Les Crises Les Crises
16.juin.202116.6.2021 // Les Crises

Macron trahit la « start-up nation », les GAFAM raflent la mise

Merci 28
J'envoie

Source : Le Fil d’Actu, Youtube

Certains extraits ont été censurés par France Televisions. Ils sont accessibles à 58 min 54s et à 1h 21min 33s ici :

▶️ https://www.francetvinfo.fr/replay-ma…

Source : Le Fil d’Actu, Youtube, 05-06-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Mooney // 16.06.2021 à 07h39

Apres Alsthom, le scandale du cloud d’etat… Décidément LREM nous les fera toutes… Je ne sais pas si c’est de l’incompétence ou de la corruption (ou un mélange des deux) mais le résultat est là.
Imaginez le gouvernement américain décider d’héberger ses applications et données chez Ali Baba… Ca ne leur viendrait pas une seconde à l’idée.
Aucune vision d’une strategie cloud, aucune vision de stratégie industrielle, aucun sens de la souveraineté nationale. Ce gouvernement est décidément le plus nul que la france est connue depuis des décennies. Je compatis pour les opérateurs de cloud francais (OVH en premier, et les autres)
Si j’étais aussi nul dans les choix d’infrastructure IT pour mon entreprise, ca ferait déjà longtemps que j’auraIs été viré.

20 réactions et commentaires

  • Mooney // 16.06.2021 à 07h39

    Apres Alsthom, le scandale du cloud d’etat… Décidément LREM nous les fera toutes… Je ne sais pas si c’est de l’incompétence ou de la corruption (ou un mélange des deux) mais le résultat est là.
    Imaginez le gouvernement américain décider d’héberger ses applications et données chez Ali Baba… Ca ne leur viendrait pas une seconde à l’idée.
    Aucune vision d’une strategie cloud, aucune vision de stratégie industrielle, aucun sens de la souveraineté nationale. Ce gouvernement est décidément le plus nul que la france est connue depuis des décennies. Je compatis pour les opérateurs de cloud francais (OVH en premier, et les autres)
    Si j’étais aussi nul dans les choix d’infrastructure IT pour mon entreprise, ca ferait déjà longtemps que j’auraIs été viré.

      +55

    Alerter
    • Paul // 16.06.2021 à 08h12

      beaucoup de choses se passent sur la même période
      Vous avez des doutes ? Dans le raisonnement il manque sans doute, comme pour alsthom le chantage, non ?
      Et le feu à Strasbourg, ovh, une coïncidence ? combien d’entreprises ont migré après ?

      il y a une guerre
      et la quadrature du net fait parti de la résistance
      comme l’on a vu un reportage de maires qui autorise les constructions en zone inondable
      Tout cela est criminel.

        +9

      Alerter
      • Christian Gedeon // 16.06.2021 à 09h59

        Sors de ce corps JLM! Complots par ci, incendies criminels par là. Il n’y a pas de complot. Juste le dépeçage programmé par l’OMC et autres sous fifres ueistes. En marche depuis l’ère Giscard, sans solution de continuité. Tout est ecrit, tout est plus que dit. Rien n’est caché. Et l’affaire Alstom en est un cas d’école. Tout ça se passe sous notre nez tambours et trompettes.

          +8

        Alerter
        • Paul // 17.06.2021 à 13h37

          allez, allons, appelez ça comme vous voulez, mais c’était une manoeuvre particulière

           » la justice américaine visait le PDG du groupe. «Ce que nous voulons, c’est poursuivre la direction générale d’Alstom et notamment monsieur Kron», lui avait affirmé le procureur fédéral du Connecticut David Novick peu après son arrestation. Pierucci qui, entre-temps, avait été «pris en otage», n’avait pas été prévenu par son entreprise que le Département de la Justice (DoJ) avait ouvert une enquête en 2009 sur l’affaire indonésienne, et se rendra compte plus tard que, selon lui, Patrick Kron «a voulu jouer au plus fin», «en faisant croire que l’entreprise collaborait, tout en faisant en réalité l’inverse». L’objectif des États-Unis? S’emparer d’Alstom en se débarrassant de sa direction.é

            +2

          Alerter
    • Thomas Savary // 16.06.2021 à 15h12

      « Ce gouvernement est décidément le plus nul que la france est connue depuis des décennies. »
      Pour paraphraser le regretté Vincent Brousseau, ce gouvernement n’est pas nul, il nous déteste, c’est très différent — Brousseau le disait de Macron.

        +15

      Alerter
    • PacoB // 18.06.2021 à 02h23

      Et si ton entreprise était l’état français, tu serais devenu VP de Microsoft ou de Google

        +0

      Alerter
  • Emma // 16.06.2021 à 07h49

    Benjamin Bayart (ex-FDN, FFDN, Quadrature du Net etc.) et Marc Rees (Nextimpact etc.) sont reçus par Thinkerview :
    https://www.youtube.com/watch?v=EOWeewlc2CE

      +6

    Alerter
  • RémyB // 16.06.2021 à 09h28

    peut-on parler d’intérêt stratégique (comme Alstom) et de trahison envers un pays tiers?
    est-il possible de penser à procès, au pluriel?

      +1

    Alerter
  • RGT // 16.06.2021 à 10h10

    Ça fait des années que je hurle à la mort auprès de qui veut l’entendre (en cherchant vous trouverez ces alertes dans mes commentaires passés) en insistant sur le fait que le « Cloud » est une escroquerie uniquement destinée à siphonner les données des idiots qui y déposent leurs données (comme les « réseaux sociaux » d’ailleurs).

    Pour un simple clampin qui ne connaît absolument rien au stockage de données ce n’est pas critique (il risque seulement de se retrouver avec ses données – photos, comptes bancaires, etc… – qui se baladent sans aucune sécurité sur la planète entière) mais dans le cas d’une entreprise et surtout d’un état censés avoir des conseillers compétents c’est carrément un crime passible des assises avec rétablissement de la peine de mort.

    Avec le Cloud Act, les autorités US (et les barbouzes des diverses agences de renseignements US) peuvent tout à fait légalement aller fouiner dans les données même si elles sont hébergées au fin fond du cosmos par une entreprise non US mais qui a un « partenariat » avec une entreprise US.

    Et s’il n’y a pas de « partenariat » il suffit d’invoquer la « technologie US » voire même de pirater les serveurs comme un vulgaire « hacker russe » poutinien.

    Quitte à stocker ses données dans un « nuage », autant aller directement en Chine, en Russie voire même en Corée du Nord car l’utilisation de ces données sera sans doute largement moins nuisible que celle qui sera faite par nos « amis américains ».

    Si vous voulez que vos données soient à l’abri, conservez-les chez vous dans un bunker totalement isolé du monde extérieur, particulièrement au niveau des réseaux de communication numériques.

    Ensuite, il suffit simplement de fliquer les gugusses qui ont un accès physique à ces données.

    Et si vous êtes vraiment parano (ou exigeant) vous pouvez toujours les faire transiter à poil dans un sas avec une fouille « en profondeur » pour chercher d’éventuelles clés USB ou d’autres dispositifs.

      +9

    Alerter
    • PacoB // 18.06.2021 à 02h33

      Pourquoi ce besoin de rétablir la peine de mort. Une soif de sang ? Le besoin de trucider des innocents, de faire souffrir les familles les enfants des probables coupables. Regardez le film « tu ne tueras point » de Krzysztof Kieślowski.
      Je préfère ne pas me rapprocher des sales manies de MBS ou des chinois.

        +0

      Alerter
  • calal // 16.06.2021 à 11h19

    la france est endette jusqu’a la gorge avec une dette qui « ne coute rien »… l’etat peut s’endetter l’infini et ne rembourse jamais :il lui suffit de rouler sa dette…

    Sauf quand l’etat doit rembourser une tranche de dette de 500 millions qui arrive a echeance en empruntant a quelqu’un ( qui? ) ces 500 millions, ce quelqu’un va avoir un gros moyen de pression sur l’etat francais:
    – ok je suis les gafam,on te prete ces 500 millions a -0.25 % mais tu nous sous traites le marche des donnees des francais
    -ok je suis erdogan,je te prete ces 500 millions a -0.25% mais tu donnes 100 000 visas a des turcs qui veulent emigrer en france
    -ok je suis un labo pharma, je te pretes ces 500 millions a -0.25 mais tu vas acheter mes vaccins anticovid plutot que mon medon anti covid…
    -ok je suis la chine je te prete ces 500 millions a -0.25 mais tu transferes ta technologie epr chez nous

    Nous sommes devenus un pays du toers monde ou bientot certains francais ne pourront plus se payer 250 g de beurre qu’il faudra exporter en chine pour obtenir les devises necessaires au remboursement d’une echeance…

      +11

    Alerter
    • VVR // 16.06.2021 à 15h57

      Les Gafam n’ont pas beaucoup d’euros, Erdogan non plus.

      Quand l’état Français a besoin d’argent, il besoin d’euros, et il les demande a une banque privée, qui pourra alors déposer cette dette comme garantie pour emprunter de l’argent tout neuf à la banque centrale. La dépendance de l’état vis a vis de sa dette est une fiction permettant de redistribuer les biens de l’état aux copains au nom de l’austérité.

      Par contre l’influence des Gafam sur des ministres qui ne comprennent rien a l’informatique est totale, surtout quand il est conseillé par des X / Mines aussi beau parleurs qu’incompétents, et promis a une belle carrière chez les dits Gafam si ils placent bien leurs billes.

      Et vous avez la même chose dans le privé, y compris « French Tech ». avec pour principale nuance que les grand défenseurs de la solution vis a vis du patron seront les admin sys, les solutions cloud faisant une bonne partie de leur boulot à leur place. Et comme le patron s’y connait a peu prés autant qu’un ministre…

        +4

      Alerter
      • calal // 16.06.2021 à 22h31

        « Quand l’état Français a besoin d’argent, il besoin d’euros »
        sur et l’etat francais ne paie rien en dollars,meme pas son petrole…
        ps: question comprehension du pouvoir d’un facebook ou d’un instagram sur les politiques francais, il suffit d’imaginer un simple depute marie par exemple qui recevrait un twit ou un message prive instagram d’une belle fille se disant interessee par la politique… s’il y repondait… toute cette conversation serait enregistree et conservee quelque part… jusqu’au moment ou il faudrait rassembler un certain quorum de voix pour faire passer une certaine loi …
        du chantage puissance 1 million…

          +2

        Alerter
        • VVR // 17.06.2021 à 17h18

          « sur et l’etat francais ne paie rien en dollars,meme pas son petrole… »

          A moins d’avoir une définition trés inclusive de l’état, il n’achète pas de pétrole. Des produits pétroliers oui, et une partie payée dans une autre monnaie que l’euro, mais le pétrole brut jamais.

          En régle général, une petite fraction de ses dépenses se fait en une autre monnaie que l’euro, mais pour ça il lui suffit d’avoir recours au change, qui est largement alimenté par une balance commerciale excédentaire au niveau de la zone euro.

          Pour le coup de la jolie fille, ça pouvait aussi se faire, et s’est fait, sans reseaux sociaux. Ceci dit ce genre de magouilles peut facilement exploser au vol vu qu’il faudrait le faire sur des dizaines députés pour que ça marche et un seul député honnête pour provoquer un beau scandale. Il est beaucoups plus rentable de manipuler directement les ministères, car c’est eux qui écrivent et font voter les lois par des députés qui votent ce qu’on leur demande sans se poser de question.

            +0

          Alerter
    • PacoB // 18.06.2021 à 02h39

      Ne soyez pas inquiet. La nomemklatura capitaliste française aura sa part. Comme dans n’importe quelle capitalocratie les petits dindons seront plumés et leurs enfants de la bonne chair à profit.
      Ce n’est pas le dette le problème, c’est la soumission servile au capital français et étranger.

        +1

      Alerter
  • Casimir Ioulianov // 16.06.2021 à 14h14

    C’est pourtant simple à faire comprendre à un capitaliste. Si votre patron vous propose de coller vos services dans le nuage , répondez lui : tiers de confiance et propriété privée des moyens de production. Normalement , si le mec comprend un tant soit peu comment le monde fonctionne, il va virer ses data du cloud. Si il le fait pas , vous ferriez mieux d’aller chercher un patron mieux finit tout de suite.
    Sinon que Jupiton soit un traître à sa patrie , ça n’étonne même plus personne …

      +4

    Alerter
    • Christian Gedeon // 16.06.2021 à 14h51

      Patrie. Mais ces gens là monsieur n’ont pas de Patrie. Ne prisent guère la Famille de toujours. Et détruisent le Travail de ceux qui pensent être leurs compatriotes. Bizzare vous avez dit bizzare ?

        +3

      Alerter
      • PacoB // 18.06.2021 à 02h46

        Ces gens là, comme tous les millionnaires et milliardaires qui n’ont pas dit merci pour l’ISF ont une patrie, leur bide.
        Après ils construisent autant de murs qu’il faut pour protéger leurs bides, et éborgent les Casimirs, les Christians les Pacos qui ont le malheur de s’opposer

          +0

        Alerter
    • CDP // 19.06.2021 à 11h55

      J’ai failli me faire virer de ma boite pour avoir refusé de mettre des données de mon entreprise dans le nuage sans ordre écrit de ma hiérarchie.
      Ledit ordre n’est jamais arrivé, mais ma hiérarchie espérait que je viole la loi (le cloud est interdit pour ma boite), et mon contrat de travail pour économiser 10€ par mois (le coût d’un service équivalent un peu sécurisé)

      Les pompeurs de données ricains/russes/chinois ont de beaux jours devant avec des débiles pareils à la tête des entreprises.

        +0

      Alerter
  • Myrkur34 // 17.06.2021 à 17h27

    Et ce sont les mêmes qui veulent imposer de taxer les Gafams sur leur chiffre d’affaire dans chaque pays, et qui se précipitent pour faire affaire avec eux sous prétexte que ce sont les meilleurs.(sic).
    J’imagine pas le pouvoir de négociation des autorités françaises pour aboutir à ce projet. Et le cloud confiance, encore mieux que Darty ! Encore une expression idiote au niveau du slogan publicitaire pour noyer le poisson.
    Les Gafams, comme par hasard ne protestent pas trop sur l’impôt mondial à 15% vu que ce n’est pas rétroactif et qu’elles ont déjà largement fait leur beurre avec leur politique d’optimisation fiscale par exemple en Irlande pour chaque pays de la Cee. En plus ils vont se refaire une virginité fiscale à bon compte.
    Les Gafams sont déjà sur le coup d’après, les données de toutes les institutions publiques de chaque pays. Donc payer un peu d’impôt pour elles, c’est des cacahuètes par rapport aux bénéfices à venir.
    Quant aux carrières de nos as gouvernementaux, je crois qu’elle est assurée même en cas de défaite.
    Ps: Fillon qui se retrouve au conseil d’administration d’une société pétrolière russe d’état. :o))))) Je compatis à sa lutte pour sa survie et celle de sa famille.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications