Les Crises Les Crises
10.août.201410.8.2014 // Les Crises

[Vidéo] Nestlé et le business de l’eau en bouteille

Merci 5
J'envoie

Comment transformer de l’eau en or ? Une entreprise détient la recette : Nestlé, multinationale basée en Suisse, leader mondial de l’agroalimentaire, grâce notamment au commerce de l’eau en bouteille, dont elle possède plus de 70 marques partout dans le monde. Une enquête édifiante d’Arte. (Disponible jusqu’au 12 aout)

Comment transformer de l’eau en or ? Une entreprise détient la recette : Nestlé, multinationale basée en Suisse, leader mondial de l’agroalimentaire, grâce notamment au commerce de l’eau en bouteille, dont elle possède plus de 70 marques partout dans le monde (Perrier, San Pellegrino, Vittel ou Poland Spring aux États-Unis). Pour le président du CA, Peter Brabeck, l’eau, fer de lance d’une stratégie planétaire, peut “garantir encore cent quarante ans de vie” à l’entreprise. Malgré le refus de collaborer opposé par la direction, Res Gehriger et Urs Schnell dévoilent les coulisses de ce marché qui brasse des milliards. Des États-Unis au Nigeria en passant par le Pakistan, ils explorent les circuits de l’eau en bouteille, mettant en lumière les méthodes parfois expéditives du plus puissant groupe agroalimentaire de la planète. Ils montrent qu’elles reposent sur une question cruciale, objet dans nombre de pays d’un vide juridique dont les avocats et lobbyistes de la firme savent tirer profit : à qui appartient l’eau ?

Bien public, gains privés

À Fryeburg, dans le Maine, un tribunal a autorisé Nestlé à ouvrir une deuxième station de pompage, alors que les habitants s’étaient mobilisés pour tenter d’empêcher ce qu’ils considèrent comme un pillage de leurs ressources collectives. Dans la première, installée sur un terrain privé, la multinationale paye dix dollars au propriétaire pour 30 000 litres d’eau… Mais si, aux États-Unis, le groupe s’efforce de se concilier les populations en se montrant “bon voisin” (quitte à leur offrir en bouteilles l’eau qui coule de leurs robinets !), il ne prend pas les mêmes gants avec les villageois démunis du Pakistan. Ceux qui, dans la région de Lahore, ont demandé par pétition à pouvoir bénéficier de l’eau pompée sur leur nappe phréatique par l’usine Pure Life, filiale de Nestlé, n’ont pas eu de réponse.

Dans le sillage de Res Gehriger, présent à l’écran, cette enquête minutieuse aux images soignées donne la parole à de très nombreux protagonistes sur trois continents, usagers ou militants, adversaires et partisans de Nestlé. Peter Brabeck lui-même y défend avec vigueur son point de vue (éloquent, comme quand il qualifie d'”extrémiste” l’idée que l’eau doit rester un bien public), par le biais de ses nombreuses interventions publiques.

30 réactions et commentaires

  • C Balogh // 10.08.2014 à 03h19

    Bonjour,
    J’alertais mes concitoyens il y a plus de 15 ans sur l’imminence de la guerre de l’eau, incomprise, j’ai suivi le cours de mes idées à ce sujet étant de plus en plus consternée, le temps passant de l’incroyable privatisation de l’eau qui est considérée par tous, dans la conscience colletive comme un droit inaliénable.
    Me larmes ont été nombreuses quand j’ai constaté que non, avoir à boire n’est pas un droit inaliénable.
    http://www.mondequibouge.be/index.php/2011/08/bolivie-la-guerre-de-leau-a-cochabamba/

    PS: Nestlé utilise depuis longtemps les OGM dans ses produtis: Nutella….Toblerone…..

      +0

    Alerter
    • Achille Tendon // 10.08.2014 à 07h30

      Juste une précision: pour Toblerone, le fabricant est le groupe américain (aussi biscuits LU)
      Mondelez !

        +0

      Alerter
    • Marc Stern // 10.08.2014 à 18h38

      Petites précisions: Danone fait aussi de l’eau comme Evian etc. Nutella fait partie du groupe Ferrero qui est un groupe familiale et Toblerone qui fut Suisse a ete rachete par Philip Morris qui ne fait pas que de la cigarette mais egalement et de plus en plus des produits alimentaires, biscuits, chocolats, fromages, pizzas, saucisses etc.

        +0

      Alerter
    • marco ziel // 10.08.2014 à 19h08

      Nutella est produit par la société italienne Ferrero.
      Toblerone est une marque du groupe Mondelez (US).

      Rien à voir avec Nestlé, donc…

        +0

      Alerter
  • Luiz G Bresciani // 10.08.2014 à 03h38

    Chers Messieurs
    L’histoire elle est intéressante et géo politiquement explosive. D’ici a 30 ans la Guerra ne sera pas pour le peyotl mais si pour des l’eau. Russie a 20% de cet réserve seulement au lac Baykal. Le Brésil a autre 20% dans la Amazonie. En Paraguay, Uruguay, Bolivia et Brésil nous avons encore le ‘Aquifero Guarany’. C’est n’est pas aucune coïncidence que la famille BUSH a acheté 400000 mil hectare de terre au Paraguay à 100 km de cette réserve. N’est pas aucune coïncidence aussi que US a faite un accord secret avec l’armée Paraguay et maintien une base aérienne avec 50 hommes de la force DELTA. Voilà ma contribution.

      +1

    Alerter
  • tocquelin // 10.08.2014 à 09h28

    une solution:boire l’eau de son puits (quand on en a un ) en plus elle est souvent bien dosée en nitrates bons pour la santé voir : http://blog-nitrates.fr/ ou boire l’eau du robinet

      +0

    Alerter
    • caro13 // 10.08.2014 à 12h15

      Le corps n’a pas besoin d’une eau chargée en minéraux, l’eau doit seulement traverser le corps ! Donc importance que l’eau ait moins de 100 mg/l de résidus à sec !
      Le professeur Louis-Claude Vincent a longuement étudié l’importance de la qualité de l’eau dans l’évolution des maladies chroniques dégénératives comme le cancer, ainsi que leur incidence sur la qualité de notre terrain. Il a pu établir qu’une eau bonne pour la santé, c’est-à-dire qui ne fera pas le lit du développement dans notre corps de virus, de bactéries, de champignons ou de maladies, devrait être légèrement acide (ph entre 6 et 7), peu minéralisée, autrement dit contenant moins de 120 mg de résidus secs par litre à 180°C, ayant une résistivité située entre 6 000 et 100 000 ohms et légèrement réductrice (rh entre 24 et 28), c’est-à-dire à l’opposée des eaux du robinet oxydées, traitées par le chlore. Ces indications figures normalement sur les étiquettes des eaux en bouteilles.
      http://altitudes06.canalblog.com/archives/2010/03/12/17210582.html

        +0

      Alerter
    • caro13 // 10.08.2014 à 14h43

      Non, pas l’eau du robinet car si les tuyauteries sont récentes il n’y aura pas de danger pour le plomb mais il restera un danger avec le chlore, les pesticides, les médicaments (hormones), entre autres…

        +0

      Alerter
    • Vallois // 10.08.2014 à 15h37

      Pour compléter, les nitrates et nitrites avec l’acide chlorhydrique de l’estomac combiné aux protéines du bol alimentaire provoque l’apparition de nitrosamines fortement cancérigènes.
      Ainsi, il est déconseillé de manger ces charcuteries en fortes quantité (combinaison nitrite, nitrate appelé salpètre).
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Nitrosamine
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Nitrosation

      De même l’eau du robinet contient de l’atrazine, interdite maintenant mais dont la durée de rémanence dans le sol et la durée de vie nous empoisonnera pendant des centaines d’années avec le glyphosate (round-up).

      Alors on va la toucher cette retraite pour laquelle on cotise ?

        +0

      Alerter
    • ALBIN // 10.08.2014 à 16h29

      Je vous rappelle que si vous êtes propriétaire d’un “fonds” (terrain), c’est néanmoins l’Etat qui est propriétaire du “tréfonds” (sous-sol) !
      Que personne ne peut forer un puits sans autorisation administrative préalable.
      Que cette autorisation est de plus en plus difficile à obtenir (impossible dans certaines régions de France ,Midi par exemple).
      Que le BRGM a relevé dans ses dossiers tous les points d’eau existant à ce jour, artificiels (artésiens) ou pas.
      Qu’il y a une taxe sur les puits
      Alors d’ici peu vous boirez l’eau de votre puits uniquement si l’Etat vous y autorise. Vous devrez payer une taxe de + en plus forte par souci d’égalité sociale pour ceux qui ne sont pas des privilégiés comme vous et qui doivent se contenter de l’eau du robinet, vous devrez payer aussi une analyse périodique à un labo assermenté (copain/copain avec le politique du coin), et vous devrez bientôt justifier d’une mesure de protection spéciale pour protéger qu’un “dépressif” ne vienne se suicider dans votre puits ou qu’un intrus ne vienne à y tomber malgré la margelle bi-centenaire ……
      Un bon conseil: transportez votre puits dans un autre pays sous des cieux plus cléments fiscalement parlant…..ou faites comme moi:
      – boire du bon vin (depuis mon enfance), ce qui m’a amené par dommage collatéral à devenir membre du jury au Concours général agricole des vins du Languedoc…..

        +0

      Alerter
  • Jean // 10.08.2014 à 09h54

    Cette multinationale va encore plus loin dans l’ignominie :
    http://www.youtube.com/watch?v=cuWzfzT8MTk&t=40m54s

      +0

    Alerter
  • NiFuNiFa // 10.08.2014 à 09h58

    Pendant que j’y suis, c’est l’heure de la minute Geek.

    Si vous voulez conserver les replays des émissions, il existe un petit logiciel, Captvty, qui fait très bien le travail.

    http://captvty.fr/

    Bon bien sur comme c’est basé sur les plateformes de rattrapage disponibles, la machine a remonter le temps n’est limitée qu’a une semaine.

      +0

    Alerter
    • NiFuNiFa // 10.08.2014 à 10h03

      Rectification, certaines chaines “charitables” laissent certaines émissions sur 1 voir 2 mois.

        +0

      Alerter
  • yoananda // 10.08.2014 à 11h33

    Bof … très pathos comme documentaire, il fait totalement l’impasse sur les réalités économiques, géologiques, démographiques, et géo-politique…
    L’eau se fait rare, les gens se battent pour elle, que ce soit par le biais légal, militaire, ou économique. Les riches payent, les pauvres pleurent, le forts se servent, mais il n’y en a pas pour tout le monde dans tous les cas.
    Dans la grande tradition franco-française le méchant, c’est forcément l’entrepreneur avide de profits. Il est méchant parce qu’il fait des profits, peu importe que le profit soit lié a une meilleure gestion dans le temps et l’espace de la ressource, peu importe parce que “la propriété privée c’est le vol”. En France, difficile de sortir de nos réflexes de pensée inculqués depuis des lustres.

      +0

    Alerter
    • Crapaud Rouge // 10.08.2014 à 17h04

      peu importe que le profit soit lié a une meilleure gestion dans le temps et l’espace de la ressource” : vous avez réuni en une seule petite préposition tous les grands mots du capitalisme : “profit”, “meilleure gestion”, “temps et espace”, “ressource”. Vaste fumisterie ! Mais qu’importe puisque ni vous ni moi ne crèveront de manquer d’eau potable…

        +0

      Alerter
    • Arno // 10.08.2014 à 19h13

      Si vous pouviez réaliser que vouloir faire du profit (sur les gens, sur la nature, sur la société) c’est une maladie mentale; ça irait tout de suite mieux pour vous et votre entourage.

        +0

      Alerter
  • purefrancophone // 10.08.2014 à 13h02

    Pourquoi boire de l’eau minérale alors que l’eau du robinet est au moins aussi bonne ?????

      +0

    Alerter
    • Jean // 10.08.2014 à 14h30

      Après ça elle est débarrassée de ses polluants :
      Sanven-Wasserdestillator-Wasserfilter-Distiller-CE-Zertifizierung

      Ne pas oublier que :
      – Le chlore est très oxydant.
      – Le fluor rajouté soi-disant pour lutter contre les caries dentaires est de la même famille que les médicaments neuro-psychiatriques (ça empêche trop de rébellion).
      – Les résidus de médicaments (paracétamol, antibiotiques, pilules contraceptives dont seulement 35% est utilisé par le corps des femmes qui les prennent).
      – Le calcaire en trop grande quantité dans la moitié de la France.
      – Les nitrates aussi en trop grande quantité dans certaines régions.
      – Les résidus de pesticides après les pluies trop fortes qui lessivent les champs agricoles.
      – Les canalisations dont l’état se dégrade avec les sociétés privées qui investissent le moins possible.

        +0

      Alerter
    • caro13 // 10.08.2014 à 15h05

      En vérité à moins d’acheter un distillateur la réalité est plus qu’alarmante que ce soit pour les eaux minérales ou l’eau du robinet…
      Article de 2013,
      http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/M-dicaments-et-pesticides-dans-l-eau-min-rale-14885223
      Ici encore une vidéo intéressante :
      http://vivrecru.org/question-deau-mon-eau-de-boisson/#.U-dr7fl_u1J

        +0

      Alerter
  • Choni // 10.08.2014 à 16h54

    On a plus qu’a se faire volontairement avoir comme on l’a déjà beaucoup fait :

    « La France n’est plus que d’elle même. C’est une nation au bord de l’échec .Le pays est dirigé par une classe politique corrompue qui pille les richesses politiques pour le bénéfice d’une petite oligarchie financière. Plus grave encore ce sabotage est organisé avec le consentement du peuple Français, car une majorité de français votent contre leurs propres intérêts au profit des rentiers qui les exploitent sans contre partie. C’est absolument incroyable. Une partie des recettes fiscales est distribuée aux milliardaires de ce pays. Malgré une dette record et une pauvreté grandissante. Leurs président c’est Robin des bois à l’envers. Ce petit personnage est le valet des plus fortunés qui pervertissent et ruinent leur modèle sociale. » Je vois c’est une inversion des valeurs.

    « Leur économie est à l’image de leurs illusions libérales. Le marketing, le trading, les compagnies d’assurances ne créent globalement aucune richesse. C’est évident. C’est évident mais ils ferment les hôpitaux, les crèches les bureaux de poste, tout ce qui ne profite pas directement aux portefeuilles des privilégiés.» C’est de l’auto destruction en puissance. Que font les médias et les politiques? N’y a-t-il personne pour tirer la sonnette d’alarme?

    « Vous savez les français ne ce soucient guère que du football et de la santé de Johnny Halliday. C’est vraiment pathétique. La propagande de masse et les médias ont réussis à les culpabiliser sur leurs acquis sociaux. Leurs acquis sociaux qu’ils ne doivent pourtant qu’à eux même. Alors ils se laissent dépouiller. Les travailleurs français n’ont pas conscience de leur haut niveau de compétitivité. La France est immensément riche. Mais pas les français. »

    « Tout à l’heure je parlais de cette dette faramineuse. Les français ignorent qu’elle provient uniquement de la confiscation de leur droit régalien de création monétaire. La France ne peut plus créer de l’argent pour elle même mais seulement pour les banques privées. Les quelles prêtent à leur tour cet argent avec intérêt à l’état Français. Voilà d’où vient la dette de la France. » Vos révélations sont inquiétantes. Les Français auraient un cerveau de cette taille là ?

    « Oui j’en parle dans mon livre. Une majorité de français seraient atteint par une pathologie nouvelle qui s’appelle le syndrome du larbin. Le larbin prend systématiquement la défense des classes les plus favorisées au détriment de celle dont il est issue. En France il est courant que des individus militent pour supprimer l’impôt sur la fortune alors qu’ils ne sont pas imposables. De plus leur gouvernement est en train de leur augmenter leur durée de cotisation pour la retraite ainsi en France moins il y a de travaille plus on doit travailler. Mais ce n’est pas tout … »

    http://www.wikistrike.com/2014/08/edifiant-la-france-vue-par-les-chinois.html

      +0

    Alerter
  • PROLUX // 11.08.2014 à 00h29

    Heureusement que des sociétés comme Nestlé offrent de l’eau potable à des centaines de millions d’habitants. Chaque année des millions de personnes meurent par ce qu’elles n’ont pas encore accès à de l’eau potable.La quantité d’eau n’est pas un problème : ce qui compte c’est la logistique ( bonne quantité au bon moment et au bon endroit) et la potabilité.Il n’y aura pas de guerre de l’eau comme le disent certains commentateurs: bien au contraire grâce à l’eau les hommes doivent se parler et échanger, ce qui est un facteur de paix. En effet quoi que l’on fasse la quantité d’eau sur la planète est stable ( différence avec le pétrole).

      +0

    Alerter
    • Achille Tendon // 11.08.2014 à 00h36

      Et l’on ne sait pas tout sur la chimie, il existe certainement des transformations que l’on ignore encore, sur l’eau notamment! Alors l’eau sera toujours un sujet de discorde puisque vital.

      Un indice ? Regardez le Proche et le Moyen Orient, le conflit, A L’ORIGINE, c’est bien l’EAU, non ?

        +0

      Alerter
    • José // 11.08.2014 à 12h47

      La quantité d’eau sur la planète est à peu près stable en effet. Mais – pour l’exprimer clairement – personne ne peut se satisfaire de boire la pisse de son voisin, même si elle contient tout le H2O nécessaire. Quant au mot offrir, vous jouez sur son double sens de “faire don de quelque chose” (ce que fait dans ce cas la nature), et de “mettre à la disposition de”, sans considération sur le prix à payer. Si on ne retient que le deuxième sens, dans cette société tout nous est offert, y compris les Rolex et les voiliers de 12 mètres.

        +0

      Alerter
    • ty89 // 11.08.2014 à 13h10

      “Heureusement que des sociétés comme Nestlé offrent de l’eau potable à des centaines de millions d’habitants. ”

      Qu’es qu’il ne faut pas entendre… (ou alors c’est de l’ironie…)

      “En effet quoi que l’on fasse la quantité d’eau sur la planète est stable ( différence avec le pétrole).”

      Certes, mais la quantité d’eau douce et non pollué sur la planète diminue. L’exploitation intensive des aquifères causeront des problèmes a l’avenir car nous pompons plus qu’elles ne se régénèrent. Effectivement la logistique permettra de pallier au tarissement de certaines réserves naturel d’eau douce mais cela aurai été inutile si nous avions eu une gestion correcte et durable de l’eau. De plus la logistique amplifia l’effet de sur exploitation des réserves tout en cachant (pour quelques temps) la source (sans jeu de mot (: ) du problème.

        +0

      Alerter
  • Tristan // 11.08.2014 à 09h23

    Bonjour,

    La vidéo n’est “pas disponible dans mon pays”. Je vous donne des liens si vous voulez visionner le reportage

    Partie 1 : http://rutube.ru/video/46b7917c46757dbc08f1725058d3e0ef/?ref=search
    Partie 2 : http://rutube.ru/video/f04f344d141fc8cebb96c2537ebd5a8c/?ref=search

      +0

    Alerter
  • Jean // 11.08.2014 à 09h29

    Je vous ecrit d’Italie, ou cette mafia legale est bien presente, vue que cet le premier pays au monde ou il y a de la vente massive d’eau en bouteille, et surtout en bouteille plastique.
    Etant donnè que la loi sur l’eau potable est tres stricte, il est bien prouvè que l’eau du robinet est plus saine de celle en bouteille, mais cet sur que depuis des annèe de pub et de propagande les gents boive seulement celle en bouteille.
    Entre temps, on nous lance la “bombe” mediatique, “l’eau de la planete est une ressource en estinction”.
    Cela est une pure mensonge, puis que il y a aucune preuve ni etude qui justifie cette affirmation, et je voudrai bien voir comment vous pouvez prover ca, vue que la planete est composèe a plus de 70% d’eau.
    Bien sur que cet pas completement de l’eau potable, mais on est bien en 2014, avec la tecnologie disponible de l’eau on en a assez et sans aucune limite, puis que cet une ressource qui ce renouvelle automatiquement, cet pas du petrole ni du gaz.
    Par contre, ci vous prenez l’historique de privatisation de l’eau potable depuis l’année 2000, et bien Nestlè ha achetè 28% de l’eau potable en Italie.
    Pour en venir sur la situation de l’eau sur la planete, le probleme ce n’est pas que il y a peu d’eau, mais que certain pays, du nord en on trop et cela autour de l’equater en on moins, donc cet une question de “accessibilitè” a l’eau potable qui se pose.

    Cordialement

    PS: votre video n’est pas disponible dans mon pays, je ne peut pas le regarder!

      +0

    Alerter
  • C Balogh // 11.08.2014 à 10h28

    “La privatisation de l’eau en Amérique Latine attire depuis plusieurs décennies les « barons de l’eau » : les multinationales françaises Vivendi et Suez (qui contrôlent plus de 70% du marché des services de l’eau dans le monde), Bouygues à travers sa société SAUR, et la compagnie allemande RWE (qui possède Thames Water et American Water Works). Par le biais de filiales, elles ont la main mise sur la gestion de l’eau dans de nombreuses régions en Argentine (ce qui s’est parfois mal terminé, jusque devant le CIADI, voir El Correo, Renationalisation et résiliation du contrat avec le Groupe Suez pour Aguas Argentinas ”

    http://www.elcorreo.eu.org/Geopolitique-de-l-eau-en-Amerique-du-Sud

      +0

    Alerter
  • SanKuKai // 11.08.2014 à 11h25

    A quand la privatisation de l’air? (façon Total Recall)

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications