Les Crises Les Crises
17.juin.201817.6.2018 // Les Crises

Revue de presse du 17/06/2018

Merci 46
J'envoie

La revue avec un regard appuyé sur la “démocratie” chez les autres vue sous l’angle américano-occidental. Merci à nos contributeurs pour leurs articles.

CRISE DE L’EMPLOI

Énormes inégalités de temps de travail : 48 heures/semaine et plus pour 10 à 15 % des personnes, moins de 20 heures pour 10 %

"Comme presque tous les autres j’ai tendance à utiliser des chiffres sur les moyennes de temps de travail, moyennes hebdomadaires et moyennes annuelles. Y compris parce que ce sont pratiquement les seules données qu’on trouve dans les comparaisons internationales. C’est certes très utile de savoir par exemple (voir parmi d’autres ce billet d’octobre 2016 : « quatre graphiques commentés sur la nécessité de la RTT ») que, selon l’OCDE, la France est l’un des pays d’Europe occidentale où la durée hebdomadaire moyenne du travail est la plus élevée (mais oui !), ou encore que la durée hebdomadaire moyenne par personne active (chômeurs compris) est chez nous de… 30 heures."

Source : DEBOUT ! : BLOG JEAN GADREY

DÉMOCRATIE

Secret des affaires : dernière ligne droite et quelques leçons

"L’Assemblée nationale s’apprête à adopter définitivement le secret des affaires, malgré les alarmes de la société civile. À court terme, c’est un nouveau moyen pour les entreprises pour traîner lanceurs d’alerte, associations ou journalistes devant les tribunaux. À long terme, c’est l’instauration d’un véritable « droit au secret » pour les milieux d’affaires, qui met en danger tout le fragile édifice de régulation des multinationales."

Source : OBSERVATOIRE DES MULTINATIONALES

La Colombie, les escadrons de la mort et les droits de l’homme vus par les USA

"Presque quotidiennement, nous sommes bombardés par des « informations » sur des problèmes au Venezuela. Et de fait, problèmes il y a, par exemple des pénuries de nourriture et de médicaments, et une inflation galopante. Mais quelque chose est occulté."

Source : ENTELEKHEIA

Nicaragua : Rébellion ou contre-révolution Made In USA?

"Beaucoup se demandent si les Etats-Unis sont impliqués dans les protestations d’étudiants qui essaient de déstabiliser le Nicaragua, ce dernier mois. Les médias occidentaux n’écrivent rien sur le sujet au moment même où des scénarios identiques se déroulent au Venezuela, au Brésil, à Cuba, au Honduras, en Bolivie et dans d’autres pays où la gauche a fait des avancées. En ce moment, trois étudiants nicaraguayens font une tournée en Europe et en Suède pour chercher des soutiens à leur campagne. Au moins un des étudiantes représente une institution financière créée par les États-Unis."

Source : INVESTIG'ACTION

Un rapport d'Amnesty International trouve que les États-Unis sont coupables de crimes de guerre en Syrie

"Selon des preuves recueillies et publiés dans un rapport mardi par le groupe de défense des droits de l'homme Amnesty International, les États-Unis ont commis des crimes de guerre durant le siège de quatre mois qu’ils ont fait de la ville syrienne de Raqqa l'an dernier. Le rapport porte le titre de « Guerre d'annihilation », reprenant la description même faite par le secrétaire américain à la Défense James Mattis des tactiques à employer pour la prise de la ville à l'État islamique (EI). Le rapport conclut que « l'impact sur les civils a été catastrophique»."

Source : WORLD SOCIALIST WEB SITE

ENVIRONNEMENT

La ruée minière sur les océans s’amorce, au prix probable de l’environnement

"Thallium, cobalt, manganèse, nickel, or… les fonds marins regorgent de minerais. Alors que les gisements terrestres s’épuisent, États et industriels s’intéressent de très près aux ressources océaniques, dont l’exploitation aura de lourdes conséquences sur les écosystèmes sous-marins. Un nouvel enjeu écologique, alors que le 8 juin est la Journée mondiale des océans."

Source : REPORTERRE

EUROPE

Renforcement de l’intégration monétaire : Berlin garde la main

"Dans la perspective du Conseil européen de fin juin, la chancelière allemande a fait des concessions mineures en matière d’intégration monétaire, très loin des ambitions initiales du président français. Elle a bougé ! A l’Elysée, on s’est ostensiblement réjoui de l’entretien qu’a accordé la chancelière allemande à l’édition dominicale (03/06/18) du grand quotidien proche des milieux d’affaires, le Frankfurter Allgemeine Zeitung."

Source : RUPTURES

FRANCE

Réformes Macron : des ambitions qui font pschitt ?

"Emmanuel Macron est-il en train de changer en profondeur le modèle économique français ? Dans son ouvrage « révolution », il ne proposait pas de renverser la table. Mais de refonder notre système social en opérant une mise à jour du pacte hérité du conseil national de la résistance. Il annonçait l’exploration d’une « troisième voie », dans lequel notre filet de sécurité serait mis en phase avec la mondialisation, dans l’esprit de ce qui se fait dans les pays scandinaves. L’idée aussi que les réformes doivent être menées en indemnisant les perdants." [Ou alors il mentait ?!]

Source : XERFI CANAL

GÉOPOLITIQUE

Macron : le spectre de la gesticulation diplomatique

"Dans sa quête de leadership, Emmanuel Macron veut faire preuve avec Netanyahou comme avec Trump, de volontarisme et de bilatéralisme personnalisé. Une stratégie qui pour l’instant, n’a donné aucun résultat tangible."

Source : MIDDLE EAST EYE

La paix est un cliché : lorsque l’Occident ne peut pas contrôler le monde sans opposition, cela signifie la guerre

"L’Occident aime à se penser comme une « partie du monde qui aime la paix ». Mais est-ce le cas ? Vous l’entendez partout, de l’Europe à l’Amérique du Nord puis à l’Australie, avant de revenir en Europe : « Paix, paix, paix ! » . C’est devenu un cliché, un slogan, une recette pour obtenir des financements, de la sympathie et du soutien. Vous dites « la paix » et vous ne pouvez vraiment pas vous tromper. Cela veut dire que vous êtes un être humain compatissant et raisonnable."

Source : INVESTIG'ACTION

LIBERTÉS

Surveillance : le réseau français "intelligent" d'identification par caméras arrive

"La reconnaissance faciale "intelligente" est annoncée comme une nécessité pour le ministère de l'Intérieur. Le modèle chinois de contrôle et surveillance de la population par des caméras et des algorithmes d'identification des personnes semble inspirer le gouvernement et l'administration française qui lance des expérimentations et des partenariats."

Source : TV5 MONDE

MATIÈRES PREMIÈRES

En Alaska, les pétroliers gèlent le sol réchauffé par l’augmentation des températures

"Pour accéder aux pipelines, les groupes pétroliers placent des milliers de tubes réfrigérants dans le permafrost (sol gelé) afin qu’il soit suffisamment solide pour rouler dessus. Les routes de glaces disparaissent de plus en plus rapidement, réduisant du même coup la période d’exploitation des puits de pétrole. En 2003, la fenêtre de tir avait diminué de deux mois en moyenne par rapport aux années 1970, au moment où les routes de glace étaient praticables plus de la moitié de l’année."

Source : Le Monde

SOCIETÉ

Notre-Dame-des-Landes : Retrouvons un sens politique à la lutte qui se mène sur la ZAD

"À Notre-Dame-des-Landes, certains résistent encore et toujours à l’envahisseur industriel. Et si l’abandon du projet d’aéroport a été une première victoire, il importe aujourd’hui de défendre une autre façon de faire de l’agriculture, loin du tout-rendement, des normes aseptisées, de l’intensif qui épuise les sols et maltraite les bêtes."

Source : LE COMPTOIR

ÉCONOMIE

Le procès de l’hypermondialisation

"Une autre mondialisation est en cours. De plus en plus contestée par les populations, elle l’est également, c’est nouveau, par les économistes. Surtout, pour les acteurs économiques eux-mêmes, entrepreneurs et banquiers, elle ne représente plus la panacée. Tout pointe vers une mondialisation plus sobre."

Source : ALTERNATIVES ECONOMIQUES

Savoir décrypter la logique pro-business de Trump

"Avec la crise, on aurait pu s’attendre à la revanche des salariés. Au sein même du main Stream économique, on a commencé à admettre que le partage des fruits de la croissance jouait trop en faveur du capital. Et que ce déséquilibre était à la racine de la crise et de l’instabilité financière contemporaine. Les institutions internationales se sont mises à valider les travaux sur la déformation du partage de la VA en faveur du capital, sur le creusement des inégalités, en attribuant pour partie la cause à l’ouverture commerciale..."

Source : XERFI CANAL

Commentaire recommandé

Weilan // 17.06.2018 à 08h40

Tomber de Charybde en Scylla disait on autrefois.
Je pense que, sur le plan de la diplomatie française, on devrait actualiser cet adage par “tomber de Flamby en Macron”. Continuation d’un atlantisme forcené malgré les oukases trumpiennes avec juste une bonne dose de gesticulations parfois grotesques ponctuées de bisous fougueux et de poignées de mains viriles. Et à l’occasion, des insultes gratuites et parfaitement indues à nos voisins ( l’Italie récemment). Il suffit de lire le sinistre communiqué final du dernier G7 (ou plutôt G6+1) pour en être persuadé.

16 réactions et commentaires

  • mûr // 17.06.2018 à 08h21

    La Colombie, les escadrons de la mort

    Pour les curieux.
    L’article original de RT publie la photographie de ce qui semble être un placard des Aigles Noirs évoqués dans l’article. On peut lire :

    « Nous déclarons être objectif militaire tenu sous notre feu tous les guérilleros pétristes [NdT : Gustavo Petro, politicien colombien, candidat à la présidentielle, ancien membre du mouvement de guérilla M19] et castro-chavistes qui viennent pousser un nouveau Vénézuela en Colombie, une patrie fondée sur les principes capitalistes et démocratiques qui ont permis aux gens bien de jouir de la richesse de notre pays.

    « Le 27 mai prochain nous démontrerons dans les urnes que la Colombie n’est pas de gauche et que si un quelconque guérillero, syndicaliste, professeur, écolo ou quelque nom que ce soit qui leur plaira veut nous imposer le modèle désastreux du Vénézuela, il devra compter avec les conséquences. »

      +5

    Alerter
  • Weilan // 17.06.2018 à 08h40

    Tomber de Charybde en Scylla disait on autrefois.
    Je pense que, sur le plan de la diplomatie française, on devrait actualiser cet adage par “tomber de Flamby en Macron”. Continuation d’un atlantisme forcené malgré les oukases trumpiennes avec juste une bonne dose de gesticulations parfois grotesques ponctuées de bisous fougueux et de poignées de mains viriles. Et à l’occasion, des insultes gratuites et parfaitement indues à nos voisins ( l’Italie récemment). Il suffit de lire le sinistre communiqué final du dernier G7 (ou plutôt G6+1) pour en être persuadé.

      +13

    Alerter
  • gracques // 17.06.2018 à 09h42

    Le dernier article ‘savoir décrypter la logique pro business de trump’ me paraît particulièrement intéressant en ce qu’il montre le danger de voir en Trump un allié des classes populaires . Son succès ( c’est à dire la’cceptation de sa politique par la redistribution de miettes) ne fera qu’amplifier les problèmes à très moyen terme , inégalités et changement climatique , ce qui fera que les solutions qui devront être proposée ou qui s’imposeront de facto (de force devrais je dire) seront bien pire .

      +1

    Alerter
    • Patrick // 17.06.2018 à 12h08

      Les “classes populaires” attendent surtout le retour des emplois délocalisés et se moquent pas mal du terrible changement climatique ou des inégalités.

        +2

      Alerter
  • Eric83 // 17.06.2018 à 09h50

    Article sur la destruction de Raqqa :
    Pour démontrer simplement et factuellement la propagande atlantiste déversée par nos médias MSM sur la Syrie, il faudrait pouvoir comparer les articles, et leur nombre, décrivant les conséquences de la destruction/annihilation de Raqqa en 2017 par les bombardements de la “coalition internationale” afin “d’éradiquer” l’EI et les conséquences des bombardements Russo-Syriens sur la Douma dans la Ghouta Orientale en 2018 afin d’obtenir la reddition des groupes islamistes/terroristes.

    D’autre part, pour mémoire, nous attendons toujours et avec impatience le rapport de l’OIAC sur la prétendue attaque chimique du 7 avril dernier dans la Ghouta Orientale qui a été le prétexte des bombardements dans la nuit du 13/14 avril du trio France-USA-GB sur un prétendu arsenal chimique clandestin.

    Prétendue attaque chimique mise en scène selon de nombreuses informations par les Casques Blancs. Ces mêmes Casques Blancs qui viennent de se voir attribuer un nouveau financement du gouvernement US de quelques millions de dollars. La Russie a averti il y a quelques jours qu’une provocation à l’attaque chimique était en préparation dans le secteur d’Al Tanf…

    https://fr.sputniknews.com/international/201806151036818271-washington-casques-blancs/

      +9

    Alerter
  • Le Rouméliote // 17.06.2018 à 11h39

    Intéressant ! On s’apprête à ravager les océans pour trouver les minéraux indispensables au fonctionnement des éoliennes, du photovoltaïque et de tous les bidulophones plus ou moins smart chargés de supprimer tout papier par la grâce du numérique durable ! Ou “quand l’écologie se mord la queue” !

      +11

    Alerter
    • RGT // 18.06.2018 à 18h33

      Vous verrez, j’ai d’un coup l’intuition que la Polynésie Française (du moins quelques excités très médiatisés) va demander son indépendance…

      Il faut quand-même préciser que dans cette zone économique exclusive se trouve l’un des plus grands stocks mondiaux de nodules contenant ces métaux si précieux…

      Ce fait est connu depuis les années 70.
      Étonnant, c’est à cette époque que les premiers indépendantistes se sont éveillés (pas longtemps), mais il n’y a aucun lien entre ces événements bien sûr.
      Il faut dire qu’à l’époque la récupération n’était pas rentable et la technologie inexistante, ce qui n’est plus vraiment le cas aujourd’hui.

      Et ces crétins de français qui se montrent tatillons pour l’exploiter, avec des “écolos” qui foutent le bordel, créent des “ZAD” et finissent même par faire reculer leur gouvernement de c**** molles.
      Au moins dans la plus grande démocratie du monde on envoie l’armée qui a le droit de tirer avec des armes de guerre contre ces hooligans à la solde de Poutine Kim Jong Hun Bachar El Assad.

      Ne vous en faites pas, une fois ces archipels sous la “protection” de l’Oncle Sam il n’y aura plus aucun obstacle à l’exploitation de ces ressources juteuses.

      On ne va pas se laisser em*** par quelques poissons et quelques méduses quand-même !!!

        +2

      Alerter
  • Arcousan09 // 17.06.2018 à 11h54

    “”Beaucoup se demandent si les Etats-Unis sont impliqués dans les protestations d’étudiants qui essaient de déstabiliser le Nicaragua, ce dernier mois.”
    Quelle surprise !!!
    les USA sont systématiquement les instigateurs de “rebellions”, “révolutions” dès qu’un régime politique les défrise en particulier et surtout en Amérique latine … mais ailleurs aussi surtout s’il y a du pétrole derrière à s’approprier: Irak, Libye, Syrie, Venezuela … ou bien pour entretenir des guerres froides comme avec Ukraine, éventuellement pays Baltes.
    Ces défenseurs de la notion du “bien” soutiennent des dictatures sanguinaires …. quand ça les arrange … Azerbaidjan par exemple à une autre époque Pinochet, Noriega, dictateurs argentins
    Lire Noam Chomsky: “la guerre comme politique extérieure des Etats Unis”

      +8

    Alerter
  • BRémy // 17.06.2018 à 18h01

    “déstabiliser le Nicaragua”

    y a t’il un rapport entre
    -le projet de construction d’un canal Atlantique vers Pacifique,
    – et ces manifestations non pacifiques?

    sous-entendu, ce nouveau canal prendra une part de l’activité et donc des profits.

      +2

    Alerter
  • BA // 18.06.2018 à 12h55

    Le César de la Connerie 2018 est attribué à … l’industrie pétrolière.

    L’industrie pétrolière remporte le César de la Connerie 2018 grâce au mécanisme suivant :

    1- Depuis des dizaines d’années, l’industrie pétrolière extrait du pétrole en Alaska.
    2- Pour parvenir à extraire ce pétrole, elle est obligée d’utiliser du pétrole.
    3- Du coup, elle provoque le réchauffement climatique.
    4- Du coup, elle ne peut plus accéder à ses propres pipelines : elle ne peut plus faire rouler ses véhicules sur le permafrost de l’Alaska car le permafrost est fragilisé.
    5- Du coup, elle place des milliers de tubes réfrigérants dans le sol de l’Alaska pour garder la couche de permafrost gelée.
    6- Du coup, elle peut continuer à accéder aux pipelines.
    7- Du coup, elle peut continuer à extraire ce pétrole.
    8- Du coup, elle est obligée d’utiliser du pétrole.
    9- Du coup, elle provoque le réchauffement climatique.
    10- Etc.

    Source :

    https://www.lemonde.fr/big-browser/article/2018/06/13/en-alaska-les-petroliers-gelent-le-sol-rechauffe-par-l-augmentation-des-temperatures_5314498_4832693.html

      +1

    Alerter
    • RGT // 18.06.2018 à 18h43

      Et surtout elle con-somme beaucoup de pétrole pour réfrigérer le permafrost qui permet aux camions de passer.
      Bientôt ils récupéreront 1 litre de pétrole pour 1 000 m3 extraits, et ça ne les gênera pas si ils arrivent à le vendre pour le prix de 1 000 m3…
      Ils feraient mieux de le transporter à dos d’âne, avec le réchauffement climatique ces derniers ne risqueront pas de s’enrhumer.

      En Dauphiné, on appelle ça “courir après son nez”…

        +0

      Alerter
  • BA // 18.06.2018 à 14h01

    Migrants : Merkel face à un ultimatum.

    Les alliés de droite CSU de la chancelière allemande lui ont donné aujourd’hui deux semaines pour négocier une solution européenne au défi migratoire, faute de quoi le ministre de l’Intérieur Horst Seehofer décrètera une fermeture des frontières, selon l’agence de presse allemande DPA.

    Cette décision a été prise lors d’une réunion des dirigeants du parti conservateur bavarois CSU à Munich, a indiqué l’agence de presse allemande, en citant des sources internes.

    Selon DPA, Angela Merkel a accepté ce délai qui correspond à la tenue d’un sommet européen les 28 et 29 juin.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/06/18/97001-20180618FILWWW00159-migrants-merkel-face-a-un-ultimatum.php

      +1

    Alerter
  • BA // 20.06.2018 à 16h11

    Bruno Le Maire : « L’Europe est dans un processus de décomposition. »

    Sur l’Europe, Bruno Le Maire dresse un constat alarmant.

    Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, était l’invité de BFM TV mardi 19 juin.

    « L’Europe est dans un processus de décomposition sous nos yeux », s’est alarmé le ministre de l’Economie, Bruno Le Maire, sur BFM TV.

    Et de pointer du doigt « les Etats qui se replient sur eux-mêmes ». Selon lui, la question migratoire ou celle du risque financier, notamment, « ne peuvent avoir de solutions que européennes ».

    https://www.lopinion.fr/video/phrase/l-europe-bruno-maire-dresse-constat-alarmant-154052

      +0

    Alerter
  • BA // 20.06.2018 à 20h16

    Le couple présidentiel envisage d’installer une piscine dans l’enceinte du fort varois, villégiature du chef de l’Etat.

    Voilà qui risque de jurer dans ce décor classé monument historique depuis le 25 septembre 1968.

    https://www.lexpress.fr/actualite/politique/une-piscine-pour-macron-a-bregancon_2018874.html

      +0

    Alerter
  • BA // 21.06.2018 à 18h43

    Quatre pays européens boycottent le sommet européen de Bruxelles !

    Migrations : les Européens plus divisés que jamais avant le sommet de Bruxelles.

    Les pays du groupe de Visegrad, favorables à une ligne dure sur l’immigration, ont exclu jeudi de participer à un mini-sommet européen sur le sujet organisé à Bruxelles dimanche, rendant hypothétique l’élaboration d’un consensus souhaité notamment par l’Allemagne et la France.

    “Le mini-sommet de dimanche est inacceptable, nous n’allons pas y participer, ils veulent réchauffer une ancienne proposition que nous avons déjà refusée”, a souligné le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki à l’issue d’une réunion avec ses homologues hongrois, tchèque et slovaque à Budapest.

    https://www.romandie.com/news/ZOOM-Migrations-les-Europ-ens-plus-divis-s-que-jamais-avant-les-sommets-de-Bruxelles/929781.rom

      +0

    Alerter
  • BA // 22.06.2018 à 10h36

    Un article mensonger, écrit par un menteur :

    Citation :

    « Les ministres des Finances de la zone euro se sont entendus dans la nuit de jeudi à vendredi sur un vaste accord mettant fin à huit années de crise, d’austérité et de plans de sauvetage pour la Grèce.

    Ces accords permettront aux Grecs de ne commencer à rembourser une partie des prêts qu’à partir de 2032, contre 2022 jusqu’à présent.

    Ils se sont également entendus sur le versement d’une toute dernière tranche d’aide, de 15 milliards d’euros, contrepartie aux 88 dernières réformes accomplies par la Grèce ces dernières semaines. »

    Fin de citation.

    https://www.romandie.com/news/Apr-s-huit-ans-la-crise-de-la-dette-grecque-s-ach-ve/929930.rom

    C’est un mensonge.

    Ces accords NE mettent PAS fin à huit années de crise.

    Ces accords font ce qu’ils ont toujours fait depuis huit ans.

    Ces accords rajoutent 15 milliards d’euros de dettes sur les épaules de la Grèce.

    Ces accords rajoutent des montagnes de dettes supplémentaires, par-dessus les montagnes de dettes qui écrasent la Grèce depuis huit ans.

    Si les pays membres de la zone euro étaient VRAIMENT solidaires entre eux, les pays riches auraient donné de l’argent à la Grèce.

    Mais dans le monde réel, les pays membres de la zone euro NE sont PAS solidaires entre eux.

    Dans le monde réel, les pays européens riches ont refusé de donner de l’argent à la Grèce : ils n’ont fait que prêter, encore prêter, toujours prêter.

    Résultat : aujourd’hui, la Grèce est encore plus en faillite qu’avant !

    Dette publique de la Grèce : 317,407 milliards d’euros, soit 178,6 % du PIB !

    Les pays européens n’ont fait que repousser le problème à plus tard.

    La Grèce ne commencera à rembourser ces prêts que dans quatorze ans, en 2032 !

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications