Les Crises Les Crises
2.juillet.20182.7.2018 // Les Crises

Revue de presse du 02/07/2018

Merci 22
J'envoie

La revue avec plusieurs articles qui se croisent, se répondent ou se complètent, et où l’on voit ainsi que le soi-disant “et en même temps”, comme dirait l’autre, ben ça marche pas… Merci à nos contributeurs, et en particulier à JP à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

CRISE BANCAIRE

Corruption avec la Libye : Société Générale va payer 500 millions d'euros au fisc américain et français

"Société Générale s'est engagée à payer 500 millions d'euros pour solder les litiges liés à ses transactions avec le fonds souverain libyen, selon un accord conclu avec les autorités judiciaires françaises et américaines dévoilé lundi." [Tiens, tiens... Quel est le besoin social pour un pays que des banques dégagent des bénéfices en milliards d'euros ?]

Source : Le Parisien

DÉMOCRATIE

Comment Conseil constitutionnel et Conseil d’État imposent discrètement une protection maximale pour les investisseurs et les multinationales

"Mal connus du grand public, Conseil d’État et Conseil constitutionnel disposent d’un pouvoir considérable sur le destin des législations fiscales, sociales ou environnementales. Les milieux d’affaires l’ont bien compris, qui ont réussi à se saisir de ces institutions pour imposer en toute discrétion une protection de plus en plus forte de la « liberté d’entreprendre » et des « attentes légitimes » des titulaires de droits de propriété contre toute réforme qui nuirait aux intérêts des multinationales et des investisseurs."

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

Les petits forçats du journalisme

"À l’heure où lycéens et lycéennes s’arrachent les cheveux pour trouver leur orientation, Challenges, BFM, Le Figaro et L’Express révèlent une information de taille, émanant du site de recherche d’emploi Qapa : « Journaliste est le métier qui recrute le moins en 2018 ». Si les contours de la profession ne se réduisent pas à la possession de la carte de presse, force est de constater que le nombre de sésames délivrés par la Commission de la Carte d’Identité des Journalistes Professionnels (CCIJP) ne cesse de baisser depuis 2012."

Source : ACRIMED

ENVIRONNEMENT

Le géant chimique et pharmaceutique Bayer annonce la suppression de la marque Monsanto [GREENWASHING...]

"Le groupe allemand de pharmacie et d'agrochimie Bayer a annoncé lundi qu'il allait supprimer la marque Monsanto après l'acquisition du géant américain des OGM et des pesticides." [Très dans l'air du temps, supprimer le mot supprimerait le "mal"...]

Source : Dhnet.be

Déchets plastiques : la dangereuse illusion du tout-recyclage

"En juillet dernier, le gouvernement présentait son plan climat ; parmi les mesures, un objectif de « 100 % des plastiques recyclés à l’horizon 2025 ». La France, avant-dernière des 28 pays de l’Union européenne en matière de recyclage du plastique, est pressée d’améliorer son piteux classement. Dans le même temps, la Chine, première terre d’accueil de nos détritus plastiques, ferme ses frontières aux déchets étrangers. Des vortex géants de plastiques s’installent au cœur de nos océans et, comble de malheur, d’invisibles particules de déchets plastiques s’invitent, c’est officiel, dans nos assiettes. Une question se pose dans un tel contexte : le recyclage intensif de ces déchets constitue-t-il vraiment une étape incontournable du déploiement de l’économie circulaire ? Ou n’est-ce qu’une couche supplémentaire à notre modèle consumériste, une sorte d’emplâtre sur une jambe de bois ?"

Source : THE CONVERSATION

Recycler pour éviter la benne

"Faire en sorte que les rebuts des chantiers de construction ne finissent à la déchetterie et permettre leur réemploi, tel est l’un des objets de l’économie circulaire appliquée au bâtiment. De plus en plus d’associations et de sites internet oeuvrent en ce sens. Les unes fonctionnent comme des ressourceries, les autres sont des plateformes collaboratives. La loi pour la transition énergétique impose de valoriser 70 % des déchets du BTP à l’horizon 2020. En 2014, ils avoisinaient les 230 millions de tonnes par an, dont 40 millions pour le bâtiment."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

EUROPE

Union Européenne. Les chiffres de la dette.

"L’histoire de la construction de l’Union européenne est avant tout une histoire d’endettement public. La preuve en un graphique."

Source : Blog de Liliane Heldkhawam

FRANCE

Privatisations : malgré les promesses, la France abandonne son gaz

"Présentée ce 18 juin en Conseil des ministres, la loi Pacte va permettre, outre la privatisation d'Aéroport de Paris et de la Française des Jeux, la vente des dernières participations de l’État dans Engie (ex Gaz de France). Un fleuron français dont le pouvoir politique avait naguère solennellement juré, comme aujourd'hui pour la SNCF, qu'il ne serait jamais privatisé." [Qui l'eût cru ?!]

Source : TV5 Monde

GÉOPOLITIQUE

Gazoduc entre les deux Corées : reprise des négociations

"Et si le rapprochement entre les deux Corées était encore une fois liée à une affaire de pétrole et de gaz ? Avec la Russie comme “intermédiaire”, pour ne pas dire partenaire principal ? Le géant gazier russe Gazprom et la Corée du Sud ont relancé leurs négociations en vue de construire un pipeline transitant par le territoire nord-coréen vers la Corée du Sud. En fin de semaine dernière, Vitali Markelov, membre du conseil d’administration de Gazprom a en effet annoncé lors d’une conférence de presse la reprise des pourparlers."

Source : LE BLOG FINANCE

INEGALITES

Les dons aux associations seraient en baisse de 50% depuis la suppression de l’ISF

"Depuis le remplacement de l'impôt sur la fortune par l'impôt sur la fortune immobilière (qui concerne moins de contribuables), les dons aux associations auraient diminué de 50% selon le président de France Générosités." [Ruissellement quand tu nous (re)tiens, suite...]

Source : BFM Business

Réduction des contrats aidés : un « séisme » social pour les quartiers populaires et le monde associatif

"La réduction drastique des contrats aidés – dont le nombre sera plus que divisé par deux d’ici fin 2018 – va priver le sport, la culture, l’accompagnement des personnes âgées ou le soutien scolaire, de plus d’un milliard d’euros de ressources."

Source : Bastamag

MATIÈRES PREMIÈRES

Le réacteur EPR de Taishan connecté au réseau, une première mondiale

"Un réacteur nucléaire EPR a été raccordé avec succès au réseau électrique en Chine vendredi, une première pour cette technologie française, ont annoncé le français EDF et le chinois CGN. EDF est actionnaire à hauteur de 30% de la co-entreprise chargée de construire et d'exploiter le réacteur. Les groupes chinois CGN et Yuedian sont actionnaires respectivement à hauteur de 51% et de 19%. La construction du réacteur avait commencé en 2009. Il s'agit du troisième réacteur EPR mis en chantier dans le monde."

Source : Connaissance des énergies

MEDIATHÈQUE

Quand Israël créait un groupe terroriste pour semer le chaos au Liban

"Dans les années 1979-1982, le gouvernement israélien a créé au Liban une organisation qui a commis de très nombreux attentats terroristes. Dans son livre, Rise and Kill First : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations le chroniqueur militaire israélien Ronen Bergman revient, entre autres, sur cet épisode qui reste largement occulté."

Source : INVESTIG'ACTION

SOCIETÉ

Boris Cyrulnik dans la tête de nos enfants

"Pas d'écran du tout avant 3 ans !!! Les écrans modifient gravement le développement cérébral des enfants. Il faut absolument les proscrire avant 3 ans."

Source : La grande table - France Culture

ÉTATS-UNIS

La fin du mythe technologique américain

"Alors que Donald Trump affronte la nouvelle puissance chinoise — une confrontation qui fait craindre l’imminence de guerres commerciales portant sur des produits courants comme l’acier —, Washington semble avoir oublié les mécanismes qui lui avaient permis d’asseoir sa domination après la guerre froide."

Source : LE MONDE DIPLOMATIQUE

Commentaire recommandé

Arcousan09 // 02.07.2018 à 14h24

“Un fleuron français dont le pouvoir politique avait naguère solennellement juré, comme aujourd’hui pour la SNCF, ”
Comme aurait dit mon beau père: “T’as qu’à croire” avec son bon sens rural.
Les promesses et autres engagements d’un politique ne valent pas un pet de lapin …
Les exemples ne manquent pas et ces charlots, prévaricateurs supposés nous “gouverner” feront quoi quand ils auront bradé tous les avoirs de la nation afin de satisfaire leur appétit dévorant de fric à gaspiller et jeter par les fenêtres …
Le court terme, toujours et encore le court terme et après moi le déluge parce que ce ne sera pas moi qui va assumer les conséquences de mes comportements iniques …
Avez vous déjà vu un gouvernement, un seul gouvernement, obtenir un quelconque résultat dans sa “lutte” contre les déficits et autres gabegies … Impôts … taxes … déficit … impôts … etc …
Et il est hors de question de toucher à un seul centime des privilèges de ces malfaisants députés, sénateurs, hauts fonctionnaires, pas un seul centime …. la rigueur c’est pour les autres
Regardez la Grande Bretagne qui a tout sacrifié à l’ultra libéralisme … il est question de renationaliser le rail ….

28 réactions et commentaires

  • Suzanne // 02.07.2018 à 10h48

    (Bayer Monsanto) Bon, eh bien il va falloir tout recommencer. A quand le film “Le monde selon Bayer”? On ne manquera pas d’argument pour eux, en plus.

     12

    Alerter
  • Ardéchoix // 02.07.2018 à 11h16

    Le réacteur EPR de Taishan connecté au réseau, une première mondiale.
    L’EPR de Flamanville toujours pas connecté à la réalité, et encore moins au réseau. Ou comment partager son savoir , et se faire court-circuité lol.

     15

    Alerter
  • Melson Moinfort // 02.07.2018 à 12h52

    “Bayer supprime la marque Monsanto…”
    La droite française procède elle aussi régulièrement à son greenwashing.
    Ainsi, le RPR est devenu l’UMP. Puis, l’UMP est devenu Les Républicains.

     9

    Alerter
    • calal // 02.07.2018 à 13h04

      Je me demande si derriere les changements de nom,il n’y a pas des raisons comptables.Des prets de banques “amies” que l’on ne rembourse pas et qui seront passes par perte et profit lors de la creation de la nouvelle entite juridique ( ah les NPL non performing loans,ca doit etre chouette ce qu’il y a dans les livres de compte de certaines banques)…

       4

      Alerter
      • Dominique // 02.07.2018 à 18h16

        « Je me demande si derriere les changements de nom,il n’y a pas des raisons comptables »
        C’est bien pratique aussi en cas de procès : « Ah mais c’est pas moi, c’était Monsanto »

         3

        Alerter
      • sassy2 // 02.07.2018 à 21h23

        non il faut des faillites pour faire ça
        ex chute union sovietique ou grece avec un ami de junker et de la commission européenne : LATSIS

         0

        Alerter
  • wuwei // 02.07.2018 à 13h11

    “Les dons aux associations seraient en baisse de 50%…”
    Zut ! Ainsi les donateurs n’étaient pas juste de gentils philanthropes mais d’odieux calculateurs ? Au royaume du paltoquet arrogant même s’acheter des “indulgences” ne vaut plus le coup pour essayer de se faire une virginité sociale aux yeux de l’opinion publique. C’est pour dire que nous n’avons pas fini de nous faire tondre par ces charognards incultes, et ce n’est certes pas du côté de Mélenchon le mitterandolâtre qu’il faudra chercher une issue autre, car sa main tendue vers Hamon et son reliquat de PS capitalo-atlanto-eurobéat est pour moi un refouloir définitif. D’ailleurs si j’en juge par les réactions autour de moi je crois que c’est un sabordage de première

     9

    Alerter
    • Ardéchoix // 02.07.2018 à 13h40

      @wiwei
      C’est un peu comme donner le gras du jambon cuit à son chien, on fait un beau geste, et en plus on évite le cholestérol . 😉

       6

      Alerter
  • Arcousan09 // 02.07.2018 à 14h24

    “Un fleuron français dont le pouvoir politique avait naguère solennellement juré, comme aujourd’hui pour la SNCF, ”
    Comme aurait dit mon beau père: “T’as qu’à croire” avec son bon sens rural.
    Les promesses et autres engagements d’un politique ne valent pas un pet de lapin …
    Les exemples ne manquent pas et ces charlots, prévaricateurs supposés nous “gouverner” feront quoi quand ils auront bradé tous les avoirs de la nation afin de satisfaire leur appétit dévorant de fric à gaspiller et jeter par les fenêtres …
    Le court terme, toujours et encore le court terme et après moi le déluge parce que ce ne sera pas moi qui va assumer les conséquences de mes comportements iniques …
    Avez vous déjà vu un gouvernement, un seul gouvernement, obtenir un quelconque résultat dans sa “lutte” contre les déficits et autres gabegies … Impôts … taxes … déficit … impôts … etc …
    Et il est hors de question de toucher à un seul centime des privilèges de ces malfaisants députés, sénateurs, hauts fonctionnaires, pas un seul centime …. la rigueur c’est pour les autres
    Regardez la Grande Bretagne qui a tout sacrifié à l’ultra libéralisme … il est question de renationaliser le rail ….

     41

    Alerter
    • bm607 // 03.07.2018 à 14h53

      Il faut donc s’attendre à ce que les petites lignes non rentables (celles qui font la différence entre une SNCF “produit financier” et une SNCF “service public”) vont péricliter comme elles le font volontairement depuis des années (suppression des horaires d’interconnexion qui faisaient qu’on pouvait descendre d’un train et prendre une correspondance sans beaucoup d’attente).

      Au profit de qui déjà ?

      D’une part à quelques personnes (parmi les 0,1 % les plus riches) qui vont acquérir les morceaux les plus juteux lors de ces privatisations après avoir tué ces petites lignes non rentables, et d’autre part, pour remplacer les interconnexions… aux bus “Macron”, non ?

       2

      Alerter
      • Arcousan09 // 03.07.2018 à 18h41

        Petite question totalement anodine ….
        Qu’est-ce qui a structuré notre pays, la France à partir de 1850 et jusqu’en 1960/70 si ce n’est le rail !!!
        A cette époque il n’y avait pas encore de camions sur les routes ou si peu …
        Alors détruisons le rail qui ne sert plus à rien …. mais alors que nos politicards ne viennent pas nous bassiner avec la pollution, la vitesse et autres billevesées …. Ils obéissent servilement aux diktats des lobbies de la route et du pétrole …
        Le jour où le pétrole se raréfiera nous serons peut être heureux de retrouver ….. le rail ….
        CQFD

         4

        Alerter
        • Alfred // 03.07.2018 à 23h30

          100% d’accord. Cette mise à mort du rail en général et du rail destiné au fret en particulier me paraît tout à fait à contre temps.

           2

          Alerter
    • RGT // 03.07.2018 à 19h07

      “Les promesses et autres engagements d’un politique ne valent pas un pet de lapin …”

      Qui a dit “Les promesses électorales n’engagent que ceux qui les croient” ?

      Certains prétendent que c’est Pasqua, d’autre que c’est Mitterrand.

      Pour moi ça revient au même, ils étaient aussi pervers l’un que l’autre.

      Mais au moins sur ce coup là l’un d’eux a eu une “défaillance” salvatrice dans cet éclair de lucidité que les français feraient bien de comprendre et de se rappeler quand ils vont se soulager dans les urnes.

      Manque de bol, depuis le temps, tout le monde à oublié…

      Votez petits agneaux, votez pour choisir le loup qui vous dévorera.

      Pour tout comprendre, un dessin animé explicatif (et humoristique) reprenant une allocution de Tommy Douglas datant de 1944 : Mouseland https://www.youtube.com/watch?v=4qJQCwudM7Q

      Si après l’avoir vu vous allez encore dans un bureau de vote, c’est du masochisme et je ne peux rien faire pour vous.

       2

      Alerter
  • BA // 02.07.2018 à 15h13

    Lundi 2 juillet 2018 :

    Angela Merkel reste empêtrée dans une crise politique majeure. La chancelière allemande et l’aile la plus à droite de sa coalition gouvernementale, l’Union chrétienne-sociale (CSU) bavaroise, doivent se réunir lundi 2 juillet pour une ultime tentative destinée à résoudre le conflit sur les migrants qui menace de faire tomber le gouvernement.

    https://www.lemonde.fr/europe/article/2018/07/02/migrants-le-ministre-allemand-de-l-interieur-a-offert-de-demissionner_5324158_3214.html

     3

    Alerter
  • BRémy // 02.07.2018 à 17h52

    “Engie,
    25 milliards de dettes
    et 27.5 milliards de dividendes en 8 années”

    ben m erde, j’ai géré une entreprise pendant 40 ans,
    j’en conclu que j’ai vraiment été (très) mal conseillé
    :o/

     21

    Alerter
    • Patrick // 03.07.2018 à 08h40

      L’état a toujours été un actionnaire très gourmand en dividendes , normal il manque de fric en permanence.
      Toutes les boites ayant l’état comme actionnaire sont dans le même cas , la survie ou le développement à long terme de l’entreprise ne sont pas des priorités.

       0

      Alerter
      • RGT // 03.07.2018 à 19h14

        Ne croyez-vous pas plutôt que ces entreprises se portaient très bien AVANT qu’elles ne soient prises en main par certains “hauts fonctionnaires” ?

        Il n’y a rien de mieux qu’un énarque pour couler une boîte avant sa privatisation.

        Ensuite, ses “copains” la récupèrent pour 3 roupies et deux kopecks afin de “sauver l’emploi”.
        Aucun licenciement prévu, juré, craché : Les employés se suicideront en se jetant par les fenêtres et le problème sera réglé.

        Quant aux utilisateurs, ils n’auront pas le choix et devront payer les augmentations tarifaires et la chute de qualité de service.

        Entre les autoroutes, France Télécom, la Poste, EDF et le reste les exemples ne manquent pas.

         8

        Alerter
  • sassy2 // 02.07.2018 à 21h28

    L’article de LKH est capital car l’europe se construit derrière notre dos avec des SWAP , des échanges de garantie etc… dans les banques centrales.et commerciales.

    pour la tv, les réseaux neuronaux sont moins développés pour les enfants regardant la télé, c’est archi prouvé

     3

    Alerter
  • clauzip12 // 03.07.2018 à 00h32

    le rouleau compresseur ultralibéral est lancé et sa vitesse augmente avec la disparition de l’URSS.C’est un fait.
    Notre probleme est de bien comprendre ou imaginer la finalité.
    Des lors que cette finalité sera claire et partagée par toutes les victimes l’action fondatrice d’une nouvelle société pourra etre lancée.
    C’est la mondialisation de la revanche populaire dont il est question!

     3

    Alerter
  • BA // 03.07.2018 à 13h10

    En Europe, c’est le chaos le plus total.

    A propos des migrants qui arrivent en Europe :

    L’Autriche menace de fermer ses deux frontières sud :

    sa frontière avec l’Italie,

    sa frontière avec la Slovénie.

    Mardi 3 juillet 2018 :

    Compromis migratoire en Allemagne : l’Autriche prête à “protéger” ses frontières.

    Le gouvernement autrichien a affirmé mardi être “prêt à prendre des mesures pour protéger” ses frontières après les restrictions à l’entrée de migrants annoncées par son voisin allemand dans le cadre de l’accord politique pour résoudre la crise gouvernementale à Berlin.

    Si l’accord trouvé lundi soir est validé par le gouvernement allemand, “nous serons obligés de prendre des mesures pour éviter des désavantages pour l’Autriche et sa population”, explique le gouvernement autrichien dans un communiqué.

    Il se dit “prêt à prendre des mesures pour protéger nos frontières sud en particulier”, celles avec l’Italie et la Slovénie.

    Parmi les propositions faites par la chancelière allemande Angela Merkel à son ministre de l’Intérieur rebelle Horst Seehofer figure le projet de refouler vers l’Autriche les demandeurs d’asile arrivant en Allemagne qui ne peuvent être renvoyés vers leur pays d’entrée dans l’UE.

    L’Autriche indique donc être prête à prendre des dispositions similaires et à refouler à ses frontières sud les demandeurs d’asile, avec le risque d’un effet domino en Europe.

    “Nous attendons maintenant une clarification rapide de la position allemande au niveau fédéral”, ajoute le communiqué signé du chancelier conservateur Sebastian Kurz et de ses alliés d’extrême droite (FPÖ), le vice-chancelier Heinz-Christian Strache et le ministre de l’Intérieur Herbert Kickl.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Compromis-migratoire-en-Allemagne-l-Autriche-pr-te–prot-ger-ses-fronti-res/933015.rom

     0

    Alerter
    • RGT // 03.07.2018 à 19h29

      Si les pays de provenance des migrants ne subissaient pas les guerres initiées par les “Grands Libérateurs” et si les autres migrants avaient les moyens de vivre décemment dans leurs pays d’origine pillés par les transnationales occidentales_mais_pas_que il n’y aurait aucun problème d’immigration.
      Ils préféreraient rester “à rien foutre” sur les terres de leurs ancêtres.

      Allez dire ça à Bolloré, AREVA, Neslé, Alcan (qui a racheté Pechiney), Rio Tinto ou Pinault (qui a racheté la Becob, esclavagiste du bois appartenant avant à… BHL, le monde est petit) entre autres, la liste est très longue…
      Ils ne sont pas concernés du tout.

       0

      Alerter
  • RGT // 03.07.2018 à 18h45

    “Faire en sorte que les rebuts des chantiers de construction ne finissent à la déchetterie et permettre leur réemploi…”
    Avez-vous déjà essayé d’aller sur un chantier de construction démolition pour récupérer quelques morceaux d’IPN afin de les recycler UTILEMENT pour construite une mezzanine dans une grange ?

    Ayant déjà tenté de le faire en demandant poliment l’autorisation j’ai déjà failli être accueilli à coup de fusil.

    Interdit !!!

    Essayez même simplement d’aller récupérer des matériaux dans une déchetterie (publique) pour voir…

    Dernier exemple en date, j’avais remarqué un tambour de lave-linge en inox démonté posé par terre à côté de la benne… Il aurait fait un incinérateur ou un composteur remarquable.

    Interdit, pour raison de “sécurité” !!!

    La seule raison qui me vient à l’esprit, c’est que ces “recyclages sauvages”, bien qu’écologiques et forts utiles ne font pas marcher l’économie.

    En recyclant soi-même des constituants de manière utile on commet un crime de “lèse PIB”.

     3

    Alerter
    • FPOLE // 03.07.2018 à 21h05

      Je comprends bien le problème, mais c’est le principe de précaution (on a le droit d’y être très opposé)
      Même si dans votre cas la question de “sécurité” ne se posait pas vraiment, un accident sur un chantier quand il s’agit d’un salarié, c’est visite de l’inspection du travail et amende, quand c’est une personne extérieure au chantier ça peut-être une procédure longue et couteuse pour l’entrepreneur et un licenciement pour faute grave pour le salarié.

       0

      Alerter
  • RGT // 03.07.2018 à 18h50

    “Privatisations : malgré les promesses, la France abandonne son gaz”

    Et cette privatisation s’accompagne d’une belle augmentation des tarifs qui ne seront bientôt plus réglementés.

    Merci qui ? (je parle pour les actionnaires).

     3

    Alerter
  • BA // 03.07.2018 à 22h22

    Un scoop du journal L’Humanité :

    Modèle social. La Macronie veut supprimer la Sécu de la Constitution.

    Les députés LREM ont voté en commission des Lois la transformation de la « sécurité sociale » en « protection sociale ». L’objectif est de rompre avec la doctrine du « chacun cotise selon ses moyens et reçoit selon ses besoins » et de brader la solidarité publique.

    https://www.humanite.fr/modele-social-la-macronie-veut-supprimer-la-secu-de-la-constitution-657752

     3

    Alerter
  • ZX8118 // 03.07.2018 à 23h52

    C’est cool de protéger les enfants des écrans, n’oublions pas non plus de les protéger… des viols !

    En France plus de 60 % des viols sont des des viols sur mineurs. Plus de 130 000 filles et 35 000 garçons victimes par années ! 1 plainte sur 10 fait l’objet d’un procès pour viol soit 0,3 % des viols commis ! Avoir subi des violences dans l’enfance est le premier facteur de décès précoce, et peut faire perdre jusq’à 20 ans d’espérance de vie.
    La même enquête IPSOS révèle qu’une grande majorité des français sont pour une présomption de non consentement irréffragable. La loi Shiappa non seulement renonce à tout seuil mais décriminalise le viol sur mineur, et c’est toujours à l’enfant (au dessus de 5 ans) d’apporter la preuve de son non consentement ! Une (belle) exception française !
    Débat cette semaine jusqu’à jeudi entre l’Assemblée et le Sénat.
    http://stopauxviolences.blogspot.com/2018/07/presentation-des-resultats-de-l-enquete.html
    https://www.memoiretraumatique.org/assets/files/v1/campagne2018/20180703DossierDePresse-enqueteIPSOS-projet-loi-sur-les-violences-sexuelles.pdf
    https://blogs.mediapart.fr/olivier-bereziat/blog/020718/ensemble-pour-une-veritable-protection-de-l-enfance

    Une anecdote révélatrice de l’état de la protection des enfants en France. Sur ONPC la ministre répondait à Van Damme que tous les 3 jours 1 femme décède sous les coups d’un homme. C’est très bien (de défendre les femmes ou les minorités sexuelles) mais Quid des enfants ? Non pas 1 mais 9 enfants meurt tous les 3 jours (ou 3 par jours) de maltraitance de la part d’adulte.

     2

    Alerter
  • roseceslamort // 04.07.2018 à 16h38

    un ancien du renseignement americain désosse en beauté le rapport/les agences qui “concluaient” à l’interference russe :
    http://jackmatlock.com/2018/06/musings-ii-the-intellience-community-russian-interference-and-due-diligence/

    ça mériterait une petite traduction 🙂

     0

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications