Petite leçon sur l’art de pratiquer la ” langue de bois” par Franck Lepage

24 réponses à Franck Lepage : la langue de bois

Commentaires recommandés

Paul Pegaz Le 27 septembre 2015 à 06h05

Les conférences gesticulées, concept hybride entre spectacle et conférence. Un cocktail à base d’expériences personnels judicieusement agrémentées d’humour de culture et de politique.

L’art comptant pour rien, le parapente et l’ascension sociale, la culture de la tomate et la révolution industrielle, novlangue et langue de bois, le ministère de l’inculture etc… nombre de thèmes finement associés au travers d’un délire constructif.

Une autre histoire sur la France son peuple et les autres. Pour ces moments humouro-culturel se libérer de la contrainte temps sera nécessaire, les spectacles durant un certain temps.

Incultures 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu – Petits contes politiques et autres récits non autorisés.
https://www.youtube.com/watch?v=96-8F7CZ_AU

Incultures 2 : L’éducation – « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? » ou « Comment j’ai raté mon ascension sociale »
https://www.youtube.com/watch?v=ACxRSSkYR_k

  1. Sumbawa Le 27 septembre 2015 à 02h14
    Afficher/Masquer

    Je ne connaissais pas cet artiste, merci de l’avoir fait découvrir.
    Le sketch sur la fiche de paie est excellent également.


    • Milou Le 27 septembre 2015 à 17h15
      Afficher/Masquer

      Ce n’est pas un artiste ni un humoriste, mais un militant qui donne des conférences. Le but ici n’est pas de faire rire mais bien de pratiquer l’éducation populaire, même si dans la forme, ces conférences gesticulées peuvent effectivement faire penser au théâtre ou au stand-up.

      La forme est amusante mais le propos est tout à fait sérieux.


  2. Crinck Le 27 septembre 2015 à 02h43
    Afficher/Masquer

    Toute proportion gardée, et à condition, bien sûr, de ne pas oublier les acteurs-participants du lien social, à l’heure de la mondialisation, ceci n’est pas sans rappeler le malicieux meirieutron pêché sur le mammouth déchaîné : http://le-mammouth-dechaine.fr/meirieutron.htm


  3. Crinck Le 27 septembre 2015 à 02h45
    Afficher/Masquer

    Mille excuses, comment ai-je pu oublier le Niquotron : http://le-mammouth-dechaine.fr/niquotron.htm


  4. Jay SWD Le 27 septembre 2015 à 03h59
    Afficher/Masquer

    Géniaaal ! !!
    Merci Olivier de me rappeller ça,vu y a 5-6 ans,une merveille! !
    On dirait du Cambadelis matiné de Moscovici !
    Avec une louche de sociologues ayant leur rond de serviette à Libé pour faire bonne mesure..


  5. Paul Pegaz Le 27 septembre 2015 à 06h05
    Afficher/Masquer

    Les conférences gesticulées, concept hybride entre spectacle et conférence. Un cocktail à base d’expériences personnels judicieusement agrémentées d’humour de culture et de politique.

    L’art comptant pour rien, le parapente et l’ascension sociale, la culture de la tomate et la révolution industrielle, novlangue et langue de bois, le ministère de l’inculture etc… nombre de thèmes finement associés au travers d’un délire constructif.

    Une autre histoire sur la France son peuple et les autres. Pour ces moments humouro-culturel se libérer de la contrainte temps sera nécessaire, les spectacles durant un certain temps.

    Incultures 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu – Petits contes politiques et autres récits non autorisés.
    https://www.youtube.com/watch?v=96-8F7CZ_AU

    Incultures 2 : L’éducation – « Et si on empêchait les riches de s’instruire plus vite que les pauvres ? » ou « Comment j’ai raté mon ascension sociale »
    https://www.youtube.com/watch?v=ACxRSSkYR_k


  6. Paul Pegaz Le 27 septembre 2015 à 06h52
    Afficher/Masquer

    Pensant que son travail mérite une meilleure promotion je me permet de reproduire sa présentation faite sur wikipedia.

    Franck Lepage est l’un des fondateurs de la coopérative d’éducation populaire Le Pavé (auto-dissoute en 2014). Militant de l’éducation populaire, il a été jusqu’en 2000 directeur des programmes à la Fédération française des Maisons des jeunes et de la culture et chargé de recherche associé à l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire.

    En évoquant la mémoire de Christiane Faure, il aborde de façon critique le rôle de la culture dans la société avec un spectacle intitulé Inculture(s) 1 – L’éducation populaire, monsieur, ils n’en ont pas voulu, qu’il a joué plus de quatre cents fois lors de « conférences gesticulées » entre 2006 et 2014.

    En 2010, Franck Lepage crée, sur le même dispositif mêlant conférence et one-man-show, Inculture(s) – 2 dans lequel il traite du rôle de l’enseignement. Puis Inculture(s) 5 avec Gaël Tanguy, sur la protection sociale à partir du travail théorique de Bernard Friot.

    Avec les quatre coopératives d’éducation populaire qui composent “la Grenaille”, (“Le Pavé” à Rennes, “L’orage” à Grenoble, “Le vent debout” à Toulouse, et “l’engrenage” à Tours), il accompagne la réalisation d’autres conférences gesticulées dans le cadre de formations organisées par ces coopératives. Une centaine de conférences sont réalisées fin 2014.

    L’auto-dissolution du Pavé en décembre 2014 le voit co-fonder une nouvelle structure d’éducation populaire politique, avec un groupe de conférenciers gesticulants radicaux, association baptisée « L’Ardeur ». Elle verra le jour en 2015 et se concentrera sur l’action avec les syndicats, la formation de nouvelles conférences gesticulées et l’édition d’outils militants.


  7. RémyB Le 27 septembre 2015 à 09h50
    Afficher/Masquer

    une petite piqûre de rappel,
    ça ne peut pas faire de mal.


  8. couci couça Le 27 septembre 2015 à 10h45
    Afficher/Masquer

    Ah, génial !
    Je ne connaissais pas ce monsieur .
    Ses interventions concernant l’école valent le détour :
    https://www.youtube.com/watch?v=ACxRSSkYR_k
    Et mériteraient débat …


  9. Anne Le 27 septembre 2015 à 10h47
    Afficher/Masquer

    Il y a aussi de Franck Lepage, ce très grand moment sur la “culture”, à voir absolument…

    (Je ne sais pas mettre les liens depuis une tablette, mais sur un moteur de recherche on a la vidéo facilement en tapant Franck Lepage Culture…).


  10. Nestor Le 27 septembre 2015 à 11h04
    Afficher/Masquer

    Le boulot que ce mec accompli est formidable ! On peut pas faire plus pédagogue, c’est à la fois drôle et clair, j’adore ! Heureuseument qu’il en reste des comme lui !


  11. lm bernard Le 27 septembre 2015 à 11h10
    Afficher/Masquer

    “Les mots et les choses” M Foucault,L’épistémé d’une époque.La représentation est linguistique ,”Mal nommer les choses c’est ajouter du malheur au monde” (Camus).


    • Vincent Le 30 septembre 2015 à 10h04
      Afficher/Masquer

      Tzeu lou dit : « Si le prince de Wei vous attendait pour régler avec vous les affaires publiques, à quoi donneriez-vous votre premier soin ? – A rendre à chaque chose son vrai nom », répondit le Maître. « Vraiment ? répliqua Tzeu lou. Maître, vous vous égarez loin du but. A quoi bon cette rectification des noms ? » Le Maître répondit : « Que tu es rustre ! Un homme honorable se garde de se prononcer sur ce qu’il ignore. Si les noms ne sont pas ajustés, le langage n’est pas adéquat. Si le langage n’est pas adéquat, les choses ne peuvent être menées à bien. Si les choses ne peuvent être menées à bien, les bienséances et l’harmonie ne s’épanouissent guère. Les bienséances et l’harmonie ne s’épanouissant guère, les supplices et les autres châtiments ne sont pas justes. Les supplices et les autres châtiments n’étant plus justes, le peuple ne sait plus sur quel pied danser. Tout ce que l’homme honorable conçoit, il peut l’énoncer, et l’énonçant il peut le faire. L’homme honorable ne laisse rien à la légère. » ( Linyu XIII.3) https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&uact=8&ved=0CCcQFjABahUKEwjlo-mipp7IAhWGQBQKHZjEC9g&url=http%3A%2F%2Fwww.chineancienne.fr%2Fapp%2Fdownload%2F4115022962%2Flouen_yu.pdf%3Ft%3D1273483566&usg=AFQjCNEhj36s8fsZ5Uyfojm4N0s5Kg26lw&bvm=bv.103627116,d.d24


  12. suggs Le 27 septembre 2015 à 11h42
    Afficher/Masquer

    Je vous recommande ce numéro de la-bas si j’y suis à la Fiac avec Franck Lepage
    http://m.youtube.com/watch?v=l8qQ5piQYYg


  13. pipo Le 27 septembre 2015 à 12h14
    Afficher/Masquer

    L’ultime “langue de bois” c’est de parler de “langue de bois” pour désigner le “mensonge”

    https://perversionnarcissiqueetpsychopathie.wordpress.com/2015/09/19/lie-to-me-suite-de-mythomanie-en-perversion-narcissique/

    “Car le jeu du mythomane s’apparente à celui d’un joueur de poker : « il jette une carte et si on lui accorde crédit, il en conclut que c’est vraisemblable et qu’il peut donc continuer. L’instant fécond est donc le moment où l’acceptation de l’autre va donner forme au personnage qu’il n’avait fait que suggérer. »”


  14. Taud Le 27 septembre 2015 à 13h03
    Afficher/Masquer

    Outil automatisé pour commencer son apprentissage de langue de bois:
    http://www.presidentielle-2007.net/generateur-de-langue-de-bois.php


  15. Joséphine Le 27 septembre 2015 à 15h21
    Afficher/Masquer

    vue tout à l’heure l’émission d’arrêt sur image avec Marc Ferro sur l’aveuglement. Ca intéressera peut-être.


  16. oulala Le 27 septembre 2015 à 21h40
    Afficher/Masquer

    il est à malakoff le samedi 3 octobre : http://www.ardeur.net/agenda/


  17. JP4U Le 27 septembre 2015 à 23h30
    Afficher/Masquer

    Merci de m’avoir fait découvrir cet excellent sketch qui m’a fait me tordre de rire.

    Dans un style très différent j’avais moi même écrit un petit texte humoristique il y a plusieurs années que je vous propose de découvrir ci dessous :

    *férence

    *frères, *sœurs,
    Après l’avoir décrit je vais tenter de *pléter le tableau de la *dition *ne.
    Parmi les * il en est, chers *frères et chères *sœurs, qui semblent *ditionnés pour se distinguer en *caves et d’autres en *vexes.
    Il semble que l’esprit de *pétition *damne certains à être ou à rester tels un * de bas étage : un *cave, si je puis m’exprimer ainsi ; tandis que d’autres ont la *viction que leur *dition est *plètement supérieure et *vergent ainsi vers la *tradiction systématique.
    Je suis *trit à l’idée de vous *ter que *sciemment ils *servent une très haute estime d’eux et de certains de leurs *disciples, mais ces tristes *pères, s’ils se *fient à certains d’entre-eux *damnent sans appel tout ce qui *duit à la *cavité.
    Il faut pourtant en *venir, l’in*vénient d’une prétendue *science supérieure dé*ditionne tout esprit de *nivence, et si elle *tinue, finit par une dé*fiture : Le *(omni)scient reste seul et tout *. Il en est *vexé.
    En *clusion : pour être *crêt : mieux vaut se *plaire dans la *sanguinité ou la *plaisance que de trop vouloir s’élever, tel le *dor. Lui, au moins il est in*scient et dé*plexé.

    *fraternellement.

    JP4U *plètement *


  18. Dominique Le 28 septembre 2015 à 10h42
    Afficher/Masquer

    « Fabius a contesté que le Front al-Nosra faisait un “bon travail sur le terrain”. »

    Rédaction à revoir si possible : Fabius ne l’a pas contesté, au contraire, il l’a affirmé.


  19. SanKuKai76 Le 28 septembre 2015 à 11h26
    Afficher/Masquer

    Un peu sur le même theme,
    pour vos amis qui ne souhaitent rien savoir sur comment ils se font manipuler tous les jours…
    (Vous savez votre ami qui rale parce que tout va mal mais qui vous renvoie un “tu nous saoules” dés que vous lui parlez monnaie ou système bancaire ou OTAN)

    …Je recommande les soirées Bullshit Bingo.
    Vous pouvez créer vos grilles vous même.

    Exemple:
    http://blog.francetvinfo.fr/fais-pas-com-papa/2014/03/28/municipales-le-bullshit-bingo-de-la-soiree-electorale.html


  20. Jmi Le 28 septembre 2015 à 12h01
    Afficher/Masquer

    Rendre obligatoire le nez rouge de clown a tout personnage politique qui prend la parole, quel que soit le lieu…
    pardon pour les clowns !!!


  21. madake Le 28 septembre 2015 à 14h17
    Afficher/Masquer

    OUPS!!!
    J’eusse du me relire moi-même!!

    il fallait bien sur lire :
    ….
    ou à la diabolisation qui tue tout débat et qu’on introduit généralement par la phrase :

    Vous faites le jeu du parti XXXXX!!!

    Phrase remarquable, à laquelle on ferait bien de réfléchir à ce qu’elle sous-entend, avant de la prononcer.
    Mais d’autres l’on fait avant vous.

    Pensons un peu à l’aisance avec laquelle,
    en 7 mots,
    elle emprisonne toute réflexion dans l’inconséquence d’une activité ludique,
    infantilise son DESTINATAIRE,
    et retourne tout argument contre son auteur,
    qu’on présume dès lors, immature à la réflexion politique, et pas très sérieux!
    Pire, elle sous-entend que dans ce “jeu”, certains joueraient contre leur propre camp, donc trahissent!
    Et gâteau sur la cerise, elle vous dispense dès lors du besoin de répondre
    et de contre argumenter.

    7 mots, 7 effets, échec et mat!

    Vous avez là une arme de destruction massive et de la pensée, et du débat!

    Mine de rien, selon le propos, elle sous-entend que le point Godwin a été dépassé par celui à qui on l’adresse….


Charte de modérations des commentaires