Les Crises Les Crises
3.mai.20223.5.2022
Article LesCrises

Guerre en Ukraine : La Chine multiplie les déclarations incendiaires contre les États-Unis

Merci 877
J'envoie

La condamnation de l’invasion russe en Ukraine ne fait pas l’unanimité à l’international. De nombreuses nations ont refusé de condamner la Russie ou ce sont montrées très discrètes sur le sujet. Le cas de la Chine est, sur ce sujet, particulièrement intéressant.

Depuis maintenant plusieurs semaines, les déclarations publiques du porte-parole de Ministère chinois des Affaires étrangères se sont multipliées au sujet de la guerre en Ukraine et bien que ses critiques à l’égard de l’Occident et plus particulièrement de l’OTAN et du gouvernement des États-Unis soient de plus en plus incendiaires, elles ne font l’objet d’aucun traitement médiatique.

Nous vous proposons donc ici une sélection des tweets du porte-parole du Ministère chinois des Affaires étrangères, qui montrent à quel point les tensions sont croissantes et à quel point le retour d’une réelle diplomatie semble indispensable.

1/ Les racines du conflit selon la Chine

La question de l’Ukraine s’inscrit dans un contexte historique complexe. Il s’agit à la fois d’une flambée de tensions accumulées depuis longtemps concernant les problèmes de sécurité de l’Europe et du fruit d’une mentalité de #Guerre froide et de la confrontation des blocs. – Source

Si les États-Unis étaient capables de faire preuve d’un minimum de sens critique, la situation n’en serait pas arrivée là. Tout observateur impartial analyserait les intentions du provocateur tout autant que les réactions de la partie provoquée. – Source

Il faut au monde une nouvelle architecture de sécurité dans laquelle tous les pays se sentent protégés. Plus vite nos dirigeants occidentaux, qui affichent un orgueil démesuré, s’en rendront compte, plus vite nous serons en mesure d’éteindre les incendies qu’ils ont déjà allumés. – Source

Née pendant la #Guerre froide, l’#OTAN n’a pas été dissoute après celle-ci, mais continue à vivre des guerres, à militer pour des guerres et à tirer profit des guerres. Elle n’a jamais aimé la paix et n’a jamais fait la paix. – Source

La stratégie de défense nationale 2022 des #US définit la #Chine comme « le plus sérieux adversaire stratégique ». Elle est empreinte de la mentalité de la guerre froide et de la confrontation entre blocs. Les États-Unis devraient réfléchir quant à leur manie de se créer des ennemis et de se fabriquer des guerres. – Source

Le président Xi a souligné le fait que des gens aux #États-Unis ont envoyé un mauvais signal aux « forces indépendantistes » de Taiwan, ce qui est très dangereux. Une erreur de traitement de la question de Taïwan aura un impact déstabilisant sur les relations bilatérales. La #Chine espère que les États-Unis prêteront toute l’attention nécessaire à cette question. – Source

 

2/ Sur les livraisons d’armes

La communauté internationale devrait veiller à créer des conditions et un environnement favorables aux négociations entre la #Russie et l’#Ukraine, plutôt que de jeter de l’huile sur le feu et d’aggraver les tensions. – Source

Un responsable #US a prétendu que la Chine fournirait des armes à # Russie. Cette allégation est grotesque et constitue une humiliation pour la Russie. À la différence des États-Unis, la Chine ne jette jamais de l’huile sur le feu. – Source

« Agir 24 heures sur 24 pour livrer des armes à l’#Ukraine » ne permettra ni de sauver des vies ni de mettre fin au conflit. Seul un véritable appui aux négociations de paix peut réellement aider à ramener la paix en Ukraine. Le peuple ukrainien doit être aidé de manière constructive plutôt que destructive. – Source

En fait, le mouvement pour la paix a changé. – Source

Les États-Unis / OTAN n’ont pas le droit de juger les autres avant d’avoir fait un bilan et de s’être fait pardonner pour les crimes commis contre les peuples de Yougoslavie, d’Irak, d’Afghanistan & la dette de sang contractée envers le peuple chinois après le bombardement de l’ambassade de Chine à Belgrade en 1999, causant de graves pertes humaines. – Source

William Jones : « Les pays de l’OTAN déversent une quantité incroyable de matériel militaire à destination des forces ukrainiennes… ils espèrent faire durer le conflit aussi longtemps que possible… la décision de l’OTAN… a allumé les flammes d’un conflit militaire au cœur de l’Europe. – Source

Les tensions géopolitiques ont été de véritables  » gisements d’or  » pour le complexe militaro-industriel américain. #USEmpireMilitaryIndustrialComplex – Source

Étonnante flambée du cours des actions des géants militaro-industriels américains depuis l’escalade des tensions en Ukraine. A la clôture le 24 mars, les actions de Lockheed Martin avaient gagné 35% en 6 mois, Northrop Grumman 27% et Raytheon 14,5%. #USEmpireMilitaryIndustrialComplex – Source

Alors que les grands fabricants d’armes #US se félicitent du conflit en #Ukraine comme d’une aubaine pour les affaires, le peuple américain souffre de la flambée des prix et de l’inflation. – Source

 

3/ Sur les sanctions

Certains aux #États-Unis brandissent à nouveau des sanctions pour tenter d’intimider la #Chine, rappelant aux gens les menaces vaines et les dommages autodestructeurs de la guerre commerciale. Ils devraient le savoir : 1. les sanctions sont une épée à double tranchant et ont un effet boomerang. – Source

2. Les pays souverains indépendants ont le droit de faire des affaires avec d’autres pays comme ils l’entendent.

3. L’intimidation n’a jamais fonctionné avec la Chine et ne fonctionnera jamais. – Source

Dans la campagne de sanctions contre la Russie, les États-Unis et leurs alliés ne représentent qu’une minorité de la communauté internationale. – Source

La plupart des pays et des gens s’opposent aux sanctions, car nombreux sont ceux qui sont d’accord pour dire que les sanctions ne peuvent pas apporter la paix mais seulement des désastres pour l’économie mondiale et la vie des gens. – Source

Les sanctions draconiennes que les pays de l’OTAN infligent à la Russie auront de graves conséquences pour l’économie mondiale, pouvant conduire à une dépression mondiale et, très certainement, à une famine majeure, au cours de laquelle plusieurs millions de gens seront confrontés à la famine. – Source

Nous ne devons pas laisser se développer les velléités visant à politiser et à militariser l’économie mondiale ou à l’utiliser comme un outil au service de ses propres objectifs, car de telles tentatives déclencheront de graves crises dans les domaines de la finance, du commerce, de l’énergie, de la technologie, de l’alimentation, de l’industrie et des chaînes d’approvisionnement, entre autres. – Source

Certains responsables #US tirent apparemment une grande fierté de ce qu’ils font à la Russie et sont obsédés par le recours aux sanctions. Ils tentent à nouveau de provoquer la Chine concernant la question de Taïwan. Toute personne ayant une connaissance élémentaire de l’histoire devrait être mieux avisée. – Source

 

4/ Sur l’extrême droite

Je viens de constater un simple fait : depuis 2016, chaque année, l’#UNGA a adopté à une majorité écrasante la résolution proposée par la #Russie pour lutter contre la glorification du #nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques contribuant à alimenter les formes contemporaines de #racisme, de discrimination raciale, … – Source

… la xénophobie et l’intolérance qui la caractérise. À chaque fois, seuls deux pays se sont démarqués par leur refus : les #États-Unis et l’#Ukraine. – Source

 

5/ Sur la géopolitique américaine

Entièrement d’accord. Les #US et l’#OTAN sont les moins qualifiés au monde pour donner des leçons aux autres concernant le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale. – Source

En ce qui concerne la souveraineté et l’intégrité territoriale, que dire des guerres contre l’Irak, la Syrie et l’Afghanistan, et des opérations menées par les États-Unis pour renverser des régimes dans des pays comme le Panama et la Grenade ? Ce que les États-Unis disent et font maintenant n’est certainement « qu’un simple divertissement et une fanfaronnade » ? – Source

Les #US et l’#OTAN ne peuvent se permettre de juger quelque pays que ce soit, en invoquant la morale, à moins qu’ils ne présentent des excuses et ne réparent les dommages et les souffrances qu’ils ont infligés aux populations de la #Yougoslavie, de l’#Irak, de la #Syrie et de l’#Afghanistan … – Source

Quelqu’un se souvient-il encore des plus de 100 000 civils (dont de nombreux enfants) qui ont été tués sous les balles et les bombes américaines en #Afghanistan ? Ou des 39 non-combattants afghans assassinés par les troupes australiennes ? – Source

L’ambassadeur cubain à l’ONU : « L’Assemblée adoptera-t-elle un jour une résolution pour suspendre l’adhésion des États-Unis au Conseil des droits humains ? … en dépit de leurs violations flagrantes et massives des droits humains résultant d’invasions et de guerres contre des États souverains. » Bonne question. – Source

« La tendance occidentale récurrente de revendiquer le leadership moral crée trois problèmes » : « c’est une hypocrisie », « supposer que ses valeurs sont universelles est téméraire », et « une grande partie du monde est hostile aux sanctions occidentales ». – Source

Selon un sondage réalisé par http://Huanqiu.com, 92 % des net-citoyens chinois pensent que la menace américaine de sanctions à l’encontre de la Chine est un comportement d’intimidation et de coercition, 89 % pensent que la stratégie indo-pacifique américaine est une version Asie-Pacifique de #OTAN. – Source

Voyez ce que les #US ont commis et continuent de commettre : un véritable génocide contre les Amérindiens, une discrimination raciale et une violence armée, et une brutalité contre les #Irakiens et les #Afghans. – Source

#DPRK 1950, #Cuba 1961, #Vietnam 1961, #Panama 1989, #Irak 1991/ 2003, #Yougoslavie 1999, #Afghanistan 2001, #Syrie 2011 … Les partisans de l’Étoile Rouge de Belgrade ont brandi des banderoles dénonçant les invasions/le renversement de plus de 20 pays/gouvernements par les USA/#OTAN. Mais c’est le grand silence dans les médias occidentaux. – Source

En effet, les grands pays ne peuvent pas intimider les petits pays. Pensez à ce que les États-Unis ont fait à Cuba, au Panama, à la Grenade, en Yougoslavie, en Afghanistan, en Irak, en Syrie et en Libye… Les États-Unis se sentent-ils coupables aujourd’hui ? Les États-Unis prendront-ils l’engagement de ne plus intimider les autres, en aucune circonstance ? – Source

Le personnel de l’ambassade de Chine en #Serbie a rendu hommage aux 3 Chinois tués dans le bombardement par l’#OTAN il y a 23 ans. Il ne faut pas oublier l’Histoire. – Source

Il y a 23 ans, le 24 mars 1999, #OTAN lançait des attaques militaires contre l’ex #Yougoslavie en utilisant quelque 2300 missiles et 14 000 bombes, dont des bombes à uranium appauvri et à fragmentation, faisant plus de 2000 morts, des milliers de blessés et plus de 200 000 sans-abri au sein de la population civile. – Source

Le point de vue du Guardian sur la torture de la #CIA, deux décennies plus tard : il nous faut la vérité. « La barbarie systématique à l’encontre des prisonniers était aussi inutile que cruelle. Un bilan honnête est attendu depuis longtemps. » En effet, le monde a besoin de plus de vérité concernant les #US. – Source

Arnaquer le monde avec un QE massif. Geler les réserves de change de l’Iran. Saisir les actifs de l’Afghanistan. Geler 300 milliards de dollars des réserves d’or et de devises de la Russie ainsi que les avoirs à l’étranger de ses entités et de ses particuliers. Il est évident que ces mesures suffisent pour faire des États-Unis le bandit économique No. 1 du monde, non ? – Source

Commentaire recommandé

Fabrice // 03.05.2022 à 08h08

Pendant ce temps Macron toujours à contre courant dissout le corps diplomatique pour mettre aux postes de diplomates des novices complètement assujettis et incapable d’amortir ou de composer les excès de notre jupiterien non franchement ce n’est pas de notre côté que l’on peut attendre des solutions à la rigueur juste d’être encore plus ridicule à l’international si c’est possible.

53 réactions et commentaires

  • Dorian // 03.05.2022 à 07h17

    Ça remet les choses en perspective.
    Et tant que le partenariat sino-russe tient, la Russie ne peut pas perdre la guerre par proxy contre l’OTAN en Ukraine.
    Pas pour une raison militaire évidemment, mais le soutien de la Chine permet non seulement de quasiment annuler l’effet des sanctions mais de renvoyer la balle vers l’occident.
    Et si l’OTAN était assez fou pour entrer directement en guerre, rien ne prouve que la Russie se retrouvera seule militairement face à l’ogre occidental.
    Ha oui, au fait, au cas où, il faut se rappeler que le cas de l’Ukraine n’est que le point nº1 de l’ultimatum russe de novembre 2021. Pour memoire, il y avait aussi:
    -aucune nouvelle adhesion à l’OTAN aux frontières de la Russie
    -départ de toute troupe étrangères des pays de l’OTAN frontaliers
    -aucune présence de systèmes de lancement de missiles dans les pays frontaliers
    -définition d’une distance de sécurité pour ces systèmes. Qu’ils soient terre, air, mer.
    L’Ukraine n’est que le début. Pas la fin.

      +34

    Alerter
    • Anicroche // 03.05.2022 à 11h03

      Qui a lu le dernier numéro du Canard qui s’inquiète de la multiplication de l’armement nucléaire de la Chine? Dans un encadré, le Canard reprend le mensonge sur la construction de plus de 100 silos pour missiles balistiques près de Yumen.

      https://wonderfulengineering.com/china-is-building-119-nuclear-tipped-ballistic-missile-silos-in-the-desert/

      Non seulement l’information est datée (plus de 9 mois), mais les « silos » sont en fait des éoliennes. Le Canard ne vérifie pas ses informations et est devenu un journal de propagande comme beaucoup d’autres, voire pis.

      Il faudrait que la Chine soit stupide pour concentrer une masse importante de missiles balistiques au même endroit et dans une zone désertique au vu des satellites.

      Le Canard a perdu toute crédibilité.

        +43

      Alerter
      • antoniob // 03.05.2022 à 11h22

        Oui le Canard mais aussi Charlie débitent la pravda étatique sur la Russie et sur la Chine depuis un moment.

          +28

        Alerter
      • Fritz // 03.05.2022 à 11h44

        L’évolution néo-conservatrice du Canard enchaîné se situe entre 1991 et 1999. Il suffit de comparer les éditoriaux d’André Ribaud sur la guerre du Golfe, et ceux d’Erik Emptaz sur la guerre du Kosovo pour prendre la mesure de cet alignement. Longtemps, les articles de Claude Angeli ont fait contrepoids, mais le conformisme du Canard n’a fait que s’aggraver.
        J’ai cessé de le lire.

          +34

        Alerter
        • Arfall // 03.05.2022 à 16h32

          Le Canard est en crise, ne supportant pas la création d’une section syndicale CGT ! Cela en dit long sur le conservatisme qui prévaut au sein de cette officine.

            +12

          Alerter
          • Anatole // 03.05.2022 à 18h54

            Le Canard est devenu avec le temps un des symboles de la fausse subversivité à la française. Subversivité sélective, pseudo subversivité, en retard d’une guerre, quand il bouffe du curé ou fait dans l’antimilitarisme primaire. Avec Cabu et la génération post-68 il y avait au moins un côté potache et ado attardé presque sympathique, mais la mécanique s’est usée, la rire est devenu plus difficile et le journal verse de plus en plus dans la moraline de base et l’alignement sur l’axe du bien : antifa, européotanesque, et sanitaire (pas un mot ou presque sur les mesures sanitaires liberticides). Le rire n’a jamais fait bon ménage avec la moraline, surtout quand elle est alignée.

              +23

            Alerter
      • Seth // 04.05.2022 à 14h27

        Il y a plus de 5 ans que je ne lis plus le Canard que je lisais auparavant depuis plus de 40 ans.
        Un journal prétentiard et qui se la pète en se prétendant inattaquable, ayant perdu son style vif et corrosif d’antan et dont on ne peut s’empêcher de penser qu’il fait le jeu de ceux qui lui refilent l’info. Une sorte de courroie de transmission de ou vers le pouvoir, rien de plus.

        Sans intérêt. Ce fut mais ce n’est plus.

          +12

        Alerter
      • vert-de-taire // 06.05.2022 à 11h48

        Itou, j’ai lu comme abonné le Canard plus de 30 ans, fini depuis des années, trop de tromperies.
        Heureusement on déniche sur le net des substituts.

          +4

        Alerter
    • METZGER // 08.05.2022 à 19h06

      Une perspective à la Mao et ses 80 millions de morts ?
      Si Xi pense que le américains vont réparer les dégâts qu’ils ont causés, c’est un rêveur. Si il pense que ce discours moralisateur de style révolution culturelle puisse provoquer des excuses, c’est un comique.

      Les ukases de Vladimir le Terrible dont les ambitions militaires impérialistes ont ruiné le pays en grande souffrance, dont les enfants ainsi que ceux de ses oligarques vivent dans cet occident si décrié, sont une plaisanterie de mauvais goût.

      La Russie a déjà perdu la guerre qui lui coûte 900 millions de dollar par jour, si ce n’était le soutien indéfectible de l’Allemagne qui soutien le rouble à cause de sa politique énergétique erratique trentenaire.

      Un peu de décence : pleurons sur toute une génération de jeunes garçons de 20 ans qui servent de chair à canon dans un conflit permis et entretenu par un propagande grossière que ne renierait pas Goebbels. Une tranche supplémentaire de géniteurs va disparaître dans un pays immense à la natalité en chute libre sur onze fuseaux horaires.

      Le Donbass et les Sudètes, c’est la même méthode.
      Quant au fascisme, il existe une frange dans toute l’Europe : rappelons qu’aux dernières élections, elle représentait moins de 1 % en Ukraine.

        +1

      Alerter
  • Fabrice // 03.05.2022 à 08h08

    Pendant ce temps Macron toujours à contre courant dissout le corps diplomatique pour mettre aux postes de diplomates des novices complètement assujettis et incapable d’amortir ou de composer les excès de notre jupiterien non franchement ce n’est pas de notre côté que l’on peut attendre des solutions à la rigueur juste d’être encore plus ridicule à l’international si c’est possible.

      +53

    Alerter
    • Anicroche // 03.05.2022 à 11h07

      Procédé tout à fait normal dans une république bananière qui repose sur le clientélisme.

      Chacun sait ce qu’il doit faire en juin pour éviter 5 ans de dictature.

        +33

      Alerter
      • Fritz // 03.05.2022 à 17h24

        Cette fois-ci : pas d’abstention ! Votez utile contre le freluquet ! Imposez-lui une cohabitation, et une sévère ! Éparpillez-le façon puzzle !

          +27

        Alerter
  • pseudo // 03.05.2022 à 09h31

    la question étant, que fait on lorsqu’on a cessé d’ergoter sur le manichéisme diabolique des US. 250 ans d’existence, 250 ans de guerre. Je vous renvoi à cette page https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_guerres_des_%C3%89tats-Unis ou plutôt à son reste en cache => https://ibb.co/r2hgmgR ou autre……………..
    on prend sa place t on recommence ? Car d’un point de vu purement physique, ce à quoi nous assistons la, est prévisible. Empire boursouflé qui s’excite sous la pression de son incapacité à assumer ses engagements, c’est un classique de la discipline. la Chine a une histoire, et donc une connaissance de ces situations, elle n’est pas seulement une partie prenante obligée, elle peut aussi être une ouverture sur l’avenir en regardant dans son passé..

      +22

    Alerter
    • METZGER // 08.05.2022 à 19h16

      La Chine serait donc un pays pacifique, dont les rues pavées de bonnes intentions voudrait faire oublier son histoire criminelle ?
      Pas besoin de selfies en Chine, l’Etat s’en occupe !
      Que la Chine ne se penche pas trop sur son passé, cela lui donnerait le, vertige !
      Si la Chine ou la Russie vous font rêver, je vous retiens pas !
      Les USA sont des fauteurs de guerre, mais je ne cède pas à la tentation de  » plutôt rouge que mort « .
      Je voudrais que l’Europe soit l’Empire du milieu, et son exemplaire liberté ( presse, opinion ), sa solidarité ( peut mieux faire, mais en comparaison des autres continents… ) la qualité de vie qu’envient et copient les rouges de toute obédiences ( Mao recyclés et néo-Staliniens )

        +0

      Alerter
  • RGT // 03.05.2022 à 09h34

    Je rêve du jour béni où l’ensemble de la VRAIE communauté internationale déciderait de faire subir aux USA ce que cette nation oligarchique fait subir au reste de la planète depuis bien trop longtemps.

    Massage de troupes aux frontières, endiguement, blocus total (physique ET numérique), saisie et nationalisation de TOUS les avoirs US, destruction systématique de tout le complexe militaro-industriel et de TOUT l’appareil militaire (oups, il y a eu des « dommages collatéraux »), destruction de TOUTE l’industrie spatiale (et de tous les satellites tant militaires que privés – en se débrouillant pour que les débris tombent sur le Pentagone, Wall Street, les datacenters et les agences de barbouzage, etc…).

    Hélas, ce sont les gueux américains qui seraient bien les seuls à souffrir de cette opération et ils comme sont tellement lobotomisés par le propagande de « leurs » élites ils seraient convaincus que l’ensemble de l’humanité s’est liguée contre le « peuple le plus divin de tous les temps » qu’un sentiment revanchard féroce deviendrait la principale motivation de la population jusqu’à la fin des temps.

    Mais le principal problème serait et de loin de « convaincre » les « grands dirigeants démocratiques de la communauté internationale (autoproclamée) » de ne plus être les vassaux de leur souverain.

    On en vient à regretter la guerre froide…
    Au moins les USA ne dépassaient pas (trop) les bornes.
    Certes l’URSS était loin d’être au « top » en terme politique mais au moins les populations « neutres » vivaient dans une certaine sécurité.

    De Gaulle l’avait bien compris.

      +38

    Alerter
    • Seth // 04.05.2022 à 14h32

      J’en rêve aussi, je ne vois pas pas d’autre moyen de régler les problèmes mondiaux actuels.

      Destruction des EU ou rien.

        +7

      Alerter
  • Renan // 03.05.2022 à 10h46

    Le médecin qui a permis ma naissance en des conditions difficiles, en 1940, aimait dire :
    « Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté » est une prière, un souhait qui ne reflète pas la réalité. Ce qui se passe en fait, c’est « Guerre sur la terre aux personnes de mauvaise volonté » !
    Il faut savoir qu’il avait participé comme médecin dans la mission française en Ukraine de 1918 à 1920.

    Renan

      +9

    Alerter
  • Michel BEYER // 03.05.2022 à 12h44

    La publication de ces tweets met les pendules à l’heure.
    Certains mettaient en doute la position de la Chine vis à vis de la Russie

      +19

    Alerter
    • METZGER // 08.05.2022 à 19h22

      La Chine a un double langage : celui des mots et celui de l’argent.
      Les mots volent mais l’argent rentre.
      C’est bien dommage que vous ne puissiez lire les tweets Chinois en langue Russe : les maoïstes parlent aux staliniens…
      Juste un bruit de fond propagandiste.

        +1

      Alerter
  • Scorpionbleu // 03.05.2022 à 12h57

    Merci. Ce relevé de tweets du gouvernement chinois est très intéressant. D’autant plus que les médias meanstream se répandent dans une propagande terrifiante contre la Russie et la Chine.

      +13

    Alerter
  • 6422amri // 03.05.2022 à 14h09

    On peut faire de la communication toute la journée, sans rien changer. La Chine attend, rien de plus. Ses intérêts économiques ce sont les marchés européens et celui des USA. surtout. La Russie, qui va sortir de cette crise, durablement affaiblie, peu importe le résultat sur le terrain, risque de se trouver dans l’état d’un vassal, prête à vendre n’importe quoi à n’importe quel prix.

    Le succès militaire rapide s’éloigne, le conflit va perdurer. L’effort militaire uniquement américain, plus de 30 milliards de $, promis par l’administration américaine représente la moitié du budget annuel de la défense russe.

    Je conseille toujours d’écouter la conférence, disponible sur youtube, datant de 2015, de John Mearsheimer qui dit

    “If you really want to wreck Russia, what you really want to do is encourage Russia to conquer Ukraine.” The US and the UK – the latter in particular – appear to have been taking this advice very seriously.

    Traduction

    Mearsheimer a noté que « si vous voulez vraiment anéantir la Russie, ce que vous voulez vraiment faire, c’est encourager la Russie à conquérir l’Ukraine. » Les États-Unis et le Royaume-Uni – ce dernier en particulier – semblent avoir pris ce conseil très au sérieux.

    Il est important de lire l’excellente contribution (en anglais) sur le site Counterpunch de Dan Glazebrook, datant du 11 Mars 2022, intitulé

    Russia Has Been Baited into a Repeat of the Afghan Trap: First Time as Tragedy, Second Time as Sickening Farce – ce qui veut dire;

    La Russie a été appâtée par la répétition du piège afghan : La première fois comme une tragédie, la seconde comme une farce écoeurante.

      +4

    Alerter
    • antoniob // 04.05.2022 à 07h09

      Les armes américaines en Ukraine doivent pouvoir être utilisées par des ukrainiens, qui eux ne renouvellent pas au même rythme…

      La fallacie de la comparaison Ukraine=Afghanistan réside dans la différence de terrain, mais surtout dans la différence des buts: la Russie ne cherche pas à instaurer un état allié ni à contröler tout le pays, mais simplement à l’amputer,

      Par ailleurs si l’idée américaine est que l’Ukraine devienne une ruine chronique à l’afghane rien que pour embêter la Russie, c’est peu flatteur pour les ukrainiens.
      Et l’UE est alors particulièrement idiote.

      De toutes facons la Russie devait réagir contre la menace de l’OTAN en Ukraine, ce qui plane depuis 2014. Il n’y a pas vraiment piège dans la mesure où le dispositif est connu depuis longtemps.
      Ca, une guerre physique, ou sinon une guerre purement économique genre Venezuela,, la Russie allait de toutes facons devoir faire face à l’absurdité américaine.

      La manière dont la junte de Kiev sacrifie une partie de son pays uniquement pour s’opposer à la Russie c’est particulier aussi.
      Américians et galiciens n’ont donc aucun souci moral. Mais comme pour les galiciens les populations de l’Est sont des êtres inférieurs, les sacrifier ne pose pas de problème.

      Si les russes adoptent la même attitude et qu’ils passent aux tapis de bombes et destructions avancées sur Kiev et villes de l’Ouest, qui aura gagné quoi et perdu quoi n’est pas clair.

      Le paradigme afghan marche dans les deux sens: après vingt ans qu’ont obtenu les Etats-Unis en Afghanistan?

        +13

      Alerter
      • Grd-mère Michelle // 04.05.2022 à 13h42

        « De toutes façons, la Russie devait réagir contre la menace de l’OTAN en Ukraine, ce qui plane depuis 2014. »
        Sans oublier la menace de l’Otan qui navigue en permanence dans la Mer Noire, particulièrement depuis l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie en 2003(adhésion motivée par la volonté des USA d’y installer des bases de décollage de leurs avions qui allaient bombarder l’Irak, ce que la Turquie, pourtant membre de l’OTAN, n’avait pu se résoudre à accepter)…
        L’empressement de Poutine à annexer la Crimée, qui a surpris tout le monde(et fut son erreur de base: il aurait pu simplement reconnaître son indépendance), consistait surtout, sans doute, à conserver la position traditionnellement stratégique de la Russie dans le port de Sébastopol…
        Sans compter la construction de multiples gazoducs dans la Mer Noire: avant-hier, la Bulgarie a célébré la signature d’un contrat avec Exxon, conçu pour l’acheminement de gaz venant (soi-disant) d’Azerbaidjan (source: Euractiv). Mais il faut savoir aussi que Exxon possède des concessions de gaz au Kazakstan, et qu’un projet de gazoduc était concrétisé sur le papier dès 2007, par un contrat avec la Roumanie(dont j’ai VU la signature à la Tv publique roumaine, par l’ex-président Basescu et des « cols blancs » US), qui garantissait l’aboutissement de ce gazoduc sur la côte roumaine…

          +3

        Alerter
      • Grd-mère Michelle // 04.05.2022 à 13h51

        Suite:
        La guerre terrestre en Ukraine détourne l’attention de l’importance géo-stratégique des eaux de la Mer Noire, partagées entre la Russie, l’Ukraine, la Roumanie, la Bulgarie, la Turquie … et la Géorgie!
        Ainsi que des ambitions économiques de l’impérialisme US à l’égard des pays du Caucase, à mon humble avis…

          +3

        Alerter
      • METZGER // 08.05.2022 à 19h29

        Là, vous ré-écrivez l’histoire.
        La Russie a volontairement créé un abcès dans le Donbass et les « libérateurs » n’ont pas été accueillis avec de fleurs.
        Regardez la télé Russe : les Ukrainiens doivent être éradiqués. La plus grande partie du peuple étant irrécupérable. Les femmes et les enfants peuvent être déportés.
        Les Ukrainiens n’ont pas le choix, ils se battent le dos au mur.
        La Russie va devoir parler de guerre et de mobilisation. Déjà l’opinion publique bascule. Et les mères ne veulent plus envoyer leurs fils se faire tuer.

          +1

        Alerter
  • egdltp // 03.05.2022 à 14h51

    Avez vous lu la recensation de l’interview du ministre des affaires étrangères ukrainien dans un média chinois ?
    La chine attend tranquillement la suite des opérations, concentrée sur ses propres problèmes : Covid, vieillissement, finances,…
    Il ne faut pas que la dénonciation des poutres dans l’oeil US fasse oublier la branche dans l’oeil russe. Ce sont eux qui ont attaqué, ils pouvaient attendre les prochaines élections ukrainiennes pour lesquelles Zelenski ne semblait pas si en parti…

      +3

    Alerter
    • 6422amri // 03.05.2022 à 16h11

      Je suis en accord avec vous, sur la position de la Chine qui va cueillir le fruit quand viendra le temps. Pour la Russie c’est une catastrophe diplomatique, militaire, politique. Une faillite gigantesque des services de renseignements russes sur l’Ukraine en général, la méconnaissance de l’Ukraine maintenant, etc.

      C’est aussi la découverte que les doctrines militaires russes sont totalement inadaptées aux guerres modernes. Il est invraisemblable que l’armée russe, un exemple, ne dispose d’aucun système de communications sécurisés, permettant à l’OTAN, aux USA, a L’Ukraine de connaître les déplacements, etc.

        +1

      Alerter
      • antoniob // 03.05.2022 à 19h07

        > Pour la Russie c’est une catastrophe diplomatique, militaire, politique. Une faillite gigantesque des services de renseignements russes sur l’Ukraine en général, la méconnaissance de l’Ukraine maintenant, etc.

        pour l’instant ils ont conquis les trois provinces au nord de la Crimée, opéré la jonction terreste avec Rostov, transformé la Mer d’Azov en lac intérieur russe,. Il y a pire comme défaite. La guerre est loin d’être fini mais je les vois mal lächer l’acquis en cas de contre-offensive violente ukrainienne au quel cas je les vois plutôt vitrifier une partie du pays.

        > C’est aussi la découverte que les doctrines militaires russes sont totalement inadaptées aux guerres modernes.

        ils ont sous-estimé la guérilla urbaine et forestière légère et mobile ukrainienne au début, mais cela semble être rectifié.
        Prendre une ville de 400.000 habitants transformée en forteresse telle Marioupol, sans tapis de bombe tuant tout indistinctement en dessous, requière d’avancer bloc par bloc contre des défenseurs logés dans les derniers étages d’immeubles souvent habités.

        Cette guerre est classique avec beaucoup de fantassins au contact direct, d’où les quantités de morts, dont on ne sait pas les nombres mais plusieurs estimations donnent ~ 40.000 ukrainiens, ~15.000 russes.
        Lorsque les américains perdent 4000 bidasses en 8 ans en Irak leur opinion jeigne, et lorsqu’ils perdent une paire de peloton dans une opération censée être simple comme dans le cas de Mogadiscio, et qu’ensuite la foule locale découpe les bidasses américains à la machette et traîne les corps dans les rues….

          +12

        Alerter
        • 6422amri // 03.05.2022 à 20h01

          Je pense que vous n’appréciez pas (dans le sens de la comptabilité) l’étendue du désastre pour la Russie. Prendre Marioupol sans tapis de bombes…?….des journées de bombardements avec de l’artillerie lourde, les images sont la.
          Des pays neutres comme la Suède et la Finlande, depuis plus de 75 années qui se joignent à l’OTAN, est-ce un triomphe ?
          Je ne sais d’ou vous tenez ce chiffre de 40.000 tués pour l’Ukraine ou de 15.000 pour la Russie.
          La Russie a déjà engagé 100 des 120 BTG (Bataillon Technical Group) disponibles. L’abandon de l’offensive sur Kiev et sur le nord est le signe d’un échec tactique, d’organisation, d’impréparation. Des unités ont été sacrifié et principalement les meilleures comme les parachutistes lancés sur Hostomel seuls, sans appui aérien, au début de l’offensive.
          Consultez-donc le site – La voie de l’épée – animé par un ancien colonel de l’armée française et aussi le site référencé par un peu tout le monde – oryx – qui tient un compte très à jour des équipements perdus, reçus, etc. Vous pouvez trouver ceci en utilisant les mots suivants dans votre moteur de recherche – oryx ukraine 2022 russian – pour avoir une idée assez juste.
          L’Ukraine jusqu’à présent n’avait pas le matériel lourd qui lui est réellement nécessaire (obusiers de 155, canons modernes, etc).
          Le conflit va durer. Je ne serais pas surpris que le 9 Mai, Vladimir Poutine soit forcé de déclarer la guerre à l’Ukraine pour pouvoir mobiliser les conscrits, preuve supplémentaire des pertes très importantes de l’armée russe.

            +1

          Alerter
          • antoniob // 04.05.2022 à 07h27

            >….des journées de bombardements avec de l’artillerie lourde, les images sont la.

            Un tapis de bombes c’est Dresde, ou Berlin. C’est rapide et cela détruit jusqu’au ras du sol ou laisse des moignons. Marioupol c’est de l’artillerie et obus de chars sur la plupart des dessus d’immeubles utilisés comme postes de tirs par les ukrainiens.

            Si les russes voulaient simplement conquérir rapidement ils utilisaient le tapis de bombes, très meurtrier.
            Ou alors des bombes tactiques puissantes, incendiaires ou thermobariques.

            >Des pays neutres comme la Suède et la Finlande, depuis plus de 75 années qui se joignent à l’OTAN, est-ce un triomphe ?

            Du point de vue russe, sanctuariser les steppes du sud et la Mer Noire est plus critique que des finladais dans l’OTAN, qui ne lanceront jamais une offensive en Carélie…

            >Je ne sais d’ou vous tenez ce chiffre de 40.000 tués pour l’Ukraine ou de 15.000 pour la Russie.

            De nulle part. Je le mentionnais: chiffres au hasard mais pour indiquer que si c’est l’ordre de grandeur de pertes, en dizaines de milliers, que cette guerre cause, et que les ukrainiens sont fanatisés au point de subir, c’est plusieurs ordres de grandeur plus que ce que les opinions américaines mais aussi francaises, finlandaises, etc, sont prêtes à accepter.
            Càd. que l’OTAN ne peut pas faire une guerre d’infanterie comme un adversaire, et ne fait que sacrifier un pays proxy,
            Pour rappel la guerre ne se déroule pas en Russie mais en Ukraine, une fois le pays rasé quoi? Russie affaiblie? Oui mais toujours avec contrôle de ses ressources que des clients voudront acheter.

              +15

            Alerter
          • Logique // 04.05.2022 à 12h21

            « Prendre Marioupol sans tapis de bombes…?….des journées de bombardements avec de l’artillerie lourde, les images sont la. »

            Quelles images? La reconstruction est déjà en cours Les écoles ont rouvert.
            Vous oubliez aussi de dire que les ukronazis s’étaient réfugiés dans les étages, plaçaient des tanks au bas des immeubles, bref prenaient les civils en otages, civils qui avaient voté à 85% pour l’autonomie de Donetsk en 2014.

            « La Russie a déjà engagé 100 des 120 BTG (Bataillon Technical Group) disponibles. »

            La Russie n’a utilisé qu’une très faible partie de ses troupes (12%), de ses avions (10%), de ses tanks (5%), de son artillerie (4%). Durant la première phase, il fallait tester, n’ont été engagés que 60 brigades, soit environ 50.000 hommes. Vraisemblablement ce nombre a doublé pour la deuxième phase en cours. Et même en étant en infériorité numérique, les troupes russes vont de succès en succès.

            « Consultez-donc le site – La voie de l’épée –  »

            Consultez donc les sources de Donetsk et du Ministère Russe de la Défense.

              +13

            Alerter
            • METZGER // 08.05.2022 à 19h39

              Les sources du ministère de la défense RUSSE ? Vous plaisantez ? La propagande massive russe que je regarde chaque jour ( de plus en plus effaré), est complètement décalée du réel. La Russie est bien l’agresseur. Elle est tenue en échec pour l’heure et subit des pertes lourdes. La guerre peut durer des années. Les pertes Russes ( morts et bléssés se montent au minimum à 40.000 soldats. Elle est contrainte aux seuls bombardements d’altitude, imprécis et meurtriers de la population civile. Mais surtout la révolte gronde dans les foyers Russes devant la politique suicidaire de Poutine. La parade du 9 mai n’est plus qu’un village Potemkine !

                +2

              Alerter
      • Logique // 04.05.2022 à 12h41

        « Pour la Russie c’est une catastrophe diplomatique, militaire, politique. »

        Ce n’est pas tout de le dire, encore faut-il argumenter.

        Grande victoire diplomatique au contraire: les pays sont maintenant prévenus: tous les avoirs en $ ou en € peuvent être bloqués du jour au lendemain et volés.

        Grande victoire militaire au contraire: suffit d’être patient. Ce que les occidentaux ne sont pas. Suffit de comparer avec les guerres en Irak, Afghanistan, etc. Kherson passe au Rouble, se constitue en République Populaire. Avant d’autres.

        Grande victoire politique: de plus en plus de pays vont se tourner vers la Russie et la Chine pour échapper à la prédation de l’occident. Ah, et aussi soutien massif du peuple russe à son gouvernement et encore plus à son armée.

        Vous avez oublié une autre grande victoire: économique. Voyez le cours du Rouble. Je rêve que la Russie coupe l’approvisionnement en gaz, pétrole, charbon, uranium, engrais (tenez, le prix d’une unité d’engrais est passée de 350 € à 1300 € [Sud-Radio]) de l’occident. Elle est pas belle la vie?

          +15

        Alerter
        • METZGER // 08.05.2022 à 19h42

          Vous regardez par le petit bout de la lorgnette : Installez Telegram et allez sur Ищи своих. Vous y trouverez des éléments FACTUELS qui vous obligeront à réviser votre point de vue.

            +1

          Alerter
    • antoniob // 03.05.2022 à 18h52

      > Il ne faut pas que la dénonciation des poutres dans l’oeil US fasse oublier la branche dans l’oeil russe. Ce sont eux qui ont attaqué, ils pouvaient attendre les prochaines élections ukrainiennes

      les Etats-Unis attaquent toujours en premier et le coup de l’Irak était particulièrement grossier.

      Les russes ont attaqué car une attaque massive blitzkrieg pour enfoncer le Donbass était sur le point de se déclencher. Si les ukrainiens brisaient les défenses de Donetsk et fonçaient à travers la province vers la frontière russe, une fois là en ayant désorganisé Donetsk et Lougansk ils pouvaient convoquer une réunion à l’ONU et exiger l’annulation des accords de Minsk-2.

      Le projet d’une offensive ukrainienne massive était annoncé plus tôt en 2021, la masse militaire amassée à Kramatovsk et Slavyansk de même que celle précédemment à Marioupol en étaient les signes.

      Alexandre Fédorovski dans un entretien récent mentionnait ce point, de même que d’autres anciens hauts fonctionnaires du renseignement militaire ayant été au Donbass dans le cadre de l’OSCE entre 2014 et 2018.

        +21

      Alerter
    • Logique // 04.05.2022 à 12h30

      « Ce sont eux qui ont attaqué,  »

      La guerre a commencé en 2014 et elle n’était ni à l’initiative de Lougansk et Donetsk, ni à l’initiative de la Russie. Ce que vous dites, cela revient à dire que quand l’URSS a pénétré en Allemagne en 1944-45 que c’étaient eux qui ont attaqué l’Allemagne. Apparemment le travail de dénazification opéré alors avait besoin d’un complément.

        +13

      Alerter
  • Christian Gedeon // 03.05.2022 à 17h27

    Oui,et donc? Il y a certainement des dizaines de déclarations,et donc? Donc rien,en fait. Paroles paroles. Chaque fois que les prix des principales actions us s’envole… la Chine s’enrichit. Eh oui les gars. Business as usuel. Mais Bon Dieu réveillez vous quoi et arrêtez de raconter des balivernes!

      +2

    Alerter
    • antoniob // 03.05.2022 à 18h57

      > Chaque fois que les prix des principales actions us s’envole… la Chine s’enrichit. Eh oui les gars. Business as usuel.

      oui mais l’accumulation d’or par la Chine et son avancée du yuan comme devise de réserve sont aussi des réalités.
      Que les Etats-Unis veulent faire tomber la Chine est archi-connu, la Chine est déclaré comme ennemi officiel.
      Or on voit comment les Etats-Unis et l’UE décident de prendre contrôle en coupant les réserves en $ d’un état. Il est donc évident que la Chine joue sur deux tableaux: profiter du dollar tant qu’il est là, et oeuvrer à le fiaire tomber de son piédestal.

      Les pétromonarchies aussi sont intéressés par la manipulation russe qui consiste in fini à détrôner le prétro-dollar pour le remplacer au moins temporairement par un pétrole adossé directement à l’or.

        +7

      Alerter
      • 6422amri // 03.05.2022 à 20h03

        Le yuan représente 7 % des échanges mondiaux, rien.

          +0

        Alerter
        • Ark // 09.05.2022 à 17h31

          Aujourd’hui…
          Mais qu’en sera-t-il demain si tous les pays qui ont refusé de voter les sanctions contre la Russie commercialisent hors $ ? Ils ne le feront pas en €…

            +2

          Alerter
  • toto // 03.05.2022 à 17h47

    Merci beaucoup pour ce travail de fourmi, patient, minutieux, quotidien.

      +4

    Alerter
  • max // 03.05.2022 à 19h17

    En ce qui concerne le commerce Chine et USA, la Chine est déjà saturé de $, elle ne sait plus quoi en faire et probablement de même pour l’€.
    Suite a la saisie des avoirs de la Russie en $ et en € la Chine a fait une réunion de ses argentiers pour diminuer son exposition sur ce sujet et elle ce n’est pas 300 milliards de $ mais beaucoup, beaucoup plus.
    Les Chinois font une indigestion de $ et de € c’est pour ca qu’ils peuvent fermer des villes entières pour cause de covid, ils en ont tellement (de $ et de €) que le manque a gagner ne doit justement pas leur manquer.
    Pour l’Or par contre, ils ne doivent rien avoir en depot en Occident.

      +6

    Alerter
  • Auguste Vannier // 04.05.2022 à 09h43

    Il subsiste quand même quelques commentaires pour soutenir nos colonisateurs US, laissant croire que ceux-ci veulent le bien du monde (sans doute « le meilleur des mondes »).
    Donc selon eux, la bête Russie s’est laissée piéger par la subtile USEUROTAN, les méchants et retors Chinois attendent leur heure, et si l’on ose utiliser la formule alors que c’est une tragédie: « rira bien qui rira le dernier ».
    Heureusement, il semble bien qu’un grand nombre de lecteurs ici, garde suffisamment d’esprit critique pour ne plus se fier aux narratives mensongères ou lourdement propagandistes qui saturent notre espace médiatique (par ailleurs mutilé par une spectaculaire censure).
    Merci Les Crises de nous donner à entendre d’autres voix et percevoir d’autres voies…

      +9

    Alerter
  • Logique // 04.05.2022 à 12h52

    « Je viens de constater un simple fait : depuis 2016, chaque année, l’#UNGA a adopté à une majorité écrasante la résolution proposée par la #Russie pour lutter contre la glorification du #nazisme, du néonazisme et d’autres pratiques contribuant à alimenter les formes contemporaines de #racisme, de discrimination raciale, »

    Il faut préciser que les seules nations à avoir voté contre sont les USA, l’Ukraine et le Canada.

    Les pays européens (UE, Suisse, Islande, Norvège, etc.) se sont abstenus. Signifiant donc qu’ils ne sont pas opposés à de telles manifestations. N’est-ce pas étrange que les partis politiques parmi les plus opposés aux ukronazis sont à l’extrême droite: MLP, Orban, AfD… Et que la « gauche » soutient les ukronazis (Scholz).

      +12

    Alerter
  • Yves Démiurge // 04.05.2022 à 14h49

    Je ne pensais pas qu’un jour j’allais écrire ce que je vais écrire. Mais je suis entièrement d’accord et partage pleinement le point de vue chinois exprimé dans chacun de ces messages. Je commence franchement à me demander si cette idée infantile empire du mensonge n’avait pas finalement un grand fond de vérité. De mon point de vue personnel- qui n’est certes pas majoritaire dans la société- mon antiaméricanisme atteint des sommets que je n’avis jamais imaginés. C’est simple, mais je n’en peux littéralement plus des Yankees.

      +16

    Alerter
    • vert-de-taire // 06.05.2022 à 12h10

      Bravo, il était temps d’ouvrir les yeux.

      Je me souviens d’un américain me disant son ahurissement dans la fascisation du Chili (1973)
      20 après, il ne savait pas qu’à la manoeuvre de cette destruction-mise au pas
      était le champion du monde du mensonge, cet Empire dominé par des bandits.

      Mais en UE, nous avons les mêmes …
      la honte absolue de voir combien tant de gens sont lobotomisés par ces salopards.

      Reste à agir … se défendre,
      Résister …
      cela demande un effort qu’on pensait impensable,
      lutter pour la démocratie, la souveraineté,
      les libertés qui n’ont de fondementales que dans nos esprits.

      L’impasse capitaliste mène au totalitarisme.
      Donc au sang et probablement au retour à l’herbe (pas bon et pas nourissant).

      AU VOTE ! Contre ce système si cela est encore possible de le détruire pacifiquement
      (ce dont je doute, sommes trop cxxs).

        +3

      Alerter
    • METZGER // 08.05.2022 à 19h51

      Les Chinois et les Russes se chargeront de te guérir de ton anti-américanisme ! Je connais les deux et je préfère encore l’Europe avec tous ses défauts…
      Je sais pas si tu manifestes, mais en Chine c’est 25 ans de camp. Et en Russie 25 ans de pénitentiaire sévère.
      Je ne pensais pas qu’un jour j’allais écrire de que je vais écrire.
      Mais bien que l’Amérique m’ait toujours donné la nausée, je ne vois pas notre Jupiter de pacotille appuyer sur le bouton rouge pour dissuader l’irréductible Poutine. Sur ce coup là, j’ai honte de l’avouer, mais je suis content d’être dans le camp de l’oncle Sam.

        +1

      Alerter
  • yannos // 05.05.2022 à 09h51

    j’aime vraiment ce site ou je trouve beaucoup d’informations vérifiées et pertinentes.
    Bref, ou on fait un vrai travail de journalisme ce qui devient plus rare que rare.
    J’apprécie notamment qu’il donne la parole a des pays ou des intérêts qui ne sont pas les nôtres.
    Avez vous d’autres sites a conseiller qui donne des informations de qualité et une analyse intelligente ?
    Je cherche a diversifier et enrichir mes sources d’information et je dois dire que la guerre en Ukraine a donné des ailes au menteurs des médias traditionnels ce qui me finit par me pousser à la misanthropie.
    je connais trouble fait, tatiana ventose, thinkerview, mais ça ne me suffit pas.
    Merci

      +3

    Alerter
    • Candievans // 07.05.2022 à 14h27

      Actuellement le must pour suivre les événements de façon posée et intelligente, c’est The Duran, Alex et Alexander, un site communautaire + leur chaîne Youtube.

      Pour aller plus loin (et en plus « partisan », cad anti-US total), il y a Gonzalo Lira II, Richard Medhurst, IEarlGrey, Redacted, The Drezhin. Et surtout pour les videos live de la guerre : Patrick Lancaster – ancien Navy Seal aujourd’hui grand témoin de l’horreur américaine – et Christelle Néant, Donbass Insider, pour des reportages en français.

      Attention à ne pas se tromper pour Gonzalo Lira, sa première chaîne a été piratée par le SBU, ce n’est donc plus lui qui la contrôle… Donc bien s’abonner à Gonzalo Lira II.

        +0

      Alerter
  • Grd-mère Michelle // 05.05.2022 à 11h43

    Hélas, la Chine (ses « dirigeants ») a emboîté le pas, depuis longtemps déjà, d’un système économique, le capitalisme hyper-productiviste prédateur et pollueur, associé à son système politique du parti unique qui favorise la manipulation des habitant-e-s ainsi que leur contrôle permanent(principalement destiné à supprimer la « criminalité », dont les économies parallèles).
    Donc, dans la situation actuelle, elle se frotte les mains en planifiant patiemment ses projets « d’ investissement » de l’énorme marché européen(le plus grand en termes de pouvoir d’achat). Elle n’aidera la Russie, de quelque manière que ce soit, que dans le but de surpasser les USA dans la monstrueuse compétition qui consiste à « gaver » les populations (le troupeau docile des travailleurs-euses/consommateurs-trices) dans le but de les maintenir dépendantes et rentables, incapables de se bouger pour faire valoir leurs droits et libertés.
    Dans ce contexte, l’outil numérique est la principale arme de destruction massive de ce qui caractérise l’humanité: sa capacité à régler les conflits sans s’empoigner et son inventivité féconde et « progressiste »(dans le sens d’un bien-être généralisé).
    À BAS AMAZON ET ALIBABA!

      +1

    Alerter
  • METZGER // 08.05.2022 à 19h58

    Grd-mère Michelle, je partage votre point de vue. La Chine est essentiellement utilitariste et sulfate des discours variés selon les cibles. La Russie et la Chine sont les grandes maîtresses de la propagande et de la désinformation.
    Le monde est aux mains des Oligarques et même Bercy est incapable de démonter les montages financiers de leurs avoirs en France. On nous a menti en parlant de confiscation. Le gel des avoirs ne leur fait ni chaud ni froid. Il a bien fallu des compromissions pour qu’ils construisent des palais avec des permis de garage ? Ne faudrait-il pas nettoyer devant notre porte ? Nos élus et fonctionnaires sont-ils si irréprochables qu’ils le paraissent ?

      +1

    Alerter
  • Auguste Vannier // 09.05.2022 à 09h12

    « La Russie et la Chine sont les grandes maîtresses de la propagande et de la désinformation. »
    Vous voulez sans doute dire que ces pays ont beaucoup appris des USA et qu’ils arrivent désormais à les dépasser avec une pointe de subtilité en plus?
    Sérieusement, avec leur puissante industrie culturelle épaulée par la maîtrise des réseaux (les GAFAM sont structurellement aux ordres du gouvernement US qui leur a permis de devenir des multinationales prospères), les USA restent les seuls grands maîtres de la « propagande et de la désinformation » et les plus grands censeurs de l’histoire. C’est particulièrement évident avec les évènements actuels, et c’est tellement hystérique et grossier que cela en devient contre-productif. L’Empire apparait pour ce qu’il a toujours été au fond, selon l’excellente formule de Poutine: « l’empire du mensonge ».
    Evidemment, ce n’est pas pour autant qu’il faut être naïf avec les autres narratives gouvernementales de tous les pays…

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications