Déjà que je n’aime pas qu’on se foute de ma gueule, mais alors quand il s’agit de dizaines de morts, on se rend compte à quel point nous sommes gouvernés par des sociopathes, mais nous y reviendrons…

Source : Marianne, 23-03-2016

Invité ce matin d’Europe 1, Manuel Valls a réaffirmé que nous étions bien face à une “guerre contre le terrorisme”. Et que la réponse devrait se faire au niveau européen. Car, selon lui, il n’y pas qu’en Belgique que les réseaux salafistes prospèrent. La France connaît le même problème.

Lewis Joly/SIPA

Lewis Joly/SIPA

Le ton est grave, la voix posée. Invité ce matin sur Europe 1, Manuel Valls a réagi aux attentats du 22 mars qui ont touché Bruxelles. Poser surtout son constat sur la situation européenne face au terrorisme et les réponses à apporter. Une parole directe, sans ambages, comme l’affectionne le Premier ministre. Sa marque de fabrique. Ce n’est pas une guerre comme les autres (…), ce terrorisme veut nous détruire (…), veut détruire ce que nous sommes, notre mode de vie, a-t-il réaffirmé.

Le Premier ministre l’assume, c’est bien une guerre dans laquelle nous sommes engagés. D’ailleurs, Manuel Valls refuse de rejeter le faute sur les autres. a pointé du doigt l’“absence de volonté de la part de certains responsables politiques (belges), qui auraient laissé “pour permettre une meilleure intégration”, “des communautés se développer, peut-être aussi une forme de naïveté”, le Premier ministre refuse de cibler la Belgique :

“Je ne vais pas donner des leçons à nos amis belges. Nous avons en France nous aussi des quartiers sous l’emprise de trafiquants de drogue et des réseaux islamistes et salafistes (…). Nous avons fermé les yeux partout en Europe et en France sur la progression des idées extrémistes du salafisme“.

Un constat qui amène à une conviction. Le combat contre le terrorisme ne se fera pas pays par pays mais bien à l’échelle européenne. “La menace à laquelle nous sommes confrontés est d’une ampleur inégalée. Notre réponse au niveau français et européen doit être à la hauteur de cette menace”, a-t-il notamment affirmé. Une des solutions selon lui, rappelée ce mardi devant la représentation nationale, est la mise en place au niveau européen du “PNR” pour “Passenger Name Record”. “Il faut être responsable (…) il y a urgence d’adopter le PNR européen. Le parlement européen a trop tardé”, a-t-il martelé ce matin.

Le PNR est un fichier des données personnelles des voyageurs aériens qui existe déjà aux Etats-Unis et permettrait d’identifier sur des vols internationaux, mais aussi sur des vols nationaux et intra-européens, des personnes non fichées pouvant être liées à des faits de terrorisme ou d’autres faits de criminalité. Des données qui pourraient être transmises aux autorités judiciaires pour faire des recoupements. Sauf que les députés européens de gauche, écolos et même d’extrême-droite trainent des pieds pour le voter. Vu cette nouvelle vague d’attentats, pourront-ils encore attendre ? Rien n’est moins sûr...

OB : Et puis, c’est sûr que ça aurait évité les attentats si ça avait été mis en place… Le sujet est plus complexe que ça, et il a fini par avancer ua Parlement d’ailleurs..

Manuel Valls, hier, en a aussi profité pour refaire une piqûre de rappel sur la déchéance de nationalité pour tous : “Agir contre le terrorisme, c’est agir sur tous les paramètres (…) si un Français tue d’autres Français (…) peut-il rester français ? Ma réponse est non !”

Source : Marianne, 23-03-2016

valls-10

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

 

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

arabie

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

92 réponses à Manuel Valls : “Nous avons fermé les yeux sur la progression des idées salafistes”

Commentaires recommandés

Abemus Le 25 mars 2016 à 02h39

Le belge Michel Collon avait diffusé, suite au attentats en France, un “j’accuse’ fort à propos aujourd’hui encore.

En plus de fustiger l’attitude squizophrène du gouvernement français il lançait un appel au débat et mettait en lumière les contradictions de nos politiques étrangère et intérieure.

https://www.youtube.com/watch?v=WabuB6gXwq4 (durée 20 minutes)

Je pense qu’il serait sain et bienvenu de relayer ce message plein de bon sens.

  1. vincent Le 25 mars 2016 à 02h25
    Afficher/Masquer

    Hmmm

    Alors comment t’expliquer Valls

    si un Français tue d’autres Français (…) peut-il rester français ? Ma réponse est non !”

    http://www.planetoscope.com/Criminalite/1201-homicides-commis-en-france.html

    La logique voudrait que ta “citation” tu l’appliques à tous les condamnés pour homicide volontaire ou involontaire en prison, donc en plus de les mettre en prison ils deviennent donc apatride, en gros on les classe juste hors la loi et ils ne répondent plus de rien. A moins que cela ait changé, mais aux dernières nouvelles les homicides commun sont fait entre les individu qui appartiennent à une même nation non??

    Sinon superbes clichés, j’aurai envie d’envoyer cela à Amnesty international avec en dessous écrit “patrie des droits de l’homme”


    • silk Le 25 mars 2016 à 02h41
      Afficher/Masquer

      exactement et au passage nous refourguer la déchéance de nationalité pour tous.
      Et le PNR tant qu’à faire : méchant gauchistes, ecolo et extrémistes, ils protègent des terroristes sans raisons, c’est ce que dit l’article.
      Bien évidemment les raisons, c’est comme les motifs de nombreuses perquisitions : par les temps qui courent on verra ça après .


      • patrick Le 25 mars 2016 à 09h18
        Afficher/Masquer

        On a un problème avec le PNR , les terroristes ont utilisé des voitures et pas les avions pour se balader à travers toute l’Europe.


        • Furax Le 25 mars 2016 à 09h48
          Afficher/Masquer

          Le PNR ne pourra contrôler que partiellement les mouvements par avion des personnes suspectes. Il est impuissant face aux vrais faux passeports fabriqués à partir des centaines de milliers de vrais supports saisis par l’Etat islamique dans les territoires qu’il a conquis.

          Il faut en être conscient. Cela ne veut pas dire qu’il ne faut rien faire. Bien sûr il faut mettre en place un système de PNR. Mais ça n’empêche pas les contournements.


          • scrongneugneu Le 25 mars 2016 à 13h45
            Afficher/Masquer

            D’autant que jusqu’au début de la guerre en Syrie, les passeports Syriens étaient fabriqués par l’Imprimerie Nationale Française.


          • tzyack Le 25 mars 2016 à 16h53
            Afficher/Masquer

            Pourquoi ne pas pucer tous les S pour mieux les contrôler ?


            • Spectre Le 25 mars 2016 à 20h24
              Afficher/Masquer

              Au hasard, parce qu’on est dans un État de droit ?


            • Alber Le 26 mars 2016 à 13h41
              Afficher/Masquer

              Je ne sais pas si elle est volontaire, mais cette contrepèterie est de tout premier choix, bravo !


      • FifiBrind_acier Le 25 mars 2016 à 09h19
        Afficher/Masquer

        D’autant que Valls a refusé les listes de djihadistes français que lui proposaient les services syriens…
        http://www.les-crises.fr/scandale-detat-valls-aurait-refuse-la-liste-des-djihadistes-francais-proposee-par-la-syrie/

        Et que le Directeur des services de renseignement sur le terrorisme, Cénécé, reconnaît que “nos services n’ont reçu aucun ordre contre les extrémistes français revenant de Syrie”…
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article6551
        Au moins, on est sûrs d’être bien protégés par ce Gouvernement, c’est rassurant….


        • Ouas Le 25 mars 2016 à 10h04
          Afficher/Masquer

          Ce n’est pas étonnant, ils ont reçu l’ordre de les envoyer en Syrie et comme ils ont fait du bon boulot, ils ne peuvent que les féliciter. Bajolait n’a pas encore reçu la légion d’honneur mais pour Ben Naif, c’est fait


    • robertpierre Le 25 mars 2016 à 13h55
      Afficher/Masquer

      Charte des droits (et des devoirs) de l’homme français :

      Donc le français n’a pas le droit de tuer un autre français sous peine de ne plus être français, même en temps de guerre, en cas de légitime défense ou pour protéger des innocents, par contre il peut tuer autant de femmes et d’enfants belges, suisses ou de toute autre nationalité tout en restant un bon français.
      Un terroriste français ne peut pas se faire exploser en France, ou seulement au milieu d’étrangers, par contre il peut se faire exploser ailleurs, pour autant qu’il n’y ait pas de français alentour. Les français sont donc tenu de répondre aux questions du terroriste quant à leur nationalité, et de leur obéir : Vous êtes français ? Éloignez-vous un peu (parce que je ne voudrais pas risquer de perdre ma nationalité française). Merci. Booom !

      Après cela on osera plus dire que le gouvernement français ne fait rien pour protéger sa population !
      Bref c’est du grand Valls, du grand n’importe quoi !


  2. Abemus Le 25 mars 2016 à 02h39
    Afficher/Masquer

    Le belge Michel Collon avait diffusé, suite au attentats en France, un “j’accuse’ fort à propos aujourd’hui encore.

    En plus de fustiger l’attitude squizophrène du gouvernement français il lançait un appel au débat et mettait en lumière les contradictions de nos politiques étrangère et intérieure.

    https://www.youtube.com/watch?v=WabuB6gXwq4 (durée 20 minutes)

    Je pense qu’il serait sain et bienvenu de relayer ce message plein de bon sens.


    • Didier Le 25 mars 2016 à 06h15
      Afficher/Masquer

      Bien sûr, bien sûr. C’est la faute aux “bolcheviques” et à Mélenchon, tous emplis de “racisme anti-blanc” jusqu’à la gueule.

      Ça faisait longtemps…


      • RR Le 25 mars 2016 à 08h13
        Afficher/Masquer

        Effectivement, Jean-Louis nous sort de son chapeau un bolchévique imaginaire et une caricature d’arabe mais le fond du propos reste vrai.

        Le terrorisme n’est rien, la délinquance pas grand chose, par contre il existe en France une population qui ne se sent pas française et qui développe à tout propos (et les bonnes raisons sont nombreuses) un rejet en bloc de la société française plutôt que de ne s’en prendre qu’au monde politico-mediatique dégueulasse qui nous domine.

        Rejet et replit identitaire sur une culture rétrograde et étrangère.

        On intègre des individus, on intègre pas des peuples.


        • patrick Le 25 mars 2016 à 08h39
          Afficher/Masquer

          “On intègre des individus, on intègre pas des peuples”
          tout à fait vrai.
          une poignée d’individus qui immigre va se fondre dans la population et “se faire oublier”.
          Quand il s’agit d’une population complète, elle va recréer son propre monde et se renforcer face à “l’ennemi”,surtout si la différence culturelle est forte.
          Pour peu qu’on laisse faire pendant 50 ans parce que ça arrange quelques politiciens, on se retrouve dans une impasse.


          • J Le 25 mars 2016 à 08h49
            Afficher/Masquer

            Pas d’amalgame. Les Chinois sont nombreux en France, gardent un communautarisme marqué… et s’intègrent très bien (en trichant un peu avec la loi, mais pour mieux s’intégrer). En tout cas on ne sent pas autrement leur présence ou très localement, on n’entend pas parler de leurs religions. Ils en ont, pourtant, des religions.


            • patrick Le 25 mars 2016 à 08h57
              Afficher/Masquer

              c’est vrai aussi , pour les populations du sud-est asiatique en général. sans doute une question de culture.


            • J Le 25 mars 2016 à 10h43
              Afficher/Masquer

              La religion n’y serait-elle pas pour quelque chose ? Les Africains non musulmans ne font pas non plus parler d’eux. Après, bien sûr, il y a le cas très particulier des Roms et de leur culture de la marginalité.


            • Furax Le 25 mars 2016 à 10h55
              Afficher/Masquer

              Les immigrés et descendants d’immigrés originaires de Chine et de l’Asie du sud-est sont beaucoup moins nombreux. que ceux originaires de l’aire culturelle arabo-afro-musulmane. On n’est vraiment pas dans les mêmes proportions. On n’a jamais été dans des flux aussi importants ni continus, hormis la courte période de lafflux des boat people à la fin des années 1970.

              Si vous transplantiez 5 millions de chinois dans une France dont les dirigeants ne veulent plus, depuis 40 ans, mener une politique d’assimilation, cela pourrait aussi donner une forme de séparatisme culturel.

              Enfin, ce n’est clairement pas la même culture, la même histoire, le même rapport à la société et au groupe. Il y a un problème spécifique avec une certaine identité musulmane (pour une minorité seulement des personnes originaires de pays musulmans) qui continue de se vivre comme Autre, comme exilée dans les sociétés occidentales d’accueil et comme ennemie de ces sociétés d’accueil). Ceux-là, on aurait du les forcer à s’assimiler ou à repartir ailleurs, là où ils se sentiront mieux.


            • vincent Le 25 mars 2016 à 11h01
              Afficher/Masquer

              C’est propre aux monothéisme de s’étendre et de prétendre à la vérité, ce qui laisse donc plus facilement voir une volonté de conversion globale. Autant les musulmans que les chrétiens. Je pense que l’ensemble des religions de la terre, en dehors de ces deux là, n’ont jamais prétendu apporter la vérité, car le religieux était largement séparé du politique, c’est le cas beaucoup pour les pays d’extrême Orient. Prédicateur chinois bouddhiste pour répandre la foi, cela n’existe tout simplement pas.

              Après il ne faut pas oublier que les monothéisme, malgré leur prétention de dominations, ne sont que des armes politiques, une arme que peu de peuple ont utilisé à travers l’histoire, pariant plus sur une coexistence pacifique, plutôt que d’attiser les conflits avec la religions. Et si y a conflit eh bien on se met sur la tête franchement une bonne fois, sans y mettre la religion comme principale raison. J’aime la Chine pour ce discernement qu’elle continue d’appliquer aujourd’hui. D’ailleurs quand les missionnaires jésuites vantaient la bibles aux empereurs de Chine, les empereurs trouvaient les jésuites un peu inquiétant et fanatique.


          • J Le 26 mars 2016 à 11h14
            Afficher/Masquer

            La faute à qui s’il y a une catégorie qui pose globalement* plus de problèmes que les autres, et si c’est la même partout dans le monde ?

            * Etant bien entendu que sur des cas particuliers on trouve toujours de tout partout, et que si on ne veut pas tomber dans un relativisme crétinisant il faut évaluer et peser un minimum.


      • valles Le 26 mars 2016 à 08h12
        Afficher/Masquer

        Faut dire aussi que l’homme blanc a une facheuse tendance a ce prendre pour un humaniste alors que dans les faits il ce comporte comme un oportuniste
        Il est facile de croire que l’homme blanc a le mérite de sa condition alors que son mode de vie ne tient que sur l’asservissement des pays pauvres, bien planqué derrière ces opinions politiques il a stérilisé sa pensée par son égoïsme intrinsèque
        La déliquescent de notre gouvernance n’est que le reflet de notre schizophrénie communautaire et ce spectacle pitoyable fait forcément réagir ceux qui vivent dans la misère concrète de la réalité
        Nous combattons maintenant l’Islam non pas par ce qu’il est rétrograde mais par ce que son humanisme est encore véritable et cela en fait un ennemi redoutable pour les civilisations du mépris


        • J Le 26 mars 2016 à 11h25
          Afficher/Masquer

          Véritable humanisme de l’Islam ? Au nom de quelle autre religion maintient-on aujourd’hui une interdiction de la quitter, critiquer ou adapter, sous peine de mort à l’échelle de pays entiers ? Au nom de quelle autre religion va-t-on massacrer, quand on la juge offensée quelque part dans le monde, des gens qui n’y sont pour rien à l’autre bout du monde ? Au nom de quelle autre religion décide-t-on quelles autres religions sont acceptables ou pas ? Au nom de quel autre religion défend-on le principe de l’esclavage ? Quelle autre religion porte un nom synonyme de “soumission” ? Au service de quelle autre religion emploie-t-on des eunuques (c’est peu connu, ce pauvre Slimane Zeghidour est très emmerdé depuis qu’il a ingénument révélé ça au retour de son Hadj) ? Etc. etc.


    • Koui Le 25 mars 2016 à 08h16
      Afficher/Masquer

      Valls bolchevik ? C’est vrai qu’il ressemble à l’homme au couteau entre les dents de la célèbre affiche des années 30. Sinon pour la politique il est plutôt gauche moderne, troisième voie et cinquième roue. A mon travail, les musulmans sont des gens très bien et les musulmanes ont des beaux yeux aux longs cils et des sourires troublants : il ne faut pas mettre tout le monde dans le même sac.


    • Andrae Le 25 mars 2016 à 15h03
      Afficher/Masquer

      Merci pour la vidéo, j’ai apprecié. De mon point de vue, il manquait une emphase sur p. ex. le fait que les djihadistes francais qui sont partis en Syrie pour lutter contre Al-Assad (et sont retournés en Belgique/France et ont commis des actes de terrorisme) se rangeait du coté du Gvmt. Francais. D’une certaine manière, ils se battaient…pour leur pays! (Evid. les motivations sont tres diverses, l’exclusion joue un role, des profils de gangsters peuvent déraper grave par une ‘radicalisation’ etc.)

      Je ne m’aventure pas dans le terrain miné du support que la France (avec d’autres) a fourni a Daesh/ISIL/etc. mais admettons qu’il existe…C’est ce type de contradiction pointue qu’il faut mettre en avant.


  3. Subotai Le 25 mars 2016 à 06h07
    Afficher/Masquer

    P….de B… de M….
    N’y a t-il vraiment pour dire ce 1er Sinistre d’arrêter de nous prendre pour des cons..!!?..?
    La Guerre est une situation politique résolvant par la force un rapport conflictuel entre DEUX (ou plus) ÉTATS.

    Quand les Alliés de la 2e Guerre Mondiale bombardaient les villes allemandes ou françaises et qu’allemands bombardaient de même villes anglaise ou française, aurait on imaginé des déclarations du genre “c’est une guerre contre les bombardements” ?
    L’État Islamique nous a prévenu qu’il porterait à son tour la guerre sur notre territoire.
    Si EI avait des avions furtifs et autres bombardiers à long rayons d’action, c’est sur l’Élysée, Matignon, la Maison Blanche, etc que les missiles et bombes exploseraient.
    Tout comme nous l’avons fait en Irak, en Libye et ailleurs.


    • Laurent K Le 25 mars 2016 à 15h10
      Afficher/Masquer

      “Si EI avait des avions furtifs et autres bombardiers à long rayons d’action, c’est sur l’Élysée, Matignon, la Maison Blanche, etc que les missiles et bombes exploseraient.”

      Sa stratégie semble plutôt être de s’attaquer aux populations qu’aux responsables. Et comme certains de ces même responsables ont (au début) aidé à l’émergence de cette monstruosité et utilisent la peur qu’il produit pour réduire nos libertés, je ne peux m’empêcher de me poser des questions.


      • Subotai Le 25 mars 2016 à 17h19
        Afficher/Masquer

        Un classique
        Si je ne peux pas atteindre le chef/ma cible principale/mon objectif, je fais le plus de dégât autour pour rendre le impuissant/inutilisable/inopérant.

        Objectif: désolidariser le peuple de ses gouvernants.
        Nous faisons pareil et le nombre de nos victimes est supérieur même si l’effet politique est moindre.


  4. Subotai Le 25 mars 2016 à 06h10
    Afficher/Masquer

    La suite…
    Il se trouve que l’EI n’a pas de bombardiers sophistiqués pour mener sa guerre, mais des humains suffisamment déterminés et/ou désespérés pour être les vecteurs des bombes qu’il nous destine. Quoi de surprenant? Quoi de plus “normal” en situation de guerre?
    C’est tromper la population et un chemin dangereux de focaliser le combat physique sur la tactique de l’ennemi et non sur sa stratégie.
    Faire la guerre au terrorisme dit “musulman” c’est découper à la hache la cohésion sociale d’un pays multiconfessionnel. Les amalgames sont inévitables et les dérives vers l’extrémisme des opprimés d’autant plus facile.
    Imaginez ce que subissent les musulmans d’Occident depuis 15 ans!
    Faire la guerre à un ÉTAT, c’est renforcer la cohésion sociale.


    • J Le 25 mars 2016 à 08h11
      Afficher/Masquer

      Sauf que cet état se veut islamique, qu’il se réclame de l’exemple et des directives du Prophète de l’Islam, et sans tricher (faut-il ne pas connaitre cette histoire que par les versions bisounours à l’usage des non-musulmans).

      Quant à ce que subissent les musulmans d’Occident, c’est très sympa à côté de ce que subissent les non-musulmans en terre d’Islam (comme d’ailleurs les chiites en terre sunnite et vice-versa). Je ne dis pas qu’il faut le faire payer à des innocents, mais il ne faudrait pas l’oublier. Il n’y a qu’en pays islamiques qu’on maintient une interdiction d’apostasie sous peine de mort http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/loisap.htm


      • FifiBrind_acier Le 25 mars 2016 à 09h24
        Afficher/Masquer

        Sauf que les musulmans sont la priorité des djihadistes: plus de 80% des victimes sont musulmanes.
        http://reseauinternational.net/plus-de-80-des-victimes-du-djihadisme-sont-des-musulmans/


        • J Le 25 mars 2016 à 10h47
          Afficher/Masquer

          Parce qu’elles ne sont pas assez musulmanes aux yeux des djihadistes, pour qui les musulmans doivent obéir à leur calife.


          • Pierre Le 25 mars 2016 à 14h03
            Afficher/Masquer

            Ce qui démontre bien qu’il ne faut pas faire l’amalgame entre djihadiste, salafiste et personne de confession musulmane


            • J Le 25 mars 2016 à 14h22
              Afficher/Masquer

              Certes, mais c’est quand même bien l’Islam qui produit les salafistes et les djihadistes, même s’il ne produit pas que ça. Et, malheureusement pour les autres, on ne les distingue pas forcément de l’extérieur (bien des kamikazes, par exemple, ont été décrits comme très gentils et sociables par des entourages, musulmans ou non, atterrés…).


            • Tunkasina Le 27 mars 2016 à 00h34
              Afficher/Masquer

              @J avec ce raisonnement on peu aller loin : si l’Islam produit parmi ses rangs des terroristes, alors l’Islam en général est coupable ?

              Allons plus loin :
              Si une des religions monothéiste génère des fanatiques, toutes les religions monothéistes sont coupable.

              Je vous propose même la suivante :
              L’Humanité produit parmi ses rangs des meurtriers, des psychopathes, et des pédophiles, elle est donc à condamner en tant qu’espèce (suivant votre raisonnement)


            • J Le 27 mars 2016 à 07h31
              Afficher/Masquer

              Une fois de plus, on trouve de tout partout. Si on refuse par principe d’évaluer, on tombe dans un relativisme crétinisant. Il y a eu des nazis gentils et des bahais méchants donc les deux se valent.

              L’Islam ne produit pas que des fanatiques, loin s’en faut, n’est pas la seule religion à produire des fanatiques, loin s’en faut, mais en produit plus que toutes les autres religions réunies. C’est comme ça. Ca n’a rien de mystérieux si on veut bien se renseigner sur la cause du fanatisme (la “surcompensation du doute” selon Jung), et lire le Coran. http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/coranf.htm


      • tzyack Le 25 mars 2016 à 17h02
        Afficher/Masquer

        L’Islam qui ne connaîtra jamais la séparation de la Mosquée et de l’Etat est, pour cette raison, insoluble dans une démocratie laïque


      • Subotai Le 25 mars 2016 à 17h40
        Afficher/Masquer

        Et alors, en quoi ça nous concerne, ressortissants de le l’État Laïque France?

        C’est parce que nous nous sommes mêlé aux affaires moyen-orientales que nous recevons aussi des coup de bâtons.
        On ne peut pas prétendre participer aux pillages exactions sauvages dans des pays étrangers sans risquer quelques mauvais coups.
        Ensuite que chacun se drape de son idéologie la plus efficace pour défendre son point de vue c’est de bonne guerre. Mais sur ce coup là c’est nous les agresseurs, pas les victimes.


  5. triari Le 25 mars 2016 à 06h11
    Afficher/Masquer

    En même temps, sociopathe / socialiste … la proximité lexicale a toujours son importance.

    C’est comme les mots : républicain / ripoux

    Les mots ont un sens, il suffit de le trouver.


  6. Jacob Linder Le 25 mars 2016 à 06h38
    Afficher/Masquer

    Une réponse au niveau européen dit Valls ? Mais il dit :

    “Je ne vais pas donner des leçons à nos amis belges. Nous avons en France nous aussi des quartiers sous l’emprise de trafiquants de drogue et des réseaux islamistes et salafistes”

    S’il est question de “quartiers”, ce n’est pas une réponse européenne qu’il faut, mais une réponse nationale et locale …

    Si certains quartiers d’Évry donnent une mauvaise image de la France (“pas assez de blancos” disait, je crois, un ancien maire d’Évry), ce n’est pas la faute de Jean-Claude Junker (mais j’ai bien d’autres choses à reprocher à ce dernier).

    Je crois qu’il faudrait plutôt incriminer d’anciens ministres de l’intérieur ou d’anciens maires d’Évry … Quelqu’un pourrait-il me rappeler qui était le précédent maire d’Évry ?


    • patrick Le 25 mars 2016 à 08h45
      Afficher/Masquer

      Clientèlisme électoral oblige , ils étaient très contents d’avoir plein d’immigrés qui votent pour eux.
      Et puis ils se sont rendus compte qu’en empilant des gens d’une autre culture dans des banlieues pourries , sans trop d’espoir d’en sortir , ça menait à des problèmes vite insolubles.
      alors le fameux maire d’Evry pouvait bien demander des whites et des blancos , c’était trop tard .. les blancos et les whites avaient déjà quitté le quartier , discrètement , les uns après les autres. ( j’ai habité dans le coin , il y a plus de 30 ans 🙂 )


    • Georges Clounaud Le 25 mars 2016 à 10h07
      Afficher/Masquer

      La réponse au niveau européen est le second volet de l’escroquerie.
      Si on est pas efficace pour lutter contre le terrorisme pour Manu Militari et nos Zélites c’est qu’il n’y a pas assez d’Europe. Lorsqu’il y aura plus d’Europe c’est à dire une Europe fédérale, avec un unique Ministère de la Vérité et une seule Police de la Pensée bougrement efficace, toute velléité terroriste sera annihilée. C’est ce que l’on va nous vendre dans les semaines et les mois à venir.
      C’est toujours le même axiome, si l’économie de marché dysfonctionne, c’est qu’il n’y a pas assez de marché, si l’UE ne fonctionne pas il faut plus d’UE !
      On fonce dans le mur ? Pas grave, accélérons….


  7. DUGUESCLIN Le 25 mars 2016 à 06h53
    Afficher/Masquer

    Il y a les salafistes qui “voudraient nous détruire”, et il y a ceux qui nous détruisent de façon plus insidieuse.
    Les européistes sont sans doute plus dangereux pour le continent européen que les salafistes dont ils se servent en catimini.
    Le seul pays d’Europe qui lutte réellement contre le terrorisme et qui appelle à une action commune est la Russie.


    • Asian Le 25 mars 2016 à 10h04
      Afficher/Masquer

      D’accord avec vous. À la limite, ces photos avec Hollande, Valls serrant la main aux princes ne me choquent pas du tout. On trouve de temps en temps les mêmes à la télé russe, avec Poutine et ces mêmes hommes barbus en robes blanches et sourires jusqu’aux oreilles. La Russie a certainement aussi des contrats avec ces pays et des intérêts économiques qu’elle ne veut pas perdre. La seule chose où il ne peut pas y avoir de coopération avec les Russes c’est le terrorisme. C’est une sorte de ligne rouge que la Russie impose à tous ces pays.


      • DUGUESCLIN Le 25 mars 2016 à 14h40
        Afficher/Masquer

        Quand le président russe rencontre les princes, c’est plutôt pour négocier la paix, chercher des ententes et préciser la position russe qui est claire. Ce qui n’a rein à voir avec le fait de concéder la légion d’honneur à des salafistes et d’encourager ceux qui nourrissent les terroristes.


    • Andrae Le 25 mars 2016 à 16h00
      Afficher/Masquer

      Oui.. admettons que les attaques terroristes en Europe servent grandement, oh combien, à augmenter la panique – diviser pour regner! – ainsi que les mesures sécuritaires de tous genres.

      Résultat, les citoyens pris en tenaille entre la peur de l’ennemi intérieur (djihadistes ..radicalisés / musulmans, etc.) à expulser, extirper, à tout prix, et un Etat policier-militaire, controlleur, fouineur, tout-puissant, ayant les pouvoirs de l’arbitraire total et en abusant…

      Au profit de qui? De l’appareil Etatique-Economique néo-libéral. Des 1%, au fait tjs les 20%, des Grandes Corporations. Le ‘salafisme’ (ou autre doctrine mise en avant) sert les intérêts de bcp, et pas spécifiquement de l’Arabie Saoudite, qui ne veut que perenniser le pouvoir le la Famille Royale sur leur territoire et utilise la carte religieuse pour attaquer leurs dissidents. Sans nier leurs efforts de promulger (fondations, mosques, financements, etc.) qui d’ailleurs n’ont pas été bloqués.


  8. DIDIER Le 25 mars 2016 à 07h14
    Afficher/Masquer

    Il faut que les pays européens cessent définitivement de faire belle-belle avec des pays terroristes comme l’Arabie Saoudite, le Yémen, les Etats-Unis d’Amérique, la Turkey, l’Etat Islamique.


    • DIDIER Le 25 mars 2016 à 14h50
      Afficher/Masquer

      J’ai oublié un pays, je crois…

      ( je sais, mon message semble court pour pouvoir exprimer une idée )


  9. Furax Le 25 mars 2016 à 07h22
    Afficher/Masquer

    Ce que dit Valls est faux. Nous, et en particulier nos dirigeants, n’ont pas du tout fermé les yeux sur la progression des idées salafistes.

    Ils ont délibérément accepté que les saoudiens et les qataris financent le développement du salafisme en France via leurs dons à des associations cultuelles, culturelles et sportives depuis au moins 30 ans.

    La seule exception, c’est quand Pasqua etait ministre de l’intérieur et qu’il a fait arrêter ces financements saoudo-qataris. Dès que Pasqua est parti, nos dirigeants de droite et de gauche ont permis aux saoudiens et qataris de reprendre ces financements du salafisme en France.


    • patrick Le 25 mars 2016 à 08h46
      Afficher/Masquer

      ils ont du avoir quelques compensations , sonnantes et trébuchantes


    • Furax Le 25 mars 2016 à 09h55
      Afficher/Masquer

      Ben oui. La période Pasqua dont je parlais, c’était 1993-1995. Et comme par hasard, en 1995, qui arrive au pouvoir ? Chirac, qui permet à nouveau les financements salafistes étrangers, a bénéficié de l’appui de qui ? Du clan Hariri du Liban. Or les Hariri, c’étaient les féaux des saoudiens depuis les accords de Taef de 1991. Ils ont d’ailleurs été très fidèles en amitié puisque jusqu’à ces derniers jours, ils logeaient encore grassement les Chirac à Paris.

      Quant à la gauche, fallait pas s’attendre à ce qu’elle remette en cause les financements étrangers salafistes. La gauche, hormis les vrais républicains patriotes à la Chevènement, ne prône la laïcité réelle qu’à l’encontre d’une religion : le catholicisme. Pour le reste, elle aime les religions qui sont des critères de diversité. Or comme l’a fort bien formulé Elisabeth Lévy, l’essentiel de la gauche est devenu le parti de l’Autre, celui qui prie les français de se pousser et de s’effacer pour faire la place à l’Autre et à son floklore patriarcal. Une certaine droite aussi avec Juppé, héritier de Chirac et promoteur de l’identité heureuse.


    • DIDIER Le 25 mars 2016 à 14h51
      Afficher/Masquer

      Je te signale que les musulmans français sont au courant de ce financement saoudien et cela ne plait pas du tout à une grande majorité; Mais, on ne mord pas la main de celui qui vous nourrit.


      • Furax Le 25 mars 2016 à 19h41
        Afficher/Masquer

        Si si. Celui qui prétend me nourrir à condition que je me transforme en monstre, je lui crache à la figure et je refuse son poison.

        Surtout que les musulmans français ne meurent pas de faim.


  10. Chevrier Michèle Le 25 mars 2016 à 07h31
    Afficher/Masquer

    En effet il y a beaucoup trop de contradictions dans ce gouvernement qui est en admiration devant les Musulmans, remise de légion d’honneur, lustrage des babouches vu les photos et les marches et gerbes de fleurs lors des attentats, difficile de trouver plus hypocrites.


    • Sami Le 25 mars 2016 à 10h16
      Afficher/Masquer

      Oui mais plus de 70 pour 100 des citoyens Français votent pour ces politiques en toute conscience et responsabilité (n’oublions pas Sarko et le Qatar, Dassault et les pétromonarchies, etc). C’est facile, de taper sur les politiques hypocrites, mais ces derniers ne sont pas des Martiens issus de la génération spontanée : ils sont bel et bien portés au pouvoir par l’ensemble de leurs concitoyens, dans un processus démocratique transparent, jusqu’à preuve du contraire.
      Et même le FN, le 30% restant, je doute qu’une fois au pouvoir (en supposant, hein…) il puisse renverser la table comme il le prétend, puisque déjà, plus il se rapproche de l’Elysées, plus il oublie en route ses tonitruantes déclarations anti Euro, anti UE, donc fatalement, car tout se tient, anti OTAN, anti finances, etc etc. Ce n’est pas donné à n’importe qui de placer la morale, donc la difficulté, au-dessus des dollars sonnant et trébuchant des Ibn Saoud. Et je ne parle même pas du reste, l’influence US, les désidérata d’Israel, etc etc….
      Cultivons notre jardin.
      Si on possède un jardin…


    • Tassin Le 25 mars 2016 à 10h41
      Afficher/Masquer

      En adoration devant les Islamistes plutôt.


  11. Fred Le 25 mars 2016 à 09h06
    Afficher/Masquer

    A la suite du 13 novembre votre site avait publié l’info selon laquelle Valls avait refusé catégoriquement une liste des noms des ressortissants français ayant voyagé en Syrie offerte par les services secrets syriens. Il me semble également que le FN avait interrogé le gouvernement à ce sujet. Qu’en est-il? Le gouvernement a-t-il répondu?

    Il serait intéressant de savoir car établir un PNR des “personnes non fichées” semble beaucoup plus liberticide et beaucoup moins efficace en terme de ciblage que cette fameuse liste.


  12. sergeat Le 25 mars 2016 à 09h15
    Afficher/Masquer

    On est en guerre à l’extérieur de notre pays(contre qui?je n’ai toujours pas compris),à l’intérieur nous avons des interventions policières.La plupart des français ne savent pas ce qu’est le salafisme,mais notre gouvernement soustraite la formation des imams et la construction des mosquées à des wahhabites qui sont pires que les salafistes,donc il est plus facile de lancer des slogans que d’attaquer “nos amis”qui ont beaucoup d’argent et des réserves immenses de pétrole et sont un protectorat US.


    • Furax Le 25 mars 2016 à 10h01
      Afficher/Masquer

      La plupart des français savent très bien ce qu’est le salafisme. Ils le voient de plus en plus dans leurs rues, dans leurs transports en commun et dans leurs grandes surfaces quand ils font la queue à la caisse.

      La plupart des français, du moins 70% d’entre eux (les 30% restant, c’est le noyau irréductible de la gauche culturelle internationaliste, ceux qui sont près à accepter la soumission selon Houellebecq) si on en croit les sondages d’opinion, ont parfaitement compris contre qui ils sont en guerre. Ils ont aussi parfaitement compris que cette guerre étrangère se livre principalement sur leur sol où elle est encore de basse intensité. C’est une guerre identitaire contre certains groupes qui ont décidé que la France était pour eux une terre étrangère et ennemie, quand bien même ils y seraient nés, et qui font allégence à des puissances, une identité et une culture étrangères.


      • sergeat Le 25 mars 2016 à 11h00
        Afficher/Masquer

        L’islam est incompatible avec la république,mais nos politiques avec leurs thuriféraires type Jack Lang nous imposent une vision humaniste de l’islam et des autres religions non catholiques.Mais cette”guerre”en Afghanistan,Syrie,Irak,Mali(nous combattons les islamistes alors que le gouvernement malien combat la minorité touareg),Libye…est due à notre interventionnisme tout azimut.
        Des pays tel la Hongrie,Slovaquie,….n’ont pas ces problèmes,car ils limitent les immigrations civilisationnelles trop différentes et n’interviennent pas à l’extérieur,nous avons un pourcentage important de musulmans c’est donc un problème de police et éducationnel que de contrôler,d’assimiler(et non d’intégrer), de ne pas laisser des quartiers de “non droit”…


  13. FifiBrind_acier Le 25 mars 2016 à 09h28
    Afficher/Masquer

    Jean Loup Izambert, journaliste d’investigation, vient de publier un livre: ” 56″, c’est le nombre de dirigeants français qui ont magouillé avec les islamistes, pour aider les USA en perdition.
    http://arretsurinfo.ch/jean-loup-izambert-letat-francais-complice-de-groupes-criminels/


    • fanfan Le 26 mars 2016 à 03h30
      Afficher/Masquer

      Conférence de Jean-Loup IZAMBERT à Ille sur Têt le 18 décembre 2015 sur son dernier ouvrage :
      «56 – Tome 1 : (L’État français complice de groupes criminels) »
      “https://www.youtube.com/watch?v=EoCAJnSjqmQ


  14. G. SIKEGI Le 25 mars 2016 à 10h08
    Afficher/Masquer

    Excellent papier de Gilles Kepel un des rares qui sachent de quoi ils parlent.
    http://www.gaucherepublicaine.org/debats/radicalisations-et-islamophobie-le-roi-est-nu/7397799


    • anne jordan Le 26 mars 2016 à 18h16
      Afficher/Masquer

      Kepel s’est beaucoup trompé !
      fasse le Ciel qu’il ne se trompe pas lorsqu’il nous annonce le déclin de Daesh….


      • G. SIKEGI Le 27 mars 2016 à 10h15
        Afficher/Masquer

        Affirmer est une chose le démontrer est plus efficace!


  15. Benoit Le 25 mars 2016 à 10h09
    Afficher/Masquer

    “Ce terrorisme veut nous détruire, détruire notre mode de vie”

    Il n’y a que nous-même qui puissions réussir ça. Des milliards de gens sur cette planète vivent dans des conditions infiniment plus critiques que nous et maintiennent leur identité et leur mode de vie.

    Par contre c’est sur que se déclarer “en guerre”, c’est de facto radicalement modifier notre mode de vie. Donc Valls réussit à lui tout seul à faire ce qu’il reproche à cette armée de fadas de vouloir réaliser.


  16. some Le 25 mars 2016 à 10h14
    Afficher/Masquer

    Restes alors deux questions que mon cerveau susurre encore et toujours,
    – que préparent t’ils ?
    – a quand une révolution ?


  17. Ouas Le 25 mars 2016 à 10h15
    Afficher/Masquer

    Quand on ferme les yeux ça donne ça :

    https://www.youtube.com/watch?v=6Yc8r4zIPlc


  18. Sami Le 25 mars 2016 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Dans les 90, alors que l’Algérie était à feu et à sang, nous restions stupéfaits par l’attitude de la France et l’Angleterre, qui offraient aux intégristes (je mets tout ce beau monde dans le même sac : “Intégristes”), avec une complaisance en apparence incompréhensible, hospitalité et refuge. Nous étions outrés par la facilité avec laquelle on laissait arriver par paquets entiers, des régiments d’imams, qui envahissaient les banlieues avec l’évident projet de prosélytisme intégriste.
    Evident ! Avec les conséquences qu’on observe aujourd’hui.

    De deux choses l’une : Soit les “politiques” en Occident sont des abrutis intégraux, soit ils sont malins et avaient un projet à très long terme (voir le projet Grand Moyen Orient des Néocons US).
    J’opte pour la seconde proposition.
    Résultat : on a ce qu’on peut observer maintenant au grand jour, au Moyen Orient.
    Parfois les sanglants zombies issus de cet état de chose (combinaison d’un Islam en pleine convulsion et d’un plan Occidental) font des dégâts en Europe même. : “dégâts collatéraux”.
    On en profite pour monter en puissance le système de contrôle policier global des populations (terreur, faiblesse…). Tout bénef…
    En attendant, pendant que les grands de ce monde font sinistre mumuse, on pleure dans des familles détruites.


  19. cording Le 25 mars 2016 à 10h57
    Afficher/Masquer

    Cette complaisance n’est pas le seul fait des relations d’état à état entre pays soutenant directement ou pas, le plus souvent par des citoyens et/ou des organisations privées mais aussi dans nos villes et banlieues où les élus locaux achètent la paix sociale et les voix de certains électeurs en aidant directement ou pas des organisations religieuses prosélytes d’un islam rigoriste voire salafiste hostile aux valeurs de la République Laïque. D’où la création et le succès de la manifestation publique dimanche dernier à La Bellevilloise 19/21 rue Boyer Paris 20è pour affirmer un Printemps Républicain donc les valeurs laïques de la République. Elles impliquent que tout élu se doit d’être neutre religieusement sur le plan public même si en privé il est de telle ou telle religion. Il ne se doit de ne pas favoriser une expression religieuse plus qu’une autre.


  20. Louis Robert Le 25 mars 2016 à 11h36
    Afficher/Masquer

    “Concluons. Les attentats, ce n’est pas une fatalité, c’est le résultat d’une politique. Menée à Washington. Puis à Londres et Paris. Bruxelles suivant servilement. Messieurs les dirigeants, vous êtes donc co-responsables. Avons-nous le droit d’en débattre – en « démocratie » – ou bien allez-vous encore user de pressions pour que les médias se taisent ?”

    __________

    Michel Collon, “Attentats de Bruxelles : non, monsieur le premier ministre !”

    http://www.michelcollon.info/Attentats-de-Bruxelles-non.html?lang=fr


    • anne jordan Le 26 mars 2016 à 18h24
      Afficher/Masquer

      Bravo , M.Collon !
      mais , attention , Fabius n’a jamais dit , ce que vous écrivez !
      “Al-Qaida fait du bon boulot » ? Oui, regardez sa vidéo de Marrakech, décembre 2012.
      il a dit Al Nosra , c’est tout de même différent , même si l’on sait que tous sont des terroristes djihadistes


  21. christian gedeon Le 25 mars 2016 à 12h51
    Afficher/Masquer

    Résumons…c’est ce qu’on appelle du foutage de gueule quand on entretient des relations aussi proches avec les idéologues,les logisticiens,les financiers,et les “entraîneurs ” des assassins. Il y a là une grave schizophrénie…mais je mets un bémol…en ce qui concerne Valls…il prend le train en marche,en quelque sorte. Cette accointance criminelle entre les wahhabites et autres satellites et le gouvernement français,ne date pas d’aujourd’hui…loin s’en faut.Ceci étant dit,j reste persuadé que Hollande a nommé Valls Premier pour le “tuer”…i n’est pas évident qu’il y arrive.


  22. jim Le 25 mars 2016 à 12h53
    Afficher/Masquer

    Moi je m’interroge.
    Que penser d’un système politique qui emmène aux sommets la lie d’une société humaine?
    Pourquoi? Comment?
    Et donc comment mieux faire?


  23. Lea_ Le 25 mars 2016 à 13h22
    Afficher/Masquer

    “Nous avons fermé les yeux partout en Europe et en France sur la progression des idées extrémistes du salafisme“.

    Oui, vous, des incapables, aveugles, autistes et j’en passe! Par mauvais choix stratégiques, par clientélisme, par lâcheté, par cupidité, vous exposez le peuple français à des moments très durs et tragiques.

    ““La menace à laquelle nous sommes confrontés est d’une ampleur inégalée. Notre réponse au niveau français et européen doit être à la hauteur de cette menace”
    La réponse européenne est, pour l’instant, de faire entrer dans l’Europe des terroristes qui s’infiltrent parmi des migrants (~200 000 passeports vierges syriens volés par l’EI).

    ““Il faut être responsable (…) il y a urgence d’adopter le PNR européen. Le parlement européen a trop tardé”
    Foutaises! Le PNR ne sert qu’à espionner TOUS les citoyens européens, sans que cela empêchera des attentats et il le sait très bien. Des terroristes ne prennent pas l’avion: ou ils demeurent chez nous ou ils viennent par bateaux.


  24. LeDahu Le 25 mars 2016 à 13h34
    Afficher/Masquer

    13-Novembre : quand un militaire refuse d’intervenir au Bataclan

    http://www.europe1.fr/societe/13-novembre-quand-un-militaire-refuse-dintervenir-au-bataclan-2702488#xtor=CS1-16

    Une audition de la commission d’enquête de lutte contre le terrorisme a révélé mercredi des problèmes de coordination entre policiers et soldats.

    “Il y avait des gens de Sentinelle à proximité du Bataclan.”

    Et nos élites font quoi?


    • Furax Le 25 mars 2016 à 14h02
      Afficher/Masquer

      C’est quand même du grand n’importe quoi cet article sur le “méchant militaire” qui a refusé d’intervenir au Bataclan et de donner son FAMAS à un flic.

      L’obligation de porter secours à une personne en péril ne s’applique pas n’importe comment. En particulier pour les militaires qui ont reçu des ordres précis, il y a des règles extrèmement strictes d’engagement. On parle là d’un soldat de l’armée de terre, pas d’un gendarme ayant la qualité d’officier de police judiciaire or on n’est pas en état de siège mais juste en état d’urgence. Le militaire avait des ordres stricts et n’était pas là pour charger à l’aveuglette à l’intérieur du Bataclan. Et il n’a pas le droit de prêter son FAMAS à quelqu’un, même si ce quelqu’un est un flic OPJ qui n’a, qui plus est, jamais manié un FAMAS de sa vie.

      Bref, ce propos de syndicaliste policier ne vaut pas tripette.


      • patrick Le 25 mars 2016 à 15h12
        Afficher/Masquer

        ça pose quand même la question de l’utilité d’avoir des militaires en armes dans les rues si ils doivent attendre les ordres pour intervenir alors que ça tire autour d’eux.


        • tepavac Le 25 mars 2016 à 20h57
          Afficher/Masquer

          ils attendent l’ordre ……..du conseil de l’Europe
          forcément c’est un peu long….


      • Pierre Le 25 mars 2016 à 15h37
        Afficher/Masquer

        Tout à fait d’accord avec vous, le militaire en question a suivi sa chaîne de commandement et respecté ses obligations.
        Le problème posé est dans la coordination des différentes forces en présence. J’ai un ami qui a passé 4h planqué derrière des flight caisses (lit. caisses pour avion, utilisées pour le transport du matériel et des instruments par un spectacle en tournée) avant d’être secouru par les forces de l’ordre.
        Il peut y avoir de très bonnes raisons à cela, mais on est en droit en démocratie de demander pourquoi.


  25. Nico 13 Le 25 mars 2016 à 14h22
    Afficher/Masquer

    De toute façon, après chaque attentat, c’est le même cirque.
    Nos dirigeants pleurent les morts, mais aucun n’agit concrètement pour remettre a plat la politique qui est menée depuis x années.

    Personnellement, je ne regarde plus les chaînes d’infos et ni les jt (et globalement, je regarde de moins en moins la TV, mis a part les docs sur Arte) après les attentats.
    A chaque fois, c’est pareil.

    Ils ont de la compassion pour les victimes, mais ils ménagent bien nos dirigeants.
    Ces derniers ont bien joué leur coup a ce sujet.
    Tu subventionnés a gogo la presse et tu accordes des niches fiscales aux journalistes.
    Et comme ça, tu peux être sûr qu’il n’y aura aucun grief contre le pouvoir.

    C’est triste a dire, mais on a pas fini de déguster.
    Des attentats, il y en aura bien d’autres encore.
    Car rien qu’avec le petit système actuel qui exclut bien des jeunes, Daesh n’a aucun mal a recruter.


    • J Le 25 mars 2016 à 15h23
      Afficher/Masquer

      Daech recruterait de toute façon (ses recrues ne sont pas toujours, loin s’en faut, des exclus). Ca ne veut pas dire qu’il ne faut pas lutter contre l’exclusion, mais ne mélangeons pas les problèmes.


  26. sissa Le 25 mars 2016 à 16h06
    Afficher/Masquer

    Le plus navrant dans le discours notre premier sinistre, c’est de l’entendre reprendre le concept imbécile de “guerre contre le terrorisme”. Lorsque Bush l’avait évoqué après le 11/09 pour justifier son action contre l’Irak, beaucoup avaient dénoncé une idée absurde, puisqu’on fait la guerre contre des états ou des organisations et non contre une abstraction.
    Il es tout à fait affligeant de constater qu’alors que les théories néoconservatrices de genre ont largement montré leur stupidité et leur dangerosité, elles sont devenues le discours de nos représentants, et ce, sans susciter plus de critiques que cela.


  27. Valérian Le 25 mars 2016 à 16h37
    Afficher/Masquer

    Je vous trouve très durs avec notre gouvernement, alors qu’il travaille bien évidemment à lutter contre le terrorisme afin de protéger les français.

    La preuve : Hollande a donné la légion étrangère au prince saoudien… et depuis les jihadistes salafistes font leurs attentats en Belgique et plus en France.

    Ils ont donc trouver une solution simple, efficace et pas chère !


  28. Benoît Muracciole Le 25 mars 2016 à 17h05
    Afficher/Masquer

    La première menace n’est elle pas constituée par les exportations d’armes au Moyen Orient monsieur le premier ministre ?

    https://armerdesarmer.wordpress.com/2016/03/25/la-communaute-internationale-se-nourrit-elle-des-conflits-au-moyen-orient-partie-i/


  29. Cédric Le 25 mars 2016 à 17h08
    Afficher/Masquer

    superbes photos. j’ai rendu tout mon quatre heures.


  30. Fred Le 25 mars 2016 à 18h45
    Afficher/Masquer

    Suite à mon 1er commentaire (plus haut), j’ai effectué une recherche rapide sur Google et rien n’apparaît quant à la réponse sur la question au gouvernement. Légalement, Ce dernier avait 2 mois pour répondre. Nous aurions dû avoir une réponse en janvier. Je ne sais pas si ça a été étouffé en tout cas, très facilement oublié alors qu’on parlait de scandale d’Etat… Je vais pousser un peu les recherches…


    • Pierre Le 25 mars 2016 à 22h00
      Afficher/Masquer

      Faite-nous part du résultat de vos recherches svp. Je suis très curieux de la réponse (si il y en a eu une, évidemment). Merci d’avance


  31. Furax Le 25 mars 2016 à 19h48
    Afficher/Masquer

    Le 1er royaume saoudien date du 18ème siècle, dans l’arrière-cour d’un empire ottoman encore très grande puissance et les occidentaux n’y étaient pour rien du tout. C’est à ce moment que se forme l’alliance des Saoud avec la secte wahabbite.

    L’essor de la violence salafiste n’a rien à voir avec l’Occident mais tout à voir avec l’expansionnisme wahabbite appuyé sur les pétro-dollars. Et que je sache, l’Inde ce n’est pas l’occident et elle a été et est victime du salafisme.

    Vous n’auriez pas d’occident que vous auriez quand même l’impérialisme wahabbite. C’est un projet politique autonome qui se réclame des origines mêmes de l’Islam et de la geste du prophète Mahomet et ses compagnons.


  32. vesso Le 25 mars 2016 à 22h19
    Afficher/Masquer

    Eh bien ne fermez pas les yeux sur la progression du chômage, de la misère, de la désespérance, de l’injustice…parce que le temps vient où ce seront des retraités flouée, des chômeurs et des travailleurs pauvres qui se feront exploser, par exemple dans les commissariats de police où/et les hôtels des impôts, hein…


  33. Fred Le 26 mars 2016 à 01h25
    Afficher/Masquer

    Je suis allé voir sur le site de l’assemblée nationale et ai bien retrouvé les 2 questions écrites sur le sujet… Pas de réponses sur le site. Il y a bien un système d’alerte lorsque le réponse est publiée mais il faut avoir une adresse mail “assemblée-nationale.fr”

    Voici les liens:
    Jean-Frédéric Poisson: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-91293QE.htm

    Gilbert Collard: http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-91292QE.htm

    Il semblerait que le délais de 2 mois soit variable sous état d’urgence.


  34. clauzip12 Le 30 mars 2016 à 22h43
    Afficher/Masquer

    Alons Alons!du calme.
    Des intérêts financiers sont ils en danger?La bourse a t elle chuté ne serait ce bougé?une personnalité VIP aurait elle été touchée?
    Je réponds non à ces critères majeurs.
    Pourquoi cela changerait il?
    Quelle action de premier plan(en profondeur on verra plustard)mener pour calmer l’electorat?
    Youpi la vie est belle,ne noircissons pas le tableau.avec tous les gardes du corps payés par les contribuables et les employés dans le privé,le risque est considérablement réduit!


Charte de modérations des commentaires