Les Crises Les Crises
15.décembre.201715.12.2017 // Les Crises

Miscellanées du 15/12

Merci 106
J'envoie

I. Les éconoclastes

 

 

 

 

II. Les vidéos

III. Les Répliques

IV. Les tweets

V. Les Dessins

Commentaire recommandé

Gwalchaved // 15.12.2017 à 09h25

La même chose en Russie aurait donné des articles mémorables dans nos journaux parangons d’honnêteté intellectuelle :

“M. Vallsky, ancien collègue de gouvernement du Président Macronine, échappe à l’annulation de son élection malgré une fraude avérée. Trois des juges constitutionnels ayant rendu cette décision sont liés à M. Vallsky par le PS dont ils ont tous été membres, tout comme le maître de l’Elysée.”

Ajoutez le commentaire du chef de station CIA déguisé en militant démocrate, suivi de commentaires ad nauseam sur la dérive-autoritaire-du-régime, l’inquiétude-de-la-communauté-internationale, quelques insultes sur le président Macronine, mégalomane et autiste, et vous avez un très bon papier pour Le Monde et consorts.

93 réactions et commentaires

  • Raphaël // 15.12.2017 à 07h05

    Finkelkraut, maoïste devenu atlantiste, l’échec incarné de la pensée.

      +29

    Alerter
    • isidor ducasse // 15.12.2017 à 07h59

      Beaucoup de maoïstes et de Trotskistes sont devenus des atlantistes. Ce n’est pas échec c’est l’opportunité, la pensée ils vous la laisse.

        +51

      Alerter
      • Malbrough // 15.12.2017 à 08h17

        Ils sont surtout devenus néoconservateurs , ce qui englobe effectivement leur atlantisme .
        A 20 ans révolutionnaires , tiers modistes , anti staliniens certes ..
        A 60 ans , bien conformistes .
        A l’instar des “nouveaux philosophes” .
        Le pire c’est leur progéniture .
        Une constante tout de même : leur opportunisme .

          +30

        Alerter
        • emmanueL // 15.12.2017 à 09h07

          Les “nouveaux philosophes” n’ont jamais été qu’une construction médiatique en faveur de BHL. Voir ce qu’en avaient écrits Deleuze ou Guattari à l’époque, ou via Onfray.

            +18

          Alerter
          • Ardéchoix // 15.12.2017 à 11h08

            Finkelkraut, Bhl : les philosophes du ” Siècle des lumières éteintes”

              +30

            Alerter
        • Le Pinardier // 15.12.2017 à 11h21

          Bhl c’est de la philososelfie !

          Vivement que ce courant tombe dans l’oubli.

            +21

          Alerter
        • Yenmarre // 16.12.2017 à 12h46

          Opportunisme, opportunisme, ouais, mais pas que…!
          D’autres liens très forts apparaissent sans difficulté à l’oeil d’un observateur neutre et impartial. Celui-là même honnis par decodex qui mal y pense…

            +0

          Alerter
      • Raphaël // 15.12.2017 à 08h52

        Pardon je reformule : Finkelkraut, maoïste devenu atlantiste, le succès incarné de la CIA en France et de l’attrait de la bonne gamelle.

          +23

        Alerter
    • emmanueL // 15.12.2017 à 09h01

      Oui, je m’étais fait cette réflexion depuis un moment. Tous ces anciens de 68 (pour faire vite), type Finkielkraut ou Cohn-Bendit, qui ont raté leur “révolution” et ont rejoint le camp adverse où ils profitent grassement de leur position, et d’où ils font tout ce qu’ils peuvent pour en empêcher d’autres de réussir la leur (de révolution).

        +22

      Alerter
      • Kiwixar // 15.12.2017 à 09h28

        Si leur but original était atlantiste (dégommer De Gaulle), leur “révolution de couleur” n’a pas été un échec. CB a été grassement recasé.

        Un truc que j’ai lu quelque part : les mouvements hippies ont été encouragés puisqu’ils orientaient les jeunes vers le sexe et la drogue, et cassaient donc le lien entre générations pour poursuivre la lutte sociale. Et on a bien l’impression que la lutte sociale s’est arrêtée avec cette génération.

          +55

        Alerter
        • Raphaël // 15.12.2017 à 09h55

          Très bien vu en tout cas. La promotion de la dépravation des masses par tous les moyens possibles (politique, social, culturel) est un puissant dénominateur commun à tous ces “penseurs”, qui se défendent d’ailleurs tous entre eux.

          Je m’empêche d’être plus précis, certains sont allés en prison en France pour ça.

            +17

          Alerter
      • Iskander Zakhar // 15.12.2017 à 09h37

        Votre remarque me fait furieusement penser à la chanson de Brel “Les Bourgeois”. Le cheminement est totalement identique !

          +11

        Alerter
      • Gérard du Biolo // 16.12.2017 à 23h51

        Tous ces anciens de 68 “pour faire vite”.

        Effectivement vous faites (très) vite.
        Les centaines de milliers de salariés en grève et occupant leur usine n’ont pas tous fini ministres ou membres du camp d’en face …

        Toutes les générations ont leurs “rénégats” ou arrivistes, sans qu’on puisse pour cela attribuer les turpitudes de ces derniers à l’ensemble de la génération.

          +4

        Alerter
    • Crapaud Rouge // 15.12.2017 à 09h27

      “maoïste devenu atlantiste” : on a vu pire, les contorsions idéologiques les plus acrobatiques ne datent pas d’hier ! Dans la Rome antique, les premiers chrétiens préféraient mourir plutôt que de se compromettre avec les pouvoirs civils et militaires, mais ils considérèrent ceux-ci comme l’émanation de leur dieu aussitôt après la conversion de l’empereur Constantin, et celui-ci maintint le culte de l’empereur qui faisait de lui une divinité ! Une “divinité compatible dieu unique” ?(https://fr.wikipedia.org/wiki/Culte_impérial_dans_la_Rome_antique#Le_culte_impérial_aux_IIIe_et_IVe_siècles)

        +3

      Alerter
  • Toff de Aix // 15.12.2017 à 08h06

    Le vrai scandale c’est quand même la validation de l’élection de Valls… Si même le Conseil Constitutionnel (je me force à mettre les majuscules désormais), qui est soi disant le garant ultime des décisions de justice, cautionne ÇA, ça en dit treeeees long sur l’état de notre “démocratie”.

      +89

    Alerter
    • Gwalchaved // 15.12.2017 à 09h25

      La même chose en Russie aurait donné des articles mémorables dans nos journaux parangons d’honnêteté intellectuelle :

      “M. Vallsky, ancien collègue de gouvernement du Président Macronine, échappe à l’annulation de son élection malgré une fraude avérée. Trois des juges constitutionnels ayant rendu cette décision sont liés à M. Vallsky par le PS dont ils ont tous été membres, tout comme le maître de l’Elysée.”

      Ajoutez le commentaire du chef de station CIA déguisé en militant démocrate, suivi de commentaires ad nauseam sur la dérive-autoritaire-du-régime, l’inquiétude-de-la-communauté-internationale, quelques insultes sur le président Macronine, mégalomane et autiste, et vous avez un très bon papier pour Le Monde et consorts.

        +118

      Alerter
      • patrick // 15.12.2017 à 10h16

        attention! là vous frôlez le complotisme, voire même la fake news , le Decodex va sévir

          +10

        Alerter
      • Fritz // 15.12.2017 à 14h16

        “Trois des juges constitutionnels ayant rendu cette décision sont liés à M. Vallsky par le PS dont ils ont tous été membres, tout comme le maître de l’Elysée.”
        Comme le maître du Kremlin, vous voulez dire. Quant au chef de station de la CIA, il anime une ONG courageuse. Et hop, bon à imprimer, vert au Décodex.

          +5

        Alerter
      • Olivier Rueil Malmaison // 15.12.2017 à 15h40

        Je ne suis pas un spécialiste mais le Conseil Constitutionnel me semble constant dans sa “jurisprudence”, si je puis dire :

        1 – quand le nombre de bulletins litigieux n’est pas très important d’une part,
        2 – ne change pas le résultat du vote d’autre part,
        3 – et enfin ne rapproche pas trop l’écart de voix d’un score 50/50, alors il n’invalide pas l’élection.

        C’est un parti pris qui me paraît plein de bon sens pour éviter que toute élection soit invalidée (car quelque soit l’élection, il y a toujours des bulletins litigieux au recomptage. Parole de président de bureau de vote)

          +5

        Alerter
        • Raphaël // 15.12.2017 à 18h36

          Je ne sais pas de quel bureau de vote vous parlez, mais dans le mien personne ne sort tant que le comptage n’est pas juste à la voix prêt, et un bulletin est compté blanc ou nul sans litiges. Là on parle bien de fraude électorale.

            +10

          Alerter
        • K // 15.12.2017 à 21h54

          C’est bien la le probleme.
          On ne sait pas si la fraude est averee ou si la situation est simplement litigieuse (sans qu’on sache s’il y a vraiment eu du bourage d’urne ou pas).

          S’il y a un doute sur la realite de la fraude ET si le nombre de bulletins concernes ne changerait pas le resultat, alors le Conseil constitutionnel a raison de ne pas faire revoter. Sans quoi, tout perdant a une election saisirait le CC avec une poignee de bulletins litigieux pour obtenir un nouveau vote.

          En revanche, si la fraude est averee ET significtive (au moins plusieurs dizaines de voies) ET organisee par le camps du vainqueur, alors il serait legitime de revoter, par principe, meme si le nombre de bulletins litigieux est inferieur a l’ecart entre les 2 candidats

            +5

          Alerter
          • Gérard du Biolo // 16.12.2017 à 23h45

            Quand comme à Evry l’équipe de Mr Valls empêche la candidate adverse, le public et la presse, d’assister au recomptage des bulletins, et qu’en plus elle se dépêche de les détruire sitôt “recomptés”, moi je dis qu’il y a comme le signe d’une fraude bien réelle …

              +8

            Alerter
      • Alfred // 15.12.2017 à 22h49

        Alors qu’aux états Unis c’est le renseignement intérieur qui traficotte et blanchit son candidat :
        http://www.zerohedge.com/news/2017-12-15/fbi-edits-clinton-exoneration-go-far-beyond-what-was-previously-known-comey-mccabe-s
        Votre commentaire vaut aussi pour ce cas. Imaginez le KGB blanchir Poutine d’accusations de corruption et de truqueries diverses.
        (On remarque au passage que Donald se défend pas si mal).

          +2

        Alerter
      • PR // 15.12.2017 à 23h55

        Tovaritch, je vois quelques inexactitudes dans votre texte, qui vaudront autocritique.
        “Sont liés au Tovaritch manuelsky xavierovitch Vallsky, par le parti (inutile de le préciser, puisqu’il est inique, pardon, unique), dont ils ont tous été membres du comité central, tout comme le maitre du Kremlin.”
        Spassiba, faites urgemment passer le communiqué de rectification.

        (Autre point de convergence à signaler. Hollande et Elstine ont fini avec la même côte de popularité. Elstine a eu quand même le bon goût de se taire et de se faire oublier, au terme de ses 2 mandats (une prouesse que Hollande n’a pu accomplir). ).

          +2

        Alerter
    • vlois // 15.12.2017 à 09h29

      Tout est simulacre de démocratie, la parodie est de faire parler un mort, si elle fut vivante un jour, car le projet de départ n’était pas démocratique (merci à Sieyès d’avoir mis les point sur les i à l’époque).Le remplacement d’une caste par une autre en utilisant le peuple comme bouclier humain pour trancher les têtes et servir leurs intérêts.
      Depuis cela n’a pas changé sur le fond, le régime qui occupe la France sert les intérêts bien compris de la même classe qui sacrifiera le peuple pour sauvegarder son statut et ses richesses comme on le voit depuis des siècles quite à pactiser avec l’ennemi pour le prendre en tenaille. Pour cela ils disposent de plusieurs outils pour infantiliser et monter les antagonismes horizontaux entre personnes.
      La conséquence est qu’empècher les hommes d’accéder à leur humanité c’est pour moi la pire des abominations.
      Je n’ai pas le temps d’étayer c’est un commentaire

        +27

      Alerter
    • camille // 15.12.2017 à 10h51

      Le Conseil Constitutionnel a validé les élections de 1995, 2007, 2012 et 2017. Or il a pour rôle de veiller à la régularité de l’élection du président de la République, examiner les réclamations et proclamer les résultats du scrutin.
      1995, 2007 et 2012 sont des passoires compte tenu des déclarations de DUMAS et des preuves accumulées et publiques puisque publiées. Quant à celle de 2017, que doit-on en dire vu les soupçons répétés de détournement d’argent public et de financement par l’étranger (fond du Ministère pour sa campagne, déplacement à Londres et à Las Vegas).
      Le Parquet financier, a refusé de s’intéresser au cas Macron.
      Les gouvernements successifs, notamment depuis 2008, ainsi que la majorité des députés et sénateurs aux Congrès de 2008 et 2012 se sont assis sur la Constitution.
      Tout cela a été là aussi validé.
      La question n’est plus la légitimité de ces institutions.
      A une autre période il aurait été dit ceci : “institutions de fait”. Question ?

        +24

      Alerter
      • camille // 15.12.2017 à 10h55

        Précision :
        si les citoyens décident que ceci est hors clous, alors la suite logique est :
        la totalité des actes des gouvernements, assemblées et institutions en dépendant, depuis une date à déterminer, 1995, 2007 ou plus probablement 2008 sont nuls et non avenus.

        Nuls et non avenus.

          +10

        Alerter
      • Fred79 // 15.12.2017 à 13h01

        Si on y réfléchit bien, la constitution est elle-même anticonstitutionnelle.
        Dans le préambule, on trouve:
        Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789.
        Soit: “Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation. Nul corps, nul individu ne peut exercer d’autorité qui n’en émane expressément.”
        Et à l’art 55 du Titre VI de cette même constitution (des traités et accords internationaux):
        “Les traités ou accords régulièrement ratifiés ou approuvés ont, dès leur publication, une autorité supérieure à celle des lois, sous réserve, pour chaque accord ou traité, de son application par l’autre partie.
        Or nul part, il est écrit que les traités internationaux doivent être compatibles avec la constitution, ce qui fait que comme pour les traités avec l’U.E, cette dernière peut et s’est appropriée des pans entiers de la souveraineté populaire.

          +17

        Alerter
        • Fritz // 15.12.2017 à 17h25

          Le scandale, c’est l’adaptation de notre constitution souverainiste au Traité anti-constitutionnel de Maastricht. Je ne me rappelle plus la teneur des observations du Conseil constitutionnel en 1992, au sujet dudit traité, mais je me rappelle fort bien la phrase obscène martelée par France Info : “il faudra changer la constitution”. S’il avait été fidèle à sa mission première, le Conseil constitutionnel aurait dû protester solennellement contre la trahison mitterrandienne, quitte à démissionner en bloc.

          Quant à cette version de l’article 55, je parie qu’elle ne figurait pas dans le texte de 1958. Elle a dû être formulée en 1992 ou depuis cette date. Tiens, je vérifierai chez moi.

          Mon principe : tous les textes, nationaux ou internationaux, qui contredisent l’article 3 de la Déclaration de 1789 (“Le principe de toute Souveraineté réside essentiellement dans la Nation…”), sont nuls et non avenus.

            +8

          Alerter
          • Fritz // 15.12.2017 à 20h00

            J’ai parié… et j’ai perdu : tel qu’il est cité par @Fred79, l’article 55 figure bien dans le texte originel de la Constitution.
            Ça m’apprendra. La prochaine fois, je relirai le texte constitutionnel avant de le citer.

              +2

            Alerter
        • tepavac // 15.12.2017 à 19h43

          “Le peuple français proclame solennellement son attachement aux Droits de l’homme et aux principes de la souveraineté nationale tels qu’ils ont été définis par la Déclaration de 1789.”

          Droit du Citoyen, 1789 sacrait le Droit du Citoyen et donc la “souveraineté” du peuple. Celle de choisir son destin, d’être le maitre de sa vie et par définition d’accepter de vivre en collectivité en partageant tant les efforts que les bénéfices, autan que les aléas de cette vie en communauté.

          Les “Droits de l’Homme” prévalaient déjà sous les anciens pouvoirs sous le nom du “Droit des gens”, qui étaient du ressort du monarque, autan dire , que dalle.

          Désolé de le répéter si souvent, mais méconnaitre la primauté fondamentale du Citoyen, c’est oublier l’efficience de sa nature dans la garantie des DdH.
          C’est le Citoyen qui rend l’homme égal devant la loi, le citoyen est anonyme, il principalement anonyme, c’est ce qui rend chaque personne égale aux autres.

          Inutile de préciser, que les cent ans qu’a duré la révolution de 1789, tous les heurts sont dû au combat “contre” l’idée même du Citoyen.
          aujourd’hui encore certain aimerait en faire oublier jusque son existence

            +3

          Alerter
    • kasper // 15.12.2017 à 11h20

      J’avoue que je ne comprends pas bien le probleme de la validation de l’election de Valls. Et pourtant croyez moi, je le deteste. Si je comprends bien, il y a 66 personnes dont la signature qu’ils ont laissee apres le vote ne correspond pas a la reference sur le registre. Ca peut etre une fraude, ca peut etre des gens qui ont mal signe, je ne sais pas. De plus, le suffrage etant secret on ne sait pas pour qui ces personnes a la signature suspecte ont vote. Du coup a moins que le CC soit passe a cote d’elements plus substantiels, je ne vois pas bien ou est le probleme.

      Encore une fois, rien ne me ferait plus plaisir que de voir Valls invalide. C’est juste qu’il me semble qu’il n’y a pas matiere.

        +10

      Alerter
    • step // 15.12.2017 à 18h17

      je pondère un chouia. Il y a un écart de voix d’environ 120 votes à mon souvenir, or après recompte il n’y a(urait) que 66 bulletins litigieux. La décision du conseil a juste été 66<120.

      La vrai bonne question, c'est est-ce qu'il n'y a que 66 bulletins litigieux ? ou est-ce que ca augure d'un système de vote acheté plus large mais moins évident à prouver.

        +7

      Alerter
  • Fabrice // 15.12.2017 à 09h33

    Jancovici, est cash et intéressant mais il applique trop ce qu’il reproche aux autres, soit défendre une hégémonie du nucléaire, alors qu’il pourrait appliquer la maxime ne jamais mettre ses oeufs dans le même panier en répartissant les sources de recherches pour arriver à des approvisionnements diversifiés tout en restant éloigné de l’énergie fossile.

      +14

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 15.12.2017 à 09h50

      Jancovici explique surtout que les choses ont bien changé depuis Creys-Malville. Pas facile d’admettre que le nucléaire est moins dangereux que le CO2. Sortir du nucléaire ne semble une décision “courageuse” que parce que l’on sous-estime les effets du CO2. Ce ne le serait vraiment que si l’on sortait aussi du fossile : le fait qu’on en soit incapable lui donne raison.

        +7

      Alerter
    • Raphaël // 15.12.2017 à 10h02

      C’était justement le but du nucléaire au cas où vous l’auriez oublié. Le nucléaire représente moins d’énergie brute que l’ensemble de nos importations d’énergies fossiles. J’appelle pas ça une hégémonie.

        +2

      Alerter
      • Fabrice // 15.12.2017 à 11h24

        Je précise Raphaël hégémonie dans la production électrique, dans ce domaine il n’y a pas photo, les sources d’approvisionnement de la filière nucléaire vont poser problème, pour exemple http://www.annales.org/re/2010/re58/Bigot.pdf qui donne effectivement aussi un pic de production et même avec des recherches la tendance ne s’améliorera pas (et oui même l’uranium atteint son pic car le monde est aussi fini pour cette matière première).

          +11

        Alerter
        • Raphaël // 15.12.2017 à 12h10

          Sauf que masquer l’autre moitié de la consommation sous forme de chaleur ou d’énergie mécanique d’origine thermique, qui ne dépend que des énergies fossiles, ne fait pas avancer sainement le débat sur le nucléaire.

          L’article de Bigot que vous citez sans l’avoir remis dans son contexte visait à l’époque à alimenter la hype autour de l’uranium pour faire gonfler en bourse les acquisitions récentes (et foireuses) minières d’Areva. Il n’y a pas pénurie d’uranium et la surgénération assure même qu’il n’y aura jamais de pénurie de combustible nucléaire en général. La filière produit plus de radioactivité qu’elle n’en consomme. Areva ne sait plus où stocker son uranium appauvri très facilement recyclable en plutonium.

            +3

          Alerter
          • Fabrice // 15.12.2017 à 12h18

            Donc la production d’uranium est infini pour une consommation globale sur terre car pour compenser il faut remplacer partout l’énergie fossile qui est responsable du problème que nous rencontrons car que sur la France ou l’Europe ça ne suffira pas roooh c’est beau Raphaël ce monde si merveilleux sans limite on signe où ? 😉

              +9

            Alerter
            • Crapaud Rouge // 15.12.2017 à 13h26

              Fabrice, votre moquerie facile est ridicule ! La surgénération citée par Rahpaël produit du plutonium. A l’époque de Creys-Malville, tout le monde savait ça !!!

                +4

              Alerter
            • Fabrice // 15.12.2017 à 14h00

              Le ridicule vient de dire qu’un mixe de plusieurs technologie (dont un partie est nucléaire) n’est pas viable contrairement au tout nucléaire partout dans le monde certains critiquent sans apporter d’éléments ou de source je fais cet effort en prouvant qu’on ne peut miser que sur une source d’énergie avec les risques de non approvisionnement, la technologie cité ne fait que repousser la pénurie mais pour combien se temps ? Autant je trouve que la position d’arrêt total du nucléaire est infaisable ( dans l’état actuel des innovations ) autant vouloir quasiment 80% voir plus de nucléaire partout (pour decarbonner) est tout aussi irréaliste.

                +8

              Alerter
            • Crapaud Rouge // 15.12.2017 à 15h56

              Fabrice, je m’en fiche de ce que raconte le pdf que vous avez cité et que vous êtes sans doute le seul à avoir lu. Le fait est que vous avez raillé le post de Raphaël, (“Donc la production d’uranium est infini”), d’une façon qui montre que vous ne savez même pas ce que la surgénération produit. Quand on affirme, surtout pour se moquer, on vérifie d’abord si ce que l’on croit savoir est vrai.

                +6

              Alerter
          • douarn // 15.12.2017 à 14h36

            Bonjour Fabrice
            Il me semble que les travaux de modélisation de M. Dittmar (2011, Institute of Particle Physics, Zurich) ne vont pas dans le sens de l’article de M. Bigot.

            M. Dittmar affirme que dans tous les pays où l’exploitation minière a cessé, l’uranium produit ne représente que de 50% à 70% des estimations initialement faites. En 2011, en supposant que toutes les mines d’uranium planifiées soient ouvertes, l’exploitation minière annuelle passerait de 54 000 tonnes par an à ~58 000 t/an en 2015 (valeur réelle : 56 252 t/an en 2014). Cependant la production diminuerait à … 41 000 t/an en 2030. Loin donc des plus de 100.000 t/an de consommation prévues par l’AIEA et des 120.000 t/an de capacité théorique de production existant, envisagés, commandés et prévus de l’article de M. Bigot.

            https://arxiv.org/abs/1106.3617

              +1

            Alerter
            • Fabrice // 15.12.2017 à 15h44

              La notion que j’indique c’est que le tout nucléaire n’est pas plus fiable que le tout carboné car la production ne pourra quel que soit les pic prévu pas suivre (sans compter les raison géopolitique comme le montre l’affaire de l’Iran mais c’est une autre histoire) un mixe permet d’avoir une sécurité d’approvisionnement donc d’autonomie, d’investissement.

              Sur le plan économique par exemple notre gouvernement vise le tertiaire en sacrifiant les autre secteurs prenez une crise économique (ça n’arrive jamais 😋) rupture avec nos fournisseurs car ils n’ont plus confiance en notre monnaie ce sera fabuleux je vous assure alors sur le plan de l’énergie imaginez un peu la situation 😉.

                +3

              Alerter
    • patrick // 15.12.2017 à 14h54

      Jancovici est intéressant par son approche de l’énergie et de son importance dans la structure même de notre société.
      Il oublie de prendre en compte la dette qui a compensé les premiers problèmes (premier choc pétrolier en 1973 , début des dettes en 1974 ).

      Un problème insoluble dont nous ne sortirons que par la crise et l’effondrement parce que pas un élu n’osera dire :” la fête est finie , il faut changer votre mode de vie”

        +2

      Alerter
  • emmanueL // 15.12.2017 à 09h33

    La remarque d’Olivier sur l’ascendance de Finkielkraut renvoie naturellement à celles de Sarkozy ou de Valls, comme si la ferveur souchienne (ou anti-non-souchiens…) de ces fers de lance identitaires provenait d’un besoin de se justifier.
    Notons que l’affreux Adolf ne ressemblait guère à un bon aryen, grand, blond et aux yeux bleus, ou que Voldemord était un sang mêlé et pas un sang pur 😉, donc il y a peut-étre bien quelque chose de psychologique, de psychiatrique, voire de politicien là-dedans 😉..!

      +12

    Alerter
    • emmanueL // 15.12.2017 à 09h47

      Se pourrait-il que le charlisme commencât à s’essouffler et qu’il faille le remplacer par un johnnysme ? La folie médiatique Halliday, outre commerciale, illustre surtout la médiocrité de la culture musicale en France. Vivement les chorales Jugnot, enfin Blanquer…

        +17

      Alerter
    • vlois // 15.12.2017 à 10h15

      Ils s’amusent comme à l’habitude à attiser les braises des conflits horizontaux pour ne pas que nous regardions en haut. Machiavelique.

        +8

      Alerter
  • Brigitte // 15.12.2017 à 09h35

    Merci pour les dessins, j’en fait circuler certains à chaque fois.
    Pour le reste, j’ai regardé d’abord la vidéo avec Jancovici mais j’avoue que je finis par me demander s’il n’a pas une part de responsabilité, en tant que consultant de “l’establishment”, dans le retard que la France a pris depuis 20 ans dans le domaine des énergies renouvelables. Etre pro-actif ou radio-actif, il faut savoir choisir…
    Pour finir, deux mots sur le gazouillis consternant de Finkelkraut. C’est pourtant, comme Jancovici, une personnalité intellectuelle que je respecte et dont je partage parfois les idées, sur le progrès technologique, l’éducation, l’identité culturelle française. Hélas, il a un problème atavique avec l’islam….

      +2

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 15.12.2017 à 09h58

      “le retard que la France a pris depuis 20 ans” : d’abord parce que la France n’a pas du tout la même culture écolo que l’Allemagne ou les pays nordiques. Ensuite parce que l’Allemagne a du fric à ne pas savoir qu’en faire, (comptes Target 2 déséquilibrés en sa faveur), alors qu’en France c’est la dèche. Il me semble qu’il a cité le chiffre de 100 milliards pour les ENR allemands : vous les trouvez où en France ? Et il y a les dettes d’EDF, les démantèlements, les contraintes budgétaires imposées par Bruxelles, et un euro sur lequel nous n’avons aucune prise. Dans tout ça, Jancovici n’est que le pianiste qui ne joue pas la mélodie attendue…

        +9

      Alerter
      • Brigitte // 15.12.2017 à 12h37

        Quid du four solaire d’Odeiho et de la centrale hydroélectrique de la Rance? Nous avons été pionniers dans les EnR avant de choisir le nucléaire à tout va. J’approuve Jancovici quand il critique l’engouement qui s’empare de nos décideurs pour les EnR intermittentes mais à l’époque, le choix du nucléaire a été un peu du même acabit: la pensée unique.
        ceci dit je ne suis pas pour démanteler les centrales nucléaires pour les remplacer par des champs de PV et des forêts d’éoliennes. Elles sont là on les garde jusqu’à avoir trouvé les solutions innovantes qui assurent la transition énergétique dans de bonnes conditions environnementales, économiques et climatiques.

          +2

        Alerter
      • Brigitte // 15.12.2017 à 13h18

        https://www.valeursactuelles.com/societe/entretien-jean-louis-butre-eoliennes-le-suicide-dedf-91507
        Voyez que je ne suis pas anti-nucléaire par principe. Je suis plutôt contre l’écologie de marché qui va nous mener dans le mur. Nous allons au gouffre financier et surtout perdre notre souveraineté énergétique, la seule qui nous reste et dépendre de l’Europe du Nord.
        Jancovivi, ainsi que d’autres, a le mérite de pointer cela du doigt:
        https://jancovici.com/transition-energetique/renouvelables/100-renouvelable-pour-pas-plus-cher-fastoche/

          +2

        Alerter
    • Raphaël // 15.12.2017 à 10h05

      Finkelkraut est un faux-nez de l’extrême droite qui a sa table toute prête dans tous les médias confondus. Rien que ça devrait suffire à discréditer l’ensemble de sa “pensée”.

      Je pense qu’il a un problème atavique avec sa passion pour la bonne gamelle surtout.

        +2

      Alerter
  • Ardéchoix // 15.12.2017 à 09h39

    Très “cher” Marion Lagardère je me permet par ce petit post, de vous signaler que le montant annuel du RSA est de 6432€

      +11

    Alerter
    • Vincent P. // 15.12.2017 à 14h55

      Ah! la vache ! je suis jaloux : avec l’ASS, je plafonne à 5900€ ! encore une injustice sociale !

        +3

      Alerter
    • L’illustre inconnu // 17.12.2017 à 10h32

      Tous les journalistes oublient de retirer les 50€ par mois du forfait logement.(soit 12% environ en moins c’est pas rien) ça ne fait plus que 5600€ environ par an en réalité.

      Forfait qui vous est retiré si vous avez un logement.(loué, hébergé gratuitement ou acheté) Si vous n’en avez pas, vous êtes SDF et si vous êtes SDF vous n’avez pas droit au RSA… Aberration franco française reprise en coeur par les médias.

        +0

      Alerter
  • Sylvain chesnel // 15.12.2017 à 10h34

    Je trouve complètement fou que non souchien de finklecrotte ça choque mais pas
    “petit peuple des petit blanc” ça c’est une parole de philosophe d’académicien ? C’est avec ces mots là lui qu’on nome philosophe qu’il décrit cette prétendu catégorie sociale et aucun journaliste ou éditorialiste ne relève que c’est choquant. Mais un philosophe ça choisi ses mots si il appel ce qu’un autre a appelé la France d’en bas petit peuple des petit blanc c’est scandaleux ! non ?
    et ça choque personne
    ça veut dire que la domination des puissants est une norme et que ça choque plus personne je suis ni le petit peuple ni un petit blanc, le capital et ses journaux n’est pas choqué par ces termes on comprend mais quand même faut que nous on se réveille, on se fait dénommer par des mots qui sont pas à notre gloire et ça passe crème personne relève, je conchie finale et son monde, finkle et son monde, finkle et les nouvelles catégories qu’il cherche à imposer sans que personne réagisse

      +10

    Alerter
    • patrick // 15.12.2017 à 11h13

      Je ne suis pas choqué par cette expression, surtout utilisée de cette façon.
      Je suis un petit blanc de la France périphérique, j’ai le malheur de ne faire partie d’aucune minorité visible , donc je suis juste français comme tout le monde mais sans appartenir à une communauté. Donc je n’existe pas, sauf quand quelqu’un parle du petit peuple des petits blancs, c’est moi !!! je préfère ça à kouffar ou toubab.

        +7

      Alerter
      • Raphaël // 15.12.2017 à 12h14

        Sauf que Finckelkraut s’en fiche de vous, il vend juste son image et sa soupe infecte parce que vous avez l’impression qu’il vous parle, mais il veut juste votre pognon et votre attention.

          +3

        Alerter
        • patrick // 15.12.2017 à 13h00

          ben non , je commence juste à apprécier ce gars, après l’avoir longtemps catalogué intello de gauche et donc méprisé en tant que tel.

            +2

          Alerter
          • Raphaël // 15.12.2017 à 14h48

            Vois pouvez également le mépriser en tant que faux intellectuel de droite, ce qu’il est maintenant, vous gagnerez du temps. C’est un clown, les vrais intellectuels de droite sont morts, en prison ou reclus très loin des plateaux télé.

            Finkelkraut est un tartuffe de la veine des BHL en service commandé contre l’extrême droite, à l’instar des Menard, Zemmour, et autres troubles personnages en mission de torpillage.

              +2

            Alerter
            • Sylvain chesnel // 15.12.2017 à 16h12

              Contre l’extrême droite ou faisant le jeu et tenant le discourt d’extrême droite, par soucis de vous comprendre les réactionnaires comme lui vous les classez à gauche. Non disons cet idéologue d’extrême droite radicalisante

                +2

              Alerter
    • DocteurGroDois // 15.12.2017 à 14h11

      Le terme “souchien” a été inventé par la très souriante Houria Bouteldja pour designer les blancs. La proximité phonétique de “souchien” avec “sous-chien” laisse très peu de doute sur son caractère péjoratif.

      Finkielkraut a du se croire subtil en utilisant ce terme anti-blanc contre les populations sur lesquelles il fait une fixette depuis les émeutes de 2005, sans parler de la composition ethnique de l’équipe de foot nationale sur laquelle il radote en boucle.

      Sinon il a dit “le petit peuple blanc”, pas “les petits blancs” qui est un terme péjoratif utilisé aussi bien chez les communautaristes qu’à l’extreme-droite.

        +5

      Alerter
  • mimi36 // 15.12.2017 à 11h36

    une simple observation technique je n’ai pas accès au éconoclaste, grand blanc, suis-je le seul? je fonctionne avec firefox

      +4

    Alerter
    • Pierre Tavernier // 15.12.2017 à 12h29

      Non, effectivement cela ne fonctionne plus pour moi également avec le dernier update (v.57.0.23 64bits).

        +3

      Alerter
    • LuLuc // 15.12.2017 à 12h36

      Pareil pour moi ca fait déja un petit moment que j’ai ce orobléme

        +3

      Alerter
      • patrick // 15.12.2017 à 12h57

        pour moi ça ne s’affiche plus du tout.
        Il faut dire que je cumule les handicaps Linux + Firefox 🙂

          +4

        Alerter
  • wuwei // 15.12.2017 à 12h51

    Message spécial à Finkie :

    Pour le 11 septembre 2001 je n’ai pas été “Américain”. Par la suite je n’ai pas été non plus “Charlie”. L’an passé je n’ai pas été du tout “En marche”. Aujourd’hui je ne suis pas ” Johnny Halliday”, dès maintenant je ne suis pas “J.O. Paris 2024”. Pourtant je suis “souchien” tel que vous l’entendez, depuis au moins 1634 (je n’ai pu remonter plus avant). Cependant, facétie de l’histoire, il se trouve que dans le nord de la Charente dont sont issus mes aïeux, beaucoup d’autochtones, (dont certains membres de ma famille) ont un faciès, une couleur de peau et des cheveux qui laissent à penser que quelques restes de l’armée de l’émir Abd Er Rahman (défait pas Charles Martel en 732) auraient fait…SOUCHE. Certains noms de lieu-dit en attestent aussi.

    Signé un souchien parmi 60 millions d’autres souchiens ou pas, mais tous frères en humanité.

      +18

    Alerter
    • Pierre Tavernier // 15.12.2017 à 13h52

      A peu près la même chose pour moi, sauf que je suis d’origine corrézienne et auvergnate (avec un petit peu de flamand, mais des Flandres … françaises). Absolument tous mes ascendants sont français depuis au moins la révolution, et mon père avait retrouvé la trace d’ascendants remontant au XVII siècle comme vous.
      Je partage entièrement votre commentaire, et je commence à être très très fatigué par des gens dont le patronyme est Finkielkraut, Sarkozy, Valls ou Devedjian qui se permettent de distribuer des points de “francitude” en fonction d’origine ethnique.
      Toute personne né en France est française. Point barre. Et cela vaut également pour des personnes nés en Algérie du temps où l’Algérie était française. Si ces personnes ont fait le choix de conserver la nationalité française, elles sont françaises, quelques soient leur religion, leurs origines “ethniques”, leur couleur de peau ou l’age du capitaine.

        +11

      Alerter
      • Pierre Tavernier // 15.12.2017 à 14h02

        personnes néEs évidemment, mes excuses pour mon étourderie.

          +0

        Alerter
      • K // 15.12.2017 à 21h21

        Je suis assez d’accord avec vous sauf sur un point : le droit du sol.
        Car en autorisant chaque enfant ne en France a devenir Francais, on encourage de fait, des femmes enceintes etrangeres a venir accoucher en France.
        Ce phenomene est tres visible dans les DOM, en particulier a Mayotte et en Guyane. Dans le cas de Mayotte, de nombreuses etrangeres arrivent sur cette ile Francaise juste pour permettre a leur enfant de devenir Francais (et a toute la famille de pouvoir venir en France via le regroupement familiale). Il suffit d’ouvrir les yeux et de voir le niveau de criminalite, de chomage et d’analphabisme sur cette ile pour se rendre compte que le droit du sol doit etre urgemment limite.

        Il faut le dire, meme s’il est plus confortable intellectuellement de dire que tous les gens nes en France doivent etre Francais, en dehors de toutes considerations ethniques ou religieuses.

          +6

        Alerter
        • Pierre Tavernier // 16.12.2017 à 00h16

          Vous avez raison de souligner cet épiphénomène, mais qui reste un cas de détournement opportuniste de la loi.
          Dans mon propos, je pensais à une amie originaire de Kabylie, qui aime bien s’amuser lorsqu’on lui demande d’où elle vient :
          – “et bien, de Toulouse”
          – “euh oui, d’accord, mais en vrai, tes parents, ils sont quoi ?”
          – “et bien ils sont français”
          Ce qui est rigoureusement exact, ses parents sont nés dans le département français d’Algérie, et sont donc titulaires de cartes d’identité française.
          Je pense également à ma belle-sœur, qui a grandi en Bretagne, dont le papa vient du Cameroun, et dont la maman est bretonne :
          – “d’où venez-vous ?”
          – “de Bretagne.”

            +2

          Alerter
    • Brigitte // 15.12.2017 à 15h45

      La nationalité n’est pas un “pedigree” bien évidemment. Attention quand même avec les bons sentiments de la “frèritude” ou “l’humanitude” à ne pas justifier l’absence d’identité nationale, qui en arrange bien certains, ceux qui veulent nous imposer une culture hors sol et nous faire parler franglais. Accueillir des personnes pour enrichir la communauté française, oui mais cela ne veut pas dire que nous devons nous couper de nos racines.
      Une identité c’est une histoire, une langue et un avenir à construire ensembles pour que l’histoire ne s’arrête pas et que langue continue à en témoigner. C’est aussi la liberté de transmettre certaines valeurs, culturelles et sociales qui ont été acquises parfois de longue lutte.

        +7

      Alerter
      • patrick // 17.12.2017 à 16h03

        Dissoudre un peuple dans l'”humanitude” ou la “fréritude” est le meilleur moyen de le dominer. On casse la solidarité dans la société ( honnêtement je n’en ai rien à faire de la vie ou de la mort d’un gars d’une autre communauté que la mienne ), et en cassant la solidarité familiale on livre l’individu seul au bon vouloir de l’état qui en fait ce qu’il veut.
        Toute bonne dictature commence par là et ça s’est toujours mal terminé.

          +1

        Alerter
    • Cédric // 16.12.2017 à 20h50

      c’est bon ça, ça passe la modération, mielleu a souhait, très united color of benetton.

      par contre aller dans le sens de Finkie et là bim le couperet tombe.

      ce blog est devenu quelque chose de …. j’ai pas le mot, là.

        +0

      Alerter
  • Chris // 15.12.2017 à 13h09

    Je viens de lire un article effrayant sur l’Ukraine, une réédition en pire des années Yeltsine :
    http://theduran.com/ukraine-spiralling-down/
    Un effondrement économique et démographique vertigineux.
    Google translation…

      +3

    Alerter
    • fanfan // 15.12.2017 à 14h42

      Karine Bechet-Golovko: “Rapport de l’ONU sur les exactions en Ukraine: âmes sensibles s’abstenir”
      “La mission de surveillance des droits de l’homme en Ukraine vient de rendre public son dernier rapport. Le niveau de violence bestiale décrit et documenté côté des forces ukrainiennes fait peur. Il est absolument impossible de le comparer à ce qui est reproché aux républiques de Donets et Lugansk. Viols, tortures, disparitions … et pour autant, de la même manière les “deux parties au conflit” sont appelées également à faire des efforts. A ce niveau ce n’est plus de l’hypocrisie, ça relève de la psychiatrie…
      http://russiepolitics.blogspot.fr/2017/12/rapport-de-lonu-sur-les-exactions-en.html
      Le rapport en anglais : http://www.ohchr.org/Documents/Countries/UA/UAReport20th_EN.pdf

        +9

      Alerter
    • fanfan // 15.12.2017 à 15h21

      Ukraine is Europe’s poorest nation with $220 average monthly wage
      https://www.rt.com/business/412692-ukraine-poorest-country-europe/

        +1

      Alerter
      • fanfan // 15.12.2017 à 19h02

        Ukraine routinely LIES about its population statistics to the tune of 10 million. Kiev provides misleading info in an effort to conceal ongoing demographic collapse and secure EU financial support… (the plan of the government is to reduce the population of Ukraine to 20 millions as quickly as possible)
        https://orientalreview.org/2017/08/08/dead-souls-ukraine-secrets/

          +2

        Alerter
    • fanfan // 15.12.2017 à 17h29

      (2/2)
      – Hide the government project of population reduction (“operation 20 millions”) – Having its Soviet-built industry, completely destroyed, today’s Ukraine simply cannot afford to socially support 30 million people and latently encourages emigration elsewhere. The plan of the government is to reduce the population of Ukraine to 20 millions as quickly as possible (the reform of pensions and the reform of health services, and on the other hand fertility will decrease due to the end of free medicine for expecting mothers and the end of benefits paid to parents of young children).

        +0

      Alerter
      • fanfan // 15.12.2017 à 18h54

        It’s a civil war, ignited by the US-backed Kiev’s aggression towards its (former?) Eastern provinces.
        Interestingly, the U. S. officials knew that the situation may develop into a civil war way back in 2008, as revealed by now leaked documents from official diplomatic channels. A confidential memo sent to the Joint Chief of Staff by William J. Burns (he used to be a U. S. ambassador to Russia) said the following (published by Wikileaks; dated 01.02.2008, ‘‘5. (C)’’): “… Experts tell us that Russia is particularly worried that the strong divisions in Ukraine over NATO membership, with much of the ethnic-Russian community against membership, could lead to a major split, involving violence [!!!] or at worst, civil war. In that eventuality, Russia would have to decide whether to intervene; a decision Russia does not want to have to face.”
        https://wikileaks.org/plusd/cables/08MOSCOW265_a.html#efmBTnBfi

          +0

        Alerter
    • fanfan // 15.12.2017 à 18h58

      It’s a civil war, ignited by the US-backed Kiev’s aggression towards its (former?) Eastern provinces.
      Interestingly, the U. S. officials knew that the situation may develop into a civil war way back in 2008, as revealed by now leaked documents from official diplomatic channels. A confidential memo sent to the Joint Chief of Staff by William J. Burns (he used to be a U. S. ambassador to Russia) said the following (dated 01.02.2008, ‘‘5. (C)’’): https://wikileaks.org/plusd/cables/08MOSCOW265_a.html#efmBTnBfi

        +3

      Alerter
      • fanfan // 15.12.2017 à 18h59

        “Ukraine and Georgia’s NATO aspirations not only touch a raw nerve in Russia, they engender serious concerns about the consequences for stability in the region [!]. Not only does Russia perceive encirclement, and efforts to undermine Russia’s influence in the region, but it also fears unpredictable and uncontrolled consequences which would seriously affect Russian security interests. Experts tell us that Russia is particularly worried that the strong divisions in Ukraine over NATO membership, with much of the ethnic-Russian community against membership, could lead to a major split, involving violence [!!!] or at worst, civil war. In that eventuality, Russia would have to decide whether to intervene; a decision Russia does not want to have to face.”

          +3

        Alerter
  • fanfan // 15.12.2017 à 14h03

    Un puissant discours sans détours, à lire-écouter sans modération, de NANA AKUFO-ADDO, Réponse du Président de la République du GHANA (Ghana does not NEED AID to develop) qui a contraint Jupiter à ronger son frein, à applaudir son hôte, à le remercier pour la leçon
    et non à le traiter en réparateur de clim)…
    https://www.youtube.com/watch?time_continue=360&v=DnUKlIDyxjE
    Traduction ici : https://blogs.mediapart.fr/edition/memoires-du-colonialisme/article/051217/la-reponse-magistrale-du-president-ghaneen-emmanuel-macron

    Macron humilie le président du Burkina Faso, KABORE, en direct devant des étudiants :
    https://www.youtube.com/watch?v=TeT6ZpwRGrA
    http://www.montraykreyol.org/article/ces-etudiants-africains-qui-applaudissent-lhumiliation-de-leur-president-de-la-republique

    Déclaration du Collectif Syndical CGT Burkina Faso : https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/281117/declaration-du-collectif-syndical-cgt-burkina-faso

      +5

    Alerter
  • Sylvain chesnel // 15.12.2017 à 15h38

    Je trouve complètement fou que non souchien de finklecrotte ça choque mais pas
    “petit peuple des petit blanc” ça c’est une parole de philosophe d’académicien ? C’est avec ces mots là lui qu’on nome philosophe qu’il décrit cette prétendu catégorie sociale et aucun journaliste ou éditorialiste ne relève que c’est choquant. Mais un philosophe ça choisi ses mots si il appel ce qu’un autre a appelé la France d’en bas petit peuple des petit blanc c’est scandaleux ! non ?
    et ça choque personne
    ça veut dire que la domination des puissants est une norme et que ça choque plus personne je suis ni le petit peuple ni un petit blanc, le capital et ses journaux n’est pas choqué par ces termes on comprend mais quand même faut que nous on se réveille, on se fait dénommer par des mots qui sont pas à notre gloire et ça passe crème personne relève, je conchie finkle et son monde, finkle et les nouvelles catégories qu’il cherche à imposer sans que personne réagisse.

      +0

    Alerter
  • Sylvain chesnel // 15.12.2017 à 15h45

    Je fais parti du peuple digne de respect et dont le désir devrait être souverain, en démocratie puisqu’ils prétendent que c’est ce qu’on vit. Alors je vois bien que petit peuple peut s’appliquer puisque notre désir n’est en rien souverain et que les puissants nous soumettent et si il faut par la force. Mais c’est récent que les puissants et encore plus les “philosophes et académiciens” le disent à des heures de grande écoute et devant tout le monde. Institutionnaliser cette parole devrait nous faire réagir fort mais non on roupille c’est de notre faute.
    Ce mec est un sale type c’est claire, le problème est qu’il n’ y a pas de parole publique pour le contredire

      +0

    Alerter
  • jules vallés // 15.12.2017 à 16h11

    C’est vrai, Mr Jancovici, la plupart des gens (vulgus pecum) ignore ce qu’est un Becquerel ou un millisievert, mais tout le monde sait ce qu’est un cancer….
    Quant au réacteur naturel du Gabon arrêté depuis 2.5 milliards d’années , je ne vois pas en quoi il nous oriente pour la gestion actuelle des déchets nucléaires.
    Sinon sur les flux d’énergie et le problème des approvisionnements, impec, tout est clair, surtout l’impéritie des “pouvoirs publics”

      +2

    Alerter
  • patrick // 15.12.2017 à 16h59

    Changement Climatique !!! y’a bon business

    La Banque Mondiale estime le marché à 90.000 milliards de dollars , tu m’étonnes que les grandes banques soit toutes fans de ce machin.

    extrait :”
    Sur les 15 prochaines années, la planète aura besoin d’environ 90 000 milliards de dollars d’infrastructures nouvelles, pour l’essentiel dans les pays en développement et à revenu intermédiaire (a). Il est critique et urgent d’opérer les bons choix en faveur d’une infrastructure climato-résiliente et garante d’un développement sobre en carbone. Si l’on agit dès à présent, on évitera des coûts considérables à l’avenir. ”

    allez les sans-dents , vous allez payer

    http://www.banquemondiale.org/fr/topic/climatechange/overview

      +5

    Alerter
    • Raphaël // 15.12.2017 à 17h21

      Sauver la planète en produisant et en consommant plus : finalement l’écologie est tout à fait soluble dans l’ultra-libéralisme… Ecolo et banquiers copains comme cochons, comme au LREM !

        +4

      Alerter
  • BA // 16.12.2017 à 09h13

    Cinq ministres sont millionnaires : Muriel Pénicaud, Nicolas Hulot, Françoise Nyssen, Edouard Philippe, Bruno Le Maire.

    C’est la nouvelle aristocratie.

    Depuis mai 1974, la nouvelle aristocratie dirige la France.

    Samedi 16 décembre 2017 :

    La Haute autorité pour la transparence de la vie publique, qui a publié vendredi les déclarations de patrimoine des membres du gouvernement, a révélé que plusieurs ministres étaient millionnaires, parmi lesquels Muriel Pénicaud, Nicolas Hulot et Françoise Nyssen.

    https://www.romandie.com/news/Quelques-ministres-millionnaires-au-gouvernement_RP/873370.rom

      +0

    Alerter
  • BA // 16.12.2017 à 10h16

    La nouvelle aristocratie a vocation à subir le sort de l’ancienne aristocratie.

    Augustin de Romanet de Beaune a été nommé président de Chambord.

    Emmanuel Macron fête ses 40 ans au château de Chambord.

    Emmanuel Macron a choisi de fêter ses 40 ans quelques jours avant l’heure (il est né un 21 décembre) dans le château de François Ier, à Chambord (Loir-et-Cher), selon une information de La Nouvelle République, confirmée au Monde par des proches du président.

    Ces festivités présidentielles interviennent alors qu’un nouveau président du conseil d’administration du domaine de Chambord a été nommé, mercredi 13 décembre, au conseil des ministres. A 56 ans, le président des Aéroports de Paris, Augustin de Romanet de Beaune, ex-patron de la Caisse des dépôts, succède ainsi au député de la Mayenne (Nouvelle Gauche) Guillaume Garot.

    http://www.lemonde.fr/politique/article/2017/12/15/emmanuel-macron-fete-ses-40-ans-au-chateau-de-chambord_5230587_823448.html

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications