Les Crises Les Crises
27.juillet.201427.7.2014 // Les Crises

MH17 : final

Merci 0
J'envoie

(Billet édité) Bon, il faut savoir terminer une grève – et une série. 🙂

C’est (provisoirement) le dernier billet sur le MH17.

Il semble assez clair que l’avion a été descendu par accident par des Ukrainiens (sol-air ou air-air), reste à savoir s’ils étaient pro-Kiev ou pro-Donetsk (ou leurs alliés), et, franchement, cela n’a guère d’intérêt à ce stade.

Il nous faut plutôt penser aux malheureuses victimes et à leur famille, plongées dans la souffrance, qui rejoignent la bien trop longue série de ce type de catastrophe – on pensera par exemple aux victimes :

  • italiennes, probablement de la France, vol 870 Itavia dit Ustica, 1980
  • coréennes de l’URSS, vol 007 Korean Air Lines, 1983 [Pour mémoire, Ronald Reagan : « … Korean airline massacre… », « This crime against humanity must never be forgotten… », « It was an act of barbarism… », « … we shouldn’t be surprised by such inhuman brutality ».]
  • iraniennes des USA, vol 655 Iran Air , 1988 [Pour mémoire, Georges Bush : « I will never apologize for the United States — I don’t care what the facts are… I’m not an apologize-for-America kind of guy. »
  • israéliennes de l’Ukraine, vol 1812 Siberia Airlines, 2001

les coupables étant restés impunis dans l’indifférence générale… (La liste complète de la quarantaine de vols en anglais est ici).

Notons cependant que c’est probablement la première fois qu’un avion civil est ainsi abattu alors qu’il survolait une zone de guerre où étaient régulièrement abattus des avions – mais ça, il ne faut pas trop le dire…

Cela aussi été un GRANDIOSE exercice d’analyse des médias et des propagandes gouvernementales, appuyés par une presse qu’on doit hélas, sur ce sujet, ne pas trouver à la hauteur.

 

Quoi qu’il en soit, on a bien compris qu’il n’y avait à ce jour aucune preuve conclusive et qu’il faudra attendre un moment, au mieux, pour en avoir.

 

Cela m’a fait penser à un exemple marquant du très bon livre de Christian Morel “Les décisions absurdes”, à propos du cas du crash du vol UA 173 à Portland en 1978.

Cas emblématique : au dessus de l’aéroport, le commandant de bord n’est pas sûr que le train d’atterrissage soit bien sorti et verrouillé ; il va tourner une heure autour de l’aéroport, en essayant de savoir ce qu’il en est, hésitera longtemps, puis préparera une longue check-list d’atterrissage d’urgence, hélas sans surveiller son carburant ; le vol s’écrase en panne sèche à quelques kilomètres de l’aéroport. (son train était en plus bien vérouillé…).

Cela illustre dans le livre ce que des spécialistes de psychologie cognitive, parmi lesquels Amos Tversky, ont observé et nommé le raisonnement non conséquentialiste (ou en l’espèce inquiétude irrationnelle) : parfois, face à 2 étapes successives, où la deuxième étape est certaine dans tous les cas, les individus ont du mal à passer à la seconde sans avoir les résultats de la première. Exemple : des étudiants qui savent qu’ils partiront à Hawaï après un examen, quel que soit le résultat, mais attendent le résultat pour acheter le billet. Ou nos pilotes qui voulaient absolument savoir si le train était verrouillé, alors que dans tous les cas il faut bien atterrir…

“Dans bien des situations, on perd du temps pour obtenir une information, alors qu’on sait d’avance qu’elle ne changera pas la décision, au détriment d’une vision globale. Dans certains cas, “comprendre”, c’est comprendre qu’il ne faut plus chercher à comprendre, et qu’il faut agir.” [Christian Morel, Les décisions absurdes, Folio, p. 133]

 

La guerre de propagande est en cours pour savoir qui des Ukrainiens pro-Kiev ou pro-Donetsk ont abattu involontairement l’avion – étape 1.

Mais qu’est-ce que cela change pour l’étape 2 ? En quoi cela va-t-il modifier la décision à prendre à l’étape 2 ?

Une fois qu’on saura que c’est les pro-Donetsk, on fera quoi ? Il deviendrait “juste” de les sanctionner – alors qu’ils auront ciblé par accident en temps de guerre un avion civil qui est venu juste au dessus des avions militaires qui passent leur temps à les pilonner ?

Oui ? D’accord, mais alors s’il faut de rudes sanctions quand on abat accidentellement un avion civil, il faut donc commencer par sanctionner les USA (Iran Air 1988), l’Ukraine (Siberia Airlines 2001 – tiens, déjà eux…) et sans doute la France (Ustica 1980).

 

La vraie étape 2 est pourtant simple, quel que soit le résultat de l’étape 1 : imposer un cesser le feu aux 2 parties puis la tenue de négociations de paix et de réconciliation nationale.

(Billet édité pour préciser le point qui tombait sous le sens : “ou leurs alliés”)

Ce billet fait partie d'une série sur la situation en Ukraine. Il vise à donner des regards différents de ceux diffusés en masse par les grands médias, afin d'élargir votre champ de réflexion. [Lire plus]. Notre souhait est de sortir des présentations binaires "gentils / méchants", afin de coller de plus près à une réalité complexe. Nous rappelons enfin que par principe, nous ne "soutenons" aucun gouvernement nulle part sur la planète (et donc pas le gouvernement russe non plus). Nous sommes au contraire vigilants, tout gouvernement devant, pour nous, justifier en permanence qu'il ne franchit aucune ligne jaune. Mais nous sommes évidemment également attachés à lutter contre le deux poids 2 mesures, et à présenter tous les faits.

149 réactions et commentaires - Page 2

  • madake // 28.07.2014 à 14h48

    Je ne crois pas avoir tant dévié.
    Lorsque les choses seront retombées (ou pas…) et qu’on considérera la façon dont l’information et la désinformation ont été répandues, le rôle des sources américaines sera plus flagrant.

    La tendance actuelle est à la concentration des médias dans des mégagroupes de presse.
    Ces groupes s’alimentent sans plus d’investigations auprès d’un faible nombre de sources, souvent officielles, celà donne un caisse de résonance énormes aux médias anglophones et surtout américains.

    Ce que je voulais exprimer, c’est la nécessité de conserver une grande diversité, culturelle et linguistique de nos sources d’information.
    Sinon, nous n’aurons plus d’inquiétude quand à l’anglais, gageons que la novlangue émergeante saura nous rassurer.

      +0

    Alerter
  • AlainCo (@alain_co) // 28.07.2014 à 19h00

    coté preuves :
    – le camouflage des USA ne dit rien d’autre que les apparence sont contre kiev
    – le pathétique montage audio élimine la préméditation du montage ,

    – le faut qu’une batterie buk mettre 5-10 minutes a s’activer alors que la durée de visibilité est d’une minute laisse penser soit à une préméditation, soit que c’est pas un BUK mais un missile air-air

    au final le focalisation sur un BUK est peut être plus que accusation des pro russe, un détournement du regard contyre un missile air-air bien plus probable car plus susceptible
    d’erreur.

    après ca les USA on aidé les ukrainien a couvrir le massacre (j’ose pas imaginer qu’il soient assez C pour faire du falseflag de ce type, mais pour le couvrir si).

    au final c’est tellement mal couvert que c’est pas du prémédité ni du CIA. c’est du salle boulot…
    soit une préméditation par des malade menteaux armés et fanatisés, assez courant dans la zone, soit un accident idiot par des idiots armés et fanatisés.

      +0

    Alerter
  • MASS // 28.07.2014 à 19h58

    Enfin, les boites noires ont parlé et on nous rapporte une ‘décompression explosive’…
    Ce dont l’on se doutait déjà.
    Il serait bon maintenant de situer l”heure précise et d’avoir la géolocalisation exacte de ce ‘boommm’. Il me semble que les boites noires enregistrent ces données.

      +0

    Alerter
  • emancipation // 28.07.2014 à 19h59

    28 juillet

    4 jours après le Crash du Air Alger la boite noire fait parler le pilote…

    11 jour après le crash du MH17 la boite noire ne dit que des banalités…

      +0

    Alerter
  • odjo // 29.07.2014 à 05h52

    voila ce que j’ai trouve en relation avec l’exercice militaire de l’otan sea breeze 2014 c’est en anglais a Strategic Culture Foundation l’article est intitule MH-17 beware of the “Chameleon” alias
    Kolomoisky .

    http://www.strategic-culture.org/
    .

      +0

    Alerter
  • emancipation // 29.07.2014 à 09h44

    Peut-on vérifier l’info ?
    MH17 : un pilote ukrainien affirme avoir abattu le jet
    Lire la suite: http://french.ruvr.ru/news/2014_07_29/Un-pilote-ukrainien-affirme-avoir-abattu-le-MH17-6100/

      +0

    Alerter
  • Johny // 29.07.2014 à 11h04

    Confession ou Intox???

    Par La Voix de la Russie | Dans une interview accordée au Wahrheit fuer Deutschland, le pilote ukrainien d’un Soukhoï Su-25 a revendiqué la responsabilité de la destruction du Boeing de Malaysia Airlines le 17 juillet dans l’est de l’Ukraine.

    Le pilote a raconté qu’il avait tiré sur le Boeing 777 avec un canon embarqué de 30 mm et que son appareil était présent sur les images satellites du ministère russe de la Défense. Le nom du pilote n’a pas été divulgué.

    Un Soukhoï Su-25 avait été observé près de l’avion malaisien par les moyens de contrôle russes.

    http://wahrheitfuerdeutschland.de/?p=3622

      +0

    Alerter
    • POL // 30.07.2014 à 09h48

      c’est un article satirique, qui n’a rien de reel
      comme ceux du Garofi…

      POL

        +0

      Alerter
  • MASS // 29.07.2014 à 14h38

    En regardant des photos du crash je suis tombé sur une qui me semble bizarre: une impression de voir 3 moteurs sur la même photo.
    https://storify.com/public/templates/slideshow/index.html?src=//storify.com/vpkivimaki/mh17-hull-parts#70
    Beaucoup de photos montrent chaque moteur un à un et ils ont l’air d’un bloc, et là cette vue d’ensemble fait voir un troisième amas de ferraille ‘rond’ d’un diamètre pouvant correspondre à un autre moteur ou une pièce composante de l’avion ronde elle aussi mais quoi?
    La photo suivante fait un détail de cette pièce https://storify.com/public/templates/slideshow/index.html?src=//storify.com/vpkivimaki/mh17-hull-parts#71
    N’étant pas expert en aéronautique je me garderai d’avancer quoi que ce soit.

      +0

    Alerter
  • Martine // 30.07.2014 à 17h03

    Les images publiées ces deux derniers jours montrent qu’à l’évidence les tirs qui ont abattu l’avion MH17 ont été fait de près, sans doute par le ou les jetfighters mentionnés par le type de la tour de contrôle (l’espagnol qui a disparu des écrans le lendemain)

    http://www.cbc.ca/news/world/malaysia-airlines-mh17-michael-bociurkiw-talks-about-being-first-at-the-crash-site-1.2721007
    en particulier à partir de la 6e minute

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 30.07.2014 à 18h41

    Bon, je reviens sur le MH17.
    Pour ce qui est de la vidéo, OK, c’est bien à Lougansk (avec tous ces arbres, on ne voit pas énormément, comme fait exprès). Mais j’ai avec cette vidéo 3 problème.
    D’une part, l’ombre. A 4h50 le 18/07, à Lougansk, le soleil était à l’Est-Nord-Est, projetant donc des ombres très longues (9° au dessus de l’horizon) vers l’ouest-sud-ouest, alors que la seule ombre qui apparaît vaguement (le temps est couvert) est vers le sud. OK, c’est pas super net, mais quand même je vois vraiment pas d’ombre vers l’arrière du camion, alors que vers l’avant, sur sa droite, un peu. Ce week-end j’avais un temps très couvert, je me suis promener en regarder les ombres des véhicules, ya pas à tortiller, on distingue nettement la direction du soleil (quand la route n’est pas mouillée, sinon on ne voit que la réflexion du véhicule) même avec un temps très couvert.
    Ensuite, il y avait ce matin-là une “gentille brise” de 15 km/h, et pourtant les petites branches ne bougent pas. Avec une “gentille brise” (force 3) les petites branches bougent. J’avais justement 15 km/h de vent aujourd’hui, j’en ai profité pour filmer des arbres à 150m-200m de ma fenêtre, bah sur un film de 10 secondes, j’ai des branches qui bougent.
    Enfin, peut-être que quelqu’un y voit plus clair, mais je ne vois aucun effet de parallaxe pendant le parcours du camion. Le camion traverse un champ de 9°, mais je ne vois aucun changement dans la position relative des roues entre elles, par exemple, ou entre l’arrière de la remorque et l’avant du chargement. Il faudrait que je prenne des photos de camion sur un parcours de 60 m avec la même configuration que sur la vidéo, je pense que je verrais des effets de parallaxe.
    Ces 3 points me laissent penser qu’il n’est pas impossible que les auteurs de cette vidéo (le SBU) aient simplement collé une photo de camion prise ailleurs, à une autre heure, avec une autre orientation, sur une vidéo prise par leur agent de Lougansk quelques jours plus tôt. D’ailleurs, si cette preuve était sérieuse, les Ricains l’auraient plus mise en avant. C’est vrai qu’elle est bien faite, mais bon s’il faut entrer en guerre sur la base d’une vidéo de 5 seconde à moitié floue fournie par ceux qui veulent qu’on entre en guerre… bah faudra aussi croire aux OVNIs, parce que les vidéos à leur sujet sont vachement plus nettes. Ouais, je sais, les Anglais sont entré en guerre au côté des Ricains pour une fiole de farine ou autre poudre blanche inoffensive, mais bon faut ptêt arrêter, justement ?
    J’ai encore 3 autres problèmes avec la vraisemblance de cette vidéo :
    1-Pourquoi est-ce qu’ils seraient passé par Lougansk pour aller à Krasnodon? En plus s’ils sont passé dans le sens montré dans la vidéo, ça veut dire qu’ils sont passé parC’est quand même 190 km au lieu de 110 km pour la route plus directe, qui était sous contrôle de la rébellion. Pourquoi faire des km en plus, devant des milliers de personnes dont forcément des agents du SBU quand on peut passer par une route beaucoup moins fréquentée, et plus directe ?
    2-Pourquoi ils ont négligé de remettre la bâche qu’on voyait sur la photo de Thorez (où les habitants n’avaient rien vu) ? C’est quand même ballot, avec une bâche en plus ça peut être un tracteur comme une sculpture. Je pense que si le but était de repartir discrètement en Russie, ils auraient pensé à la bâche.
    3-Ils ont mis 8 heures pour faire 83 km? …Ah ouais non pardon, 140 km parce qu’ils ont pris la route la plus longue possible. Si le but était de rentrer très vite discrètement, même en prenant la route la plus longue possible, fallait partir immédiatement, en prenant juste le temps de remettre la bâche. Le camion n’a aucun problème à faire 40 km/h, ça fait 3h30 de trajet grand max + 30 minutes pour passer les points de contrôle, donc passage à Lougansk (pourquoi?) avant 2h du matin, en pleine nuit.

    La photo de Paris Match à Donetsk est super aussi : de travers, on voit le même semi-remorque, apparemment, tirant un gros truc genre tank ou tracteur, encore une super preuve signée SBU (on va pas croire qu’un journaliste de Paris Match a lui-même pris la photo du machin hein? Un indice: le magazine s’appelle Paris-Match, pas Donetsk-Match).
    Pis le gros problème avec la version du SBU, c’est que leur premier mouvement a été de balancer des enregistrements audio bidouillés. En fait, l’avion était encore en train de cramer que les médias occidentaux parlaient déjà de ces enregistrements, déjà traduits.
    Perso, si ya un crime commis et que j’ai vu un truc qui peut aider les enquêteurs, je vais le raconter aux enquêteur, je vais pas dire aux monde entier que c’est mon voisin qui a fait le coup, en présentant une fausse preuve, tout en dissimulant d’autres preuves (audio des tours de contrôle). Ça me mettrait en tête de la liste des suspects, à juste titre.
    Ensuite, ya le fait que les Ukrainiens paradaient avec leurs systèmes BUK, y compris la veille de la catastrophe. Ils ne paradent plus, des vidéos ont été effacées le 18. Pourtant ils avaient bien l’intention de s’en servir ?
    Et ya la dissimulation de preuves: pourquoi les enregistrements avec la tour de contrôle n’a pas été divulgué.
    Bref bref bref, si Kiev est innocent, pourquoi ils s’efforcent d’agir comme le ferait un coupable? Et vu leur expérience à raconter des bobards énormes (enregistrements audios bidons, arrestation bidon d’espion russe mise en scène, missile de Donetsk=climatiseur a explosé, Les martyrs d’Odessa ont eux-même mis le feu au bâtiment) ou à commettre des crimes ignobles (massacres d’Odessa, de Marioupol, de Kramatorsk, de Krasny Liman, tirs dirigés sur des écoles, des hôpitaux, des maisons de retraites, des stations électriques, des convois de réfugiés…) pourquoi y a-t-il encore qui que ce soit qui croit ce que dit cette bande de criminels?
    Et pourquoi les pays européens n’imposent pas un cessez le feu dans la zone du crash? Les Ukrainiens s’efforcent de faire disparaître les preuve alors que les rebelles veulent un cessez le feu local pour permettre aux experts de faire leur travail.

      +0

    Alerter
  • Nicolas // 31.07.2014 à 08h48

    Cette analyse du montage audio du SBU “accusant” les rebelles n’a pas reçu l’attention qu’elle méritait. C’est beaucoup plus détaillé que ce qu’on en a dit ici, et montre que les enregistrements audio était de véritables puzzles mal collés. En russe avec sous-titres en anglais https://www.youtube.com/watch?v=T34AB6CImTE

      +0

    Alerter
    • jacqueline // 31.07.2014 à 12h18

      Génial.

      Dorénavant les services secrets devront prendre en compte qu’il y a des spécialistes pointus dans la population et que ces techniques d’analyse ne leur sont pas réservées.

        +0

      Alerter
    • Nicolas // 31.07.2014 à 13h44

      Fichtre, le compteur de cette vidéo était à 34 quand je l’ai trouvé, 5 jours après sa publication. Quelques heures après elle est à 1016, un niveau un peu plus proche de ce qu’elle mérite. Ya du monde qui lit les commentaires…

        +0

      Alerter
  • Cam // 04.08.2014 à 15h45

    Voici un billet de Martin Armstrong (très suivi dans les milieux financiers), dans son style a lui. Il apporte quelques éléments nouveaux d’analyse. Comme l’énigme des éclats de ce qui semble etres des tirs de balles sur la carlingue et dans le cockpit…

    http://armstrongeconomics.com/2014/08/03/lies-war/

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications