Les Crises Les Crises
11.juin.202111.6.2021 // Les Crises

Interdit d’interdire – Comment remédier aux maux contemporains ?

Merci 15
J'envoie

Frédéric Taddeï reçoit Gaël Giraud, économiste, directeur de recherche au CNRS, et Felwine Sarr, économiste et écrivain sénégalais, pour leur livre «L’économie à venir», aux éditions Les liens qui libèrent.

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire

Source : Russia Today France, Interdit d’interdire, 31-05-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Dominique Gagnot // 12.06.2021 à 09h58

La recherche systémique de profits conduit à organiser le pillage des ressources terrestres et humaines, et la destruction de la biosphère.

Pour un observateur extérieur à notre monde, les raisons des catastrophes économiques, sociales et écologiques sont évidentes voire grotesques. Et pourtant nous ne les voyons pas car nous sommes prisonniers d’un système de pensée construit tout au long de l’évolution de nos sociétés occidentales.

Une minorité tire les ficelles et leur jeu est à l’origine de ces catastrophes. En effet le pouvoir réel est économique et financier et le pouvoir politique lui est – en pratique – soumis.

La tare originelle du capitalisme est dans la propriété lucrative privée de ressources premières qui en fait sont des biens communs de par leur nature.

Extrait de «Comprendre l-Arnaque capitaliste, Imaginer le système d’Après!»
Pdf : http://bit.ly/capitalisme

2 réactions et commentaires

  • florian lebaroudeur // 12.06.2021 à 08h08

    Ce qu’on appelle « Lumière » aujourd’hui, c’est l’idéologie qui a été mise en vogue pour mettre en place une nouvelle société en phase avec les applications de la révolution industrielle. Pour cela, il fallait détruire l’ancien régime de droit divin.
    C’est surtout à partir de 1945 avec le boom du pétrole que l’idéal des lumières a eu le champ libre pour imprégner les nouvelles générations des pays consommateurs.
    Ce qu’on appelle démocratie aujourd’hui, c’est le luxe que peuvent se payer les pays vivant dans l’opulence et non la manifestation d’une maturité des esprits.
    Depuis 20 ans et surtout depuis 1 an et demi, on peut aisément percevoir ce qui se manifeste réellement dès lors que l’opulence commence à faire défaut au sein de sociétés qui ont désappris à vivre comme tel, ce sont certes les beaux principes qui sont rappelés verbalement par des personnes qui n’ont plus conscience de ce qui les portent, mais c’est bien physiquement le rappel désagréable d’une réalité insupportable qui explose en vol les illusions permises par un cadeau géologique en voie de rétractation.

      +11

    Alerter
  • Dominique Gagnot // 12.06.2021 à 09h58

    La recherche systémique de profits conduit à organiser le pillage des ressources terrestres et humaines, et la destruction de la biosphère.

    Pour un observateur extérieur à notre monde, les raisons des catastrophes économiques, sociales et écologiques sont évidentes voire grotesques. Et pourtant nous ne les voyons pas car nous sommes prisonniers d’un système de pensée construit tout au long de l’évolution de nos sociétés occidentales.

    Une minorité tire les ficelles et leur jeu est à l’origine de ces catastrophes. En effet le pouvoir réel est économique et financier et le pouvoir politique lui est – en pratique – soumis.

    La tare originelle du capitalisme est dans la propriété lucrative privée de ressources premières qui en fait sont des biens communs de par leur nature.

    Extrait de «Comprendre l-Arnaque capitaliste, Imaginer le système d’Après!»
    Pdf : http://bit.ly/capitalisme

      +15

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications