021, dans le quartier de Manhattan à New York.

Tout le monde n’était pas d’accord. Il y a quelques mois, certains membres d’un groupe populaire de discussions boursières sur le site de Reddit ont commencé à encourager d’autres personnes à investir dans la société, en disant que les grands investisseurs s’étaient trompés et que GameStop était nettement sous-évalué.

Finalement, d’autres investisseurs ont acheté des parts, et cette semaine, alors que le conflit devenait viral sur les médias sociaux, encore plus d’investisseurs ont investi dans l’entreprise, alimentant ainsi sa rapide montée en valeur. La hausse du cours de l’action a été désastreuse pour les grands investisseurs qui avaient parié contre elle.

Qu’est-ce que la vente à découvert ?

La vente à découvert est une stratégie financière compliquée et à haut risque.

La vente à découvert consiste à vendre à terme des titres que l’on ne possède pas encore, dans l’espoir de les acheter ultérieurement à un prix inférieur, en empochant ainsi la différence éventuelle.

(1) Le vendeur à découvert emprunte des actions et les vend immédiatement à la valeur du marché. (2) ce même vendeur à découvert s’attend ensuite à ce que le prix diminue (spéculation), ce qui lui permettra de faire des bénéfices en rachetant moins cher les actions pour les rendre au prêteur.

Que dit le Congrès ?

Après le tumulte du marché en début de semaine causé par la volatilité des échanges autour des GameStop, AMC et autres actions, le sénateur démocrate Sherrod Brown de l’Ohio, nouveau président de la commission bancaire du Sénat, a déclaré jeudi qu’il prévoyait de tenir une audition sur « l’état actuel du marché boursier ».

« Les gens de Wall Street ne se soucient des règles que lorsque ce sont eux qui sont lésés. Les travailleurs américains savent depuis des années que le système de Wall Street n’est pas satisfaisant – ils en paient le prix », a déclaré M. Brown dans un communiqué. « Il est temps que la SEC (Securities and Exchange Commission, qui réglemente les marchés boursiers américains) et le Congrès fassent en sorte que l’économie fonctionne pour tout le monde, et pas seulement pour Wall Street ».

À la Chambre des représentants américaine, la représentante démocrate Maxine Waters, présidente de la commission des services financiers de la chambre, a déclaré jeudi qu’elle prévoyait de convoquer une audition pour examiner la vente à découvert et d’autres pratiques boursières qui ont été mises en évidence par les spéculations sur GameStop et d’autres actions.

« Comme première étape dans la lutte contre ces pratiques abusives, je convoquerai une audition pour examiner l’activité récente autour des actions GameStop (GME) et des actions surévaluées en mettant l’accent sur la vente à découvert, les plateformes de trading en ligne, la ludification et leur impact général sur nos marchés de capitaux et sur les petits investisseurs », a déclaré M. Waters dans une déclaration.

Photo du logo de l’application Robinhood [Robin des Bois, NdT] sur un smartphone à New York, le 17 décembre 2020.

Plusieurs membres du Congrès ont également cherché à enquêter sur l’application d’investissement Robinhood, qui pendant une période a fortement limité les échanges après la volatilité initiale des échanges GameStop en début de semaine.

Source : VOA News, 30-01-2021

Traduit par les lecteurs du site Les-Crises

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

tchoo // 19.02.2021 à 08h39

encore plus d’investisseurs ont investi dans l’entreprise
Cette phrase est trompeuse. En aucune façon acheter des actions d’une entreprise est un investissement dans l’entreprise. Sauf pour l’émission initiale de ces actions. Ensuite il s’agit d’un marché entre détenteurs d’actions. L’achat d’actions profite au vendeur qui reçoit du cash et pas l’entreprise. Le marché des actions ne profite qu’au spéculateur et n’offre qu’une valorisation quasi virtuelle de l’entreprise concernée

26 réactions et commentaires

  • Jean-Do // 19.02.2021 à 07h27

    Cet article parle trop peu des mauvaises actions de Robinhood qui a scandaleusement et peut-être illégalement aidé Wall Street contre les petits porteurs dont il était censé être l’outil. J’espère que les lecteurs s’en souviendront.

      +24

    Alerter
  • sergeat // 19.02.2021 à 08h11

    Des petits poissons ont réussi à blesser un gros prédateur,le pseudo-ruissellement a fonctionné POUR UNE FOIS (la théorie macronienne a réussi mais à l’envers)Je pense que l’exemple de Gamestop va ralentir un tout petit peu la vente à découvert sur certains produits basiques jusqu’à l’apparition de nouvelles règles qui permettront au gros prédateurs de manger les petits poissons puis les plus gros.

      +11

    Alerter
  • tchoo // 19.02.2021 à 08h39

    encore plus d’investisseurs ont investi dans l’entreprise
    Cette phrase est trompeuse. En aucune façon acheter des actions d’une entreprise est un investissement dans l’entreprise. Sauf pour l’émission initiale de ces actions. Ensuite il s’agit d’un marché entre détenteurs d’actions. L’achat d’actions profite au vendeur qui reçoit du cash et pas l’entreprise. Le marché des actions ne profite qu’au spéculateur et n’offre qu’une valorisation quasi virtuelle de l’entreprise concernée

      +51

    Alerter
    • Rascar // 19.02.2021 à 09h26

      Ce que vous racontez ne rend pas justice au cours d’une société.
      Lorsqu’une entreprise a une action dont le cours est haut avec une forte valorisation sur le marché, cela signifie deux choses. 1) L’entreprise est bien tenue (gouvernance, marges, technologies etc…) et/ou 2) est sur un marché porteur. Ainsi, lorsqu’elle émettra des dettes sur le marché obligataire pour financer ses projets ou négocier une nouvelle ligne de crédit à son banquier, elle peut faire valoir cette haute valorisation de ses actions. Elle pourra même disposer de conditions de crédits plus favorables avec par exemple une échéance plus longue et/ou un taux d’intérêt plus faible.
      Ainsi, non, acheter des actions ne profite pas qu’aux spéculateurs comme vous le sous entendez.
      Désolé.

        +6

      Alerter
      • M_a_n_u // 19.02.2021 à 10h19

        Vous n’avez jamais entendu parler d’Enron, de la bulle Internet, bref, de la vraie vie ?
        La bourse n’est ni plus ni moins qu’un casino. Sauf qu’à la bourse, quand les gros joueurs perdent, ils cherchent soit à changer les règles, soit à se refaire sur les non-joueurs.

          +23

        Alerter
        • Rascar // 19.02.2021 à 11h42

          On ne mélange pas les choux et les carottes quand on parle d’un sujet.
          Enron et Game Stop ne sont pas du tout comparables en leur temps ni de part leurs situations économiques, leurs cours de bourses ou leurs business models.
          J’ai également entendu parler des Tulipes, de Tesla ou du Bitcoin. Pour certaines valeurs, on peut parler de Casino comme celles citées, pour d’autres, non.
          En effet, en se comportant de la sorte, les gros joueurs n’ont pas juste changé de règles mais de jeu. On pourrait qualifier ce changement de jeu par un passage de la belote au tarot.
          Cependant, ce n’était pas l’objet du premier commentaire ni de ma réponse. Vous venez de débuter un autre sujet.

            +5

          Alerter
          • M_a_n_u // 19.02.2021 à 12h19

            Pas du tout. Vous prétendez à l’objectivité du cours des actions quand je soutiens qu’il ne s’agit que d’un jeu de casino.

              +4

            Alerter
            • Rascar // 19.02.2021 à 13h57

              Je prétends à une objectivité partielle du cours des actions. Votre propos est plus radical. Voila tout.

                +6

              Alerter
    • Fabrice // 19.02.2021 à 13h45

      je recommande l’explication du youtubeur Heureka qui explique très bien que tout n’est pas si simple et que ceux qui crient à la victoire des petits porteurs contre les gros spéculateurs sont très loin effectivement de la réalité, déjà un retour à une cotation par jour permettrait de calmer cette spéculation devenu folle mais bon c’est une autre histoire :

      https://youtu.be/EGs5kYYw6d8

        +7

      Alerter
      • Ives // 19.02.2021 à 13h51

        Olivier Delamarche a aussi dit que parmi les petits poissons, il y avait aussi des gros requins qui avaient utilisés les petits poissons.

          +4

        Alerter
      • DooDzy // 19.02.2021 à 14h45

        Oui très bonne vidéo d’Heurêka ! Qui figurait d’ailleurs dans « La Compil’ de la Semaine » de la semaine dernière sur Les-Crises 😉

          +2

        Alerter
  • LibEgaFra // 19.02.2021 à 09h10

    Gamestop = on ne joue plus, quelle merveilleuse coïncidence avec ces jeux de casino en dehors de toute économie réelle, c’est-à-dire sans aucun lien avec une quelconque production matérielle.

    Est-il aussi possible de rappeler ce fameux cas de ventes à découvert de 2001…

    Il ne viendrait apparemment à l’idée de personne d’interdire le short selling et pourtant il me semble que cela a été fait un court moment durant la crise de 2008.

      +10

    Alerter
  • Crapaud Rouge // 19.02.2021 à 09h22

    Pour celles et ceux qui ignorent tout de cette histoire et voudraient en savoir plus, je recommande l’article d’Onfoncedanslemur. (http://onfoncedanslemur.blog/2021/01/29/panique-a-wall-street/) Il raconte l’histoire de façon sommaire mais présente deux liens vers les vidéos d’un youtubeur spécialisé. A l’époque, (la fin janvier), c’était cocasse, maintenant le soufflé est déjà retombé.

      +10

    Alerter
    • Paul // 19.02.2021 à 10h11

      Bonjour C R ,
      les vieilles ficelles sont toujours en usage chez les guignols.
      https://www.investopedia.com/terms/b/boilerroom.asp

        +7

      Alerter
      • Casimir Ioulianov // 19.02.2021 à 14h46

        Il y a un message sur /r/wsb qui résume bien le pourquoi ce n’est pas une boiler-room , les mecs en ont rien eut à battre de gagner du pognon et beaucoup on même assumé faire des pertes en gardant leurs « stonks ».
        Si on traduit ça donne un truc du genre « Ça n’a rien à voir avec le pognon, le but est d’en coller une dans le fondement du 1%. Ce même 1% qui se fait des millions chaque année sur le fruit de votre labeur et qui n’a jamais fait une heure de travail honnête dans leur vie ».
        L’audition au congrès c’était hier, les 5 heures ++ sont en ligne (YT ou C-Span) , et franchement les délits ne sont pas du côté des habitué du poteau « paris à la rue du mur » comme on dirait sur /r/rance.

          +2

        Alerter
    • bogdan // 19.02.2021 à 17h37

      j’ai arrêté la lecture après la première ligne  » Quand des petits boursicoteurs … ».
      ce sont tout sauf de petits boursicoteurs. Ce sont des gens avisés, pas avec les moyens des hedges funds mais des gens extrêmement futés. Donc pas des boursicoteurs.

        +2

      Alerter
      • Crapaud Rouge // 20.02.2021 à 00h51

        @bogdan : je vois que vous avez l’esprit critique très affuté, toutes mes félicitations. Ce sont des « gens extrêmement futés », dites-vous, « donc pas des boursicoteurs » : les petits boursicoteurs ne vont guère apprécier. Cela dit, votre esprit critique ne vous a pas permis de voir que la locution « petits boursicoteurs » ne présage en rien le degré de compétence et d’intelligence des concernés. Donc, vous faites dire à l’auteur quelque chose qu’il n’a pas dit, (à savoir que des petits boursicoteurs n’auraient pas pu faire un tel coup), et j’ai horreur, mais alors vraiment horreur, qu’on fasse dire à un écrit ce qu’il n’a pas dit.

          +2

        Alerter
        • Mecacolin // 23.02.2021 à 11h37

          Puisque vous tendez la perche…
          Quand à vous, faites un effort sur les définitions. Boursicoteur est certes un terme neutre mais accoler « petit » et « bouriscoteur » est un procédé péjoratif, car boursicoteur suffit. comme par exemple : petit nain. Et quand on lit le reste de l’article, ça confirme sont intuition, on les présente comme des gens qui se sont faits tromper alors que beaucoup l’ont fait par engagement ou protestation et n’esperent pas en tirer profit.

          Vous n’aimez pas qu’on fasse dire ce qui n’a pas été dit, alors n’essayez de ne pas faire passer les gens pour ce qu’ils ne sont pas. Votre couplet sur l’esprit critique est inutile, puisque bogdan n’a jamais prétendu être un exemple.

          Ce que je viens de faire là,c’est exactement ce que vous venez de faire à bogdan, vous voyez c’est facile. Interressez vous plutôt à ce que votre interlocuteur essaie de dire vraiment. En faisant du « débunkage » vous présumez qu’il est mal intentionné, vous le raillez plutot que d’essayer de le comprendre, vous lui faites des procès d’intention alors que vous ne savez rien de lui. Comme je suis moi même en train de le faire. Vous voyez ? c’est pas agréable, et ça ne fait rien avancer. Malheursement c’est la mode.

            +2

          Alerter
  • Pierrot // 19.02.2021 à 11h44

    Pour ceux qui ont 45 minutes devant eux, au début du moins je suis tombé sur la vidéo suivante (en français) qui donnait des explications assez intéressantes au sujet des événements survenus dans cette affaire, et qui me semble éclairer d’un jour nouveau les points abordé dans cet article.

    https://www.youtube.com/watch?v=EGs5kYYw6d8

      +1

    Alerter
  • Christian Gedeon // 19.02.2021 à 17h05

    Les rebelles ont sauvé une entreprise déjà en coma dépassé. C’est beau non? On peut espérer qu’ils se lancent plus sur les opérations hors gaming. Ce sera rigolo et Wall Street en fera un nouvel étendard.L’ultrliberalisme financier c’est un virus qui s’adapte à tout et tout de suite.

      +2

    Alerter
  • Anfer // 20.02.2021 à 13h40

    C’est beau…

    De voir la « théorie » des agents économiques rationnels, et celle de l’efficience des marchés, réfutés simultanément par une expérience grandeur nature.

      +6

    Alerter
  • Grep // 22.02.2021 à 10h53

    Par rapport à la masse d’information déjà publiée sur cette affaire, c’est article trop basique et qui arrive plus tard me laisse sur ma faim.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications