Les Crises Les Crises
6.octobre.20186.10.2018 // Les Crises

[Vidéo] Pierre Conesa : Guerres, Embargos et Propagandes, par Thinkerview

Merci 163
J'envoie

Source : Thinkerview, Pierre Conesa, 14-09-018

Interview de Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire du Ministère de la Défense, en direct le 14/09/2018 à 19h.

Source : Thinkerview, Pierre Conesa, 14-09-018

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

oliviermons // 06.10.2018 à 13h19

J’aime beaucoup le commentaire disant qu’il y a un discours de propagande pour remettre en cause l’attaque à l’arme chimique du 7 avril 2018 à Douma en Syrie.
Ce discours de réfutation existe bien, par exemple j’ai pu le lire sur RT France.

Je ne croit pas non plus à priori ce qu’écrit RT.
Cela m’a incité à chercher la vérité que l’on peut obtenir dans le rapport d’analyse de l’OIAC à https://www.opcw.org/fileadmin/OPCW/S_series/2018/en/s-1645-2018_e_.pdf
Résultat : pas de gaz Chlore, ni de neurotoxique comme l’avait affirmé le représentant Français à l’ONU.
Les “organo-chlorées” cités dans les médias occidentaux comme supposée preuve, sont en fait des chlorures d’acide, c’est à dire des gaz lacrimogène et pas des armes chimiques.

Prétendre que seule la Russie fait de la désinformation alors que les occidentaux sont pris en flagrant délit de mensonge, c’est un peu “voir la paille dans l’oeil de l’autre sans voir la poutre qui est dans le sien”.

8 réactions et commentaires

  • LBSSO // 06.10.2018 à 08h31

    -« Le rapport CAPS » ici :
    https://www.diplomatie.gouv.fr/IMG/pdf/les_manipulations_de_l_information_2__cle04b2b6.pdf
    Les Manipulations de l’information : un défi pour nos démocraties
    , rapport du Centre d’analyse, de prévision et de stratégie (CAPS) du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et de l’Institut de recherche stratégique de l’École militaire (IRSEM) du ministère des Armées, J.-B. Jeangène Vilmer, A. Escorcia, M. Guillaume, J. Herrera,
    Paris, août 2018

    -Alain Juillet a appartenu à un groupe de travail, sur la cybersécurité et les « fake news » comportant 20 français et leurs homologues américains au mois de septembre 2018. Il s’est réuni à Washington.
    Vidéo, à l’Ecole de Guerre, des Econoclastes et Thinkerview
    Ici à 1h20mn :
    https://leseconoclastes.fr/2018/09/conference-a-lecole-de-guerre-septembre-2018/
    A Juillet : « On avait le rapport avec nous ,il est fort bien fait »

    A 1h22
    « Les russes ont intercepté les mails d’H Clinton et ont permis leur diffusion », « Est-ce une fake news ?…Puisque ces mails existaient »

    A 1h24 :
    Thinkerview ,question à A Juillet « C’était les russes ou Wikileaks concernant l’affaire des mails d’Hilary ? »
    A Juillet : « Ca a été les russes qui ont balancé le plus », « Wikileaks en a rajouté mais comme certains vous disent qu’ils ont des relations avec les russes ou les chinois », « C’est bel et bien l’institut de fake news, l’institut spécialisé ,à St Pétersbourg, qui a sorti l’information »

      +1

    Alerter
    • Catherine // 06.10.2018 à 15h03

      « Les russes ont intercepté les mails d’H Clinton et ont permis leur diffusion », « Est-ce une fake news ?…Puisque ces mails existaient ».

      Je me souviens d’ailleurs que c’est ce que, en substance, avait rétorqué Poutine dans une interview.

      En gros c’était :”est-ce que ce n’est pas bien que les électeurs américains aient eu accès à des choses vraies qui leur étaient cachées ?”

        +7

      Alerter
  • Chris // 06.10.2018 à 10h18

    « Ça a été les russes qui ont balancé le plus », « Wikileaks en a rajouté mais comme certains vous disent qu’ils ont des relations avec les russes ou les chinois », « C’est bel et bien l’institut de fake news, l’institut spécialisé ,à St Pétersbourg, qui a sorti l’information »
    Hillary Clinton n’a qu’à s’en prendre à elle-même pour avoir négligé les règles basiques de sécurité : arrogance quand tu nous tiens !
    Les Russes sont intervenus dans la campagne présidentielle US à très bon compte comparé aux fonds dépensés (on parle de 1 à 1.5 milliards USD) pour la réélection d’Eltsine en 1996.

    En fait, à l’instar de la France, les USA n’ont pas besoin de plus de lois, mais d’une colonne vertébrale pour éliminer ceux qui la détruisent.

      +4

    Alerter
  • oliviermons // 06.10.2018 à 13h19

    J’aime beaucoup le commentaire disant qu’il y a un discours de propagande pour remettre en cause l’attaque à l’arme chimique du 7 avril 2018 à Douma en Syrie.
    Ce discours de réfutation existe bien, par exemple j’ai pu le lire sur RT France.

    Je ne croit pas non plus à priori ce qu’écrit RT.
    Cela m’a incité à chercher la vérité que l’on peut obtenir dans le rapport d’analyse de l’OIAC à https://www.opcw.org/fileadmin/OPCW/S_series/2018/en/s-1645-2018_e_.pdf
    Résultat : pas de gaz Chlore, ni de neurotoxique comme l’avait affirmé le représentant Français à l’ONU.
    Les “organo-chlorées” cités dans les médias occidentaux comme supposée preuve, sont en fait des chlorures d’acide, c’est à dire des gaz lacrimogène et pas des armes chimiques.

    Prétendre que seule la Russie fait de la désinformation alors que les occidentaux sont pris en flagrant délit de mensonge, c’est un peu “voir la paille dans l’oeil de l’autre sans voir la poutre qui est dans le sien”.

      +15

    Alerter
  • Kapimo // 06.10.2018 à 17h39

    Excellente interview, en particulier sur:
    – l’hypocrisie généralisée dans les relations internationales (notamment sur les fakes news, les droits de l’homme), et la pré-éminence de la loi du plus fort
    – la montée des radicalismes religieux (notamment en Inde)
    – la vacuité du modèle occidental
    Bref, un monde de m…
    A noter que P Conesta ne semble pas vouloir avoir d’avis sur certains sujets (affaire Skripal, censure par les pro-Israel, fete gay à l’élysée). J’en déduis qu’il considère que ce sont des sujets très sensibles sur lesquels on risque de rapidement se heurter à des forces puissantes aux pratiques de nuisance établies.
    Sinon, au-delà du constat de la vacuité de notre modèle occidental, et de son timide encouragement à l’indignation à la fin, il ressort globalement de cette interview un cynisme désabusé qui laisse un goût amer.

      +9

    Alerter
  • Pinouille // 06.10.2018 à 21h02

    J’aime sa conclusion:
    “Mobilisez vous mais pas sur n’importe quoi. Et surtout, laissez tomber les idéologies qui vous donnent une explication complète de la planète. Il n’y a que dans les contradictions qu’on progresse.”

      +4

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications