Les Crises Les Crises
17.mai.201817.5.2018 // Les Crises

Miscellanées du 17/05

Merci 5
J'envoie

I. Les éconoclastes

II. Les vidéos

III. Les tweets

IV. Les Répliques

V. Les dessins

Petite sélection de dessins humoristiques ou de pure propagande

Commentaire recommandé

Fritz // 17.05.2018 à 08h11

Jérôme Cahuzac n’a pas seulement fraudé le fisc, en cachant des sommes importantes à l’étranger. Il était ministre du Budget, responsable des comptes de la nation. Et il insistait pour que l’État réduise les déficits (en faisant des coupes sombres, en démantelant les services publics, en privatisant). Or les sommes soustraites à la nation par l’évasion fiscale permettraient de combler les déficits.

Jérôme Cahuzac n’a pas seulement sapé les comptes de la nation, il a menti publiquement à la représentation nationale, le mercredi 5 décembre 2012, lorsqu’il a répondu au député Fasquelle : « Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte à l’étranger ».

Si nous étions une république, Jérôme Cahuzac aurait été incarcéré le jour même de ses aveux partiels, le mardi 2 avril 2013. Son procès n’aurait pas traîné, ses biens personnels auraient été saisis, et il aurait été condamné à vingt ans de prison. Vingt ans : 240 mois, pas un de plus, pas un de moins.

Au lieu de ça, notre justice l’a condamné à « quatre ans, dont deux ans de prison ferme » (le reste doit être de la « prison molle »), DONC pas de prison du tout. Merci la cour d’appel d’avoir réduit la « prison ferme » de trois à deux ans. Et merci Sarkozy-Fillon pour la loi d’aménagement automatique des peines.

C’était notre leçon d’instruction civique : l’Égalité, une valeur fondamentale de notre Démocratie.

39 réactions et commentaires

  • Micmac // 17.05.2018 à 07h32

    Si Cahuzac avait voler un paquet de pâtes pour manger, il aurait pu faire au moins 15 jours de taule.

     26

    Alerter
  • Fritz // 17.05.2018 à 08h11

    Jérôme Cahuzac n’a pas seulement fraudé le fisc, en cachant des sommes importantes à l’étranger. Il était ministre du Budget, responsable des comptes de la nation. Et il insistait pour que l’État réduise les déficits (en faisant des coupes sombres, en démantelant les services publics, en privatisant). Or les sommes soustraites à la nation par l’évasion fiscale permettraient de combler les déficits.

    Jérôme Cahuzac n’a pas seulement sapé les comptes de la nation, il a menti publiquement à la représentation nationale, le mercredi 5 décembre 2012, lorsqu’il a répondu au député Fasquelle : « Je n’ai pas, je n’ai jamais eu de compte à l’étranger ».

    Si nous étions une république, Jérôme Cahuzac aurait été incarcéré le jour même de ses aveux partiels, le mardi 2 avril 2013. Son procès n’aurait pas traîné, ses biens personnels auraient été saisis, et il aurait été condamné à vingt ans de prison. Vingt ans : 240 mois, pas un de plus, pas un de moins.

    Au lieu de ça, notre justice l’a condamné à « quatre ans, dont deux ans de prison ferme » (le reste doit être de la « prison molle »), DONC pas de prison du tout. Merci la cour d’appel d’avoir réduit la « prison ferme » de trois à deux ans. Et merci Sarkozy-Fillon pour la loi d’aménagement automatique des peines.

    C’était notre leçon d’instruction civique : l’Égalité, une valeur fondamentale de notre Démocratie.

     83

    Alerter
    • Alfred // 17.05.2018 à 08h29

      C’est révoltant mais sans surprise. Il n’y a que peu de choses que nous pouvons faire (en sus du traditionnel pipi sur son marbre): Utiliser son nom dans le vocabulaire courant comme synonyme d’escroc-condamné-mais-impuni (à la différence d’un Balkany qui est un type d’escroc toujours réélu). Une cahuezaquerie étant une manière éhontée de donner des leçons de morale sur les sujets où l’on est soi-même defficient.
      Que voulez vous cet homme a déshonoré son nom, faites que cela dure un peu. Imaginez sa famille : “Cahuzac, oui mais ça n’a rien avoir avec l’autre là. Ce n’est meme pas un cousin”.
      Je sais que c’est naïf car on a des exemples dans ces milieux où la descendance n’est même pas accessible à l’opprobre qui toucherait le père (je pense aux fiston millionnaire de Mr responsable-mais-pas-coupable/bontravail).
      (Super le dessin sur Trump et ses “guns” (bom bom))

       11

      Alerter
    • Ricard’eau // 17.05.2018 à 08h31

      Il avait peut etre pas besoin de faire de la prison ferme vu qu’il n’est pas ”dangereux”
      Ceci étant dit la condamnation a 300.000€ d’amende est ridicule, ça représente même pas 10% des sommes d’argent cachés

      La justice se doit d’évoluer peut être, car il n’y a pas de punition a faire payer des amendes a des gens qui en ont trop d’argent! Et que cet argent la lui arrive aux mains sans efforts et sans sacrifices… Je ne vois pas de justice dans un décision de faire payer ce gars 300.000€ alors qu’il en a en argent et patrimoine sûrement 30/40fois plus

       6

      Alerter
      • RGT // 17.05.2018 à 18h38

        Vous vous rendez compte ?

        Ce que vous proposez est scandaleux !!!
        Que l’amende soit proportionnelle aux revenus du contrevenant, ce ne serait pas “égalitaire”…

        Personnellement, je ne souhaite pas l’égalité mais l’équité.
        Un manard qui gagne le SMIC ne devrait pas payer les mêmes amendes que le PDG d’une transnationale (je ne parle même pas des “zélus” qui en sont dispensés).
        Pour la même infraction, le manard payera 10% de ses revenus mensuels et le PDG ne s’en rendra même pas compte.

        Il en va de même pour les “personnes morales”. Quand on constate que les amendes payées par les banques pour le scandale du Libor représentaient quelques pourcent des profits engrangés par ces magouilles ça ne les incite pas à ne pas continuer.

        Bref, si vous êtes pauvres, le montant de l’amende vous saigne à blanc et si vous êtes riche vous ne vous en apercevez même pas.

        Sans tenir compte de la “cahuzacquerie” du statut des élus et de leurs “grands amis”.

        Le seul moyen de les faire hésiter consisterait simplement à appliquer des amendes variables correspondant à x fois le montant des sommes détournées, limitées à l’intégralité de leurs avoirs.

        Il ne faut pas rêver, seuls les gueux se font plumer quand on les prend les doigts dans le pot de confiture.

         11

        Alerter
    • John B // 17.05.2018 à 11h13

      Et malgré ca, y’en a encore qui sont assez bêtes pour croire que la France est une démocratie.

      De plus, comment quiconque peut croire un seul instant que l’intérêt général ou l’intérêt de la nation ont guidé ses actes ? Les histoires de privatisation et de coupes budgétaires, on a le droit de se dire que cet hommes a pris ses décisions en fonction d’intérêts personnels ou de ceux de ses “amis”, qui le paient ? Et si oui, on fait quoi ? “trop tard” diront certains…

      Le mal est fait, et c’est la tout ce qui compte pour ceux qui tirent les ficelles. Cahuzac va avoir ses millions, il a fait exactement ce qu’il ou ses amis voulaient (privatisation etc), et il a même pas de prison ferme. 100% gagnant, y’a que la France et son peuple qui perdent dans l’histoire.

      Plus c’est gros, plus ca passe.

       22

      Alerter
    • Touriste // 17.05.2018 à 13h02

      Bonjour,
      La chasse au Cahu a été ouverte pour quelques centaines de milliers d’euros, au sujet d’un compte à Singapour où le dépôt minimal serait de 10 millions (information jamais démentie)
      Où serait donc passé le reste du fric ? Et surtout d’où proviendrait-il ???
      Car, visiblement, personne ne s’en est beaucoup préoccupé… Jusqu’à ce qu’une certaine personne, éventuellement privée de liberté pour plusieurs années, ait des révélations à faire…
      Mais, à l’instar d’une nature bien faite, la mansuétude judiciaire se serait exercée à point nommé pour lui éviter cet effort…

       6

      Alerter
      • Julien // 17.05.2018 à 15h27

        Tous vos commentaires me choquent.

        C’est-un-homme-brisé !

        — « “Il vit avec son chien, tout seul comme un malheureux”, explique à Paris-Match le sénateur François Patriat, l’un des rares hommes politiques a ne pas avoir coupé les ponts avec Jérôme Cahuzac. “Il me dit qu’il court, qu’il lit, qu’il fait de la pêche sous-marine et du vélo”. »

        A lire dans Paris Match.

        Pourra-t-il continuer la pêche avec un bracelet électronique ?

         7

        Alerter
        • Alfred // 17.05.2018 à 18h58

          😂
          C’est une bonne question au passage. Les bracelets électroniques sont étanches jusqu’à quel point?

           2

          Alerter
      • René Fabri // 17.05.2018 à 15h53

        Touriste, vous posez de très bonnes questions. Les enquêtes ont montré deux sources. La première qui est son activité de chirurgien, notamment pour les implants capillaires. La seconde, beaucoup plus trouble, sur son influence pour faire accepter des médicaments sur la liste de ceux qui sont remboursés par la Sécurité Sociale. C’est une affaire pour laquelle, il n’est pas le seul à être impliqué, mais bizarrement personne ne lui demande de dénoncer ses comparses et de dévoiler tout ce système qu’il connait. Pour moi, cette affaire pharmaceutique est beaucoup plus scandaleuse que le placement des économies dans une banque étrangère. Mais la Sécurité Sociale est tellement vénérée en France que tout le monde préfère faire l’autruche.

         8

        Alerter
        • Alfred // 17.05.2018 à 19h09

          Ce qui me choque dans personnellement dans l’affaire Cahuzac c’est que tout le monde fait semblant de croire que le seul qui grenouillait et plaçait son argent hors de vue du fisc est justement ce type assez idiot pour se planter en utilisant son téléphone en laissant un message sur son argent offshore … à son adversaire politique (et même là il a fallut en plus que des journalistes bien lancés bataillent un peu). Bref si une paire de journalistes n’avait pas passé de temps dessus ou si Cahuzac ne s’était pas planté avec son téléphone, ou s’il avait rappelé un pote et pas un adversaire politique (oh lalala on aurait bien rigolé), nous pauvres pekins n’en aurions jamais rien su. Idem pour les divorcés cahotiques. Les seuls qui ont de l’argent planqué sont justement ceux dont l’épouse maltraitée se taille en voulant du gâteau (je pense à une fine équipe sous Sarko qui a réussi à se faire oublier). C’est vraiment pas de bol tout ça.
          Les autres, qui sont assez malin pour acheter une séparation à l’amiable ou ne pas se planter en utilisant un téléphone, sont des modèles de vertu. La justice ni le fisc n’ont jamais rien trouvé sur eux. D’ailleurs ils n’ont jamais cherché.
          Bref nous ne sommes pas dirigés par de grands corrompus sur lesquels il est facile de faire pression.

           4

          Alerter
    • hégémon // 24.05.2018 à 17h29

      Hélas nos législateurs n’ont jamais jugé bon de pénaliser le mensonge à l’assemblée… celui-ci est tout simplement permi … d’un autre côté si celui-ci était pénalisé , on aurait le même taux d’emprisonnement qu’aux USA.

       0

      Alerter
  • Perret // 17.05.2018 à 09h28

    “De quoi l’Afrique est elle menacée ?” est une vidéo d’un ridicule profond. Prendre des projections à 1000 ans qui ne reposent sur absolument rien c’est nous prendre pour des jambons.
    Et, pour une fois, Data Gueule me surprend par la faiblesse de sa vidéo sur le franc CFA. C’est pour grande section de maternelle ? Elle reproduit l’état du débat il y a une bonne année et, parmi les arguments avancés, certains sont parfaitement spécieux comme la faiblesse des échanges entre les deux zones franc. Ce qui est inquiétant, c’est la faiblesse des échanges à l’intérieur d’une zone monétaire, ce qui est d’ailleurs le cas pour les deux zones franc.
    A ce jour, les opinions publiques africaines (je ne parle pas des diasporas beaucoup plus hostiles) sont très partagées et encore largement favorables au franc CFA. Cette monnaie profite à certains Etats (en gros les Etats côtiers) et nuit à d’autres (en gros les Etats enclavés). Mais des systèmes de compensation se sont mis en place au fil des décennies qui permettent aux populations de rétablir un certain équilibre (par exemple la Côte d’Ivoire, à qui le franc CFA bénéficie, fournit du travail aux Burkinabés et aux Maliens). Cette monnaie, qui a été conçue pour la Communauté est devenue provisoire le jour des indépendances. C’est un provisoire de près de 60 ans ! Le problème c’est de savoir quitter une monnaie unique, surtout quand c’est la plus ancienne du monde et qu’on risque d’avoir pire ensuite. On peut aussi avoir mieux, mais tout est dans la manière de partir. La médiocrité des déclarations faites par les adversaires du franc CFA conduit à la probabilité d’un effondrement des économies concernées. Il faudrait qu’un Jacques Sapir fasse pour le franc CFA le même travail que pour la sortie de l’Euro. Et l’élément clé que je retiens des recommandations de Jacques Sapir pour l’Euro c’est la rapidité dans le secret. Plus on en parle, plus les risques sont grands.

     7

    Alerter
    • patrickX // 17.05.2018 à 13h01

      Ce système de monnaie n’est plus le problème de la France.
      Laissons ces états indépendants gérer leurs propres monnaies , même si il est certain que plusieurs d’entre eux finiront comme le Zimbabwe.

       5

      Alerter
  • Eric83 // 17.05.2018 à 10h03

    Très bonnes vidéos de Trouble Fait sur la prétendue attaque chimique par le gouvernement Syrien dans la Ghouta orientale le 7 avril dernier et notamment concernant le “désenfumage” concernant les gentilles ONG financées à coups de millions de dollars par des pays de l’OTAN, sensées aider et soigner les civils Syriens mais qui soutiennent et soignent en réalité les groupes djihadistes et/ou terroristes en Syrie.

     15

    Alerter
  • BA // 17.05.2018 à 12h32
    • Le Rouméliote // 17.05.2018 à 17h54

      Ben oui, nos dirigeants viennent de s’apercevoir de ce qu prédisait Maurice Allais en 1992 !

       2

      Alerter
    • RGT // 17.05.2018 à 19h27

      L’ultimatum de David à Goliath…

      Le seul problème, c’est que la David (la France) a dû donner sa fronde à Goliath (l’Allemagne) il y a bien longtemps déjà.

      L’€uro profite moins à l’Allemagne qu’aux ploutocrates et aux banques de toutes les nations qui se sont embarquées dans cette aventure.

      Les seuls qui dégustent, ce sont les “gueux”, les “va nus pieds”.

      Ne vous en faites pas, tant qu’il n’y aura pas de têtes fichées en haut de piques ça continuera de plus belle.

      Il en va de même pour notre “démocratie représentative” qui a permis l’avènement de ce monstre qui lutte contre les peuples en redistribuant quelques miettes au “peuple élu” qui survit au delà du Rhin.

       3

      Alerter
  • patrickX // 17.05.2018 à 12h43

    c’est amusant l’histoire de Polansky et #Metoo.

    Ce gars là a quand même été protégé pendant des années par la même classe jacassante qui nous a sorti l’hystérie #metoo et #balancetonporc.
    Il aurait mieux de se taire même si il a raison.

     5

    Alerter
    • Riboul // 18.05.2018 à 09h28

      Le plus étonnant reste qu’on lui demande son avis ou qu’on le relaie.

       0

      Alerter
  • MadMax2048 // 17.05.2018 à 12h55

    Jurisprudence Cahuzac:

    Vous pouvez mentir sous serment et voler des centaines de milliers d’euros sans aller en prison. Amusez-vous !

     3

    Alerter
  • Nicolas // 17.05.2018 à 16h43

    Pour la vidéo qui avance des raisons mystérieuses pour lesquelles on ne pourrait pas récupérer l’indium des écrans tactiles, ou le dioxyde de titane : dommage que son auteur n’a pas accès à un moteur de recherche internet, il aurait immédiatement trouver un article intitulé “Recovery of indium from LCD screens of discarded cell phones.” qui explique une méthode pour récupérer 96,4% de l’indium, et un autre “New method for recycling titanium dioxide from white paint”. Et c’est pareil pour d’autres éléments. Les solutions commencent à se développer maintenant qu’on arrive à la fin des gisements très très bon marché, c’est normal.
    Je plussoie évidemment sur tout ce qu’il dit sur la catastrophe écologique. Mais cette histoire d’épuisement des métaux, c’est… épuisant. Non, on ne va pas manquer de fer, d’aluminium etc. (Et encore moins de sable, hein, enfin sauf si la technologie du concassage est perdue suite à la prochaine guerre mondiale, mais à ce moment là le problème ce ne serait plus le manque de sable). D’hélium, possible. Une vidéo (ou article) honnête indiquerait que certains matériaux qui sont actuellement très très bon marché (mesuré en (quantité “nécessaire”) / (salaire médian), par exemple) risquent de bientôt devenir très bon marché parce que les meilleurs gisements s’épuisent. Forcément ça ferait moins de clics, hein.

     2

    Alerter
    • Patrick // 17.05.2018 à 18h40

      ” bientôt devenir très bon marché parce que les meilleurs gisements s’épuisent. ” ça serait plutôt le contraire ?

      parce qu’on pourra toujours extraire ou recycler les métaux , mais à jusqu’à quel coût supportable ?
      C’est pareil pour le pétrole, on pourrait tout extraire mais à quel prix ? Si l’énergie nécessaire pour le pomper est supérieure à celle que l’on va en retirer , ça ne sera pas forcément très utile ( ou pour des applications très précises pour lesquelles ça vaudra le coût de dépenser 10kW/h d’électricité pour pomper 1 kW/h de pétrole ?? )

       3

      Alerter
      • Nicolas // 17.05.2018 à 19h11

        “ça serait plutôt le contraire ?”
        Vous n’avez pas bien lu. Les matières premières dont on parle sont très très bon marché, la catastrophe dont on nous rebat les oreilles est qu’elles sont en train de devenir plus cher, c’est à dire très bon marché… C’est un vachement bon exemple, le pétrole. C’est une matière première absolument indispensable, qu’on trouve dans à peu près tous les objets du quotidien, dans la construction, dans les moyens de transports, dans les gadgets électroniques, dans les vêtements… Et cette matière première devenue absolument indispensable est tellement surabondante et tellement ridiculement peu chère qu’on en brûle chaque jour des quantité proprement titanesques. C’est probable qu’il y aura un souci dans les années 2040, pour faire la jonction entre notre dépendance à la combustion de cette matière première qui commencera à être moins surabondante et donc plus chère (parce qu’il faudra aller en chercher en Arctique par exemple), et les nouvelles sources d’énergies (éolien, hydroliens…) qui ne seront pas encore assez développés. Flûte de flûte, aller en avion à Bali pour les vacances sera trop cher pour la plupart des gens, vous croyez qu’on survivra ?
        Toutes ces fadaises permettent de détourner l’attention du véritable problème de pénurie, plus grave que l’hélium, qui est celui des terres arables. On produit assez de nourriture pour 12 milliards d’humains, donc on devrait déjà être bon pour le pic, sauf qu’une folie collective impose de gaspiller plus de 30 millions de km² de terres arables pour nourrir des animaux dont vous mangez les charognes, ce qui est la cause de la déforestation et de la désertification. Surtout, ne changez rien, la Sixcème Grande Extinction est la plus brutale de l’histoire de la vie sur terre, vous tenez le record, continuez.

         3

        Alerter
        • Alfred // 17.05.2018 à 20h21

          Je suis à 99% d’accord avec.ce que vous dites. En particulier au sujet prix proprement ridicule du pétrole par rapport à ses caractéristiques et à son usage. De même sur le délire relatif à la disparition de matières premières (hop!) en oubliant Lavoisier.
          ( Le 1% qui me chagrine c’est votre façon de dire “vous” au lieu de “nous”. Le fait d’être végétarien ou de faire un effort de vie plus fruste ne vous éloigne pas encore assez du commun pour vous permettre de vous exonérer de votre petite portion de responsabilité. C’est surtout une drôle de façon de convaincre et d’amener à une prise de conscience. (Après je peu comprendre la part de désespoir).) Bien à vous.

           3

          Alerter
          • Nicolas // 17.05.2018 à 21h03

            Vous avez complètement raison, Alfred, merci pour votre remarque. C’est vrai, je parle comme un c*nnard de la conso de charogne, parce qu’effectivement, l’hypocrisie générale et les excuses foireuses me fatiguent, et du coup en plus de 5 ans je n’ai convaincu personne. Ah si, ma belle-mère (et sa fille, dans la foulée), qui était en train de mourir (à 54 ans) de sa consommation quotidienne de charognes, et avait commencé à préparer ses obsèques avant de m’annoncer son diagnostic. J’ai été aussi brutal qu’à mon habitude. Mais faut croire que l’idée de n’avoir plus que quelques mois à vivre, ça relativise l’importance vitale de manger des charognes parce que c’est bon, parce que c’est la tradition, tout ça tout ça. Un an plus tard, évidemment, elle va bien. Dommage, au passage, que les médecins n’étudient pas la médecine (au sens vrai, celui d’Hippocrate “fait de ta nourriture ta médecine”) mais seulement le traitement des maladies.

             1

            Alerter
            • Kiwixar // 17.05.2018 à 23h19

              « en plus de 5 ans je n’ai convaincu personne »

              Convaincre les gens de changer d’habitudes alimentaires est difficile. Vous vous addressez au cortex via les oreilles, mais leur 2e cerveau (dans l’estomac) a des demandes liées à la flore intestinale. Orienter sur les avantages « santé perso » plutôt que « culpabilisation » (condition animale) serait plus efficace, y compris pour les lecteurs (plutôt ouverts d’esprit) de ce blog. Perso, j’ai fortement réduit la conso de viande, après avoir eu des animaux (poules, canards, moutons, vaches). Les tuer soi-même ou les envoyer à l’abattoir, ça fout un coup.

               2

              Alerter
            • Nicolas // 18.05.2018 à 07h11

              Kiwixar : C’est une bonne remarque, quand on mange de la nourriture toxique on se retrouve effectivement avc une flore intestinale différente, et ça joue un rôle important. A contrario, en ne mangeant pas assez de fibres par exemple on affame certaines bactéries indispensables, ce qui provoque des problèmes sérieux. Mais je ne suis pas la maman de qui que ce soit, je ne me fais pas un devoir de convaincre que c’est pas bien de bousiller la planète tout en ânonnant des discours moralisateurs hypocrites (i.e. massacrer 100 animaux par an et causant ainsi une énorme destruction tout en disant “mais moi je prends des douches rapides”). Que ceux qui veulent crever d’une crise cardiaque ou d’un cancer creusent leur tombe à la fourchette et me laissent ricaner des malheurs qu’ils ont choisi (la consommation de charognes est la première cause de mortalité, devant les cigarettes).

               2

              Alerter
            • Alfred // 18.05.2018 à 21h01

              Je vous assure que vous devriez persévérer en changeant d’approche. Je suis moi même un charognard non repenti (j’aime beaucoup cela) mais je suis en train de changer en essayant de devenir plus autonome (car le problème de la mise à mort évoqué par kiwixar se fait immédiatement sentir bien fort..). Par contre je n’étais pas spécialement au fait des bénéfices et coûts pour la santé personnelle que vous évoquez. Simplement car je n’ai jamais pris le temps de creuser ce sujet mais vous me donnez envie de m’y pencher (parceque le moment est venu?).
              (Il n’y a pas de mal à militer et à essayer de convaincre les autres. Nous sommes des animaux sociaux).

               2

              Alerter
    • RGT // 17.05.2018 à 19h59

      Et comment faites-vous pour récupérer les énormes quantités d’oxyde de titane qui servent d’agent blanchissant dans TOUS les textiles, dans TOUS les dentifrices et les produits cosmétiques, TOUTES les feuilles de papier et les emballages cartonnés ?

      Oups !!! C’est bien là la plus grosse application de ce métal (qui de plus est TOXIQUE sous forme d’oxyde, mais on fait l’impasse car les clients seraient rebutés par des maillettes et des chaussettes jaunâtres , et par des dentifrices, crèmes, déodorants de couleurs peu attrayantes…

      Expliquez-moi aussi comment faire du papier d’un blanc immaculé avec une matière première jaune-brune (le bois)…

      Il sera impossible de récupérer un faible pourcentage d’oxyde de titane car il est “dilué” dans de très nombreux produits de con-sommation courante puis s’en va polluer les nappes phréatiques et les sols.

      Ce ne sera pas un mal d’arrêter l’usage de ce “blanchissant”, la toxicité de cet oxyde aurait dû en interdire l’usage depuis bien longtemps.

      Autre application “bienfaisante” d’un autre métal : Les sels d’aluminium (chlorhydrate d’aluminium) contenus dans les anti-transpirants (“déodorants 48H”)… On les récupère comment ? En recyclant les cadavres ?

      Non seulement 48 H de protection sont inutiles (à moins de ne pas se laver tous les jours, bonjour l’hygiène) mais de plus ces sels d’alu sont hautement toxiques et traversent très rapidement la peau pour aller apporter leurs “bienfaits” dans TOUS vos organes internes, particulièrement le système nerveux…

      Mais comme ces produits sont vraiment pas chers on ne va pas “ennuyer” l’industrie pour si peu.
      tout comme on l’a fait avec le DDT, l’amiante, le glyphosate, etc… Les exemples ne manquent pas.

      En dehors du fer (et encore), TOUS les métaux ne pas très bons pour la santé dès qu’ils dépassent quelques mg par jour… Pour ceux qui ne sont pas catalogués comme toxiques.

       4

      Alerter
      • Alfred // 17.05.2018 à 20h24

        Il me semblait avoir lu une étude qui faisait le lien entre Alzheimer et les sels d’aluminium des déodorant. Cela vous dit il quelque chose?

         0

        Alerter
        • Nicolas // 17.05.2018 à 20h33

          Les sels d’aluminium contribuent aussi au cancer du sein. Effectivement c’est une catastrophe sanitaire, mais sans rapport avec la choucroute, sauf à imaginer qu’on va perdre des quantité significative d’argent d fait de cette application avant qu’elle soit interdite. Je parie un café sur 1er janvier 2030 en France, qui est preneur de ce pari ? (indiquer une autre date, le plus proche gagne)

           0

          Alerter
      • Nicolas // 17.05.2018 à 21h19

        Zut, j’ai oublié une autre erreur dans votre commentaire, RGT. Le TiO2 n’est pas toxique, ce sont les nanoparticules de TiO2 qui le sont. Et ça ne fait pas si longtemps qu’on en utilise… Vous pouvez lécher les pages de votre livre favori, pas de risque d’empoisonnement. Enfin, sauf si c’est la Poétique d’Aristote.

         0

        Alerter
  • Julien // 17.05.2018 à 23h36

    Merci Olivier de relayer les vidéos de « trouble fait », je le trouve bien ce jeune, pour l’instant j’apprécie son travail en tous cas.

     1

    Alerter
  • Gwen // 18.05.2018 à 12h26

    Il est vraiment dommage que Trump ait détruit l’accord sur le nucléaire iranien. Un accord aussi intrusif que peu de pays auraient acceptés… Mais bon tant pis. Et puis ça permettra aux quelques milliards perses qui avaient été gelés par Carter en 1978-79… quelques 120 milliards de dollar d’actif iraniens…
    Puis le petit article du JCPAO qui obligeait les Usa à les rétrocéder si l’accord était tenu par les iraniens… Mais c’est du passé. N’en parlons plus. Comment ? Une loi iranienne interdit la possession de dollars américains ? Et vous pensez que ça a joué dans l’affaire ? Vous pensez sérieusement qu’une liquidation de cette ampleur d’actifs américains eut été un problème pour eux ? Dites donc, seriez pas un poil complotiste ?

     2

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications