Les Crises Les Crises
25.octobre.202125.10.2021 // Les Crises

Les effets indésirables de l’éclairage – ARTE

Merci 8
J'envoie

Source : Arte, Youtube

Aujourd’hui, l’éclairage des villes est deux cents fois plus intense que par le passé. Les lieux en obscurité totale se font de plus en plus rares. Avec l’écologue Franz Hölker, les présentateurs de « Xenius » découvrent l’impact de l’éclairage permanent sur les insectes et les écosystèmes.

Source : Arte, Youtube

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fabrice // 25.10.2021 à 07h10

Étonnement on trouve là une source de gaspillage énergétique mais rien n’y fait, pendant le confinement on éclairait les rues alors que l’on ne pouvait plus sortir à partir de 21h voir moins au début,.

les éclairages de boutiques, bureaux alors qu’ils sont fermés ne parlons pas des panneaux publicitaires lumineux non mais franchement faut vraiment s’attaquer à ce genre de gaspillage avant de penser taxes écologiques mais là on sent que la volonté est moindre voir carrément absente chez nos politiques.

Le plus triste de cette pollution c’est que nous sommes coupés de la vision de ciel ainsi que de sa poésie à tel point que lors d’un Black out à New York les gens appelaient paniqués les services de secours en redecouvrant la voie lactée 😞😓

11 réactions et commentaires

  • Fabrice // 25.10.2021 à 07h10

    Étonnement on trouve là une source de gaspillage énergétique mais rien n’y fait, pendant le confinement on éclairait les rues alors que l’on ne pouvait plus sortir à partir de 21h voir moins au début,.

    les éclairages de boutiques, bureaux alors qu’ils sont fermés ne parlons pas des panneaux publicitaires lumineux non mais franchement faut vraiment s’attaquer à ce genre de gaspillage avant de penser taxes écologiques mais là on sent que la volonté est moindre voir carrément absente chez nos politiques.

    Le plus triste de cette pollution c’est que nous sommes coupés de la vision de ciel ainsi que de sa poésie à tel point que lors d’un Black out à New York les gens appelaient paniqués les services de secours en redecouvrant la voie lactée 😞😓

      +16

    Alerter
    • Yann // 25.10.2021 à 07h58

      Pire que les lampadaires ou les panneaux publicitaires lumineux…le restaurant de hamburgers végétariens climato-compatibles, qui affiche le menu sur un écran LCD allumé toute la journée.
      Plutôt que d’attendre une action du gouvernement, je préfère taquiner les jeunes employés en leur disant que s’ils remplacent l’écran LCD par une ardoise ou une affiche, ils vivront peut-être jusqu’à 31 ans au lieu de 30.

        +7

      Alerter
    • Isabelle // 25.10.2021 à 10h26

      Il y a encore des étoiles dans le Lot, mais attention ! La brume passe de blanc au beige jaune : ozone sur la cause avec maintenant des champs verts et du methane, moins de grenouilles.
      Amitiés
      Isabelle

        +4

      Alerter
      • Bats0 // 25.10.2021 à 11h36

        Et surtout, pratiquement pas d’insecte dans les phares des voitures ou sur les pare-brises.
        Par contre, depuis des dizaines d’années, à part dans quelques endroits protégés comme sur les Causses du Quercy, les vers luisants et lucioles, ont disparu du paysage des plaines, surtout celui près des vignes.

          +2

        Alerter
        • Isabelle // 25.10.2021 à 15h38

          J ai perdu les vers luisants …. dans les causses

            +2

          Alerter
  • calal // 25.10.2021 à 13h30

    pour les ecolos anglophones,une superbe interview par jordan peterson:
    https://www.youtube.com/watch?v=aLxZF_EWaLE

    si c’est trop long,et que vous n’avez pas le temps de regarder,un resume de quelques poitns que j’ai trouve interessant:
    -le progres techniques permet l’enrichissement des populations et les gains en esperance de vie qui en decoulent sont superieurs aux morts du au rechauffement climatique
    -le nombre de victimes dus aux catastrophes naturelles diminuent (grace a l’enrichissement des populations egalement)
    – les sweat shops en asie c’est des fermiers de subsistance qui deviennent des ouvriers: de la terre agricole redevient sauvage et les villes s’agrandissent
    L’irrationalite de l’alarmisme ecologique:
    -les vegans c’est des mecs qui ont peur de toucher des animaux morts par peur de se faire contaminer par une « essence de la mort » et qu’ils en ont peur
    -l’antinucleaire civil serait un deplacement de la peur cree par la course aux armements nucleaires et le sentiment d’impuissance devant celle ci
    -« la mort de dieu » de nitsche a conduit les societes occidentales a chercher a remplacer cette plus grande valeur commune par toutes sortes d’ideologies « laiques » qui se transforment en religion ou en systeme totalitaire apres un certain temps: scientisme, tolerance,ecologie. toutes ces ideologies cherchent a pallier l’absence de l’idee de dieu et se separent de leurs origines rationnelles pour redevenir des idolatries nouvelles auxquelles il faut croire malgre leurs inconvenients de plus en plus apparents sous peine d’excommunication

      +3

    Alerter
    • Fabrice // 25.10.2021 à 15h34

      Vous nous citez un psychologue, connu pour ces thèses néo-liberales, et arguments qui ferait passé Zemmour pour un féministe qui n’a aucune connaissance réelle sur l’environnement que des théories auto-validées ainsi que de bons ressorts psychologiques pour attirer l’adhésion comme argument.

      j’ai beau avoir l’esprit ouvert rien dans ce monsieur ne permet de remettre en cause les éléments fournit par des spécialistes environnementaux, chez nous on a eut l’équivalent qui fut ministre qui voulait degraisser le mammouth dans la même catégorie.

      Franchement autant le wokisme m’attère autant son contraire me désole, je veux bien discuter sur les sources de pollutions mais la négation pour la négation du résultat et des risques là ça dépasse pour moi l’aveuglement.

        +10

      Alerter
      • Fabrice // 25.10.2021 à 15h58
      • Anfer // 25.10.2021 à 19h49

        Le « wokisme » n’existe que pour l’extrême droite, qui a besoin d’un ennemi intérieur.

        Il aura son heure de gloire comme islamogauchisme (qui faisait quand même un peu trop judeo-bolchevisme), puis l’extrême droite française adoptera avec du retard un autre mot vide de sens venu de l’alt right américaine.

        Pour après se plaindre de l’influence des universités américaines sur la gauche…

          +4

        Alerter
        • Mascherano // 26.10.2021 à 08h41

          Anti wokisme égale extrême droite ? Bravo, belle reduction ad hitlerum. Vous en avez d’autres raccourcis de ce genre pour expliquer la complexité à des imbeciles comme nous ?
          P.ex la cancel culture c’est la manifestation la plus évidente de la tolerance ?
          Allez, dites nous tout !

            +1

          Alerter
          • Anfer // 27.10.2021 à 09h06

            Être contre un ennemi imaginaire fantasmé par l’extrême droite, n’est pas Être soit même d’extrême droite.

            Mais c’est reprendre sa rhétorique comme le fait actuellement le gouvernement, et ça ne sert qu’à faire de la diversion.

            Pendant ce temps on ne parle plus de la pauvreté, du chômage, des retraites, de la vente à la découpe de notre industrie par les liberaux.

            L’extrême droite ne se résume pas à des types avec des brassards à croix gammée qui défilé le bras tendu au pas de l’oie.
            C’est un système de pensée réactionnaire, dont les nazis ne sont qu’un des représentant.

            On retrouve la même chose :

            Il y a un complot ourdi par un ennemi intérieur contre l’ordre établi ancestral qui menace la tradition, cet ennemi est minoritaire, faible et dégénéré, mais malgré tout extrêmement dangereux.

            Le présent est donc une dégénérescence, il faut retourner à un passé fantasmé qui effacera cette dégénérescence due à la modernité.

            Face à cette menace mortelle contre la tradition/race/foi/civilisation, tout est permis, car c’est tuer ou être tuer.

            L’agression contre des groupes minoritaires et faibles devient alors légitime défense.

            Les nazis, les islamistes, Zemmour, c’est le même raisonnement réactionnaire.
            Extrémiste en lui même, car quand on agite une menace qu’on présente comme mortelle, ne pas lutter contre par tout les moyens revient à en être complice, et la violence est légitimée aussi bien contre l’ennemi fantasmé que ceux qui rejette ce délire.

              +2

            Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications