Les Crises Les Crises
6.décembre.20146.12.2014 // Les Crises

[Énoooorme] BHL, petit télégraphiste de François Hollande et des officiels ukrainiens… (Mis à jour !)

Merci 1
J'envoie

Je le remets complété, il est trop beau…

Pinchuk, le Mistral et les Juifs d’Ukraine

Version corrigée de l’allocution prononcée le 18 novembre 2014 à Kiev par Bernard-Henri Lévy, à l’occasion de la remise à Viktor Pinchuk de la Metropolitan Andrey Sheptytsky Medal of Honor Award.

« Monsieur le Grand Rabbin, Messieurs les archevêques et métropolites, Messieurs les Présidents, Monsieur le Premier Ministre, Monsieur l’ambassadeur de France, chers amis.

Je suis heureux, permettez-moi d’en dire un mot pour commencer, d’avoir l’occasion de rendre hommage au Métropolite Andrey Sheptytsky sous le signe de qui vous avez placé votre soirée.

Le Métropolite Andrey Sheptytsky, je ne vous apprends rien, fut le primat de l’Eglise uniate d’Ukraine pendant les années de la seconde guerre mondiale et reste, à ce titre, une figure extrêmement controversée.

C’est l’un de ces Ukrainiens que leur nationalisme, ainsi que leur anticommunisme, ont égarés dans ces années terribles.

Et il y a, en particulier, cette Lettre pastorale du 1er juillet 1941 que retiennent toujours les adversaires de sa mémoire quand ils veulent rappeler qu’il eut des indulgences pour l’Allemagne.

[Je cite, il écrit à Hitler : “Votre Excellence ! En tant que chef de l’église catholique grecque Ukrainienne, je transmets à Votre Excellence mes félicitations les plus sincères au sujet de la maîtrise de la capitale de l’Ukraine, de la ville à la coupole dorée, sur le Dniepr – Kiev ! […] Nous voyons en Vous le chef de guerre de l’invincible incomparable et glorieuse armée Allemande. Le fait que votre objectif à vous, le führer du Grand Reich Allemand, soit la destruction et l’élimination du bolchevisme, fait que, dans cette marche, Votre Excellence se voit offrir la gratitude de toute la chrétienté. L’église ukrainienne gréco-catholique connait la valeur du puissant mouvement du peuple Allemand sous Vos ordres. […] Je vais prier le Dieu afin qu’il vous apporte la bénédiction de la victoire, qui sera la garantie d’une paix durable pour Votre Excellence, l’Armée Allemande et le Peuple Allemand.”. Mais il est vrai aussi qu’il a défendu les Juifs comme le dit BHL..]

Mais, en même temps, c’est incontestablement l’une des rares voix à avoir osé s’élever, dans les mêmes années, contre la persécution et l’extermination des juifs.

Il a écrit à Hitler et à Himmler pour les adjurer d’épargner les Juifs de Galicie.

[Et il bénit ici la division SS Galicie en 1943 :

]

Il a donné, en novembre 1942, une autre lettre pastorale, intitulée « Tu ne tueras point », où il interdit à ses ouailles, sous peine d’excommunication, de prêter le moindre concours au meurtre de masse qui commence de se dérouler sous leurs yeux.

Il a invité les moines et moniales de la région à cacher des Juifs.

Il en a, lui-même, à Lviv, tant dans les caves de la cathédrale Saint George qu’en face, dans ses propres appartements privés, caché et sauvé 150, en majorité des enfants, et aussi une dizaine de rabbins.

Il y a eu des polémiques disant qu’il avait tenté, ce faisant, de les convertir. Mais non. C’est inexact. Il les a cachés dans des églises, bien sûr. Il leur a donné des faux noms chrétiens et des faux certificats de baptême. Il lui est arrivé de les déguiser. Mais je ne crois pas qu’il y ait un cas d’enfant qu’il a sauvé et qui, après la guerre, s’est retrouvé chrétien. Et vous avez, d’ailleurs, une autre lettre pastorale que j’ai également lue avant de venir et où il met très clairement en garde contre la tentation de « profiter » de la situation pour, en effet, convertir.

Bref, le Métropolite Andrey Sheptytsky fut un sauveur de juifs.

Nous avons des tas de témoignages, dont celui du rabbin David Kahane, qui disent qu’il a pris, pour cela, tous les risques, à commencer par le risque d’emprisonnement et de mort.

Et je ne parle même pas de ce que nous savons aujourd’hui, à travers les archives de la Chancellerie du Vatican, de ses relations avec Pie XII et des messages qu’il lui adresse tout au long de la guerre et où il le supplie de prendre la mesure du caractère « diabolique » du nazisme.

Ce que Jan Karski fut à Roosevelt, le Métropolite Andrey Sheptytsky le fut au Pape Pie XII.

Et ce n’est pas un hasard si l’Anti-Defamation League lui a remis, l’an dernier, à titre posthume, sous l’impulsion d’Abraham Foxman, son prestigieux « Jan Karski Courage to Care Award ».

Je sais que, quand Yad Vachem a eu à examiner son cas et à se prononcer sur son élévation ou non au rang de « Juste parmi les nations », la réponse n’a pas été la même. Mais bon. La discussion n’est pas close. La Commission de Yad Vashem a souvent eu à s’y reprendre à plusieurs fois et à juger en appel.

[Peut-être parce qu’il avait des pin’s pas très sympas ?]

Là, je ne désespère pas que ce soit le cas.

Le dossier du Métropolite Andrey Sheptytsky est plutôt moins compliqué que celui, par exemple, d’un Oskar Schindler.

[BHL SAIT !]

Et j’ai bien l’intention, si vous me le permettez, de faire modestement campagne pour que le Métropolite Sheptytsky rejoigne, non seulement Schindler, mais les deux mille et quelques Ukrainiens qui ont déjà été, dans les dernières années, sacrés « Justes parmi les Nations ».

Je voudrais, deuxièmement, faire un grand bond dans le temps qui nous amène jusqu’aujourd’hui – et je voudrais rendre hommage au rôle des Juifs d’Ukraine, individus et associations, dans la révolution du Maïdan.

[Je pense que présenté comme ça, c’est une bonne idée, et que ça permettra évidement de lutter contre antisémitisme local…]

Là non plus, cela n’allait pas forcément de soi.

Car il y a eu toute l’incroyable propagande qui a essayé, pendant ces semaines de révolte et de répression, de faire croire que les révolutionnaires du Maïdan étaient, dans leur grande majorité, des nazis.

Tantôt c’était l’ancien président Ianoukovitch qui, dans le temps même où il allait puiser dans le stock de l’antisémitisme le plus éculé en expliquant que c’est l’Internationale Juive qui tirait les ficelles de l’insurrection, traitait le Maïdan de fasciste.

Tantôt c’était Vladimir Poutine en personne, oui, le même Vladimir Poutine qui s’apprêtait à réhabiliter, comme on vient de le voir ces jours derniers, le pacte germano soviétique et qui venait nous raconter que c’est en face, c’est-à-dire ici, à Kiev, que grondait la contre-révolution bandériste et antisémite.

[Qui a vu des bandéristes en Galicie ?]

Et il est d’ailleurs exact – comment l’ignorer ? – qu’il y a ça dans la mémoire ukrainienne : un antisémitisme de masse et ancien ; une Shoah par balles dont le Père français Desbois voue sa vie à retrouver les traces ; il est vrai, oui, qu’il y a ce monstrueux passif entre les Juifs d’Ukraine et l’Ukraine.

Mais enfin le résultat, soixante-dix ans après, est là.

[Voir ce billet pour le “passif”.]

Sur cet espace de toutes les libertés que fut le Maïdan, sur ce théâtre où toutes les paroles, les plus sages comme les plus délirantes, avaient la possibilité de s’exprimer, il y a un délire que l’on n’a pas entendu et c’est le délire antisémite.

[Primo c’est assez vrai ; mais bon, comme il n’y a presque plus de Juifs en Ukraine (1 pour 1 000 habitants), ça limite l’anitsémitisme… Pour les Bandéristes, les nouveaux Juifs, ce sont les Russes…

Mais secundo, on a quand même entendu la “poétesse” Diana Kamliouk intervenir sur Maïdan, ici le 5 décembre 2013 – devant le drapeau de l’UE… :

Traduction (ça rime en Ukrainien) :

“Échos des photos jaunies
Lune éloignée des jours passés
Querelles exécrables “pour” et “contre”
Réflexions des youpins bien nourris.”

“Il est plus pratique de pleurer le savon juif (sous-entendu – le savon fait dans des camps de concentration à partir des corps humains)
Que le monde en détourne les yeux.
Chefs et soldats
Ont été jugés à Nuremberg par des clowns.”

“Que l’on ne vous écrase pas exactement comme le Maïdan “orange” en 2004, que vous réussissiez cette année, que vous réussissiez tout de suite sans vous laisser distraire par des supplications des youpins! Dans vos veines coule le sang ukrainien de l’homme blanc!” (vers 6′)

Et elle est ensuite applaudie

Autres sources ici et . (ça a étrangement choqué les Russes….)

(Vincent Parlier, si tu veux nous faire une vidéo, ce serait génial…)]

Les Juifs l’ont bien compris qui – je peux en témoigner, car j’y étais – se sont massivement portés, avec leurs frères tatares, russes, cosaques, arméniens, ukrainiens en général, au-devant de l’insurrection citoyenne dont ce Maïdan fut l’agora.

Josef Zissels, qui est ici et que je salue, a eu des propos forts pendant ces journées.

L’ensemble des associations juives ukrainiennes – celles qui sont là ce soir et d’autres qui n’y sont pas – ont rédigé une lettre ouverte au Président de la Fédération de Russie dont j’ai, le 6 mars 2014, publié la version française dans ma revue, la Règle du Jeu, et où l’on adjurait « Vladimir Vladimirovitch » d’entendre que les juifs étaient assez grands pour « protéger » leurs « droits » et qu’ils avaient fait clairement le choix d’une « coopération avec le gouvernement et la société civile d’une Ukraine souveraine, démocratique et unie ».

Et le fait est que quelque chose de cette inguérissable blessure que fut la participation de la société civile ukrainienne à la Shoah a commencé de se refermer pendant ces journées.

Vous avez, dans les situations de ce genre, deux attitudes possibles, deux paradigmes.

D’un côté la « compétition des victimes » qui dit, en gros : « il n’y a pas assez de place, dans un cœur, pour deux fidélités ; pas assez de place dans une âme pour deux mémoires ; et, entre les Ukrainiens massacrés par Staline et les Juifs massacrés par Hitler et ses supplétifs ukrainiens, il faut choisir ».

De l’autre la « solidarité des ébranlés » telle que l’a définie le grand philosophe tchèque Jan Patocka et qui désigne, au contraire, une sorte de fraternité spontanée des victimes dont les mémoires, loin de rivaliser, se renforcent : « c’est quand vous avez la Shoah au cœur, que vous voyez le Goulag ; c’est quand vous avez l’oreille assez fine pour entendre la clameur antisémite que vous êtes également sensible au glapissement raciste ou génocidaire en général ; c’est parce que rien ne vous échappe du martyre du peuple juif que vous vous souvenez de celui de la nation ukrainienne – et inversement ».

Les Juifs d’Ukraine ont pris le parti de Patocka.

Les Juifs d’Ukraine ont joué, plus que jamais, la « solidarité des ébranlés ».

Les Juifs d’Ukraine – c’est leur noblesse – ont choisi de se souvenir que les Ukrainiens étaient surreprésentés dans cette Armée Rouge qui a contribué à la chute du nazisme.

Ils ont choisi de ne pas oublier que le bataillon qui libéra Auschwitz s’appelait le « Premier Front ukrainien ».

Etre juif en Ukraine, c’est accepter de penser ensemble l’Holodomor et Babi Yar.

Et cela aussi, je voulais le dire et le répéter ici.

Et puis je veux rendre hommage enfin à un Juif en particulier, un Juif d’Ukraine singulièrement : celui-là même que vous avez choisi d’honorer en lui remettant votre « Metropolitan Andrey Sheptytsky Medal of Honor Award » et qui est là, ce soir, face à moi.

Ce juif s’appelle Victor Pinchuk.

[3 milliards de $ de fortune, 2e d’Ukraine… Ca fait quand même 20 fois celle de BHL…]

C’est la première fois que je le rencontre.

Mais nous avons nombre d’amis communs et, en les interrogeant ces jours derniers, je crois m’être fait une idée un peu plus précise de qui il est.

Victor Pinchuk est d’abord, bien sûr, un patriote ukrainienc’est-à-dire, dans ma terminologie (et, je pense, sans le connaître, que c’est aussi la sienne), un Européen convaincu, un Européen conséquent, un militant sans états d’âme de l’intégration de son pays à l’UE.

Victor Pinchuk est aussi ce que l’on appelle un oligarque – mais attention ! un oligarque d’un genre particulier ! un oligarque philanthrope ! un oligarque qui croit qu’il doit plus qu’on ne lui doit, qu’il a plus de devoirs qu’il n’a de droits ! un oligarque qui pense que son premier devoir est de rendre à l’Ukraine un peu de ce qu’elle lui a donné, autrement dit de sa fortune ! Je ne sais pas si Viktor Pinchuk a officiellement rejoint, ou non, le « Giving Pledge » qui est ce mouvement lancé, depuis les Etats-Unis, par Warren Buffet, Bill Gates, Richard Branson, Nicolas Berggruen, d’autres, et qui invite les milliardaires de la planète à donner la moitié de leur argent à des œuvres philanthropiques. Mais, d’après ce que je sais, il se situe clairement dans leur lignée. Et il est d’ailleurs, avec le président Poroshenko, l’un des rares milliardaires ukrainiens à être restés, me semble-t-il, à Kiev au moment du Maïdan et à y avoir organisé, en pleine révolution, à quelques centaines de mètres du champ de bataille, une grande exposition honorant un artiste qu’il défend, que je défends aussi et qui s’appelle Jan Fabre.

Mais ce qui m’intéresse, ce soir, ce qui vous intéresse aussi puisque c’est à ce titre que vous avez chois de l’honorer, c’est qu’il est surtout un grand juif.

Qu’est-ce que c’est, un grand juif ?

Le mot peut étonner mais je crois, vraiment, qu’il y a des grands et des moins grands juifs et je crois que ce qui fait le « grand juif » ce sont trois traits qui, tous trois, se retrouvent en Victor Pinchuk.

C’est d’’abord cet « Ahavat Israël », cet « amour du peuple juif », oui, juste cet « amour », ou cette « amitié », ou cette « bienveillance », dont Gershom Scholem regrettait, dans une polémique célèbre, qu’ils fissent si tragiquement défaut, au moment du procès Eichmann, à sa collègue Hannah Arendt : nombreux sont les juifs qui, parvenus au faîte de la puissance, de la gloire ou de la reconnaissance dans le monde de la gentilité tournent le dos à cet « Ahavat Israël », l’oublient – je ne crois pas que ce soit le cas de Victor Pinchuk .

C’est ensuite le rapport à la mémoire et, en particulier, à la mémoire souffrante, douloureuse, de la persécution : Viktor Pinchuk, là aussi, se distingue de tant de juifs amnésiques ou, de nouveau, oublieux que nous voyons autour de nous – ne fut-il pas le partenaire de Steven Spielberg pour la production de Spell your name, le seul film réalisé, à ce jour, sur le massacre de Babi Yar ? et, presque plus important encore, n’est-il pas l’un des sponsors de Holocaust by bullets, la Fondation créée par Patrick Desbois pour retrouver, déterrer, bref nommer et célébrer les morts sans nom et sans nombre de la Shoah par balles ?

Et puis je crois enfin qu’un grand juif c’est un juif d’affirmation. Il y a les juifs de négation qui vivent leur judaïsme dans le secret ou dans la honte. Il y a tous ces juifs « sartriens » qui pensent, comme Jean-Paul Sartre, que le judaïsme n’est rien qu’un effet de regard des antisémites ou qui, comme Heine dans un mot resté tristement célèbre, s’exclament « le judaïsme ? je ne le souhaite pas à mon pire ennemi ; injures et douleurs voilà tout ce qu’il rapporte ». Eh bien Victor Pinchuk pense le contraire. Il vit son judaïsme, sinon dans la gloire, du moins dans la positivité d’une franche et claire affirmation. Il aide les œuvres juives d’Ukraine. Il restaure les lieux de culte d’Ukraine. Et, quand il invite ses amis Tony Blair ou Chelsea Clinton à visiter son pays, où les emmène-t-il ? A la synagogue de Dnipropetrovsk pour l’un. Dans une synagogue de Kiev pour l’autre. J’aime cela. J’aime cette assomption sereine, souveraine, par un juif, de son judaïsme. Car cela aussi est d’un grand juif. C’est, très précisément, le propre de ce que j’appelle un juif d’affirmation.

Un mot encore.

Je suis Français.

Et je sais que la plupart de ceux qui sont ici ne peuvent, en écoutant un Français parler de l’Ukraine, s’empêcher d’avoir à l’esprit l’affaire qui, en ce moment même, empoisonne les relations entre nos deux pays et qui est l’affaire des porte-hélicoptères Mistral.

Eh bien ne me posez pas la question car je vous apporte la réponse.

Je suis, vous le savez peut-être, de ceux qui font campagne, en France, pour que ces porte-hélicoptères ne soient pas livrés.

Mais ce que vous ne savez sans doute pas c’est qu’il y a beaucoup de Français, probablement une majorité, qui ont la même opinion que moi et trouvent que livrer des navires de guerre à la Russie alors même qu’elle livre aux Ukrainiens une guerre où la diplomatie française a clairement choisi son camp serait, au mieux, inconséquent et, au pire, scandaleux.

Et ce que vous ne savez pas non plus c’est qu’au nombre de ces nombreux Français il y a le Président de la République en personne, François Hollande, qui est en Australie mais avec qui j’ai eu, sachant que vous risquiez de m’en parler, un contact ce matin et qui m’a explicitement dit, en m’autorisant à vous le rapporter, que la France tenait bon (ce sont ses mots : « tenir bon ») et que les marins russes qui sont, depuis quelques semaines, dans le port français où mouille le premier de ces Mistral et qui doivent, en principe, aux termes du contrat, se familiariser avec lui et en prendre possession, se voient, depuis hier, lundi, interdits d’accès à bord.

Il y a une polémique, en France, à ce sujet.

Le Président français a des opposants qui le pressent d’«honorer la signature de la France ».

Mais je pense qu’il ne cédera pas.

Je suppose qu’il réfléchit, en ce moment même, aux diverses options qui s’offrent à lui et qui lui permettraient de sortir de cette situation moralement et stratégiquement intenable sans pénaliser les ouvriers des chantiers navals français.

Il y a la solution « canadienne » qu’a proposée notre ami Berel, ici présent.

Il y a la solution que j’ai proposée et qui serait de vendre le navire à l’Ukraine moyennant un prêt de longue durée et à intérêt privilégié que lui consentirait l’Union Européenne.

[Au fouuuuuuuuuuuuuuuu. Il cherche la rupture des relations diplomatiques avec la Russie ?]

Il y a l’idée du vice-chancelier allemand Sigmar Gabriel qui serait de le vendre à l’Union européenne elle-même : ne serait-ce pas le meilleur moyen de voir prendre forme, pour la première fois, cette fameuse défense commune dont on parle depuis si longtemps mais qui est, pour l’instant, lettre morte ?

Il y aurait même une formule – j’y pense à l’instant – où l’on verrait les « oligarques » ukrainiens se cotiser pour l’acheter: c’est un beau bateau, vous savez ! et le prix, un milliard, n’étant, à leur échelle, pas si faramineux que ça, il n’est pas exclu qu’ils fassent une bonne affaire !

[Ils vont faire quoi d’un porte hélicoptères ??? Au fouuuuuuuuuuuuuuuu]

Mais la seule hypothèse qui me semble exclue c’est que la France livre ce Mistral, comme ça, comme si de rien n’était, à un Poutine qui serait bien capable de l’acheminer aussi sec en face de Marioupol ou Odessa !

Je tenais à vous le dire.

Un autre mot, encore.

Je sais aussi que cet hommage au Métropolite Andrey Sheptytsky, à Victor Pinchuk et aux juifs d’Ukraine en général, je le prononce en un moment très particulier, et très particulièrement dramatique, de l’histoire de votre pays.

Et je n’ignore pas, personne ne peut ignorer, qu’à l’heure où je vous parle, des milliers de soldats russes sont à la manœuvre dans le Donbass – et je n’ignore pas non plus que, venus en soutien des chiens de guerre de Donetsk et de Lougansk, ou des mercenaires cosaques ou tchétchènes qui se trouvaient déjà là, ils sont en train de faire de cette région de l’Ukraine une sorte de petite Sparte où l’on ne respecte que la force, où l’on ne prône que la violence et où il n’est pas jusqu’à la rhétorique de la « défense des russophones opprimés » qui a cédé la place à un discours nettement plus offensif : je lisais tout à l’heure un article de notre ami Adrian Karatnycky rapportant une déclaration du leader de la République populaire de Donetsk, Aleksandr Zakharchenko – « mon armée, dit en substance ce bandit, est désormais en positon, non seulement de se défendre, mais d’attaquer »…

Face à cela, face à ce changement de discours et, peut-être, d’échelle, je sais que les mots et les belles déclarations ne suffisent plus.

Face à ce qu’il faut bien appeler un nouvel état d’urgence et de péril extrême, je sais que votre pays a besoin d’un soutien beaucoup plus actif que les bonnes paroles diplomatiques.

Mais je tiens à vous dire que nous sommes très nombreux, là aussi, à être de cet avis et que je ne désespère pas que nous soyons, très vite, une vraie majorité à comprendre que c’est ici, à Kiev, que l’Europe joue sa survie et qu’il faut absolument vous aider, donc, à mener et gagner cette bataille.

Vous savez, je suppose, que deux courageux sénateurs américains ont passé, en Commission, un Ukrainian Freedom Support Act qui, s’il est finalement voté, permettra la livraison à l’Ukraine des systèmes de communication cryptée, des drones, des batteries anti-tanks et anti-aériennes, voire des armes de précision qui font si cruellement défaut à son armée.

Eh bien, voyez-vous, j’étais aux États-Unis toutes ces dernières semaines et mon petit doigt me dit que cette loi sera votée dès janvier ou février prochain.

Mon petit doigt me dit aussi qu’il y aura d’autres pays, à commencer par le mien, qui suivront le mouvement et qui, peut-être, qui sait ? le précéderont.

Et j’ai la conviction que vous êtes, là aussi, moins seuls qu’on ne le dit, que Monsieur Poutine ne le croit et que vous ne le pensez probablement vous-même.

En tout cas, je m’y emploie.

Modestement, avec mes moyens limités, mais je m’y emploie.

Ne serait-ce que tout à l’heure, avant de vous retrouver, j’ai rencontré des responsables de la défense nationale de l’Ukraine qui m’ont expliqué la nature de leurs besoins – et j’ai bien l’intention, une fois rentré, de me faire l’écho de ces besoins.

[À l’évidence ce type veut plutôt qu’on finisse par déclarer la guerre à la Russie…]

Et puis encore un dernier, tout dernier mot.

J’ai évoqué, en commençant, la campagne de propagande venue du Kremlin et qui essaie, depuis presque un an, de nous présenter le Maïdan comme un repaire d’antisémites enragés contre lesquels il conviendrait de ressortir l’artillerie lourde des campagnes antifascistes d’autrefois.

Or ce qui me navre c’est que beaucoup de juifs russes semblent être tombés dans le piège et avoir avalé le bobard.

Ce qui, non seulement me navre, mais me met en colère c’est que Poutine ait osé embrigader les juifs de Moscou dans cette campagne fratricide et insensée.

On ne fait pas cela.

On ne joue pas avec ces mots ni avec cette mémoire.

On ne recrée pas la guerre des juifs pour servir des intérêts politiciens médiocres et à court terme.

Et je crois qu’à cela aussi, à cette instrumentalisation indécente et odieuse, il faut trouver le moyen de s’opposer.

Les juifs russes qui, comme le grand rabbin Berel Lazar, tressent des couronnes à Poutine sont-ils les nouveaux idiots utiles du Kremlin ? Sont-ils désinformés ? Otages ? Ont-ils un pistolet sur la tempe ou croient-ils, vraiment, à ce qu’ils disent?

[Ben il ne les voit pas les Juifs russes ????]

[Et il travaille pour l’Association pour le développement de l’Antisémitisme en Russie ou quoi ? Mais réfléchit-il comment les Russes non-Juifs vont prendre ce discours ?]

En tout cas, c’est intolérable.

Cette situation, personnellement, me brise le cœur.

Et je voudrais, ne serait-ce que pour en avoir le cœur net, vous présenter une suggestion.

Organisons une rencontre unitaire des juifs d’Ukraine et de Russie.

Posons, lors de cette rencontre, tous les problèmes sur la table.

Levons, s’il y en a, les principaux malentendus que la propagande a créés.

Et réparons, s’il est brisé, ce lien de vie entre juifs dont Flavius Josèphe, l’auteur de La guerre des juifs, disait qu’il ne fallait jamais laisser les tyrans y toucher et le corrompre.

Je vous dis cela du fond de mon amour pour le judaïsme d’Ukraine qui a tant souffert et qui relève la tête.

Je vous le dis avec tout le respect que je dois à ce judaïsme russe qui sort, lui aussi, d’une interminable nuit et qu’il serait si triste de voir retomber sous la coupe d’un Vladimir Poutine – ah Sharansky ! Yossef Begun, Ida Nudel, Jossef Mendelevitch et Alexandre Lerner, Vladimir Brailowski ! tous ces noms pour lesquels je me suis, avec d’autres Français, tant battu dans ma jeunesse ! tous ces refuzniks, ces refusés de visa qui étaient aussi des hommes du grand refus, des hommes de fer et de résistance, des modèles d’insoumission et de courage !

Tous ces indomptés, il est insupportable, oui, de voir un minable officier du FSB leur faire à nouveau plier l’échine !

A ceux d’entre eux qui ne sont plus de ce monde, nous devons de sauver leurs enfants et leurs héritiers du piège qui se ferme, à nouveau, sur eux.

C’est pour eux, pour eux tous, les morts et les vivants, que j’appelle ici de mes vœux ce grand rassemblement des juifs libres des deux pays, l’Ukraine et la Russie.

Il pourra, ce rassemblement, se tenir à Jérusalem, à Paris ou ailleurs.

Il pourrait se faire à l’initiative de Monsieur le Grand Rabbin de Kiev et d’Ukraine, Yaakov Dov Bleich, ici présent.

Monsieur Victor Pinchuk pourrait en être, dans le droit fil de ce judaïsme d’affirmation et de combat que j’ai décrit, le facilitateur et même l’artisan.

Je ne suis sûr que d’une chose : le fait que cela ait lieu représenterait, à soi seul, une défaite pour Poutine et une victoire, à Moscou comme à Kiev, pour les valeurs de vérité et de liberté.

Je vous remercie. »

Source : Larègledujeu, 25/11/2014

P.S. Faites-nous gagner du temps : tout commentaire à connotation antisémite sera comme toujours supprimé. N’en écrivez-pas, ou signalez-les nous (bouton alerter) – merci…

EDIT : il récidive dans Nice Matin :

« L’Europe se conduit de manière minable face à la Russie »

Pourquoi le sort de l’Europe se joue-t-il, selon vous, en UKraine?

Parce que le projet de Poutine n’est pas de prendre l’Ukraine mais de se venger de l’Europe en la déconstruisant. Il tient l’Europe pour responsable du démantèlement de l’Union soviétique. Et, pour se venger, il s’appuie sur toutes les forces qui, à l’intérieur de nos pays, s’opposent à l’Union européenne.

Qui sont ses « alliés » dans les pays européens?

Les partis d’extrême droite, populistes, xénophobes, comme le Front national en France. Des néonazis comme Soral ou Dieudonné.

L’attitude de Poutine n’est-elle pas aussi une réaction à un certain mépris de l’Europe et l’Otan à l’égard de la Russie depuis 1991?

Quel mépris? L’Otan a refusé les demandes d’intégration de la Géorgie et de l’Ukraine par égard pour Moscou. Obama a fait, depuis 2008, une quantité de gestes en direction de Poutine : réduction équilibrée des forces, intégration dans les organisations internationales… L’idée de l’humiliation de la Russie est un mythe aussi absurde que celui, toutes proportions gardées, de l’Allemagne humiliée des années 30. Je comprends qu’il fallait ménager la Russie après la chute du mur de Berlin pour lui permettre d’entrer dans un grand ensemble, y compris peut-être de libre-échange, avec l’Europe. Mais aujourd’hui, alors que la Russie se réveille avec des projets belliqueux, l’Europe se conduit de manière minable.

[Quand on se sent humilié, c’est qu’on a été humilié – point final…]

Que devrait faire l’Europe?

Organiser symboliquement un sommet de la commission européenne à Kiev. Livrer des armes à l’Ukraine en quantité bien plus grande. Mettre en place un grand plan de développement de l’Ukraine en s’appuyant sur le Fonds monétaire international, la BIRD, le FMI et la BCE.

N’est-ce pas la situation même de l’Ukraine, État tampon dont une partie est tournée vers la Russie et l’autre vers l’Europe, qui génère ce conflit?

L’Alsace-Lorraine, la Wallonie, le Haut-Adige… sont des régions tampons!!! Mais le propre des chefs d’État raisonnables c’est d’éviter que les tampons deviennent des punching-balls!

François Hollande a suspendu la livraison des frégates. Faut-il aller plus loin?

La suspension, c’est parfait. Si la situation change, il les livrera. Mais, pour l’instant, comment voulez-vous qu’on livre un navire de guerre porte-hélicoptères qui pourrait demain aller mouiller devant Marioupol ou Odessa? Les Mistral, ce ne sont pas des paquebots de croisière!

Source : Nice Matin, 29/11/2014

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

bourdeaux // 27.11.2014 à 21h03

Heuu…je voudrais signaler un commentaire antisémite : le discours de BHL. Antisémite par effet boomerang.

186 réactions et commentaires

  • gracques // 27.11.2014 à 20h35

    Terrible .
    Apres avoir loué le nationalisme des juifs d’Ukraine , il fustige celui des juifs russes et c’est lui qui reproche à Poutine d’instaurer une “guerre des juifs”.
    Normal , lui est dans le camps du bien , il peut tout dire , tout faire , c’est pour le “bien”.

      +62

    Alerter
    • Bigtof // 27.11.2014 à 21h10

      Et il ose parler pour le grand rabbin de Kiev qui est celui-là même qui a appelé, il y a plus d’un an, les juifs à quitter l’Ukraine à cause des pogroms qui recommençaient.
      Ce type est à vomir !

        +49

      Alerter
      • Lage // 27.11.2014 à 23h18

        Et il ose faire l’apologie de Pinchnuk, qui doit une partie de sa fortune à son beau-père, le président Kuchma. Philanthrope, certes, mais avant grand donateur… des fondations Blair et Clinton. Bref, philanthrope très intéressé. Le profil de l’homme est certes un petit peu plus lisse que celui de d’autres oligarches, mais cache maintes zones d’ombres, comme l’achat de Krivoriztal pour 600 millions d’euros, ce qui était grossièrement sous-estimé. Il est en procès avec d’autres oligarches dont Kolmoioski. Il lui réclame plusieurs milliards… Le procès est jugé à Londres.

        Soutient t-il des milices dans l’Est ? Je n’ai rien trouvé à ce sujet. Des infos quelqu’un ?

          +23

        Alerter
        • Lage // 06.12.2014 à 01h19

          Andrey Sheptytsky a certes sauvé des juifs pendant la guerre. Son frère a été nommé “juste parmi les nations”. Mais ce qu’oublie BHL, c’est qu’il a aussi participé activement à la formation de la fondation SS Galicie, qui se spécialisa dans l’extermination des juifs. Il a certes écrit cette fameuse lettre “Tu ne tueras point”, qui condamnait les massacres, mais dirigea une église qui les approuvait (cf The Holocaust Encyclopedia, p 649). Personnage pour le moins ambivalent.

            +6

          Alerter
    • ISTINA // 28.11.2014 à 07h36

      C’est ce genre de guignols qui créent les Antisémismes là où il n’existent pas !
      et, ensuite il braille contre l’antisémitisme.

      Ce givré aura-t-il enfin un jour le courage d’aller comme un GRAND affronter
      ce petit Pöutine ?

      Qui l’a rendu si vain ,
      Lui qu’on n’a jamais vu les armes à la main ???????

      Il ne voit de salut que dans les Milliardaires de sa famille !

        +31

      Alerter
      • ISTINA // 28.11.2014 à 07h46

        Si je l’ai bien compris, c’est B.H.L qui donne des ordres
        à Monsieur le Président de la République Française ?
        enfin nous savons pourquoi les Marins Russes, seraient
        interdits d’accès au MISTRAL, que B.H.L destine à ses
        amis Nazis ukrainiens ?
        Il est fort ce marchand de tapis et ce, sans débourser un Centime !

          +24

        Alerter
        • eskape // 28.11.2014 à 10h16

          je ne pense pas qu’il faille tout mettre sur le dos de ce… . il a, et joue bien, son ROLE: dire tout haut ce que le système pense tout bas, raison… “diplomacie”. en fait il fait le sale boulot su systeme, et ce n’est pas un hasard que celui-là le lui rend bien. donc, pour moi, il est plutôt missionné, et donc le missionnaire du systeme.
          quant au système… depuis le temps qu’on attend, et parle, de sa chute… ca aussi commence à être louche. à arriver à se demander si ça aussi ne fait pas partie de sa stratégie, façon lâcher un peu les soupapes, laisser cet espoir dérisoire au peuple, d’une chute toujours imminente, mais qui ne viendra jamais… mais l’espoir fait vivre, et surtout travailler, docilement… pour le système

            +11

          Alerter
      • boduos // 06.12.2014 à 02h14

        personnage boursouflé,insincere,dans un rôle de pure composition et très facilement imitable , vivement un Cantelou pour achevé le ridicule.

          +3

        Alerter
    • Athanasius // 28.11.2014 à 10h13

      De toute manière, d’ici quelques années, je n’aimerais pas être à la place de ces gens-là…

        +6

      Alerter
  • Tycer // 27.11.2014 à 20h36

    En tout cas il est difficilement compréhensible que ce personnage puisse parler au nom de la France.
    C’est juste scandaleux.
    Et cela sous toutes les présidences.

    J’ai regardé sur wikipedia sa fiche et je ne comprends pas comment il en est arrivé là.
    Il devient conseillé de Miterrand dans les années 1975 mais je n’y vois aucune raison.

    Le plus intéressant reste :
    “En 1996, le magazine économique Challenges classe la famille Lévy comme 187e plus grosse fortune française avec 455 millions de francs”.
    Si il pouvait acheter les Mistrals lui même…

      +44

    Alerter
    • Pascal // 27.11.2014 à 22h06

      Si tu veux savoir pourquoi BHL en est là, cherche déjà le 455 millions de francs. Ensuite fait le lien avec l’entourage de Mitterrand…Et puis et puis…Bref j’ai un pavé qui me démange, mais ça serait tout de suite “noté” facho DSL !

        +25

      Alerter
      • Linder // 29.11.2014 à 05h05

        La fortune de BHL est plutôt liée à celle de François Pinault. Son père, comme celui de BHL, a commencé dans le commerce du bois. Les deux hommes sont plus que liés puisque François Pinault a racheté l’entreprise de bois de BHL. François Pinault possède aussi l’hebdomadaire LE POINT, dans lequel BHL écrit régulièrement.

          +7

        Alerter
        • boduos // 06.12.2014 à 12h38

          et son directeur commercial, Guy Carlier.

            +1

          Alerter
    • harevst // 28.11.2014 à 23h45

      Tycer, tu écris que tu ne comprends pas comment il en est arrivé là, alors que tu cites l’explication à la ligne suivante ?! L’argent, ça peut presque tout.

        +4

      Alerter
  • anne jordan // 27.11.2014 à 20h37

    un mélange écoeurant de perversité , d’arrogance et … de mépris colonialiste :
    ” mon petit doigt me dit ” …
    Bah , merci pour votre dévouement et la solidité de votre estomac : il en fallait pour cet indigeste monologue !

      +61

    Alerter
  • bluetonga // 27.11.2014 à 20h37

    Purée, cette agonie est interminable!

      +32

    Alerter
    • bluetonga // 27.11.2014 à 23h06

      Je ne veux pas donner l’impression de me plaindre, mais quelqu’un pourrait m’expliquer pourquoi chaque fois qu’un article traite du sujet BHL, mon commentaire se fait sucrer la partie qui contient le mot “tarte”?

        +20

      Alerter
      • nondenon // 28.11.2014 à 15h43

        essaye avec le “galette”… 😉 !

          +8

        Alerter
  • Yvon Thoraval // 27.11.2014 à 20h39

    Ben, c’est du BHL hein…
    Mais bon, là, il parle d’armement, il parle comme s’il était autorisé à en parler.
    Est-ce qu’il aurait l’assentiment de notre président et du ministre des “affaires étrangères” ?
    Je veux dire pour parler aussi fort qu’il nous casse les oreilles?

      +35

    Alerter
    • Caramba! // 27.11.2014 à 21h17

      Il a des sous BHL…..
      Il peut faire des dons aux partis.

        +6

      Alerter
    • bob // 28.11.2014 à 08h55

      Il faut le prendre au sérieux. BHL a l’oreille des puissants de France et d’ailleurs. Ses déclarations belliqueuses ont parfois été suivies d’effet, notamment en Lybie, où un chaos terriblement dangereux s’est installé. Hollande est un président falot, faible, atlantiste et influençable. Il ne fait aucun doute que BHL se démène auprès de lui pour accroître le degré d’hostilité de la France à l’égard de la Russie. Ce type est devenu véritablement dangereux. L’Histoire a déjà vu passer des pitres va-t-en-guerre de cet acabit, il sont certes grotesques et insensés, mais ils peuvent être dangereusement opérants. Il cherche le conflit avec la Russie. C’est un belliciste.

        +30

      Alerter
      • yanis // 28.11.2014 à 09h52

        Bhl est le VRP , des présidents successifs depuis 2007 ,

        ( le nain et la poire) , ayant un pays en faillite , un système

        Européen mortifère , le constat est accablant socialement aussi,

        Alors que faire ?

        Faire appel à un vas-t-en guerre , se faisant le hérault des pires scénarios, pour justifier le vieux truc politique

        De faire la guerre à l’étranger(mali), préparer des actions militaires, et , ou,

        Les soutenir ,Notamment en UKRAINE, par une diplomatie agressive

        Imprégnée volontairement d’une idéologie fanatisée , poussant à

        Intervenir sur tous les champs de bataille (syrie ,irak , Ukraine)

        En utilisant des extrémistes .

        Mais pourquoi utiliser ce stratagème vieux comme le monde ?

        Car le peuple , commence à avoir faim ,

        Et l’illusion américaine avec son dollar qui se délite ,

        De même l’union européenne Le plus grand désastre politique depuis la Deuxième Guerre mondiale. sont tellement énorme, qu’il vaut mieux une où des guerres ,

        Plutôt que d’avoir des comptes à rendre . Ce qui est Typique de la lacheté des politiques .

        Ils ont trouvés l’idiot utile ,qu’ils sortent de leur chapeau ,

        Quand les questions essentielles , leur sont posées , et qu’ils sont devant le constat de leur échec d’une évidence flagrante qu’ils veulent faire
        Disparaître comme par magie ,
        Alors ils sortent le schème BHL. Mais il semble largement éculé , heureusement ! La magie n’opère plus !

          +12

        Alerter
      • grob // 28.11.2014 à 09h59

        c’est ça, un pitre, assassin, et caché derrière un pupitre. “Ce serait presque drôle si ce n’était pas aussi grave.”

          +12

        Alerter
      • bourdeaux // 28.11.2014 à 13h12

        BHL a visiblement raison de s’être persuadé qu’il représentait Flamby à l’étranger, mais il a tord de croire que cela l’honore.

          +4

        Alerter
  • Léa // 27.11.2014 à 20h42

    Quelle diarrhée 🙁

      +39

    Alerter
  • vérité2014 // 27.11.2014 à 20h45

    Plus un scoop il fait juste son job,c’est un agent CIA/MOSSAD ce n’est un secret pour personne…

      +66

    Alerter
    • Chaban // 27.11.2014 à 21h09

      Exactement. L’un des cadres de l’oligarchie qui contrôle vraiment la France.

        +46

      Alerter
    • benoit // 27.11.2014 à 21h15

      Oui mais on a vraiment l’impression qu’il croit à ce qu’il dit. Etrange et incompréhensible. Je pense qu’il finit par se créer sa propre réalité parallèle, ou il serait définitivement dans le camp du bien. Reste à définir ce qu’est le “bien” pour cet homme là, et je pense que c’est un concept tout relatif, absolument pas universel …

        +25

      Alerter
      • boduos // 27.11.2014 à 22h59

        pauvre Arielle!

          +8

        Alerter
      • Laurence Guillon // 28.11.2014 à 22h38

        Pour avoir l’air convaincant, il faut quand on ment se convaincre qu’on dit la vérité. Je n’ai jamais su mentir, parce que je ne sais d’abord pas me mentir à moi-même. Mais ce type est si faux que la fausseté lui est une seconde nature.

          +8

        Alerter
    • Crapaud Rouge // 28.11.2014 à 13h52

      Tout à fait d’accord, vérité2014, mais il est probable qu’il se croit “indépendant”. L’influence manipulatrice dont il est la victime lui apparaît probablement comme de l’information objective issue de sources de haut niveau.

        +7

      Alerter
  • Jean Marc // 27.11.2014 à 20h49

    “La bêtise humaine est le seul domaine d’investigation qui donne une juste idée de l’infini”
    Albert Einstein.
    Que dire de plus, de tout ce mélange de genres pour justifier une posture intellectuelle? Peut-être qu’on comprend qu’il a fallu supprimer sa dernière pièce de théâtre faute de fréquentation. Tout cela est très confus de syntaxes et références diverses et variées pour nous recracher la propagande sur l’Ukraine pour essayer de nous faire croire que le monde est aussi bipolaire qu’il le prétend. Sans parler des énormités de revendre des portes hélicoptères à l’Ukraine qui n’arrive déjà pas à payer ses factures de gaz. Il a son petit doigt aux Etats-Unis, qui détiennent par ailleurs beaucoup de petits doigts pour ce qui concerne l’Ukraine, puisque c’est le sujet mais il y en a bien d’autres. Voilà un bel exemple de ce que j’appelle le syndrome du lapin crétin, et ce sont les USA qui allument les phares. Mais peut-être que nous sommes paranos mes amis, et que nous ne comprenons rien. Il y a encore à peine 24 heures, nous était rappelé que notre pays était “un grand partenaire” de l’Egypte et de son dirigeant actuel. Justement, et si on vendait les Mistrals à Monsieur l’ex maréchal Abdel Fattah al-Sissi pour rassurer les touristes français qui n’ont rien à craindre dans ce pays. C’est vrai que l’UNICEF et certains journalistes égyptiens sont eux aussi paranos.

      +25

    Alerter
    • Pinailleur // 28.11.2014 à 00h03

      « Il faut se méfier des citations trouvées sur internet » – Aristote.

      « La bêtise humaine est la seule chose qui donne une idée de l’infini. » est de Ernest Renan, Dialogues et fragments philosophiques, 1876.

      La citation similaire attribuée à Albert Einstein est : « Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue. »

      Ce qui n’empêche pas d’être d’accord avec le reste de votre intervention…

        +36

      Alerter
  • lon // 27.11.2014 à 20h53

    Pauvre BHL . En mission pédagogique à Kiev.. . Est-ce qu’il a distribué des bons points à la fin de la soirée ? A-t-il réussi à toucher ces âmes ukrainiennes un peu bonnasses mais tellement pures ? Est-ce que l’audience a été sensible aux arguments de son petit doigt ? Et est-ce que les oligarches présents ont sorti leur chéquier pour acheter le Mistral ? Ou alors un petit don pour les enfants des ouvriers de St-Nazaire ? Comme c’est touchant .

      +12

    Alerter
    • sfaxlover // 27.11.2014 à 21h40

      BHL… n’en a t’il pas déjà fait assez après ses frasques en Libye : la fameuse non attaque de Benghazi (2 chars que nos fiers rafales ont détruits) préfaçant un massacre proche de Srebrenica selon lui.
      BHL: c’est le chaos en Lybie actuellement grace à toi et personne n’en parle. 30% de la population est partie en Tunisie.

        +28

      Alerter
  • Eric // 27.11.2014 à 20h58

    Bref, non à l’antisémitisme. Ou alors si, mais à la condition sine qua non que le juif soit russe 🙂
    BHL, ferme-là ! On en peut plus, sérieux !

      +46

    Alerter
  • purefrancophone // 27.11.2014 à 21h00

    Il est tranquille dans ses bottes ce Monsieur ?
    Incroyable d’oser dire autant d’inepties !!!
    Les milliers de soldats RUSSES dans le Dombass , il les a vu??????
    Les Mistrals rachetés par les Européens pour en faire quoi puisqu’ils sont adaptés aux hélicoptères RUSSES pas aux nôtres que je sache ?
    Il cherche à créer une insurrection des Juifs de l’Est de l’Europe?Il rêve !! Les Juifs RUSSES vont certainement apprécier qu’il parle en leur nom !!!

    Les Français très nombreux à être d’accord avec la décision de leur Président de ne pas livrer les Mistrals ? Je pense plutôt que grand nombre d’entre nous savent que cette décision risque de couter cher à notre industrie militaire ?
    Oui Monsieur B.H.L. la France doit honorer sa parole , c’est une question de principe et de respect d’un contrat entre deux pays !!!!!!

    “’il serait si triste de voir retomber sous la coupe d’un Vladimir Poutine – ah Sharansky ! Yossef Begun, Ida Nudel, Jossef Mendelevitch et Alexandre Lerner, Vladimir Brailowski ! tous ces noms pour lesquels je me suis, avec d’autres Français, tant battu dans ma jeunesse ”
    Sur c’est la faute de Poutine !!
    Quelle tristesse de lire un tel discours

    Pour finir
    http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/27/01003-20091027ARTFIG00353-victor-pinchuk-oligarque-philanthrope-.php

      +15

    Alerter
    • FifiBrind_acier // 28.11.2014 à 06h25

      L’Ukraine est en faillite, elle ne peut même pas payer les factures de gaz à la Russie.
      Un prêt de l’ UE qu’ils ne pourront pas rembourser…, ça va finir comme les Mirage de notre cher Dassault, et devinez qui va payer…?

        +9

      Alerter
  • dupontg // 27.11.2014 à 21h01

    Marioupol mer d’Azov…..avec un Mistral de plus de 6 metres de tirant d’eau,faut etre assez chanceux pour ne pas s’echouer sur un ban de sable..profondeur maxi 15m profondeur moyenne 2m

      +32

    Alerter
    • JaySWD // 06.12.2014 à 15h50

      La mer d’Azov……idéale pour un pédalo! ! !

        +3

      Alerter
  • bluerider // 27.11.2014 à 21h02

    rater sa vie est la seule chose que cet humanoïde aura réussie.

      +18

    Alerter
  • bourdeaux // 27.11.2014 à 21h03

    Heuu…je voudrais signaler un commentaire antisémite : le discours de BHL. Antisémite par effet boomerang.

      +71

    Alerter
  • Caramba! // 27.11.2014 à 21h11

    BHL est un humanoïde pipotronesque!bête et méchant.

    😉

      +6

    Alerter
  • Lysbethe Levy // 27.11.2014 à 21h12

    “Etre juif en Ukraine, c’est accepter de penser ensemble l’Holodomor et Babi Yar.”

    Dont acte BHL continue l’arnaque de Reagan sur le “double génocide” a savoir que l’on doit assimiler le” nazisme” au “communisme”. Pour interdire le communisme mais pas le capitalisme prédateur fondement du nazisme stade ultime du capitalisme sauvage, colonialisme, impérialiste..Le totalitarisme hitlérien s’inscrivant dans celui ci …

    D’après une loi issue de l’époque de Reagan, les ukrainiens doivent s’abstenir/bannir l’un et l’autre, toutefois au vu du développement de la résurrection du nazisme sous la forme de l’icône de Bandera, le nazisme a finit par rester seul à être adulé voir encouragé. !

    Les mensonges de BHL dans la continuité de Thimothy Snyder le rewritter de l’Histoire ou le révisionnisme remis au gout du jour…Il n’est pas possible de les laisser faire ceci et se sont des juifs de Lettonie, Hongrie, Lettonie, Ukraine, Estonie qui le disent et dénoncent cette scandaleuse ré écriture de l’histoire.

    Dovid Klotz mène le combat a justement ne pas signer égal aux deux systèmes, étant donné que beaucoup de juifs se sont engagés dans la résistance communiste a côté de citoyens athées, chrétiens.

    .http://defendinghistory.com/.le double génocide “holodomor” imposture déjà dénoncée face a au génocide des juifs dont la loi puni la négation, est d’autant oublié au profit de l’holodomor médiatisé et décidé par le Département d’Etat US avec la connection canadienne.. ..

    .Car celui des juifs est déligitimé et ceux qui sont morts en communistes encore plus..!.
    https://clemensheni.wordpress.com/2009/10/26/the-prague-declaration-holocaust-obfuscation-and-antisemitism/ ou le mot obsfucation est employé..

    .La loi votée au Parlement européen,” La déclaration de Prague en 2008″,” votée par Sarkozy )président est une véritable imposture car il n’ y a jamais eu “d’holodomor” construction idéologique datant des années 30 a 45 avec la Presse Hearsth comme propagande anti-communiste au service des nazis et des Usa et voilà comment on falsifie l’histoire … …

      +38

    Alerter
    • ISTINA // 06.12.2014 à 09h52

      Il suffit de regarder deux cartes de l’Europe, avant ELTSINE et après ELTSINE?

      Inutile de tergiverser; les Frontières de l’ OTAN , se sont rapprochée à l’Extrême – Est de l’Europe, longeant la Frontière RUSSE, avec : POLOGNE /ESTONIE / LETTONIE /LITHUANIE/ SLOVAQUIE/ HONGRIE /ROUMANIE ((Président Allemand,((c’est tout nouveau, ça vient de sortir !))

      Depuis l’implosion de l’U.R.S.S , l’Allemagne réunifiée bénéficie d’un état Tampon , la POLOGNE.{ Bien joué Dame Merkel } Heil Deutsch-land ? Oder Deutsch-land Über Alles ?
      En regardant et comparant les deux cartes ?? question à un Centime d’Euro Illégal, {{{ Qui provoque qui ? qui est encerclée par l’O.T.A.N ? la RUSSIE car, La Turquie, fermant la boucle plein Sud, susceptible de bloquer le Détroit des Dardanelles ?
      qui fermerait à la RUSSIE, la voie vers les mers chaudes !.
      Intolérable que la Russie ait découvert , les plus vastes sites Mondiaux de Pétrole et Gaz dans l’Arctique !
      Une Guerre localisée non nucléraire, juste ce qu’il faut pour la priver de tout ce Pétrole qui ne peut appartenir à la Russie mais au Monde ……………… via . Husseïni, Baraka OBAMA ! avec Hausse soudaine et démesurée du Prix du Barril de Pétrole; dès la Russie Ruinée !

      Les fauteurs de Guerres Capitalistes jadis honnis par les Gauches Unies, actuellement prosternées aux bottes du Président Interplanétaire de Washington, de ces Finances qui, jadis il y a seulement presque 3 ans, déclarées principales Ennemies du Camarade Président François Hollande depuis peu, converti au Capitalisme; comme l’a été la CHINE Populaire, devenue première puissance économique Mondiale !
      Je propose ce qui précède en Sujet d’Histoire pour le Bac 2015 !
      Incollable en la matière, cela augmenterait ma moyenne mais, il ne faut pas rêver !!!!

        +3

      Alerter
      • languedoc 30 // 06.12.2014 à 14h39

        Entre deux puissances nucléaires, il ne peut y avoir de place pour une guerre conventionnelle. Quelle que soit l’attaque contre la Russie, la riposte sera nucléaire. Sinon à quoi servirait la dissuasion ?
        Le prix du pétrole au dessous de 65 dollars serait intenable pour l’Amérique et son pétrole de schiste. (entendu ce matin sur France culture)

          +2

        Alerter
  • vérité2014 // 27.11.2014 à 21h13

    VP Of Europarliament Says Ukraine-Russia War Imminent.

    “A 3rd World War does not scare… in fact, nobody is going to start it,”

    UKRAINE NEEDS TO ACHIEVE NATO MEMBERSHIP CRITERIA: POROSHENKO

    UKRAINE TO HAVE UKRAINIAN AS SOLE OFFICIAL LANGUAGE: PRESIDENT

    http://www.zerohedge.com/news/2014-11-27/nato-deploy-tanks-eastern-europe-shortly-after-vp-europarliament-says-ukraine-russia

      +5

    Alerter
    • Caramba! // 27.11.2014 à 21h25

      La Russie rapproche ses frontières de l’OTAN;
      🙁

      C’est chaud bouillant
      Trop tard pour sauter de la casserole?
      (Allusion à la théorie de la grenouille)

        +7

      Alerter
  • CLAUDE // 27.11.2014 à 21h23

    revoilà notre grand philosophe !
    à croire qu’il fait maintenant parti du gouvernement – un nul parmi les nuls –
    je suppose qu’il se fait payer pour tous ses déplacements et ses interventions pour prêcher la bonne parole, par la France donc nos impôts je suppose, vu que les Ukrainiens n’ont pas un kopek.
    c’est un appel à la guerre son discours.
    Ca va bien finir par arriver avec des huluberlus pareils, mais n’est ce pas ce qui est voulu ?
    C’est tout simplement dangereux, surtout que le gouvernement ukrainien ne demande que le feu vert.

      +24

    Alerter
    • Caramba! // 27.11.2014 à 21h28

      Je crois pas qu’il se fasse payer, il en a pas besoin et peut-être paie t-il?
      😉
      Bref.
      En revanche, que ce gus soit escorté de la police française est tout à fait illégal.N’étant mandaté d’aucune mission officielle, n’étant personne dans le gouvernement, il n’a pas le droit d’avoir cette escorte nationale motorisée..

        +32

      Alerter
      • sadsam // 28.11.2014 à 20h19

        @Caramba,

        Il faut relire les histoires de son expédition en Afghanistan sur la tombe du commandant Massoud. Je crois que vous êtes trop optimiste.

          +2

        Alerter
  • Subotai // 27.11.2014 à 21h30

    Ce type est malade de la tête.

      +22

    Alerter
  • Georges // 27.11.2014 à 21h31

    C’est du BHL
    Il a fait “ses preuves” et comme je ne crois pas aux miracles, je n’ai pas gaspillé mon temps pour le lire, d’autant plus que c’est assez long.

      +9

    Alerter
  • LeDahu // 27.11.2014 à 21h39

    Ah c’est LUI qui a dit ça. Je me demander quel tarée avez bien proposer cette idée.

    énorme

    Il y a la solution que j’ai proposée et qui serait de vendre le navire à l’Ukraine moyennant un prêt de longue durée et à intérêt privilégié que lui consentirait l’Union Européenne.

      +9

    Alerter
  • Astrolabe // 27.11.2014 à 21h41

    Le monsieur ne devrait pas trop forcer sur la blanche, ce n’est pas bon pour la santé, mentale surtout.

      +18

    Alerter
  • olivier // 27.11.2014 à 21h45

    Arrêtons de faire semblant de croire qu’il est un philosophe et de le brocarder là-dessus, BHL est un agent idéologique omniprésent.

    A quel titre est-il en communication avec Hollande comme il l’était avec Sarkozy pour gérer voire déclencher des conflits internationaux ? A quel titre ? Quelle est sa légitimé ? De la même manière, pourquoi est-il si présent dans les médias ?

      +36

    Alerter
    • olivier // 27.11.2014 à 23h47

      Je comprends pas, BHL ne paye pas pour être invité à la télévision, remettre des prix, conseiller les présidents et faire des discours sur les places des révolutions colorées, si ?

      Je ne crois pas à cette explication.

        +9

      Alerter
      • olivier // 28.11.2014 à 10h27

        Je comprends toujours pas… Pourquoi a-t-il autant d’amis dans les médias, la politique, l’économique, l’édition, le spectacle ? Parce qu’il est riche ? Pourquoi est-il riche ? Parce qu’il a plein d’amis ? On tourne en rond…

        Je pensais que la république que BHL nous vend ne reconnaissait pas les réseaux et faisait des citoyens des individus libres et égaux ?

        BHL et ses amis sont des agents de l’hyperclasse dominante, contre l’intérêt des citoyens. C’est ce qui explique tout, ses mensonges, ses amitiés, son omniprésence.

          +8

        Alerter
        • Horzabky // 29.11.2014 à 16h12

          Bernard-Henri Lévy est président de la commission d’avances sur recettes, sans laquelle pas un film français d’importance ne peut se financer. Il a été renouvelé à ce poste par Sarkozy.

          Il est membre du conseil de surveillance d’ARTE, et de celui du Monde. Il est directeur chez Grasset (et peut donc faire publier les livres qu’il veut). J’en oublie certainement.

          Il est influent parce que, entre autres choses, il investit son argent dans les médias. C’est plus facile de passer à la télévision lorsqu’on est un gros actionnaire de la chaîne…

          BHL sait faire fructifier son carnet d’adresses : connaître une célébrité permet d’en rencontrer dix autres, et ainsi de suite, c’est l’effet boule de neige. Ce n’est finalement pas très compliqué, j’ai connu des gens qui en faisaient autant (à une moindre échelle) mais cela demande une tournure d’esprit particulière, c’est le moins qu’on puisse dire. Un mélange de cynisme et de narcissisme.

          François Hollande disait toujours, en privé, qu’il appréciait peu BHL. Mais le politicien Hollande n’a jamais voulu se fâcher avec le gros actionnaire des médias. La faiblesse de Flanby face au culot et au baratin de BHL a fait le reste.

          Et aussi l’aptitude de BHL à la manipulation : il a misé sur Valls bien avant que ce dernier entre au gouvernement, il a aidé Rachida Dati à écrire et publier son livre, et il a su être l’ami à la fois de Ségolène Royal et de Sarkozy, de Mitterrand et de Chirac, et maintenant de Hollande…

          Un athlète complet de la courtisanerie doublé d’un millionnaire et d’un affabulateur sans complexes (c’est Alain Juppé qui l’a traité d’affabulateur à la télévision).

          Nous sommes gouvernés par des incompétents. La preuve, c’est qu’ils se laissent tous manipuler par BHL comme le corbeau par le renard dans la fable de la Fontaine. Qu’ils perdent leur fromage, ils ne méritent pas de le garder !

          J’ai été cadre dans une administration, avant de prendre ma retraite. Des rigolos genre BHL, on en rencontre de temps en temps parmi les gens que l’on doit encadrer. N’importe quel cadre pas trop nul les repère tout de suite et les remet vite fait à leur place. Que nos dirigeants en soient incapables montre bien qu’il y a un problème dans notre démocratie. Le vrai scandale est là : Flanby prend les appels téléphoniques de BHL et écoute ses conseils. Honte à toi, Flanby.

            +15

          Alerter
        • Huhu // 07.12.2014 à 13h56

          La fortune de BHL est familiale: son père avait une entreprise d’exportation de bois tropical et avait des concessions en Afrique. Après son rachat par Pinault, BHL a continué a en être administrateur d’une partie (en fait, il doit surtout toucher des jetons de présence…) et d’une société immobilière.

          Bref, le type même de personnage tout droit sorti du XIXeme siècle, rentier et vénal, qui me fait penser que Piketty a visé juste dans son bouquin.

          Si vous lisez l’anglais, il y a un chapitre fort instructif dans l’ouvrage de Kindleberger A financial history of Western Europe consacré à la vénalité de la presse française au XIXeme siècle et à son influence sur la finance Française… (la deuxième d’Europe à l’époque d’après Kindleberger, derrière la City, mais notoirement moins efficace du fait justement de cette corruption généralisée…)

            +1

          Alerter
    • achriline // 28.11.2014 à 18h35

      Le communautarisme joue certainement aussi son rôle.
      Quand on voit l’empressement que les journalistes et les hommes politique mettent à se rendre à la grand messe annuelle où ils se livrent à un grand “cirage de pompes” et où ils reçoivent leurs directives, doit-on encore s’étonner.

        +7

      Alerter
    • Totoleon // 01.12.2014 à 22h52

      C’est le porte parole de la communauté financière internationale USA-OTAN-UE-ISRAEL+Monarchies pétrolieres

        +3

      Alerter
  • LA ROQUE // 27.11.2014 à 21h56

    Le comportement de ce personnage qui parle au nom de l ‘Europe et de la France démontre que nous avons un sérieux problème de démocratie.

      +32

    Alerter
    • Bordron Georges // 28.11.2014 à 10h03

      Ça peut paraître compliqué, mais il faut se rappeler qu’en 40 ans la France a été agglutinée à l’Europe sous l’argument lourd qu’elle n’était plus rien.
      En 1974, c’était faux, mais aujourd’hui, tant qu’elle reste dans cette Europe c’est vrai, elle n’est plus rien!
      Et elle est représentée par des turlupins, des marionnettes comme Sarko, comme Hollande et comme, le plus beau, BHL.

        +8

      Alerter
    • Parano // 28.11.2014 à 19h31

      Les textes de loi relatifs à la protection des intérêts fondamentaux de la nation (et de l’UE), ne traitent pas des menaces envers la démocratie, mais envers la république ou le caractère républicain de institutions.

      A méditer…

        +1

      Alerter
  • Dunks // 27.11.2014 à 21h56

    BHL semble tellement fier d’être le porte-drapeau de l’ignominie nationale que sa perversité apparaît rien d’autre que naturelle.

      +12

    Alerter
  • Homère d’Allore // 27.11.2014 à 21h59

    En janvier 2010 Iouvchenko nomme Bandera “Héros D’Ukraine” à titre posthume. Le centre Simon Wiesenthal proteste, rappelant les pogroms de ses partisans.
    C’est après le retour de Ianoukovitch que le Tribunal de Donetsk dechoit Bandera de ce titre.
    C’est clair. Les séparatistes ne veulent pas réhabiliter ce sinistre personnage. La clique de Kiev, si.

      +33

    Alerter
  • Auster Paul // 27.11.2014 à 22h06

    La France a eu de véritables grandes figures historiques qui avaient autrechose entre les 2 oreilles !

    Quand on se prend pour le Messie soi-même, il est douloureux pour un tel ‘grand juif’ de ne pas appartenir à une de ces grandes familles d’Israël qui a eu au moins un Prophète, de ne pas appartenir à l’une des 12 grandes Tribus du Peuple d’Israël ! C’est le destin de ce pauvre erre pour qui ‘l’art de la philosophie ne vaut que s’il est un art de la guerre !’ (cf. son site http://www.bernard-henri-levy.com/)

    Le pire dans cette histoire, c’est que des illettrés comme les Sarko, sa bande, et les Hollande, et une partie de sa bande, soient à ce point ignards qu’ils en aient fait leur gourou ! Même Pierre Mendès-France n’aurait certainement pas été dupe de la supercherie de ces faucons bien vrais !

    Le drame est que nos médias ‘USA-oriented’ déroule un tapis rouge à ce bonimenteur en mission messianique …..

    Aujourd’hui des intellectuels comme Régis Debray ne jouissent pas d’un soutien identique des médias français pour faire valoir un point de vue radicalement différent !

      +13

    Alerter
  • tchoo // 27.11.2014 à 22h15

    ce type est un fou
    ce type est fou utile à certains
    ce type doit être mis hors d’état de parler au nom de la FRANCE
    avec le mou de l’Eysée on est mal barré

      +22

    Alerter
    • eskape // 28.11.2014 à 10h23

      il n’est ni fou, ni gourou, ni “manipulateur” solitaire. au contraire, c’est le pion du système, sa voix véritable, qui permet de s’exprimer en toute decomplexion. en fait c’est son représentant le plus fidèle, et c’est sûrement utile de bien écouter ce qu’il dit, pour comprendre ce que le système pense vraiment.

        +10

      Alerter
  • dupontg // 27.11.2014 à 22h17

    amusant…..
    la France ne veut pas livrer le Mistral parce que ce qui se passe en ukraine n’est pas conforme à ses valeurs….

    Mais elle livre sans probleme l’arabie saoudite qui est son plus gros cleint en materiel militaire…
    Les valeurs françaises sont donc celles de l’arabie saoudite et du quatar..

    il faut le savoir et le faire savoir

      +42

    Alerter
  • grub // 27.11.2014 à 22h19

    C’est toujours une joie de lire ou entendre BHL tellement ce qu’il dit est à chaque fois grotesque et biaisé.
    Le problème c’est que là son discours est extrêmement dangereux.
    Qu’est ce que ça veut dire que des juifs russes ne pourraient pas être contre des juifs ukrainiens sous prétexte qu’ils sont juifs ?
    Il sous-entend donc qu’être juif cela transcende la nationalité ?
    On ne s’y prendrait pas mieux pour mettre le doute sur le patriotisme des juifs toutes nations confondues.
    Ce type par sa bêtise est un danger pour les juifs du monde entier.

      +66

    Alerter
    • Casquette // 28.11.2014 à 00h26

      J’ai entendu le même type de raisonnement chez C.Askolovitch à propos de Zemmour , il disait qu’une personnalité juive avait une position particulière , et que cette personnalité devait garder ce fait en tête quand elle s’exprimait sur certains sujets.
      En gros pour lui un juif doit penser comme un juif , ou “en” juif, les antisémites qu’on voit ici et ailleurs ne demandent franchement pas mieux.

        +16

      Alerter
    • Eric // 28.11.2014 à 12h24

      En effet, ce n’est rien d’autre que du tribalisme. Et l’on peut s’étonner que derrière l’hypocrisie des discours officiels qui prétendent condamner le communautarisme et autres joyeusetés, il y ait en fait l’exact contraire, c’est-à-dire l’excitation et la mise en avant systématique du deux poids-deux mesures et de toutes les formes de division. Nous avons affaire à de dangereux menteurs professionnels.

        +6

      Alerter
  • Auster Paul // 27.11.2014 à 22h20

    “Mais n’allez jamais croire que la guerre, même la plus nécessaire, même la plus justifiée, n’est pas un crime. Demandez-le aux fantassins et aux morts.”

    Ernest Hemingway (Introduction à Treasury for the Free World)

      +12

    Alerter
  • Fraël // 27.11.2014 à 22h26

    Son petit doigt lui dit quelque chose ? Personnellement cela m’inquiète, son petit doigt c’est ce au’il a vu voir ce qu’on lui a dit aux États-Unis….

      +7

    Alerter
  • DUGUESGLIN // 27.11.2014 à 22h34

    Les 27 millions de russes qui ont perdu la vie pour vaincre les nazis, vous savez ceux qui massacraient les juifs, devraient, à titre posthume, être élevés au rang de justes parmi les nations.
    Par leur courage et leur action ils ont mis fin à l’horrible “solution finale”.

    Ceci dit je ne suis pas sûr du tout que tous les juifs approuvent la vision de BHL. Ceux qui ont survécu n’ont certainement pas un bon souvenir des bandéristes enrôlés dans les armées nazis.

    Les pauvres ukrainiens qui ont du mal à s’en sortir se laissent gonfler par un pauvre gars qui encourage le racisme anti russe au point de massacrer les pauvres gens du Donbass dont la seule faute est de ne pas vouloir être gouvernés par les nazis de Galicie.

    Hitler a trouvé sa revanche avec un gars comme ça.

      +27

    Alerter
    • PL // 29.11.2014 à 00h21

      correction: 27 millions de soviétiques

        +4

      Alerter
      • DUGUESGLIN // 06.12.2014 à 05h48

        Oui. Pardon

          +1

        Alerter
  • CreamDeluxxx // 27.11.2014 à 22h53

    Pierre Desproges se fout de la gueule de BHL, c’est bien de voir ça, faut montrer ça, la vraie nature des cuistres.(youtube)

    Une pétition pour transformer le mistral en entarteur géant ou on continue d’écouter ce c#n de Bernard-Henry???
    Parce que ca me soule de payer des impôts pour que ces c#ns les mettent dans des bombes alors que 1 personne meurt de faim toutes les 6 secondes.

    En tout cas, j’espere que le repas de Milliardaire à la superbe médaille de l’honneur n’était pas dégeulasse comme à l’Elysée.

      +6

    Alerter
  • Beaugrand // 27.11.2014 à 22h54

    J’aime beaucoup Bernard. J’apprécie en particulier sa période “duo comique” avec Noël Godin, dit “l’entarteur”…

      +9

    Alerter
  • arthur78 // 27.11.2014 à 23h00

    D’apres le nytimes (source systeme) Victor Pinchuk a des liens avec les clintons (en gros il les finance abondemment) il est a noter également qu’il est marié avec la fille de l’ancien président ukrainien Leonid Kuchma (ca doit aider pour devenir riche)

    http://www.nytimes.com/2014/02/13/us/politics/trade-dispute-centers-on-ukrainian-executive-with-ties-to-clintons.html?_r=1

      +9

    Alerter
  • Alae // 27.11.2014 à 23h30

    Est-ce qu’on se rend compte que ce type est fou à lier ?
    Ses films et ses pièces font des flops retentissants, il recommence néanmoins comme si de rien n’était, et à chaque fois avec le même même aplomb. Les bides glissent sur lui, il ne les voit pas ou les met sur le compte de basses manœuvres de “l’extrême droite antisémite” (qui ferait la pluie et le beau temps en France, si on le suit. Dites donc, elle a le bras drôlement long, l’extrême droite antisémite). Rien, mais alors rien n’entame sa fatuité, rien ne pourra jamais le persuader de ce qui, pourtant, crève les yeux : il est d’une nullité qui frise le cosmique. Mais à quel point d’aveuglement en est-il ?
    Et si encore, il se contentait de jouer les “intellectuels” germanopratins bouffis d’autosatisfaction, ce ne serait pas grave. Après tout, il suffit de faire comme tout le monde et ne pas aller voir ses pièces et films ou lire ses livres et “articles”, tranquillité assurée.
    Le problème, c’est qu’il est meurtrier. Et pire encore, bien pire : il est écouté au plus haut niveau. Alors qu’il devrait être en hôpital psychiatrique.
    Une “élite” politique qui n’arrive plus à distinguer des cas cliniques flagrants de psychopathie de personnes normales, et écoute les deux au même titre, est elle-même forcément malade. Et plus qu’on ne l’imagine.

      +34

    Alerter
    • dupontg // 28.11.2014 à 01h38

      Quand vous citez les flops bacheliens ,n’oubliez pas ses livres …
      On en parle moins en ce moment ..mais quand meme

        +6

      Alerter
    • Kaiel // 28.11.2014 à 08h15

      C’est le propre des personnalités narcissiques de ne jamais se remettre en question. A ce niveau on peut certainement parler problèmes mentaux.

        +9

      Alerter
      • eskape // 28.11.2014 à 10h34

        en fait, le système gagne sur tous les fronts avec un type comme ca: il peut s’exprimer librement, mais en plus tout le monde se decharge sur le messager, en oubliant la vraie voix.- voir mon post plus haut- ça ne sert à rien de vous concentrer sur ce mec, pensez plutôt d’où vient la voix

          +5

        Alerter
        • Yvon Thoraval // 28.11.2014 à 10h46

          Oui, je suis d’accord là-dessus, l’important n’est pas BHL, mais qui l’autorise.

            +7

          Alerter
          • Citoyen // 30.11.2014 à 03h50

            En effet. Il est l’Envoyé spécial et le porte-parole chargé de la mise en scène histrionique. Une propagande est toujours faite de slogans simplistes-simplets, émotionnels, etc… Jamais de rationnel.

            Rien de mieux pour faire passer le message de qqu’un qui est AU-DESSUS du Président lui-même (Quel qu’il soit.. Mitterrand, Chirac, ou Sarkozy, Hollande… et au suivant). Tous les Présidents sont OBLIGÉS de le laisser faire et dire.

              +3

            Alerter
    • JaySWD // 06.12.2014 à 02h55

      Mème les gens du Monde sont d’une absolue cruauté avec lui,………..puisque ils font un état,sommaire on va dire, des “succés” du garçon:

      http://www.lemonde.fr/m-actu/article/2014/10/31/le-roman-photo-des-flops-de-bhl_4515551_4497186.html

      A diffuser lourdement,je n’avais pas imaginé que c’était à ce point! ! ! !

        +4

      Alerter
  • K // 27.11.2014 à 23h31

    Pour décrire BHL, mieux vaut passer tout de suite sur les superlatifs péjoratifs, on gagnera beaucoup de temps.

    Je remarque qu’il a un point commun avec les antisémite, celui d’être obsédé par le judaïsme.
    En mettant en avant la question religieuse plutôt que la question géopolitique, BHL sait très bien qu’il met les juifs ukrainiens dans une position difficile, mais il le fait en connaissance de cause (il sait que l’extrême droite antisémite est très forte en Ukraine).

    On sait que BHL est toujours prêt à dénoncer l’antisémitisme en France (antisémitisme réel ou imaginaire selon les cas). Réel quand il dénonce des insultes ou des agressions antisémites, imaginaire quand il prétend que la majorité des manifestants pour gaza ont des arrières pensées.
    A partir de là, on ne peut que s’étonner de la position de BHL sur l’Ukraine. Ma thèse (mais je n’en suis pas sur), c’est que BHL souffle volontairement sur les braises de l’antisémitisme pour créer un sentiment de peur chez ses coreligionnaires et ainsi ressouder la diaspora juive autour d’un objectif fort légitime qui est la lute contre l’antisémitisme (une lutte que je partage par ailleurs).
    En d’autres termes, on fait face à un vrai pompier pyromane.

      +11

    Alerter
  • Gamesh // 27.11.2014 à 23h32
  • Ras // 27.11.2014 à 23h38

    BHL c’est un savant mélange de répulsion et d’attraction.

    Attraction car cette personne est doué, cultivé, ses discours sont beaux, plein d’émotion, de référence. Ca c’est pour la forme.

    Répulsion car c’est propos sont scandaleux, contradictoires, partials, partiels (aucun mot sur les 4000 morts dans l’est du pays), tous simplement basé sur l’émotion et jamais sur la raison. Ca c’est pour le fond.

    Pour résumé, ce type donne la nausée, un sentiment de mauvaise cuite après une soirée arrosée.

      +6

    Alerter
    • stephp // 28.11.2014 à 10h31

      ” cette personne est doué, cultivé,…”

      C’est vrai, c’est un grand spécialiste de l’oeuvre de Botul 😀

        +5

      Alerter
    • harevst // 29.11.2014 à 00h05

      “cette personne est doué(e)” , “ses discours sont beaux” !!
      Euh, vous pouvez lire le texte plus haut vous savez, c’est écrit en français !

        +0

      Alerter
  • Perekop // 27.11.2014 à 23h41

    Aux nouvelles (russes, RTR Planeta et 1) de ce soir, Porochenko a annoncé devant le Parlement enfin réuni en séance inaugurale que le nouveau gouvernement ukrainien (pas encore constitué des semaines après l’élection !) pourrait COMPORTER DES MINISTRES ETRANGERS, et pourquoi pas ! Et aussi que, s’il le fallait, on pourrait éventuellement leur donner un passeport ukrainien selon une procédure accélérée. Si si, c’est sérieux !
    En commentaire, un politologue russe a remarqué qu’il y avait déjà eu une Française ministre des Aff étr en Géorgie, mais qu’au moins elle était d’origine géorgienne. Il a aussi parlé de ministres étrangers dans les pays baltes (?), mais a conclu que c’était invraisemblable qu’on n’ait pas de cadres nationaux dans le cas d’un pays aussi grand et abondamment peuplé que l’Ukraine.
    J’ai le vertige ! BHL à l’Information, McCain aux Affaires étrangères, un bon Polak pour l’Armée… Remarquez, ça aurait le mérite de la clarté, mais dire après ça que l’Ukraine est un pays souverain, on a du mal.

      +29

    Alerter
    • Pascalcs // 29.11.2014 à 03h06

      Je vote Victoria Nuland au ministère de l’Interieur Ukrainien.

        +10

      Alerter
      • Citoyen // 06.12.2014 à 01h21

        BHL à la Défense, Zemmour à la Culture, LePen à l’Education, et les enfants-descendants de nazis à la Sécurité Intérieure.

        Et ce Ministère de la Vérité… quelle belle idée

        Ukraine, laboratoire de l’Europe
        Après la Grèce, Portugal, Italie, Espagne, Irlande sur le plan dit économique, nous consolidons le modèle…

        A ce propos, le gouvernement belge – capitale de l’Euroooope et de l’OTAN, compte des Ministres pro-nazis (curieux silence de tous les médias européens..)

        Un hasard, n’est-ce-pas?

          +4

        Alerter
  • burno // 27.11.2014 à 23h46

    pauvre type … pathétique mais remarquable : il arrive à chaque fois à se surpasser lui même dans sa propre nullité …
    comment un tel bouffon peut il avoir la moindre influence sur la politique de la France , alors qu il ne dispose d aucune fonction élective ? impensable , l argent ne peut pas tout expliquer quand même

      +10

    Alerter
  • Julian // 28.11.2014 à 00h09

    Interrogeons nous sur le rôle des bouffons dans les pseudo-démocraties à l’agonie.

    Le cas BHL est cliniquement passionnant.

      +7

    Alerter
  • casper // 28.11.2014 à 00h21

    Beaucoup de commentaires pour se moquer de BHL et le tourner en ridicule. J’avoue que c’est tentant. Mais ce monsieur n’est pas seulement un bouffon. Demandez aux Libyens, ce type est DANGEREUX !

      +30

    Alerter
  • Bruno // 28.11.2014 à 00h23

    C’est dommage qu’on ne puisse pas déchoir un individu de sa condition de juif, comme on peut par exemple excommunier un catholique. Enfin, qui sait, en continuant comme ça BHL va peut être creer un précédent.

      +13

    Alerter
  • KB // 28.11.2014 à 00h48

    “…voire des armes de précision qui font si cruellement défaut à son armée.” Jusqu’à là 850 000 ukrainiens ont fui vers la Russie, selon le MAE russe 1 000 000 ( carrément ). Et bah alors, qu’est-ce que ça sera avec des armes de précision !
    Il est fou, fou à lier

      +9

    Alerter
  • Casquette // 28.11.2014 à 00h52

    “]Victor Pinchuk est d’abord, bien sûr, un patriote ukrainien – c’est-à-dire, dans ma terminologie (et, je pense, sans le connaître, que c’est aussi la sienne), un Européen convaincu, un Européen conséquent, un militant sans états d’âme de l’intégration de son pays à l’UE.”

    J’adore la parenthèse , il arrête jamais de parler pour les autres , c’est limite pathologique.
    Demain j’appelle Mr Larousse et Mr Petit Robert pour leur demander d’ajourner la définition de patriote : est patriote une personne qui aime non pas son pays , mais une construction politique englobant son pays dans un ensemble baroque intégrant d’autres pays.
    Et si cette construction détruit ton pays et que t’es pas content, ben c’est que t’es un mauvais patriote !

      +16

    Alerter
  • Patrice // 28.11.2014 à 00h52

    Ce personnage a quand meme eu l’outrecuidance de faire une lecture de son dernier “pensum” à Odessa!!! Et en disant que c’était “symbolique”.

    Ce personnage devrait etre oublié depuis 1979: http://www.pierre-vidal-naquet.net/spip.php?article49

    Voir aussi http://www.monde-diplomatique.fr/dossier/BHL

    Et il a aussi déclaré, et écrit, que la Libye il avait fait “ça” pour les USA…

      +17

    Alerter
    • Yvon Thoraval // 28.11.2014 à 08h18

      Ah Oui, bravo, j’ignorais que Pierre Vidal-Naquet et Cornelius Castoriadis avaient levé leur plume à cet objet (je ne peux pas écrire sujet).
      Je suis MDR (mort de rire), mais enfin nos politiques sont à ce point aveugles, si BHL est dangereux nos politiques le sont aussi,au moins par ignorance sinon par bêtise…

        +2

      Alerter
    • bruno // 28.11.2014 à 10h17

      à Olivier : le lien cité par Patrice ci-dessus me semble valoir un article ad-hoc dans les-crises.

        +3

      Alerter
      • Nihil // 28.11.2014 à 13h24

        @ Bruno
        A moi aussi.
        Même deux billets: un sur Béchamel et la deuxième partie de celui de Castoriadis sur la critique,la production littéraire et les media

          +2

        Alerter
      • Bordron Georges // 28.11.2014 à 16h46

        Le lien cité par Patrice extraodinaire!
        C’était en 1979 déjà!
        J’étais en Afrique.

          +2

        Alerter
    • Pascalcs // 29.11.2014 à 03h13

      Merci pour ces liens qui démontrent à nouveau que plus les choses changent, plus elles restent pareilles. La profondeur de de BHL? Un néant sans fin.

        +1

      Alerter
  • Cédric // 28.11.2014 à 00h54

    BHL est l’un des 4 cavaliers de l’Apocalypse.

    Son vrai nom est Guerre.

      +24

    Alerter
    • Ardéchoix // 28.11.2014 à 08h37

      Sur son site “l art de le la philosophie ne vaut que si il est un art de la guerre”

      Le mot philosophie (philosophia) signifie étymologiquement “amour de la sagesse ” (philo signifiée aimer et Sophia sagesse)
      ce mec se parle à lui même , et ce n’est pas une pièce de théâtre qu’il aurait dû amener à Odessa , mais une gerbe de fleurs . Il est sortit des Rails mais pas tous.

        +3

      Alerter
    • HELLEBORA // 01.12.2014 à 11h47

      Beaucoup + au ras des pâquerettes (au niveau de ce qui nous sert de moyens d’information) :
      “BHL, c’est une Nabila qui s’occupe de politique étrangère” dixit le Général Pinatel sur independenza webtv © https://www.youtube.com/watch?v=M06cDPvz_7s&feature=share

        +3

      Alerter
  • Fatalflo // 28.11.2014 à 00h55

    Tssss…. suffit de pas le surveiller 5 minutes, et où on le retrouve ?!! en train de raconter des sornettes sur un podium dans un pays étranger qui as pas encore décidé de nous le renvoyer par le premier chartair…
    Vu ses agissements et ses paroles, qui relèvent probablement de la haute trahison, quelque part, ça fait de la peine qu’il se proclame Français.

      +9

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications