Les Crises Les Crises
5.mars.20205.3.2020 // Les Crises

Coronavirus : posez vos questions – Émission du mardi 3 mars 2020

Merci 120
J'envoie

Nous vous proposons cette émission qui est globalement intéressante, et permet de remettre les choses en perspective – sans sombrer dans une inquiétude exagérée (voire hystérique), il convient de prendre des mesures raisonnables pour cantonner avec succès cette épidémie assez contagieuse, et à la mortalité de 1 à 3 % (soit 3 à 7 fois celle de la grippe)…

Vous noterez cependant à 1h29 cet aveu « nous sommes là pour rassurer », alors que le but est d’informer (ce qui rassurera les inquiets, mais devrait inquiéter les inconscients…), et quelques médecins caricaturaux (façon « nuage de Tchernobyl » de la grande époque)…

Source : Replay France TV, Youtube, 03-03-2020

Face à l’épidémie de coronavirus et au risque potentiel de pandémie évoqué par l’OMS, l’inquiétude est réelle. Au cours de cette émission spéciale, Michel Cymes répond à toutes les questions concernant le virus COVID-19. A ses côtés, des experts et des chercheurs, des professionnels de santé et des institutionnels sont mobilisés pour apporter leur expertise. Décrypter, expliquer, illustrer pour mieux comprendre le virus, c’est le meilleur moyen de le combattre efficacement. Michel Cymes confronte les idées reçues et les fake news à l’épreuve des faits scientifiques, avec la pédagogie qui le caractérise. Les téléspectateurs peuvent poser leurs questions via les réseaux sociaux ou par sms.

Source : Replay France TV, Youtube, 03-03-2020

Nous vous proposons cet article afin d'élargir votre champ de réflexion. Cela ne signifie pas forcément que nous approuvions la vision développée ici. Dans tous les cas, notre responsabilité s'arrête aux propos que nous reportons ici. [Lire plus]Nous ne sommes nullement engagés par les propos que l'auteur aurait pu tenir par ailleurs - et encore moins par ceux qu'il pourrait tenir dans le futur. Merci cependant de nous signaler par le formulaire de contact toute information concernant l'auteur qui pourrait nuire à sa réputation. 

Commentaire recommandé

Kiwixar // 05.03.2020 à 07h58

« L’inquiétude provient du battage médiatique hystérique. »

Personnellement, j’étais inquiet avant le battage en France, en raison de :
– la grande transmissibilité du virus, risquant (fonction exponentielle) de contaminer une grande partie de la population
– la létalité sur les personnes âgées
– la durée de traitement en hôpital pour les cas graves (2 semaines) = engorgement des hôpitaux, pas de lit pour les autres malades (urgences, etc)
– la quarantaine de 2-3 semaines et ses effets sur les services vitaux : un intérimaire d’une centrale nucléaire qui chope le virus, on met toute l’équipe en quarantaine pendant 2 semaines, et on éteint les réacteurs en sortant?
– la difficulté pour les gouvernements occidentaux de décider (au début) et d’imposer des mesures de quarantaine stricte comme à Wuhan
– les risques de mutation du virus, vers une plus grande dangerosité (exemple grippe espagnole)
– les risques que l’UE profite d’un chaos pour interdire les manifs, imposer loi martiale, disparition de gêneurs, et vante la « méthode chinoise efficace » où personne ne moufte plus haut que l’autre

108 réactions et commentaires

  • Fritz // 05.03.2020 à 07h18

    De grâce, arrêtez la comparaison avec le « nuage de Tchernobyl ». Ce nuage, combien de morts ?
    Moins que la catastrophe de Courrières, il me semble. Disons que l’accident de Tchernobyl a été une aubaine pour les anti-nucléaires et les anti-soviétiques.
    C’est comme le séisme et le tsunami de Sendai, dont on attribue généreusement les morts à « Fukushima ».

    Quant à cette émission avec l’indéboulonnable Michel Cymes, elle répartit bien les rôles : les fidèles inquiets et ignorants s’adressent au clergé médical, qui les rassure, les console et leur indique la voie du salut (corporel).

      +39

    Alerter
    • Fabrice // 05.03.2020 à 07h39

      Ah bon Dites ça à tous ceux qui ont des problèmes avec la thyroïde, ou autres cancers oui bien sûr il n’y au aucune cause à effet de prouvé c’est commode https://www.sortirdunucleaire.org/Tchernobyl-retombees-France

        +44

      Alerter
      • Fritz // 05.03.2020 à 07h53

        L’augmentation des cancers de la thyroïde n’est pas significative, sauf en Corse :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Conséquences_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl_en_France#Cancers_de_la_thyroïde
        Et Pellerin n’a jamais dit que le «nuage » (sic) s’était arrêté à la frontière :
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Conséquences_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl_en_France#Controverses_sur_le_nuage_radioactif
        Mais bon, si votre site militant dit le contraire, je m’incline, étant payé par le lobby du nucléaire.

          +10

        Alerter
        • Fabrice // 05.03.2020 à 08h06

          Wikipedia comme source c’est mignon effectivement ils ont desinformé en disant que le niveau de radioactivité était négligeable pour la santé alors qu’il ne l’était pas (négligeable) , d’ailleurs c’est amusant de comparer ce discours avec l’accident de Rouen qui n’aurait émis qu’une quantité de polluants négligeable pour la santé on voit que le manuel de communication n’a pas été remis à la page depuis une petite vidéo amusante d’ailleurs sur le sujet https://youtu.be/HxPcKayB07w

            +28

          Alerter
          • Fritz // 05.03.2020 à 08h13

            Comme j’aime provoquer et désinformer, je vous soumets cet article de propagande du lobby nucléaire (amusant et mignon, d’ailleurs) :
            http://www.sfen.org/rgn/bilan-sanitaire-fukushima-18-000-morts

              +5

            Alerter
            • Fabrice // 05.03.2020 à 08h29

              Tiens moi aussi par un journal « sérieux » comme vous devez les aimer je vous épargne ceux qui ne sont pas de votre goût https://www.capital.fr/economie-politique/fukushima-cinq-ans-apres-le-bilan-humain-et-economique-de-la-catastrophe-1108307 après on va être hors sujet 😉 ne pas s’arrêter aux mort du tremblement de terre mais bien au chiffre des conséquences de l’accident nucléaire. Celui en petit en bas à droite très large certes mais qui n’es pas négligeable au minimum.

                +10

              Alerter
            • Fritz // 05.03.2020 à 09h00

              Capital (un journal capitaliste) attribue 15 894 morts, et « des villes entières rasées » à l’accident nucléaire de Fukushima, dont je ne nie pas la gravité. Cette présentation est malhonnête, ou d’une ignorance crasse. Les 15 894 morts (d’autres disent plus de 18 000) ont été tués par le séisme et surtout par le tsunami sur la côte japonaise.

                +18

              Alerter
        • Laurent // 06.03.2020 à 13h04

          Oui, mais c’est parce qu’en corse le nuage n’a pas fait que passer, il est aussi tombé sur la corse avec de fortes pluies.

            +1

          Alerter
          • moshedayan // 06.03.2020 à 15h02

            Ah § ! § Tchernobyl ! On en a fait même une série très fantaisiste concernant le nombre de morts.
            Je ne vais pas polémiquer à n’en plus finir… les seuls rapports « bilan » honnêtes et évolutifs sont ceux de l’AIEA et en 1996 , un premier rapport est lisible chez vous;
            https://www.iaea.org/sites/default/files/38302740213_fr.pdf
            Aux lecteurs de le télécharger, les données étaient alors suffisamment inquiétantes pour ne pas rajouter des centaines de mille ou millions de morts (en Occident dès lors qu’il s’agit de la Russie on aime rajouter des 0 négatifs…). A vous de juger. Bonne journée.
            ps : A Tchernobyl : Deux ou trois réacteurs fonctionnent encore, des équipes se relaient avec des délais de séjours limités pour question de dosimètre… Un jour Pripiat reprendra vie… mais pas dans l’état actuel de l’Ukraine. Les spécialistes ont appris et apprennent beaucoup sur les techniques et aléas de la décontamination dans cette zone…Un savoir-faire qui sera tôt ou tard très utile. Mais c’est sûr, tant que l’on n’aura pas régler à 100 ans voire moins la durée de nocivité des déchets nucléaires… cette énergie n’a aucun avenir (même la « concentration » est pire car les déchets sont alors plus nocifs encore…)

              +3

            Alerter
    • Lorenzo // 06.03.2020 à 12h36

      La comparaison facile, c’est que le mensonge reste la règle.
      Quand Jerome Salomon affirme que le coronavirus ne reste pas dans l’air, c’est faux, la plupart des études scientifiques publié sur le sujet disent que même si cela n’a pas été démontré formellement, il est extrêmement probable que le coronavirus se transmette en aérosol (airborne en anglais).

      Tout ça pour expliquer que les gens peuvent prendre le métro sans risques.

      Quand le Ministre de l’éducation dit qu’il est plus simple que les élèves malades restent chez eux plutôt que de fermer les écoles, il oublie de rappeler ce que disait 2 jours avant Jerome Salomon : on commence à être contagieux 2 jours avant les symptômes. Donc les élèves contamineront leur camarades avant de rester chez eux.

      De la a dire que l’objectif du gouvernement est d’attendre qu’il y ait suffisamment d’élèves contaminés avant de fermer les écoles pour ensuite obliger les grands parents à les garder, il n’y a qu’un pas. Pour réduire la durée des retraites, il faut réduire l’âge de fin, en plus d’augmenter l’âge de début.

        +7

      Alerter
      • pauvre d’eux // 06.03.2020 à 16h23

        C’est prévu : Le député LREM Dominique Da Silva dit à la TV qu’il faudrait un coronavirus pour les plus de 70 ans !

          +3

        Alerter
  • LibEgaFra // 05.03.2020 à 07h33

    « sans sombrer dans une inquiétude exagérée (voire hystérique), »

    L’inquiétude provient du battage médiatique hystérique qui est fait autour de ce virus, de la diabolisation de la Chine, et de l’instrumentalisation de cette épidémie qui permet de faire oublier les retraites, les manifestations, les Balkany, voire les municipales.

    « il convient de prendre des mesures raisonnables pour cantonner avec succès cette épidémie assez contagieuse, et à la mortalité de 1 à 3 % (soit 3 à 7 fois celle de la grippe)… »

    Il est trop tôt pour affirmer quoi que ce soit de définitif statistiquement sur ce virus. Quid des porteurs sains? Meurt-on du virus où de ses complications, comme une surinfection bactérienne? Selon le Canard, les cas dans l’Oise sont directement liés au rapatriement de la Chine… Qui doit-on féliciter?

      +27

    Alerter
    • Anouchka // 05.03.2020 à 07h51

      L’inquiétude vient aussi des images en provenance de la Chine : brancardiers en scaphandre, etc. Ici aucun brancardier n’est en scaphandre. Qui exagère dans l’histoire ? Les Chinois ou bien nous?

      En tout cas ces images réveillent en nous effectivement l’imaginaire de la catastrophe nucléaire. Est-ce un effet voulu ?

        +9

      Alerter
    • Kiwixar // 05.03.2020 à 07h58

      « L’inquiétude provient du battage médiatique hystérique. »

      Personnellement, j’étais inquiet avant le battage en France, en raison de :
      – la grande transmissibilité du virus, risquant (fonction exponentielle) de contaminer une grande partie de la population
      – la létalité sur les personnes âgées
      – la durée de traitement en hôpital pour les cas graves (2 semaines) = engorgement des hôpitaux, pas de lit pour les autres malades (urgences, etc)
      – la quarantaine de 2-3 semaines et ses effets sur les services vitaux : un intérimaire d’une centrale nucléaire qui chope le virus, on met toute l’équipe en quarantaine pendant 2 semaines, et on éteint les réacteurs en sortant?
      – la difficulté pour les gouvernements occidentaux de décider (au début) et d’imposer des mesures de quarantaine stricte comme à Wuhan
      – les risques de mutation du virus, vers une plus grande dangerosité (exemple grippe espagnole)
      – les risques que l’UE profite d’un chaos pour interdire les manifs, imposer loi martiale, disparition de gêneurs, et vante la « méthode chinoise efficace » où personne ne moufte plus haut que l’autre

        +66

      Alerter
      • LibEgaFra // 05.03.2020 à 08h26

        « – la grande transmissibilité du virus, risquant (fonction exponentielle) de contaminer une grande partie de la population »

        Que sait-on vraiment sur sa transmissibilité? Si se tenir à un mètre et se laver les mains est suffisant pour empêcher la transmission, ce n’est pas une « grand transmissibilité ».

        « – la létalité sur les personnes âgées »

        Agées, mais souffrant déjà d’autres pathologies ou immunodéprimées. Comment expliquer la très faible létalité chez les enfants?

        « – la durée de traitement en hôpital pour les cas graves (2 semaines) = engorgement des hôpitaux, pas de lit pour les autres malades (urgences, etc) »

        Voui, fallait pas supprimer des lits et faire des économies sur les hôpitaux. Merci qui? Merci ceux qui ont voté pour l’équipe au pouvoir.

          +37

        Alerter
        • benoi31 // 05.03.2020 à 10h23

          1. Pour caractériser la transmissibilité d’un virus, on calcule ce qui s’appelle le R0, qui dit combien de personnes une personne contaminée infecte. Par exemple la grippe c’est 1.5 en pic épidémique; une personne grippée infecte donc environ 1,5 personnes. Pour le NCov-19, le R0 est compris entre 2.5 et 6 selon les études. La différence est ENORME car on est sur une échelle exponentielle.

          2. On ne sait pas expliquer la faible létalité chez l’enfant. Le système immunitaire ne fonctionne pas de la même manière chez les enfants, il est plus « flexible » car l’enfant « découvre » les antigènes du monde extérieur par ex.

          3. Tout à fait d’accord; même si ce point n’était évidemment pas dans le programme.

            +17

          Alerter
          • LibEgaFra // 05.03.2020 à 12h44

            Avec 285 cas sur tout le territoire, la transmission est très loin d’être exponentielle.

            Demain, il devrait y avoir minimum 2.5 x 285 cas, ce qui ne sera pas le… cas.

              +6

            Alerter
            • benoi31 // 05.03.2020 à 13h16

              Peut être parce-que les chiffres ne sont pas
              exactement corrects ?
              – on donne les chiffres de 16h, 13h, ça change tous les jours
              – on ne teste pas assez de cas pour suivre l’épidémie

              Après évidemment des mesures de quarantaine efficaces peuvent stopper une progression exponentielle (comme en Chine). En France je n’y crois que moyennement

                +7

              Alerter
            • Blabla // 05.03.2020 à 14h49

              Attention, le nombre de cas déclarés correspond à 2,5 x le nombre de cas infectés il y a 14 à 24 jours : il y a toujours un retard dû à la période d’incubation.

                +11

              Alerter
            • K // 05.03.2020 à 22h02

              LibEgaFra, SVP cessez vos commentaires tous plus navrants les uns que les autres, quel que soit le sujet.

              Aucun virologue n’a jamais affirmé que la période de contamination était d’un jour.
              Un porteur du virus va contaminer en moyenne 2.5 à 6 personnes (selon les études). Mais il me va pas les contaminer dans les 24h qui suivent sa propre contamination mais beaucoup plus.

              Et surtout la forme d’une progression n’a rien à voir avec sa vitesse. Une progression peut être exponentielle mais lente (surtout au début) tout comme une progression arithmétique (ou linéaire) peut être rapide.

                +11

              Alerter
            • Alfred // 06.03.2020 à 02h43

              Et avec 423 cas « sur tout le territoire » un jour après elle a quelle gueule la progression?

                +7

              Alerter
            • Alfred // 06.03.2020 à 14h36

              Ah ben non. 577 cas 12h plus tard..
              A vos calculs .

                +5

              Alerter
        • Berrio // 05.03.2020 à 11h49

          @ LibEgaFra

          D’accord avec l’essentiel de votre commentaires. Juste un point sur l’état du système de santé.
          Le numerus clausus et le passage aux 35 heures a l’hôpital à moyens humains constants ne datent pas de ces deux dernières années sans parler de la gestion économique par les ARS du système de santé. Ceci dit, Macron et Buzyn sont dans la droite ligne des mesures précédentes.

            +8

          Alerter
      • Soizic // 05.03.2020 à 22h20

        D’autant plus que la létalité par rapport au nombre de cas enregistrés est à ce jour (5 mars) de 3,41%.(dans le monde 96788 cas enregistrés pour 3301 décès) .Bien sûr tous les cas, surtout les bénins ne sont pas forcément détectés, mais il peut aussi y avoir des morts qui ne le sont pas.
        https://fr.statista.com/statistiques/1101324/morts-coronavirus-monde/

          +1

        Alerter
    • pseudo // 05.03.2020 à 08h15

      l’un n’empeche pas l’autre, on peut avoir une épidémie tout à fait sérieuse et un gouvernement qui ce sert de cet évènement. Comme il est tout à fait possible que l’épidémie soit bénigne, mais que parle même effet d’aubaine le gvt fasse ce qui lui plait. et il est même probable que l’épidémie soit sérieuse, le gvt cynique, et par dessus le marché incompétent en ratant la prévention de celle ci à cause de dogmes totalitaire mondialisé sans frontière etc

        +23

      Alerter
      • Barbe // 05.03.2020 à 08h42

        Celui qui est en position de souveraineté non seulement n a pas de compte à rendre mais dispose de tous les leviers pour faire assumer à d autres…

          +5

        Alerter
  • Kiwixar // 05.03.2020 à 07h41

    « Michel Cymes répond à toutes les questions concernant le virus COVID-19 »

    A toutes? Il me semble qu’il y a de nombreux points où « on ne sait pas encore » serait la bonne réponse. Exemple, l’effet du virus sur le foetus des femmes enceintes. Les Chinois ont publié en indiquant que les 9 cas étudiés ne concernait que des femmes ayant acquis le virus pendant leur 3eme trimestre de grossesse (virus chopé en janvier ou février, accouchements par césarienne en mars). On ne sait donc pas encore l’effet du virus (ou de ses symptomes comme la fièvre) sur le foetus de femmes ayant été contaminées pendant leur 1er ou 2eme trimestre. J’aimerais bien en savoir plus (asking for a friend).

    Sinon, les Chinois de Sydney parlent de revenir en Chine si les écoles ferment en Nouvelle-Galles du Sud. Ils semblent avoir plus confiance dans leur gouvernement d’origine que dans les autorités locales pour faire face à un événement nécessitant des moyens important et des décisions drastiques (exemple, feux de forêt). D’ici quelques semaines, l’épidémie risque d’être sous contrôle en Chine, et hors de contrôle en Occident. Une bonne occasion pour l’UERSS de faire passer le message : « Gueux, c’est la dictature qu’il vous faut… »

      +22

    Alerter
    • Anouchka // 05.03.2020 à 07h57

      En tout cas si Macron avait voulu que l’épidémie se développe en France pour faire taire les contestataires, il ne s’y serait pas pris autrement (je renvoie à mon message-témoignage d’hier sur ce sujet)

        +20

      Alerter
      • douarn // 05.03.2020 à 08h51

        Bonjour Anouchka
        Effectivement, E. M. tire potentiellement bénéfice en surmédiatisant et peut-être en exagérant le risque.
        Je risque le terme « exagérer » car si l’on se réfère aux épidémies passées, les plus grands dégats humains arrivent dans le cadre d’un chaos social et/ou d’un affaiblissement biologique des population (famine, stress post-traumatique, promiscuité, manque d’hygiène, échanges marchands sans cadres, …) :
        – épidémie de peste noire au XIVe siècle dans le cadre d’une europe très peuplée puis retours sporadiques de la peste dans un cadre de guerres récurrentes (commerce, croisades, flagellants)
        – épidémie de peste au XVIIe après la guerre de 30 ans
        – grippe espagnole après la 1ere guerre mondiale frappant les populations affaiblies de pays désorganisés
        – …

        Aujourd’hui, rien de tout cela.

        Par contre, les chinois ont certainement intérêt à montrer une implication sans faille dans la lutte contre le coronavirus. Il en va de la confiance de leurs clients et des marchés internationaux. Je ne crois pas qu’un hôpital prenant en charge des patients atteint d’un pathogène de classe 4 puisse être construit en 10 jours. En 10 jours, on a un hôpital de campagne tout au mieux.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Laboratoire_P4

        Conclusion, il me semble que la réalité du risque se situe entre ces 2 poles :
        – d’un côté, les médias occidentaux exagèrent le risque
        – de l’autre, la Chine minore le risque
        Cui bono?

          +5

        Alerter
      • Laurent // 06.03.2020 à 12h24

        Edouard Philippe déclarait il y a quelques jours, en plein décalage de l’épidémie « Ma priorité absolue, c’est le financement des retraites »… Et pour que la retraite ne coute pas plus cher il faut réduire le nombre de retraités. Première solution difficile augmenté l’âge de départ, 2eme solution facile réduire l’âge de fin de la retraite.

          +1

        Alerter
      • Larousse // 06.03.2020 à 15h24

        Anouchka Ma pensée est I D E M !
        Prochaine étape I nitiative D estructrice d E M pour le peuple
        c’est l’anti virus le meilleur au fond…
        ou  » En Même Temps ! » … D estructrice d ‘ E …Marche

          +1

        Alerter
  • Ardéchoix // 05.03.2020 à 08h17

    Moi par principe de précaution, comme je n’ai pu acheter de masques F truc j’ai adopté la solution Hydro alcoolique: Obligation de boire un verre d’eau avant l’absorption de mon litre de Viognier . 😉 Merci docteur Cymes.

      +12

    Alerter
    • Fritz // 05.03.2020 à 08h22

      Et ma solution hydro-alcoolique, c’est : cinq volumes d’eau pour un volume de Ricard.
      Sans oublier trois Corona par jour.

        +16

      Alerter
      • Araok // 05.03.2020 à 08h48

        Et une mort-subite le soir avant de se coucher?

          +20

        Alerter
    • Calal // 05.03.2020 à 10h08

      C’est un des usages traditionnel des alcools forts.Au delà des 50 degrés d’alcool,l’ingestion d’un petit verre d’un de ces alcools forts amènent des vapeurs d’alcool désinfectantes dans les poumons.Évidemment avec modération.
      PS: si macron voudrait marquer des points dans les campagnes,il pourrait reautoriser la vente d’alcool a 90 dans les pharmacies.cet alcool permet de bien extraire les composes des plantes médicinales pour aptes dilution,obtenir toutes ces  » liqueurs » de grand-mère

        +11

      Alerter
  • Jean D // 05.03.2020 à 09h10

    Pékin en quarantaine : https://www.arte.tv/fr/videos/095527-000-A/pekin-journal-d-une-quarantaine/

    C’est impressionnant.
    A mon avis, ici on n’a pas bien compris l’ampleur du désastre en cours.

      +8

    Alerter
    • benoi31 // 05.03.2020 à 10h17

      Clairement; En Chine, sortir sans masque vaut une arrestation, les ascenseurs à Pékin sont désinfectés toutes les 2 heures par exemple !

        +6

      Alerter
    • Anouchka // 05.03.2020 à 11h09

      Oui impressionnant en effet. La façon dont on aborde l’épidémie ici (à la Pitié salpetriere, les médecins qui prennent en charge les malades du coronavirus ne portent pas de scaphandre par exemple, pourquoi?) est d’autant plus frappante.

      Le nombre de morts déclarés par la Chine ne colle pas trop non plus avec ce qui est montré dans le reportage (ou il est question de « cadavres qui s’entassent » et de personnes à l’agonie pour lesquelles il n’y a pas assez de place). Soit la Chine ment sur le nombre réel de morts, soit le reportage presente la situation de manière biaisée.
      Quoiqu’il en soit, semble quand même que leurs mesures de confinement soient un petit peu excessives (voir contre productive comme cette façon de toucher tout le monde en permanence avec le même thermomètre. Rester des jours confiné chez soi sans prendre l’air n’est génial non plus pour stimuler les défenses immunitaires…)
      Je me demande comment est la situation dans les campagnes ? Y a t il la aussi des mesures de confinement ?

        +5

      Alerter
    • Séraphim // 05.03.2020 à 13h04

      Je suis à Pékin, je sors tous les jours avec mon masque, que je mets ou j’enlève suivant la proximité des gens. Il n’y a aucun « désastre »; des mesures sûrement trop précautionneuses, qui montrent le savoir-faire de la Chine. Il n’y a nulle panique et nul sentiment d’une peste qui nous guette à chaque coin de rue. Les gens sont plutôt souriants (cela se voit aux yeux…) et très confiants. A lire l’évolution des chiffres le 20 mars il n’y aura quasiment plus de malades du tout. Maintenant Dr Cymes est un grand expert…de la comm!

        +27

      Alerter
      • Anouchka // 05.03.2020 à 15h53

        Le 20 mars? Ah ben dites donc c’est précis. Je retiens 😊

          +2

        Alerter
        • Séraphim // 05.03.2020 à 16h37

          « quasiment »…N’empêche. Un nouveau virus? Non. Un « phénomène naturel » dit le ministre. Non, mais « un phénomène naturel fréquent ». C’est différent. Nous vivons avec les virus, y compris Corona depuis des millers d’années. Cette émission fait semblant de rassurer pour inquiéter plus sûrement. Ces médecins pontifiants qui déclament « il ne faut pas paniquer »…On dirait du Molière.
          Bonne vieille technique politique. Et ce ministre qui pérore ; pas de chance il a la concurrence de Macron. Et l’institut Pasteur qui va nous sauver. Comme si les Chinois n’avaient pas déjà tout trouvé, y compris un mode de soins efficace. Mais on préfère dire « il y a une étude qui dit ci ou ça » sans dire que l’étude est chinoise!

            +9

          Alerter
          • Anouchka // 05.03.2020 à 17h10

            Je vous sens très admiratif des méthodes hyper-hygienistes et technicistes de la Chine neo-communiste : certes d’un point de vue strictement comptable ces méthodes, comme vous le dites, ont l’air efficaces.
            Mais ce virus émergeant ne sera pas le dernier. Faudra-t-il répéter ce branle-bas de combat à chaque nouvelle épidémie ? Avec applications sur smartphones qui permettent de localiser les malades, Check point et internement immédiat en hôpital dès que les gardes détectent que vous avez de la température ?
            Est-ce vraiment dans ce monde là, selon vous, que les hommes doivent vivre?
            Après tout, il faut bien mourir un jour de quelque chose, surtout quand on a atteint un grand âge, non?
            Et pendant ce temps là, des enfants continuent à mourir sous les bombardements en Syrie, mais ça ça parait tout à fait naturel.

              +7

            Alerter
            • Jo-Seph // 06.03.2020 à 13h59

              Oui les enfants meurent en Syrie grâce à notre aide des ‘gentils rebelles pro démocratie’. Attention à ne pas tout mélanger…

                +7

              Alerter
      • medmed // 06.03.2020 à 12h10

        @Séraphim

        Oui, Cymes est un grand expert de la comm..
        J’ai pas du tout aimé comment ils ont traité avec la Bachelot l’affaire du H1N1 qui nous a couté 1 milliard…
        Depuis je n’ai plus aucune confiance en ce guignol…

          +11

        Alerter
  • Pepin Lecourt // 05.03.2020 à 10h11

    Enfin quand même on nous présente cette épidémie comme une grippe qui serait sévère sans plus, et je trouve cela plutôt légitime pour éviter une panique qui ne ferait qu’aggraver la situation, mais alors je me demande comme Onfray pourquoi la Chine a mobilisé des moyens aussi colossaux pour tenter de l’endiguer car lorsque l’on voit les moyens qu’elle a mis en place on se croirait dans un film de science fiction !

      +10

    Alerter
    • Anouchka // 05.03.2020 à 11h21

      Oui. D’ailleurs je me demande comment les Chinois vont réagir si le virus devient endémique (ce qui est tout à fait probable car il touche maintenant tous les pays du monde, même l’Afrique). Comment vont ils gérer la désescalade de leur politique ultra-sécuritaire?
      D’ailleurs, personnellement je crois que je préfèrerais vivre avec le risque de contracter cette maladie et d’en mourir plutôt que de vivre éternellement contrôlé et confiné comme les Chinois actuellement.

        +0

      Alerter
      • Charles // 05.03.2020 à 12h00

        Pour l’instant, vu les taux de létalité et l’âge moyen des morts, oui.

        Mais si le virus mute façon espagnole… vous changerez peut-être personnellement d’avis. (J’ignore quel est le rapport entre l’orage cytokinique et les antibio, s’ils y parent ou pas.)

          +2

        Alerter
        • Anouchka // 05.03.2020 à 12h43

          Oui évidemment, mais il y a quantité de virus qui sont susceptibles de muter (à commencer par celui de la grippe hivernale).
          Pour réchapper des attaques virales, c’est bien de ne pas être en contact avec les personnes contaminées, mais c’est encore mieux d’etre en bonne santé et d’avoir de bonnes défenses immunitaires

            +7

          Alerter
    • Les-crises // 05.03.2020 à 16h04

      Parce que ladite grippe sévère sans plus, c’est quand même dans les 2% de mortalité

      Faites le calcul si 300 millions de Chinois avaient été atteints

      D’où les mesures strictes prises en Chine, par précaution

        +9

      Alerter
      • Alfred // 05.03.2020 à 18h01

        Alors que 2% en France c’est moins grave: c’est pour ça qu’on traite ici le sujet comme des charlots?
        (Charlots: par exemple le sinistre qui prétend que le virus ne survit que quelques heures sur les surfaces alors que plusieurs études (voir le site the lancet) montrent qu’il peut survivre de 8H sur des gants à 9 jours sur du plastique dur à température ambiante; des tests ont été fait sur quantité de support et de conditions).

          +9

        Alerter
        • Anouchka // 05.03.2020 à 19h02

          A mon avis, la crainte du gouvernement, c’est l’engorgement des hôpitaux.
          Et vu que avant cette épidémie c’était déjà pas brillant, c’est une crainte tout à fait fondée.
          Les gouvernements en général (et au premier lieu le gouvernement chinois, c’est évident) ont une approche comptable de la situation. Ils savent que l’opinion publique comprend mal les pourcentages mais qu’elle peut être très choquée par le nombre total de morts.
          La Chine, déjà pointée du doigt pour être le foyer d’émergence de nouveaux virus, veut absolument éviter que s’étalent dans tous les journaux un nombre élevé de morts liés à cette épidémie.
          En France, pour l’instant le nombre de morts a l’air de stagner ; si ce nombre augmente, des mesures plus spectaculaires (comme en Italie actuellement) seront peut-être mises en place.
          On peut penser que le gouvernement joue avec le feu. Mais objectivement, le risque mortel lié à ce virus est assez faible. En revanche si les hôpitaux surchargés par des hospitalisation de cas benin (Comme le font les Chinois), cela pourrait conduire à un chaos rendant impossible de traiter correctement les cas graves (et toutes les autres maladies qui entre temps n’ont pas disparu)

            +4

          Alerter
          • Macarel // 05.03.2020 à 20h32
          • Alfred // 06.03.2020 à 02h38

            « On peut penser que le gouvernement joue avec le feu. » C’est vrai il le fait. Mais c’est encore lui faire bien grand crédit. J’ai longtemps pensé que la malhonnêteté était la caractéristique principale de ceux qui nous gouvernent. Finalement c’est une caractéristique secondaire. La bêtise est première. A titre d’exemple la semaine dernière l’hopital principal de de mon département n’avait qu’une semaine de stock de gel hydroalcoolique (soyez gentils de ne pas constituer de stocks sauvages dans les services disaient ils) et ils étaient dans l’incapacité d’en obtenir auprès d’aucun fournisseur. Alors que nombre de particuliers avaient réagit deux semaines avant eux. C’est pas comme si ce n’était pas le travail d’un certains nombre de personnes…
            Bref cela va se tendre de partout en gérant des pénuries de tout et n’importe quoi en comptant sur les ressources intellectuelles et morales des personnels. Ça tiendra un temps seulement. Peut être qu’on aura l’impression que « ça passe de justesse mais ça passe ». Mais il y aura eu des pertes de chance pour certain (aborder une crise en position de faiblesse c’est pas idéal).. Pour les personnes vulnérables et leur famille c’est difficile à accepter.

              +7

            Alerter
    • calal // 05.03.2020 à 22h21

      si on parle de 50 millions de chinois mis en quarantaine,ca fait 4% de la pop chinoise soit un equivalent de 2.5 millions de francais.C’est pas si enorme que ca.Ils auraient pris les devant de crainte que trump en profite pour en rajouter une couche sur les tarifs douaniers?Apres chacun profite de cette crise pour faire avancer son agenda.On fera le bilan dans 6 mois.

        +0

      Alerter
  • Mimiette // 05.03.2020 à 10h13

    Bonjour prendre wikipédia comme référence surtout pour ce genre de problème ce n’est pas sérieux pour Tchernobyl voir l’énorme travail de la CRIIRAD.

      +5

    Alerter
    • Fritz // 05.03.2020 à 10h27

      Et parler d’une catastrophe nucléaire qui fait 15 000 ou 18 000 morts à Fukushima, c’est sérieux ?
      C’est honnête ?
      Pour rester au Japon, les 6 500 morts de Kobe (en 1995) ont-ils été tués par un séisme ou par des fuites de gaz ?
      Ah, les bobos et leur phobie du nucléaire… Marchais, reviens !

        +10

      Alerter
  • Macarel // 05.03.2020 à 10h27

    Les virus et les bactéries nous ont précédé et de loin sur cette planète. Ce qui est nouveau pour l’espèce humaine, c’est le nombre de ses membres près de 8 milliards, alors que dans les années 50 elle n’en comptait « que » 3 milliards.
    Ce qui est nouveau c’est que la technique a permis une interconnexion de toutes les zones de la planète par le transport aérien de masse. Ce qui est nouveau c’est que l’idéologie néolibérale a accéléré les échanges de biens et de personnes (et du capital bien sûr), dans un monde des plus hétérogène en terme de condition économique et sociale.
    Avec pour conséquence que le capital est allé s’investir là où c ‘était le plus rentable. Et c’est ainsi que la Chine est devenue la manufacture du monde. Se sorte que si la Chine doit arrêter son activité pour cause d’épidémie comme aujourd’hui, tout le reste du monde est touché, si ce n’est contaminé, et les capitalistes paniquent en détruisant des milliers de milliards de dollars de richesse virtuelle : les places boursières plongent.
    Quant à l’inquiétude des populations elle est légitime, en France en particulier, du fait que les pouvoirs néo-libéraux n’ont eu de cesse depuis plus de trente ans de détruire des services publics qui étaient parmi les meilleurs du monde. Le service de santé plus particulièrement, qui est aujourd’hui en piteux état du fait des politiques menées par les « fous du marché », les plus dangereux étant aujourd’hui au pouvoir avec Macron comme porte étendard.
    Le pouvoir actuel ayant instauré le viol du peuple en méthode de gouvernement.

      +29

    Alerter
  • Charles // 05.03.2020 à 12h03

    Qui aurait des informations précises et officielles sur le nombre de tests par jour en France ?

    (Jj’ai déjà demandé à mon ami Google, sans trouver – le site de Santé Publique France n’est pas très clair.) Merci pour votre réponse 🙂

      +3

    Alerter
    • Alfred // 05.03.2020 à 18h16

      Royaume-Uni : 16 659 testés le 4 mars. (85 cas)
      France : 1170 testés le 3 mars.
      et
      https://pbs.twimg.com/media/ESRCa_FWAAAU2Dq?format=jpg&name=medium
      (sources: les ministeres de la sante de chaque pays)

        +13

      Alerter
      • Anouchka // 05.03.2020 à 19h23

        Nous sommes vraiment dirigés par une bande de petits malins ici en France: qui pensent pouvoir obtenir le beurre et l’argent du beurre : à la fois la psychose médiatique qui permet de créer un opportun rideau de fumée en ces temps de contestation sociale et de passage en force du 49.3… Et en même temps un faible dépistage des contaminés pour éviter le chaos dans nos hôpitaux déjà au bord de l’implosion.
        Après tout si les gens tombent vraiment très malade, on pourra toujours mettre ça sur le compte de la grippe et les soigner à domicile ni vu ni connu…

          +7

        Alerter
      • Charles // 05.03.2020 à 22h06

        Sympa, merci !

          +2

        Alerter
      • Marssac // 06.03.2020 à 09h45

        Date Nb dépistages Nb Positifs « % Positifs/ Nb dépistages » du 25/02/2020 au 04/03/2020

        https://www.casimages.com/i/20030609501922678116675731.png.html

          +0

        Alerter
  • Berrio // 05.03.2020 à 12h09
  • petitjean // 05.03.2020 à 12h35

    le matraquage médiatique sur cette épidémie est très suspect : c’est de l’enfumage, une énième diversion. !
    La grippe tue environ 10 000 personnes en France chaque année, il faut raison garder
    Alors pourquoi ce matraquage ? Que se cache-t-il derrière cet épais rideau de fumée ?
    La situation intérieure et extérieure de notre pays est calamiteuse !
    le pouvoir macronesque est en difficulté ………………..

      +9

    Alerter
    • un citoyen // 05.03.2020 à 14h12

      La grippe normale tue avec un taux de mortalité de 0,3% environ. Le coronavirus n’en est qu’à ses débuts en France et son taux de mortalité entre 1 et 3% (estimation actuelle) pourrait causer beaucoup plus de dégâts.

        +3

      Alerter
    • Dany // 05.03.2020 à 14h29

      https://www.planetoscope.com/mortalite/1388-deces-dus-a-la-grippe-en-france.html
      Le nombre de décès annuels dus à la grippe saisonnière est de 1500 à 2000 selon les relevés de l’Institut Pasteur. En 2014, l’épisode de grippe été exceptionnel et génère une surmortalité hivernale de 18300 décès, notamment du au virus H3N2.
      Source non connue : l’an dernier: Environ 65600 passages aux urgences pour grippe dont près de 11000 hospitalisations durant l’épidémie
      1877 cas graves admis en réanimation signalés dont 289 décès durant la période de surveillance (début de la surveillance semaine 45)
      13100 décès toutes causes et tous âges confondus en excès, dont 9900 attribuables à la grippe durant la période de surveillance.

        +3

      Alerter
    • Les-crises // 05.03.2020 à 16h01

      oui, au stade actuel, le coronavirus est insignifiant en termes de dégâts par rapport à la grippe.

      Après, la question est : souhaite t on que cela reste ainsi ou pas ?

      Si le virus se répandait et touchait des millions de personnes, comme la grippe, alors les décès pourraient se compter en dizaines de milliers de morts.

      Si de bonnes mesures sont prises, tout ceci pourrait rester un épisode aux conséquences très réduites – ce qui ne veut pas dire qu’on aurait eu tort d’en avoir trop fait

      Donc pas de panique, certes, mais de la vigilance…

        +17

      Alerter
      • Anouchka // 05.03.2020 à 16h39

        La position du gouvernement, entendue aux info aujourd’hui via sa porte-parole, est de faire une équivalence entre grippe saisonnière et Covid 19. : « on ne ferme pas les écoles quand il y a une épidémie de grippe » »on ne va pas bloquer la France pour ça » a-t-elle dit (en référence à la décision de l’Italie de fermer les écoles). Economy first, donc.

        Après, il faut quand même souligner que si le virus a tué autant en Chine, c’est aussi parce que beaucoup de gens là-bas sont fragiles au niveau des voix respiratoires du fait de la pollution. Le contexte est peut-être un peu différent en France.

          +4

        Alerter
      • medmed // 06.03.2020 à 12h25

        Je pense que beaucoup ont oublié l’affaire du H1N1 qui devait être pire que la grippe espagnole.
        Ne me faites pas dire ce que je n’ai jamais dit. Que des précautions soit prise est une chose, qu’on pousse a l’hystérie collective en est une autre.
        Au moins ce virus aura révélé l’état désastreux de notre système de santé. Tant sur le plan français qu’au niveau européen. La délocalisation de l’industrie du médicament (entre autres) pour plus de profits nous montre à nu et dans l’impuissance face à une catastrophe de grande ampleur.
        Merci petit virus de nous montrer le vrai visage du néolibéralisme et de la mondialisation.

          +0

        Alerter
        • Julien // 06.03.2020 à 22h35

          Trop facile, positionner les gouvernements en sauveurs tout en sachant que ce virus n’est pas aussi dangereux que ce que nos médias en disent… donc en Mai c’est sur on fera les comptes, les dégâts seront minimes et nos sauveurs dirons : c’est grâce à nous vous avez vu !

            +0

          Alerter
  • un citoyen // 05.03.2020 à 13h28

    Pour les masques (bien que l’hygiène des mains serait plus importante), leurs effectifs actuels semble poser un problème bien que la fabrication en série soit en cours. Pour l’heure, ils sont plus réservés aux professionnels de santé en contact avec la population et à juste titre. Pour la population, ils seraient plus destinées en priorité aux personnes contaminées et à celles qui sont les plus fragiles (dont surtout parmi les personnes âgées).

    Aussi, pour les autres, serait-ce une bonne idée de confectionner des masques à l’aide de tissus?
    Loin de moi l’idée qu’un simple tissu suffirait, mais par exemple peut-être que coincer une couche de coton entre deux tissus et laver le masque confectionné régulièrement avec de l’eau très chaude pourrait être efficace.
    L’intérêt est que tout le monde pourrait s’en faire un et donc cela permettrait davantage de se protéger (et protéger les autres si on est déjà infecté sans le savoir encore). Ce n’est qu’une idée dont je ne suis pas entièrement sûr, je pose la question bien que l’on ne soit pas encore au stade 3 et qu’il y a encore le temps de s’y préparer (et sans s’affoler pour autant bien qu’il y ait de quoi s’inquiéter).

      +1

    Alerter
    • un citoyen // 05.03.2020 à 14h39

      Et je ne suis pas le premier à y avoir pensé : https://moman-imparfaite.com/2020/02/coudre-un-masque-de-protection-tuto-couture-1/
      Dans le cas où il serait trop difficile de se procurer un masque dans les semaines qui viennent (et si la propagation de cette grippe ne sera pas aussi forte qu’elle semble paraître), y aura toujours cette piste.

        +1

      Alerter
      • un citoyen // 05.03.2020 à 16h17

        (ouch… erratum : « et si la propagation de cette grippe sera aussi forte qu’elle semble paraître »)

          +0

        Alerter
    • grumly // 05.03.2020 à 15h09

      Ou un masque pour la baignade comme ceux de Decathlon qui font tout le visage avec le tuba au dessus de la tête. Il y aurait juste à mettre un tissus sur le tuba, on pourrait le laver et remplacer le tissus. https://www.decathlon.fr/p/masque-de-snorkeling-en-surface-easybreath-bleu/_/R-p-1616

        +3

      Alerter
      • un citoyen // 05.03.2020 à 15h18

        Idée intéressante car il n’y a rien à faire à part l’acheter. Pour le tuba, à priori je pense qu’on peut l’enlever.

          +0

        Alerter
        • Anouchka // 05.03.2020 à 16h28

          Avec ça, vous éviterez peut-être l’admission à la Pitié Salpetriere, par contre vous risquez de vous retrouver à Sainte-Anne, faites gaffe.

            +12

          Alerter
          • un citoyen // 05.03.2020 à 16h39

            Lol, oui bien possible. D’un autre côté il sera aussi efficace qu’un vrai masque chirurgical (et même mieux encore car il protège tout le visage). Peut-être que c’est exagéré, mais si on se retrouvait face à une situation critique (et je ne l’espère pas) je ne pense pas que les gens ne le comprendraient pas.

              +2

            Alerter
      • Marie Pan-Pan // 05.03.2020 à 19h13

        bah samedi j’irais faire mes courses avec mes bouteilles de plongée dans le caddie, en rallongeant le détendeur, et cap sur le rayon de la poissonnerie !
        avec ça et mes 2 verres d’eau de vie du matin et les 4 du soir, rien à craindre…

          +7

        Alerter
  • jc // 05.03.2020 à 16h04

    Ma femme, médecin à la retraite, est actuellement arrosée en permanence par des messages de la DGS. Elle vient de recevoir celui-ci, qui est une conférence qu’elle m’a fait écouter, conférence que j’ai trouvée très claire bien que je ne sois pas du tout du métier, par un médecin épidémiologiste de Rennes pas du tout pontifiant.

    https://www.youtube.com/watch?feature=youtu.be&v=eoEkp-cyhN8&app=desktop#

      +6

    Alerter
  • banban // 05.03.2020 à 16h12

    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

    Une chose m’interpelle, si on calcule la mortalité du COVID-19 a partir du ratio guérisons/ décès (le seul qui vaille pour l’instant) on voit tout d’abord que les pays nouvellement touché, ou l’on peux espérer des données fiables France’ Italie Corée japon, iran?), ont un taux de mortalité comprises entre 1/3 et 1/5. je m’étonne également de la faible mortalité en chine en dehors du foyer.

      +0

    Alerter
  • Anouchka // 05.03.2020 à 16h25

    L’Italie vient de décréter la fermeture des écoles et universités dans tout le pays : les enfants ne développent pas la maladie, ou sous des formes bénignes par contre ils peuvent être porteurs sains d’un nombre très important de virus et donc potentiellement… contaminer leurs grands-parents.
    Au lieu de recommander aux vieux de rester confinés chez eux et de limiter leurs contacts avec les petits enfants… on ferme les écoles ! Mettant ainsi en péril l’année scolaire de nombreux jeunes et obligeant les grands-parents à garder les enfants dont les parents travaillent !
    On me dira qu’il s’agit peut-être d’une mesure de protection des vieux professeurs. Ok. N’empêche que c’est un choix un peu bizarre pour qui pense en termes d’avenir de la nation.

      +5

    Alerter
  • Julien // 05.03.2020 à 17h09

    Vitamine C et tout ira bien !! Remplaçons « coronavirus » par « grippe saisonnière » et tout le monde n’y verrai que du feu. cette propagande médiatique joue sur les mots, les consignes viennent des institutions ou de l’état qui ont tout à y gagner que tout le monde flippe. C’est leur gagne pain. Je ne porterai pas de masque et ne me laverai pas plus les mains et je ne changerai pas mon mode de vie. je ne suis pas de ceux qui foncent tête baissée dans ce type de propagande bienvenue. je l’assume totalement. Trop de fake News de faux chiffres, on joue sur les mots, on joue la psychose, on manipule le monde. mutation ou pas, j’ai décidé de continuer à vivre. que le monde s’arrête ? Très bien si ça peut remettre les pendules à l’heure dans la tête des plus aliénés, et que chacun retrouve une vie plus simple, moins mondialisée, que chacun s’entre aide. Les gens pensaient vivre dans un monde ultra sécuritaire, beh c’est loupé, si cette société capitaliste s’effondre, on va danser la Zumba, mais ce ne sera pas faute au virus, mais à nos politiques et institution prêcheurs de bonne parole, et surtout aux banques. Oui oui. Bref, je ne tomberai pas dans le panneau. vivez.

      +8

    Alerter
    • Alfred // 05.03.2020 à 18h30

      Quand je pense à tout ce battage sur la ceinture de sécurité je suppose que vous avez continué à vivre et que vous ne la mettez pas.

        +10

      Alerter
      • Julien // 07.03.2020 à 08h28

        Aucun rapport. Mais bien essayé. On fera les comptes au début de l’été et là les bien pensants dirons, grâce à nos gouvernants qui ont pris des mesures ! Formidable non ? un peu comme les ricains sauveurs de la France dont on oublie de dire qu’ils rasés plusieurs villes tué des milliers de civils et violé quelques françaises…. arrêtons juste de prendre les gens pour des cons c’est tout. Je ne marcherai pas dans la combine panique masque isolement etc etc …. je continue à vivre et je m’en contre fiche de cette propagande. d’ailleurs on attend activement les témoignages des guéris et des gens mis en quarantaine pour voir comme ils ont vécu cette maladie graaaaaveee !! Ont ils vu le tunnel et la lumière ?? grande question.

          +2

        Alerter
  • Macarel // 05.03.2020 à 18h17

    « L’évolution technique a mis à la disposition de l’homme les moyens de provoquer une catastrophe globale ; on
    pourrait dire qu’elle lui a imposé des risques nouveaux dont certains ont un caractère global sans qu’il ait recherché cette fin. il s’agit, pour ce qui existe déjà, des stocks d’armes nucléaires et, pour ce qui semble proche, de virus synthétiques conçus pour devenir des armes, et peut-être, à échéance plus éloignée, de nano-robots autoreproducteurs susceptibles d’échapper au contrôle de leur créateur. A la disponibilité immédiate ou différée de ces techniques s’ajoute, dans l’évaluation du niveau de risque qu’elles créent, le fait que le déclenchement d’une catastrophe par leur intermédiaire est accessible à des moyens humains beaucoup plus modestes que ceux qui ont été nécessaires pour les produire. Il est concevable qu’une pandémie virale soit déclenchée, par accident ou de propos délibéré, par l’action d’un seul individu. « Erreur et terreur » sont ainsi selon Martin Rees, la double crainte que suscite l’avenir. »

    Extrait de « L’enfermement planétaire » André Lebeau paru en 2008

      +0

    Alerter
    • jc // 06.03.2020 à 08h22

      Votre citation m’incite à un recul philosophique sur ce problème (recul souhaité par Séraphim en commentaire de l’article « Corona by Onfray »).

      De tous temps les civilisations ont, directement ou indirectement, sacralisé la nature. Toutes sauf la nôtre qui a choisi de sacraliser ce qui la désacralise, à savoir la technique (Jacques Ellul). La coupure galiléenne n’est pas le passage du géocentrisme à l’héliocentrisme¹, c’est la coupure entre la science et la philosophie (l’objectivité aux scientifiques, les philosophes et les humanistes étant contraints de se replier dans la forteresse de la subjectivité).

      À la coupure galiléenne la φυσικη aristotélicienne est devenue la physique moderne et l’antique τέχνη est devenue la technique moderne. Science moderne, science sans conscience, scientisme, diront certains, science qui se veut exclusivement « objective » et qui s’est déshumanisée en évacuant le sujet, connaissance qui a oublié son étymologie de co-naissance.

        +0

      Alerter
    • jc // 06.03.2020 à 08h24

      (fin)

      Aristote disait que c’est l’art qui imite la nature. Kant écrivait quasiment le contraire au début de la préface de la deuxième édition de sa « Critique de la raison pure » (j’ai commencé et fini là mes lectures kantiennes):

      « [Galilée, Torricelli ou Copernic] comprirent que la raison ne voit que ce qu’elle produit elle-même d’après ses propres plans, qu’elle doit prendre les devants avec les principes qui déterminent ses jugements, suivant des lois immuables, qu’elle doit obliger la nature à répondre à ses questions, et ne pas se laisser conduire pour ainsi dire en laisse par elle ; car autrement, faites au hasard et sans aucun plan tracé d’avance, nos observations ne se rattacheraient point à une loi nécessaire, chose que la raison demande et dont elle a besoin » (p.17).

      Il nous faut refermer la coupure galiléenne et arrêter la délirante course au « progrès » technologique moderne. Si Aristote a raison -ce que je crois profondément- alors nous n’inventons rien, nous ne faisons que découvrir. Commencer par supprimer la prime à l’innovation (brevets, royalties qui vont avec, etc.)? Suivre l’exemple des matheux qui -pourvu que ça dure, selon moi- n’ont encore, à ma connaissance, jamais breveté leurs théorèmes?

      ¹: Einstein faisait remarquer que le soleil n’est pas non plus le centre du monde. La terre est encore cependant, à mon inconnaissance, le centre du monde vivant connu (quoiqu’il reste à définir le vivant, ce qui ne me semble pas gagné, mais ce qui n’empêche pas Monsanto, Bayer et les laboratoires P4, de le breveter).

        +1

      Alerter
  • Bern // 05.03.2020 à 20h29

    Cymes , un m’as-tu-vu de la TV [modéré] Vous écouterez ce que dit le Professeur Raoult de ces fameux experts , ce n’est pas sérieux ! Peu importe !
    Les chiffres sont plus intéressants ! La Chine impossible franchement de les croire mais en Italie on dépasse aujourd’hui les 3000 malades connus et les 140 morts. La population italienne , avec celle du Japon est l’une des plus âgées au monde et la mortalité approche donc les 5% ce qui est énorme surtout en sachant que la maladie tourne au ralenti les 8 premiers jours . Si comme la grippe le coranovirus frappe des millions de gens en France ( sur plusieurs mois et par vagues successives car on ne sait toujours pas si les gens guéris sont ensuite immunisés ?) pays « âgé » itou les hôpitaux vont très vite sauter car ils ne pourront jamais faire face à des milliers de malades nécessitant de l’oxygène et des soins intensifs . Les « nous vaincrons parce que nous sommes les plus forts  » habituels ne suffiront plus et on ressortira alors comme à l’époque de la canicule les camions réfrigérès pour entasser les cadavres. Humainement , je n’en parle même pas mais économiquement çà va être aussi un désastre. Je crois qu’il aurait fallu envisager immédiatement des mesures de confinement à la chinoise , avant que çà flambe vraiment ? On est mal !

      +8

    Alerter
  • Bern // 05.03.2020 à 21h27

    La ( trés) bonne nouvelle dans cette histoire de coronavirus c’est que les gamins , les petits sont peu touchés ( comme les jeunes femmes enceintes ?) , comme dirait l’autre ce sont les boomers qui sont visés ! En gros c’est la revanche par virus interposé des jeunes pousses , de la vie donc , sur les vieux croutons pollueurs et thésauriseurs ! Greta va jubiler…
    Je profite d’ailleurs de l’occasion pour dire à tous mes camarades , qui comme moi stockent du Rhum en prévision des litres de grog qu’il va falloir ingurgiter pour survivre , que votre foie ne risque rien ! Avec le breuvage préféré du capitaine Haddock c’est le cerveau qui explose en premier….
    Bon coronavirus donc et à votre santé !

      +5

    Alerter
  • Seraphim // 06.03.2020 à 00h10

    Faut vraiment se la payer cette émission à rallonges genre grand spectacle! Quelle misère ! Avec ces piques du grand professeur Cymes contre le pauvre Dr. Raoult, « quelque part la-bas dans le sud ». C’est bien connu, le sud c’est vers les ploucs. Misérable! T’as inventé quelque chose dans ta carrière ? Ah oui, comment faire lubrique et bien-pensant en même temps! La vulgarité sous serment d’Hypocrate. Et du monsieur le ministre à qui mieux mieux, celui-ci rengorgé jusqu’à s’en faire claquer le jabot d’être calife à la place du calife!
    Des déclarations absurdes émises avec le contentement des pédants de Molière; rien n’a changé: les masques ne serviraient à rien, mais il faut bien éternuer dans votre coude ! Prenez-vous les auditeurs pour des demeurés achevés ? Un masque n’est-il pas un coude permanent sur le nez? N’empêche-t-il pas ne serait-ce que « de se toucher le visage 6 fois par minute »? Et malhonnêtes avec ça: ne voyons-nous pas que ces « recommendations scientifiques » ne font que masquer la pénurie et l’incapacité de produire? [modéré] On peut dire ce qu’on veut des Chinois mais ici, en Chine, après 2 ou 3 jours de (légère) pénurie, on trouve des masques partout. Et les malades maintenant guérissent vraiment dans une proportion croissante.
    Je ne crois pas au danger planétaire de ce virus vieux comme le monde. Mais moi et tous les gens que je connais ici préférons être en Chine qu’en Occident pour y faire face. Tant pour la prévention que les soins. Et si ça devait m’arriver en France, je prendrais le 1er train pour Marseille.

      +9

    Alerter
    • Kiwixar // 06.03.2020 à 03h16

      « Mais moi et tous les gens que je connais ici préférons être en Chine qu’en Occident pour y faire face »

      Je me pose moi-même la question sérieusement (j’ai toujours la carte verte de résident chinois), vu qu’ici (Sydney) les autorités préviennent que l’épidémie ne peut être contenue (« can’t be contained »). Première école fermée par précaution (Epping High School) mais qui devrait rouvrir lundi. Comme en France, ils sont très timides sur la quarantaine (pour des raisons économiques), je pense qu’ils vont s’en mordre les doigts : il vaut mieux mettre tout le monde en quarantaine 2 semaines quand on a 20 porteurs que quand on en a 100.000.

      Depuis janvier, les Chinois ont expérimenté divers traitements et n’hésiteront pas à recommander une solution « pas chère » (chloroquine? vitamine C en IV?) si elle est efficace, plutôt que d’attendre 1 an pour une solution « noble » (et très chère) d’un labo occidental. La pharmacopée occidentale, c’est vraiment la pub Clio : « Pas assez chère, mon fils ».

        +10

      Alerter
      • porcinet // 06.03.2020 à 06h25

        487 cas en france, 7morts et on ose parler de pandémie ! C’est de la débilité mentale ou quoi ! Peuple de trouillards, la collaboration l’avait déjà prouvé mais là on atteint des sommets !
        Mondialement, en prenant tous les cas, on atteindrait pas 0.02 % de la population Française.
        Ridicule, minable, pitoyable, bref correspondant au monde moderne, à sa communication et aux esprits asservis et vides de nos concitoyens.
        Cette économie de mensonges va crever de ses mensonges et c’est tant mieux.
        On ne peut continuellement lécher le cul d’un système qui vous rabaisse plus bas que terre et espérer que celui-ci vous sauve.

          +2

        Alerter
        • Allo // 06.03.2020 à 16h46

          Dans de pareil cas la sagesse est d’être alarmiste. Je comprends votre méfiance vis à vis des médias. Le meilleur moyen d’être à la page est d’observer la réaction d’autres pays au intérêt géostratégiques différents des nôtres. La Russie et la Chine prennent des mesures fortes pour endiguer la propagation du virus. Pas la France. 487 cas avérés en France. Combien de non testés ? La France est sans doute le pire exemple dans la gestion de cette crise car justement elle ne veut pas de retombées économiques négatives.

            +3

          Alerter
          • Lamarck // 06.03.2020 à 18h00

            https://www.worldometers.info/coronavirus/covid-19-testing/

            En effet la France fait très peu de tests 13 pour 1 million d’habitants ( 70 par jour ) comparé a l’Italie qui en fait 386 pour 1 million d’habitants ( 2500 par jour )
            Corée 2138 tests par million d’hab.
            Italie 386
            Autriche 235
            Suisse 214
            UK 199
            France 13

            Donc en fait nous n’avons aucune idée de la pénétration réelle du virus dans la population . Les prudents ont bien raison

              +4

            Alerter
    • Anouchka // 06.03.2020 à 05h05

      @ Séraphin et Kiwixar
      Ça ne vous gêne pas le contrôle et le dépistage de la population malade par l’IA, la reconnaissance faciale, la température prise automatiquement ?
      La Chine contient l’épidémie par le confinement, mais surtout par le traçage systématique des malades via algorithmes.
      Est-ce que c’est ça selon vous qui devrait être généralisée au monde pour lutter contre cet épisode grippal?
      Pourquoi la Chine a décidé de mener une guerre totale contre ce virus selon vous ?Pour préserver la vie de ses anciens ou par calcul économique ?

        +2

      Alerter
      • Séraphim // 06.03.2020 à 08h36

        Non, ça ne me gêne pas. Je suis opposé à tout contrôle intempestif, mais il y belle lurette que l’identification, la localisation, le suivi quotidien (pire que celui du KGB que j’ai connu autrefois dans les rues soviétiques) est fait par la « guilde des marchands »: le moindre restaurant en ligne connait mes lectures et en déduit la pizza à me proposer au rabais! L’Intelligence Artificielle n’existe pas, c’est un abus de langage exploité par Dr. Internet ; « Intelligence » en anglais veut dire collecte de données. Le fantasme de la Chine totalitaire et malintentionnée, « indifférente à la vie de son peuple » comme serine Onfray à deux doigts des guerroyeurs de Syrie arc-boutés contre Assad qui voudrait « la mort de son peuple », est le résultat d’une grande ignorance de son histoire et de sa culture.
        Les Chinois « officiels » ont un complexe, c’est vrai; celui de bien faire, d’être efficace. Quand ils envoient un chariot sur la face cachée de la lune, on dit c’est par fierté! Quand ils mettent en quarantaine, c’est pour contrôler. La phase juste avant la torture…! Tout ceci est également absurde. En 2010 l’Académie des Sciences a publié un gros rapport sur la « Chine en 2050 ». Tout y est, l’Espace, la Biologie, la Santé, l’Aéronautique, l’Armée, l’Agriculture, l’Eau, l’Energie etc. Les Chinois veulent avant tout « bien faire », y compris en termes de santé publique et d’espérance de vie. Sur des critères scientifiques avant d’être politiques. Ne pas oublier que le communisme « est » scientiste.

          +4

        Alerter
        • Anouchka // 06.03.2020 à 09h31

          Votre dernière phrase met le doigt sur ce qui, moi, précisément, me gêne dans les méthodes chinoises. Le scientisme. Et la gouvernance par les nombres, qui n’est pas seulement une caractéristique du communisme mais également du capitalisme libéral.
          Les problèmes environnementaux dans lesquelles nous sommes enlisés sont en grande partie une conséquence de cette idéologie scientiste dont la médecine scientifique moderne est la manifestation la plus emblématique.
          Vivre vieux et multi-dépendant dans un monde dévitalisé, où tout est aseptisé, méticuleusement contrôlé, est-ce ça le paradis sur terre?
          J’aimerais bien savoir ce que pensent les taoïstes de la manière de lutter contre ce virus en Chine.

            +2

          Alerter
          • Séraphim // 06.03.2020 à 11h05

            Je ne sais pas ce qu’ils pensent et préconisent sur cette question précise. Mais il est vrai que pour eux il n’y a pas d’agent extérieur (un peu aussi comme pour les stoïciens dans notre antiquité en fait); une hygiène de vie sobre et naturelle devrait éviter toutes les maladies et prolonger la vie…longtemps. D’un autre côté, ils sont comme ils ont été, ultra-minoritaires, la Chine étant peu taoïste, si ce n’est à la marge et pour l’esthétique. Sinon oui, ce scientisme est absurde, ainsi que cette idéologie de guerre médicale, alors que globalement les virus ne sont pas nos « ennemis »

              +1

            Alerter
        • jc // 06.03.2020 à 17h56

          Séraphim: « Ne pas oublier que le communisme¹ « est » scientiste. »

          C’est peut-être là le problème: cf. mon commentaire « philosophique » un peu plus haut dans la file.

          ¹: Je pense que « matérialisme » est ici plus général et approprié que « communisme ». Parmi beaucoup d’autres, le USA (depuis l’origine) sont sur ce point à mettre dans le même sac que la Chine (contemporaine).

            +1

          Alerter
          • tepavac // 06.03.2020 à 19h28

            Disons que l’un est raisonné alors que l’autre est empirique.
            Le premier est issue d’une conviction alors que le second découle par la réalité d’un environnement physique qui a ses propres lois.
            De ce fait nous avons ce sentiment que l’un est une prison et que l’autre est une liberté, pourtant quoique l’on face, les deux mènent à un même type d’organisation sociale.
            Telle la mort que l’on refuse d’accepter, plus par principe que par désir, nous sommes cette créature qui refuse de se soumettre tout en nous rendant prisonnier d’un idéal qui nous fait espérer.
            Nous sommes immatures, voilà le seul constat dont on puisse être certain…

            Au fond, ce virus est peut être une chance pour l’humanité et notre planète….

              +0

            Alerter
      • Séraphim // 06.03.2020 à 09h01

        Il y a sûrement ici ou là dans le corps politique, une arrière pensée, mais arrivée après coup. Entre tirer avantage d’une situation et « comploter » il y a une marge. Le problème du gouvernement; c’est le juste arbitrage, avec un critère: le bénéfice à long terme. Les accidents industriels (mines, chantiers, transports…) ont tué, en Chine en 2019, 29500 personnes. L’arrêt des activités le mois dernier a « économisé » 6000 vies d’accidents de la route (non comptabilisés dans le chiffre ci-dessus), soit deux fois les victimes du Coronavirus. Donc oui bien sûr si on arrête tout on « gagne » des vies. Mais il en coûte aussi. Le 1er ministre japonais en 2011 disait que la bonne centrale nucléaire c’est celle qui était démantelée. Mais c’était pour cacher son écrasante et seule responsabilité dans l’évacuation absurde qui a tué 1232 personnes, soit plus que le tsunami dans la préfecture de Fukushima. Pire, selon une étude très détaillée de l’institut allemand IZA, pas du tout pro-nucléaire, intitulée « Echec du principe de précaution à Fukushima », dans les seuls 4 ans qui ont suivi, le renchérissement du kWh causé par la fermetures des autres centrales nucléaires du pays, a entrainé encore plus de décès, 1280 personnes. https://www.washingtonexaminer.com/policy/energy/shutdown-of-nuclear-after-fukushima-caused-more-deaths-than-the-accident-itself-study
        Après tout c’est cela la politique; les généraux Mangin & Nivelle sacrifient tant de soldats au Chemin des Dames et ailleurs, pour un résultat mauvais. M. Albright ne fait pas d’omelette sans casser des oeufs (irakiens). L’économie aussi est une guerre, et les Chinois sont pris dans ces calculs. Si l’arbitrage peut être mauvais, en tous cas il n’est pas pervers

          +3

        Alerter
  • jean-charles versini // 06.03.2020 à 08h38

    Excuser moi j’ai fais des faute d’orthographe je reprend : Il existe un remède le Chloroquine utiliser contre le paludisme qui pourrait se montrer également efficace contre le Coronavirus , c’est qu’explique Didier Raoult Directeur de l’institut méditerranée Infection a Marseille.

      +0

    Alerter
  • Lamarck // 06.03.2020 à 11h53

    Les chiffres qui sont annoncés n’ont aucune signification car la France fait très peu de tests donc très peu de cas sont identifiés , 70 test par jour en France et 2500 à 3000 en Italie , mais cela n’empêche pas le virus de circuler. simplement si l’on de sait pas , l’on est « rassuré » . On prend moins de précautions et au final l’épidémie est plus grave

    voir https://www.worldometers.info/coronavirus/covid-19-testing/

      +4

    Alerter
  • Alfred // 06.03.2020 à 15h25

    Nous sommes gouvernés par des stars (suite) / nous sommes bien protégés (suite):
    https://twitter.com/i/status/1235821159876161539
    À comparer à :
    https://twitter.com/i/status/1234544300358324225

      +2

    Alerter
  • VERITAS // 06.03.2020 à 18h39

    Coronavirus
    La guerre des jeunes contre les vieux.
    Je m explique . Les jeunes qui sont des porteurs sains, s accrochent aux basques dss vieux pour effectuer une selection naturelle et ne pas avoir a payer leurs retraites
    Attention les vieux , mefiez vous si vous voyez accourir vers vous vos petits enfants avec un sourire en coin et des yeux malicieux.
    Ils n ont d autres buts que vous refiler leurs coronavirus.
    Enfermez vos petits enfants a double tour durantb14 jours

      +3

    Alerter
  • Capo // 07.03.2020 à 16h27

    Le gouvernement français est directement coupable d ‘avoir rapatrié des ressortissants de HUAN sans les avoir mis en quarantaine… D’ en avoir dispersé en Normandie et dans les Bouches du Rhône.. D’avoir laissé 3.000 supporters italiens entrer en France…. Politique criminelle quand on sait  » le principe de précaution édicté par Maastricht pour interdire les desserts fabriqués en famille et emportés à l’école pour fêter un anniversaire faute de traçabilité »
    ..Il y a quelques années… : responsables mais pas coupables.. En 2020 responsables et coupables.

      +1

    Alerter
  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications