Les Crises Les Crises
21.décembre.202121.12.2021 // Les Crises

L’UE s’interdit de subventionner l’achat de voitures électriques made in UE… Les États-Unis le font déjà…

Merci 208
J'envoie

Sans commentaire…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fabrice // 21.12.2021 à 07h13

En fait ce n’est pas UE mais OMCLAND qu’il faudrait nous appeler nous sommes la vitrine des dogmes de l’omc et comme rêve le monde les USA offert à tous sans restriction, sans barrière ni résistance à la concurrence surtout américaine.

Une zone prompte à acheter tous les produits même les plus nocifs et vendant ses bijoux économique tout en neutralisant nos « champions », producteurs, agriculteurs avec des obligations auxquels les autres ne sont pas soumis.

46 réactions et commentaires

  • Fabrice // 21.12.2021 à 07h13

    En fait ce n’est pas UE mais OMCLAND qu’il faudrait nous appeler nous sommes la vitrine des dogmes de l’omc et comme rêve le monde les USA offert à tous sans restriction, sans barrière ni résistance à la concurrence surtout américaine.

    Une zone prompte à acheter tous les produits même les plus nocifs et vendant ses bijoux économique tout en neutralisant nos « champions », producteurs, agriculteurs avec des obligations auxquels les autres ne sont pas soumis.

      +50

    Alerter
    • Guadet // 21.12.2021 à 08h53

      Le but de l’UE avec l’Europe est le même que celui de l’Allemagne de 1914 et 39 avec la France : abattre au maximum sa prospérité et sa puissance pour en faire un sujet soumis de l’Empire, allemand il y a un siècle, américain mondialisé aujourd’hui.
      La justification des prétendus « pères de l’Europe » reste valable aujourd’hui : obtenir la paix mondiale par l’asservissement des nations à la loi du marché. Pour les européistes d’aujourd’hui comme pour les collabos sous l’Occupation, cela passe par le suicide de la France. Tout ce que les gouvernements français font de mal depuis quarante ans est en vue d’un bien supérieur.

        +33

      Alerter
      • René de VOS // 21.12.2021 à 10h03

        Il faut en finir avec cette union européenne et renvoyer chacun chez soi. C’est la seule manière de se débarrasser des puissances financières qui rançonnent les peuples.

          +22

        Alerter
      • LibEgaFra // 21.12.2021 à 13h19

        « La justification des prétendus « pères de l’Europe » reste valable aujourd’hui : obtenir la paix mondiale par l’asservissement des nations à la loi du marché. »

        Ben, c’est tout le contraire: il n’y a jamais eu autant de guerres en Europe depuis 30 ans.

          +8

        Alerter
      • ojba // 21.12.2021 à 16h51

        Phrase d’une personne totalement inculte en économie : « l’allemagne est en train de gagner économiquement ce qu’elle a perdu militairement ». C’était dans les années 60.

          +1

        Alerter
      • hpprem // 21.12.2021 à 22h29

        C’est effectivement ce qu’il faut rappeler tous les jours: L’Empire Américain mondialisé; J’ajoute que nos députés beni-oui-oui, depuis 50ans sont allés se former là-bas, à nos frais, à la vision américaine exclusive : aucune alternative possible au risque d’être écarté d’un rôle politique déjà en France sous l’œil non pas de Moscou mais des Faucons. On n’est pas prêt d’en sortir.

          +6

        Alerter
      • JnnT // 29.12.2021 à 23h05

        C’est à dire, soyons directs, que l’Allemagne qui contrôle l’UE gère celle-ci avec l’objectif d’affaiblir, puis de faire disparaître la France en lui ôtant méthodiquement tous ses leviers de puissance et de souveraineté, en plein accord avec le parrain étasunien. Une stratégie manifestement suivie à propos de la production d’électricité nucléaire.
        Sinon, sur les 10 voitures les plus vendues en France en 2021, une seule est produite en France et il s’agit de… la Toyota Yaris. Cela permet de mesurer notre déclin, dont nos dirigeants depuis 30 ou 40 ans sont les complices ou plutôt les acteurs. Pour sortir d’une telle situation, il faudrait d’abord que le constat en soit fait. Mais ce serait, pour les partis ayant exercé le pouvoir pendant cette période, s’accuser eux-mêmes. Je ne vois pas d’issue praticable. Les institutions de l’UE ont d’ailleurs été conçues pour qu’aucune alternative n’existe.

          +0

        Alerter
  • Le Belge // 21.12.2021 à 08h04

    C’était comment, encore, le numéro du formulaire qu’Astérix devait avoir dans cette espèce de maison de fou dans le dessin-animé « Les 12 Travaux d’Astérix » ? N’est-ce pas le formulaire A38 ? Et bien, c’est ça, l’Union-Européenne ! Kafka en aurait été jaloux.

      +17

    Alerter
  • calal // 21.12.2021 à 08h19

    Quand vous etes endettes jusqu’au dessus des yeux, vous obeissez a vos creanciers…
    Quand vous renoncez a votre liberte,vous decidez que vous preferez obeir que de prendre le risque de decider par vous meme. Et apres vous vous etonnez que vos maitres vous donne des ordres qui ne vont pas dans le sens de vos interets mais des leurs? Vous vous etes comporte comme des enfants immatures,les us vous ont mis sous tutelle,tant pis pour vous. De gaulle a ete vire par les boomers,ils continuent de diriger la politique francaise: les partis qui voulaient sortir de l’europe faisaient 5% des voix,on vit sous une dictature gerontocratique, tant pis pour nous…
    les boomers ont danse tout l’ete,et bien galerez maintenant les suivants…

      +5

    Alerter
    • Lev // 21.12.2021 à 10h23

      Le boomer est à la mode mais en 1969 le boomer avait à peine 20 ans. Ceux qui ont viré De Gaulle avaient au moins la quarantaine. Ils étaient les héritiers de leurs parents collaborateurs. Les ceux de la Cagoule par exemple.
      La guerre des classes oui, la guerre des âges, j’y crois moins

        +11

      Alerter
      • Malbrought // 23.12.2021 à 08h47

        Ceux qui ont viré De Gaulle …
        Il avait quel âge ?
        73 ans je crois ….
        Le temps d’une retraite bien méritée .
        Churchill a été viré très tôt après la guerre .
        Une grande injustice sans doute ?

          +0

        Alerter
        • xc // 24.12.2021 à 08h10

          Né en 1890. Ce n’est pas bien difficile à trouver…

            +0

          Alerter
      • xc // 24.12.2021 à 08h16

        Effectivement. Le « Baby-boom » a commencé à la Libération, et la majorité politique était à l’âge de 21 ans en 1969. Cela laisse peu de place aux « Baby-boomers » dans le vote d’avril de cette année.
        Bon, la Collaboration (comme la Résistance) et la Cagoule, c’était pas tous les Français.

          +0

        Alerter
  • jmp // 21.12.2021 à 08h51

    Tant qu’il y aura des gens pour croire que la démocratie est le bien, ils pourront continuer à avancer masqué :

    https://youtu.be/nR3znXOtFGk

      +2

    Alerter
  • Patrick // 21.12.2021 à 09h18

    La solution est comme d’habitude de n’accorder aucune subvention et de laisser faire le marché.
    Si un produit , quel qu’il soit , n’est pas viable sans subvention c’est qu’il n’est globalement pas bon pour les citoyens. N’oublions pas que les subventions viennent toujours de vos impôts ou des dettes de l’état , donc de l’impôt différé.

      +6

    Alerter
    • Orhan // 21.12.2021 à 09h51

      Je suis très heureux quand mes impôts servent à l’intérêt général et je laisse la main invisible et le libre marché, opiums de la bourgeoisie (qui sait très bien s’en défaire quand ses intérêts sont menacés), s’en prévaloir.
      Rien n’existerait du monde actuel si le marché seul avait investi de lui-même, toujours incroyable de croire le contraire.

        +12

      Alerter
      • Patrick // 21.12.2021 à 10h01

        Intérêt général ? vous avez une définition de ce machin ?
        La voiture électrique correspond-elle à l’intérêt général ? il faudrait le prouver.
        Les décisions des états et des politiciens sont-elles conformes à l’intérêt général ? il faudrait le prouver.

        Donc laissez-nous décider de nos choix et ça , ce sera le vrai intérêt général.

          +6

        Alerter
        • step // 21.12.2021 à 12h13

          L’expression « intérêt général » désigne les intérêts, valeurs ou objectifs qui sont partagés (communs à )par l’ensemble des membres d’une société

          Il ne s’agit donc en aucun cas de la somme des intérêts particuliers de patricks.

            +9

          Alerter
          • Patrick // 21.12.2021 à 13h13

            si c’est partagé par l’ensemble alors ça correspond bien à l’intérêt particulier de chacun.
            si l’intérêt général ne correspond pas aux intérêts particuliers alors il n’est pas général , c’est juste l’intérêt d’une classe ( élite , parti , clergé .. ). Et cette classe parle d’intérêt général pour faire croire aux autres que c’est pour leur bien , même contre leur avis.

              +3

            Alerter
          • Brigitte // 21.12.2021 à 15h11

            Step, c’est impossible que l’ensemble des membres d’une société partage les mêmes valeurs et objectifs sinon celui de vivre dans une nation libre et démocratique. L’intérêt général c’est ce qui permet aux membres d’une société de pouvoir vivre ensemble dans un cadre équilibré, juste et épanouissant, sur plusieurs générations.

              +3

            Alerter
            • Patrick // 21.12.2021 à 15h48

              on peut être d’accord sur le cadre général ( la culture, l’histoire …sécurité , justice … , tout c qui fait un peuple) mais les subventions à la voiture électrique correspond-elle à cet idéal ?

                +0

              Alerter
          • calal // 21.12.2021 à 17h04

            jordan peterson vous repondrait qu’il faut hierarchiser toutes ces valeurs commune. Car c’est la le truc de nos dominants: gaver la constitution de droits (droits de l’homme,de la femme des enfants,de la planete de l’entreprise etc) pour qu’apres il y ait un conflit entre droit de l’homme et droit a la sante, droit a la securite avec droit de l’entreprise. Bilan,seuls les juristes et ceux qui peuvent se payer des juristes vont s’en sortir…

            par exemple en france la devise c’est liberte ,egalite fraternite et pas egalite,fraternite liberte….

              +1

            Alerter
          • BOURDEAUX // 23.12.2021 à 18h32

            Vous pouvez sans doute nous préciser comment vous déterminez « l’ensemble des membres d’une société ». 10, 20, 30 % des gens ? Et depuis le temps que l’état nous impose ses oukases au nom d’un prétendu intérêt général, bizarrement il évite toujours soigneusement de nous demander notre avis. Donc, l’intérêt général est surtout une belle arme conceptuelle contre les libertés de toutes sortes, ennemies de ceux qui exercent le pouvoir.

              +4

            Alerter
    • Dominique65 // 21.12.2021 à 10h35

      Il ne s’agit pas d’un produit mais d’une origine. Les Tesla ne semblent pas être plus mauvaises que les autres. Ce que s’autorisent les USA, c’est du protectionnisme. Les pays européens devraient avoir le même droit. Et que la France arrête par exemple de financer des ponts construits par la Chine dans d’autres pays de l’UE

        +6

      Alerter
      • Patrick // 21.12.2021 à 12h10

        l’origine n’est pas un problème
        Si vous arrêtez les subventions de ce type de véhicule , les ventes vont s’effondrer donc ça signifie que le produit ne correspond pas à une attente ou n’est pas rentable pour l’utilisateur.
        C’est la solution la plus simple à mettre en oeuvre , pas besoin de mettre en place des règlements , une usine à gaz , des taxes supplémentaires. Laisser faire les utilisateurs sans les influencer avec de l’argent gratuit piqué dans les poches du voisin.

          +2

        Alerter
        • Brigitte // 21.12.2021 à 15h55

          Patrick l’origine n’est pas un problème quand la concurrence n’est pas faussée et que vous vivez dans un état souverain. Avant, les gens avaient le choix entre plusieurs marques de voitures françaises mais s’ils voulaient acheter une voiture anglaise ou allemande, ce n’était pas interdit. C’était plus cher forcément.
          Si nous ne pouvons pas acheter de voitures électriques françaises cela signifie que nous sommes dépendants comme le serait une colonie.
          Nous devons être en mesure de produire nos biens de consommation les plus vitaux et les plus stratégiques sans dépendre de l’étranger. Si la RATP gère les bus londoniens c’est le problème des anglais. Par contre, nous n’avons pas à les imiter et faire gérer les bus français par des multinationales étrangères (pléonasme).

            +8

          Alerter
        • Dominique65 // 23.12.2021 à 11h02

          Patrick, tes observations sont peut-être intéressantes mais hors sujet. C’est ce que j’ai en vain essayé de t’expliquer. Dans cet article, le sujet c’est le protectionnisme, pas
          la pertinence d’une technologie. Comprends-tu ?

            +1

          Alerter
          • Patrick // 24.12.2021 à 15h19

            le problème ce sont les subventions , pas la technologie.
            Que chacun soit libre d’acheter ou non un véhicule électrique , c’est son problème , mais il ne doit pas être subventionné pour cela. Chacun fera ses choix en fonction de ses critères et de son budget de fonctionnement.
            Le protectionnisme c’est encore autre chose. Nos vrais concurrents sont l’Allemagne et l’Italie , pas la Chine.

              +0

            Alerter
            • Dominique65 // 26.12.2021 à 20h02

              Le protectionnisme c’est encore autre chose.
              Non, c’est LE sujet de l’article ! As-tu lu le tweet, as-tu écouté la vidéo ?

                +0

              Alerter
        • JnnT // 29.12.2021 à 23h26

          « Laisser faire les utilisateurs » ? Voire… Les utilisateurs n’ont pas vraiment le choix.

          Fort peu de Français souhaitent acheter une voiture électrique. Parce que sans doute – et à raison – ils n’y voient pas une vraie solution. Mais de fait, par des règlements, on leur impose le véhicule électrique.

          Dans le même temps, la question fondamentale du poids des véhicules n’est jamais abordée.

          Les constructeurs voient actuellement une opportunité de profits à moyens termes à vendre des véhicules électriques largement fabriqués en Chine. Quand on « découvrira » que ces véhicules sont trop chers, trop lourds, catastrophiques pour l’environnement, les profits resteront acquis. Les « utilisateurs » n’auront pas eu d’autre choix que de casser leur tirelire pour acheter le véhicule qui leur aura été assigné. En pratique, ils s’endetteront pour l’acheter.

            +0

          Alerter
  • DVA // 21.12.2021 à 10h32

    Les parcs d’invendus en moteusr thermiques saturent un peu partout ds le monde …Transition ‘écologique’ pr le renouveler?
    Bon,en même temps la voiture électrique …reste une voiture( batterie polluante ou recyclable?) avec le reste de ses composants à base de pétrole…qu’il faut faire aussi venir d’ailleur(s)…et cette voiture roule toujours sur des routes asphaltées…avec des pneus gomme….Je ne m’attarde pas sur le rechargement par des énergies alternatives éoliennes ou autres…leur fonctionnement et leurs composants…

      +4

    Alerter
  • Lev // 21.12.2021 à 10h35

    La voiture, mode de déplacement individuel, s’oppose par essence à l’intérêt général.

      +6

    Alerter
    • calal // 21.12.2021 à 11h42

      tout a fait d’accord avec vous.C’est pour ca que je me suis couche dans l’herbe au bord du fleuve,immobile ,un sourire au coin des levres et que j’attends que les cadavres des ecologistes passent…

      qui est john galt?

        +2

      Alerter
    • Patrick // 21.12.2021 à 13h14

      il peut être de l’intérêt de tous d’avoir un moyen de déplacement individuel, c’est donc bien un intérêt général. Ou alors , on fait le bien des autres contre leur volonté.

        +0

      Alerter
      • Lev // 21.12.2021 à 16h46

        Comme vous dites : il peut.
        Rien n’est moins sûr (-: !

          +5

        Alerter
  • Savonarole // 21.12.2021 à 12h44

    Ce qui est dommage c’est qu’on a une Europe qui, selon les traités, est garante de la concurrence libre et non faussée. Ici ça n’est effectivement pas le cas vu que les biens importés ont été subventionnés dans les pays d’origine ce qui constitue une distorsion de concurrence.
    Donc soit on taxe à la douane et on impose des sanctions économiques aux états qui subventionnent, soit on s’assoit sur le dogme et on subventionne aussi sans s’interdit plus d’acheter des biens subventionnés.
    Mais bien sur , ils ne vont pas faire comme ça. C’est tellement pratique une UE qui ne fonctionne pas et fait chier tous les européens , on en oublierait presque à quel point les politiques nationaux sont souvent presque plus incompétents , corrompus et inefficaces que des fonctionnaires de l’UE.

      +6

    Alerter
  • pyrrhogaster // 21.12.2021 à 17h04

    Cette séquence contient une information inexacte. Le traité de Rome n’interdisait pas la préférence communautaire, il la recommandait. Le tarif extérieur (droits de douane)commun en était un élément essentiel. C’est l’acte unique à la fin des années 80 qui a introduit la libre circulation totale.

      +3

    Alerter
    • Incognitototo // 21.12.2021 à 20h07

      Pour compléter… En fait le problème n’est pas vraiment celui de la « préférence », mais celui des différents accords de « libre-échange ».

      1986 : Acte Unique Européen, dit Traité du Luxembourg, qui entérine « les libertés » entre les États membres et crée le grand marché de l’UE.
      Mais la même année, les Accords de libre-échange du GATT de l’Uruguay Round (qui aboutissent à la création de l’OMC en 1995) sont également signés par les différents pays de l’UE et l’UE… et ces accords reprennent la sacro-sainte bible néolibérale sur la « concurrence libre et non faussée » (mon œil…) qui interdit de fait toute subvention à une activité économique, et par principe toute politique protectionniste.

      « Admirons » l’absurdité au passage, on crée un grand marché en Europe et dans le même temps, on le met en compétition avec le reste du monde, sans aucune régulation des concurrences déloyales, ni européennes, ni mondiales ; et pas plus en listant les activités nécessaires à l’indépendance des pays qui devraient bénéficier de dérogations de fait… Difficile de faire plus contradictoire et mortifère.

      Depuis, comparativement (voir le nombre de condamnations à l’OMC) aux USA, à la Chine, au Canada et d’autres, l’UE respecte relativement scrupuleusement ses signatures ; alors même que ces accords sont des marchés de dupe puisque tous les pays essayent plus pu moins de les détourner…
      Relevons également que les USA ne reconnaissent aucune instance de justice supranationale, mais s’autorisent à appliquer unilatéralement des sanctions extraterritoriales à tous ceux qui gênent leurs affaires. 2 poids, 2 mesures, comme d’habitude depuis 1945…

        +7

      Alerter
  • scc // 21.12.2021 à 18h55

    Donner une préférence communautaire sur des biens qui ne sont pas (plus) fabriqués dans la communauté c’est pas top. Et taxer ces mêmes biens sous prétexte qu’ils ne sont pas (plus) fabriqués dans cette communauté c’est euh…

      +1

    Alerter
  • Kaki // 21.12.2021 à 19h02

    Il se peut simplement que les véhicules electriques ne représentons pas la grande majorité de la mobilité de demain.

    Il y a peut etre un avantage (contrer la Chine)

    Je parierais plus sur une expansion de l hydrogène pour le futur, les subventions y seront associées.

      +1

    Alerter
  • yannos // 21.12.2021 à 20h30

    La vraie question selon moi est : quels intérêts défendent les dirigeants européens (et français!!) ?
    Pour moi, la réponse se situe dans l’intervalle suivant :
    S’ils défendent les intérêts des peuples européens et français alors ce sont des idiots et des incompétents.
    si ils ne sont ni idiots, ni incompétents ce ne sont pas les intérêts des peuples européens ou français qu’ils défendent.

      +8

    Alerter
  • calal // 21.12.2021 à 22h16

    a propos de voiture electrique

    https://www.zerohedge.com/markets/tesla-owner-blows-car-after-discovering-cost-fix-battery

    un gars qui a achete une tesla electrique en 2013 a decouvert que la batterie de sa bagnole ne tenait plus la charge avec le temps. Le garage lui demande 20 000 euros pour une batterie neuve…
    bref les voitures electriques c’est pas de la pleine propriete,c’est de la location…du flux pour le courant (donc influence de la speculation sur le marche de l’electricite) et location de la batterie ( influence du prix de la location)…proprietaire de rien,meme pas de ton corps…

      +4

    Alerter
  • RGT // 22.12.2021 à 11h34

    L’UE ne fait que suivre les recommandations de ses « mentors » les plus influents.

    Et dans le cas de la mondialisation, ce sont ben sûr les importateurs qui gagnent des fortunes en important des objets manufacturés produits dans des pays « low cost » et qui engrangent des profits monstrueux pendant que le pékin lambda n’a plus le choix et doit payer plein tarif ce dont il a besoin quelle que soit la provenance dudit bien.

    Les articles que vous pouvez acheter sont vendus au « prix marché », c’est à dire le prix maximum que vous acceptez de payer pour le service rendu.

    Que ce produit soit fabriqué à côté de chez vous ou au Burkinafaso, et qu’il tombe en panne au bout de quelques mois ou qu’il dure pour la vie.

    La seule différence, c’est qu’un produit fabriqué très très loin permettra aux importateurs de gagner une montagne de pognon

    Tout en polluant allègrement l’environnement en étant fabriqué dans des pays qui ne respectent pas (pour des raisons de course au moins disant) l’environnement et la santé des travailleurs.

    Puis ensuite font des trajets délirants sur des cargos très polluants en se foutant totalement des conséquences sur la pollution et le rejet de gaz à effet de serre…

    Et ensuite on vient nous culpabiliser car nous « massacrons la planète »…

    Les « divins énarques » feraient mieux de faire payer des taxes de transport au km parcouru, ainsi que des taxes de dégradation environnementale à ces produits mais ce serait une « attaque ignoble contre la liberté d’entreprendre et la liberté de circulation ».

    Pour me venger je vais acheter un « detroit diesel » https://www.tenfourmagazine.com/content/wp-content/uploads/2017/03/CanadaDrags5.jpg diesel 2 temps comme les moteurs des cargos transportant les conteneurs, que je vais faire tourner à vide (et au « rouge détaxé ») dans mon jardin.

    C’est tout à fait légal d’ailleurs car je ne vais pas sur la voie publique même si je pollue comme un goret.

      +3

    Alerter
  • BOURDEAUX // 23.12.2021 à 18h37

    Si je comprends ce billet, quand les US font une sottise que l’on ne copie pas TOUT DE SUITE ( car nos bureaucrates bruxellois finiront par y venir ), nous sommes des andouilles. Je ne vois pas de quel droit l’autorité publique me prendrait mon argent pour le donner à mon voisin qui s’achète une ZOE.

      +1

    Alerter
  • xc // 24.12.2021 à 08h49

    Le titre est trompeur, mais cela ne change pas grand-chose. L’UE n’interdit pas de subventionner l’achat de véhicules électriques fabriqués en UE.
    Je lis ailleurs que l’Allemagne subventionne massivement pour parvenir à son objectif de 15 millions de VH sur ses routes en 2030. Elle en est à 500000, il y a de la marge… Je n’imagine pas l’Allemagne se mettre en contravention aux règles de l’UE.
    L’UE interdit de réserver les bonus à l’achat de véhicule électriques à ceux produits en UE. Les VH américains, japonais, chinois et autres peuvent donc concurrencer librement les VH européens. Aux frais des contribuables européens.

    Il fut un temps où on disait que la CEE, « ancêtre » de l’UE, était libre-échangiste à l’intérieur et protectionniste à l’extérieur. Il y avait un « Tarif Extérieur Commun » (TEC) qui frappait les produits importés en UE. J’ai probablement manqué quelque chose.

    Est-il bon de forcer l’abandon des véhicules thermiques au profit des VH ? Ce n’est pas sûr.
    http://www.frico-racing.com/2021/11/empreinte-carbone-des-voitures-rien-ne-vaut-la-conservation.html

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications