Les Crises Les Crises
2.avril.20162.4.2016 // Les Crises

[Propagande] Attentats : bobards médiatiques autour des propos de Jean-Luc Mélenchon​

Merci 0
J'envoie

Source : Youtube, 20-03-2016

Capture d’écran 2016-04-01 à 01.26.47

Le 27 mars, Jean-Luc Mélenchon était l’invité du Supplément de Canal+. Voici comment plusieurs médias ont falsifié ses propos pour faire du buzz et lui faire dire ce qu’il n’avait pas dit.

Source : Youtube, 20-03-2016


Le Monde félicite Poutine et soutient la Russie, par Jean-Luc Mélenchon

Je déplore que la vie médiatique soit devenue cette caricature de course aux clics et au buzz. Petit à petit, tout l’espace est dévoré par cette seule dimension du sensationnel et de l’instant à n’importe quel prix. Mais comme je suis pour ma part équipé d’un cerveau doté de mémoire (aussi longtemps que l’addiction au smartphone ne sera pas parvenu à effacer l’un et l’autre), je suis donc en état de jouir finement de l’avantage de me souvenir de ce que les uns et les autres disent, gribouillent, éructent, profèrent, fulminent, et ainsi de suite.

Que ce jour est suave de ce point de vue. Oui, comment laisser passer cette douce revanche sur les détracteurs permanents de mes positions sur la Syrie, la Russie et ainsi de suite. Que le journal Le Monde me pardonne la légère exagération/contrefaçon dont je me rends coupable avec le titre de ce post. Mais comme la méthode m’a été appliquée au fer rouge par maints de ses collègues, et parfois même par lui-même, sans que nul ne s’en émeuve, je crois donc que le coup est permis pour l’occasion. Il faut bien que le buzz tue le buzz, un jour ou l’autre. Quoi qu’il en soit dans mon cas je ne pars pas de rien. Lisez ces lignes, elles ouvrentl’éditorial du « monde.fr ». Lisez-les attentivement. Savourez-les. Elles sont pour beaucoup d’entre nous une revanche intellectuelle face aux partis de la propagande aveugle : « Grâce à la Russie, l’antique cité de Palmyre a donc été libérée du joug des barbares de l’organisation dite “État islamique”. Un pas important dans la lutte générale contre l’EI a été accompli, à plus d’un titre. »

Comment n’acclamerais-je pas cette publication ? « Grace à la Russie » !!! Ces premières lignes de l’éditorial du Monde font justice du numéro pitoyable de dénigrement de la meute après mon passage à « On n’est pas couché ». J’avais dit (éructé) que j’étais satisfait du travail des Russes quand ils ont coupé les voies de sortie de Syrie du pétrole de Daech vers la Turquie. J’avais glissé (asséné) que les Russes allaient régler le problème avec cette méthode. Aussitôt, la clameur médiatique horrifiée monta jusqu’au ciel tandis que le canon à boue fraîche se mit à tonner sans discontinuer de longues heures et même sur trois jours dans les divers bulletins confidentiel du PS et de quelques officines stipendiées. « Mélenchon félicite Poutine en Syrie » etc… Qui une fois recopié de journal en journal donnait « l’appui/ le soutien/ l’adhésion de Mélenchon à Poutine ».

Car évidemment Poutine, en plus d’être Poutine, ce qui est déjà beaucoup, en plus d’être ceci et cela de très abominable, Poutine était pour la propagande d’alors l’homme qui ne s’occupait pas de Daech mais de massacrer les opposants à Assad. Que les opposants en question soient eux même de noirs fanatiques religieux au point d’avoir été ensuite exclus du cessez-le-feu était une revanche trop difficile à expliquer. Mais comme je me souviens bien de Yann Moix et Léa Salamé, désolés d’être obligés de démasquer (révéler, décrypter) ma turpitude. Oh, leurs regards navrés : « Vous savez bien (et toc Mélenchon menteur et hypocrite)monsieur Mélenchon que les Russes se contentent d’attaquer les rebelles opposés à Assad » ; « sur trois cent opérations, à peine dix contre Daesch ». « D’où tirez-vous cette information, avais-je demandé (grogné, sursauté) ? » « De la presse », avaient répondu les innocents, stupéfaits qu’on leur pose une question qu’ils auraient pourtant dû eux-mêmes se poser avant ! On connaît la suite. Quand bien même avais-je répondu « non » à la question tout en nuance « alors, on laisse faire Poutine ? » de madame Salamé et ajouté qu’il fallait au contraire que ce soit l’ONU qui mène la sortie de crise avec une coalition universelle, rien n’y fit.

Peu importe. Je m’amuse de ces ridicules accumulés par mes détracteurs, sans du tout nier leur impact malveillant sur l’opinion des distraits. La même aventure m’est arrivée à l’émission « Le Supplément ». Je dis que la guerre là-bas se prolonge par des commandos ici, et que les attentats cesseront si la guerre s’arrête là-bas. La seule chose que trouve à dire Ali Baddou, trop cultivé et intelligent pour ne pas se rendre compte de ce qu’il fait, est : « c’est aussi simple que cela ? ». Je n’ai pas perdu une seconde à commenter la désinvolture d’une telle phrase (ben voyons, Ali Baddou, arrêter une guerre, c’est très simple, tellement simple que vous n’avez même pas pensé à me demander comment).

Sur ce même plateau l’autre journaliste parle à propos des terroristes de « combattants ». Je relève pour contester l’usage du mot ? La sainte confrérie corporative s’émeut : « Mélenchon s’énerve contre un journaliste » ! Et le procès ne sera ni pour celui qui nomme « combattants » des assassins, ni pour Ali Badou qui laisse dire sans réagir. Il sera pour moi. La dépêche AFP, d’habitude plus sérieuse quand certains ne sont pas là au desk, m’attribue un propos inventé de toute pièce. J’aurais dit « si on arrête de bombarder, les attentats cesseront ». Et y ajoute de son chef « c’est aussi simple que ça », phrase pourtant d’Ali Badou. Une pure invention qui est le contraire de ce que je dis et que j’explique (m’emporte, m’énerve, tonne) depuis des mois. Voyez le décryptage qui en a été fait dans cette vidéo ci. Une fois saisie, l’AFP mets plus d’une heure à rectifier. Celui qui fait trainer la rectification doit bien savoir ce qu’il fait. Il n’en est pas à son premier coup avec moi. Car pendant ce temps la meute a eu le temps de se déchaîner sur l’os qui lui a été jeté. Seul Public Sénat aura l’honnêteté de retirer son article quand le rectificatif aura été publié. Tous les autres se foutent de la valeur de l’information qu’ils donnent comme d’une guigne. « Ce qui est dit est dit coco ! »

Pendant ce temps, la meute se déchaîne. Grace à son logiciel « marabout-de-ficelle-selle-de-bois » la meute me fait dire que les attentats sont la responsabilité de notre pays ! Ce qui n’est pas mon point de vue, ce que je n’ai jamais dit et ne pense pas. Pas plus que je ne crois à la baliverne selon laquelle notre société serait « responsable des terroristes » voir les aurait « engendrés » comme Ali Baddou faisait mine de le croire, reprenant le propos du brave bourgmestre PS de Bruxelles et de combien d’autres ici même. Évidemment, cette faute professionnelle multipliée par autant de fainéantise et de goût du scandale me nuit. Il faut ensuite passer des heures à écouter des gens commenter ce qu’ils croient que vous avez dit sans s’impatienter et y répondre. A grand échelle, c’est une image qui est fabriquée de toute pièce dont j’aurais à me défendre des mois durant (« bien joué coco ! »).

Comme je refuse de céder aux intimidations de bien des groupes de pressions communautaristes (notez le pluriel, s’il vous plaît) je dois donc être placé dans la case pro-islamiste, quand bien même l’instant d’avant on m’aura traité de « laïcard » et l’instant d’après « d’ami des bombardements russes ». C’est tout bénéfice pour le système. En effet, je suis par-dessus le marché un partageux rouge. Donc nécessairement un fou dangereux favorable aux assassins. Et cela quand bien même pas un journaliste n’aura eu un mot pour contester qu’un d’entre eux appelle « combattant » un lâche meurtrier « terroriste ». Sur le plan de la vie des médias, je crois que je suis tombé sur une adresse où je dois peut-être éviter d’aller pour m’épargner des traquenards de cette sorte.

Source

Commentaire recommandé

Spectre // 02.04.2016 à 02h45

Énième campagne de calomnie/désinformation typique des médias-perroquets qui se contentent paresseusement de copier/coller les dépêches de l’Agence France Propagande (http://img15.hostingpics.net/pics/793679MlbombSyrie.jpg — et on peut en trouver des dizaines identiques), laquelle fait du militantisme politique à peine déguisé sur de nombreux sujets.

Rappelons par ailleurs ce que mentionne l’une des critiques les plus féroces jamais écrites sur le du journalisme actuel, j’ai nommé la Charte de Munich (tout un symbole…) :

1. Respecter la vérité (…).
3. (…) ne pas altérer les textes et les documents.
6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich

C’est donc peu dire qu’il y a des saisies de cartes de presse qui se perdent.

M. Mélenchon ferait bien de se blinder contre ces campagnes, parce qu’elles sont appelées à se multiplier (surtout de la part des torchons de droiche, qui ne lui pardonnent pas de leur rentrer régulièrement dans le lard). Les candidats non-orthodoxes vont, de manière générale, essuyer une avalanche d’excréments d’une rare violence pour la campagne de 2017.

44 réactions et commentaires

  • Spectre // 02.04.2016 à 02h45

    Énième campagne de calomnie/désinformation typique des médias-perroquets qui se contentent paresseusement de copier/coller les dépêches de l’Agence France Propagande (http://img15.hostingpics.net/pics/793679MlbombSyrie.jpg — et on peut en trouver des dizaines identiques), laquelle fait du militantisme politique à peine déguisé sur de nombreux sujets.

    Rappelons par ailleurs ce que mentionne l’une des critiques les plus féroces jamais écrites sur le du journalisme actuel, j’ai nommé la Charte de Munich (tout un symbole…) :

    1. Respecter la vérité (…).
    3. (…) ne pas altérer les textes et les documents.
    6. Rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte.
    9. Ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Charte_de_Munich

    C’est donc peu dire qu’il y a des saisies de cartes de presse qui se perdent.

    M. Mélenchon ferait bien de se blinder contre ces campagnes, parce qu’elles sont appelées à se multiplier (surtout de la part des torchons de droiche, qui ne lui pardonnent pas de leur rentrer régulièrement dans le lard). Les candidats non-orthodoxes vont, de manière générale, essuyer une avalanche d’excréments d’une rare violence pour la campagne de 2017.

      +159

    Alerter
    • theuric // 02.04.2016 à 04h48

      Pour 2017 il y a deux possibilités:
      _Soit le système économique globalisé s’effondre avant, en emportant dans son chaos E.U.A. et U.E. (repérez la similarité à une lettre près, cette lettre étant le signe de domination), auquel cas une majorité de la classe politique d’aujourd’hui sera balayé par cette vague, ne restant plus que des partis politiques et des personnalités vilipendées et/ou ostracisées;
      _Soit le système tiendra jusqu’à là et sera emporté plus tard, auquel cas le parti au pouvoir sera sûrement les Républicains (pour ne pas dire les Américains, le “A” qui manquait à l’U.E.), qui poursuivra une politique similaire au pouvoir actuel en pire, puis sera renversé par cette déferlante.
      Donc, soyons patient, parce que bloqué triplement, institutionnellement, politiquement et idéologiquement, en France comme en U.E., ce système est extrêmement fragile.
      “Si quelqu’un t’a offensé, ne cherche pas à te venger. Assieds-toi au bord de la rivière et bientôt tu verras passer son cadavre.” Lao-Tseu

        +53

      Alerter
      • Mouise Lichel // 02.04.2016 à 11h54

        Prêter à Lao-tseu (et non « Lao-Tseu ») des propos qu’il n’a jamais tenu serait-il donc différent de la désinformation dont il est ici question ?

          +4

        Alerter
        • Pierre // 02.04.2016 à 16h11

          @Mouise Lichel Effectivement l’origine du proverbe est sujette à caution, serait plutôt d’origine indienne dans les sources anglo-saxonnes. Ceci dit, dans le contexte du com, il me semble que son sens importe plus que son origine, Lao-tseu n’étant à ma connaissance candidat à aucun poste politique à l’heure actuelle ;-). Merci à vous néanmoins de corriger, on est jamais trop cultivé. Amicalement

            +16

          Alerter
          • patrice // 02.04.2016 à 16h26

            je croyais que c’etait Audiard… “assieds toi au bord de l’oued, tu verras passer le corps de ton ennemi…On va peut-être pas vous laisser faire sinon l’embouchure de la seine va ressembler à une zone bleue…” (la métamorphose des cloportes)… des cloportes ,voilà ce qu’ils sont…!

              +7

            Alerter
          • Mouise Lichel // 02.04.2016 à 16h55

            Il ne s’agit pas du tout de « culture » (?), mais d’exactitude et de sincérité.

            On ne peut désinformer en critiquant la désinformation !

            Le monde entier crève de ces incohérences faites d’à-peu-près, de projections, et de faites-comme-je-dis-mais-pas-comme-je-fais. C’est juste mortel…

            Quand à Lao-tseu — si le personnage n’est pas fictif — on ne l’aurait pas vu au moindre poste politoque. Je pense qu’il n’aurait pas contredit ce bon Laborit :

            La nouvelle grille, extrait du chapitre 8 : « La démocratie et la notion de pouvoir ».
            http://www.nouvellegrille.info/pdflng8.html
            Où Laborit démontre que sans changer la structure hiérarchique de la société, rien ne changera d’autre que les modalités de la dominance.

              +4

            Alerter
            • theuric // 02.04.2016 à 17h50

              Je vous l’accorde chère Mouise, peut-être ai-je préjugé de la valeur de l’information que j’ai pu trouvé sur internet, soit l’origine de ce petit aphorisme et aurais-je dû en en proposer un de mon cru comme: “la patience est le premier pas vers la sagesse” que je ne cesse de répéter à tout va, plus pour un humour décélé qu’autre chose.
              Et puis Lao-tseu, ça fait bien, non?
              Quand à sinon, il manque, me semble-t-il puisque je n’ai pas lu ce livre, à monsieur Laborit d’analyser ce qui peut faire qu’existe chez l’être humain des fonctionnement tels que la soumission et la domination, donc je vous en propose une définition pour chacun de ces deux travers si humains sous forme, là encore, d’aphorisme, créés par mes petites cellules grises.

                +4

              Alerter
            • theuric // 02.04.2016 à 18h09

              Toutes dominations emploient trois subterfuges sous des formes parfois subtiles, parfois vulgaires:
              -La féminisation de l’homme;
              -L’infantilisation de l’homme ou de la femme;
              -L’animalisation de l’homme, de la femme ou de l’enfant.

              Toutes soumissions s’appuient sur deux émotions primaires, la peur et la colère.
              La peur empêchant la colère de s’exprimer sur ce qui en est la cause, il y a rétro-projection de cette colère sur soi.
              Colère et peur ne pouvant que s’amplifier en raison du contact régulier de leur cause, cela désorganise le mental du sujet au risque de sa destruction.
              La soumission est donc une solution logique du mental pour éviter cette désorganisation probable suivit de sa destruction en raison de ce conflit interne violent.
              Si l’on supprime la colère ou la peur, quel qu’en soit les moyens, toute soumission disparaît.
              Le bouc-émissaire ayant de rôle de déplacer cette colère sur d’autres humains afin que les dominants n’aient pas à s’y confronter.

              Tiens, ce texte sur la soumission n’est pas vraiment un aphorisme, mais c’est un processus complexe difficile à rendre d’une phrase.
              Comme une lichette de mouise, non?

                +11

              Alerter
            • theuric // 02.04.2016 à 18h24

              Çà, c’est une vrai bombe sociale, étant entendu que plus cette soumission s’établit tôt, plus elle sera puissante et réflexe.

              Humour décalé et non pas décélé, mes doigts ont fourchés.

              Une soumission est donc une maladie psychique dont je souffre.

                +3

              Alerter
            • Tunkasina // 03.04.2016 à 17h27

              @theuric :
              A mon avis, tout commence ici :
              https://fr.wikipedia.org/wiki/Soumission_librement_consentie

              Désolé, ce n’est pas par des procédés obscurs que l’on soumet, mais “juste” en expliquant à l’autre qu’il choisi ce qu’il lui arrive, et qu’il a toujours son libre arbitre, ou sa liberté, voir, si il est victime, c’est de sa faute.

              Ici, de bien beau témoignage démonstratifs :
              http://www.onvautmieux.fr/

                +2

              Alerter
            • Wilmotte Karim // 03.04.2016 à 19h01

              On soumet d’abord par la force.
              Ensuite, on l’enrobe d’idéologie afin de faire accepter la domination (cela coûte moins cher que d’utiliser en permanence la force).

              Faites l’essai: convainquez les citoyens qu’ils peuvent se passer de l’État. Puis compter les heures avant que la police (voir l’armée) vous explique par le détail la raison de fond pour laquelle vous obéissez!

                +1

              Alerter
  • St3ph4n3 L. // 02.04.2016 à 04h55

    On dirait qu’ils ont parfaitement assimilé que cette méthode est économique et qu’elle garantissait des clicks à la pelle, de nombreux followers et retweets, ainsi que des foules de pouces tendus vers le haut en guise de “J’aime”.

    Faisons en notre deuil : la vérité est dans le buzz.

      +10

    Alerter
  • fouineur // 02.04.2016 à 07h28

    Mélenchon découvre la face hideuse du système occidental qui se prétend démocratique mais est en fait basé sur la manipulation de l’opinion, de la part d’une certaine élite, avec beaucoup de mépris pour le peuple. Puisse sa prise de conscience entraîner dans son sillage celle de ceux qui l’écoutent. La résistance à besoin de diversité.

      +17

    Alerter
    • michel // 02.04.2016 à 08h01

      Mélenchon ne “découvre” rien qu’il ne savait déjà… il profite simplement de l’occasion pour démontrer ce qu’il répète depuis tant d’année… enseigner, c’est répéter, répéter, répéter.

        +79

      Alerter
    • Maguy // 02.04.2016 à 10h55

      Il semblerait qu’il y a longtemps qu’il le sait vu le nombre de fois qu’il est amené à critiquer de telles pratiques, depuis qu’il se présente aux élections. Mais cette période sera et est déjà celle où les manipulations les plus viles et violentes se manifestent.

        +18

      Alerter
  • FifiBrind_acier // 02.04.2016 à 07h32

    “…la meute me fait dire que les attentats sont la responsabilité de notre pays ! Ce qui n’est pas mon point de vue, ce que je n’ai jamais dit et ne pense pas. Pas plus que je ne crois à la baliverne selon laquelle notre société serait « responsable des terroristes » voir les aurait « engendrés » comme Ali Baddou ”

    Ben si, justement, la politique étrangère de la France depuis Mitterrand est bel et bien engagée aux côtés des Frères musulmans et des djihadistes !

    “56 – L’Etat français complice de groupes criminels”
    https://www.youtube.com/watch?v=EoCAJnSjqmQ

      +37

    Alerter
    • Balthazar // 02.04.2016 à 10h17

      Comme vous, je pense que M. Mélenchon devrait lire ce site et peut être, je dis bien peut être se rendra compte que oui, c’est bien les Us et son fidèle OTAN qui crée ces terroristes.
      Qui rend compte du fait que la France livre des armes qui comme par hasard finissent dans les mains de terroristes ?
      Qui rend compte du fait que l’UE paye des milliards d’euros (l’UE, c’est pas une caisse magique, c’est vous et nous qui payons) à la Turquie pour stopper un flux de réfugiés qui est créé par…nul autre que la Turquie ?
      Qui impose des sanctions à la Turquie qui bombarde son peuple (bon, ils sont d’origine kurde) ?
      Personne, hélas …

        +31

      Alerter
    • Jeanbobo // 02.04.2016 à 10h50

      Fondation des frères musulmans : 1928, assassinat de Sadate : 1981
      C’est sur, encore un coup de Mitterrand…
      Oui nous avons instrumentalisé ces mouvements, mais la base sociologique sur laquelle ils prospèrent nous est totalement étrangère..

        +9

      Alerter
  • Gier 13. // 02.04.2016 à 07h34

    Je fuis désormais la presse main stream. Écrite, radiophonique ou télévisée.
    Le 20H relève de la farce, tout comme l’émission d’Hanouna qui le concurrence !
    A ceci près que ce dernier ne prétend pas être autre chose que ce qu’il est. L’un comme l’autre participe de l’abrutissement des foules.
    Désormais, on le sais, tout ce que raconte ces gens et tout ce qu’ils ne disent pas. Leurs mots comme leurs silences sont sujets à caution, au doute, à vérification.

    Je me demande juste quel degré de confiance cette presse a auprès de la population. Si on posait la question de confiance auprès du public, quel % de gens s’estiment bien informé ? Quel % fait confiance aux infos ?

      +38

    Alerter
  • Justinos // 02.04.2016 à 07h51

    Indépendamment de ce que n’a (pas) dit Jean-Luc Mélenchon, je crois que si on ne s’occupait pas sans cesse des autres à coups de bombes, d’alliances troubles, de pressions diplomatiques et de perfidies – cela pour nos seuls intérêts déguisés en “valeurs” – “on”, c’est-à-dire nous Français et la vertueuse “communauté internationale” (restreinte à 4/5 pays) auto-proclamée, nous ne serions pas, en effet, attaqués.
    L’infâme DAESH s’estime agressé ? Il n’a pas tort, ma foi. Tous les peuples proche ou moyen-orientaux le sont plus ou moins : interdits de vivre sans être en permanence en demeure de nous rendre des comptes. Au bout d’un moment, cela doit énerver. Mettons-nous à leur place…

      +27

    Alerter
  • J // 02.04.2016 à 08h03

    A propos de mémoire, faut-il rappeler que Le Monde, abusant de sa réputation de “journal de référence” héritée d’une époque révolue, a par exemple été le dernier de nos médias à admettre qu’il y avait un génocide au Rwanda, et que ça a duré ? C’était il y a 23 ans, ça ne s’est pas arrangé depuis.

    Et donc, en effet, la mémoire, et je dirai l’introversion (à condition de ne pas la confondre avec la timidité, ça n’a rien à voir… petit topo : http://daruc.pagesperso-orange.fr/divers/racintro.htm), deviennent des planches de salut.

      +9

    Alerter
    • jacquocrqant // 02.04.2016 à 12h56

      Vous avez raison, le journal Le Monde a été le dernier de nos médias à admettre qu’il y avait un génocide au Rwanda. Mais il a été le premier à dénoncer les attaques chimiques en Syrie en Août 2013. Ces attaques provenaient forcément du régime Syrien donc de B.El.Assad, homme à abattre par les US et donc la France. Ce scoop était prévu pour conditionner l’opinion publique de frapper la Syrie. Manque de pot, la GB dira non et les USA également non. La France s’est retrouvée avec sa propagande sur les bras et le devoir de rester à la maison. Heureusement les décapitations en combinaison orange sur fond de ciel bleu sont arrivées….. pile poil.

        +19

      Alerter
  • michel // 02.04.2016 à 08h18

    Cette affaire “syrienne” est vraiment emblématique du comportement de nos “média” de masse : de propagande officielle en retournement pusillanime, ils apparaissent bien pour ce qu’ils sont : un outil de domination au service du système.
    Un Grand Merci à O. Berruyer pour son travail remarquable qui nous permet, dès le début des évènements, de se fabriquer “une opinion libre et objective”, en particulier sur l’Ukraine.
    Un dernier mot : je suis atterré par l’extraordinaire arrogance de (certains) journalistes et “invités /experts/ blabla” qui dissertent sans fin sur le fait de savoir si “bachar” (Mr El Assad, svp) doit “rester ou partir”… d’où tirent-ils cette effroyable inconscience qui leur permet ainsi de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un Etat souverain en cantonnant définitivement son Peuple dans le rôle de victime… ? Les histoires irakienne, afghane et libyenne ne leur ont-ils rien appris ?

      +57

    Alerter
  • Durand // 02.04.2016 à 09h24

    Michel,
    Voilà d’où nos journalistes et politiques tirent “leur effroyable inconscience qui leur permet ainsi de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un état souverain” :

    Federica Mogherini a toujours souhaité le départ de Assad.

    « La Haut Représentant de l’Union Européenne pour les Affaires étrangères, Federica Mogherini, a insisté sur l’importance de parvenir à une transition politique en Syrie par une solution pacifique GARANTISSANT LE DÉPART DE BACHAR EL ASSAD . »

    http://fr.etilaf.org/all-news/nouvelles-politiques/federica-mogherini-nous-sommes-pour-une-transition-politique-en-syrie-sans-assad.html

    En la matière c’est encore l’Union Européenne qui donne le La, quand ce n’est pas directement Washington :

    Selon John McCain, c’est aux USA de décider la levée des sanctions (européennes) contre la Russie

    http://ilfattoquotidiano.fr/selon-john-mccain-cest-aux-usa-de-decider-la-levee-des-sanctions-europeennes-contre-la-russie/#.VsWMKPBPerU

      +24

    Alerter
  • tchoo // 02.04.2016 à 09h53

    vous le faites exprès
    si on arrête la guerre, on arrête les bombardements
    si on arrête les bombardements on arrête pas obligatoirement la guerre
    vous participez à la démarche exacte qu’il dénonce

      +0

    Alerter
  • lon // 02.04.2016 à 09h55

    L’important est l’attaque première, la calomnie, la déformation des propos . C’est ça qui impacte l’opinion. Après on peut se fendre de rectificatifs discrets , si jamais on juge nécessaire de le faire .

    Les américains après la chute de l’Irak en 2003 ne se sont même pas donnés la peine de produire de fausses preuves d’armes de destruction massive , qui pourtant étaient le prétexte de cette guerre . D’où un concert de louanges dans les médias mainstream européens, rendant hommage aux vertus démocratiques et à la transparence du système US ( vous voyez, ils auraient pu le faire mais ils ne l’ont pas fait ) . Mais le message subliminal et pourtant évident était qu’on était les vainqueurs et qu’on en avait rien à foutre de devoir justifier un mensonge .

      +15

    Alerter
    • jacquocrqant // 02.04.2016 à 12h59

      Ce qui permet d’en faire avaler de plus gros ! Combien de fois nous nous heurtons à cette réplique quand on veut mettre du doute sur telle ou telle info venant des USA.

        +4

      Alerter
  • Seb // 02.04.2016 à 11h11

    Je suis un peu surpris que vous l’ayez laissé passer
    http://www.pressenews.fr/alerte-pn-/2016/02/24/emmanuel-marcovitch-quitte-l-afp-pour-le-cabinet-de-valls,108131699-ARL

    http://www.gouvernement.fr/cabinet-du-premier-ministre

    AGENCES PresseNews nº 507 du 24/02/2016

    Emmanuel Marcovitch quitte l’AFP pour le cabinet de Valls
    Directeur administratif et financier de l’AFP (Agence France Presse) depuis 2014 et directeur général adjoint depuis 2012, Emmanuel Marcovitch est nommé conseiller au cabinet du premier ministre, Manuel Valls. Il prendra (…)

    On ne s’etonnera plus des lien consanguin politique/media
    Mais en soi c’est un ennorme scandale puisque l’AFP devrait être une agence apolitique
    Sommes nous revenu au ministère de l’information comme sous le communisme ou les dictatures….

    Merci pour votre blog

      +40

    Alerter
  • toff de aix // 02.04.2016 à 11h57

    Avec la faillite annoncée de Hollande et de son gouvernement de vendus, Melenchon devient l’homme a abattre. Je conseille l’article de sapir publié récemment, qui met en lumière ce fait: la seule alternative crédible à gauche (la vraie gauche j’entends) c’est lui, et personne d’autre. Du coup il est normal, dans cette démocratie qui est plus proche d’une parodie qu’autre chose, que les choses se passent ainsi. Le temps se gâte pour tous les europeistes convaincus qui nous ont mené, et continuent de nous mener, en sifflotant, au bord de l’abîme.

      +21

    Alerter
    • Ausseur Robert // 02.04.2016 à 17h19

      Oui , toff de haix : Allons-nous enfin “expliquer”? au peuple 55 % de France d’en bas : Ce que devient le fric des loyers des logements sociaux , après amortissement = Le Maire PS de Lyon , il y a quelques années a fêté pompeusement , publiquement , le centenaire d’un groupe HLM …….? Et pourquoi les partenaires sociaux détournent autant du fric cotisé par les non cadres de l’ARRCO , pour en “transférer” (pour reprendre leurs termes) = AUX PROFITS DES CADRES DE L’ AGIRC et pour les aides au financement du complément maladie des cadres de l’AGIRC ?????
      Et pourquoi une France , en bas après des decennies de majorations de salaires accordées suites aux grèves des non cadres (ouvriers) = UNIQUEMENT SERVIE EN % ……Evidemment les ouvriers ne sont représentés nulle part (même lorsque la CGT “rassemble” tous les élus du collège 1 (ouvrier)

        +5

      Alerter
  • patrickluder // 02.04.2016 à 11h57

    Publier une donnée, est de toute manière un acte politique, car il est presque impossible de rester parfaitement clair et neutre. Si la coloration de textes semble donc normal … le mensonge volontaire ou l’omission de l’évidence ou la propagande dénaturée devraient être poursuivis pénalement et soumis à condamnation!

    Mais je ne souhaite pas rendre ce monde encore plus dépendant des lois et de l’ordre public (ou privé ;o)

      +3

    Alerter
  • Olposoch // 02.04.2016 à 14h18

    Très intéressant cet échange, ne l’ayant pas suivi je remercie ce site pour l’info.
    On voit bien le procédé qui ne doit plus rien au hasard ni à l’incompétence…
    Cela dit Mélenchon est devenu un obstacle en travers des “informés” (pour reprendre le titre que se sont attribué les chroniqueurs de France Info, ou RTL va savoir…)
    Il alimente malgré lui les deux mantras des médias-relai:
    À savoir:
    1/ ce qui se passe en Syrie est la faute des russes (pas trouvé de traduction pour “Syria is about Russia now”)
    2/ les voix divergentes sont du domaine des petites querelles personnelles et les gros sabots de JLM n’impressionnent plus personne.

      +4

    Alerter
  • Olposoch // 02.04.2016 à 14h18

    Un Mélenchon efficace poserait les questions décalées, mettrait sous le boisseau sa jubilation et sa revanche de celui qui avait raison, sa victoire ponctuelle ne sera même pas reconnue ni comprise ailleurs que dans sa cour de fans.
    Parlant de question décalée, une parmi d’autres:
    Palmyre se trouve en plein désert, les crazyfuckers qui l’ont “prise” ont du traverser le dit désert, une centaine de km en terrain découvert et exposé comme les concepteurs de jeux vidéo n’osent même pas modéliser de peur d’atomiser leurs combattants… terrain scanné 24/7 par les moyens de détection US en mode full qui peuvent mesurer la vitesse des véhicules, le niveau d’usure des pneus et lire les numéros composés sur les téléphones satellites qui passent par leur propre réseau…
    Et donc tout ce petit monde voyage tranquillou jusqu’à Palmyre, ou bien sûr les habitants vont se poser les mêmes questions: y sont ou les F-16 et les drônes assassins?
    Moment de gloire on est content pour lui, mais la diatribe revencharde n’est en rien fédératrice.

      +8

    Alerter
    • gracques // 02.04.2016 à 21h57

      Ha , parce que dénoncer les USA pour leur action (supposee) en Syrie est fédérateur ?
      Les USA comme la Russie font partie de l’équation avec d’autres …. qui puent encore plus et pour le plus grand malheur des Syriens….
      Un homme politique sérieux ne lancera d’anathemes que lorsque ceux – ci n’insulte pas l’avenir…. parce qu’il faut tj penser au coup suivant.

        +1

      Alerter
  • Julien // 02.04.2016 à 15h40

    Etant donné que le “canal média” est définitivement bouché… Serait-il possible de créer un système d’expression inviolable ? Une méthode logique (mathématique ?) qui empêcherait toute distorsion du propos.

    Je pense à système type *critère de cohérence* par exemple.

    Que se passerait-il si quelqu’un déjà connu comme JLM refusait toute interview ? C’est déjà ce qu’il fait chez France Inter : boycott de l’émission matinale 7/9 de Patrick Cohen. Jusqu’ici je ne suis pas sur que cela l’ai rendu moins audible ou moins crédible.

    Que se passerait-il si un candidat disait : “les médias ne sont plus fiables et cherchent systématiquement à me détruire, j’abandonne donc délibérément ce moyen d’expression public puisqu’il nuit à mes propos. Je vais mener ma campagne entièrement sur internet via diverses méthodes, je vous invite à ne pas tenir compte des commentaires de la presse et à vous reporter exclusivement aux sites suivants”.

    Pas si sur que cela nuirait à sa campagne… Bien au contraire.

    Quelqu’un regarde encore la télé ?

      +5

    Alerter
    • Pierre // 02.04.2016 à 16h30

      Aucune source d’informations ne peut être fiable à 100%, même avec la meilleure volonté du monde. Il faut toujours essayer de croiser les sources, d’analyser et vous en tirerez “votre” vérité, qui sera toujours “une” vérité plus ou moins proche des faits “réels”. Personnellement je n’ai plus de TV mais je m’astreint régulièrement à lire les médias “mainstream” parce que le meilleur moyen de combattre son ennemi est de le connaître. C’est d’autant plus vrai dans le domaine de la propagande.

        +4

      Alerter
  • Durand // 02.04.2016 à 16h13

    Pour l’exemple :
    A Libé, ils osent tout,… c’est même à ça qu’on les reconnaît !…

    C’était à propos de la papatte du président Obama, stoppée net dans sa course dominatrice vers l’épaule de Raúl Castro…

    https://fr.sputniknews.com/international/201603221023585255-raul-castro-obama-tape-epaule/

    Commentaire de Libé :

    « La télévision d’Etat, dans son journal de 20 heures, a montré la cérémonie des honneurs militaires rendus au président américain, une scène qui, il y a deux ans, relevait de la science-fiction. Et diffusé l’intégralité des interventions des deux chefs d’Etat. Pas de trace en revanche d’images largement relayées par la presse mondiale, comme le geste bizarre de Raúl Castro qui, au lieu de serrer la main que son homologue, lui attrape le poignet et lui lève le bras, comme un arbitre de boxe. »

    http://www.liberation.fr/planete/2016/03/22/obama-tend-la-main-au-peuple-cubain-et-tord-le-bras-a-castro_1441240

      +8

    Alerter
  • Durand // 02.04.2016 à 17h03

    Je pense que JLM s’est cramé l’année dernière dans cette émission :
    https://m.youtube.com/watch?v=AAWg0nQHEeg

    Même dans cette confusion on peut comprendre qu’il devra sortir de l’UE… Dans sa critique de l’union européenne, il donne même les raisons pour lesquelles il ne pourra rien négocier.
    Ceci dit, il ménage encore les esprits caméléon – je pense surtout à leur démarche hésitante – qu’effrayerait encore un projet clairement ennoncé de sortie de l’UE.

    Il est loin, son programme d’usine à gaz dont il voulait affubler l’Euro, pour toute solution aux problèmes de l’UE… Il est vrai qu’à cette époque-là, la seule idée de revenir au Franc passait encore très mal…

    Alors, à force que ses dernières moutures programmatiques s’approchent toujours plus de l’imprononçable-inéluctable sortie de l’UE…, c’est comme s’il l’avait dit !…

    Toute la démagogie dont il aura usé et abusé pour rester sur le dessus du panier de crabes politico-médiatique, ne lui aura servi à rien,… et aux Français non-plus…

    Bienvenue au Blacklistan !

      +6

    Alerter
  • anne jordan // 02.04.2016 à 17h25

    point de vue légèrement décalé , par rapport à la ” campagne électorale américaine ” vue par BFM et cie :
    http://mediascop.tumblr.com/post/141864443021/la-semaine-o%C3%B9-un-oiseau-sest-pos%C3%A9-sur-le-pupitre

    le lien est pris dans le dernier billet de Mélenchon , justement !
    optimisme certain .. mais why not ?

      +6

    Alerter
    • Micmac // 02.04.2016 à 21h36

      Excellent, bookmarké!

      Je n’avais pas entendu parlé de l’épisode de Sanders et de l’oiseau (j’ai googlé pour trouver la vidéo, elle vaut le détour!), ni que Sanders était peut être en train de gagner!

      C’est serré et les Etats qui restent lui sont plutôt favorable!

      On est vraiment bien informé, c’est sûr…

        +5

      Alerter
    • olivier77 // 02.04.2016 à 22h34

      Il me semble qu’il s’était passé la même chose avec la première élection 2.0 de l’actuel locataire de la Maison-Blanche.

        +1

      Alerter
  • lcibo // 03.04.2016 à 10h33

    Ca me rappelle 2013
    Marche de Mélenchon : la guerre des chiffres relancée par un montage-photo
    http://m.huffpost.com/fr/entry/4370934

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications