Les Crises Les Crises
13.septembre.201813.9.2018 // Les Crises

[Vidéo] Sénat : Alain Juillet sur l’origine de la guerre en Syrie (mars 2016)

Merci 211
J'envoie

Colloque au Sénat sur l’État Islamique 16 mars 2016 :

Vous pouvez écouter tout le colloque ici.

 

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Serge WASTERLAIN // 13.09.2018 à 09h07

Il faut absolument couper les ailes à ce canard boiteux qu’est la soi-disant révolte syrienne spontanée et pacifique qui aurait été récupérée par les intégristes. En 2011, je côtoyais une libanaise dont une partie de sa famille est syrienne et une syrienne qui n’avaient pas l’air d’avoir beaucoup de sympathie pour le président Bachar al assad. Une des deux, je ne me rappelle plus laquelle, a de la famille à Deraa, là où la pseudo révolution pacifique a commencé, l’autre à Alep. Début 2011, elles m’ont dit que cette révolution n’avait rien de pacifique, car des barbus étrangers rattachés à certaines mosquées tiraient sur les forces de l’ordre qui ont perdu beaucoup d’hommes. Elles avaient très peur pour leur famille que ça ne tourne au bain de sang, sans imaginer pour autant que ces événements provoqueraient la guerre que l’on sait. Depuis, il ne se passe pas un jour sans que je ne cherche des informations sur la toile pour voir et essayer de comprendre ce qui se passe en Syrie…

24 réactions et commentaires

  • Villegagnons // 13.09.2018 à 07h27

    Enfin, cela n’explique pas pourquoi les USA n’ont pas voulu intervenir en Syrie. Ils n’ont pas voulu intervenir pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien. Et maintenant l’accord est à la poubelle. C’est un désastre stratégique que nos dirigeants ne veulent pas assumer. C’est aussi un désastre humanitaire. Maintenant pourquoi cet accord était prioritaire sur Daech, parce que Israél est le centre des questions stratégiques au Moyen-Orient.

     7

    Alerter
  • Amax // 13.09.2018 à 08h34

    C’est une bonne explication de la situation .Si les Américains ne sont pas intervenus c’est parce qu’il pensaient pouvoir y arriver autrement et de manière indirecte sans clasher frontalement avec les Russes , et peut-être l’accord sur le nucléaire iranien a joué. C’est une “Erreur” d’estimation faite par les Occidentaux et les Américains sur la rapidité de la chute du gouvernement syrien. Comme quoi pas toutes les erreurs sont mauvaises 🙂

     4

    Alerter
  • Serge WASTERLAIN // 13.09.2018 à 09h07

    Il faut absolument couper les ailes à ce canard boiteux qu’est la soi-disant révolte syrienne spontanée et pacifique qui aurait été récupérée par les intégristes. En 2011, je côtoyais une libanaise dont une partie de sa famille est syrienne et une syrienne qui n’avaient pas l’air d’avoir beaucoup de sympathie pour le président Bachar al assad. Une des deux, je ne me rappelle plus laquelle, a de la famille à Deraa, là où la pseudo révolution pacifique a commencé, l’autre à Alep. Début 2011, elles m’ont dit que cette révolution n’avait rien de pacifique, car des barbus étrangers rattachés à certaines mosquées tiraient sur les forces de l’ordre qui ont perdu beaucoup d’hommes. Elles avaient très peur pour leur famille que ça ne tourne au bain de sang, sans imaginer pour autant que ces événements provoqueraient la guerre que l’on sait. Depuis, il ne se passe pas un jour sans que je ne cherche des informations sur la toile pour voir et essayer de comprendre ce qui se passe en Syrie…

     37

    Alerter
    • marc // 13.09.2018 à 12h38

      regardez bien à 5:17 le texte en bas de l’image :
      – une révolte pacifique a été lancée le 15 mars 2011 contre le régime de Bashar al Assad, elle a été réprimée dans le sang
      – résultat : la révolte pacifique s’est transformée en une guerre entre rebelles et forces gouvernementales

      on nous rappelle les “faits”, au cas où on serait tenté de laisser divaguer notre imagination à cause de certains “menteurs” qui racontent une autre version

       9

      Alerter
  • RV // 13.09.2018 à 10h07

    A ces explications,
    le gaz,
    on peut ajouter les révélations de Roland Dumas :
    les Anglais préparaient la guerre en Syrie deux ans avant les manifestations en 2011
    https://www.qwant.com/?client=ext-firefox-sb&q=roland+dumas+syrie&webext=4.2.7
    ce qui permet d’approcher la complexité de la situation

     22

    Alerter
  • nulnestpropheteensonpays // 13.09.2018 à 10h23

    c’est marrant de voir Hubert Vedrine a cette conférence. C’est a croire que ces mecs ne savent même pas eux jusqu’où ça va , ni d’où ça part …Ils ne maitrisent rien en fait !

     5

    Alerter
  • christian gedeon // 13.09.2018 à 11h10

    Ben voilà,on se réveille ,même si c’est tard…seulement il y a un problème. C’est qu’en dépit de toutes les preuves de l’aide militaire apportée aux pires des jihadistes par les US,l’UK,et hélas,mille fois hélas,notre beau pays, en dépit des preuves que cette “révolte spontanée ” a été organisée de longue date par les golfiques,la Turquie,et les Frères musulmans (quelle alliance),en dépit de ce qui est l’évidence,à savoir qu’on a délibérément essayé de détruire un pays souverain(comme pour la Yougoslavie,comme pour la Lybie,comme pour l’Irak),nos politiques(à de rares exceptions près) et les médias,dans leur écrasante majorité,continuent à prêcher le même discours…l’attaque chimique sur Idlib,et patin et couffin…pour être clair,je ne suis pas un supporter des Assad. je les ai ,tant que Liban était occupé par l’Armée syrienne,considéré comme mes pires ennemis. Mais là,en quelque sorte,la Syrie est chez elle…en Syrie.Et le gouvernement légal est ce qu’il est,mais c’est le gouvernement légal soutenu par une très large partie de sa population(autrement,il serait tombé depuis longtemps).Il faut que cette guerre se termine ,et par le rétablissement de l’autorité gouvernementale sur tout le pays. Quelle leçon pour le président syrien…il lui est arrivé par une invasion étrangère et une défection largement confessionnelle,ce qu’il a fait au Liban.L’Histoire s’est répétée,mais pas avec les mêmes victimes. Cette fois,et je le déplore sincèrement,c’est le peuple syrien qui a payé l’addition geopolitqiue.

     12

    Alerter
    • weilan // 13.09.2018 à 14h26

      “On se réveille” dites vous. Ce discours date de mars 2016 et, me semble t’il, n’a guère éveillé les consciences de nos dirigeants. Pour rappel, c’est en 2018 que notre mini Zeus décidait d’expédier x missiles sur un pays qui ne nous a jamais nui. Décision chaleureusement applaudie par le très peu honorable prédécesseur de mini Zeus, alias Jupiter. Je trouve que notre politique étrangère est d’une aussi remarquable que sinistre constance.

       13

      Alerter
  • pascalcs // 13.09.2018 à 11h56

    Favoriser l’Iran, c’est affaiblir et (supposément) renforcer la menace qu’exerce ce pays sur Israël. Conséquemment, c’est provoquer l’immédiate mise au ban et à l’index du décisionnaire en faveur de l’Iran par les néocons américains, dont l’immense majorité sont sionistes ou sympathisants extrêmes de cette cause. La suite guerrière n’est qu’un implacable enchaînement logique sous la houlette de l’OTAN, bras armé désormais intégralement contrôlé par ces mêmes néocons dont la pensée perverse et mortifère infeste désormais une grande partie des rangs de “l’élite politique” dans certains pays européens, le nôtre en premier chef.

     0

    Alerter
  • eric licart // 13.09.2018 à 12h14

    Il suffisait aussi de voir une carte
    Tous les foyers d’origine des faits syriens se sont déroulés sur les frontières
    C’était 100 piloté depuis l’étranger

     10

    Alerter
  • Mina // 13.09.2018 à 13h22

    l’explication des causes de la guerre en Syrie en 2 minutes (en anglais), récemment, sur… MSNBC (!)
    https://www.zerohedge.com/news/2018-09-10/how-explain-causes-syrian-war-2-minutes

     3

    Alerter
  • Catherine // 13.09.2018 à 14h32

    Pour confirmer tout ça et le situer dans un contexte plus large, voici de franches révélations.

    Si pour la plupart d ‘entre nous ce n’est pas une découverte, au moins nous savons qu’ils ne s’en cachent plus et annoncent clairement la couleur…

    A diffuser sans modération (:-) :

    http://lesakerfrancophone.fr/non-ce-nest-pas-un-complot-juste-une-pathologie

     2

    Alerter
  • LBSSO // 13.09.2018 à 15h57

    Le franc-parler d’A Juillet.

    Sur ce blog a eu lieu un débat concernant le Maréchal Sissi (Egypte).
    Exemple ici: https://www.les-crises.fr/kouchner-defend-le-dictateur-sissi/

    Lors de ce même colloque dont le lien est indiqué dans le billet du jour, A Juillet donne à partir de 1h44mn (plus précisément à 1h47mn30s) son avis http://videos.senat.fr/video.169365_57d2866966704?timecode=4376000 .
    En substance: pour que des gens qui se sont massacrés puissent se serrer la main ,c’est impossible à réaliser dans une démocratie,il faut un temps intermédiaire où le pays est tenu (Sissi). C’est un des problèmes qui se posera en Syrie.

    ps: l’intervention d’A Juillet date de mars 2016 et la visite de Sissi en France de l’automne 2017.

     0

    Alerter
  • Spartel // 13.09.2018 à 16h27

    Kouchner et Fabius sont les grands responsables de l’abandon d’un pays francophone et francophile au profit des intérêts US.
    La place de la France en Méditerranée est un désastre stratégique et économique. Pas un Etat ne peut accorder un crédit quelconque aux paroles d’une diplomatie dont on sait que la pensée a depuis longtemps quitté les bords de Seine pour le Potomac, et dont on se demande même si elle parle au nom de Paris ou d’une capitale autre.
    Je me demande au fond s’il n’y a pas depuis deux décennies une trahison de hauts fonctionnaires et de chercheurs de TT au profit de puissances étrangères, et au détriment des intérêts économiques et stratégiques de la France ?
    Ne reste plus qu’à déstabiliser l’Algérie, par djihadistes interposés, au nom de la démocratie et du droit à protéger, et à entraîner l’arrivée de millions de réfugiés algériens.
    Ne plaisantez pas, ces ” stratèges” ne voient pas plus loin que le bout de leur nez et le fond de leurs poches sonnantes.
    Pire, depuis des années, ” ces experts-stratèges” pensent que les citoyens sont ignorants, idiots et stupides, et prêts à tout gober ; vous n’avez qu’à les écouter, ou les voir, sur les médias.
    Merci à OB pour le travail de salubrité républicaine, nationale et citoyenne.

     14

    Alerter
  • Nerouiev // 13.09.2018 à 20h03

    Dommage, il manque les deux vidéos où Roland Dumas expliquait comment il avait été abordé par les Anglais et Américains pour détruire le régime de Damas. Ces deux vidéos de You Tube :
    “les Anglais préparaient la guerre en Syrie deux ans avant les manifestations en 2011”
    https://www.youtube.com/watch?v=eswnzEv0Nz8
    et ” Roland Dumas lâche une bombe !”
    https://www.youtube.com/watch?v=BH9SHxetO1I
    ont toutes deux disparu de You Tube

     6

    Alerter
    • Blackcarat // 13.09.2018 à 21h04

      Dommage que le compte de la 2ème vidéo soit censuré.

       2

      Alerter
      • Nerouiev // 13.09.2018 à 22h13

        Ça prouve la pertinence des propos de Roland Dumas face à une réalité qui dérange.

         4

        Alerter
      • s // 13.09.2018 à 22h48
        • RV // 14.09.2018 à 16h00

          c’est l’autre lien qui est désactivé, le 1er

           0

          Alerter
  • Pierre D // 14.09.2018 à 06h19

    Point de vue intéressant, dommage qu’il se termine sur un amalgame musulman à propos du Mahdi. Seuls les chiites duodécimains attendent son retour. Le reste de l’islam attend le retour du Christ, pour sauver l’humanité.

    Dit autrement l’immense majorité des musulmans garde un œil vers Jérusalem… comme les chrétiens.

     1

    Alerter
  • X // 14.09.2018 à 13h57

    Pourquoi les américains ont-ils intérêt à fragmenter la zone ? En quoi cela est-il important face à l’emergence de la chine ? Creer un concurrent à la Russie pour la livraison de gaz à l´europe est-il suffisant pour justifier de tels dégâts ?

     0

    Alerter
    • Jérôme // 15.09.2018 à 18h00

      Un t’as de raisons qui n’en font qu’une : diviser pour régner.

      Plus que la plupart des autres nations du monde, les USA estiment que, pour qu’ils aillent bien eux, il faut que le reste du monde aille mal. Ils sont nés dans ce schéma de la guerre de chacun contre tous. C’est ce qui définit ce pays.

      Les USA, c’est la liberté d’un seul pays contre tous les autres, et au sein de ce pays la seule véritable liberté est celle des oligarques.

       2

      Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications