Les Crises Les Crises
12.novembre.201812.11.2018 // Les Crises

Interdit d’interdire : Tous censeurs ?

Merci 43
J'envoie

Source : Interdit d’interdire, Russia Today France, 05-11-2018

Frédéric Taddeï reçoit Emmanuel Pierrat, avocat et écrivain, Eva Doumbia, metteure en scène et autrice, Denis Ramond, docteur et enseignant en sciences politiques ainsi que Clément Armato, porte-parole de l’UNI.

Source : Interdit d’interdire, Russia Today France, 05-11-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

DUGUESCLIN // 12.11.2018 à 06h59

Vue déjà sur RT, je retrouve cette émission sur le blog d’Olivier.
La question qui m’est venue est celle de la libre circulation de l’information et le droit de débattre.
Chacun a le droit d’exposer ses opinions et ses “théories”, mais en accordant aussi la possibilité à chacun d’exposer et d’étayer un point de vue opposé.
Il est difficile de dire calmement pourquoi on n’adhère pas à telle ou telle vision ou théorie sans risquer de se faire insulter, d’être injustement accusé de phobies, et de toute sorte de qualificatifs méprisants, accusatoires, rappelant les moments les plus sombres de l’histoire etc.., alors qu’au contraire on souhaite exprimer sa compréhension avec bienveillance, sans haine, dans le respect de l’être humain.
On est, par cette censure qui ne dit pas son nom, réduit à ne pas avoir le droit de ne pas adhérer à une vision et de mettre en lumière ce qui nous apparaît comme des aberrations, sans s’exposer à des accusations haineuses.
Pourtant j’ai envie de dire à certains, je ne partage pas votre vision et je m’y opposerai, mais cela ne m’empêche pas de vous aimer.

11 réactions et commentaires

  • DUGUESCLIN // 12.11.2018 à 06h59

    Vue déjà sur RT, je retrouve cette émission sur le blog d’Olivier.
    La question qui m’est venue est celle de la libre circulation de l’information et le droit de débattre.
    Chacun a le droit d’exposer ses opinions et ses “théories”, mais en accordant aussi la possibilité à chacun d’exposer et d’étayer un point de vue opposé.
    Il est difficile de dire calmement pourquoi on n’adhère pas à telle ou telle vision ou théorie sans risquer de se faire insulter, d’être injustement accusé de phobies, et de toute sorte de qualificatifs méprisants, accusatoires, rappelant les moments les plus sombres de l’histoire etc.., alors qu’au contraire on souhaite exprimer sa compréhension avec bienveillance, sans haine, dans le respect de l’être humain.
    On est, par cette censure qui ne dit pas son nom, réduit à ne pas avoir le droit de ne pas adhérer à une vision et de mettre en lumière ce qui nous apparaît comme des aberrations, sans s’exposer à des accusations haineuses.
    Pourtant j’ai envie de dire à certains, je ne partage pas votre vision et je m’y opposerai, mais cela ne m’empêche pas de vous aimer.

      +15

    Alerter
    • Marie (Pan Pan) // 12.11.2018 à 12h03

      Petite rectification pour ma part concernant votre dernière phrase:
      je ne partage pas votre vision et m’y opposerai, mais ( plutôt) ne vous empêcherais pas de l’exprimer…bon parce que de là à “aimer” un adversaire, encore plus un ennemi, au nom de notre humanité je n’en suis absolument pas capable.

        +10

      Alerter
  • Kess // 12.11.2018 à 07h43

    Il est dommage que dans ce débat ne soit considéré principalement que la censure du point de vue de l’art. Il y est question d’auto-censure, notamment, mais pas de celle qui touche les individus sur les réseaux sociaux ou celle que s’imposent les journalistes et petites mains de la presse mainstream.
    Le sujet est donc intéressant et quelques thématiques sont bien développées par l’interaction entre l’avocat spécialisé, le maitre de conf en sciences politiques et l’artiste. Et si l’on regrette que le champs du débat ne soit pas plus étendu, il y a malgré tout le mec de l’uni qui est là pour, … well, je vous laisse voir ce qu’il apporte 😉

      +4

    Alerter
  • DocteurGrodois // 12.11.2018 à 10h13

    Il n’a guère que l’avocat qui soit au niveau du débat. Les trois autres sont coincés dans leurs petites bulles respectives et n’apportent pas grand chose d’autre que leurs petites guéguerres dont ils s’alimentent les uns des autres.

    Du coup on aura pas entendu parler de la censure des GAFA (vagues apparemment concertées de clôtures de comptes), et celle plus subtile des hébergeurs et fournisseurs d’accès (par exemple récemment contre Gab). Mais il aurait peut-être fallu réinviter Benjamin Bayart.

      +7

    Alerter
  • Bordron Georges // 12.11.2018 à 10h32

    Le droit d’expression, l’autocensure, la propagande, l’affichage et la provocation militante, la maîtrise des moyens par l’argent, le non-dit, pas une émission, pas un débat, pas un journal n’échappe à l’hypocrisie. L’imposture est partout, les faits sont biaisés et incomplets, l’Histoire est grossièrement distordue pour convenir à la manœuvre du moment.
    La grande majorité des arts et de l’information est soumise à l’argent; pauvre citoyen qui subit en permanence cette pression, voire ces agressions.
    On compte tellement sur l’ignorance, la naïveté, l’orgueil, la bêtise humaine quoi!

      +8

    Alerter
  • christiangedeon // 12.11.2018 à 12h00

    Taddei fait ce qu’il peut avec ce qu’il a…et il n’ pas grand chose,ne fait…bravo quand même,parce qu’il est passé de l’autre côté du miroir..

      +4

    Alerter
    • Marie (Pan Pan) // 12.11.2018 à 12h14

      Oui,
      d’un côté je suis “déçue” par ses débats mais d’un autre je me dis que ceux qui acceptent de débattre dans cette émission savent qu’ils sont sur RT, un média qui peut “faire tache” sur leur cv, et qu’en plus les sujets sont suffisamment sensibles et clivants pour qu’ils en ressortent encore plus catalogués. Du coup j’imagine que certains invités risquent de s’autocensurer d’avantage qu’ailleurs…
      Ce n’est pas parce que l’émission de Taddeï permet plus de liberté d’expression que celle-ci va s’épanouir naturellement pour notre plus grande édification!

        +5

      Alerter
      • salut les copines // 12.11.2018 à 22h00

        chere madame vous affirmez que “RT est un média qui peut “faire tache” sur leur cv,” ! pourquoi les media français infeodés au CAC 40 ne vous paraissent pas faire tache sur leur cv ?? cad 90% des media français…. ce n’est pas parce qu’ils sont dominants que les nouveaux chiens de garde sont plus frequentables…

          +2

        Alerter
        • Marie (Pan Pan) // 13.11.2018 à 12h59

          Chère copine,
          Je crois que vous vous trompez de cible et vous invite, si un ennui abyssal vous guette, à lire mes commentaires concernant d’autres sujets sur ce site.
          Vous y constaterez mes prises de position des plus “malodorantes” qui m’excluent de tout rapprochement physique et idéologique des dits media msm (j’ai toujours sur moi non pas une capsule de cyanure mais une paire de boules Quies en cas de dangereuse exposition aux imprécations de France Inter/Culture ou d’un poste de télévision).
          Au risque de me justifier ( ce que je fais hélas ) vu votre totale mauvaise compréhension de mon commentaire,
          ou bien n’ai-je pour une fois pas assez abusé des guillemets et des emoticons,
          quand j’écris que ça risque de faire tache sur leur cv, ce n’est pas de mon point de vue négatif bien au contraire, ça l’est pour les media msm.

          Je loue la venue de RT France et de Sputniknews (là ça va, je risque moins les plumes et le goudron?) et tout autre medium dit alternatif, même ceux avec lequel je ne suis pas d’accord (voir plus haut mon 1er commentaire).
          Et puis utiliser l’humour même trés mordant passe beaucoup mieux, surtout si on n’a pas bien compris les autres.
          C’est drôle tout de même de se retrouver (et de si mettre soi-même)
          dans cette position vu le sujet…

            +5

          Alerter
  • salut les copines // 12.11.2018 à 21h41

    Je partage le point de vue d’eva Doumbia sur le fait qu’actuellement enfin internet permet l’échange d’information et d’opinion, la réactivité de tout citoyen; il est clair que la liberte d’expression ça ne plait pas à tout le monde, surtout aux hommes seuls détenteurs de la parole et du pouvoir jusqu’à présent; les femmes dénoncent les agressions sexuelles, le viol, l’abus de pouvoir de personnes en situation de pouvoir, qu’elles soient pdg, cadre, elu ou artiste; les minorités raciales prennent elles aussi la parole pour dénoncer les discriminations, la censure, l’arrogance des média et des partis; il faut encore écoyter des hommes déclarer dans votre émission =”les femmes” minorité et bien non les femmes sont une majorité en france mais une minorité politique culturelle et economique; je souhaiterais cher m taddei, que vous invitiez autant de femmes que cd’hommes, car des que ces gens là sont majoritaires, ils vous empechent de prendre la parole; il est clair dans cette emission qu’eva doumbia, écrivaine et cineaste, est batte en brèche sans arrêt par les 3 hommes que vous avez invités !! une emission interessante qui montre bien combien les hommes supportent mal d’être obligés de tenir compte du point de vue des femmes, des noirs, des arabes, des jeunes, des citoyens….

      +0

    Alerter
    • Jean // 13.11.2018 à 02h03

      Avez-vous remarqué que la seule discrimination dont on ne parle jamais est la discrimination sociale, qui frappe indifféremment selon le sexe, la couleur de la peau ou la religion et ceci pour la simple raison que celui qui l’a subit est nait au mauvais endroit ? C’est sans doute parce que de toutes les discriminations c’est la plus implacable que l’on oubli même de défendre ceux qui en sont victimes.

        +7

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications