Les Crises Les Crises
16.août.202016.8.2020 // Les Crises

« Je suis passée tout près de la mort » : après le traumatisme de la réanimation, la longue reconstruction psychologique des patients Covid-19

Merci 29
J'envoie

Source : FranceTVinfo

Des semaines, parfois des mois après leur passage en réanimation, des patients atteints du Covid-19 souffrent encore d’un mal-être psychologique lié au choc de la maladie. La prise en charge, organisée le temps de la réadaptation, reste incomplète à leur retour à domicile.

Assis au bord du lit, le regard souriant, Philippe Cottereau attend le retour à sa vie normale. Ce début de soirée ensoleillé est le dernier que cet ancien de la RATP passera ici, dans cette chambre étroite du service de médecine physique et de réadaptation de l’hôpital Fernand-Widal, à Paris. Le retraité de 65 ans, le visage rond et la barbe blanche, est impatient de laisser derrière lui quatre mois d’hospitalisation. Son corps tremble encore, habité par le Covid-19 et trois semaines de réanimation. Son bras gauche est comme paralysé. « Je suis heureux, ça fait drôle de savoir qu’on a failli y passer », dit-il, ému. « Psychologiquement, aujourd’hui, c’est merveilleux par rapport à là où je suis passé. »

Comme lui, de nombreux malades ayant survécu à la maladie après un séjour en réanimation en portent les traces physiques et psychiques. Ces séquelles sont « une menace réelle, dont l’importance reste mal évaluée », de l’avis de l’Académie nationale de médecine (fichier PDF). Ces patients, toujours dans « une longue convalescence », « sont intensément marqués », alerte-t-elle. « En plus de la récupération fonctionnelle des organes atteints, ils ont besoin d’un soutien psychologique ».

Lire la suite de l’article sur FranceTVinfo

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications