Les Crises Les Crises
6.octobre.20186.10.2018 // Les Crises

Revue de presse du 06/10/2018

Merci 54
J'envoie

CRISE DE L’EMPLOI

Assurance chômage : patronat et syndicats sous le choc des exigences gouvernementales

"Le gouvernement a informé vendredi patronat et syndicats de ses exigences sur l'assurance chômage. Ils recevront mardi ou mercredi la lettre de cadrage qui les formalise. Il faudra attendre sans doute au moins trois semaines pour savoir si une négociation s'engage et qui y participe. Le gouvernement a abattu ses cartes . Les partenaires sociaux ont pris connaissance vendredi de ses exigences sur l'assurance-chômage lors d'une réunion au ministère du Travail. « Même si on savait qu'il demanderait des économies conséquentes, on est tous sorti un peu sonné », commente un syndicaliste."

Source : LES ECHOS

CRISE ÉCONOMIQUE

Espagne : Des inégalités économiques au coeur de l’imbroglio Régional

"Cette reprise économique vigoureuse, qui se traduit par une forte croissance du produit intérieur brut, une réduction rapide du taux de chômage, une diminution très progressive du déficit public et une confiance retrouvée dans l’Espagne, ne doit toutefois pas cacher un phénomène inquiétant : ces avancées se font au prix d’une casse sociale durement ressentie par la population et de fortes inégalités."

Source : Blog de Liliane Heldkhawam

Economie espagnole : suite et fin

" septembre 11, 2018 par LHK Economie espagnole: suite et fin. Par Nicolas Klein (Source image: agefi.fr) Au terme de ce long dossier, il apparaît que la crise économique de 2008 a durement touché l’Espagne et a eu de nombreuses répercussions dans le pays, forçant sa population à se passer dans une grande mesure de l’État afin de trouver les ressorts de croissance (et, plus prosaïquement, un emploi) qui permettent aujourd’hui au pays de rebondir."

Source : Blog de Liliane Heldkhawam

DÉMOCRATIE

Un document révèle comment les multinationales entravent toute action climatique ambitieuse

"Derrière leurs beaux discours publics sur le climat, les multinationales continuent à s’opposer à tout objectif ambitieux de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Nouvelle illustration avec un document interne de BusinessEurope, le plus important lobby patronal européen regroupant tout le gratin des multinationales du vieux continent, mais aussi des États-Unis. Ce document interne révélé par Greenpeacemontre comment BusinessEurope, actuellement présidé par Pierre Gattaz, ancien patron du Medef, entend faire capoter le projet d’introduire des objectifs climatiques plus ambitieux au niveau de l’Union européenne à l’horizon 2030."

Source : BASTAMAG

ENVIRONNEMENT

Le développement des centrales biomasse, un remède « pire que le mal » face au réchauffement climatique ?

"La biomasse est-elle l’avenir de la production d’énergie ? A Gardanne, près de Marseille, l’une des deux chaudières à charbon de la centrale thermique a été convertie. Elle doit, à terme, engloutir 850 000 tonnes de bois par an, dont 50% issues de coupes forestières, pour produire de l’électricité. Mais entre les risques de pollutions ou celui d’une surexploitation de la forêt régionale, le projet soulève de nombreuses oppositions."

Source : BASTAMAG

Comment la lenteur de l’industrie lourde s’explique-t-elle ?

"Pourquoi l’industrie lourde à forte intensité énergétique (acier, aluminium, ciment, raffineries…) tarde-t-elle tant à réduire ses émissions de CO2? Au-delà du « manque d’intérêt » mille fois dénoncé, ces industries présentent des traits qui compliquent et ralentissent l’adoption de technologies innovantes à faible émission de gaz à effet de serre."

Source : Energie et environnement

EVASION FISCALE

Les paradis fiscaux se vident... un peu

"La réforme fiscale votée par les Etats-Unis en décembre 2017 est peut-être en train de changer la donne pour les paradis fiscaux. Les données du premier semestre 2018 montrent une réallocation massive vers les Etats-Unis d’une partie de la trésorerie enregistrée à l’étranger par les multinationales américaines. Un bon point pour l’investissement ou les salaires ? Pas vraiment. Selon une première étude la banque centrale américaine, une partie de l’argent sert clairement à racheter des actions pour être à même de distribuer plus de dividendes."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

INEGALITES

Vers un exil fiscal de l'intérieur : comment Macron favorise la "sécession des riches"

"Les mesures d'allégement de la fiscalité du capital, entrées en vigueur le 1er janvier dernier, ne sont-elles qu'une gigantesque niche fiscale ? Ces mesures, qui profitent aux 400.000 ménages les plus riches de France, sont la plus forte baisse d'impôts jamais accordée aux "1%", dénonce ce jeudi 20 septembre une note de la Fondation Jean-Jaurès dont "l'Obs" publie ci-dessous des extraits en exclusivité. Le texte montre comment cette réforme va mécaniquement accentuer la concentration des revenus et des patrimoines aux mains des ménages du haut de l'échelle, pour un impact sur l'investissement et l'emploi plus qu'incertain."

Source : L'OBS

Un million de pauvres oubliés des statistiques

"Officiellement, la France compte cinq millions de pauvres si l’on utilise le seuil à 50 % du niveau de vie médian. Ce chiffre ne comptabilise pas une grande partie de la population la plus pauvre. Probablement supérieure à un million de personnes."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

LIBERTÉS

le réseau français "intelligent" d'identification par caméras arrive

"La reconnaissance faciale "intelligente" est annoncée comme une nécessité pour le ministère de l'Intérieur. Le modèle chinois de contrôle et surveillance de la population par des caméras et des algorithmes d'identification des personnes semble inspirer le gouvernement et l'administration française qui lance des expérimentations et des partenariats."

Source : TV5 Monde

Ne pas confondre droits d'auteur et droit à la prédation

"Ce matin, en parcourant mon fil d'actualité, mon regard était attiré par un article de Clubic intitulé "Ne tentez pas de jouer du Bach sur Facebook : Sony vous l'interdira". Croyant tout d'abord à une erreur imputable à un logiciel de reconnaissance, j'ai tout de même lu l'article, et j'ai été effaré."

Source : Le Vilain Petit Canard

RÉFLEXION

Quelques remarques sur l'idéologie de la non-violence

"À l’occasion de l’évacuation militaire de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et des cortèges de têtes perpétuant les traditionnelles bagarres avec la police, on a pu observer quelques pas de danse tout aussi traditionnels, esquissés sur la piste par des partenaires infidèles mais toujours avides de se retrouver. Conduisant virilement, le ministère de l’Intérieur et son chœur de journalistes condamnant la violence des manifestants et des occupants de la ZAD ; bien tenue par la taille, la gauche institutionnelle faisant les gros yeux aux casseurs qui gâchent la fête, et perturbent la dignité des manifestations. Que le pouvoir dénonce la violence tout en exerçant la violence, au fond, c’est dans l’ordre des choses."

Source : LE PARTAGE

Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement

"L’une est chercheuse en violence politique et résistance citoyenne, l’autre est une experte des mouvements de désobéissance civile. Erica Chenoweth et Maria J. Stephan ont étudié les mouvements civils de lutte non-violente et en sont arrivées à cette conclusion surprenante : il suffit de mobiliser 3,5% d’une population pour qu’une résistance non violente ait gain de cause."

Source : La relève et la peste

SOCIETÉ

Suicide des agriculteurs

"Conseiller municipal – sans étiquette – de Marmande, dans le Lot-et-Garonne, Patrick Maurin entame dimanche 23 septembre une marche citoyenne de plus de 500 km qui l’emmènera en 22 étapes à Saint-Anne-d’Auray dans le Morbihan. Par cette démarche, il veut dénoncer le fléau du suicide des agriculteurs. Dans chacune des 22 villes étapes, des rencontres seront organisées. Les agriculteurs constituent la catégorie socioprofessionnelle la plus à risque en matière de suicide : la surmortalité par suicide chez les agriculteurs est 20 à 30 % supérieure à la moyenne de la population. En 2016, le nombre de passages à l'acte a été multiplié par trois."

Source : Terre-Net

Déconsommation : mode ou nécessité ?

"Le bureau d'études IRI a établi, pour le premier semestre de l'année 2018, "une baisse des volumes d'un niveau jamais atteint en 5 ans". Le plus flagrant concerne l'alimentation et les produits d'hygiène, les ventes ont baissé de 1,2% selon l'IRI. L'ère est à la déconsommation, consommer moins, mieux et autrement. Depuis quelques années, cette tendance se confirme. Moins de viande, de produits d'hygiène, de vêtements. Chaque déconsommateur a ses raisons, économiques, environnementales ou simplement pour se sentir mieux."

Source : France Culture

Commentaire recommandé

calal // 06.10.2018 à 08h27

Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement

lol,elle parle du MEDEF?

33 réactions et commentaires

  • calal // 06.10.2018 à 08h27

    Il suffit que 3,5% d’une population soit mobilisée pour qu’une lutte non violente renverse un gouvernement

    lol,elle parle du MEDEF?

      +35

    Alerter
    • Ardéchoix // 06.10.2018 à 11h04

      En parlant du Medef ” à l’encontre de la vulgate hyperégalitariste, un certain niveau d’inégalités peut-être bénéfique. Il est sain, lorsqu’on entreprend, de voir son audace et son talent recompensés. ” Geoffroy Roux de Bezieux.
      C’est vrai que Liberté Inégalité Fraternité ça a plus de “cachets ‘

      https://lexpansion.lexpress.fr/actualite-economique/sommes-nous-condamnes-au-neoliberalisme_2035970.html

        +8

      Alerter
      • Touriste // 06.10.2018 à 14h11

        Bonjour,
        Geoffroy Roux de Bezieux…
        Source Wikipedia :
        Papounet était directeur de banque.
        “La famille Roux de Bézieux fait partie des familles subsistantes de la noblesse française, anoblie par charge d’échevin de Lyon (en 1769) et admise à l’Association d’entraide de la noblesse française en 1989.”
        Bref, le “self made man” qui n’est pas parti de bien loin pour arriver là où il en est.

        ” à l’encontre de la vulgate hyperégalitariste, un certain niveau d’inégalités peut-être bénéfique. Il est sain, lorsqu’on entreprend, de voir son audace et son talent recompensés. ”

        Ce à quoi Roger Prolo répondrait : “à l’encontre de l’élite hyperprédatrice, un certain niveau d’auto-défense peut-être bénéfique. Il est sain, lorsqu’on purge, de laisser sa rage et sa colère s’exprimer.”

          +17

        Alerter
  • Wiliam // 06.10.2018 à 08h28

    A propos de James Rhodes et son interprétation de Bach, il faut préciser que c’est une erreur de l’algorithme qui a menée à cette censure, et que le blocage a été levé :
    “Selon le message d’alerte envoyé au vidéaste par YouTube, les droits de 47 secondes précises de ce morceau appartiendraient à Sony Music. Le filtre du réseau social aurait confondu l’interprétation de James Rhodes avec celle d’un artiste sous contrat avec Sony Music.
    (…)
    Finalement, Sony Music a débloqué la situation et validé la publication de la vidéo sur YouTube, sans toutefois faire de commentaires sur le sujet ou même prendre la peine de répondre au vidéaste.”
    (Clubic, 17 septembre 2018)

      +8

    Alerter
    • Wollaston // 06.10.2018 à 09h19

      Ça va devenir compliqué quand les demandes de recours seront également gérés par des algorithmes….

        +16

      Alerter
  • Alfred // 06.10.2018 à 08h56

    3,5% ? Mince alors le Maïdan aurait pu réussir sans les néo nazis et les sniper ? Nuland and co ne devaient pas être au courant.
    Sans lire l’étude, sa méthodologie ni son périmètre on ne peut rien en faire et les chiffres qu’on peut en tirer guère plus de valeur que l’intuition.
    (Le Venezuela et le Nicaragua ont il fait partie de l’étude?).
    (3,5 % d’une population mobilisée pacifiquement c’est plus efficace ou moins efficace que 0,00001 mobilisés à payer des lobbyistes ou des politiques ? Je veux un tableau comparatif !)
    Jolie revue au demeurant. (La relève et la peste).

      +12

    Alerter
    • Lysbeth Levy // 06.10.2018 à 11h08

      C’est une façon de voir quand on sait que le Maidan a bien été violent, les militants armés ayant fait le coups de feu sur les deux camps afin de changer le régime, avec la “méthode OTPOR”. https://www.countercurrents.org/barker260311.pdf
      Ces militants là pronent la “non violence” mais derrière il y a ceux qui n’hésiterons pas d’ou l’utilisation des éléments fascistes. Ici il est bien question de “pseudo-révolutions” pilotée en vue d’un changement radicale de pouvoir, au profit d’une puissance étrangère (Usa !) . Les révolutions de couleurs sont toujours pour “la démocratie”, et “la liberté” d’abord avant de finir dans un bain de sang. Le Maidan en est un triste exemple..Carl Gershman a théorisé la méthode : https://www.nonviolent-conflict.org/wp-content/uploads/2016/03/Civil-Resistance-Bartkowski-Merriman-2016.pdf. Tout ce qui s’appelle “non violent” peux continuer en “violent” quand l”état ne veux pas céder à la foule. Les agitateurs professionnels (ou activistes payés) sont là pour mettre en pratique la “théorie de la bataille de chiens” malgré les mots démocratie, liberté, fin de la tyrannie. C’est un leurre, afin de contrer une “réelle révolution populaire” du type ” révolution russe” ! Celle issue de la lutte des classes. Les puissants préfèrent prendre en main les choses pour ne pas laisser la rue aux vrais révolutionnaires le peuple en colère contre le pouvoir tyrannique, injuste. la NED, IRI, NDI et autres ONG travaillent en ce sens. avec l’aide des réseaux sociaux désormais http://canvasopedia.org/new-york-times-topple-dictator-peacefully/.

        +7

      Alerter
    • Sam // 06.10.2018 à 12h18

      Je pense qu’elle aurait pu se contenter de dire : pour renverser un gouvernement, 3,5% de la population suffisent.
      Ca marche aussi avec les néo nazis : le maidan c’est très peu de gens, et on ne peut pas les accuser d’être non violents…

        +1

      Alerter
    • Booster // 06.10.2018 à 16h11

      Les 3,5% sont la forêt qui cache les tribulations de l‘open society. Faut voir que souvent ces „mouvements spontanés „ reçoivent de gentils articles dans les journaux bobos et/ou du système.

        +3

      Alerter
    • Marc // 06.10.2018 à 21h15

      Je pense qu’il n’est pas nécessaire de se pencher plus que ça sur ce travail… évidemment que si 2 millions de français tentent une révolution non violente ils auront des résultats… il faut juste pas trop rêver, 2 millions de français mobilisés activement dans la durée… ce chiffre de 3.5% n’est qu’une statistique photogénique de plus…

        +2

      Alerter
    • Dominique Gagnot // 08.10.2018 à 18h35

      Il suffit que dans ces 3,5% y soit la force publique, dont le rôle est de défendre le peuple, et non un gouvernement qui trahit ses intérêts.

      DDHC 1789, préambule à la constitution de 1958
      Article 12
      La garantie des droits de l’homme et du citoyen nécessite une force publique : cette force est donc instituée pour l’avantage de tous, et non pour l’utilité particulière de ceux auxquels elle est confiée.

        +1

      Alerter
  • Eric83 // 06.10.2018 à 08h59

    Cela fait maintenant plusieurs semaines qu’un sujet inquiétant fait l’objet d’articles en Russie et aux US…mais pas en France : quelles sont les réelles activités des américains au centre de recherche Lugar en Géorgie ?
    Notamment pour la Russie, il s’agit de recherches sur des armes biologiques.

    https://fr.sputniknews.com/international/201809161038110152-georgie-laboratoire-armes-biologiques/
    https://www.zerohedge.com/news/2018-09-16/us-diplomats-involved-trafficking-human-blood-and-pathogens-secret-military-program
    https://www.zerohedge.com/news/2018-10-05/russian-military-us-killed-dozens-bioweapon-disguised-drug-research

      +18

    Alerter
    • jdautz // 06.10.2018 à 17h46

      Tester des saloperies en réel sur des humains est une longue habitude aux US. Par exemple, après les 2 bombes atomiques ils ont déployé des équipes médicales pour encadrer les Japonais contaminés. Non pas pour les soigner comme ils leur laissaient croire, mais uniquement pour les observer. N’oubliez pas que ces bombes atomiques ont été larguées sur 3 considération : 1) Quand on a investit des milliards de dollars il faut justifier l’utilité des coûts. 2) Stratégiquement pour faire peurs au “camps des vainqueurs” dans l’optique du découpage du monde et de la suprématie US qui a suivi. 3) Pour LE PROGRÈS parce que “si on ne peux pas utiliser ces bombes actuellement, plus jamais on pourra le faire” et ça aurait été désastreux de ne pouvoir inaugurer la “radieuse ère nucléaire” tellement indispensable a l’avenir du PROGRÈS humain…

      Au passage dans le même esprit, ils ont inoculé du plutonium a des bébés dans des hôpitaux, je vous rassure, pas dans des quartiers bourgeois bien blanchis, vous ne craignez rien. Le PROGRÈS mérite quelques sacrifices… chez les autres.

      il y a aussi l’histoire de ce village Français…

      Passons l’épisode indochine ou la France a son rôle, il y a un enregistrement a l’INA ou les soldats Français sont pété de rire de voir en face des hommes “danser” de douleur quand ils meurent dans d’horribles souffrances, les ordures sont aussi chez nous… mais la “désinsectisation” au composé de dioxine des villages à une échelle industrielle ça reste les US, toujours. Et comme c’est non dégradable tout autant qu’extrêmement toxique, ça continue aujourd’hui à faire des handicapés et des morts.

      Je n’arrête la liste qui est trèèèèèèèèèèès longue et passe aussi par des beaucoup plus discrètes “initiatives privées” dans un cadre civil tout autant que militaire, et qui n’a jamais complètement cessée parce que c’est beaucoup trop long pour un commentaire.

      Tout ce qu’on reproche aux Nazi existe aussi ailleurs, surtout aux US qui ont généralement assez peu de scrupules ou de conscience. Est-ce inhérent a l’histoire d’une nation basée sur un génocide et d’une destruction écologique a grande échelle pour bâtir la gloire de la civilisation de la propriété privée ?

      « La propriété c’est le vol » mais bien plus que ça encore. En tout cas sous une certaine forme.

        +12

      Alerter
    • François Marquet // 07.10.2018 à 11h22

      Il n’y a pas que les russes qui s’inquietent:
      http://science.sciencemag.org/content/362/6410/35

        +2

      Alerter
    • Dominique65 // 07.10.2018 à 12h38

      Bonjour. J’ai fait traduire par deepl.com la page du second lien que tu proposes. C’est du lourd et parfaitement documenté. Ça aurait mérité bien des reprises dans la presse… et sur les-crises.

        +2

      Alerter
  • Eric83 // 06.10.2018 à 09h21

    Notre Ministère des Affaires Etrangères est décidément un parfait disciple d’Orwell et de sa novlangue :

    Q : Quelle est la réaction de la France suite au déploiement de missiles S300 russes en Syrie ?

    R : La France constate avec préoccupation la livraison par la Russie de capacités antiaériennes sophistiquées au bénéfice du régime syrien…

    …Dans un contexte de tensions régionales, la livraison de tels équipements par la Russie contribue à entretenir le risque d’escalade militaire et à éloigner la perspective d’un règlement politique de la crise syrienne.

    Un système de DEFENSE antiaérien qui contribue à entretenir le risque d’escalade militaire !?…il fallait oser surtout quand la France, comme d’autres Etats, dispose par exemple d’un arsenal nucléaire dont l’objectif est…sa défense par la dissuasion d’attaques étrangères.

    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/syrie/evenements/article/syrie-q-r-05-10-18

      +23

    Alerter
    • Kiwixar // 06.10.2018 à 10h04

      F-35 israëliens contre S-300 : “c’est quand la marée se retire qu’on voit qui n’a pas son maillot”.

      Les Russes qui jouent patiemment leur partie d’échec en visant le mat, et Israëliens et Zuniens qui font ce qu’ils font toujours : quand ça ne marche pas, ils doublent la mise (poker)…

        +16

      Alerter
  • Kiwixar // 06.10.2018 à 10h01

    Assurance-chômage : “Même si on savait qu’il demanderait des économies conséquentes, on est tous sorti un peu sonné », commente un syndicaliste.”

    Déjà, en Macronie, on ne parle plus de “chômeurs” mais de “mal-traversants”.

    Ensuite, pour diviser le nombre de “mal-traversants” par 3, il suffit de ne compter que ceux qui sont du même côté de la rue. Ceux de l’autre côté (pas celui-là, l’autre) sont rayés des abaques, et ceux qui sont au milieu de la rue, ben sont en sursis (le camion). En même temps, tout est simple en Macronie, il suffit de détourner le regard de tout ce que Le Gâté méprise, et tout devient “printemps”.

      +25

    Alerter
  • enkidou // 06.10.2018 à 11h12

    “Même si on savait … on est tous sorti un peu sonné », commente un syndicaliste.
    Encore un neuneu de syndicaliste qui réfléchit comme on lui demande de réfléchir! J’aurias pu écrire la même chose pour un journaliste, un politique, un électeur, un chef d’entreprise, un salarié…
    Aides de l’état, donc nos impots, aux entreprises privées (crédit impot…): 110Mds d’euros.
    Aides de l’état, donc nos impots, aux personnes privées (crédit impot…): 70 Mds d’euros.
    Sans compter les 1.3 mds de cadeau fait aux plus riches cette année.
    Et le mec trouve cela normal que l’on réduise les allocations chomage!!! Complétement décérébrés!
    Je retourne dans mes champs et mes bois (homme blanc couper du bois) et regarde ce spectacle pathétique avec beaucoup de délectation.

      +10

    Alerter
    • Emmanuel // 07.10.2018 à 07h59

      Ben il y aurait une solution simple de diminuer le “coût ” du chômage : avoir une politique efficace pour l’emploi. A ce sujet, on pourrait licencier le monsieur Macron, parce qu’il n’a pas atteint ses objectifs : diminuer le chômage. Faut dire qu’il s’énerve, car il voudrait bien que “ces faineants” traversent la rue pour aller travailler. Apparement c’est ça sa politique de l’emploi….

        +1

      Alerter
      • jdautz // 07.10.2018 à 15h31

        Comme si l’emploi était le problème. De l’emploi potentiel, il y en a en surabondance, surtout dans nos sociétés vieillissantes. La seule chose de rare est d’obtenir une rémunération juste pour son travail, un rémunération tout court devrais-je dire. Le chômage est une des nombreuses conséquence de la prédation mondiale surnommée “la Crise” , une arme d’oppression parmi d’autres. D’ailleurs des bons chiffres aux USA il y a quelque temps en arrière on déclenché un vent de panique chez les acteurs des “marchés” qui ont entraîné des réunions de crises dans l’urgence pour faire remonter le chômage. “La crise” n’est que politique, pas financière.

        “La crise” et le nom commercial de la monstrueuse convoitise de certains hommes : plus elle se nourrit et plus elle a faim.

        Le sujet est celui de la redistribution des richesses et rien d’autre. Tout le reste n’est que détails techniques ou enfumage.

          +6

        Alerter
  • BA // 06.10.2018 à 11h30

    A Lyon, tous les européistes vont s’unir.

    A Lyon, tous les européistes vont présenter une liste unique, menée par Gérard Collomb.

    Gérard Collomb annonce une liste avec des marcheurs, le Modem, la gauche et le centre-droit.

    Gérard Collomb
    @gerardcollomb
    « La liste que je mènerai en 2020 sera plurielle et ouverte. Elle comprendra bien évidemment des marcheurs mais aussi des militants du Modem dans un rassemblement vaste qui ira de personnalités de gauche à des personnalités de centre droit. »

    https://www.lci.fr/politique/en-direct-gerard-collomb-annonce-une-liste-avec-des-marcheurs-le-modem-la-gauche-et-le-centre-droit-2100218.html

      +1

    Alerter
  • Question // 06.10.2018 à 13h36

    Cette semaine surprise à la lecture du Canard Enchaîné: il annonce la démission bidon de Collomb pour le remettre en selle. Ce canard à qui nous devons l’élection de Macron, décidément n’est plus ce qu’il était. Je me pose la question de savoir pour qui il roule maintenant alors qu’il n’avait jamais roulé pour personne…

      +4

    Alerter
  • kasper // 06.10.2018 à 13h47

    concernant les droits d’auteurs, une remarque interessante faite par un youtubeur: sur youtube vous pouvez etre l’objet d’une plainte pour une video de 20 minutes comportant 15 secondes d’extrait d’un film appartenant a une major. le fonctionnement de la plateforme prevoit que dans ce cas la, les revenus publicitaires de la video vont au plaignant.

    mais sur cette video, 19 minutes 45 sont le fruit du travail du youtubeur. donc au pretexte de proteger les droits d’auteur, youtube les foule au pied.

    sauf a considerer que seuls les gros ont des droits d’auteur, et les petits le droit de la fermer.

      +11

    Alerter
    • jdautz // 07.10.2018 à 15h35

      Bravo, encore une personne qui ouvre les yeux !

      Petit rappel : Le droit d’auteur n’a pas été créé pour protéger les auteurs contre leur public, ni même pour empêcher un collègue de “copier” utilement quelques unes de leur bonnes idées, Bach, Mozart etc on massivement fait ça comme tout le monde, ça fait partie du processus de la création !

      Non, le droit d’auteur a été créé uniquement contre les marchands, ceux là même dont on parle et qui ont avec le temps réussi a totalement pervertir et corrompre le système a leur pur profit !

      Ces gens ne “protègent” pas plus les auteurs que les Mafieux “protègent” les commerçants ! Quand à “défendre la création” c’est comme Areva ou Total qui “défendent la nature” parce qu’ils mettent quelques copecs détaxés de leur bénéfices dans des fondation…

        +3

      Alerter
  • LBSSO // 06.10.2018 à 13h52

    Antoine Sfeir :le fondateur des ” (Les) Cahiers de l’Orient” en 1986 est décédé à l’âge de 69 ans dans la nuit de dimanche à lundi 1er octobre,
    Ce passeur entre les mondes d’Orient et d’Occident vient de franchir un autre point de passage ,
    Non Monsieur Sfeir , vous ne vous êtes pas toujours trompé comme ont voulu le sous-entendre certains “journaux”.
    Merci.

      +13

    Alerter
  • bouddha vert // 06.10.2018 à 18h34

    Comment la lenteur de l’industrie lourde s’explique-t-elle ?
    Article assez intéressant qui évite les “raccourcis intellectuels” du “y a qua, faut qu’on”.

    Un salutaire rappel, les méchants industriels ne produisent que s’ils trouvent de méchants consommateurs.

      +1

    Alerter
    • Marc // 06.10.2018 à 20h46

      C’est pourquoi ils s’associent avec des méchants publicitaires qui savent hypnotiser les masses…

      Ya ka arrêter de consommer de l’acier, du ciment, de l’aluminium et du pétrole…

        +4

      Alerter
  • Alexandre // 07.10.2018 à 13h09

    Nouveau sur le blog, je viens contribuer avec un peu de retard sur un sujet assez différent de ceux abordés ici :
    https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/cables-sous-marins-quand-l-etat-francais-brouille-la-strategie-de-nokia-772039.html

    Histoire de se rappeler que Internet est avant tout fondé sur des bases physiques (chose que l’on a tendance à oublier à force de parler de “dématérialisation”), les serveurs et les câbles les reliant, dont les enjeux sont considérables.

      +1

    Alerter
    • BRémy // 08.10.2018 à 09h58

      depuis longtemps, la technologie française est bradée aux yankee, une de plus, une de moins …

        +0

      Alerter
  • douarn // 09.10.2018 à 07h34

    Bonjour
    je m’étonne de l’absence de commentaire sur le suicide des agriculteurs, un phénomène de société étrangement silencieux…

    Peut être que beaucoup de nos concitoyens citadins pensent que nous n’en avons plus besoin d’agriculteurs ni d’agricultrices parce que l’on trouve de tout au supermarché, 🙁

      +0

    Alerter
  • tavarmany // 10.10.2018 à 02h12

    C’est un peu tard pour la revue.

    Publié le 03/10/2018
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/station-saptiale-internationale-iss-soyouz-bien-ete-victime-acte-sabotage-72700/

    >> Le trou dans la carlingue du véhicule Soyouz, actuellement amarré a la Station spatiale internationale, a bien été percé par une main humaine de façon intentionnelle. <<

    Je ne voudrais pas jouer les Paco Rabanne mais j'ai l'impression que l'ISS se casse la figure. Pas vraiment la station, plutôt la coopération.
    Plus on y va et plus j'ai l'impression que nous sommes dans une simulation. Sinon comment pourrions-nous être aussi cons ?

      +0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications