Les Crises Les Crises
23.octobre.201523.10.2015 // Les Crises

Le Pentagone vient de dépenser 41 millions de dollars pour entraîner « quatre ou cinq » combattants syriens, par Paul McLeary

Merci 0
J'envoie

 

Mercredi, un officier militaire haut gradé a révélé que, après avoir dépensé 41 millions de dollars plus tôt dans l’année pour entraîner et équiper un petit groupe de 60 combattants, seuls « quatre ou cinq » combattants syriens entraînés par les États-Unis restaient sur le terrain pour combattre l’État islamique.

Après des mois d’entraînement par les forces spéciales américaines sur des bases turques, ceux qu’on appelle les combattants de la « Nouvelle Armée Syrienne » ont été renvoyés en Syrie en juillet, a déclaré le général Lloyd Austin, chef du commandement central des États-Unis. En quelques jours, ils ont presque tous été anéantis après une attaque d’Al-Nosra, un groupe affilié à Al-Qaïda, qui a capturé, tué, ou dispersé la majorité des troupes soutenues par les États-Unis.

Le programme d’entraînement et d’équipement de 500 millions de dollars a été vendu au Congrès fin 2014 et visait à former 5 400 combattants syriens avant la fin de l’année. Mercredi, Austin et la “sous-secrétaire à la politique de Défense”, Christine Wormuth, ont tous les deux admis que ces chiffres ne seront pas atteints.

Interrogé à plusieurs reprises au sujet de la taille actuelle du programme, Wormuth a dit que “entre 100 et 120” combattants supplémentaires sont en train d’être formés en Turquie.

La commission sénatoriale n’était pas contente.

« Regardons les choses en face, c’est une plaisanterie », a dit Kelly Ayotte, sénatrice du New Hampshire (républicaine), réagissant à l’annonce du nombre de Syriens encore au combat.

“Ainsi, alors que nous envisagions 5 400 combattants pour la fin de l’année, ils se comptent sur les doigts de la main“, a dit la sénatrice Claire McCaskill (démocrate, Missouri).

« C’est tout simplement un échec complet », s’est lamenté le sénateur Jeff Sessions (républicain, Alabama).

Cependant, le programme d’entraînement et d’équipement est peut-être sur le point de subir quelques grands changements. La Maison-Blanche et le Pentagone se préparent à se rencontrer dans les jours qui viennent pour discuter d’un éventail d’options pour une révision du programme, selon une information exclusive rapportée mardi par la revue Foreign Policy. L’idée serait d’attacher aux larges groupes de forces établies en Syrie du Nord un petit nombre de combattants entraînés faisant la liaison avec les avions militaires des États-Unis qui les survolent.

Mais aucun calendrier n’est joint à cet effort de réorganisation du programme, originellement financé en décembre par le Congrès grâce à un budget de guerre complémentaire.

Crédit Photo : Ahmet Sik/Getty Images

Source : Foreign Policy, le 16/09/2015

Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.


Pour ceux qui croient à une blague, l’audition est visualisable ici, et la transcription est dessous :

Deb Fischer
General Austin, when Senator Carter was here before this committee in July, he testified there were only about 60 Syrian fighters that had been trained…
We’ve heard reports about the attacks on those individuals when they were reinserted back into Syria. Can you tell us what the total number of trained…

Lloyd J. Austin III
It’s a small number. The ones that are in the fight is we’re talking, four or five.

Kelly Ayotte

Because as I see it right now this four or five U.S. trained fighters — let’s not kid ourselves, that’s a joke. And so if they are the only force on…

Claire McCaskill
At what point in time and what is the discussion on going about the $600 million you are requesting for next year? That seems very unrealistic to me…

Christine E. Wormuth
Senator McCaskill, it’s between 100 and 120 basically.

Claire McCaskill
OK. So we’re counting on our fingers and toes at this point when we had envisioned 5400 by the end of the year and I — I’m just worried that this is…

Jeff Sessions
We have to acknowledge that this is a total failure. It’s just a failure. I wish it weren’t so, but that’s the fact. It’s time to — way past time to…

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

abcinuits // 23.10.2015 à 05h17

cela dénote la volonté fanatique de l’aigle américain de faire main basse sur la syrie mais l’intervention militaire russe rebat les cartes au niveau géostratégique mondial, où il est de fait
que les USA sont dépassés militairement , c’est probablement pourquoi ils jettent l’argent par les fenêtres .quand on sait qu’environ 10.000 mercenaires ont fui vers la Turquie, l’Irak et la Jordanie.suite aux bombardements russes.
de plus La Russie dispose désormais d’une capacité de brouillage de toutes les communications de l’Otan. Elle est devenue la première puissance en matière de guerre conventionnelle.
la russie de fait est en train de sauver le peuple syrien ce qui n’est certes pas l’objectif des USA

28 réactions et commentaires

  • abcinuits // 23.10.2015 à 05h17

    cela dénote la volonté fanatique de l’aigle américain de faire main basse sur la syrie mais l’intervention militaire russe rebat les cartes au niveau géostratégique mondial, où il est de fait
    que les USA sont dépassés militairement , c’est probablement pourquoi ils jettent l’argent par les fenêtres .quand on sait qu’environ 10.000 mercenaires ont fui vers la Turquie, l’Irak et la Jordanie.suite aux bombardements russes.
    de plus La Russie dispose désormais d’une capacité de brouillage de toutes les communications de l’Otan. Elle est devenue la première puissance en matière de guerre conventionnelle.
    la russie de fait est en train de sauver le peuple syrien ce qui n’est certes pas l’objectif des USA

      +51

    Alerter
  • DUGUESCLIN // 23.10.2015 à 08h14

    Ce serait donc ça l’armée rebelle d’opposition. Que les quatre ou cinq qui sont restés sur le terrain soient bombardés par l’aviation russe c’est un scandale, c’est le désordre.
    Tout cela devient de plus en plus ridicule.
    Les djihadistes prennent les armes et le soutien de ceux qui veulent les utiliser comme armée par procuration, mais ce n’est pas pour autant qu’ils soient amis de leur souteneur. Les islamistes djihadistes veulent le pouvoir et créer un grand état islamiste qui domine tout le moyen orient et les atlantistes veulent se débarrasser des gouvernements non alignés et non soumis. Ces alliés de circonstances espèrent chacun utiliser l’autre, mais ne sont pas amis. La politique atlantiste devient de plus en plus schizophrénique.
    L’intervention russe était l’occasion pour les atlantistes de coopérer et figurer dans le camp des vainqueurs et de participer aux négociations de paix pour ne pas tout perdre.
    A trop en vouloir, ils sont en passe de tout perdre, au profit des états libres du golf et de la Russie et de ses alliés (Chine, Iran, Irak). Les qataris et les saoudiens ne seront pas dans le camp des vainqueurs.
    La Russie après sa démonstration sera prise au sérieux et sera en quelque sorte garant des souverainetés et de la sécurité des populations y compris celles d’Israël qui négociera avec la Russie.
    La diplomatie russe préfère le partenariat dans le respect des souverainetés plutôt que la guerre.
    Les mois qui vont suivre nous permettrons d’y voir plus clair.

      +23

    Alerter
    • Kiwixar // 23.10.2015 à 09h26

      “Les qataris et les saoudiens ne seront pas dans le camp des vainqueurs.”

      Ca reste à voir : les Russes et les Saoudiens (premier et deuxième producteurs et exportateurs mondiaux de pétrole) ont tout intérêt à tranquillement de finir de ruiner le pétrole de schiste zunien, avant de faire remonter le prix du baril de manière conséquente. Les Etats-Unis viennent de perdre ce qui faisait leur force depuis 60 ans : la suprématie aérienne (en entraînant leurs alliés Canada, Australie, OTAN dans la débacle du F-35).

      Les pays (Arabie Saoudite, Israël) qui étaient protégés par le racketteur en chef doivent se demander si ça ne vaut pas le coup de changer de souteneur, d’autant que les US ont publiquement annoncé qu’ils se réorientaient vers l’Asie. Il me semble qu’il n’y a plus de porte-avion US dans le Golfe Persique. Sic transit gloria mundi…

        +17

      Alerter
      • DUGUESCLIN // 23.10.2015 à 11h02

        Je suis plutôt d’accord avec vous. Mais l’Arabie Saoudite et le Qatar, ne seront pas dans le camp des vainqueurs pour négocier la paix, ceux-ci soutenant Daech qui, espérons le, sera vaincu. Mais s’ils avaient choisi de combattre au côté de la Russie de la Libye de l’Iran et de l’Irak, ils pourraient participer aux négociations.
        C’est dans ce sens que je dis qu’ils ne seront pas dans le camp des vainqueurs. mais je ne doute pas que pour les question pétrolières ils retourneront leur veste et se rangeront dans le camp du plus fort, lâchant ainsi les USA.

          +4

        Alerter
      • karima // 24.10.2015 à 13h36

        qui voudrait d’Israël comme allié??? ahhh si la France encore et toujours!!! voir son silence pour condamner les agissements d’Israël à Jerusalem à l’UNESCO… J’espère bien que les russes ne tomberont pas dans le panneau!

          +1

        Alerter
    • ErJiEff // 23.10.2015 à 22h25

      Mais lorsqu’on sombre dans le ridicule, on finit par s’y complaire.
      Ces combattants formés à grands frais ont disparu dans la nature depuis des mois.

      Hors dès le 1er jour d’intervention, l’aviation Russe a, de l’aveu même des huiles occidentales bombardé prioritairement ces mêmes rebelles entrainés et financées par les États-Unis.

      D’où l’incontournable conclusion qu’il aura suffit de quelques heures aux Russes pour débusquer et identifier des forces rebelles perdues corps et âmes pour leurs supporters.

      Le pentagone devrait suivre un plan de formation chez Sergueï Choïgou

        +3

      Alerter
  • grog // 23.10.2015 à 08h30

    On comprend que Depardieu ait déclaré récemment, “Je préfère être russe”, et d’ajouter à propos des Américains : “Partout où ils passent ils font des foyers de merde.”

    http://leblogdegrog.blogspot.com/2015/10/depardieu-je-prefere-etre-russe.html

    Les propos de Gégé sur BHL – grand ennemi du peuple syrien – sont aussi savoureux.

    http://leblogdegrog.blogspot.com/2015/10/bhl-vue-par-depardieu.html

      +12

    Alerter
  • Benoit // 23.10.2015 à 09h33

    Si je ne m’abuse, les quatre ou cinq en question on depuis été car-jacké par Al-Qaeda, non ?

    http://www.zerohedge.com/news/2015-09-26/latest-embarrassment-us-trained-syrian-fighters-surrender-pick-trucks-ammo-al-qaeda

      +3

    Alerter
  • St3ph4n3 L. // 23.10.2015 à 09h53

    Le mythe américain du petit groupe d’hommes aux pouvoirs supérieurs (pour ne pas dire super-pouvoirs), dérivé de celui de l’homme providentiel, dont on nous rebat les oreilles jusqu’à la nausée au travers des blockbusters depuis des lustres -ce mythe vient d’en prendre un coup. C’est tout un pan de l’imaginaire américanisé qui est sapé. Quelle tristesse toutefois que ce rêve ne vire au cauchemar et que le délire l’emporte peu à peu sur la pensée !

      +6

    Alerter
    • SQP // 23.10.2015 à 12h57

      Certains chiffres donnent une autre vision de l’exceptionnalisme:

      Le taux d’obésité a plus que doublé en 25 ans.
      Presque 5h par jour de télé, contrôlée à 90% par 6 groupes.
      10000h de jeux vidéo à 21 ans, soit 5 bonnes années de travail (40h*50semaines)
      Dans plus de la moitié des états, l’employé public le mieux payé est entraîneur de foot.
      1/4 des incarcérés dans le monde le sont aux USA
      1100 tués par la police en 2014 (14 au Canada et 0 en Allemagne)
      Presque 70% sont sous prescription d’au moins 1 médicament, 20% d’au moins 5.
      Record (de loin) en dépenses de santé, mais 26e espérance de vie.
      Record de taux de MST (+20 millions de cas par an).
      Record de consommation de drogues illégales (merci à la CIA – Cocaïne Import Agency).
      Record de déficit de balance commerciale.
      100 millions sans emplois.
      70% se font chier au travail
      31% de la bouffe gaspillée.

      http://www.zerohedge.com/news/2015-10-14/america-1-36-facts-prove-united-states-exceptional-nation

        +26

      Alerter
  • Lt Anderson // 23.10.2015 à 10h22

    Les conséquences de plus d’un demi-siècle de matraquage hollywoodien…
    Affligeant.
    On aurait l’impression que le US s’acharnent à vouloir vivre leurs propres fantasmes, leurs propres mythes.

      +5

    Alerter
  • gilles bernadou // 23.10.2015 à 10h30

    Je ne peux que d’accord avec ce qui vient d’être dit.
    La question qui vient juste après qu’on ait tous constaté qu’un énorme retournement vient de se produire: l’oligarchie anglo-américano-militaro-fincière vient de perdre une bataille, certe mais la réponse risque de ne pas se faire attendre!
    Vous croyez qu’ils vont se mettre à table et dire, bon d’accord, vous êtes les plus forts, on va se coucher? Alors là, vous pouvez vous accrocher, à mon avis.
    Fin 2013 après la Syrie, on s’est retrouvé avec le Maidan et le coup d’Etat en Ukraine 2 mois plus tard…
    Vous pouvez être tranquille qu’on va se retrouver avec un renvoi d’ascenseur magistral…
    Ce sont des spécialiste du false flag, et le Mossad, c’est pas des enfants de coeur…
    Attendez vous au pire.

      +24

    Alerter
  • Furax // 23.10.2015 à 13h02

    Je trouve en effet que les commentateurs enterrent bien vite les USA.

    Et ce n’est pas le fiasco du F35 qui suffit à faire perdre aux USA leur statut d’incontestable 1ère puissance militaire.

    L’intérêt fondamental des USA, très bien compris et décrit par Brzezinski, c’est de miser sur les chiites qui resteront divisés parce que les arabes ne sont pas des persans.

    Et les USA ont déjà fortement avancé dans cette voie en engageant la réintégration de l’Iran dans le concert international. Certes, les USA sont encore schizophrènes avec les salafistes sunnites mais bientôt on peut s’attendre à une clarification.

    Le prochain Maïdan, ce pourrait bien être dans les régions de l’est de l’Arabie saoudite, là où est le pétrole et où la population est chiite, afin de renvoyer les wahabbites à leur désert du Nejd.

      +3

    Alerter
  • Mo-Belgique // 23.10.2015 à 13h10

    Je trouve cette histoire de modérés qui ont déserté pour rejoindre Alnossra plutôt une histoire réussie de la part des US. Qui nous dit qu’ils ont vraiment déserté, pourquoi ne sont-ils pas facilement envoyés chez Alnossra, ce qui était le but de l’opération depuis le début. L’histoire de désertion enlève aux US l’embarras d’expliquer qu’ils ont des liens avec Al-Qaïda

      +9

    Alerter
  • Ray // 23.10.2015 à 15h29

    Donc si j’ai bien compris :
    La France arme et supporte un groupe d’islamistes.
    Les US arment et supportent un autre groupe d’islamistes.

    Aujourd’hui ils se tappent dessus.

    C’est bien cela ?

      +1

    Alerter
    • Ced // 23.10.2015 à 16h03

      Bienvenu dans le monde réel ! Il n’y a qu’un seul groupe d’islamistes (je rajoute extrémistes). Perso, je ne crois pas qu’ils se mettent dessus. C’est pour la narrative de salon. L’EI et al qaida, même combat car même instructeur.

        +3

      Alerter
      • karima // 24.10.2015 à 13h45

        d’ailleurs aucun de ces groupes ne brûle de drapeau US ou israélien comme c’est la règle à chaque manifestation dans les pays arabes…
        Dans le scenario, ils ont oubliés les drapeaus pfffff

          +1

        Alerter
  • Astatruc // 23.10.2015 à 16h59

    Ced,
    Je pense qu’il y a plusieurs groupes à tendance religieuse extrèmiste et bcp de mercenaires.
    Les principaux groupes veulent la Syrie, bien qu’étant tous islamistes, ils veulent pas partager.La raison est qu’ils ont chacun de leur côté, négocié avec des puissances financières, des puissances qui comme des chiens s’arrachent ce morceau du Moyen-orient et pas un ne veux lâcher.
    N’est-ce pas la même chose en Afrique?même si les groupes armés là-bas ne se réclament pas nécessairement du religieux?
    En Syrie, tout est orchestré pour nous conduire à détester l’Islam.Après Charlie, quoi de plus simple?
    La majorité des musulmans honnissent ces fous islamistes sanguinaires, tout comme nous.
    On voit bien que c’est utilisé pour cacher ce qui se joue réellement:le pillage despotique d’une région.
    C’est pourquoi, Al Assad doit partir.
    Il est pas d’accord pour offrir son pays aux assassins financiers.Ils ne sont pas parvenus à le corrompre, donc il doit partir, ou mourir.

    On veut nous diviser jusque dans nos campagnes, résistons.

      +3

    Alerter
  • Papagateau // 23.10.2015 à 17h48

    Épuisement mondial du pétrole :

    Cette année, les exploitations pétrolières de mer du nord ont plus couté aux Britanniques en subventions que les taxes d’extraction ne leurs ont rapporté.

    Bien sur, il y a d’autres taxes sur le pétrole, mais elles portent sur tout les pétroles, y compris le pétrole d’importation. Donc peu importe que le pétrole soit importé ou produit.

    http://www.telegraph.co.uk/finance/newsbysector/energy/oilandgas/11948246/North-Sea-oil-makes-first-loss-in-40-years.html

      +3

    Alerter
    • Papagateau // 23.10.2015 à 18h06

      Le prix du pétrole a été faible cette année mais ça n’explique pas tout, car le pétrole de la mer du nord sont classés dans les pétroles conventionnels, donc pas chers à extraire.

      Certes offshore, mais conventionnels tout de même, contrairement aux pétroles de schiste ou super lourds.

        +1

      Alerter
  • padawan // 23.10.2015 à 17h55

    Cette vidéo est épique ! La fessé que prend l’US army par cette commission sénatoriale peut être qualifiée de déculottée…

    Point remarquable : Vers 1h05 Mr SESSIONS évoque la question des réfugiées en Europe… et remet a sa place Wormuth concernant la question d’une stratégie globale au MO pour les 50 prochaines années… Si ce n’était pas un sujet grave, cette vidéo aurait pu être comique.

    Quel ridicule !

      +4

    Alerter
  • Taud // 23.10.2015 à 18h51

    Méthode de maître pour soutenir les jihadistes.

      +0

    Alerter
  • Andrae // 23.10.2015 à 19h53

    Ce genre d’opération (41 million pour moins de 10 personnes, ce qui est un raccourci..) parait évidemment comme pathétique, ridicule.

    Il faut comprendre que cela n’a pas grand chose à faire avec la Syrie, le financement est uniquement une facon de nourrir le complexe militaire-industriel, leur offrir des fonds sans fin. (Le peuple Américain soutient mordicus, car cela préserve ce qui subsiste de l’emploi – production d’armes.)

    Ce qui se passe sur le terrain, c’est une autre histoire, et n’importe que peu. De toute manière, des milliers de gens sont tués, des massacres partout tous azimuts.

    Ces piques envers les pouvoirs en place sont là pour dire, heh ho, avec vos 5 (ou dans d’autres occasions 100, 1000..) malheureux financés, il faut faire mieux, là c’est de la rigolade super embarassante.

    Bien sur cela n’est qu’un aspect, exagéré ici. Voir autres posts.

      +3

    Alerter
  • Parousnik // 23.10.2015 à 20h37

    Je me demande qu elle est l’augmentation de la fortune des Rockefeller et consors depuis aller ses 15 dernier années… car si ces 41 millions ou certainement tellement plus c’est les millions de quidams laborieux qui paient… les bénéfices des pillages des pays détruits Irak Libye Soudan Ukraine etc…eux ne partent pas en fumée… mais vont bien dans quelques poches sanguinaires…les véritables assassins qui devront bien être jugés et punis par ses meme hommes qui regardent aujourd’hui leurs pompes de peur de perdre leur médiocre dignité d’esclaves…consommateurs. Et puis 41 millions pour 5400 tueurs cela revient à 8000 par pantin… c’est donné… combien coute un tueur bien de chez nous ?

      +3

    Alerter
  • Max // 23.10.2015 à 21h35

    La présence de la Russie en Syrie n’est qu’un aspect de la politique de cette même Russie.
    La Russie sait que :
    Les USA supporteront sans hésitation des organisations terroristes si ces organisations terroristes peuvent être utilisées contre des pays qui résistent aux USA.
    Les européens ont accepté leurs rôles de vassaux dans la crise ukrainienne.
    Que les USA cherchent à fomenter une révolution de couleur en Russie.
    Que l’implantation du bouclier anti-missile ne vise pas l’Iran mais la Russie.
    Donc que les relations entre les USA et la Russie vont continuer à être tendue et cela quoi que la Russie puisse faire pour plaire aux USA.
    En conséquence la Russie ne cherchera plus à gagner le cœur des américains ni a leurs faire plaisir.
    En ce sens la crise ukrainiene a été bénéfique en obligeant l’ensemble des acteurs à se positionner.

      +8

    Alerter
  • Wilmotte Karim // 23.10.2015 à 22h05

    En même temps, quand vous formez 5 combattants, vous n’aimez pas qu’on vous les bombarde.
    Que 5, faudrait pas en abîmer, c’est rare ces trucs!

      +2

    Alerter
  • Pampita // 23.10.2015 à 22h18

    Si les Américains ont abandonné ce programme, ils continuent de jouer un jeu très dangereux en Syrie : http://chroniquesdugrandjeu.over-blog.com/2015/10/a-quoi-jouent-les-americains.html

      +2

    Alerter
  • hoc // 24.10.2015 à 22h18

    41 millions ? pfff, une misère . Quand on imprime à volonté, on ne doit rien à personne .

      +2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications