Les Crises Les Crises
27.juillet.202027.7.2020 // Les Crises

La Source – La Turquie et la stratégie de la ligne rouge

Merci 88
J'envoie

Source : Russia Today France, La Source

Dans cet épisode de La Source, Alain Juillet se penche sur la Turquie et la stratégie géopolitique de son président, Recep Tayyip Erdogan.

L’incident récent en Méditerranée orientale entre une frégate française et des navires de guerre turcs est symptomatique de ses méthodes.

Selon l’ancien haut responsable à l’Intelligence économique, le président turc «raisonne uniquement en rapport de force» et «va toujours à la limite avec ses adversaires en étant convaincu que jamais ils ne réagiront au bras de fer qui leur est imposé». Il a, par exemple, fixé des frontières maritimes avec la Libye au mépris du respect des eaux territoriales des pays voisins et malgré les protestations et les sanctions de l’Union européenne. Recep Tayyip Erdogan «considère l’Europe comme un adversaire qu’il a toujours réussi à faire plier en pariant qu’il n’y aurait jamais d’escalade avec des alliés».

Que ce soit en Europe avec «son utilisation politique de l’immigration», en Syrie où il a tenté de transformer la province d’Idleb en «base permanente de reconquête du pays» ou en Libye, où il alimente le conflit entre les deux factions à la tête du pays, le leader turc «n’hésite pas à se mettre sur la ligne rouge pour forcer le destin».

Source : Russia Today France, La Source

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

LibEgaFra // 27.07.2020 à 07h27

Erdogan aurait tort de se gêner quand on voit le genre d’ectoplasmes qu’il a en face de lui à l’Ouest. Cet Occident si fort pour détruire des pays comme la Libye, la Syrie ou l’Ukraine sans parler du pauvre Yémen se trouve fort dépourvu quand la Turquie montre ses muscles. Il y avait déjà l’annexion du Nord de Chypre. Aucune sanction. Le seul Etat qui ne se laissera pas faire, c’est la Grèce, mais cette dernière est bien seule. Erdogan sait que toute tentative d’annexion d’une île grecque (Megisti) déclenchera la guerre et il sait jusqu’où ne pas aller trop loin. Par contre la Libye, c’est loin. L’Egypte a certainement plus de courage que la pleutre France. La Turquie est en train d’humilier la France.

39 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 27.07.2020 à 07h27

    Erdogan aurait tort de se gêner quand on voit le genre d’ectoplasmes qu’il a en face de lui à l’Ouest. Cet Occident si fort pour détruire des pays comme la Libye, la Syrie ou l’Ukraine sans parler du pauvre Yémen se trouve fort dépourvu quand la Turquie montre ses muscles. Il y avait déjà l’annexion du Nord de Chypre. Aucune sanction. Le seul Etat qui ne se laissera pas faire, c’est la Grèce, mais cette dernière est bien seule. Erdogan sait que toute tentative d’annexion d’une île grecque (Megisti) déclenchera la guerre et il sait jusqu’où ne pas aller trop loin. Par contre la Libye, c’est loin. L’Egypte a certainement plus de courage que la pleutre France. La Turquie est en train d’humilier la France.

      +39

    Alerter
    • zozefine // 27.07.2020 à 10h13

      les français ne réagissent que quand ça les touche, hein ? de manière générale les européens, qui manipulent le calife comme un gros paquet de tnt. mais ça fait des années que la turquie joue à touche-touche avec la grèce, et ce de manière de plus en plus agressive. c’est clair que kastellorizo, c’est de l’ordre de la grosse provoc’ (en tout cas encore pour l’instant). le découpage de la méditerranée avec les potes lybiens sans tenir compte des eaux territoriales grecques pour l’exploration/exploitation gazière, un peu moins. on ne compte plus les incursions d’avions militaires turcs au-dessus des eaux grecques. et là, le nouveau truc qui rend les grecs vraiment très très vénères, c’est les petites flottes de navires de pêche turcs se baladant de plus en plus profondément dans l’égée, puisqu’on en a vu vers tinos/syros (donc au centre des cyclades).

        +11

      Alerter
    • ouvrierpcf // 28.07.2020 à 14h28

      Et si la Turquie était le bras armé de la Grande Allemagne comme en 14 Erdogan le soldat de Merkel pour du gaz en lybie ou au large de la Grèce tiens la Grèce ranconnee déjà aux genoux de la BCE basée ou a Francfort avec des tuyauteurs ouvrier turc au SMIC turc yah Voll

        +0

      Alerter
    • José // 29.07.2020 à 10h33

      Oui parce que la France est partie seule dans cette guerre illégale en Libye sous l’impulsion d’un philosophe!!!! !!!! Maintenant elle est humiliée Il ne faut pas venir pleurer maintenant! Dans mon pays c’est le BUNDESTAG qui declare la guerre avec l’approbation du peuple et non un philosophe!!! Ca doit apprendre aux Francais comment la démocratie est baffouée dans leur pays!!!!

        +6

      Alerter
      • LowCost // 03.08.2020 à 19h30

        C’est faux, la France est partie avec la Grande Bretagne, mais aussi les USA sans qui rien n’est possible dans l’OTAN le Canada, la Belgique, l’Espagne, l’Italie, la Grèce, mais encore le Qatar, les Emirats… La liste est longue.

        PS : le BUNDESTAG à t’il déclaré la guerre à l’ancienne Yougoslavie en 1992 ? et à la Serbie en 1999 ? Il ne me semble pas. Pourtant l’Allemagne est une si ce n’est la principale responsable de ces guerres dans les Balkans.

        Et pour l’approbation du peuple.. Laissez moi rire, ce n’est jamais arrivé dans l’Histoire. Au mieux la propagande le rends favorable à la guerre.
        En tout cas on dirait que la propagande envers le peuple Allemand est très efficace.

          +1

        Alerter
  • calal // 27.07.2020 à 09h00

    c’est pour cela que l’on ne peut sortir de l’otan. PArce que l’on se ferait bouffer par le premier Erdogan venu. Ce n’est que la menace de la « solidarite otanesque » qui fait avancer a pas feutre les loups divers qui dirigent certains pays.
    Erdogan peut mettre a genou l’europe en deux temps trois mouvements. L’egypte est coince entre l’ethiopie (barrage sur le nil) et la menace turque.

    Tout peut degenerer tres vite.

      +4

    Alerter
    • Sainte Sophie // 29.07.2020 à 08h27

      Je ne vois pas tres bien en quoi l’Otan nous protege d’Erdogan….
      J’avais plutot l’impression que c’est lui qui utilise cette structure pour diviser et neutaliser les allies…..comme on l’a vu avec le Courbet……
      Mais tant qu’on aura des allies comme la Turquie ou les Usa qui la soutienne (pour mieux enfoncer leurs « amis » europeens), il ne faut pas esperer grand chose.

      De quel ennemi l’Otan pourrait il nous proteger quand mis vrais ennemis en font partie ?

        +4

      Alerter
      • Ming Tong // 31.07.2020 à 09h55

        La diplomatie a ses propres régles. Francois 1er roi de France chretienne, n’a-t-il pas fait alliance avec le sultan de Turquie contre les autres souverains d’Europe? C’est un leurre que penser qu’il y a un consensus et une harmonie entre les états qui sont gouvernés par des intérêts économiques et géostratégiques

        Le leader de la Turquie joue la politique du pire pour défendre sa légitimité et sa pérennité alors qu’il sait que son heure peut sonner à tout moment car il « dérange »?

          +1

        Alerter
  • La droite ligne // 27.07.2020 à 10h49

    Attention la grece n’est pas seule ,elle vient de signer des accord avec israel ,alors grosse chaleur pour le dictateur islamiste ,israel n’est pas la france

      +4

    Alerter
    • Sainte Sophie // 28.07.2020 à 22h34

      Bonjour,

      J’ignorais cette alliance…..
      Cependant il y a aussi une certaine alliance entre Israel et la Turquie, meme s’il y aurait beaucoup a en dire……
      Erdogan est toujours pret a s’allier avec des puissants pour qu’il sle laissent tranquille……
      Mais Israel riquera t’il une guerre avec le geant turc (plus de 80 millions d’hab.) Pour aller sauver la petite Grece……
      Je crains que ce ne soit un leurre

        +4

      Alerter
  • christian gedeon // 27.07.2020 à 10h49

    Erdogan est fort. Parceque nous ne sommes même plus faibles. Nous sommes pusillanimes.Erdogan avance Parceque nous avons déjà reculé. Depuis un bon moment. La France est seule, toute seule . Et dire qu’il y en a qui parlent encore d’UE avec des trémolos dans la voix. Pas de pire aveugle et pas de pire sourd.

      +19

    Alerter
    • Syko // 30.07.2020 à 00h13

      Attention Erdogan semble fort: en effet il semblerait que la situation économique intérieure soit délicate ce qui explique une semi fuite en avant. Provoquer les guignols de l’UE est assez facile. Attaquer la Russie, la Chine ou Israël c’est une autre paire de manche. En outre je ne sous-estimerais pas la puissance militaire grecque.

        +2

      Alerter
  • Jérôme // 27.07.2020 à 11h20

    L’idée d’une union qui fait la force n’est pas vraiment adaptée à l’OTAN car justement la Turquie fait partie de l’OTAN. Le principe de l’OTAN est de permettre aux américains de trouver un débouché à leur complexe militaro-industriel subventionné avec nos impôts. L’intérêt de l’OTAN est de s’assurer qu’aucun pays européen ne puisse bouger sans avoir reçu l’ordre de Washington. Quelle organisation internationale peut revendiquer une légitimité à intervenir? Certainement pas l’OTAN qui bombarde en fonction des intérêts politiques et économiques des USA (s’approprier les puits de pétrole et les pays qui sont sur la route entre l’extraction et le consommateur en Europe qui paye cher son carburant).

      +23

    Alerter
  • Med // 27.07.2020 à 11h57

    Est ce que la Grèce israel et legypte ont demander l’avis de son voisins dont il a une des plus grandes côte sur la méditerranée pour que la Turquie la demande à son tour et en plus c’est vraiment se moquer des turcs de délimité les eaux grecs avec des petites iles c’est du vol

      +2

    Alerter
    • daniel // 27.07.2020 à 18h00

      C’est ben vrai, ça. Depuis au moins 1000 ans les Turcs sont réprimés par l’Europe…
      La Grèce, ses iles sont si petites que c’est à en pleurer. D’ailleurs , c’est fait exprès pour empêcher les Turcs de montrer combien ils sont grands, humains et surtout tolérants. Les chrétiens d’Orient et les Kurdes en pleurent encore de ne pas l’avoir admis.
      Bref, la Turquie est animée par le bien et son drame est d’être incomprise. La petitesse ridicule des îles grecques le montre assez…

        +11

      Alerter
    • Sainte Sophie // 28.07.2020 à 23h59

      A propos de vol, puisque tu semble te soucier de justice : quand estce que la Turquie ba rendre le Sandjak d’Alexanfrette et la province d’Ainab Gaziantep) a la Syrie ?
      Sans oublier Chypre oriental ……tu vas nous dire que ce territoire a rejoint librement la Turquie ?
      Idem pour les territoires de lEst confisques aux 800 000 Assyriens , habitants du Pontique, sans oublier les + connus : les Armeniens.
      La, curieusement , on ne parle ni de colonisation, ni de repentance, encore mons de reparations financieres……
      Il est vrai que vous les Turcs, vous avez su resoudre tres efficacement ce probleme : on egorge les males et on garde les femmes et les petites filles….ah vous preferez dire que vous les avez adoptees et converties…….j’oubliais……mais c’est vrai qu’il ne faut pas en parle ….de vos bonnes actions charitables……meme vous, ne semblez pas etouffes par votre bonne conscience……..

      La verite est que la Turquie ne s’est jamais preoccupee d’injustice, sauf cas extremement rare quand elle en est victime.

      Il est vrai que vous piuvez compter sur la lachete de la plupart des gouvernants pour ne pas denoncer 1000 ans de genocides.

        +8

      Alerter
  • Ando // 27.07.2020 à 13h14

    Je ne comprends pas. Nous bondissons (dans les éléments de langage) sans retenue aucune vers la ‘souveraineté européenne’. Voilà qui aurait dû briser net l’élan conquérant du Sultan d’Ankara.

      +1

    Alerter
  • Jérôme // 27.07.2020 à 13h35

    Alain Juillet nous dit finalement que tant que la Turquie bénéficiera de l’appui des Américains qui ont intérêt à créer des tensions en Europe (ainsi qu’en Syrie, en Libye, etc.) grâce aux forces d’Al-Qaïda et ses filiales, l’Europe ne pourra rien faire. La seule puissance qui sait s’opposer intelligemment, nous fait comprendre Alain Juillet, est la Russie. Sauf que l’UE n’est pas un ensemble homogène en matière de relations hors-UE, donc encore une fois, ce sont les Américains qui sont à la manœuvre et exploite la docilité et l’inutilité de l’UE pour lutter contre la Russie. Bref, le dindon de la farce, c’est l’ensemble des Nations européennes. Le jour où l’UE aura disparu, on reviendra à des relations constructives et souveraines avec la puissance Russe qui est notre allié naturel.
    Par ailleurs, l’UE n’a pas de politique internationale puisque c’est une union commerciale défendant les intérêts économiques de la puissance industrielle Allemande et apatride. Une Europe de la Défense se concrétiserait par une armée achetant des armes américaines et défendant les intérêts américains. C’est peut-être une bonne idée mais ce n’est pas dans l’intérêt des Nations qui composent le continent Européen.

      +22

    Alerter
    • José // 29.07.2020 à 15h44

      Europe de la Défense pour faire quoi?????

        +1

      Alerter
      • RGT // 30.07.2020 à 09h53

        Simplement pour que la France donne le petit bouton rouge à Angela…
        Et qu’elle mette son armée au service de l’UE, ce qui ne manquera pas d’entraîner le changement de tout son matériel militaire (préservatifs compris) pour du matériel 100% OTAN-compatible, donc US.

        Et qu’elle donne aussi son siège permanent à l’ONU à l’UE, donc un second siège pour les USA…

        Comme ça, elle se retrouvera complètement à poil.

        Au moins, si un nouveau De Gaulle parvenait à s’extraire de la mêlée il n’aurait plus aucun pouvoir de nuisance vis à vis de notre « grand allié ».

          +1

        Alerter
  • Anfer // 27.07.2020 à 20h22

    Quand on passe 70 ans à soutenir des régimes intégristes, pars que le risque de voir des islamistes communistes était inexistant.

    Il ne faut pas s’étonner des conséquences sur le peu d’états laïcs dans la région…

      +4

    Alerter
  • antoniob // 27.07.2020 à 22h45

    juste au sujet de ce Alain Juillet: « l’ancien haut responsable à l’Intelligence économique »:

    1) le terme « intelligence » est il me semble un anglicisme ou américanisme. Il désigne le renseignement. Les français font bien ce qu’ils veulent, mais s’ils refusent d’utiliser leur propre vocabulaire pour recourir à des termes étrangers, à quoi bon que la langue française continue à exister? En tout cas dans ce cas-ci, ce gars là est donc un ancien chef du renseignement/espionnage économique

    2) conséquence immédiate: comme tout le système des hauts fonctionnaires français dans le cadre des trois dernières présidences (Macron en cours, Hollande, Sarkozy, et partiellement sous Chirac) est un cirque, cf. la position française sur la Syrie., ce que ce gars raconte n’a pas de valeur, de pertinence en soi, sauf pour ce que cela peut indiquer sur l’idéologie géo-politique française en cours.

    De manière générale quelque chose cloche dans le traitement médiatique sur la Turquie: diabolisée pour soi-disant islamisme, mais celui-ci est le fer de lance de l’EU-USA dans son expansionnisme, diabolisée comme non démocratique alors que c’est un pilier de l’OTAN pour les guerres Moyen-Orient.

    démocraties? qu’en pensent les Snowden ou Assange? Imaginons un titre: « Assange laissé pourrir dans une oubliette à Ankara pour s’en être pris au système de renseignement impérial » ? Ah non, il pourrit dans un trou à Londres.

    Les desssous de la guerre de Lybie on ne sait pas, mais ce n’est pas la Turquie qui l’a causé.
    Etc

      +14

    Alerter
    • jean-pierre.georges-pichot // 28.07.2020 à 09h04

      La nature a horreur du vide. Il faut bien que le mot ‘intelligence’ puisqu’il existe, serve à quelque chose. Or nous manquons terriblement d’occasions de l’employer dans le sens où il existerait des intelligences à la tête du pays. Des espions, en revanche, on peut encore, même s’ils oublient d’enlever les palmes avant de monter dans l’avion…. Faut-il parler d’intelligence inintelligente ?

        +1

      Alerter
    • Sainte Sophie // 28.07.2020 à 22h50

      En tous cas, grand Merci a Mr Juillet pour cette video precise et tres eclairante sur la motee en puissance (constante) de ce predateur et maitre chanteur professionnel d’erdgan….
      Redte a nous dire qui, quand et comment il pourra etre stoppe…..

        +0

      Alerter
  • bili // 28.07.2020 à 16h57

    La Turquie defend juste ces intérêts comme un De Gaule l aurrais fais pour la France ya une epoque…
    Mais l occident à plus l abitude d avoir en face des Etas cervile d ou sont étonnement face à la Turquie.
    Ne pas oublier que pour en arriver là, La Turquie à eux la chance d avoir un président fort et soucieux de sa nation , et elle à échappé à une tentative de coup de d Etat fomenté par la CIA et ces allié (ils ons vue que Erdogan la jouais solo et aimaient pas ca)
    Sinon aujourd’hui la Turquie serais comme la Bolivie : (gouvernement de transition militaire pro empire)
    Petite remarque faudrait arreter de reprendre les expressions propagandiste : le sultan, l homme qui sort d une ecole coraniste (ceux qui est faux) ect…
    Je pense que pour le diaboliser on vas avoir droit pendant un moment à ce genre d’expression, et vue que l autre ennemie désignée par l empire est la Chine, on va avoir droit aussi à: le perile jaune, le nouvelle empereurs , ect…

      +3

    Alerter
    • sherwood01 // 29.07.2020 à 16h59

      @bili
      Erdogan cherche à étendre son territoire et rêve d’un empire ottoman 2.0, nostalgie d’un passé révolu… De Gaulle a assumé et conduit la décolonisation car il avait compris le sens irréversible de l’histoire…
      Maintenant on peut tout comparer à l’emporte pièce et dire qu’en gros à la louche tout est pareil entre ses deux hommes… ça permet d’alimenter les discussions du café du commerce !

        +1

      Alerter
      • christian gedeon // 30.07.2020 à 09h54

        L’histoire n’a aucun sens , pas plus irréversible qu’autre. Le « sens de l’histoire » ou la « fin de l’histoire » sont des créations intellectuelles destinées à rassurer les esprits « faibles » ( si humains) face au maelström des événements. Et c’est tout. Marx ou Fukuyama sont les deux faces d’une même monnaie,celle de la peur fondamentale de l’être humain. Et c’est tout, à nouveau.

          +0

        Alerter
        • Sherwood01 // 01.08.2020 à 11h39

          @ christian
          J’entends le sens irréversible de l’histoire = enchainement chronologique de faits dont l’évolution est irréversible. Exemple : même si notre civilisation thermo-industrielle s’effondre, on ne retournera pas chasser le mammouth à la sagaie… Y’a plus de mammouth.

            +0

          Alerter
      • bili // 30.07.2020 à 17h52

        De Gaule cherchait à être à equidistance des USA et de l URSS , Erdogan tout en etant dans l otan n hésite pas à acheter des armes à la Russie, et quite à contrarié ces allié pensse aux intérêt de son pays , on la vue en Syrie avec les Kurdes. Et dans ces attitude il ressemble à De Gaule, Poutine aussi on pourrait en dire de même, et il paraît que Poutine à le portrait de Degaule dans son bureau.

          +1

        Alerter
        • Sherwood01 // 01.08.2020 à 12h05

          @bili
          La politique de Poutine ressemble effectivement plus à celle de De Gaulle.
          Respect de la souveraineté et des frontières nationales du pays, s’appuyant sur une stratégie de dissuasion.
          Erdogan semble animé par une volonté d’expansion territoriale (nord Syrie, Libye, mer Égée) en s’immisçant dans des conflits, guidé par une idéologie religieuse transnationale (frères musulmans) ne collant pas forcément avec les intérêts du peuple turc.
          Il n’est pas à équidistance de la Russie et des USA, mais joue tantôt avec les uns contre les autres et vis versa pour faire avancer ses billes… Jeu malsain et dangereux.

            +0

          Alerter
          • Mohamed // 02.08.2020 à 23h11

            Poutine a respecté la souveraineté de l’Ukraine ?
            Ben voyons !
            Poutine et Erdogan sont des néo-Gaullistes, ils ne comprennent que le rapport de force, et agissent pour l’établir en leur faveur.

              +0

            Alerter
            • LowCost // 03.08.2020 à 19h39

              Les USA ont ils respecté la souveraineté de l’Ukraine ? en fomentant le coup d’état du Maidan en 2014 ? La Russie n’a fait que réagir à une agression à sa frontière direct la plus stratégique. Vous inversez les rôles.
              A ce sujet, le dossier sur l’Ukraine est suffisamment fourni sur ce site pour démentir vos propos.

                +1

              Alerter
  • serge // 28.07.2020 à 18h54

    La Turquie a déployé plus de soldats en Syrie, Libye, nord Irak et certainement ailleurs, que ce que l’UE pourrait mobiliser en additionnant les troupes possibles des états la composant. Avec bien sûr les matériels afférents. Et le tout avec des américains qui s’en tapent et des européens par d’accord entre eux (comme d’hab) vu que leurs « intérêts » divergent. Tout cela a un joli parfum de « Generalplan Ost » de la WW2, avec sa course aux carburants/métaux rares, l’espace vital et la conversion forcée (nettoyage ethnique?) et les blaireaux habituels en face qui signent tout ou font semblant de râler comme nos éminents Daladier, Chamberlain… Il parait que l’histoire ne repasse pas les plats, mdr.

      +5

    Alerter
  • Sainte Sophie // 28.07.2020 à 22h16

    Je corrige un manque…..
    L’armee turque avait systematiquement detruit les eglises et autres traces de Christianisme dans le nord de la Syrie en Novembre 2018 ou 2019……
    Erdogan viendra sans doute nous jure qu’il n’y a jamais eu de Chretiens dans cette zone…….seulement l ‘Islam……
    On peut douter qu’il reconnaisse vraiment aux non musulmans le simple droit d’exister…….

      +5

    Alerter
  • Sainte Sophie // 28.07.2020 à 22h23

    Erdogan vient de faire  »
    cadeau » de 8 tonnes d’aide medicale a l’Algerie……

    Pour un type qui a plus l’habitude de d’emparer des richesses de ses voisins que de faire des cadeaux, cette generosite soudaine est bien etrange…….

    Ne chercherait il pas un puissant allie pour renforcer ses positions en lybie, face a l’Egypte et la France ?

      +2

    Alerter
  • Sainte Sophie // 29.07.2020 à 08h29

    Je ne vois pas tres bien en quoi l’Otan nous protege d’Erdogan….
    J’avais plutot l’impression que c’est lui qui utilise cette structure pour diviser et neutaliser les allies…..comme on l’a vu avec le Courbet……
    Mais tant qu’on aura des allies comme la Turquie ou les Usa qui la soutienne (pour mieux enfoncer leurs « amis » europeens), il ne faut pas esperer grand chose.

    De quel ennemi l’Otan pourrait il nous proteger quand nos vrais ennemis en font partie ?

      +3

    Alerter
  • Koikceti // 29.07.2020 à 08h53

    Mais toutes les guerres ne sont pas forcement militaires……Erdogan en a parfaitement conscience, lui qui repete aux Turcs qu’il faut faire au moins 4 enfants par couple……….
    Pour ceux qui sinterrogeraient sir leur avenir en terme d’emploi……..il ne cesse de repeter :
    L’avenir des Turcs se trouve ……..en Europe…..

    Qui croyait que le role d’un dirigeant etait de resoudre les problemes d’emploi de son peuple sans se defausser sur ses voisins ?

    Comme l’a bien remarque Mr Juillet, lors des negociations avec Merkel et l’UE (crise des migrants en 2015) la 1ere contrepartie demandee par Erdogan concernait la supression des visas pour les Turcs voulant venir en Europe….et leur droit d’entree en U.E.

    Erdogan utilise la demographie pour racketter l’UE via la Lybie, mais aussi comme moyen de conquete….

      +1

    Alerter
    • christian gedeon // 31.07.2020 à 11h38

      Pour conquérir,il faut se battre,avoir une opposition en face. Erdogan ne conquiert pas. Il avance en champ libre. Il ne remporte pas de victoires,on les lui offre sur un plateau. Et tant que ce sera le cas,il aurait tort de se gêner. L’homme malade de l’Europe se porte comme un charme. En face,il n’y a personne,à part la France et sa hélas petite armée. 68 000 000 millions d’habitants et 100 000 soldats et officiers pour l’Armée de terre…100 000 çà vous dit quelque chose? Même les suisses en ont plus si on compte leur très efficace réserve.

        +2

      Alerter
  • Alain // 01.08.2020 à 03h18

    Il ne fait pas pire que les présidents américains en termes de politique étrangère, alors pourquoi ne viser que lui?

    Quand à la Lybie, la France devrait se rappeler que c’est elle qui y a créé le chaos qui a permis à Erdogan d’y prendre pied (bizarre on a plus attendu BHL et son devoir de protéger la population civile lybienne)

      +3

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications