Les Crises Les Crises
27.avril.201727.4.2017 // Les Crises

Pierre-Emmanuel Barré réagit à la Présidentielle – se fait censurer et démissionne !

Merci 45
J'envoie

Dans la série, on vit décidément une belle époque, la réaction au 1er tour de l’humoriste Pierre-Emmanuel Barré :

En fait, cette chronique, comme on le voit, n’a pas pu être diffusée. Le Parisien raconte pourquoi :

Joint par Le Parisien, le comédien annonce qu’il ne compte pas en rester là et qu’il claque la porte de l’émission «La Bande originale», animée par Nagui. «Quand on me demande ne pas faire une chronique, je démissionne, justifie-t-il. Alors, j’ai démissionné. Je n’aime pas être censuré. Là, trente minutes avant ma chronique, ils n’étaient pas d’accord avec l’idée générale. Pourtant, j’ai fait bien pire. Mais tout le monde est tendu en ce moment. Tant pis, ça va me permettre de partir en vacances avant l’heure».

Nagui, animateur et producteur de l’émission, donne une autre version. «Sur le coup, je lui ai simplement dit qu’il n’était pas clair sur l’abstention. Qu’il casse Macron ou Le Pen, ok. Mais qu’il encourage l’abstention, c’est faire le jeu du FN. C’est ma responsabilité de producteur. Mais il a préféré ne pas venir à l’antenne. Après l’émission, je lui ai finalement proposé de faire sa chronique demain (jeudi) sans changer une ligne. Et moi, j’aurais ajouté un mot pour dire d’aller voter. Au lieu de ça, il a préféré le faire sur Internet. Libre à lui».

L’animateur réfute toute censure. «Mais non, ce n’est pas de la censure, surtout par rapport à la vraie censure qui risque d’arriver si Le Pen passe. Je suis sidéré qu’on banalise le fait que le FN soit au premier tour, qu’il n’y ait pas eu de manif. Certains observateurs sont même contents qu’elle ne soit pas arrivée première. Mais on est fous. Ajoutez à cela un long week-end. L’avenir de nos enfants se joue à très peu de choses. Alors, vraiment, encourager l’abstention, ça me parait irresponsable».

On reparlera de la censure demain, restons surtout sur le fond de la chronique aujourd’hui…

Commentaire recommandé

Jetaimalbert // 27.04.2017 à 02h40

C’est bien dans l’esprit du moment.
partout dans la presse mainstream, ils nous emmerdent avec ça, la chasse aux abstentionnistes, en particulier avec JLM, et les insoumis, alors qu’ils ont pas compris que le seul débat qui animent certains c’est de savoir s’il faut voter blanc ou s’abstenir.
voter Lepen, certainement pas, mais voter Macron, jamais.
Pas envie de me dire qu’il a eu ma voix quand il gouvernera par ordonnance, à casser tout ce qui tient encore dans mon pays, pour faire plaisir à ses petits copains du CAC, et aux parvenus de l’UE.

373 réactions et commentaires - Page 2

  • Zagor // 27.04.2017 à 11h13

    Mr Macron a fêté sa victoire aux présidentielles à la Rotonde ce dimanche 23 avril 2017. Il a bien fait !
    Toutes les projections le donnaient très largement vainqueur au second tour face à Marine Le Pen, et ceci bien avant que les médias systèmes ne fassent défiler sur leurs plateaux tv et dans leurs colonnes de journaux quasi tout le spectre de la représentation politique, syndicale, économique et culturelle de notre pays pour nous appeler à voter Mr Macron.
    Pour que ce dernier s’apprête dès cet été à gouverner par ordonnance, le système a besoin de nous pour lui donner crédit.
    L’abstention est la dernière arme qui reste aux citoyens conscients pour faire de ce président, le président le plus mal élu de la Vème République.
    #Sans moi le 7 mai.

      +6

    Alerter
    • Stéphane Grimier // 27.04.2017 à 12h05

      Parfaitement, exactement comme les socialistes quand il a s’agit de s’abstenir activement pour laisser passer le traité de Lisbonne par derrière. Quelle belle leçon de combat !

        +3

      Alerter
    • jim // 27.04.2017 à 12h19

      Je partage votre point de vue. Et l’étends.
      Le devoir d’un citoyen est :
      1.de ne rien faire qui puisse servir à légitimer le système a-démocratique actuel et la caste des politiciens/media, rien j’ai bien dis
      2.de faire « des choses » qui servent à délitigimer ce système a-démocratique actuel et la caste des politiciens/media

      S’abstenir aux « élections » est une partie de ce devoir citoyen.

      Que le président soit le plus mal élu possible, quel qu’il soit, qu’il soit le plus illégitime possible.

      Que l’assemblée nationale soit la plus mal élue possible dans la foulée, qu’elle soit la plus illégitime possible. Ah que la courbe de l’abstention est belle et croissante (https://fr.wikipedia.org/wiki/Abstention_lors_d%27%C3%A9lections_en_France#.C3.89lections_l.C3.A9gislatives), on se prend à rêver d’un taux de 50% des électeurs ayant dit #sansmoi, avec un taux des moins de 35 ans ayant dit #sansmoi égal à 65%, ce qui est réaliste.

        +0

      Alerter
      • Catalina // 28.04.2017 à 00h26

        sauf que en France, le président peut être élu avec 10% et quand au mouvement qui s’ensuivrai…vu comment les gens se sont intéressés à la loi travail, je suis très dubitative. 100 ans de progrès social foulé aux pieds, combien déjà y avait-il de personnes pour s’y opposer ?

          +3

        Alerter
    • raloul // 28.04.2017 à 00h39

      Bonjour !

      Je suis helvète et les subtilités politiques de votre pays m’echappent probablement. Mais franchement vos présidents se moquent royalement d’une participation de 10, 30 ou 90%.
      Techniquement ils ont gagné et sont donc les dirigeants légitimes de votre pays, que vous le vouliez ou non et malgré la beauté des postures morales et intellectuelles. N’oubliez pas que Pédalo 1er a pu gouverner avec une cote de popularité de 10% ou moins, alors bon vu d’ici il semble manquer un immense truc à une large part de vos concitoyens que j’appelerais « principe de réalité ». En toute amitié évidemment, bon courage face à ce choix cornélien…

        +3

      Alerter
      • madake // 29.04.2017 à 15h57

        Nous sortons du quinquennat du président le plus impopulaire de la V°République, au point qu’il a renoncé à se représenter.

        Mais, nous allons élire celui qui a eu au quotidien son oreille pendant 2 ans,
        et qui a activement contribué et mis en oeuvre sa politique économique et à bradé des entreprises publiques rentables, comme le GOPEs nous l’imposent.

        Dois-je parler d’Alsthom, soldé à General Electric par le choix de Macron.
        NB: C’est ce groupe privé, américain, qui va maintenir toutes nos centrales nucléaires vieillissantes.
        La vision de la maintenance de GE a déjà engendré de nombreux clash avec EdF.
        Etonnant, non?

        Croire que Macron ou Le Pen auraient la moindre vergogne à diriger un pays avec une faible représentation, est leur prêter une qualité dont ils sont dépourvus.

        Hélas, s’abstenir de choisir ne va pas nous protéger des conséquences du choix de nos concitoyens.
        Et nous vivrons avec!

        C’est à chacun de voir s’il préfère avoir un remord ou un grand regret.
        Bref être en phase avec ses idées.
        Il y a des situations comme celle-ci, où il n’y a pas de bons choix.

        Mais les législatives peuvent apporter des consolations… non?

        Déjà dit, mais tant que le vote blanc ne sera pas reconnu, comme l’avait proposé un candidat:

        Un con qui vote, aura toujours plus de poids que 1000 intellectuels qui s’abstiennent.

        Je crois que cela résume la situation.

          +0

        Alerter
  • Ber // 27.04.2017 à 11h58

    Bien vu PEB!
    N’est-ce pas là un vrai insoumis?
    Les « biens pensants » ont cette fâcheuse tendance a vouloir faire porter le chapeau aux futurs votes blancs ou aux abstentionnistes…nous ne sommes pas en 2002…cette fois nous l’avons vu venir!
    Alors je pense qu’il ne faut pas oublier le(s) quinquennat(s) passés qui en sont (à mon sens) la première cause. Ils ont joué sur les peurs (terrorisme, crise,…) dont ils sont en plus responsables, et les meilleurs à ce jeu là on les connait…
    Il ne faut pas faire semblant de se réveiller…quelle tristesse…

      +1

    Alerter
  • SanKuKai // 27.04.2017 à 11h59

    Je suis abstentionniste, et la réponse que je me prends le plus souvent par mes amis « pilulle bleue » est: « L’abstension fait le jeu du FN, car l’électorat FN est stable. »
    J’ai plein d’arguments qui me paraissent tous aussi logiques, raisonnés et démontrés empiriquement je trouve, mais ils ne passent pas. Même les arguments exposés dans cette vidéo de PEB ne passent pas.

    Je cherche une phrase courte ou une question ou un slogan qui les amène juste á se poser des questions, mais je ne trouve pas. Je n’y arrive pas.
    Les amis dont je parle sont bac+5, travaillent en IT, sont plutot logiques et rationnels au travail, donc je ne comprends pas.
    J’ai essayé des exemples ou des métaphores de la vie réelles, des petits jeux dans lesquels ils sont toujours perdants, et dans ces exemples ils font les choix les plus rationnels, mais dès qu’on en revient aux élections ça bloque. Se faire avoir ou escroquer devient une situation normale. ça n’a pas de sens.
    Ou alors,c’est peut-etre moi qui ait tout faux.

      +2

    Alerter
    • Alberto // 27.04.2017 à 14h47

      Avec un vote entre deux maux, on est dans la double contrainte : deux contraintes sont incompatibles entre elles, chacune contenant une interdiction de l’autre, ce qui rend la situation a priori insoluble. On se sent obligé de faire un choix, car une troisième injonction interdit le non-choix et tout commentaire sur l’absurdité de la situation. Je ne vois pas d’autre “solution” que de ne pas obéir à cette troisième loi : s’abstenir (de voter) et démonter minutieusement ce piège (théorisé, entre autres, par l’école de Palo Alto). Ou bien blaguer avec l’histoire de la vraie mère juive qui offre une cravate à pois et une à rayures à son fils. Au choix. S’il choisit celle à pois, il est coupable de ne pas aimer le beau cadeau à rayures. Et inversement. De toute façon sa mère lui reprochera de ne pas l’aimer. Encore faut-il être entendu. On ne peut forcer à boire un âne qui n’a pas soif

      http://laboiteame.unblog.fr/double-contrainte-injonction-paradoxale-ecole-de-palo-alto/

        +2

      Alerter
  • Xalas // 27.04.2017 à 11h59

    Je suis avec intérêt vos élections en France (je suis de Suisse romande) et sur se débat sur l’abstention il y a quelques chose qui m’échappe. Quand vous dites abstention, vous n’allez pas voté en faite ? Ou au contraire vous voté mais BLANC ?

    Là ou je m’interroge c’est, es ce vraiment utile ? La politique Française est très particulière car non ouverte à tous (sur le papier oui, mais dans la réalité, monsieur tous le monde n’a aucune chance de devenir sénateur) et donc si 95% de la population ne vote pas. Quelle différence pour le pouvoir ? 5% on voté, 5% qui « s’implique » dans la vie politique et qui décide. les 95% sont des moutons qui n’ont pas d’avis politique.

    Mais dans le cas ou vous votez blanc, là je pense que c’est une vrai preuve et base qui permettrais d’attaquer le résultat de l’élection.

    Se que j’essai de dire c’est que « les absents on toujours tord »
    et que ne pas voté, c’est pas s’opposé au système, c’est faire le jeu des puissants.

      +2

    Alerter
    • SanKuKai // 27.04.2017 à 14h10

      1- Ne pas aller voter ou voter blanc sont 2 formes d’abstention. L’une rejette les candidats mais accepte les regles du jeu.
      l’Autre peut avoir diverses raisons selon les individus, s’étalant entre un désinteret total jusqu’au rejet du « jeu » électoral.

      2- Rien ne permet d’attaquer le résultat de l’élection. Les courbes d’abstentions continuent de progresser, c’est aussi une preuve qu’il y a un probleme. Pourtant les responsables politiques ou les journaux ne se posent pas la question du « pourquoi » et des actions a mettre en place pour changer la tendance.

      3- « ne pas voté, c’est pas s’opposé au système, c’est faire le jeu des puissants. »
      Oui mais Voter, c’est accepter et légitimer ce même système, donc c’est faire le jeu des puissants.

      Ce système est quand même bien fait, non? 🙂

        +4

      Alerter
    • Louis Robert // 27.04.2017 à 20h55

      « … si 95% de la population ne vote pas. Quelle différence pour le pouvoir ? 5% on voté, qui “s’implique” dans la vie politique et qui décide. les 95% sont des moutons qui n’ont pas d’avis politique. »

      ***

      Vos propos sont démentis par le Pouvoir qui s’alarme, faisant voter à tout prix, à partir d' »arguments » fallacieux, voire fantaisistes. Il perçoit la « différence », qui est ABSENCE DE LÉGITIMITÉ! Comment prétendre représenter le peuple lorsque seulement 5% des inscrits ont voté? Quand la seule majorité est abstentionniste? Situation intenable pour tout pouvoir qui se veut démocratique.

      Non, l’abstention très majoritaire ouvre la voie toute grande à la faillite du Pouvoir, à son remplacement et à la transformation radicale des institutions politiques selon la volonté dominante du peuple souverain. Dès lors, ou bien le Pouvoir dégage… ou bien il laisse tomber le masque et devient ouvertement totalitaire. Dans l’un et l’autre cas, il est démasqué et bientôt vaincu.

        +0

      Alerter
  • Josephine // 27.04.2017 à 12h17

    Pour ma part, je pense m’abstenir. Ce qui me sidère tout de même c’est que Macron a annoncé clairement qu’il utiliserait des méthodes anti-démocratiques, les ordonnances, pour gouverner. En outre, avec Hollande et Valls les français ont accepté sans broncher l’état d’urgence permanent, la surveillance de masse, les exécutions sommaires par drones, le muselage des opposants avec intimidation, ls censure… bref des mesures concrètes, appliquées de qqch qui peut sans trop pousser s’appeler fascisme, en tout cas antidémocratique. Par contre un Parti qu’on laisse se présenter à des élections, qui n’a jamais exercé de pouvoir au niveau national, qui a suffisamment police son discours pour que rien n’annonce une orientation fasciste, ce Parti donc ne doit à aucun moment arriver au pouvoir. Cherchez l’erreur! Mes propos n’ont d’objectif que de mettre à jour des incohérences logiques, pas de porter de jugement. Le FN restant pour moi un Parti de néonazis.

      +5

    Alerter
    • Larousse // 27.04.2017 à 22h22

      Parler de « néonazis » pour désigner le FN n’a aucun sens : une grossièreté gratuite. Le FN est composé d’anciens vichystes, pétainistes, nationalistes, anciens d’Occident (très peu en fait maintenant), de catholiques réac, de xénophobes, d’ouvriers et employés déboussolés, déclassés ou menacés de déclassement. Tout cela se situe à l’extrême-droite et plus vraiment pour les « déboussolés…déclassés », mais ça n’en fait pas des « néonazis »… Ce sont des Français qui en ont marre, « radicalisés » dans les solutions et intolérants, excessifs souvent.. En face, les « Européistes » et Mondialistes convaincus. Sur RTL, certains journalistes ont affirmé : « l’Allemagne est inquiète des élections en France et tirera les leçons…Des réformes auront lieu… » A ceux-là: ma réponse : Foutaise !!! L’Allemagne n’en a rien à faire. Elle poussera son avantage à fond ! Même pour la chute finale (de la France d’abord). (ps. comme pour la Yougoslavie !)

        +2

      Alerter
    • Dominiq // 30.04.2017 à 15h01

      Nous nous retrouvons dans un cas typique d’injonction paradoxale.

      Et si tout était déjà prévu ?

      Et si la ploutocratie nous jouait la panique républicaine et l’appel au barrage pour pousser les rebelles au régime soit à s’abstenir, soit à voter fn ?

      Et si les injonctions et critiques à Mélenchon et aux Insoumis avaient pour objectif de désigner l’opposition de gauche après-coup à la fois à la vindicte populaire et à la répression violente ?

      Et si Macron était depuis le début voué à perdre et le pen à gagner dans des élections truquées, afin de nous placer en état de dictature et de guerre civile (voire pire) ?

      En somme, plus besoin d’élections … et le marché (des armes entre autres) en pleine expansion.
      Pour la finance internationale, « mieux vaut Hitler que le Front Populaire », non ?

        +0

      Alerter
  • Stéphane Grimier // 27.04.2017 à 12h20

    Tout est question de point de vue.

    Pour moi l’extrême droite du capital est au pouvoir, et elle présente son candidat avec l’appuie de tous les outils de contrôles, qu’elle possède quasiment tous.

    Elle nous le présente comme le sauveur en lui opposant ce qu’elle qualifie à dessein de diable en personne, responsable de tous les malheurs passés, présents et futurs sur cette planète nous ordonnant de voter pour la démocratie, pour la république.

    Cette situation est ubuesque de part l’insulte qu’elle représente à l’intelligence d’un citoyen.

    J’irai voter sans aucun état d’âme pour faire valoir mon intelligence et ma liberté, contre le candidat du pouvoir qu’ils ont entre leurs mains, sans partage, depuis 40 ans, avec les résultats qu’on connait tous tout en nous crachant au visage.
    Il y en a VRAIMENT MARRE des dictats moralistes de ces fossoyeurs qui nous la font à l’envers systématiquement.

      +5

    Alerter
  • wuwei // 27.04.2017 à 12h22

    En Marche pour voter MEDEF

    https://twitter.com/PierreDeruelle/status/857488919910375424

    Quelqu’un qui ne veut pas faire barrage et devenir « vot’util à ki ? »

    https://twitter.com/RuffinDepute/status/856854011915505665/photo/1?ref_src=twsrc^tfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.politis.fr%2F

    Le 7 mai combien de Mougeons ?

    https://twitter.com/libertaire10/status/857498413541318656/photo/1?ref_src=twsrc^tfw&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.politis.fr%2F

      +1

    Alerter
  • wuwei // 27.04.2017 à 12h33

    Décidément il y a en de moins en moins de gens à vouloir « faire barrage » et être « vot’util à ki ? »

    http://paigepalmer.neowp.fr/2017/04/26/barrage/

      +1

    Alerter
  • TC // 27.04.2017 à 12h45

    Pour moi, les fachos sont ceux qui nous demandent de choisir entre quelqu’un qui s’attaque aux droits des étrangers et un autre qui s’attaque aux droits des travailleurs.

    Je m’abstiendrai donc car le vote blanc n’est pas reconnu pour pouvoir virer les deux candidats.

      +6

    Alerter
    • Stéphane Grimier // 27.04.2017 à 13h34

      « Je m’abstiendrai donc car le vote blanc n’est pas reconnu pour pouvoir virer les deux candidats. »

      Ni l’abstention en fait.

        +0

      Alerter
      • wuwei // 27.04.2017 à 16h29

        Pas tout à fait puisque les blancs, comme les nuls sont comptés dans le chiffre de la participation et cela la médiacratie adore ! D’ailleurs la première chose qu’ils font c’est de donner le chiffre de la participation. Ils en ont rien à foutre du vote blanc tant que celui ci ne peut servir à éliminer ceux dont on ne veut pas.
        De plus dans mon petit bled où tout le monde se connait je ne voudrais surtout pas que quelqu’un puisse penser que je vote pour le fantoche ou la facho.

          +2

        Alerter
        • Stéphane Grimier // 27.04.2017 à 17h55

          Je l’entends bien, mais c’est la petite différence qui ….. ne change rien dans les faits 🙂 mais qui fera plaisir à celui qui cherche à être conforté dans son erreur.

          Car ne vous y trompez pas, ce que vous appelez médiacratie -dont je ne nie pas l’existence- n’existe en fait que pour contrôler le peuple…. pas ceux qui les dirigent, puisqu’ils en sont aux commandes.

          Amoindrir un fait qui les dérange via leur outil médiatique, comme le taux d’abstention, ou les bulletins blancs, est totalement à leur portée. Ils ne se privent d’ailleurs pas user, voire d’en abuser.

            +0

          Alerter
          • TC // 27.04.2017 à 18h52

            « Ni l’abstention en fait. »

            Exact, mais elle a au moins le mérite de ne pas se faire chier à aller voter un dimanche surtout si il fait beau.

              +1

            Alerter
  • rosecestlamort // 27.04.2017 à 12h45

    ce qu’il faut bien comprendre c’est qu’il n’est asbolument pas question du deuxieme tour ici, la campagne de calomnie et d’insultes anti-votants melenchon ne cherche pas à une seconde à les faire voter Macron au second tour (on insulte rarement en boucle les gens qu’on espere convaincre…)

    Non ce qui est en jeu ici c’est bien les LEGISLATIVES, il s’agit encore du sinistre jeu de culpabilité par association (« tu votes pas macron -> tu soutiens le Pen -> t’es un fasciste ») et ainsi esperer tuer dans l’oeuf toute envie de voter à gauche aux legislatives, pour qu’il n’y ait pas le moindre « risque » de cohabitation pour Macron.

      +5

    Alerter
    • P. Peterovich // 27.04.2017 à 22h51

      Rassurez-vous; sauf quelques barons, les candidats FI vont faire de la figuration. C’est le principe du scrutin majoritaire d’empêcher l’émergence d’une alternative.

      Et Macron aura sa majorité, puisque n’étant ni de droite ni de gauche, il prendra tous ceux qui viendront à la soupe…

      Le Medef a déjà tout goupillé, y compris une place de premier ministre pour Laurence Parisot…

        +1

      Alerter
  • Dr Fracasse // 27.04.2017 à 13h08

    Tout humoriste radio qui ne s’est pas fait virer avant deux ans est un jean foutre

      +4

    Alerter
  • Larousse // 27.04.2017 à 13h24

    Légitimité et référendum pour les pleins-pouvoirs à Macron !
    avant l’heure.
    Avis personnel : C’est le sens de tous les appels à voter pour Macron et son programme social-libéral.
    Immédiatement après son investiture, sa stratégie sera de gouverner par ordonnances dans les 6 premiers mois pour faire passer l’essentiel de son programme, quelle que soit sa majorité parlementaire.
    Voilà pourquoi les critiques sont aussi vives à l’égard de la réserve de JLM et maintenant de Martine Aubry. Et ce, alors qu’il est déjà évident qu’au moins la moitié des électeurs de gauche se reporteront sur Macron. Et donc les critiques visent aussi tous les abstentionnistes ou votes nuls de protestation.
    Faire barrage au FN est un slogan pour donner les pleins pouvoirs à Macron; le piège !
    Les Français vont-ils se laisser faire ? Hélas ! Tout semble montrer que oui. Les bruits sur une remontée de MLP sont là pour mobiliser les « apeurés » (zombis catholiques, bobos, et conservateurs modérés…)

      +5

    Alerter
  • Ok // 27.04.2017 à 13h26

    Il avait fait une vidéo sur la France et le Yémen:
    https://m.youtube.com/watch?v=DbMUA1KJMj4

      +1

    Alerter
  • David D // 27.04.2017 à 13h31

    Allez re-2002, la dictature réclame son plébiscite.
    Quel électeur normalement constitué pourrait voter Macron ? Fallait y penser avant d’imposer ce duel, moi je pense.

      +5

    Alerter
  • Redge // 27.04.2017 à 13h37

    Bonjour,

    Au vue de la situation puisque le pouvoir économique, syndical et médiatique sont au mains de libéraux pro mondialisation anti FN, je pense qu’en votant MLP on ne risque pas un IV Reich. Le III Reich était en accord avec les grands de ce monde vu les énormes marchés militaires et industriel de l’Allemagne nazi mais aussi en France vichiste, en Europe occupé et aussi aux USA avec GM propriétaire de OPEL et de la tres haute distinction de Mr FORD par le régime nazi qui fournissait des moteurs d’avion en autre. La lutte de classe devient de plus en plus criante: dans le média on entend parlé que de pauvres et de riche Où sont passé les classes moyennes? Ce qui est très sur c’est que nous sommes marron grillé et que si nous n’exprimons pas quelques choses qui prouve que nous existons encore un peu alors nous seront marron carbonisé. C’est franchement pas idéal je vous l’accorde…..Et si macron ne fait que 50.1% des voix se serait déjà pas mal comme contestation…

      +3

    Alerter
    • Ribouldingue // 27.04.2017 à 20h34

      Le FN est un pure illusion qui permet à chaque fois de conserver les types du genre Macron au pouvoir malgré leur 18% de voix.
      Il y a un moment il faudra quand même prendre la mesure de ce constat.
      Si on veut changer les choses le FN n’est décidément pas la solution, 15 ans à se faire arnaquer ça suffit.

        +0

      Alerter
      • Alfred // 28.04.2017 à 00h18

        C’est sur que si depuis quinze ans vous réagissez toujours au stimuli de la même façon faut pas s’étonner que le résultat soit toujours le même. (Einstein toussa). Pourriez essayer l’autre option un jour pour rigoler.

          +1

        Alerter
  • M.SBLUEBERRY // 27.04.2017 à 13h39

    Voter blanc, s’abstenir ???
    Boire ou conduire, il faut savoir choisir !
    Mon fils de 17 ans vient de mettre enceinte une jeune fille de 16 ans ,
    S’abstenir , un peu tard .
     » voter  » Blanc à cette occasion , je n’ai pas pour vocation de père ce type d’éducation .
    D’ailleurs , je ne l’ai pas prénommé Ponce mais Pierre.
    M.S.BLUEBERRY.

      +0

    Alerter
  • Exeuds // 27.04.2017 à 14h10

    Siderant… que certain soit encore a croire dans l’analogie nazi/FN. Mais ouvrez les yeux!! A lire certains si la mere marine passe on va ouvrir des camps de concentration ou jeter des arabes a la seine^^ c’est aberrant!! Voter pour elle plutot que blanc et s’abstenir permettra de mettre un tel bazar dans l’hexagone que l’ancien regime pourrait etre mis a bas. Mais bon encore faudrait il suffisament de resistant pour ça… ahhh la douceur du canapé, d’une biere et d’un match de foot … tiens jvai aller sur des forums troller un peu car jsuis un SuperResistant anarchiste. Aller bonne aprem et vive le chaos!

      +4

    Alerter
    • Josephine // 28.04.2017 à 15h47

      Les guignols tatoues de croix gammees, les vendeurs de livres négationnistes et autres adorateurs du führer dans l’entourage de la Maribe, une pure vue d’esprit.

        +0

      Alerter
  • Nora // 27.04.2017 à 14h31

    Votez LEPEN pour dire *** ou *** ou ***.
    Votez MACRON pour dire *** ou *** ou ***.
    Votez blanc. Ça veut rien dire.
    A moins que ça soit l inverse.

    Nos Maîtres ont :
    – le pouvoir d’ elir,
    – le monopole de la définition légitime de « la liberté d expression »

    Un 2ème tour? Non, merci.

      +3

    Alerter
  • dupontg // 27.04.2017 à 14h43

    je voterai pour faire barrage aux merdias…
    exactement ce qu’ils voudront dissuader de faire…

      +5

    Alerter
  • Nanker // 27.04.2017 à 15h13

    Honnêtement je suis allé au bout de la vidéo uniquement par respect pour Olivier et son blog.
    Quelle lourdeur… mais que ce comique se rassure il sera embauché dès la rentrée par l’équipe de la très « drôle » Charline Vanhoenacker (toujours sur « Inter »).

    C’est le même genre de pseudo-humour.

      +3

    Alerter
  • djodan // 27.04.2017 à 15h34

    Une mauvaise manoeuvre hier car je ne vois pas mon commentaire? Sans doute car il n’y avait rien de plus ou moins engagé que ce qu’il y a ci-dessus.
    Gros problème de conscience en effet pour ce 2e tour. Ou le candidat de la finance qui va continuer le programme de ses prédécesseurs ou le risque extrémiste quoique qu’en disent certains. Car lors de différentes réunions, des témoignages sont très nombreux pour dire que les livres présentés ne parlent pas de Martine mais ont une très forte connotation et que les paroles et gestes du bras se libèrent. D’anciens élus FN qui ont démissionné, décrivent le vrai visage de ce parti. Et ils sont nombreux ceux qui piaffent d’impatience pour imposer leur loi et là, ça fait peur. Les gens qui ont voté Mélenchon au 1er tour et qui s’apprêtent à voter FN, ont-ils conscience du risque qu’ils prennent?

      +0

    Alerter
    • Alfred // 27.04.2017 à 21h59

      Tout ce que vous dites sur le FN est vrai. Mais vous même avez vous pleinement conscience du risque que vous prenez à laisser les pleins pouvoirs au candidat du MEDEF? Etes vous en CDI? Avez vous connu le chômage ? Continuez vous à suivre la situation en Grèce ? On a l’impression que vous n’êtes focalisé que sur une partie du problème.

        +3

      Alerter
  • sainsaulieu gerard // 27.04.2017 à 15h49

    Si c’est Lepen, j’aurai peur tout le temps.
    Si c’est Macron , je pleurerai souvent.
    Dans les deux cas ma vie ne changera pas beaucoup. J’ai plus de 80 ans.
    Il faut se battre pour les prochaines élections.
    Aujourd’hui je préfère les larmes à l’angoisse.

      +1

    Alerter
  • Gonzo // 27.04.2017 à 16h06

    Beaucoup idéalise le vote blanc, c’est assez surprenant de voir une aussi vaste confusion.

    Pour faire simple, clair, et si je me trompe par humanité corrigez moi.
    Le Vote Blanc, n’est pas une expression, mais il est maintenant comptabilisé a part.

    Pourquoi?
    Cela part du principe ou l’on cherche a dissocié, la protestation, l’abstention, et le ne ce prononce pas ou le ne me convient pas.

    Dans quel contexte?
    La « LOI n° 2014-172 du 21 février 2014 visant à reconnaître le vote blanc aux élections », vise essentiellement le territoire, et non l’état. Dans le cadre d’une élection présidentiel il n’a aucun sens, et d’ailleurs, cette disposition n’était même pas prévu pour cette élection.

    Ce comptage sert au fin de statistique, qui permet d’identifier les personnes qui ne se retrouvent pas dans les différents programme, où parti. Et permettre ainsi d’identifier une nouvelle offre politique, mais bien entendu au prochaine élection.

    Voilà pourquoi le vote blanc a un status particulier, mais en aucun cas n’est une expression.

      +1

    Alerter
    • PAUL // 27.04.2017 à 23h15

      ABSTENTION = Refus de s’exprimer = Vive les légumineux
      VOTE BLANC = Le vide enveloppé = Force motrice des polis tiques
      VOTE NUL = Oxymore estampillé conseil constipationnel
      ———————
      VOTE LIBRE =
      Libre expression citoyenne de ne pas choisir un candidat (e) cela avec un bulletin approprié lequel serait compté de plein droit comme vote exprimé . Ce qui à l’heure actuelle n’est pas le cas , merci à nos merveilleux textes du code électoral qui sournoisement abolissent de manière anticonstitutionnelle le droit fondamental et inaliénable de la liberté d’expression de millions de gens .

      L’Égalité, la Liberté ,ne sont que concepts , que les coupes jarrets qui n’en ont pas besoin nous jette au visage comme le contenu de leur pot de chambre .

      Une petite QPC * à nos bienveillants singes ?……………
      * question prioritaire de constitutionnalité .

        +18

      Alerter
  • Florent L // 27.04.2017 à 16h39

    Amusant comme la réalité se heurte aux idées des reçues des journalistes. Il semble que les gens qui s’abstiennent le font en grande majorité pour une raison politique (refus de l’institution du vote ou des candidats présentés) de même que les votes blancs, alors que ce sont les votants qui me paraissent maintenant dépolitisés, votant par fidélité pour une famille politique qui les a trahit depuis longtemps – à l’exception des votants FN, puisqu’ils n’ont jamais eu le pouvoir ce qui se traduit d’ailleurs par une moindre abstention différentielle.

    Bref je note le débat animé qui rejoint ma propre réflexion, à savoir faut il voter FN, blanc ou s’abstenir ?
    Voter FN permettrait de délégitimer assez efficacement Macron, voire de la faire élire ce qui aurait des conséquences à mon avis similaires à l’élection de Macron, sous un vernis « laïc ». Si elle était élue, cela aurait peut être l’avantage de détourner ultérieurement une partie de ses électeurs devant son incapacité à réformer le pays, la droite ne peut pas être une alternative à la droite.
    Concernant le vote blanc et l’abstention, je pense qu’il faut penser vote utile, ou plutôt non vote utile. Alors oui le vote blanc « pourrait » signifier quelque chose mais de facto il n’est pas différent de l’abstention, donc autant rejoindre les rangs des abstentionnistes et écraser leur médiocrité de notre mépris.

      +2

    Alerter
  • Xavier // 27.04.2017 à 17h32

    La liberté de la presse version Macron :
    – Pierre Emmanuel Barré interdit d’antenne,
    – RT interdit d’accréditation pour la campagne de Macron,

    Mais attention aux danger fasciste avec le FN !

    À la fin, ceux qui ne veulent pas voir ne verront jamais rien, enfin temps que leur intérêt personnel ne sera pas touché…

    On a bien affaire à l’obligation de se soumettre aux dominants, un comble quand ceux qui appellent à cela se disent de gauche !

      +7

    Alerter
  • BA // 27.04.2017 à 18h28

    En France, qu’est-ce que la nouvelle aristocratie ?

    Réponse :

    C’est la caste formée par les hommes politiques européistes, les grandes banques françaises, les grands patrons, les journalistes de la presse papier, les journalistes de la radio … et bien sûr les journalistes de la télévision.

    Cette solidarité entre les membres de la nouvelle aristocratie se dévoile parfois, involontairement, devant les caméras de télévision.

    Dernier exemple en date :

    La journaliste Ruth Elkrief fait un check passionnel avec Emmanuel Macron sur BFM TV.

    Une « rapide poignée de main » : le soir qui suit son intervention à l’usine de Whirlpool d’Arras, le mercredi 26 avril 2016, Emmanuel Macron tenait un meeting dans la ville même.

    Surpris par le direct, Emmanuel Macron prend discrètement mais affectivement la main de Ruth Elkrief alors qu’il passe près des caméras.

    https://www.youtube.com/watch?v=6MkgJ9AJjVA

      +3

    Alerter
    • Gonzo // 27.04.2017 à 18h44

      et face a la question, il va falloir qu’il soit précis dans les propositions.
      elle repond, Oui mais ……..

      soit c’est oui, soit c’est non, « oui mais » ca n’existe pas ou alors au resto huit mets

        +0

      Alerter
  • Un_passant // 27.04.2017 à 19h05

    Ce qui me navre, c’est que les gens ne réalisent pas que Macron c’est tout à la fois :
    un banquier qui (en apparence) à lâché la « banque »
    un ps qui (en apparence) a lâché le ps
    du marketing
    un représentant, dans de nombreux aspects, de l’oligarchie financière en tant que système, celui-là qui est, à travers les différents épisodes de dérégulation, le responsable N°1 de toutes les crises depuis 1973
    est manifestement pour le tout marchand, la dissolution des Etats, des nations et des cultures
    veut ponctionner les retraités au profit du financement de l’immigration
    est la démonstration du système LRPS (ex UMPS)

    Oh sous certains aspects, ça sonne joli ( un peu comme le retour de la souveraineté défendu par MLP – dont je doute que ce soit applicable, on importe tellement -trop–) mais les conséquences, ce seront les mêmes que les quarante années écoulées.

    Ça va être drôle les présidentielles de 2022 (sauf à ce que la guerre nucléaire qui nous pend au nez finisse par éclater).

      +0

    Alerter
  • Laurent // 27.04.2017 à 19h32

    Excusez ce hors-sujet. Je constate que je ne suis pas le seul à utiliser le pseudo Laurent dans ces commentaires .
    Autre Laurent que je salue bien amicalement par ailleurs.
    Mais serait-il possible d’y remédier ?

      +0

    Alerter
    • Guillaume // 28.04.2017 à 00h17

      Tout a fait: changez de Prenom 🙂
      Ou alors de pseudo, c’est surement plus simple

        +2

      Alerter
  • Ribouldingue // 27.04.2017 à 20h29

    Bravo à monsieur Barré pour son courage et son gout de la liberté.

      +1

    Alerter
  • Suzanne // 27.04.2017 à 21h08

    Hors sujet ou presque, mais qu’en est-il du fait que Laurence Parisot pourrait être pressentie comme premier ministre?

      +0

    Alerter
  • Catalina // 27.04.2017 à 21h20

    SECOND TÉMOIGNAGE EN 24H CONCERNANT LES RADIATIONS DE MASSES SUR LES LISTES ÉLECTORALES ET CECI SANS JUSTIFICATIONS VALABLES !

    https://www.youtube.com/watch?v=9vLuaGD5o_s

      +0

    Alerter
    • fanfan // 28.04.2017 à 10h22

      SCRUTIN du 1er tour: Radiations, irrégularités, bugs, les témoignages s’accumulent…
      https://blogs.mediapart.fr/patoudel/blog/270417/scrutin-du-1er-tour-radiations-irregularites-bugs-les-temoignages-s-accumulent
      Des inscriptions non prises en compte suite à des bugs sur le site gouvernemental qui n’avait pas assuré la transmission aux mairies.
      Des radiations sans notifications : 15 0000 personnes à Strasbourg, 5 000 au Havre, 81 305 pour le Val-de-Marne, etc. « Purges » des listes afin de faire baisser le taux d’abstention ?
      Un demi-million d’électeurs ont été inscrites sur deux listes différentes et ont reçu deux cartes électorales ; aucune mesure supplémentaire n’a été prise pour vérifier le vote unique de chacun.
      Une élection rendue difficile ou impossible en dehors des frontières.
      Plusieurs pétitions ont été lancées spontanément par les citoyens. Des recours difficiles à mettre en œuvre par les candidats dans le délai de 48 heures devant le Conseil constitutionnel ou par les électeurs au tribunal d’instance puisque rejetés (à Strasbourg).

        +0

      Alerter
  • amha // 27.04.2017 à 22h18

    le taux de participation est le premier chiffre qui est estimé et commenté très tôt dans la soirée électorale.
    il a ainsi une visibilité que le vote blanc n’a pas.
    ce vote blanc est globalement peu analysé/relayé par les médias
    l’abstention découle « naturellement » du taux de participation
    avec un vote blanc élevé, le candidat élu fera prévaloir le plébisciste qu’aura suscité sa personne/son programme malgré son beau discours « je sais pourquoi et comment j’ai été élu » prononcé à 20h30!
    je comprends que « blanc » c’est dire « ni l’un, ni l’autre, mais je me déplace pour le faire savoir » (mais concrètement, il n’y a que celui qui se déplace qui est dupe quand à la « réception du message envoyé »)
    alors que l’abstention peut être pris comme du « désintérêt profond, primaire et non constructif » mais il aura l’avantage d’avoir une certaine visibilité
    -A situation exceptionnelle, comportement et décision exceptionnel-
    une abstention haute donnera une légitimité d’autant plus basse au candidat élu
    on aura toujours la possibilité de rappeler régulièrement au vainqueur sa représentativité de l’éléctorat.
    je m’effrais de voir pas mal de médias fiables relayer des faits « troublants », je m’étonne aussi de voir le site investigaction en « blackout » depuis son papier sur « le coup d’état »

      +1

    Alerter
  • Dissonance // 28.04.2017 à 02h41

    Personne pour dire que sa chronique n’était juste pas drôle, ce qui est plutôt ennuyeux quand on se présente comme un humoriste, et qu’on pourrait même aller jusqu’à dire que c’est une faute professionnelle?

    Ce qui est drôle en revanche, c’est que Nagui lui-même n’ait pas songé à cette très simple explication et ait préféré attaquer directement sur celle de la prise de position par rapport à l’abstention, mais il est vrai qu’une telle question aurait peut-être conduit à évaluer la drôlerie des chroniqueurs de France Inter ces dernières années, question susceptible de faire de sacrés dégâts collatéraux tant la médiocrité semble avoir été érigée en norme sur cette station depuis longtemps déjà.

      +1

    Alerter
  • Eboetie // 28.04.2017 à 08h42

    Nagui indique que si le FN passe, ce sera la vraie censure… A mon sens, c’est lui qui fait le jeu du FN en disant des sottises et en obligeant les gens moins condescendants et plus objectifs à défendre le FN contre ce genre d’arguments qui ne font ni avancer les choses ni encourager le débat d’idées de fond et le contenu exact des programmes. Ou se trouve la censure dans le programme du FN ?

      +1

    Alerter
  • damien // 28.04.2017 à 09h06

    abstention = bêtise, cela avancera a rien.
    Voter LE PEN = pays bloqué pendant 5 ans et la france perdra encore du terrain sur l’UE et le monde.
    voter MACRON = pas le choix, si on veut survivre face aux autres Economies. On vit dans notre bulle mais il faut pas oublier que le monde est en guerre économique.
    perso j ‘ai voté HAMON car je crois au revenu universelle qui est une solution face à la nouvelle économie numérique et compagnie….

      +0

    Alerter
  • reneegate // 28.04.2017 à 09h35

    Comme si en ne votant pas nous nous affranchissions de toute responsabilité sur ce qui adviendra. Ne pas voter c’est voter Macron et c’est le sens de l’intervention de Nagui. Le problème est que Macron peut être tout et son contraire, il nous a prouvé son incompétence (bus et transport, loi dite El Komri etc…) mais aussi sa friabilité, son adoration du veau d’or (le marché dérégulé) et son atlantisme. Si il perd pied notre destin sera funeste et mon bulletin nul ne méritera pas d’autre terme. Nous devrons donc voter en notre âme et conscience, affranchis de cette bonne conscience médiatique. Mon objectif personnel sera de gripper ce système délétère et meurtrier qui nous mène à plus de guerres et plus de misère. Le monde de Macron pour l’ouvrier de Whirpool c’est l’enfer et pole emploi. De plus si Macron est président les législatives seront à son avantage pour forcer les dernières portes vers le monde ultra libéral. Si Lepen est élue les partis qui prônent l’indépendance de la France seront renforcés. Politiquement il n’y a pas photo, humainement ……. N’est pas politique qui veut 😉

      +0

    Alerter
  • gloopy // 28.04.2017 à 20h24

    Voilà on y est, de retour en 2002 ! Rien à changer. Continuons comme cela. Concernant le FN… si le FN est une menace raciste, fasciste contre la république, il faut l’interdire !

    J’irai voter au second tour comme au premier, pour le camp des patriotes.

      +0

    Alerter
  • Fulub // 28.04.2017 à 22h28

    J’aimerais bien que l’on me démontre mathématiquement comment l’abstention serait susceptible de faire le jeu du FN.
    Il me semble en effet, que s’agissant d’un « non vote » l’abstention défavorise tous les candidats au lieu d’en favoriser un par rapport à l’autre.
    Si quelqu’un a une démonstration, je suis preneur.

      +1

    Alerter
  • Tuff // 01.05.2017 à 01h05

    Très belle chronique où tout est résumé ! pareil je ne souhaite « baiser » avec aucun des deux, qui sont tout aussi répugnants pour moi !
    Au final on aura dans les 2 cas un pays ingouvernable car pas de majorité législative claire.
    La seule différence c’est que dans le cas Macron, on aura des soulèvements sociaux aux premières réformes douloureuses et dans le cas Le Pen, on aura des soulèvements géographiques (banlieues) ou pire, ethniques (même si je n’aime pas ce terme) !
    En bref on est vraiment bien à la solde des américains aujourd’hui avec un pays tellement fragilisé qu’au moindre écart du président, on soufflera sur les braises pour attiser les divisions et ce qui peut suivre.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications