Les Crises Les Crises
18.novembre.201818.11.2018 // Les Crises

[Recommandé] Éric Sadin : l’asservissement par l’Intelligence Artificielle ? Par Thinkerview

Merci 191
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube, 08-11-2018

Interview de Éric Sadin, en direct le 08/11/2018 à 19h.

Source : Thinkerview, Youtube, 08-11-2018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Yab Léo // 18.11.2018 à 08h13

Salut.

Un épisode de choix qu’est cette interview.

Je ne connaissais pas le personnage et la ressemblance avec BHL sera vite balayé par une intelligence critique et un franc parler passionnant.
il démêle un fil et pendant deux heures reste dans sa continuité, malgré les traditionnelles piques ironiques de l’interviewer… Piques qui m’avait profondément énervé pendant l”épisode avec Jean Pierre Petit, car elle dissimulaient mal une part de moquerie.
Eric Sardin ne perd pas le nord et arrive a mettre en vue le plus jusqu’au boutisme des asservissements.
…Celles des esclaves qui n’ont plus de chaines mais un smartphone (comprenez l’ensemble de l’hyperthechnologie qui vas avec)
Eric rejoint le constat de la majorité des militants, nous avons l’obligation de défendre le peu qu’il reste.

18 réactions et commentaires

  • Yab Léo // 18.11.2018 à 08h13

    Salut.

    Un épisode de choix qu’est cette interview.

    Je ne connaissais pas le personnage et la ressemblance avec BHL sera vite balayé par une intelligence critique et un franc parler passionnant.
    il démêle un fil et pendant deux heures reste dans sa continuité, malgré les traditionnelles piques ironiques de l’interviewer… Piques qui m’avait profondément énervé pendant l”épisode avec Jean Pierre Petit, car elle dissimulaient mal une part de moquerie.
    Eric Sardin ne perd pas le nord et arrive a mettre en vue le plus jusqu’au boutisme des asservissements.
    …Celles des esclaves qui n’ont plus de chaines mais un smartphone (comprenez l’ensemble de l’hyperthechnologie qui vas avec)
    Eric rejoint le constat de la majorité des militants, nous avons l’obligation de défendre le peu qu’il reste.

      +19

    Alerter
    • Yab Léo // 18.11.2018 à 08h26

      Ha Ha, lisez les deux premiers extraits de la revue de presse du dimanche qui synthétise bien cette vision du sandwich se refermant sur la farce…

        +0

      Alerter
    • outis // 18.11.2018 à 11h28

      «Piques qui m’avaient profondément énervé ..»; ben oui: je ne supporte pas cet interviouveur, donc
      je m’abstiens.

      Ceci dit: la dette est à mon avis plus teigneuse pour enchaîner que l’IA (cf. La fabrique de l’homme endetté – Maurizio Lazzarato)

        +3

      Alerter
      • Emmanuel // 18.11.2018 à 12h23

        Ne voyez vous pas un lien entre les deux : IA->GAFA ->optimisation fiscale, ou plutôt logique technico-économique avec une conséquence rapide d’éliminer l’Etat-Providence, c’est à dire enrichir les plus riches et appauvrir les autres, avec au passage une aggravation de la dette publique (un exemple : les USA aujourd’hui, qui ont vu l’endettement publique faire un bond extraordinaire depuis l’élection de Trump)….

          +3

        Alerter
  • Xavier // 18.11.2018 à 09h29

    1) Si les GAFA voient en l’IA un marché gigantesque, les politiques y trouvent une source d’infos pour se maintenir en place en écartant les oppositions (concepts, pas uniquement les personnes).
    A vouloir se dédouaner du complotisme lui fait oublier cette partie.

    2) Ne sommes-nous déjà pas complétement inféodés à la productivité ? Ce que l’IA change, c’est plus de provoquer un changement de vitesse comparable à l’écart entre celle du son et celle de la lumière, avec, effectivement un risque, celui de ne plus pouvoir se rendre compte de la réalité. Mais c’est aussi déjà le cas avec la saturation de nos capacités cognitives par le très haut streaming informationnel (VHIS).

    3) Merci à Sadin de rappeler aux “scientifiques” qui vendent leur services (et leur âme) au privé qu’ils ne peuvent se dire observateurs, producteurs, politiques à la fois : c’est un biais incompatible avec la lucidité.
    Au passage, lui le non-technicien se fait plus scientifique qu’eux…

    Conclusion : dans ce monde de religion du progrès via l’IA, il est temps de légiférer concernant la séparation de l’église (les prêtres de cette religion) de l’état (la représentation du peuple).

      +13

    Alerter
    • leprolo // 18.11.2018 à 11h47

      AINSI DONC LES INDRIENNES ET INDRIENS ONT REÇU LEMAG36 . Le n° spécial du 4ème trimestre 2018 du département .

      Le journal ne commente pas le fait que le département est peuplé de + de 55 % de population « dite » d’en bas ! Nous observons pourtant , lors des votes , que moins de 55 % de l’électorat prend part aux votes , et que au moins 6 % des votes , sont des votes blanc ou nuls = Donc : Nous enregistrons moins de 40 % de votes exprimés = toutes formation politique confondues ! Les jeunes qui veulent du travail , depuis des décennies sont obligés(es) de quitter le département …..

      Que lis-on ? Dans ce journal départemental :

      Que nous comptons , dans notre département 26 élus(es) au conseil Général

      Vingt élus(es) sont , dit le journal , des élus de droite .

      Les élus(es) de gauche sont six .

      Les mécanismes politiques /sociaux , conduisent à ce que nous comptions de plus en plus de milliardaires .

      Les mêmes mécanismes économiques/sociaux conduisent à ce que nous comptions de plus en plus de gens , de plus en plus en bas de l’échiquier politique et social , rejoins peu à peu par les couches moyennes de la population ! Et un différentiel d’espérance de vie de plus de huit ans !

      JUSQU’OÙ? ALLONS NOUS ALLER DE SI BON TRAIN ? = Si , en plus , nous allons à ce rythme à la suppression des logements sociaux aux profits du privé , peu ou pas entretenu , malgré les lourdes charges . Qui finissent par s’écrouler sur leurs « occupants(es) »

      Les logements HLM SONT LOUES , POUR LES PLUS ANCIENS DEPUIS PLUS DE CENT ANS : Ou sont affectées les sommes ainsi collectée , par les subventions et les loyers , après amortissement ? = Si l’on sait qu’ils sont amortis en une quinzaine d’années ? = Je ne vois aucun compte public ? Et il serait question de les vendre après ces très nombreux amortissements = Ou sera affecté le produit de la vente , lui aussi ? Le saura-t-on un jour ? Serait-ce la majeure partie de cet envie , ce besoin d’être élu(e) ?

      Les majorations de salaires sont toujours calculées en pourcentages = Même aux non grévistes , souvent anti grèves et les proches des patrons , elles et eux patrons eux ,elles même ! Il n’est pas surprenant de constater de plus en plus d’écarts entre les plus petits salaires /revenus !……Et les autres qui s’empiffrent de + en +

      Lorsque nous les recevons ? : Nous pouvons lire que les comptes des institutions ne sont pas d’équerre = Je vais prendre un seul exemple : Nous constatons des transferts de fonds qui vont du budjet de l’ARRCO = Aux profits de l’AGIRC et de l’ AGFF = Cela peut atteindre deux milliards et demie d’euros/ an ! Et des lois seraient en préparation pour aggraver la situation des retraites complémentaires ! = Qu’on nous présente d’abord des comptes ……d’équerre !

      Il n’est pas étonnant = vu ce qu’est devenue la représentation Nationale : Que la France d’en bas n’aie plus rien à attendre d’elles et eux = Faudra-t-il une révolution .Pour qu’après les affaires continuent à être gérée , par les mêmes goinfres ? Si les citoyennes et les citoyens ne se prennent pas en charge ?

      Il serait vrai ? = Que les 55 % de l’électorat qui ne vote plus , ne s’intéresse plus à la « chose » publique ? = cet électorat préfèrerait s’intéresser d’avantage aux aventures de Tintin et Milou … ? Elles et ils en ont bien le droit : Mais ils contribuent , ainsi à nuire et à détériorer les conditions de vie de toute la France d’en bas ……Pas merci !!!
      Ausseur Robert

        +2

      Alerter
      • jdautz // 18.11.2018 à 12h10

        « Les mêmes mécanismes économiques/sociaux conduisent à ce que nous comptions de plus en plus de gens , de plus en plus en bas de l’échiquier politique et social , rejoins peu à peu par les couches moyennes de la population ! Et un différentiel d’espérance de vie de plus de huit ans !»

        … c’est a dire toutes les caractéristiques sociales de ce qu’on appelait dans ma jeunesse « le tiers monde » qui est le brillant avenir que nous servent les politiques libérales.

          +6

        Alerter
  • Michel LEMOINE // 18.11.2018 à 09h37

    Très intéressante et très juste cette remarque vers la 10ème minute qui dit que la “vérité” délivrée par l’intelligence artificielle a un caractère performatif.
    Effectivement la solution à un problème à laquelle j’arrive au terme d’un raisonnement ne me contraint pas mais me convainc. L’IA en revanche ne convainc pas car il faudrait pour cela qu’elle soit transparente et qu’elle enseigne. Elle est présumée avoir résolu le problème mieux que moi. Si elle n’a fait que de me permettre de gagner du temps, c’est un moindre mal. Mais,le risque c’est qu’elle me rende incapable d’apprendre et donc incapable de décider. Il y a là le chemin vers une forme d’asservissement et d’abêtissement.

      +10

    Alerter
  • Alfred // 18.11.2018 à 09h38

    Si quelqu’un a le courage de se taper le visionnage de thinkerview et de synthétiser les idées essentielles de Mr Sadin il sera notre héros et je pense que nous seront plusieurs à lui en être très reconnaissants…

      +8

    Alerter
    • Xavier // 18.11.2018 à 09h43

      Modestement je propose ce schéma qui rejoint une partie de sa réflexion, que j’ai fait il y a qq années et que j’augmente au fil du temps… http://nouvellegrille.info/images/imgpre

        +1

      Alerter
    • DocteurGrodois // 18.11.2018 à 13h41

      @Alfred

      Vous pouvez vous permettre de regarder au hasard puisqu’il répète plus ou moins la même chose.

      En gros un philosophe n’ayant visiblement que des connaissances superficielles sur l’IA découvre en même temps l’eau chaude et l’idée qu’aux mains des GAFA ou du gouvernement Chinois les machines pourraient asservir l’Homme. Puis il enfonce avec rage et indignation les portes ouvertes que lui tient aimablement l’interviewer.

        +6

      Alerter
    • Babouchka // 18.11.2018 à 21h46

      Bien , je n’ai pas fait d’etudes….. j’ai pris le temps de réécouter une intuition impérative me dictait de le faire, ce n’est pas lui qui n’est pas clair c’est moi qui ne suis pas assez vive pour comprendre toutes ses théories. Heureusement que j’ai pris ce temps, Éric Sadin est limpide.

        +1

      Alerter
    • hong xiu quiang // 22.11.2018 à 23h16

      Lisez ses livres, aucune IA ne le fera pour vous. De fait ce n’est pas un orateur mais un penseur. Une pensée, complexe qui plus est, ça ne se résume pas ça se développe et ça se construit. Deux heures n’y suffisent pas. Il n’y a aucun besoin d’être technicien pour comprendre ce qui est en jeu. Faites un effort, vraiment, le livre que j’ai lu (la silicolonisation du monde) n’est pas si difficile, il y a bien pire. Et il tourne et retourne sur la question, l’envisage sous de multiples aspects, détruit la propagande, le roman (le story telling), analyse l’idéologie sous-jacente avec lucidité.

      Gunther Anders parlait de l’obsolescence de l’Homme il y a déjà plus de 60 ans. Vous savez ce qu’on fait d’une chose obsolète ? En terme élégant on dit recyclage. La réalité c’est la poubelle.

      On nous met à la poubelle, voilà ce qu’il dit, Sadin tout en relevant qu’il y a des imbéciles pour s’en réjouir et que d’autres, moins cons mais bien plus puants ont vu qu’il y avait un pognon de dingue à se faire. Et c’est très exactement ce qui se passe si on se donne la peine de le voir. Docteur Grodois (qui fait le blasé ci dessous) ne voit que le doigt…

        +0

      Alerter
  • Jean // 18.11.2018 à 10h34

    Le véritable esclavage il est là :

    https://www.youtube.com/watch?v=e5LcXFXgqw0

    PS : Autant le constat est juste, autant le remède proposé ne l’est pas.

      +2

    Alerter
  • reneegate // 18.11.2018 à 10h43

    Déléguer l’analyse et la prise de décision (c’est de cela qu’il s’agit, pas d’intelligence) c’est abandonner la souveraineté de l’humain. Intelligence est ici apposé comme l’écologie l’est désormais dans toutes les agitations gouvernementales. L’intelligence induit un libre arbitre, un vécu. L’intelligence est donc humaine sinon au moins vivante. Collecter de données, les analyser, évaluer les résultats des actions précédentes pour ensuite faire un choix et piloter une action, sans intervention humaine c’est de l’automatisme. L’intelligence serait alors de faire des choix (et les bons) entre les automatismes potentiels, leurs actions et leurs conséquences. Parfait, Eric Sadin.

      +7

    Alerter
  • Larousse // 18.11.2018 à 18h44

    Eric Sadin est aussi pertinent qu’Emmanuel Todd dans nombre d’aspects de l’analyse qu’ils font du monde actuel.
    L’interviewer de Thinkerview est effectivement souvent énervant, surtout quand il coupe, étale son “grand savoir” de “néologismes à la con”… Il faudrait qu’il se calme en regardant les critiques et se recentre sur un vrai protocole professionnel d’interviewer.
    Il faut prévoir avec l’Intelligence Art. la création de radios et de chaînes de télévision artificielles, sans journalistes. Avec la puissance des algorythmes les gouvernements et les ploutocrates seront alors en mesure de mettre sur les ondes des chaînes à 100% au service d’une propagande officielle (même en faisant croire à une relative pluralité de tons). Ces RTA (radio télé artificielles) sont étudiées sérieusement dans nombre de pays (d’Europe occidentale, en Chine, .etc…) Yves Calvi; Sophie Lapix = du souci pour prolonger après l’âge officiel de sa retraite

      +1

    Alerter
    • Marie (Pan Pan) // 18.11.2018 à 20h22

      non, non “pas d’souciii” pour Lapix et consoeurs-et-frères,
      ils feront comme ce néerlandais de 69 ans qui demande à la justice de modifier son âge légal pour le rajeunir de 20 ans, si,si.
      Parce que c’est discriminant et que si les autres peuvent changer de sexe, de couleur, de smartphone…lui aussi au nom de l’égalité des droits et la liberté individuelle!
      En attendant le monde merveilleux de IA,
      on s’accommodera de l’illimité et plus loin vers l’infiniiiiiiii……

        +3

      Alerter
      • Alfred // 18.11.2018 à 22h20

        Je soupçonne ce néerlandais d’être un vieux reac malicieux (mais je n’en suis pas certain)…

          +0

        Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications