Les Crises Les Crises
12.août.201912.8.2019 // Les Crises

Quand Castaner diffusait une BD porno contre ses adversaires politiques

Merci 412
Je commente
J'envoie

Nous sommes heureux de fournir aujourd’hui plus d’éléments sur cette incroyable affaire touchant le Ministre de l’Intérieur…

I. L’article de Marianne, qui a sorti l’affaire

Diffuser une BD porno contre son adversaire, l’erreur première de Castaner, par Etienne Campion

Source : Marianne, Etienne Campion, 08-08-2019

On reproche au ministre de l’Intérieur de multiplier les bévues. L’une d’entre elles, sans doute la première de sa carrière politique, n’est que peu relatée. C’était en 1995, à Avignon.

Castaner, le roi de la bourde, de la boulette, de la bévue… Pourtant, il en est un, d’écart, qui n’est que rarement évoqué dans les portraits qui lui sont consacrés. Comme si les confrères avaient des pudeurs de gazelle. D’ailleurs, quand ils osent en parler, cet épisode est renvoyé au rang des « erreurs de jeunesse ».

L’histoire se déroule le 9 juin 1995 au matin dans un Avignon en pleine campagne municipale, où les habitants se réveillent partagés entre surprise, rires et dégout : 35 000 tracts sous forme d’une bande dessinée, titrée « La dinde enchaînée » et « Érections municipales », ont inondé les boîtes aux lettres entre 1h30 et 7h00 du matin. Sur la couverture pastichant le célèbre Canard enchaîné sont dépeints, animalisés, la candidate RPR Marie-Josée Roig et le sénateur Alain Dufaut, en train de s’accoupler. Lui est grimé en vautour, elle en dinde, enchaînée et extatique, tous deux bavant de plaisir. Le scénario est simple : Alain Dufaut (alias « Duf-duf ») manque de courage pour prendre la mairie lui-même et fait appel au représentant du « F-Haine » local, chauve et bardé d’un brassard noir, qui lui fait rencontrer Marie Josée-Roig. Celle-ci est croquée déambulant dans une voiture noire dont le pare-chocs a laissé place à une bouche aux lèvres bombées façon imagerie coloniale. Et au cas où tout le monde n’aurait pas saisi la finesse de la blague, un personnage la décrit, dans un parler petit nègre, comme arrivant au volant de sa « twingo noi’e »…

Reste à trouver la personne idoine pour la diffusion des 35 000 tracts. Ce sera Christophe Castaner.

Suivent une dizaine de pages crayonnées avec tant de précision qu’on apprendra plus tard que les dessinateurs se sont appuyés sur de véritables portraits des deux protagonistes. Le scénario, lui, pêche par manque de vraisemblance. Trois anciens membres du RPR dont Alain Dufaut lui-même l’affirment aujourd’hui à Marianne : « Marie-Josée Roig est une femme respectable, très éloignée des portraits diffamatoires de l’époque. » Contactée par Marianne, la principale intéressée se souvient bien entendu de l’affaire : « J’ai été très interloquée en découvrant ce tract, mais ayant une bonne connaissance de la population avignonnaise, j’étais aussi persuadée que cela ne prendrait pas, et ce fut largement le cas. »

VOLER AU SECOURS DU MAIRE PS GUY RAVIER

Si le tract n’empêchera pas Marie-Josée Roig d’être élue à Avignon, où elle restera jusqu’en 2014, la justice se saisit rapidement des plaintes déposées et s’intéresse à cinq hommes, ayant un intérêt commun : voler au secours du maire socialiste Guy Ravier. Parmi eux : Christophe Castaner, alors adjoint au directeur général des services de la mairie, entre les mains duquel […]

Suite à lire sur : Marianne, Etienne Campion, 08-08-2019


II. Extraits de la BD porno diffusée par Castaner

Un lecteur, que nous remercions, nous a transmis quelques images du fameux tract que nous révélons donc ici – âmes sensibles s’abstenir :

“Cloporte”, “dinde”, “greluche”, “poufiasse” : la future maire d’Avignon, la députée RPR Marie-Josée Roig et le sénateur Alain Dufaut, vus par Christophe Castaner et ses acolytes du PS…

Nous savons qu’il existe quelques autres pages, 5 ou 6, en plus de celles publiés ci-dessus. Nous en avons 2 autres, mais nous aimerions toutefois reconstituer le tract en entier avant publication. C’est pourquoi nous lançons un appel aux lecteurs d’Avignon qui pourraient en avoir gardé un exemplaire.

Vous pouvez nous contacter ici pour nous l’envoyer. Merci d’avance.

III. Le jugement ayant condamné Christophe Castaner

Comme nous poursuivons un objectif d’information légitime du public et d’intérêt général, voici le jugement de 1996 ayant condamné Christophe Castaner :

Texte intégral :

Vous pouvez le télécharger ici.

Notons en conclusion qu’il est fort dommage que cette affaire, qui en dit long sur Christophe Castaner et qui lui a valu sa première condamnation, n’ait pas été révélée plus tôt – merci donc à Marianne !

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Duracuir // 12.08.2019 à 20h21

Ce gouvernement, ce n’est même plus les pieds nickelés, c’est carrément un film de Monty Python. Franchement, la Macronie, c’est le pire du sarkozisme avec le pire du hollandisme.

21 réactions et commentaires

  • Fritz // 12.08.2019 à 17h57

    Merci Marianne, et merci Olivier.
    Donc, le jeune Castaner a diffusé 35.000 tracts porno et diffamatoires à l’insu de son plein gré…
    En mars 2020, si on trouve ce genre de « littérature » dans notre boîte aux lettres, on saura qui a pu l’envoyer.

  • Duracuir // 12.08.2019 à 20h21

    Ce gouvernement, ce n’est même plus les pieds nickelés, c’est carrément un film de Monty Python. Franchement, la Macronie, c’est le pire du sarkozisme avec le pire du hollandisme.

  • SanKuKai // 12.08.2019 à 21h10

    Si on ajoute ses parties de poker avec la pègre, Il les cumule les erreurs de jeunesse. Plaidera-t-il aussi l’erreur de jeunesse lors de son futur procès pour parjure, mutilations et meurtres?

    • D’Aubrac // 13.08.2019 à 18h33

      Ah les erreurs de jeunesse ! Que de turpitudes on excuse en leur nom !

      Ce qui pourrait paraitre étrange, c’est que tant d’éminents personnages, maires de grandes villes, députés, présidents d’exécutifs, ministres aient, pendant tant d’années, fait confiance à un tel jeune homme, si distingué dans ses pratiques de l’action politique, si rigoureux dans la défense de ses valeurs, avant qu’il ne devienne lui-même un “puissant”.

      Eh bien non ! Rien d’étonnant à mes yeux. Pour avoir été mêlé pendant des décennies à l’action publique, dans la région où sévissait le sieur Castaner, j’atteste avoir rencontré les pires racistes, xénophobes, affabulateurs, machistes et faux-culs, sans omettre les narcissiques pathologiques, dans le “milieu politique”. Et singulièrement dans le parti qui a permis son ascension, ce parti prétendument socialiste, grand donneur de leçons de morale à tout-va !

      A côté d’admirables élus, et ils sont nombreux, motivés par le bien public (ayons une pensée pour le maire de
      Signes !), on ne trouve guère chez ceux qui font “la politique des places” qu’une vile engeance, prête à toutes les turpitudes pour satisfaire leurs désirs et leurs intérêts.

  • M.Smith // 12.08.2019 à 21h27

    Hélas le personnage ne s’est pas amélioré avec le temps, bien au contraire.
    Le summum de la vulgarité a été atteint en transformant les force de l’ordre en force du désordre, tuant, éborgnant et mutilant, matraquant et gazant, de simples manifestants, passants ou fêtards. Et en même temps, sans rien assumer (“il n’y a pas de violences policières”). Un digne compagnon de Macron.

  • charles // 12.08.2019 à 21h43

    en //

    Castaner démission ! Trop c’est trop ! La police nationale a été une nouvelle fois ridiculisée et humiliée lors de la diffusion sur TF1 d’un programme faisant passer notre profession et ses personnels pour des bouffons. Stop !

    https://france-police.org/2019/08/11/castaner-demission-trop-cest-trop-la-police-nationale-a-ete-une-nouvelle-fois-ridiculisee-et-humiliee-lors-de-la-diffusion-sur-tf1-dun-programme-faisant-passer-notre-profession-et-ses-personne/

    pas de commentaires supplémentaire sur la news d’Olivier, c’est suffisamment explicite. Merci à lui et à l’équipe.

  • rama // 12.08.2019 à 23h01

    Par égard pour les femmes et hommes politiques visés par ce torchon diffamatoire, il vaudrait mieux selon moi ne pas plus le diffuser. On a déjà une image assez exacte et précise de ce que c’est… Et puis ce n’est pas, pour vous, sans risque juridique. Les personnes caricaturées pourraient, à juste titre, se retourner contre vous.

  • Dépité // 13.08.2019 à 04h43

    Étant originaire de la région je n’avais pas entendu parler de cette histoire, je ne me souviens pas trop des dates, mais si Mr Guy RAVIER à perdu la mairie d’Avignon, c’est surtout qu’à l’époque Elisabeth GUIGOU avais été parachuté dans la cité, car il semble qu’elle avait une résidence dans le luberon, donc lui NON investis par le PS mais elle OUI. Un jolie doublon à gauche qui a divisée l’électorat. Cela bien sûr ne dédouane pas notre premier flic de France qui montre l’exemple à tous ces subordonnés.

  • RGT // 13.08.2019 à 08h16

    Il serait judicieux de faire circuler une BD(SM) dans laquelle nous verrions ce “héros” et TOUS ses collègues harnachés de cuir, casquette SS du même métal rivée sur a tête (Marlène arborant quand à elle une guèpière en cuir du plus bel effet et les bas à résille assortis dans le style de ses propres romans) en train d’utiliser des tonfas qu’ils “administrent” aux gilets jaunes.

    J’ai bien une idée générale du scénario, mais pour les scènes les plus “chaudes” je demanderai l’assistance d’un lecteur bien pervers (à la DSK) pour ajouter la touche de “réalisme” que je suis totalement incapable d’écrire.

    Et bien sûr un dessinateur caricaturiste talentueux qui “coucherait” sur le papier les divagations des auteurs, ce qui serait le plus important.

    J’invite les participants à contacter Olivier qui se fera un plaisir 😉 de mettre tout ce petit monde en relation pour la réalisation de cette œuvre artistique hors du commun.

    Cordialement,

    • RGT // 13.08.2019 à 08h22

      Finalement, ce ne serait pas une très bonne idée de le faire au travers de ce blog.

      Olivier a suffisamment de problèmes comme ça et il pourrait être accusé de “complicité de crime de lèse-majesté”.

      Je propose plutôt de se donner rendez-vous sur un blog de “soutien” de ces tristes sires (je n’en connais pas personnellement, mais l’Immonde devrait faire l’affaire) en utilisant des codes secrets qui permettrait de communiquer “sous les radars”.

      J’attends vos propositions.

      • MIZZGIR // 13.08.2019 à 17h02

        Pas besoin de se donner tant de peine ! Notre guide suprême Makron Ier est – comme on l’a maintenant compris depuis un certain temps – tellement doué pour s’entourer de collaborateurs TRES compétents, dont cet ignoble Mr Castagneur, que lui et toute son infâme clique sont déjà détestés, honnis, haïs, méprisés, exécrés, abominés, abhorrés, maudits, réprouvés, vomis, moqués et insultés par la majeure partie de la population. Pour preuve, Manu copieusement hué sur les Champs Elysées (mais c’était pas pour lui hein mais pour les militaires… il fallait l’oser celle-là…). Il faut admettre que ses prédécesseurs ne valaient guère mieux, mais ce n’est pas une excuse, et comme le dit @Duracuir il semble bien qu’il réussisse à faire encore pire. Oui mais il a quand même été élu me direz-vous… Certes, mais cela n’a AUCUNE signification, puisque comme le disait Coluche, si les élections changeaient quelque chose (barrage au RN et tutti quanti) il y a longtemps qu’elles seraient interdites. La preuve nous l’avons sous les yeux ! Il ne se passe donc que ce qui était prévisible : nous continuons à descendre, et si vite que je commence à avoir sérieusement envie de dégueuler.

        • RGT // 14.08.2019 à 08h38

          Imaginez seulement une scène avec Marlène en “tenue de sexologue” en train de manier un tonfa suggestif face à ces “grands penseurs” (agenouillé et de dos bien sûr).

          Pour les détails, j’invite les lecteurs plus “spécialistes” de ce genre d’action à prendre le relais…

          Pour Castrat-nerf il serait AUSSI possible d’imaginer certaines scènes avec une enclume et une grosse masse de mineur, pourquoi-pas.

          Avouez que la majorité de la population et tous les gilets jaunes (particulièrement les manchots et les éborgnés) trouveraient dans cette “œuvre” un certain réconfort.

          Ce n’est pas pour les “attaquer”, c’est juste pour remonter le moral de leurs victimes.

          • MIZZGIR // 15.08.2019 à 11h57

            Moi, les manchots et les éborgnés vous savons gré de chercher à nous remonter le moral !
            Mais quel gâchis ! car je suis certain, au vu de tels antécédents et d’une telle créativité, que Christophe, Marlène, Manu et les autres auraient pu donner leur pleine mesure comme gérants de clubs échangistes ou bien de maisons d’édition pornographiques. Nous ne saurons jamais ce que nous avons raté…
            PS : il ne manque plus que DSK… c’eût alors été une vraie boucherie !

  • Araok // 13.08.2019 à 09h46

    Je conseillerais plutôt d’aider la quadrature du net dans ses démarches juridiques visant à nous protéger contre les lois dangereuses pour nos libertés.
    https://www.laquadrature.net/

  • Arcousan09 // 13.08.2019 à 16h57

    Conclusion de cette “affaire”:
    Quand on est jeune ne jamais faire de conneries (29 ans) surtout si on se destine à être un génie autoproclamé de la politique de haut vol …
    Le meilleur moyen d’être ministre chez Macron est d’avoir un passé sulfureux …
    Etonnez vous ensuite que plus grand monde ne croit en la politique …. Benalla, Castaner, Nyssen …. etc …. et combien d’autres dont nous ignorons encore les turpitudes
    Une république irréprochable avait-il dit !!!!!!

  • Jean // 13.08.2019 à 19h03

    Donc, dès le début de sa carrière cet homme sinistre a fait le jeu de la droite en orchestrant les divisions du PS

  • Touriste // 13.08.2019 à 19h42

    Une BD parce que le LBD n’existait pas encore ?

  • zeroudoudou // 13.08.2019 à 20h37

    ça paraît mignon par rapport aux éborgnements et mutilations dont il est aujourd’hui responsable

  • Malbrough // 14.08.2019 à 08h35

    Le pot aux roses :
    Ce matin , sur France Inter , avec un léger cocorico :
    Des entreprises françaises , au départ spécialisées dans la fabrication de canons à eau, à destination des pompiers (maritimes et terrestres ) exportent en Chine des canons à eau , à destination du “maintien de l’ordre” comme on en voit les effets à Hong Kong ….
    Notre pays peut réclamer de la “modération” dans l’utilisation de ce matériel , au nom de l’humanisme et des droits de l’homme (entre autres à manifester) il s’agit de communication .
    En attendant on vend .
    La France se spécialiserait-elle dans la répression et les armes qui vont avec ?
    Je résume après avoir poussé à la mondialisation , à la financiarisation à outrance, à l’industrialisation de la Chine ce qui a entrainé de magnifiques bénéfices pour nos commerçants et les classes moyennes chinoises , des déserts industriels à la clé et un chômage irrésistible comme nous le vivons dans le monde occidental , nous offrons à un pays totalitaire surpeuplé , avec des centaines de millions de prolétaires/esclaves , les armes pour maintenir les populations soumises , dans l’oppression .
    Ce que Staline ne pouvait pas obtenir , les Chinois l’obtiennent au nom de l’ordre mondial néolibéral actuel.
    Bravo !
    Encore !

    • Gisele // 15.08.2019 à 10h32

      Un pays totalitaire ? Il me semble que c’est juste une démocratie à l’occidentale. Nous nous comportons de la même manière.

  • Sam // 14.08.2019 à 12h28

    C’est tellement LREM…
    Le dialogue, en Macronie, c’est la calomnie.

  • Afficher tous les commentaires

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Charte de modérations des commentaires

Et recevez nos publications