Les Crises Les Crises
16.avril.202116.4.2021 // Les Crises

Désinformation en temps d’épidémie ? Pr Renaud Piarroux – Par Thinkerview

Merci 48
J'envoie

Source : Thinkerview, Youtube

Source : Thinkerview, Youtube,09-04-2021

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Fritz // 16.04.2021 à 07h31

La désinformation que nous subissons depuis treize mois est massive et dévastatrice. Massive car le focus exclusif sur le Covid a fait disparaître tout le reste, parce que tout est réduit à des chiffres, assénés de façon systématiquement alarmiste.

Dévastatrice pour la santé mentale de la population, qui est privée de ses libertés fondamentales, terrorisée, invitée à espionner ses voisins, privée d’avenir, dépossédée du sens de la vie.

29 réactions et commentaires

  • Fritz // 16.04.2021 à 07h31

    La désinformation que nous subissons depuis treize mois est massive et dévastatrice. Massive car le focus exclusif sur le Covid a fait disparaître tout le reste, parce que tout est réduit à des chiffres, assénés de façon systématiquement alarmiste.

    Dévastatrice pour la santé mentale de la population, qui est privée de ses libertés fondamentales, terrorisée, invitée à espionner ses voisins, privée d’avenir, dépossédée du sens de la vie.

      +52

    Alerter
    • amnesix // 16.04.2021 à 08h57

      Parfois je me surprends à réfléchir à cette question : la seule façon de savoir si c’est vraiment de la propagande serait d’avoir un groupe test auquel on laisserait le temps de vérifier. On les laisserait vivre tranquillement pendant quelques mois, sans aucune précaution, distance, masque, etc. On laisserait le virus toute latitude de faire son boulot.

      Qui est volontaire ? Qui est prêt à mourir au nom de ses libertés fondamentales (et prouvant, bonus, que le discours officiel n’était peut-être pas aussi idiot qu’on le pense) ?

      J’ai invité un membre de ma famille qui me prétendait que tout ceci est une fable à se rendre dans l’hôpital du coin pour prouver que les urgences sont vides, mais il m’a répondu qu’il n’avait pas besoin de preuves … c’est ballot …

      C’est tout de même idiot, non ? Il y a en France en gros 5000 lits pour réanimation. Il y a actuellement plus de 5000 cas «critiques», donc on est obligé de faire des «économies», en retardant des opérations «normales». La question : combien de cas «critiques» si on arrêtait tous de porter des masques et tout le tintouin ? Si quelqu’un a une réponse argumentée à ça, je suis toute ouïe !

        +9

      Alerter
      • ellilou // 16.04.2021 à 17h54

        « Il y a en France en gros 5000 lits pour réanimation.  » C’est exact mais c’est purement une volonté politique, et ce depuis des années (T2A et tout le toutim…), car il pourrait tout à fait y en avoir bien, bien, bien plus ainsi que le personnel autours qui serait, soyons fous, respecté et correctement rémunéré. Cette maladie terrible aurait tout à fait pu être « amortie » par un système de santé digne de ce nom en attendant que les remèdes efficaces et les vaccins sûrs soient trouvés.

          +14

        Alerter
        • grumly // 16.04.2021 à 18h47

          5000 lits de réanimation avant le coronavirus, c’est le point de référence pour calculer le taux d’occupation des lits de réanimation par des malades avec le coronavirus, mais au 1er pic en mars 2020 il y avait 10 000 lits de réanimation. Ensuite ça a diminué, début avril 2021 7900 lits et Macron compte revenir à 10 000 lits.
          https://www.lejdd.fr/Societe/Sante/covid-19-de-quels-moyens-disposent-encore-les-hopitaux-pour-ouvrir-des-lits-en-reanimation-4035813

            +6

          Alerter
          • ellilou // 17.04.2021 à 16h06

            Ce yo-yo mortifère sur les lits en réanimation devrait être passible de la cours d’Assise 🙁

              +5

            Alerter
            • VVR // 18.04.2021 à 18h48

              Vous allez faire passer beaucoups de monde aux assises: tous les ministres depuis vingt ans, mais aussi pas mal de médecins qui criaient a l’assassin dès qu’on parlais d’augmenter le numerus clausus.

              Ouvrir des lits réa c’est fermer d’autres lits, les garder ouverts quand ils sont vides (et que tous les services manquent de lits en général) serait tout aussi criminel.

                +0

              Alerter
      • vert-de-taire // 17.04.2021 à 16h29

        ***Parfois je me surprends à réfléchir à cette question : la seule façon de savoir si c’est vraiment de la propagande serait … ***

        … EST de constater que sur tous les médias ET tous les jours ET presque toutes les heures on nous répète le même message.

        CQFD

          +7

        Alerter
        • amnesix // 17.04.2021 à 20h14

          Sauf si ce qu’ils disent est vrai. Les media nous disent de se masquer, garder les distances, et que le virus est dangereux. Qu’est-ce qu’il y de faux là-dedans ?

          Les media sont souvent nuisibles, pas de doute à ce sujet. Mais en ce qui concerne Covid ?

          Je réserverais ma critique au gouvernement, pas aux media. *Dans le cas de Covid*.

            +1

          Alerter
      • Bebebe // 18.04.2021 à 04h30

        La Suède et le Brésil est un groupe témoin avec des résultats catastrophiques

          +2

        Alerter
        • Baybee // 18.04.2021 à 19h22

          sur quels chiffres vous appuyez vous ! C’est du pur délire influencé par les médias sans doute …
          Si les résultats sont catastrophiques, en France ils le sont également vu qu’en terme de morts par habitants nous sommes au même niveau que la Suède et moins bien loti que le Brésil …

            +4

          Alerter
      • ouvrierpcf // 18.04.2021 à 11h27

        selon amnesix Parfois je me surprends à réfléchir à cette question : la seule façon de savoir si c’est vraiment de la propagande serait d’avoir un groupe test auquel on laisserait le temps de vérifier. On les laisserait vivre tranquillement pendant quelques mois, sans aucune précaution, distance, masque, etc. On laisserait le virus toute latitude de faire son boulot.
        Mais allez donc à Lille à Paris gare du Nord des dizaines de sans abris dorment à terre dans la rue de Dunkerque sans masques sans se laver se rassemblent le soir depuis au moins 6 mois à Paris Nord Ouvrez donc les yeux enfin ne détournez plus votre regard si vous voulez entendre en ne sentant plus (a cause du masque) observez sans me dédouaner à Nantes Marseille Strasbourg Tours Rennes Toulouse Nice ce n’est pas différent

          +3

        Alerter
    • Hit // 16.04.2021 à 09h14

      Le covid a juste mis en exergue les maux de notre société qui pre existaient bien avant la crise.

      En vrac:
      – une capacité industrielle proche du néant
      – un système de santé proche de l’explosion
      – desinformation, mal information et sur information
      – des élites mono logiciel, incapables d’en changer pour s’adapter, qui écoutent ou dénient quand ça les arrange les conseils scientifiques qu’ils ont eux mêmes mis en place
      – une jeunesse au bout du rouleau: chômage des jeunes ante crise
      – une orthodoxie économique mortifère : taux d’interets négatifs (!), une bourse complètement deconnectée des principes économiques de base…
      etc etc

      On remerciera le Covid d’être au final peu mortel…(en encore heureux..vu la cata).

        +46

      Alerter
  • Yann // 16.04.2021 à 08h18

    1> Une personne qui parle calmement.
    2> Qui appuie son argumentation par quelques graphiques (plein écran donc lisibles)
    3> En laissant au spectateur le temps de comprendre.
    4> Qui ne passe pas son temps a pointer la mediocrité ou les mauvaises intentions des autres.
    5> Pas de musique de fond anxiogène, ni de banderolle qui défile en bas de l’écran.
    6> Camus et Giono plutôt que McFly et Carlito

    Bon ça va pour cette fois, mais il faudrait pas que ça devienne une habitude !

      +25

    Alerter
  • Brigitte // 16.04.2021 à 09h11

    Intéressant pour le choléra. J’ai attendu jusqu’à la fin pensant qu’il allait nous apprendre enfin quelque chose sur la covid mais en vain…il est restait évasif. Il sortait de l’Elysée? il en avait certainement plein la bouche mais ne pouvait pas parler.
    Il a dit 2 ou 3 choses importantes mais que tout le monde sait déjà:
    – La stratégie du gouvernement est de laisser filer le virus dans la limite du supportable. La fameuse 3ème voie. Supportable pour qui? Résultat, la France est un pays qui risque de connaître avec la covid ce qu’Haïti a connu avec le choléra.
    – Les vaccins ne pourront agir seuls sans mesures barrières efficaces donc liberticides.
    Tous les pays libéraux, à part l’Australie et la Nelle Zélande se sont plantés car ils n’ont pas voulu instaurer des mesures générales trop liberticides. Résultat, nous avons des demi-mesures liberticides à répétition qui ne servent à rien et qui durent depuis un an!
    – Il faut des mesures radicales mais ciblées plutôt que générales. Il n’est jamais trop tard pour bien faire. Un changement de stratégie peut encore être fait au mois de mai, quand le confinement aura fait son petit effet.
    Ah, c’est beau de donner encore une dernière chance au gouvernement. Il est plus magnanime que moi.
    Dans mon entourage, quelqu’un sans symptômes a été testée positive par PCR. Dans le compte rendu, il n’y avait pas mention du Ct et les mesures à suivre étaient recommandées mais pas obligatoires. Tout est dit.

      +10

    Alerter
    • Hit // 16.04.2021 à 09h18

      Quel interet d’avoir le CT?

      Sachant qu’avec des CT elevés, le risque contagieux est faible mais existe.
      Sachant aussi que les personnes asympotmatiques sont aussi contagieuses que les symptomatiques (mais sur une période plus courte, 5jours vs 8 jours), tout résultat de PCR positif devrait entraîner un isolement.

        +3

      Alerter
      • Totote // 16.04.2021 à 11h14

        ah bon les personnes asymptomatiques sont aussi contagieuses que les personnes symptomatiques ?
        Sources ?

        non parce que moi, j’ai une étude chinoise sur 10 millions de personnes qui apparemment dit exactement le contraire.
        https://www.nature.com/articles/s41467-020-19802-w

          +7

        Alerter
        • Hit // 16.04.2021 à 14h14

          La fameuse étude ou on retrouve 300 asymptomatiques et 0 symptomatique?

          Les asymptomatiques ont été contaminés par qui puisqu’il n’y pas de symptomatiques?

          Une étude parmi d’autres :
          https://www.thelancet.com/journals/lancet/article/PIIS0140-6736(20)32651-9/fulltext#:~:text=Our%20findings%20suggest%20that%20people,status%20of%20the%20index%20case

          La contagiosité des asympto est moins élevée mais bien présente, on le voit en pratique quotidienne (c’est mon job) et ça explique en partie la difficulté à contenir la pandémie .

            +3

          Alerter
          • grumly // 16.04.2021 à 14h21

            Dans le bulletin de Santé publique France de cette semaine il y a une indication sur les contaminations par des asymptomatiques.
            « La proportion des personnes-contacts devenues des cas poursuivait sa diminution […]. Ce nombre était plus élevé pour les personnes-contacts de cas symptomatiques (10,9%) que de cas asymptomatiques (5,9%) »

              +2

            Alerter
            • Sandrine // 17.04.2021 à 08h59

              Par contre on est sans nouvelles des super-contaminateurs asymptomatiques qui ont été en grande partie à l’origine des spéculations sur la croissance “exponentielle” de l’épidémie.
              5%, avouons que c’est très très faible

                +2

              Alerter
          • Totote // 17.04.2021 à 08h33

            sans doute par une des 34 424 personnes testés comme se remettant du covid ?

              +1

            Alerter
      • Brigitte // 16.04.2021 à 13h46

        Et pourquoi pas donner le Ct? N’importe quel test biologique donne des valeurs avec une explication. Mais le plus grave n’est pas là. C’est que l’isolement est recommandé mais pas obligatoire.
        Une amie était en Chine en février au moment de leur 1ère vague. Quand elle est rentrée en France, pareil, on lui a recommandé de s’isoler. A l’aéroport, pas de masques, des affichettes et circulez y’a rien à voir….
        Je suis preneuse d’études scientifiques sur les asymptomatiques.

          +0

        Alerter
        • Hit // 16.04.2021 à 14h20

          Tout est expliqué ici : https://www.sfm-microbiologie.org/wp-content/uploads/2020/09/Avis-SFM-valeur-Ct-excr%C3%A9tion-virale-_-Version-Finale-25092020.pdf

          Votre test doit être accompagné d’une valeur « qualitative »: faible, significative, forte par exemple.

          Si ce n’est pas le cas, le labo ne fait pas le job et ne suit pas les recos mais donner une valeur de CT ne sert à rien.

            +3

          Alerter
          • LibEgaFra // 16.04.2021 à 14h40

             » mais donner une valeur de CT ne sert à rien »

            Effectivement:

            « Il faut toutefois garder à l’esprit que cette valeur du Ct ne permet qu’une estimation semi-quantitative de la présence d’ARN viral. En effet, nous ne disposons pas à l’heure actuelle pour le SARS-Co-V-2 d’une gamme d’étalonnage permettant une véritable quantification de cet ARN viral. Cette valeur du Ct dépend également de la technique utilisée et n’est pas standardisée entre toutes les techniques. De plus, la quantité de secrétions nasopharyngées analysées dépend fortement de la qualité du prélèvement. Il est important de rappeler ici que l’habilitation du préleveur et son expérience sont indispensables à un prélèvement de qualité. »

            http://www.biovsm.fr/bim.asp?page=45

              +0

            Alerter
    • Araok // 16.04.2021 à 09h19

      @Brigitte
      On aurait choisi une horreur sans fin plutôt qu’une fin horrible ? On serait dirigé par des gens rationnels?

        +1

      Alerter
    • LibEgaFra // 16.04.2021 à 14h25

      « ’il allait nous apprendre enfin quelque chose sur la covid mais en vain… »

      Le problème est que ce virus est nouveau et après un an on commence seulement à comprendre cette maladie sans avoir de certitudes définitives. C’est donc la sagesse même de n’en pas parler après tant de charlatans et de pseudo-experts qui se sont poussés du col pour devenir célèbres en jouant sur la peur des gens.

        +1

      Alerter
  • grumly // 16.04.2021 à 14h33

    Je suis curieux de savoir s’il y a souvent un lien entre des militaires et des épidémies. Pour le coronavirus ça semble être aussi le cas, il y a eu un cluster aux jeux olympiques militaires de Wuhan, parmi les premiers cas en France il y avait des militaires, le variant sudafricain a été importé à Mulhouse par un militaire. C’était pas le thème de l’émission mais ça aurait été intéressant de poser la question en plus de celle sur les visons et celle de la pollution de l’air sur l’amplification de l’épidémie. Après, la transmission n’est pas la même avec le coronavirus que pour le choléra et je ne sais pas si les militaires ont des contacts avec la population.

      +8

    Alerter
    • Sandrine // 17.04.2021 à 09h06

      C’est marrant, chacun regarde la où il a envie de regarder.
      Moi, ce qui m’a frappée dans le cas de Haïti, c’est l’attitude de l’OMS… L’OMS serait donc capable non seulement de se tromper, mais de tout faire ensuite pour cacher ses erreurs et ses mensonges? Et ce pour des raisons géo-politiques?
      Ah mais moi je croyais que c’était complotiste de dire ça…

        +10

      Alerter
      • Araok // 17.04.2021 à 11h30

        Oui, je suis comme vous, des organismes officiels onusiens se trompant (de bonne foi ?), Un comité Théodule d’experts, le Lancet qui passe par là, la fondation Gate et les bigpharma qui se réveillent qd ça devient juteux….
        Il ne manque qu’une campagne bien orchestrée contre des traitements moins coûteux.
        Pas plus que le choléra le covid n’a été introduit volontairement ( j’espère) mais certain n’ont pas mis longtemps à flairer la bonne occase…

          +10

        Alerter
  • Paul // 17.04.2021 à 19h45

    Excellente interview
    sans langue de bois, même si on sent bien que sur le corona, âr manque de certitude ou ignorance il ne s »étale pas.
    Pourtant les parallèles entre Haiti et aujourd’hui sont monstrueux ( cachoteries / fric )
    on sort un peu de la propagande générale
    l’OMS a mis 6 ans
    comparez avec la souche de polio d’un virus muté , ou celui de la la dingue ou le papillomavirus
    rendez vous dans 5 ans on en saura plus

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications