Source : Publico, Pascual Serrano, 31-07-2017

La plupart des médias espagnols ont utilisé la violence durant la période électorale au Venezuela pour fustiger la « répression du régime de Maduro », bien qu’il s’agisse d’attaques de groupes d’individus cagoulés qui collaborent avec les mouvements d’opposition.

Les flammes encerclent plusieurs policiers après l’attentat de ce dimanche – REUTERS

Les élections de l’Assemblée nationale constituante eurent lieu ce dimanche au Venezuela. Parmi les nombreuses violences de l’opposition, qui essaya de boycotter les élections, l’explosion à Caracas d’une bombe incendiaire au passage de plusieurs effectifs de la Garde nationale bolivarienne (GNB) sort du lot. Une explosion qui blesse six agents et que personne n’aurait nulle part hésité à qualifier d’attentat terroriste.

Mais dans les médias espagnols, en pleine campagne de dénigrement du gouvernement de Maduro, au point qu’ils passent des semaines à taire les actions terroristes des manifestants de l’opposition, notamment les assassinats de sympathisants du gouvernement qui ont été brûlés vifs, la photo spectaculaire de l’attentat se change en une accusation de répression contre le gouvernement.

Le monde est à l’envers : le gouvernement qui convoque des élections est accusé d’être dictatorial et la photo d’un attentat terroriste contre lui est présenté à la Une des journaux comme la preuve de sa répression.

Regardons les Unes de la presse espagnole :

Une de ABC

ABC : « Maduro cache par la violence et la répression l’échec total de sa constituante »

Une de El Mundo

El Mundo : « Maduro a perpétré son coup d’État »

Une de La Razón

La Razón : « Bain de sang lors du putsch de Maduro »

Une de la Voz de Galicia (Voix de la Galice)

La Voz de Galicia : « Le vote putschiste de Maduro déchaîne la violence au Venezuela »

Une de Heraldo de Aragon (Héraut d’Aragon)

Heraldo de Aragon : « Maduro réprime le boycott électoral de l’opposition »

Une de El Norte de Castilla (Le Nord de Castille)

El Norte de Castilla: La légende de la photo passe sous silence que c’est un attentat contre la police et que six policiers furent blessés, elle se limite à dire qu’ils passaient par là. « Des policiers motorisés passent près d’une explosion à Caracas »

Les agents de police d’un gouvernement légitime sont la cible d’un attentat à la bombe et la presse espagnole met la photo à la une pour parler de « violence et de répression » du gouvernement, « bain de sang » provoqué par le président, les élections sont des « votes putschistes » et « déchaînent la violence ». Et la police n’est plus la cible d’un attentat, mais est simplement passée à côté d’une explosion. Nous sommes arrivés au point où s’approcher d’un kiosque à journaux revient à s’éloigner de ce qui se passe réellement dans le monde.

Source : Publico, Pascual Serrano, 31-07-2017

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie nullement que nous "soutenons" le Président Maduro. Par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète. [Lire plus]Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits. Au final, notre vision est que le peuple vénézuelien puisse choisir librement et démocratiquement son avenir, sans ingérences extérieures, et nous condamnons toutes les atteintes aux Droits de l'Homme des deux camps...

26 réponses à La photo d’un attentat terroriste à Caracas qui transforme la victime en oppresseur, par Pascual Serrano

Commentaires recommandés

Yack2 Le 27 août 2017 à 04h09

Décodex….post vérité…..il semble que tout soit désormais possible dans le monde des médias libres,du monde libre……mais jusqu’où sont ils capables d’aller ?

  1. Yack2 Le 27 août 2017 à 04h09
    Afficher/Masquer

    Décodex….post vérité…..il semble que tout soit désormais possible dans le monde des médias libres,du monde libre……mais jusqu’où sont ils capables d’aller ?


    • Joanna Le 27 août 2017 à 04h53
      Afficher/Masquer

      Souvent hélas bien au delà du pire qu’on est capable d’imaginer


    • Gab. J. Le 29 août 2017 à 12h32
      Afficher/Masquer

      …Et jusqu’où sont-ils DEJA allé…Nos journalistes, nos politiciens, nos historiens, nos scientifiques, nos magistrats, nos modérateurs… Peu importe leur sentences, leurs méthodes demandent un travail critiques soutenus. Quels mensonges ont déjà été dévoilés? Couveuses aux Koweit ? motifs de déclaration de guerre du Vietnam (maddox…)? chambre à gaz de Struthof? Du savon? Qu’est-ce que cela devrait apprendre?


  2. Catalina Le 27 août 2017 à 04h40
    Afficher/Masquer

    euh ??? il y a concours de manipulations par les médiasmensonges ou quoi ?
    Après les “rebelles modérés” en Syrie défendus bec et ongle par ces médiasmensonges, maintenant, ce sont les victimes qui se brûlent toutes seules ? et Maduro qui est président qui fait un coup d’état contre lui même ?

    Je pensais naivement que nos “journalistes” étaient un cas à part de contagion de l’idiotie mais je constate que le mot “journaliste” ne veut plus dire grand chose en UE . A part peut-être menteur patenté avec une carte de presse, y a pas à dire “journaliste” c’est une vocation, celle de faire la serpillière des puissants.


  3. Catalina Le 27 août 2017 à 05h22
    Afficher/Masquer

    dans guerre médiatique ::: L’UE refuse d’accréditer la presse russe, la Fédération européenne des journalistes condamne
    https://francais.rt.com/international/42462-ue-refuse-accrediter-rossiya-segodnya

    “le Parlement européen adoptait une résolution appelant les Etats membres à lutter contre la «propagande du Kremlin», allant jusqu’à l’assimiler à celle de Daesh. ”

    ben tiens, c’est pas comme si tous les journaux français prenaient partie pour daesh ……les “rebelles modérés”, lol
    l’ue comme les usa utilise le deux poids deux mesures, on est mal avec ce machin totalitaire. c’est pas comme i la Russie s’occupait des terroristes qui viennent nous tuer….chez nous.


  4. Nerouiev Le 27 août 2017 à 06h13
    Afficher/Masquer

    C’est curieux, un tel consensus en Espagne fortement visuel sans la moindre résonnance ailleurs dans l’UE. La presse prend carrement ses lecteurs pour des demeurés. Seuls les pays de langue espagnole sont semble-t-il concernés ?


  5. yack2 Le 27 août 2017 à 06h55
    Afficher/Masquer

    Un lien eclairant….https://www.rtbf.be/auvio/detail_une-impressionnante-explosion-blesse-quatre-polici.
    On voit ici que la presse etait opportunement presente sur les lieux de l’attentat.Pour quelles raisons?
    Deuxiemement,on qualifie, en Europe, de terroriste le moindre dingue qui menace des policiers avec un opinel et on l’abat comme un chien a tord ou a raison……Une bombe incendiere teleguidee….C’est quoi pour la presse de la communaute internationale autoproclammee………..des manifestants pacifiques sauvagement reprimes?


    • Nicolas Le 27 août 2017 à 12h09
      Afficher/Masquer

      Erreur 404 page introuvable.
      Ils ont pas traîné pour virer le lien 😣


    • olivier Le 27 août 2017 à 15h45
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce lien. Je trouve l’explosion plus petite que le laisse supposer l’image. Retouche photo ?(missiles iranien 2008).

      En revanche :
      “on qualifie, en Europe, de terroriste le moindre dingue qui menace des policiers avec un opinel et on l’abat comme un chien a tord ou a raison »

      Ceci est ridicule.
      Vous ne trouvez pas curieux que le terme « déséquilibré » (votre « dingue » ) fasse un raz de marée dans les médias à chaque événement que l’on pourrais pourtant légitimement attribué à un attentat de basse intensité lié à des sympathies pour l’état islamique ? S’en est au point ou les psychiatres sont convoqués pour nous vulgariser le concept et ou le ministre de l’intérieur veut mobiliser les hopitaux psychiatrique. Nous sommes un pays de dingue, ça au moins c’est clair.

      A toute fin utile
      1° l’Opinel est une arme de catégorie D, considéré comme un couteau-poignard (lame bloquée avec une virole). Interdis au port et transport.
      2° Attaquer un policier ou un militaire en vadrouille avec une arme implique une réponse. Je m’inquiète plus de l’attaque.


      • Yack2 Le 27 août 2017 à 19h42
        Afficher/Masquer

        Ridicule…..si vous le dites….je voulais seulement imager le 2 poids 2 mesures du traitement médiatique….. ni plus ni moins.cependant entre un opinel et une bombe incendiere…. avez-vous une categorisation pour la bombe?7


  6. photomen Le 27 août 2017 à 08h23
    Afficher/Masquer

    C’est a croire que dans les écoles de journalisme “alimentaire” de dernière génération la devise a apprendre par coeur serait:
    <>
    Qui a déjà dit cela, c’est ballot j’ai oublie, l’âge peut-être. …..
    Quant aux journalistes qui n’ont pas faim…….Decodex


  7. Alfred Le 27 août 2017 à 09h11
    Afficher/Masquer

    La conclusion est parfaite (et elle vaut pour tous les médias): ” Nous sommes arrivés au point où s’approcher d’un kiosque à journaux revient à s’éloigner de ce qui se passe réellement dans le monde.”


  8. Outis Le 27 août 2017 à 10h05
    Afficher/Masquer

    comment prouver par une photo qu’une photo ne prouve rien ?


  9. BACHAUD Le 27 août 2017 à 10h35
    Afficher/Masquer

    les questions qui se posent.
    La constituante a t elle était convoquée en conformité avec la Constitution en vigueur ? OUI ou NON
    Existe t il dans la Constitution un seuil de participation minimum à l’élection de laConstituante sous lequel l’élection n’est pas prise en compte?
    OUI NON

    Est-il au Vénézuéla dans les attributions d’une Constituante de mettre hors course l’assemblée nationale élue dans le cadre de la Constitution?
    OUI NON
    Les réponses à ces questions permettront de voir qui de l’opposition et du gouvernement est légaliste.


    • Yack2 Le 27 août 2017 à 11h02
      Afficher/Masquer

      Si ces questions sont valides et les réponses évidentes du point de vue légaliste,elles le sont peut-être moins du point de vue politique. Cependant rien ne justifie le traitement médiatique qui lui n’est que politique.en s’en cachant bien évidemment. Que l’on soit pro ou anti maduro la presse devrait nous éclairer et non nous enfumer dans de telles proportions.


    • L. A. Le 27 août 2017 à 11h56
      Afficher/Masquer

      @ BACHAUD
      D’accord avec Yack2 : la question est ici celle de l’honnêteté de la presse (A-t-elle été honnête ? OUI NON ; Laisse-t-elle à penser quelle va le devenir ? OUI NON), et non pas celle du respect de la Constitution.
      D’ailleurs, dans votre hors-sujet, vous omettez pas mal de questions : les manifestations ultra-violentes de groupuscules ultra-minoritaires sont-elles en conformité avec la Constitution ? Et la pénurie alimentaire et sanitaire organisée sciemment par les margoulins de l’opposition ? Et le meurtre de députés bolivariens à leur domicile ? Et le lynchage de passants brûlés vifs ? Et la décapitation de quidams à vélomoteur par des fils métalliques tendus en travers des rues à hauteur du cou ? Et l’intrusion de commandos de nervis venus de Colombie ? Et l’incendie de centres de soins ? Légaliste tout ça ? Conforme à la Constitution ? OUI NON ?


    • Garibaldi2 Le 28 août 2017 à 05h51
      Afficher/Masquer

      La constituante a été convoquée légalement par le président de la république qui en a le pouvoir. Il s’agit de l’article 348 de la constitution :

      ”L’initiative de convocation de l’Assemblée Nationale Constituante peut être prise par le Président ou Présidente de la République en Conseil des Ministres, l’Assemblée Nationale, après accord des deux tiers de sa composante.
      Les Conseils municipaux, siégeant, après le vote des deux tiers, le quinze pour cent des
      électeurs ou électrices inscrits sur le registre électoral.”

      Les pouvoirs de la constituante sont très étendus : Article 349.
      ”Le Président ou la Présidente de la République ne peut soulever d’objections en ce qui concer
      ne la nouvelle Constitution.
      Les pouvoirs constitués ne peuvent en aucune manière empêcher les décisions de l’Assemblée
      Nationale Constituante. …”

      Source : http://mjp.univ-perp.fr/constit/ve1999.pdf
      traduction française (pas top) de la constitution du Vénézuéla.


  10. LEVACHER Le 27 août 2017 à 11h21
    Afficher/Masquer

    Ce qui semble certain est que la guerre civile gagne du terrain au Venezuela et que Maduro ne semble pas digne de protéger la population à la différence de Chavez qui avait lui au moins une expérience militaire qui lui a permis de comprendre grâce à elle, qu’avec des criminels de cette sorte il ne fallait pas prendre des pincettes car ils ne comprennent que le rapport de force et Maduro espère croît peut-être trop dans la négociation qui apparait comme une preuve de faiblesse et un encouragement pour ces même criminels.
    Une raison de plus qui malgré ses nombreux défauts met Poutine dans une situation de chef qui maitrise les ennemis intérieur et extérieur de manière qui me parait plus dissuasive.

    Chavez a du lire les mains sales de Sarthe ?


    • JMD Le 27 août 2017 à 18h57
      Afficher/Masquer

      Après la tenue des élections de l’Assemblée nationale constituante, il me semble plutôt que la guerre civile a nettement baissé en intensité. La solution proposée par Maduro, qui me laissait perplexe, a permis d’endiguer la violence de l’opposition sans déclencher une spirale de violence.


  11. L. A. Le 27 août 2017 à 11h25
    Afficher/Masquer

    Citation en corrélation totale avec l’article ci-dessus, extraite de « Venezuela : comment NE PAS donner une information » par Ángeles Diez Rodríguez (en espagnol sur le site America latina en movimiento, en français sur le site Le Grand Soir) :
    « Cette technique de propagande de guerre qu’emploient les journaux d’information espagnols fait partie d’autres techniques mieux répertoriées comme : le deux poids deux mesures, prendre la partie pour le tout, les infos toxiques, la partialité des sources, l’occultation ou l’inversion cause/effet. »
    Je ne sais si c’est autorisé sur ce blog, mais à tout hasard et à toutes fins utiles voici les liens :
    https://www.alainet.org/es/articulo/187357
    https://www.legrandsoir.info/venezuela-comment-ne-pas-donner-une-information.html


  12. Xavier Le 27 août 2017 à 13h18
    Afficher/Masquer

    Tout le monde s’interroge sur le comment et le pourquoi le journalisme mainstream est tombé si bas.
    Au-delà des aspects systémiques : impossibilité d’indépendance, formatage, etc.
    Je pense qu’il est essentiel de comprendre le jeu de manipulation de gens cyniques qui sont hyperpuissants en finançant des groupes de pensées, des clubs, ou encore en ayant des idiots utiles dans des loges.

    Chacun a son niveau se sent investi d’une mission, celle de sauver l’humanité, l’humanisme, du retour des années sombres et du fascisme.

    La quantité de gens de la société civile intégrer dans ces réseaux les amènent à penser qu’ils sont initiés à une vérité qui nous échappe à nous, qui sommes considérés comme des rigolos inconscients du danger.

    Tous ces pontes, ces chefs d’entreprise,ces chercheurs, ses responsables politiques s’auto justifie et pense être le must pour choisir à la place du peuple.

    Ils en oublient qu’ils usent d’arguments d’autorité, de hiérarchie et de croyances plutôt que de liberté de pensée et de créativité.

    Enfin, 95 % d’entre eux n’imaginent pas l’effroyable cynisme de ceux qui profitent de leur naïveté et de leur prétention.
    Ils se voient très forts alors qu’ils sont les marionnettes, les pantins de gens bien plus malin et sans aucun principe.


    • Pinouille Le 29 août 2017 à 16h21
      Afficher/Masquer

      “… Ils se voient très forts alors qu’ils sont les marionnettes, les pantins de gens bien plus malin et sans aucun principe.”
      Au risque d’être modéré, je suis pour ma part fatigué de lire ces sempiternelles rengaines sur l’insondable incompétence des gouvernants et l’avidité/duperie/cynisme sans limite des oligarques/gens de l’ombre/puissances de l’argent/etc qui tirent les ficelles en sous main pour fomenter la totalité des malheurs de ce monde, et pour le plus grand péril du gentil peuple innocent.
      Le présent site (grâce lui soit rendu) est destiné à alimenter la réflexion sur des sujets dont l’immense complexité est trop souvent éludée dans les médias mainstream.
      Inonder chacune de ses pages de commentaires toujours identiques, simplistes et mono-obsessionnels ne contribue en rien à enrichir la réflexion générale. Cela contribue tout au plus à faire écho à d’autres commentaires du même style et conforter des certitudes égotiques (en comprenant parfois même l’inverse de ce qui est dit dans certains articles) alors qu’il y a tant à dire. D’expérience, cela contribue aussi à conforter certains dans l’idée que ce site est conspirationniste alors qu’il est tout l’inverse.


  13. Chap Le 27 août 2017 à 23h19
    Afficher/Masquer

    “Par des individus cagoulés”…. Ca fait plusieurs fois que je lie ça ici. Or quand je vois des individus cagoulés dans les cortèges des manif parisiennes, je trouve ça plutôt défensif. D ailleurs une photo très semblable d un CRS dans une explosion avait récemment fait le une de tous les medias. Comme si on était a….. Caracas justement ! en fait il faudrait faire des echanges de journalistes ça rendrait service à tout le monde…. Lol


  14. Haricophile Le 28 août 2017 à 09h01
    Afficher/Masquer

    Côté Google ça donne, pour le moment, la baisse du ranking des sites “socialistes” (terminologie américaine). https://www.wsws.org/en/articles/2017/08/25/pers-a25.html

    Quand à la neutralité du net, elle est officiellement torpillée et utilisée abusivement par Netflix, une fois le pied dans la porte on sait que ça ne va pas s’arrêter là et il n’y a personne actuellement capable de les arrêter. Ceux qui se scandalisent à propos de la Chine et la Russie vont bientôt comprendre de quoi il retourne.

    Depuis longtemps on voit les éléments se mettre en place petit bout par petit bout, le puzzle est bientôt complet, et sauf imprévu miraculeux, je ne vois pas comment la catastrophe annoncée peut être évitée, je ne crois pas à la capacité des sociétés humaines a se réformer sans être au pied du mur, quand il est trop tard.

    Il va falloir commencer à réfléchir sérieusement à s’organiser autrement pour les jours très sombres qui arrivent à grand pas.


  15. gone Le 30 août 2017 à 11h42
    Afficher/Masquer

    Dans peu de temps, toute (ré)information s’écartant du courant “mainstream”, des canaux officiels de la vieille presse contrôlée (c.. troll hé hé!!) et de la télévision autorisée (rien de nouveau depuis l’ O.R.T.F.) sera qualifiée de “fake news” et sans doute punissable judiciairement, tout semble bien s’organiser pour.
    Cela se déroule insidieusement, c’est le coup de la grenouille individualiste qui se prélasse devant sa tv (panem circanem je crois qu’on dit), dans sa casserole personnelle qui commence à bouillir.
    S’il y a réveil, il sera cuisant.


Charte de modérations des commentaires