Les Crises Les Crises
14.août.202014.8.2020
Article LesCrises

Pandémie Covid-19 : où en sommes-nous (au 11 août) ?

Merci 653
J'envoie

Nous vous proposons aujourd’hui un point de situation sur l’épidémie de Covid-19

I. Incidence en France

Voici l’évolution du nombre de nouveaux cas dépistés en France depuis début juin :

Bien entendu, nous sommes à un niveau très inférieur aux maxima de mars/avril (5000 à 8000 de cas graves par jour).

Mais nous sommes à un niveau de 1600 nouveaux cas par jour, soit trois fois plus qu’il y a deux mois.

On voit bien une petite reprise autour du 28 juin – peut être lié aux événements tels qu’élections, fête de la musique et réouverture des écoles, et une forte depuis le 14 juillet, par chance non exponentielle.

Soulignons cependant que nous testons bien plus qu’auparavant (525 000 tests par semaine, 1,6 % étant positifs, 73 % des personnes testées étaient asymptomatiques (ou pré-symptomatiques) et représentent 51 % des cas positifs), ce qui fait comptabiliser plus de cas qu’avant.

Indiquons également que beaucoup de cas sont dans des clusters encore sous contrôle (source : Santé Publique France., comme les autres informations sur les tests) :

Les clusters actuels sont principalement situés dans des entreprises, des hôpitaux et le milieu familial.

Tout compris, ceci donne ce niveau départemental de risque :

On teste un peu plus que la semaine passée, et on trouve un peu plus de cas. Mais attention, il n’y a pas forcément de lien : on peut très bien tester plus dans des zones sans Covid (sans rien trouver) et tester autant dans des zones touchées (et on trouve plus de cas si l’épidémie progresse). C’est d’ailleurs ce qui se passe :

On observe la même hausse pour le nombre de cas suspects de Covid reçus par les médecins généralistes – donnée qui n’a que peu de lien avec le nombre global de tests. Cela confirme bien que l’épidémie progresse. Et voici où :

Enfin, point très important, voici l’âge des contaminés :

On constate que les 15-19 et les 20-35 ans sont particulièrement touchés, mais que l’incidence est en croissance sur toutes les classes d’âge.

Il n’y a donc pas de raison de craindre une nouvelle explosion de l’épidémie à brève échéance, mais il faut cependant prendre des mesures pour la cantonner à un niveau le plus bas possible – bien porter un masque dans les lieux fermés (obligation aussi mise en place chez plusieurs de nos voisins – et en Asie depuis le début) apparaît ainsi comme une mesure très utile.

Mais c’est assez inquiétant pour la rentrée, quand les écoles seront rouvertes, et que beaucoup de salariés reprendront le travail – et les transports en commun…

II. Hospitalisations en France

La tendance sur les hospitalisations reste rassurante :

Elle l’est autant sur les réanimations :

Cela donne ceci sur le nombre de personnes hospitalisées :

Au final : rien d’affolant donc pour le moment – c’est évidemment lié à la forte proportion de moins de 50-60 ans dans les nouveaux contaminés.

Il est cependant fort dommage que nous n’ayons pas pu définitivement nous débarrasser du virus durant l’été : il reste toujours près de 6 000 hospitalisés Covid (près de 110 000 personnes ont été hospitalisées), dont 400 en réanimation…

Il faut donc poursuivre les gestes barrières et le port de masques pour éviter une reprise des hospitalisations et des cas graves.

III. Incidence en Europe

Voici la situation chez nos voisins européens :

L’épidémie semble donc repartir doucement, excepté en Espagne qui était sur une tendance forte, et qui semble à l’évidence pâtir de l’effet vacances… Les effets du re-confinement en Catalogne semblent commencer à porter ses fruits.

Épidémie de Covid en Espagne

Voici d’ailleurs une carte plus précise de la situation en Europe. :

La semaine passée :

Et cette semaine :

Pratiquement aucune région n’est épargnée par le Covid, mais les zones actives sont heureusement toujours très limitées. Évitez donc l’Espagne et la Roumanie cet été…

IV. Incidence dans les pays les plus touchés

Voici enfin la situation dans les pays actuellement les plus touchés :

La situation aux États-Unis au Brésil et en Inde reste dramatique – à noter une tendance désormais plus favorable.

V. Décès quotidiens

Voici la situation au niveau des décès :

Comme il y a un retard de 2 à 3 semaines entre nouveaux cas et décès, la situation est toujours satisfaisante :

On constate cependant que l’épidémie de décès n’a pas pu être complètement éradiquée en France et en Italie malgré l’embellie de juin.

On voit que le nombre de décès a pu être contrôlé dans la plupart des pays, à part aux États-Unis – qui viennent de dépasser le même taux de décès par habitant que la France, alors que l’épidémie est loin d’être terminée -, et au Brésil – qui va également bientôt atteindre notre taux.

Par chance, la plupart de ces pays ont pris des mesures de protection des plus âgés (ou bien ils disposent de systèmes sociaux particuliers, ne les regroupant pas dans des ehpads).

56 réactions et commentaires

  • RGT // 12.08.2020 à 08h17

    Nouvelles peu encourageantes…

    De plus, le Covid ne s’attaque pas seulement aux vieux, mais les « jeunes » et les enfants dégustent bon aussi.

    Si vous suivez les vidéos de Tatiana Ventôse (sur sa chaîne perso ou sur le fil d’actu) vous trouverez l’explication pour laquelle cette jeune femme de 32 ans qui mène une vie saine s’est abstenue de fournir des vidéos pendant 4 mois…

    Elle a attrapé une version « longue » du Covid et elle explique dans cette vidéo son ressenti pendant cette absence : https://www.youtube.com/watch?v=rmKpvSy7FmU

    Soyez prudents et sortez couverts protégés, on ne sait jamais.

    Par contre, ma mère (83 ans) a été testée positive au Covid avant une opération chirurgicale mineure alors qu’elle n’a même pas éternué en un an…

    • Jack // 12.08.2020 à 21h16

      Votre maman est asymptomatique tout simplement comme 70% de cas testés positifs .

      • RGT // 14.08.2020 à 09h55

        Ou qu’elle a été infectée par un virus « dégénéré » qui ne présente aucun danger pour les humains.

        Dire que nous avions pris des précautions immenses pour éviter de la contaminer en évitant de lui faire les papouilles qu’elle apprécie tant…

        Si ça se trouve, elle nous a tous contaminés avec une souche insignifiante « à l’insu de notre plein gré ».

        Par contre, restons très vigilants car l’immunité aux différentes souches de coronavirus semble être de courte durée.. Extrait d’une étude médicale US sur les coronavirus :

        « Even more importantly, there is currently no evidence to suggest that people are immune after recovering from coronavirus. Even if novel coronavirus infection imparted immunity, that immunity could be short-lived and last only a few weeks or months. This would leave people vulnerable to reinfection later. »

        C’est d’ailleurs la principale raison pour laquelle certaines de très nombreuses personnes attrapent chaque année des rhumes qui sont très souvent causés par des coronavirus.
        Et même s’il existe plus de 300 souches de virus de rhume connues, dans une zone géographique particulière c’est bien toujours la même qui sévit en profitant du « droit à l’oubli » que leur offre notre système immunitaire.

        Si les coronavirus ne savaient pas se montrer « furtifs » et ne profitaient pas des failles de nos systèmes immunitaires ils auraient disparu depuis bien longtemps.

        Par contre, n’essayez pas de « booster » votre système immunitaire avec de la poudre de perlimpinpin, c’est totalement inutile (sauf pour ceux qui les commercialisent).

        Contentez-vous simplement d’une alimentation suffisante et équilibrée et d’une vie saine (pas scotché devant votre bureau sans bouger par exemple) et utilisez votre corps en fonction de ce pour quoi il est « naturellement » conçu : Une simple activité physique « normale » (marche, porter des objets de la vie courante, bricoler, etc… Le sport étant un dérivatif bien souvent plus nuisible que la « vie réelle ». Juste un « truc de citadin » qui a la flemme (ou l’impossibilité de par son mode de vie) de s’adonner à des activités physiques naturelles.

        • MS // 14.08.2020 à 11h10

          élément supplémentaire à considérer :
          une première infection par ce virus ou un virus proche pourrait rendre une seconde infection plus sévère :
          https://gh.bmj.com/content/5/6/e002564
          cela pose aussi bien sûr la question de l’opportunité d’une vaccination et du type de vaccin qui puisse êtreplus efficace que nocif (pour éviter notamment les problèmes causés par des vaccins comme celui de la dengue)

        • bili // 15.08.2020 à 07h51

          Virus « dégénéré » je ne pense pas , à moin que ta mère a fait test qui détecte les virus dégénéré, elle a ete infecté par l une des 3 souche de covid 19 connue à ce jour, juste sont corps a bien réagi.
          Et il existe plusieurs suppositions qui peuvent expliquer cela, l une avancée par les medecins c est une immunité acquis suite à une précédente contamination d un virus proche au covid19.
          Lors d une visite dans un hepad en dsicutant avec le personnel j ai appris que des dizaines d occupant tres âgé avaient été contaminé par le virus mais étaient asymptomatique pendant que d autre d un nombre égale à peut près en sont mort.

        • Clode // 16.08.2020 à 12h34

          Les anticorps d’un ami testé en mars sont toujours là fin juillet.

      • jp // 14.08.2020 à 11h19

        les asymptomatiques peuvent être dangereux malgré eux, je connais une personne jeune qui a 4 proches (mère, sœurs, fille de 3 ans) immunodéprimées. Son métier la met en contact physique rapproché avec ses clients, donc c’est masque + visière pour elle, masque pour les clients.
        Le refus du masque m’agace…
        Le maire de ma commune vient de décider : masque obligatoire pour tous les piétons et cyclistes dans tout le centre ville et toc !

        • chimiste // 14.08.2020 à 14h35

          Je mets le masque partout où il a été rendu obligatoire, mais alors dehors et à vélo n’est pas ce pas un tantinet exagéré? Cela dit électoralement ça paye de satisfaire des électeurs apeurés, tout comme il paye d’apeurer des électeurs insatisfaits.

          • jp // 14.08.2020 à 14h52

            dans la zone concernée, majoritairement commerçante et piétonnisée, c’est souvent noir de monde (surtout le samedi, le soir et les jours de braderie), les cyclistes qui doivent partager les rues avec les piétons, ne peuvent guère y faire de la vitesse.
            Et non, l’adjoint au maire qui a décidé ça n’est pas du tout de mon bord politique, je ne voterai jamais pour lui.

        • RC // 15.08.2020 à 04h53

          On se demande comment l’humanité a pu prospérer sans masque jusqu’à présent !
          Tuberculose, syphilis, grippe, fièvre typhoïde, eh oui, tout cela était très dangereux. Nos pères (zé mères) étaient inconscient.e.s…
          Un avenir radieux s’annonce masqué pour l’humanité ! Même les trappeurs en Alaska devront porter le masque.
          Bienheureux les agacés, ils seront exaucés.

  • JT // 12.08.2020 à 08h22

    Concernant le port du masque que vous dénoncez, il serait utile de lire cet autre article du jour : https://www.les-crises.fr/covid-19-les-mesures-barrieres-previennent-elles-lapparition-de-symptomes-en-cas-dinfection/

  • Raf // 12.08.2020 à 08h38

    Merci pour cet état des lieux. La partie sur les courbes d’évolution par tranches d’âge fait étonnamment écho à ce que me disait hier soir une amie, médecin dans un service d’un grand hôpital: « Le nombre de patients COVID est en nette progression chez les moins de 40 ans car ils ne font pas attention aux gestes barrière. Les plus âgés font pour l’instant attention car ils ont peur, mais on s’attend à ce que l’âge des patients augmente dans les prochaines semaines ».
    Assez pénible de voir la quantité de personnes certaines (sans le moindre fondement factuel) de la disparition de l’épidémie et de tout risque associé. Si le nombre de victimes est pour le moment très faible, pourquoi ne pas simplement s’en réjouir et assurer les gestes barrières les plus simples (masque, lavage de mains, distanciation) pour augmenter les chances que cela continue?

    • Incognitototo // 13.08.2020 à 15h17

      Oui, pourquoi tant d’inconscience, d’incivisme et de comportements criminels ?… C’est bien la question que je me pose également depuis le début de cette épidémie.

      • chimiste // 13.08.2020 à 18h16

        OK Karen,
        C’est aussi assez pénible de voir tant de personnes certaines de ce qui est bien ou de ce qui ne l’est pas. Arrêtera-t’on la maladie? peu de chance. alors diluons-là, histoire de passer les 5 prochaines années dans la peur –de sortir, de parler, de se toucher, de l’autre– pendant que l’espérance de vie reste perchée à 80 ans chez les bourgeois et descend gentiment chez les prolos (et pas à cause du COVID). Mais la hierarchie des risques est une chose très personnelle j’imagine.
        Alors rappelez moi, toute ces mesures c’étaient pour étaler la courbe n’est ce pas, partant de l’hypothèse: on n’arrêtera pas les contaminations on les étalera dans le temps. Ma question: combien de temps?

      • Kiwixar // 14.08.2020 à 11h29

        Pourquoi tant de défiance envers les autorités et les me*dias? Parce qu’ils ont démontré qu’ils étaient corrompus et malhonnêtes jusqu’au trognon, qu’ils n’oeuvraient pas pour le bien commun. Pourquoi devrait-on les suivre s’ils nous disent de faire ceci ou faire cela.

        • Rémi // 17.08.2020 à 09h29

          Cher kiwixar,

          vous êtes en tord. Nos autoritées ont un travail difficile a accomplir.: Répartir le chiffre d’affaire du vacin a venir. D’ici là il faudra maintenir la peur pour assurer que les gens prennent leur vaccins. Hors de question de réediter H5N1 ou les vilains francais ont refusés de consommer.
          Heureusement avec Macron on sait que tout sera gileadement fait.

  • jmathon // 12.08.2020 à 08h57

    Ça y est,depuis hier la létalité attribuée au covid 19 en France n’est plus la pire du monde hors Yémen (source worldometers.info)
    En dix-neuf jours (du 23 juillet au 11 août) après un quasi doublement du nombre total de tests (d’un peu moins de 3 millions à 5,5 millions)
    Date Cas Décès Létalité
    23 juillet 179 398 30 182 16,82%
    11 août 204 172 30 354 14,87%
    Les cas ont augmenté de 13,80% et les décès de 0,5%
    À la même date la létalité du Royaume-Uni est de 14,91%
    Si la campagne de tests porte des fruits, reste à savoir lesquels. En effet, il conviendra d’attendre encore (au moins une bonne quinzaine de jours) ne serait-ce que pour avoir une véritable idée de la létalité sur la période concernée.

    • jmathon // 13.08.2020 à 08h35

      Ça n’a pas duré, le Royaume Uni ayant vu le total de ses morts revu à la baisse, la létalité attribuée au covid 19 en France reste la plus élevée du monde (or Yemen)
      Pourtant la létalité française avait encore bien baissé dans la seule journée d’hier passant de 14,87% à 14,69% devant désormais l’Italie juste en dessous des 14%.

  • Cloth // 12.08.2020 à 09h20

    [Modéré : merci, corrigé]

  • jean-pierre.georges-pichot // 12.08.2020 à 10h12

    Non. Nous vivons en permanence avec des milliards de virus qui ne nous font pas de mal. Une épidémie, c’est quand il y a des malades. Le gouvernement lui-même dans sa communication a renoncé à justifier ses mesures de contrainte par une épidémie actuelle. Il ne brandit plus que la menace d’un retour de celle qui est terminée.

  • Dypso // 12.08.2020 à 10h14

    La Suède, se débrouille mieux que nous ? Il me semble qu’ils ont eu un taux de mortalité plus important que chez nous.
    Et si on prenais en compte les pays qui ne restreignent pas ou peu les libertés et qui font bien moins bien que nous ? Du genre usa, bresil, RU, alors qu’ils ont eu bien plus de temps pour se préparer ?

  • Jean-Marie // 12.08.2020 à 10h50

    bonjour
    suggestion de lecture : l’avis de ce blogueur
    [Modéré]

    • Cloth // 12.08.2020 à 11h15

      Bof.

      Rien de neuf.

      Et surtout toujours les mêmes arguments.

      Les morts, c’est une partie de la maladie. J’ai l’impression quand même que ce n’est pas si absurde de déclarer qu’il y a quelques situations désagréables entre la personne saine, asymptomatique (qu’elle soit ou non porteuse du virus), et la mort.

    • Kasper // 12.08.2020 à 11h34

      C’est nul. Les 2 premiers paragraphes le donnent à craindre par leur suffisance et leur grossièreté, le reste le confirme. C’est un ramassis d’arguments qui ont été maintes et maintes fois réfutés.

      Il prétend que le Covid ne tue plus. L’article plus haut donne toujours une 10 aine de morts par jour, c’est l’équivalent de la moyenne quotidienne des morts par accident de la route en France en 2019 (3240 morts en tout). Son argument revient à dire que les accidents de la route ne tuent plus, ca en dit long sur la crédibilité du bonhomme…

      Il prétend que l’azitromicine, l’hydroxychloroquine, le zinc… sont des remèdes éprouvés face au Covid. Rien ne le démontre à ce jour. A ce niveau, il pourrait aussi bien recommander le yoga et le bain de siège froid.

      Il prétend que les masques sont dangereux à cause des staphylocoques… Si on ne les tient pas propre, sans doute. C’est plus un problème au niveau de son hygiène alors. Ici au Japon le port du masque au moindre rhume est dans les moeurs depuis longtemps, et il ne provoque aucun problème de santé publique. Qu’on me montre des chirurgiens, des infirmiers qui ont eu des problèmes respiratoires à force de porter un masque pour leur travail.

      Non seulement ce monsieur raconte absolument n’importe quoi, mais l’inanité des arguments, faciles à vérifier, montre qu’il n’a fait aucune recherche, à part répéter ce que disent les gens déjà d’accord avec lui. La morgue insultante des premiers paragraphes est absolument injustifiée.

      • LibEgaFra // 14.08.2020 à 08h44

        Merci pour ces précisions de simple bon sens! Oui, le masque, au Japon et ailleurs en Asie, va de soi. Ici c »est au mieux un instrument de torture, au pis une déclaration de guerre à la liberté individuelle. Sauf que le liberté de chacun s’arrête là où commence celle de l’autre, et en premier la liberté de ne pas être contaminé.

        • calal // 15.08.2020 à 08h39

          « la liberte de ne pas etre contamine? »

          A l’heure des ubereats,de la livraison a domicile et des hikikomori japonais,si vous ne voulez pas etre contamine,vous pouvez choisir un travail a domicile,etre livre a domicile pour tous biens et tous services…

          Mais non,le plus simple c’est d’exiger que les autres fassent davantage d’efforts pour accomoder mon desir de jouir sans contrainte (ou d’etre delivre de l’angoisse de la mort)…Payez un supplement pour ne pas etre contamine…

          • Kasper // 15.08.2020 à 11h27

            – dis papa, c’est quoi l’hypocrisie ?
            – c’est quelqu’un qui, en période d’épidémie, refuse le désagrément mineur d’avoir à porter un masque, dit que ce sont plutôt les autres qui devraient subir le désagrément majeur de rester cloîtrés chez eux pour lui permettre de circuler comme bon lui semble, et par dessus le marché les accuse de vouloir juste « jouir sans contrainte »…

            • calal // 15.08.2020 à 11h48

              perso je porte le masque mais je ne fais pas chier ceux qui n’en portent pas. Je ne les colle pas non plus d’ailleurs. Etant un rural, je n’ai pas de probleme de place pour mettre de la distance entre les ennuis et moi.

              ps si vous ne voulez pas etre contamine dans le metro,prenez le velo ou marchez a pied. Ben oui,c’est plus long…des solutions autres que de reclamer plus de police et de lois ,y en a…

            • LibEgaFra // 16.08.2020 à 09h01

              « perso je porte le masque mais je ne fais pas chier ceux qui n’en portent pas.  »

              Ce sont ceux qui ne portent pas le masque qui font « chier » les autres. N’inversons pas les rôles. Au début du confinement, alors que j’étais presque le seul à porter un masque, trois débiles (20-30 ans) en me voyant se sont mis à tousser bruyamment. Tout est dit d’une certaine mentalité. Un tel comportement est inimaginable dans d’autres pays.

          • LibEgaFra // 16.08.2020 à 08h51

            « Mais non,le plus simple c’est d’exiger que les autres fassent davantage d’efforts pour accomoder mon desir de jouir sans contrainte  »

            Sophisme. Au lieu de me prêter des intentions qui ne sont pas les miennes, vous auriez pu me demander des précisions. Mais non, il es plus simple de passer en mode accusatoire. Mais pas de chance, je n’ « exige » des autres rien que je ne fasse moi-même: porter un masque (et personnellement pas seulement un masque…) et garder la plus grande distance possible avec les autres.

            Et oui, j’ai l’intention de jouir de la vie le plus longtemps possible dans les meilleures conditions possibles. Pas vous?

            « (ou d’etre delivre de l’angoisse de la mort)… »

            Encore un sophisme (attribuer à l’autre des pensées qu’il n’a pas). Qu’est-ce que c’est cette angoisse?

            Et non vous n’êtes pas libre de contaminer. Par analogie avec le sida il devrait être possible de condamner les malades qui exposent volontairement les autres et leurs transmettent l’agent pathogène.

            • Rémi // 17.08.2020 à 09h40

              Achille avait le choix entre une vie glorieuse et courte ou une vie longue mais annonyme.
              On connais son choix.
              Notre société devient malade de la peur de la mort. Ce serait excusable face a un virusqui tue 40% de la population.
              Pour 2% avec surtout de la mortalité anticipée, je me pose des questions.

      • RC // 20.08.2020 à 08h29

        Mais si, Kasper, mais si, Azitromicine plus Hydroxychloroquine « sont des remèdes éprouvés face au Covid » ! Les statistiques le démontrent, là où il n’y a pas une volonté de caricaturer et de masquer les résultats.
        https://youtu.be/jkLtPq5-e_k
        et
        https://youtu.be/og7doP37AI8
        Jusqu’à présent, la communication a semblé l’emporter sur les faits de terrain. Petit à petit, les vérités se font jour, même si de puissants intérêts contraires s’efforcent de les étouffer.
        Mais ne rêvons pas, l’oligarchie du déshonneur et ses zélés serviteurs mainstream ne sont pas près de reconnaître que les faits contredisent leurs propos…

  • Kasper // 12.08.2020 à 11h50

    Bonus: l’argument des contaminations intra familiales, soit disant facilitées par le confinement 🤦
    Est ce à dire qu’il a fallu le confinement pour que les gens qui habitent ensemble se croisent, passe du temps les uns avec les autres, genre dîner, regarder la tv, discuter… ? Ces contaminations auraient eu lieu de toute façon. (Le confinement étant à distinguer du fait de renvoyer chez eux sans les isoler les gens infectés)

    A ce niveau la, il n’y a pas réfléchi 5 secondes. Il ne fait que régurgiter ce qu’il a lu sur Facebook.

    • LibEgaFra // 14.08.2020 à 08h51

      Témoignage d’un ami qui a vécu confiné pendant jours avec sa femme malade du virus avant hospitalisation et « asymptomatique »: refus des tests pour détecter le virus, car asymptomatique… et plusieurs mois plus tard, recherche d’anticorps: négatif!

      Vous avez raison, le bourrage de crânes est un effet secondaire du virus qui a contaminé les esprits et non les corps.

  • Cloth // 12.08.2020 à 13h39

    C’est marqué, 51% sont asymptomatique, donc 49% sont malades.

  • Thomas // 12.08.2020 à 15h55

    Si on cherche toujours à arriver à une immunité de groupe, il vaudrait mieux que le groupe immunisé (donc malade) soit la frange la plus jeune de la population, pour lesquels semble-t-il la maladie est moins grave (mais avec des séquelles? on ne sait pas encore précisemment?).

    La situation que vous décrivez dans cette article, avec des 19-24 ans qui respectent beaucoup moins les précautions sanitaires, correspond à peu près à ce scénario.

  • grumly // 12.08.2020 à 16h16

    Sur le site de santé publique France le taux de positivité des tests est de 2,1%, à voir si c’est une valeur bruitée ou pas.

    En écoutant les responsables parler à la télé, j’ai l’impression que la crise est gérée uniquement par le ministère de l’Intérieur et le 1er ministre, que le ministère de la Santé est complètement court-circuité, tout comme les avis médicaux d’ailleurs. Le masque risque d’être obligatoire à l’extérieur sur décision d’un ministre alors que les avis médicaux disent que les contaminations se font en intérieur.

    Il faudrait que les médias arrêter de mélanger distanciation physique et sociale. Les contaminations se font quand les gens rencontrent des gens qu’ils ne voient pas souvent. Ce qu’il faut à mon avis c’est réduire les réunions avec des gens qu’on voit peut, y compris les amis et la famille. Se distancier socialement en plus de physiquement.

    • Cloth // 12.08.2020 à 18h46

      Il y a une note pour le taux de positivité, indiquant que c’est la version moyennée sur 7 jours qui est fournie.

      On peut voir la courbe sur geodes.

  • Igor // 13.08.2020 à 17h02

    Je n’arrive pas à comprendre les graphiques et courbes proposées :
    La première : nouveaux cas quotidien en France au jour le jour il s’agit bien des cas positifs détectés par jour fonction des tests pratiqués par jour? ce qui ferait environ 0.5 pour cent de la population positive? La figure 8a nous indique un maxi d’environ 45 cas pour 100 000 par jour.
    Admissions quotidiennes en France à l’hôpital pour covid , sur les 30 derniers jours environs , 95 par jour soit depuis un mois un total de 30×95 = 2850 maxi et on suppose que l’hospitalisation dure 30 jours on ne serait pas plus proche de 15 jours?
    Admissions quotidiennes en réanimation pour Covid, moyenne 8 par jour donc au maxi si on les garde 30 jours en réanimation ce qui serait étonnant : 240 en réanimation
    Nombre de personnes hospitalisés en France pour Covid au 8 août : environ 5000 ??? mais seulement 2850 maxi admises??
    Nombre de personnes en réanimation en France pour Covid au 8 août : 400 personnes, sur 30 jours maxi 240?? La réanimation dur donc plus de deux mois?
    Est ce que quelqu’un pourrait il m’expliquer ces différences ??

  • Cotyle // 13.08.2020 à 23h10

    – Actuellement, moins de 10 morts/j … dont des personnes ayant de nombreux facteurs de comorbidité… C’est vrai ou c’est pas vrai ?
    – Du 1er mars au 20/07/20, l’Insee annonce : source :
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854
    Un pic de décès du 16/03 au 30/4 avec un sommet à 900 morts début avril, par rapport aux décès attendus… C’est vrai ou c’est pas vrai ?
    – Actuellement, (toujours Insee), moins de morts qu’attendu comparé aux années précédentes … C’est vrai ou c’est pas vrai ?
    Cela pourrait s’expliquer par le fait que la Covid a raccourci la vie de pauvres gens de quelques semaines.
    – l’OMS (Dr Maria Von Kerkhove) annonce un taux de mortalité de 0,6 % (sachant que la grippe = 0,3%) … C’est vrai ou c’est pas vrai ?
    – Maintenant, on peut toujours voir les courbes des nouveaux contaminés …mais faudrait-il les comparer avec le nombre croissant de tests effectués !! C’est vrai ou c’est …………………

    • Cloth // 15.08.2020 à 14h21

      À propos des morts moins nombreux que les années précédentes, le lien que vous donnez permet de conclure d’attendre les chiffres définitifs au lieu de commenter au jour le jour.

      « Entre le 1er mai et le 20 juillet 2020, 123 104 décès sont enregistrés en France à la date du 31 juillet, soit 3 % de moins qu’en 2019 et 1 % de moins qu’en 2018. Ce nombre est toutefois encore provisoire et sera révisé à la hausse dans les prochaines semaines.

      Ainsi, sur la période allant du 1er mai au 29 juin, le nombre de décès qui était de 91 852 lors de la diffusion du 10 juillet est revu à la hausse pour s’établir à 93 336 à la date du 31 juillet, soit une révision de + 1,6 %. La baisse qui était estimée à – 2 % sur la période du 1er mai au 29 juin 2020 comparativement à la même période de 2019, est donc révisée à 0 %. »

      Une baisse de 0% de la mortalité entre le 1er mai et le 29 juin, c’est assez faible pour éviter toute conclusion scabreuse.

      Et puis un peu de lecture sur les fameux morts qui seraient bien mort d’autre chose dans l’année https://www.les-crises.fr/coronavirus-13-annees-de-vie-perdues-en-moyenne-pour-les-personnes-decedees-du-covid-19-selon-une-etude/

      Et pour les nombres de contaminés :
      Si c’était juste une mécanique du nombre croissant de test, le taux de positivité serait identique, or il ne fait qu’augmenter !
      Si les asymptomatiques avait un véritable rôle dans ces détections, il y aurait une forte hausse de la proportion d’asymptomatiques parmi les positifs. Or on est toujours autour de 50%.

  • François78 // 15.08.2020 à 00h28

    Je m’abstiendrai de tout commentaire déplacé sauf que :
    – c’est bien d’avoir réintroduit ce billet
    – le billet en soi (son contenu) est excellent et au dessus de toute critique.

    • Ovuef2r // 15.08.2020 à 05h53

      Sans répondre sur le fond, il y a tant d’avis divergents, l’usage immodéré du mot « cluster » finit par me donner des boutons. Autant il a sa place en informatique, autant il est déplacé pour parler de foyers infectieux. Il donne un ton pédant des temps modernes qui, pourtant, me rappelle Molière et ses Diafoirus.

  • RC // 15.08.2020 à 05h11

    « l’épidémie de décès n’a pas pu être complètement éradiquée en France et en Italie » (sic).
    Cette épidémie qui remonte à Adam et Ève, n’est pas près de s’améliorer !
    Plus grave, nous communique un groupe d’experts, plus le nombre d’humains progresse sur la planète bleue, plus le nombre de décès s’accroît. Sûrement parce que ces humains ne respectent pas les «gestes-barrières»…
    Tous à vos masques.

  • Raoul // 15.08.2020 à 07h12

    Une épidémie ou une pandémie se mesure par le nombre de décès non de cas. Il est donc curieux de parler d’épidémie de cas, qui plus est pour la majorité asymptomatique ou paucisymptomatique. Mais soit. Est-ce une mauvaise chose ? Il faut évidemment protéger les personnes à risque (de complication et de décès) mais sinon, la circulation du virus permet de parvenir plus vite à une immunité collective. Eléments à prendre en compte les tests PCR ne font pas de différence entre le virus vivant ou mort – présent chez des personnes infectées au printemps. Il faudrait alors généraliser les tests sérologiques pour les cas détectés afin de faire la part des choses (et ne pas mettre en quarantaine une personne immunisée).

  • Alain // 15.08.2020 à 12h14

    Cela prouve que la population – contrairement aux politiques et « experts » – ont bien compris la nature du problème: il faut protéger les seniors mais les jeunes peuvent vivre plus normalement, j’ai lu que seuls 10% des positifs avaient plus de 60 ans.

    Il y a aussi une thèse – tirées de ce qui se passe avec pas mal d’autres maladies – voulant que l’organisme résiste mieux en été du fait du mode de vie plus aéré et de la température supérieure. Dans ce cas il est préférable de laisser le virus circuler pour qu’il y ait plus de personnes immunisées tant que leur organisme est plus résistant. On pourrait se mordre les doigts à l’automne en retrouvant un taux d’hospitalisation plus important par rapport au taux d’infection

  • Fabrice // 15.08.2020 à 19h41

    Ce qu’il serait intéressant au lieux de vouloir absolument mettre un masque en dehors c’est de rappeler que le danger vient des lieux clos ou le niveau de contamination finit par atteindre un seuil dangereux distanciation, masques ou pas.

    C’est dans un endroit clos non aéré que le niveau grimpe de manière drastique, le risque va venir du retour au travail des personnes qui travaillent en openspace, sans renouvellement de l’air.

    Le gouvernement devrait inciter à donner aux entreprises des mesures rapidement plutôt que de sanctionner des bougres dans la rue, le seul intérêt c’est de faire marcher le tiroir caisse des amendes mais sûrement pas une quelconque amélioration du niveau de contamination, ils provoquent juste un clivage inutile de la population.

    https://www.facebook.com/quoidenewstv/videos/922995631552653/

  • Jean Paul B. // 16.08.2020 à 12h50

    Bonjour,
    concernant notre pays les chiffres des infectés et des décédés de la Covid-19 que nous communiquent les autorités sont-ils fiables à 100%?
    Merci.

  • amoureux de la langue // 16.08.2020 à 23h26

    Le nombre d’hospitalisations nouvelles est en augmentation. La baisse avait été constante jusqu’à atteindre un plancher à mi-juillet avec environ 600 nouvelles hospitalisations par semaine. Depuis, le chiffre augmente, et dépasse les 1000 pour la semaine écoulée, soit le niveau de début juin.
    Or, en matière de contagion, la croissance n’est pas linéaire, mais exponentielle, ce qui signifie qu’au rythme actuel on aboutira certainement en peu de mois à de fortes tensions sur le système hospitalier et à des problèmes graves en EHPAD.

    Personnes vulnérables, attendons-nous à ce que le reconfinement s’impose, légalement, ou par simple prudence.

    • VVR // 17.08.2020 à 17h42

      +73% par rapport a la mi juillet (+53% lissé sur une semaine), mais d’après GEODES le nombre de personnes hospitalisées n’augmente pas pour autant et continue sa lente décrue, ce qui pourrait indiquer des hospitalisation plus courtes. J’ai du mal a voir l’apocalypse arriver dans ces chiffres.

      • amoureux de la langue // 17.08.2020 à 21h51

        suite de la précédente réponse

        Lu sur le monde.fr. de ce jour : d’après Santé Publique France, ce lundi 17 août, le nombre de patients hospitalisés a augmenté de 65 en vingt-quatre heures pour atteindre 4 925, sa troisième hausse quotidienne consécutive.

        Les derniers chiffres contredisent l’analyse de VVR (17/08 à 17 h 42). Inutile de spéculer sur la durée des observations ou sur un effet retard quelconque.

        Je maintiens donc mon point de vue du 16/08 et attire particulièrement sur le caractère exponentiel de la courbe des nouvelles hospitalisations, qui se traduisent par une forte accélération à partir de chiffres de départ faibles.

        • VVR // 18.08.2020 à 11h29

          Pour les 2 jours qui précédent c’est une hausse +29 puis +3 . Quand le 11 / 12 / 13 / 14 on a eut respectivement -33, -121, -26, -36. Par nature, les chiffre au jour le jour sont bruités et un +65 isolé ne veux rien dire, surtout un lundi: tous les weekend, lundi inclus, ont une baisse moins marquée, et périodiquement il y a une légère hausse. Il est vrais que c’est la plus forte hausse depuis Avril, mais ce sont toujours des chiffres trés faibles.

  • amoureux de la langue // 17.08.2020 à 19h58

    Le fait que le nombre de personnes hospitalisées continue de décroître malgré la hausse des entrées peut simplement traduire un effet retard du fait que les très nombreuses entrées de la période précédente continuent de sortir des hôpitaux.
    Votre « optimisme » résulte peut-être d’une non prise en compte du caractère exponentiel de la contagion qui se reflète nécessairement dans les nombres d’entrées.

    • RC // 20.08.2020 à 09h28

      On peut faire dire aux chiffres ce que l’on veut. Surtout lorsque le référentiel diffère d’une comparaison à l’autre.
      En attendant, il est intéressant de constater ce que l’INSEE nous dit des courbes de mortalité quotidienne 2020 vs 2019…
      https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854
      Les discours apocalyptiques de la petite oligarchie régnant sur la santé publique, complaisamment relayés par les médias mainstream, sont à sérieusement relativiser !

      Une fois encore, le public est face à une somme d’informations contradictoires. La réalité est parfois contradictoire mais, là, on a affaire à des gens qui se moquent du monde en brouillant délibérément les informations – voire en mentant effrontément – alors qu’il est de leur responsabilité (gouvernants autant que médias) de délivrer une information claire et véridique auprès des citoyens.
      L’information, dégradée en « communication », est instrumentalisée au profit d’intérêts politiciens et d’intérêts financiers (les deux souvent confondus…).
      Comment ces mêmes citoyens ne pourraient-ils pas être désorientés, pour ne pas dire pire, lorsqu’on ne peut plus faire confiance à la parole publique, même quand celle-ci prétend donner l’heure…

  • Lindaskath // 24.08.2020 à 05h12

    ManPlus – le meilleur remede contre la puissance du fer – https://kshop5.pro/W3Pp3m/

  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications