Les Crises Les Crises
11.mai.202111.5.2021 // Les Crises

Appel au boycott des produits israéliens : l’affaire rebondit devant le Conseil de l’Europe

Merci 172
J'envoie

Source : Actu-Juridique.fr, Ghislain Poissonnier, François Dubuisson

Bien que condamnée le 11 juin 2020 par la CEDH, la France persiste à pénaliser le boycott des produits israéliens. Plusieurs associations, dont la Ligue des droits de l’homme ont décidé de saisir le comité des ministres du conseil de l’Europe. Les explications de François Dubuisson, professeur à l’Université libre de Bruxelles, et de Ghislain Poissonnier, magistrat.

Lire l’article complet sur Actu-Juridique.fr

Photo : AdobeStock/David

L’obstination n’est pas toujours bonne conseillère.

Le ministère de la Justice persiste depuis plus dix ans à vouloir pénaliser les appels au boycott des produits israéliens lancés par les associations membres de la campagne Boycott Désinvestissement Sanctions (BDS) en faveur du respect du droit international dans le conflit israélo-palestinien . Son entêtement risque d’aboutir à un nouveau rappel à l’ordre de la France par les instances européennes.

Rappelons que le 11 juin 2020, la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a, dans un arrêt Baldassi, condamné la France pour avoir violé la liberté d’expression de militants BDS.

Le boycott, une modalité de la liberté d’expression

Une condamnation qui s’appuie notamment sur le fait que l’appel au boycott des produits constitue « une modalité particulière d’exercice de la liberté d’expression en ce qu’il combine l’expression d’une opinion protestataire et l’incitation à un traitement différencié », exprimé ici sur « un sujet d’intérêt général, celui du respect du droit international public par l’État d’Israël et de la situation des droits de l’homme dans les territoires palestiniens occupés » (§64 et 78).

Le 20 octobre 2020, le ministère de la Justice a pourtant adopté une dépêche adressée aux procureurs consacrée « à la répression des appels discriminatoires au boycott des produits israéliens »[1].

Nous avions déjà indiqué dans une tribune publiée le 12 novembre 2020 à quel point la dépêche s’efforçait, au prix de raccourcis contraires à l’esprit et à la lettre de l’arrêt du 11 juin 2020, de “sauver” à tout prix la pénalisation à la française de l’appel au boycott.

Malgré les critiques et demandes d’explications de nombreuses associations et personnalités, le ministère de la Justice est resté inflexible en maintenant la « dépêche Dupond-Moretti ». Cela a inévitablement entrainé une nouvelle démarche, officielle cette fois-ci.

Lire l’article complet sur Actu-Juridique.fr

Voir également le « Dossier de presse de Ligue des droits de l’Homme »

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Darras // 11.05.2021 à 07h26

Les politiciens français sont vraiment devenus de répugnants tas de m…
J’ai honte à ma France.
Et toute cette racaille imagine qu’une telle servilité envers l’extrême droite israélienne va arranger les problémes d’antisémitisme en France dans les populations d’origine Arabe?
Comment peut on se mettre hors la loi et le bon sens pour protéger un état raciste, ségrégationniste et colonialiste, et en même temps prétendre donner des leçons de droit de l’homme?
Depuis Sarkozy, c’est la descente aux enfers.
Que se vayan todos!!!!

40 réactions et commentaires

  • Darras // 11.05.2021 à 07h26

    Les politiciens français sont vraiment devenus de répugnants tas de m…
    J’ai honte à ma France.
    Et toute cette racaille imagine qu’une telle servilité envers l’extrême droite israélienne va arranger les problémes d’antisémitisme en France dans les populations d’origine Arabe?
    Comment peut on se mettre hors la loi et le bon sens pour protéger un état raciste, ségrégationniste et colonialiste, et en même temps prétendre donner des leçons de droit de l’homme?
    Depuis Sarkozy, c’est la descente aux enfers.
    Que se vayan todos!!!!

      +137

    Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 09h26

      « Comment peut on se mettre hors la loi et le bon sens pour protéger un état raciste, ségrégationniste et colonialiste, et en même temps prétendre donner des leçons de droit de l’homme? »

      Cela s’appelle la loi du plus fort.

      C’est comme pour annexion et « annexion ».

      Cisjordanie: expulsion des habitants, destruction des habitations, construction d’un mur.
      Crimée: plébiscite des habitants, construction d’un pont.

      Cisjordanie: tout est justifié par les 6 millions de mort de la 2GM.
      Crimée: les +25 millions de morts de la 2GM ne justifient rien.

        +61

      Alerter
      • LibEgaFra // 13.05.2021 à 02h28

        Bon ben voilà… maintenant le lynchage jusqu’à ce que mort s’ensuive… le peuple élu, un peuple si intelligent, si fort, si sûr de lui, si barbare…

        https://twitter.com/rulajebreal/status/1392568435289247746

        La foule massacre un citoyen israélien-palestinien. Barbarie qui sera toute excusée. Comme d’habitude. Enquête? Condamnation? Faut pas rêver!

          +7

        Alerter
  • calal // 11.05.2021 à 09h04

    Bravo au site les crises et a OB pour la mise en avant de cette information.

    On ne peut accepter de « gouvernement mondial » ou l’autorite d’instances « internationales » que si elles sont neutres et justes.

      +34

    Alerter
  • christian gedeon // 11.05.2021 à 11h47

    Impressionnat…je veux dire,impressionnantes ,les réactions.On sent comme une haine qui dit son nom,et sans hésiter,en plus.Mettez les chose en perspective,messieurs les Fouquier Tinville. En Israël il y a 2,2 millions d’arabes israéliens. Entre Cisjordanie,ou Judée Samarie,ou territoires occupés,et Gaza y a 3,5 millions de palestiniens. Juifs et arabes sont pratiquement à parité démographique sur le territoire « histotique  » de la Palestine…çà devrait donner à réfléchir. Non? Qui croyez vous que le boycott pénalise le plus?

      +4

    Alerter
    • Nakor // 11.05.2021 à 13h12

      Je ne comprends pas trop votre commentaire… Vous dites que le boycott nuit plus aux palestiniens qu’aux israéliens ?
      C’est assez douteux. Car voyez vous, les terres agricoles les plus fertiles sont souvent les mêmes desquelles les palestiniens, les « arabes », ont été chassés lors des guerres, expulsions et intimidations des colons.
      L’État d’Israël s’accapare les ressources du sol et du sous-sol au détriment des indigènes, et tend à pénaliser les tentatives des autochtones à s’organiser, produire, s’enrichir.
      Avec le boycott, ce sont ceux qui profitent le plus de cette exploitation qui subissent une perte de revenus. Certes, il est peut être possible que les producteurs palestiniens souffrent à la marge du boycott… Mais celui ci nuit davantage aux israéliens qu’aux palestiniens, puisque ce sont ces premiers qui font le plus de bénéfices.
      Et le boycott a l’avantage d’être une activité militante pacifique, accessible à tout citoyen, pas forcément a plus coûteuse et qui ne vient pas vous faire culpabiliser.
      En tout et pour tout, disons oui ! au boycott, l’arme la plus efficace qui soit à la colonisation des terres palestiniennes par Israël.

        +33

      Alerter
      • christian gedeon // 11.05.2021 à 15h07

        je dis une chose et vous en comprenez une autre. Je ne situe pas le débat au plan éthique ou dans les tourments de l’Histoire. je le situe au plan pratique.Vous avez raison,les bénéfices réalisées dans les territoires vont essentiellement à des corporations israéliennes.Et vous avez raison des terres ont été spoliées. Et des colonies parfopis peuplées de fopus de dieu ont vu le jour . Dont acte. mais,les palestiniens des territoires oiu de Judée Samarie pour ne vexer personne bénficient,même à la marge de cette économie. Et si pour vous ou nous,la marge est négligeable,elle ne l’est pas pour eux.Ils ne sont pas de purs esprits militants. Ils ont aussi des familles à nourrir et unj avnir,que j’espère meilleur à préparer. Au passage et puisque nous y sommes,le Hamas sert bien la soupe à Netanyahou,au cas où ne l’auriez pas remarqué.Voyez vous,le PO est est une chose complexe,j’en viens. rien n’est jamais ce qu’il paraît être.

          +4

        Alerter
        • LibEgaFra // 13.05.2021 à 11h25

          Vous faites passer par dessus bord toute idée de démocratie, de droits de l’homme, de justice pour justifier le droit du plus fort, le droit de tuer et de spolier sans avoir de comptes à rendre et surtout vous vous mettez à la place des Palestiniens et voulez décider pour eux, ce qui une ignominie.

            +11

          Alerter
        • herve cruchant // 15.05.2021 à 12h52

          Monsieur christian gedeon… vous lire me ravit. je ne pensais pas trouver la théorie du ruissellement au milieu du conflit palestinien à propos du boycott des produits israéliens. On sait que cette idée fausse est un élément de langage propre à la propagande libérale pour justifier le gel du partage des richesses dans notre pays. Boycotter serait pénaliser l’ouvrier palestinien? c’est une plaisanterie dont on se passerait volontiers. Si Israel ne peut pas vendre ses produits, elle peut toujours continuer de les échanger contre des armes à Wall Street ou à la City. Ah, et puis l’usage de majuscules dans les propos (i.e. Vérité, Morale, etc.) n’élève pas la valeur des actions héroïques massacrantes à l’encontre des Arabes de tous âges et de tous sexes. Boycotter les produits ET boycotter Israël ? Si cela est hors la loi en France, alors, posons juste cette question : « connaissant par le détail la politique d’Israël et de son peuple, quelle attitude adopter vis-à-vis de ce pays? ». Nb: depuis un temps, je distingue de moins en moins les responsabilités de l’état de celles de son peuple. Car je juge qu’un peuple a pouvoir sur son état, représentatif. Je tire cette attitude de mon propre pays -la France- qui, par sa permissivité passive par rapport à son gouvernement, devient complice de ses monstruosités. Qui est responsable de la dérive vers l’extrème droite fascisante en France? l’état et le gouvernement. Mais aussi le peuple qui lui abandonne le pouvoir. Question : boycotter ou non l’état ? de pas se soumettre !

            +5

          Alerter
    • Maximytch // 11.05.2021 à 13h20

      Ne boycottons pas les marchands d’armes sans scrupules, cela pourrait créer du chômage en France ou en Russie.
      Ne boycottons pas les produits fait dans des conditions douteuses dans des pays asiatiques, des enfants pourraient se retrouver à la rue.

        +27

      Alerter
      • christian gedeon // 11.05.2021 à 14h37

        Judicieuses remarques.Boycottons nous nous même,et boycottons la Chine au hasard.Je vous en souhaite. A l’heure où vous écrivez ,je serais curieux de savoir la provenance des textiles dont vous êtes vêtu,ainsi que celle de l’ordinateur à partir duquel vous réagissez. Votre message est pardonnez moi,puéril.

          +4

        Alerter
        • LibEgaFra // 13.05.2021 à 11h33

          Pourquoi voulez-vous boycotter la Chine? Les multinationales font des bénéfices extraordinaires en faisant travailler les Chinois. Nike, Adidas, Puma vont produire en Chine des chaussures qui coûtent moins de 10 € à la production et qu’ils revendent 10 à 20 fois le prix. Et dans le même temps les chaussures chinoises produites dans les mêmes usines sont contingentées à l’importation. Que du bonheur!

            +3

          Alerter
          • herve cruchant // 15.05.2021 à 13h10

            Une économie chinoise bien menée. A l’américaine. Les composants de nos systèmes du Ministère de la Défense tout neuf sont américains. Ceux de nos recherches spatiales aussi. Dassault passe aussi par là pour équiper les Rafale. Etc. Quant aux produits pharmaceutiques… Et les vaccins soit disant moins efficaces que les soupes Astra-Z… La Chine a ceci de remarquable : elle décide de grands projets et les fait; d’utiliser les « avantages » du capitalisme flamboyant mais sous contrôle strict de l’Etat: elle se met au niveau technico-industriel americain et ne se disperse pas. Le prix est un certain assujettissement de son peuple. Inacceptable pour nous. Sauf que la peine de mort conservée dans certains états us, les finances prédatrices, la planche à billets-dollars en surchauffe, le poids du complexe militaro-industriel, des holdings et des grands groupes. où est la réelle différence, malheureusement ? les pouvoirs ne portent pas le même masque mais leurs pouvoirs sont semblablement prédateurs vis à vis des peuples. Et dieu, dans tout çà ? Les Chinois sont bouddhistes, taoistes et les Anglo-saxons sont évangélistes, anglicans. La laïcité est totalement observée en Chine. Pas aux USA. Il y a un problème de racisme aux USA non seulement avec les Noirs et les Amérindiens mais aussi avec les Mexicains. En Chine, les Oighours sont pourchassés après leur inscription sur la liste ONU des peuples qui sympathiseraient avec Al Qaida. L’Islam est admis comme religion en Chine… Loin d’être pro-chinois je me réclame de l’information et de la connaissance.

              +4

            Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 16h42

      « Impressionnat…je veux dire,impressionnantes ,les réactions.On sent comme une haine qui dit son nom,et sans hésiter,en plus. »

      Les réactions… Quelles réactions, je n’en vois que trois avant votre commentaire, dont le mien.

      Rien de haineux chez calal.

      Le mien: des constatations… aucune haine, à moins de considérer une vérité qui dérange comme de la haine…

      Reste le commentaire de Darras: où est la haine quand on énonce des là aussi des vérités?

      Ce sont ces mots qui vous dérangent:

      « un état raciste, ségrégationniste et colonialiste »?

      Les colonies de Cisjordanie, l’Etat juif et non laïque, sans Constituttion et la notion de peuple élu: Darras ne décrit pas autre chose.

        +27

      Alerter
      • Christian Gedeon // 12.05.2021 à 12h42

        Préciser la notion de peuple élu s’il vous plaît . Vous n’allez quand même pas tomber dans ce lieu commun de l’antisemite moyen qui confond écritures bibliques et réalités politiques d’aujourd’hui. Confond au sens de mélange.

          +0

        Alerter
        • LibEgaFra // 13.05.2021 à 11h51

          « Car tu es un peuple consacré à l’Éternel, ton Dieu : il t’a choisi, l’Éternel, ton Dieu, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples qui sont sur la face de la terre. »

          « Car tu es un peuple consacré à l’Éternel, ton Dieu, et c’est toi qu’il a choisi, l’Éternel, pour lui être un peuple spécial entre tous les peuples répandus sur la terre. »

          « Et l’Éternel t’a glorifié à son tour en te conviant à être son peuple privilégié, comme il te l’a annoncé, et à garder tous ses commandements. »

          C’est dans la bible vous pouvez vérifier: « choisi » ou « privilégié » ou « élu » le sens est le même.

          Quant à la réalité politique, si vous n’avez pas encore compris que le « peuple élu » est tabou, je ne peux pas grand chose. Et qu’il peut TOUT se permettre, sans être sanctionné comme une vulgaire Russie.

            +10

          Alerter
    • Pedro // 16.05.2021 à 18h53

      La question n’est même pas de savoir si il faut ou non boycotter les produits israéliens, et qui cela va pénaliser . La question est de savoir si on en a le droit.. Le seul pouvoir que chacun a à son niveau est de choisir qui il finance ou non. La position française est écœurante [modéré]

        +3

      Alerter
  • RGT // 11.05.2021 à 12h03

    Le boycott des produits en provenance de l’Afrique du sud, c’était bien car le régime d’apartheid devait être combattu pour des raisons « humanitaires ».

    Le boycott d’état contre la Russie est aussi une « action de grâce » contre la « Russie de Poutine » qui aide une partie d’ukrainiens séditieux dans leur « déstabilisation » d’un pays ami et qui a annexé une partie du territoire de ce pays au mépris du « Droit international ».

    Par contre, un boycott de produits issus d’Israël, de l’Arabie Saoudite ou du Myanmar sont totalement ignobles et doivent être fortement sanctionnés.

    Vous êtes tous des imbéciles car vous n’avez rien compris à la grandeur de la Divine Politique Internationale du « pays des Droits de l’homme » et la loi est là pour vous ramener dans le droit chemin.

    Et le fait que l’ancien employeur de notre « Maître à Tous » soit un exilé fiscal hébergé par cette nation « Bénie de Dieu » ne change rien à la décision bienveillante de ce dernier qui n’a strictement rien à voir avec ce fait totalement insignifiant.

    Cette opinion n’engage que moi et vous pouvez toujours apporter des arguments factuels pour me prouver que je me trompe.

    De même, mon aversion contre les dirigeants ignobles de ce pays ne signifie pas du tout que j’aie la moindre haine pour sa population que je plains d’ailleurs fortement de devoir être associée aux actes criminels de « ses » élites.
    Tout comme la population française le fut quand « ses » élites décidèrent de se lancer dans des guerres sanglantes dans le passé (et sans doute dans le futur, l’histoire bégaye ne l’oublions pas).

    L’ONU, si cette « vénérable institution » avait un tant soit peu d’influence sur la paix dans le monde elle devrait imposer que l’ensemble de la population mondiale soit éduquée à déceler les horreurs de la propagande gouvernementale et que les populations se rebellent contre « ses » dirigeants sanguinaires (« soft » ou « hard »).
    Il ne faut pas rêver, ceux qui pantouflent dans toutes ces « institutions internationales » ne feront strictement RIEN pour que ça change car ils perdraient immédiatement leurs bureaux cossus et le train de vie luxueux.

      +16

    Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 16h46

      « Le boycott d’état contre la Russie est aussi une « action de grâce » contre la « Russie de Poutine »  »

      Actuellement propagande massive anti-russe dans tous les médias: Crimée, Donbass, Navalny, et mensonges sur mensonges.

        +15

      Alerter
  • christian gedeon // 11.05.2021 à 12h35

    Modéré aussi. je n’arrive pas à comprendre comment un intervenant brillant comme Darras peut faire le lien entre antisémitisme,pour tout dire antijuivisme,et la situation en Israël,et en Cisjordanie ,ou territoires occupés,ou Judée samarie,comme on voudra. Sans nuances. C’est un raisonnement dangereux et mortifère. Et j’aimerais comprendre ce qu’il entend par « les arabes « . Du Maroc à l’Irak,il s’agirait donc des mêmes arabes? Pas de bérbères? Pas de Coptes? pas l’invraisemblable mélande de races et de gènes du Proche Orient? Tout le monde est « arabe »? par quel diktat? ERt que dire de l’Iran(perse) du pakistan,de l’Indonésie qui ne sont pas arabes? sans doute vouliez vous dire musulmans? Ce qui est encore plus grave,en fait. Tous les musulmans seraient donc antisémites à cause de ce qui se passe en israël? Jetez donc un oeuil sur la carte du monde « arabo- musulman  » donc! Partout la guerre,partout le sang,partout la violence et la haine entre arabo-musulmans. Ca devrait au moins vous interroger non?

      +2

    Alerter
    • jp // 11.05.2021 à 15h04

      « aimerais comprendre ce qu’il entend par « les arabes  »
      Ceux dont l’arabe sous tous ses formes (littéraire et dialectes) est la langue maternelle non ?
      Ça évite le pinaillage sur la « race »

        +5

      Alerter
      • christian gedeon // 11.05.2021 à 15h10

        Ah bon? les canadiens et de nombreux africains seraient donc francais?Et les mexicains espagnols? pardonnez moi,mais je persiste à pinailler.

          +3

        Alerter
        • LibEgaFra // 14.05.2021 à 00h44

           » les canadiens et de nombreux africains seraient donc francais?Et les mexicains espagnols? »

          Non, soit des descendants des colonisateurs, soit des victimes de ces mêmes colonisateurs.

            +2

          Alerter
    • Darras // 11.05.2021 à 16h16

      Merci pour ma « brillance ». Je suis touché.
      Attention JE ne fais surtout pas de relation entre anti colonialisme israélien et antisémitisme.
      Mais depuis 25 ans le CRIF et consorts ont TOUT fait, je dis bien TOUT pour amalgamer critique de la politique coloniale, raciste et ségrégationniste d’Israel avec l’antisémitisme.
      Parlez en un peu à P. Boniface.
      JF Kahn prévient depuis 20 ans du danger de retour de manivelle de cette pratique. Assimiler l’Israel de là bas avec les Juifs d’ICI.
      Tu critique Israël? Alors tu es antisémite.
      Efficace poir bailloner pendant un temps. Suicidaire à terme.
      C’est sur la base de cet esprit que c’est fait cette pratique de faire un délit l’appel au boycott d’Israël. C’est considéré comme un délit, non pas par la loi, mais à la demande directe de tous les ministres de la justice depuis Alliot-Marie, en 2010, sous Sarkozy l’Americain européen, premier grand bradeur du pays.
      Sur quelle base? Discrimination. Dans quel but? Empêcher la propagation des opérations de boycott pour faire baisser l’antisémitisme en France.
      Allez faire un tour dans les quartiers et vous me direz vous même si on y est moins antisémite qu’en 2010.
      Quel cadeau fait aux antisémites qui peuvent donner corps à la toute puissance de l’objet de leur haine.
      Et la côte populaire d’Israël s’effondre, indépendamment de l’antisémitisme.
      Quelle profonde stupidité.

        +28

      Alerter
      • Christian Gedeon // 12.05.2021 à 12h45

        J’entends votre raisonnement même si je n’y adhère que partiellement. C’est l’histoire du serpent qui se mord la queue en réalité. Compliqué. Plaisir à discuter avec vous.

          +0

        Alerter
        • LibEgaFra // 14.05.2021 à 00h41

          C’est le serpent qui étouffe sa proie par un réseau de colonies et de routes réservées aux Juifs, routes qui font de la Cisjordanie une région entièrement morcelée et sous contrôle total.

            +6

          Alerter
    • LibEgaFra // 11.05.2021 à 16h28

      « Partout la guerre,partout le sang,partout la violence et la haine entre arabo-musulmans. Ca devrait au moins vous interroger non? »

      Et qui a amené partout cette guerre dans cette partie du monde depuis 1979? C’est LA question que vous esquivez.

      Reprenons alors si votre mémoire est trop courte:

      – armement des islamistes en Afghanistan, puis intervention à la demande du gouvernement afghan de l’URSS (décision prise par le traitre Ustinov);
      – guerre d’agression de l’Iran par l’instrumentalisation de l’Irak;
      – guerre du Golfe 1 sur la base d’un mensonge (couveuses);
      – guerre du Golfe 2 sur la base de plusieurs mensonges (Powell à l’ONU);
      – guerres d’agression contre la Libye, la Syrie, le Yémen sans oublier le Liban (selon le plan dévoilé par Wesley Clark de remodelage du MO).

      Alors votre « haine entre arabo-musulmans », quand vous êtes incapable de comprendre que le yankeeland a instrumentalisé partout les islamistes et les terroristes avec l’aide des monarchies du Golfe pour servir son hégémonie, vous pouvez la remballer, car c’est de nouveau de la propagande, qui plus est de bas étage.

      La haine dans cette contrée est à sens unique: détruire tous les gouvernements laïques et qui s’opposent à l’annexion de la Cisjordanie et du Golan.

        +24

      Alerter
      • Christian Gedeon // 12.05.2021 à 17h51

        Vous n’êtes pas obligé d’être grossier. Vous avez certes en partie raison et les manipulations sont légion. Ceci étant dit personne n’est obligé d’être manipulé avec autant d’enthousiasme et d’ardeur au massacre, n’est ce pas? L’explication manipulation, pour être en partie très vraie, n’en est pas moins totalement insuffisante. M’eussiez vous parlé du crime de la guerre contre l’Irak et de la très stupide collusion entre dirigeants occidentaux et régime totalement corrompu d’Afghanistan, que vous auriez été plus crédible. Juste un conseil tout à fait gratuit. Trop de parti pris et de vraie fausse passion ne font pas un raisonnement.

          +1

        Alerter
        • LibEgaFra // 13.05.2021 à 15h44

          Je ne suis pas grossier, je suis révolté par vos propos. Crédible? Je n’ai jamais prétendu être exhaustif. Vous me faites un procès d’intention.

          « Trop de parti pris et de vraie fausse passion ne font pas un raisonnement. » Et c’est vous qui parlez de grossièreté? Retour à l’envoyeur.

          Et à propos de crédibilité, quand donc aurais-je lu de votre part des propos crédibles quand vous mettez tout sur le dos des « arabo-musulmans » et rien ou pas grand chose sur le dos des Israéliens?

          « être manipulé avec autant d’enthousiasme »??? Je tombe de ma chaise! Et votre « haine entre arabo-musulmans », ce n’est pas une évidence que vous êtes aussi « manipulé avec autant d’enthousiasme », car la haine, elle se laisse aussi deviner chez vous, une haine « des » arabo-musulmans.

          Et si on parlait de ce genre de haine:

          https://twitter.com/rulajebreal/status/1392568435289247746

          « M’eussiez vous parlé du crime de la guerre contre l’Irak « … Vous ne savez pas lire?

          « – guerre du Golfe 1 sur la base d’un mensonge (couveuses);
          – guerre du Golfe 2 sur la base de plusieurs mensonges (Powell à l’ONU); »

          Mea culpa, j’ai omis de parler de guerres d’agression et de crimes contre l’humanité.

            +5

          Alerter
  • Myrkur34 // 11.05.2021 à 17h46

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Ambassade_des_%C3%89tats-Unis_en_Isra%C3%ABl

    Où l’on apprend ceci. (Ce que je ne savais pas).
    extrait:
    La loi sur l’ambassade de Jérusalem, adoptée par le Congrès en 1995, oblige les États-Unis à transférer leur ambassade en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem d’ici le 31 décembre 1999 et à ce que les États-Unis considèrent Jérusalem comme la capitale d’Israël. L’ambassade reste toutefois à Tel Aviv parce que la loi permet également au président de « reporter indéfiniment l’application de la loi si le déménagement présente des problèmes de sécurité nationale ».

    Ce rappel pour dire que Biden aurait du faire machine arrière sur ce gros point (pas si symbolique que çà) pour refreiner les ardeurs ultra-nationalistes de Mr Netanyahou.

    Sur cet aire géographique,(Syrie, Liban, Israël et Egypte) on plonge toujours plus bas dans l’abject et le no future.

      +8

    Alerter
  • Darras // 11.05.2021 à 21h34

    Et pendant ce temps là, dans l’indifférence générale on est à plus de 30 Palestiniens tués en 24h.
    Là, pas de protestation de Macron ou de l’UE pour dénoncer l’usage excessif de la violence.
    Et les journaux parlent des petoires envoyées de Gaza vers Tel Aviv, sans mort, et rebaptisés « missile » pour faire plus dangereux.

      +15

    Alerter
    • J // 12.05.2021 à 14h28

      Il faut savoir si on est en paix ou en guerre. Si on est en paix on ne lance même pas de cailloux, si on est en guerre on n’a pas à s’indigner de ce que l’ennemi est plus fort.

        +0

      Alerter
      • LibEgaFra // 14.05.2021 à 00h32

        « en guerre on n’a pas à s’indigner de ce que l’ennemi est plus fort. »

        Il faudrait ressortir cette phrase à l’occasion d’un sujet sur l’occupation de la France durant la 2GM…

          +5

        Alerter
    • Christian Gedeon // 12.05.2021 à 19h38

      Mais que font les «  frères » arabes des palestiniens, cher Darras . Ben ils font comme d’habitude, rien. Ils ne détournent même pas le regard. Ils s’en moquent comme d’une guigne. Étonnant, non? Même la Chine si « populaire » regarde ailleurs. En l’air. En bonne fille du ciel.

        +0

      Alerter
  • J // 12.05.2021 à 10h30

    Dans un conflit quel qu’il soit, le « droit international » ne peut être respecté que bilatéralement. Sur le principe donc, une clarification est nécessaire. Parce que si on exige d’Israël et seulement d’Israël un respect unilatéral, il y a un deux poids deux mesures qui pose question (et il y a une réponse tentante).

      +0

    Alerter
    • scc // 13.05.2021 à 18h52

      Ici ce n’est pas l’Azerbaïdjan qui bombarde l’Arménie et inversement…
      Les deux parties ne sont PAS à égalité.

        +3

      Alerter
    • LibEgaFra // 14.05.2021 à 00h38

      A vous lire on dirait que vous ignorez complètement le fait que la Cisjordanie est occupée, colonisée, parcellarisée, brisée, martyrisée, outragée et pas libérée.

        +4

      Alerter
  • Savonarole // 12.05.2021 à 13h17

    La France dans l’UE c’est un des premier état à faire voter des lois et à demander des droits pour les européens parce qu’on est comme ça nous , on aime bien donner des droits aux gens.
    Les Français c’est des gens aussi ? Ha bon ? Ha merde … et ils sont Européens ? Aussi ? Attendez , on va changer la loi … mais non on va pas leur demander avant ! Pis quoi encore !

      +3

    Alerter
  • Julie // 12.05.2021 à 18h45

    Le journal de France inter a diffusé un long extrait du discours profondément raciste et partial du président (sur les « pogroms » commis par des Palestiniens de l’intérieur, i.e. les « Arabes israéliens » une expression racisée qui n’aidera jamais à sortir de l’impasse), sans aucun commentaire sur la version donnée par l’autre partie mise en cause dans le discours.
    Heureusement RFI donne toutes les versions…

      +5

    Alerter
  • Jérôme // 14.05.2021 à 14h41

    La colonisation c’est mal, même quand c’est Israël qui colonise, on est bien d’accord.

    Une fois ceci dit, que faire concrètement ?

    Les israéliens sont face à un problème structurel identifié depuis fort longtemps et dont ils ne savent comment se sortir : comment, quand on veut rester soi-même, éviter de devenir un jour sur ce qu’ils considèrent être leur territoire national ?

    La position de la classe politique française a l’exception de l’ultra-gauche est donc très compréhensible à 2 égards.

    Du point de vue diplomatique, Israël est notre allié et surtout l’allié et le protégé préféré de notre hégémon : les USA.

    Du point de vue de la politique intérieure, la situation française a un point commun avec la situation israélienne, fort heureusement moins prononcée chez nous et ayant d’autres causes. Mais à terme nous tendons vers une situation analogue.

    Israël a une forte minorité essentiellement musulmane, d’origine autochtone, qui représente 20% de sa population et qui est en choc identitaire avec les 80% d’israéliens juifs ainsi que très liée avec les palestiniens occupés.

    La France a une minorité originaire de pays musulmans qui représente environ 10% de sa population et qui, si on se fie aux prénoms des enfants nés en France, tend à terme vers la même proportion de 20%.
    Et on voit déjà des effets significatifs du sentiment de solidarité qu’inspire ce même référent ethno-culturel a une partie de cette minorité.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications