Un excellent papier de Schneidermann

Source : Le Nouvel Obs, Daniel Schneidermann, 23-03-2016

Capture d’écran 2016-03-24 à 22.42.29

Stupeur chez les matinaliers de France Inter : Eva et Vincent sont optimistes.

« Le terrorisme, on en parle beaucoup parce qu’il y a beaucoup de medias. Dans le temps, les guerres faisaient davantage de victimes, et on n’en parlait pas. »

Eva et Vincent sont deux collégiens parisiens de 13 ans, à qui Thomas Legrand a prêté pour une journée sa chronique politique. Ce qui les inquiète beaucoup plus que le terrorisme ? Le chômage et l’environnement. Ils parlent d’or, Eva et Vincent.

On sent bien Legrand et Cohen perplexes, devant cet optimisme inattendu, devant ce renversement des perspectives, et des angoisses. Parler de chômage et d’environnement, alors que fument encore les débris de l’aéroport de Bruxelles ! Car c’est une gifle d’optimisme, qu’administrent Eva et Vincent à la Matinale de France Inter, et à tout le système en folie de l’info continue. Une leçon de modération, aussi.

Il faut le dire calmement, mais clairement : la puissance des médias vendeurs d’effroi est une des meilleures alliées des poseurs de bombes. Chaque image, chaque seconde de ce tumulte, est une victoire des poseurs de bombes.

Victoires la course aux vidéos d’apocalypse dans l’aéroport ; victoires les longs plans silencieux sur les rassemblements spontanés dans la nuit des villes meurtries ; victoires les Tour Eiffel, les Porte de Brandebourg illuminées aux couleurs de la Belgique ; victoires les embouteillages d’experts sentencieux ; victoires les moulinets du comptable Cazeneuve, imperturbable général d’une armée en déroute.

Coïncidence, Arte diffusait hier soir le film magnifique de Rémy Ourdan, « Le siège ». Vingt ans après, une plongée dans les mémoires des assiégés de Sarajevo, ces citadins raffinés, tolérants, multiethniques, évolués, qui avaient vu un beau matin, incrédules, une intruse s’inviter dans leurs vies, dans leurs intérieurs, et cette intruse, c’était la guerre.

La brutalité du changement d’univers ; comment avec cette intruse ils avaient rusé, comment ils avaient bien dû s’y adapter, bouleverser leurs priorités, voilà ce qu’ils racontaient. Et aussi, comment il fut alors essentiel que la vie continue, un simulacre de vie d’avant, avec ses spectacles, ses concerts, et même une élection de Miss Sarajevo assiégée, derrière une effroyable banderole adressée au monde indifférent, « Don’t let them kill us », « Ne les laissez pas nous tuer ».

La diffusion du film était évidemment une coïncidence. Il appartenait à chacun d’y chercher à sa guise les résonances avec l’actualité. Le film est en replay ici.

Source : Le Nouvel Obs, Daniel Schneidermann, 23-03-2016

=============================================

OB : Une proposition que j’avance en conclusion : La publicité est limitée à 9 minutes par heure à la télévision.

Ne pourrait-on pas limiter le temps consacré au terrorisme à 1 ou 2 minutes par JT ? Aucune censure, aucun fait important caché, juste un traitement identique à celui d’un accident de car…

peur-terrorisme

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

60 réponses à Stupeur chez France Inter : Eva et Vincent sont optimistes, par Daniel Schneidermann

Commentaires recommandés

Didier Le 25 mars 2016 à 06h22

On peut aussi ne pas regarder la télé du tout. Incroyable le bien que ça fait.

  1. Libraire Le 25 mars 2016 à 05h16
    Afficher/Masquer

    Si j’ai bien compris, Olivier, vous voulez limiter les temps de publicité nécessaire aux business des peurs?
    Vaste programme!
    Sauf à pratiquer comme dans l’excellente caricature de Beattie, je ne vois pas de solution.


    • Francois Le 25 mars 2016 à 13h55
      Afficher/Masquer

      Que rien n’empêche à votre échelon, ceci dit… et cela apporte aussi une pierre au collectif: un individu plus développé sur le plan personnel, c’est aussi un gain pour le collectif.


  2. Didier Le 25 mars 2016 à 06h22
    Afficher/Masquer

    On peut aussi ne pas regarder la télé du tout. Incroyable le bien que ça fait.


    • patrickluder Le 25 mars 2016 à 07h32
      Afficher/Masquer

      Ah oui, couper son téléphone débrancher internet => et passer à l’improviste chez son voisin pour lui faire une petite visite (sans s’incruster) !


      • Eric Le 25 mars 2016 à 07h56
        Afficher/Masquer

        Ah non patrickluder
        Surtout pas couper sa connexion internet ! Non, juste bazarder la télé et par exemple n’en regarder, via internet donc, que des extraits genre zapping critique ou regarder après coup certaines choses en replay quand on entend parler positivement de quelque chose après coup (cela peut arriver ! :-)).
        Pour le téléphone, cela ne me paraît pas indispensable relativement au sujet évoqué.


      • jacquocrqant Le 25 mars 2016 à 12h42
        Afficher/Masquer

        Une visite à son voisin qui nous parlera forcément de l’actualité et de ses pensées profondes. La visite sera écourtée face aux ravages faits par nos médias dans la tête de mon voisin. Et comme tous mes voisins sont dans le même état, c’est moi qui deviendrait suspect à leurs yeux. Donc je rallume la télé et la radio pour mieux comprendre mes voisins. Ah ! une exception tout de même, mon voisin du 3 ème ne regarde pas, lui aussi, la télé, et n’écoute plus France inter. Youpi, nous sommes deux. Il m’a avoué qu’il en avait marre d’écouter les infos de gauche ! Déception.


        • Bobby Le 25 mars 2016 à 21h46
          Afficher/Masquer

          En effet combien de fois me suis-je retrouvé en visite chez quelqu’un qui regardait sa télé au lieu de s’intéresser à ses invités ? J’ai toujours la même pensée à ce moment-là : “rayer cette personne sans intérêt de ma (courte) liste d’amis” !


    • Suzanne Le 25 mars 2016 à 11h20
      Afficher/Masquer

      à Didier : j’approuve. J’ai donné mon télécran… euh ma télé il y a quelques années, et elle traînait déjà dans un placard.
      Pour l’instant, c’est ça le problème et l’ennemi.
      Cependant, je ne suis pas pour revenir à la bougie : ordinateur qui est un excellent outil de calcul, un véritable ami + internet tant qu’il marche (à mon avis pas éternel) pour la vraie info choisie, tout ça c’est bon à garder.
      (La machine à laver aussi ?)
      Le reste, faut presque tout réinventer. Pfff, quand on y pense, quel boulot en perspective !


    • Kulu Le 25 mars 2016 à 16h22
      Afficher/Masquer

      il faut toujours savoir ce que pense son ennemi. Ça peut servir.
      Cordialement


      • tzyack Le 25 mars 2016 à 17h26
        Afficher/Masquer

        Sans média, nous n’aurions plus d’ennemis !


  3. Gier 13. Le 25 mars 2016 à 06h28
    Afficher/Masquer

    Pour ma part, c’est fait. J’ai refusé d’écouter ces infos sans fin et sans objet où l’on apprend que les journalistes ne savent rien.
    C’est mortifère, mauvais pour mon bonheur de vivre et ça m’évite d’entendre des questions aussi puissantes que “Vous avez eu peur ?” ou “Vous avez vu des blessés ?” et de subir le matraquage médiatique qui veut me faire accepter la propagande des dominants.


    • DVA Le 25 mars 2016 à 08h13
      Afficher/Masquer

      Pareil pour moi.J’utilise d’abord internet et la TV me permet juste de voir ce que les propriétaires de ces médias essayent de nous faire gober !


  4. DUGUESCLIN Le 25 mars 2016 à 07h00
    Afficher/Masquer

    Moi j’ai peur de la montée en puissance de la police politique.


    • J Le 25 mars 2016 à 07h48
      Afficher/Masquer

      Moi aussi, mais l’outil qui surveillerait les gens malintentionnés et pas les braves gens, comme le fusil qui tuerait les méchants et pas les gentils, ce n’est pas au point…


  5. St3ph4n3 L. Le 25 mars 2016 à 07h14
    Afficher/Masquer

    Quoi ?
    Il existe une bourse d’échange d’images (voir le lien ” la course… l’aéroport”) !?
    Sérieusement ?!?

    Dire que, blasé, j’avais juré que plus rien ne m’étonnerait…

    En gros, on dit là que la vérité d’une image peut être déterminée par sa cote sur un marché.

    Éclairant !


  6. douarn Le 25 mars 2016 à 07h32
    Afficher/Masquer

    Bonjour
    La peur suscitée à longueur de temps dans le média est un puissant levier psychologique pour vendre de la réceptivité, du temps de cerveau disponible (comme dirais M Lelay (TF1)) aux annonceurs. Après chaque flash d’anxiété, la publicité arrive. Les téléspectateurs peuvent se réfugier dans le visionnage de produits sucrés, cosy et aux couleurs acidulées mais bien souvent superflus.
    Ce mécanisme est expliqué dans la video suivante : https://www.youtube.com/watch?v=8WiiqssAME4
    Bref, la peur est excellente pour les affaires…


  7. mescalito22 Le 25 mars 2016 à 07h32
    Afficher/Masquer

    N’oubliez pas la “négo” mémorable des bandes vidéos de la pizzéria attaquée le 13 Novembre à Paris “casa Nostra” qui fut vendue (après une nuit de palabres, lits de camp; bouteilles etc…) au Daily télégraph pour la bagatelle de 50 000 Euros!
    Meme la Mairie de Paris s’en était émue en refusant l’aide financère promise aux commerçants victimes des attentats au patron indélicat de la boîte!
    Quel que soit l’origine (sociale, ethnique…) des marchands de peur et de larmes… y’a toujours moyen d’un p’tit billet!


  8. Catherine T Le 25 mars 2016 à 07h34
    Afficher/Masquer

    Moi, j’ai bien peur que les auteurs des attentats ne soient pas ceux qu’on nous désigne.


    • J Le 25 mars 2016 à 07h51
      Afficher/Masquer

      Les pauvres, ils s’en donnent, du mal, pour convaincre de leurs motivations et de leur détermination…

      Sinon ce serait quoi ? Purement des provocs pour restreindre nos libertés et/ou déclencher une guerre ?


      • Arnould Le 25 mars 2016 à 08h49
        Afficher/Masquer

        Les officiers de Sadam Hussein ont été licenciés sans préavis et sans indemnités par le général Petraeus [Modéré] en 2003. Ni De Gaulle ni Adenauer n’ont fait ca après la dernière guerre mondiale: il y a eu une petite épuration pour la forme. Selon des papiers pas faciles à trouver, ce sont ces officiers qui sont les responsables et les organisateurs de ce nouveau terrorisme. De leur point de vue sunnite, ils doivent d’ailleurs se prendre pour des résistants contre les chiites. Mais je pense qu’on ne le désigne pas, car ils doivent parfois servir pour certaines basses besognes par quelques 0.01%

        NB: ma télé est à la décharge depuis septembre 2005.


        • J Le 25 mars 2016 à 08h58
          Afficher/Masquer

          C’est vrai que c’était une faute (sous réserve de ce qu’on ne sait pas). Mais le terrorisme djihadiste n’a pas commencé en 2003.


        • Furax Le 26 mars 2016 à 14h52
          Afficher/Masquer

          Arnould, ce que vous dites est faux.

          En 1945, l’Etat allemand a été littéralement dissout. Il n’y avait plus aucun militaire allemand en activité. Ils étaient soit prisonniers de guerre, soit condamnés à diverses peines pour crimes de guerre ou crimes contre l’humanité, soit retournés à la vie civile. Ce n’est que quand on a reconstitué un Etat allemand qu’on les a recyclés.


    • Macarel Le 25 mars 2016 à 08h22
      Afficher/Masquer

      En effet, il faut distinguer les exécutants qui sont des jeunes manipulés, et les commanditaires qui eux ont un but dans le jeu géostratégique mondial : semer le chaos dans des sociétés déjà rendues bien malades et fragiles par les excès d’une idéologie, soit disant libérale, qui nie l’humain, le nature, et transforme tout en marchandise.
      Nulle surprise que de telles sociétés produisent du nihilisme, nihilisme exploité par des barbares.


  9. J Le 25 mars 2016 à 07h46
    Afficher/Masquer

    Il préconise quoi, la méthode d’un certain Emile Coué (ou ce qu’on en a compris) ? “Tout va de mieux en mieux, tout va de mieux en mieux…”. On sait comment ça a fini en URSS et dépendances.


  10. Macarel Le 25 mars 2016 à 07h50
    Afficher/Masquer

    La seule question qui vaille est : comment nos sociétés “avancés”, “civilisées”, “techniciennes”, peuvent produire des bombes humaines qui vont se faire exploser au milieu d’une foule d’anonymes ?

    Serait-ce que derrière le voile de propagande médiatique, la réalité de nos sociétés productivistes, consuméristes, matérialistes, où tout est marchandise, à commencer par le travail, serait-ce que cette réalité est moins “belle” que ce que les propagandistes des lumières libérales, de l’économie “uber alles”, voudraient nous faire croire ?

    Serait-ce que les “lumières du marché global”, feraient le lit de l’obscurantisme le plus archaïque ?


    • Milsabor Le 25 mars 2016 à 08h30
      Afficher/Masquer

      “comment nos sociétés “avancés”, “civilisées”, “techniciennes”, peuvent produire des bombes humaines qui vont se faire exploser au milieu d’une foule d’anonymes ?”
      La recette est pourtant simple, circulaire: un président bombarde les nababs du pétrole avec des légions d’honneur, les nababs financent les terroristes qui terrorisent les électeurs de façon à les rassembler en troupeaux de moutons-charlies. Tout occupés à moutonner, les électeurs ne voient plus que le mouvement du troupeau qui les conduit inexorablement vers la falaise électorale de leur propre destruction. Les terroristes sont les chiens de berger de la démocratie-panurge.


      • Macarel Le 25 mars 2016 à 09h02
        Afficher/Masquer

        L’instrumentalisation de ces actes barbares, est inévitable de la part de gouvernements qui sont de plus en plus impopulaires du fait des politiques économiques et sociales qu’ils conduisent. Ils sont légaux, mais perdent toujours plus en légitimité. Donc effectivement la tentation est grande de faire des terroristes : les chiens de berger de la démocratie-panurge.

        J.Sapir, parle de démocrannie. Une nouvelle forme de tyrannie qui n’a pas de visage humain, mais qui est basée sur l’application de règles qui échappent au contrôle du peuple souverain. Le néo-libéralisme veut s’affranchir de l’humain, de la nature, il ne connaît qu’une seule “réalité”, pourtant une fiction : la monnaie, et les profits gargantuesque que l’on peut faire grâce à cette monnaie, en exploitant la misère du monde, et le monde tout court.
        Le néo-libéralisme est la maladie mortelle de nos sociétés “modernes”.


        • olivier69 Le 26 mars 2016 à 02h47
          Afficher/Masquer

          Bonsoir Macarel,
          Je le dis gentiment, mais vous rendez vous compte qu’il n’y a pas une journée (et probablement un post) sans que vous ne prononciez avec ou sans le néo, le mot “libéral” ? Les constats sont souvent clairs mais la causalité générée par les qualificatifs reste stéréotypée. Prenez au moins le temps d’y réfléchir…
          Cdlt


  11. Picton Le 25 mars 2016 à 08h17
    Afficher/Masquer

    BFM peut toujours faire peur avec des images d’attentat ! On aura toujours plus de risque de mourir dans un accident de voiture ou en traversant la rue que tué par un taré décidé à se faire sauter.
    Mais c’est moins vendeur.
    Revoir ces couillons d’envoyés (très) spéciaux bloqués au bord d’une autoroute en train d’expliquer qu’ils ne voient rien, n’entendent rien, mais qu’il doit bien se passer quelque chose.


  12. Asian Le 25 mars 2016 à 09h08
    Afficher/Masquer

    Hé, les gens qui avez la télé et ne la regardez pas, pensez à la taxe audiovisuelle que vous payez quand même ☺Quant à moi j’ai le plaisir de cocher la case “pas de télé” dans ma déclaration d’impôt ?.

    Je signale que la radio est aussi nuisible que la télé. Comme ils envoient des correspondants sur place [Modéré] et les appellent toutes les minutes pour savoir comment vont les terroristes, ça vous rend malade. Franceinfo est la championne de la terreur!


    • Pierre Le 25 mars 2016 à 11h35
      Afficher/Masquer

      En ce qui concerne le non-paiement de la redevance TV lorsqu’on est connecté à une box, attention.
      Si vous regardez la TV sur un ordinateur c’est ok (pour l’instant)
      Si vous regardez la TV sur un moniteur branché à votre box, vous y êtes assujetti
      http://www.nextinpact.com/news/89285-un-moniteur-connecte-a-box-est-soumis-a-redevance-tv.htm


      • Asian Le 25 mars 2016 à 12h09
        Afficher/Masquer

        Exclusivement sur l’ordinateur, de temps en temps en replay certaines émissions. En plus j’ai renvoyé mon équipement TV à mon opérateur, je crois qu’il y avait une box à part que je n’ai jamais utilisée (je ne possède ni le moniteur ni même le meuble TV). Merci en tout cas pour une mise en garde.


  13. georges dubuis Le 25 mars 2016 à 09h16
    Afficher/Masquer

    Je me suis infligé hier soir sur Mots Croisés de la présence de BHL,l’ invité d’horreur de l’émission…. des tonnes mensonges par omission. J’avais échappé volontairement aux tonnes de bombardement en boucles de la commisération parfaitement impuissante, des jours précédents.


  14. Arcousan09 Le 25 mars 2016 à 09h34
    Afficher/Masquer

    Quel excellent dessin !!!
    Mais tout cela a un sens et sert à justifier les interventions contre ces pays dans lesquels l’occident, USA et ses affidés OTAN, a semé le chaos au prétexte de …. “démocratiser” et “pacifier” …. en fait uniquement pour défendre des intérêts économiques.
    A chaque attentat les médias aux ordres vont vous seriner jusqu’à la nausée l’horreur uniquement pour justifier de continuer encore et encore d’aller et de retourner en Libye, par exemple, continuer et intensifier le chaos …. Vous voyez bien qu’il faut faire quelque chose contre ces sauvages …

    Ne sommes nous pas les seuls et uniques responsables de ce qui nous arrive en remerciements des immenses “efforts de pacification et de démocratisation” que ce soit en Afghanistan, Syrie, Irak, Yémen, Libye et demain où ????? Guerre à la Russie, la Chine, les Indes … pourquoi pas ????
    Mettre la planète à feu et à sang afin de préserver une éventuelle hégémonie c’est le seul but de ces états voyous
    Remarquez bien que pas un seul cheveu de Arabie, Qatar et autres émirats (excellents acheteurs de belles armes sophistiquées) n’a été touché …. ces “démocraties” qui soufflent sans vergogne sur les braises pour complaire à l’ami américain …


  15. JacquesJacques Le 25 mars 2016 à 09h55
    Afficher/Masquer

    Voilà des enfants qui ne sont pas trop affectés par les pollutions médiatiques qui servent des intérêts précis pour protéger le système qui veut nous ” enfermer “. A qui profitent ces accaparements d’antenne, ces exagérations, ces bavardages continus et ces interventions de ministres ? Je ne les entends que d’une oreille et avec modération parce qu’il faut bien être informé, je prends nécessairement et rapidement des temps de désintoxication… il suffit de respirer profondément pour se vider des énergies et des effets que ces paroles ont sur nous – je leur tourne le dos pour penser et agir à ma convenance, détaché de leur influence néfaste sur ma vie. Je patiente et mon calme revenu, le vôtre peut-être auront raison de toutes ces balivernes qu’on veut nous faire avaler pour nous faire flancher et plier. Ce calme que vous pouvez obtenir est indestructible ! Il vous transforme peu à peu. Sachez-le ! Cette réponse va aux personnes qui ont parlé de développement personnel.


  16. Benoit Le 25 mars 2016 à 10h04
    Afficher/Masquer

    Bon ben heureusement que ces gosses sont optimistes. Si a 13 ans t’es pessimiste, tu fais quoi ? Tu t’endors en espérant ne jamais te réveiller ?

    Merci Eva et Vincent pour cette giffle de rappel aux adultes mortifères.


  17. theuric Le 25 mars 2016 à 10h22
    Afficher/Masquer

    Ah bon, la pure logique serait de l’optimisme, ça, je ne le savais pas.


    • Bouddha Vert Le 25 mars 2016 à 10h54
      Afficher/Masquer

      Il y’a effectivement un dicton qui rappelle que “l’espoir fait vivre”.

      Les lapalissades sont vraiment des objets formidables, le tout est de les regarder sous le bon angle!

      Pour finir, il n’y a pas de “pure logique” à la question du pourquoi, la logique vous apprendra comment!

      Logiquement donc, il ne faut pas être désespéré.


  18. LEFEVRE Le 25 mars 2016 à 10h23
    Afficher/Masquer

    Une autre approche :
    …La violence, en quelque sorte, est un fait anthropologique irréductible, et il est sot de croire qu’un jour, les hommes vivront à ce point d’amour qu’il n’y aura plus entre les groupes humains des conflits à ce point profonds qu’ils puissent dégénérer en conflits armés. La guerre est l’expression politique de la violence.[…]
    Ce n’est pas un drapeau blanc qui a stoppé Hitler mais la ferme résolution des alliés à lui faire la guerre pour le vaincre et éradiquer le nazisme. Ce ne sont pas de belles âmes dissertant sur la paix universelle qui ont empêché l’armée rouge d’occuper l’Europe occidentale mais l’armée américaine qui y avait installé ses bases…
    http://www.journaldemontreal.com/2016/03/22/on-ne-declare-pas-la-paix-on-declare-la-guerre


  19. cording Le 25 mars 2016 à 10h38
    Afficher/Masquer

    Oui, les chaines d’information en continu se focalisent tellement sur les attentats comme s’il ne se passait rien d’autre par exemple la validation des écoutes de Sarkozy qui en fait un justiciable comme les autres qui va rendre compte de ces délits, comme tout justiciable ça n’existe pas !

    Plus elles en parlent plus elles font de la publicité aux terroristes, rappelez-vous l’an dernier les terroristes étaient branchés sur BFMTV qui les avait ainsi informés sur l’état de l’enquête en donnant des “informations” renseignements sur l’action des forces de police.

    Ce n’est pas un fait nouveau, déjà il y a 30 ans lorsque nous avions une dizaine d’otages au Liban et depuis il est notoire que plus on parle des otages plus lors a fait monter leur valeur vénale lors des négociations pour payer une rançon de façon non officielle.


    • Bobby Le 25 mars 2016 à 21h58
      Afficher/Masquer

      Ou le changement dans le calcul de la représentativité des organisations syndicales patronales. Petit changement procédural de détail, qui va entraîner des conséquences colossales pour l’économie française et donc pour les français. Mais qui se soucie encore de ces indigènes primitifs ?


  20. Georges Clounaud Le 25 mars 2016 à 11h00
    Afficher/Masquer

    Décidément le commissaire de la Pensée Patrick Cohen perd la main, on l’a connu plus rigoureux !
    Ce matin, sans doute victime d’un stagiaire facétieux qui lui aura suggéré que ce serait bien d’inviter Paul Jorion “célèbre pour avoir anticipé en 2007 la crise des subprimes”.
    Il n’aura pas été déçu ! On aura appris, entre autre, et ce au grand désespoir du commissaire d’Inter Bobo que les sciences économiques sont uniquement au service des grandes entreprises et que toute autre analyse n’allant pas dans le sens de la doxa n’est pas écoutée. Fichtre !! Sacrilège !!
    Un savoureux moment de radio même si l’analyse de Paul Jorion que nous connaissons bien ici fait toujours aussi froid dans le dos…
    http://www.franceinter.fr/emission-le-79-paul-jorion-ce-monde-passe-en-mode-cataclysmique


  21. Renaud Le 25 mars 2016 à 11h23
    Afficher/Masquer

    Que la vérité sorte toujours de la bouche des enfants ! Excepté quand ils sont ‘manipulés’.

    À qui profite le(s) crime(s)? Certainement pas aux auteurs qui sont sans doute des malheureux happés par des mandibules qu’ils ne connaissent ou ne soupçonnent peut-être même pas. Car ces crimes profitent à des commanditaires directs, plus probablement indirects qui, par leurs stratégies à long terme, ont les moyens matériels de déclencher ce me….ier sanglant et de finir de mettre à genoux les nations qui, dans le monde, gênent leurs sinistres desseins (États-Unis en tête, en particulier avec le complexe-militaro-industriel).
    Je l’ai toujours dit de mon côté : moins l’on prête l’oreille aux prophètes de malheurs, plus l’on se protège et on protège les autres.


  22. Renaud Le 25 mars 2016 à 11h50
    Afficher/Masquer

    Une très grande prise de conscience est en train de s’effectuer dans une marge qui se dégage peu à peu des média, des gens de plus en plus nombreux et très divers. Il faut aussi circonvenir et chasser les politiques devenus concierges d’immeubles aux ordres des banques et des marchés financiers (1). Ces immeubles que sont devenus les nations qui ne s’appartiennent plus sinon aux plus gros actionnaires.
    Entre autres, je viens de voir hier soir le film : “”Capitaine Thomas SANKARA””, un film de Christophe Cupelin. Thomas Sankara avait tout compris des arcanes essentielles du monde contemporain, il en est mort 3 mois après avoir annoncé son assassinat lors de son intervention à l’OEA à Addis-Abebba le 29 juillet 1987 devant un panel de chefs d’États qui souriaient jaune… Intervention qu’on peut trouver en entier sur internet, je la connais depuis au moins 6 ou 7 ans.

    (1) la BNP va encaisser plusieurs dizaines de millions d’euros payés par l’Argentine qui vient de changer de gouvernement (devenu libéral… sinon ultra) et qui maintenant plie sous les exigences des fonds vautours… une fois de plus, écœurant !!


  23. Louis Robert Le 25 mars 2016 à 13h00
    Afficher/Masquer

    Il est renversant de constater à quel point les médias français ont dégénéré, en s’efforçant ainsi de ressembler à s’y méprendre aux piètres médias américains, mélange inqualifiable de la pauvre CNN et de la lamentable FOX News! Il s’agit bien en l’occurrence d’une terrible “dégradation du produit”, et qui se poursuit, apparentée — les attentats terroristes aidant — à ce que les Américains désignent comme “a race to the bottom”… sorte d’empressement à couler à pic jusqu’au fond et surtout d’y parvenir avant tous les autres…

    Deux questions se posent:

    1. Comment en est-on venu là?

    2. La France est-elle toujours, aujourd’hui, un pays aux “valeurs européennes” (en supposant que cette expression ait encore un sens, notamment devant le drame des réfugiés)?


    • tzyack Le 25 mars 2016 à 17h50
      Afficher/Masquer

      La France n’a jamais eu que les valeurs de ses représentants !


      • Louis Robert Le 26 mars 2016 à 01h23
        Afficher/Masquer

        Intéressant! — Dites, mais alors de Pétain ou de de Gaulle… déchu de sa nationalité, si je me souviens bien?


        • lvzor Le 31 mars 2016 à 00h25
          Afficher/Masquer

          Le pétainisme conséquent impliquait de devenir gaulliste en 45.

          …d’autres questions?


  24. christian gedeon Le 25 mars 2016 à 13h19
    Afficher/Masquer

    Houlà.. on se calme un peu. Les médias sont ce qu’ils sont,et nous savons qu’ils sont manipulés…Mais,parce qu’il y a un Grand mais,tomber dans neuneusime du style il faut que la vie continue, padamalgam, et patin couffin,çà c’est juste du déni de réalité. Alors comme çà,les attentats n’ont rien à voir avec l’Islam? Allez çà va bien comme çà…çà devient ridicule. Quant à Schneidermann…il y aurait tant à dire…tant à dire…


    • Bobby Le 25 mars 2016 à 22h02
      Afficher/Masquer

      Commençons par arrêter de les bombarder, appliquons les moyens gaspillés là-bas à former notre jeunesse à reconstruire la France après avoir foutu un bon coup de pied au cul aux ricains et aux européistes. Ensuite, s’il reste encore des attentats il n’y aura qu’à fermer l’ambassade américaine pour régler le problème.


  25. Lea_ Le 25 mars 2016 à 13h38
    Afficher/Masquer

    “Ce qui les inquiète beaucoup plus que le terrorisme ? Le chômage et l’environnement. Ils parlent d’or, Eva et Vincent.”

    Désolée, je trouve cette séquence digne de propagande la plus exquise du même tonneau que le “travail” des médias sur les attentats


  26. Spectre Le 25 mars 2016 à 13h41
    Afficher/Masquer

    Ne pourrait-on pas limiter le temps consacré au terrorisme à 1 ou 2 minutes par JT ?

    Proposez cela aux grands prêtres des ondes et vous verrez comment vous serez reçu : hurlements outrés, atteinte intolérable à la Liberté de la Presse, halte à la censure, Staline, lesheureslesplussombres, etc. Les mêmes ne verront pourtant aucun problème à ce que la presse soit aux mains de quelques milliardaires et tenue à bout de bras par les subventions de l’État.

    Il faudra un jour s’interroger sur la sociopathie collective qui consiste à systématiquement dégainer des téléphones pour filmer des gens affolés, en sang, etc. après un attentat. C’est tellement pathétique cette pulsion du voyeurisme…

    Après, cette télé-réalité sordide et le sensationnalisme ont leurs avantages : ça permet de noyer sous le bruit ambiant les mauvais chiffres du chômage, qui auraient autrement fait la une un peu partout.


  27. tachyon Le 25 mars 2016 à 14h03
    Afficher/Masquer

    Télévision versus radio (@Asian)
    La vidéo (télévision) s’adresse au cerveau “reptilien” (c’est à dire aux tripes).
    Le langage (radio) nécessite un traitement très complexe de la part du néo-cortex. Il faut connaître la signification des mots employés mais également, et surtout, ce que signifie les arguments constitués par ces mots mis en phrases. Cela demande un cerveau aiguisé…
    Si éteindre la télévision c’est lutter contre la crétinisation, éteindre la radio ce serait participer à cette crétinisation…
    Et comme dit OB pour la télévision : Pub radio = 6mn (10%) par heure maximum


    • Bobby Le 25 mars 2016 à 22h08
      Afficher/Masquer

      Il existe d’ailleurs UNE radio libre nationale, UNE SEULE. Sans aucune publicité, entièrement associative.

      Elle s’appelle Radio Courtoisie. On peut y entendre des gens d’opinions différentes parler ensemble en toute courtoisie justement. Certes ces opinions sont le plus souvent (mais pas toujours) de droite, mais ça va du centre mou aux identitaires sans poser de problèmes. C’est là qu’on comprend que les joutes politiques sur les autres médias sont générées exprès pour dégoûter le peuple de la politique !

      Sa seule limite semble être la loi Gayssot… et la mention du nom de celui dont il ne faut pas prononcer le nom (qui commence par S).


  28. Cédric Le 25 mars 2016 à 17h02
    Afficher/Masquer

    faut surtout ne pas regarder les JT, pas besoin de limiter les temps consacrés aux attentats.


  29. olivier69 Le 25 mars 2016 à 17h46
    Afficher/Masquer

    Bonjour,
    Votre proposition est rejetée. Elle n’a pas fait l’objet d’un débat d’experts. 🙂
    Sans l’étude préalable des spécialistes sur la question (sociologues, psychologues,…..jusqu’au gastro-entérologues), la décision pourrait nuire aux intérêts des téléspectateurs et auditeurs. De même, elle risquerait de mettre en péril de nombreux emplois. 🙂
    C’est pourquoi, nous allons dépenser la somme de X millions d’euros afin d’obtenir une étude indépendante et rigoureuse sur cette question. Nous nous ferons un plaisir de vous faire part de notre décision définitive très prochainement…..


  30. Bobby Le 25 mars 2016 à 21h54
    Afficher/Masquer

    Les films, les séries et les documentaires matraquent à longueur de journée le même message que les infos : l’Amérique est extraordinaire et va sauver le monde occidental qui la prend en exemple des barbares bougnoules, ruskovs et chinetoques (qui ne sont des gens biens que dans le seul cas où ils viennent faire leurs études à Harvard et font de gentils mercenaires pour les multinationales américaines).


  31. hellebora Le 26 mars 2016 à 01h02
    Afficher/Masquer

    “C’est bien qu’est ce que je dis” nous assènerait Francois Morel : au lieu de vouloir “éduquer les jeunes aux médias (non merci Najat, fiche leur la paix parce que vu l’idéologie que tu veux leur mettre dans le crâne , ce sera “encore plus pire” ), nos médias ont un besoin vraiment urgent de se rééduquer.


    • Tunkasina Le 27 mars 2016 à 01h08
      Afficher/Masquer

      Hum, cela dit, ça n’empêche pas d’aiguiser l’esprit critique de nos gosses vis à vis des médias, non ? 😀


  32. tchoo Le 26 mars 2016 à 17h12
    Afficher/Masquer

    je n’ai quasiment pas regarder une image sur les attentats de Bruxelles, ni lu ou écouter quelconque commentaire
    j’ai de nombreux jeunes gens dans mon entourage qui font de même, et s’en portent bien


Charte de modérations des commentaires