Les Crises Les Crises
12.avril.201512.4.2015 // Les Crises

[Vidéo] Crimée : retour à la patrie

Recommander 0
J'envoie

Un peu de propagande russe aujourd’hui 🙂 – mais avec aussi de vraies informations et témoignages. À chacun de se faire ensuite son opinion…

Un grand documentaire en trois parties de la chaîne Rossiya 1 sur les évènements qui ont eu lieu au printemps 2014 en Crimée. [Version Originale Sous-Titrée en Français)] :


Crimée. Le retour à la Patrie (2015) [Partie 1/3] par boubliktv


Crimée. Le retour à la Patrie (2015) [Partie 2/3] par boubliktv


Crimée. Le retour à la Patrie (2015) [Partie 3/3] par boubliktv

Source : Le Blogue Noir de Brocéliande, le 6 avril 2015.

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Vassili Arkhipov // 12.04.2015 à 09h37

à l’origine le terme propagande veut simplement dire “diffusion d’un certain point de vue”. Vous trouverez des textes anarchistes du XIXe siècle où le mot est présenté comme simplement la diffusion du point de vue anarchiste, et le terme est assumé.
Plus tard, le mot a évolué vers un sens péjoratif, et a été assimilé à du contenu volontairement mensonger, notamment pendant les deux guerres mondiales.
c’était la minute culture 🙂
tout ça pour dire que si l’on prend le sens originel, tout prosélytisme ou tentative de propager une vision est de la propagande, n’en déplaise aux soi-disant experts “objectifs” et “en dehors de toute propagande”

45 réactions et commentaires

  • Friedrich Nietzsche // 12.04.2015 à 05h13

    Je l’ai vu je confirme !!! Je me suis régalé, excellentissime reportage, loin de la vulgate des médias mainstreams.

     30

    Alerter
  • purefrancophone // 12.04.2015 à 08h13

    Propagande ou bien simplement la vision Russe des évènements et le règlement par son dirigeant ?
    Ce qui est certain , c’est que depuis le retour de la Crimée dans la Russie , il n’y a aucun évènement dramatique .Ou bien ils sont bien cachés !
    Je fais autant confiance voir plus à Poutine qu’à Porochenko et ses sbires de Kiev
    L’avenir dira si les Criméens sont heureux d’avoir rejoint la Russie .

     23

    Alerter
    • Vassili Arkhipov // 12.04.2015 à 09h37

      à l’origine le terme propagande veut simplement dire “diffusion d’un certain point de vue”. Vous trouverez des textes anarchistes du XIXe siècle où le mot est présenté comme simplement la diffusion du point de vue anarchiste, et le terme est assumé.
      Plus tard, le mot a évolué vers un sens péjoratif, et a été assimilé à du contenu volontairement mensonger, notamment pendant les deux guerres mondiales.
      c’était la minute culture 🙂
      tout ça pour dire que si l’on prend le sens originel, tout prosélytisme ou tentative de propager une vision est de la propagande, n’en déplaise aux soi-disant experts “objectifs” et “en dehors de toute propagande”

       37

      Alerter
      • Geoffrey // 12.04.2015 à 16h11

        Effectivement, le terme est devenu péjoratif, je pense qu’il est aujourd’hui associé dans nos esprit exclusivement aux régimes totalitaires. Mais avant cela, en France aussi il y a eu un ministère de la Propagande… plus tard baptisé ministère de l’Information.
        Si le terme a bien disparu de nos institutions aujourd’hui, la fonction existe toujours.. aujourd’hui nous avons la “Communication”.

         8

        Alerter
    • Franck // 12.04.2015 à 20h55

      Les médias mainstream ont réussit à dévoyer le terme de “propagande”, qui n’est absolument pas nécessairement mensonger, mais plutôt “trompeur”. Dans le sens qu’il présente les choses ou les évènements de manière idyllique, ce qui ressemble au “mensonge par omission”.
      En revanche, et c’est ce que nous vivons en France et dans le monde occidental sur la Russie et l’Ukraine, nous sommes bien en face de “propagande mensongère”, ou on ne tord plus la réalité pour la rendre plus acceptable, mais on l’inverse carrément. Et cela, c’est extrêmement grave. Car lorsqu’un mensonge est découvert, et il est facile aujourd’hui avec internet de s’informer de manière alternative, ceux qui les profèrent perdent à jamais leur crédibilité.
      Que les USA imposent à leur alliés leurs mensonges et leur propagande mensongère, est d’autant plus grave, qu’ils ont la responsabilité de la sécurité du monde moderne. Or, et lorsque l’on a plus que des menteurs en face de soit, des irresponsables compulsifs pour nous diriger, l’angoisse et la peur prennent le dessus, et les révoltes ne sont plus très loin…

       6

      Alerter
    • STAN // 13.04.2015 à 10h30

      Si ça c’est une propagande que peut en dire des filme de guerre Américains, avec les ignobles individues Russes qui devient ces dernière temps les Serbes et gentils Kosovars. Et on appelle celà une culture Bravo 007. Mais ça va peut être venir!

       4

      Alerter
  • Boublik // 12.04.2015 à 08h14

    Voilà aussi un clip vidéo sur les défenseurs du Donbass que j’ai traduit: https://www.youtube.com/watch?v=QyYRCZCNDXA

     33

    Alerter
  • Rose du sud // 12.04.2015 à 10h27

    La propagande actuellement est bien synonyme de mensonges!
    Mais on dit aussi que la vérité n’est pas bonne à dire. Alors??

    Je trouve cependant plus intelligent de prévoir les attaques afin de défendre les habitants pour qu’il n’y ait pas d’effusion de sang que de décider en 2 jours d’envoyer un ultimatum à une garnison allemande très diminuée pour qu’elle se rende sans combat et finalement de raser une ville entière et de tuer en une journée 2500 habitants civils et de sinistrés 80¨% de le population.
    Ces gens là très fort en matériel je ne les ai JAMAIS appelés “nos alliés” !

    Vous avez le droit de penser ce que vous voulez, mais je fus toujours unique dans mes réflexions et le resterai donc sans doute à vie. Je constate simplement que sur ce sujet, je n’ai donc jamais changé!

     10

    Alerter
  • boduos // 12.04.2015 à 11h20

    tandis qu’une partie du monde occidental s’éloigne de ses racines , dans la morosité et la démotivation générale **, une autre partie de ce monde se ressource dans un nouvel espoir de vivre ensemble.

    **sauf une élite, ivre de financiarisation , fonctionellement apatride et mondialisée,sans solidarité nationale ,vivant au dessus des projets nationaux dont nous sommes individuellement les dernières
    traces.

     15

    Alerter
  • jpcd // 12.04.2015 à 11h34

    Je suis d’une génération qui a appris à détester toutes les armées, toutes les églises, tous les nationalismes. Et en toute douceur démocratique, je persiste à ne pas trop les aimer… Et je n’ai pas non plus de goût ni pour le communisme ni pour le capitalisme sauvage, ni pour les atteintes aux droits de l’homme. Bref, en d’autres temps, j’aurais été qualifié de centriste. Et sans aucun lien avec la Russie.

    Tout ça, qui n’intéresse personne, pour situer la phrase suivante: il est quand même très difficile, si on est de bonne foi, de ne pas admirer ce p** de président russe!

    Car cette “conquête” de la Crimée est un exploit politico-militaire de première grandeur! Il était parfaitement justifié à la fois par les “intérêts vitaux” de la Russie *, par l’adhésion profonde des habitants de Crimée et par les menaces très explicites d’un junte agressive autant qu’illégitime. Pourquoi un exploit? Mais parce que la manière dont Poutine a géré l’affaire est impressionnante. Il ne s’est pas simplement agi d’envoyer quelques “petits hommes verts” pour que la Crimée “tombe” dans ses bras. Le film décrit la complexité des évènements, des menaces et la réponse rationnelle, humaine (!) et courageuse de la Russie. Un président américain, à sa place, aurait juste envoyé ses bombardiers sur l’Ukraine et détruit Kiev, Sébastopol ou même Lvov. “No boots on the ground” mais des milliers de morts civils, des bombes au phosphore et à l’uranium appauvri…

    Par-dessus tout ça, Poutine a finalement réussi ce que l’Amérique n’a jamais réussi (sauf en Europe occidentale): “gagner les coeurs” du pays “délivré”. Et ce n’est ni la propagande russe, ni moi qui le dit mais… les Américains eux-mêmes!

    En effet, la bible du capitalisme américain, le magazine Forbes a publié il y a trois semaines, un article sobrement intitulé : “One Year After Russia Annexed Crimea, Locals Prefer Moscow To Kiev”. Il s’appuie sur plusieurs sondages effectués par l’américain Gallup et l’allemand GfK, étalés sur un an, qui montrent tous que la quasi-unanimité des Criméens jugent 1/ que le referendum d’il y a un an s’est déroulé sans pression 2/ qu’ils sont ravis d’être (de nouveau) Russes! Et cela concerne même les ukrainiens (ethniques..) de Crimée et les Tatars dont les propagandistes retardataires (français notamment) continuent d’interviewer quelques marginaux russophobes alors que plus des 90% des leurs ne contestent ni le referendum ni l’appartenance à la Russie!
    L’article est là : http://www.forbes.com/sites/kenrapoza/2015/03/20/one-year-after-russia-annexed-crimea-locals-prefer-moscow-to-kiev/2/
    Un des commentaires tire le rideau sur le sujet, un certain Rodgers:
    “It has now been verified by three different polling companies, one of which is Ukrainian. Give it up. We lost. Now everyone knows the vote was fair.”

    ——————–

    * je suis surpris – ou bien j’ai raté quelque chose – que Poutine ne mette pas cet argument de l’intérêt vital plus en avant. Les Américains défendent leurs “intérêts vitaux” de Kaboul à Okinawa, de Sanaa à Caracas, de Guam à Diego Garcia, et les Russes ne pourraient défendre contre une agression caractérisée leur grande base navale en mers chaudes, dûment louée à l’Ukraine et située sur un territoire historiquement leur?

     36

    Alerter
    • Alae // 12.04.2015 à 12h36

      “Car cette “conquête” de la Crimée est un exploit politico-militaire de première grandeur! “

      L’exploit majeur, là-dedans, a surtout consisté à escamoter la Crimée, au nez et à la barbe des Américains/UE, sans verser une seule goutte de sang et sans même l’ombre d’une seule menace physique.
      De plus, les Criméens sont contents du deal, ce qui était logique dans la mesure où ils ont eux-mêmes voté leur rattachement à la Russie à une majorité écrasante. Et pas besoin de “propagande du Kremlin” (comme ça a été dit et répété) : dans les mêmes circonstances, n’importe qui aurait voté comme eux. On préfère quoi, d’un côté des salaires et des pensions payés en temps et en heure, des perspectives d’avenir, le droit de parler sa langue chez soi et une augmentation immédiate du niveau de vie ou de l’autre côté, des néo-nazis, des oligarques, la misère, le droit de vendre ses ressources aux Américains/UE, des privatisations et des salaires non payés et l’interdiction de parler sa langue ?
      On attend le même type de tour de force de la part des Américains, qui ne connaissent que les bombes, le harcèlement, les coups d’État et les “révolutions de couleur”…

       27

      Alerter
      • ulule // 12.04.2015 à 19h49

        Action justifiée par le faite que, au regard du droit, la Crimée pourrait avoir été russe depuis 1991 selon Arnaud Dotézac (chargé de cours en droit comparé à l’Université de Genève et membre du Centre d’histoire et de prospective militaire suisse (CHPM)).

        L’ineptie des sanctions économiques (et pourquoi la Crimée pourrait avoir été russe depuis 1991…) http://www.les-crises.fr/l-ineptie-des-sanctions-economiques-par-arnaud-dotezac/

        Source https://worldpeacethreatened.wordpress.com/2014/10/15/lineptie-des-sanctions-economiques/comment-page-1/#comment-9

         6

        Alerter
      • V_Parlier // 12.04.2015 à 19h51

        Dernièrement on a tenté de nous effrayer avec l’histoire terrrrible de la chaîne tatare de Crimée “ATR” dont la licence n’a pas été renouvelée. Entre un dossier non conforme et une raison politique, personne ne peut rien prouver (bien que la chaîne était déjà fauchée question finances), même si les allusions habituelles fusent dans les journaux que vous connaissez déjà (je ne les présente plus). Il est cependant à noter qu’il ne s’agit pas de la seule chaîne tatare de Crimée et que c’est avant tout une chaîne pro-maïdan. Les manifestants venus pour protester contre l’arrêt de la chaîne n’étaient finalement… qu’une centaine. Mais çà a fait le tour de l’Occident bien sûr. Bien plus que tous les politiciens ukrainien mystérieusement “suicidés” en l’espace d’une semaine…

         11

        Alerter
      • ulule // 12.04.2015 à 20h07

        Le projet démocratique pour la Crimée – raser Sebastopol ?
        https://www.youtube.com/watch?v=bnwTKRqvLZk

         2

        Alerter
  • luc // 12.04.2015 à 11h55

    il vaut mieux ne montrer qu’une seule version des faits?

     1

    Alerter
    • languedoc 30 // 12.04.2015 à 14h24

      Oui , car c’est la bonne.

       8

      Alerter
    • Van // 12.04.2015 à 15h52

      oui car la réalité est une est pas multiple .

       1

      Alerter
  • philbrasov // 12.04.2015 à 12h30

    a part les séquences reconstituées, fleurant bon l’exaltation du héros solitaire qui sauve son peuple, le reste du documentaire est intéressant.. notamment sur la façon dont les russes ont très vite appréhendé le danger de voir la Crimée non seulement a feu et a sang, mais de voir aussi disparaître leur seule base en mer noire… sebastopol. La Russie ne pouvait laisser faire..Aucun pays au monde ayant des ambitions géostratégiques, n;aurait laisse faire… Les occidentaux , pourront tjrs s’indigner , clamer que Poutine n;est que le digne successeur de AH, etc etc… Il n’en reste pas moins que la Crimée est désormais un havre de paix dans un environnement en guerre et en faillite… Poutine a été aide , par sa majorité russe en Crimée, par une division des tatars et un impressionnant sang froid de l’armée russe….L’Alsace lorraine russe est revenue dans la mère patrie…
    prochaine étape , Odessa, Kharkov…. lorsque les russophones ukrainiens, comprendront que les hordes banderistes les mènent au chaos….et a la dictature….
    Kiev n;est pas prêt de légiférer sur le statut des province ukrainiennes…..ce serait pour Kiev la fin de l’Ukraine….
    le printemps sera chaud….

     14

    Alerter
    • V_Parlier // 12.04.2015 à 19h53

      Je confirme que même les Russes assez jeunes qui trouvent ce film un peu trop “commercial” restent néanmoins d’accord avec les faits. J’ai pu le constater.

       3

      Alerter
  • Jean Louis // 12.04.2015 à 12h36

    “les menaces très explicites d’une junte agressive autant qu’illégitime.”

    Junte mise en place par l’UE et les USA dans un pays ou les élections furent légales.
    C’est interdit par l’ONU de renverser une nation souveraine par une puissance étrangère.

    http://www.infowars.com/ron-paul-u-s-eu-behind-ukraine-coup/
    https://youtu.be/WV9J6sxCs5k

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Crise_ukrainienne

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/l-irresponsable-congres-americain-160443

    http://www.infowars.com/obama-admits-u-s-overthrew-democratically-elected-ukrainian-government/

     5

    Alerter
  • René Fabri // 12.04.2015 à 13h03

    La première fois que je l’ai vu, je n’ai pas aimé ce documentaire. Il est hautain. Les habitants de la Crimée ne sont pas interrogés. Les raisons de la séparation ne sont presque pas dites. Poutine est assez timide, n’osant pas critiquer Ianoukovitch, ayant peur d’Aksionov qu’il qualifie de Che Guevara, ayant déployé le système Bastion, mais n’ayant pas voulu survolé les navires américains, etc. La seule chose qui m’avait plu était la dénonciation de la manipulation de quelques Tatars pauvres par Kiev.

    Mais comme tout le monde dit du bien de ce documentaire, je l’ai vu une deuxième fois. Je reste sur la réserve, car je suis vraiment déçu que les habitants de Crimée ne soient pas montrés. Mais finalement, je pense que la longue interview de Poutine est intéressante, pour ceux qui ne le connaissent pas, car elle montre qu’il est à l’opposé de l’image du dictateur impérialiste que donnent les médias à la solde de l’Amérique.

     3

    Alerter
    • Pavlo // 12.04.2015 à 19h28

      Heuh, quasimment la totalité des personnes interviewées sont des criméens.

      Les seuls qui ne le sont pas sont le président et le ministre de la défense russes.
      (eventuellement aussi, si on veut couper les cheveux en 4, Aksionov, qui n’était pas légalement citoyen de Crimée (mais d’un autre côté y vivait depuis assez longtemps que pour que les criméens le considèrent comme representatif au point de le choisir comme leur representant).

      Aussi ce n’est pas que le président russe n'”ose pas” critiquer l’ancien président ukrainien (je suis certain que dans son for intérieur il est du même avis que moi, Yanoukovitch est un lâche criminel qui par son inaction et son incapacité à faire face à ses devoirs de président est directemment responsable du chaos qui s’en est suivi).
      C’est que le président russe est adepte du respect de la souveraineté des autres pays, et que donc il comprend qu’il n’est pas convenable de critiquer le representatn d’un autre pays souverain.
      Je sais ça fait bizarre, on n’en est pas habitué en Otanie, maisil fut un temps où cette règle de déontologie et de bien vivre était bien plus répandue.

       20

      Alerter
  • Ghosties // 12.04.2015 à 13h45

    Tout comme il existe une rhétorique de propagande dans le langage, il existe une rhétorique visuelle de propagande dans les images.

    Ici, on est clairement face à un reportage de propagande : les plans-séquence totalement hors-sujet montrant une vie de bisounours (jeunes amoureux à la fin du premier acte, homme assis discutant de la vie avec son enfant sur un banc au début du deuxième acte) qui contraste totalement avec le sujet du reportage.

    Pour faire simple, le message est : “Vous nous avez sauvé de la barbarie, maintenant on peut vivre heureux avec notre famille”

    C’est assez infantilisant, et c’est dommage, car les interviews des personnes qui ont pris part à ces événements (y compris V. Poutine) sont, elles, très intéressantes… et ne nécessitaient aucunement d’être enluminé par une orgie de pathos.

     6

    Alerter
    • Sébastien // 12.04.2015 à 22h53

      Les Russes ont compris qu’ils faillaient utiliser les mêmes armes que l’Occident. En même temps, ils sont aussi contaminés par l’abus de rhétorique émotionnelle. Néanmoins, je constate une plus grande sobriété, une attitude plus digne et plus respectueuse, et pour tout dire plus sincère et profonde que dans la France américanisée (j’ai un scoop, la France n’est pas islamisée).
      Comme me répète la gauche depuis 30 ans: faut s’ouvrir aux autres cultures (rires).

       7

      Alerter
    • KB // 12.04.2015 à 23h15

      Parce que vous résumez le sens de la vie à i phone 7 et profits/bénéfices ? Moi je la résume au père/mère discutant avec son fils ! Ma vision de l’avenir ce sont les gens qui s’aiment, qui sont proche de leurs enfants. Qu’est-ce qu’il y a d’infantilisant dans cela ?

       12

      Alerter
  • FDM // 12.04.2015 à 14h05

    Bonjour,

    Ha est bien voilà ! la réhabilitation des collabos par le gouvernement Ukrainien…

    http://www.lalibre.be/actu/international/monuments-communistes-deboulonnes-la-russie-comparee-aux-nazis-l-ukraine-se-debarrasse-de-son-passe-sovietique-5528ff2a3570fde9b2a2a638

    ‘Monuments communistes déboulonnés’

    Cela ne me choque pas, il serait temps d’ailleurs de faire le procès du communisme, tout comme jadis nous fîmes le procès du Nazisme.

    En revanche..

    ‘la Russie comparée aux nazis: l’Ukraine se débarrasse de son passé soviétique’

    La Russie comparée…aux nazis, non seulement cela ne tiens absolument pas comme comparaison, mais en plus c’est insultant pour un peuple Russe qui a perdu près de 26 millions de ses citoyens… dans une guerre…contre les nazis.

    Certes, il y eut le pacte de non-agression germano-soviétique (à placer dans le contexte où ils ne voulaient pas la guerre) on ne refera pas l’histoire, ce serrait trop long…mais le gouvernement Ukrainien apparemment lui veut la refaire !

    ‘Des monuments communistes ont été déboulonnés samedi en Ukraine et son président a comparé les actions de la Russie de Vladimir Poutine à celles de l’Allemagne nazie: en crise sans précédent avec Moscou, Kiev cherche à se débarrasser de son passé soviétique.’

    J’ai l’impression de lire Hillary Clinton, qui avait comparé Vladimir poutine à Adolf Hitler, c’est dire le niveau intellectuel de ces gens-là….

    ‘L’hymne soviétique passible d’une peine de prison, L’exécution de l’hymne soviétique, réintroduit par Vladimir Poutine, comme l’hymne russe avec des paroles adaptées, sera désormais passible en Ukraine d’une peine de prison.’

    Je ne dis pas que la Russie sous dictature soviétique n’a pas fait de mal au peuple d’Europe de l’Est, mais si Français et Allemand on réussit à se pardonner… ce n’était certainement pas par ce genre de mesures populistes.

    ‘Le président Porochenko a enfoncé le clou vendredi soir dans un discours à Odessa, ville russophone du sud de l’Ukraine, en comparant les agissements de l’Allemagne nazie aux actions de la Russie de Vladimir Poutine en Ukraine.

    “En quoi l’Anschluss de l’Autriche en 1938 ou l’occupation des Sudètes (région de l’ouest de la République tchèque) sont-elles différentes de l’annexion de la Crimée ou des tentatives de séparer en 2014 le Donbass” dans l’Est séparatiste prorusse, a lancé le président ukrainien.’

    Là c’est le comble de l’horreur… il faut être foncièrement mauvais et malhonnête pour oser affirmer une chose pareille… et que pensent nos médias de tout cela ? à quand un historien pour rétablir la vérité historique ?

    ‘”Il aurait été impossible de remporter cette guerre sans les Ukrainiens, c’est un fait incontestable. Mais on peut s’interroger sur le point de savoir si cette guerre aurait pu être évitée si le Kremlin n’avait pas signé le pacte Molotov-Robbentrop”, accord secret entre l’Allemagne nazie et l’URSS qui prévoyait le partage de l’Europe orientale en différentes sphères d’influence, a lancé le président ukrainien.’

    Plutôt que de refaire l’histoire, il ferait mieux de construire la paix, car là il prépare juste la guerre…
    Petit Homme…
    Merci.

     6

    Alerter
  • jacques beaudry // 12.04.2015 à 14h51

    Tous les commentaires diffusés, toutes les informations sont de la diffusion d’un point de vue. Chacun y accorde de la valeur en fonction de son propre filtre pour l’estimer. Nous sommes très souvent les esclaves de nos pseudo-vérités que l’on prend pour des certitudes. En ne contestant jamais nos hypothèses chéries on se fige et s’astreint à ne plus progresser. Pour asseoir et maintenir leur pouvoir, les élites du capitalisme et des gouvernements ne cessent d’oeuvrer à la fabrication du consentement de la majorité à leur propagande. Et ils y réussissent de façon admirable.

     5

    Alerter
    • Van // 12.04.2015 à 20h55

      ” des gouvernements ne cessent d’œuvrer à la fabrication du consentement de la majorité à leur propagande ”
      ils œuvrent a manipuler en omettant les réalités et en diffusant les mensonges , ce n’est pas une attitude démocratique mais plutôt dictatoriale .
      pour ma part j’estime que tout ce qui sort de la bouches des élites américains n’est que du mensonges et les faits suffisent a le prouver .

       5

      Alerter
  • Pierre // 12.04.2015 à 18h58

    https://www.youtube.com/watch?v=9u3HI6r18Nc
    Voilà j’invite tous les lecteurs et Jean Louis s’il connaît le russe à regarder cette chaîne 100% ukrainienne. Le constat est pour moi accablant : si l’on décrypte les divers reportages. projet d’immeubles en location – ou bail à crédit sur 50 ans par une firme chinoise, pour résoudre un peu la crise du logement, débat sur la vente des terres agricoles, piste clandestine de 800 m de long pour des avions faisant de la contre-bande de cigarettes… Tout ça exposé par une jolie speakerine au regard bleu de poupée et aux cheveux bruns (l’Ukrainienne type si vous connaissez le folklore ukrainien – et non la Blonde scandinave – trop russe trop “Mourmanskienne”) Bref, pour moi, un brillant florilège de la décomposition de cet Etat ukrainien, mené par la clique de Maïdan qui est prêt à vendre les biens de la nation. Il est clair que tôt ou tard, celle-ci sera mise à la porte.

     2

    Alerter
  • José Cavak // 12.04.2015 à 23h55

    Je vois beaucoup de commentaires justifier le caractère “propagande” de ce reportage en jouant sur les mots, en faisant de l’étymologie, en expliquant que tout est propagande de toute façon, et tout ça…

    Par contre quand il s’agit d’actualité relayée par autre chose que Sputnik ou Novorussia, la tolérance est tout de suite beaucoup moins grande et le ton n’est pas du tout le même.

    Y’aurait-il une bonne propagande et une mauvaise propagande ?

     21

    Alerter
    • Pavlo // 13.04.2015 à 00h25

      “Quand le sage montre la lune, le fou ne voit que le doigt”…

      Oui, les sequences avec les colombes au ralenti, avec le pere et le fils sur un banc, etc sont des mises en scenes.
      Mais les gens tués par les nazis lorsqu’ils rentraient chez eux en bus eux sont bien réels. De même que la centaine de gens tués par des snipers à Kiev. De même que les milliers de morts de la guerre civile.

      Après, c’est une question d’optique et de sensibilité.
      Pour certains, 500.000 enfants morts en Irak, ça “vaut la peine” par exemple.
      Pour certains, un gros plan sur le drapeau russe est un pêché de propagande plus grave que l’assassinat de milliers de personnes.

      Je ne suis pas de ceux là.

      Et si je suis du côté novorusse dans ce conflit ce n’est pas poarceque les novorusses seraient particulièrement vertueux; mais parceque je reconnais la bête immonde de l’autre côté.

      Il n’y a pas de “bonne ou de mauvais” propagandes.
      Par contre il y a des nazis, et des non nazis.

       11

      Alerter
      • José Cavak // 13.04.2015 à 09h31

        Des nazis, des nazis, des nazis partout !

        Les nazis en Ukraine n’ont toujours représenté qu’un dixième des combattants et pourtant ça y est l’amalgame est là : les révolutionnaires Ukrainien, le gouvernement, ce sont tous des nazis. La télévision Russe a atteint son objectif avec brio.

        Que dire du fait que le parlement Ukrainien ait interdit l’apologie au nazisme ? Rien, il suffit de ne pas relayer l’info.

        Dans ce conflit il n’est pas question de choisir un camp, mais de remettre en cause toute information, d’où qu’elle provienne. Et ce n’est pas ce que je vois ici. La désinformation de ce documentaire ne s’arrête pas aux scènes dont vous parlez.

         10

        Alerter
  • Thomas // 13.04.2015 à 01h57

    Très bon documentaire !

     2

    Alerter
  • Darkman // 13.04.2015 à 09h59

    “Un peu de propagande Russe aujourd’hui”

    La phrase fait sourire quand on mesure la part moyenne de sputniknews dans les sources des articles du blog 😀

     1

    Alerter
    • Carabistouille // 13.04.2015 à 10h39

      Intervention minable et débile à deux titres:
      1: quelle est la part de “sputniknews” justement?
      2: en quoi les “sputniknews sont plus de la propagande que les Mondenews ou les Libénews, les Mediapartnew, les NYnews, Foxnews, CNN news, BBCnews, j’attends vos arguments qui iront, j’en suis certain, au dela des habituels lieux communs et procès d’intention.

       11

      Alerter
  • Michel Loncin // 13.04.2015 à 17h12

    Vladimir Poutine restera dans l’Histoire l’homme dont le sang froid a permis pacifiquement le retour de la Crimée et de Sébastopol dans le sein de la mère patrie russe !!! Malgré les NAZIS de Kiev … Malgré leurs maîtres étatsuniens … Malgré les VALETS de l’OTAN et de l’Occident européen !!!

     5

    Alerter
  • LCH // 13.04.2015 à 20h53

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/cr-cdef/14-15/c1415049.asp

    Un ami a trouvé ça , le site de l’assemblée .

    La Russie n’a jamais réalisé de préparatifs indiquant qu’elle s’apprêtait à envahir militairement l’Ukraine, contrairement aux assertions américaines à ce sujet, a déclaré le général Christophe Gomart, directeur du renseignement militaire français.

     3

    Alerter
    • Beldchamps // 14.04.2015 à 22h35

      Une succession de pépites : les renseignements français aux ordres zuniens, la Libye. Passages du général à lire dans leur intégralité.

       0

      Alerter
      • Beldchamps // 14.04.2015 à 22h57

        Et même jusqu’à la liste des membres excusés, parmi lesquels un homonyme certainement du député qui veut rendre le vote obligatoire …

         0

        Alerter
  • David // 14.04.2015 à 21h19

    Une video que je trouve excellentissime d’ironie (et de message claire):
    https://www.youtube.com/watch?v=GRzpZJ4UYV0

     0

    Alerter
  • RGT // 14.04.2015 à 21h37

    J’avais déjà vu ce documentaire qui est certes “propagandiste”, mais qui permet AUSSI d’avoir un point de vue russe sur cet événement. C’est pour ça que je n’avais ni regardé le film ni posté de commentaire.

    Comme je ne voulais pas rester sur ma faim, je suis tombé sur cette vidéo faite par un américain.

    https://www.youtube.com/watch?v=GZjyxUgPQY0

    Zut, je viens de me rendre compte que c’est AUSSI de la propagande pro-russe poutinophile sponsorisée par RT. Nous sommes entourés de complotistes et le KGB est partout.

    Excusez-moi, désolé, je m’auto-flagelle, je m’engage à vous transmettre sous peu pour me faire pardonner un lien vers un film objectif sponsorisé par “Le Monde.fr” avec la bénédiction de Caroline Fourrée.

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications