Les Crises Les Crises
16.février.201916.2.2019 // Les Crises

Natacha Polony : Journalisme et #LigueduLOL, Par Thinkerview

Merci 249
J'envoie

Source :Thinkerview, Youtube, 12-01-2019

Source :Thinkerview, Youtube, 12-01-2019

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

RGT // 16.02.2019 à 10h08

Natacha Polony inspire le respect.

Elle revendique ouvertement ses opinions et ne nous enfume pas par des “valeurs” biaisées destinées à promouvoir son propre intérêt.

Elle ne s’engage que sur des sujets qu’elle maîtrise et ne vient pas nous imposer ses “visions” par la force ou en abusant d’arguments d’autorité.

De plus, à ma connaissance, elle est toujours prête à discuter même avec ses pires opposants sans jamais utiliser de coups bas ou d’attaques perfides ad hominem à l’encontre de ses contradicteurs.

Si nous pouvions avoir d’autres “Natacha” présents dans la sphère médiatique la population serai sans aucun doute largement mieux informée et moins manipulée “à l’insu de son plein gré”.

En dehors de François Ruffin qui est tout aussi respectable dans ses combats je cherche désespérément d’autres personnes ouvertes et sincères dans leurs engagements.

Hélas, la seule “sincérité” que l’on trouve dans la sphère publique ne concerne que le plan de carrière des “intervenants” qui ne s’expriment que pour améliorer leur statut et garantir leurs revenus fort mal obtenus.

16 réactions et commentaires

  • RGT // 16.02.2019 à 10h08

    Natacha Polony inspire le respect.

    Elle revendique ouvertement ses opinions et ne nous enfume pas par des “valeurs” biaisées destinées à promouvoir son propre intérêt.

    Elle ne s’engage que sur des sujets qu’elle maîtrise et ne vient pas nous imposer ses “visions” par la force ou en abusant d’arguments d’autorité.

    De plus, à ma connaissance, elle est toujours prête à discuter même avec ses pires opposants sans jamais utiliser de coups bas ou d’attaques perfides ad hominem à l’encontre de ses contradicteurs.

    Si nous pouvions avoir d’autres “Natacha” présents dans la sphère médiatique la population serai sans aucun doute largement mieux informée et moins manipulée “à l’insu de son plein gré”.

    En dehors de François Ruffin qui est tout aussi respectable dans ses combats je cherche désespérément d’autres personnes ouvertes et sincères dans leurs engagements.

    Hélas, la seule “sincérité” que l’on trouve dans la sphère publique ne concerne que le plan de carrière des “intervenants” qui ne s’expriment que pour améliorer leur statut et garantir leurs revenus fort mal obtenus.

      +69

    Alerter
    • Bibendum // 16.02.2019 à 10h27

      Exactement ! Merci donc aux Natacha P et aux François R de leur courage. Il est fort possible que les névrosés qui gouvernent le monde le viole encore longtemps, mais gardons l’espoir que la vérole les mange et que la gloire rétablira les justes…

        +18

      Alerter
      • marie // 16.02.2019 à 14h01

        Cela ne me semble guère une démarche politique sérieuse que de porter aux nues deux personnes, fussent – elles incontestablement estimables .Je ne connais pas trop Natacha Polony , tout ce que je sais c’est que je suis souvent d’accord avec ses interventions , qui de toute manière amènent une saine réflexion.
        Je connais davantage le parcours de François Ruffin, et j’apprécie particulièrement chez lui une honnêteté qui frôle parfois la naïveté, mais cela inspire à juste titre énormément confiance .
        Ceci dit, je n’oublie pas le collectif qui lui a donné le moyen de s’exprimer et qui le laisse s’exprimer en fonction de sa personnalité.Il y a dans ce collectif selon moi beaucoup de personnes honnêtes, courageuses et méritantes, et c’est leur porter préjudice que d’affirmer que seul François Ruffin mérite notre respect.Je doute fort qu’il soit d’accord avec cela, il est bien trop honnête ,et en fin de compte cela affaiblit le collectif qui le porte

          +13

        Alerter
        • Bibendum // 16.02.2019 à 14h28

          Coucou Marie,
          Outre le fait qu’il soit possible que vous répondiez aussi à RGT auquel moi même je réponds, notez bien que j’ai écris: “AUX Natacha P et AUX François R”. Ce AUX pluriel associé à la seule majuscule de leur patronyme voulait englober toutes les âmes de bonne volonté, connues ou anonymes que je célèbre par ma note finale: “… et que la gloire rétablira les juste…”.

          Précision sur mon commentaire. Il se veut hypocrite. Pour vérifier que sur les crises d’Olivier B, en allant dans le sens de la pente on chope des points. Confirmation faite, par deux fois. Le gentil modo de service aux ordres à supprimé mon com qui était le premier.

          Les crises ne représente rien, pas plus que Marianne, Natacha ou François. Mais Olivier est une référence, j’en suis presque addict dans cette période trouble où les égos névrosés contrôlent tout, tout en corrompant le système.

          En gros je suis d’accord avec vous, la collectivité se porterai mieux sans ses idoles qui souvent se prennent trop au sérieux, mais chaque collectif sacralise ses idoles comme pour pouvoir se sacraliser lui-même. Serait-il tout aussi névrosé que leurs maîtres ? J’en doute plus !

          Ce commentaire sera détruit par une belle personne si sure de sa sublime valeur morale. Hi hi… Démocratie je crie ton nom. Prout, pas Proust.

            +5

          Alerter
          • Fritz // 16.02.2019 à 18h26

            Pas de bol : votre commentaire est toujours là, pour l’édification de tous.

              +4

            Alerter
    • Anonymous // 17.02.2019 à 12h54

      Poliny est moins pire que d autres.
      Et disons qu’ elle reste prudente…
      Surtout pas de position qui fâche.

      La vérité ou pour le moins la mise en perspective des positions demandent une vision politique : Seule la confrontation des contraires permet de se faire une opinion éclairée.

      Poliny laisse entendre qu’ elle est la voie de la raison et de la neutralité journalistique : elle reste corporatiste et elle va à la gamelle comme les autres.

      Qu’ elle en rabatte un peu sur le rôle du “JJJJJJouranliste”.
      Elle est payée pour écrire sur un papier. C est tout.

      Ce qu’ il nous faut c est la diversité politique. Et des supports qui d expression.

      Et je suis autant journaliste qu’elle. Sauf qu’ elle passe dans les médias. C est tout.

        +7

      Alerter
  • Philvar // 16.02.2019 à 10h49

    Je suis lecteur abonné de Marianne. En ce qui concerne les éditoriaux de Polony je leur reproche leur longueur et leur manque de précision ; peut-être par crainte d’une censure ; mais en aucun cas il n’a un côté populaire mais surement élitiste. Finalement il ne sert pas à grand chose sauf à situer ses acheteurs qui ne sont que peu leurs lecteurs sérieux. Dans sa crainte de passer pour une complotiste elle en arrive à déformer la réalité : la police ne serait pas sous contrôle !!!
    Décidément sortir du système est quasi impossible tant il est verrouillé.
    Ceci dit elle représente ce qu’il y a de mieux dans le journalisme actuel. Et seul le site courageux de Causeur lui fait pendant avec un peu de Les Crises qui utilise une autre méthode pour tenter de survivre. Mais pauvres de nous avec un avenir est bien sombre.

      +11

    Alerter
    • Philvar // 16.02.2019 à 11h10

      Je rectifie mes erreurs : les éditoriaux de N.P. manquent surtout de clarté pour leur lecture; moins de mots les éclairciraient; La dernière phrase et meilleure (!) sans le “est”. Mea culpa !

        +2

      Alerter
  • Aparao // 16.02.2019 à 12h26

    Merci à Natacha POLONY, journaliste exemplaire et peut-être un jouer femme politique ?
    Car ce sont des personnalités comme elle dont la France va avoir besoin de reconstruire notre pays !

      +8

    Alerter
    • Aparao // 17.02.2019 à 18h30

      Désolé pour les fautes !
      Peut-être un “jour” femme politique, “pour” reconstruire notre pays…

        +0

      Alerter
  • NeverMore // 16.02.2019 à 21h11

    Hors sujet mais tout a faite d’actualité ; Luke ! Je suis ta mère !

      +1

    Alerter
  • Larousse // 17.02.2019 à 15h26

    Natacha Polony a toutes les qualités d’une journaliste honnête et c’est tellement rare !
    Sur son analyse, c’est tout bon parce que je n’ai pas ses capacités intellectuelles.
    Je pense en tous cas que tel que les choses évoluent, même si le pouvoir actuel s’en sort, ce sera provisoire.
    Le contrat social n’est plus respecté et la résistance passive est en cours face aux violences. Des Gilets jaunes partagent mon idée d’une Grève de la consommation, donc ça avance bien et se confirme la rupture du contrat social.
    Des grèves de la consommation massives, perlées avec des grèves perlées dans des secteurs clés de l’économie (comme la chimie, les constructions mécaniques, l’électronique et pas que le secteur public des transports ou de l’énergie…) seront à même d’abattre le système ou tout simplement pacifiquement de le voir s’effondrer …
    ps. le cours des actions du CAC 40 en 2018 a baissé de 10% (source la Société Générale, bulletin d’information sur les supports dont les Contrats Assurance Vie )- le président E. Macron est en plein débat ? non ?

      +3

    Alerter
  • Ceusette // 20.02.2019 à 15h38

    Lecteur régulier du journal Marianne (sur le site internet et en version papier), le journal m’a paru beaucoup moins incisif après 2012. La faillite du journal n’est donc pas étonnante, et j’espère que Natcha Poligny saura lui redonner un nouveau souffle, ce qui ne me semble pas très bien parti. La force de “Marianne” résidait dans son côté impertinent (mais pertinent sur le fond), mais cela devient de plus en plus difficile en ces temps troublés. La presse française ne va vraiment pas bien (même sur Internet).

      +0

    Alerter
  • Karine // 24.02.2019 à 00h10

    J’aime bien la partie sur les gilets jaunes, ça correspond bien à ce que j’en pense : il faut écouter ce qu’ils ont à dire, et ne pas leur reprocher de ne pas avoir de programme politique! c’est à nos politiques de proposer autre chose.

    Au moins, elle a un peu écouté ce qui se disait sur le terrain.
    Cela fait longtemps que je ne lisais plus Marianne, je vais peut-être essayer de nouveau…

      +0

    Alerter
  • Karine // 24.02.2019 à 00h18

    Ah, enfin une journaliste qui parle de l’extra-territorialité et du scandale de l’ITAR!
    Ou comment nos entreprises sont soumises aux Etats-Unis…

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications