C’est dommage que nos services de renseignement n”arrivent pas à faire la même chose, Hollande pourrait agir…

Source : RT France, 16-11-2015

Au sommet du G20, qui s’est tenu du 14 au 16 novembre en Turquie, le président russe a souligné que la Russie avait présenté des exemples de financement des terroristes par des personnes physiques venant de 40 pays, y compris des pays-membres du G20.

Lors du sommet «j’ai donné des exemples basées sur nos données du financement de Daesh par des individus privés. Cet argent vient de 40 pays, parmi lesquels participent des pays-membres du G20», a précisé Vladimir Poutine.

Vladimir Poutine a aussi évoqué la nécessité urgente d’empêcher la vente illégale de pétrole.

«J’ai montré à nos partenaires de nombreuses photos prises depuis l’espace et depuis les aéronefs sur lesquelles on voit clairement le volume que représente la vente illégale pétrolière effectuée par Daesh».

Lire aussi : Le G20 veut une résolution sur la Syrie pour surmonter les problèmes du Moyen-Orient

Le président russe a aussi précisé que ce n’était pas le moment de rechercher quel pays était le plus efficace dans la lutte contre Daesh. «Il vaut mieux unir les efforts internationaux pour combattre ce groupe terroriste», a déclaré Vladimir Poutine.

«Nous avons besoin du soutien des Etats-Unis, des pays européens, de l’Arabie saoudite, de la Turquie et de l’Iran», a-t-il poursuivi.

A propos des relations avec les Etats-Unis, le président Poutine a mis en évidence que la position de Washington avait changé après les attentats de Paris.

«Nous avons besoin d’organiser un travail qui se concertera sur la prévention des attaques des terroristes à l’échelle globale. Nous avons proposé d’unir nos efforts avec les Etats-Unis dans la lutte contre Daesh. Malheureusement, nos partenaires américains ont refusé. Ils nous ont envoyé une note écrite qui dit : “Nous rejetons votre proposition”. Mais la vie change toujours assez vite, en nous donnant des leçons. Et je crois que maintenant tout le monde commence à comprendre qu’on ne peut combattre effectivement Daesh qu’ensemble», a précisé le président russe.

Compte tenu des différences d’approche dans la lutte contre l’EI, Vladimir Poutine a précisé qu’avant tout, il était important de définir quelles étaient les organisations qui peuvent être considérées comme terroristes et celles qui font légitimement partie de l’armée d’opposition syrienne. «Nos efforts doivent être concentrés sur la lutte contre des organisations terroristes», a insisté le président russe.

Après que le gouvernement russe a entamé une campagne de bombardements militaires en Syrie depuis le 30 septembre, la Russie a été largement critiquée par les pays occidentaux mais Vladimir Poutine a répondu aujourd’hui.

«Il est vraiment difficile de nous critiquer. Ils ont peur de nous donner des informations sur les territoires que nous ne devons pas frapper, craignant que cela devienne l’endroit exact de nos frappes futures et que nous allons les trahir. Il est évident que ce point de vue est basé sur leur propre conception de la décence humaine», a déclaré le président russe.

Source : RT France, 16-11-2015
==============================================

LISTE DES MEMBRES DU G20

  • Afrique du Sud
  • Allemagne
  • Arabie saoudite
  • Argentine
  • Australie
  • Brésil
  • Canada
  • Chine
  • Corée du Sud
  • États-Unis
  • France
  • Inde
  • Indonésie
  • Italie
  • Japon
  • Mexique
  • Royaume-Uni
  • Russie
  • Turquie
  • Union européenne

L’Espagne bénéficie par ailleurs du statut d’invité permanent au G20.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

56 réponses à Poutine : Daesh est financé par 40 pays, y compris par des pays-membres du G20

Commentaires recommandés

Georges Clounaud Le 25 novembre 2015 à 07h57

Ce soir les joueurs du PSG porteront un maillot noir sur lequel le nom du sponsor Fly Emirates sera remplacé par : Je suis Paris

http://www.lepoint.fr/sport/psg-un-maillot-je-suis-paris-sans-sponsor-pour-deux-matches-24-11-2015-1984430_26.php

Le noir ? couleur du deuil ou de daesh ?
Je suis Paris ? en mémoire des victimes, ou revendication des propriétaires qataris du club et actionnaires du terrorisme international ?

Il est 7h55 et j’ai déjà envie de vomir. Ces mésalliances avec le Qatar et l’Arabie Saoudite sont insupportables.

  1. Georges Clounaud Le 25 novembre 2015 à 07h57
    Afficher/Masquer

    Ce soir les joueurs du PSG porteront un maillot noir sur lequel le nom du sponsor Fly Emirates sera remplacé par : Je suis Paris

    http://www.lepoint.fr/sport/psg-un-maillot-je-suis-paris-sans-sponsor-pour-deux-matches-24-11-2015-1984430_26.php

    Le noir ? couleur du deuil ou de daesh ?
    Je suis Paris ? en mémoire des victimes, ou revendication des propriétaires qataris du club et actionnaires du terrorisme international ?

    Il est 7h55 et j’ai déjà envie de vomir. Ces mésalliances avec le Qatar et l’Arabie Saoudite sont insupportables.


    • EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 12h46
      Afficher/Masquer

      Nos princes-amis qatariens :

      http://www.jeuneafrique.com/175735/politique/nord-mali-le-qatar-accus-de-financer-les-groupes-islamistes-de-l-azawad/ de juin 2012

      ” D’après l’hebdomadaire français “Le Canard Enchaîné”, qui cite une source de la Direction du renseignement militaire français (DRM), le riche émirat gazier du Qatar financerait les groupes islamistes qui ont pris le contrôle du Nord-Mali.

      Le Qatar, « ami » de la France, mais pas seulement… Dans son édition du mercredi 6 juin, le Canard Enchaîné, hebdomadaire satirique français, affirme que l’émirat du Qatar serait un soutien financier de poids pour les différents groupes islamistes qui ont pris le contrôle de l’Azawad au mois de mars dernier.

      L’article, intitulé « “Notre ami du Qatar” finance les islamistes du Mali », indique que la Direction du renseignement militaire (DRM, qui dépend du chef d’état-major des armées françaises) a recueilli des renseignements selon lesquels « les insurgés du Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA indépendantiste et laïc), les mouvements Ansar Eddine, Al-Qaïda au Maghreb Islamique (Aqmi) et le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’ouest (Mujao) ont reçu une aide en dollars du Qatar ». Le montant de cette aide financière n’est toutefois pas précisée.”


      • humhum Le 26 novembre 2015 à 00h16
        Afficher/Masquer

        quelques doutes sur la qualite de la source, nottament le journal jeune afrique… le MNLA ( mouvement laic) a combattus le Mujao et ansar Dine…


        • Alfred Le 26 novembre 2015 à 00h53
          Afficher/Masquer

          Il serait plus juste que le mnla s’est “fait combatre” (et évincer) par ansar dine à l’époque. Leur coopération pour la prise initiale de kidal a été maintes fois avancée. Sans compter les changements d’étiquette de certains combattants je ne vois pas pourquoi remettre en question cette info.


          • humhum Le 26 novembre 2015 à 01h19
            Afficher/Masquer

            Dans ces discutions sur l’Azawad, et le MNLA, beaucoup de gens donnent des avis, mais le grand absent de ces discusions, c’est le MNLA et les Touareg! Il y a pourtant, dans Paris, des gens apte a parler de ca.

            Le raliement possible ou eventuel d’un chef militaire n’a jamais engage le MNLA… ils ont toujours ete clair sur le sujet. Mais bon… en France, on a un rapport a la realite et la verite tres… elastique…


    • rouille Le 25 novembre 2015 à 13h22
      Afficher/Masquer

      il serait intéressant d’avoir le bon de commande de ces maillots… Si la date du bon était aux alentours du 12 novembre, disons, on pourrait en commander de nouveaux avec comme slogan “130 morts, je ris Pa”


    • imagine Le 25 novembre 2015 à 17h23
      Afficher/Masquer

      Si Paris vaut bien une messe (Henri IV), applaudir le PSG (sponsorisé par le Qatar) vaut bien 130 morts, 400 blessés, un état d’urgence, les contrôles au faciès, l’arbitraire administratif, les communiqués de guerre au journal de 20h…


  2. Chap Le 25 novembre 2015 à 08h06
    Afficher/Masquer

    Il faut définir les bons rebelles ? Après la vidéo sur l assasinat du pilote Russe par soit disant des bons rebelles peut on ce poser encore la question ?


    • Vincent Le 25 novembre 2015 à 09h48
      Afficher/Masquer

      Oui, d’ailleurs leur cri de guerre et de satisfaction est le même que celui des membres d’Al Qaida ou de l’Etat Islamique…
      Il n’ont pas crié “Vive la Syrie Libre” ni même “Vive le Turkménistan libre”


    • Deres Le 25 novembre 2015 à 11h10
      Afficher/Masquer

      L’attitude spontanée et cruelle des hommes bombardés et incapable de se défendre contre le pilotes des avions abattus n’est pas vraiment nouvelle. Même si c’est terrible, c’est la réalité de la guerre. Revoir “Week-end à Zuydcoote” avant de nous parler de barbarisme.


      • V_Parlier Le 25 novembre 2015 à 14h14
        Afficher/Masquer

        “des hommes bombardés et incapable de se défendre”
        C’est ça, c’étaient des paysans pacifiques du coin qui labouraient avec des armes et de quoi filmer sous la main.


      • Astatruc Le 26 novembre 2015 à 00h10
        Afficher/Masquer

        Deres,

        “L’attitude spontanée” et cruelle des hommes bombardés et incapable de se défendre contre le pilotes des avions ”
        les femmes et enfants que ces hommes bombardés ont attrappés ont dù avoir la même impression, en pire……


  3. Michel Le 25 novembre 2015 à 08h17
    Afficher/Masquer

    Depuis le début il y a confusion et c’est dommage que cette confusion perdure peut être quelqu’un sera t il répondre?

    Contrairement au titre Poutine n’a pas dit “Daesh est financé par des pays Etats membres du G20” mais “par des personnes physiques d’Etats membres du G20”.

    La différence est important car c’est comme si on disait que la France était un Etat terroriste car une centaine de nos citoyens font le djihad.

    Cela étant il pèse des supçons sur le fils d’Erdogan, ce qui est plus grave certes que si c’était un citoyen éloigné du pouvoir. Mais comment et qui finance concrètement Daesh? En Ukraine par exemple des milliardaires financent les milices mais ces miliardaires qq soit le président auraient été difficile à contrôler. Peut être y a t il des luttes d’intérêts dans les pays concernées par le financement de Daesh mais qui n’implique pas directement le pays?


    • caroline Porteu Le 25 novembre 2015 à 08h59
      Afficher/Masquer

      Dans les monarchies du golfe comme le Qatar ou l’Arabie Saoudite , la différence entre fonds privés et fonds publics n’existe pas vraiment .
      Contrairement à nos démocraties qui sont une séparation des pouvoirs , donc des finances .


      • Vincent Le 25 novembre 2015 à 09h53
        Afficher/Masquer

        Si, la différence existe, ce ne sont pas des États communistes…
        Par exemple l’Arabie Saoudite ne finance plus Daech en tant qu’État. Ses princes financent ce groupe armé via des ONG maintenant.


        • Richard Bouillet Le 25 novembre 2015 à 11h38
          Afficher/Masquer

          Les ONG ne sont pas que des instruments du privé, loin de là!…


        • V_Parlier Le 25 novembre 2015 à 14h19
          Afficher/Masquer

          L’Arabie Saoudite est elle-même un territoire privé, comme l’étaient les domaines seigneuriaux.


    • Vareniky Le 25 novembre 2015 à 13h49
      Afficher/Masquer

      Au sujet de l’Ukraine, et comme pour le jeu “tu chauffes, tu refroidis”, je peux vous dire que vous avez mis le doigt sur quelque chose de brulant.
      Il n’est pas nécessaire d’être Hercule Poirot, qui aime tant le chocolat, pour comprendre pourquoi il fait autant grossir certains.


  4. Papy Le 25 novembre 2015 à 09h02
    Afficher/Masquer

    Le problème c’est qu’il ne sert plus à rien de dénoncer des faits, on vous rétorque “propagande russe”.
    Si demain vlad étalait des preuves de l’arnaque du 11 septembre, qui le croirait ?

    Hier l’info sur le sukoi 24 a été présentée comme un banal incident de frontière avec en préambule de nombreux incidents de la part des russes depuis 2 mois …
    Le lendemain, l’info est reléguée loin derrière Platini ( le gars qui se fait payer 2M 10 ans après 🙂 et dont le fils travaille pour le Qatar… tiens encore eux !!!)

    Vlad va devoir la jouer finaude car il n’y a pas le moindre soupçon de droiture en face: RIEN !

    D’où mes craintes pour nos rafales qui seront dézingués par du matos livré par les russes à d’improbables rebelles kurdes … On aime faire le boute-en-train des américains !


    • Deres Le 25 novembre 2015 à 11h15
      Afficher/Masquer

      Le but de tout ce scandale dans le football est qu’un prince du Barhein prenne le contrôle de la fédération internationale. Et par contre, le scandale de l’attribution avec corruption du mondial 2022 au Qatar est passé sous silence. Rappelez vous que pour ce mondial, ils devront construire 9 stades sur 12 nécessaires, avec climatisation et que ceux-ci pourront accueillir un quart de la population du pays !!!


    • groucho Le 26 novembre 2015 à 00h25
      Afficher/Masquer

      Si vous voulez vous faire une (petite) idée sur les “improbables rebelles kurdes” et sur ce qu’ils (elles) pensent : http://www.dailymotion.com/video/x3dos9d_migrants-et-chaos-la-terre-d-alyan-kurdi_news


  5. EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 09h09
    Afficher/Masquer

    https://francais.rt.com/international/11006-medvedev-ankara-protege-daesh-interet

    ” Le Premier ministre russe n’est pas surpris qu’«Ankara défende Daesh» car, selon lui, la Russie a des données sur les intérêts financiers de toute une série de personnalités politiques turques dans la fourniture de pétrole par les terroristes.

    «Les actions impudentes et criminelles des autorités turques […] ont plusieurs conséquences : premièrement, l’escalade dangereuse des relations entre la Russie et la Turquie, que rien ne peut justifier, y compris la protection des frontières nationales», a déclaré le chef du gouvernement russe, mercredi, depuis Ekaterinbourg dans l’Oural.

    «Deuxièmement, Ankara a de facto démontré, par ses actions, qu’il défendait l’Etat islamique. Ce qui n’est d’ailleurs pas surprenant, en prenant en compte les données que nous possédons sur un intérêt direct de certains responsables turcs, liés aux livraisons de produits pétroliers par les entreprises contrôlées par Daesh», a souligné Dmitri Medvedev.”

    Autres sources :
    article d’octobre 2014 de Sara Taleb !

    http://www.huffingtonpost.fr/2014/10/11/daech-petrole-etat-islamique-marche-petrolier_n_5964614.html

    “Aujourd’hui, ces réseaux parallèles se situent en partie le long de la frontière turque. Et cela s’explique notamment par deux raisons. Premièrement parce qu’en Turquie le prix du pétrole est élevé, précise Pierre Terzian de Pétrostratégies. Selon lui, c’est d’ailleurs ce pays qui est le premier destinataire du pétrole du groupe jihadiste. “Daech a la possibilité d’écouler ses stocks en Turquie, du sud jusqu’au centre du pays. Pourquoi l’organisation s’embêterait-elle à vendre son pétrole en Europe, qui est géographiquement éloignée et qui mets en place des barrières douanières?”, s’interroge-t-il. “Si de gros volumes sortent de Syrie, ils sont écoulés en Turquie”, affirme-t-il, soulignant que le gouvernement turc avait fermement démenti ce commerce illicite. “En revanche, le pétrole des jihadistes peut effectivement être déguisé sous forme turque”, remarque Pierre Terzian. C’est donc éventuellement par ce biais que du pétrole de Daech pourrait être ensuite acheminé en Europe via le port de Ceyhan, “grand hub pétrolier turc par lequel transite également le pétrole des pays du Golfe”, rappelle Maïté de Boncourt. “Il y a sans doute des Etats membres qui achètent ce pétrole depuis la Turquie, sans trop savoir d’où ce pétrole provient exactement”, commentait ainsi pour Mediapart l’eurodéputée portugaise Ana Gomes.

    L’autre facteur qui explique que le trafic a lieu dans cette région, c’est la frontière très poreuse entre la Syrie de Bachar al-Assad et la Turquie de Recep Tayyip Erdogan. Au-delà de la corruption qui peut exister, la perméabilité de la frontière a, selon Pierre Terzian, été favorisée par la Turquie dans un but politique. “En ne tenant pas correctement sa frontière, la Turquie a favorisé l’émergence de Daech avec pour objectif l’affaiblissement de Bachar Al-Assad dont Erdogan s’est désolidarisé après le soulèvement de la population”, analyse-t-il. Une attitude ambivalente décryptée dans les colonnes du HuffPost par Jana Jabbour, doctorante et enseignante en Relations internationales et en sociologie politique à Sciences Po.”

    Autres informations :

    https://blogs.mediapart.fr/carol-mann/blog/250715/lei-erdogan-et-le-rojava

    “L’EI, Erdogan et le Rojava”

    “L’EI, corps de janissaires des ambitions neo-ottomanes d’Erdogan contre le Rojava?

    La presse internationale, dans son ensemble, semble considérer que la Turquie a été entraînée contre son gré dans la guerre en Syrie, et se trouverait à présent en posture de victime de l’État islamique – en dépit de son attitude jusqu’ici plus que tolérante envers les djihadistes. Ce qui ressort peu à peu c’est l’imbrication de la politique intérieure et extérieure de la Turquie, où l’on retrouve à chaque tournant la situation de sa minorité kurde.

    Pour la Turquie, l’ennemi prioritaire déclaré serait la Syrie de Bachar el Assad, mais en vérité l’adversaire véritable n’est autre que, et cela depuis des décennies, le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) auquel s’est joint la gauche turque non-kurde.”


  6. Alain Le 25 novembre 2015 à 09h14
    Afficher/Masquer

    Pour l’efficacité, surtout que les Russes n’entrent pas dans la coalition des Américains: dans cette coalition les objectifs fuitent vers DAESH grâce aux Saoudiens, Qataris et Turcs qui voient passer l’info.

    Et on peut être sûr que les Américains et Français feraient de même vis-à-vis des idoles de Fabius qui font du si bon boulot


  7. TuYolPol Le 25 novembre 2015 à 09h24
    Afficher/Masquer

    Ça c’est de l’orfèvrerie

    «Il est vraiment difficile de nous critiquer. Ils ont peur de nous donner des informations sur les territoires que nous ne devons pas frapper, craignant que cela devienne l’endroit exact de nos frappes futures et que nous allons les trahir. Il est évident que ce point de vue est basé sur leur propre conception de la décence humaine», a déclaré le président russe.


  8. michel60 Le 25 novembre 2015 à 09h48
    Afficher/Masquer

    Olivier,
    Votre titre est de la désinformation, ne faites pas dire à Poutine ce qu’il n’a pas dit !!!
    il ne s’agit pas de pays en tant que tels mais de ressortissants et même si on peut dire que les états laissent faire ( ce qui est évident) vous pouvez le dire en commentaire mais pas en titre en tant que propos de Poutine.
    Votre site est précieux, raison de plus pour faire preuve de plus de rigueur que les médias des oligarques de tous poils.

    Meilleures salutations


  9. Tonton poupou Le 25 novembre 2015 à 10h03
    Afficher/Masquer

    Daech est financé par 40 pays, y compris des pays membres du G20
    La Russie suspend toute coopération militaire avec la Turquie.
    Des systèmes sol-air S-400 déployés sur la base russe en Syrie. Des S-300 livrés en Iran. Il ne manque plus que le rappel de l’ambassadeur russe en Turquie et les terroristes turkmènes de Syrie vont se faire botter les fesses un bon coup sous les yeux de leur souteneurs impuissants. Les syriens et les russes sont en droit légitime à défendre l’intégrité de l’espace aérien de Syrie contre le viol de cet espace par les avions de la coalition occidentale.


  10. AL21015 Le 25 novembre 2015 à 10h27
    Afficher/Masquer

    Amusant aussi le fait que les soit disant “Anonymous” ont permis d’identifier la liste des comptes twitter de DAESH. Que comprendre d’une telle nouvelle ?

    Que la propagande continue de plus belle : non seulement il est bien connu qu’un terroriste se doit d’être en règle et circuler avec un passeport. Et maintenant on apprend qu’il se doit d’avoir un compte twitter. En gros le terroriste est un GEEK !!

    Faut bien qu’il publie les photos de ses méfaits (dernière décapitation etc.) Et puis comment feraient les services de renseignements pour les suivre à la trace ?

    Ah oui, j’oubliais un terroriste a toujours sur lui un paquet de cartes bancaires prépayées (et pourquoi pas un compte nickel).

    Plus c’est gros, plus ça passe. On nous raconte n’importe quoi !!!… Il y a un niveau de propagande qui insulte l’intelligence tout de même.


    • Astatruc Le 25 novembre 2015 à 10h59
      Afficher/Masquer

      Bonjour,
      Je l’ai éjà écrit sur d’autres fils mais oui, ils utilisent les réseaux socaiux dans le but de filtrer les gosses les plus influençables et ça s’appelle les TECHcamps.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/TechCamps

      Ils les ont utilisés en Ukraine, j’ai vu une vidéo.
      Je ne comprenais pas l’action d’Anonymous que je trouvais idiote mais en cherchant avec des mots clés, j’ai trouvé ça, je pense que c’est intéressant.

      C’est dingue les moyens mis en oeuvre pour “attaquer” des pays, si ces mêmes moyens étaient mis en oeuvre pour niveler les inégalités, y en aurait pas pour longtemps…..


    • Vincent Le 25 novembre 2015 à 11h48
      Afficher/Masquer

      Comment imaginez-vous les terroristes ? Pensez-vous qu’il y a un moule à terroriste, qui en fait automatiquement des sans-papiers, renfrognés, n’utilisant pas l’informatique, payant tout en liquide, habillés de haillons ?
      Les supporters occidentaux de l’Etat Islamique sont avant tout des petits cons, petits délinquants, frimeurs, bien souvent anciens utilisateurs de facebook et pourquoi pas de twitter.
      Pour ce qui est d’avoir un passeport ou une carte d’identité, ce n’est pas extraordinaire surtout lorsqu’on craint le contrôle au faciès. Ce serait malin d’être conduit au commissariat en cas de contrôle d’identité avant de commettre tes actes criminels. Avec le risque qu’on fouille ta voiture…
      Il ne faut pas surestimé ni sous estimer les auteurs de ces actes : ils ont des habitudes de petits délinquants, et s’ils sont conscients qu’ils risquent d’y passer, ils préfèrent ne pas être anonymes.


  11. EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 11h16
    Afficher/Masquer

    En complément :

    http://sputniknews.com/military/20151124/1030695406/mod-su-24-flight-path.html?utm_source=https%3A%2F%2Ft.co%2F0LLKMGwzV6&utm_medium=short_url&utm_content=agUH&utm_campaign=URL_shortening

    “Mais les données de vol publiées par le ministère russe de la Défense montrent que le Su-24s n’est jamais entré en Turquie, et a été attaqué alors qu’il effectuait des manœuvres légitimes sur la Syrie.”

    Du coup, je me demande : quelle était la mission de cet avion ? L’ont-ils abattu a cause de cette mission ? Ou juste parce qu’il était russe ?


    • EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 11h27
      Afficher/Masquer

      Surement ça :

      http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/guerre-en-syrie-la-turquie-annonce-avoir-abattu-un-avion-de-combat-russe-qui-violait-son-espace-aerien_1189967.html

      “La tension entre les deux pays s’est encore accrue ces derniers jours, après une série de bombardements russes qui ont, selon Ankara, visé des villages de la minorité turcophone de Syrie. La Turquie a convoqué l’ambassadeur russe, vendredi, pour le mettre en garde contre les “sérieuses conséquences” de cette opération.”

      ” Une minorité ralliée à l’opposition à Bachar Al-Assad

      Les Turkmènes sont issus d’un peuple turcophone descendant des nomades Oghouzes (VIIIe siècle) qui a pris racine au Turkménistan, l’Etat le plus fermé au monde, en Asie centrale ex-soviétique, et a essaimé en Iran, en Afghanistan, en Irak et en Syrie où ils seraient plus de trois millions.

      Installés de longue date à Alep, Homs, Rakka et au nord de Lattaquié, les Turkmènes syriens ont toujours vécu en bonne entente avec les populations arabes et kurdes. Mal aimés du régime de Hafez Al-Assad, le défunt père de l’actuel tyran de Damas qui les stigmatisait pour leurs liens avec la Turquie, ils ont résisté des années durant à sa politique d’assimilation arabe. Quand les hostilités ont commencé sur le sol syrien en 2011, les Turkmènes se sont ralliés aux forces anti-Damas. Ils se battent plutôt aux côté de l’Armée syrienne libre, même si certains ont rallié l’Etat islamique, à Rakka.
      Des rebelles ciblés par les bombardements russes

      L’entrée de la Russie dans le conflit, le 30 septembre, a entraîné des bombardements sur les villages turkmènes situés au nord de Lattaquié, non loin de la frontière avec la région turque du Hatay.

      La Russie, persuadée que tous les groupes rebelles opposés au régime de Damas sont des terroristes, a envoyé ses bombardiers pilonner une cinquantaine de villages turkmènes, en appui d’une offensive au sol menée par l’armée de M. Assad et à laquelle les combattants turkmènes tentent de résister.

      Le 20 novembre, les bombardements aveugles de l’aviation russe (dépourvue de la technologie dont disposent les Français et les Américains) ont causé la mort de 78 civils turkmènes.

      Sous protection de la Turquie

      La Turquie, qui se pose en défenseur de ses « frères » turcophones, a convoqué le jour même l’ambassadeur de Russie à Ankara, Andreï Karlov, exigeant « l’arrêt immédiat » des opérations. Dans la foulée, le premier ministre islamo-conservateur turc, Ahmet Davutoglu, a rappelé « la sensibilité » traditionnelle de son pays à l’égard de la minorité turkmène installée dans cette zone vallonnée et boisée du nord de la Syrie.

      Ces derniers jours, des milliers de civils turkmènes qui fuyaient les bombardements ont trouvé refuge en Turquie. Selon Ercan Topaca, le gouverneur de la région du Hatay, frontalière avec la Syrie, « environ 1 500 de nos frères et sœurs turkmènes » ont franchi la frontière. Ils ont été installés dans un camp de tentes.

      En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2015/11/24/qui-sont-les-turkmenes_4816573_3218.html#Mjmi8LFPsPImuxLO.99

      Si quelqu’un a des infos sur “Le 20 novembre, les bombardements aveugles de l’aviation russe (dépourvue de la technologie dont disposent les Français et les Américains) ont causé la mort de 78 civils turkmènes.” Merci…


      • EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 13h49
        Afficher/Masquer

        http://fr.sputniknews.com/russie/20151125/1019794955/russie-turquie-avion-schema.html

        “Le ministère russe de la Défense a publié un schéma représentant le vol du bombardier russe Su-24 abattu en Syrie par un chasseur turc F-16.

        D’après le schéma en question, le bombardier russe, contrairement aux déclarations du gouvernement turc, n’a pas violé l’espace aérien du pays.

        Au contraire, c’est le chasseur turc qui a traversé la frontière syrienne dans le but d’attaquer l’avion russe (la trajectoire de l’avion russe est en rouge, les deux points accompagnés du carré violet correspondent à l’endroit où l’avion a été attaqué et où il est tombé par la suite respectivement, ndlr).

        Le ministère a également diffusé une vidéo représentant “en direct” le vol de l’avion russe à 4 kilomètres de la frontière turque (la trajectoire de l’avion russe est en rose, celle du bombardier turc en vert).

        Un avion russe Su-24 a été abattu mardi en Syrie par la Turquie. Selon le ministère russe de la Défense, l’avion se trouvait à une altitude de 6.000 m et n’a jamais quitté l’espace aérien syrien, ce qui a été fixé par les systèmes de contrôle objectifs.


      • Perekop Le 25 novembre 2015 à 14h10
        Afficher/Masquer

        Si la situation n’était pas si dramatique, votre “les bombardements aveugles de l’aviation russe (dépourvue de la technologie dont disposent les Français et les Américains) ont causé la mort de 78 civils turkmènes.” déclencherait une hilarité générale sur les Crises. Pour avaler une pareille ânerie – je parle de la pauvre aviation russe dépourvue de technologie – il faut vraiment le vouloir. Pour les Turkmènes, je n’y étais pas et je ne sais donc rien, mais j’aurais tendance à croire que c’est encore un gros bobard version turque.


        • EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 15h06
          Afficher/Masquer

          En savoir plus sur link to lemonde.fr”

          Si quelqu’un a des infos sur “Le 20 novembre, les bombardements aveugles de l’aviation russe (dépourvue de la technologie dont disposent les Français et les Américains) ont causé la mort de 78 civils turkmènes.”

          Ça vient du Monde. Ou ont-ils péché cette “information” ? De l’Office Syrien des Droits de l’Homme ?

          http://www.ataturquie.fr/8045-2/ :

          “Colère de la population turkmène

          Le ressentiment de la population turkmène est grand envers les Russes et l’armée régulière syrienne, car ses villages sont, depuis le 3 octobre, la cible de bombardements aveugles ayant fait des centaines de victimes parmi les civils turkmènes, explique Marie Jégo, la correspondante du Monde à Istanbul.

          Plusieurs localités turkmènes en territoire syrien (Gimam, Zuveyk, Acisu) sont tombées récemment aux mains de l’armée de Bachar Al-Assad, appuyée par l’aviation russe. Le 19 novembre, des bombardements ont causé la mort de 78 civils turkmènes dans la localité de Bayir Bucak, en Syrie, située en face de la localité turque de Yayladagi. C’est justement aux environs de Bayir Bucak que le Su-24 est tombé. Le bombardement de ce village, qui continue de résister à l’offensive russo-syrienne, avait incité le président de l’Assemblée des Turkmènes de Syrie, Abdurrahman Mustafa, à réclamer la protection des forces de la coalition occidentale.

          La communauté turkmène de Syrie, longtemps discriminée en raison de ses origines turques, s’est ralliée tôt à l’insurrection contre le régime de Bachar Al-Assad, à partir de 2011. La rupture entre Damas et Ankara et la politique résolument anti-Assad de Recep Tayyip Erdogan ont accentué ce mouvement. Rapidement, le djebel turkmène, dans l’extrême-nord de la Syrie, à la frontière avec la province turque du Hatay, est devenu un fief rebelle. Certains membres de cette communauté ont rejoint l’Etat islamique, à l’instar des turkmènes irakiens de la région du Sinjar.”

          Depuis ce grave incident – l’avion russe abattu – l’armée russe intensifie ses bombardements dans le secteur “turkmène”.


          • Astatruc Le 25 novembre 2015 à 22h33
            Afficher/Masquer

            Eaux troubles

            [Chronique de la haine ordinaire] Marie Jégo dans Le Monde

            https://www.les-crises.fr/haine-ordinaire-marie-jego/

            Laissez tomber, ça n’est pas une journaliste, c’est une fourestienne bien malade.
            En plus,elle a pas dù sortir de son 5 étoiles(payé par NOS subventions):ils écrivent leurs articles au salon, pas sur le lieu des conflits.


        • Astatruc Le 25 novembre 2015 à 23h43
          Afficher/Masquer

          Si on faisait le compte des civils tués par les usa en dommageS collatéraux, combien faudrait-il de pages?
          Sans compter Hiroshima, Nagasaki, et tous ces gens tués “accidentellement “par des drones.
          Mais, de qui se moque-ton?
          J’espère qu’il n’y aura pas d’escalade malgré l’envie des usa et autres affidés de vouloir nous détruire mais il faudra se débarasser des traîtres et SURTOUT NE PAS OUBLIER;


    • millesime Le 26 novembre 2015 à 04h50
      Afficher/Masquer

      quand bien même cet avion aurait survolé l’espace aérien turc, était-il menaçant ou une menace pour la Turquie ???


  12. DVA Le 25 novembre 2015 à 11h44
    Afficher/Masquer

    Mwouai …en Bref les russes, iraniens , hezbollas et syriens sont les seuls à pouvoir combattre dans les règles du droit international en Syrie ( peut être en Irak bientôt ?)
    Les autres ‘ coalisés’ n’ont que le territoire de l’ Irak …
    Pffff ça va être long …


    • V_Parlier Le 25 novembre 2015 à 14h47
      Afficher/Masquer

      Oui, c’est bien logique. Si c’est à la demande de l’Irak, la coalition fait son boulot en Irak (en supposant qu’il soit celui prétendu). La Syrie, elle, a fait appel à d’autres. Ca s’appelle le droit international, et si on le désapprouve ce n’est pas la peine de feindre de croire en une morale universelle légalisée, en l’ONU, etc…
      Un arrangement aurait pu être trouvé, mais quand on voit ce qu’en fait la Turquie…


  13. Leterrible Le 25 novembre 2015 à 14h11
    Afficher/Masquer

    Et en plus…comment dire… à propos de l’information “diversifiée””sensible” et tout et tout….
    (lu chez notre “ami” Quatremer..: )
    Question: Est-ce vrai que, parmi les 500 journalistes qui travaillent pour le très bien-pensant Le Monde, il n’y a pas un(e) seul(e) musulman(e) ? Si ce n’était pas un ex-employé dudit journal qui ait annoncé ce fait, je ne l’aurais pas cru.
    Réponse de Quatremer , à côté mais intéressante….!!..) : A Libé, je crois qu’on a seulement deux musulmans dont un journaliste.


  14. Jeanne L Le 25 novembre 2015 à 15h13
    Afficher/Masquer

    La question que je me pose: quel rôle l’Allemagne joue-t-elle dans tous ces développements ?
    On sait :
    – sa relation privilégiée avec la Turquie depuis avant la guerre de 14,
    – son intérêt (prétendument celui de l'”Europe”) pour l’élargissement de son marché à l’Ukraine qu’il lui faut nécessairement détacher de la Russie pour ce faire
    – la nécessité où elle est pour des raisons démographiques d’ouvrir son marché du travail à l’émigration de travailleurs formés (chose faite avec l”l’accueil” des réfugiés),
    – la question cruciale pour elle de l’énergie, pour son industrie (qui n’est pas détruite par les crises financières).
    -…
    Or, je n’ai pas vu grand chose sur sa détermination à lutter contre l’Etat islamiste, à proposer comme première économie de l’UE une réflexion sur les relations avec l’Etat turc.
    Je ne me fais aucune illusion sur le caractère totalement cosmopolite du capitalisme et de la recherche du profit, mais les Etats cherchent toujours à protéger leurs “propres” entreprises, en ce moment, dans le silence (du moins de nos médias ici) l’Allemagne me paraît avoir une politique très ambigüe que j’aimerais voir analyser.


    • LBSSO Le 25 novembre 2015 à 18h47
      Afficher/Masquer

      1)Allemagne Turquie

      En contrepartie d’efforts pour contrôler le flux de réfugiés vers l’Europe la Turquie demande des contreparties:
      -adhésion à l’Europe
      “L’Allemagne est prête cette année à ouvrir le chapitre 17 [qui concerne la politique monétaire et économique, ] et à préparer l’ouverture des chapitres 23 et 24 [sur les droits fondamentaux et la justice]”, a déclaré Merkel.

      -Zone de sécurité
      “Si la Turquie est prête à coopérer avec l’Allemagne en échange de ces gestes bienveillants concernant son entrée dans l’UE, elle a réaffirmé la nécessité, défendue depuis plusieurs mois, d’instaurer une “zone de sécurité” dans le nord de la Syrie”

      -Visas:
      “À l’issue du Conseil européen du 8 octobre, consacré à la crise migratoire, les dirigeants de l’UE se sont mis d’accord sur un “plan d’action” prévoyant, outre l’assouplissement de l’octroi de visas pour les Turcs ”

      -Aides Financières:
      de 3 milliards d’euros en échange de sa coopération.
      http://www.france24.com/fr/20151018-turquie-allemagne-crise-migratoire-garanties-contre-aide-visa-union-europeenne

      2)Allemagne Russie

      Les relations entre l’Allemagne et la Russie se sont développées depuis les années 2000 (US et France le savent).Je défends l’idée que l’affaire de l’Ukraine a été un moyen d’enrayer cette tendance .Savez vous qui a déclaré:
      «Si nous considérons le passé, l’an 2000, lorsque l’Allemagne et la Russie avaient d’excellentes relations, il est très difficile de comprendre pourquoi le développement de nos deux pays est allé dans des directions totalement différentes.
      Je pense que la situation entourant l’Ukraine est très probablement un symptôme plutôt que la cause des problèmes qui ont surgi. […]Et je pense que c’est une immense occasion de surmonter le conflit, en particulier parce qu’il y a des parties concernées, en Europe et aux États-Unis, qui bénéficient davantage de la poursuite de ce conflit plutôt que de sa résolution. Donc nous devons tout faire et utiliser toutes les possibilités pour dépasser ce conflit.»

      C’est le Vice Chancelier allemand Gabriel….

      On s’est bien gardé de nous le dire aux journaux de 20h….


  15. Astatruc Le 25 novembre 2015 à 18h01
    Afficher/Masquer

    En parlant de Kiev, les pravy-sector et leur clique se massent sur les frontières.Les gens présents là-bas parlent d’une préparation offensive et craignent que que les fous mettent en route un faux incident pour accuser la Russie ou le Dombass.
    Que fait l’OSCE, puisque les tirs n’ont jamais réllement céssé?
    OSCE, comme l’ONU, ne servirait à rien?
    On pourrait faire des économies, alors?

    http://www.delegfrance-osce.org/L-OSCE-disposera-d-un-budget-en


  16. Philippe Le 25 novembre 2015 à 18h41
    Afficher/Masquer

    Le pétrole et le gaz c’est un gros problème en Turquie, ils sont beaucoup plus dépendants pour leur économie que chez nous.
    35% de leur pétrole venant d’Iran, pour contourner l’embargo US, ils ont appris à contourner principalement avec de l’or.

    Le pétrole du daesh doit les intéresser et pour ce qui est du paiement hors des clous ils ont l’habitude.
    https://or.bullionvault.fr/actualites-de-l-or/les-importations-d-or-de-la-turquie-sont-mises-en-cause-pour-son-deficit-commercial-record-13022


  17. Astatruc Le 25 novembre 2015 à 18h48
    Afficher/Masquer

    https://www.youtube.com/watch?v=lIMlNqQl_R0

    Hugo Chavez dévoile la vérité sur la guerre en Syrie !


  18. Bruno Le 25 novembre 2015 à 19h23
    Afficher/Masquer

    En tout cas, la famille Erdogan semblerait faire de bonnes affaires avec le pétrole de Daesh. Ca n’inciterait pas particulièrement à lutter contre l’EI
    https://wordpress.com/post/beerblogsite.wordpress.com/234


  19. EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 20h54
    Afficher/Masquer

    http://www.nuitetjour.xyz/nuitetjourfree/2015/11/23/b1thwh22pou5u5y8di6x78hwywca3a

    “Cette traduction est issue des publications du quotidien Cumhuriyet. Cette presse, qui fait l’objet de menaces et de censure, parce qu’elle met souvent le doigt où ça fait mal, a vu son directeur récompensé la semaine dernière par « Journalistes sans frontières », à la fois en soutien contre les agressions et menaces dont il fut victime, et leur acharnement à mettre en lumière la politique trouble du gouvernement AKP avec Daech à ses frontières. Et ce n’est pourtant qu’un organe de presse dit « progressiste ». C’est ce journal qui publia les preuves de trafics frontaliers de camions entre la Turquie et Daech, entre autres.”

    Ça ne s’invente pas :

    “Said exprime clairement qu’ils n’ont eu aucun problème avec les renseignements turcs lors de la guerre de Kobanê et il raconte une anecdote : « Nous accueillions les combattants qui passaient vers Kobanê, et parfois certains revenaient pour blessures ou autre raisons. Une de ces personnes, m’a montré sur son téléphone, des photos prises pendant le siège de Kobanê. Les combattants mangeaient des hamburgers de chez McDonald. Nous avons rigolé aux éclats ensemble, parce qu’il voyait lui aussi l’absurdité de cet instantané. Quand je lui ai demandé d’où ils avaient trouvé les hamburgers McDonald, il m’a répondu en riant « C’est les renseignements turcs ». En fait, c’était même inutile de le demander. Il n’y a pas de McDonald à Kobanê, ni ailleurs en Syrie. Je peux dire que les renseignements turcs ont fourni, pendant longtemps, toute sorte d’aide logistique ».


  20. Astatruc Le 25 novembre 2015 à 21h03
    Afficher/Masquer

    Les vraies raisons de l’assassinat du guide libyen Kadhafi

    Très très édifiant, et on comprend les problèmes du Mali…….du M-O
    Et on a un tout autre regard sur ce ‘dictateur”

    https://www.youtube.com/watch?v=CU22YBONO60

    Un satellite pour éviter à l’Afrique de payer une location, ue banque Africaine, etc…..


  21. EAUX TROUBLES Le 25 novembre 2015 à 21h31
    Afficher/Masquer

    Journal la Tribune :

    “Autre point sensible: la population turcophone des Turkmènes de Bayirbucak, résidant donc sur le sol syrien. Recep Tayyip Erdogan a seriné mercredi:

    “Personne n’est dupe. Ils [les Russes, Ndlr] affirment vouloir viser Daech, mais il n’y pas de Daech dans cette zone [près de l’endroit où l’avion russe a été abattu, mardi, Ndlr]. Ils frappent les Turkmènes de Bayirbucak”, s’est plaint le président turc.”

    Peut-on reconstituer une séquence – hypothèse :

    Attaques et attentat à Lattaquié par des “rebelles”, lesquels ? Daesch, rebelles turkmènes…?

    Ripostes russes par des bombardements (les Syriens bombardaient déjà le secteur)

    Menaces de la Turquie

    Avion russe abattu (sciemment au vu des derniers éléments)

    Riposte russe dans le même secteur…

    Et on fait quoi maintenant ?!!!!


    • Astatruc Le 25 novembre 2015 à 22h28
      Afficher/Masquer

      Maintenant, on attend que la diplomatie russe arrange toute l’affaire…
      Parce que dans ce bazard, les seuls qui tiennent la route, ce sont eux.


  22. caliban Le 25 novembre 2015 à 22h09
    Afficher/Masquer

    Etonnant …. si je ne me trompe, 1 seul journaliste “atlantiste” pour poser des questions (Associated Press).

    Silence-radio dès la source … on comprend que ce qui arrive au 20h tient plus du chuchotement que de l’information.


  23. Astatruc Le 25 novembre 2015 à 23h04
    Afficher/Masquer

    Crimes sans châtiment : Révélations sur les filières terroristes de Paris

    “Ces crimes sont prémédités, planifiés, discutés entre princes et sont le fait des mêmes Etats, tous membres de l’OTAN. Autre élément important : ils sont restés sans châtiment, sans réplique, tant sur le terrain politique, diplomatique, économique que militaire, du moins pour le moment.”

    “Elles témoignent de la volonté des dirigeants des mêmes pays occidentaux – USA, Angleterre et France en principal – de passer outre le droit international pour piller les richesses des peuples, contrôler les grands axes de communication qu’ils jalonnent et y installer des régimes militaro-financiers.”

    http://reseauinternational.net/crimes-sans-chatiment-revelations-sur-les-filieres-terroristes-de-paris/


  24. Astatruc Le 25 novembre 2015 à 23h21
    Afficher/Masquer

    “Jean-Loup Izambert* montre comment pendant plus de vingt années – des années quatre-vingt dix à 2012 -, des ministres de l’Intérieur et responsables du renseignement français ont protégé des individus liés à des réseaux terroristes islamistes liés à l’Organisation internationale des Frères musulmans (Oifm).”

    “Selon Jean-Loup Izambert, ceux-ci sont utilisés par des dirigeants occidentaux (États-Unis, Angleterre et France) pour permettre aux sociétés transnationales capitalistes d’obtenir des marchés stratégiques (armement, pétrole, gaz, minerais précieux, agro-alimentaire, etc.) et provoquer des troubles conduisant au renversement des régimes laïcs en place afin de s’approprier les richesses des pays et contrôler les grandes voies de communication. ”

    http://lintegral.over-blog.com/-crimes-sans-ch%C3%A2timent


  25. Robert Huet Le 26 novembre 2015 à 19h36
    Afficher/Masquer

    La culture française rayonne dans le monde entier aujourd’hui grâce au terrorisme que l’État français subventionne avec votre complicité, soyez fier d’être français!


Charte de modérations des commentaires