Les Crises Les Crises
26.avril.201826.4.2018 // Les Crises

[2014] Robert Baer : Il n’y a pas de rebelles modérés en Syrie !

Merci 138
J'envoie

Source : les-crises.fr, Youtube, 07-01-2018

Bien que nous en ayons déjà parlé précédemment, nous souhaitons compléter cette histoire de livraisons d’armes à des “rebelles modérés” qui auraient mal tourné, en vous proposant l’opinion de Robert Baer, ancien responsable de la CIA spécialiste de la Syrie, sur ces fameux rebelles. Ses propos datent de septembre 2014 :

« Baer : Eh bien c’est le problème : il n’y a pas de “modérés” en Syrie ! […]

Journaliste : Mais n’y a-t-il aucun rebelle en Syrie en qui les États-Unis pourraient avoir confiance ?

Baer : Non, pas le moindre ! Si vous donnez des armes à l’Armée Libre Syrienne, elle va les vendre à Daech ; avec d’autres groupes ce sera encore pire – pour peu que ce soit possible. C’est un bazar chaotique, il n’y a aucune solution évidente. » [Robert Baer, à propos de la décapitation en septembre 2014 du journaliste Steven Sotloff, vendu par des rebelles à Daech, 0’47]

Source : les-crises.fr, Youtube, 07-01-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kiwixar // 26.04.2018 à 09h01

Imaginons un gouvernement étranger qui n’aimerait pas trop le dirigeant français (Méléchon ou Ruffin) et sa politique anti-Otan anti-sauvagisme financier, et qui déciderait de livrer des armes à des “rebelles modérés” en France, dans toutes les banlieues où les forces de l’ordre ne vont plus, avec des snipers mercenaires sur les toits qui tireraient à la fois sur les policiers/CRS et sur les manifestants. Que resterait-il de la France 7 ans plus tard? Des ruines fumantes, quelques coriums quelque part dans le sol.

C’est ce qu’on a fait subir au peuple syrien multi-confessionnel en essayant de décider de leur dirigeant à leur place pour scinder le pays, en profitant (ou en organisant) des troubles survenus après 3 ans de sécheresse. Très très mauvais karma de la part d’un pays très vulnérable aux attaques asymétriques.

“Vous rendez-vous compte de ce que vous avez fait?” (Poutine)

26 réactions et commentaires

  • ANNA // 26.04.2018 à 06h30

    Les russes ont publié les preuves hier, les photos des tomahawk et autres skalps, interceptés par la défense anti-aérienne Syrienne (diaporama pour faire défiler les photos)
    https://russian.rt.com/world/foto/506711-rakety-siriya-genshtab-foto

    Vous souvenez ? Les beaux tout nouveaux intelligents missiles, abattues par les vieux coucous de la vielle défense S 125 de fabrication soviétiques, dont les français et les américains nous disaient, que les russes affabulent…

      +20

    Alerter
  • Kiwixar // 26.04.2018 à 09h01

    Imaginons un gouvernement étranger qui n’aimerait pas trop le dirigeant français (Méléchon ou Ruffin) et sa politique anti-Otan anti-sauvagisme financier, et qui déciderait de livrer des armes à des “rebelles modérés” en France, dans toutes les banlieues où les forces de l’ordre ne vont plus, avec des snipers mercenaires sur les toits qui tireraient à la fois sur les policiers/CRS et sur les manifestants. Que resterait-il de la France 7 ans plus tard? Des ruines fumantes, quelques coriums quelque part dans le sol.

    C’est ce qu’on a fait subir au peuple syrien multi-confessionnel en essayant de décider de leur dirigeant à leur place pour scinder le pays, en profitant (ou en organisant) des troubles survenus après 3 ans de sécheresse. Très très mauvais karma de la part d’un pays très vulnérable aux attaques asymétriques.

    “Vous rendez-vous compte de ce que vous avez fait?” (Poutine)

      +61

    Alerter
    • LeCassandre // 26.04.2018 à 09h47

      Quelques précisions :
      – 3 ans de sécheresse qui sont probablement une des première conséquences dramatique du réchauffement climatique.
      – C’est pas les US qui ont décidé de répondre très violemment à ces troubles légitimes, même si c’est probablement les US qui les ont entretenus. Mais au début au moins, il s’agit d’une vrai colère du peuple et surtout des plus pauvres. Et les dirigeants syriens ont bien décidé tout seul de répondre à ces troubles par la force et de façon disproportionné.
      Personne n’est blanc dans cette histoire.

        +1

      Alerter
      • Phil_A // 26.04.2018 à 11h42

        C’est pas tout a fait vrai: la méthode est de s’appuyer sur des contestations légitimes pour construire une révolution par des troubles amplifiés volontairement .
        Très tôt il y’a eu des infiltrations de forces activistes bien plus violentes, je me souviens aussi de ces snipers (coucou l’ukraine – et tant d’autres-) anonymes qui tiraient a droit a gauche pour preparer le terrain a plus de violence…

        Le changement de régime en syrie est planifié depuis longtemps,il fallait juste une occasion,ce que la secheresse et ses consequences leur a donné.

        https://consortiumnews.com/2018/04/12/americas-long-history-of-trying-to-determine-who-rules-syria/

          +31

        Alerter
      • LAG // 26.04.2018 à 15h34

        @LeCassandre, ce n’est pas ce qu’en a conclu Stephen Gowans dans son livre « Washington’s Long War on Syria » où l’on apprend par exemple que le Time magazine rapportait à l’époque que des groupes djihadistes comme Jabhat al-Nusra et Ahrar al-Sham s’affairaient déjà sur le terrain avant même le début des manifestations et qu’au moins trois mois avant, les frères musulmans, instrumentalisés depuis des décennies par les États-Terroristes-Unis D’Amérique (ETUA) et les britanniques pour déstabiliser la Syrie, lançaient déjà des appels à une insurrection.

        D’ailleurs, les médias dominants des ETUA se demandant pourquoi la population syrienne n’emboîtaient pas le pas du “printemps arabe”, reconnaissaient que Bachar el-Assad était très apprécié et populaire, plus particulièrement au sein des deux tiers de la population âgée de moins de 30 ans.

          +10

        Alerter
        • Eric // 27.04.2018 à 15h44

          Il y a aussi le témoignage l’ancien ministre des affaires étrangères R. Dumas qui a publiquement déclaré avoir était “approché” par des ‘Anglais’
          me semble-t-il non ?
          https://www.youtube.com/watch?v=BH9SHxetO1I

            +3

          Alerter
      • Alfred // 26.04.2018 à 15h54

        Vous noterez au passage que le gouvernement Syrien n’était pas resté inactif face à la sécheresse et que de manière générale il prenait les problématiques de développement relativement au sérieux (par exemple les projets IRCADA, interrompus et même détruits par les rebelles (banques de semences exfiltrées dans la Beeka au Liban)).

          +7

        Alerter
  • christian gedeon // 26.04.2018 à 09h33

    Mais si ,mais si…il y en des tas. Tous les Al Nosra et les Daech reconvertis en FDS par l’opération du Saint Esprit. Tous les supplétifs de l’armée d’Erdogan. Tous les braves rebelles évacués des villes reprises par l’armée syrienne et “réfugiés ‘ dans la province d’Idleb…tous des modérés,bien sûr. Mais puisqu’on vous le dit,quoi!

      +7

    Alerter
  • BeCurious // 26.04.2018 à 09h56

    Petit exemple de livraison de matériel militaire au FSA:

    https://southfront.org/eastern-qalamun-militants-hand-over-more-anti-tank-and-anti-aircraft-missiles-to-syrian-army-video-photos/

    La dernière photo présente des radio militaires vendu par Thalesgroup (PR4G TRC9210)

    https://www.thalesgroup.com/fr/worldwide/defense/pr4g-fstnet-combat-net-radio

    J’aimerais bien savoir comment les FSA ont pu avoir accès à ce matériel.

      +7

    Alerter
    • Jean // 26.04.2018 à 10h20

      Impressionnant le matos qu’avait Jaysh Al-Islam à Qalamun. Faut dire que leur sponsor l’Arabie Saoudite a les moyens.

      Une impressionnante vidéo de ANNA NEWS (comme toujours) qui montre l’ensemble du matériel militaire récupéré. Avec la présence du célèbre général Suheil Salman al-Hassan, dit le “Tigre”. C’est suivit de quelques images sur l’évacuation des 1500 miliciens de Jaysh Al-Islam et leurs familles.

      [Syria] “Tiger Forces, Victory in Eastern Qalamoun”
      Sous titré en anglais.
      https://youtu.be/VzDq39BR6Os

      Cette vidéo montre de façon explicite la réalité du terrain par rapport à ce que nous raconte les médias en France.

        +6

      Alerter
      • Chris // 26.04.2018 à 14h56

        28 chars, 23 missiles tactiques «Scud», 35 lance-grenades antichars portatifs, et un grand nombre d’armes légères, ont été remis aux troupes gouvernementales par les militants. L’origine et les voies de livraison dans la région Damas des armes, fabriquées en Occident, sont particulièrement intéressantes. Parmi eux des missiles guidés antichars «Tou» et d’autres.
        À ce jour, plus de 62 000 personnes sont retournées dans leurs foyers, situés dans la Ghouta orientale.

          +4

        Alerter
  • step // 26.04.2018 à 10h01

    Manque une info dans l’info : le pédigré de l’interviewé:

    Robert Booker Baer, dit Bob Baer, est un ancien agent de la CIA, né le 1er juillet 1952. Aujourd’hui consultant international, il a effectué sa carrière en tant qu’agent des opérations clandestines. Au sein des services secrets américains, il a lutté contre la bureaucratie, qu’il jugeait trop peureuse et à la source même des attentats du 11 septembre 2001, conséquence de nombreuses négligences de la part de ses supérieurs selon lui. Il a démissionné de la CIA en 1997.

      +5

    Alerter
    • LAG // 26.04.2018 à 16h08

      Il aurait également pris part à un complot visant l’assassinat de Saddam Hussein dans les années 90 en tentant d’organiser une rébellion dans le nord de l’Irak. Même s’il y avait été envoyé par la CIA, les autorités états-uniennes ont affirmé qu’il avait agi à titre personnel.

        +0

      Alerter
  • fanfan // 26.04.2018 à 19h55

    Quel est le motif du “show” à l’américaine auquel nous assistons ?
    C’est bientôt le mondial de football (en Russie). Une action belliciste serait-elle en préparation comme en Ukraine, Iran, Syrie, Yemen, Liban… ?)

      +0

    Alerter
  • Pierre Bacara // 27.04.2018 à 00h37

    SYRIE : SURPRISE A LA HAYE

    Inattendu : RT affirme que des TEMOINS SYRIENS DIRECTS de la vidéo fournie par les WHITE HELMETS au sujet de l’attaque chimique de DOUMA sont à LA HAYE, transportés aux frais de l’état russe :

    https://francais.rt.com/international/50187-oiac-russie-temoins-attaque-chimique-douma-syrie-mise-scene

      +4

    Alerter
  • trad2823 // 29.04.2018 à 19h55

    Il n’y a plus de rebelles modérés en Syrie depuis au moins 2013. Ceci est avéré par les recueils de témoignages et les interviews menées par Eva Bartlett. Elle est journaliste canadienne et s’est rendue 5 fois en Syrie depuis le début du conflit. Vous pouvez suivre son travail ici: https://www.patreon.com/EvaKBartlett/posts
    Son travail est confirmé, entre autre, par celui d’un journaliste Syrien, Kevork Almassian dont voiçi la page:https://www.patreon.com/SyrianaAnalysis/posts
    Vous pouvez retrouver ses vidéos sur youtube en cherchant “Syriana Analysis”.
    Finalement, Vanessa Beeley, journaliste britannique elle aussi indépendante conforte ces témoignages. Il s’agit non moins de purs mensonges relayés par les medias de masse qui font constamment reference au “regime” de Bashar Al Assad alors que celui-ci représente le gouvernement légitime en place et qu’il defend la population Syrienne face aux attaques menées de toutes parts contre lui. Les casques blancs sont aussi un pur mensonge. Reçus par deux fois à l’Elysée par F. Hollande, ils sont tous Djihadistes. De nombreuses vidéos témoignent de leur double statut. Adoubés par les occidentaux, il est clair qu’ils sont le bras armé de cette guerre par proxy qu’est devenu le conflit Syrien.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications