Les Crises Les Crises
14.avril.202114.4.2021 // Les Crises

Christophe Guilluy : « Les gens ordinaires peuvent renverser la table »

Merci 75
J'envoie

Source : Marianne,Youtube

Entretien-fleuve avec Christophe Guilluy pour son dernier ouvrage, Le Temps des gens ordinaires (Éd. Flammarion). L’entretien écrit à retrouver dans le n°1230 du 9 octobre 2020 et sur le site de Marianne.

Source : Marianne,Youtube, 18-03-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

LibEgaFra // 14.04.2021 à 07h11

« Les gens ordinaires peuvent renverser la table »… à condition d’avoir une conscience politique, ce qui est très loin d’être gagné tellement « ils » ont intégré l’ordre établi à l’écart de tout mouvement révolutionnaire. Le sacrifice n’est pas à l’ordre du jour qui permettrait une grève générale qui aurait dû être le résultat du mouvement des Gilets Jaunes.

Il parle de morcellement du peuple, je parle d’individualisme. C’est la condition du maintien au pouvoir de la bourgeoisie.

19 réactions et commentaires

  • LibEgaFra // 14.04.2021 à 07h11

    « Les gens ordinaires peuvent renverser la table »… à condition d’avoir une conscience politique, ce qui est très loin d’être gagné tellement « ils » ont intégré l’ordre établi à l’écart de tout mouvement révolutionnaire. Le sacrifice n’est pas à l’ordre du jour qui permettrait une grève générale qui aurait dû être le résultat du mouvement des Gilets Jaunes.

    Il parle de morcellement du peuple, je parle d’individualisme. C’est la condition du maintien au pouvoir de la bourgeoisie.

      +24

    Alerter
    • Maguy // 14.04.2021 à 18h28

      Malheureusement il y a les deux morcellement/division et individualisme.

        +3

      Alerter
  • Yann // 14.04.2021 à 09h25

    Il faudrait s’accorder sur la définitions de « gens ordinaires ».
    Par exemple, le menuisier qui fabrique le cadre de la guillotine et le forgeron qui en fabrique la lame, sont-ils à ranger dans la catégorie de « gens ordinaires », ou doit-on considérer leurs différents domaines de compétences ?
    Et accessoirement, quel est le rôle des « journalistes ordinaires » ?

      +3

    Alerter
  • Claude MAURIER // 14.04.2021 à 11h08

    Analyse intellectuelle mais réelle. Très intéressant et optimiste. Manque le vécu « terrain » qui va chambouler.

      +0

    Alerter
  • robess // 14.04.2021 à 15h11

    surtout avec un faux cul comme Guiluy qui fait des remarques analyses mais bloque totalement au moment de nommer le seul mouvement politique capable actuellement (avec l aide des gens ordinaires )de renverser la table pacifiquement et par les urnes (ce qui est dur mais possible) .la FI et son programme élaboré collectivement .l AEC .ce n est d ailleurs pas le seul intellectuel courant les plateaux avec de supers constats sur la situation catastrophique actuelle mais refusant(alimentairement?) de s engager poliquement .la faillite des intellectuels francais est consternante!

      +11

    Alerter
    • gracques // 15.04.2021 à 06h23

      Vous condor de le rôle d’un intellectuel comme Guiluy et celui d’un militant ou’d’un politique …

        +2

      Alerter
      • Grd-mère Michelle // 17.04.2021 à 17h05

        Heu… Qu’est-ce que vous dites? Je ne comprends pas.

          +0

        Alerter
  • christian gedeon // 14.04.2021 à 16h07

    Très intéressant à écouter. mais au fond,rien que nous ne sachions déjà. Je résume,c’est le bordel,et les gens normaux en ont marre. C’est le donc ils vont renverser la table qui pose problème.Parcequ’en frait non. Et en tous cas certainement pas avec Mélenchon,qui a choisi une voie sans issue.A moins que la droite classqiue ne soit complètement divisée,elle sera au second tour de la présidentielle face à Marine Le Pen.Et on connaît tous la suite de l’histoire. Quant à renverser la table de façon « révolutionnaire  » c’est à dire par la violence pour nommer les choses simplement, je m’attriste de penser que certains l’envisagent.

      +7

    Alerter
    • Fritz // 14.04.2021 à 19h00

      Cher christian, je ne ferai pas la révolution de gaité de cœur, mais je la ferai par nécessité le jour prochain où nos zélites auront rendu notre monde définitivement invivable et irrespirable. Je jetterai mon masque. Et je n’aurai aucune pitié pour les menteurs et les tordus qui nous ont trahi et intoxiqué depuis si longtemps. Que les classes dirigeantes tremblent à l’idée d’une révolution populaire !

        +17

      Alerter
      • Christian Gedeon // 14.04.2021 à 20h21

        Mon cher Fritz, je vous souhaite bien sincèrement que nous ne soyons pas réduits à de telles extrémités. La guerre est une horreur, la guerre civile une abomination. Vous le savez, je le sais oh combien. On peut et on doit évoluer autrement.

          +7

        Alerter
        • patoche // 14.04.2021 à 23h44

          Mon cher Gedeon le camp d’en face n’a pas vos pudeurs de gazelle.
          Souvenez-vous de Luc ferry appelant en live à utiliser « la 5è armée du monde » pour mater les GJ, appel motivé par une modeste attaque au transpalette.
          Aucun membre de sa caste n’a bronché mieux même 3 ou 4 jours plus tard le même salopard devisait en toute quiétude sur lci avec un autre triste sire Bendit.

          Aujourd’hui on observe (impuissants?) toujours à la même impudeur des petits frères (souvent confrères) des riches:
          https://www.youtube.com/watch?v=d3VdbaWDZjQ

            +18

          Alerter
        • Grd-mère Michelle // 17.04.2021 à 17h22

          La vraie révolution, c’est la paix et la concertation, et elle se fera par la volonté des masses laborieuses(y compris celles qui travaillent dans l’industrie de l’armement), sans l’accord desquelles les « élites » ne pourraient même pas survivre.
          À condition de ne pas attendre d’être complètement asphyxiées…

            +0

          Alerter
    • Brigitte // 15.04.2021 à 08h55

      « on connait tous la suite de l’histoire » heureusement que non même si l’histoire se répète. Il y a des points de rupture imprévisibles sur le moment mais qui s’expliquent après coup. Les classes dirigeantes croient faire l’histoire mais c’est l’histoire qui les font et les défont.
      Le peuple est bien souvent démuni mais pas toujours. Il agit comme un levier de force. Dernier exemple en date: le Brexit. C’est un point de rupture permis par cet outil démocratique essentiel quoi qu’on dise, le référendum. Beaucoup plus efficace qu’une révolte populaire et que les élections représentatives.
      La démocratie est synonyme d’intérêt général. Tout le problème est de définir ce concept.
      Qu’est-ce que l’intérêt général? Un modèle de société? un consensus politique?
      Il est temps de redonner au peuple le goût de la politique, du débat d’idées, de l’affrontement inévitable mais salutaire pour avancer.
      On en est loin. Nous avons dépasser le stade du recyclage, nous en sommes au compostage….ça fermente…..les gaz s’accumulent..
      L’issue de la crise sanitaire fera « boum » ou « pschiiiit » c’est selon.

        +1

      Alerter
      • Grd-mère Michelle // 17.04.2021 à 17h36

        Hum… Sauf que la campagne du référendum sur le Brexit a été complètement instrumentalisée, pour permettre au RU nostalgique de son empire de se replacer dans la « sphère » expansionniste des USA(dont l’UE, quoi que vous en pensiez, essaie de se dégager).
        Demandez donc aux écossais-e-s…

          +1

        Alerter
  • tchoo // 15.04.2021 à 06h16

    Évidemment quand personne ne trouve grâce à vos yeux et surtout pas Mélenchon parce que ceci cela et tout le reste il ne vous restera pas beaucoup de choix entre la peste ou le choléra ou l’abstention pour pouvoir dire c’est pas moi, je suis responsable, c’est tout les autres, ils n’ont rien compris .

      +4

    Alerter
  • Diogène // 15.04.2021 à 07h23

    A condition qu’il leur reste encore une table à renverser naturellement…au train où vont les choses …

      +3

    Alerter
  • Jo // 15.04.2021 à 11h05

    « Les zanalystes »… Que de banalités, d’approximations, de généralités,…
    Cette interview n’a aucune consistence, animée par des imposteurs elle ne fait que donner l’impression qu’ils sont du bon côté.

    A grand coup de « euuuhhh » « ahhhhh » à chercher ses mots pour ne rien dire. Quelle banalité, pourquoi donner autant de vue à tant de médiocrité !
    Ce Christophe ne met jamais de nom sur les sources du mal, il ne les identifie pas. Comment parler de combat lorque l’adversaire n’est même pas identifié ! « Les zélites »… Voila l’ennemie intime.

      +1

    Alerter
  • Alain Rousseau // 15.04.2021 à 15h09

    Les gens ordinaires peuvent renverser la table. Ils peuvent le faire ! Ils peuvent le faire ! On applaudit bien fort, Mesdames, Messieurs !

      +1

    Alerter
  • Grd-mère Michelle // 17.04.2021 à 17h02

    Ayant lu les commentaires avant d’écouter l’entretien, je suis surprise que personne n’ait souligné que certains échanges se répètent textuellement 3 fois au cours de celui-ci.
    (Erreur technique, sans doute…) À croire que personne n’a écouté!
    Par ailleurs, personne ne commente le principal propos du bonhomme, basé sur la situation géographique du « corps social »(les 25-30% de riches/dominant-e-s sur Paris, 70-75% de « modestes »/dominé-e-s en « France périphérique »), et sa critique des médias qui ignorent, méprisent, la réalité de la majorité.
    Dans ce cas, je ne comprends pas le « haro sur le baudet » à l’occasion de cette analyse.
    Oui, le gars n’est pas un très bon orateur(pas un politicien!) mais son bouquin vaut probablement d’être lu car il présente un éclairage particulier, fort réaliste, sur la situation.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications