Les Crises Les Crises
19.janvier.201519.1.2015 // Les Crises

Troubles Charlie Hebdo – la contagion augmente… (+ réaction de Luz [?])

Merci 0
J'envoie

Bon, ce sera mon dernier billet sur ça pour la semaine qui vient (trop décevant sur l’Humanité) – on va faire un petit jeûne Charlie Hebdo pour que les esprit se refroidissent. J’ai encore quelques billets intéressants sous le coude, pour plus tard.

Comme on l’a vu vendredi :

ACTION :

Le dessinateur avait Luz dit mardi dernier à propos de ce dessin : « Démerdez-vous avec !« 

RÉACTIONS MISES À JOUR:


(« WE HATE FRANCE » : Luz, « merci pour ce moment », et pour notre sécurité…)

« L’ambassade de France à Niamey appelle ses ressortissants à « éviter toute sortie ». L’ambassade de France à Niamey a appelé samedi quelque 2 000 Français présents au Niger à rester chez eux. « Grande prudence à respecter, éviter toute sortie », a-t-elle écrit sur son site internet.  »

(tiens, si on faisait un sondage auprès de ces compatriotes pour avoir leur vision ?)

Hollande a courageusement réagi hier, avec mesure, pour appaiser :

François Hollande a rappelé samedi aux pays qui ont protesté la veille et qui continuent de manifester contre la caricature de Mahomet en une de Charlie Hebdo que « la France a des principes, des valeurs, et ces valeurs c’est notamment la liberté d’expression.

S’exprimant sur le marché de Tulle où il venait d’arriver, le chef de l’Etat a aussi rappelé que « ces pays, on les a soutenus dans la lutte contre le terrorisme ».

Interrogé sur les drapeaux français brûlés lors de manifestations dans plusieurs pays, en particulier en Afrique, Hollande a répondu: « on n’en a pas terminé avec ces comportements là, et il faudra les punir, parce que quand ils se passent en France c’est intolérable, mais même aussi à l’étranger. » [OB : moi, je ne vois pas pourquoi on va en prison si on brûle un drapeau français en France, mais bon #Libertéd’Expression. Et comme c’est lui qui définit apparemment ce qui est « tolérable » et « intolérable »…]

Ah, non, flute… C’était mieux avant ?

« le principe de la liberté d’expression constitue un des fondements de la République. […] J’appelle donc chacun au plus grand esprit de responsabilité, de respect et de mesure pour éviter tout ce qui peut blesser les convictions d’autrui. […] Je condamne toutes les provocations manifestes, susceptibles d’attiser dangereusement les passions. » [Jacques Chirac, 08/02/2006]

 

Information pas inintéressante – à prendre encore au conditionnel :

Hier soir, Groland sur Canal Plus a diffusé un dessin qualifié d' »exclusif » et « de Luz », le dessinateur de la couverture (qui n’était pas à Paris le jour du massacre) (sans préciser s’il avait été fait avant ou après vendredi, mais bon, la réaction du monde musulman était bien prévisible – c’est la même qu’en 2006 et 2012) :

L’émission est humoristique à la base, mais certain membres étaient (évidemment…) des proches de membres de Charlie Hebdo.

Le dessin est signé Luz – et autant ils déconnent à Groland, autant je ne les vois pas faire un tel faux et le présenter comme vrai. (J’essaierai de vérifier cependant.)

 

Moi je les aime bien :

Regardez, c’est très intéressant (c’est tout à la fin à 16’40) : le présentateur est fier de lui (« saLuz ! »), mais regardez le silence de mort qui règne dans le public, qui pourtant gouaille joyeusement le reste du temps…

 

#CommonDecency ? (Définition)

Indépendamment de ce dessin, les gens vont peut-être se rendre compte de ce qu’est le néoconservatisme de gauche : un mouvement dont la principale valeur est de vomir toutes les valeurs

(et pourtant, je ne suis pas du style conservateur ou pudibond…)

Hélas, il fut un temps où notre politique visait à nous faire des amis, maintenant il y a une claire volonté de nous faire des ennemis :

  • Russie : OK
  • Chine : Presque fini (elle aide la Russie)
  • Inde : Ca commence (proche des 2 précédents)
  • Pays Musulmans : Bien avancé (RIP Politique arabe de la France…)
  • Amérique du Sud : À venir ?

Ainsi, il ne restera qu’un bloc USA-Europe-Israël, en déclin, qui finira submergé par les autres – sans même parler des troubles internes induits…

#NotInMyName svp…

Commentaire recommandé

Louve Bleue // 18.01.2015 à 16h39

Voilà, j’osais pas le dire : Charlie Hebdo c’est de l’humour porno.
Moi , personnellement j’aime pas , trop c’est trop. ça mérite pas des morts évidemment. J’achète pas, c’est tout .

244 réactions et commentaires - Page 2

  • Parano // 19.01.2015 à 10h09

    Choc des civilisations… ?:

    Depuis quand Charlie Hebdo soutient l’église ?
    En réaction au dernier numéro, certains attaquent des chrétiens et brulent des églises.
    Ce qui est assez délirant vu que C.H. est très anti chrétien et casse méchamment du catho bien plus souvent que du musulman.

    Car vu comme chrétien, se faire attaquer à cause des compatriotes de C.H. qui sont anti chrétien…, ne peut que s’interpréter comme de l’anti-occidentalisme.

    Peu importe que je sois respectueux de l’autre et de sa culture, je suis blanc, qui plus est français, je suis donc l’ennemi et une cible.

    « Je suis blanc et français, donc Charlie ».
    Merci.

      +1

    Alerter
  • AlainCo (@alain_co) // 19.01.2015 à 11h01

      +1

    Alerter
  • jb // 19.01.2015 à 11h37

    Ceux qui adorent Hollande (s’il en reste) doivent aussi être choqué quand il apparaît dans des dessins dans des situations très peu flatteuses…
    On a le droit de se moquer de tout (sans incitation à la haine), de blasphémer (enfin en France) et on a le droit d’être choqué également bien-sûr.
    On a le droit de ne pas lire Charlie Hebdo et de trouver que leurs dessinateurs sont des cons.
    On n’a pas le droit de tuer un homme parce qu’on le trouve con ou qu’il nous a insulté.

    Ils mettent de l’huile sur le feu? Oui. Mais même en enlevant l’huile, il restera le feu…

      +1

    Alerter
  • 21 janvier 1793 // 19.01.2015 à 11h39

    C’est juste un dessin satirique : on vous emmerde tous et on continue à chier dans la colle, comme l’écrit Siné.

      +2

    Alerter
    • Jeanne L. // 19.01.2015 à 14h56

      Et au moins on sait ce qu’il y aura dans notre assiette le 21 janvier comme chaque 21 janvier …

        +0

      Alerter
  • ThomBilabong // 19.01.2015 à 11h41

    Charlie Hebdo était presque en faillite avant le massacre de la rédaction.

    Sa conception de la liberté d’expression rencontrait donc de moins en moins d’adeptes, il faut croire. Et sauf « intervention divine », il avait très peu de chance de passer le cap de l’année.

    Humainement mutilé pour toujours, le journal est maintenant renfloué, à l’abris des difficultés financières sans doute pour un bout de temps. Triste résultat, paradoxe horrible et indécent de la puissance de l’argent qui ne résout rien. Paradoxe du nihilisme de l’anarchisme poussé jusqu’à son absurdité.

      +6

    Alerter
  • DENIS // 19.01.2015 à 12h23

    Bonjour
    le site d’état de la Caisse d’Allocations Familiales la CAF affiche en bandeau « je suis Charlie »
    Est ce normal?
    http://www.caf.fr/

    Il semble que ce soit le site gouvernemental à le faire
    Que cela peut il signifier?

      +0

    Alerter
    • Grognard // 19.01.2015 à 23h31

      La sécurité sociale et donc la CAF est une association.

        +0

      Alerter
  • christiangedeon // 19.01.2015 à 12h54

    La PEUR semble régner en maitresse..triste.

      +1

    Alerter
  • Carole G // 19.01.2015 à 13h03
  • Kicho Lardons // 19.01.2015 à 13h21
  • Ane Onyme // 19.01.2015 à 13h25

    Ce qui est marrant avec ces réactions de condamnations virant à l’émeute, c’est qu’il s’agit de la couverture la plus antiraciste que l’on puisse imaginer. Imaginer tout autre organisation, et celles islamistes en premier, titrer en grand que tout est pardonné 7j à peine après s’être fait massacrer à la kalashnikov est risible.

    Cette couverture prouve que malgré la dérive que Charlie Hebdo a pu subir sous l’influence de Philippe Val, il est plus grand que tous ceux qui le critiquent.

    Les fascistes qui manifestent contre cette couv, et qui restent silencieux devant les crimes de leur coreligionnaires, ne méritent que notre mépris.

      +1

    Alerter
  • jacky // 19.01.2015 à 13h36

    extrait d’un billet de Bertrand Redonnet intitulé « Cum prehendere »

    « …
    Et puis, avec tout ça, il y a cette expression qui me pue désormais aux yeux : la liberté d’expression… Un dogme intouchable, cuisiné à toutes les sauces, revendiqué par tous ceux qui, pourtant, n’ont de cesse que de museler qui s’avise de penser autrement qu’eux.
    C’est très étrange… Où est donc le traquenard ?
    Certainement là : telle qu’entendue par les grands seigneurs de l’époque, la liberté d’expression n’est pas l’expression de la liberté, mais la liberté de dire ce qui alimente peu ou prou, même contradictoirement, la machine à brouiller les cerveaux.
    Ainsi, toute la population bien pensante se réjouit de la réponse du journal Charlie qui, le sang des siens ayant été versé, refuse de se plier aux exigences des assassins, persiste et signe dans la caricature blasphématoire d’une religion… Certes, certes. Je comprends et, spontanément, je suis bien d’accord. C’est là un acte de courage et un refus en actes de la terreur sanglante.
    … »

    « …La couverture du journal, donc, n’est pas un acte de courage, mais un bisness redoutable qui, contre le sang versé, verse à nouveau le sang.
    On peut appeler ça comme on veut, on peut même saluer – je serais tenté de le faire – mais on ne peut absolument pas dire que ce soit là la manifestation d’une intelligence remarquable.
    … »

    http://lexildesmots.hautetfort.com/archive/2015/01/18/cum-prehendere-5536644.html#comments

      +3

    Alerter
  • bradest // 19.01.2015 à 14h04

    Je voudrais revenir sur le dessin de Tignous représentant Sœur Emmanuelle avec des pensées lubriques. La date de parution initiale est pas mentionnée, ni son contexte.

    Je vais me faire incendier, mais à mon sens on peut avoir sur ce dessin une lecture complètement différente de celle faite ici (illustration du fait de vomir sur toutes les valeurs).

    1. Enlevez les textes, il reste un dessin très inhabituel de Tignous, très beau dans ses traits, et très respectueux de la personne. Les personnages que Tignous conchiait étaient toujours représentés affreux, entourés de mouches (voir ses sarkos !). Ici, Sœur Emmanuelle est ressemblante, une vieille femme affaiblie mais à l’air apaisé, qui nous regarde d’un air malicieux. Enlevez le texte, on peut y voir beaucoup de tendresse.

    2. Le texte : d’abord un détail, il écrit Sœur avec une majuscule. Ensuite, je n’ai pas lu ses livres, mais on peut supposer que la « confession » est vraie. Et voilà comment faire le lien entre une personne formidable et l’humour lourdingue du journal, qui bien sûr en rajoute dans le graveleux. Sœur Emmanuelle était immergée dans la VRAIE vie, les mains dans la misère, et pourtant elle était la joie, l’humanisme, elle était LA vie dans tout ce que ça englobe, en dehors de toute question religieuse.

    Ce dessin n’est en aucun cas du vomi, c’est au contraire un message du style « Emmanuelle on t’aime, tu est des nôtres », dit selon les « codes » du journal.

    Précision : cela ne veut pas dire que je cautionne tous les dessins de Charlie qui ont été montrés ici. Certains sont clairement injurieux et totalement déplacés.

      +3

    Alerter
  • Bordron Georges // 19.01.2015 à 14h20

    Avant les journalistes de Charlie Hebdo avaient l’approbation de tous les anticléricaux (avec une forte majorité à gauche), surtout tant qu’ils ménageaient les islamistes. Leurs ennemis c’étaient les chrétiens ou au moins les catholiques. Il en était de même pour les islamistes. Pour les uns comme pour les autres ceux qu’il fallait abattre c’étaient les cathos. En terre d’islam on en assassinait périodiquement quelques uns dès qu’on se sentait mal dans sa peau. Le consensus était parfait.
    Depuis quelques années, Charlie Hebdo s’est déclaré adversaire de Mahomet. Les islamistes ont contrattaqué. Plus rien ne va!
    Mais l’ordre pourra se rétablir en désignant quoi qu’il arrive, les chrétiens et les cathos et en les martyrisant. Ainsi, les anticléricaux continuent à dénoncer les cathos et les islamistes font brûler vifs les chrétiens dans les églises d’Afrique.

      +1

    Alerter
  • chris // 19.01.2015 à 15h50

    Il est clair que le but du projet est le plan yinon :

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Plan_Yinon

    A partir de là, le plan suis son cours tranquillement…

      +1

    Alerter
  • franbel // 19.01.2015 à 16h13

    pour une synthèse voir les déclarations de Djamel Debbouze
    et brièvement pour moi:
    1 on ne tue pas pour des idées, quand bien même ce seraient des blasphèmes
    2 le blasphème de quelque religion ou croyance que ce soit n’est pas un délit dans la République Française
    3 il y a des déclarations d’idées qui sont interdites, voir les lois, les jugements récents ou pas, par ex l’apologie des crimes racistes, le déni de la Shoah, l’apologie de la pédophilie..
    4 le caractère blessant de certains dessins de CH pour ceux qui veulent le lire est regrettable d’ailleurs j’avais cessé de le lire et de l’acheter depuis longtemps pour cette raison notamment. Mais soutenir qu’il faille interdire de publier de tels dessins c’est donner un droit de veto aux bien pensants (voire fanatiques) de toutes obédiences.
    5 la faible participation, souvent soulignée, de musulmans « visibles » (c’est moi qui mets l’accent sur ce caractère) dans les manifestations de solidarité et de fraternité avec les victimes des crimes récents ne signifie pas du tout que les musulmans de France soient ambigus vis a vis de ces événements tragiques, je la comprends plutôt comme une retenue liée à une croyance. Djamel le dit bien clairement dans ses récentes déclarations, et les 500 signataires de la déclaration parue dans « Le Monde » au lendemain de l’attentat aussi.

    La surenchère de soutien de nombre de posts aux prudences mises en avant par OB dépasse à mon avis de bcp l ‘objectif. Certains relèvent par trop du complotisme et de la mauvaise conscience de « blanc coupable » et les dissuade de participer à ce superbe sursaut de fraternité.
    Certes de par le monde de nombreuses autres personnes tout aussi respectables sont victimes de criminels obscurantistes, et d’interventions militaires de pays occidentaux auto institués en police du monde. mais comme le souligne OB citant Chomsky mettons en avant ce qui se passe chez nous, surtout lorsqu’il s’y produit un tel événement.
    Certes on peut revenir aux raisons de l’humiliation historique de nombre de pays musulmans (constitution théocratique) depuis les croisades en passant par l’accord Sykes Picot et aux exactions coloniales…cela ne devrait pas pour autant empêcher notre fraternité.
    Certes la présence de nombreux chefs d’Etats avec lesquels je n’ai que de profonds désaccords et qui contribuent à envenimer les conflits, ne me plait pas…mais je manifeste pour mon compte, et derrière les proches des victimes.

    Et puis n’oublions pas le travail quotidien, la loi Macron, les folies financières le projet de TAFTA. il faut poursuivre le travail de critique argumentée, factuelle et construite et convaincre, à nos plumes, à nos réflexions.
    bon courage à tous

      +2

    Alerter
  • Léa // 19.01.2015 à 17h02

    Hier Brunet s’est fait reprendre par un journaliste politique de BFM, car il était pour que CH lève un peu le « crayon » de la provocation au vu des manifs et des saccages dans le monde musulman. Une réalité que ne veulent pas voir les « Je suis Charlie » qui s’accrochent au droit au blasphème, une exception française qu’il faudrait défendre car si on lâche là dessus on devra lâcher sur tout le reste. Droit au blasphème qui consiste principalement à traiter d’enculés ( par les mots ou par l’image ) ceux qui ne pensent pas comme vous.

    En faire une liberté suprême, c’est vraiment dévaloriser la Liberté ( pas étonnant qu’on en ait de moins en moins et il ne reste plus que cette illusion à défendre ). Allez demander aux enfants d’être polis en classe après en avoir fait une cause nationale. La politesse c’est le respect des autres et tout commence par là.

    Cette loi sur le blasphème ne respecte pas la Constitution :

    « ARTICLE PREMIER.

    La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

    Ca veut dire quoi : Elle respecte toutes les croyances.?

    « Les articles 10 et 11 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 suppriment la notion de blasphème du droit français, tant qu’il n’y a ni abus ni trouble à l’ordre public. »

    Deux attentats , 17 morts, ce n’est pas un trouble à l’ordre public ????

    Les mosquées incendiées en représailles, ce n’est pas un trouble à l’ordre public ?

    Je pense au contraire que c’est en persistant dans la provoc et en défendant l’indéfendable : l’insulte et l’obscénité, au nom de la liberté d’expression, qu’on devra céder sur tout le reste, ne serait-ce qu’à cause du nombre, d’autres attentats, ou pour échapper à des représailles économiques ( et là on aura vraiment l’air cons ! ).

    L ‘esprit français a été brillant dans l’impertinence ( Jean Dutourd avait écrit un article sur ce sujet ).

    «Enfin, Monsieur, avouez que vous, Français, vous vous battiez pour l’argent tandis que nous, Anglais, nous nous battions pour l’honneur…» Et le corsaire français ( Surcouf), fier-à-bras, de répondre: «Certes, Monsieur, mais chacun se bat pour acquérir ce qu’il n’a pas.»

    J ‘étais fan de « l’oreille en coin », jamais une vulgarité.

    Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de légiférer pour interdire les caricatures. D’ici quelques mois, toutes les passions, la fièvre, l’hystérie retombées, devant les difficultés quotidiennes avec la crise économique et les crises géopolitiques les gens comprendront que ce n’est pas CH qui va les aider et CH comprendra que leur combat ne sert à rien, sinon à faire assassiner des copains et des innocents.

      +2

    Alerter
    • bradest // 19.01.2015 à 19h02

      Attendez… Vous voulez une loi contre le blasphème en France ? Mais on rêve…

      Donc je n’aurais pas le droit de dire que pour moi, dieu, les anges et le paradis, ce sont des foutaises ? Car c’est un ÉNORME blasphème, ce que je viens d’écrire !

      Cela voudrait dire que n’importe quelle œuvre qui remet en cause les « vérités » écrites dans le canon de toute religion pourrait être interdite ?

      Vous dites « Droit au blasphème qui consiste principalement à traiter d’enculés ( par les mots ou par l’image ) ceux qui ne pensent pas comme vous. » Mais où allez-vous chercher ça ? Ce n’est plus du blasphème mais de l’insulte pure, et là c’est répréhensible. Vous confondez tout…

      Je respecte les croyants, mais en retour respectez que les athées puissent s’exprimer sur vos religions ! Les religions font du prosélytisme, que les athées puissent le faire aussi !

      Si vous voulez, faites tous les dessins que vous voulez sur les pauvres athées qui n’iront pas au paradis et se contenteront d’être bouffés par les vers, et puis on comparera avec les dessins anticléricaux, lesquels sont drôles, lesquels sont excessifs, lesquels sont offensants…

      Critiquer les excès, là oui, et j’espère que Luz et compagnie vont se calmer, mais pitié laissez-nous le droit au blasphème !

        +2

      Alerter
      • Léa // 19.01.2015 à 20h33

        @Bradest :

        Vous ne savez pas lire ? ou vous lisez en diagonale ?

        A la fin de mon message , je dis quoi ? qu’une loi ne me semble pas nécessaire .

        Le bon sens et le respect des autres devraient suffire. Au pire faire le bilan de cette stratégie.

        Après les caricatures et les légendes de CH tournent pratiquement toutes autour de bites et du cul. A moins que vous ne vouliez pas le voir. C ‘est pas de la critique, mais de l’insulte gratuite. S’ils avaient dit en tant qu’ athée je ne peux pas croire à ces fadaises, on en serait pas là ! Je suis moi même athée.

        Essayer de nous faire croire qu’au nom de la liberté d’expression : le droit à l’insulte vis à vis des croyances ( et par la même occasion, les croyants ) fait partie de nos valeurs , je refuse cette idée, ce ne sont pas mes valeurs, ce ne sont pas des valeurs ! C ‘est la déchéance et le détournement de la liberté d’expression à des fins politiques anarchistes et à des fins mercantiles.

          +2

        Alerter
        • bradest // 19.01.2015 à 21h41

          Vous finissez effectivement en disant qu’une loi n’est pas nécessaire, mais vous commencez par mettre en cause le blasphème par rapport à la constitution. Rien que ça !
          Et pourquoi faites-vous un amalgame entre CH ou ses supposés défenseurs et le droit au blasphème ?

          Enfin, je maintiens que vous confondez tout en assimilant des attaques contre des croyances à des insultes vis-à-vis des croyants.

            +3

          Alerter
          • Léa // 19.01.2015 à 22h38

            « Enfin, je maintiens que vous confondez tout en assimilant des attaques contre des croyances à des insultes vis-à-vis des croyants. »

            Vouloir faire cette distinction, c’est assez faux cul. Surtout au vu du langage employé et le manque d’argumentation.

              +1

            Alerter
            • Carabistouille // 19.01.2015 à 23h16

              Oui, 🙂 en reprenant l’analogie avec mon « videur de boite » dont je parle plus loin, c’est un peu comme si ce videur ulcéré des insultes répétées d’un gros malin était entrain de le choper par le col pour lui faire sa fête et le gros malin terrifié, d’argumenter en urgence « non, certes, trou du cul c’est une insulte mais franchement c’est pas comme si je vous avais traité de gros trou du cul et…. » PAF!!!

                +1

              Alerter
          • bradest // 20.01.2015 à 10h33

            Ce n’est pas du tout faux-cul. Prenons un exemple vécu :

            Je crois qu’une des clés pour remettre la société dans le bon chemin est la réduction drastique du temps de travail. C’est mon opinion, forgée sur la lecture de différentes écritures, et l’écoute de différentes personnes.

            Tous les jours ou presque à la radio, sur les sites d’infos, dans mon entourage, j’entends, je lis ou on me dit personnellement que c’est totalement stupide, incohérent, une catastrophe, immoral (oui je l’ai entendu), j’en passe et des meilleurs. Des attaques violentes contre ce que je crois, contre ce que j’espère.

            Mais en aucun cas ces attaques sont contre moi, et je ne les prends pas comme telles !

            Autre exemple : on peut se déchaîner contre le front national, ses idées véhiculées, mais respecter ses électeurs qui se font embobiner. Est-ce qu’un électeur FN se sentira attaqué dans sa personne si on dit que les dirigeants du FN sont des salopards et que le programme du FN est nauséabond ?

            Pourquoi voir les choses différemment dès qu’on touche à la religion ?

            Mais bon, je dois mal m’exprimer…

              +1

            Alerter
  • Valentin // 19.01.2015 à 17h45

    Pour ceux et celles qui ont aimé, ont regretté, seraient heureux de retrouver la bande à MERMET:

    http://la-bas.org/la-bas-magazine

      +0

    Alerter
  • Merle // 19.01.2015 à 18h16

    Personne ne se pose la question des affiches qui brulent ? Ils ont l’air d’avoir une très bonne agence de communication les nigeriens. Je ne blâme pas charlie hebdo. Il est evident que ces manifestations sont organisées de toutes pièces et mises en scène.

    Il doit y avoir beaucoup d’agents islamiques pour jeter de l’huile sur le feu par baril entier. Ils attendent juste un prétexte pour retourner les têtes et vendre leur secte a des imbéciles bien heureux d’avoir l’impression de faire quelque chose pour se sortir de leur situation ridicule et miserable. Serieusement, comment ces gens arrivent a etre au courant des caricatures d’un vague danois sinon que des gens sur place surveillent ce genre de choses pour faire exploser la situation à leur profit.

    De fait, devons nous interdir les photos d’enfants morts vaguement arabes (et parfois vaguement mort) pour éviter qu’ils soient récupérés sur les comptes twitter islamiques. Cela leur permettrait t’ils d’arrêter de crier haut et fort que les enfants sur cette photo ont été tués par les occidentaux (bien qu’aucune preuve n’est apportée, ni aucune référence concernant la photo).

    Des puissances étrangères arabes utilisent la bêtise des peuples pour les retourner a leur avantage, je ne pense pas que Charlie hebdo soit vraiment responsable de quoi que ce soit. Tout est bon pour eux pour prêcher la mort de l’occident, et surtout le mensonge et la duperie.

    Je vous rappelle la devise du Niger histoire d’en rire : « Fraternité, travail, progrès »

      +2

    Alerter
  • Roogntudju ! // 19.01.2015 à 18h56

    La liberté d’expression c’est aussi clamer que Charlie Hebdo nous a fait un sale coup ( pour respecter la charte du blog et les puristes )
    Ils nous foutent le nez dans la bouse ces gusses. Ils se permettent de jouer avec nos vies, par amour-propre et inconscience.
    J’ai lu Charlie il y a bien longtemps mais c’est fatiguant, le trait est lourd et il est inutile de ricaner bêtement surtout quand ça s’arrête là. Un mal Français la moquerie – branlette.
    J’espère que de nombreux marcheurs de Dimanche dernier vont réagir dans le bon sens cette fois.
    Olivier, faites une pause et revenez nous dans un rebond percutant !

      +3

    Alerter
    • Anonyme // 19.01.2015 à 23h41

      « Ils se permettent de jouer avec nos vies »

      HEIN?

      Dites, la prochaine fois vous allez nous sortir quoi?
      Les journalistes et autres otages tué a l’étranger c’est la faute de Charlie Hebdo aussi?

      Le groupe etat islamique? La Syrie itou?.. la famine dans le monde? La guerre? Hebola???!

      Mais jusqu’ou iront ils!

        +4

      Alerter
  • theuric // 19.01.2015 à 20h27

    Quand donc tout le monde comprendra que les partis politiques dits de gouvernement effectifs et potentiels sont aujourd’hui de même nature et complémentaires!

      +0

    Alerter
  • Plectos // 19.01.2015 à 20h29

    Quel magnifique catastrophe morale aura produit ce grotesque barnum médiatique, concocté par notre cher gouvernement socialiste, dans un empressement avide de récupération politique sans scrupules de l’émotion publique. Par le choix d’un mot d’ordre calamiteux (je suis charlie), ces idiots ont réussi l’exploit magistral de détruire durablement l’image symbolique de la France, son capital sympathie, aux yeux d’une majeure partie de la planète, et pas seulement de tradition musulmane, mais aussi simplement de toutes les sociétés traditionalistes où prévaut l’attitude respectueuse et morale. Ces pyromanes incompétents, héritiers d’une idéologie libertaire toxique, ont dégradé la notion de liberté d’expression, avilissant son principe en le rabaissant à la défense irrationnelle et mesquinement partisane d’un groupuscule pitoyable d’anarcho-trotskystes « pipi-caca-zizi », jusque là quasiment affligés par la désertion de longue date entamée des lecteurs, et dont le fond de commerce consistait à vomir et insulter tous ce qui ressemble de prés ou de loin à des idéaux ou des valeurs pourtant partagées pas des milliards d’individus sur la planète. Les récents événements survenus à l’étranger, montre le magnifique résultat patent de cette catastrophe sémantique d’ampleur internationale, où dans certains pays musulmans, des français y résidant sont désormais regardés comme des militants inconditionnels du droit d’insulter et de railler les valeurs les plus intimement révérées par leurs hôtes. Bravo ! vive la France et vive la république.

      +5

    Alerter
  • Goldoni // 19.01.2015 à 21h17

    Le respect de l’espace public, c’est aussi respecter les autres … Ceux qui ne croient pas ! Si chacun dépose ses signes identitaires ici et là, offre ses rituels au regard de tous, et s’adonne au prosélytisme à tout moment et en tout lieux… Il en sera vite fini de la paix civile : une guerre de religion ici, un grand inquisiteur là. Je revendique la Raison et l’humour, pour dire que j’emmerde la croyance. Dieu crée par l’homme est mort depuis longtemps et il survit instrumentalisé pour permettre la domination des puissants.

      +1

    Alerter
  • Goldoni // 19.01.2015 à 22h28

    L’exposition Sade à Orsay … Superbe.
    La question du désir, de l’imaginaire… Posée avec maestria à travers les oeuvres présentées.

    Bien mieux que la pornographie affichée de Jeff Koons à Beaubourg! Cachée derriere les Comics (poète et Hulk) et les gros sabots des oligarques qui le soutienne (pinault et consorts).

      +0

    Alerter
  • Ouaille // 19.01.2015 à 22h29

    Marrant, la colombe avec le crayon, je l’interprète comme une déclaration de guerre (salutaire) aux dessinateurs gnangnan style Plantu, qui utilisent la colombe de la paix à tout va pour ne strictement rien dire sur les conflits (surtout israélo-palestinien). La colombe avec sa petite larme est une tarte à la crème du dessinateur sans inspiration, qui ânonne des généralités (« la guerre c’est mal ») pour ne pas désigner de coupables. A un moment donné il faut dénoncer le kitch, qui se trouve dans la colombe… et aussi dans le crayon depuis deux semaines.

      +5

    Alerter
  • Goldoni // 19.01.2015 à 22h31

    Popeye
    Pinault François : milliardaire français

      +0

    Alerter
  • Anonyme // 19.01.2015 à 23h37

    «Regardez, c’est très intéressant (c’est tout à la fin à 16’40) : le présentateur est fier de lui (“saLuz !”), mais regardez le silence de mort qui règne dans le public, qui pourtant gouaille joyeusement le reste du temps…»

    N’importe quoi…

    «Hélas, il fut un temps où notre politique visait à nous faire des amis, maintenant il y a une claire volonté de nous faire des ennemis»

    Hors Sujet s’il s’agit de la politique étrangère de la france et c’est parfaitement ridicule s’ils ‘agit de CH.

    Depuis quand un petit journal peut etre tenu au même niveau de responsabilité?

    Sans déconner…

    Quand au fait que vous tourniez en boucle sur ce qui se passe a l’étranger en photos article etc et qui serait lié a CH.
    Je serais pret a parier que 99% des demeurés qui hurlent a la mort de CH la france, hollande ou que sais je encore dans ces pays ou commettent des actes violents et plus si affinité n’ont jamais vu ou lu charlie hebdo et donc pas plus la dernière couverture.

    Ho ce n’est pas propre a ce sujet ou a ces pays là, c’est juste une des comportement moutonnier a ceci pret qu’il se cristallise ici dans la connerie la haine et la violence.

    M’enfin, donc, les mouvements de foules basé sur du « on m’a dit que » ce n’est pas nouveau…

    Tiens j’y pense, c’est comme quand en france il y a eu des manif etc de blaireau scandalisé qu’a la goute d’or on ne puisse pas trouvé de viande pas halal etc parce que évidemment on s’est fait islamisé ma bonne dame.

    Tout ca etait pipeau et avait été inventé fabriqué organisé par le bloc identitaire…

      +2

    Alerter
  • Alméras Jean // 20.01.2015 à 00h40

    C’est étrange …
    Il faudrait être pour  » LA LIBERTÉ D’EXPRESSION  » et alors on serait un bon « Charlie ».
    Et si on refuse d’être un « Charlie » ? C’est tout simple : comme le dit Saint Cricq « ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale. » (après une javellisation du cerveau ?….)

    Il me semble que le problème est mal posé.

    Il y a deux sorte d’espace
    1 – L’espace « public » c’est à dire celui accessible à toute personne. Ce que l’on y voit ne résulte pas d’une démarche volontaire mais nous est imposé.
    2 – L’espace « privé » qui nécessite une démarche volontaire pour y accéder.

    L’espace public est un enjeu. Les religieux l’ont compris depuis longtemps. Quelle est la raisons d’être principale des édifices religieux si ce n’est de mettre une empreinte dans le « paysage », de prendre possession de l’espace. Clochers et minarets ne se contente pas de l’empreinte visuelle : leur sont associé l’empreinte sonore. Ensuite sont venus les marchands, et nous subissons les enseignes agressives et disproportionnées, les panneaux publicitaires sous toutes leurs formes, et les unes racoleuses des journaux. Les UNES de Charlie-hebdo ne font pas exception.

    De larges domaines de l’espace privé sont aussi un enjeu, mais y accéder demande une démarche volontaire.
    Si on navigue sur internet, ou si on lit un journal, une revue, un livre, c’est un choix.

    La liberté d’expression doit être totale dans l’espace privé.
    Si une personne va sur des sites anti-religieux ou pornos, c’est son choix. Si une personne fait la démarche d’acheter un journal où on ridiculise mahomet , jésus et quelques autres, c’est son choix.

    La liberté d’expression dans l’espace public relève du dénominateur commun de TOUTE la population. L’espace public doit être géré dans l’intérêt de l’ensemble de la population et non au profit de sous groupes qu’il soient religieux marchands ou autres.

    Dans l’espace public la liberté d’expression est celle du renard dans le poulailler.
    Il ne faut pas confondre liberté d’expression et liberté d’agression.

      +0

    Alerter
  • azerty // 20.01.2015 à 07h12

    bonjour,
    je ne suis pas raciste, je ne fais qu’un constat.
    quand une femme va dans un pays musulman(Arabie saoudite et Iran), elle est obligée de mettre le voile. On est obligé de respecter les coutumes des pays.
    alors pourquoi quand ils viennent dans les pays laics, ils impossent à leurs femmes ou filles le port du voile (Je veux bien quand ils sont en famille dans la maison, mais quand ils sont en public: interdiction de voile). Dans les pays laics ont devrait obligé les gens à ne pas porté de voile.
    Faire comme eux.
    Et s’ils ne sont pas d’accord avec le principe dans les pays laics, qu’ils n’imposent pas le voile dans les pays musulmans.

      +1

    Alerter
  • Alméras Jean // 20.01.2015 à 12h38

    LIBERTÉ D’EXPRESSION OU LIBERTÉ D’AGRESSION ?

    C’est étrange …
    Il faudrait être pour  » LA LIBERTÉ D’EXPRESSION  » et alors on serait un bon « Charlie ».
    Et si on refuse d’être un « Charlie » ? C’est tout simple : comme le dit Saint Cricq « ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale. » (après une javellisation du cerveau ?….)

    Il me semble que le problème est mal posé.

    Il y a deux sorte d’espace
    1 – L’espace « public » c’est à dire celui accessible à toute personne. Ce que l’on y voit ne résulte pas d’une démarche volontaire mais nous est imposé.
    2 – L’espace « privé » qui nécessite une démarche volontaire pour y accéder.

    L’espace public est un enjeu. Les religieux l’ont compris depuis longtemps. Quelle est la raisons d’être principale des édifices religieux si ce n’est de mettre une empreinte dans le « paysage », de prendre possession de l’espace. Clochers et minarets ne se contente pas de l’empreinte visuelle : leur sont associé l’empreinte sonore. Ensuite sont venus les marchands, et nous subissons les enseignes agressives et disproportionnées, les panneaux publicitaires sous toutes leurs formes, et les unes racoleuses des journaux. Les UNES de Charlie-hebdo ne font pas exception.

    De larges domaines de l’espace privé sont aussi un enjeu, mais y accéder demande une démarche volontaire.
    Si on navigue sur internet, ou si on lit un journal, une revue, un livre, c’est un choix.

    La liberté d’expression doit être totale dans l’espace privé.
    Si une personne va sur des sites anti-religieux ou pornos, c’est son choix. Si une personne fait la démarche d’acheter un journal où on ridiculise mahomet , jésus et quelques autres, c’est son choix.

    La liberté d’expression dans l’espace public relève du dénominateur commun de TOUTE la population. L’espace public doit être géré dans l’intérêt de l’ensemble de la population et non au profit de sous groupes qu’il soient religieux marchands ou autres.

    Dans l’espace public la liberté d’expression est celle du renard dans le poulailler.
    Il ne faut pas confondre liberté d’expression et liberté d’agression.

      +0

    Alerter
  • gerard Colin // 20.01.2015 à 13h09

    Après la diffusion en prime time à la télévision allemande de cette parodie contenant nombre de scènes hautement offensantes pour les catholiques, on n’a pas entendu quiconque appeler à la modération et à éviter les provocations contres les chrétiens:
    https://www.youtube.com/watch?v=4Y3IWFLFHbk
    On n’a pas non plus eu de meurtre pour venger le saint Christ, ni de scènes d’enflammement du drapeau allemand au Vatican ou aux Philipinnes.
    Et pour le coup, c’était sur la télévision publique, c’est à dire que tous les habitants imposables ont payé pour diffuser cette vidéo, contrairement aux parodies de Charlie Hebdo qui nécessitaient un achât volontaire.

    Alors, non, Charlie Hebdo n’a pas à se restreindre. Si il y a eu ces assassinats par des terroristes islamistes, c’est parce que nos gouvernants font tout pour leur accorder ce droit et chantent comme des pinsons à la moindre menace de plainte pour racisme et islamophobie.

      +1

    Alerter
  • Bordron Georges // 21.01.2015 à 17h10

    Chacun de nous dans sa vie, trouve différents objets qui peuvent l’émerveiller et le séduire et qui peuvent aussi élever son esprit ou l’abaisser. On en trouve partout, dans la rue, dans la nature, dans les media, dans les livres aussi. Beaucoup sont de la pacotille, certains sont de vrais poisons, d’autres enfin sont de purs merveilles.
    Le journal de Charlie Hebdo, lui, c’est un pot de chambre dans lequel certains journalistes (dits humoristes) déposent leurs défécations qui varient suivant ce qu’ils bouffent.
    Il faut aimer! Mais il y en a qui préfèrent ça au vase de cristal. Chacun son univers.

      +2

    Alerter
  • Ztong // 21.01.2015 à 20h56

    Mise en danger d’autrui : que dit le Code pénal ?

    Article 121-3

    Modifié par Loi n°2000-647 du 10 juillet 2000 – art. 1 JORF 11 juillet 2000

    Il n’y a point de crime ou de délit sans intention de le commettre.

    Toutefois, lorsque la loi le prévoit, il y a délit en cas de mise en danger délibérée de la personne d’autrui.

    Il y a également délit, lorsque la loi le prévoit, en cas de faute d’imprudence, de négligence ou de manquement à une obligation de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, s’il est établi que l’auteur des faits n’a pas accompli les diligences normales compte tenu, le cas échéant, de la nature de ses missions ou de ses fonctions, de ses compétences ainsi que du pouvoir et des moyens dont il disposait.

    Dans le cas prévu par l’alinéa qui précède, les personnes physiques qui n’ont pas causé directement le dommage, mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n’ont pas pris les mesures permettant de l’éviter, sont responsables pénalement s’il est établi qu’elles ont, soit violé de façon manifestement délibérée une obligation particulière de prudence ou de sécurité prévue par la loi ou le règlement, soit commis une faute caractérisée et qui exposait autrui à un risque d’une particulière gravité qu’elles ne pouvaient ignorer.

    Il n’y a point de contravention en cas de force majeure.

    S’il y a une action collective qui se monte contre Luz, j’y participerai !
    Combien de morts aura-t-il sur la conscience ?
    Aucun, j’imagine, il se démerde avec…

      +0

    Alerter
  • Vallois // 21.01.2015 à 22h40

    C’est donc que le crayon tendu en l’air est un symbôle phallique pour Luz ? Et que ce crayon est destiné au cloaque de la colombe de la paix !
    Nihilisme sadique ou au syndrôme post-traumatique ?

    Savaient-ils au discours d’Obama qu’ils enculaient la colombe de la paix en levant leur crayon ? Merci Luz pour nous avoir éclairé sur la signification de ce message caché !

      +0

    Alerter
  • bleurp // 22.01.2015 à 01h48

    Bonsoir Olivier.

    je ne vous le cacherais pas,
    ces dernières semaines ont été très difficile
    voir votre blog, qui était si important pour moi depuis 3 ans
    se transformer peu à peu, en un forum de plus en plus malodorant,
    alors que, longtemps, la perspicacité, et l’intelligence de vos commentateurs me faisaient découvrir un pan que parfois j’avais omis..

    par votre popularité nouvelle,
    vous avez attiré un nombre incroyable de commentaires insupportables
    aidés en cela par votre incongruité à vouloir rebondir à tous prix sur l’actualité de
    « je suis charlie », vous permettant, par divers moyens, d’en amenuisant leur mémoire.

    vous avez réussi en semant un doute :
    au fond, deux bites peuvent enflammer le monde musulman, quel talent ces gars.
    et, soeur emmanuelle caricaturée, vaut bien une réprobation..
    et allez y commettez moi ça..

    sauf que,
    avec votre air de pas y toucher, votre dénonciation du mauvais gout,
    vous avez perdu l’essence de votre blog, en y amenant ce qu’il y a de pire,
    la réaction.

    entre temps, l’Ukraine ‘en a eu que faire, la Grèce s’apprête,
    et les trolls de yahoo sont venus ici.
    santé !

      +0

    Alerter
  • HIRSCH // 22.01.2015 à 14h55

    Je trouve le dessin sur Soeur Emmanuelle ignoble et lamentable ! Comment salir la mémoire d’une femme aussi généreuse et humaine ! Ben Charlie Hebdo je lisais pas ben je lirais plus ! Pas ma cam !!!! La liberté d’expression n’empêche ni le respect, ni la réflexion, ni la décence !! J’ai lu 3 pages et j’ai eu la nausée !! Je ne suis pas Charlie !!

      +0

    Alerter
  • sg // 22.01.2015 à 15h25

    Un retour dans le passé pas inintéressant:

    « Pour Hollande le gouvernement « invente » des terroristes » (affaire Tarnac):
    http://www.dailymotion.com/video/x81fnm_pour-hollande-le-gouvernement-inven_news

      +0

    Alerter
  • Alméras Jean // 22.01.2015 à 17h33

    Il est urgent de dépasser les réactions « émotionnelles » .
    Il y a beaucoup a dire sur la « liberté d’expression » qui ne se limite pas à la « liberté de la presse ».
    Pour ce qui est de la liberté de la presse, il me semble que ce n’est pas un détail de s’intéresser aux « propriétaires » des médias ET au rôle de la pub quant à » l’indépendance » de la presse.
    Ceci dit en préalable s’agit-il de

    LIBERTÉ D’EXPRESSION OU LIBERTÉ D’AGRESSION ?

    C’est étrange …
    Il faudrait être pour  » LA LIBERTÉ D’EXPRESSION  » et alors on serait un bon « Charlie ».
    Et si on refuse d’être un « Charlie » ? C’est tout simple : comme le dit Saint Cricq « ce sont eux que nous devons repérer, traiter, intégrer ou réintégrer dans la communauté nationale. » (après une javellisation du cerveau ?….)

    Il me semble que le problème est mal posé.

    Il y a deux sorte d’espace
    1 – L’espace « public » c’est à dire celui accessible à toute personne. Ce que l’on y voit ne résulte pas d’une démarche volontaire mais nous est imposé.
    2 – L’espace « privé » qui nécessite une démarche volontaire pour y accéder.

    L’espace public est un enjeu. Les religieux l’ont compris depuis longtemps. Quelle est la raisons d’être principale des édifices religieux si ce n’est de mettre une empreinte dans le « paysage », de prendre possession de l’espace. Clochers et minarets ne se contente pas de l’empreinte visuelle : leur sont associé l’empreinte sonore. Ensuite sont venus les marchands, et nous subissons les enseignes agressives et disproportionnées, les panneaux publicitaires sous toutes leurs formes, et les unes racoleuses des journaux. Les UNES de Charlie-hebdo ne font pas exception.

    De larges domaines de l’espace privé sont aussi un enjeu, mais y accéder demande une démarche volontaire.
    Si on navigue sur internet, ou si on lit un journal, une revue, un livre, c’est un choix.

    La liberté d’expression doit être totale dans l’espace privé.
    Si une personne va sur des sites anti-religieux ou pornos, c’est son choix. Si une personne fait la démarche d’acheter un journal où on ridiculise mahomet , jésus et quelques autres, c’est son choix.

    La liberté d’expression dans l’espace public relève du dénominateur commun de TOUTE la population. L’espace public doit être géré dans l’intérêt de l’ensemble de la population et non au profit de sous groupes qu’il soient religieux marchands ou autres.

    Dans l’espace public la liberté d’expression est celle du renard dans le poulailler.
    Il ne faut pas confondre liberté d’expression et liberté d’agression.

      +0

    Alerter
  • Alméras Jean // 22.01.2015 à 17h40

    J’ai déjà envoyé ce texte sans succès.
    Pourtant il me semble qu’il donne un fil conducteur qui n’est abordé nulle part.!

    suis-je censuré où s’agit-il d’un simple bug ?

      +0

    Alerter
  • Anoushka // 26.01.2015 à 22h43

    J’aime beaucoup lire vos commentaires, meme si c’est chronophage au possible, les idées exposées sont souvent différentes des miennes et c’est tant mieux, j’aime aussi changer de point de vue pour voir la situation sous toutes ses coutures! Mais quand j’entend des choses comme « charlie dessine ce qu’ils veulent, mais la ça menace la paix du pays », c’est trop!!! Charlie reste Charlie, il y a un mois, ils imprimaient 60000 unités et maintenant, ils mettent en peril le peuple français!??? Euh… et si on se calmait?
    Qu’on aime ou que l’on aime pas, ils font des dessins, point barre. Ils sont rigolos, ou pas. Ils sont vulgaires, ou pas. Ils sont graveleux, denués de sens et de classe, et parfois ils sont a se taper le cul par terre (selon mon propre sens de l’humour) mais, je le conçois c’est assez rare!! Mais surtout, ils ne sont pas le problème! ces dessins ont été pris, détournés et utilisés pour mener un combat terroriste et à ce titre ils ont beneficié d’une exposition bien plus importante qu’ils ne l’auraient mérité. Charlie ne sont pas les 1ers à mettre en scène les symboles des differentes religions et à s’en moquer, combien de realisateurs americains l’ont fait dans des films de seconde zone, à l’humour plus que graveleux… faire de l’humour de merde, c’est peut etre con mais ca s’adresse d’abord à ceux qui aiment ça et je pense que vous pretez à charlie des intentions qui ne sont pas les leurs!
    je ne suis pas pro charlie, pas plus que je ne suis anti-Musulman. tous ceux qui sont charlie ne sont d’ailleurs pas anti musulman pour autant et contrairement à vous, je n’ai pas vu beaucoup d’amalgame du genre, je trouve que les gens font assez attention de ce côté là. A part bien evidemment quelques gros cons fachos d’extreme droite mais ceux la, ils ont jamais vraiment eu besoin d’excuses.
    maintenant pour ma part, je suis aussi bien entendu touchée par ce qui se passe dans le reste du monde dû à la Une de Luz (que je trouve geniale et avec tellement de lectures possible). Mais je reste convaincue que ce n’est encore qu’une preuve de plus à quel point les gens embrassant une religion peuvent manquer de recul sur eux memes et surtout manquer cruellement d’humour! Si on arrive pas à rire de soi, comment supporter un monde comme le notre???
    Quand je voit une Une comme celle où Mahomet pleure et dit « c’est dur d’être aimé par des cons », je ne peux m’empecher de voir des dessinateurs compatissants à une figure religieuse qu’on galvaude en lui pretant des crimes de guerre quand justement la religion est censée etre basée sur l’amour de l’autre. et je vois des mecs athées qui n’insulte non pas une religion, mais ce que les hommes en ont fait!! Et la dedans, rien de sacré…

    Les dessinateurs de Charlie n’ont pas à être portés au nu, il n’y a aucune raison pour cela. Ils ne représentent ni la laïcité, ni la liberté d’expression. Ils représentent un humour impertinent et irreverencieux, salace et crassouille, réservé à ceux qui aiment! Point barre!
    Mais ils n’ont pas aussi à être tenus pour responsables de la connerie des autres… pas à ce niveau là, désolée! J’aime beaucoup lire vos commentaires, meme si c’est chronophage au possible, les idées exposées sont souvent différentes des miennes et c’est tant mieux, j’aime aussi changer de point de vue pour voir la situation sous toutes ses coutures! Mais quand j’entend des choses comme « charlie dessine ce qu’ils veulent, mais la ça menace la paix du pays », c’est trop!!! Charlie reste Charlie, il y a un mois, ils imprimaient 60000 unités et maintenant, ils mettent en peril le peuple français!??? Euh… et si on se calmait?
    Qu’on aime ou que l’on aime pas, ils font des dessins, point barre. Ils sont rigolos, ou pas. Ils sont vulgaires, ou pas. Ils sont graveleux, denués de sens et de classe, et parfois ils sont a se taper le cul par terre (selon mon propre sens de l’humour) mais, je le conçois c’est assez rare!! Mais surtout, ils ne sont pas le problème! ces dessins ont été pris, détournés et utilisés pour mener un combat terroriste et à ce titre ils ont beneficié d’une exposition bien plus importante qu’ils ne l’auraient mérité. Charlie ne sont pas les 1ers à mettre en scène les symboles des differentes religions et à s’en moquer, combien de realisateurs americains l’ont fait dans des films de seconde zone, à l’humour plus que graveleux… faire de l’humour de merde, c’est peut etre con mais ca s’adresse d’abord à ceux qui aiment ça et je pense que vous pretez à charlie des intentions qui ne sont pas les leurs!
    je ne suis pas pro charlie, pas plus que je ne suis anti-Musulman. tous ceux qui sont charlie ne sont d’ailleurs pas anti musulman pour autant et contrairement à vous, je n’ai pas vu beaucoup d’amalgame du genre, je trouve que les gens font assez attention de ce côté là. A part bien evidemment quelques gros cons fachos d’extreme droite mais ceux la, ils ont jamais vraiment eu besoin d’excuses.
    maintenant pour ma part, je suis aussi bien entendu touchée par ce qui se passe dans le reste du monde dû à la Une de Luz (que je trouve geniale et avec tellement de lectures possible). Mais je reste convaincue que ce n’est encore qu’une preuve de plus à quel point les gens embrassant une religion peuvent manquer de recul sur eux memes et surtout manquer cruellement d’humour! Si on arrive pas à rire de soi, comment supporter un monde comme le notre???
    Quand je voit une Une comme celle où Mahomet pleure et dit « c’est dur d’être aimé par des cons », je ne peux m’empecher de voir des dessinateurs compatissants à une figure religieuse qu’on galvaude en lui pretant des crimes de guerre quand justement la religion est censée etre basée sur l’amour de l’autre. et je vois des mecs athées qui n’insulte non pas une religion, mais ce que les hommes en ont fait!! Et la dedans, rien de sacré…

    Les dessinateurs de Charlie n’ont pas à être portés au nu, il n’y a aucune raison pour cela. Ils ne représentent ni la laïcité, ni la liberté d’expression. Ils représentent un humour impertinent et irreverencieux, salace et crassouille, réservé à ceux qui aiment! Point barre!
    Mais ils n’ont pas aussi à être tenus pour responsables de la connerie des autres… pas à ce niveau là, désolée!

      +0

    Alerter
  • camille // 07.02.2015 à 11h50

    Personnellement, choqué par les attentats j’ai fait une chanson réactive en collaboration avec
    Loïc M.
    https://www.youtube.com/watch?v=meMd3H7eMPU

    Puis par geste de solidarité et aussi par curiosité j’ai acheté le numéro de Charlie Hebdo.
    Curieusement Ma réaction a été nette et immédiate : Même pour me torcher, je n ‘achèterai plus ce journal.

    Mais je ne retire pas ma chanson et je suis toujours Charlie… (celui qu’on assassine lâchement)

    Quand à l’hebdo, comme dis ci dessus, même en cas de panne de papier toilette
    je n’en voudrais pas chez moi .

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications