Les Crises Les Crises
23.septembre.201623.9.2016 // Les Crises

Hollande élu “Homme d’Etat mondial” de l’année

Merci 28
J'envoie

Désolé, mais il fallait quand même que je garde ça pour les archives du blog…

Et le pire, c’est qu’il est allé chercher son prix…

Source : Europe 1, AFP, 26-05-2016

hollande-etat

La fondation interconfessionnelle “The Appeal of Conscience”, basée à New York, a décerné à François Hollande son prix “Homme d’État mondial” en 2016.

Dans notre pays, seuls 16 % des Français considèrent que François Hollande est un “bon président”, selon la dernière enquête Odoxa. Mais outre-Atlantique, le président français a l’air d’avoir davantage la cote. La fondation interconfessionnelle “The Appeal of Conscience“, basée à New York, a décerné à François Hollande son prix “Homme d’Etat mondial” 2016.

“Leadership dans la sauvegarde de la démocratie”. Ce prix “honore les dirigeants qui soutiennent la paix et la liberté, par la promotion de la tolérance, la dignité humaine et les droits de l’homme, en défendant ces causes dans leur pays et en travaillant avec d’autres dirigeants mondiaux pour bâtir un avenir meilleur pour tous”, a précisé la fondation dans un communiqué. “Le président Hollande sera reconnu pour son leadership dans la sauvegarde de la démocratie et de la liberté dans un moment d’attaques terroristes et pour sa contribution à la stabilité et la sécurité mondiales”, ajoute le communiqué.

Le président mexicain, honoré l’année dernière. En 2014, ce prix était allé au président mexicain Enrique Peña Nieto. La Fondation “Appeal of Conscience”, fondée en 1965 par le rabbin Arthur Schneier et qui dit “travailler au nom de la liberté religieuse et des droits de l’homme partout dans le monde”, présentera son “World Statesman Award” au président français le 19 septembre 2016, lors de son 51e dîner annuel au Waldorf Astoria à New York.

Source : Europe 1, AFP, 26-05-2016

Hommage à Gandhi :

— Journaliste : Que pensez-vous de la civilisation occidentale ?
— Gandhi : Ce serait une bonne idée…


Hollande, un prix et l’indignité, par Jacques Sapir

Le Président François Hollande est allé chercher le 19 septembre 2016 un prix décerné par une fondation américaine. Ainsi, huit ans après Nicolas Sarkozy, François Hollande a été désigné « homme d’État de l’année » par la fondation The appeal of conscience et a reçu sa distinction ce lundi à New York des mains de l’ancien Prix Nobel Henry Kissingeret du rabbin Arthur Schneier[1]. Il est humain de céder aux honneurs. Après tout Nicolas Sarkozy avait reçu ce prix avant lui, ce qui n’est pas nécessairement une référence. Mais il est sage de chercher à en savoir un peu plus sur qui vous honore.

Une indignité

Cette fondation a été créée en 1965 par le rabbin Arthur Schneier pour défendre la liberté religieuse et les droits de l’homme à travers le monde[2]. Rassemblant le monde des affaires et des responsables religieux, elle cherche à promouvoir les dirigeants qui ont promu la paix, la tolérance, et qui ont œuvré pour la résolution des conflits. Jusque là, il n’y a rien à dire. Mais, la première chose qui dérange est le précédant récipiendaire de la distinction « d’homme de l’année ». Ce n’était autre que le Président du Mexique, M. Enrique Peña Nieto. Qui ne s’est pas spécialement distingué dans la paix, la tolérance, et la résolution des conflits.

Et puis, la présence à la cérémonie d’Henry Kissinger, suscite plus qu’un trouble. Rappelons, pour les jeunes générations, qu’Henry Kissinger, alors ministre des affaires étrangères (Secrétaire d’Etat) de Richard Nixon, a été l’homme qui a suscité le coup d’Etat de 1973 au Chili et la prise de pouvoir des généraux argentins en mars 1976, qui s’est accompagnée de ce que l’on appelle la « sale guerre ». Ces coups d’Etat ont fait des centaines de milliers de victimes et encore aujourd’hui le souvenir des « disparus », torturés et assassinés par ces dirigeants militaires hante la mémoire du Chili et de l’Argentine. Lors de son récent voyage à Buenos-Aires le président Barack Obama a été accueilli par des manifestants qui demandaient aux Etats-Unis des explications pour leur implication dans ce qui reste comme l’un des chapitres les plus sombre de l’Argentine. Jon Lee Anderson, dans le NewYorker pose la bonne question : Henry Kissinger a-t-il une conscience[3] ? Et la réponse, bien évidemment, est non.

Henry Kissinger avait apporté son soutien à ces généraux, tout comme il avait soutenu les généraux chiliens. A sa demande, le Congrès des Etats-Unis avait voté des budgets incluant une aide militaire importante pour les généraux argentins. Les mains d’Henry Kissinger sont tachées du sang des argentins et des chiliens, mais aussi de bien d’autres, car durant les années où il a exercé les fonctions de ministre des affaires étrangères des Etats-Unis, il n’a eu de cesse de promouvoir la plus brutale et la plus sanguinaire des politiques.

Une liste a été établie par Dan Froomkin :

  1. Il a inutilement prolongé la guerre du Vietnam de cinq années.
  2. Il a fait bombarder illégalement le Cambodge et le Laos.
  3. Il a poussé Nixon à mettre sur écoute ses équipes et des journalistes.
  4. Il porte la responsabilité de trois génocides, au Cambodge, au Timor oriental et au Bangladesh.
  5. Il a encouragé Nixon à poursuivre Daniel Ellsberg pour avoir publié Les papiers du Pentagone, déclenchant ainsi un enchaînement d’événements qui ont précipité la chute du gouvernement Nixon.
  6. Il a renforcé l’ISI, les services secrets pakistanais, et les a encouragés à utiliser un islam politique pour déstabiliser l’Afghanistan.
  7. Il a été à l’origine de la politique, addictive pour les États-Unis, de pétrole-contre-armes avec l’Arabie saoudite et avec l’Iran avant sa révolution.
  8. Il a encouragé d’inutiles guerres civiles en Afrique subsaharienne, qui, au nom d’un soutien au suprémacisme blanc, ont laissé dans leur sillage des millions de morts.
  9. Il a soutenu d’innombrables coups d’État et escadrons de la mort en Amérique latine.
  10. Il s’est acquis les bonnes grâces de la première génération de néo-conservateurs, les Dick Cheney et Paul Wolfowitz, qui ont amené le militarisme américain à un niveau supérieur de désastre pour le pays.

Dès lors, on peut s’interroger sur le trouble qu’a pu ressentir François Hollande quand il a reçu cette distinction des mains certes tremblantes mais toujours ensanglantées d’Henry Kissinger. A-t-il eu une pensée pour toutes les personnes torturées et assassinées, pour les citoyens français, qui ont été victimes des politiques suscitées ou soutenues par ce « cher Henry » ? Il n’y a pas de plus symbolique reniement des principes de la gauche que l’acceptation de la présence d’Henry Kissinger lors de la remise de ce prix. Et cela confirme ce que l’on écrivait dans une autre note : la véritable extrême-droite s’incarne aujourd’hui dans des hommes et des femmes qui, de François Hollande à Nicolas Sarkozy, en passant par Alain Juppé et quelques autres, mettent en œuvre une politique dangereuse tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur.

Une plaisanterie?

Mais qu’ont dû penser les responsables de Appeal of Conscience quand ils ont décidé d’attribuer le prix pour l’année 2015 à François Hollande ? Ils ne pouvaient ignorer la détestation qui entoure l’homme et sa politique. Le plus probable est qu’il ont voulu faire une plaisanterie et donner à « monsieur petites blagues » une leçon d’humour juif new-yorkais. Cette plaisanterie renvoie au folklore juif d’Europe centrale et fait référence à l’histoire suivante, que j’avais entendue enfant de la bouche d’amis de mon père :

Un jour, dans un ghetto situé entre Lvov et Cracovie, vivait un très misérable tailleur prénommé Moishe. Il vivait avec sa femme et ses six enfants, avec sa mère qui perdait un peu la tête, dans une pièce unique et insalubre. A bout de forces et de nerfs, il alla voir le rabbin et lui dit : « Rabbin, que dois-je faire ? Je n’ai plus la force de coudre alors que mes enfants crient dans la pièce, que ma femme se dispute avec ma mère, que c’est toujours le confusion ». Et le rabbin, après avoir réfléchi un instant lui dit : « Moïshe, achètes-toi une chèvre ». Et Moïshe, qui avait confiance dans le bon sens du rabbin fait ce que ce dernier lui a dit de faire : il achète une chèvre. Et là, la situation devient catastrophique. La chèvre court et bondit dans la pièce, mange le tissu sur lequel travaille Moïshe, fait des crottes partout. Alors Moïshe se précipite vers le rabbin et lui dit : « Oh, rabbin, qu’avez vous fait ? C’est l’enfer que vous me faites vivre ». Alors le rabbin lui dit : « Moïshe, vend maintenant la chèvre… ». Et, là encore, Moïshe dont la confiance dans les avis du rabbin n’a pas été ébranlée, fait ce que le rabbin lui a dit de faire. Trois jours s’écoulent, et Moïshe vient pour le Shabbat à la pauvre Synagogue du lieu et il voit le rabbin. Et il se précipite vers lui, tombe à ses genoux, les embrasse et dit « Rabbin, vous m’avez sauvé la vie, maintenant tout est calme à la maison depuis que j’ai vendu la chèvre. Je n’entends plus mes enfants crier, ni ma femme et ma mère se disputer ».

Certains, à la lecture de cette histoire vont me dire : « comment, vous osez comparer François Hollande, Président de la république, à une chèvre ? » A ceux la, je répliquerai par une autre histoire, que l’on racontait dans la Pologne sous le joug soviétique, quand un commissaire de police vit entrer un homme en furie qui hurlait « un soldat suisse vient de me voler ma montre russe ». Le commissaire, un instant interloqué, lui dit « calmez vous. Vous vouliez dire: un soldat russe vous a volé votre montre suisse ? » Et l’homme de rétorquer « ce sont vos propres mots, monsieur le commissaire, ce sont vos propres mots »…

[1] http://www.lepoint.fr/monde/francois-hollande-recoit-le-prix-d-homme-d-etat-de-l-annee-20-09-2016-2069810_24.php

[2] http://www.appealofconscience.org

[3] http://www.newyorker.com/news/news-desk/does-henry-kissinger-have-a-conscience

 

hollande-etat-2

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Spectre // 23.09.2016 à 01h51

Il y a pire encore : Hollande a reçu ce prix des mains du criminel de guerre Kissinger. https://twitter.com/Elysee/status/778012258462990336

Il y a pire encore : Hollande a déclaré que le criminel de guerre Kissinger était une « référence » pour lui. https://twitter.com/Elysee/status/778041935420395520

Chaque fois que l’on pense avoir atteint le fond, on plonge plus bas encore. Le jour même où il devait prononcer un discours à l’ONU, Hollande a serré la main d’un boucher qui a le sang de millions de personnes sur les mains. Beau symbole…

Bien sûr, je vous invite à taper « Hollande Kissinger » sur les moteurs de recherche pour constater l’impeccable traitement médiatique de la presse française à propos de cette poignée de main ignoble…

61 réactions et commentaires

  • Pierre // 23.09.2016 à 01h47

    Fallait remplir le trou!
    Surtout pas voter pour Poutine, qui a de loin dominé la diplomatie mondiale; il faudrait être aveugle pour ne pas le voir!

    Les institutions sont tous majoritairement sous influence hégémonique américaine!

    On le voit encore ici!

    Moi je vote pour Poutine!

      +35

    Alerter
  • salimsellami // 23.09.2016 à 01h49

    Elu homme de l’année pour la simple raison qu’il a satisfait à tous les ordres et autre désiderata de la tribu. Pauvre France qui n’enfante plus d’hommes d’Etats

      +51

    Alerter
  • Spectre // 23.09.2016 à 01h51

    Il y a pire encore : Hollande a reçu ce prix des mains du criminel de guerre Kissinger. https://twitter.com/Elysee/status/778012258462990336

    Il y a pire encore : Hollande a déclaré que le criminel de guerre Kissinger était une « référence » pour lui. https://twitter.com/Elysee/status/778041935420395520

    Chaque fois que l’on pense avoir atteint le fond, on plonge plus bas encore. Le jour même où il devait prononcer un discours à l’ONU, Hollande a serré la main d’un boucher qui a le sang de millions de personnes sur les mains. Beau symbole…

    Bien sûr, je vous invite à taper « Hollande Kissinger » sur les moteurs de recherche pour constater l’impeccable traitement médiatique de la presse française à propos de cette poignée de main ignoble…

      +59

    Alerter
    • chris51350 // 23.09.2016 à 08h22

      Kissinger a reçu le Prix Nobel de la Paix en 1973 !!!!

        +9

      Alerter
    • yann // 23.09.2016 à 10h09

      à lire le billet de Sapir sur ce triste événement

      https://russeurope.hypotheses.org/5278

        +8

      Alerter
    • Narm // 23.09.2016 à 14h39

      la photo est trafiquée, ça n’est pas possible un sourire à ce point.
      A moins que ça ne soit sa marionnette qui ait reçu le prix ?

        +4

      Alerter
  • Christophe Foulon // 23.09.2016 à 01h54

    Il n’y a décidément plus de mot pour qualifier ce type, J. Sapir fait un très bon rappel de qui est qui dans cette fondation.

    En 60 ans on est passé de De Gaulle à lui, et de Malraux à Najat ?????

    Je ne comprend toujours pas comment le peuple a pu se faire endormir à un tel niveau.

    Je veux bien admettre le pouvoir de quelques riches qui manœuvres en sous mains, mais sur les 43 millions d’électeurs combien sont du sérail, 1 000, 100 000, 1 million allez 3 millions ça tombe tout rond. Ca nous donne quand même 40 millions d’électeurs qui votent avec leurs pieds…

    Son expressions des “sans dents” pour nous qualifier prend tout son sens, pourquoi devraient-ils nous respecter lui et ses comparses, nous ne nous respectons même pas.

      +46

    Alerter
  • Jusdorange // 23.09.2016 à 03h08

    Hollande a été, de fait, le dirigeant occidental le plus va-t-en-guerre pour la Syrie en septembre 2013.

    Hollande a été élu sur la promesse de renégocier le traité Merkozy , pour ensuite le signer tel-quel quelques mois seulement après avoir été élu.

    Élu comme socialiste et “ennemi de la finance,” il détricote le droit du travail et assiste l’Allemagne pour mettre au pas les peuples du sud de l’UE.

    Outre ces mauvaises décisions, Hollande n’est pas un fin politique.
    S’il a été élu c’est parce que DSK était pris par une affaire de moeurs, et Sarkozy était détesté.
    Hollande bat des records d’impopularité, et son parti risque de se retrouver en quatrième position pour 2017.

    Hollande a par ailleurs le charisme d’une huître. À chaque nouvelle conférence de presse, il repousse les limites de la vacuité rhétorique. Parler pendant une heure pour ne rien dire, c’est une performance, et à chaque fois il se surpasse.

    Cet homme est une blague, comme ce prix.
    Mes félicitations Président.

      +49

    Alerter
    • Yamael // 23.09.2016 à 06h58

      Si les médias “classiques” avaient un peu plus parlé de l’état de la Corrèze et de sa gestion calamiteuse…
      http://24heuresactu.com/2013/10/01/correze-gabegie-de-hollande-les-francais-passent-a-la-caisse/

      Cadeau bonux: hollande en traineau -> https://www.youtube.com/watch?v=83t-Y70kzT4

        +11

      Alerter
      • Inox // 23.09.2016 à 13h57

        Heu… Je suis pas un fan de Hollande, loin de là… mais c’est bien d’être objectif quand même.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Conseil_d%C3%A9partemental_de_la_Corr%C3%A8ze

        C’est sous la droite (RPR – UMP) avant 2008 que l’endettement a explosé…

        Sous Hollande entre 2008 et 2011 ça a augmenté, certes (ça a bien ralenti à la fin de son mandat d’ailleurs), mais rien à voir avec l’explosion d’avant 2008.

        Je dis ça je dis rien hein…

          +3

        Alerter
    • vlois // 23.09.2016 à 12h39

      Cela n’a pas fait grand écho, mais Hollande est celui qui a utilisé le plus les services des cellules Alpha d’après le journaliste Vincent Nouzille :
      http://www.fayard.fr/les-tueurs-de-la-republique-9782213671765

      Savoir qui il a donné l’ordre de liquider ? A tort ou à raison (d’Etat), je ne sais pas, ce que je sais c’est qu’il nous a parlé de l'”Etat de droit” il y a peu dans ses discours ?

        +7

      Alerter
      • Homère d’Allore // 23.09.2016 à 21h40

        En effet, Vlois ! Ce livre est très éclairant sur les “actions homo” (pour homicide) de notre cinquième République.

        Et Hollande, qui cultive passionnément son image de ravi de la crèche, cela volontairement pour se laisser sous-estimer par ses adversaires, est un réalité un tueur méthodique et froid.
        Je ne crois pas qu’il mente en déclarant à Kissinger que ce dernier fut une référence politique pour sa carrière.

        Un “Kayser Sauzée” déguisé en chamallow.

          +11

        Alerter
  • vincent // 23.09.2016 à 04h38

    Pour moi c’est clairement Vladimir Poutine l’homme d’état de l’année, il a évité une total destruction du Moyen Orient, et a contre balancer le pouvoir US

      +36

    Alerter
  • Renard // 23.09.2016 à 05h06

    Sans les attentats, les américains n’auraient jamais entendu parler de Hollande..

      +7

    Alerter
    • V_Parlier // 23.09.2016 à 20h46

      Certainement, mais il aurait peut-être quand même reçu ce prix pour bons et loyaux services.

        +2

      Alerter
  • Jean-Luc // 23.09.2016 à 05h34

    Encore un prix servant une propagande, hélas, comme le prix Nobel.
    Voir le 1er quart d’heure de cette vidéo, je perds quelques illusions…
    https://www.youtube.com/watch?v=1lNQ48e0FVc

      +5

    Alerter
  • Nerouiev // 23.09.2016 à 06h41

    Ça vient sûrement de quelques bonnes actions pro hégémonie américaine comme la légion d’honneur aux Saouds. A l’époque je n’avais pas compris, maintenant tout s’éclaire.

      +16

    Alerter
  • Linder // 23.09.2016 à 07h00

    Hollande est comme Gorbatchëv. Détesté dans son pays et respecter à l’étranger. Pourquoi ? Parce que comme Gorbatchëv, l’action de Hollande a entraîné un rapide déclassement de son pays et un appauvrissement de sa population. Comme Gorbatchëv, il a soumit son pays aux états-unis.

      +30

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 23.09.2016 à 07h23

    Hollande a reçu la récompense du “bon élève”.
    Il a bien suivi ses maîtres, et fait au mieux pour leur plaire. Sa bonne volonté a même été bafouée avec son pedalo pour attaquer la Syrie. Ça mérite une récompense. C’est un exemple pour les jaloux qui n’ont pas fait aussi bien que lui dans le style carpette.
    Les maîtres ont trouvé le modèle à suivre, la référence que chaque chef d’état doit envier s’ils veulent eux aussi une récompense.

      +21

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 23.09.2016 à 07h30

    Son rival et acolyte Sarko doit être vert de jalousie. Il pensait être le meilleur après avoir bombardé la Libye. Il va penser qu’il y a quelque part du favoritisme.

      +9

    Alerter
    • Kilsan Aïetous // 23.09.2016 à 08h00

      Sarkosy a eu aussi le prix en 2008. Le prix du pire pour la France, mais du meilleur pour les oligarques.

        +12

      Alerter
    • V_Parlier // 23.09.2016 à 20h49

      En fait ils ont plutôt fait comme dans l’école des fans du temps de Jacques Martin: Ils ont tous les deux fait le même genre de choses et ils ont eu chacun le prix.

        +2

      Alerter
  • PatrickLuder // 23.09.2016 à 07h31

    C’est qui Hollande déjà ?

    Zut, message trop court …

      +5

    Alerter
  • dupont D // 23.09.2016 à 07h31

    C’est une blague non? Cette association est composé de nos feux humoristes décédés le siecle dernier?

      +2

    Alerter
  • RiFiFi // 23.09.2016 à 07h33

    L’article de Jacques Sapir sur le même sujet, qui a l’avantage de récapituler les méfaits de Kissinger
    Et en bonus 2 anecdotes..
    https://russeurope.hypotheses.org/5278 “Hollande, un prix et l’indignité”

      +7

    Alerter
  • Alberto // 23.09.2016 à 07h52

    Le président américain Barack Obama s’est vu attribuer le prix Nobel de la paix 2009, vendredi 9 octobre, “pour ses efforts extraordinaires en faveur du renforcement de la diplomatie et de la coopération internationales entre les peuples”, a annoncé le jury du prix à Oslo.

      +16

    Alerter
    • JCH // 23.09.2016 à 23h21

      Il faut dire qu’après George W. Bush, en comparaison Barrack Obama c’était un peu Mère Theresa.

      Et à ce moment-là (2009), on en était encore à son fameux discours au Caire d’apaisement avec le monde musulman et aux promesses de fermer Guantanamo. Les drones, la Libye, la Syrie, c’est venu après.

      On est bien d’accord que la fondation Nobel aurait pu attendre un peu avant de lui remettre le prix après tout juste une année en fonction… et que s’ils l’avaient fait, ils ne lui auraient peut-être jamais remis.

        +1

      Alerter
  • RGT // 23.09.2016 à 08h07

    S’il continue sur sa lancée il sera bien le seul qui recevrait un Darwin Award de son vivant…

    http://www.darwinawards.com/

      +2

    Alerter
  • valles // 23.09.2016 à 08h23

    Dans la mesure où il a réussi a faire revenir LePen au second tour des prochaines presidentielles, on peut dire qu’il est un remarquable chef d’État.

      +2

    Alerter
    • jp // 24.09.2016 à 01h12

      y a plus besoin des lepen. Hollande et sa clique ont fait pire que ce qu’on pouvait imaginer que ferait le FN il y a 10 ans : la casse du droit du travail à la traque des étrangers ou pas “bon français”, l’état d’urgence avec des miliaires dans la rue, et j’en oublie
      https://www.bilan-ps.fr/liste

        +0

      Alerter
  • Bordron Georges // 23.09.2016 à 08h25

    Si vis pacem non solum para sed semper fere bellum!
    Obama bien reçu le prix Nobel, pourquoi ce président ne serait-il pas lui-même reconnu par le prix d’une des nombreuses soumissions que le peuple qu’il représente accepte: soumission aux USA, soumission à l’UE, soumission à la Phynance, soumission à l’Allemagne, au Qatar, à l’Arabie saoudite, soumission à l’Islam, soumission, soumission, … ?
    Le peuple français est un peuple très divisé où tout le monde se dispute avec tout le monde selon la soumission que chacun a choisie.
    Il faut dire que depuis trois générations, l’Ecole a beaucoup contribué à ce beau résultat!

      +8

    Alerter
  • francois Marquet // 23.09.2016 à 08h36

    Il mérite son prix: c’est bien le dirigeant mondial de l’année qui a la cote de popularité la plus basse…

      +0

    Alerter
  • Iskander Zakhar // 23.09.2016 à 08h55

    Écrans de fumée. Amis, ne nous laissons pas déconcentrer par ce genre de manipulation du système.

      +6

    Alerter
  • Logic // 23.09.2016 à 09h40

    “Homme d’Etat Mondial”
    Ou homme de l’Etat mondial qui se met en place, une sorte de Globalia dirigé par les GAFA et autres transnationales, américaines de préférence ? Le petit Nicolas aussi avait eu son prix, qui parlait d’un Nouvel Ordre Mondial auquel “personne ne pourra s’y opposer”.

      +12

    Alerter
  • Nicolas Anton // 23.09.2016 à 09h53

    François Hollande reçoit le World Statesman Award du fondateur et président de la fondation Rabbin Arthur Schneier. On a compris.. le club des copains.

    Tous ces pitres symbolisent à merveille la civilisation des bouffons qui se congratulent. D’utiles cobayes échappés de leur XX ème siècle pour témoigner qu’effectivement la marchandise pourrit les âmes et les esprits.

      +19

    Alerter
  • Fabrice // 23.09.2016 à 10h01

    Je pense de plus en plus que nous élisons un président pour avoir un bouc émissaire à notre propre défaillance personnelle, nous laissons des individus agir comme des pyromanes et après il est bien commode de leur taper dessus au lieu de se remettre individuellement ou comme peuple en question.

    Ce prix est navrant mais quelque part nous avons bien ce que nous méritons après je ne sais pas comment redresser la barre tant nous avons par facilité laissés nos libertés d’actions être de plus en plus baillonnées.

      +13

    Alerter
  • Clash_Online // 23.09.2016 à 10h04

    C’est vrai que quand on voit la liste des personnes célébrées par cette organisation, on peut se poser des questions:
    https://en.wikipedia.org/wiki/Appeal_of_Conscience_Foundation

    J’ai essayé de trouver les financeurs de cette si sincère fondation mais j’ai pô trouvé. Ce qui est intéressant c’est la composition du conseil d’administration (extrait de libé) :
    “Au sein du board de l’Appeal of Conscience Foundation, aux côtés d’Arthur Schneier, on trouve notamment Pete G. Peterson, milliardaire américain philanthrope et impliqué dans la politique étrangère, l’archevêque de Vienne et cardinal Christoph Schönborn, John D. Negroponte, diplomate et chercheur dans plusieurs prestigieuses universités telle Yale, Rozanne L. Ridgway, ancienne diplomate et sous-secrétaire d’État aux affaires européennes et canadiennes, ou encore Muhtar Kent, le PDG de Coca-Cola.”

    Au passage sur John Negroponte : http://www.democracynow.org/2004/6/24/noam_chomsky_on_john_negropontes_career : vous le sentez le philanthrope ??

    Je suis assez d’accord avec la nana de l’UJFP : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/que-vaut-le-prix-d-homme-d-etat-mondial-de-l-annee-remis-a-hollande_1832195.html
    Ça sent la fondation écran avec des visées politiques bien précises…

      +9

    Alerter
  • Magnum // 23.09.2016 à 11h09

    Allons… Il s’agit juste d’un rite qui montre et renforce la domination de Hollande par le néoconservatisme américain. Il est leur homme et il a un bon point.
    Je me rappelle avoir vu un sketch là dessus… mais de qui ???

      +11

    Alerter
  • lon // 23.09.2016 à 11h09

    Fidèle serviteur des intérêts néocons , c’est normal .

      +9

    Alerter
  • theuric // 23.09.2016 à 11h24

    Sarkozy, Le Pen fifille et maintenant Hollande, il faut bien que l’empire soutienne ses troupes par quelques quincailleries, non?
    Hier, les colonisateurs européens achetaient les rois africains avec de la verroterie, je ne vois pas pourquoi l’empire d’aujourd’hui n’aurait pas le droit de faire de même.
    Et puis c’est économique.
    Ah, au fait, la France n’a pas besoin d’un maître, que celui-ci se nomme Obama ou Poutine.
    La France est désormais au centre du jeu géostratégique, donc géopolitique, c’est elle qui, en réalité, tient la stabilité de l’U.E. et celle de la Méditerranée, d’où ces colifichets offerts par tonton Sam.
    Il est vrai que pour notre président de la République, ça fait le deuxième.

      +7

    Alerter
  • pierre // 23.09.2016 à 11h33

    Logique.
    Hollande a été primé comme d’autres grands penseurs socialistes l’ont été avant lui, par cette même fondation: Cameron, Aznar, Merkel, Sarkozy……

      +2

    Alerter
  • Muslim // 23.09.2016 à 11h35

    J’y vois un signe de la fin des temps 😉
    “Une des conditions de l’Heure est que : gouverne celui qui n’en n’est pas digne et qu’il y élève les gens vils tout en abaissant des gens de noble condition”.

      +8

    Alerter
  • Toff de Aix // 23.09.2016 à 11h43

    Je ne sais s’il faut plus pleurer du fait de ce prix totalement ridicule, ou du fait qu’on dirait qu’ils y croient vraiment sur la photo…

    Son action pour la paix ? Laissez moi rire : parlez en aux syriens ou autres maliens. Et je ne parle même pas de la paix sociale dans son propre pays, ce fauxcialiste qui a envoyé sa police éborgner des manifestants pacifiques, tabasser des jeunes ou des personnes âgées, et laissé son premier ministre fascistoïde mettre le feu communautariste partout où il passe.

    Je vais me réveiller c’est pas possible..

      +24

    Alerter
  • j.ekkeutesera // 23.09.2016 à 13h06

    Je suspecte ce billet de cacher un appel à la haine…. [Modéré]

      +4

    Alerter
  • Vincentr // 23.09.2016 à 13h10

    Bon, en fait faut lire le nom du prix à l’envers.

    Au lieu d’ “homme d’état mondial de l’année” il faut lire “pire homme d’état de l’année” et là ça colle.
    (Sarkozy l’a eu aussi en 2008, ça colle aussi).

    C’est comme le prix Nobel de la paix (oui je sais, prix de la banque de Suède attribué en mémoire d’Alfred Nobel), il faut lire prix Nobel de la guerre, et la ça colle aussi, Barack Obama, l’UE etc.

    C’est un peu comme quand Carrefour reçoit un prix pour sa politique de gestion des ressources humaines 🙂

      +5

    Alerter
  • Nicolas D. // 23.09.2016 à 13h19

    Le burkini, la Syrie… tout ça devenait un peu lourd. Merci pour ce quart d’heure de rigolade. J’ai entendu que BHL accompagnait Hollande à NY. J’espère qu’on lui aura donné quelque chose aussi pour sa contribution à la paix dans le monde.

      +10

    Alerter
    • V_Parlier // 23.09.2016 à 21h06

      La Syrie, pas si lourd que ça et ça reste important.
      Le sociétal et tout ce qui est relatif de plus ou moins près au burkini, j’en conviens.

        +2

      Alerter
  • Fox 23 // 23.09.2016 à 14h02

    En fait, il est élu meilleur caniche de Washington. Les US savent remercier leurs meilleurs valets !

      +8

    Alerter
  • Thmos // 23.09.2016 à 14h25

    “La véritable extrême droite ” = ? Bon billet mais pourquoi ajouter de l’intox à de la subjectivité ? que veut dire ce terme sinon quelque chose d’assez négatif a t on pu comprendre … Autant dire “méchant” ou “vilain” ou quelque chose que les djeunes pourraient sinon comprendre au moins répéter correctement… une nation souveraine défendant un territoire défini par ses frontières et respectant les traditions d’un peuple c’est quoi alors ? De l'”extrême droite “encore et pourtant l’exacte opposé que cette “extrême droite véritable OAC ” décrite dans le billet … Berruyer se lordonise aux dépens du blog et les qualificatifs remplacent les objets

      +1

    Alerter
  • –gilles– // 23.09.2016 à 15h06

    Je croyais que le blog « Les crises » était un blog sérieux, quand j’ai vu la tête de Lou ravi à la réception de son prix d’Homme d’État Mondial de l’Année, j’ai éclaté de rire ! 😀
    Première fois que je ris en lisant les-crises.
    Si les français étaient souverains cet homme-ci n’aurait pas dépassé le stade de Conseiller général de la Corrèze.

      +10

    Alerter
  • dan // 23.09.2016 à 16h29

    Question subsidiaire, sans jeux de mots : il y a combien d’argent à la clé pour ce prix bidon ?

      +3

    Alerter
  • Macarel // 23.09.2016 à 19h23

    Cet homme est toujours ravi quoiqu’il arrive. Heureusement pour lui, car son bilan est sans doute le plus désastreux de la 5ième République, ex-aequo avec celui de Sarkozy.
    Cela n’empêche pas ce dernier de vouloir revenir aux affaires, et le premier n’a pas encore dit s’il renonçait à se présenter.

      +4

    Alerter
  • Django // 23.09.2016 à 20h32

    Les consignes de Hollande et ses sbires sont claires : appliquer les directives antisociales qui leurs sont présentées à travers l’UE, se taire, et profiter des bons moments (voyages, dîners 5 étoiles, logement dans des palaces) en attendant la fin de leur job.

    Et franchement, selon moi le gros Hollande n’a pas envie de se représenter (trop de contraintes par rapport à ses libertés et à ce qu’il peut enfin faire du fric qu’il a amassé) mais il sera obligé… C’est dans le “contrat” (officieux).

      +1

    Alerter
  • Scytales // 23.09.2016 à 21h05

    Le prix décerné à notre président de la République par cette fondation américaine est évidemment un pastiche du prix de “meilleur employé de l’année” décerné dans beaucoup d’entreprises par le patron.

      +9

    Alerter
  • Lysbeth Levy // 23.09.2016 à 21h08

    Breaking the news…la hollywoodisation de l’information continue, ad nauséum voici ce que l’on voit à la télé américaine et européenne : http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/09/23/97001-20160923FILWWW00188-un-petit-garcon-ecrit-a-obama-pour-adopter-omran-le-petit-syrien.php
    Après le coup de Timisoara et le Vampire des Carpathes, des couveuses et ADM en Irak, les faux massacres et violes en Lybie, on continue avec les gaz et la ligne rouge, et la dernière, cet enfant qui voudrait semble t’il qu’Obama intervienne “militairement” mais ç’est pas dit, pour liberer le pauvre petit “Omram” que le même Obama a bombardé ! incroyable cet odieux mensonge !

      +5

    Alerter
  • Fox 23 // 23.09.2016 à 21h44

    J’avoue avoir quelques difficultés à comprendre l’intervention de Thmos qui semble mélanger beaucoup de choses n’ayant que peu de rapports avec cette “récompense”.

    Ce qui me semble certain, c’est, avec cette distinction, la reconnaissance de Washington (sans extrême droite ou autre) aux services rendus, par son silence ou sa participation à la politique de massacre des populations civiles n’ayant pas l’heur de plaire à Obama et son équipe.

    Macarel, je pense que dans la nullité, il a carrément atomisé la prestation de Sarkozy qui semblait pourtant inamovible. Nous avons là le pire président de la 5ème République, qui durant 5 ans aura ridiculisé la France sur bien des aspects.

    Historiquement, il complète à “merveille” la collection des nullité offertes par les socialistes depuis 1936 !

      +6

    Alerter
  • stef1304 // 24.09.2016 à 16h54

    A ce niveau, il devient possible parler d’un record de cynisme et de duplicité, de la part de tous ces acteurs. Et même, pourquoi pas, y voir une pointe d’humour particulièrement macabre.

    Quoi qu’il en soit, merci aux lecteurs qui m’ont rafraîchi la mémoire sur le palmarès particulièrement chargé de Kissinger (à se demander si c’est lui qui a inspiré Obama pour son coup du prix Nobel de la paix ?)

      +1

    Alerter
    • Lysbeth Levy // 25.09.2016 à 11h06

      Ok avec vous Stef1304 ! En fait depuis le début le prix Nobel de Paix est “très politique” car on le donne en fonction d’une vision très eurocentré et souvent contre un système politique gênant pour les pays qui l’ont crée, et l’organisent : https://fr.wikipedia.org/wiki/Prix_Nobel_de_la_paix
      de soit disant grands noms en vérité sont totalement fallacieux à l’instar d’Obama, Kissinger, tous hommes politiques, Aung San Suu Kyi, Mère Thérésa, Le dalai lama tous ces noms qui masquent mal leurs véritables identités et leur rôle d’agents “au service” des pays occidentaux donc une rétribution pour avoir soutenu un colonialisme masqué sous un “storystelling quasi “hollywoodien” ! La dernière en date très médiatisée Malala Yousafzai icône du Pakistan qui n’est en rien “naturelle” mais bien une pure création..

        +1

      Alerter
  • petouille // 25.09.2016 à 09h55

    “: la véritable extrême-droite s’incarne aujourd’hui dans des hommes et des femmes qui, de François Hollande à Nicolas Sarkozy, en passant par Alain Juppé et quelques autres, mettent en œuvre une politique dangereuse tant à l’intérieur du pays qu’à l’extérieur.”

    pour ces quelques lignes ,je resterai fidèle à ce blog …

      +2

    Alerter
  • Chantal // 27.09.2016 à 02h40

    Au regard de l’actualité brulante, on appréciera la photo avec le Roi d’Arabie
    http://www.appealofconscience.org/d-501/news/King%20Abdullah%20Convenes%20First%20Interfaith%20Conference

    C’est le roi qui a tant fait pour les femmes (Christine Lagarde).

    Je me suis baladée dans leur site, et à la vue de certaines photos je me suis demandée si les bonhommes n’avaient pas bu tant leur sourire était grand ……

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications