Les Crises Les Crises
4.avril.20174.4.2017 // Les Crises

[2011] Bourgi : “J’ai vu Chirac et Villepin compter les billets”

Merci 25
J'envoie

Incroyable témoignage de Robert Bourgi (le bienfaiteur costumier de Fillon) en 2011 sur lequel je suis retombé… Homme sulfureux, donc à prendre comme toujours avec recul – mais sur le fond, cela rejoint d’autres témoignages.

Source : Le JDD, Laurent Valdiguié, 11/09/2011

L’avocat Robert Bourgi, successeur de Jacques Foccart, révèle vingt-cinq ans de pratiques occultes sous Chirac. Pour la première fois, un homme avoue des financements occultes en provenance d’Afrique.

Pourquoi prendre la parole aujourd’hui?
Avant toute chose, je veux dire que je parle en mon nom personnel, je ne suis mandaté par personne. Pierre Péan, que je connais depuis vingt ans, est venu me voir pour son enquête sur Alexandre Djouhri et, de fil en aiguille, nous avons un peu parlé de quelqu’un que je connais bien, Dominique de Villepin. Depuis quelques jours, j’observe, je lis et j’entends les commentaires de ce dernier sur l’enquête de Pierre Péan. Trop, c’est trop. À 66 ans, j’en ai assez des donneurs de leçon et des leçons de morale… J’ai décidé de jeter à terre ma tunique de Nessus, cet habit qui me porte malheur et que je n’ai jamais mérité.

Dans le livre de Pierre Péan, vous racontez comment Villepin vous a déçu…
J’ai travaillé avec Dominique pendant des années. Nous avons été très proches, comme on peut être proche d’un ami, de quelqu’un que l’on connaît intimement. Et puis, fin 2005, brutalement, il m’a chassé. Oui, il m’a déçu. N’est pas de Gaulle qui veut. L’entendre donner des leçons, lui que je connais de l’intérieur, m’exaspère […].

Lire la suite : Le JDD, Laurent Valdiguié, 11/09/2011

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Catalina // 04.04.2017 à 15h28

peut-être mais quel est le continent où on meurt le plus de la faim en 2017 ?
Ne comparez pas ce qui n’est pas comparable, nos vols anciens et d’aujourd’hui des matières premières africaines sont la cause de ces morts par la faim.

52 réactions et commentaires

  • Richard // 04.04.2017 à 03h14

    Bourgui a t il était condamné pour diffamation ? Sinon il semble à priori facile pour un journaliste (ou la Justice) de vérifier par exemple ses déclarations sur le Club 89.Et dans ce cas là c est soit Juppé soit Bourgui qui aurait été condamné.Quelles suites à ces révélations ?

      +22

    Alerter
    • MS // 04.04.2017 à 10h11

      Je me demande quand même quel est l’intérêt de Bourgui à révéler ces affaires maintenant …

        +4

      Alerter
      • Alfred // 04.04.2017 à 10h27

        Ce n’est pas maintenant c’était en 2011. Et ce n’est vraiment pas très compliqué à comprendre. A l’époque le vent du boulet approchait pour lui. Il a fait comprendre qu’il était prés à balancer en livrant quelques cacahuètes. Depuis tout est oublié. On ne l’emmerde plus et il a gardé pour lui le plus croustillant et probablement tout ce qui pourrait transformer de simples allégations en preuves (éléments matériels). La vie est bien faite.

          +13

        Alerter
      • DJW // 04.04.2017 à 10h28

        C’est une interview de septembre 2011, il y a 5 ans et demi quand même.

          +2

        Alerter
      • Gonzo // 04.04.2017 à 10h32

        Source : Le JDD, Laurent Valdiguié, 11/09/2011

        c’est pas nouveau

          +4

        Alerter
      • Dominique // 04.04.2017 à 11h55

        « quel est l’intérêt de Bourgui à révéler ces affaires maintenant »

        Cet entrevue date de 2011

          +1

        Alerter
  • Politzer // 04.04.2017 à 04h02

    Quand je pense que nos donneurs de leçon de morale politique dénonçaient :”l argent de Moscou”!
    L hôpital qui se moque de la charité!

      +32

    Alerter
  • Papagateau // 04.04.2017 à 04h19

    Un million de dollars, ça fait combien en emplois fictifs ?
    1.000.000 $ = 700.000 euros
    Sur quelle durée ? = une élection par mandat tout les 5 ans, soit 60 mois.
    700.000 / 60 = 11.666 euros par mois, soit entre 5 ou 6 emplois fictifs.

    Effectivement, avec plusieurs amis et leurs enfants, ça n’en valait pas le risque.

      +10

    Alerter
  • Marc Fievet // 04.04.2017 à 04h58

    Entre les valises de l’Afrique et celles du narcotrafic via Pasqua….Elle est belle notre république !
    Marc Fievet
    Aviseur international

      +26

    Alerter
    • Alfred // 04.04.2017 à 07h53

      Votre nom est connu. Et ce n’est pas la première fois qu’on entend ça (sans parler du “jeu”). Mais où est l’argent de Pasqua ?

        +4

      Alerter
    • sassy2 // 04.04.2017 à 12h36

      “Déjà Don Quichotte à 7 ans, Marc Fièvet envoie 1 000 francs au président de la République Vincent Auriol pour sauver le château de Versailles”

      vous êtes né dans quelle rue ?

        +0

      Alerter
  • Jacques Cubaynes // 04.04.2017 à 06h36

    Étonnant …il n’y a eu aucun démenti, pas de commentaires, pas de plaintes en diffamation, pas d’audition par un juge d’instruction ni vérification auprès des nombreux protagonistes cités…..le moins que l’on puisse dire c’est que cet entretien explosif est passé inaperçu …..il doit y avoir prescription , Juppé et Villepin ont perdu la mémoire . D’ailleurs c’est qui, Bourgi ?

      +22

    Alerter
  • Pythos // 04.04.2017 à 07h08

    Stupéfiant et en même temps, intérieurement, nous ne sommes pas surpris ! Les autres ne sont pas mieux, voire pire.
    Il est temps que cette classe politique disparaisse et que les français se réapproprient leur pays.
    Ces pratiques sont minables et écœurantes tant pour les peuples africains que français.
    Quelle honte ! Il faut rapidement remettre tout cela a l’endroit.

      +25

    Alerter
  • Alberto // 04.04.2017 à 07h34

    Vous tapez Bourgi sur le site Survie.org et apparaît un déroulé de 26 articles sur les liens entre les “hommes” d’Etat français et la Françafrique. Edifiant :
    http://survie.org/mot/robert-bourgi
    A propos de Wikileaks publiant, début septembre 2011, les télégrammes diplomatiques américains en sa possession, Le Monde a montré là aussi son savoir-faire. Les cinq grands journaux partenaires, jugeant que la vie de sources citées dans ces câbles était mise en danger, ont censuré les passages permettant de les identifier. Le texte intégral des câbles étant aujourd’hui disponible, on voit que Le Monde est allé bien au-delà de cette précaution en coupant des pans entiers traitant de la diplomatie française en Afrique.

      +36

    Alerter
  • Perret // 04.04.2017 à 07h44

    Robert Bourgi a effectivement travaillé pour Jacques Foccart, mais il n’a jamais été son bras droit. Il était spécialisé par Foccart dans les transferts de fonds.
    Le bras droit de Foccart dans la décennie qui précède sa mort, le successeur de Journiac, est Fernand Wibaux, qui est mort en décembre 2015 et a été conseiller Afrique à l’Elysée jusqu’en septembre 2001 (c’est Villepin qui l’élimine).
    Bourgi a bénéficié du fait que Foccart est mort en pleine opération de succession de Mobutu au Zaïre. Foccart avait envisagé de confier ce dossier à Philippe Letteron, ancien du secrétariat général aux affaires africaines et malgache et spécialiste du Zaïre, puis avait finalement opté pour Robert Bourgi plus apte à se sortir vivant des relations avec l’entourage mafieux et criminel d’un Mobutu finissant.

      +16

    Alerter
  • Fritz // 04.04.2017 à 07h45

    Je suis surpris par le faible écho des révélations de Me Bourgi… Et puis, quand je me rappelle comment on a enterré la cassette Méry au moment même de sa publication, je ne m’étonne plus. Dans un pays démocratique, cette cassette aurait mis fin à la carrière de Chirac.

    Villepin est en effet “un personnage double”, celui-là même qui avait fait obstacle à la demande du juge Halphen en mars 2001. Certes il a joué un rôle plus honorable durant la crise irakienne en 2002-2003, mais même là, il ne faut pas enjoliver le personnage :

    1) Il ne s’est jamais rendu à Bagdad, alors que l’Irak était le premier pays concerné par cette crise.
    2) Au début de la guerre d’Irak, interrogé par le député Jean-Pierre Brard sur l’autorisation de traverser l’espace aérien français donnée par Chirac aux bombardiers américains, il répondit que c’était un usage normal “entre alliés”.
    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20030326.OBS8644/survol-des-b-52-un-usage-pour-villepin.html
    3) En décembre 2003, il envoya ses félicitations à Colin Powell pour la capture du président irakien par une armée d’occupation, à la suite d’une agression du fort au faible basée sur des mensonges.

      +28

    Alerter
  • Laloup // 04.04.2017 à 08h11

    Suite à ces révélations, je lis sur politis qu’une enquête a lieu et est classée sans suite. Puis il accuse le pen du même délit et là il est condamné pour diffamation.

      +6

    Alerter
  • Toff de Aix // 04.04.2017 à 08h13

    Ce qui est quand même étonnant, même le journaliste en charge de l’interview n’y a pas croit pas d’ailleurs, c’est le fait que Sarkozy “n’a jamais utilisé ce système” selon Bourgi. Ou plutôt, subtile nuance, “il m’a demandé de travailler pour lui, mais sans le système de valises”. Ahaha ça sent le service commandé à plein nez cette histoire, quand on sait la haine tenace que Sarko voue a De Villepin, je serais pas étonné que tout ça ne soit qu’une énième tentative de vengeance. Un peu tardive certes, mais sérieusement, vous y croyez vous, venant de la part d’un type tel que ce Bourgi ?

      +18

    Alerter
  • Ret // 04.04.2017 à 08h34

    On peut voir sur YouTube
    Pierre pean, la République des mallettes
    Il y a 6 épisodes 6 heures
    Tout y passe

      +13

    Alerter
  • reneegate // 04.04.2017 à 09h01

    Vive la culture et le Quai Branly. Chirac l’africain amoureux de la culture africaine : le franc CFA. Et Gbagbo est toujours emprisonné sans aucune condamnation. Pour Sarkosy et Guéant, ils ont changé de système (libye) et de porteur de valise (Takiedine) mais ce sont les mêmes hyènes dans la même meute. Aux français de se libérer.

      +25

    Alerter
  • Bordron Georges // 04.04.2017 à 09h10

    Combien d’années faudra-t-il attendre pour avoir les mêmes révélations sur l’argent versé en sous main et les accords occultes passés avec le Qatar, l’Arabie saoudite et d’autres émirats arabes encore?

      +32

    Alerter
    • Alfred // 04.04.2017 à 10h30

      Il me semble qu’une liste a DEJA circulé de politiciens qui allaient à la gamelle à l’ambassade du quatar. Faudrait la retrouver.

        +16

      Alerter
    • georges glise // 04.04.2017 à 13h54

      il me semble qu’il y aurait lieu de rajouter le financement de ballamou par karachi, et les aventures de jean-christophe mitterrand au maroc, et en angola avec pasqua!

        +4

      Alerter
  • Joanna // 04.04.2017 à 09h19

    Tout ce qui a été mis en place dans le cadre de la françafrique est bien décortiqué dans cette vidéo par François Xavier Verschave :
    https://www.youtube.com/watch?v=hGyeo8dihq8

    Si les populations africaines n’avaient pas été spoliées on ne les retrouverait pas en grand nombre chez nous. Merci Chirac, Villepin and co …

      +15

    Alerter
    • ALM // 04.04.2017 à 09h28

      Les Russes, Japonais, Américains, Brésiliens, Chinois, Indonésiens, Indiens, etc. ont aussi été spoliés et le sont toujours et on ne les «retrouve pas en grand nombre chez nous».

      Les Français aussi le sont et ils ne migrent pas massivement.

      Cette crise migratoire est suffisamment grave pour qu’on ne la simplifie pas, merci.

        +15

      Alerter
      • Catalina // 04.04.2017 à 15h28

        peut-être mais quel est le continent où on meurt le plus de la faim en 2017 ?
        Ne comparez pas ce qui n’est pas comparable, nos vols anciens et d’aujourd’hui des matières premières africaines sont la cause de ces morts par la faim.

          +47

        Alerter
        • ALM // 04.04.2017 à 16h16

          Elles ont un poids, parmi d’autres facteurs, y compris de très importants qui sont largement endogènes comme la démographie galopante, les conflits inter-ethniques historiques et la “faiblesse” des États et économies.
          Ça commence à suffire de désigner les Européens comme source de tous les problèmes. Surtout qu’il s’agit d’ici de politicards et d’hommes d’affaires corrompus, pas de peuples.

            +11

          Alerter
  • JT // 04.04.2017 à 09h34

    Peu recommandables les amis de FF… A propos de ce triste sire, je signale qu’avec 23 000€ de revenus par mois il dépense un peu moins d’un SMIC par jour (voir les dernières déclarations où il explique ne pas mettre d’argent de côté)… On est presque au niveau de Macron. Mais il est vrai que l’entretien du “château” doit coûter pas mal d’argent… A ce propos, il serait intéressant d’enquêter sur le coût véritable de ce château. Car il y a peut-être des avantages fiscaux qui permettent de réduire la facture, même si le monument n’est pas classé…

      +7

    Alerter
  • Gonzo // 04.04.2017 à 09h58

    Je me rappel que le témoignage de la secrétaire a la mairie de paris été éloquent, elle fermait les armoires a coup pied tellement il y avait de billet.

    Quand à Eric Woerth, c’était rigolo lorsqu’il à sous entendu qu’il avait la liste des évadés fiscaux, tu m’étonne c’est lui qui portait les valises. il a trompé ceux qui lui ont fait confiance et c’est pour cela qu’on n’en entend plus parler.

      +12

    Alerter
  • René Fabri // 04.04.2017 à 09h58

    Je viens enfin de comprendre pourquoi les chefs d’Etats africains donnent ces mallettes et instruments de musique remplis de petites coupures.

    Il était dit que c’était pour garder le pouvoir, mais je n’en avais jamais été convaincu puisqu’ils sont souvent les chefs d’ethnies majoritaires ou bien ont des milices et des moyens de truquer les élections sans avoir besoin de la France.

    En fait, il s’agit d’effacer les dettes ou d’obtenir des crédits. C’est possible uniquement parce que les banques françaises ne sont pas indépendantes de l’Elysée,

      +7

    Alerter
    • georges glise // 04.04.2017 à 14h04

      tous ces tyrans africains ont accumulé d’immenses fortune en détournant vers leurs comptes personnels les crédits versés (notamment par la france mais pas que) pour développer l’économie de leurs pays. et ils ont réinvesti cet argent ailleurs, en suisse par exemple, et certains ont acquis d’immenses biens immobiliers à paris.

        +6

      Alerter
  • douarn // 04.04.2017 à 10h59

    Bonjour
    Pardonnez cette question naïve mais pour que la farandole des biffetons continue cela veut il dire que les espèces ne pourront jamais disparaître ?

      +6

    Alerter
  • amer // 04.04.2017 à 11h23
  • qu // 04.04.2017 à 11h55

    Est-ce que les “cassettes” sont comprises dans les 78 milliards que l’Afrique redistribue à ses prédateurs, selon Ecofin ?
    http://www.agenceecofin.com/gestion-publique/1412-43209-depuis-plus-de-20-ans-l-afrique-distribue-78-milliards-par-annee-au-reste-au-monde
    En fait que les paumés Africains arrivent en masse en Europe n’est que justice !

      +4

    Alerter
    • Yanick Toutain // 04.04.2017 à 17h39

      C’est bien pire que tout ce que vous imaginez
      UN champ de Bolloré à Kienké Cameroun a 10 000 planteurs
      Qu’il paye 50 euros.
      PAR MOIS !
      Soit donc un vol de plus de 1000€ par mois….. fois 10 000
      et donc 10 millions € par mois et donc 120M€ par an
      Pour les soutenir j’ai écrit cette chanson en 2008
      https://www.youtube.com/watch?v=7LrKHcN2YiE

      Vous comprendrez donc qu’en 2013 80% des profits de Bolloré provenaient d’Afrique

      (au vol esclavagiste direct Bolloré ajoute le racket esclavagiste sur les rails et dans les ports)

        +8

      Alerter
      • Perret // 05.04.2017 à 10h15

        Le salaire d’un ouvrier agricole au Cameroun est de l’ordre de 30 000 FCFA par mois soit 46 € (quand il y a un salaire…, ce qui n’est souvent pas le cas chez les petits planteurs où l’ouvrier est nourri et logé et pas plus). Le prix indiqué correspond donc aux tarifs locaux. 1000 €, c’est le niveau de salaire d’un ingénieur bien payé.
        Que la vie de ces ouvriers soit dure, c’est indéniable et ce qu’il faut regarder c’est si Bolloré fournit à ses employés un logement, des soins médicaux, de l’alimentation correcte, de l’aide pour les transports, une aide pour les fumérailles des proches, etc.
        J’en doute fort, mais je ne sais pas répondre à la question.

          +1

        Alerter
  • Chris // 04.04.2017 à 11h57

    Pour avoir travaillé en milieu bancaire, des mallettes ministérielles ont aussi beaucoup circulé entre la France et la Suisse à la même époque…

      +6

    Alerter
  • christian gedeon // 04.04.2017 à 13h11

    Oui,et alors!!! Et vraiment,je le pense! Qu’est ce que çà peut bien foutre?! les “puristes ” de la politique locale et internationale me font doucement marrer.Surtout quand ils émargent éventuellement à des cent et des mille,dans les mille et une organisations nationales,européennes ou internationales…Il y a eu des valises? Et alors? Il y a eu des “accords”? et alors?! parce que la chute de Gbagbo au profit des islamistes de Côte d’Ivoire et avec le pognon de l’arabie,çà c’était de la balle? L’assassinat de Sankara,c’était de la balle aussi? Et le gouvernement complètement pourri de l’Afrique du Sud, soutenu par les “instances”c’est de la balle? Il y a des moments ou l’hypocrisie est insoutenable…vraiment!

      +5

    Alerter
    • Yanick Toutain // 04.04.2017 à 17h34

      Les “islamistes” de Côte d’ivoire ?
      Vous parlez de qui ?
      Des jihadistes ribanazis ? Ceux que Guillaume Soro recrutait au téléphone fin septembre 2015 pour attaquer le Burkina Faso … en soutien du putsch Diendéré téléguidé par le général Puga depuis l’Elysée avec le général Beth
      (une conversation téléphonique récemment authentifiée par un expert allemand… au grand dam de toute la Franceàfric…. mais sans que les médias ne reprennent ce scandale gigantissime)
      Ce terroristes, ce ne sont pas des “islamistes de Côte d’ivoire'” mais des jihadistes du Mali que Sarkozy a missionnés en janvier 2012 (recrutés en 2011 avant la chute de Kadhafi qu’ils ont trahi), jihadistes Ansardine à qui Hollande a versé 20M€ en octobre 2013 (pour l’école des petits combattants du jihad de Iyad Ag Ghali)
      En 2015, Guillaume Soro le président de l’AN de CIV recrutait des MALIENS !
      Des Maliens miliciens de la DGSE !

        +2

      Alerter
      • christian gedeon // 05.04.2017 à 12h06

        Hohoho…vous reproduisez exactement l’argumentation des diverses “cours ” qui sont intervenues dans cette affaire,et c’est comique.Vous connaissez un peu la Côte d’Ivoire?
        Soro a été chargé de tous les mots et de tous les maux de la terre, comme une mule.Comme Mme Gbagbo, promue liquidatrice en chef,comme monsieur Gbagbo,détenu au secret des fois que…comme Milosevic….depuis l’arrivée au pouvoir du burkinabé Ouattara,les mosquées poussent comme des champignons,comme les ponts et autres routes présidentielles,financées par les golfiques…c’est d’ailleurs significatif que vous vous attaquiez à Soro et pas aux Gbagbo…peut-être n’avez vous rien de patent à dire sur ce couple héroïque…qui aurait pu quitter la Côte d’Ivoire,avec armes ,argent et bagages,et qui est resté…en Côte d’Ivoire s’est déroulée ,en petit,l’affaire lybienne,avec le soutien caché des troupes françaises,et des mercenaires wahhabites… le tout pour du pognon…dollars contre voiles. Arrêtez donc de prendre les gens pour des imbéciles,s’il vous plaît…les voiles se multiplient à Abidjian,comme la mauvaise herbe après la pluie. Quel hasard,hein? la même sale politqiue sarkozy qu’en Lybie.

          +1

        Alerter
    • V_Parlier // 04.04.2017 à 19h46

      Justement: Trahir et faire renverser ceux qu’on a auparavant ponctionnés (*), ça n’est ni de la balle, ni respectable, ni raisonnable pour la suite, c’est juste incohérent et répugnant. C’est la “diplomatie française” d’aujourd’hui: Après les magouilles viennent les trahisons et les interventions pourries.

      (*) Gbagbo aurait tenu tout seul si la France n’avait pas envoyé l’armée prêter main forte pour le renverser au profit de Ouatara (soi disant floué lors d’un ballotage très serré). Moi je ne me sens donc pas hypocrite en jugeant l’action des dirigeants d’un même parti qui se comportent ainsi, puis celle des concurrents d’en face (le PS) qui continuent le massacre en passant la surmultipliée, avec ou sans magouilles (c’est secondaire à ce niveau).

        +6

      Alerter
  • vlois // 04.04.2017 à 13h21

    Cela rejoint aussi le livre de témoignages de Didier Schuller (French Corruption) et du frère du Ministre Peillon (Corruption), François Léotard… tant qu’ils se servaient en même temps qu’il servait la République et le Peuple, il y avait un modus vivendi.
    Maintenant, et c’est la définition du mondialiste même, ils se sont détachés de toute démocratie et République mais continue à se servir.

      +8

    Alerter
    • Frank // 04.04.2017 à 20h03

      Son souvenir le plus marquant dans l’ouvrage (Didier Schuller): Jacques Chirac rangeant des liasses de grosses coupures dans un coffre de la mairie de Paris tout en sifflotant la Marseillaise…

        +1

      Alerter
  • Jaga // 04.04.2017 à 17h09

    L’article date de 2011, 3 mois après la mort de Kadhafi, 6 mois avant la présidentielle, à un moment où tout le monde faisait plus que s’interroger sur le financement de Sarkozy et sur ses réseaux et où ça secouait pas mal à l’UMP (Union pour se Maintenir au Pouvoir ?).

    Et là, Zorro Bourgi est arrivé, en service commandé. Et vas y que je te charge les chiraquiens pour mieux karcheriser les sarkozystes. Bah voyons … J’aimerais bien savoir quelle était la carotte pour le pousser à se fendre de ce “témoignage” qui a du en faire rigoler plus d’un au Quai…

    Il faut tout de même être culotté pour essayer de faire croire à quelqu’un, même journaliste, que Sarkozy qui a été formé à l’école Pasqua, élu dans les Hauts de Seine et s’était entouré de types comme Guéant, aurait financé sa campagne sans porteur de valoches…

      +13

    Alerter
  • Yanick Toutain // 04.04.2017 à 17h31

    Sur Bourgi lire mon article REVACTU du mois dernier
    VENDREDI 17 MARS 2017 En 2015 Robert Bourgi voulait recruter Ouattara pour la campagne de François Fillon ! Le juge Tournaire protège les terroristes par Yanick Toutain REVACTU 17/3/2017 « Hier, j’étais au téléphone avec un chef d’Etat, raconte Robert Bourgi. Je lui ai annoncé que j’allais à la réunion de François Fillon. Il m’a demandé : “Il faudrait que tu m’appelles après pour m’expliquer ce qu’il a fait, ce qu’il a dit, ce qu’il pense de nous”. » (RFI 2015

    http://revolisationactu.blogspot.fr/2017/03/en-2015-robert-bourgi-voulait-recruter.html

    CF aussi mon article de 2011
    http://revolisationactu.blogspot.fr/2011/09/le-repenti-robert-bourgi-un-des.html
    LUNDI 12 SEPTEMBRE 2011 Le repenti Robert Bourgi : Un des gangsters de la France à fric balance tout le réseau : Chirac, Villepin, Wade, Compaoré, Gbagbo, Bongo, Sassou Nguesso, Obiang Nguéma, Mobutu… Plus de 20 millions de dollars volés aux enfants d’Afrique. 3 millions de morts par an à cause de ces pourris !

      +10

    Alerter
  • RGT // 04.04.2017 à 20h01

    Le jour où vous me présentez un politicien de “haut niveau” qui n’est pas expert dans le maniement des valises je mange mon casque de vélo (je n’ai hélas pas de chapeau).

    Tous le font, et c’est sans doute pour ça qu’ils ne viennent pas “charger” ceux qui se font prendre les doigts dans le pot de confiture et qu’ils plaident pour “pacifier” les débats.

    Il ne faut pas trop remuer la merde car ils pourraient tous être éclaboussés, ayant tous été payés par les mêmes “mécènes” qui ne donnent pas ces valises “égarées” à un homme ou un parti particulier mais à la “France” (ou plutôt son système politique totalement corrompu) sachant que de toutes façons quelque soit le “parti” au pouvoir peu de choses changent au final.

    C’est aussi ça “l’état profond” en France : Les politicards, les ploutocrates et les hauts fonctionnaires se partagent équitablement le gâteau pour que rien ne change.

    Ensuite, ce sont “ceux d’en bas” (en France ou ailleurs) qui payent la facture avec les pénalités.

      +15

    Alerter
  • Bizut // 05.04.2017 à 13h11

    Que Bourgi indique tout d abord quel était le taux de sa commission sur les valises ?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications