Voilà c’est enfin arrivé, les résultats du premier tour sont tombés.

Résultats quasi-définitifs

Projections pour le 2e tour

Ils sont assez prévisibles, mais ils n’en restent pas moins décevants pour beaucoup d’entre vous, j’imagine.

Vous attendez sans doute de ma part un commentaire, mais je ne suis pas certain qu’il y ait grand chose à rajouter, les différents articles partagés sur ce blog ont déjà proposé le début d’une analyse des enjeux et des conséquences de cette montée Macron-Le Pen. J’aurai tout de même l’occasion de m’exprimer sur le sujet un peu plus tard (notamment dans le prochain déjeuner des Éconoclastes qui arrive très vite).

Mais ce soir, comme je fais de toute manière partie depuis un moment des désillusionnés de la politique, je vous propose de me remplacer, et de prendre la parole à ma place dans les commentaires, pour donner votre ressenti, votre analyse, votre opinion sur la situation.

Je pense que ce sera beaucoup plus intéressant, et pour l’heure je suis aussi curieux de connaître votre point de vue. 🙂

J’essaierai de reprendre ici des commentaires les plus représentatifs.

Bon courage à tous les déçus, et je ne doute pas que nous allons encore avoir du boulot sur ce blog pour les 5 ans à venir – et je compte donc sur vous…

 

792 réponses à Commentez le premier tour des élections !

Commentaires recommandés

PaleFace Le 23 avril 2017 à 23h32

Je m’y attendais plus ou moins, mais c’est néanmoins incroyable à voir.
Un an de matraquage médiatique peut donc bel et bien conditionner l’esprit des gens.
C’est juste sidérant.

Je suis sidéré.

Je ne sais pas où nous serons au bout de ces 5 ans.
Ou plutôt si et ça me déprime d’avance.

Nous serons là Olivier.
Le verni continuera à craquer.
Les esprits se réveilleront proportionnellement aux déceptions prévisibles des fans d’aujourd’hui.

Ce pantin n’apportera rien à aucun d’entre-nous.
Mais peut-être faut-il en passer par là…

  1. Manu Le 23 avril 2017 à 23h25
    Afficher/Masquer

    La lutte contre le système établi va demander un véritable plan de bataille et une alliance de toutes les bonnes volontés si on veut qu’elle soit un jour victorieuse …


    • Grub Le 24 avril 2017 à 01h27
      Afficher/Masquer

      Déjà en arrêtant de traiter plus de 20% de la population de fasciste.


      • Téhèf Le 24 avril 2017 à 08h15
        Afficher/Masquer

        J’imagine que vous faites allusion aux électeurs du FN ?

        Ils viennent d’assurer la victoire de Macron, on va avoir un “front républicain” et la réplique de 2002. Espérons qu’après leur défaite, ils ne se disent pas “ça sera pour la prochaine”, comme en 2012, en 2007, en 2002…

        De son côté Mélencon à bien tiré à gauche.

        Ces deux partis sont là pour diviser les Français et laisser la voie libre au candidat de l’oligarchie.


        • steph Le 24 avril 2017 à 09h15
          Afficher/Masquer

          Si Hamon s’était retiré on en serait pas là ! Je ne le comprends pas surtout qu’il a dit qu’il appelerait à voter Mélenchon au second tour. Etre né sous le signe de l’hexagone,…..


          • atomiq_49 Le 24 avril 2017 à 11h08
            Afficher/Masquer

            Je suis à cent lieux de défendre Hamon, mais s’il avait retiré sa candidature au profit de Mélenchon :
            – il perdait le remboursement des frais de campagne du PS : le pression a du être énorme sur lui du coté des éléphants de Solférino,
            – il a peut-être pensé aussi à la suite de sa carrière politique … une capitulation en rase campagne n’est pas la meilleure solution pour perdurer, même de façon calamiteuse …
            – Les reports de voix sur Mélenchon étaient loin d’être assurés si l’on en croit les tableaux ci-dessous : ça aurait été (à la louche …) du 60% pour Macron et 40% pour Mélenchon.


            • Arnaud Le 24 avril 2017 à 12h17
              Afficher/Masquer

              Mais 40% de report, allez, disons même 35% seulement, des voix d’Hamon se retirant vers Mélenchon, ce sont 700 à 800 000 suffrages… et ça place Mélenchon devant Le Pen, donc second tour…

              Néanmoins, vous avez parfaitement raison : d’un point de vue d’appareil, il eut fallu que ce soit une alliance effectuée il y a longtemps déjà, (à une époque où les “sondages” rectifiés donnaient Hamon à 14/15 et Mélenchon à 11/12, donc impossible) et qui aurait fusionné les comptes de campagnes des deux candidats… ce qui n’était pas possible. (Certains malins, insiders ou petite mains d’instituts de sondages avaient fait fuiter tout de même les données brutes de ces sondages, AVANT correction donc, et ces données indiquaient Mélenchon plutôt à 15 et Hamon plutôt à 10 il y 5 semaines… mais bon, on n’en est plus là).


            • jackson Le 24 avril 2017 à 13h19
              Afficher/Masquer

              et que fais tu de l’argent ramassé par le P”s” pendant la primaire !


            • Yves Falck Le 24 avril 2017 à 13h44
              Afficher/Masquer

              Cela montre surtout que vous ne savez pas lire un tableau. 50% avait apparemment Mélenchon comme second choix et 35% Macron. Par contre l’argument sur le remboursement des frais de campagne est recevable et montre surtout que nous avons “la meilleure démocratie que le fric puisse acheter” (l’original est américain “the best democracy money can buy”)


            • fanfan Le 24 avril 2017 à 14h19
              Afficher/Masquer

              Idée en dernier recours de Patrick et Aliane Hoffman : exiger une expertise médicale pour Macron et Lepen.
              Un IRM sous contrôle d’huissier avec des neurologues comme par exemple les professeurs Adrian Raine (‘The Anatomy of Violence’), Eben Alexander…
              https://www.youtube.com/watch?v=Ejw0-NTB9dA


            • Silk Le 25 avril 2017 à 00h02
              Afficher/Masquer

              Il est indiqué 50% de report sur Mélenchon dans le tableau, 35% vers Macron. Ainsi ca aurait 3% de plus pour Mélenchon qui passait 2ème devant Le Pen
              Le PS a fait le choix d’avoir Macron comme président que tenter un président de gauche.
              Les raisons évoquées sont claires : remboursement des frais de campagne et carrières personnelles d’apparatchik du PS.
              Et pourtant en se désistant, Hamon aurait gagné en prestige, montrant à tous la trahison des cadres du PS et redorant le blason des restants qui ont fait campagne pour Hamon, et ainsi il aurait pu sauver son parti et reprendre la main.
              En ne faisant rien, sauf tirer sur Mélenchon durant tout le dernier mois (cf ses diverses déclarations ou même son entretien à Mediapart avant les élections), il a continué la trahison du PS qui va opérer sa transition vers Macron.
              Et surtout il a perdu sa tentative de mettre la main sur le PS suite à la primaire.
              Maintenant on lui dira que les 1.2 million de votant pour lui n’étaient pas socialistes (ce qui est vrai) et qu’il a fait à peine plus de 6%.


          • Cédric Le 24 avril 2017 à 18h59
            Afficher/Masquer

            Hamon était complice. Peut-etre pas au tout début, mais quand il a commencé a chuter gravement vers les 10%, ils ont fait clairement en sorte qu’il ne se retire pas, sinon Mélenchon passait …

            son rapide appel à voter Macron me l’a confirmé “je suis responsable, votez Macron, allez, salut hein !”


            • Ardechois Le 26 avril 2017 à 18h10
              Afficher/Masquer

              Il est évident que ni l’un ni l’autre ne pouvait se désister au profit d’un autre…Hollande avait bien préparé le coup avec Valls:ils ont tout fait pour couper la gauche: la loi travail est un exemple :en plus de satisfaire Merkel ,elle avait l’avantage de rendre les Gauches irréconciliables…et de se tourner vers un soi-disant centrisme genre 4e République..Par contre le piège aujourd’hui se retourne contre les piégeurs:il est impossible à quelqu’un de gauche d’admettre la destruction du code du travail donc de voter Macron…Remarquez que Valls le comploteur réclame déjà sa part du gâteau ,avant que Macron ne soit élu …Conclusion,selon vos opinions votez blanc ou autre mais surtout pas Macron!!!!


          • Bernie Le 25 avril 2017 à 00h22
            Afficher/Masquer

            Melenchon a le même programme que Macron. Macron-lepen ou melenchon-lepen c’est kif kif bourricot.
            Le même programme.


            • Hélène Lacheret Le 25 avril 2017 à 13h17
              Afficher/Masquer

              Alors là, pas vraiment ! Mais sans doute ne l’avez-vous pas lu ?


            • Moussars Le 25 avril 2017 à 18h39
              Afficher/Masquer

              Si ce n’est pas une vanne débile et puérile, c’est quoi ?!


          • Ni l'un ni l'autre Le 25 avril 2017 à 12h45
            Afficher/Masquer

            Uniquement pour l’argent, il faut rembourser les frais de la campagne. Et il a eu chaud, pas loin des 5%… Le ps est mort et les Lr aussi.


          • Chantal Le 26 avril 2017 à 21h27
            Afficher/Masquer

            Ca date de 2012, mais………. !

            “Pour Hollande, il faudrait que cette situation ne change pas. Contenir Mélenchon, c’est la mission que se sont donnée les plus à gauche des socialistes. «On lui assure un flanc gauche qui évite que certains électeurs se tournent vers Mélenchon», assure Benoît Hamon.”
            http://www.lefigaro.fr/politique/2012/01/20/01002-20120120ARTFIG00358-le-ps-place-la-gauche-de-la-gauche-sous-surveillance.php


        • Alfred Le 24 avril 2017 à 09h49
          Afficher/Masquer

          Vous nous la faites un peu à l’envers là…


        • steph Le 24 avril 2017 à 10h08
          Afficher/Masquer

          Jetons un coup d oeil aux performances bancaires ce matin sur boursorama pour ceux qui n’avaient pas encore compris : http://www.boursorama.com/bourse/actions/palmares/


          • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 10h37
            Afficher/Masquer

            Ah c’est au top,et la Whermacht politique d’outre Rhin et ses alliés junckeriens ne tarissent pas de compliments et de voeux de bonheur. Merkel est aux anges,Schultz jubile,Gabriel ne se tient plus, c’est un quasi orgasme politique outre rhin…Ach,zes franzais,on fa pouffoir gondinuer à les gontroler drankille…c’est affligeant cette joie germanique…cinq ans de Macron sans opposition et la France deviendra un quasi Land germanique,qu’on se le dise!


            • Walty Le 24 avril 2017 à 13h51
              Afficher/Masquer

              Je pensais vraiment que les Français avaient enfin compris au bout de sept fois,hélas c’est la fin de mon beau pays…
              Je vais faire au mieux pour parer à l’effondrement
              MERCI à tous les résistants


            • Larousse Le 24 avril 2017 à 15h50
              Afficher/Masquer

              Il y a plus d’un an j’ai fait un commentaire parlant de “tendance socialo-vichyste” dans l’air sous la gouvernance du président Francois Hollande. Mais la modération a censuré (elle avait d’ailleurs peut-être raison – comparaison n’est pas raison). Votre propos fait dire quand même que vous accusez “un chouia” (selon les termes Mélenchon ) “les médiacrates et les oligarques” représentés par Macron de “kollaborazione” ! avec Berlin
              “Séaance teueunante !” comme le dit Thierry Lhermite dans “Papy fait de la Résistance” .
              Je crois que je vais me remettre ce film pour stopper mon blues total !


            • Booster Le 24 avril 2017 à 16h47
              Afficher/Masquer

              Les français de Munich ont voté à plus de 59% pour Macron. Ils aiment leur pays.


        • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 10h12
          Afficher/Masquer

          Alors vous,rien ne vous fera bouger!Alors comme çà si Macron est au deuxième tour,c’est à cause de Mélenchon et de Le Pen! Waw… mais mon bon monsieur,si ce stroufouniou de Hamon avait su prendre la seule décision qui s’impose,celle de se retirer,le deuxième tour eut été Mélenchon/ Macron,probablement…et çà aurait eu une sacrée gueule. le soi disant frondeur Hamon a été,et à mon avis très eyes wide open,l’instrument de Hollande pour éliminer Mélenchon et faire arriver Macron vs Le Pen,avec l’élection dans un fauteuil de Macron,bébé Hollande et Brigitte,à l’Elysée..Hamon a été soit l’idiot utile de cette stratégie(ce que je ne crois pas),soit le vrai complice des manoeuvres hollandiennes,ce que je pense vraiment.J’en arrive à appeler de mes voeux une élection de Le Pen à 50,01%,et une “chambre” ingouvernable,ou totalement opposée… le coup du “front républicain “,cette invention diabolique de Mitterrand, va encore marcher cette fois ci,selon toute évidence,et la politique, en général,à la quelle je crois encore et toujours, va disparaître ou presque.Hamon? Pour moi,un véritable Judas!


          • atomiq_49 Le 24 avril 2017 à 11h32
            Afficher/Masquer

            Je pense comme vous, christian gedeon :
            Une Le Pen à 50,01% au second tour aurait pour conséquences :
            – de créer une situation ingérable à court terme, aussi bien au niveau de la France qu’au niveau de l’UE,
            – de récupérer une majorité de “frontistes” contestataires qui n’ont aucunement une mentalité d’extrême droite,
            – de régler le problème crapoteux de la famille Le Pen une bonne fois pour toute,
            – … et dans le cas extrêmement improbable où Le Pen s’avérait une présidente hors pair, … hé bien tant mieux pour nous !


          • Fburg Le 24 avril 2017 à 21h08
            Afficher/Masquer

            Là, je vous suis.
            J’avoue ètre de plus en plus exaspéré par cette maxime simpliste: FN= peste brune. On a trop lu le Monde?
            Je ne dis pas que c’est le parti de rève, simplement, ils représentent quelque chose, des gens, et un programme qu’il faut décrypter froidement, car en face, on a un cauchemard en mode turbo.
            Epelboin dans une conférence décrypte le sujet ds une conférence, à (re)voir:
            son sujet; la peste Orwell (UMPS) ou le choléra FN (neutralité du Net, liberté d’expression)
            On a donc le choix!
            https://www.youtube.com/watch?v=97Ub9Gb4PfI
            Vu passer également un comparatif des programmes entre EM et FN sur le figaro. A prendre avec recul;
            http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/04/24/20002-20170424ARTFIG00015-macron-le-pen-le-choc-des-programmes-economiques.php


          • anne jordan Le 26 avril 2017 à 16h15
            Afficher/Masquer

            @christian gédéon , vous avez vu juste !
            mais il n’est pas sûr que les Français qui ont voté comme des ” moutons rothschild ” ( vous avez du voir ce dessin ) aient l’esprit assez stratégique pour voter Le Pen au 2 e tour , puis ” tout sauf FN “aux législatives , de manière à provoquer le chaos , que ce pays de décérébrés mérite !
            de nombreux textes – privés – circulent dans ce sens et Sun Tzu a bien des adeptes !
            Je puis vous assurer que le France Insoumise n’est pas prêt de se coucher .


        • Horzabky Le 24 avril 2017 à 11h16
          Afficher/Masquer

          C’est l’oligarchie qui divise les Français, avec un faux clivage droite-gauche, qui cache le fait que Fillon et Macron, c’est le même programme économique et social, et la même politique pro-UE, donc le même alignement euro-atlantiste.

          Entre Macron et Fillon, il y a quelques différences : sur l’immigration, sur l’islamisme, sur la politique étrangère. Mais quand on y regarde de près, ce ne sont que des nuances, puisque tous les deux ont fait allégeance à Angela Merkel :
          http://www.europe1.fr/politique/presidentielle-francois-fillon-assure-que-le-coeur-de-merkel-penche-en-sa-faveur-3001856

          Ces nuances n’auraient surement pas résisté à un coup de téléphone de Merkel ou de Juncker.


        • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 18h35
          Afficher/Masquer

          Je crois bien que vous êtes à côté de la plaque,et votre mépris des électeurs du FN “qui ont assuré la victoire de Macron” montre bien à quel point vous refusez à 22% des français la moindre once de légitimité… alors que pet s fait 6% et pschiiit en même temps.Le problème des gens qui raisonnent comme vous c’est la collection d’oeuillères qu’ils se trimballent,parce qu’il n ‘y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Tout additionné,50% des français ont voté contre… l’ultralibéralisme,marque de fabrique de l’umps,contre la visqueuse ue exact contraire de l’Europe des peuples,contre le vol de leurs emplois travers les délocalisations,contre le regard apitoyé sur tout ce qui ne vit pas dans une métropole régionale ou à Paris,et j’en passe. Et vous vous permettez d’accuser le FN d’avoir fait le lit de Macron?!C’est une plaisanterie complète…vous savez,avec des opinions comme la votre ,nous allons droit au chaos. Un jour,le peuple se venge quand on le méprise trop.


          • Bernie Le 25 avril 2017 à 00h27
            Afficher/Masquer

            30 ans que j’entends cette rengaine. Quand allez vous comprendre que le vote FN ne sert à rien sauf au système en place.


            • Kajiman Le 26 avril 2017 à 03h08
              Afficher/Masquer

              C’est malheureusement vrai. Merci de l’avoir exprimé clairement. Réagissez les gens!


            • Kajiman Le 26 avril 2017 à 03h21
              Afficher/Masquer

              Je répondais à Bernie! Marre de cette manipulation, i.e “vous n’avez pas le choix, vous devez voter CONTRE, et non pas pour”.


      • Dono Le 24 avril 2017 à 08h23
        Afficher/Masquer

        Fasciste…non mais intolérant, clivant, manichéen, haineux certainement et à mon humble avis MLP est sûrement moins intolérante que son père ou sa nièce…
        Mais si le FN était dangereux il serait interdit depuis longtemps; il sert de bouc émissaire ou de repoussoir aussi à d’autres et il affaiblit la droite affairiste (désolé pour le pléonasme!) classique.
        Cette tendance est moins extrême qu’il y a quelques années puisque le FN n’évoque plus l’expulsion de tous les étrangers et MLP accepte l’Islam mais dit combattre islamisme…Toutefois ce rejet viscéral présent chez les électeurs FN attise énormément les tensions et porte en germe la discorde et menace la paix civile dans un pays de plus en divers.
        E. Todd l’a dit simplement…la démocratie ne peut rien contre la démographie et j’ajouterai rien contre la fraternité!


        • urdos Le 24 avril 2017 à 08h58
          Afficher/Masquer

          “”démocratie ne peut rien contre la démographie””

          ok donc marine ou pas, c’est foutu ?
          si bien que le bateau coulant vous etes prêt à donner un coup de masse dans la coque pour faire d’autres voies d’eau et donc limiter le débit de la premiere à l’origine.

          amusant.


        • dan Le 24 avril 2017 à 10h22
          Afficher/Masquer

          En fait plus j’y pense et plus je me dis que le fn a été un puissant catalyseur du vote utile, et a donc de ce fait, indirectement et dans une certaine mesure car le matraquage médiatique y a été pour beaucoup, permis à macron d’arriver en tête


          • bob Le 24 avril 2017 à 10h51
            Afficher/Masquer

            vous confondez causes et conséquences. ce n’est pas le pen qui a ammener macron, c’est macron(nouveau nom de hollande et autres) qui ammène le pen car les électeurs n’ont plus le choix. et ce n’est surtout pas à gauche que ça peut changer. Mélenchon au pouvoir ce serait pareil ,à part pour le système économique, mais l’économie n’est pas tout, il y a le peuple aussi et ce qu’un peuple peut avoir en commun pour avoir un destin commun à partager. Plus vous diluez le peuple, plus il n’y a plus de peuple et donc a terme plus de france et plus de culture francaise. tant qu’on n’a pas compris çà, on comprend rien.


            • LeCassandre Le 24 avril 2017 à 12h33
              Afficher/Masquer

              y’a de forte chance que le dit peuple renvoie perrrine à la maison dans 15 jours.
              Et si avec le vote utile, beaucoup de gens de gauche ont voté macron pour éviter un fillon/le pen ce que nous promettait les sondages.
              Le vote à mention majoritaire aurait évité cette catastrophe.
              Sinon les législative vont être étonnante, pas sur du tout que mister finance ait une majorité pour gouverner.


            • Yves Falck Le 24 avril 2017 à 13h55
              Afficher/Masquer

              On voit surtout à lire ce billet que vous avez rejeté Mélenchon sans prendre la peine de lire son programme ou d’écouter au moins une partie de ses discours. L’économie, en fait une proposition de relance keynésienne n’était pas le point le plus intéressant du programme de JLM, la transition écologique, la lutte contre la pauvreté, vers moins d’inégalité et plus de fraternité. Vous pourriez dire que vous n’y croyiez pas mais en l’occurrence il semblerait bien que c’est vous qui n’avez pas bien compris.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 19h42
              Afficher/Masquer

              Mélenchon est out, on ne refera pas le vote. La vraie question qui se pose maintenant est de savoir si on accepte le chantage de l’oligarchie : Macron ou le chaos.


          • Chantal Le 26 avril 2017 à 21h47
            Afficher/Masquer

            Ce n’est pas faux ! Voilà ce qu’en dit Philippe Bilger : “Pourquoi France Inter fait-il monter le FN ?”
            https://www.youtube.com/watch?v=k-3ZFezqGXc


        • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 10h53
          Afficher/Masquer

          La démocratie ne peut rien contre la démographie? waw..!Suggéreriez vous que les “sous chiens” choisissent déjà entre la valise ou le cercueil? je me demande vraiment si vous rendez compte de ce que vous avez écrit.


        • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 10h57
          Afficher/Masquer

          Intolérant,clivant,manichéen,haineux. OK.Pouvez vous mettre un exemple en face de chacune de vos affirmations? Juste comme çà,pour info?


        • fanfan Le 24 avril 2017 à 12h04
          Afficher/Masquer

          Lionel Jospin déclare le 29 septembre 2007 sur France Culture, dans l’émission “Répliques” d’Alain Finkielkraut, que “durant les années du mitterrandisme tout antifascisme n’était que du théâtre” car “il n’y a jamais eu de menace fasciste”.
          Le 16 janvier 2010, dans l’émission On n’est pas couché sur France 2, il a réaffirmé que le Front National n’était pas un parti fasciste et que ce n’était que du théâtre.
          http://www.dailymotion.com/video/xbw01b_lionel-jospin-le-front-national-et_news


      • pythos Le 24 avril 2017 à 14h11
        Afficher/Masquer

        La France, ce pays qui n’aime plus la vérité et qui se focalise aujourd’hui sur les apparences et la haine, sans parler de la crédulité devant des discours plein de démagogie et sans aucune intelligence. J’ai tendance à penser que les esprits honnêtes et intelligents deviennent archi minoritaires dans ce pays. Comprenne qui voudra ou pourra (sans prétention).


        • vert-de-taire Le 01 mai 2017 à 12h35
          Afficher/Masquer

          ALors oui le phénomène FN a été analysé par nos politiciens et affidés comme simple monté fasciste – ce qui n’est pas faux – mais a ignoré volontairement d’analyser les causes.
          C’est le silence coupable de ces gens concernant les causes – d’évidence le capitalisme financier – qui a été ignoré.
          Nos intellectuels sont d’une discrétion bizarre.
          tant vis à vis du FN que de Macron.
          C’est une preuve de plus que le capitalisme détient le pouvoir – c’est à dire la distribution de l’argent qu’il nous vole.


      • Willy Le 24 avril 2017 à 18h56
        Afficher/Masquer

        eh bien, pour moi, si. Ce sont des fascistes ou des abrutis, ce qui revient au même. Ce pays me fait honte entre la peste marine, les voyous qui détournent l’argent à leur profit et à celui de sa famille et qui arrive à comptabiliser 20 % de voix, la marionnette people de la finance, franchement, n’est-ce pas honteux de voir ça ?


      • Parano Le 24 avril 2017 à 23h12
        Afficher/Masquer

        A un pupitre affichant “Contre les politiciens au service des banques et des actionnaires”, Poutou du NPA appelle implicitement à faire élire un président banquier d’affaire chez Rothschild…

        Impossible de mieux illustrer la tartufferie de ces Charlie/charlots.

        Moins trash, idem Pierre Laurent du PCF, pour préserver les acquis sociaux…
        Et Fillon, Wauquiez, etc, pour préserver l’intérêt national et la république.

        Et tous les autres qui agitent des drapeaux français et pensent soutenir un candidat de la rupture et du renouveau, ni de droite ni de gauche, sans voir qu’il est des deux de l’establishment d’aujourd’hui (des trois si l’on inclus le centre), à savoir libéral mondialiste…

        Cet auteur d’une maîtrise sur Machiavel et la politique doit jubiler devant tant d’idiotie, d’ignorance, de duplicité, d’hypocrisie, de perfidie et trahison…

        Y a rien à faire, en démocratie merdiatique, c’est trop facile de l’emporter via le troupeau des cons manipulés…


      • Croce Le 25 avril 2017 à 17h48
        Afficher/Masquer

        Pour que l’on arrête de traiter Marine le Pen de fasciste, il suffit de rappeler le nom des vrais fascistes qui sévissent en France actuellement !
        C’est assez facile, vu qu’ils sont beaucoup plus connus que Marine le Pen !
        Le nazisme en Europe : est-ce Marine le Pen qui a soutenu et continue à soutenir les milices nazies qui font règner la terreur dans le Donbass, qui est allée en Ukraine féliciter les nazis qui ont pris le pouvoir ? Non, c’est le représentant du gouvernement socialiste Laurent Fabius qui a osé dire qu’il n’y avait pas de nazis en Ukraine, alors que les drapeaux à croix gammée des miliciens de Stepan Bandera qui défilaient sous ses yeux sur le Maïdan !
        Est-ce Marine le Pen qui s’est engagée dans des guerres qui ne nous concernent pas en Afghanistan, en Libye, en Syrie ? Non, c’est toujours le gouvernement socialiste de Hollande, et avant lui c’était celui de Sarkozy !
        Est-ce Marine le Pen qui veut se frotter militairement à la Russie, ce pays qui a toujours combattu le nazisme en Europe ! Bien sûr que non !
        Alors réfléchissez, pour une fois, sinon vous risquez de le regretter !


        • Incognitototo Le 25 avril 2017 à 19h21
          Afficher/Masquer

          Et une petite recherche pour connaître les affinités du FN avec les partis d’extrême-droite, et même des nazis européens ça lui ferait pas du bien. Exemple : https://matthieulepine.wordpress.com/2013/04/11/les-frequentations-douteuses-du-front-national-en-cinq-images/

          Marre de cette désinformation permanente des lepénistes… Mais oui, on le sait que ce mouvement est constitué essentiellement de démocrates, à la fibre sociale, qui prônent avant tout la liberté, l’égalité et la fraternité, ainsi que la charité bien ordonnée. Pas besoin de nous le répéter, on a compris…


        • Eric Le 27 avril 2017 à 18h34
          Afficher/Masquer

          Le FN a été créé pour culpabiliser les opposants de façon à faire admettre les vrais nouveau fascistes comme n’en étant pas et faire élire par le peuple au cerveau bien lavé par la propagande des milliardaires (qui peuvent donc se la payer) ceux qui mettront en place (et ont déjà mis) une tyrannie bien supérieure à celle des fascismes connus. Tyrannie dont le fascisme ne sera qu’une bien pâle figure sera établie (est déjà établie d’une certaine manière)… Nous aurons alors dans le monde 2 totalitarismes: celui comme en Corée du Nord imposé et celui en cours en occident plébiscité par la fabrication du consentement des masses…
          La France étant le laboratoire “pays des droit de l’homme” le plus avancé dans la mise en place de ce totalitarisme…
          La manipulation est totale et peut être illustrée un peu par la réponse que m’a fait un collègue en parlant du second tour: “je vais voter Macron car je suis un bon républicain afin de sauver mon pays du risque de l’extrême droite”!!!
          Macron c’est bien connu va conduire une politique contre Bruxelles et son ultralibéralisme, n’appliquera pas le GOPE, abrogera les lois liberticides, reconnaitra le vote blanc, fera des référendums pour consulter le peuple, aura comme ennemi la haute finance, tous les trafiqueurs optimiseurs d’avantages fiscaux massif notamment les principaux que sont les banques et très grandes entreprises…!!!


          • Incognitototo Le 27 avril 2017 à 22h37
            Afficher/Masquer

            Révisez votre histoire ; le FN n’a eu besoin de personne pour se créer en 72 sous l’impulsion d’Ordre Nouveau ; ou alors, c’est que c’est un parti de vendus… vous ne voudriez pas que cela soit le cas quand même.
            On continue à tout mélanger, on secoue bien et au final les fascistes ce sont tous les autres. Trop fort…
            Bien que j’adhère assez à la formule (de J-L B) qui dit : La dictature, c’est «ferme ta gueule» ; la démocratie, c’est «cause toujours» ; pour autant, je continuerai à préférer la deuxième partie de la citation… Bien que tout soit relatif, elle fait moins de morts dans les pays qui l’appliquent et en principe on ne risque pas d’être extradé, emprisonné ou assassiné pour ses idées ou ce que l’on serait (immigrés, étrangers, opposants, journalistes, et cetera).
            Bien que le FN ait pratiqué suffisamment la disjonction cognitive pour se présenter comme fréquentable, toutes les choses ne sont pas égales pas ailleurs, et il ne trompe que ceux qui ont pour le moins la mémoire courte, n’ont pas bien lu son programme et ignorent qui sont les personnages sulfureux à la manœuvre en coulisse.
            Même si Macron c’est le choléra qui continue, je ne suis pas assez suicidaire pour l’échanger contre la peste brune.
            Entre une maladie que je peux continuer à combattre et une autre qui me privera même de mes moyens de défense, mon choix est difficilement fait, mais il est fait.


          • Eric Le 28 avril 2017 à 08h34
            Afficher/Masquer

            Je suis un autre Eric mais je suis d’accord avec vous. Nous sommes ici et maintenant. Macron c’est la certitude quasi absolue, entre autres choses négatives, de la continuation de notre politique étrangère catastrophique. Tandis qu’avec le FN, il est possible que cela se calme et que l’on retrouve un minimum de souveraineté dans notre politique intérieure et dans nos relations extérieures. Bref, quelque chose qui serve tout de même un minimum nos intérêts. Du moins si MLP arrivait à résister aux pressions des va-t-en guerre de tous poils. Voir la manière dont ça se passe pour Trump aux E.U peut effectivement inquiéter.


            • Eric Le 28 avril 2017 à 23h43
              Afficher/Masquer

              Dans les 2 premières vidéo de Michel Onfray je vois qu’il dit la même chose que moi en plus “consensuel” (http://www.les-crises.fr/onfray-reagit-a-la-presidentielle/). J’osais penser qu’avec MLP une résistance et/ou une opposition pourrait être possible mais comme le dit M. Onfray elle n’en a pas la carrure et se pliera et appliquera les ordres (directives!) de Bruxelles!

              Macron c’est la certitude aussi de la continuation de la destruction de notre nation, de notre économie… de toutes les barrières à l’ultralibéralisme.


            • Incognitototo Le 29 avril 2017 à 15h26
              Afficher/Masquer

              Vous êtes donc son frère jumeau ?
              Non, nous ne sommes pas d’accord et ce d’autant plus que je ne vois pas bien comment MLP pourrait apaiser notre politique internationale, entre autres, en renvoyant tous les étrangers chez eux… On changerait juste “d’ennemis” et c’est tout.
              Bref, tant qu’à choisir je préfère le choléra Macron que je pourrai continuer à combattre à la peste brune Le Pen dont je ne pourrai pas me défendre, sauf à rentrer dans un processus de guerre civile.


            • Eric Le 29 avril 2017 à 21h56
              Afficher/Masquer

              Je réponds à Eric.
              Je précise que pour ma part il n’est pas question de voter pour MLP.

              Mais il est intéressant de noter l’illusion dans la réponse Incognitototo qui affirme péremptoirement pouvoir faire le contraire de ce qui sera possible: “tant qu’à choisir je préfère le choléra Macron que je pourrai continuer à combattre à la peste brune Le Pen dont je ne pourrai pas me défendre”. Alors que précisément il est infiniment plus probable que s’il y en a un “dont on ne pourra pas se défendre” c’est précisément Macron avec et soutenu, mis en place par toute l’oligarchie soutenant Bruxelles et sa politique de destruction et d’anéantissement…Impossible à modifier car nécessitant l’accord des 27…

              Il devient de plus en plus normal et courant de croire au mensonge. Aujourd’hui il n’est plus nécessaire de répéter 10 000 fois un mensonge pour qu’il devienne vérité mais seulement 100 fois: l’ue c’est ceci, c’est cela (en positif)… alors que nous avons la démonstration contraire sous les yeux… la fabrication du consentement…


            • Incognitototo Le 30 avril 2017 à 14h12
              Afficher/Masquer

              Si vous ne votez pas MLP, pourquoi continuer à discréditer tous ceux qui vont (en principe) faire comme vous ?
              Vous pensez vraiment que nous serions tous des crédules, irresponsables ? Vous avez une vision quelque peu manichéenne et partiale des positionnements des uns et des autres. Toutes les générations abusives sont, elles, par contre de nature à décrédibiliser totalement vos propos.


            • Eric Le 30 avril 2017 à 16h21
              Afficher/Masquer

              ” Vous avez une vision quelque peu manichéenne et partiale des positionnements des uns et des autres ”
              Celle-là, elle est bien bonne ! Comme le coup de la crédulité.


    • lemmoned Le 24 avril 2017 à 07h17
      Afficher/Masquer

      Ce qui m’interroge c’est que si on regarde les chiffres du ministère de l’intérieur, il reste 1,4 millions de voix à répartir (3% des inscrits nin reçus à l’heure où j’écris, le lendemain à 7h..), et MLP ne devance JLM que de 660000 voix.
      Pourtant tout le monde désigne MLP comme qualifiée.
      Il y a un élément qui m’échappe.


      • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 09h51
        Afficher/Masquer

        oui mais non… il n’y a pas de raison que ce 1.4 million se répartissent différemment des 97 % déjà dépouillés, sauf si on a sciemment écarté les bulletins de JLM…


        • lemmoned Le 24 avril 2017 à 10h03
          Afficher/Masquer

          Ok mais qu’en savez-vous?
          Pour ma part je veux pouvoir vérifier la cohérence des chiffres.
          Force est de constater qu’à l’heure actuelle c’est impossible.


          • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 11h11
            Afficher/Masquer

            C’est une question de grands nombres…

            Mais bon, c’est votre droit le plus strict que d’espérer un renversement au dernier moment.


            • lemmoned Le 25 avril 2017 à 08h26
              Afficher/Masquer

              Donc nous avons enfin eu les résultats finaux le lundi vers 18:00.
              Maintenant nous pouvons enfin établir la carte des ‘idiots utiles’.
              Chacun reconnaissant les siens bien évidemment.
              Bon réveil à tous.


            • P. Peterovich Le 25 avril 2017 à 09h13
              Afficher/Masquer

              “Maintenant nous pouvons enfin établir la carte des ‘idiots utiles’.
              Chacun reconnaissant les siens bien évidemment.”

              Non, la question qui se pose maintenant, c’est de savoir comment on fait pour le second tour. Le premier est passé, on ne reviendra pas dessus (et au demeurant, il est conforme aux prévisions annoncées par les instituts de sondage, dont on n’est pas vraiment surpris).

              Personnellement, je considère qu’il y a une carte à jouer : celle de la division de la bourgeoisie entre sa faction mondialiste et sa faction conservatrice.

              Si l’on parvient à déjouer les prévisions de la faction mondialiste (mon poulain ou le chaos) en portant Le Pen à la présidence, on crée les conditions d’un affrontement entre l’oligarchie financière et la bourgeoisie traditionnelle. Elles s’épuiseront et se paralyseront mutuellement.

              Machiavel écrivait : Divide et impera.

              C’est le moment de passer à l’action.


          • benner Le 25 avril 2017 à 11h27
            Afficher/Masquer

            Tout à fait d’accord avec vous, j’ai fait F5 toute la journée sur le site du ministère de l’intérieur. Je ne comprends pas qu’il ait fallu attendre 17h30 pour avoir 100% du dépouillement, et je ne comprends pas les médias qui affichaient :
            – des résultats différents de ce qui était indiqué sur le site du ministère avec 97%
            – avec la mention “résultats définitifs du ministère”

            Au final ces 3 derniers % ont été très favorables à Macron (vote de l’étranger je suppose).


      • Chantal Le 26 avril 2017 à 22h11
        Afficher/Masquer

        Il y a aussi 15 000 personnes qui n’ont pas pu voter, car radiées des listes électorales
        http://www.lemonde.fr/election-presidentielle-2017/article/2017/04/23/dans-plusieurs-villes-des-electeurs-saisissent-le-tribunal-apres-avoir-ete-radies-des-listes_5115944_4854003.html

        D’autres ont pu voter dans leur ancienne commune (ou ville) et dans la nouvelle. C’est fabuleux comme tout fonctionne bien en France (sic) !


    • Surya Le 24 avril 2017 à 07h32
      Afficher/Masquer

      Si on regarde, le score du premier est assez mauvais et n’atteint même pas 25%, le fait que les 2 qualifiés ne dépassent pas 25% n’était pas arrivé depuis 2002


    • JacquesJacques Le 24 avril 2017 à 08h29
      Afficher/Masquer

      Oui, un grand rassemblement à mesure que les Français constateront les néfastes effets de leur choix d’ensemble. Au courage donc et aux rapprochements des personnes !


    • SARTON Bernard Le 24 avril 2017 à 12h28
      Afficher/Masquer

      Les élections sont un bon sondage pour savoir où en est l’électorat français . A la lecture des résultats nous apercevons la division du peuple en 4 morceaux et même 5 avec les soi-disants petits candidats . La 5ème république survit grâce au scrutin majoritaire à deux tours et cela permet à la bourgeoisie de garder le pouvoir encore pour quelques temps . Pourtant la crise économique est là avec le chaos social en développement mais pas encore assez pour détacher la petite bourgeosie du vote pour l’oligarchie régnante . Le jeune Macron , marionnette du système capitaliste européen , va donc s’efforcer , avec Colomb-Attali-Rottchild et consorts et les médias asservis , de poursuivre la politique de Hollande en l’accentuant au plus vite dés son entrée en fonction pour prendre de vitesse le mouvement social qui ne manquera pas de se déclencher face à sa politique de régression sociale accentuée . La révolution de Macron and co sera suivi d’une vraie révolution populaire bien encadrée par les militants véritablement révolutionnaire qui n’en peuvent plus du système capitaliste … L’histoire poursuit son chemin malgré des élections décevantes … Le peuple est malheureux et il supporte son malheur encore un peu mais jusqu’à quand ?????


    • peyo Le 24 avril 2017 à 13h37
      Afficher/Masquer

      L’alliance de toutes les bonnes volontés ce sont les Insoumis qui vont continuer à travailler et expliquer. Rejoignez nous, nous avons de grandes discussions et luttes à venir. Vous êtes tous bienvenus. Notre force est grande, 20% est une belle victoire, continuons nos efforts d’informations et de solutions humanistes pour l’avenir de notre beau pays.


    • Dufour Le 24 avril 2017 à 16h12
      Afficher/Masquer

      Extrait de l’Appel de Philippe Poutou à l’action tous ensemble
      https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/230417/declaration-de-philippe-poutou-le-soir-du-1er-tour

      Dans les semaines qui viennent, nous serons d’abord présents dans la rue le 1er Mai…. Au-delà, le NPA veut continuer à porter dans les villes et les quartiers populaires, dans les entreprises, dans les mobilisations, dans l’action quotidienne, la campagne que j’ai menée avec mes camarades depuis plusieurs mois. Car au soir de ce premier tour, l’avenir reste bien à la contestation de ce système, toutes et tous ensemble.


    • madake Le 26 avril 2017 à 08h29
      Afficher/Masquer

      On voit bien les limites de notre système électoral, lorsque les médias ne défendent plus les intérêts de la population.
      Quand on ne sait pas où l’on va, il importe de savoir d’où l’on vient.

      Pour comprendre ce qui nous arrive, je conseille fortement l’écoute de cette émission, et sans doute des suivantes.
      Elle décape la vision déformée que nous avons de la démocratie.
      Car je ne crois plus que l’on puisse avancer sans savoir de quoi l’on parle.

      Ecoutez et prenez en de la graine.

      https://www.franceculture.fr/emissions/les-nouvelles-vagues/le-hasard-15-la-politique-du-tirage-au-sort


  2. Thibault Le 23 avril 2017 à 23h26
    Afficher/Masquer

    2012: lepen+melenchon 29%
    2012: umps 56%
    2012: abstention 20%

    2017: lepen+melenchon 41%
    2017: umps et assimilé 42%
    2017: abstention 20%


    • philippe Le 24 avril 2017 à 07h54
      Afficher/Masquer

      bonjour, ce qui est fou, ce sont les ralliements, les postures, les trahisons, et que je sauve mes fesses, que je profite et que je me positionne, bref des professionnels de la politique…et pourvu que rien ne change…peut être faut il arriver à une “catastrophe” pour qu’il y ait un changement…l’histoire nous le démontre…


      • dan Le 24 avril 2017 à 10h35
        Afficher/Masquer

        Ce qui est fou c’est que les électeurs se soient autant fourvoyés dans ce vote après toutes ces trahisons ralliements de tous bords et surtout de ce gouvernement si discrédité après 5 ans de gestion si catastrophique. C’est assez désespérant en fait, à moins qu’un certain nombre important d’électeurs aient inconsciemment recherchés à travers ce vote une sorte d’union nationale de fait, une union nationale lisse et molle qui ne dis pas son nom….


        • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 18h45
          Afficher/Masquer

          Mais où donc voyez vous une union nationale…ce vote Macron,c’est le mariage terrible entre le Medef,les élites,les bobos csp++,l’uoif(qui appelle à voter Macron sans réserves),les communautaristes de tous poils, et cette ancienne et visqueuse tendance “radicale” de l’ouest de la France que j’ai toujours détesté .
          Il n’y a là aucune intention d’unité nationale,mais bien plutôt de précipité d’intêrets particuliers et qui ont communautaires,backés par des médias aux ordres…l’élection de Macron,si elle a lieu,serait une catastrophe française.


    • francois Marquet Le 24 avril 2017 à 08h51
      Afficher/Masquer

      Oui, mais aussi Mélenchon + Hamon = 25,5%


      • Iskander Zakhar Le 24 avril 2017 à 09h53
        Afficher/Masquer

        Je me permets de rajouter un commentaire.

        J’ai écouté la réaction de B. Hamon et l’ai trouvée proprement hallucinante : il a dit en gros que, pour la seconde fois en 15 ans, l’extrême droite avait éliminé le parti socialiste. Quelle mauvaise foi , alors que la plupart des caciques de ce parti de la trahison sont allés rejoindre Macron !
        Si Hamon avait été autre chose qu’un fossoyeur du P « S » (comme le fut en son temps Deferre pour la SFIO), il se serait retiré au profit de Mélenchon. Ainsi la gauche populaire aurait pu être au second tour et l’un des deux réactionnaires (Le Pen ou Macron) aurait été éliminé ! Au lieu de cela, nous aurons le FN ou son marchepied… Alors que Hamon arrête de vouloir nous faire passer des vessies pour des lanternes, parce qu’on ne pend les aristos qu’aux secondes !


        • Jean Aymard Le 24 avril 2017 à 16h14
          Afficher/Masquer

          Au contraire. Si Hamon s’était retiré, c’est là qu’il aurait été le fossoyeur du PS, lui laissant une dette énorme, lui assurant la disparition politique, mais devant en prendre la responsabilité à lui tout seul. On ne peut pas reprocher à un homme seul de ne pas endosser cela. Par contre, les fossoyeurs, les vrais sont les Valls, Delanoë et toutes les vieilles rombières qui n’était au PS non pas pa idéologie, pas par carrièrisme et qui se sont empresser d’aller soutenir Macron au détriment de leur parole et du la loyauté à leur parti.


      • Robert16 Le 24 avril 2017 à 23h44
        Afficher/Masquer

        Quel peut être le rapport entre l’européiste Hamon, fidèle toutou de Bruxelles, de Riyad et de Washington, et Mélenchon, crypto-souverainiste ?
        Encore une fois, vous raisonnez en terme d’étiquette politique et non d’idées.


    • georges glise Le 24 avril 2017 à 10h23
      Afficher/Masquer

      je me demande pourquoi vous additionnez le pen et mélenchon, la peste brune et la vraie gauche.


      • redge Le 24 avril 2017 à 12h28
        Afficher/Masquer

        “Le pen la peste brune” arrêtez ce qui tue actuellement le plus de civil c’est …la finance. Finance qui permet à l’otan des dépenses plus de 8000€/an/habitant en matériel militaire, armes, munition, bombardement,etc… Finance qui tue notre avenir en spoliant les revenus de nos enfants par une dette qui ne peut être remboursée. Finance qui détruit les structures sociales élémentaires hôpitaux, école, agriculteur etc… Finance qui permet de multiplié les échanges mondiaux et donc la destruction de notre planètes. Finance qui ose même placer l’un des siens à la course de la présidence… Je ne sais pas si MLP n’est pas la “peste” mais le plus grand danger actuellement c’est notre inaction face à ce dragon qui tue sans bruit, sans odeur, sans couleur, dans le monde entier, dans l’Europe (grèce etc..), dans notre pays, dans nos villes (cf nombre de repas au resto du coeur), dans nos familles (suicide etc..)…. Ce dragon doit bien craché sont feu car le printemps est anormalement chaud….


        • Michou Le 24 avril 2017 à 14h32
          Afficher/Masquer

          @ Redge,

          Y veut du changement Monsieur George, le changement que lui décide.
          Perso, camarades, j’en ai tellement plein le c… de cette clique de salopards
          qu’un bon coup de pied dans la fourmilière ne me gênerait aucunement et qu’importe qui met ce coup de pied. svp arrêtez avec le FN, y fait pas mieux qu’en 2012, c’est un parti qui stagne à 20 depuis une bonne décennie (son plafond probablement), par contre la vraie percée c’est celle du Front de Gauche, France insoumise (comme vous voudrez), là il y a un réel basculement. Et je rejoins ceux qui pensent que les prochaines élections pour l’assemblée vont vraiment être intéressantes d’autant que notre petit Macron sera d’ici là sorti un peu du bois des consensus mous et affligeants. Il n’en reste pas moins que la conscience politique de nos chers compatriotes n’a pas l’air en grande forme….


        • Philippe, le belge Le 24 avril 2017 à 16h09
          Afficher/Masquer

          Finance qui ceci, finance qui celà… vous oubliez la dernière ligne:
          Finance que s’empresserait de servir madame Lepen une fois élue!!


          • Alfred Le 24 avril 2017 à 17h09
            Afficher/Masquer

            Peut être bien si on regarde.l’histoire. le problème c’est qu’il faut sortir la tête des livres.et.regarder.autour de soi: le pire candidat pour les banquiers (à ce qu’ils disent eux même) c’est.le pen.. (à cause du risque de franc)


            • Philippe, le belge Le 24 avril 2017 à 18h31
              Afficher/Masquer

              J’aurais plutôt tendance à penser que Poutou serait un pire candidat pour les banques.

              Dans la situation actuelle, les banques préfèrent bien évidemment Macron à Lepen car il est dans la continuité de ce qui précède, la stabilité étant toujours un meilleur gage de profits à court terme.

              Mais si le peuple décide dans deux semaines, (ou dans 5 ans ou dans dix ans) qu’il en a assez de la situation, alors qu’une gauche authentique et convainquante ne s’est pas organisée d’ici là, de mettre Le Pen au pouvoir, elle sera vite adoubée par le capital dans sa grande majorité (la finance n’en étant qu’une partie) et le leur rendra bien.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 19h45
              Afficher/Masquer

              “le pire candidat pour les banquiers (à ce qu’ils disent eux même) c’est.le pen.. (à cause du risque de franc)”

              Correct. C’est pour cela qu’il faut résister au chantage de l’oligarchie : entre le valet du CAC40 et le chaos, je choisis le chaos.

              #lechaosplutôtquelasoumission


        • RV Le 24 avril 2017 à 19h36
          Afficher/Masquer

          redge,
          vous avez raison avec la finance,
          mais en France, sans les “Le Pen”,
          pas de vote utile de “gauche” pour Macron, non ?
          j’ai des exemples concrets autour de moi . . . !
          alors, oui
          les “Le Pen” sont bien “instrumentés” par “la finance”
          si ils n’étaient pas là il faudrait les inventer
          mais bien sur ce n’est qu’un aspect de la question . . .


      • Robert16 Le 24 avril 2017 à 23h46
        Afficher/Masquer

        @ George
        On croirait que c’est Soros qui écrit vos discours. Si vous voulez vraiment que le camp du refus grandisse, il faudrait commencer par arrêter de reprendre les éléments de langage (“peste brune”) inventés par l’oligarchie pour diviser l’anti-système.
        Vous dites lutter contre les oligarques mais vous les servez sur un plateau d’argent…


    • bats0 Le 24 avril 2017 à 13h42
      Afficher/Masquer

      Merci Thibault pour ces comparaisons. C’est aussi, ma première réaction (non, ma première réaction, ce sont mes bras qui sont tombés) que j’ai eue lors des résultats.

      https://www.les-crises.fr/la-fabrication-du-consentement/
      Avec ces élections, plus besoin d’argumenter le lien ci-dessus.

      PS : Après 1984/Orwell et Le meilleur des mondes/Huxley, vous connaissez la suite de l’histoire de l’humanité ?


  3. RolandT Le 23 avril 2017 à 23h26
    Afficher/Masquer

    Wow… Rien que le titre, vous êtes kamikaze ou quoi ?!!! 😉


    • Dufour Le 24 avril 2017 à 01h13
      Afficher/Masquer

      Olivier a raison.
      « Si les élections pouvaient changer quoi que ce soit, il y a longtemps qu’elles auraient été supprimées. » [Coluche]

      Plus précisément
      
1. Elles servent à casser et détourner les luttes contre le système. Le dernier exemple en France: au moment où l’idée de la grève générale devenait populaire pour défendre les retraites à l’automne 2010, les dirigeants PS, PC et PG se prononcent contre et proposent à la place 2012 ou un référendum…Les politiciens professionnels s’étaient aussi mis au service de la bourgeoisie pour casser la grève générale de Mai 68.

      2. Elles sont presque toujours sous contrôle de l’oligarchie (à travers mode de scrutin, média, corruption, chantage, coopatation, etc en fonction des moments et des pays)

      3. Si le contrôle par tous les instruments de pouvoir de la bourgeoisie ne suffit pas, elles sont annulées, avec la complicité des partis du système (par ex.référendum de 2005)

      4. Si le peuple entend faire respecter sa souveraineté, celui-ci est massacré ( par ex. Chili de 1973)

      Conclusion: les réformes proposées par les candidats de gauche vont dans le bon sens, mais elles demandent une révolution sociale.


      • Iskander Zakhar Le 24 avril 2017 à 09h00
        Afficher/Masquer

        Et aussi pour casser les grèves de 1936 !


      • sainsaulieu Le 24 avril 2017 à 10h07
        Afficher/Masquer

        La révolution sociale requiert un assentiment populaire, une confiance dans cette révolution pour qu’elle ne soit pas l’exutoire momentanée d’une exaspération mal contrôlée. La menace du déploiement d’une grande violence retient les humanistes qui vont freiné le mouvement, excite les extrémistes dont les excès désolidarisent un grand nombre. Que nous reste-il pour sortir de notre marasme national : les petits pas, comme nuit debout, le diplô, fakir, politis, E. Todd, les crises et j’en n’oublie ou je ne les connais pas. J’ai confiance, ce sera long.


        • Dufour Le 24 avril 2017 à 16h02
          Afficher/Masquer

          Non seulement long, mais n’a jamais évité ni les reculs monstrueux, y compris les guerres. Sans en finir avec la dictature du capital, dans la crise qui va rebondir, il n’y a que rêverie. L’autruche ne doit pas mettre la tête dans le sable quand elle peut acérer ses serres.


  4. Alyoukaidi Le 23 avril 2017 à 23h28
    Afficher/Masquer

    Il y a quelque chose que je ne m’explique pas.
    Entre 2012 et 2017… on a perdu plus de 11 millions d’inscrits !!
    46 028 542 vs 34 902 984
    http://www.interieur.gouv.fr/Elections/Les-resultats/Presidentielles/elecresult__PR2012/(path)/PR2012/FE.html
    http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html
    Comment cela peut-il être possible ?
    Qui a disparu ? Quelle catégorie de la population ?
    Je serais très très très étonné que ce soit celle qui vote le plus pour Macron…


    • Factsory Le 23 avril 2017 à 23h32
      Afficher/Masquer

      Les résultats sont partiels pour l’instant (à l’heure où j’écris 73% des inscrits). Et donc le nombre d’inscrits affiché correspond à 73% des inscrits réels et donc si on divise ce nombre par .73 on arrive à environ 51M d’inscrits, soit plus qu’en 2012.


      • rey Le 24 avril 2017 à 11h12
        Afficher/Masquer

        Quel nombre divisez-vous par .73 ? Si c’ est 34.902.984, le résultat est 47.812.307 (arrondi à l’ unité supérieure), ce qui ,effectivement, est supérieur au nombre d’ inscrits de 2012.


  5. Hermès Le 23 avril 2017 à 23h29
    Afficher/Masquer

    Mon avis, rapidement, et en étant fatigué.

    On arrive au bout du rouleau de la 5ième république. La vidéo que tu a partagé de la chaîne Science étonnante ne fait qu’effleurer le sommet de l’iceberg, il y a encore beaucoup d’autres informations disponibles sur la théorie des jeux et la théorie mathématique des scrutins. Le scrutin uninominal à un ou deux tour nous met dans la situation dans laquelle nous sommes, notamment en donnais l’impression que Madame Le Pen a une forte adhésion et qu’elle arrive au second tour, alors qu’elle est massivement rejetée par les Français. Avec un jugement majoritaire, le Front National finirait probablement dernier à toutes les éléctions.

    Notre système marche sur la tête, et de plus en plus de monde s’en rends compte. Même si ça n’est pas très “républicain”, personnellement j’irais voter blanc au second tour. J’en ai assez que ma voix donne une quelconque légitimité à ce système et à cette 5ième république qui ne fonctionne pas et qui n’a de démocratique que le nom (une fois tous les 5 ans)


    • Montesquieu Le 24 avril 2017 à 02h10
      Afficher/Masquer

      Bon , ben alors , le Roi , et vite !! (cette idée est construite..;:-))


      • Cyrina Le 24 avril 2017 à 07h52
        Afficher/Masquer

        C’est pas déjà comme ça qu’on peut appeler un type qui a promis de gouverner par ordonnances ?
        http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/macron-veut-reformer-le-code-du-travail-par-ordonnavvnces-1138870.html)


        • PierreH Le 24 avril 2017 à 11h11
          Afficher/Masquer

          Et qui veut rétablir les chasses présidentielles et la verticalité du pouvoir dans toute sa splendeur, il est fasciné par cette image du roi…


        • Cédric Le 24 avril 2017 à 23h32
          Afficher/Masquer

          heu je préfèrerais le vrai Roi moi, l’espagnol, mais bon, c’est une autre histoire, qu’on ne connaîtra jamais.


      • Philippe, le belge Le 24 avril 2017 à 16h49
        Afficher/Masquer

        En réalité, peu importe le système politique!
        Si le système socio-économique ne change pas, on peut avoir le système politique le plus démocratique qui soit, le peuple continuera de souffrir.

        Dans un système de classes comme le nôtre, la majorité des titulaires de billets de 2ème classe, et à fortiori de 3ème, soutiennent le système qui les fait souffrir en convoitant toujours le billet de classe supérieure et avec l’espoir d’un jour l’obtenir! Ils sont prêts à tout pour ça, y compris voter pour quiconque le leur promet.

        Le jour où la carotte ne suffira plus (situation finalement assez rare), le bâton fasciste, toujours prompt à dévoyer révolte et colère vers des minorités en temps de “paix”, sera là pour prendre la relève avec l’appui complèt du système (cf Adolf) pour écraser la révolte et imposer toujours plus d’exploitation!


        • lvzor Le 24 avril 2017 à 19h47
          Afficher/Masquer

          “Dans un système de classes comme le nôtre, la majorité des titulaires de billets de 2ème classe, et à fortiori de 3ème, soutiennent le système qui les fait souffrir en convoitant toujours le billet de classe supérieure et avec l’espoir d’un jour l’obtenir!”

          Observation hélas très exacte et qui continue à l’être même quand ils savent que le nombre de billets de première est en diminution drastique et irréversible…


        • Karim Wilmotte Le 25 avril 2017 à 00h24
          Afficher/Masquer

          C’est plutôt en sens inverse.
          Ceux qui ont peur de perdre leur billet de 2-em classe, que la proximité de la 3-em classe inquiètent et qui ne veulent pas y tomber sont le ferment du fascisme.


          • Philippe, le belge Le 25 avril 2017 à 09h10
            Afficher/Masquer

            Dans mon esprit, “quiconque” ne signifiait pas spécifiquement les fascistes mais également tous les populistes “socio”-démocrates.

            Je pense donc que votre remarque complète plus mon raisonnement que ne le contredit!


    • YB Le 24 avril 2017 à 04h44
      Afficher/Masquer

      Le vote blanc le légitime aussi, l’abstention qui fait si peur et dont on parle mille fois plus que le vote blanc ou le vote nul, serait donc le plus efficient !


      • Téji Le 24 avril 2017 à 08h11
        Afficher/Masquer

        Oui, j’ai plusieurs fois voté blanc, puis me suis arrêté de voter…
        Là je me suis dis c’est important, il faut virer ces incapables et ces corrompus, et vlan, un gros coup de médiocrité politique !
        J’en reviens à l’abstention, qui délégitimise le gagnant si elle est massive.


        • Renaud 2 Le 24 avril 2017 à 08h39
          Afficher/Masquer

          Oui, ce que je retiens, c’est que la grande perdante de ces élections est l’abstention. Encore 78% des Français pensent que voter à l’élection présidentielle peut changer quelque chose ou a de l’importance. Tout le monde retiendra que les médias peuvent fabriquer un candidat jamais élu et qui serve leurs intérêts en à peine deux-trois ans. Que le peuple vote de son plein gré pour les gens qui les asservissent, c’est beau. J’imagine la mine réjouie dans toutes les rédactions : “Ah les cons ! Ils votent pour nos intérêts et contre les leurs !”. A peine 1% des Français a compris l’importance de l’appartenance à l’UE, à l’euro, à l’OTAN, ou à l’importance de Wall Street et la City sur notre gouvernance. Dans 15 minutes pour convaincre, Arthaud a dit que la CIA avait contribué à la formation de Daesh. Ben voilà, on tient notre trio de queue de peloton… Les choses ne changeront jamais d’en haut, il faut agir à l’échelle individuelle, associative et locale en montrant par l’exemple dans notre quotidien le changement que l’on souhaite.
          La seule bonne nouvelle est d’espérer que le Décodex lâche un peu la grappe à Olivier.


          • Florent Le 24 avril 2017 à 14h48
            Afficher/Masquer

            Pas d’accord avec vous : j’ai voté pour Poutou en sachant que le gouvernement finance les partis politiques à hauteur de leurs résultats aux élections. Voter ne m’a rien coûté et ça financera un peu les grèves à venir.


    • Astro Popote Le 24 avril 2017 à 12h33
      Afficher/Masquer

      Bonjour Hermès,

      Tel que ce vote est comptatilisé, voter blanc c’est donner aux votants un pourcentage équivalent à chacun de leurs votes et, finalement, légitimer le fait qu’il n’y a pas de contestation du choix.

      Sinon, je vous rejoins en partie.
      Je pense qu’une très grosse proportion des gens n’ont, à mon avis, pas voté par conviction, mais par peur, qui pour éliminer Fillon, qui Macron, qui Le Pen… Ce qui, évidemment ne pouvait rien changer, ceux votant A contre B et réciproquement, reproduisant l’hypothèse médiatiquement proposée….

      Bien Cordialement


    • MIZZGIR Le 24 avril 2017 à 19h48
      Afficher/Masquer

      De toute façon le théorème d’Arrow démontre mathématiquement qu’il ne peut y avoir aucun système de scrutin qui soit vraiment juste.
      On peut bidouiller le type de scrutin, de même que les institutions, autant qu’on voudra : si la société en question est divisée, tiraillée par mille et un intérêts divergents, cela n’apportera rien. Si le scrutin est plus fin, comme vous le souhaitez, on aura juste une meilleure représentation de l’éclatement tous azimuts de ladite société, c’est tout, et toujours pas le moindre commencement d’un projet autour duquel rassembler tout le monde.
      Il n’y a pas à tortiller : il faudrait se mettre “à peu près” d’accord AVANT TOUT CE CIRQUE (mais bien entendu le système “socio-économique” actuel rend cela parfaitement impossible), et ENSUITE SEULEMENT chercher à résoudre les problèmes “résiduels” par le vote ou les institutions.
      On voit bien comment cela fonctionne pour une tribu de chasseurs-cueilleurs qui sont peu nombreux, assez isolés au milieu de la nature, obligés donc de compter les uns sur les autres (pour résumer grosso modo).
      Maintenant, comment transposer ça à plus grande échelle (sans compter sur le vote ni les institutions qui peuvent juste venir finaliser ce qui se sera passé AVANT) ?


  6. Malbrouck Le 23 avril 2017 à 23h31
    Afficher/Masquer

    Voilà qui est intéressant :
    à 23 h 25 :
    Sur Fr. 2 E. Macron est en tête et on célèbre son sacre .(estimation)
    Sur les Crises (et sur certains sites ) M LP est en tête .(résultats partiels)


    • yann Le 23 avril 2017 à 23h43
      Afficher/Masquer

      En même temps les quatre candidats sont très serrés. C’est la première fois qu’on a quatre sbires avec près de 20% chacun. Cela prouve que les Français sont extrêmement indécis. Pour ma part je pense que Macron est le meilleur candidat pour mettre fin aux fausses alternances qui ont régi la vie politique français depuis les années 80. Maintenant l’UMPS à une incarnation c’est Macron. Ils ne pourront plus jouer la fausse alternance à la prochaine élection. Macron nous débarrasse du PS, du Modem et de l’UMP en un seul coup. C’est la dernière carte pour le maintien du néolibéralisme en France, et comme la situation ne risque pas de s’arranger avec ses politiques, ils sont cuits pour la prochaine fois.


      • Eric Le 23 avril 2017 à 23h57
        Afficher/Masquer

        C’est une synthèse comme dirait l’autre.


        • georges glise Le 24 avril 2017 à 10h33
          Afficher/Masquer

          en 1968, quelqu’un près de moi avait dit: saint thèse, priez pour nous. foin des synthèses, vive la sociale!


      • Franc-Parleur Le 24 avril 2017 à 00h00
        Afficher/Masquer

        Bien vu, mais il reste une solution pour sauver les meubles du Sphinx de Hollande avant 5 ans : une bonne guerre. Ou bien une démocrature super cool avec mine de rien beaucoup de problèmes pour les véritables opposants. Mais l’un n’empêche pas l’autre. Excusez-moi, je suis un peu inquiet pour notre pauvre pays. J’adore la novlangue, le nationalisme c’est la guerre. L’OTAN, l’Europe c’est la paix bien sûr. On suppose qu’aspirer à une indépendance nationale c’est du nationalisme….. L’idée même de nation pourrait même gêner. Bientôt vouloir le Frexit ou la sortie de l’euro, ça va être de la haute trahison à la patrie européenne. Ah oui, en même temps Little Brother est patriote, vous suivez ? On a pas finit avec le brouillage cognitif.


        • yann Le 24 avril 2017 à 00h18
          Afficher/Masquer

          Mais rendez-vous compte. MLP+Melenchon+NDA cela fait près de 50% des français qui veulent retrouver leur indépendance nationale malgré le matraquage. Il n’y a pas de quoi désespérer bien au contraire. A la prochaine élection ils seront nettement majoritaires. Tout le problème est de réunir ces gens sur l’objectif de l’indépendance nationale par delà les barrières partisanes.


          • Montesquieu Le 24 avril 2017 à 02h14
            Afficher/Masquer

            Certes . Mais je crains que vous ne preniez vos désirs pour des réalités . Nos politichiens n’ont pas assez le sens du patriotisme pour accepter les compromis nécessaires . Sauf si nous sommes en guerre , et cela risque fort d’arriver , vu la haine hystérique de ce petit merdeux de macron contre la Russie .


            • triari Le 24 avril 2017 à 12h28
              Afficher/Masquer

              (vu la haine hystérique de ce petit merdeux de macron contre la Russie)

              Sa haine hystérique est celle du yorkshire à mémère qui aboie après le facteur inconscient qu’un coup de pied de ce dernier pourrait le tuer.

              La France n’a plus les moyens de sa puissance, pas même pour faire les guerres néo-coloniales de l’oncle Sam.
              On est partie pour 5 ans d’agonie lente du libéralisme pro-américain.


          • Gouranga Le 24 avril 2017 à 02h22
            Afficher/Masquer

            “Tout le problème est de réunir ces gens sur l’objectif de l’indépendance nationale par delà les barrières partisanes.”

            Il y avait bien un candidat qui proposait ça, ne l’oublions pas. Mais les gens se sont (encore) laissés avoir par un arriviste patenté.

            J’ai reçu samedi les professions de foi, et en lisant celle de Macron, on a quand même du mal à croire que les gens aient voté sciemment pour ça:
            1) “Suppression des cotisations salariales” (le chômage, la sécu, la retraite, tout ça on s’en fout hein).
            2) “Baisse de 60 milliards des dépenses publiques” (finis les services publics, il faudra payer plus pour avoir moins, comme à chaque fois qu’un service public est privatisé).
            3) “Simplification drastique du code du travail” (finis les CDI, bonjour les accords d’entreprise surpassant le code général).
            4) “Mise en place progressive d’un système de retraite avec pour chaque euro cotisé le même droit à pension pour tous” (finis les retraites par répartition, bonjour les retraites par capitalisation).
            Et j’en passe…

            Il faut vraiment se pincer pour le croire.

            Bref. Comme le dit Olivier, il va y avoir du boulot sur le blog.


            • katastrophen Le 24 avril 2017 à 02h34
              Afficher/Masquer

              ils ont votés.

              Après dites vous que ce n’est que très exactement 8 428 222 personnes (sur la base de 96% des inscrits)

              soit très exactement : 18,22 % des inscrits et 23,89% des exprimés

              autrement dit c’est pas non plus la majorité majorité quoi… mais c’est vrai que ca pèse bcp trop vu la caricature qu’est macron.

              tu prends qqn dans la rue t’as plus de chance qu’il soit contre macron qu’autre chose…

              mais bon…

              sinon je pense que la majorité des électeurs macron n’ont pas vraiment compris pourquoi ils votaient (notamment le marketing permet d’évité de dire ce qui se passera concrètement là où toi tu traduit car tu sais ce que ca veut dire).


            • Karim Wilmotte Le 25 avril 2017 à 00h36
              Afficher/Masquer

              Il me semble que Macron voulait que les contrats de travail soient/puisse être des contrats de droit civil.

              Gérard Filoche sur la tentative de supprimer de facto le droit du travail dans la loi Macron: https://blogs.mediapart.fr/gerardfiloche/blog/301114/peut-le-croire-l-ordonnance-macron-supprime-le-droit-specifique-du-travail


        • Homère d'Allore Le 24 avril 2017 à 07h36
          Afficher/Masquer

          J’ai parfois l’impression que les stratèges du “bloc bourgeois” (puisque c’est bien ainsi qu’il faut correctement appeler “En marche !” flanqué des ralliements de Fillon et d’Hamon) ont lu et appliqué un texte marxiste que l’un de mes amis avait écrit en 1960.

          https://www.marxists.org/francais/bordiga/works/1960/00/bordiga_auschwitz.htm

          À l’époque, il y dénonçait un simple discours idéologique. Désormais, ce discours s’est mué en stratégie politique avec quelques nuances mais gardant la même ossature.


          • calal Le 24 avril 2017 à 13h11
            Afficher/Masquer

            tres bon texte merci pour le lien.bla bla bla


        • Eric Le 24 avril 2017 à 07h58
          Afficher/Masquer

          À quoi sert-il qu’ils soient ” majoritaires ” s’ils sont divisés ?! D’ailleurs, on se paie de mots car s’ils sont divisés ils ne peuvent pas être majoritaires. Sauf à verser dans des abstractions stériles.


      • Laurence Le 24 avril 2017 à 00h40
        Afficher/Masquer

        Yann, pas d’accord, les fausses alternances sont entretenues par la Famille Le Pen. Pour casser cela, il faudrait que Le Pen arrive au pouvoir, ce ne sera pas pire que Macron, j’en suis certaine. Les gens pourront enfin comprendre que Marine Le Pen au pouvoir ce n’est pas le fascisme (on se fout vraiment du sens des mots), ce sera comme tous les autres candidats, une soumise au système financier. Ce sera sûrement aussi douloureux qu’avec Macron mais au moins ça va libérer la vie politique de cette alternative FN qui mobilisent des voix (que ce soit pour ou contre) de manière totalement inutile! Cette diabolisation du front national est le vers dans le fruit politique!
        Pour info, je suis pro-UPR et n’ai aucunes affinités avec le front national. Je suis juste fatiguée de ce petit jeux répétitif qui se jouent depuis des années sur le dos de l’électeur.


        • GUERRY Robert Le 24 avril 2017 à 02h42
          Afficher/Masquer

          Je suis tout à fait d’accord avec vous Si Marine Le Pen arrivait au pouvoir elle serait confrontée au systéme financier et serait obligée à faire comme Trump.Mais en aucun cas son gouvernement serait pire que ce Macron,qui rappelons-le est la créature de Hollande et fera la même politique désastreuse.
          .


          • Philippe, le belge Le 24 avril 2017 à 17h14
            Afficher/Masquer

            Si MLP arrivait au pouvoir,elle aurait tôt fait de marcher main dans la main avec le système financier!
            Ni elle, ni Trump ne sont contre le système économique! C’est juste une façade populiste pour quelquepeu masquer leur nature réactionnaire et
            s’attirer les suffrages!

            La différence entre eux et les “socio”-démocrates ou néolibéraux, en France anciennement UMPS et aujourd’hui clairement représentés par le macronisme (les électeurs “socialistes” ont été forcés de révéler leur vrai visage), se limite au rejet du seul progressisme socio-culturel!


            • Karim Wilmotte Le 25 avril 2017 à 00h44
              Afficher/Masquer

              Il suffit de voir ce pour quoi le FN vote.
              Ils sont une “fusion” de Macron et de Fillion.
              La haine chevillée des travailleurs, des classes populaires:
              bonnes à servir de bétail, de chair à canon, de machine-outil docile et qui s’auto-entretien.


        • wesson Le 24 avril 2017 à 02h44
          Afficher/Masquer

          Laissez arriver l’extrême droite au pouvoir, et vous verrez qu’elle n’en repartira plus, à moins d’une guerre – civile ou conventionnelle.


          • Marc Le 24 avril 2017 à 05h58
            Afficher/Masquer

            Chirac en son temps était considéré comme un faschiste par beaucoup de médias.. à cogiter…


          • Raskolnikov Le 24 avril 2017 à 07h18
            Afficher/Masquer

            Je constate surtout que l’Herpès n’a jamais quitté le pouvoir depuis belle lurette.


          • Pierre Le 24 avril 2017 à 08h01
            Afficher/Masquer

            Oui! Et entre 2 extrêmes droites ne vaut il pas mieux voter pour celle qui ne pourra pas gouverner? Sans majorité à l’assemblée MLP ne pourra rien faire….Macron lui, aura tous les pouvoirs soyez en convaincu…..


            • JPL Le 24 avril 2017 à 12h10
              Afficher/Masquer

              MLP ne pourra rien faire dites-vous?
              1/ Le régime de la 5ème république donne au Président des pouvoirs personnels importants, dont l’armée…..
              2/ Au sein des “forces de l’ordre” et de l’armée, les partisans du FN sont assez nombreux pour peser.
              3/ Les républicains, malgré leur discours d’entre les 2 tours, ne mettrait pas longtemps à se “mettre à disposition” de MLP.


          • EAUX TROUBLES Le 24 avril 2017 à 08h03
            Afficher/Masquer

            Je crois Marine Le Pen républicaine quoi qu’on en dise.
            Au fond, ce que peut nous apprendre cette élection, c’est que faire peur, ça marche !
            Et le Macron qui veut gouverner par ordonnances…Je ne peux pas l’encadrer. Un type rassurant, mais c’est seulement une façade.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 19h48
              Afficher/Masquer

              Je confirme : tant qu’à crever, autant emporter le CAC40 avec nous…


          • Eric Le 24 avril 2017 à 08h04
            Afficher/Masquer

            Vous en avez d’autres comme celle-là @wesson ?! Que les gens arrêtent de se faire des films et parlons plutôt d’ici et de maintenant dans la mesure où vous pouvez porter ce genre de jugement sur ceux qui se passent les plats depuis des décennies. Et qui dans le genre je m’accroche au pouvoir se posent là (il n’est qu’à voir la brochette qui s’est précipitée sur ce qui était au départ le radeau de la méduse que sont Macron et son mouvement). On le sait tous.


          • Alfred Le 24 avril 2017 à 08h14
            Afficher/Masquer

            Vous avez presque raison: les methodes.et.outils du début du contrôle totalitaire ont été mis en place par des gens comme, Sarko, Bush, obama, hollande et Valls. Et leur copains ne veulent pas partir. Ils n’en partiront plus à moins d’une guerre civile.
            Il vous reste à accomoder votre vision.


          • christian gedeon Le 24 avril 2017 à 18h58
            Afficher/Masquer

            Modéré


            • djodan Le 25 avril 2017 à 14h23
              Afficher/Masquer

              Jusque là Mme Lepen réussit à contenir des gens qui piaffent d’impatience derrière. Ils n’attendent qu’une chose , c’est de former des milices, cela dit peut-être quelque chose à ceux qui ont retenu un brin de l’histoire récente. Des reportages, lors de séminaires ou fêtes quelconques, ont montré leur vrai visage et c’est réellement inquiétant. Un reportage de Las-bas si j’y suis, relate un témoignage d’un élu FN qui en est sorti. C’est très éclairant. Il ne faudra pas dire, je ne voulais pas ça ou je ne savais pas!!!!!!!


            • Incognitototo Le 25 avril 2017 à 15h04
              Afficher/Masquer

              Totalement d’accord.
              Malheureusement, il y a beaucoup de gens qui n’ont pas la mémoire de l’histoire. Les véritables inspirateurs du FN sont Vaugeois, Pujo, Pétain, Laval, Maurras, Poujade, les descendants de l’Action Française et d’autres encore plus extrémistes. Le programme d’enfumage de ce parti et de sa cheftaine, qui voudraient nous faire croire à quel point ils sont devenus “fréquentables”, ne trompent que ceux qui n’ont jamais réellement eu affaire à eux…
              Pour votre information, les milices sont déjà prêtes ; la plus connue est DPS : https://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9partement_protection_s%C3%A9curit%C3%A9 ; mais bien d’autres sont prêtes à agir… 🙁


            • Eric Le 25 avril 2017 à 17h31
              Afficher/Masquer

              Pour le moment les seuls fachos que je vois ce sont les milices d’extrême-gauche à l’égard desquelles le pouvoir est extrêmement complaisant, et pour cause. Un petit mot là-dessus au lieu de nous servir de l’ ” histoire ” mal digérée façon Fernand Nathan ? Comme dit l’intervenant plus haut, arrêtez votre cinéma et tenez-vous en au réel avec lequel il y a fort à faire.


            • Incognitototo Le 25 avril 2017 à 19h10
              Afficher/Masquer

              Faudrait savoir de quoi on parle, et à ma connaissance pas des groupes d’extrême-gauche…

              Là, c’est la réalité de l’idéologie du FN qui est soulevée et pas de la propagande de ce parti auquel certains arrivent à croire. L’histoire dit tout, la nier c’est vivre en dehors de la réalité et préférer les impostures aux faits.

              Vous devriez assumer ce que vous êtes, ça serait plus simple, plutôt que d’essayer de nous faire croire que ce parti est ce qu’il dit qu’il est.


            • Eric Le 25 avril 2017 à 20h27
              Afficher/Masquer

              Pas de chance je n’ai jamais voté pour eux. Et si c’était le cas, que serais-je donc puisque cela semblerait selon vous définir rien moins que mon être ?! Simplement j’ai passé l’âge d’avoir peur d’un parti qui n’est pas dangereux. Je laisse cela aux enfants. Par contre j’en connais beaucoup qui votent FN, comme tout le monde, et parmi eux il y a des gens très bien, intégrés socialement, équilibrés intellectuellement et ayant beaucoup plus de maturité et d’intelligence que n’en témoignent vos commentaires. En parlant d’assumer, j’attends la réponse à ma question. La violence existe et elle n’est pas exercée dans les rues actuellement par le FN. Donc vos extrapolations façon ” Minority Report ” du pauvre sur la dangerosité supposée du FN, vous pouvez vous les garder. Mais peut-être que la réalité vous gêne, ce qui expliquerait que vous vous réfugiez dans des fantasmes aussi puériles que potentiellement dangereux tant vous semblez sûrs de votre fait.
              PS : pour votre information, si vous le souhaitez, je peux vous mettre sous le nez les propos que Jospin tenait au sujet du FN, parlant du fascisme prétendu du FN comme d’un théâtre de marionnettes. Sûrement que lui aussi était moins lucide que vous.


            • Incognitototo Le 27 avril 2017 à 05h19
              Afficher/Masquer

              On n’est pas en train de compter les points des imbécillités et des violences des uns et des autres. D’autant que, je peux vous citer des dizaines de contre-exemples de SO du FN chargeant des manifestants tout à fait pacifiques.
              Et puis, si vous faites le compte des violences militantes (notamment racistes et xénophobes, y inclus de meurtres), vous vous rendrez vite compte que si on compte les points, ceux qu’on peut attribuer à la mouvance FN est largement supérieure à la totalité de tous les autres mouvements politiques. Des vrais pacifistes quoi…
              Enfin, ce n’est pas parce que des gens propres sur eux votent pour lui que le FN ne serait pas un parti dangereux. Je ne vois pas le rapport. 14 millions de personnes ont voté pour le parti nazi en 32 et je suis sûr que beaucoup n’étaient pas pour la solution finale, comme je suis sûr que dans l’électorat FN beaucoup pleureront quand MLP renverra tous les “étrangers” chez eux.
              Tous vos dénis et attaques personnelles ne changeront jamais rien aux faits.
              Pour le reste, je me fous de ce que Jospin pensait, d’autant qu’il a tellement manqué de clairvoyance politique que ce n’est vraiment pas une référence fiable.


            • Eric Le 01 mai 2017 à 17h53
              Afficher/Masquer

              Jospin avait évidemment raison et a été honnête sur ce coup-là.


      • clauzip Le 24 avril 2017 à 01h00
        Afficher/Masquer

        le vrai problème c’est que nous sommes cuits et recuits encore plus!!!!!!


      • Dufour Le 24 avril 2017 à 01h31
        Afficher/Masquer

        Le FN se prétend un parti hors système qui défend les travailleurs, alors que c’est un parti capitaliste comme les autres, qui a autant de casseroles que les autres, qui ne se bat jamais contre les licenciements et les projets patronaux, qui protège les riches et frappe les exploitéEs. De plus, il attise la haine contre les populations immigrées et d’origine immigrée, et la division, visant à détourner les salariéEs de vrais responsables du chômage et de la misère.

        Marron n’est pas un nouveau candidat hors système mais un rejeton des banques et de Hollande. Et il nous promet d’aggraver encore l’austérité et les inégalités.

        Bien plus encore qu’en 2002, ce n’est pas un « front républicain » mais une large mobilisation contre le FN et les politiques libérales qui est indispensable, sans attendre le résultat du second tour.

        Ce sont les politiques d’austérité et sécuritaires qui restent la cause de la montée du FN. Macron n’est pas un rempart contre le FN, et pour faire reculer durablement ce péril, il n’y a pas d’autre solution que de reprendre la rue, contre l’extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales.


        • EAUX TROUBLES Le 24 avril 2017 à 08h16
          Afficher/Masquer

          Le FN est le premier parti de France. On parle de démocratie et elle est si peu représentative à l’assemblée. On parle d’extrême-droite et je ne vois qu’un républicanisme affiché. La diabolisation médiatique de MLP a réussi en partie (meilleur score qu’en 2002). Les sourires des journalistes, leurs commentaires entendus…Cette fabrication médiatique – Macron – lancée par certains apparatchiks du PS me dégoûte.


        • Alfred Le 24 avril 2017 à 09h59
          Afficher/Masquer

          Avouez que vous êtes bien embêté avec vos slogans. Vous allez battre le pavé contre le Pen qui amène Macron ou contre Macron qui amène lepen ou contre Macron et lepen ou l’inverse .. et surtout rien ne changera. Pas de tactique, pas de stratégie. Rien. Luttons. Mobilisons nous. C’est aussi creux que du Macron. D’abord une stratégie. Ensuite une mobilisation. En fait vous êtes déjà battu. L’avenir que vous nous mettez en place est très précisément écrit: 2d tour Macron haut la main avec sa majorité au parlement. Politique férocement anti sociale pendant 5 ans avec plein de manifs et de mobilisations qui vont épuiser les gens (les manifs le pouvoir s’en fout à la Sarko),, des eborgnes au flash balle, la haine des uns contre les autres, la défaite généralisée et dans 5 ans Marion maréchal à 28% au premier tour. C’est ça que vous voulez? Alors réfléchissez. TSM!


          • calal Le 24 avril 2017 à 13h17
            Afficher/Masquer

            macron va casser les pouvoirs des syndicats du prive en leur supprimant la tirelire de la gestion paritaire de la securite sociale. les fonctionnaires ne descendront pas dans la rue avec les salairies du prive par ce qu’ils auront compris que l’argent de la secu sociale va servir a payer leur traitement.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 19h56
              Afficher/Masquer

              Conclusion : plutôt le chaos que céder aux manoeuvres du CAC40 pour imposer son candidat.


      • vert-de-taire Le 24 avril 2017 à 05h41
        Afficher/Masquer

        Il sont cuits ou bien ils (re)feront un coup d’État.

        Car enfin ces gens là, ceux du vrai pouvoir font et feront exactement le même raisonnement :
        Comment convaincre les français d’accepter de se faire voler massivement encore pendant 5 ans et qu’ils acceptent cette dictature de fait ?

        Jusqu’à présent ce fut la politique de la peur : le FN comme bouc-émissaire, usage simpliste de la fameuse théorie de René Girard, ça (en) marche à merveille.
        Tous les “gouvernementeurs” UMP-LR-PS et apparentés extrêmes centraux; tous ces financio-capitalistes ont agité les drapeaux noirs et les drapeaux rouges pour faire passer le drapeau bleu de l’UE extrême capitaliste (favoriser odieusement les milliardaires et leurs valetaille sans le dire et en nous promettant de ne rien y changer ! il faut vraiment un conditionnement orwellien pour faire passer ça).
        Ce fut à un cheveu pour que JLMélenchon se retrouvât au 2eme tour !

        Il n’y aura pas de prochaine fois.
        Une super crise de la dette de la finance ou de très méchants étrangers nous contraindront à choisir l’ordre capitaliste sous une forme ou une autre (fasciste par exemple).


      • CALCINE Pierre Le 24 avril 2017 à 06h23
        Afficher/Masquer

        Le parti unique, associé à tant de beaux souvenirs d’émancipation !


      • JacquesJacques Le 24 avril 2017 à 08h36
        Afficher/Masquer

        Oui, c’est un dernier mal pour un bien probablement, à condition qu’autre chose se développe cette fois, mais plus ensemble. Avec patience et organisation sincère pour un mieux. Le système n’a fait que gagner encore un peu de temps !


      • Dominique Le 24 avril 2017 à 08h38
        Afficher/Masquer

        Sachant que Macron représente la haute finance, les technocrates bruxellois, la gauche et la droite, tous alliés contre le peuple, et qu’il a dit vouloir « régner » à coups d’ordonnances, vous êtes sûrs qu’il y aura une prochaine fois ? Pas moi.


        • Franc-Parleur Le 24 avril 2017 à 15h02
          Afficher/Masquer

          La question se pose, en effet.Les moyens de contrôle et surveillance des individus en France comme aux US sont extraordinaires aujourd’hui. (Cf. Nulle part ou se cacher de Glenn Greenwald). Cela aide contre le terrorisme, mais donne des moyens dangereux contre les libertés. Avec l’état d’urgence on a assigné à résidence des militants politiques lors de manifestations. Des spectacles de Dieudonné ont été censurés administrativement au mépris de la voie judiciaire. Sous Hollande qui pousse en douce Macron, les élections ont été inéquitables. Des milliardaires partisans de Macron ont investi massivement dans les médias (Bergé, Drahi). Hollande s’est servi de magistrats idéologiquement affidés ou amis pour constituer le Parquet National Financier qui ne s‘est déchaîné qu’en pleine élection avec synchronicité médias-justice et fuites illégales dans la presse pour démolir Fillon rival de Macron. Idem des juges nommés. Comment voir en Macron un vrai démocrate ?


      • peyo Le 24 avril 2017 à 13h40
        Afficher/Masquer

        Si on ne se bouge pas, ça restera un voeu pieux.


    • A Lainé Le 23 avril 2017 à 23h51
      Afficher/Masquer

      Ça parait surprenant mais les médias auront sans doute raison au final.
      Car dans ces dépouillements partiels c’est surtout les votes d’Ile-de-France qui manque.
      Or on le sait d’expérience que cette région vote très peu le Pen, et va donc faire basculer le résultat d’ici demain matin. Et les résulats définitifs viendront sans doute rejoindre les premières estimations des sondeurs.


  7. PaleFace Le 23 avril 2017 à 23h32
    Afficher/Masquer

    Je m’y attendais plus ou moins, mais c’est néanmoins incroyable à voir.
    Un an de matraquage médiatique peut donc bel et bien conditionner l’esprit des gens.
    C’est juste sidérant.

    Je suis sidéré.

    Je ne sais pas où nous serons au bout de ces 5 ans.
    Ou plutôt si et ça me déprime d’avance.

    Nous serons là Olivier.
    Le verni continuera à craquer.
    Les esprits se réveilleront proportionnellement aux déceptions prévisibles des fans d’aujourd’hui.

    Ce pantin n’apportera rien à aucun d’entre-nous.
    Mais peut-être faut-il en passer par là…


    • Cédric Le 23 avril 2017 à 23h36
      Afficher/Masquer

      avez-vous vu son discours à Macron ? il y a de quoi être sidéré en effet ^^ le vide, et ça plaît.

      allez tous ensemble, Brigitte, Brigitte, Brigitte !!! (c’est pas génial ? mais ça suffit ça, aux gens, mes bons monsieurs)


      • RD Le 23 avril 2017 à 23h44
        Afficher/Masquer

        Pas de vide, programme ordolibéral allemand et basta.


      • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h48
        Afficher/Masquer

        Les français ne sont plus un grand peuple, mais un ramassis de gens décérébrés adorant un gourou qui brasse du vent, et dont le vide de la pensée donne le vertige.
        Bon d’accord c’est sous le coups de la colère…


        • Albator78 Le 24 avril 2017 à 02h48
          Afficher/Masquer

          Malheureusement, sous le coup de la colère, vous êtes pourtant très réaliste.
          Je ne peux m’empêcher de penser à ce qu’avait écrit George ORWELL:
          “Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traitres, n’est pas victime!
          Il est complice!”
          Personnellement, je n’avais pas beaucoup d’espoir vis à vis des français avant les élections. J’avais une petite lueur avec les 587 signatures de mr ASSELINEAU, qu’il suscite de l’intérêt pour son FREXIT auprès de mes compatriotes et qu’il réussisse à parler à leur intelligence.
          Il n’aura pas réussit. D’une part, les médias ne l’ont pas aidé, et d’autre part cette intelligence n’est peut-être plus.
          Je me suis donc installé en Russie (en sibérie), il y a 8 mois.
          Eh bien!!! Je vais y rester!
          Et je suis de tout coeur avec vous pour les futures épreuves à venir.


          • Gwen Le 24 avril 2017 à 07h11
            Afficher/Masquer

            Il y a des communautés francophones en Russie ? Est ce que leur langue est aussi facile à apprendre que l’espagnol ? Les salaires et conditions de vie sont elles correctes ? Je dit ça car je pense à me barrer dès que je peux. En Russie ou ailleurs.


            • moshedayan Le 24 avril 2017 à 10h01
              Afficher/Masquer

              J’y pense aussi à la Russie ou à la Bulgarie, d’autant plus que je connais bien ces pays de l’Est, mais à mon âge c’est pas facile.
              Oui comme vous je suis désespéré, …
              et en plus mon “beauf” a voté Macron – donc tous les clichés sur les “beauf” semblent vrais!!! (il m’expliquait tous ses calculs pour voter “utile”, je l’écoutais… En pensant, il a tout simplement ingurgité le “rata” médiatique.


            • Wawa Le 24 avril 2017 à 16h58
              Afficher/Masquer

              Ben oui!!!!! tout y est, il faut bien choisir sa région mais la vie en Russie est très agréable, et Le Russe est une langue tout aussi facile que l’anglais. Nous y passons plusieurs mois par an depuis 10 ans.
              Nous avons vu une amélioration incroyable du niveau de vis, calcul fait pour avoir le même niveau de vie en France qu’en Russie il faudrai que Le SMIG soit Entre 1700 et 2000€.


          • Julien Le 24 avril 2017 à 08h00
            Afficher/Masquer

            Pareil mon cher Albator, mes billets d’avion sont pris pour l’expatriation (pas en Russie mais un pays proche, plus à l’est).

            Un conseil les gens : achetez de l’or et préparez-vous au pire.

            Si possible expatriez-vous ou changez de nationalité…

            La France restera un bon souvenir quand même…


          • Boulon Le 24 avril 2017 à 12h31
            Afficher/Masquer

            Vous êtes où en Russie?
            Nous pensons faire de même.
            Merci d’avance pour votre réponse!


          • Dieselito Le 24 avril 2017 à 12h49
            Afficher/Masquer

            F.A. a commis une seule erreur: il a fait appel à l’intelligence des Français. Les score parle: 0,9%….
            Résultat la France chère à leur coeur les français n’ont en rien à foot : Europe 2- France 0.

            https://www.youtube.com/watch?v=EExwEEjprlY


            • bats0 Le 24 avril 2017 à 18h42
              Afficher/Masquer

              Voici ce qu’en dit son fils, Philippe de Gaulle dans son ouvrage : « De Gaulle, mon père » :
              « Il l’a souvent employée quand il les voyait ne pas réagir ou se considérer comme battus avant même d’avoir engagé le fer. Au début de juin 1940, par exemple, à Londres, à l’hôtel Connaught, à voix basse pour ne pas être entendu des convives qui dînent à la table voisine. Il vient de stigmatiser l’armistice au micro de la BBC. Je le vois alors serrer son couteau nerveusement avant de le reposer avec délicatesse. Puis il me souffle: «Ce sont des veaux. Ils sont bons pour le massacre. Ils n’ont que ce qu’ils méritent. »
              César disait à peu près la même chose. Il ajoutait: « Ils sont palabreurs et n’arrivent à s’unir que face au danger. » Tu vois, concluait-il, deux cents ans avant Jésus-Christ, on définissait assez bien les Français d’aujourd’hui. »


          • BrianDuSysCat Le 24 avril 2017 à 15h01
            Afficher/Masquer

            Où ça en Sibérie, jaimerais beaucoup habiter par là-bas aussi, c’est une excellente idée


        • ummite Le 24 avril 2017 à 07h21
          Afficher/Masquer

          tout à fait cela ! des français sans cesse à la ramasse qui demain , irons battre le pavé en chantant , braillant et riant comme d’habitude , mais bon la france a les enfants qu’elle mérite , et ces enfants aurons aussi le sort qu’ils méritent !


      • toub Le 23 avril 2017 à 23h55
        Afficher/Masquer

        C’est vrai que le discours était hallucinant de vide, comme toute sa campagne du reste. Il nous parle de sa femme qui a changé sa vie, et blablate tranquillement. Il me semble que le discours de Chirac le 21 avril 2002 était autrement plus empreint de gravité devant le fait que Le Pen était au 2nd tour. Là non, c’est juste normal en fait (alors que ça s’annonce pas mal plus serré qu’il y a 15 ans) et on s’en fout parce que sa femme a changé sa vie.

        Autre point qui m’a marqué, le sourire heureux de Pujadas et Salamé sur France2 à l’annonce des résultats. Le Pen au 2nd tour et eux ils sourient, leur rêve est exaucé. Contraste la aussi avec le séisme au soir du 21 avril, personne rigolait à l’époque. Mais là comme ils en reprennent pour un tour avec le pantin néolibéral de service ça va ils vont pas faire la gueule.

        Moi oui par contre


      • Raoul C, Le 24 avril 2017 à 01h04
        Afficher/Masquer

        Et il lisait très mal. Pas d’accent de sincerité, pas de flamme, même et surtout pour « Brigitte et sa famille ». Je ne savais pas que Macron avait des enfants.


        • Bouddha Vert Le 24 avril 2017 à 09h35
          Afficher/Masquer

          Il parlait des parents de brigitte, bref de son électorat!


      • lvzor Le 24 avril 2017 à 10h29
        Afficher/Masquer

        Non seulement j’ai vu le discours de Micron, mais j’ai virtuellement vu TOUS les discours à venir de Micron :
        http://g-langue-de-bois.fr/politique/generer_discours_langue_de_bois.php


        • fanfan Le 24 avril 2017 à 12h33
          Afficher/Masquer

          La dette publique française est estimée à 2 275 746 525 398 euros ! Rien que ça…
          L’intérêt de l’emprunt représente 59 169 409 660 euros pour l’année en cours !


    • Grégory Le 24 avril 2017 à 00h34
      Afficher/Masquer

      Attention, le score de Macron vient en bonne partie de son positionnement, dégagé par la position de droite tatcherienne de Fillon et un Hamon très à gauche du PS – et en l’absence de Bayroux. Du centre gauche au centre droit, ça fait beaucoup de gens qui ne sont peut être pas dupes de Macron, mais dont il est le seul représentant sur le terrain. On voit bien qu’ici tout se joue aux signatures: si Bayroux est candidat, alors on a Fillon Lepen. Si Hamon s’était désisté à gauche, on avait Mélenchon Lepen. etc.

      Ce qui est à blâmer, ce n’est pas tant le fait qu’il y a une partie importante (mais à peine majoritaire) de la population qui voulait rester dans le moule (LR + PS + EM) : cette partie là est connue et anthropologiquement normale.

      Non, ce sont plutôt les circonstances qui ont permis à Macron d’avoir la voie libre qui posent problèmes. La défaite de Valls aux primaires était peut être prévisible par un habile stratège. En revanche, les affaires qui ont coulé Fillon semblent possiblement une manipulation [Modéré]. Quand à son soutien des médias, certes il est patent, mais rien de neuf à ce niveau.


      • Alberto Le 24 avril 2017 à 06h40
        Afficher/Masquer

        A propos de Macron : “Quand à son soutien des médias, certes il est patent, mais rien de neuf à ce niveau.”
        J’ai l’impression que c’est la première fois que “Le Canard enchaîné” épargne un candidat de droite pourtant bien mouillé dans des affaires de délinquance financière. L’équipe de Macron (banques, assurances, etc.) a dû bien arroser ou menacer pour avoir TOUS les grands médias à sa botte.


        • Micmac Le 24 avril 2017 à 12h00
          Afficher/Masquer

          Le Canard, c’est plus ce que c’était… Il fut un temps ou ce journal était absolument indispensable… Depuis une dizaine d’années, je m’en passe très bien.


          • crétindoeuffice Le 24 avril 2017 à 15h30
            Afficher/Masquer

            Le Canard, c’est plus ce que c’était… Il fut un temps ou ce journal était absolument indispensable…

            C’est exactement la réflexion que je me faisais, j’en parlais à des amis en leurs disant quasiment mot pour mot la même chose.


        • Fritz Le 24 avril 2017 à 15h29
          Afficher/Masquer

          En s’attaquant au seul Fillon, au bon moment, en épargnant Macron et ses commanditaires du grand capital, le Canard enchaîné a fait gagner Macron.

          Il est temps de lui tordre le cou, et d’abord à sa légende…


    • Vladimir K Le 24 avril 2017 à 00h40
      Afficher/Masquer

      Je serai ruiné par le programme fiscal prôné par Macron


      • jp Le 24 avril 2017 à 04h28
        Afficher/Masquer

        ruiné est un moindre mal, je serai aveugle et morte en quelques mois grâce au programme “social” (plus de sécu,) du micron, comme ces milliers britanniques morts dans des hôpitaux http://www.lexpress.fr/actualite/societe/l-enfer-des-hopitaux-britanniques-decrie-dans-un-rapport_1217765.html


        • ummite Le 24 avril 2017 à 07h25
          Afficher/Masquer

          les français aurons tout siùmplement ce qu’ils méritent , c’est la destiné .


          • UMMITE Le 25 avril 2017 à 09h51
            Afficher/Masquer

            tout à fait d’accord ! les français sont des gaulois devenus des mégots éteints


      • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 15h54
        Afficher/Masquer

        Ruinés pour ruinés, autant l’être par Le Pen. Au moins, les patrons du Cac 40 le seront aussi.


    • FindeCycle Le 24 avril 2017 à 02h00
      Afficher/Masquer

      Un homme de paille ne tiendra pas les 5 années à venir : les grands vents de la tempête de l’effondrement systémique financier (et économique par voie de conséquence) l’emporteront tel un fétu de paille … d’autant plus que ses créateurs seront alors essentiellement soucieux de la bonne gouvernance du mouvement de “sauve-qui-peut” de leur petite personne.
      Conclusion : le point positif est donc qu’ils ne pourront pas faire porter le chapeau à quelqu’un d’autre (quoiqu’on en pense Trump, contrairement à Clinton, n’ira pas à la 3ème guerre mondiale pour “sauver la mise” oligarchique, il se contentera de remuer du vent et de “gérer” le déclin US qui est inéluctable).


      • Téji Le 24 avril 2017 à 08h25
        Afficher/Masquer

        oui, et je rajoute : quelle majorité aux législatives qui arrivent ?


        • zirgel Le 24 avril 2017 à 09h22
          Afficher/Masquer

          ben c’est simple : UMPS comme d’hab ! Ils continueront l’entreprise de démolition de la France, et nous n’aurons que nos yeux pour pleurer.

          Je me suis réveillée ce matin avec un goût de cendre dans la bouche ; comment peut-on élire un tel néant asservi à des intérêts étrangers ? Je ne comprends pas mes compatriotes, je suis complètement dépassée par un tel résultat, et il est hors de question de voter macron au 2e tour, autant se mettre la corde autour du cou immédiatement.

          Mais je trouve tout de même étrange que ce type obtienne le score le plus élevé : les bulletins seront-ils recomptés ?


          • pythos Le 24 avril 2017 à 16h57
            Afficher/Masquer

            Bien dit Zirgel !

            En résumé, nous avons eu droit à une campagne minable (je crois que le niveau est tombé encore plus bas qu’aux USA) et à des résultats chelous !

            Je ne pensais pas qu’autant de français se retrouveraient dans le profil du stagiaire en banque d’affaire et le programme néant de Macron ?!

            Franchement, malgré des médias totalement à sa botte, les résultats sont improbables. Il y aurait tant de bobos décervelés dans ce pays ?


            • Madake Le 25 avril 2017 à 08h38
              Afficher/Masquer

              J’ai dépouille dans mon bureau de vote, quarté gagnant
              Fillon
              Macron
              Mélenchon
              Le Pen
              Après avoir relu et stabiloté les professions de foi, je m’incline humblement devant cette leçon de marketing politique. Il est clair que les médias audiovisuels priment sur l’écrit.
              Inutile de bourrer les urnes, quand bourrer les crânes permet le consentement.
              Comme toute la caste politique profite de cette inculture politique, et que les médias déficitaires maintenus par des groupes financiers entretiennent des chenils bien nourris, la démocratie est pervertie et dévoyée.
              Les mêmes causes produisant les mêmes effets, et le poids de la rapacité financière augmentant, convaincre les politiques et les électeurs reste long et incertain, (Brexit…)placer
              un coach va plus vite, et coûte moins cher…
              Nous sommes devant un problème complexe dont on ne peut sortir que par une éducation populaire de qualité ou des clashs sociaux, économiques et/ou guerriers. Hélas, le temps nous manque, et le coaching par le divertissement est redoutablement efficace, et permanent.


      • Grégory Le 24 avril 2017 à 09h17
        Afficher/Masquer

        On dit ça à chaque fois. Hollande a tenu, et, s’il n’a pas été réinscrit comme candidat, il a quand même réussi à nous refourguer l’un de ses conseillers.


    • madake Le 24 avril 2017 à 03h34
      Afficher/Masquer

      Une pensée douloureuse, dans ces moments de questionnement.
      Je me demandais, en dehors des programmes des deux restants,
      Qui, de Le Pen ou de Macron, aime le plus la France, et pense à son devenir?

      Et je ne suis pas sur que la réponse soit plus agréable que la question.


      • babelouest Le 24 avril 2017 à 06h29
        Afficher/Masquer

        Aucun, je pense, Madake…. les deux pensent à leurs sous, leur statut, leurs prébendes… et le reste n’est que postures et imposture.


      • ummite Le 24 avril 2017 à 07h28
        Afficher/Masquer

        et la plupart des français , croyez vous qu’ils se soucient du devenir de la france ? ils en ont rien à secouer de cette france leur patrie aux vus de ce scrutin !


    • Catus Imperator Rex Luminae Le 24 avril 2017 à 08h14
      Afficher/Masquer

      Les Français sont des c…

      Ce n’est peut-être pas politiquement incorrect de la dire (et de l’écrire…), mais c’est l’ineffable vérité.

      Étrangement, ce résulta a eu pour effet, non pas d’augmenter en intensité mon écœurement (il a sens doute déjà atteint son acmé), mais de susciter en moi une forme d’hilarité intérieure face à son abjection éclatante enfin révélée !

      “Cest pas possible ! Et bien si, des empereurs, je vous dis, de véritables empereurs”

      https://m.youtube.com/watch?v=YtA5IiNsS_k

      La prochaine échéance fondamentale en matière de changement de régime ne sera plus une élection pestilentielle, mais purement et simplement un coup d’état (militaire cette fois). On aura beau dire et faire, les Français l’auront bel et bien mérité !

      Autre cerise sur le bol de croquettes :

      https://m.youtube.com/watch?v=T5WdpSPeQUE


      • ummite Le 24 avril 2017 à 08h23
        Afficher/Masquer

        tout à fait d’accord PTDR !
        trop déçu pour en dire plus !


      • Julien Le 24 avril 2017 à 10h12
        Afficher/Masquer

        100% d’accord sur le coup d’état militaire.
        Cela paraît évident.


        • Larousse Le 24 avril 2017 à 16h02
          Afficher/Masquer

          N’exagérez pas ! Les militaires sont avec les oligarques et Macron leur servira les plats.
          Hypothèse personnelle. Si sa “gérance” pour Berlin ne marche pas ;on aura alors une transition vers un régime autoritaire.
          Le vrai risque c’est peut-être un conflit direct avec la Russie. L’arrogance de ce parvenu comme Macron lui donnera peut-être l’irrésistible envie de “donner le change à Poutine”, le provoquer à la faute, notamment en Ukraine ou dans les Etats baltes.
          Et je ne suis pas sûr qu’il y aura des généraux français pour lui dire : “Stop, arrête tes conneries…” L’Armée française est “otanisée” depuis longtemps et des de Gaulle sont systématiquement surveillés et écartés.


          • Catus Imperator Rex Luminae Le 24 avril 2017 à 17h12
            Afficher/Masquer

            Ne croyez pas cela. Il y a une frange non négligeable, mais probablement encore minoritaire de militaires (et notamment de hauts rangs) qui rongent leur frein en ce moment et n’attendent sans doute qu’une belle occasion pour passer à l’action. L’alliance avec la Russie doit probablement faire partie du jeu. Ce ne sont là que des hypothèses. Mais il est cependant plus qu’évident que la majorité de l’armée est acquise (pour l’instant encore…) à la cause mondialiste et OTANesque.

            Que ces gens-là ouvrent enfin les yeux sur le destin de leurs proches si le Grand Jeu continue sur la même lancée et l’affaire sera entendue. Hélas, la situation urge et les temps sont longs…

            En matière d’arrogance. En effet. Ce freluquet ne doutant de rien, après que toute ces portes du pouvoir ont cédé devant lui sans qu’il n’ait eu à fournir le moindre effort, va réellement commencer à croire qu’il est un homme providentiel. Ah, toujours cette pensée magique… C’est une très bonne chose en réalité. Il tombera d’autant plus haut et ces larbins avec lui. Pendant ce temps-là, nous nous gardons les pieds sur terre.


          • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 22h08
            Afficher/Masquer

            “Les militaires sont avec les oligarques et Macron leur servira les plats.”

            Allez lire cela (http://lavoiedelepee.blogspot.be/2015/08/la-camisole-doree-petit-intermede.html) et on en reparle…


      • ZEROEURO Le 25 avril 2017 à 16h54
        Afficher/Masquer

        catus OK sur toute la ligne – J’en arrive au même résultat : seul un coup d’état pourra modifier “l’ordre établi” aussitôt suivi par une remise des clés de la france aux vrais patriotes.
        Comme disait Balavoine : “la vie ne m’apprend rien”. Grande tristesse devant ce résultat.
        Et on aura le président qu’on mérite, celui qui pue le plus.


    • Agora Le 24 avril 2017 à 11h37
      Afficher/Masquer

      “Je ne crains pas le suffrage universel, les gens voteront comme on leur dira”. Alexis de Tocqueville. Ben voilà : c’est officiel, les Français sont des veaux. Le CAC40 sitôt élu, la Bourse prend 4% à l’ouverture. Tout va bien. PaleFace, vous avez raison, c’est triste à pleurer. Rendez-vous dans 5 ans, quand Air France, la SNCF et l’Education Nationale auront été privatisés. Les veaux comprendront peut-être. Ce sera la bonne pour Lepen. Pour l’heure, la France ne va pas assez mal…


    • ydervan Le 24 avril 2017 à 11h44
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      En réalité je pense que l’ analyse est plus compliquée : beaucoup de gens ont voté macron non pas temps parce que l’ homme ou le programme ( fantoche) plaisait mais parce que beaucoup ne se reconnaissaient pas n’ y dans Le Pen, ni dans Fillon ni dans Hamon ni dans Mélenchon. Macron a bénéficié du manque de charisme ou de crédibilité des autres candidats même si le pillonnage médiatique a joué en sa faveur. mais j’ avoue ,ceci est bien déprimant


    • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 15h53
      Afficher/Masquer

      A ceux qui sont effarés à l’idée de devoir choisir entre la peste libérale et le choléra front national :

      Tant qu’à crever, pensons à emmener avec nous dans la tombe les commanditaires de Macron qui, pour le moment, se rient d’avoir enfermés le peuple dans une logique perdant-perdant. Votons Le Pen, on aura au moins la satisfaction de les voir s’étrangler en même temps que le reste d’entre nous…


    • Tunk Le 26 avril 2017 à 22h56
      Afficher/Masquer

      Bonjour,

      “Un an de matraquage médiatique peut donc bel et bien conditionner l’esprit des gens.
      C’est juste sidérant.”

      Non ce n’est pas sidérant, c’est démontré scientifiquement depuis de nombreuses années. Cela s’appelle “l’effet de simple exposition”, et je vous invite à vous renseigner.

      ( Cette vidéo, l’explique parfaitement https://www.youtube.com/watch?v=7K0Sbr0mqHg même si vous êtes libre de ne pas la regarder et de vour renseigner par ailleurs)

      Si vous comprenez les mécanisme de manipulation (notamment le pied-dans-la-porte et l'”escalade d’engagement”), qui sont prouvés démontrés par de nombreuses études répétées, vous comprendrez aussi pourquoi on nous assigne à voter Le Pen, bien que Macron ai déjà toutes les chances de gagner.

      A tout les lecteurs du blog, je vous prie de bien considérer ces choses là, éprouvées depuis des années en marketing.


  8. Spectre Le 23 avril 2017 à 23h35
    Afficher/Masquer

    Eh bien voilà, le coup d’État de l’oligarchie a fonctionné. La presse des milliardaires a réussi à bombarder son poulain au second tour. Bravo.

    Dans ma famille politique, ni Arthaud, ni Poutou, ni Mélenchon n’ont appelé à voter Macron pour faire barrage. On a donc compris le stratagème qui consistait à faire se rencontrer le candidat du système contre un diable de confort pour reproduire les politiques dont la majorité du corps social ne veut plus.

    La plupart des gens ont compris ou comprendront bien vite ce qui s’est passé. La réaction du peuple sera terrible.


    • Dufour Le 24 avril 2017 à 01h20
      Afficher/Masquer

      La déclaration de Philippe Poutou à l’issue du premier tour:
      https://blogs.mediapart.fr/jean-marc-b/blog/230417/declaration-de-philippe-poutou-le-soir-du-1er-tour


      • Renaud 2 Le 24 avril 2017 à 10h55
        Afficher/Masquer

        Je viens de lire sa déclaration. “Le boucher Assad”… Poutou est endoctriné comme presque tous les Français par la propagande médiatique. Car c’est bien elle la grande gagnante. 18% d’opinions favorables pour Hollande, mais les gens votent pour son sosie (c’est un Young Leader de la French American Foundation, il défend donc les mêmes intérêts). Comme disait Einstein : ” La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent. “. Les médias parviennent toujours à rendre fou…


    • ummite Le 24 avril 2017 à 07h32
      Afficher/Masquer

      la population ne fera jamais de bien , de bon allant dans son sens , tout les événements du passé ont maintes fois prouver qu’elle est la championne incontestée pour se tirer les balles dans le pied , il y aura jamais d’espoir en ce sujet , c’est le destin accorder aux sans dents , pourquoi sans dent ? parce qu’ils ne mordent jamais , et se font et ferons toujours bouffer !


    • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 22h10
      Afficher/Masquer

      “Eh bien voilà, le coup d’État de l’oligarchie a fonctionné. La presse des milliardaires a réussi à bombarder son poulain au second tour. ”

      Ouais, enfin, le plan n’est qu’à moitié exécuté. Il peut toujours foirer si, au lieu de voter pour le candidat des milliardaires, on l’envoie valser…


  9. David Le 23 avril 2017 à 23h35
    Afficher/Masquer

    Ce premier tour était l’occasion idéale de tester le vote proportionnel inconscient, ce que j’ai fait.

    Je sais très bien contre qui j’ai voté.
    Je sais que j’ai 4 fois plus de chance d’avoir voté pour un des deux de ma sensibilité que pour un des autres envers qui je ne suis pas hostile.
    Mais je ne sais pas exactement pour qui j’ai voté; c’est aussi le but de ce système.

    Le principe est expliqué dans un livre sur la logique et les paradoxes, c’est assez bien trouvé et tout compte fait très respectueux de la démocratie pour les indécis.


    • Françoise Le 24 avril 2017 à 07h58
      Afficher/Masquer

      Je n’ai rien compris. (Bla-bla-bla et bla-bla-bla ça c’est pour l’enregistrement de mon commentaire)


  10. John Le 23 avril 2017 à 23h35
    Afficher/Masquer

    Je pose une simple question: au-delà de de la position moralisante de la caste politico-médiatique et de la “menace fasciste” que représenterait le FN, quelqu’un peut-il honnêtement affirmer que Macron est préférable à Marine Le Pen sur le plan économique/social,politique étrangère, sécurité, identité/culture de la France? Je suis juste abasourdi!


    • cadles Le 24 avril 2017 à 01h21
      Afficher/Masquer

      Le Score de Macron a de quoi épouvanter : personne ne se serait donc aperçu que ce candidat n’est pas venu de nulle part ? Que les “grands” médias le soutenaient à fond… lui inventaient une histoire providentielle… Alors même qu’il vient de faire passer la Loi “travail”, envers et contre tous : chacun de l’applaudir et “marcher” avec lui ! – Personne ne s’est donc étonné du changement de ton du “MONDE”, (entr’autres) dont les proprios milliardaires se sont hâtés de remplacer les journalistes professionnels par des porte-plumes serviles ? – Pour qui a pris quelques renseignements, ce personnage aux discours creux dont ne sortent que des Lapalissades, a déjà réussi à trahir ses proches et ses amis et, se voyant surpris, à fuir comme un lâche.- Oh !… le beau Président dont nous allons avoir à supporter les mensonges, les calculs, les “Kon’ries” et l’avidité… pendant 5 ans…peut-être plus, si les masochistes en demandent encore.
      Il va nous faire regretter les 2 présidents précédents ! – Il y a plusieurs années que je ne regarde plus la télé. Je crois qu’il faut maintenant bouder toute la presse et les medias de l’oligarchie.


      • Catalina Le 24 avril 2017 à 07h31
        Afficher/Masquer

        voter pour une personne qui n’est pas transparent dans ses dépenses…ça promet. Macron doublera t-il notre dette ? c’est à dire fera t-il mieux que sarko ? il y a des chances puisqu’il est là pour enrichir ses soutiens et uniquement pour ça. Macron n’aime ni la France, ni les Français, il n’aime que “ceux de sa caste” à 1500 euros le costard, que va t-on devenir avec ce candidat nabilesque ?


        • ummite Le 24 avril 2017 à 07h36
          Afficher/Masquer

          la france est irrémédiablement foutue ! s’ent est définitivement terminé pour elle et son avenir de grande nation retrouvée , c’est fini en ce qui concerne la sortie de l’UE , car entre temps , ils signerons un article invalidant l’article 50 et ce sera tant pis pour la population française , elle aura eu ce qu’elle méritéait : LA MISERE !


          • Julien Le 24 avril 2017 à 10h20
            Afficher/Masquer

            Pour moi même niveau que l’Italie ou autre vieille nation européenne : les français sont fatigués. Ils sont bien comme ça.

            Ils préfèrent être sous tutelle, comme un vieux croulant sénile qui n’aurait plus ses capacités. Et profiter du soleil…

            Tant que l’oligarchie verse le RSA et que les pauvres pourront se débrouiller par ailleurs rien ne changera.

            La France n’est plus un pays, c’est au mieux un territoire. Et un bon souvenir…


            • georges glise Le 24 avril 2017 à 10h43
              Afficher/Masquer

              de gaulle avait dit “les français sont des veaux. d’élection en élection, ça se vérifie!


            • Alvise L Le 24 avril 2017 à 16h43
              Afficher/Masquer

              Euh… Julien, essayez de vous “débrouiller” avec le RSA… nan, mais essayez un peu ‘voir, hein! Je ne pense pas que ce soit les “bénéficiaires” du RSA (“ces salauds de pauvres”) qui ont voté majoritairement pour Macron ou son compère Fillon… moi, je pointerais du doigt les électeurs quelque peu âgés et pour beaucoup retraités… Ils s’en foutent, ils n’auront pas à pâtir directement des mesures antisociales du Ken Barbie… quoiqu’avec son annonce de baisser les dépenses publiques de 60 milliards/an les vieux risquent aussi de morfler, du moins les moins riches d’entre eux. Le capitalisme est bel et bien un système social cannibalesque (cf “Soleil vert”)…


          • Ruoma Le 24 avril 2017 à 10h41
            Afficher/Masquer

            Ils n’ont même pas besoin de le faire !
            Comme vous le savez, le candidat qui comptait mettre en œuvre la clause de sortie n’a pas atteint 1% des suffrages.
            En outre, ce ne serait pas conforme au droit international qui exige que les traités en comportent une.
            Nos eurocrates ont donc bien été contraints de la mentionner dans le traité.


          • pythos Le 24 avril 2017 à 14h37
            Afficher/Masquer

            Comme disait un internaute dans l’une de ses vidéos (el loco) : est-ce que le système a tort de prendre pour des C. des C. ? Méritent-ils d’être sauvés ?
            Les français auront ce qu’ils méritent après tout !
            A la petite minorité qui raisonne d’émigrer vers des contrées où la population est plus intelligente ou dans le désert !
            La déception est à la hauteur de l’engagement.


      • izlaz Le 24 avril 2017 à 07h40
        Afficher/Masquer

        Mais voyons regarder comme il a une belle gueule de gendre idéal et comme il a l’air jeune… il n’en faut pas plus malheureusement.


        • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 09h57
          Afficher/Masquer

          Il n’a pas été élu sur sa gueule ; il l’a été parce qu’il défend les intérêts économiques et/ou culturels d’une partie de la population.


          • iizlaz Le 24 avril 2017 à 14h36
            Afficher/Masquer

            Je ne parlais pas des raisons de son élection, mais des moyens subliminaux qui font que de nombreus jeunes, de nombreuses femmes (oui c’est sexiste), vont commencer à considérer le vote Macron à cause de son physique (rien d’exceptionnel j’en conviens mais plutôt avenant) et de son âge. Le coup du Kennedy français et de la jeunesse (39 ans comme par hasard, comme ces prix avec des 99 cts à la fin), ça marche chez beaucoup de titulaires de la carte d’électeur qui ne se posent pas trop de question… mais savent qu’ils voudraient changer… comme des consommateurs qui en ont un peu marre de commander tous les jours pendant 5 ans la même soupe aux nouilles et vont s’essayer au rouleau de printemps en promo à 3 euros 99 cts.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 18h28
              Afficher/Masquer

              Je crois que vous prenez les électeurs pour des cons. Les gens qui ont voté Macron l’ont fait sur la base d’un choix qui leur apparaît rationnel. Ils peuvent se tromper, mais c’est un autre problème. La propagande est reconnue pour ce qu’elle est et, franchement, pas spécialement efficace. Le hars a juste fait 23 et quelques pourcents, ce qui n’est pas terrible du tout.


            • i Le 24 avril 2017 à 21h34
              Afficher/Masquer

              izlaz
              Notre société de surconsommation témoigne probablement de ces choix rationnels de nos contemporains.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 23h31
              Afficher/Masquer

              “Notre société de surconsommation témoigne probablement de ces choix rationnels de nos contemporains.”

              Désolé, j’avais pas capté que vous étiez de cette mouvance là. Non, bien sûr, vous avez raison, l’homme est irrationnel, un loup pour l’homme et tout ceux qui ont voté Macron des andouilles décérébrées gavées de téléréalité.

              Voilà, voilou, on se revoit dans cinq pour refaire le monde et, en attendant, on va continuer à se faire mettre par l’oligarchie dans la joie et la bonne humeur.


        • Julien Le 24 avril 2017 à 10h22
          Afficher/Masquer

          Je me disais hier soir : Sarkozy c’était pire que Chirac, Hollande pire que Sarkozy… Macron pire que Hollande… Et après, qu’aurons-nous ?

          Un Kevin plein d’acné ?


    • Albator78 Le 24 avril 2017 à 02h56
      Afficher/Masquer

      Je ne suis pas fan des idées de mme LE PEN.
      Mais mr MACRON, c’est ce qui peut arriver de pire à la France et au français.
      Si nous ne sortons pas de l’€uro rapidement comme l’explique régulièrement les Econoclastes, les français le regretterons amèrement.


    • vert-de-taire Le 24 avril 2017 à 05h59
      Afficher/Masquer

      Je déteste tout ce que représente Macron, l’oligarchie qu’il cache et ce corps de crétinisés qui vote pour rester esclaves de leur tyran, le grand capital.
      Je pense que le FN serait un calvaire pour une minorité de gens déjà très maltraités.
      Et pire, des bandes de fachos se dechaineraient pour terroriser les têtes qui dépassent.
      Cela-dit pour le reste, le FN est bcp trop contradictoire et peu cohérent pour que l’on sache ce qu’il ferait vraiment.
      Entre la peste et le choléra on ne peut pas choisir, il ne faut pas choisir.

      IL RESTE LES LÉGISLATIVES.
      Pour gouverner il faut un parlement majoritaire …
      Vu le morcellement, les effondrements ce sera dur.

      JLM FI a un rôle à jouer pour peser.


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 08h23
        Afficher/Masquer

        Votre sens tactique me semble bien pauvre. Vous vous précipitez vers la même défaite que vous venez de vivre (en pire, elle sera plus importante encore aux législatives). Décidément à demi Mali demi malin et demi (s’étonner de tant de crétins s pour macron et ne pas voir la suite…).


      • Cyrina Le 24 avril 2017 à 10h15
        Afficher/Masquer

        Mais bien sur…Depuis environ une décennie, on a bien vu à quoi sert le parlement : de la figuration ! Si c’est pas à coup de 49:3, c’est à coup d’annulation du Conseil constitutionnel que le monarque présidentiel règne et le prochain a annoncé la couleur, retour à l’ancien régime et aux ordonnances royales.


      • Bouddha Vert Le 24 avril 2017 à 12h15
        Afficher/Masquer

        Dans une élection, ne pas choisir c’est laisser un autre le faire pour soi.

        C’est imparable!


      • BrianDuSysCat Le 24 avril 2017 à 15h34
        Afficher/Masquer

        Entre la peste et le choléra, il faut choisir celui ou celle qui fera mal à ceux qui nous imposent ce genre de choix. Nous de toutes façons dans un cas comme dans l’autre on va subir.


      • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 18h30
        Afficher/Masquer

        “Entre la peste et le choléra on ne peut pas choisir, il ne faut pas choisir.”

        Oui, mais à la fin, vous aurez la peste ou le choléra…

        Et les deux ne se valent pas : l’establishment ne veut pas de Le Pen, pour moi, c’est suffisant pour voter pour elle et envoyer promener les stratèges à la petite semaine des patrons du CAC 40. J’en crèverai peut-être, mais eux aussi, et j’aurai la satisfaction égoïste de les voir plonger en même temps que moi. #lechaosplutotquelasoumission


      • Robert16 Le 24 avril 2017 à 22h36
        Afficher/Masquer

        Les fachos, le bruit des bottes, les z’heures les plus sombres…
        Soros a fait du bon boulot : il a même lobotomisé ceux censés s’opposer à lui. D’ailleurs, est-ce un hasard si le plus grand spéculateur de la planète finance les No Borders, ces idiots utiles de l’abolition des frontières et de la dérégulation ?


    • lvzor Le 24 avril 2017 à 10h57
      Afficher/Masquer

      “quelqu’un peut-il honnêtement affirmer que Macron est préférable à Marine Le Pen sur le plan économique/social,politique étrangère, sécurité, identité/culture de la France? ”

      Non, ce sont bien en effet les deux pires qui sont arrivés en tête. 🙁


  11. Ferdex Le 23 avril 2017 à 23h36
    Afficher/Masquer

    Macro / Le Penn
    Ben on est dans la merde noire.
    Merci Hamon le soi-disant frondeur.
    Alors Filoche, on ne t’entend plus.


    • Cédric Le 24 avril 2017 à 00h43
      Afficher/Masquer

      Hamon ne peut être que complice, vu sa rapidité à appeler à voter Macron …


      • Tunk Le 26 avril 2017 à 23h21
        Afficher/Masquer

        Oui, lui ET fillon. Et je ne dis pas ça au pif :

        Macron est lié à l’institut Montaigne, dirigé par M. De Castrie.
        Ce même M.De Castrie soutien “officiellement” Fillon.

        Alors que quand on voit les résultat, un “lâche rien” comme Fillon, aurait certainement pu poser un recours. Ou à tout le moins attendre les chiffres officiels, je rappelle qu’on disait 21.5% pour le Pen et 20.1% pour Fillon à 20h…. Mais quand on joue dans la même écurie, c’est pas ce qu’on fait.

        M.Hamon, quand à lui, est un rabatteur. En 2012, il déclarait (Cf. article du Figaro “La gauche placée sous surveillance”) que son rôle était d’empêcher que trop d’électeurs ne se tournent vers Mélenchon. Par quelle raison miraculeuse il aurait changé entre temps ? Un homme politique honnête n’écrit pas un programme lorsqu’un autre homme politique en a déjà écrit un intéressant sur la même ligne avec plus de monde derrière: il le rejoint. Bref, Hamon…. Voilà quoi.

        Ma théorie c’était que les cadres du PS et les cadre LR jouent pour les mêmes, c’est à dire le CAC. La preuve est faite, le scénar est trop parfait.


    • ummite Le 24 avril 2017 à 07h40
      Afficher/Masquer

      filoche : est comme la plupart ici ! écoeuré du résultat du vote , n’étant pas de gauche ,mais comprenant ses idées , filoche devrait se tourner vers autre chose que de s’occuper des français et laisser ce qui doit mourir s’éteindre .


  12. Sebastienc Le 23 avril 2017 à 23h36
    Afficher/Masquer

    Tous ceux qui ont manifesté avec rage (justifiée) contre le CICE et la loi Travail vont désormais élire l’un des auteurs principaux.
    Mais Le Pen ne gagnera pas donc tout va bien, les français seront satisfaits car ils auront fait barrage à l’extrême droite, mais vont quand même continuer à enfoncer la France dans sa crise.
    Pour citer Charles Gave : après avoir été gouvernée par un clown, la France sera désormais gouvernée par du vide.


    • lvzor Le 24 avril 2017 à 11h01
      Afficher/Masquer

      “la France sera désormais gouvernée par du vide.”

      Si seulement c’était du vide, ce serait un moindre mal. Seuls les discours sont vides chez micron, mais il est là pour appliquer un programme très radical, qui a peu à voir avec le murmure du printemps.


  13. crapounet Le 23 avril 2017 à 23h39
    Afficher/Masquer

    Quand je voie les scores de Mélenchon dans le 93, ça fait chaud au cœur.

    Au-delà, voir les éditocrates parler de la victoire des partisans de la mondialisation, c’est comment dire…on en vient à espérer que Le Pen, même si elle perd, fasse le score le plus haut possible pour les faire taire.

    Et au passage, alors que les porte-paroles de Merkel et de la commission européenne saluent le succès de Macron, j’attends avec impatiente la condamnation de cette ingérence étrangère dans la campagne présidentielle.

    Si Mélenchon, avait été qualifié et que Poutine ou Maduro par exemple le saluaient; les médias, les politiques auraient crier aux scandales..

    Au 2ème tour je voterai blanc…ou je glisserai un bulletin pour le Général De Gaulle.


    • Danièle Dugelay Le 24 avril 2017 à 01h58
      Afficher/Masquer

      Souvenez-vous qu’en 2012, parmi les premières cartes de félicitations envoyées à Hollande, il y avait celle de la Fondation de France-Amérique dont il était Young Leader depuis 1997. Cette Fondation va-t-elle être aussi empressée si Macron, également un de ses Young Leaders depuis 2012, remporte le 2ème tour ?


    • Astro Popote Le 24 avril 2017 à 12h55
      Afficher/Masquer

      Tel qu’il est conçu, le vote blanc, va “répartir” votre voix à l’identique des votes et en somme en rajouter. L’abstention, elle, marquerait un désaccord avec les deux;


    • Alvise L Le 24 avril 2017 à 17h05
      Afficher/Masquer

      Je partage votre avis, cependant, je doute que Poutine aurait félicité Mélenchon au soir du premier tour. Si vous aviez regardé les “news” de RT.com, depuis, mettons, 3 mois, vous auriez constaté que Mélenchon était quasi complètement ignoré par ledit organe d’information (qui malgré ses qualités évidentes n’en reste pas moins la voix du gouvernement russe en place.) Poutine donc avait deux candidats favoris: Fillon et Marine Le Pen. De même que Merkel-Schaüble avait comme candidat préféré le Micron. Poutine est bel et bien un homme politique de droite bien ferme. Rien à voir donc avec Mélenchon. En revanche, en homme d’Etat responsable et respectueux et du Droit international (du moins bien plus que nos gouvernants “otanophiles”) et des choix électoraux des peuples souverains des autres Nations, je ne doute pas qu’il aurait salué en bonne et due forme l’éventuel succès de Mélenchon au second tour.


  14. Alyoukaidi Le 23 avril 2017 à 23h40
    Afficher/Masquer

    Je me suis troublé trop vite 🙂
    Factsory a raison, les résultats partiels mettent à jour les inscrits au fur et à mesure des dépouillements, ce qui, reconnaissons-le, est un poil idiot.
    http://elections.interieur.gouv.fr/presidentielle-2017/FE.html
    J’aurais mieux fait de me taire !


  15. Nell Le 23 avril 2017 à 23h40
    Afficher/Masquer

    Il y a encore du chemin avant que des gens se mettent à disparaître… mais 2084 est bel et bien “en marche”


  16. IFUKU Le 23 avril 2017 à 23h40
    Afficher/Masquer

    Il est dit que “le coq ne chante bien que les pieds dans le fumier. Il est permit de penser qu’il n’est pas encore enfoncé assez profond…
    Ce pays est déprimant.


  17. Fox 23 Le 23 avril 2017 à 23h41
    Afficher/Masquer

    J’ai mal à ma France ce soir ! Dans 15 jours j’ai le choix entre le saut dans l’inconnu et une lessive sans programme dont la seule intelligence sera déployée pour brader mon pays.


  18. subnihilo Le 23 avril 2017 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Ce pantin malheureusement va tracer en cinq ans (s’il arrive bien entendu comptabiliser une majorité aux législatives)une voie en or pour Le Pen et le FN
    Triste avenir qui se précise ……..


    • titus Le 24 avril 2017 à 00h38
      Afficher/Masquer

      je n’ai pas vérifié mais sur Rmc de mémoire j’ai entendu qu’il imposerait ses réformes par ordonnance. il a repris l’idée de Copé


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 08h40
        Afficher/Masquer

        On le savait avant le vote p….. Ça avait été dit avant le vote. Mais pas trop répété hein. D’ailleurs ça sera pas trop dit avant le second tour. Il paraît qu’on doit voter contre le totalitarisme hein…


      • Mina Le 24 avril 2017 à 09h23
        Afficher/Masquer

        Voilà, c’est sur Public Sénat, il parle de réformer le code du travail par ordonnances pendant l’été : https://www.youtube.com/watch?v=FWwlKv3eUfY

        Je m’attendais à ce résultat mais je suis quand même très déçue. Voter pour un candidat qui n’a jamais présenté un début de programme -et pour cause, son programme n’aurait séduit que les actionnaires- et dont tout le discours de campagne est resté vide…

        J’en suis à me demander s’il ne faudrait pas voter MLP au 2e tour puis donner une majorité à La France Insoumise aux législatives pour établir un contre pouvoir ?


        • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 11h16
          Afficher/Masquer

          “son programme n’aurait séduit que les actionnaires- et dont tout le discours de campagne est resté vide…”

          Vous versez dans la caricature. Les gens qui ont voté Macron savent très bien pourquoi ils ont voté : pour la continuation de la politique hollande. Ils l’ont fait parce qu’ils en retirent (ou espèrent en retirer) un intérêt, soit économique, soit culturel.

          Et les gens qui vont voter pour lui au second tour le feront également parce qu’ils jugeront ce programme préférable à celui de Le Pen.


          • Mina Le 24 avril 2017 à 12h24
            Afficher/Masquer

            Je prends la hausse des cours de ce matin pour preuve de ce que j’avance quant à l’approbation des actionnaires. Pour le reste j’ai suffisamment entendu les électeurs de Macron dans mon entourage professionnel pour savoir qu’ils n’ont pas lu son programme mais qu’ils ont surtout écouté le journal de 20h. Et qu’ils se fantasment en gagnants de la mondialisation qu’ils ne seront jamais.


            • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 23h37
              Afficher/Masquer

              “Pour le reste j’ai suffisamment entendu les électeurs de Macron dans mon entourage professionnel pour savoir qu’ils n’ont pas lu son programme mais qu’ils ont surtout écouté le journal de 20h. Et qu’ils se fantasment en gagnants de la mondialisation qu’ils ne seront jamais.”

              Donc ils savent que Macron est le candidat des élites mondialisées et sont cohérents en votant pour lui puisqu’ils croient en faire partie…


        • atomiq_49 Le 24 avril 2017 à 13h58
          Afficher/Masquer

          @Mina
          Ne vous le demandez pas ! Faites le !!!
          Tout espoir n’est pas perdu de voir jaunir le sourire radieux de Pujadas …


        • FindeCycle Le 24 avril 2017 à 14h52
          Afficher/Masquer

          Oui en théorie vous avez tout à fait raison, compte tenu de la faiblesse du score de FA, l’idéal aurait alors été MLP à l’Elysée et JLM à Matignon. Mais ce n’est que de la théorie !
          Dans la pratique seul l’effondrement systémique (aotodestruction du système financier&économique du fait de l’avidité de ses sbires) pourra nous libérer de sa propre dictature.
          Ici le vote ne donnera jamais rien de valable : c’est trop tard, le temps qu’un nombre suffisant de gens finissent par comprendre il sera déjà trop tard.
          Ceci étant, en thérorie vous avez raison : JLM à Matignon et MLP à l’Elysée cela aurait pu être la solution.


    • Cédric Le 24 avril 2017 à 00h44
      Afficher/Masquer

      mais non, tous les 5 ans on entend cette rengaine, le temps joue bien évidemment contre Lepen ( la démographie, elle, ne ment jamais)


      • Robert16 Le 24 avril 2017 à 22h30
        Afficher/Masquer

        Le FN est le premier parti jeune de France et se vautre lamentablement chez les +60 ans. Il est clair que le temps joue pour Le Pen…


  19. Manuel Agez Le 23 avril 2017 à 23h42
    Afficher/Masquer

    En gros, 65% des votants ont choisi soit une [modéré] qui devrait être en [modéré], soit un méga [modéré] qui devrait être en [modéré] aussi, soit un pantin au service des banques et de la finance.
    Pauvre France. On va donc se retrouver avec Macron président dont le but est l’esclavage moderne… Que ceux qui ont voté pour un de ces 3 là ne vienne pas se plaindre plus tard.
    Quant aux électeurs de Hamon, ils doivent être bien fier actuellement. Hamon a parfaitement rempli son rôle en empêchant Mélenchon d’être au second tour. Et 6% des gens sont tombés dans le panneau…

    Je suis vraiment dépité ce soir, et hors de question d’aller voter au second tour.


  20. Elfe Le 23 avril 2017 à 23h42
    Afficher/Masquer

    J’ai la mauvaise impression que soit les français sont lobotomisés, soit c’est truqué !
    Macron ou Le Pen pour moi nous allons à la destruction de nos toutes nos valeurs 🙁
    Où est la grandeur de notre pays!?
    Les cinq à venir vont être durs …


    • Beatrix Le 24 avril 2017 à 01h04
      Afficher/Masquer

      Pas encore mûrs pour la démocratie participative ou directe telle que proposée par Avenir en Commun?

      Macron. Tête de gondole, s’est bien vendu.
      Le meilleur est encore à venir. Lorsqu’il y aura soulèvement ou grève, Macron ira requérir le soutien musclé et armé de l’alliée et amie germanique. Mme Merkel lui embrassera les pieds pour l’exemple de discipline que Macron aura su donner. Les autres pays n’auront qu’à bien se tenir… Et qu’à bien voter.


    • Django Le 24 avril 2017 à 08h37
      Afficher/Masquer

      Bien entendu, et cette hypothèse de trucage (modifications des scores réels) va rapidement disparaître aux profits de discussions annexes, c’est triste.


  21. Phypsi Le 23 avril 2017 à 23h42
    Afficher/Masquer

    Je suis extrêmement déçu de ce résultat, nous aurons un banquier président, et le jour où un banquier voudra notre bien il tombera de la m erde en barres.

    Ce qui me sidère, c’est de constater à quel point les français aiment être pris pour des abrutis…

    Mais finalement c’est bien français, on a guillotiné un roi pour mettre un empereur à sa place…


  22. Sayo Le 23 avril 2017 à 23h43
    Afficher/Masquer

    J’ai un peu de mal avec cette citation de Coluche. En effet le vote est largement encadré par un système médiatique faiseur d’opinion, mais voter PEUT changer quelque chose et c’est même le SEUL moyen de changer les choses en respectant les institutions actuelles.

    Pour être tout à fait clair, si l’on ne veut plus de la Vème République, pourquoi ne pas construire la VIème ?


    • Grégory Le 24 avril 2017 à 00h39
      Afficher/Masquer

      Ben certains on voté pour la VIème. Ils ne l’auront pas cette fois ci.


    • babelouest Le 24 avril 2017 à 06h35
      Afficher/Masquer

      Mais justement, pour s’en sortir, il ne FAUT PAS respecter les institutions actuelles, qui sont justement faites pour nous bloquer.

      C’est bien pourquoi j’ai déjà écrit une proposition de Constitution, qui change pas mal de choses.

      https://ti1ca.com/ho9gskm3-preambule-prop-modif-constit-revisi-23-04-2017-preambule-prop-modif-constit-revisi-23-04-2017.pdf.html


    • Julien Le 24 avril 2017 à 10h36
      Afficher/Masquer

      Le SEUL moyen LÉGAL…
      Le coup d’état militaire semble arriver à grands pas…


      • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 11h19
        Afficher/Masquer

        Les paras vont sauter sur la Corse ?

        Ah zut, j’oubliais, il n’y a plus de paras en Algérie (et bientôt, il n’y aura plus d’armée non plus)…


        • Julien Le 24 avril 2017 à 11h53
          Afficher/Masquer

          Militaire ou para militaire. Un truc bien sale.


  23. Macarel Le 23 avril 2017 à 23h44
    Afficher/Masquer

    Les électeurs de gauche sont de très mauvais stratèges. Ils ont voté Hamon aux primaires de la “Belle Alliance Populaire”, croyant ainsi sanctionner Valls et le quinquennat Hollande.
    En fait ils ont ouvert une autoroute au candidat à la succession de Hollande : Macron.
    Et en même temps ils ont fermé la route au candidat de la gauche rebelle : Mélenchon.
    S’ils avaient porté Valls en tête des primaires, c’eût été exactement l’inverse, Macron et Valls se seraient marché sur les pieds, laissant un plus large espace au candidat de la gauche dite radicale : Mélenchon.
    Les dirigeants sont toujours plus machiavéliques que les simples citoyens. C’est grâce à cela qu’ils se maintiennent en haut de la pyramide sociale.


    • Alfred Le 23 avril 2017 à 23h57
      Afficher/Masquer

      Sur ce coup là on est à 100% d’accord. Pourquoi alors au 2eme tour faire aux deux endroits où nos dirigeants on prévu que vous ferez? (Barage ou pêche à la.ligne).


    • El_Poulpy Le 24 avril 2017 à 00h01
      Afficher/Masquer

      n’oubliez pas que les résultat de la primaire de la <> étaient truqués. Ce n’était peut-être pas de la mauvaise stratégie mais plutôt du machiavélisme.

      Ayant voté pour le programme de Mélenchon je suis forcément déçu mais j’aurais du plus me fier à mes connaissances de l’histoire et de la mentalité française : en France le changement tarde à venir en amenant le système dans le mur mais est brutal et violent. Nous sommes en 1787, bientôt les têtes vont tomber


      • Laurence Le 24 avril 2017 à 01h04
        Afficher/Masquer

        1789, la révolution de la bourgeoisie contre la noblesse par l’intermédiaire du peuple??? Tu ferais bien d’écouter quelques conférences d’Henri Guillemin https://www.youtube.com/watch?v=XiM74n8I2Gc


        • babelouest Le 24 avril 2017 à 06h39
          Afficher/Masquer

          C’est exactement cela, Laurence. Ce sont les bourgeois, déjà, qui ont mis en place la révolution, et qui ont fini par l’assumer pleinement en guillotinant les derniers vrais révolutionnaires en 1794. On a eu des résultats assez similaires en 1830, en 1848-1852 ; quant à la Commune Insurrectionnelle, elle fut magnifique, mais si brève….


        • ChristineG Le 24 avril 2017 à 16h12
          Afficher/Masquer

          Un grand merci pour ce lien, Laurence ! Passionnant ! Je reprends goùt à l’histoire …


          • Laurence Le 25 avril 2017 à 01h00
            Afficher/Masquer

            Avec plaisir. Ton enthousiasme me fait chaud au cœur; cela fait du bien car depuis hier soir ce n’est pas la grande forme!


    • Jérôme Le 24 avril 2017 à 00h33
      Afficher/Masquer

      Pas d’accord avec vous, Macarel.

      En politique, les additions d’alliances électorales donnent toujours lieu à des déperditions.

      Hamon et Mélanchon correspondaient à 2 positionnements sensiblement différents.

      Et surtout, je crois qu’il a tellement peu été question de programmes dans cette campagne électorale que les électeurs se sont déterminés surtout en fonction des équations personnelles.

      Mélanchon, comme d’ailleurs Macron, ont surtout joué sur l’ambiance, voulu faire passer une personnalité, au point de prendre des postures mystiques. Et à côté de cela, Hamon avec son profil d’apparatchik discutant de la motion D2 au congrès du PS a été complètement à côté de la plaque.

      Et de toute façon, Mélanchon n’avait aucun chance de l’emporter dans un second tour, sûrement pas contre Macron, et même pas contre une Le Pen qui dans ce cas d’espèce, contrairement à ce que des sondages à froid indiquaient, aurait fait le plein des voix de droite.

      En fait, cette élection présidentielle ne servira à rien sinon à éviter d’avoir Le Pen à l’Elysée. Ce sont les législatives de juin qui décideront de la ligne politique pour les 5 prochaines années.


      • BEYER Michel Le 24 avril 2017 à 05h22
        Afficher/Masquer

        Ce n’est pas vous qui ne compreniez pas que l’on puisse être opposé à l’élection présidentielle au suffrage universel?
        Vous avez la réponse éclatante aujourd’hui.
        Depuis des années LE PEN sert de repoussoir.
        Vous dîtes que ce sont les Législatives qui seront déterminantes. Il n’y aura pas de majorité sans magouille à l’Assemblée Nationale. C’eut été pareil avec MELENCHON .


        • Jérôme Le 24 avril 2017 à 08h13
          Afficher/Masquer

          Mais cela n’a rien à voir avec le fait d’élire un président de la république au suffrage universel direct. A moins que vous vouliez supprimer toutes les élections au suffrage universel direct.

          Vous avez oublié les élections régionales de décembre 2015 ?

          C’est un problème de configuration politique. La société française est fragmentée, éclatée, en blocs minoritaires difficilement conciliables. Les désaccords sont plus virulents et les positions plus éloignées sur un certain nombre de sujets fondamentaux.

          Et face à cela, on sait depuis des décennies quel est le choix qui s’impose par défaut.

          Déjà, en France en 1871-1875, les monarchistes modérés et les républicains modérés se sont entendus pour faire obstacle aux monarchistes réactionnaires aux révolutionnaires.

          Pendant presque toute la 4ème république, on a eu une coalition de la gauche modérée pro-construction européenne/atlantiste, du centre pro-construction européenne/atlantiste et de la droite modérée pro-construction européenne/atlantiste contre les communistes pro-soviétiques et la droite gaulliste souverainiste.

          C’est mathématique : le plus petit dénominateur commun et le fait qu’il n’y ait pas de distance trop forte sur des sujets fondamentaux.


      • vert-de-taire Le 25 avril 2017 à 20h50
        Afficher/Masquer

        “Mélanchon, comme d’ailleurs Macron, ont surtout joué sur l’ambiance, voulu faire passer une personnalité, au point de prendre des postures mystiques”

        Pour Macron c’est juste tous en conviennent, pour Mélenchon c’est faux.
        Tout au contraire Mèlenchon a servi de point d’appuis et d’est entouré pour élaborer un programme cohérent publiquement discuté, contrairement à tous les autres.
        De la mystique ?
        Ce mouvement se base sur la raison, la logique d’action dans un cadre à repenser.

        Il lest très déplaisant et surtout regrettable de voir trahir ainsi les faits.


    • LPP Le 24 avril 2017 à 09h01
      Afficher/Masquer

      Oui mais le système a vraiment les moyens :

      Ils ont essayé l’atlantisme globalisation machin ( interventionniste et va-t-en-guerre, néocon,…) par la droite avec Juppé : ça n’a pas marché
      Puis par le PS avec Valls : ça n’a pas marché
      Puis le Plan C macron … En tapant à mort sur Fillon et Lepen, en le promouvant en permanence à la télé etc…
      Ne vous étonnez pas que tout le système appelle maintenant à voter pour le plan C.

      Donc niveau risque pour le système : 0. Il sort par la porte et revient par la fenêtre !

      Après regardez bien qui soutient macron dans les interviews au niveau de la base : ce sont les jeunes neuneu…
      Et au niveau de la “pseudo élite” : toute la caste atlantiste, bourgeoisie comprador pro-mondialisation qui défend son bout de gras et dont on ne veut plus (et qui a fait l’impopularité de hollande).
      Si macron gagne, il prend qui ? Le Drian à la Défense ? Ayrault ?
      Attali, Minc, hollande et Rothschild pour conseillers ?

      Mais réveille toi la France !

      Ces gens s’en foutent de la France qui est un strapontin pour mener une politique atlantiste internationale exécrable.


    • Julien Le 24 avril 2017 à 10h38
      Afficher/Masquer

      Comme ils avaient voté pour Ségolène la cruche ouvrant une autoroute pour Sarko…


  24. Astrolabe Le 23 avril 2017 à 23h44
    Afficher/Masquer

    Les résultats sont à peu près conformes à ce qu’on attendait. Ce qui m’impressionne, c’est la hâte avec laquelle MM Fillon et Hamon se rallient au plus fort. Après toutes les claques qu’ils ont prises du système, les trahisons, les insultes, ils se couchent illico sur le dos et attendent que le maître caresse le petit-chienchien sur le ventre. Heureusement qu’ils sont virés d’emblée, ils ne méritent rien d’autre. Ils auraient pu au moins y mettre les formes….Bon, bof…


    • PaleFace Le 24 avril 2017 à 23h57
      Afficher/Masquer

      Le scénario s’est déroulé comme prévu.
      Même Cazeneuve avait déjà préparé un discours de circonstance, pour le Front Républicain, et patatati et patata…
      C’est tellement cousu de fil blanc que c’est agaçant.
      Voire morbide.


  25. Demo Le 23 avril 2017 à 23h46
    Afficher/Masquer

    Mon commentaire vu que l’on me propose de le donner.

    Les médias ont encore une influence monumentale sur les esprits, avec le battage anti macron sur internet, je suis stupéfait de voir que la baudruche ne s’est pas dégonflé; les français sont des veaux.

    J’en appelle à voter, Fhaine au 2e tour, même si la bourgeoise gagnerait (ce qui est improbable, on peut compter sur papy le pen pour cristalliser les électorats), il est encore plus improbable que les fachos remporte les législatives et donc, le gouvernement.

    Je préféré cinq ans d’immobilisme, en espérant que la CFDT se sorte les doigts du cul, plutôt que de me faire fister joyeusement par les multi milliardaires.

    Vous gens éveilles, abstenez vous ou votez FN, si plébiscite, il y a, ils nous referont le coup du front républicain, élection après élection.

    Amha


    • Robert16 Le 24 avril 2017 à 22h26
      Afficher/Masquer

      Tant que les gens répéteront les slogans de Soros genre “F Haine”, ça n’est pas près de s’arranger…


  26. t2lt Le 23 avril 2017 à 23h46
    Afficher/Masquer

    Tant que l’abstention ne sera pas à 90% rien ne changera….triste france !


    • theophene Le 24 avril 2017 à 00h01
      Afficher/Masquer

      Je ne pense même pas ! à 10% de votants ils nous expliqueront encore qu’ils sont légitimes. Et dans la loi, ils le seront .
      Bon ce n’est pas ce fait qui me fera voter au second tour, faut pas pousser tout de même 🙂


      • FindeCycle Le 24 avril 2017 à 15h08
        Afficher/Masquer

        Non car à 10 % de votants on se fout de leur légitimité toute théorique et on va en masse pique-niquer à l’Elysée et, si cela ne suffit on coupe les têtes oligarchiques quiite à y laisser notre peau. A 10 % de votants le monarque républicain est à poil, même avec ses nervis.


        • Dommage Le 24 avril 2017 à 16h07
          Afficher/Masquer

          Non, on n’y va pas, parce qu’en fait personne ne veut “laisser notre peau”.
          Et avec leur équipement/organisation d’aujourd’hui, un seul nervi du monarque de 2017 en vaut cent du monarque de 1789.

          La solution ne peut pas passer par la violence, qui ne sert qu’à faire fuir tout le troupeau vers son protecteur, et attirer sur soi-même une violence encore plus grande.


          • Sam Le 24 avril 2017 à 16h58
            Afficher/Masquer

            Une révolution moderne, presque non violente, très bien racontée par Fernando Solanas : Mémoire d’un saccage, au sujet de l’Argentine en 2001.
            J’imagine que dans 5 ans, nous en serons là nous aussi, et j’espère que nous aussi réagirons avec la fermeté nécessaire…
            (P.S : cette révolution m’avait fait rêver à l’époque, ca ne les a pas empêché de voter Macri l’année dernière, le Macron sauce locale).

            C’est le nombre, et non l’équipement des nervis, qui compte. Si nous étions des millions à encercler l’Elysée, ils pourraient avoir des sabres lasers ca ne changerait plus rien…


        • Alfred Le 24 avril 2017 à 17h25
          Afficher/Masquer

          Il faudrait grandir un peu.et arrêtez de rêver. Tous ces épisodes “spontanés” demandent une organisation​. Si vous voulez organiser la marche sur l’Elysée bon courage c’est.du travail… Mais attention si vous n’etes pas trop ridiculisé et lassé et avez.le moindre succès vous aller commencer à tâter du bâton…
          Sans compter qu’il faut quelques compétences pour passer.entre.les goutes.


          • PaleFace Le 24 avril 2017 à 23h52
            Afficher/Masquer

            Tout à fait d’accord.
            Et croyez bien que le jour où, la police tirera dans le tas si elle le doit.
            Regardez un peu plus au sud pour vous faire une idée.
            Aucune inquiétude, on peut aller plus loin en votant utile tout tremblant de perdre nos maigres acquis, nos politiques le savent, et ne vont pas s’en priver.


            • Laurence Le 25 avril 2017 à 01h06
              Afficher/Masquer

              A ce sujet,
              Le retour de la peine de mort en France ? En cas de menace sur un pays, en cas d’insurrection. Tiens donc! Merci la commission européenne pour votre prévoyance.
              On la croyait morte et enterrée. On la croyait décapitée par la volonté populaire (loi du 9 octobre 1981 portant abolition de la peine de mort). On s’indignait des pays qui y avaient encore recours. Mais elle est ressuscitée. De qui parle-t-on ?
              De la peine de mort. Elle revit depuis quelques mois. Son souffle déjà répand sur notre belle Europe une odeur charogne.
              http://www.lemonde.fr/idees/chronique/2009/05/05/le-retour-de-la-peine-de-mort-en-france-i_1188847_3232.html#bw0jDKG0oteuec5L.99


      • Catalina Le 24 avril 2017 à 23h05
        Afficher/Masquer

        cette loi qui autorise une personne choisie par 10 personnes sur cent est inique, elle doit être abrogée. Mais comment en sommes-nous arrivés à accepter de telles choses ?


  27. Derail Le 23 avril 2017 à 23h48
    Afficher/Masquer

    Je n’ai pas les mots juste des bribes de phrases, pensées foutraques dans la confusion.
    Si Hamon avait ralier les insoumis.
    19.72% pour Fillon, moins il y a de probité plus il y a d’idiots qui voterons pour.
    Macron 17 000 articles de presse plus de 70 couvertures de magazine avec 0 électeurs à la base, le gavage des oies fontionne à plein régime et gagne.
    Lepen là ou les medias l’ont voullu.
    La France dans l’obscurité.
    Faire un choix ou refuser de choisir?


    • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h53
      Afficher/Masquer

      La “grande nation” raillée par le voisin teuton, n’est plus qu’une nation de zombies décérébrés !

      Le voisin teuton ne peut que se réjouir.


      • madake Le 24 avril 2017 à 07h58
        Afficher/Masquer

        Und Herr Schäuble, mister Nein, caresse les roues de son carrosse…
        En Marche!!
        Il ne pouvait rêver mieux pour diriger la France.


    • cardle Le 24 avril 2017 à 00h50
      Afficher/Masquer

      Pour ma part je me suis abstenu. Je n’ai vu chez aucun des candidats, “petits” comme “grands”, le recul et les qualités de don de soi qui font un bon dirigeant.
      Ils avaient tous l’air d’être heureux d’être là, comme si c’était déjà une fin en soi, enchaînant les promesses les plus grandiloquentes tout en sachant sciemment qu’ils ne pourraient pas les réaliser.
      A ce propos je trouve significatif que ce soit le candidat qui ne propose rien, si ce n’est une certaine forme de continuité et ne prend jamais parti qui soit choisi par les électeurs, comme ci ils avaient compris comment ça marchait et qu’il ne voulaient plus rien espérer.

      Pour ce qui en est des résultats je les trouve significatif d’une société qui a renoncé à réfléchir où les trois seules possibilités qu’elle voit sont :
      – écouter et faire ce qu’on leur dit (Macron) ou faire comme d’habitude (Fillon, Hamon)
      – prendre parti car d’une certaine façon c’est exister (Mélenchon, Le Pen)
      – rester en marge et renoncer purement et simplement à donner son avis (abstentionnisme)


      • babelouest Le 24 avril 2017 à 06h43
        Afficher/Masquer

        Sans vouloir ramener “ma fraise”, il y avait un beau programme, mais son porteur, homme du peuple, n’a pas eu ses signatures même s’il est très compétent.

        http://pardem.org/programme/intitule-des-10-parties-du-programme

        On va continuer à lutter !


        • Astro Popote Le 24 avril 2017 à 13h03
          Afficher/Masquer

          Ouais. Il aurait du rejoindre l’UPR au lieu d’essayer de sortir d’un chapeau


      • madake Le 24 avril 2017 à 08h04
        Afficher/Masquer

        Je ne suis pas d’accord.
        Dans les lot, j’en vois au moins un qui prend peu plaisir à l’exercice médiatique.
        C’est d’ailleurs, je pense, un critère de choix certes peu conventionnel, mais pertinent, pour un président que de ne pas s’épanouir que sous les projecteurs et devant une caméra.
        Mais en ces temps de médias, il semble que paraître prime sur le savoir et le savoir être.


        • cardle Le 24 avril 2017 à 19h09
          Afficher/Masquer

          Je ne pensais pas à l’exercice médiatique en soi, mais davantage à l’attitude et aux capacités du candidat qu’il laissait entrevoir.
          Et parmi les candidats – et qu’on soit bien d’accord je ne dit pas qu’ils n’ont aucune conviction ou aucun principe – je n’en ai vu aucun qui avait l’étoffe pour vraiment changer les choses.


      • Guillaume Le 24 avril 2017 à 15h39
        Afficher/Masquer

        Il me semble que vous n’avez pas même pris le temps, la peine ou les deux de lire ou écouter FA…
        C’est dommage


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 18h17
        Afficher/Masquer

        Puisque vous faites cesession n’oubliez pas de vous abstenir de payer vos impôts.


        • Fabrice Le 24 avril 2017 à 18h23
          Afficher/Masquer

          Bravo bien dit, silence les mules, arbeit et schnell, l’abattoir attend votre viande.


    • Malbrouck Le 24 avril 2017 à 08h06
      Afficher/Masquer

      “Si Hamon avait ralier les insoumis.”
      Hypothèse absurde!
      B. Hamon est le candidat PS .
      Il est soumis au fonctionnement de ce parti .
      Qui est bien évidemment anti JL M.


  28. Alain C Le 23 avril 2017 à 23h50
    Afficher/Masquer

    Bonsoir,
    Cette fois-ci les sondages ne se sont hélas pas trompés.
    Il me semble que l’individualisme l’a emporté sur le bien commun, et que les grands médias y ont contribué.
    Faudra-t’il davantage de souffrances pour y remédier ?


    • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h54
      Afficher/Masquer

      Le bien commun, comme vous y allez ! C’est chacun pour soi, et tous pour moi !

      Vive la France !


    • koikoi_koi Le 24 avril 2017 à 00h05
      Afficher/Masquer

      Si demain il y a un sondage sur l’arrivée du tierce, les français jouerons la combinaison “gagnante”. Peu de personnes osent miser sur les canassons boiteux, même si ça peut leur rapporter plus…


      • ummite Le 24 avril 2017 à 08h31
        Afficher/Masquer

        c’est ce qu’on appelle le vote utile : voter pour les outsiders plutôt que “” sur un pseudo tocard “”


  29. Philvar Le 23 avril 2017 à 23h50
    Afficher/Masquer

    Fillon est la honte du pays ! Heureusement qu’il est viré. Il n’a même pas pris le temps de recul pour analyser la vraie situation, non, il est allé directement à la gamelle pour tenter d’en ramasser des bribes. J’espère que les électeurs ne vont pas le suivre car c’est eux qui vont payer !


    • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h55
      Afficher/Masquer

      Triste lot de consolation, mais on fait avec ce qu’on peut…


  30. Fabrice Le 23 avril 2017 à 23h51
    Afficher/Masquer

    C’est la démocratie française, on a des choix qui s’imposent à nous à nous de nous adapter à la nouvelle situation, parfois s’opposer ne sert qu’à alimenter le système “avec nous ou contre nous”.

    Nous devrons regarder tout le système ce pourrir de l’intérieur, et attendre le bon moment pour proposer une alternative viable.

    Je crois que l’on dit que lorsque nous sommes pris dans un tourbillon en mer, il faut aller jusqu’au fond pour pouvoir revenir à la surface, il semble que c’est ce que nous allons vivre.


    • ChristineG Le 24 avril 2017 à 02h44
      Afficher/Masquer

      Ben oui, mais depuis le temps que ça tourbillonne …


    • ummite Le 24 avril 2017 à 08h34
      Afficher/Masquer

      ouai mais faut quand même pour pouvoir remonter avoir encore assez de souffle ! hors le poumon france est mort à moitié et restera dans la vase et nourrira la faune vaseuse . cela s’appelle aussi la transformation aux profits des “” bactéries nettoyeuses “”


    • pythos Le 24 avril 2017 à 18h19
      Afficher/Masquer

      démocratie = dictature de la majorité sur la minorité
      une majorité abrutie par le bourrage de crâne médiatique débile et obscène, nourrie aux OGM, et respirant un air toxique
      une majorité affaiblie par la maladie et la précarité
      une majorité qui continue aussi à s’illusionner, à croire ce qui “passe à la TV”
      il est souvent impossible de les raisonner
      Le problème c’est que nous vivons tous dans la même planète !


  31. JT Le 23 avril 2017 à 23h51
    Afficher/Masquer

    Le big data à la trappe… Pour le reste, on a l’extrême droite libérale qui fait face à l’extrême droite souverainiste. Entre les deux, je ne choisis pas, je n’irai pas voter au deuxième tour… Quant au 3e larron, je veux bien que sa femme ait ouvert quelques envoloppes et que l’on considère cela comme un travail, mais la faute morale était lourde. Que ce type arrive à 20% me sidère tout autant que la premier place de Macron.


    • subnihilo Le 24 avril 2017 à 11h47
      Afficher/Masquer

      Moi aussi, tout comme vous, black-out sur le deuxième tour. Que le banquier se débrouille avec la nazillonne. Y-en-a marre des votes à la con des Français. Ah ! Si je pouvais dégotter la nationalité monégasque. Je rigole, un vrai républicain comme moi ça la foutrait mal. J’espère que le pantin de la grande finance n’aura pas la majorité aux législatives et que la FI et la vrai frange socialo de l’ex-PS n’attendront pas les calendes grecques pour recoller les morceaux car de là peut venir un timide espoir.


      • Robert16 Le 24 avril 2017 à 22h17
        Afficher/Masquer

        C’est exactement avec ce type de raisonnement formaté que l’oligarchie perdure.
        “Nazillonne” donc… Vous pouvez expliquer ou c’est Soros qui vous a mis les mots dans la bouche ?


  32. Macarel Le 23 avril 2017 à 23h51
    Afficher/Masquer

    De trop regarder la télévision transforme en chien de Pavlov ! Ouaf ! Ouaf !

    Macron va vous donner votre nonos, mais aussi un coup de pied au cul !


  33. Mat Le 23 avril 2017 à 23h52
    Afficher/Masquer

    Le candidat poussé par les médias des milliardaires a gagné.

    Il a été présenté comme un homme neuf et rassurant : loin du “communisme” de Mélenchon, du FN raciste de Le Pen, et sans affaires qui ont défrayé la chronique comme Fillon (bien qu’il y a avait aussi de quoi enquêter du côté de Macron, mais les médias l’ont clairement laissé tranquille sur ses bizarreries de patrimoine ou sur son budget ministériel utilisé pour sa campagne, …)

    Résultat : rien ne bouge. Les multinationales, les banques et les milliardaires vont pouvoir continuer de planquer leurs bénéfices et jouer au casino. La problématique environnementale n’est toujours pas une priorité (le business avant tout). Le libre-échange sans régulation est plus que jamais d’actualité, quitte à détruire tous nos emplois industriels. L’état est rogné petit à petit.

    On va droit dans le mur. Il n’y a pas encore assez de français qui s’informent en dehors de BFM TV.


  34. Renaud Le 23 avril 2017 à 23h52
    Afficher/Masquer

    Pour le moment, à cette heure, ce n’est même plus la peine de prendre en compte Mme Le Pen qui n’est là, comme prévu, que pour faire triompher son adversaire au 2ème tour. C’est arithmétique.
    Je l’avais dit et écrit il y a des mois: ce sera Macron élu président au 2ème tour contre Mme Le Pen l’épouvantail de service. Wall-Street, Washington, la City, l’ “Europe” de Bruxelles, Berlin, la BCE, tous les européistes, etc., vont sabler le champagne. La France sera la dernière à se rendre compte de la m… dans laquelle elle se complait et s’enfonce. Nous sommes cons et c’est bien fait pour nous. On a ce qu’on mérite.
    En attendant, c’est une belle baffe pour la quasi totalité du personnel politique accroché à ses prébendes et tous ses privilèges, ils ont finis par se faire éjecter par les sbires de la haute finance usurière triomphante et devraient mordent la poussière.
    Reste qu’il faudrait au 2ème tour une abstention et des votes blancs massifs.
    Mais tout ceci est bien dérisoire !


    • lvzor Le 24 avril 2017 à 13h32
      Afficher/Masquer

      “c’est une belle baffe pour la quasi totalité du personnel politique accroché à ses prébendes et tous ses privilèges, ils ont finis par se faire éjecter”

      …une belle baffe? Ils sont tous là, accrochés désormais au train du micron, et seront tous “en marche” pour les législatives…


    • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 22h29
      Afficher/Masquer

      “Mme Le Pen qui n’est là, comme prévu, que pour faire triompher son adversaire au 2ème tour.”

      C’est ce qu’ils espèrent. Mais personnellement, j’espère que la combine de Hollande va lui péter à la figure. Entre le dictateur libéral et l’extrême droite ordinaire, je choisis l’extrême droite ordinaire si cela permet de régler son compte à l’oligarchie.


  35. Frédéric Le 23 avril 2017 à 23h52
    Afficher/Masquer

    Peu de choses a dire a chaud…les porte parole m ont semble blases, comme si MLP au 2e tour etait une chose naturelle. Quand aux soutiens de macron, ca ne semble pas valoir tripette. Les mois qui viennent risquent d etre grandioses


  36. Pierre Davoust Le 23 avril 2017 à 23h53
    Afficher/Masquer

    En l’état actuel des résultats partiels, ce serait ces deux escrocs qui seraient au second tour (de con)… Soyons bons perdants et profitons pleinement d’une formidable opportunité de dégager toutes les racailles vénales dont plus personne ne veut plus, de Hue à Le Drian en passant par Villepin, Estrosi ou Conne Bandit, mais pour cela, il faut voter massivement pour Le Pen… Inacceptable me direz-vous ! Ah ! Et pourtant, ce serait faire d’une pierre deux coups. Parce qu’à bien y regarder, Mme Le Pen, c’est le bélier du Cac 40 et des milliardaires qui nous la collent dans les pattes pour faire gagner leur chéri, celui qui va définitivement casser les institutions françaises, uberiser à tout-va, celui qu’obama a, par avance, il y a deux jours, félicité, mais oui ! Mais les milliardaires n’en veulent pas, à aucun prix de la Le Pen. C’est la raison qu’ils sont déjà tous à hurler pour que tout à chacun ait le bon réflexe républicain – Tiens, parce d’un coup, le FN, au soir du premier tour n’est déjà plus un parti républicain, à tout le moins respectable puisqu’autorisé !
    Mme Le Pen élue, c’est l’occasion unique de constater rapidement l’incurie de ce personnage et de son parti. Le FN a suffisamment donné des gages de son incapacité à gérer même des petites communes, alors pour ce qui est de notre pays, je vous laisse y réfléchir.


    • Pierre Davoust Le 23 avril 2017 à 23h54
      Afficher/Masquer

      la suite
      Quelques semaines ou quelques mois et la France profonde sifflerait rapidement la fin de ce parti fasciste aux idées nauséabondes. Vous voulez parier ?

      Alors pour dégager les politiques à la soupe, les milliardaires, les banquiers d’affaires et autres oligarques, le Fn et la famille Le Pen, un seul mot d’ordre Votez Le Pen et bon débarras


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 08h55
        Afficher/Masquer

        100% d’accord mais pour cela il faudrait un petit peu d’intelligence et de sens de la lutte ce dont une majorité de nos concitoyens semblent totalement dépourvus. Ils préféreront se boucher le nez et aller lâchement à la pêche (tous purs qu’ils sont) ou bien reporter une fois de plus le combat en prétextant que cela se jouera aux législatives (comme s’ils ne savaient pas DEJA qu’ils seront trahis par bon nombre de députés qui finalement soutiendront les réformes Macron). D’autres encore prêtendront que ça se jouera dans la rue (comme s’ils y avaient déjà été (sérieusement quelle victoire depuis 1995? La Guyane ? Ou sont les 500 frères et bonjour la violences)). Bref. Même ici on a pas fini de se voiler la face.
        Plutôt le point mort qui pue que le mur plein gaz.


      • atomiq_49 Le 24 avril 2017 à 14h22
        Afficher/Masquer

        Je pense que c’est la bonne solution : voter Le Pen au second tour et voter pour JLM (vote utile) aux législatives.
        Ensuite, bonjour les motions de censure … qui finiront par renverser la table !
        Entre les abstentionnistes qui s’annoncent nombreux et les faux supporters mais vrais électeurs Le Pen, ça peut peut-être marcher. C’est en tout cas ce que je vais faire.


        • lvzor Le 24 avril 2017 à 16h32
          Afficher/Masquer

          Une lueur d’espoir : Hollande appelle à voter pour micron, ça devrait le plomber.


      • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 22h31
        Afficher/Masquer

        100 % d’accord avec vous !

        #plutôtlechaosquelasoumission


  37. Philvar Le 23 avril 2017 à 23h54
    Afficher/Masquer

    Et si les français choisissent Micron ils n’auront que ce su’ils méritent ; c’est-à-dire RIEN ! que la misère aggravée.


    • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h57
      Afficher/Masquer

      La France va devenir le paradis d’Uber, et de la déréglementation du droit du travail.

      Allez les jeunes vous allez devenir milliardaires, il faut y croire !


      • Françoise Le 24 avril 2017 à 08h40
        Afficher/Masquer

        Oui tous milliardaires ! La vraie solution ! Dans un monde libéré sans plus aucune loi. Tu veux pas ? Mais t’es con? Tu ne crois pas que tu vas y arriver ? Répète avec moi : “je suis le plus fort”. Il suffit que tu te le dise, que tu le dise autour de toi, les autres vont finir par te le dire. Tu verras… tu ne sera plus qu’une coque super brillante et tu auras réussi.


    • ummite Le 24 avril 2017 à 08h37
      Afficher/Masquer

      enfin quelqu’un de clairvoyant ptdr !
      macron est là pour réduire ce qui peut encore subsiter de la nation !


      • L'illustre inconnu Le 24 avril 2017 à 11h01
        Afficher/Masquer

        Oui mais entre l’imaginer et le vivre c’est très différent, désespérant.

        La lobotomisation à bien marché et montre encore son efficacité. Si 2022 ne change toujours pas les lignes, il ne restera que les fourches. La guyane montre la voie.


        • Ubu Le 24 avril 2017 à 18h36
          Afficher/Masquer

          Perso, je pense que les fourches serait justement ce vers quoi il n’est pas souhaitable d’aller le résultat attendu étant que nous nous foutions tous sur la gueule pendant que les jets privés et les hélico s’envoleront vers quelques lointains ailleurs…, je pense qui serait bien plus judicieux de faire La grève générale, version stop motion, un clin d’oeil au film “L’An zéro” de Pierre Etaix.


        • Alfred Le 24 avril 2017 à 19h23
          Afficher/Masquer

          Je pense que les guyanais ont eu raison mais:
          1- Des bonhommes encagoulés qui ferment les commerces d’un gentil coup de pression afin que tout le monde soit “solidaire”? En métropole ça ferait vite penser aux chemises brunes. Alors on a peur des fachos dans les urnes mais pas dans les rues???
          2- La situation en métropole est très très loin d’être aussi désespèree qu’en Guyane. Il va falloir tomber beaucoup plus bas pour que ça bouge (que ça bougeotte plutôt). Entre les deux il y a la Grèce (façon de parler). Et là elle est où l’insurrection ?
          C’est beaucoup trop tot pour les fourches. Ce pays n’a pas assez souffert. J’ai pourtant l’impression qu’il a bien assez souffert et qu’on pourrait se passer des fourches (et des dangers que cela représente pour vos proches) en étant un peu plus malins…


  38. F C Le 23 avril 2017 à 23h55
    Afficher/Masquer

    Bon, la déception est grande , mais il faut considérer l’impact que va laisser tous ces idées exprimées dans cette compagne , une expression très démocratique, dans les meeting ( de j.l. M. , en particulier ) qui a pu parfois submerger la doxa véhiculées par nos média mainstream , il en restera j’en suis convaincu beaucoup dans tête de ceux qui ont adhéré à ces visons dès choses
    Du matériel pour poursuivre le combat


    • Macarel Le 23 avril 2017 à 23h58
      Afficher/Masquer

      Des graines ont été semées, mais la récolte sera pour plus tard. En attendant, cela ne va faire qu’empirer, avec le mec qui dit aux jeunes qu’ils doivent rêver de devenir milliardaires.


  39. jessim Le 23 avril 2017 à 23h56
    Afficher/Masquer

    La France à donc passée la marche arrière, je suis déçu non pas du score des petits candidats notamment Asselineau, mais en réalité la force de frappe d’internet est encore bien faible par rapport à la force de frappe de médiatique traditionnelle. C’est juste hallucinant, les médias nous ont fabriqués un candidat et les gens ont votés pour lui c’est juste sidérant.

    Maintenant, le seul réconfort que j’aurais est que je sais pertinemment ce qui nous attend : plus de néo-libéralisme, de chômage, de pauvreté et surtout plus de guerre, dans quelques temps les gens qui ont votés pour lui n’auront que leurs yeux pour pleurer et honnêtement ceux qui se retrouveront sur le carreaux directement ou indirectement par sa faute l’auront bien mérités.

    Néanmoins tout n’est pas fini il reste les législatives et sa majorité est loin d’être gagnée concernant Macron, ça va être une mosaique ingouvernable je pense, wait and see


    • lLibraire Le 24 avril 2017 à 08h04
      Afficher/Masquer

      Arrètez d’attendre une quelconque opposition venant d’un parlement qui n’a aucun pouvoir, quelque soit sa composition…… Le 49/3 va devenir l’outil de travail le plus efficace de la soft dictature ou de la hard dictature


      • Julien Le 24 avril 2017 à 10h43
        Afficher/Masquer

        Complètement d’accord.

        D’autant plus que le mal qu’il fera à l’international dépassera probablement ce qu’il fera en “interne”.


        • L'illustre inconnu Le 24 avril 2017 à 11h04
          Afficher/Masquer

          Etant donné que le macro est pro Otan, on cours déjà à la catastrophe au vu de l’actualité.


    • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 22h33
      Afficher/Masquer

      [il reste les législatives et sa majorité est loin d’être gagnée concernant Macron, ça va être une mosaique ingouvernable je pense, wait and see]

      Non, il reste le second tour et il vous offre la possibilité de dire m e r d e à l’oligarchie en refusant son chantage. On se débrouillera ensuite avec Le Pen aux législatives.


  40. marc bélanger Le 23 avril 2017 à 23h57
    Afficher/Masquer

    Vu du Québec, il semble que les deux pires candidats ont gagné. Bonne chance la France!
    Comme un mauvais film, il faut un/(e) méchant(e) pour avoir besoin d’un héro. Pauvre France, un choix ou la France ne peut que perde!


    • Macarel Le 24 avril 2017 à 00h00
      Afficher/Masquer

      Résistance ! plus que jamais ! Déconditionner les esprits n’est pas chose facile. Surtout qu’en face ils ont la grosse Bertha médiatique.


      • Franc-Parleur Le 24 avril 2017 à 00h22
        Afficher/Masquer

        Oui mais il fallait en avoir pour son argent. Un milliardaire partisan pro-Macron comme Mr Drahi a investi 52 milliards en 2 ans, à crédit (!!!!), sous Hollande bien sûr, pour contrôler entre autres Libération, l’Express, i24, BFM (Cf. livre Main basse sur l’information). Tout ça est vachement démocratique.


        • Frédérick Le 24 avril 2017 à 00h24
          Afficher/Masquer

          oui… et c’est nous qui allons payer la dette de drahi et le rendre très riche.
          mais quelle belle victoire…


          • madake Le 26 avril 2017 à 08h14
            Afficher/Masquer

            Il ne faut surtout pas oublier sur qui ces fortunes se construisent, puisque l’on fonctionne sur un jeu à somme nulle.
            Pour qu’un Drahi gagne, il faut que beaucoup perdent.


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 19h25
        Afficher/Masquer

        Deconditionner les esprits? Cela vaut il pour vous et pour votre manque total d’interet pour le vote tactique anti Macron ?


    • Chris Le 24 avril 2017 à 00h18
      Afficher/Masquer

      Tout comme l’Amérique a perdu !
      Ce sont les conséquences d’un système capitaliste qui arrive à ses limites extrêmes. Personne n’a le courage d’en changer et continue la fuite en avant.
      Seuls les Britanniques semblent avoir compris la nécessité de changer de paradigme. May provoque de prochaines législatives afin d’avoir le Parlement de son côté et pour mieux préparer et négocier le Brexit.
      Y’a pas, être insulaire forme le caractère ! Ces gens n’ont pas peur de se tenir debout et d’avancer en terra incognita.


      • Cyrina Le 24 avril 2017 à 11h10
        Afficher/Masquer

        Il ne faut pas s’y tromper. Je suis convaincue que ce Brexit soi-disant populaire cache quelque chose du côté de la City. Et ils n’étaient pas dans l’euro. La suite nous le dira…


  41. ig Le 23 avril 2017 à 23h58
    Afficher/Masquer

    eh bien en tout cas y en a qui sont contents, c’est déjà çà!
    macron a les félicitations de mogherini, juncker, schutz, entre autres.
    donc moi j’suis bête, hein, mais ce que je vois, c’est que le parti moins ” guerrier” ( i e qui veut plus que la france s’implique au moyen orient, qui veut reparler aux russes, etc…ben c’est le parti de la haine. d’ailleurs son nom le dit bien: f haine.
    alors moi qui suis pour la paix, j’sais pas trop bien comment on va pouvoir faire.
    et puis j’aime mon pays, mais ce soir, macron dit qu’il représente les patriotes contre les nationalistes.
    alors j’sens qu’ça va être la grande question: qui c’est qu’aime le plus son pays, qui c’est, hein, qui?


  42. wuwei Le 23 avril 2017 à 23h58
    Afficher/Masquer

    Pour ma part, il est hors de question que dans 15 jours je choisisse lequel ou laquelle sera mon bourreau. Je suis consterné que plus de 23% de gens aient pu voter pour un produit de marketing, sans aucune autre consistance que le soutient du CAC 40, de quelques vieux chevaux de retour de la politique et d’autres passés du “col mao au rotary”. Je suis encore plus consterné mais nullement surpris que les Hamon, Fillon, Juppé etc… appellent à voter pour lui, la vieille classe politique moisie prouve encore son mépris du peuple et sa constance à conserver leur poste et les avantages qui vont avec.
    Nous allons entrer dans une période où la violence envers les réfractaires à l’ordo/européo, libéralisme s’accentuera.


  43. Caliban Le 24 avril 2017 à 00h01
    Afficher/Masquer

    Cela fait 2 fois en quelques mois qu’une population passe à côté, de peu mais à côté quand même, d’une remise en cause radicale de l’ultra-libéralisme et du saccage de la planète : Sanders puis Mélenchon. Pauvre planète.

    Pour la France cela n’incite pas à l’optimisme parce qu’en 2022 les chances des xénophobes auront encore augmenté, proportionnellement à la misère et au dégoût de la caste (voir l’article de M. Lordon publié sur ce site, https://www.les-crises.fr/macron-le-spasme-du-systeme-par-frederic-lordon/).

    L’apparition de thèmes communs à certains candidats “contestataires” peut toutefois – pourvu qu’on ne se laisse pas gagner par la misanthropie – inciter à un certain optimisme.

    Je pense en particulier à leur volonté de remettre la Loi (celle votée par le peuple souverain) devant les chimériques “lois universelles de l’économie”. C’est du moins comme cela que je perçois la volonté exprimée
    • de modifier voire changer la Constitution
    • d’améliorer le Code électoral (vote blanc, référendum révocatoire, tirage au sort)
    • et de dénoncer les Traités européens (voire les déchirer)


    • Pavlo Le 24 avril 2017 à 00h24
      Afficher/Masquer

      Je suis à me dire qu’il vaudrait mieux que MLP soit élue, histoire que son image d'”anti-système” vole en éclats (sinon, elle recolterait encore plus de vois au 1er tour aux prochaiens éléctions).

      La bonne nouvelle cependant: le parti solférinien est mort; la tromperie sur l’étiquette “socialiste” est finie.


      • stephp Le 24 avril 2017 à 10h10
        Afficher/Masquer

        Rassurez-vous pour le P”S” il a simplement changé de nom, il s’appelle dorénavant “En Marche !” (vers l’abîme…)


        • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 11h34
          Afficher/Masquer

          “En marche” vers l’abîme ?

          Pas du tout…

          Le PS achève sa mue en parti travailliste (à l’anglaise) ou démocrate (à l’américaine).

          Les lambeaux de la gauche du PS vont aller mourir dans leur coin, sauf à se fédérer avec la France insoumise, mais compte tenu de la dimension charismatique du mouvement, c’est pas gagné d’avance.

          La vraie question, c’est celle du sort des républicains : vont-ils subsister comme parti indépendant ou vont-ils se scinder en une aile droite et une aile centriste ?


        • Bruno Le 24 avril 2017 à 14h03
          Afficher/Masquer

          Oui mais au moins on en aura fini avec le terme “socialiste”.

          Sinon, bon éditorial du Figaro : http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2017/04/24/31001-20170424ARTFIG00088-macron-le-pen-ou-le-retour-fracassant-de-la-lutte-des-classes.php

          Si l’on fait l’hypothèse que l’on est juste en retard sur les US, on en serait à peu près à la phase Clinton (Hollande)-Obama (Macron). C’est à dire les soubresauts du néolibéralisme social-démocrate. Viendra mécaniquement Trump (souverainisme de droite dure), puisque les sans-dents ne sont encore et toujours pas écoutés.

          Il ne faut pas se faire d’illusion, un chomeur-pauvre qui vote Le Pen, une fois devenu travailleur-pauvre par la magie de l’ubérisation (“macronisation”), vote encore Le Pen.


  44. hegemon Le 24 avril 2017 à 00h01
    Afficher/Masquer

    Certes nos médias ont été unanime ,Macron y a été monopolistique”ment” adulé, mais ceux ci sont largement rejeté dans la population “périphérique”. comme ils l’ont été aux USA ou aux RU … Pourquoi donc notre Clinton à nous est passé ? … je crains que nos oligarques aient bien appris de ces 2 défaites de l’establishment , et ont su adapter leur stratégie en sortant la carte Macron du jeu classique du bipartisme et ont en fait “le révulsionnaire” …que dire, ils ont bien joué ! et moi j’ai la nausée.


    • P. Peterovich Le 24 avril 2017 à 11h46
      Afficher/Masquer

      [je crains que nos oligarques aient bien appris de ces 2 défaites de l’establishment , et ont su adapter leur stratégie en sortant la carte Macron du jeu classique du bipartisme et ont en fait “le révulsionnaire” …que dire, ils ont bien joué ! et moi j’ai la nausée.]

      Le pari oligarchique n’est pas encore gagné. Macron crie victoire, mais il y a encore un second tour. Bon, je vous accorde que, à ce stade, les choses paraissent pliées. Mais d’un autre côté, il appartient à chacun de savoir ce qu’il veut. Je veux bien admettre que choisir entre Macron et Le Pen, c’est choisir entre la peste et le choléra.

      Ceci étant, à crever pour crever, je préfère emporter l’oligarchie dans la tombe avec moi…


      • Alfred Le 24 avril 2017 à 20h17
        Afficher/Masquer

        Bien d’accord en particulier avec votre dernière phrase. Je ne comprends cette façon si rependue de crever en étant quelqu’un de bien… aux yeux du système.


  45. Patrique Le 24 avril 2017 à 00h06
    Afficher/Masquer

    Quelques remarques :
    1°le prochain président est soutenu par un peu plus de 15% des français inscrits sur les listes électorales
    2°le FN fait moins de 16% des inscrits comme à chaque élection depuis 40 ans
    3°Hollande rêvait d’un deuxième tour Macron-Le Pen pour rester au pouvoir ; chapeau l’artiste
    4°Comme à chaque élection le résultat est proche du temps de parole des candidats. Le matraque médiatique pour Macron (et Le Pen) a marché. Comme avec Blair, Renzi ou Sarkozy en leur temps.
    Il faudrait faire un tableau avec les temps de parole et les résultats.
    5° Le Pen c’est l’assurance de n’avoir jamais d’alternance.


    • Tom Personne Le 24 avril 2017 à 08h52
      Afficher/Masquer

      Il est urgent de s’emparer de ce que vous dites au point 4.
      Il y avait d’ailleurs un article de Thomas Guénolé peu ou prou à ce sujet dans Marianne : il parlait de l’effet de “simple exposition” (en gros, ça fait rentrer le “produit” dans l’univers mental des gens).


    • calal Le 24 avril 2017 à 13h37
      Afficher/Masquer

      quand meme vous negligez le fait que macron etait un inconnu il y a 2 ou 3 ans. melenchon est un nom que ‘lon entend en politique depuis 20 ans au moins.

      les peres la vertu rouges,quelles categories sociales votent macron? c’est pas que des cadres du prive qui sont derriere lui…


      • L'aieuil Le 24 avril 2017 à 21h28
        Afficher/Masquer

        Non y a les retraités aussi et en général les électeurs PS…

        https://staticswww.bva-group.com/wp-content/uploads/2017/04/Sondage-Jour-du-vote-POP2017-23-avril-2017.pdf

        N’en déplaise à certains les gens qui travaillent vote FN puis Mélenchon (mais surtout ne vont pas voter… 29% d’abstention), les CSP+, haut revenus votent d’abord Macron et ensuite Fillon, les retraités votent d’abord Fillon et ensuite Macron. Les jeunes d’abord Mélenchon ensuite FN.

        On y voit bien l’effet du matraquage Macron, avec 79% des gens qui se sont décidés à voter pour lui dans la phase finale, seulement 32% ont voté pour ses opinions politiques vs 55% qui ont voté pour lui pour voter contre… au premier tour…

        J’écris en même temps que je lis mais ça, ça c’est un vrai VRAI problème. Cela veut dire que les gens susceptibles à l’argument du barrage… ont déjà largement voté! Va y avoir une abstention monumentale.


        • calal Le 25 avril 2017 à 08h01
          Afficher/Masquer

          N’en déplaise à certains les gens qui travaillent vote FN puis Mélenchon (mais surtout ne vont pas voter… 29% d’abstention),

          todd l’a dit des janvier:comme aux states pour trump,ce sont les couches populaires qui s’abstiennent alors qu’elles peuvent faire basculer l’election…


        • calal Le 25 avril 2017 à 08h09
          Afficher/Masquer

          interressant votre lien sur la sociologie du vote. par exemple macron attire plus le vote des hommes que celui des femmes. pan sur ceux qui pensaient que les femmes votent pour macron pour son physique…


  46. Chris Le 24 avril 2017 à 00h06
    Afficher/Masquer

    Sidérée ? Pas vraiment, vu le matraquage tout azimut. Je connais les effets de la neuroscience appliquée.
    Déçue, oui. Encore 5 années perdues et des dégâts sociétaux considérables, voire irréversibles.
    Comme si la gueule de bois Sarkosy et Hollande n’avait pas suffit. Voilà qu’on en remet une couche.
    Comment peut-on aimer les chaines à ce point ?
    Je m’imaginais un duel entre Mélanchon et Le Pen et ne savais pas trop pour qui voter, n’ayant pas d’affinités avec ces bisounours travestis ou ces travestis bisounours…
    Mais un duel Macron-Le Pen ? Pas question de voter blanc ou m’abstenir, je voterai Le Pen : no pasara !
    Dès à présent je parie que Marine Le Pen sera la prochaine présidente tout en espérant qu’elle s’en sortira mieux qu’un Trump… Ça va être chaud/show. (*)
    Si Macron devait quand même passer, ma décision est prise : je rends mon passeport français/tablier.
    (*) Si on m’avait dit il y a 25 ans que je voterais pour Le Pen, j’aurais rétorqué : “ça va pas la tête ?”.


    • Boris Le 24 avril 2017 à 01h39
      Afficher/Masquer

      Chris,

      Je peux comprendre qu’on ne partage pas les positions de Marine le Pen mais quand tu y réfléchis, il est ou le risque ?

      Marine veut instaurer le référendum d’initiative populaire… en gros tout ce qu’elle ferait et ne plairait pas au peuple Français, le peuple Français pourrait le défaire et inversement !

      Elle veut instaurer cette mesure dans la constitution fessant de la France un pays démocratique comme la Suisse.

      Donc je te le redemande … où est le risque ?


      • Gwen Le 24 avril 2017 à 07h48
        Afficher/Masquer

        En plus, vu qu’elle compte rester das l’Europe, elle devra suivre les grandes directives européennes, alors à moins de la faire full libérale, elle ne pourra rien faire.


      • Catalina Le 24 avril 2017 à 07h53
        Afficher/Masquer

        Boris,

        les promesses n’engagent que ceux qui y croient et JAMAIS ceux qui les font.


        • Boris Le 24 avril 2017 à 18h07
          Afficher/Masquer

          Catalina,

          Le FN et Marine font toute leur campagne en parlant du référendum, donc arriver au pouvoir et ne pas mettre en place cette mesure serait suicidaire surtout que tout le monde les attends au tournant.

          Ensuite quand tu regardes l’opinion publique, sur un grand nombre d’orientation sociétale comme l’immigration, les banques, la régularisation financière, la sécurité sociale, la sécurité, etc . le FN s’inscrit dans les courants de pensée dominante.

          Et pour finir, faut arrêter de croire que le FN et Marine le Pen veule le pouvoir pour ne jamais le rendre, qu’ils ont des réflexes fascisant et qu’ils sont là pour faire revivre le nazisme…

          Par contre la où je développe une réelle peur c’est à propos des médias qui ne sont plus du tout dans leurs rôles aujourd’hui et qui prennent parti pour un candidat ce servant honteusement de leur pouvoir d’influence.


          • Catalina Le 24 avril 2017 à 23h38
            Afficher/Masquer

            ah mais…il peut se passer plein de choses qui empêcheraient ce référendum…..un référendum, ça peut se promettre ad vitam aternam jusqu’à ce que les gens oublient, ils ont bien oublié celui avec lequel ils avaient affirmé “non à l’ue” ! et celui -là ils y ont participé alors un “promis” …..


      • Ivan Le 24 avril 2017 à 11h10
        Afficher/Masquer

        Je pense aussi que le programme de MLP est largement moins catastrophique pour le modèle social français que celui de Macron. Je le trouve relativement proche de celui de JLM, en tout cas beaucoup plus que celui de Macron qui en est l’exact opposé. En toute logique, les électeurs de JLM devraient se reporter sur MLP, cependant cela n’arrivera pas puisque le FN sert d’épouvantail au système politique et permet de rabattre l’électeur au profit de l’oligarchie…


  47. Louis Robert Le 24 avril 2017 à 00h06
    Afficher/Masquer

    Le coup du Macron devenu le triomphe Macron, via le “Tous derrière Macron!” immédiat.

    Comme aux USA, quelle admirable unanimité des “partis de Davos” (tous désormais “en marche”), tout de même! Ce ne saurait être plus clair, non? Il n’y a plus en France qu’UN parti de Davos… et il y a l’autre. Le Français sait déjà “ce qu’IL FAUT penser” de tout ça, sans vergogne les morts, unanimes, viennent de le lui dire en face: “France unie!”

    Déjà, l’avenir de la France brille.

    “Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France.” — Plus maintenant.


  48. Frédérick Le 24 avril 2017 à 00h06
    Afficher/Masquer

    le PS est mort et renaîtra dans “En marche”.
    tous les professionnels de la politique, qui souhaitent avoir un portefeuille et une bonne place à 30k€ par mois se rangent comme un seul homme derrière Micron, certains aux mépris de leurs discours pendant la campagne.
    les résultats sont exactement ceux donnés pas les sondages, c’est éminemment surprenant.
    Signe que l’on assiste à une pièce parfaitement orchestrée.
    les oligarques seront persuadés que leurs méthodes fonctionnent et vont donc accentuer encore la cadence, le pillage, faire croître la bulle et la bourse va repartir à la hausse.
    le tissu industriel va continuer à être dilapidé.
    peut-être qu’une réplique en plus modeste du sort de la Grèce va nous être appliquée et les biens nationaux seront attribués aux transnationales.
    il est possible que Micron vende aussi l’or de la France aux US.

    Tout cela ça va sauver mes économies, un temps, mais pas le pays qui continuera à subir les attaques pour le réduire financièrement et il finira dissout.

    l’avenir n’est pas rose et je crains des tumultes de plus en plus violents dans les deux années à venir.

    l’oppression est en marche et l’indignation très insuffisante… que se passe-t-il dans le cerveau et le coeur des Français?


  49. Sayo Le 24 avril 2017 à 00h09
    Afficher/Masquer

    C’est assez pitoyable de voir les médias porter un candidat comme Macron, parfaite incarnation d’un système et d’une inertie dont beaucoup de gens ne veulent plus, en face de MLP. C’est le scénario exacte des USA, à ceci près que Macron n’a pas lui même une carrière derrière lui, et donc que les électeurs se laissent appâter par le marketing.


  50. dc Le 24 avril 2017 à 00h10
    Afficher/Masquer

    Oui déçu comme beaucoup mais il faut regarder avec attention les résultats dans certaines grandes villes. Il semble que jlm soit en tête à Lille Montpellier Marseille Tourcoing Roubaix etc…



Charte de modérations des commentaires