Les Crises Les Crises
19.novembre.201819.11.2018 // Les Crises

Ces milliardaires qui nous font les poches – Denis Robert

Merci 329
J'envoie

Source : Le Média, Denis Robert, 17-10-2018

Théophile Kouamouo a reçu le journaliste d’investigation Denis Robert. Dans son dernier livre « Les Prédateurs : des milliardaires contre les États », il traque les profits de deux milliardaires discrets passés maîtres dans l’art de piller les États, dont la France : le Canadian Pierre Desmarais et le Belge Albert Frère.

Ils sont notamment impliqués dans le rachat de GDF Suez, dans le scandale de la vente de Quick à caisse des dépôts et des consignations, dans le scandale UraMin, et le scandale Petrobas au Brésil.

Source : Le Média, Denis Robert, 17-10-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

jules vallés // 19.11.2018 à 10h47

Serait-il possible d’être milliardaire du fruit de son propre travail, ou plus exactement de la plus-value de celui-ci ? la réponse est évidente…
Être milliardaire c’est forcément être un exploiteur, profiteur, accapareur, spoliateur.. parasite

13 réactions et commentaires

  • Jean // 19.11.2018 à 07h44

    Pour ceux qui veulent aller plus loin :

    https://www.youtube.com/watch?v=5svq2j34jVY

      +13

    Alerter
    • LBSSO // 19.11.2018 à 08h15

      Merci.
      F Ruffin , citant un chercheur belge (6’15):
      “Lobby ça ne correspond plus à la réalité des temps car lobby ça suppose une pression qui vient de l’extérieur.Or aujourd’hui ,il n’y a plus besoin de l’extérieur puisque c’est de l’intérieur que les appareils d’état et européen sont colonisés”.
      Ou encore (11’15), Laurent Mauduit qui cite le philosophe préféré d’EM à savoir P Ricoeur:
      “le danger aujourd’hui est que la direction des affaires soit accaparée par des oligarchies de compétence associées aux puissances d’argent”

        +18

      Alerter
    • Patapon // 19.11.2018 à 08h17

      Merci pour le lien. Pour info aux lecteurs, il s’agit d’un entretien de François Ruffin mis en ligne le 14 nov par la chaîne Fakir, avec Laurent Mauduit, Denis Robert et Monique Pinçon-Charlot, titré La Caste, comment s’en débarrasser ? Comment la remplacer ?.
      J’aimerais aussi vous signaler que dans ce blog, la syntaxe HTML permet de faire des jolis liens bien titrés.

        +18

      Alerter
  • jules vallés // 19.11.2018 à 10h47

    Serait-il possible d’être milliardaire du fruit de son propre travail, ou plus exactement de la plus-value de celui-ci ? la réponse est évidente…
    Être milliardaire c’est forcément être un exploiteur, profiteur, accapareur, spoliateur.. parasite

      +30

    Alerter
  • christiangedeon // 19.11.2018 à 11h18

    Je ne saurais dire à quel point mon admiration va à monsieur Robert.Cet homme est un héros…mais un héros bien seul,hélas. Tout le monde marche sur des oeufs dès qu’il s’agit de lui…tant d’nterets imùbriqués entre politqiue,finance,et finance souterraine,et je n’hésite pas une seconde à dire mafieuse.Le seul point où j’hésite,c’est celui de tou mettre sur le dos des milliardaires. D’abord,parce qu’il ya milliardaire et milliardaire. Ensuite parce que les millairadaires sont de tous pays et de toutes nationalités. Et pour finir,et ce que je comprends bien compte tenu des risques,M. Robert,en dépit de tout son courage,qui a bien naturellement des limites humaines,ne met pas assez en relief la collusion épouvantable entre les mafais diverses et variées,et le big business…instinct de conservation oblige. Parceque la vraie vérité est là…des milliers de milliards sont ceux des mafias de toutes espèces,qui pésent très lourd dans l’économie mondiale. les plus riches ne sont pas ceux qu’on croit,dites le vous bien.

      +11

    Alerter
    • DocteurGrosdois // 19.11.2018 à 13h49

      @Christian

      Les narco-dollars sont un peu comme la matière sombre de la finance globale. L’ancien directeur de l’office contre la drogue et le crime de l’ONU avait même déclaré que l’argent sale avait sauvé le système bancaire US en 2008 puisque c’était une des seules sources de liquidités disponibles pour financer les prêts inter-bancaires. Ce n’est pas comme si El Chapo et les yakuza s’étaient cotisés pour faire un chèque à Jamie Dimon, mais leur argent intégré au système a directement participé au sauvetage des banques.

      Je ne pense pas qu’on puisse parler de collusion généralisée, mais il y a nécessairement des filières de blanchiment à haut débit, et on peut aussi s’interroger sur le traitement VIP d’un maffieux certifié durant les cérémonies de commémoration, ou sur le séjour au Mexique de l’avant dernier couple présidentiel chez un narco-banquier notoire.

        +7

      Alerter
  • ChristineG // 19.11.2018 à 17h58

    Et voilà encore un indice:

    Un lanceur d’alerte dévoile que Deutsche Bank aurait blanchi pour 150 milliards de dollars …Tous dans le bain ! Article en anglais.

    https://www.zerohedge.com/news/2018-11-19/danske-money-laundering-whistle-blower-points-finger-deutsche-bank

      +6

    Alerter
    • jdautz // 23.11.2018 à 14h35

      Non seulement tous dans le bain, mais la Deutsche Bank est dans le top 5 des banksters.

        +0

      Alerter
  • Georges // 19.11.2018 à 21h43

    Où va notre pognon, la réponse est avant tout à chercher dans la dette : https://youtu.be/bUs6A9PouVI
    Et quand certains gagnent trop de pognon, ils le planquent… cf. Carlos…

      +4

    Alerter
  • RV // 19.11.2018 à 22h49

    La colonisation de l’Etat, termes employés un peu plus haut
    est à mettre en parallèle avec les propos de Jacques Généreux
    qui parle lui de privatisation de l’Etat.
    Et c’est bien à propos de ce phénomène que les trois invités de Ruffin
    concluent cet entretien en énonçant quelques mesures à prendre.

      +5

    Alerter
    • jdautz // 23.11.2018 à 14h38

      On peut même parler de remplacement. Facebook a proposé a plusieurs reprise de remplacer des services régaliens, de manière encore assez discrète mais ce n’est qu’une question de temps.

      Sur ce sujet, notre “sacro-sainte” “défense de la propriété intellectuelle” fait assez fort.

        +0

      Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 20.11.2018 à 07h11

    j’ai la vague impression que après l’extreme droite, qui est tout aussi corrompue que la gauche la droite , il ne peut y avoir que la révolte . Le seul problème c’est que a notre époque est elle encore possible . le seul pays où elle est encore possible , c’est des pays comme le brésil , les états unis , tout les pays où les gens sont armés .meme si aux états unis ils n’arrivent pas à s’organisés. Tant qu’un pays n’aura pas réussi à se libérer , nous n’y arriverons pas .

      +0

    Alerter
  • trebla791 // 23.11.2018 à 09h14

    Qui aura le courage et les moyens de mettre fin à toutes ces magouilles planétaires. On en a vraiment mare, la révolte a commencé avec les gilets jaunes et j’espère que ce n’est pas terminé.

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications