Les Crises Les Crises
18.novembre.201818.11.2018 // Les Crises

Revue de presse du 18/11/2018

Merci 33
J'envoie

CHINE

La chine veut remplacer ses presentateurs télés par des Robots

Cette très sérieuse expérimentation a un but clairement affiché par Xinhua, l'agence chinoise. Comme toujours lorsqu'il est question de robotisation, l'idée est d'augmenter la productivité des présentateurs tout en réduisant les coûts de production de l'information. Une fois l'innovation mise au point, plus besoin de recruter ni de payer un humain pour s'exprimer sur les plateaux. Ces présentateurs 2.0 pourront par ailleurs retransmettre l'information 24 heures sur 24, sans roulement. [... et sans réfléchir... En France, nous avons déjà les éditocrates pour ça.]

Source : Le Figaro

DÉMOCRATIE

Cette guerre de basse intensité contre toute forme de révolte

"Antinucléaires, zadistes, paysans, écologistes, solidaires avec les migrants… En France, la justice criminalise les militants, explique l’auteur de cette tribune. Qui s’interroge : quels modes d’action reste-t-il à une époque où la répression ne cesse, elle, de s’intensifier. Nos corps sont muselés, nos paroles entravées. Chaque geste qui s’opposerait à l’ordre existant est susceptible, désormais, d’entraîner des poursuites judiciaires. Une longue litanie de procès et d’enquêtes, de surveillances téléphoniques et d’élucubrations policières. Parfois les affaires tournent au grotesque, à l’absurde. Des militants d’Attac ont été conduits 21 heures en garde à vue pour avoir posé des autocollants sur une vitrine de la Société générale. À Bure, un maraîcher opposé à la poubelle radioactive a subi un procès parce que des gendarmes avaient trouvé dans son camion une pelle à tarte et deux opinels. Récemment, une femme a subi 12 heures de garde à vue pour avoir peint un coquelicot à la peinture à l’eau sur les marches de la mairie à Reims. J’ai été jugé, de mon côté, sans même être prévenu, sans avocat pour avoir mis le pied devant une pelleteuse dans le Bois Lejuc pendant une minute. Un fait qualifié de « violent »par le procureur, alors que ce geste symbolique s’opposait à des travaux illégaux." [Bienvenue au pays de l'extrême centre (cf. A. Deneault)]

Source : REPORTERRE

EUROPE

Bruxelles recule sur la Taxation des Gafas

Quatre pays n'étaient pas d'accord pour signer un accord : La Suède, La Finlande, l'Irlande et République Tchèque. La France accepte de botter en touche et attend que l'OCDE soit capable de proposer quelque chose à la place de l'UE qui avoue son impuissance à s'entendre sur un projet aussi simple.

Source : 20minutes

Le couple franco-allemand n'existe pas

"Xerfi Canal a reçu Coralie Delaume, blogueuse d'actualité politique, dans le cadre de son livre "Le couple franco-allemand n'existe pas". Une interview menée par Adrien de Tricornot."

Source : XERFI CANAL

FRANCE

Le coût des conseillers ministériels explose

Les décodeurs essayent de venir au secours de Benjamin Griveaux mais c'est pour mieux l'enfoncer, il est vrai que la répartition des nouvelles dépenses est très symbolique de l'époque, le secrétariat d'état aux armées perd 20% le porte-parolat gagne 50%.

Source : Le Monde

Cybersécurité : Appel de Paris du 12 novembre 2018 pour la confiance et la sécurité dans le cyberespace

La diplomatie française en la personne de son Président innove et signe un appel mixte entités étatiques, ONG, think-tanks, boites privées appelant à la sécurité du Cyberspace ou n'apparaissent ni les États-Unis ni la Chine ni l'Inde ni la Russie, etc... mais l'Atlantic Council, la French American Foundation, Google, Facebook, Microsoft (voir liste des signataires)... Un grand pas vers un monde apaisé.

Source : France diplomatie

La privatisation de l'aéroport de Toulouse, validée par Macron, est un «échec» à ne pas répéter, juge la Cour des comptes

"Dans un rapport sur le processus de privatisation des aéroports en France, la Cour des comptes pointe «l’échec» de celui de l’aéroport de Toulouse-Blagnac… La vente des parts de l’Etat dans l’aéroport Toulouse-Blagnac à une société aux capitaux étrangers, c’est le contre-exemple d’une opération réussie selon la Cour des comptes. Dans un rapport à la commission des Finances de l’Assemblée nationale sur « le processus de privatisation des aéroports de Toulouse, Lyon et Nice », les magistrats financiers taclent la décision prise en décembre 2014 de céder 49,99 % du capital à Casil Europe. Cette holding, créée par le fonds d’investissement hongkongais Friedmann Pacific et Shandong High Speed Group, un groupe public chinois, a emporté la mise pour 308 millions d’euros."

Source : 20 MINUTES

GÉOPOLITIQUE

Sri Lanka : « rétablir » la vérité !

"Depuis quelques semaines, le Sri Lanka est dans la tourmente. Un conflit politique oppose des responsables à la tête du pays insulaire. Mais quels sont les enjeux de cette crise ? Quelles forces s’opposent au sein de la société sri-lankaise d’une part, et dans cette stratégique région de l’océan Indien d’autre part ? Pourquoi les Etats-Unis et l’Europe se sont-ils empressés d’adopter des sanctions pour ramener le Sri Lanka sur le « droit chemin » ? Quel rôle jouent les ONG occidentales destinées à promouvoir la démocratie ? Depuis Colombo, Jean-Pierre Page analyse les événements en cours. (IGA)"

Source : INVESTIG'ACTION

Au Yémen, la cobelligérance oubliée de l’Occident

"Avec l’affaire Khashoggi et l'enlisement du conflit yéménite, Washington, Paris et Londres sont sous pression concernant leurs ventes d’armes aux Saoud. Mais ce débat omet une réalité encore plus dérangeante : leur cobelligérance oubliée au Yémen. Depuis son lancement au printemps 2015, l’offensive de la « coalition arabe » menée par le prince saoudien Mohammed ben Salmane au Yémen a été continuellement décrite comme une « guerre oubliée ». À l’évidence, si on la compare au conflit syrien, cette campagne a nettement moins attiré l’attention des médias occidentaux. Or, sachant que ces derniers en ont tout de même parlé des milliers de fois, ce n’est pas cette opération de la « coalition arabe » qui a été oubliée, mais la cobelligérance des trois principales puissances militaires occidentales dans celle-ci."

Source : MIDDLE EAST EYE

Virage à 180° ? Les EAU et l’Arabie Saoudite se rapprochent de la Syrie

"La nouvelle est stupéfiante, mais plusieurs sources sérieuses la confirment. La voici, livrée telle quelle en attendant d’en savoir plus. Le projet des Émirats Arabes Unis de rouvrir sous peu leur ambassade à Damas argue d’un étonnant nouvel alignement sur la carte du Moyen-Orient. Au niveau le plus évident, il signale que les États du Golfe ont pris acte de la fin de la guerre brutale pour renverser le gouvernement syrien. Mais leur pragmatisme est stupéfiant. Il n’y aura même pas de délai de réflexion ! Qu’est-ce qui explique cette urgence ?"

Source : ENTELEKHEIA

LIBERTÉS

Macron et Facebook annoncent un plan conjoint de censure des médias sociaux en France

"Lundi, moins d’une semaine après avoir provoqué le dégoût des travailleurs en France et au-delà en louant le dictateur et collaborateur nazi Philippe Pétain, le président français Emmanuel Macron a tenu des réunions avec Facebook pour planifier la censure des réseaux sociaux en France. Lors d’un Forum officiel sur la gouvernance de l’Internet organisé par l’UNESCO à Paris, Macron a déclaré que le monde était au bord de la catastrophe à cause de l’exercice de la liberté d’expression sur Internet. Alors que l’Internet était à l’origine de «formidables opportunités», a-t-il déclaré, il commençait aussi maintenant« à être décrit par certains comme une menace pour nos sociétés démocratiques». Macron a dénoncé «l’anonymat» en ligne, avertissant que l’«Internet [était] utilisé dans nos démocraties par des régimes totalitaires pour nous déstabiliser». Il a appelé la France à trouver une troisième voie entre un «Internet californien» soi-disant non censuré et un «Internet chinois » fortement censuré. En conséquence, pendant six mois à compter du début de 2019, les responsables français doivent mettre en place un programme commun avec Facebook leur donnant accès aux outils utilisés par Facebook pour censurer les discours «racistes, antisémites, homophobes ou sexistes»." [Bienvenue au pays de l'extrême centre "2"].

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

RÉFLEXION

Le mythe de la transition énergétique

"Conférence de Jean-Baptiste Fressoz, historien des sciences, des techniques et de l’environnement, qui montre comment la « transition énergétique » est un mythe forgé par des experts afin de neutraliser la charge critique de la « crise de l’énergie » et du changement climatique. Il montre comment les choix technologiques des États et des classes dominantes ont systématiquement écarté les énergies renouvelables et les solutions collectives, imposant partout la recherche de la puissance et du résultat immédiat au détriment du rendement et de l’économie de ressources."

Source : BLOG : ET VOUS N'AVEZ ENCORE RIEN VU...

Lewis Mumford et la critique de la civilisation (industrielle)

"Un des plus brillants analystes de nos sociétés industrielles (ou plutôt, de la société industrielle) et de leur (de sa) trajectoire (progrès technique, croissance, développement, destruction du monde et totalitarisme) s’appelait Lewis Mumford. En France, à l’exception de quelques spécialistes, très peu le connaissent, et aux États-Unis, son pays d’origine, pas beaucoup plus. Né en 1895 et mort en 1990, il a vécu l’incroyable et effrayant bouleversement du monde induit, entre autres choses, par les deux Guerres mondiales. Son œuvre la plus citée, Le Mythe de la machine, deux tomes pour un ensemble de près de 1000 pages, devrait bientôt être rééditée (d’ici quelques mois, espérons) par une maison d’édition française. Parmi ses livres disponibles en français, Les Transformations de l’homme et Technique et Civilisation sont encore édités, et valent la lecture. Je suis récemment tombé sur une interview, en date de 1973, dans laquelle il revient brièvement sur l’ensemble de son travail, et sur l’évolution de sa perspective, dont voici un petit extrait."

Source : LE PARTAGE

SOCIETÉ

Donner toute leur place aux circuits courts

Avec la loi issue des États généraux (01/11/18), les produits issus de circuits courts, les produits bios ou sous signe de qualité, devront constituer 50 % de l'approvisionnement en restauration collective à compter du 01/22. Le consommateur voudrait de la proximité. Pourtant, même si 20 % des agriculteurs vendent tout ou partie de leur production en circuits courts, « Les circuits courts ne représentent que 3 Mds€ (5-10 % de la consommation française) », selon C. Cochonneau, président de l’APCA. En comparaison, le marché de la pizza, c'est 5 Mds€. Derrière la bannière « circuits courts », il y a les traditionnels marchés et la vente directe à la ferme, mais de nouvelles formes émergent. Des producteurs créent des magasins en ville et d’autres saisissent l’opportunité du digital, avec des drives fermiers comme « pourdebon.com ». 25 % de la consommation alimentaire (3,7 milliards de repas en restauration hors foyer) échappe aux GMS. Les circuits-courts doivent donc passer par la restauration collective mais il faudra revoir les priorités budgétaires. Ainsi, la matière première d'un repas hospitalier représente 1,4€ et il faudrait augmenter de 0,3€ le coût d'un repas en cantine pour avoir 20% de bio. D'autre part, la restauration travaille de gros volumes et il y a des besoins de planifications à long terme selon F. Lehoux, directrice générale de Geco food service. Des initiatives voient donc le jour pour aider les producteurs à s'organiser comme celle de la Chambre d’agriculture de Bretagne (Breiz’Alim).

Source : Terre-Net

ÉCONOMIE

Impact de la guerre commerciale des USA envers la Chine

"Le 8 mars dernier, les premières mesures protectionnistes américaines sur l’acier et l’aluminium ont marqué le début d’une véritable guerre commerciale entre les USA et la Chine. Cette guerre est allée en se durcissant, chacun des camps répliquant coup pour coup aux mesures hostiles prises par le camp adverse. Le but affiché des USA était de réduire le déficit de leur balance commerciale avec la Chine, mais il s’agissait aussi de ralentir la croissance chinoise et de retarder sa conquête, trop rapide, de la suprématie économique mondiale."

Source : ENTELEKHEIA

ÉTATS-UNIS

Pourquoi la santé est hors de prix aux États-Unis

"Avec des dépenses de santé équivalentes à 17,2 % du PIB en 2017, les Américains paient un coût énorme pour se soigner. Bien plus élevé que dans les autres pays industrialisés : le deuxième pays le plus cher est la Suisse avec 12,3 % du PIB (la France arrive en cinquième position avec 11,5 %). Est-ce le signe d’un système sophistiqué qui permet une bien meilleure qualité de soins ? C’est tout l’inverse, démontre une remarquable étude de l’Economic Policy Institute (EPI) de Washington. Aux États-Unis, l’assurance santé est le plus souvent liée au contrat de travail. Elle est essentiellement payée par les entreprises (à 80 % pour un célibataire, à 70 % pour une famille), le reste étant à la charge du salarié. Entre 2006 et 2016, le coût total de l’assurance santé a grimpé de 49,2 %, une progression énorme, et la partie payée par le salarié encore plus rapidement de 53,5 %. Une évolution avec une double conséquence négative : moins de pouvoir d’achat pour les ménages et des entreprises réfrénant la hausse des salaires afin de limiter le coût du travail."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Commentaire recommandé

Guadet // 18.11.2018 à 08h52

“La chine veut remplacer ses présentateurs télés par des Robots”

C’est vrai que, en France, ça ne changerait pas grand-chose. Car le pire n’est pas que nous soyons remplacés par des robots, mais que nous sommes nous-même transformés en robots : obéissants, efficaces et bêtes.

31 réactions et commentaires

  • Basile // 18.11.2018 à 08h45

    ces robots seront-ils capables de reproduire le sourire béat de Claire Chazal interviewant Raphaël Glucksmann ?
    Ou le front soucieux de celui qui dit (nous dit) une chose importante, comme sait le faire Christophe Barbier ?

      +23

    Alerter
    • Laurent // 18.11.2018 à 20h16

      A défaut, une bonne ambiance sonore pourra tout aussi bien faire l’affaire 😉

        +0

      Alerter
  • Guadet // 18.11.2018 à 08h52

    “La chine veut remplacer ses présentateurs télés par des Robots”

    C’est vrai que, en France, ça ne changerait pas grand-chose. Car le pire n’est pas que nous soyons remplacés par des robots, mais que nous sommes nous-même transformés en robots : obéissants, efficaces et bêtes.

      +28

    Alerter
  • Eric83 // 18.11.2018 à 09h37

    Un article que l’on ne risque pas de lire dans la presse MSM.

    “Berlin réclame la fermeture du site Mirotvorets – Il était temps !”

    “Se réveillant avec trois guerres de retard, l’Allemagne vient de demander à Kiev de supprimer le site Mirotvorets, qui liste depuis plusieurs années les « ennemis » de l’Ukraine et divulgue leurs informations personnelles, les exposant aux violences et assassinats (comme Oles Bouzina).”
    “Pour avoir dit tout simplement la vérité, l’ancien chancelier s’est retrouvé cloué au pilori par les néo-nazis ukrainiens. Lorsque ce sont de simples journalistes hors-système, comme Patrick Lancaster, Graham Phillips (qui a même eu un contrat mis sur sa tête par Mirotvorets) ou moi-même, qui nous retrouvons dans le purgatoire de ce site pour le même « crime », Berlin s’en fiche, mais un ancien chancelier, là la pilule ne passe plus…”

    http://www.donbass-insider.com/fr/2018/11/16/berlin-reclame-la-fermeture-du-site-mirotvorets-il-etait-temps/

      +10

    Alerter
  • wuwei // 18.11.2018 à 09h57

    Cette revue de presse est un magnifique résumé de la majorité des tares d’un vieux monde qui disparait et des tentatives désespérées pour conserver le pouvoir des cuistres, paltoquets et autres tartuffes qui gouvernent l’économie et la politique.
    Voici un exemple de plus de la déliquescence des institutions de la république.
    https://blogs.mediapart.fr/mathieusarrasin/blog/151118/manifestation-de-la-colere-marseille-les-forces-de-l-ordre-derapent

      +13

    Alerter
    • RGT // 18.11.2018 à 12h15

      Concernant le comportement des “forces de l’ordre” il faudrait demander à Pierre Joxe…

      Avant, nous avions les “gardiens de la paix” et il y avait largement moins de dérapages.

      Il faut dire que tout a changé suite à la mutation de la police entamée sous le règne de François II.

      Désormais, avec la stratégie du “chiffre” (surtout du montant des PV encaissés par Bercy) la définition de leur fonction a aussi été remodelée et ils ne sont plus là pour veiller à la sécurité de la population mais ne sont plus que les milices gouvernementales qui doivent préserver à tout prix les “institutions” et les revenus de l’état contre le “hooliganisme” des masses populaires.

      C’est assez étrange d’ailleurs car ce changement de mission a entraîné de nombreuses désillusions et dépressions chez les policiers qui avaient une réelle vocation à faire respecter la Justice, la vraie.
      Le nombre de suicides de policiers avec leur arme de service est assez éloquent.

      C’est beau la “démocratie”.

        +9

      Alerter
      • malbrough // 18.11.2018 à 15h07

        Désolé mais la fusion des polices c’est N. sarkozy .
        La pire des conneries c’est L. Jospin qui l’a faite en faisant coïncider les élections présidentielles et les législatives .
        Déjà la 5 ème république est de nature monarchique , hyper présidentielle mais là plus de contre pouvoir (élections intermédiaires ).

          +12

        Alerter
      • Patrick // 18.11.2018 à 18h25

        Quand l’état devient l’ennemi du peuple , il est normal qu’il utilise la police et la justice contre les citoyens.
        Un certain nombre de policiers doivent certainement très mal le vivre, les juges ont l’air plutôt satisfaits de taper sur les citoyens non politiquement corrects.

          +6

        Alerter
  • jdautz // 18.11.2018 à 10h42

    « Le coût des conseillers ministériels explose » Source: Les déconneurs du Monde, il n’y a pas comme une contradiction de publier ça ?

      +0

    Alerter
    • RGT // 18.11.2018 à 12h18

      “il suffit de traverser la rue pour trouver un travail”.

      En voici la meilleure preuve. Du moins pour les fils à papa qui habitent en face des ministères…

      Macron ne nous avait pas menti. Il avait juste oublié d’apporter quelques précisions sur les qualifications prétendants à ces emplois bien rémunérés.

        +5

      Alerter
  • Serge WASTERLAIN // 18.11.2018 à 11h11

    Deux nouvelles m’interpellent plus particulièrement dans cette revue de presse car elles confirment que nous ne sommes plus vraiment en démocratie :
    1. ‘’Cette guerre de basse intensité contre toute forme de révolte’’ qui montre commet toute contestation est désormais criminalisée et qui aurait gagné en clarté elle avait abordé la judiciarisation de l’action politique qui dérange, les perquisitions chez le mouvement mélenchoniste, l’absence de ces mêmes perquisitions chez d’autres soupçonnés des mêmes fraudes et celle pratiquée complaisamment chez Benalla en étant les derniers exemples criants.
    2. Vient ensuite l’information du détachement de fonctionnaires chez face de bouc enfin de veiller à empêcher la diffusion de fausses informations, véritable police de la pensée qui pratique une censure qui ne dit pas son nom.

    Si on rapproche ces deux informations avec le fait que nos démocraties sont sans cesse bafouées par une poignée de technocrates européens non élus qui permet à un Juncker de déclarer sans complexe que : ‘’Il ne peut y avoir de choix démocratique contre les traités européens.’’ Il ne fait plus aucun doute que nous sommes en ‘’démocrature’’ qui est le stade précoce, mais déjà très avancé, de la dictature.

      +20

    Alerter
    • vert-de-taire // 21.11.2018 à 13h21

      c’est plus qu’un nouveau problème.
      Je pense que nos dirigeants préparent activement nos polices à une grande répression
      Il faudra bien ‘traiter’ le désespoir en cas de sérieux pb qui adviendront nécessairement vu la fragilisation augmentant de notre Système capitaliste en perdition.
      Car ILS savent autant que nous que cela ne peut durer ainsi.
      ILS ne sont pas plus bêtes que nous, malgré le mode de sélection plutôt élitiste.

        +0

      Alerter
  • gotoul // 18.11.2018 à 12h06

    S’agissant de l’article ” Le mythe de la transition énergétique”, l’historien nous parle vers 17’45” : “1973/1974 sous la présidence Jimmy Carter” . Ça la fout mal pour un historien : en 1973, c’est encore Nixon, ensuite il y aura Ford en août 1974 puis Carter en 1977… Sinon la conférence est vraiment très intéressante. Merci

      +3

    Alerter
  • BA // 18.11.2018 à 13h01

    Dimanche 18 novembre 2018 :

    Emmanuel Macron en chute libre, seulement 25 % des Français sont satisfaits.

    Selon le baromètre mensuel de l’Ifop pour le JDD, la cote de popularité d’Emmanuel Macron perd encore quatre points en novembre, à 25 % de satisfaits. La chute est encore plus lourde pour le Premier ministre Edouard Philippe, avec une baisse de 7 points, à 34 %.

    La popularité d’Emmanuel Macron reprend sa descente. Après une accalmie en octobre (il était stable à 29% d’avis favorables), le Président perd 4 points en novembre et ne réunit plus que 25% de satisfaction, selon notre baromètre Ifop. C’est une fois encore son plus bas niveau qui est atteint.

    https://www.lejdd.fr/Politique/sondage-nouvelle-chute-pour-macron-seulement-25-des-francais-en-sont-satisfaits-3802436

      +3

    Alerter
    • Patrick // 18.11.2018 à 18h27

      depuis le temps qu’il perd 4 points par mois, c’est étonnant qu’il soit encore à 25% 🙂

        +5

      Alerter
      • Alfred // 18.11.2018 à 21h17

        Ce qui est marrant ce que des types qui sortent de polytechnique de l’ENA ou d’HEC croient que c’est mathématiquement possible. Au moins les premiers devraient savoir que les nombres complexes c’est pas ça (pour les deux derniers associer nombres complexes et à “pensée complexe” ne doit pas être un problème..) Faudrait demander à vilani ce qu’il en pense…

          +1

        Alerter
  • Malthus // 18.11.2018 à 13h08

    Sur RT France, Interdit d’interdire, émission fort intéressante sur le Yémen, qui nous change de la langue de bois de Macron et Cie.

    Un intervenant annonce que le motif de l’assassinat de Khashoggi est qu’il allait révéler l’utilisation d’armes chimiques par l’Arabie au Yémen.

    Selon que vous soyez riche ou…

      +7

    Alerter
  • bm607 // 18.11.2018 à 14h10

    Concernant le sujet “Macron et Facebook annoncent un plan conjoint de censure des médias sociaux en France” cette semaine j’ai eu un petit choc en constatant que la Police de pensée était bien avancée dans Facebook.

    Je me sers de FB uniquement comme d’un répertoire d’articles économico-politiques divers, de tous bords (droite, gauche, centre, extrêmes, même les plus pourris comme ceux de libé ou du monde) que je commente, pour moi-même (mes quelques “amis” peuvent lire mais ça ne les intéresse pas la plupart du temps, mais peu importe).
    Je venais de me mettre un lien avec un ancien article de Ch. Gave sur Causeur que j’analysais et me complétais de mes réflexions du moment quand… apparition d’un message en pop-up de la part de FB :
    “Avant de partager ce contenu, sachez que CheckNews de Libération a des informations supplémentaires sur le sujet.”
    Lien hypertexte avec l’article -qui en fait descend en flamme les dires de Ch. Gave- et choix entre “annuler” ou “publier quand même” sur ledit message.

    Chapeau FB, vous avez votre Graal de vérité qu’est libé, ça progresse bien votre police de la pensée. Ça va donner quand Jupiter et eux se seront mis d’accord, ça ne sera plus seulement de la suggestion probablement.

      +15

    Alerter
  • BA // 18.11.2018 à 14h31

    Madame la Marquise commence à s’inquiéter.

    Madame la Marquise constate que les gueux commencent à s’agiter.

    Madame la Marquise déclare : « Le FMI estime que la réponse passe par davantage d’ouverture, notamment sur les services (trop tarifés), ce qui permettrait des gains de productivité. »

    https://www.lesechos.fr/monde/enjeux-internationaux/0600104364464-christine-lagarde-les-elites-nont-pas-conscience-de-ce-qui-se-passe-2220509.php

      +4

    Alerter
    • Marie (Pan Pan) // 18.11.2018 à 19h51

      Comme l’a si bien dit N.Polony après cet entretien dans Les Echos:
      Christine Lagarde, Bécassine au pays du réel.

        +2

      Alerter
    • Paul // 18.11.2018 à 20h06

      Ah ,cette brave Lagarde , aussi connue sous le sobriquet « La DINDE ».
      Elle est partie le feu au derrière se planquer aux states , et bien j’espère qu’elle y à trouvé un extincteur à sa taille, mais que surtout elle ne revienne pas,car les casseroles qu’elle traîne sont toujours au chaud et qu’un malencontreux courant d’air de dessous de tapi s pourraient rallumer l’incendie et lui réchauffé les miches à nouveau .Son pote schmako le petit , lui n’ est toujours pas déclaré hors zone de très grand risque de brulures mal placées …..

        +4

      Alerter
      • vert-de-taire // 21.11.2018 à 13h30

        Elle a juste fait comme la plupart des autres Pourquoi se priver ?
        La concurrence est rude, chacun doit donc se donner un train de vie à la hauteur des nantis afin de se faire accepter par le groupe, la caste – seule condition (en voie d’affaiblissement) ne pas se faire prendre.

        Inutile à mon avis de pointer les personnes, elles ne sont que valets du Système.
        C’est son fonctionnement – ses lois scélérates (UE, FMI, BM, ..) – qu’il faut attaquer, les personnes seront toujours remplacées – NOS médias sont très capables de cela, les preuves abondent.

          +0

        Alerter
  • BA // 18.11.2018 à 20h14

    Eric Drouet, l’initiateur des Gilets jaunes, appelle tous les Gilets jaunes de France à monter à Paris samedi 24 novembre 2018.

    https://www.facebook.com/events/2144555945602651/

      +4

    Alerter
  • BA // 21.11.2018 à 18h59

    Les Gilets Jaunes restent soutenus par 70 % des Français.

    Sondage Elabe (BFMTV, mercredi 21/11/18, 17h23)

    https://www.youtube.com/watch?v=_on-CvETuys

      +0

    Alerter
  • BA // 22.11.2018 à 13h59

    Nicolas Hulot, le ministre de l’Ecologie, aux six voitures.

    Dans sa déclaration de patrimoine, publiée vendredi par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, Nicolas Hulot déclare neuf véhicules à moteur, dont six voitures. 

    Nicolas Hulot compte parmi les millionnaires du gouvernement. Selon sa déclaration de patrimoine, publiée vendredi par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique, l’ex-animateur de TF1 a déclaré une maison en Corse estimée à plus d’un million d’euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Côte d’Armor et en Savoie dont il est co-propriétaire, d’une valeur totale de 1,9 million d’euros.

    https://www.parismatch.com/Actu/Politique/Nicolas-Hulot-le-ministre-de-l-Ecologie-aux-six-voitures-1419842

      +0

    Alerter
    • jdautz // 22.11.2018 à 15h09

      Oui, mais comme ça il en a une a chaque endroit, ça ne pollue pas sur les routes pour aller d’une résidence a l’autre en hélicoptère.

      (bien entendu je rigole, je ne sais rien sur le sujet)

        +0

      Alerter
  • BA // 23.11.2018 à 04h31

    Sondage : de plus en plus de Français soutiennent le mouvement des «gilets jaunes».

    Près de 8 Français sur 10 trouvent légitime l’appel à bloquer Paris ce samedi, révèle un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo.

    Ni les risques d’attentat terroriste agités par le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, ni l’inventaire à la Prévert de débordements relatés par les élus LaREM dans les médias n’auront suffi. Non seulement les Français ne se détournent pas des «gilets jaunes», mais ils sont encore plus nombreux à trouver justifiée leur mobilisation.

    Selon un sondage Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo, réalisé les 21 et 22 novembre sur un échantillon de plus de mille personnes, près de 8 Français sur 10 (77 %) trouvent l’appel à bloquer la capitale, ce samedi, légitime. Soit trois points de plus qu’ils ne l’étaient samedi dernier.

    Preuve de l’échec de la récente stratégie de diabolisation du mouvement adoptée par le gouvernement, 62 % des sondés refusent de qualifier les «gilets jaunes» de «violents». Une grande majorité préférant les caractériser comme «populaires» (81 %), «courageux» (77 %), engagés dans «une lutte pour l’intérêt général» (78 %).

    http://www.lefigaro.fr/politique/2018/11/22/01002-20181122ARTFIG00300-sondage-de-plus-en-plus-de-francais-soutiennent-le-mouvement-des-gilets-jaunes.php

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications