Les Crises Les Crises
14.mars.202214.3.2022 // Les Crises

Rapport du GIEC : Changer ou disparaître – Blast

Merci 117
J'envoie

Source : Blast – 04-03-2022

C’est l’un des rapports scientifiques les plus importants de notre histoire. Le nouveau volet du dernier rapport du GIEC est vertigineux. Même le secrétaire général de l’ONU, qui en a lu, des rapports, le dit : « rien n’est comparable à celui-ci ». Pourtant, ce document nous parle de nous, de notre avenir, et même de solutions. C’est la raison pour laquelle cette semaine, je vous propose un format un peu différent avec l’activiste Camille Etienne, pour décrypter ce sixième rapport du GIEC.

Source : Blast – 04-03-2022

Commentaire recommandé

Yann // 14.03.2022 à 08h25

J’encourage les créateurs (ou créatrices) de ce genre de vidéo à indiquer en en-tête combien d’électricité je peux économiser en éteignant l’ordinateur plutôt que de regarder la dite vidéo.

8 réactions et commentaires

  • Jean // 14.03.2022 à 07h28

    Le choix est déjà fait, beaucoup vont disparaitre et ceux qui resteront devront changer. Aussi, lorsqu’il faudra trouver des coupables, nombreux seront ceux qui oublieront de se regarder dans une glace, pour éviter de prendre conscience qu’être adulte s’est avant tout être responsable de ses actes.

      +5

    Alerter
  • Lev // 14.03.2022 à 08h00

    Personnellement j’aurais préféré vivre à la période de l’optimum climatique du moyen âge qu’à l’époque du petit âge glaciaire qui nous précède. Pour info, la FAO prévoit un accroissement de 30% des terres cultivables dans un avenir proche

      +2

    Alerter
  • Yann // 14.03.2022 à 08h25

    J’encourage les créateurs (ou créatrices) de ce genre de vidéo à indiquer en en-tête combien d’électricité je peux économiser en éteignant l’ordinateur plutôt que de regarder la dite vidéo.

      +25

    Alerter
  • RGT // 14.03.2022 à 09h40

    Le climat ?

    Mais tout le monde s’en fout car il existe des sujets bien plus importants à traiter, particulièrement sociétaux et nos élites l’ont très bien compris car c’est leur principal sujet préoccupation en cette période de campagne électorale acharnée.

    La minorité WOKE ou la défense des valeurs de la république sont des sujets bien plus importants que quelques petits degrés insignifiants sur un thermomètre.
    Même les écologistes le pensent…

    Ils sont tous d’accord pour lutter contre le réchauffement climatique mais ce sujet passe bien sûr APRÈS tous les VRAIS PROBLÈMES auxquels notre société est confrontée.

    Personnellement je suis poulpiste et je souhaiterais que cette minorité cesse d’être ostracisée par l’ensemble de la société.
    C’est bien plus important que la lutte des classes et le climat. Je suis certain que vous en êtes tous convaincus.

    Je vous joins bien sûr une entrevue d’une journaliste d’investigation honnête qui s’est retrouvée licenciée pour avoir osé donner la parole à son membre fondateur : https://www.youtube.com/watch?v=YZHgTvzanDI

      +3

    Alerter
  • Dominique Gagnot // 14.03.2022 à 20h55

    René Dumont campagne présidentielle 1974. Il y a 48 ans.

    https://www.youtube.com/watch?v=nMRFKNu0f30

      +0

    Alerter
  • gracques // 15.03.2022 à 06h57

    Don’t loock up !

    Il y en a ici qui sont pour les emplois que va créer la météorite !

      +0

    Alerter
  • jnoel78 // 20.03.2022 à 13h08

    Bonjour,
    La vidéo est intéressante et les 2 demoiselles sont sympathiques et pleines de bonnes volontés.
    Mais les dialogues sont assez techniques et vagues difficilement ingérables pour la majorité des gens.
    Concrètement que faut il faire pour arrêter ou diminuer l’impact du dérèglement climatique ?
    Que dois t’on arrêter de faire dans nos sociétés pour inverser le processus ?
    Ne plus acheter de voiture neuve ?
    Ne plus partir en croisière sur des paquebot ?
    Ne plus prendre l’avion ?
    Ne plus consommer à outrance ?
    Supprimer toutes ces publicités insipides dans les médias ?
    Pourquoi ne pointez vous pas du doigt les principaux responsables que sont nos sociétés capitaliste ?
    Qui devons nous mettre au pouvoir pour mettre un terme à toute cette folie?
    Pourquoi ne mettez vous pas en avant la décroissance qui serait une des solutions à mon sens, pour inverser le processus ?
    Les discours techniques et scientifiques sont incompréhensibles pour les gens lambda.
    Et cette vidéo sur le rapport du Giec n’apporte rien de plus que ce que l’on sait déjà.
    Maintenant il faut passer aux actes.
    Et concrètement on fait quoi ????

      +0

    Alerter
    • Dominique Gagnot // 20.03.2022 à 16h01

      Pour un observateur extérieur à notre monde, les raisons des catastrophes économiques, sociales et écologiques sont évidentes voire grotesques. Et pourtant nous ne les voyons pas car nous sommes prisonniers d’un système de pensée construit tout au long de l’évolution de nos sociétés occidentales.

      Nous montrons dans le livre en référence ci-dessous, comment une minorité tire les ficelles et que leur jeu est à l’origine de ces catastrophes. En effet le pouvoir réel est économique et financier et le pouvoir politique lui est – en pratique – soumis.

      Après avoir démonté l’actuel système capitaliste, nous présentons une forme de capitalisme débarrassé de ce qui est, comme nous le verrons, sa tare originelle : la propriété lucrative privée de ressources premières qui en fait sont des biens communs de par leur nature. (Liste p. 98)
      Dans l’organisation économique que nous envisageons ces ressources appartiendraient aux collectivités qui pourraient donc en faire une utilisation raisonnée et en tirer une rente, ou encore simplement les protéger.  

      « Comprendre l’Arnaque du capitalisme, imaginer le système d’Après ! » pdf gratuit : https://bit.ly/4capitalisme

        +0

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications