Un secouriste belge suspecté de “terrorisme” après s’être porté volontaire au sein de la Croix Rouge pour participer à des matches de foot.

Abdelrahim a vu débouler la police chez lui un dimanche matin

Abdelrahim a vu débouler la police chez lui un dimanche matin

En ces temps où l’agitation est extrême, les esprits en surchauffe, et le délire à son paroxysme, il est des vocations, nées pendant l’enfance, qu’il ne fait pas bon réaliser à l’âge adulte, quand un nom à consonance maghrébine suffit à contrarier un rêve de carrière plein de noblesse, et pire encore, à rendre suspect celui qui était en passe de le toucher du doigt…

Telle est l’affligeante réalité qui a fait brutalement descendre de son petit nuage, et sans palier de décompression, Abdelrahim, un jeune belge de 29 ans, au demeurant fort méritant et honorable, dont l’aspiration à devenir ambulancier a donné lieu à une descente de police à son domicile, le figeant sur place en brisant net ses illusions de petit garçon.

Dans la Belgique de 2015, l’incroyable affolement des forces de l’ordre – aisément transposable dans notre douce France d’aujourd’hui… – , autour de ce secouriste breveté de la localité d’Ans, au seul motif qu’il souhaitait intégrer la Croix Rouge comme volontaire, n’augure rien de bon en ce début d’année hystérisée, où la répression policière frappe aveuglément dans une société en proie à la déraison et la délation.

“Les policiers ont frappé à ma porte, ils étaient armés. Je suis sorti de ma chambre, j’ai été braqué. Je me suis mis à genoux et j’ai levé les mains en l’air. J’étais sous le choc, je n’avais jamais vu ça ! Je vis la stigmatisation depuis mon enfance. Mais je ne m’attendais pas à ça…”, a-t-il relaté aux médias locaux, en précisant que la raison de cet ahurissant déploiement policier est à trouver du côté de la Croix Rouge.

“En octobre, j’ai passé le BEPS. J’ai enchaîné avec le brevet de secouriste en novembre. J’ai réussi avec 82 %. Vous savez, je m’investis beaucoup dans cette formation. Ambulancier, c’est un objectif que j’ai à l’esprit depuis plusieurs années. Je savais qu’il me restait la formation TMS (Transport Médico-Sanitaire) pour y parvenir. J’ai donc pris rendez-vous avec une dame de la Croix Rouge avec qui je devais avoir un entretien”, a-t-il poursuivi, en indiquant qu’il s’était porté tout naturellement volontaire pour participer à des matches de foot caritatifs, en grand amateur du ballon rond qu’il est.

Bien mal lui en a pris, puisque cette démarche spontanée, et animée des meilleures intentions du monde, a éveillé la suspicion de la jeune femme qui l’a reçu… En guise de réponse, Abdelrahim a eu la désagréable surprise de voir la police débouler chez lui un dimanche matin, à l’aube : “J’ai été interrogé seul, dans ma chambre, par un policier qui m’a demandé ma tenue de volontaire. Mais je n’ai pas encore effectué de mission, je n’ai pas d’uniforme. Et ce que je n’ai pas non plus, c’est un casier judiciaire ! Je suis un garçon honnête qui veut y arriver dans la vie. Je suis musulman, et je condamne les attentats terroristes ! On dit qu’il ne faut pas stigmatiser, mais c’est ce qui arrive… À plusieurs reprises, j’ai répété à la police que j’étais secouriste, pas terroriste”, se défend-il avec force.

De la force, il en a fallu à Abdelrahim qui, à peine remis de ses émotions, entendait la police judiciaire frapper à sa porte, quelques jours après la première intervention fracassante, pour l’interroger sans ménagement au sujet de la plainte émanant toujours de la même jeune femme, laquelle prétendait avoir été menacée à son domicile. Là encore, il avait tout du coupable idéal…

L’épidémie de l’islamophobie pathologique se propage par-delà des frontières européennes très poreuses en la matière, comme en a témoigné ce jeune belge profondément marqué et blessé, qui continue de s’accrocher à son rêve malgré tout, en signe de résistance contre tous ceux qui voudraient lui interdire de nourrir des projets d’avenir.


« Je suis secouriste, pas terroriste »

Par les temps qui courent, serait-il dangereux de porter un nom de famille à consonance maghrébine C’est en tout cas ce qui transpire de l’histoire racontée par Abdelrahim, un jeune Ansois de 29 ans. Dimanche, alors qu’il se trouvait dans sa chambre, la police a débarqué à son domicile. « Les policiers ont frappé à ma porte, ils étaient armés. Je suis sorti de ma chambre, j’ai été braqué. Je me suis mis à genoux et j’ai levé les mains en l’air. J’étais sous le choc, je n’avais jamais vu ça ! »

HEURE TARDIVE

La raison de cette intervention policière serait à trouver du côté de la Croix Rouge. Titulaire du brevet de Secouriste. Abdelrahim se porte candidat pour travailler comme volontaire, ce qui lui permettrait de suivre la formation d’ambulancier gratuitement. En grand fan de foot qu’il est, il veut travailler sur les matchs de foot et les événements. Un comportement qui semble suspect à la femme qui le reçoit…

Du Côté de la Croix Rouge de Belgique, on indique qu’Abdelrahim s’est présenté dans les locaux à une heure plus que tardive « Monsieur est arrivé à 1h15 demandant à être bénévole » explique Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix Rouge de Belgique. « Nous avons effectivement trouvé ça suspect. »

Selon Abdelrahim, ce créneau horaire était pourtant prévu. « Nous avions rendez-vous à 21h car la dame que je devais rencontrer faisait la nuit » riposte le jeune homme. «J’avais un empêchement. Elle m’a proposé de venir plus tard. Avant d’arriver vers 1h15 du matin, je lui ai passé un coup de fil et elle m’a dit que je pouvais venir. ».

---

21 réponses à [Reprise] Je suis secouriste, pas terroriste !

Commentaires recommandés

jacky-olivier Le 17 avril 2015 à 09h06

Ca a commencé il y a 30 ans avec SOS Racisme, Charlie Hebdo a je crois cristallisé l’islamophobie d’un grand nombre de Français à un niveau important. Conformément à la volonté de diviser les Français et de leur donner un moyen d’expier une colère légitime et un certain malaise (cf. René Girard…).

  1. Taurus Scorpio Le 17 avril 2015 à 08h49
    Afficher/Masquer

    C’est quand même dingue le glissement qui s’est opéré en l’espace de quelques années, voire quelques mois.


    • jacky-olivier Le 17 avril 2015 à 09h06
      Afficher/Masquer

      Ca a commencé il y a 30 ans avec SOS Racisme, Charlie Hebdo a je crois cristallisé l’islamophobie d’un grand nombre de Français à un niveau important. Conformément à la volonté de diviser les Français et de leur donner un moyen d’expier une colère légitime et un certain malaise (cf. René Girard…).


      • Aurélien Le 17 avril 2015 à 17h59
        Afficher/Masquer

        Pourquoi la référence à Girard ? Tu peux développer ?


        • jacky-olivier Le 18 avril 2015 à 10h52
          Afficher/Masquer

          C’est son concept du bouc-émissaire au sujet duquel un billet a été publié hier.


  2. jacky-olivier Le 17 avril 2015 à 08h57
    Afficher/Masquer

    Un nouvel épisode de la série l’islamophobie n’existe pas. Flippant celui-là.


    • Papagateau Le 19 avril 2015 à 22h10
      Afficher/Masquer

      Des Charlie hebdo islamophobes qui n’existent pas.


  3. eskape Le 17 avril 2015 à 09h38
    Afficher/Masquer

    la kollaboration, la délation, et leur grande soeur la bêtise, ont un bel avenir devant elles. et tous les apprentis dictateurs à la tête des etats européens doivent jubiler, en observant ce bon côté du peuple. finalement, même pas besoin de lois sur le renseignement et autres merveilles, il suffit de laisser les gueux se contrôler eux-mêmes, voire s’entretuer si possible, bénévolement. sacré visionnaire, ce jeune homme du 16e siècle, qui a pondu l’essai sur la servitude volontaire. rien de neuf, sous le soleil.


  4. ulule Le 17 avril 2015 à 09h43
    Afficher/Masquer

    Existe t-il un vaccin contre le virus PARANOIA ?

    Étymol. et Hist. 1822 (Nouv. Dict. de méd. ds Fr. mod. t.37, 38). Empr. au gr. π α ρ α ́ ν ο ι α «trouble de la raison, folie», terme créé en all. en 1772 par Vogel (v. Lal. 1968) http://www.cnrtl.fr/etymologie/paranoia

    Psychose chronique développée à partir du caractère paranoïaque, caractérisée par un délire systématisé et cohérent, à prédominance interprétative (délire de persécution, de grandeur, de jalousie), ne s’accompagnant pas d’affaiblissement intellectuel, évoluant lentement sans aboutir à la démence. D’après leur contenu, les formes de la paranoïa sont décrites comme manie des grandeurs, manie des persécutions, érotomanie, manie de la jalousie, etc. (Freud,Introd. psychanal.,trad. par S. Jankélévitch, 1959 [1922], p.453).Le caractère paranoïaque, défini par l’égocentrisme, l’orgueil, la méfiance et la fausseté de jugement qu’entraînent ces déviations affectives, est un type prémorbide qui trouve son développement dans la paranoïa délirante ou folie raisonnante (Delay,Psychol. méd.,1953, p.148): http://www.cnrtl.fr/definition/paranoia


  5. ulule Le 17 avril 2015 à 10h02
    Afficher/Masquer

    On se sent moins seul en écoutant Pierre Conesa (expert en relations internationales et stratégiques (y compris militaires) qui a bossé pendant 20 ans aux affaires stratégiques, à l’exportation d’armement et au renseignement au Ministère de la Défense français)
    Politique de contre-radicalisation en France https://www.youtube.com/watch?v=bxANdVGz2bA

    Contre-radicalisation : que faire ? Par Pierre CONESA, le 9 janvier 2015
    http://www.diploweb.com/Contre-radicalisation-que-faire.html


    • Rose-Marie Mukarutabana Le 17 avril 2015 à 19h29
      Afficher/Masquer

      Merci pour ce lien: les analyses de ce Monsieur Conesa sont très intéressantes.


      • Rose-Marie Mukarutabana Le 17 avril 2015 à 19h36
        Afficher/Masquer

        … Intéressantes, mais pas toujours justes: quelques “angles morts.”…


  6. Guadet Le 17 avril 2015 à 13h28
    Afficher/Masquer

    Ça ressemble très fort à de l’enfumage, genre Ukrainiens victimes de l’invasion russe.
    Est-ce vrai qu’il n’y avait pas de raison à l’intervention de la police ?
    Et si une erreur a été commise, comment savez vous qu’il s’agit d’islamophobie ?

    M. Soubrouillard a bien raison, et son analyse s’applique parfaitement à ce blog :
    http://www.marianne.net/meme-mort-charb-bouge-encore-100232785.html


  7. Status Quo Le 17 avril 2015 à 13h36
    Afficher/Masquer

    Il a pas eu de chance, il est tombé sur une “charlie”.
    Cette femme est une abrutie raciste.et sera une collabo si les choses tournent mal.
    cette femme est représentative des moutons bêlants et dangereux engendrés par la tuerie (qui arrange bizarrement bien l’état dont le rôle ces 4 dernières années n’a été que diviser pour mieux régner.)
    Avec ce genre de personne, la France tombe de plus en plus bas.


    • eskape Le 17 avril 2015 à 23h26
      Afficher/Masquer

      la Belgique. ça se passe en Belgique. mais n’empêche, c’est près de chez vous. suffisamment, pour dire que ça peut se passer partout en Europe qui défend ainsi brillamment ses valeurs. de là à dire que l’ukraine, dans le domaine de ces valeurs, est le pays le plus avancé d’Europe, à laquelle elle donne chaque jour de brillants exemples, et qui constitue son avenir radieux, il ne manque pas grand chose… 🙂


  8. FDM Le 17 avril 2015 à 14h42
    Afficher/Masquer

    Bonjour,

    Olivier Berruyer, il y aussi cette affaire, du jouer de cricket, ce serrai risible si ce n’étais pas aussi dramatique…

    Le “dangereux terroriste” était juste un joueur de cricket:

    http://www.rtbf.be/info/belgique/detail_le-dangereux-terroriste-etait-juste-un-joueur-de-cricket?id=8433778

    http://fr.euronews.com/2014/11/23/belgique-un-joueur-de-cricket-pris-pour-un-terroriste-confusion-lourde-de-/

    http://deredactie.be/cm/vrtnieuws.francais/Soci%25C3%25A9t%25C3%25A9/1.2157014

    Média français tout de même:

    http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/pris-par-erreur-pour-un-terroriste-par-la-police-belge-un-joueur-de-cricket-expulse-vers-le-pakistan_753097.html

    Preuve est faite que les médias comme TF1 en France (21 avril 2002 l’insécurité etc.) ou RTL TVI en Belgique (entre autre), jouent sur la peur de l’autre et cela engendre ce genre de réactions…, la bêtise et l’ignorance, pour les uns, la peur de l’inconnu pour les autres, et enfin pour d’autres encore, la haine hélas….

    Merci.


  9. vesso Le 17 avril 2015 à 15h57
    Afficher/Masquer

    Prophétie de l’Islam: un jour les chrétiens et les musulmans s’uniront pour combattre leur ennemi commun (une république dévoyée ?). Encore trente ans comme ça et cette prophétie pourrait bien devenir réalité…


  10. Johan Le 17 avril 2015 à 17h20
    Afficher/Masquer

    Mais… ça se passe en Belgique non ? Quel rapport avec Charlie Hebdo ?


    • Chris Le 17 avril 2015 à 18h49
      Afficher/Masquer

      Le rapport ? Les Charlots ne connaissent pas les frontières.


      • sa Le 18 avril 2015 à 00h02
        Afficher/Masquer

        Ah oui, et du coup maintenant on peut rendre l’atmosphère encore plus malsaine et paranoïaque à chaque fois qu’un mec se fait accuser de terrorisme où que ce soit dans le monde.

        Pas folle la guêpe ! Après les articles vieux de deux mois, voilà les articles qui datent de deux mois ET dans un autre pays. Tout est bon pour alimenter la paranoïa collective !


    • Wilmotte Karim Le 17 avril 2015 à 19h06
      Afficher/Masquer

      Après Charlie, des attentats visant les forces de l’ordre ont été déjoués.
      Depuis, on a des soldats en arme un peu partout (c’est vrai que cela a été tellement efficace en France).


  11. passant Le 18 avril 2015 à 00h39
    Afficher/Masquer

    faudra expliquer à cette personne, ce qu’il arrive à force de crier ”au loup” mais bon peut être elle comprendra pas


Charte de modérations des commentaires