Les Crises Les Crises
12.mars.202012.3.2020
Article LesCrises

Comparaison de la mortalité par âge de la grippe et du Coronavirus Covid-19 (+ boycott des municipales), par Olivier Berruyer

Merci 1584
J'envoie

Comme on compare souvent la mortalité de la grippe et du coronavirus Covid-19, nous vous proposons ce graphique les comparant par âge (source : Business Insider, signalé par Paul Jorion.) :

On voit donc que le coronavirus représente une létalité bien supérieure (expliquée aussi en partie par l’existence d’un vaccin contre la grippe), sachant qu’il a une contagiosité au moins équivalente à celle de la grippe (vous aurez noté que 1% des députés et 3% du gouvernement sont déjà contaminés…).

Les données sont issues d’épidémies aux Etats-Unis pour la grippe et pour la Chine pour le Covid-19. Dans ce derniers cas, les chiffres sont bien sûr provisoires et seront revus au fil du temps.

Rappelons enfin qu’il n’y a à ce jour pas de traitement ayant montré une nette efficacité sur le coronavirus (mais de nombreuses études scientifiques sont en cours).

Les chiffres chinois sont globalement cohérents avec les ratios observés actuellement (par exemple en Italie : 463 morts sur 9 172 cas (5 %)), sachant que 2 phénomènes contraires jouent : 1/ l’effet retard : comme la mort survient plusieurs jours après l’apparition des symptômes et le test, les 463 morts ne sont qu’une partie des morts liées aux 9172 cas qui n’étaient que 4 636 il y a 3 jours par exemple 2/ mais les 9 172 cas ne correspondent pas non plus à tous les malades, qu’il devient désormais difficile de tester tous quand le symptômes sont très légers (seule la Corée du Sud a continué à la faire avec près de 200 000 test). Enfin, pour ce dernier point, rappelons que ce n’est pas tant la létalité individuelle qui est importante en soit (Ebola est terriblement supérieur par exemple) mais le produit de la mortalité par la prévalence (la proportion de la population touchée ; très faible avec Ebola par exemple).

 

En conclusion, le Covid-19 représente donc un important danger potentiel, principalement pour les plus de 50/60 ans, expliquant les mesures drastiques prises en Chine ou en Italie ; mais la bonne nouvelle est qu’on ne fait pas grand chose pour limiter la grippe alors que des mesures sont prises contre le Covid 19, comme en Italie où le gouvernement a enfin pris la mesure du danger (source).

En revanche, le gouvernement français persiste à ne pas être à la hauteur, le maintien des élections dimanche, qui pourraient parfaitement être reportées de 6 mois, traduisant une obstination dans l’erreur criminelle (mise en danger de la vie d’autrui).

Je vous renvoie vers la lettre édifiante du Premier Ministre aux maires, montrant à quel point ce gouvernement est hors de la réalité, avec au menu marquage au sol, affichettes sur les gestes barrières, réflexions en cours sur les stylos et problèmes pour identifier les électeurs portant des masques :

Notre gouvernement ayant à l’évidence renoncé à nous protéger, je vous recommande donc très fortement de NE PAS ALLER VOTER DIMANCHE, pour ne pas vous mettre en danger si vous avez plus de 50/60 ans, et de ne pas mettre vos proches ou d’autres personnes de cet âge en danger en participant à l’extension de l’épidémie.

Et pour bien comprendre l’enjeu, je vais vous raconter le drame survenu dans l’EHPAD de Kirkland, à King County dans la région de Seattle aux Etats-Unis, où le virus a été introduit auprès des personnes âgées de l’établissement. Nous pouvons dès lors avoir une très bonne vision des dégâts de ce virus sur les malades fragiles.

Il y avait 120 seniors dans l’établissement au moment de l’introduction. (source)

54 résidents ont été hospitalisés (et 70 infirmières) ; 31 résidents sont positifs au coronavirus, 19 sont en attente des résultats.

25 infirmières ont également eu des symptômes.

Et au final :

 

19 patients sont décédés, soit un taux de létalité de 30 à 40%…

Cela montre bien le danger pour les principales victimes : les personnes âgées…

Olivier Berruyer

Commentaire recommandé

Kiwixar // 10.03.2020 à 11h55

Le gros problème de la vitamine C, c’est que (1) ce n’est pas assez cher (2) ce n’est pas brevetable.
On ne peut donc pas la considérer SCIENTIFIQUEMENT comme une bonne solution thérapeutique en zone capitali$te.

237 réactions et commentaires

  • Zenobie // 10.03.2020 à 10h08

    Concernant le vote aux municipales, ne peut-on aussi privilégier les procurations ?

      +0

    Alerter
    • chris51350 // 10.03.2020 à 10h18

      Et qui ira au Bureau de vote avec les procurations ?

        +15

      Alerter
      • oliwdm // 10.03.2020 à 10h54

        Les directeurs d’EHPAD sont habilités apparemment depuis une circulaire d’hier

          +7

        Alerter
        • Alfred // 10.03.2020 à 11h48

          Autant dire que la fiabilité de ces elections est quasi nulle. Cela ne coute rien de les reporter de six mois. Ne pas les reporter et « adapter » permet de maximiser la fraude. Opportunistes et sans scrupules.

            +48

          Alerter
          • Emmanuel Florac // 11.03.2020 à 22h57

            En tant que candidat aux municipales et ayant travaillé énormément pour cela depuis des mois, je peux vous assurer au contraire que le coût serait immense, et le gâchis monumental.

              +3

            Alerter
            • ektin // 12.03.2020 à 00h26

              Et le coût en vies humaines, ça compte pas devant ton énorme travail et ce « gâchis » (de quoi d’ailleurs ?) . Les plus enclins à aller voter coute que coute, ce sont les seniors parce qu’on leur a toujours seriné que c’était leur « devoir »; ce sont donc leurs vies dont micron et toi proposez de faire l’économie. [modéré]

                +13

              Alerter
            • manuel // 12.03.2020 à 14h20

              reporter de 3 mois ne gâchera rien et permettra d’être plus clair au moment du vote. Le gâchis viendra plutôt d’une épidémie non contrôlée.

                +7

              Alerter
            • keuta // 16.03.2020 à 10h07

              J’ai travaillé pour ça pendant X mois, gniagniagnia, et on va mettre 1 mois pour mettre en place les nouvelles équipes alors qu’on a besoin MAINTENANT de toute la puissance publique.
              Moi, ma gueule, vous êtes aussi détestable que les gens qui vont boire des coups sur les quais.

                +1

              Alerter
      • Christophe // 10.03.2020 à 12h08

        Qui portera les procurations? envoyons un.e jeune !

          +5

        Alerter
        • Narm // 11.03.2020 à 00h54

          c’est une procuration par personne

          j’étoffe, j’étoffe

            +0

          Alerter
    • ektin // 12.03.2020 à 00h29

      C’est peut-être vrai, mais ce médoc ne rapporte que 3 sous, donc …. question suivante .

        +3

      Alerter
    • gracques // 12.03.2020 à 19h41

      Mouai et aucun pays ne l’utilise en masse et l’OMS s’affole , moi ‘je veux bien , mais la il est vraiment isolé .

        +1

      Alerter
    • Goubliboulga // 14.03.2020 à 09h58

      Didier Raoult c’est pas celui qui dans une vidéo du 21 janvier affirmait qu’on n’entendrait bientôt plus parler de ce virus et le compare encore dans une vidéo du 9 mars à une grippe?

        +0

      Alerter
  • Dami1 // 10.03.2020 à 10h16

    C est quand même fou, on sait que les personnes âgées sont les plus vulnérables. Mais fort heureusement, en cas d épidémie, elles sont les plus isolées.
    On sait aussi que ce sont ces mêmes personnes qui vont le plus voter d’habitude.
    On va donc les « sortir » d’un isolement vivement recommandable.
    Beau paradoxe…

      +35

    Alerter
    • benoi31 // 10.03.2020 à 18h12

      Bonjour,

      Je me permets encore une fois de mentionner (c’est une erreur récurrente) :
      – COVID-19 c’est le nom de la maladie (« COrona VIrus Disease »)
      – SARS-COV-2 ou 19-nCOV est le nom du virus

      C’est comme confondre VIH (« Virus de l’Immunodéficience Humaine) et SIDA (Syndrôme d’ImmunoDéficience Acquise)

        +15

      Alerter
    • Yann // 11.03.2020 à 10h13

      Que 15% à 20% des vieux crèvent, c’est bon pour l’économie, moins de pensions de retraites à payer. Ce gouvernement sait lire une statistique, temps que çà ne touche pas les gens qui sont productifs, tout va bien. Pour les Djeuneces c’est le top, ils aiment pas les boomers, ils vont donc pouvoir hériter de leurs aïeux et vont pouvoir s’éclater avec ce pognon de dingue, parait-il, spolié à leur génération. Génération 20 à 45 ans, consommateurs invétérés égoïstes, enfants du capitalisme forcené qui ne laisserons rien à leurs propres enfants.

        +9

      Alerter
      • Warza // 11.03.2020 à 11h30

        ??? Vos généralisations n’ont aucun sens.

          +10

        Alerter
      • Patrick // 11.03.2020 à 15h09

        ça s’appelle la réforme des retraites … volet financement.

          +3

        Alerter
      • keuta // 12.03.2020 à 00h06

        Les vieux c’est l’électorat du gouvernement, ça m’étonnerait qu’ils les laissent sciemment mourir

          +2

        Alerter
      • Heink // 12.03.2020 à 03h38

        Oui, pour les partisans du NOM, une pandémie a l’avantage de décimer sans toucher aux infrastructures. Ainsi, les rejetons des élites pourront avoir les richesses et les outils de production intacts une fois la majorité des gueux éradiquée. Ceux qui resteront, les jeunes débiles qui regardent Hanouna et postent des selfies de leurs seins ou leurs biceps sur Insta, pourront facilement être manipulés et soumis, esclavagisés, pucés, sans argent liquide (un truc de vieux!). Sans plus aucune liberté.
        Regardez les journaux économiques : c’est hallucinant le nombre de CEO qui ont démissionné ces dernières semaines. Ils sont tous partis se planquer dans leurs bunkers… Regardez la chaîne you tube « lasts messages » que je suis depuis des semaines. Il y a des compilations de ce qui se passe vraiment. C’est la cata en Chine, en Iran… Enfin, avec l’Italie, on commence à avoir les vrais chiffres on est aujourd’hui 12 mars à plus de 40% de létalité, et ce chiffre va très vite grimper davantage car il n’y a pas suffisamment de matériel pour oxygéner tout le monde. Ils vont abandonner les plus faibles à leur sort… C’est la guerre. D’ailleurs, Di Ping l’a également dit dans ces termes.

          +3

        Alerter
  • Hugo // 10.03.2020 à 10h20

    En Mai 1902, le gouverneur de Martinique refuse d’évacuer la ville de Saint Pierre menacé par une éruption pour ne pas annuler le second tour des législatives, bilan: 30 000 morts.

      +64

    Alerter
    • Fritz // 10.03.2020 à 10h33

      Justice immanente ou transcendante, ledit gouverneur, Louis Mouttet, a disparu dans la catastrophe.
      Concernant les municipales de dimanche prochain, un élément à prendre en compte : les personnes âgées sont surreprésentées chez les électeurs qui vont aux bureaux de vote.

        +21

      Alerter
      • Emmanuel Florac // 11.03.2020 à 22h59

        Elles sont aussi surreprésentées parmi les votants de droite et LREM, c’est donc une excellente nouvelle à gauche 🙂

          +0

        Alerter
        • Heink // 12.03.2020 à 03h41

          C’est pour ça que Macron a autorisé en urgence les directeurs D’EHPAD à établir les procurations… Il veut préserver son électorat déjà très clairsemé.

            +4

          Alerter
    • Julien // 10.03.2020 à 15h35

      Ou comment prendre un événement qui n’a rien à voir pour justifier on ne sait quoi ! C’est comme quand on ressort l’histoire de la ceinture de sécurité qu’on ne mettait pas avant et qu’on mets maintenant … faut arrêtez les analogies douteuses !

        +4

      Alerter
  • Glaucetas // 10.03.2020 à 10h24

    En Chine ils utilisent la vitamine C à très haute dose pour soigner les cas critique avec de très bons resultats
    https://m.youtube.com/watch?v=6-elCYFhqJs
    Ils conseillent de prendre un gramme par jour pour s’en prémunir

      +17

    Alerter
    • Jean-Do // 10.03.2020 à 11h23

      Hoax habituel auquel la réponse est simple : si la vitamine C était efficace contre les virus, ça se saurait et se prouverait facilement sur une paillasse de biologiste.

      Seules les autorités politique de Shanghai le recommandent. Ce ne sont pas des scientifiques ni même « les chinois ». Une réponse en vidéo https://information.tv5monde.com/video/covid-19-fenouil-vitamine-cocaine-sont-ils-vraiment-des-remedes-efficaces-vrai-dire

      Les autres mentions de cet usage sont des positions marginales sur YouTube, FB et Reddit qui contredisent l’immense majorité des praticiens et scientifiques.

        +10

      Alerter
    • Kiwixar // 10.03.2020 à 11h55

      Le gros problème de la vitamine C, c’est que (1) ce n’est pas assez cher (2) ce n’est pas brevetable.
      On ne peut donc pas la considérer SCIENTIFIQUEMENT comme une bonne solution thérapeutique en zone capitali$te.

        +76

      Alerter
      • Glaucetas // 10.03.2020 à 12h34

        C’est exactement ça
        Je ne me suis jamais intéressé à ça avant cette crise et j’ai pu remarquer que tout est fait pour decrédibiliser les bienfaits d’un produit aussi simple que le vitamine C

        J’ai appris aussi que l’homme, les singes et les saumons sont les seules espèces à ne pas produire de vitamine C en quantité suffisante
        Toutes les autres espèces en produisent jusqu’à 5g quand leur système immunitaire est attaqué

          +15

        Alerter
      • marc // 10.03.2020 à 15h08

        attention, les bonnes vitamines c sont efficaces mais chères, comme la liposomale et l’ester-c
        la vitamine c bas de gamme est certes bon marché mais mal assimilée par le corps, et si on en prend trop on a des problèmes de digestion entre autres
        et il faut se méfier des bas de gammes se prenant pour des hauts de gamme : « vitamine c à base de cerise » écrit devant, « extrait de cerise 1%, vit c de synthèse 99% » écrit derriere…

          +10

        Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 10.03.2020 à 19h47

        @Kiwirar

        Je rebondis sur votre propos. Je me souviens d’un reportage sur Arte il y a une quinzaine d’années environ. C’était sur « Big Pharma ». Au milieu du reportage sur l’industrie du médicament, on pouvait entendre les propos d’un chercheur de haut niveau visiblement soucieux et fataliste qui avait trouvé à l’époque un moyen de résorber en différentes étapes la tumeur du sein chez les femmes. D’énorme au départ, la tumeur décroissait pour se résorber complètement et disparaitre tout à fait. Conclusion : Sa trouvaille n’avait pas eu l’heur de plaire au service commercial de son entreprise car même du point de vue du marché planétaire, sa technique et son traitement médicamenteux n’était pas assez rentable. Il fut donc abandonné et plus personne n’en parla.

          +14

        Alerter
        • Kiwixar // 10.03.2020 à 21h52

          Il y a 2 sciences en confrontation : la science médicale (dure) et la sociologie (science molle), notamment celle étudiant l’attrait des chercheurs et des labos pour le pognon. Dans notre société, la science molle de l’attrait pour le pognon est devenue prévalente sur les sciences dures.

            +15

          Alerter
          • pierrrefiala@gmail.com // 11.03.2020 à 11h08

            L’opposition scientiste entre sciences dure et molle date un peu, d’autant que la science n’est pas une science dure, vu toute la partie clinique et son imbrication avec des industries du profit.
            Les data et l’informatisation reconfigure les SHS et les sciences dites molles, pas toujours pour le progrès scientifique d’ailleurs.

              +0

            Alerter
          • Séraphim // 12.03.2020 à 06h23

            « La médecine est un art et non une science exacte et rationnelle. Elle utilise les connaissances biologiques pour essayer d’expliquer et de comprendre les « étiologies » des troubles observés chez une personne… » Wikiversite

              +0

            Alerter
      • Patrick // 11.03.2020 à 15h12

        et sûrement produite en Chine comme la plupart de ces principes tombés dans le domaine public et qu’il faut produire pas cher.
        en Chine ? vous avez dit en Chine ? zut alors

          +5

        Alerter
      • océan de sagesse // 12.03.2020 à 08h35

        le gros probleme d internet c est le complotisme des sans dents des forums

          +0

        Alerter
  • Patrick-Louis // 10.03.2020 à 10h29

    Ne pas aller voter pour ne pas choper un virus. Mais vous avez autant de risques en allant faire vos courses au supermarché ou en allant chercher un colis à la poste. Et beaucoup plus de risques en prenant le RER aux heures de pointe. Cette recommandation n’est donc pas sérieuse, d’autant que les chiffres que vous indiquez ne sont pas corroborés par le professeur Raoult du CHU de Marseille, considéré comme l’un des plus grands virologues au monde.
    https://www.youtube.com/watch?v=pb8Q1yr2cjo
    Vous cédez à la panique, comme les marchés financiers. Mais eux, ont de bonnes raisons, en raison de l’arrêt des usines en Chine et bientôt en Italie.
    Le virus n’est pas le problème, mais sa gestion en mode panique.

      +53

    Alerter
    • Glaucetas // 10.03.2020 à 10h45

      Voici les effets secondaire du remède miracle de Raoult :

      Affections du système immunitaire :

      ·Fréquent : réactions anaphylactiques ou anaphylactoïdes (incluant angioedème).

      Affections gastro-intestinales :

      ·Très fréquent: possibilité d’intolérance gastro-intestinale modérée incluant nausées, vomissements (cédant généralement lors de la poursuite du traitement), diarrhées.

      Affections hépatobiliaires:

      ·Très rare: élévation des enzymes hépatiques ou d’hépatite survenant notamment chez les patients porteurs d’une porphyrie cutanée tardive

      Affections hématologiques et du système lymphatique:

      ·Très rare: modifications de la formule sanguine à type de neutropénie, agranulocytose, thrombopénie.

      ·Fréquence indéterminée : anémie hémolytique chez les patients ayant un déficit en G6PD traités concomitamment avec d’autres médicaments provoquant une hémolyse

      Troubles psychiatriques:

      ·Très fréquent : insomnies.

      ·Fréquent : dépression.

      ·Rare : agitation, anxiété, agressivité, troubles du sommeil, confusion, hallucination.

      ·Très rares : épisodes psychotiques.

      ·Fréquence indéterminée : comportement suicidaire.

      Troubles du système nerveux:

      ·Très fréquent : céphalées.

      ·Fréquent : étourdissements.

      ·Rare : neuropathies à dose élevée (polynévrites).

      ·Très rare : convulsions (voir rubrique Mises en garde et précautions d’emploi).

      ·Fréquence indéterminée : troubles extrapyramidaux aigus (tels que dystonie, dyskinésie, protrusion de la langue, torticolis)

        +8

      Alerter
      • Glaucetas // 10.03.2020 à 10h45

        Suite :

        Effets oculaires:

        ·Fréquent: troubles de l’accommodation, vision floue.

        ·Rare: opacités cornéennes lors de traitement prolongé (régressant à l’arrêt du traitement).

        ·Fréquence indéterminée: D’exceptionnels cas de rétinopathies liées à l’accumulation de chloroquine et pouvant conduire à des lésions irréversibles de la macula, ont été décrits chez des patients recevant un traitement au long cours (voir rubrique Mises en garde et précautions d’emploi). Des cas de maculopathie et dégénérescence maculaire pouvant être irréversibles ont été rapportées. Les formes précoces des atteintes rétiniennes semblent être réversibles à l’arrêt de la chloroquine.

        Atteintes de l’oreille et du labyrinthe :

        ·Très rare : acouphènes, hypoacousie, surdité.

        Effets cutanéo-muqueux :

        ·Très fréquent : prurit.

        ·Fréquent: éruption cutanée.

        ·Rare: troubles de la pigmentation (pigmentation ardoisée des ongles et des muqueuses); exacerbation d’un psoriasis (régressant à l’arrêt du traitement), alopécie.

        ·Fréquence indéterminée: Des réactions médicamenteuses avec éosinophilie et symptômes systémiques (Syndrome de DRESS ; voir rubrique Mises en garde et précautions d’emploi), des cas de dermite exfoliatrice, d’érythème polymorphe, de syndrome de Stevens-Johnson et de syndrome de Lyell, des cas de photosensibilité ont été exceptionnellement rapportées.

          +7

        Alerter
        • Glaucetas // 10.03.2020 à 10h46

          Suite :

          Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales :

          ·Des pneumonies à éosinophiles ont été exceptionnellement rapportées.

          Atteintes musculo-squelettiques et systémiques :

          ·Rare : myopathie à dose élevée.

          Affections cardiaques:

          ·Rare : cardiomyopathie

          ·Fréquence indéterminée : troubles du rythme cardiaque (bloc auriculo-ventriculaire, allongement de l’intervalle QT), torsades de pointe, tachycardie ventriculaire, fibrillation ventriculaire) ont été rapportés aux doses thérapeutiques ou lors d’un surdosage en chloroquine. Le risque est majoré si la chloroquine est administrée à doses élevées et l’évolution peut être fatale. D’exceptionnels cas de cardiomyopathies pouvant mener à une insuffisance cardiaque d’évolution fatale dans certains cas ont été décrits après administration de doses cumulées très élevées de chloroquine chez des sujets atteints d’une maladie systémique.

          ·Fréquence indéterminée : troubles de la conduction tels que bloc de branche/ bloc auriculo ventriculaire

          Troubles du métabolisme et de la nutrition :

          ·Fréquence indéterminée : hypoglycémie (voir rubrique Mises en garde et précautions d’emploi).

            +7

          Alerter
          • Alain // 10.03.2020 à 11h21

            Il est préférable lorsqu’on cite des effets indésirables de les situer par rapport à la dose et la durée du traitement. Comme le dit le professeur Raoul, les effets secondaires nocifs apparaissent après plusieurs années de prises. Le traitement serait efficace sur 10 jours suivant les médecins chinois ayant participé aux essais. Sinon entre des céphalées et la mort, si j’ai le choix…

              +45

            Alerter
            • Surya // 10.03.2020 à 13h04

              oui, en plus les toxicologues savent bien que l’exposition aiguë et chronique n’ont rien à voir dans leur mode d’action.

                +5

              Alerter
          • Kiwixar // 10.03.2020 à 12h00

            Un autre effet secondaire de la chloroquine (?), c’est que ce n’est pas assez cher.

            Or, scientifiquement, une maladie nouvelle et grave doit recevoir un traitement nouveau et grave, et très cher, et… brevetable. Sinon, à quoi ça sert qu’on se décarcasse en Occident pour essayer de montrer qu’on est plus malins que les nia… que les Chinois?

              +53

            Alerter
          • LibEgaFra // 10.03.2020 à 12h22

            Pratiquement tous les médicaments ont des listes d’effets secondaires aussi longues. Personne ne les lit.

            Le médicament dont vous passez le nom sous silence es la chloroquine. Et il y a toujours l’effet placebo.

              +15

            Alerter
          • Catalina // 10.03.2020 à 12h28

            mais tout ça est écrit dans un maximum de notices d’emploi !! ce sont les effets secondaires que la plupart des individus n’ont pas ! cécité aussi sur la notice du prozac comme pour d’autres médocs !

              +6

            Alerter
            • Surya // 10.03.2020 à 13h06

              Les fréquences sont codifiées :
              Très fréquent : (>1/10)
              Fréquent : (>1/100 et 1/1 000 et 1/10 000 et < 1/1 000)
              Très rare : (<1/10 000)

                +7

              Alerter
          • Garibaldi2 // 12.03.2020 à 04h17

            Voici les effets indésirables du Doliprane (source doctissimo.fr), qui est l’un des médicaments SANS ORDONNANCE les plus vendus en France :

            Réaction d’hypersensibilité
            Choc anaphylactique
            Oedème de Quincke
            Erythème cutané
            Urticaire
            Rash cutané
            Réaction cutanée
            Erythème pigmenté fixe
            Thrombopénie
            Leucopénie
            Neutropénie
            Agranulocytose
            Anémie hémolytique en cas de déficit en G6PD
            Augmentation des transaminases
            Atteinte hépatique cytolytique
            Hépatite aiguë
            Syndrome de Kounis
            Bronchospasme

              +7

            Alerter
        • Surya // 11.03.2020 à 20h01

          sauf que la dose recommandée c’est 500 mg 2x/jour pour ceux qui n’ont pas de contre-indications, et qu’évidemment, pour les formes sévères, les risques associés à la prise du médicament sont tout à fait acceptables.

            +1

          Alerter
        • Jacques F. // 12.03.2020 à 15h31

          Le Doliprane aussi est très dangereux quand on ne respecte pas la posologie.

            +0

          Alerter
      • Catherine // 10.03.2020 à 12h24

        Dernière communication du Pr Raoult (Timone) expert mondial N°1 en « communicable diseases » selon expertscape (http://expertscape.com/ex/communicable+diseases )

        Seulement si vous êtes diposé(e) à voir les choses autrement….:

        https://www.mediterranee-infection.com/coronavirus-peur-vs-data-chloroquine-recherche-clinique/

        Et puis regardez les effets secondaires de n’importe quel antibiotique que vous pourriez avoir dans votre pharmacie.

        Par ailleurs, curieusement, la grippe « ordinaire » a jusqu’à présent une létalité ridiculement basse, à mediter…

          +13

        Alerter
        • marc // 10.03.2020 à 16h30

          à noter que le docteur Raoult, qui n’est donc loin d’être le premier venu, affirme que la vitamine c « possède une réelle activité antivirale », dans son livre « votre santé » consultable sur google books (citation à retrouver avec l’outil de recherche)

            +1

          Alerter
        • catherine // 11.03.2020 à 14h16

          Merci pour votre intervention…
          « seuls les poissons morts se laissent entraîner par le courant »

          D’où la question : à qui profite la panique ? pour moi sans doute à ceux qui souhaitent de plus en plus de poissons morts.
          D’ailleurs Raoult ne s’y est pas trompé qui intitule sa rubrique : « on a le droit d’être intelligent » et c’est tout le contraire qu’on nous demande.

            +4

          Alerter
          • Aikongo // 11.03.2020 à 15h22

            Raoult comme je le disais plus haut est une sommité mondiale dans le domaine de la virologie, pour s’en assurer il suffit d’aller sur google scholar et de voir le nombre de ses publications ou le nombre de fois qu’il est cité. Il n’y a qu’en France que certains comme charles sannat sur insolentiae ou d’autres sont assez cons pour le brocarder sur son look métal sans s’intéresser le moins du monde à son background.

            https://scholar.google.com/citations?hl=fr&user=n8EF_6kAAAAJ

              +5

            Alerter
          • Marc Michel Bouchard // 12.03.2020 à 01h09

            Attention au réflexe eugéniste. La majorité des infectiologues sont stupides ou inféodés à l’industrie privée de la recherche et de l’industrie pharmaceutique?

            L’affirmation de l’intelligence voire supérieure contre les idiots de la masse on connaît un peu par les débuts douteux de la science biologique traversée par l’étude des crânes puis marquée par un trop plein d’hérédité au final et par l’apparition de la théorie de l’évolution des espèces qui humanisée dans le darwinisme social perçue comme foi idéologique a débouché sur ce que l’on sait: l’eugénisme en santé mentale et dans la raison d’État d’un certain régime.

              +0

            Alerter
        • Marc Michel Bouchard // 12.03.2020 à 01h26

          J’aimerais dans ses vidéos moins de certitudes scientifiques chez Raoult plus de capacité d’autocritique, moins de sécheresse et plus d’empathie et encore moins de cette morgue sur l’intelligence!

          Compétent il l’est depuis longtemps mais pourquoi sur un nouveau virus une telle précipitation sur du connu supposé qui est inconnu tout de même. Cette rapidité à oublier les foyers souches comme Wuhan avec fort taux de mortalité. La question réanimation des grands malades du covid-19 est perçu dans le sillage de la grippe!

          L’incompétence des États qui existe serait le seul critère du niveau des morts du covid-19? Comparer actuellement l’État des pays scandinaves sur le virus par rapport à la France sous Macron? La contagion toutefois serait nettement plus forte avec le coronavirus que par la grippe, le nombre de cas impressionnant.

            +1

          Alerter
      • Robert // 12.03.2020 à 10h46

        Le dosage se doit d’ être précis en fonction de chacun, faute de quoi des effets secondaires sont effectivement à craindre.

          +0

        Alerter
    • Marc Michel Bouchard // 12.03.2020 à 00h38

      Le médecin Raoult du CHU de Marseille banalise facilement la disparition de personnes âgées par le Covid-19 en en faisant une statistique équivalente aux décès par la grippe. Sur le graphique d’Olivier Berruyer, il est vrai qu’il y a décalage dans les tranches d’âges entre celles retenues pour la grippe et celles pour le nouveau virus. Et cela se poursuit à partir de 50 ans. La grippe retient 50-64 et le virus actuel 50-59 en termes de tranches d’âges.
      Pourtant par la simple vision en oubliant les chiffres est visible que de grandes barres rouges se retrouvent du côté du covid-19 vers les plus âgés. La thèse Raoult n’est pas loin de celle d’une -grosse grippe-. Holà!

      Parce que la raison est aussi scepticisme. Et puis, on n’oublie pas que c’est un début de pandémie et que les chiffres des malheureux (on doit les sauver) devraient monter à moins que le printemps mondial ait un effet.

      Monsieur Raoult pourrait se retrouver avec des statistiques internationales inférieures de décès de la grippe en janvier prochain à celles du coronavirus nouveau?

        +1

      Alerter
      • Garibaldi2 // 12.03.2020 à 04h49

        Il ne banalise rien du tout, il rappelle des faits. Quant aux personnes âgées, il en fait partie puisqu’il a 67 ans!

          +0

        Alerter
      • Véro // 12.03.2020 à 18h21

        Il ne banalise pas, il relativise, ce qui est vraiment très différent. En fait c’est un réaliste, et il ne lit pas dans les boules de cristal (il ne fait pas de prédictions, il constate des faits, c’est tout).

          +0

        Alerter
  • Nominoë // 10.03.2020 à 10h30

    Va-t-on se rendre compte que des élections / référendums sont possibles à distance et à moindre coût ? Les légions d’anti démocrates au pouvoir ne le permettront jamais

      +3

    Alerter
    • Kiwixar // 10.03.2020 à 11h33

      Mon député (français de l’étranger) a été élu avec une majorité des votes se faisant par internet. Traçabilité : zéro. Il y a donc 10 députés à l’assemblée nationale dont les résultats sont fiduciaires (basés sur la confiance qu’on a dans le système internet… invérifiable).

      Je suis sûr que Staline (« ce qui est important, c’est qui compte les votes ») aurait adoré le vote « moderne » (machines à voter, vote internet).

        +49

      Alerter
      • Renard // 10.03.2020 à 11h51

        @ Kiwixar
        Il y a un demi-siècle, l’écrivain de science-fiction Robert Heinlein, imaginait dans son livre « Moon is a harsch mistress » un scrutin organisé et manipulé par un grand et sympathique ordinateur. La conclusion qu’en tirait le narrateur était quelque chose du genre : « Une démocratie organisée est une chose merveilleuse pour ceux qui l’organisent. »
        Nihil novi sub sole.

          +29

        Alerter
      • Nicole de Nicomaque // 10.03.2020 à 19h59

        @Kiwixar :

        Voici une brève en ligne parue lors du « Super Tuesday » aux USA :

        « SUPER TUESDAY :

        « 5h45: Los Angeles continue de voter (y a de gros problèmes avec les machines) »

        « Les bureaux de vote sont en théorie fermés en Californie, mais il y a encore 1 heure de queue à Los Angeles. La faute à de nouvelles machines à voter à écrans tactiles pour tabuler les bulletins papiers, qui connaissent apparemment de gros problèmes »…

        (Sans commentaire).

          +8

        Alerter
        • pseudo // 11.03.2020 à 05h42

          de toutes façons, avoir pondu des machines à voter pour promouvoir l’e-vote, vote électronique, alors qu’il faut se déplacer pour actionner les boutons numérique de la bête, c’est juste inepte.

            +8

          Alerter
    • Ben // 10.03.2020 à 11h56

      Étant ingénieur spécialisé en sécurité logiciel, je vous certifie que votre vote à distance est falsifiable.
      Et ce peut importe les validations et certifications que le service/la machine pourrait obtenir.
      La fiabilité n’atteindra jamais celle d’une urne transparente, à moins que vous n’arriviez à lire les bits sur une barrette de RAM de vos propres yeux.
      Au mieux vous accordez une confiance en l’organisme qui traite le vote, mais à partir de ce moment, cela n’est plus totalement « démocratique ».

      Il existe une blague bien connue :
      Demandez à un ingénieur en aéronautique si il mettrait sa famille dans un Avion ? il répondrait par l’affirmative (A l’exception du 737 MAX)
      Demandez à un ingénieur logiciel si il voterait sur une machine à voter qu’il n’a pas codé, installé et assemblé lui même.

      Par contre si nous rendons les votes public, cela devient possible, illustration : le BitCoin.

        +28

      Alerter
      • Bobam // 11.03.2020 à 13h31

        Toute machine numérique dès lors qu elle est programmable, est falsifiable, ne parlons même pas des systèmes d exploitation propriétaires troués comme du bon gruyère, encore moins des réseaux opérés par des opérateurs privés, sur lesquels traînent de ci de la quelques sondes de collectes de donnés en masse. Je vote, donc J y suis !!!!

          +1

        Alerter
      • Jacques F // 11.03.2020 à 14h27

        Justement, la blockchain permettrait de faire du vote électronique.
        L’algo serait open-source, les transactions serraient publiques, mais à partir du moment où il n’y a pas de correspondance entre l’adresse blockchain et le votant, cela resterait anonyme.
        Le seul problème, c’est qu’il serait plus facile de voter à la place de quelqu’un d’autre (donc on peut facilement imaginer des achats de voix).

          +0

        Alerter
    • LibEgaFra // 10.03.2020 à 12h26

      A Genève élections municipales le 15 mars aussi. Bureaux de vote ouverts de 10h00 à 12h00 comme d’habitude, vote par correspondance. Car fiabilité de la démocratie. ET PAS de procuration.

        +6

      Alerter
    • pseudo // 11.03.2020 à 05h37

      si ça veut dire centraliser un tas de données biométrique chez l’état, niet. je veux bien publier une clé publique qui signe une identification étatique ainsi que mes votes, mais pas plus… tout le reste c’est de l’enfumage pour mieux nous enfermer dans leurs monde malsain et délétère.

        +3

      Alerter
  • Damien // 10.03.2020 à 10h44

    Sur le coup, je ne suis pas d’accord avec cet article car on aurait accusé le gouvernement de vouloir gagner du temps… Pourtant, je suis très loin d’être un défenseur de la majorité présidentielle! Par ailleurs, il faut raison garder, car honnêtement, dans mon quartier par exemple, le niveau d’abstention est tel que je ne crois pas qu’on prendra de gros risques à aller voter (hormis les organisateurs peut-être). La vraie justification de reporter les élections serait qu’aucune campagne digne de ce nom n’a pu être menée, les résultats vont donc être faussés. Par ailleurs, il serait intéressant de déterminer comment le virus s’est vraiment propagé alors que la RPC semblait avoir confiné l’ensemble du pays, et sachant que Wuhan ne constitue quand même pas la destination de prédilection des Français (la Thaïlande, je comprendrais aisément). Ce serait sans doute la clef pour comprendre comment endiguer efficacement la propagation de cette maladie.

      +7

    Alerter
  • bm607 // 10.03.2020 à 10h46

    « «Les masques FFP2 ne sont pas indispensables en médecine de ville», assure Véran
    Le ministre de la Santé s’est exprimé sur les dernières mesures prises contre le coronavirus. »
    https://www.lefigaro.fr/flash-eco/les-masques-ffp2-ne-sont-pas-indispensables-en-medecine-de-ville-assure-veran-20200310

    Vu que nos cr€tins de gouvernants sont des boussoles qui indiquent le sud, il faut vite en acheter et les mettre alors.

    Ce qui semble plus que logique pour plein de raison (si on est contaminé et contagieux on ne le sait pas au début contrairement à la grippe; si un contaminé tousse a proximité et envoi des germes dans l’atmosphère ça filtre un bon nombre de virus et peut faire la différence; ça empêche de se toucher la bouche et le nez et donc si on a touché une surface souillée on ne se contamine pas par ce chemin; ça a un aspect psychologique qui fait toucher du doigt bien plus concrètement la nécessité impérieuse des autres mesures comme le lavage de mains).

    Je suppose qu’il n’y a pas assez de masques (il en faudrait des dizaines de millions car il faut les changer très souvent, et il faudrait mettre en place des circuits de distribution efficaces, bref prendre de vraies décisions ce dont sont incapables nos hommes pourritiques) donc plutôt que de créer une panique et d’avouer leur incapacité nos zélus font dans les paroles lénifiantes, surtout à quelques jours des élections…( il changeront de discours dans 15 jours peut-être).

    Ils sont clairement dépassés et incapables de faire face à la nécessité de décisions que la situation va imposer dans les semaines à venir, mais ce n’est pas ce qui les empêche de s’accrocher à leurs fauteuils de planqués, tels des morpions.

      +17

    Alerter
    • Jean-Do // 10.03.2020 à 11h31

      Un masque doit être changé toutes les 3-4 heures pour être efficace. Même des dizaines de millions ne suffiraient pas, hélas.

      L’intérêt du bien commun voudrait qu’on laisse le peu qu’il y a aux professionnels de la santé qui doivent se coltiner le contact direct avec des personnes contaminées. Mais aller dire ça à une femme qui gémit « mes enfants, mes enfants ». Ou à un gros égoïste qui ne pense qu’à lui comme tous les gens du pouvoir.

        +14

      Alerter
      • bm607 // 10.03.2020 à 14h37

        J’aimerai avoir une source fiable sur ces 4 heures, peut-être en fonction des types de masques FFP2.
        J’ai relu les notices de mes masques FFP3 de travaux (pas médicaux) et il n’est en rien mentionné ce genre de limitations (les virus sont par contre mentionnés, c’est une des caractéristiques des FFP2-3, les FFP3 étant proches de ce qu’on appelait il y a quelques années « filtres absolus »). Il est même noté « réutilisables si pas colmatés ».

        On peut supposer que les masques à usage médicaux exposés se gorgent de virus, si on est au milieu de nombreux malades, comme pour les personnels soignants, et là effectivement il vaut mieux les jeter et en mettre des neufs (si on en a). Mais en public, par exemple, où 1 voire 2 contaminés seront croisés (pour l’instant) dans la journée ?
        Pour ma part je ne jetterai pas mes FFP3 à cause d’un bruit sur internet, vu leur rareté (et leur efficacité). Par contre une petite stérilisation périodique aux UV ou à la chaleur je ne dis pas non.

        Et c’est vrai que si on avait prévu dès le début de l’épidémie de faire fabriquer en quantité ces masque à 1-2 € pièce au prix de gros, on aurait eu un peu de marge de manœuvre ensuite (mais 100 millions d’€ à mettre sur la table, non pas possible ça aurait nécessité de prévoir, pour cette épidémie ou pour une future éventuelle, donc impossible pour un gouvernement lrem occupé 24h/24h à remplir les poches des actionnaires et des riches).

          +10

        Alerter
        • calal // 10.03.2020 à 19h24

          J’ai vu des photos d’asiatiques qui se couvraient le haut du corps jusqu’a la taille d’un sac plastique transparent noué au dessus de la tete ou en recouvraient la poussette de bebe: impermeable aux goutelettes…
          D’autres prenaient une grosse bonbonne d’eau minerale transparente de 8 litres en decoupaient le fond et se la mettaient sur la tete comme un casque avec un masque en dessous: la aussi,toutes les goutelettes arretees pour 3 francs 6 sous…

            +6

          Alerter
          • grumly // 10.03.2020 à 19h58

            Il y a une pénurie de masques jetables mais pour les masques non jetables ? Je me demande l’efficacité des masques de jardinage avec une visière en plastique transparent de ce genre. On devrait être capable d’en fabriquer en grand nombre et au moins ça se lave.
            https://www.amazon.fr/Fraschetti-Visière-protection-polycarbonate-débrousailleuse/dp/B00IPCDKO8/
            De toute façon ils l’ont dit, quand on sera en phase 3 ça sera à chacun de se débrouiller. Il y a aussi les masques de baignade qui font tout le visage.
            https://www.decathlon.fr/p/masque-de-snorkeling-en-surface-easybreath-bleu/_/R-p-1616

              +2

            Alerter
            • Marie Pan-Pan // 10.03.2020 à 20h43

              Pour ceux qui ne peuvent pas se passer de leurs lunettes de vue, c’est mort.
              Même avec un masque jetable c’est compliqué pour un bigleux derrière ses lunettes toute embuées.
              Et puis pour continuer à bosser avec sa panoplie faite maison ou acheter à Décath’, avec en plus des gants jetables suintant toute la journée, parce qu’ à mon boulot je ne suis ni seule ni sûre de tout ce que je touche et que touche bien d’autres.
              Je regrette mais le confinement chez soi est la seule solution. Mais je ne crois pas une seconde que ce gouvernement l’imposera ( rien que de voir le rassemblement ce WE de plus de 3000….schtroumfs…adultes, à Landerneau je crois, en dépit des restrictions).
              Ou bien continuer à croire que tout ça est une vaste blague et que tout va gentiment rentrer dans l’ordre ( là aussi j’en doute).

                +6

              Alerter
            • un citoyen // 11.03.2020 à 02h11

              Ce masque de jardinage, c’est exactement le type d’idée que j’étais en train de penser aujourd’hui, et vous l’avez trouvé parmi les articles déjà en vente.
              Je l’aime bien car son intérêt est qu’il éviterait à nos mains de toucher le visage ou les yeux si on touchait avant une surface infectée (clavier d’ordinateur inclus) malgré que l’on se soit lavé les mains. A moins d’être capable de s’en empêcher par soi-même mais cela me semble difficile de faire attention à chaque instant. Et comme vous l’avez dit, son intérêt est qu’il se lave (savon, alcool, eau très chaude, …). Et il est plus simple que le masque de plongée de décathlon, avec le petit problème des parties éventuellement peu atteignables pour être lavées efficacement (comme l’intérieur de l’entrée du tuba).
              Par contre, il y a un autre problème (suite à une discussion avec l’infirmière de l’établissement où je travaille), celui du message donné aux autres si on portait quelque-chose comme ça, étant donné qu’il a été décidé que ce soit ceux qui sont infectés qui doivent porter un masque et non les autres. Il y a un risque que cela entraîne une confusion dans les esprits :-/.

                +3

              Alerter
        • anne66 // 11.03.2020 à 23h54

          le masque peut durer plus longtemps que 4 h, si vous ne le retirez pas, que vous ne mangez pas et ne buvez pas et que vous êtes en atmosphére  » normale »… or donc un humain a de temps en temps besoin de boire. Les soignants de Wuhan portaient des couches culottes pour pouvoir uriner dedans ( manque de combinaison, procédure d’habillage un peu complexe et long etc… )
          en atmosphére humide, comme dans les lingeries de Wuhan : le masque durait 1 h, soit 10 masque/ jour/ personne.
          un masque se jette une fois utilisé. le virus est détruit à environ 70 degrés, et votre masque aussi 🙂 je crains que le plastique ne tienne pas le coup.

            +2

          Alerter
    • Alfred // 10.03.2020 à 11h53

      Le Véran qui s’est fait tester avec ses copains (mais rassurez vous il est en pleine forme) alors que les tests sont normalement réservés au cas définis par ses propres directives?
      Faites ce que je dis pas ce que je fait. Guignol (et sal..d).

        +37

      Alerter
      • pseudo // 11.03.2020 à 05h54

        et le macron qui affiche sur tous les journaux qu’il renforce sa sécurité pendant que nous autres ne pouvons que nous délecter d’un hôpital qu’il finance insuffisamment malgré des augmentations incessantes.

        Les largesses de l’état ne devraient pas être données à des individus aussi mal élu. L’état ne devrait pas être tributaire de l’état de santé d’une personne, le président on le change tous les 5 ans, on en trouvera d’autres des gus prêt à prendre sa place, je dirais même qu’on a pas besoin de chercher bien loin ni bien longtemps.

        De toutes les façons, cette démocratie poussée à son paroxysme de l’élection triomphante de l’homme providentiel frise la caricature stalinienne d’une certaine URSS, ou, pour être plus moderne, simiesque d’une certaine Corée du nord.

          +13

        Alerter
    • Moussars // 10.03.2020 à 12h16

      Rien que sur le port du masque, « pas recommandé » pour les non-atteints, comme on peut le lire et l’entendre partout de la part des autorités, il y a problème.
      Autrement dit, la contamination par postillons (Gouttelettes de salive projetée en parlant) ne peut se faire que par les malades qui ne porteraient pas de masques (plus autres contacts physiques bien sûr).
      Mais, à entendre ce qui sert d’autorités, le masque n’empêche (= ne limite) pas les risques de contagions des personnes non atteintes.
      Faut-il comprendre que les postillons ne sont arrêtés que dans le sens masqué==>non masqué ?!
      Mais le filtre des masques FFP2 fonctionne dans les 2 sens et donc contribue largement à protéger les non-infectés !!!
      Est-ce parce qu’il n’y a déjà pas assez de masques pour les professionnels de la santé (bonjour les plans sanitaires en cas d’épidémies), que les autorités font des déclarations débiles, irresponsables, dangereuses, et quelles ont terriblement tardé à « débloquer les stocks de masques réservés au monde médical » ?
      Ce n’est pas parce qu’il faudrait aussi pouvoir porter des lunettes hermétiques, se laver les mains régulièrement, se tenir, dans l’idéal, à plus d’un mètre de tout semblable, qu’il faut déclarer de telles inepties.
      C’est d’abord l’incompétence et l’irresponsabilité des autorités qui m’inquiètent le plus.

        +16

      Alerter
      • Vincent // 10.03.2020 à 17h56

        >Faut-il comprendre que les postillons ne sont arrêtés que
        > dans le sens masqué==>non masqué ?!

        Oui, c’est exactement ça. Et c’est assez logique, comme démarche, de vouloir supprimer le danger à la source (ici près de la bouche).
        On retrouve le même type de démarche en désamiantage par exemple : une aspiration à la source (au plus près de l’outil) est efficace pour protéger des fibres d’amiante, alors qu’une aspiration généralisée (ventilation de l’espace de travail) ne permet que de réduire faiblement le taux de fibres.

        C’est assez logique si on y pense : les postillons partent dans la direction de la bouche, soit droit dans le masque. Si il n’y a pas de masque, ils se dispersent dans l’air en gouttelettes plus fines, qui circulent dans l’air.

        Pour le voir autrement : quand on inspire dans un masque chirurgical, mettons que 75% de l’air inspiré contourne le masque. Le masque ne réduit que de 25% la probabilité d’être contaminé. Si, en expiration, le masque arrête 99% des postillons (et je pense qu’on est bien au delà), l’efficacité est de réduire de 99% le risque pour les interlocuteurs.

          +6

        Alerter
      • Jacques F // 11.03.2020 à 14h38

        Le voyage d’un virus par postillon est assez rarement : « Bouche du malade –> postillon –> bouche d’un tiers ».
        C’est bien plus souvent : « Bouche d’un malade –> postillon –> (main du malade) –> surface (poignée de porte, barre de métro, …) –> main d’un tiers –> bouche / nez / yeux d’un tiers ».

        Le masque est donc très efficace en sortie de bouche de malade (ça évite de disperser des postillons) et assez peu efficace en entrée de bouche d’un tiers.

          +1

        Alerter
        • Séraphim // 11.03.2020 à 18h37

          je ne comprends pas cette polémique sur le masque. Ici, en Chine, on a autant de masques qu’on veut (il y a eu une petite tension pendant 3 jours, c’est tout). Évidemment que le masque protège. On ne sait pas qui est malade, porteur, ou sain. Si tout le monde porte un masque, plus besoin de savoir qui est qui. Et la barrière est, pour tout le monde faite de…deux masques! Par ailleurs les « officiels » français, qui prennent les gens pour des imbéciles, anonnent à longueur d’antenne « éternuez dans votre coude »’. Comme si le masque n’était pas au moins égal à un coude ‘permanent’ sur le nez !?! Un fieffé sac de coquins et de copains!

            +3

          Alerter
          • anne66 // 11.03.2020 à 23h58

            c’est parce qu’il n’y a plus de masques ( les vulgaires chirurgicaux ) depuis au moins debut février en pharmacie

              +3

            Alerter
          • Jacques F. // 12.03.2020 à 12h43

            Ici, en France, il n’y a même pas assez de masques pour le personnel médical.
            On avait une petite réserve, mais comme on était persuadé que le virus serait bloqué par les affiches dans les hall d’aéroports, on a envoyé notre réserve à… la Chine 😀

              +1

            Alerter
    • ektin // 12.03.2020 à 00h45

      Tous ces prétendus experts / larbins ne viennent nier l’utilité du masque que pour éviter une grosse colère des populations devant leur pénurie, résultat de la nullité et du je-m’en-foutisme des dirigeants.

        +1

      Alerter
  • Nikos // 10.03.2020 à 10h47

    D’un certain côté, comme l’électorat de Macron est âgé, les marcheurs vont se ramasser encore plus.

      +14

    Alerter
  • Nicolas ANTON // 10.03.2020 à 10h47

    Un des meilleurs spécialistes des maladies infectieuses qui est en relation direct avec les chinois s’exprime régulièrement. Notamment ici : https://www.youtube.com/watch?v=pb8Q1yr2cjo

      +6

    Alerter
  • bern // 10.03.2020 à 10h50

    On parle des morts mais on ne parle pas des pneumonies graves nécessitant une hospitalisation de plusieurs semaines en soins intensifs ( dont on guérit ou pas ?). On ne pourra pas accueillir , en plus des autres malades , 10 000 personnes d’un coup dans ces services , donc il faudra faire des « choix » comme on l’a préconisé en Italie. On choisira donc les plus jeunes , ceux qui ont « une chance » de survivre…
    Il ne s’agit pas de paniquer , il s’agit de faire face à quelque chose de nouveau et de dangereux en tenant compte pour une fois de l’expérience des autres ( la Chine). Il fallait frapper fort d’entrée en prenant des mesures contraignantes et une organisation des transports , du ravitaillement , de l’activité de temps de guerre. Quinze jours , 3 semaines à souffrir c’est mieux que 6 mois ( ou plus ?) avec cette épée de Damoclès en permanence au dessus de la tête. C’est vers cela pourtant qu’on va avec ces mesurettes , à la place de la vague nous allons avoir des vaguelettes mais le résultat sera pire ! Après tout on a les dirigeants qu’on mérite , les soins brutaux et la guérison font peur aux Français , ils préfèrent les soins palliatifs , être rassurés et crever en douceur. Comme d’habitude , ils se trompent , mourir étouffé n’est pas une mort douce…

      +19

    Alerter
    • Gaby // 10.03.2020 à 11h20

      Evidemment le nœud du problème à l’échelle collective réside dans la proportion importante de cas qui réclame une assistance médicale voire d’être hospitalisé en réanimation. Le manque de lits, de machines de ventilation et d’urgentistes va nous forcer à faire des choix parmi les malades en état grave et critique. Le taux de mortalité ne sera alors plus le même.

      C’est là qu’on se rend compte du manque de résilience de notre système et des acteurs qui le composent avec une forte réticence à prendre des mesures qui bouleverse potentiellement le quotidien. Pourtant la vie c’est aussi ça : gérer l’imprévu, y être créatif, prendre des risques mais dans le bon sens, surtout pas prendre le risque de ne rien faire !

      Que n’aurait-on pu faire il y a déjà deux mois pour enrayer et gérer cette épidémie, par exemple mobiliser les usines qui peuvent s’adapter en France pour produire des masques et des appareils de ventilation (quitte à en vendre aux autres pays touchés si l’épidémie n’avait pas « pris » ici).

      Notre façon de réagir pour l’instant, du déni à l’inaction, n’augure rien de bon pour la suite des crises qui nous attendent. Mais espérons que le coronavirus parvienne aussi à agiter quelques neurones…
      Courage à tous.

        +13

      Alerter
      • Kiwixar // 10.03.2020 à 11h44

        « C’est là qu’on se rend compte du manque de résilience de notre système et des acteurs qui le composent avec une forte réticence à prendre des mesures qui bouleverse potentiellement le quotidien »

        On est habitué au confort depuis trop longtemps. Il paraît que dans le temps, dans les voitures, les vitres se montaient et se descendaient avec une manivelle, mais c’est sans doute une fèque niouze.

        Les Chinois ont en majorité eu une vie difficile, qui n’est devenue aisée que récemment. Les Coréens font 2 ans de service militaire, et une partie en ont sacrément bavé (guerre de Corée, puis travail acharné).

        L’occident individualiste risque de s’oxyder bien sérieusement avec ce virus révélateur. Dans une épreuve demandant de la solidarité et des sacrifices, les sociétés les plus individualistes risquent d’en prendre pour leur grade. Exemple les US : les vieux riches qui depuis des décennies essaient de gagner encore plus de pognon tout en refusant au reste de la population la couverture santé universelle, risquent de crever parce que toute la population sera infectée. Karma. On les enterrera avec leur pognon.

          +34

        Alerter
        • Catalina // 10.03.2020 à 22h34

          si il arrive que ce soit une véritable épidémie très mortelle, on trouvera des endroits pour soigner toutes ces personnes, il y a assez de lieux déserts comme le parlement de Strasbourg et tous ces beaux « palais » vides la plupart du temps, ensuite, les moyens, évidemment et quand on sait qui les détient, va falloir trouver vite fait une parade simple et efficace, ils sont bien capables de garder les traitements à l’abri de nos velléités d’achat…Cette crise, quoiqu’il advienne, devrait être un vrai avertissement pour nous les peuples. Ensuite, bon, ce sont les peuples qui construisent, et ils peuvent, si cela devient critique, se passer de leurs maîtres, les peuples savent tout faire pour survivre, les maitres eux, j’en doute.
          Ensuite, si épidémie il y a une chose est sûre, ils quitteront le navire et on sera enfin débarrassés d’eux, à nous d’être vigilants pour que de nouveaux maitres ne se cachent pas sous de faux masques. Une parade, pas de candidats qui se « requinent » entre eux, mais des gens choisis par les citoyens, nous connaissons tous au moins une personne qui est dévouée et intègre. Je dis ça…

            +4

          Alerter
    • Vincent // 10.03.2020 à 18h00

      >Il fallait frapper fort d’entrée en prenant des mesures
      > contraignantes et une organisation des transports ,
      > du ravitaillement , de l’activité de temps de guerre.

      En résumé comme en Chine.
      C’est une solution. Mais ça aurait apporté d’autres complexité. L’autre solution, celle qui a été choisie, est de faire le service minimum, en assumant qu’il y aura des morts.
      C’est cette dernière qui a été choisie. On saura dans 1 an ce qui était la bonne solution (ou pas ?). Ce qu’on peut reprocher au gvt, c’est :
      – de faire croire qu’il a tout fait pour stopper l’épidémie, alors que ce n’est clairement pas sa priorité (priorité au maintien de l’activité économique)
      – je soupçonne, de ne pas être capable de concevoir intellectuellement un choix à la chinoise, et que donc le choix aurait été fait non pas délibérément, mais par incapacité à prendre une décision…

        +10

      Alerter
      • bern // 10.03.2020 à 19h39

        Il n’y aurait pas eu Mulhouse et un retard de quinze jours de la part des Italiens , on serait à 200 cas et à moins de 10 morts ! Le problème c’est qu’on n’en est plus là et qu’on ne sait pas aujourd’hui combien de personnes sans symptômes sont porteuses du virus et susceptibles de le transmettre aux autres ? C’est une question de mathématiques et de temps ! 1000 personnes non détectées peuvent en contaminer combien en combien de temps ? 1000 , 3000 ou plus ?…qui vont elles aussi en contaminer combien sans qu’on s’en aperçoive ( du fait des délais d’incubation ) ?
        Le seul moyen d’éviter l’incendie , c’est d’appliquer d’urgence individuellement des mesures d’hygiène , de protection et de confinement relatif ou d’opter pour des mesures à l’italienne. Je crois que c’est vers cette seconde solution qu’on se dirige ( Une solution à la chinoise , brutale mais efficace , je ne sais pas si on l’accepterait ?)

          +4

        Alerter
  • ALIN JAVIER // 10.03.2020 à 11h02

    Drôle de méthode que de mettre en regard des taux de mortalité de la grippe saisonnière et de la grippe coronavirus
    dans des périodes différentes 18/20 et des pays différents US /Chine, sans connaissance des évolutions saisonnières dans les deux pays qui plus est pour une période en cours……La précipitation ne serait elle pas, ici, le principal virus des tableaux « statistiques ».

      +14

    Alerter
    • Gaby // 10.03.2020 à 11h51

      L’idée c’est de comprendre qu malgré une imprécision potentielle des chiffres, le coronavirus ne doit pas être pris à la légère et assimiler à une épidémie de grippe. On ne peut pas attendre les chiffres parfaits pour au moins tomber sur ce consensus là et agir en fonction.

        +10

      Alerter
    • LibEgaFra // 10.03.2020 à 12h02

      C’est connu, rien de tel parfois que des statistiques – et des % en plus – pour manipuler les opinions.
      Montrez-nous donc les chiffres bruts: sur cet hiver 2019-2020 en FRANCE, les nombres respectifs des décès dus à la grippe et au coronavirus. On connaît heure par heure le nombre de décès pour le second, quid du premier? Et si on faisait passer un décès dû au premier pour un cas dû au second?

      En outre on ne connaît pas le nombre de personnes infectées qui ne développent aucun symptôme alarmant.

        +12

      Alerter
      • ektin // 12.03.2020 à 00h55

        C’est simple : Hiver 2019-2020 : 72 morts par la grippe saisonnière en 4 mois contre 48 morts en 2 semaines pour Covid-19. cqfd
        Google est ton ami.

          +1

        Alerter
        • Véro // 12.03.2020 à 18h51

          Cette comparaison n’est pas très pertinente. Pour la grippe, les premiers décès sont mentionnés en janvier, et pour le covid 19 le 1er décès est le 14 février.

            +0

          Alerter
          • ektin // 12.03.2020 à 20h01

            Même si les chiffres sont vrais, c’était du second degré: LibEgaFra demandait des chiffres bruts, je lui ai prouvé que ça n’avait pas de sens.

              +0

            Alerter
    • Séraphim // 10.03.2020 à 12h18

      En effet! D’autant plus drôle de méthode quand OB commente lui-même ailleurs, contre l’envie d’avoir un chiffre plus précis de létalité : « Ce qui compte pour l’épidémie, c’est le produit de la fréquence par la létalité. En l’espèce, un écart sur la létalité (qui sera déterminé à la fin de l’épidémie) est compensé par la fréquence ». Devrait juste se relire. Les cas de grippe sont constatés certes mais leur statistique se fonde sur une très longue expérience renouvelée tous les ans. Un petit symptôme de rien du tout et hop vous êtes un chiffre de plus. En revanche pour cette épidémie, seuls les cas disons très avérés sont répertoriés. Une vraie fièvre, une toux etc. La létalité n’a donc effectivement pas du tout le même dénominateur et, oui, il faut attendre, bon conseil, la fin de l’épidémie pour en savoir un peu plus. Et encore! Il faudrait un recul sur plusieurs années. Mais quand on a décidé d’exploiter le filon, toute manipulation des chiffres fait un bon passe-temps…

        +15

      Alerter
  • samf // 10.03.2020 à 11h20

    Les chiffres concernant la létalité du covid-19 sont forcément erronés, pour ne pas dire totalement faux pour la simple raison que toutes les personnes présentant des symptômes ne sont pas testées, ou ne se déclarent pas, je ne parle même pas des porteur sains !

    Si l’on prend le cas de nos députés qui est certainement la catégorie de citoyen présentant le moins de risque d’être contaminés (accès au gel hydroalcoolique en priorité, hygiène et désinfection du lieu de travail, pas de transport en communs aux heures de pointe, etc…), malgré cela ils sont 4 à être contaminés, car ils sont testés au moindre signe.
    donc 4 députés sur 500, pour la population normale ont peut multiplier ce chiffre par au minimum 2.
    Il y a donc 8 contaminés minimum sur 500 personnes, ont peut en déduire que pour 65 millions de personnes il y a au minimum 1 million de contaminés pour 30 décès dont une grande moitié décède de vieillissement (78-90 ans, crise cardiaque, cancer, à la suite d’une longue maladie).
    nous avons donc en réalité et en exagérant un taux de létalité de 0.0015%.

    Quant au taux de propagation des cas avérés, la Chine se stabilise à 200000 cas pour une population 1.3 milliard d’habitants.

    Nous pouvons donc affirmer que le COVID-19 est un petit joueur à coté de la grippe saisonnière, il n’y a même pas de comparaison possible.

    Alors pourquoi nos dirigeants et l’ OMS cherchent à affoler la population ?
    Je n’ai pas de réponse à cette question et c’est peut-être le plus effrayant dans cette histoire.

      +26

    Alerter
    • Pat // 10.03.2020 à 17h03

      Il n’y a pas de personnes asymptomatiques pour la grippe saisonnière ?

        +3

      Alerter
      • Alfred // 11.03.2020 à 21h20

        La durée d’incubatuon de la grippe classique est de 24 à 48 heures. Dans le ça présent c’est entre 2 et 14 jours avec des cas documentés à 28 jours. La grippe vous savez rapidement que vous êtes malade. Le nouveau virus ne vous prévient que vous l’avez qu’après que vous ayez fait un aller retour à Rio si vous êtes riche ou qu’après que vous ayez passe deux week ends au stade si vous êtes pauvre. C’est visiblement un problème que beaucoup n’arrivent pas à comprendre.

          +4

        Alerter
        • anne66 // 11.03.2020 à 23h59

          Il y a aussi des grippés asymptomatiques ou peu symptomatiques

            +0

          Alerter
        • porcinet // 12.03.2020 à 06h22

          Oui, et cet argument va dans le sens d’une mortalité moindre !
          Mais quand on a envie d’avoir peur…

            +0

          Alerter
    • Vincent // 10.03.2020 à 18h08

      > Les chiffres concernant la létalité du covid-19 sont forcément erronés,
      > pour ne pas dire totalement faux pour la simple raison que toutes les
      > personnes présentant des symptômes ne sont pas testées, ou ne se
      > déclarent pas, je ne parle même pas des porteur sains !

      C’est vrai en France. Pas en Corée du Sud. Leurs chiffres sont donc à regarder de près.

        +8

      Alerter
    • red // 10.03.2020 à 23h14

      Les chiffres concernant la létalité du covid-19 sont aussi erronés dans l’autre sens car on ne connait pas encore le nombre de guérison qui est le vrai dénominateur! Le ratio morts sur contaminés ne veut rien dire actuelmement, c’est le ratio morts sur personnes guéries qui compte et en Italie par exemple on est loin de l’avoir puisqu’il reste de très nombreux malades dont malheureusement certains vont mourir…

        +2

      Alerter
      • Jacques F // 11.03.2020 à 14h43

        > Le ratio morts sur contaminés ne veut rien dire actuellement

        Tout à fait !
        D’autant plus que « nombre de morts » est un cumul depuis le début de l’épidémie, mais « nombre de contaminés » est un chiffre à un instant T.

          +1

        Alerter
    • ektin // 12.03.2020 à 01h05

      samf dixit : »Les chiffres concernant la létalité du covid-19 sont forcément erronés, pour ne pas dire totalement faux pour la simple raison que toutes les personnes présentant des symptômes ne sont pas testées, ou ne se déclarent pas, je ne parle même pas des porteur sains ! »
      Comme tout ceci est aussi vrai pour la grippe, les chiffres de celle-ci sont donc totalement surévalués, et selon ton raisonnement, la grippe n’est donc pas plus à craindre qu’un petit rhume.

        +1

      Alerter
  • Fabrice // 10.03.2020 à 11h35

    Ou il calcule qu’avec un fort taux d’absentéisme que ses candidats obtendront de meilleurs scores car beaucoup dans mes proches qui voulaient faire un vote sanction envers son parti hésitent désormais. Ce ne serait pas étonnant il a déjà fait preuve de son cynisme absolu.

      +14

    Alerter
  • Philippe // 10.03.2020 à 11h36

    Oui enfin, il faudrait comparer le taux de mortalité en Chine avec le taux de mortalité en Chine, pas aux Etats Unis, ce n’est pas la même chose…
    Encore une étude biaisée…

      +5

    Alerter
    • Fabrice // 10.03.2020 à 11h41

      Personnellement je n’ai pas plus confiance dans ce cas dans la Chine que les USA, le plus pertinent serait de retenir les chiffres de la Corée du Sud et appliquer les taux aux pays douteux.

        +3

      Alerter
  • Jean-Do // 10.03.2020 à 11h39

    Ce que la presse ne dit pas c’est que, dans le monde, les morts se comptent par dizaine de milliers par jour ! Oui, par jour. 25.000 pour être précis. Et ce dans l’indifférence et depuis des années.

    Non, je ne parle pas du coronavirus mais de la faim. Évidemment, ça ne touche que les pauvres et pas les marchés financiers, donc on s’en fout.

      +29

    Alerter
    • Fabrice // 10.03.2020 à 11h45

      Le pire sera si cela impacte l’Afrique elle a déjà payé un lourd tribu surtout avec ebola.

        +4

      Alerter
      • Gaby // 10.03.2020 à 11h49

        La « chance » que peut avoir l’Afrique face au coronavirus (s’il résiste et se propage aussi bien en milieu tropical) c’est sa démographie : les personnes âgées représentent une part très faible de la population et la population a une moyenne d’âge beaucoup plus basse donc potentiellement beaucoup moins de cas graves.

          +2

        Alerter
        • Marie Pan-Pan // 10.03.2020 à 16h46

          Gaby,
          Vous oubliez que le VIH fait toujours des ravages parmi les jeunes africains, qui avec l’arrivée du Coronavirus en Afrique risque d’ aggraver leurs cas justement.
          On a tendance à se focaliser sur les boomers mais ce virus est aussi dangereux pour bien d’autres personnes fragiles: HIV, asthmatiques, cardiaques, insuffisance rénale, pathologies pulmonaires etc…qui n’ont pas tous plus de 60 ans. J’imagine que dans des pays oû le suivi et les traitements médicaux sont inaccessibles ou/et quasi inexistants, ces malades plus jeunes mais tout aussi vulnérables, vont tomber comme des mouches.

            +5

          Alerter
        • ektin // 12.03.2020 à 01h09

          Gaby, le coronavirus ne touche pas que les personnes âgées, mais toutes les personnes fragiles; or nos amis africains partent avec de lourds handicaps (famines, conflits, insalubrité, etc )

            +1

          Alerter
      • Patrick // 11.03.2020 à 15h26

        il est probable que le virus soit largement présent en Afrique , mais comme il n’y a pas de vrai suivi médical , il n’y a aucun chiffre.
        N’oublions pas qu’il y a énormément d’échanges entre la Chine et l’Afrique , qu’il y a beaucoup de chinois qui voyagent pour affaire en Afrique.
        En janvier j’étais en déplacement en Afrique de l’Ouest , un jour j’ai vu arriver un bus complet de Chinois à l’hôtel .. pas de problème sur le coup mais 15 jours après de retour en France je me suis senti un peu faiblard … et là , je me suis posé des questions .. à priori pas de problème.

          +3

        Alerter
  • Loic // 10.03.2020 à 11h39

    bonjour,
    Il ne me semble pas pertinent de tirer des conclusions a partir de statistiques partielles, non verifiees et surtout en cours d’epidemie.
    Le nombre de malades et de deces par infections respiratoire est tres eleve tous les hivers : 60 000 morts en France en 2017!!!
    Quant-aux mesures de confinement et leur efficacite aucune donnee scientifique ne confirme leur validite , exemple en Aise ou je suis le nombre de cas est tres faible en Thailande Vietnam, Malaisie ou les mesures prises sont quasi inexistantes alors que les paranoiaques du controle de la societe a Hong Kong ou les hygienistes singapouriens sont beaucoup plus touches.

    Les mesures a prendre sont des mesures de prevention par le renforcement de l’immunite ( alimentation saine et variee, produits frais, vitamines, supplements type ail, propolis ; sport, grand air et la diminution du stress) et bien sur l’hygiene.

    Mais fermer un pays et detruire son economie pour un risque potentiel limite cela repond a d autres intentions que la sante publique…

    et je ne vois pas le rapport avec les elections municipales, si ce n est de politiser une psychose deja disproportionnee.

    voir les videos du Pr Raoult expert mondial en Infectiologie a Marseille

      +7

    Alerter
    • Alfred // 10.03.2020 à 12h00

       » ou je suis le nombre de cas est tres faible en Thailande Vietnam, Malaisie ou les mesures prises sont quasi inexistantes alors que les paranoiaques du controle de la societe a Hong Kong ou les hygienistes singapouriens sont beaucoup plus touches ».
      Il y a une faille logique dans votre raisonnement.
      Si t’allumes la lumiere tu vois le cambrioleur et tu est victime du CRIME (bouh). Si tu refuses ou tu n’est pas capable d’allumer la lumière tu rachètes régulièrement des affaires parce que c’est la vie, tu est bordélique et c’est comme ça.
      On peut préférer l’un ou l’autre style de vie mais prétendre que ceux qui allument la lumiere sont davantage victimes de la criminalité est st….de.
      Aussi vous citez le Dr Raoult dont le discours est en partie : pourquoi les Chinois se tromperaient-ils sur la chloroquine?
      Oui c’est vrai ça pourquoi les chinois se tromperaient -ils (en fermant un pays et en mettant à l’arret son économie par exemple)?

        +9

      Alerter
      • Loic // 10.03.2020 à 12h32

        Je ne comprends pas le sens de votre reponse et rien n invalide pas la situation reelle de ces pays.
        la realite clinique est que l epidemie ne prend pas et seuls des foyers tres localises se developpent en chine comme en Asie du Sud Est.

        D autres sommites en infectiologie dont le Pr Lvov de l academie de medecine de Moscou confirment que c est un virus parmi d autres et aue la psychose actuelle est tres contre-productive ( deja des morts en Italie a cause du confinement)

        Nous sommes en permanence en contact avec des milliers de virus et des millions de bacteries. Ce qui fait que nous tombons malade est notre etat de sante – le terrain –

        L’histoire ne manque pas de manipulations politiques ou economiques – la psychose est orchestree pour des raisons non sanitaires qui restent a elucider mais cela pourrait etre potentiellement les suivantes:
        – l imminence d une crise facon 2008 a la puissance 3 (le japon a vu son PIB reculer de 6 % au 4ie trimestre 2019 et les ventes de voitures en chine ont baisse significativement en Chine en 2019 pour la 1ere fois depuis 28 ans)
        – Pour la chine , la preparation/repetition generale a une guerre bacteriologique
        – Pour nombre de gouvernants comprenant que l avenir risque d etre chaotique, de tester des methodes de controle de la population
        – …
        qu en savons nous?

        en tout etat de cause la reponse est disproportionnee par rapport au risque et danger evalues par les infectiologues/medecins specialistes…

        il faut donc reflechir a d autres intentions….

          +6

        Alerter
        • Véro // 10.03.2020 à 13h18

          C’est courageux de braver la panique ambiante pour tenter de s’expliquer les mesures exceptionnelles prises dans certains Etats.
          Ce matin j’entendais Giuseppe Conte qui présentait ces mesures et à un moment il a dit quelquechose qui signifiait clairement que l’heure n’était plus à la discussion politique. Mais il a quand même rappelé que l’Italie était une grande démocratie.

          Je me suis demandée pour la Chine s’il n’y avait pas aussi une volonté de montrer leur poids économique du fait de la dépendance dans laquelle ils tiennent tout le monde ou presque et en raison de la guerre commerciale avec notamment les USA.

            +6

          Alerter
  • Renard // 10.03.2020 à 11h41

    Olivier,
    le tableau que vous présentez interroge à plusieurs titres.
    1°) Que signifie dans ses intitulés le mot « mortalité » (en sachant que les taux officiels de mortalité et de létalité ne pourront être estimés que bien après la fin de l’épidémie)? S’agit-il d’un calcul sur les cas diagnostiqués, avec symptômes ou hospitalisés ? A-t-il le même sens pour les deux tableaux voisins ?
    (Cette première question nous amène à penser que ces chiffres sont peut-être surestimés.)

    2°) Il date de la « fin février (?) » et doit donc porter sur une population échantillonnée à la mi-février. Or à cette époque le ratio entre décès et cas déclarés était encore inférieur à 2.3%. Il est aujourd’hui supérieur à 3.5%. Quels seraient aujourd’hui les résultats de la même étude sur la même cohorte?
    (Cette deuxième question nous amène à penser que ces chiffres sont peut-être sous-estimés.)

    2°) Aucune autre approche statistique ne semble actuellement disponible (age, sexe, …). Que fout l’OMS?
    (Cette troisième question nous amène à penser que …)

      +7

    Alerter
  • JeanLouis // 10.03.2020 à 12h05

    Vous devriez un peu allez vous renseigner du coté de Marseille auprès du professeur Raoult pour nuancer vos propos alarmistes

      +6

    Alerter
  • bern // 10.03.2020 à 12h47

    La cerise sur le gâteau va être les élections municipales ! On a déjà des députés ( qu’on ne plus plus appeler raisonnablement des représentants du peuple ) « élus » avec le 1/10 des inscrits , les Maires vont suivre car il faut s’attendre Dimanche prochaine à une abstention « historique » ( selon le jargon de la TV). On devrait d’ailleurs inventer le concours de l’élu le plus mal élu…Comme doit se dire Macron et sa bande , après nous le déluge , dans le désastre électoral et démocratique national annoncé , le nôtre passera inaperçu. Et vogue la galère…

      +4

    Alerter
  • Bats0 // 10.03.2020 à 12h56

    « En revanche, le gouvernement français persiste à ne pas être à la hauteur, le maintien des élections dimanche, qui pourraient parfaitement être reportées de 6 mois, traduisant une obstination dans l’erreur criminelle (mise en danger de la vie d’autrui). »
    Déjà que larem auront du mal à convaincre pour ces élections municipales, ils veulent justement profiter de cette pandémie pour qu’il y ait le moins possible d’électeurs qui puissent se déplacer, afin d’avoir quelque chance de gagner quelques municipalités.
    Lorsqu’on est petit joueur, on reste petit joueur, et toutes les occasions sont bonnes afin de profiter des opportunités qui peuvent se présenter pour espérer faire le meilleur score possible.

      +8

    Alerter
  • petitjean // 10.03.2020 à 13h00

    « Ne pas aller voter dimanche » ??!!
    Mais qu’est-ce que c’est que cette histoire, que dis je, ce délire !! Qui pousse à l’abstention ??
    Avons nous perdus tout bon sens ?
    Mais si ce virus est si dangereux, si contagieux, il faut interdire tout rassemblement, tout lieu de promiscuité , toute manifestation !
    Fermer les écoles , les cinémas, interdire les rencontres sportives, arrêter tous les transports en commun. Je rappelle encore que métro TER et train en région parisienne transportent chaque jour des MILLIONS de personnes !!
    Si la promiscuité est si dangereuse, il faut fermer tous les commerces de la grande distribution. Bref il faudrait mettre le pays à l’arrêt
    Et pour finir, permettez cet exemple, je l’avoue provocateur :
    3200 morts par an sur les routes en France (bilan 2019) , ça fait plus de 8 morts par jour !! Et pourtant nous utilisons notre voiture tous les jours !
    Qui veut provoquer la panique, et aussi inciter les gens à ne pas aller voter ????………….

      +18

    Alerter
    • bonhomme // 10.03.2020 à 15h37

      Oui mais la voiture n’est pas contagieuse !
      Il est vrai qu’elle rend ceratins fous ,mais c’est une autre histoire !

        +5

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 10.03.2020 à 20h11

      Au moins, nous sommes sûr et certain que deux personnes n’iront pas voté dimanche prochain :

      – Franck Riester
      – Nicole Belloubet

        +3

      Alerter
    • ektin // 12.03.2020 à 01h17

      Mais oui, petitjean, tout ce que tu préconisais mardi, l’Italie vient de le décider. C’est fou, non ! Finalement ce virus est peut-être plus dangereux qu’une bagnole.

        +1

      Alerter
  • LibEgaFra // 10.03.2020 à 13h18

    « Notre gouvernement ayant à l’évidence renoncé à nous protéger, je vous recommande donc très fortement de NE PAS ALLER VOTER DIMANCHE, pour ne pas vous mettre en danger si vous avez plus de 50/60 ans, et de ne pas mettre vos proches ou d’autres personnes de cet âge en danger en participant à l’extension de l’épidémie. »

    Quid des magasins, supermarchés, écoles, universités, etc. parce que là, ce n’est pas un jour sur un mois, mais 5 ou 6 jours par semaine.

    Plus grave, les communes où existent des foyers épidémiques ne sont pas mises en quarantaine.

    Mais pas grave, Macron a dit qu’à 85% le virus est inoffensif.

      +4

    Alerter
    • ektin // 12.03.2020 à 01h21

      T’inquiète mon gars, avec la raclée que la rem va prendre, micron va se venger en mettant tout le pays en quarantaine et sous couvre-feu dès lundi.

        +0

      Alerter
  • CARO // 10.03.2020 à 13h25

    L Etat Français est inconscient, les votes doivent être reportés, incompréhension de ce président, il attend que le virus se propage dans toute la France pour se réveiller ‘peut-être ‘

      +3

    Alerter
  • Karnak // 10.03.2020 à 13h34

    J’irai bien sûr voter car :
    – J’ai bien envie de mettre une grosse raclée au candidat LREM de ma ville.
    – Je suis pour un parti qui n’a pas l’asphyxie des services publics, et donc des hôpitaux, dans ses gênes.
    – Le gouvernement a déjà une explication toute trouvée en cas de faible taux de participation : « C’est le coronavirus. » et non « Nous avons été largement désavoués, je démissionne après avoir dissous l’Assemblée ! » Non je plaisante, ils ne disent jamais ça, même avec un taux de participation de 10%…

    Et pour cela, j’accepte de prendre un petit risque. Pour défendre les bribes de droit démocratique qu’il me reste.

      +29

    Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 10.03.2020 à 20h23

      Dimanche prochain, je propose de nous rendre en masse dans les bureaux de vote, affublés d’un masque médical pour se protéger de l’épidémie de Covid-19 avec marqué dessus : 49.3 !

      Qu’en pensez-vous ? Ainsi, les règles en vigueur seront respectées vis à vis de l’épidémie et la liberté d’opinion sera pleine et entière. Tout le monde sera content. Les Assesseurs aussi.

        +12

      Alerter
      • grumly // 10.03.2020 à 22h08

        Les signes politiques ou les messages sont interdits, vous pouvez faire invalider l’élection. En 2002 pour le 2eme tour Chirac Le Pen, certains avaient lancé l’idée d’aller voter avec des gants en latex, mais il y a eu un appel je crois dans Libé qui disait de ne pas le faire. Mais bon, voter avec un masque aussi ça pourrait être pris pour un message politique vu que le gouvernement dit de ne pas en mettre.

          +2

        Alerter
      • Bobam // 11.03.2020 à 13h56

        Bonne idée, mais vous devrez vous démasquer pour valider votre identité, car il est IN-TER-DIT de se promener visage masqué ! J ‘ai décidé d y aller en tenue de plongée….il me reste 45 minutes d air dans une bouteille ça devrait aller

          +2

        Alerter
  • plip // 10.03.2020 à 13h38

    On a ces informations sur tout les canaux. Hier il s’est passé un krach boursier, pourriez vous nous éclairer sur les tenants et les aboutissants de ce fait plutôt que sur un sujet suffisamment bien traité (une fois n’est pas coutume) par les autres médias ?

      +4

    Alerter
    • calal // 10.03.2020 à 19h33

      osef du krach boursier. Les etats emprunteront et soutiendront les marches en rachetant tout et n’importe quoi (surtout si le patron de la boite soutenue a finance la campagne du president) les banques centrales creeront de la monnaie de banque centrale et achetera avec,les cours remonteront. Apres l’etat devra rembourser l’argent qu’il a emprunte et il n’aura plus de pognon pour acheter des masques ou des appareils de ventilation et la boucle est bouclee. Ah non entre temps,si vous etes dans le bon camp vous serez un peu plus riche et si vous etes dans le mauvais camp et vous n’avez pas eu de chance vous etes devenu une statistique…

        +7

      Alerter
  • Kafka // 10.03.2020 à 13h40

    JE pense qu’on peut s’attendre à un meilleur score de LREM que prévu. En effet, la voix de son maître ayant dit qu’il n’y a aucun risque, (et de toute façon le masque ne sert à rien, c’est interdire les réseaux sociaux qui serait efficace!), les électeurs LREM sont les plus susceptibles de se rendre aux urnes….

    Les opposants, moins enclins à croire que Italiens et Chinois sont les rois des c*** qui sabordent leur économie pour le plaisir, vont moins se déplacer….

    C’où de meilleurs scores : à la place du gouvernement je maintiendrais les élections (en plus les victimes c’est des viexu et la Frnace qui clope en roulant au diesel!)

      +4

    Alerter
  • Gabriel RABHI // 10.03.2020 à 13h46

    En Italie, les hôpitaux sont comme en période de guerre : ils choisissent ceux qui ont une change de survivre et les soignent, les autres ils les renvoient chez eux !
    Si l’épidémie devient massive, le danger pour tout le monde – mais surtout les plus âgés – est de se retrouver à avoir besoin de soins intensifs, notamment du matériel respiratoire, sans qu’aucun hôpital ne soit capable de les fournir. Le problème n’est pas la dangerosité du virus mais le fait qu’on ne peut pas soigner tout le monde. Il faut juste savoir que si l’épidémie se massifie, si on va à l’hôpital avec une personne âgée mal en point, on nous dira peut être de rentrer à la maison.
    Source :

      +18

    Alerter
  • MS // 10.03.2020 à 13h50

    Oui, ce qui veut dire que pour une personne sur 6 il ne l’est pas…ça ne ressemble pas trop à ce qu’on nous avait dit au début…
    Si vous avez des « contacts proches » avec une quinzaine de personnes/jour (pensez aux caissières, aux enseignants, aux médecins, aux employés de la poste qui sont bien au-delà de ce chiffre) vous créez des problèmes potentiellement mortels à deux d’entre elles

      +5

    Alerter
    • Catalina // 10.03.2020 à 23h13

      une toute simple précaution est d’avoir en permanence des mouchoirs jetables ou du « pécu », ainsi, lorsqu’on sent venir l’éternuement, on éternue dedans, puis on le jette, cela protège les autres, le lavage des mains bien sûr est très important tout de suite après s’être mouché ou dès que c’est possible.. Attention au gel hydroalcoolique, il esquinte le derme à trop grande utilisation.
      ;o)

        +5

      Alerter
  • Jean D // 10.03.2020 à 14h33

    Les personnes âgées ne sont pas les seules en grand danger, les nourrissons également.
    Hôpitaux, Ehpads, maternités … le personnel était déjà sous pression avant la pandémie 🙁

    Nos dirigeants n’en ont rien à secouer : comme à l’armée, on a le droit à un pourcentage de perte avant de réagir.
    Je les imagine aisément les psychopathes de l’Inspection des finances, en train de soupeser le pour et le contre :
    • on bloque tout > chute du PIB de 5%
    • on bloque modérément > chute du PIB de 2% …

    Les plus cyniques doivent être en train de calculer, en même temps qu’ils planifient les pertes humaines, les bénéfices sur l’équilibre du régime des retraites…

      +10

    Alerter
    • Kiwixar // 10.03.2020 à 15h00

      « Les personnes âgées ne sont pas les seules en grand danger, les nourrissons également. »

      Quelles données et informations avez-vous sur l’effet du virus sur les nourrissons?

        +6

      Alerter
    • Jean D // 10.03.2020 à 16h12

      Kiwixar

      Le fait que les plus jeunes semblent mieux résister n’empêche pas qu’ils soient porteurs du virus et donc un vecteur supplémentaire de la propagation.

      Et un vecteur très très compliqué à gérer :
      • symptômes quasi indétectables
      • vie en groupe et complète insouciance (allez demander à un enfant de se moucher dans son coude …)

        +7

      Alerter
      • K // 10.03.2020 à 19h44

        Les nourissons ne souffrent pas du virus mais peuvent le transmettre facilement a des personnes agées.

        Les nourissons ne sont donc pas « en grand danger », ils sont un grand danger.

          +6

        Alerter
      • Jean D // 10.03.2020 à 23h43

        A voir avec le recul ce que peut provoquer ce virus chez les tous petits.

        L’âge semble être un facteur déterminant de létalité mais tant que l’explication scientifique (autre que la statistique) n’est pas solidement étayée, l’affirmation selon laquelle un virus mortel chez l’adulte soit sans effet aucun sur le nourrisson me semble assez « mystérieuse ».

        Cela dit, vous avez raison : les bébés peuvent potentiellement être des fléaux pour leurs grand-parents qui en auront la garde.

          +3

        Alerter
        • Marie Colin // 11.03.2020 à 20h50

          La majorité des nourrissons bénéficient pendant des mois des immunisations de leur mère, c’est en tout cas ce qu’on m’expliquait quand j’ai eu mes enfants…
          Mais bon, avec le temps, ce « mystère » semble bien en être devenu un !

          Quant à l’appel au boycott des municipales ou la demande de leur report, c’est vraiment faire bon marché de tou.te.s celles et ceux qui s’y sont engagés depuis des mois, ont fait un travail formidable, y ont investi dans tous les sens du terme : je trouve ça HONTEUX et je n’aurais jamais attendu ça de CE site !

            +1

          Alerter
  • Jeanne L // 10.03.2020 à 15h16

    Sans compter que cela va arranger les partisans de la (contre-) réforme des retraites: le ratio entre cotisants et retraités ne sera plus le même après l’épidémie! et ce sera tout bénef pour l’économie !
    Les pouvoirs publics sont incapables de distribuer des masques à ceux pour qui ils seraient nécessaires, qu’à cela ne tienne les communicants vous expliquent que cela ne sert à rien pas besoin d’en fabriquer et on n’a pas les moyens de les distribuer.
    Il manque de gel désinfectant qu’à cela ne tienne le savon c’est aussi bien.
    Il y a un doute sur le nombre d’appareils respiratoires qui pourraient être disponibles en cas de pic de contamination, qu’à cela ne tienne le ministre de la santé parle d’autre chose à la radio et explique « qu’il ne faut pas se laisser aller à la panique ».
    Notre pays sera-t-il capable d’évacuer après le reflux de l’épidémie les déchets hospitaliers? Y a-t-il un plan prévu de transformation d’usines de retraitement habituel en usines de traitement des déchets hospitalier ?
    On nous gorge de paroles verbales en rajoutant « mais ne cédons pas à la panique » On ne cède pas à la panique ,on demande d’être informés en dehors de toute perspective de « communication » et de manipulation des esprits, »ni se réjouir, ni pleurer,comprendre » Nec flere, nec ridere, intelligere » disait le cher Baruch Spinoza, c’est tout ce qu’on demande quand on a comme moi presque 25 lustres !!!!

      +7

    Alerter
    • weilan // 10.03.2020 à 16h30

      25 lustres ? Bravo ! Vous avez donc 125 ans et probablement toutes vos dents.

        +2

      Alerter
      • Jeanne L // 10.03.2020 à 21h07

        Oh la la! non seulement j’ai un dentier, mais en plus je tape le chiffre d’ à côté ! 15 lustres.
        Je sens que je ne serai même pas admise en soins intensifs !
        Profitez de la vie, jeunes « critiques » !!!!
        Car moi je ne vais pas tarder à sucrer les fraises, comme on disait dans ma jeunesse.

          +5

        Alerter
  • scorpionbleu // 10.03.2020 à 15h21

    je vous conseille d’écouter un autre avis sur le Covid 19, celui du Pr Didier Raoult de l’IHU Méditerranée, médecin, virologie, un des plus grand chercheur biologiste en France, spécialisé en maladies infectieuses. Il a travaillé et travaille avec les chercheurs chinois sur les Coronavirus depuis longtemps et sur le Covid 19.
    http://www.entelekheia.fr/2020/03/06/coronavirus-ou-en-est-la-medecine

      +5

    Alerter
  • kerk // 10.03.2020 à 15h28

    Ce qui m’interroge maintenant, sur le taux de mortalité et la « dangerosité » du virus, c’est la comparaison par pays. Iran/Corée par exemple, nombre de cas positifs au corona très proches (8042/7513), mais nombre de décès très différent (291/54). Idem pour la France, l’Allemagne et l’Espagne, respectivement 1412/1681/1281 cas avec 30/35/2 décès. Là comme ça, j’aurais presque envie d’être allemande. En même temps, je constate et je n’ai pas le début d’une idée du pourquoi. Est-ce que quelqu’un s’est déjà penché sur le sujet ?

      +3

    Alerter
    • Kiwixar // 10.03.2020 à 22h43

      Possibilités :
      – il y a plusieurs versions du virus (déjà : version « L » et « S »)
      – la modalité statistique de lier un décès à une cause, au niveau hospitalier?
      – la volonté politique de minimiser ou maximiser certains chiffres?

        +3

      Alerter
      • Alfred // 10.03.2020 à 23h59

        Il semblerait que l’on sache depuis aujourd’hui qu’en Italie circule une version italienne (3eme version mutée localement) du virus et non plus la version chinoise.
        @ kerk la difference dans le mode de vie entre l’iran et la corée du sud suffit à mon sens à expliquer la létalité très differente.

          +4

        Alerter
      • Julien // 11.03.2020 à 08h49

        Version S ? C’est la version sport line avec béquet arrière non ? Ça doit aller vite dites donc !

          +1

        Alerter
        • Alfred // 11.03.2020 à 21h47

          Ça va vite effectivement mais vous pas trop (vous ne doutez jamais). La situation de l’Italie n’est que la nôtre avec environ neuf jours d’avance. A propos de sport Line et de béquet conduisez donc prudemment les mois qui viennent parce qu’il faudrait pas que vous vous fassiez trier à l’hôpital. Ce serait trop bête de ravaler son ironie devant des soignants exténués ou une machine utilisée par d’autres.

            +4

          Alerter
    • Babar // 11.03.2020 à 09h11

      La différence est dans la politique de diagnostic, tout simplement l’indication du test et le nombre de personnes testées: beaucoup plus large en Allemagne qu’en Espagne ou en France ou seuls les cas graves sont confirmés par un test. Mais ce sera une situation commune: au fur et à mesure que l’épidémie avance moins le nombre de tests effectués sera représentatif. Dans une épidémie avancée c’est le nombre de décès liés à la maladie en question qui reflète la réalité et non le nombre de cas très sous estimé.

        +3

      Alerter
  • Julien // 10.03.2020 à 15h45

    Crise économique, c’est pas notre faute c’est la faute du virus
    Magouille électorale, on fait des procurations comme ça ce serait bien le bordel au dépouillement en faveur du pouvoir en place, vous verrez que les scores LREM seront étonnamment bons alors que 90% des Français souhaitent les voir disparaître à tout jamais.
    Mise en quarantaine de la population, alors les gilets jaunes on fait des provisions ? Tu peux plus manifester contre les retraites? oui on fait passer la loi pile poil au moment où l’épidémie et la psychose commence à envahir tous les gueux. merci BFMacron. Et ne parlons pas du niveau de vie qui ne fera que baisser dans les années à venir, on s’en fout on est blindés nous !

    Soit à un moment donné on réalise que tout ce bordel est volontaire et que tout est utilisé en faveur du pouvoir et au détriment du peuple, soit on se tait, on évite les analyse à base de chiffres et de graphiques invérifiables par le quidam lambda et on prend sa carte LREM ! ras le bol du ouai mais bon quand même le virus il est dangereux bla bla ! Ce qui est dangereux c’est la gestion totalement honteuse des médias et du gouvernement point barre !!! alors on l’admet on fait un beau papier et on arrête de justifier à demi mot les mesures prises par ces psychopathes au pouvoir ! comme je disais vivement Mai/Juin que les gens réalisent la profondeur avec laquelle ils se sont fait avoir une fois de plus !

      +13

    Alerter
    • red2 // 10.03.2020 à 23h25

      On pourra toujours casser la gueule à lrem après la quarantaine contre le virus… Et vu leur gestion déplorable de cette crise on aura une raison supplémentaire de le faire! Donc ne prenons pas de risques inutiles, ce virus peut être réellement très dangereux, et dans 3 ou 6 mois on aura le temps de s’occuper des macronnistes.

        +4

      Alerter
    • Bobam // 11.03.2020 à 14h05

      Quand le virus va s introduire parmi les FDO….et vu qu ils ont de très nombreuses occasions de rester groupés ensemble, hélas, il risque d y avoir propagation dans ces groupes aussi, de même si de méchants gilets jaunes, séditieux , fumeurs éternuants devant des cordons de CRS, ça risque d aggraver la situation générale, que faire ? Inch allah ?

        +2

      Alerter
  • serge // 10.03.2020 à 16h31

    Ma foi, on va peut-être enfin évacuer ces vieux votants qui pourrissent les débats en permanence en déposant leur bulletin pour les pires cons que l’on a pu avoir depuis 40 ans parce qu’ils croient dur comme fer que tout ce qui est pondu comme texte est bien pour eux, juste eux. Et en même temps, évacuer tous ceux qui les « accompagnent » pour bien voter. C’est très bien de ne pas reporter ces élections, même si seulement locales. Prochain RDV, au soir du premier tour, pour causer des résultats.

      +4

    Alerter
    • Marie Colin // 11.03.2020 à 21h06

      C’est du second degré ?

      Ou vous êtes fâché avec vos (grands) parents ?
      à partir de quel âge est-on un « vieux votant » à exterminer sans remords ?

      ça fiche les foies !!!

        +1

      Alerter
  • Dubreuil // 10.03.2020 à 16h31

    Serieux….! Un appel au boycott… Et même pas un appel au report ? Les sondages montrent deja quebl abstention se fera en favrur de la droite.

      +4

    Alerter
  • Renard // 10.03.2020 à 16h32

    Bon, on va simplifier.
    65 000 000 de Français et résidents.
    80% (j’ai lu ça je sais plus où) ne développent pas la maladie (ne l’attrapent pas ou ne s’en rendent même pas compte).
    Restent donc 13 000 000 à être concernés.
    Là-dessus, comme tous ne seront pas contaminés, entre 0.5% (strict minimum) et 5% (mais vraiment grand maxi) vont y rester.
    Ça nous fait entre 65 000 et 650 000 morts.
    65 000, franchement, ça valait pas la peine de nous priver du PSG et de Madona pour si peu. D’autant plus qu’on arrête pas de nous seriner que c’est rien que des vieux et des déjà patraques et que ça compte pas. Et ceux qui sur ce blog accusent le gouvernement de nous manipuler pourront renchérir.
    Au-dessus (mais à combien au-dessus ?), ça peut susciter des sentiments négatifs.
    (Je laisse le lecteur rajouter des conditionnels, j’ai la flemme.)

      +5

    Alerter
    • MS // 11.03.2020 à 18h42

      A priori à en croire les allemands qui en général appellent un chat « un chat » vous êtes loin du compte :
      https://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=de&u=https://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/coronavirus-kanzlerin-merkel-60-bis-70-prozent-in-deutschland-werden-sich-infizi-69317208.bild.html&prev=search

      65 000 000 de Français et résidents.
      60% développent ou non la maladie mais l’attrapent
      6 à 8% des contaminés en meurent

      soit 65E6 *0.6*0.07 = 2 700 000 victimes

        +4

      Alerter
      • Renard // 11.03.2020 à 22h09

        @MS
        Vrai que la Chancelière m’amène à modifier quelque peu mes calculs.
        Cependant le votre s’envole sur les 6 à 8% des contaminés qui en meurent.
        Salomon a laissé échapper hier que 98% survivent. Ce qui nous fait 2% de trépassés. 780 000 quand même !…

        En fait, depuis des jours, je cherche un chiffre recevable du taux de décès des contaminés et n’en trouve pas.
        Aucune estimation crédible du nombre de porteurs sains et quant aux « cas confirmés », comme on dit chez nous, leur ratio avec les décès varie dans des proportions hallucinantes selon que le pays fait passer un test à toute personne vaguement suspecte ou seulement à celles qui ont développé les symptômes. Ce dernier cas étant celui de l’Italie (et de la France).
        Donc, si vous avez des sources cohérentes, je suis preneur.

          +1

        Alerter
    • Pierrot // 12.03.2020 à 00h01

      Pour la province de Hubei, dont la population s’élève à 60 millions de personnes (soit sensiblement comme en France), on possède des statistiques sur l’évolution de la situation depuis 7 semaines.

      Aujourd’hui, le nombre de cas confirmés (près de 68000) a fini par se stabiliser très nettement ; le taux de rémission progresse rapidement et a déjà dépassé les 70% ; la létalité calculée d’après ces statistiques (un peu plus de 3000 morts) s’établit à 4,4%. Une extrapolation des courbes suggère que le nombre final de décès devrait s’établir aux alentours de 5000. Et si l’on peut être certain qu’une telle évaluation reste très imprécise, on peut néanmoins être plus confiant quant à l’ordre de grandeur du résultat.

      Par conséquent, à moins d’une gestion déplorable de la pandémie en France, les chiffres de 65000 à 650000 morts que vous avancez paraissent peu pertinents.

        +1

      Alerter
      • Patrick-Louis // 12.03.2020 à 09h20

        C’est très difficile de faire des comparaisons entre ce qu’il s’est passé en Chine et la situation actuelle en Italie.
        D’abord, la région de Wuhan est la plus polluée de Chine par des industries lourdes qui affectent le système respiratoire (de plus les Chinois sont de gros fumeurs). Mais surtout, ce qui n’est pas suffisamment dit, c’est que la ville de Wuhan est déjà équipée de 10 000 antennes relai de 5 G. Or, il est maintenant prouvé que ce système abaisse considérablement le système immunitaire.
        Rien de tout cela en Italie et en France où la 5G n’est pas encore mise en place. Le virus n’est pas tout. C’est le terrain qui compte. C’est pourquoi j’insiste sur le fait que le meilleur moyen de se protéger, est de renforcer chacun notre système immunitaire. C’est de notre responsabilité personnelle.
        La mise en quarantaine d’un pays dans son ensemble n’est pas la solution. Elle va engendrer des faillites en cascades, les crédits des entreprises ne seront pas remboursés ce qui va mettre les banques également en situation de faillite. Des centaines de milliers de personnes vont se retrouver au chômage.
        L’Etat Providence ne peut rien. Aidez-vous et le Ciel vous aidera.

          +0

        Alerter
  • michel 60 // 10.03.2020 à 17h03

    Si quelqu’un connaissait la méthodologie de ces enquêtes on pourrait y voir plus clair car , pour la grippe s’agit il d’une statistique sur des diagnostiques cliniques de grippe ( fievre, courbature., toux….) auquel cas il faudrait parler de syndromes de type grippaux incluant de nombreux virus ou d’un diagnostique à partir de test biologique identifiant les malades porteur du seul virus de la grippe? A mon avis les médecins généralistes ne disposent pas de ces tests donc les cas déclarés sont ceux de syndromes grippaux en général; de plus comme pour la pharmacovigilance il y a une sous notification des cas de « grippe ». Quand aux patients décèdes de la grippe ont ils été biologiquement et diagnostiqués comme infectés par le virus de la grippe?
    Pour le coronavirus les statistiques sont basées sur des cas avérés par les tests, donc sur une partie réduite de la population réellement infectée .
    En tout cas un conseil simple, si vous avez de la fièvre, ne prenez surtout pas de paracétamol ou tout autre médicament faisant chuter la fièvre. Les travaux de nombreux médecins et virologues montrent bien que l’ennemi naturel ( mais pas toujours suffisant) des virus c’est la chaleur ( cf; le prix Nobel Lwolf)

      +1

    Alerter
  • Volodia // 10.03.2020 à 18h00

    Merci Olivier Berruyer d’avoir écrit ce billet.
    Evidemment qu’il ne faut pas aller voter pour se protéger et pour protéger les autres. Bien sûr c’est le gouvernement qui aurait dû en prendre l’initiative, comme il aurait dû fermer les écoles et tous les lieux publics, comme il aurait dû freiner ou interdire les déplacements non indispensables etc. Mais ce gouvernement ne le fait pas, donc chacun d’entre nous a le devoir civique de limiter au maximum la contagion en restreignant sa vie sociale et ses déplacements.
    Pourquoi croyez-vous que l’Italie ait pris toutes ces mesures et s’apprête sans doute à en prendre d’autres encore plus contraignantes? Parce que le confinement est la seule réponse possible dans l’immédiat pour éviter des décès en masse, faute de places et d’appareils respiratoires dans les hôpitaux. Il y a plein de témoignages terribles des ravages de cette épidémie par les medecins et les infirmiers italiens qui se battent ces jours-ci « comme à la guerre ». Il est indispensable de les écouter et de rester le plus possible chez soi.

      +7

    Alerter
    • Patrick-Louis // 11.03.2020 à 08h41

      Ce raisonnement ne tient pas la route, car, dans ce cas, pourquoi ne pas décréter, chaque année, au moment de la grippe saisonnière, un confinement général, compte tenu que la grippe est très contagieuse et qu’elle fait plus de morts que le coronavirus ?

        +2

      Alerter
      • Kiwixar // 11.03.2020 à 09h33

        « la grippe est très contagieuse et qu’elle fait plus de morts que le coronavirus ? »

        Pour le covid-19, nous n’avons pas encore les statistiques de fin décembre 2020 pour la période 1.1.2020 à 31.12.2020. Vu la progression et la létalité, il est bien possible que cette nouvelle maladie fasse plus de morts qu’une grosse grippe (espagnole).

          +5

        Alerter
        • Patrick // 11.03.2020 à 15h34

          ce qui expliquerait pourquoi les Chinois ont choisi de mettre par terre leur économie et de confiner quelques centaines de millions de personne , chose qui ne s’est jamais vue pour une épidémie de grippe ( et en considérant que les gouvernements chinois ont déjà montré qu’ils s’en fichaient de quelques milliers de morts )

            +5

          Alerter
  • bern // 10.03.2020 à 18h50

    Notre ami Berruyer , qui a souvent un esprit frondeur , devrait se pencher sur la véritable date de naissance de la République actuelle qui n’est pas 1792 ni 1958 mais 1870 ( et les années suivantes ).
    En 1789 après avoir fomenté la révolte contre le Roi , la bourgeoisie s’était faite blousée par le peuple et par Bonaparte. En 1870 , après avoir monnayé notre défaite et massacré le petit peuple de Paris , cette bourgeoise d’affaires s’est organisée pour prendre enfin le Pouvoir , pour le conserver à jamais et pour l’utiliser au mieux de ses intérêts ( ce péché originel aura d’ailleurs des conséquences effroyables , la colonisation et surtout la guerre de 14 et la suivante ).
    Pourquoi je parle de çà ici , simplement pour que les gens prennent conscience à l’occasion de cette épidémie en particulier que le MAL c’est d’abord cette République bourgeoise , affairiste , franc-maçonne , soi-disant représentative qui se fout comme d’une guigne de l’intérêt général et qui n’est attachée qu’au Pouvoir et à ce qu’il peut lui apporter.
    La lutte contre le terrorisme , contre le chômage , contre les gilets jaunes,contre le coronavirus , contre ou pour tout ce que vous voulez c’est avant tout et toujours une lutte des minorités qui nous gouvernent , contre le peuple , son intérêt réel ou ses aspirations , pour conserver Pouvoir et domination. Dans des situations difficiles comme en ce moment tout doit être mesuré à l’aune de cette seule réalité !

      +13

    Alerter
  • tchoo // 10.03.2020 à 19h24

    Et que que dois je faire
    J’ai 61 ans , je bosse dans une boîte de 30 personnes où plus de la moitié voyage dans toutes la région?
    Aucune consigne à part celle entendues partout
    Et le ridicule des rassemblements de 1000 personnes maxi on en fait quoi?
    A 40, 100, 800 on risque rien peu Beaucoup?

      +5

    Alerter
    • Alfred // 10.03.2020 à 20h42

      Cela aurait été l’intérêt des cartes précises des cas recensés : adapter les comportements en fonction que l’on se trouve en pleine zone « densement » contaminées ou moins densement (en gardant à l’esprit que l’image était forcément vieillie d’une dizaine de jours). Mais bon. La c’est foutu.

        +3

      Alerter
    • Nicole de Nicomaque // 10.03.2020 à 20h42

      J’ai bien peur qu’au vu de sa contamination au Covid 19, Madame Belloubet ne puisse pas toucher sa retraite à points. Elle ne survivra pas jusqu’en 2070.

        +4

      Alerter
      • pseudo // 11.03.2020 à 06h20

        m’est avis qu’elle s’est goinfrée d’actions blackrock ou de quelque chose de similaire sur le sujet…. alors la retraite à points, c’est nous qui la payons, c’est nous qui la subissons et ce sont eux qui trinquent..

          +4

        Alerter
    • Patrick-Louis // 11.03.2020 à 18h17

      Renforcez vos défenses immunitaires et il ne vous arrivera rien ; et n’attendez rien des autres, surtout pas des pouvoirs publics.
      Prenez des la vitamine D3, de la vitamine C, de la spiruline riche en fer, et surtout, cessez de regarder les informations anxiogènes.

        +2

      Alerter
  • Betty // 10.03.2020 à 19h31

    Sans doute faudrait-il également se poser la question des règles d’hygiène appliquées dans les EHPAD ainsi que leur respect. La complexité est que les moyens en personnel ne sont pas à la hauteur. Dans ces structures, quel que soit leur statut, ce sont les A.S.H. (Agent de Service Hospitalier) qualifiés qui selon le décret du 18/04/89, sont chargés de l’entretien et de l’hygiène des locaux de soins et participent aux tâches permettant d’assurer le confort des malades. Ils ne participent pas aux soins des malades et des personnes hospitalisées ou hébergées. En théorie car les ASH doivent assurer des actes qui devraient être assurés par des Aides Soignants et leur nombre décroit régulièrement. Donnée ER 1067 à télécharger – Chiffres de 2015 disponibles en 06.2018 https://drees.solidarites-sante.gouv.fr/etudes-et-statistiques/publications/etudes-et-resultats/article/le-personnel-et-les-difficultes-de-recrutement-dans-les-ehpad

      +4

    Alerter
    • VVR // 13.03.2020 à 07h04

      A noter que là ce n’est pas un EHPAD, c’est un Life Care Center. Ce qui a l’air de revenir au même dans la fonction et le public visé, mais m’ont pas forcement les même règles concernant l’hygiène et la qualification du personnel.

        +0

      Alerter
  • JP Collignon // 10.03.2020 à 20h54

    il y a une constante la morbidité est approximativement 20 fois supérieur à la grippe quelque soit la tranche d’âge

      +5

    Alerter
  • Alfred // 10.03.2020 à 23h00

    Vous vous souvenez du 23 janvier 2020? Il y a longtemps déjà hein? Ce jour la la chine confinait pour la premiere fois 11 millions de personnes. Devinez (ou rappelez vous) combien de personnes étaient atteintes et combien étaient morte là bas à cette date. (Un indice: nous y sommes en France. C’est notre 23 janvier).

      +14

    Alerter
  • Sara // 10.03.2020 à 23h35

    Heu, combien y a-t-il de caissières retraitées qui vont en voyage en ThaÏlande, à des expos, au restaurant, ou même au cinéma?
    On s’égare, ce n’est pas une question d’âge, mais d’origine sociale, non?
    Il y a énormément de retraités qui sont occupés simplement à survivre, on semble l’oublier.

      +0

    Alerter
  • ADP // 10.03.2020 à 23h44

    La vraie crainte: l’engorgement des services hospitaliers.
    La bonne manière de l’éviter: ralentir la propagation du virus.
    Les mesures barrières? Inutiles tant que les enfants sont à l’école. Inutile de se protéger avec du gel, des distances mini entre adultes, de tousser dans son coude, tant que nos enfants prendront les transports en commun matin et soir pour rejoindre écoles, collèges, lycées avec leurs cantines, leurs couloirs bondés, leurs préaux où règne la promiscuité.

    Une bonne mesure pour freiner l’épidémie:
    Organiser la fermeture partielle des écoles ainsi:
    – enfants âgés de plus de 14 ans: pas de garde parentale à prévoir, les parents vont bosser.
    Pour les enfants de 14 ans ou moins:
    – familles bi-parentales: on libère le parent dont l’emploi est le moins « crucial » pour la société, l’autre garde les enfants à la maison.
    – famille mono-parentale: si l’emploi du parent n’est pas « crucial » pour la société, il garde les enfant à la maison.
    – famille mono-parentale et emploi « crucial »: le parent est autorisé à déposer son enfant à l’école/collège…(fermeture partielle=densité de population très faible)
    C’est sûr, ça s’organise. C’est compliqué et douloureux. Couteux aussi mais plusieurs avantages:
    – frein de la maladie = hôpitaux non surchargés = moins de morts (du COVID19 et autres pathologies)
    – personnel médical disponible
    – activité économique au ralenti mais pas à l’arrêt (arrêt risqué, comme en Italie, à terme si on ne fait rien…)
    – confinement maximal des enfants, vecteurs privilégiés de la maladie par la promiscuité dans leurs établissements scolaires.

      +8

    Alerter
    • Véro // 11.03.2020 à 10h10

      Et quand l’emploi est crucial pour la famille elle-même ?

      En fait la bonne mesure n’est pas de freiner l’épidémie. Mais de permettre la prise en charge des personnes malades et de mettre tout en oeuvre pour leur guérison. La bonne mesure est donc la remise en question des règles de l’UE et le déblocage de moyens pour l’hôpital.
      Nous aurons d’autres épidémies.

        +6

      Alerter
    • bern // 11.03.2020 à 12h39

      Oui c’est çà ! En allant sur des sites italiens , j’ai enfin fini par comprendre ce que disait le Prof.Salomon. Il faut étaler le pic de l’épidémie afin que les hôpitaux ne soient pas débordés par un afflux brutal de patients comme en Italie (ce qui explique le nombre important de morts là-bas . Une personne qui étouffe et qu’on ne peut intuber faute de personnel ou de moyens a beaucoup de « chances » de mourir par étouffement ou parceque son coeur lache…etc). Macron a donc opté pour cette solution : freiner l’épidémie , écrêter la courbe , ce qui doit en théorie limiter la casse humaine (et économique) ! J’espère qu’il a vu juste…Conséquence de cette décision : çà risque donc de durer ( on parle de Juin , du retour des fortes températures…?). Il faut suivre avec attention ce qui se passe en Italie et voir si leur quarantaine relativement souple donne des résultats. Si c’est le cas , peut être faudra t’il suivre leur exemple…?

        +1

      Alerter
  • vert-de-taire // 11.03.2020 à 00h31

    Post de Bruno Canard, virologue au CNRS.

    Je suis Bruno Canard, directeur de recherche CNRS à Aix-Marseille. Mon équipe travaille sur les virus à ARN (acide ribonucléique), dont font partie les coronavirus. En 2002, notre jeune équipe travaillait sur la dengue, ce qui m’a valu d’être invité à une conférence internationale où il a été question des coronavirus, une grande famille de virus que je ne connaissais pas. C’est à ce moment-là, en 2003, qu’a émergé l’épidémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) et que l’Union européenne a lancé des grands programmes de recherche pour essayer de ne pas être pris au dépourvu en cas d’émergence. La démarche est très simple : comment anticiper le comportement d’un virus que l’on ne connaît pas ? Eh bien, simplement en étudiant l’ensemble des virus connus pour disposer de connaissances transposables aux nouveaux virus, notamment sur leur mode de réplication. Cette recherche est incertaine, les résultats non planifiables, et elle prend beaucoup de temps, d’énergie, de patience.
    C’est une recherche fondamentale patiemment validée, sur des programmes de long terme, qui peuvent éventuellement avoir des débouchés thérapeutiques. Elle est aussi indépendante : c’est le meilleur vaccin contre un scandale Mediator-bis.

      +0

    Alerter
  • vert-de-taire // 11.03.2020 à 00h33

    Dans mon équipe, nous avons participé à des réseaux collaboratifs européens, ce qui nous a conduits à trouver des résultats dès 2004. Mais, en recherche virale, en Europe comme en France, la tendance est plutôt à mettre le paquet en cas d’épidémie et, ensuite, on oublie. Dès 2006, l’intérêt des politiques pour le SARS-CoV avait disparu ; on ignorait s’il allait revenir. L’Europe s’est désengagée de ces grands projets d’anticipation au nom de la satisfaction du contribuable. Désormais, quand un virus émerge, on demande aux chercheur·ses de se mobiliser en urgence et de trouver une solution pour le lendemain. Avec des collègues belges et hollandais·es, nous avions envoyé il y a cinq ans deux lettres d’intention à la Commission européenne pour dire qu’il fallait anticiper. Entre ces deux courriers, Zika est apparu…
    La science ne marche pas dans l’urgence et la réponse immédiate.
    Avec mon équipe, nous avons continué à travailler sur les coronavirus, mais avec des financements maigres et dans des conditions de travail que l’on a vu peu à peu se dégrader. Quand il m’arrivait de me plaindre, on m’a souvent rétorqué : « Oui, mais vous, les chercheur·ses, ce que vous faites est utile pour la société… Et vous êtes passionnés ».
    Et j’ai pensé à tous les dossiers que j’ai évalués.
    J’ai pensé à tous les papiers que j’ai revus pour publication.
    J’ai pensé au rapport annuel, au rapport à 2 ans, et au rapport à 4 ans.
    Je me suis demandé si quelqu’un lisait mes rapports, et si cette même personne lisait aussi mes publications.

      +0

    Alerter
  • pseudo // 11.03.2020 à 06h14

    peu ont évoqué le sujet des guérisons. Nul part ils ne détaillent les séquelles, si il y en a, ni le nombre de guéris sans complications, ils se contentent d’afficher joyeusement un nombre de guéris. Hors j’ai lu que chez certaines personne cela se passent très mal et qu’ils finissaient avec un ou deux poumons détériorés à vie nécessitant transplantations etc.

      +6

    Alerter
  • pseudo // 11.03.2020 à 06h55

    insuffisance de kit de dépistage, dépistage insuffisant, visibilité réduite de la situation, on finira dans l’ornière.

    Entendre dire qu’il faut réunir ces trois conditions pour être dépisté me laisse pantois.

    – venir d’une zone infectée
    – avoir de la fièvre
    – avoir des symptômes respi

    il me semble même avoir lu qu’en stade 3 on ne dépiste plus……

      +5

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications