Les Crises Les Crises
28.mai.202128.5.2021
Article LesCrises

Covid-19 : L’amélioration se poursuit – par Olivier Berruyer

Merci 28
J'envoie

Nous vous proposons aujourd’hui un article synthétique de la situation.

I. Incidence en France

Voici l’évolution du nombre de nouveaux cas dépistés en France depuis un an :

Comme on le voit, l’épidémie est en net recul, et on peut espérer que cette tendance se poursuive.

On note bien ceci sur ce graphique représentant la croissance du nombre de cas (c’est-à-dire la fonction dérivée du nombre de cas) :

Lecture : quand la courbe bleue est sur fond rouge, l’épidémie est en croissance ; quand elle est sur fond vert, elle est en décroissance. Quand la courbe monte, l’épidémie accélère, quand elle descend, elle décélère.

Nous sommes donc sur une baisse d’environ 20 % par semaine, mais que la fin du confinement devrait diminuer.

Précision : au vu des caractéristiques du virus et de la volonté de lutter contre lui, il n’est pas possible de réaliser une anticipation robuste de l’évolution du nombre de cas à court terme.

Le taux de positivité baisse aussi nettement pour sa part, ce qui est bon signe :

Voici également le taux de reproduction moyen par région, qui montre de nettes disparités entre régions :

Voici l’évolution en graphique pour les départements les plus touchés :

La situation s’est bien améliorée, mais l’embellie a été limitée.

Voici le détail pour l’Île-de-France :

On voit que l’épidémie y a spectaculairement reflué.

II. Hospitalisations en France

La tendance sur les admissions à l’hôpital pour Covid-19 est désormais en forte chute, et s’approche enfin des 500 hospitalisations par jour :

On peut l’observer en traçant la croissance des nouvelles hospitalisations, qui sont donc enfin sur un fort rythme descendant :

Cela donne ceci sur le nombre total de personnes hospitalisées :

Après plus de 7 mois de plateau, nous sommes en train de repasser sous les 20 000 personnes hospitalisées pour Covid-19 .

Les entrées en réanimation diminuent également :

Et voici pour l’évolution :

Ce qui donne ceci pour le nombre total de personnes en réanimation :

Avec moins de 4 000 personnes en réanimation, l’épidémie fléchit enfin, mais un tel niveau déstabilise toujours ces services.

III. Décès en France

Voici enfin la situation au niveau des décès par Covid-19 en France :

Les effets de la vaccination se font fortement sentir, et on se dirige vers les 100 morts par jour – dont pratiquement plus aucun en Ehpad.

Nous avançons cependant toujours vers les 110 000 morts officiels :

Ceci confirme bien le potentiel de mortalité du Coronavirus que nous évoquions dès le début de l’épidémie : 200 000 à 300 000 morts, vu qu’en mai, environ 20 % de la population aura été touchée, et que des exemples brésiliens ou italiens ont montré qu’il pouvait monter à 50 ou 60 % de personnes contaminées.

IV. Conclusion pour la France

Pour une fois, nous serons brefs : croisons les doigts pour que la tendance se poursuive – on sait qu’à 5 000 cas par jour, l’épidémie redevient gérable.

V. Incidence en Europe

Voici la situation chez nos voisins européens :

L’épidémie régresse partout, et se dirige également vers des niveaux permettant d’espérer y mener une stratégie Zéro-Covid (une telle stratégie viserait à ramener l’épidémie à moins 2 000 cas par jour en France – et non pas 0…). Le cas anglais, en avance sur la vaccination, semble indiquer notre proche avenir.

Voici d’ailleurs une carte plus précise de la situation régionale en Europe. :

Pratiquement aucune région n’est épargnée par la Covid…

Grâce à la vaccination, la situation s’améliore partout au niveau des décès :

Espérons que la tendance se poursuivra.

VI. Incidence dans les pays les plus touchés

Voici enfin la situation dans les pays actuellement les plus touchés :

Le nouveau variant indien a fait, et fait encore, des ravages en Inde, qui connait plus de 300 000 contaminations par jour – et probablement bien plus en réalité.

Voici pour les décès :

On voit que le nombre de décès reste à des niveaux dramatiques et stagnants dans les pays les plus touchés, avec 500 à 4 000 morts par jour. La situation est notamment dramatique au Brésil, mais aussi en Inde, où les décès Covid semblent très largement sous-estimés.

VII. Situation mondiale

Voici pour commencer la carte mondiale de l’épidémie :

Voici pour le nombre de cas par continent :

On constate que l’épidémie est à la baisse presque partout.

On a ceci en cumulant les zones pour arriver à la situation mondiale :

La pandémie a enfin cessé de croitre – espérons pour son maximum historique ! – et retourne vers les 700 000 contaminations par jour.


Voici la situation au niveau des décès :

On constate à quel point l’Occident a été durement frappé depuis 1 an, et l’Inde depuis 2 mois.

La situation « s’améliore » de nouveau avec 12 000 décès par jour.

VIII. La vaccination

Voici un point sur la vaccination en France, qui change enfin de braquet, se rapprochant de 3 millions de vaccinations par semaine :

Cela a permis d’injecter la première dose à 22 millions de Français.

Seulement 10 millions de personnes sont totalement protégées au bout de 5 mois de campagne vaccinale. C’est faible comparé à d’autres pays.

Voici la situation au niveau national pour toutes les classes d’âge :

Nous avons clairement dépassé le niveau nécessaire pour changer la donne de l’épidémie...

Voici les prévisions des livraisons de doses de vaccin :

Et les prévisions :

Voici la répartition des injections quotidiennes dans le monde, qui atteignent environ 190 millions par semaine :

En cumulant, on constate que près de deux milliards de personnes ont désormais été vaccinées :

Voici la situation actuelle, les États-Unis ont été très efficaces avec 380 millions de doses de vaccin injectées :

Enfin, voici la situation en pourcentage de la population vaccinée :

Des nouvelles de « l’Europe puissance »…

Il y a une remarquable performance du Royaume-Uni, mais elle a hélas été obtenue en ayant différé l’injection de la seconde dose, et donc en réduisant l’efficacité du vaccin :

On voit ici tout l’intérêt de disposer de productions locales par des laboratoires nationaux…


Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout ! Nous espérons qu’il vous a intéressé.

Olivier Berruyer

P.S. Vous pouvez nous suivre sur Facebook et Twitter (ici et ) – merci d’avance pour votre soutien !

55 réactions et commentaires

  • Zakfa // 28.05.2021 à 07h59

    On ne peut que se réjouir de voir l’épidémie refluer. Pourvu que ça dure…

    • Malbrough // 28.05.2021 à 09h43

      S’il faut que ça dure ça durera : on peut faire dire aux chiffres et aux statistiques ce que l’on veut .
      Certains affirment que les statistiques sont scientifiques ,incontournables d’autres pensent qu’il n’en est rien .
      Enfin ça dépend dans quel secteur …
      Rapportez vous aux « sondages » électoraux .
      C’est celui qui paie qui donne le résultat .
      D’autant que l’important c’est la collecte des chiffres , savoir ce que l’on met dans les chiffres au départ : maladie , cas , hôpitaux , urgence , famille , déclaration des médecins , etc etc ….
      S’il faut que la pandémie prenne de l’ampleur , les statistiques vous le prouveront .
      S’il faut un retour à la normale parce que les « buts » ont été atteints alors les statistiques vous prouveront que nous sommes à l’abri de tout danger .
      Et pouvons profiter de la vie avec ou sans vaccin .
      Désolé je suis plutôt sceptique et réfractaires aux manipulations en tout genre .
      Bref je n’ai aucune confiance dans ce que racontent les médias .

  • Brigitte // 28.05.2021 à 08h13

    Oui pourvu que ça dure…
    Impossible d’ouvrir l’article sur l’activiste biélorusse. « page introuvable ». censure ?

  • Joe // 28.05.2021 à 09h06

     » Grâce à la vaccination, la situation s’améliore partout au niveau des décès  »

    Plutôt que de constater que la situation s’améliore partout de la même manière, tout comme cela a été le cas il y a exactement un an (sans aucun recours à la vaccination, nulle part)
    Plutôt que de constater que les pays ayant misé toute leur stratégie, en début de crise, sur la vaccination au détriment d’autres mesures prophylactiques (autre que l’aspirine…) ou d’ordre sanitaire basique (fermeture des frontières), ont les pire résultats, au monde, dans cette gestion de crise Covid.

     » Grâce à la vaccination, la situation s’améliore partout au niveau des décès « 

    • Maximytch // 28.05.2021 à 09h25

      Oui il y a quelques semaines on nous annonçait ici même une reprise en cas de déconfinement. Les courbes c’est joli mais ca ne dit rien des causes de la dynamique du virus.
      Ce qui est sur c’est que la France se paie le luxe d’avoir un nombre de mort important, une économie ruinée, une dette toujours plus importante, un système de santé laissé à l’abandon malgré l’évidente nécessité d’y mettre des moyens et une dérive autoritaire des pouvoirs. Le tout en donnant des leçons de bonnes conduite à tous les gueux.

    • David D // 28.05.2021 à 10h17

      Il est vrai que les coïncidences empêchent les analyses fermes. L’épidémie diminue de la même façon au même moment de l’année en 2020 et en 2021 sur les territoires européens, avec une différence aussi puisqu’en 2020 il y a eu le seul vrai confinement, alors qu’ici il y a eu un truc qu’on a appelé confinement, mais qui n’en était pas un, et une stratégie vaccinale.
      Il reste aussi l’énigme de tous les pays du monde, notamment en Afrique, où l’épidémie n’a pas fait de ravages, des pays qui n’ayant pas confiné sont disputés dans le débat entre ceux qui pensent que c’est une preuve contre le confinement et ceux qui pensent que moyennant telles et telles explications il y a eu plus de ravages qu’on ne le croit.
      Quant au vaccin, on dirait que c’est anodin d’en prendre un. En octobre 19, aucun vaccin pour les covid antérieures, un mois après l’épidémie amenée en occident, dix vaccins. Un seul marche, le Pfizer / Moderna d’après ce qu’ils nous disent. Il y a un léger sentiment de roulette russe que ça m’inspire. On a eu de la chance, ok d’accord.

      • Charly // 28.05.2021 à 12h18

        Une énigme, les pays africains ?

        Regardez leur pyramide des âges, celle des pays occidentaux, et la cible préférée du virus.

        Quelle énigme ?

      • Onfrey-Milleux de Seterre // 29.05.2021 à 06h56

        Grosses différences entre 2021 et 2020:

        – la vaccination
        – disponibilité et obligation de port de masques
        – disponibilité et utilisation de lavage et désinfection des mains
        – prise en compte (ultra tardive) du caractère aéroporté de la transmission et consignes d’aération des pièces, et de capacités réduite des lieux collectifs
        – mesures prophylactiques en tous genre et nombreuses qui font que l’on est encore partiellement confinés.

        Pour ceux qui ont une poutre dans l’œil.

    • Rémi // 31.05.2021 à 12h46

      Ce que j’aurais aimé voir c’est lka corrélation COVID températures.
      La se trouve á mon avis la clé des évolutions de la courbe ce qui veux dire que si le vaccin n’est pas efficace c’est rebelote en Octobre.

      • Bamboo // 01.06.2021 à 18h32

        Plus que la corrélation COVID température la corrélation COVID taux d’humidité est plus importante.

        https://www.santelog.com/actualites/covid-19-le-virus-prefere-les-faibles-taux-dhumidite

        « L’humidité de l’air influence la propagation des coronavirus […], à l’intérieur, de 3 manières différentes :

        le comportement des micro-organismes dans les gouttelettes de virus,
        la survie ou l’inactivation du virus sur les surfaces,
        le rôle de la sécheresse/humidité de l’air intérieur dans la transmission aérienne du virus  »

        L’humidité « nettoie » plus rapidement les virus de l’atmosphère.

    • rivalta // 01.06.2021 à 18h14

      parfaitement vrai
      ex le Chili vaccination 50% (41% 2 doese) et l’epidemie est quand même repartie
      summum de desinformation le decodex du monde d’hier
       » remonté avec un pic au 13 avril car deconfinement trop rapide » sauf que baisse jusqu’à fin avril puis de nouveau hausse tout le mois de mai !

      • Havoc // 02.06.2021 à 09h38

        Pas un très bon exemple parce que 40% de la population complètement vaccinée, ce n’est pas énorme. En outre, si l’on tient absolument à ce que le mois d’octobre dans l’hémisphère Nord représente une borne délicate, il faut expliquer pourquoi le Chili comme les autres pays de l’hémisphère Sud ont connu une telle vague épidémique en plein été et aussi, pourquoi la vague a pris son élan en France à l’été 2020 pour connaitre un pic en octobre, puis en novembre. Apparemment, l’été n’a pas empêché l’épidémie de reprendre. Les saisons ont et auront probablement leur importance, mais pour le moment, il semble exagéré de leur prêter une influence trop grande.

  • Marire // 28.05.2021 à 09h58

    L’amélioration se poursuit, exactement comme en 2020 à la même époque.
    Olivier, pouvez-vous nous présenter un graphique, en abcisse la durée journalière d’ensoleillement, en ordonnée, les cas de covid ou le nombre de décès par covid, ceci depuis mars 2020? Merci

    • bogdan // 28.05.2021 à 20h24

      l amélioration se produit à peu près au même moment (que 2020) parce que les pics suivis des confinements ont eu lieu à peu près au même moment.
      Pas très compliqué à comprendre. Pas besoin de complot ou de manipulation de données.

  • JP // 28.05.2021 à 10h41

    Ce virus suit LOGIQUEMENT l’évolution saisonnière comme celle des épidémies précédentes connues (1870, 89) à virus probablement voisins. Si les vaccins expérimentaux actuels participent à une évolution favorable , tant mieux pour tout le monde. Attendons l’année prochaine pour commencer à comprendre en espérant que l’épidémie sera terminé avec éventuellement quelques poussées saisonnières ensuite. Les analyses à court terme pour ces épidémies évoluant sur plus d’une année n’ont qu’un intérêt scientifique limité. L’Homme n’est qu’impatience. La Nature, elle, prend son temps

    • Sylvain // 28.05.2021 à 19h56

      Dans ce cas pourquoi les décès en Afrique du Sud (hémisphère sud) et aux USA (hémisphère nord) ont eu tous les deux un pic en début 2021 ?

      • Havoc // 02.06.2021 à 09h45

        Et au Brésil, le plus fort de l’épidémie court de février à mai, qui sont des mois d’été et d’automne. Un virus saisonnier a plus souvent tendance à s’exprimer au cœur de l’hiver. L’épidémie de variole de 1870 a aussi eu lieu à la fin de l’été.

  • Dagobert // 28.05.2021 à 11h52

    Et la Russie , où est-elle comptée ? en Europe (ce qui serait la réalité géographique et culturelle) , ou en Asie , et encore , au delà de l’Oural . A moins que ds l’esprit d’OB , la Russie n’existe pas …:-(

  • olka // 28.05.2021 à 12h06

    Quand je vois les commentaires sur le fait que la baisse de l’épidémie et France serait liée à la saisonnalité (sous entendu la vaccination ne sert à rien) vu la comparaison entre 2020 et 2021 alors comment expliquer le cas de l’Angleterre et des US dont les courbes de contaminations ont commencées à baisser dès le début Février en donc en plein hiver pour atteindre des niveau quasiment nul quand les autres pays Européens n’étaient même pas au pic d’épidémie ? Donc non justement la comparaison du nombre de cas entre pays Européens montre des dynamiques très différentes alors qu’elles ont des climats proches
    Donc évidemment qu’il y a un effet saisonnier mais il est très loin d’expliquer les évolutions récentes !!

    • Malbrough // 28.05.2021 à 12h24

      Evidemment que ce n’est pas la seule explication : là où il y a de fortes concentrations humaines un niveau de vie et d’hygiène très bas il ya plus de dégâts .
      Si vous roulez un patin à un partenaire grippé vous avez toute chance d’attraper la grippe …
      Mais tout le monde n’est pas idiot et n’attend pas les avis de l’académie de médecine , pour se protéger .

    • Joe // 28.05.2021 à 13h01

      Tout à fait exact.
      A relativiser néanmoins au regard des statistiques que l’on retrouve sur covidtracker.
      On constate bien une forte baisse de la contamination, février/mars, pour l’Angleterre et Israël, ce que l’on peut corréler aux effets de la vaccination.
      Pour les Etats-Unis, le constat est moins évident, ce qui peut s’expliquer par la différence de politique vaccinale entre Etats.
      Par contre comment expliquer le cas du Portugal qui poursuit une forte baisse de la contamination sur le même modèle que l’Angleterre et Israël mais qui présente une couverture vaccinale qui s’apparente à celle de la France ???
      Et quid de la Suède (avec une couverture vaccinale analogue à la France) ? Pays n°1 en terme de cas de contaminations, mais dont la mortalité covid reste inférieure à celle de la France ???

      • H.Guéguen // 28.05.2021 à 15h49

        Sur le long terme – et même peut-être sur le moyen terme -, il sera instructif de comparer Suède (où le nombre de un million de positifs connus est en train de grossir) et Nouvelle-Zélande (qui ne les supporte pas, et qui n’a connu au grand maximum que 2,7 k cas connus au total).

      • olka // 28.05.2021 à 17h44

        pour le Portugal c’est simple. Ils ont appliqué un confinement strict contrairement à nous !! Donc là c’est logique que la contaminations ce soient arrêtées même avec une faible vaccination. Pour la Suède en effet le ratio mortalité/contaminé est beaucoup plus faible que nous et je ne sais pas l’expliquer, la proportion de personnes âgées est la mème que nous ….

        • Onfrey-Milleux de Seterre // 29.05.2021 à 07h01

          Le système de santé peut être ?
          Peut-être n’ont-ils pas méthodiquement ruiné le leur m, peut-être que leurs capacités n’ont pas été saturées contrairement à la France.

    • JP // 28.05.2021 à 15h02

      L’évolution d’un phénomène biologique naturel est multifactorielle. Constater que l’évolution biologique naturelle connue des épidémies (virales) suit un cours banale et logique, ne sous entend pas qu’une vaccination ne sert à rien, sinon pourquoi vacciner?
      Il ne faut pas mélanger les réalités biologiques connues et vérifiées et les interprétations manipulatrices politiques actuelles dont les médias bombardent tout le Petit Peuple par définition Inculte, décérébré avec une mémoire ultra minuscule (heureusement qu’il y a une élite pour la faire marcher au pas). Rappelez vous qu’au tout début on lui a expliqué que les masques ne servaient à rien, et alors l’Académie de Médecine n’a rien trouvé à redire, puis on lui a expliqué que les mathématiques de haute volée affirmaient que 60% était le chiffre miracle de l’immunité collective à atteindre alors que maintenant, la même académie de médecine réclame la vaccination obligatoire de tous pour atteindre 90% d’immunité collective tout juste suffisante (pour enfin pouvoir aller suivre un match de foot ou fumer du H dans une discothèque?)

      • JBB // 28.05.2021 à 23h14

        Le taux nécessaire pour atteindre l’immunité collective dépend à la fois de l’efficacité des vaccins et de la contagiosité du virus ( laquelle a augmentée avec le variant anglais et maintenant indien).

  • Ivan // 28.05.2021 à 12h22

    Est-ce aux Crises qu’est destinée la pique de Décoder l’info qui critique les statisticiens qui ne remettent pas la mortalité en perspective par rapport à la pyramide des âges en la standardisant ?

    Ce serait faire œuvre utile pour contrer les discours complotistes qu’Olivier Berruyer décortique et débunque chacun des arguments de sa dernière vidéo intitulée « pourquoi y a-t-il si peu de morts ».

    • Dieselito // 28.05.2021 à 12h57

      Il est vrai que Décoder l’éco a réalisé l’inverse. Le Monde, grand pourfendeur, s’est chargé, selon Décoder L’éco, de débunké leur présentation….

      • Sirius 666 // 31.05.2021 à 19h05

        Le ‘débunkage’ par la version française de La Pravda est lisible sur le site du quotidien de référence et la réponse de Pierre Chaillot sur le site Agoravox. La controverse est nécessaire à toute recherche de vérité.

    • Sirius 666 // 30.05.2021 à 00h47

      Il s’agit de ‘décoder l’éco’ du statisticien Pierre Chaillot, et pas ‘l’info’.

  • JB // 28.05.2021 à 12h47

    100 millions de doses de vaccins injectées en Chine par semaine ? C’est impressionant… Sait-on quel(s) vaccin(s) est injecté dans ce pays, puisque l’on sait qu’ils n’ont pas tous la même efficacité ?

    • Ribouldingue // 28.05.2021 à 14h32

      Ce sont en tous cas divers vaccins chinois, il y en a 4 qui ont l’accord des autorités à priori, je n’en connais que deux ceux de Sinopharm et Sinovac (Coronavac). Mais ils ont surtout l’avantage de ne pas avoir à tout faire dans la précipitation puisqu’ils ne laissent pas circuler le virus quasi librement comme en France.

      • JB // 28.05.2021 à 15h40

        merci pour la réponse. Je ne sais pas si la précipation a à voir avec leur efficacité à vacciner, mais je suis d’accord que laisser le virus circuler en France est un jeu dangereux car il favorise l’émergence de potentiels variants insensibles aux vaccins. Pour l’instant il faut admettre que dans ce jeu de roulette russe on s’en sort pas trop mal.

      • Brian64 // 29.05.2021 à 08h54

        Oui vous avez raison la vaccination n’est pas faite dans la précipitation en Chine parce que le virus ne circule pas en Chine !
        Le passeport sanitaire est entré en vigueur fin février ou début mars 2020. Meilleur traçage des cas contacts.

  • medecin // 28.05.2021 à 13h19

    C’est l’evolution naturelle d’une epidemie.
    Les vaccins et le confinement n’ont rien a voir dans cette evolution. Ce genre de courbe est reproductible dans chaque epidemie virale partout dans le monde.
    C’est comme ca. C’est la science.
    Je rappelle que c’est toujours comme ca, bien que les francais n’ont droit a aucun traitement .

    • Ribouldingue // 28.05.2021 à 14h37

      Le fait que l’évolution d’une épidémie ait la même forme n’implique pas qu’elle ait la même ampleur. Les confinements et les vaccination jouent justement sur cette amplitude. On pourra voir quelle est l’efficacité des vaccins si l’épidémie est saisonnière mais on voit quand même bien les différences flagrantes de mortalité selon les différentes politiques prisent à travers le monde.

    • VVR // 31.05.2021 à 09h22

      Il ont droit a un traitement, le même pour pratiquement toutes les maladies virales: aider le corps a supporter les symptômes (ce qui est en soi un traitement assez lourd, avec pas mal de complication probables) et attendre que le corps puisse faire la peau au virus tout seul. Les antiviraux ce n’est vraiment pas courant, et régulièrement ça marche plus dés qu’on sort du labo.

  • Ribouldingue // 28.05.2021 à 15h20

    Pas de données sur les variants cette semaine?

  • Incognitototo // 28.05.2021 à 16h34

    Très clairement, si les vaccins nous sortent (plus ou moins) de cette crise dans quelques mois, ça ne sera pas grâce aux actions de ce gouvernement et/ou de nos élus locaux.

    Il est malheureusement à parier qu’une majorité de personnes oubliera que ce gouvernement :
    – nous a fait appliquer pendant plus de 7 mois (!!!) des restrictions de libertés stupides, incohérentes et inefficaces ; sans jamais réussir à mettre en place une politique du tester-tracer-isoler au moins à la hauteur de ce qu’une majorité d’autres pays ont réussi ;
    – a été incapable de mettre en place une politique différenciée en fonction des risques ;
    – s’est satisfait d’un bilan à plus 110 000 morts (sans même comptabiliser les « dommages collatéraux » et ce n’est pas fini) ; et se fout des conséquences (financières, économiques, sociales et humaines) de tous ceux qui garderont des séquelles de cette maladie ;
    – a préféré mettre des gens au chômage plutôt que de les mobiliser dans un vrai plan de lutte ;
    – a continué à massacrer des droits fondamentaux dans l’indifférence quasi générale ; et le réveil va être douloureux quand on en subira toutes les conséquences…
    Bref, ce gouvernement se présentera en « vainqueur » et il y en aura pour applaudir, notamment tous les chiens de garde qui ont mis les « bouchées doubles », au point pour certains-es de risquer un cancer de la langue en plus de celui qu’ils ont déjà au cerveau…

    Pire que tout, tous ceux qui pensaient que nos politiques tireraient les conséquences de cette crise et que les citoyens arrêteraient de se comporter comme des moutons, seront bien obligés de constater que tout va continuer comme avant, avec toujours plus de la même chose… Désespérant…

    • bogdan // 28.05.2021 à 20h31

      je vous exactement l’inverse:
      Ce gouvernement a pris les mesures qu’il fallait pour limiter l’évolution et les dégâts (confinements, restrictions des rencontres pour limiter la transmission du virus, …)
      il a lancé un plan de vaccination pour les plus vulnérables qui fait qu’il n’y a plus de mort en Ehpad aujourd’hui
      Il a soutenu les entreprises en difficulté en injectant des milliards d’€.
      Etc…

      Tout est une question de point de vue. Quand on est tout sauf neutre.

      • Incognitototo // 28.05.2021 à 22h36

        Ce n’est pas une question de point de vue, juste des faits rien que des faits !
        Sur 203 pays (ou territoires autonomes) recensés, la France se classe:
        – 195e (!!!) pour le nombre de malades pour 100 000 habitants,
        – 178e (!!!) pour le nombre de morts pour 100 000 habitants.

        Bien sûr, on pourra toujours chipoter sur le fait que certains pays ne produisent pas leurs bons chiffres, mais même si au bénéfice du doute, on déclassait une vingtaine de pays, le bilan de ce gouvernement (qui se prétend encore 6e puissance mondiale) n’en resterait pas moins désastreux – à tous points de vue, y compris économiques – comparativement à de nombreux autres pays qui ne sont pas tous des dictatures ou des îles.

        Bref, c’est votre problème si vous êtes un inconditionnel de Macron, mais nier les faits, outre que c’est d’une malhonnêteté sans nom, est une grave maladie.

        • MR // 28.05.2021 à 23h01

          Nous ne sommes pas toujours d’accord, loin s’en faut, mais en ce qui concerne vos deux derniers messages, je vous rejoins à 100%. Et vous avez la verve qui sans doute me manque.
          Quant à bogdan, je sais pas encore s’il s’agit s’un troll ou d’un salarié du gouvernement français…

      • JP // 29.05.2021 à 11h49

        Il y a aussi la réalité incontestable de terrain: Les morts Covid des EHPADs, milieu a accès contrôlé, n’auraient pas du être aussi importants si les règles sanitaires de simple bon sens avaient été rigoureusement imposées dès le début par l’Administration, les contaminations désastreuses ne pouvant qu’avoir été introduites par les gens venant de l’extérieur (soignants et visiteurs ). Un directeur d’EHPAD courageux et doté d’un simple bon sens a montré l’exemple très tôt en s’enfermant avec ses administrés et il n’a eu aucune contamination. Il est étonnant qu’il y ait pour l’instant aussi peu de réaction juridique de la part des familles.

        • H.Guéguen // 29.05.2021 à 12h31

          JP : « rigoureusement imposées dès le début par l’Administration »

          C’est bien parce que cette Administration prétendait savoir gérer les situations les plus diverses que si peu d’EHPAD ont osé se prendre en mains. Et pas seulement les EHPAD !

          Le pouvoir sait. Parce qu’il sait, il est au pouvoir. Parce qu’il est au pouvoir, il sait. Et parce qu’il sait…

          Le libéralisme autoritaire a frappé – et continue de frapper – aussi durement que le virus, au cours de cette pandemiosis.

  • clauzip12 // 28.05.2021 à 23h13

    La séparation des Gates (Mélinda et Bill me semble t il)annoncée et non vérifiée a t elle une incidence sur la politique de vaccination au niveau mondial?
    Ils avaient apporté des sommes considérables à l’OMS et développé des affaires relatives à la santé non moins importantes.

  • Nerouief // 29.05.2021 à 06h29

    Merci Olivier pour toutes ces données souvent difficiles à rassembler.

  • Fabrice // 30.05.2021 à 00h07

    pour rappel moins de 18% de français ayant un vaccination complète ne saurait justifier ce recul et ces cris de victoire, quand je lis sur ce site qu’il faut encore 23% pour atteindre une couverture de 60% non désolé pour dire cela il faut une vaccination complète mais bon à savoir pour ceux qui veulent s’user les yeux et le moral :

    https://covidtracker.fr/vaccintracker/

  • Traroth // 30.05.2021 à 18h37

    Non, d’après la courbe des décès quotidiens dans le monde dus au Covid-19, le nombre de décès en Asie est clairement en augmentation, et pas qu’un peu !

  • SanKuKaï // 31.05.2021 à 21h36

    Quand on regarde les courbes, la France semble être au même niveau que l’année dernière à fin mai. À la différence qu’il y une centaine de morts de plus par jours et des millions de vaccinés. Belle gestion.

    • Havoc // 01.06.2021 à 21h47

      A la différence surtout, qu’on sortait de deux mois d’enfermement général et que tous les services publics ou presque avaient été fermés.

  • Mat // 01.06.2021 à 15h58

    Bonjour une petite coquille s’est glissée dans la figure du taux de reproduction. Vous avez l’air d’annoncer les taux pour Septembre !! À moins que la date soit au format britannique… En tout cas merci pour cette synthèse.

  • Ellwyng // 04.06.2021 à 12h41

    Que l’épidémie baisse est indéniable, que ce soit du aux vaccins est plus problématique. En effet cette courbe est à peu de chose près ce que l’on avait en 2020 avant les vaccins, ce qui semble plus montrer que le virus diminue de lui même dès le printemps pour revenir en automne. On sera fixé sur ce point dans quelques mois.

    En ce qui concerne les vaccins on ne dit pas le nombre de morts vaccinés ni les effets secondaires provoquant des morts qui ne sont d’une par pas liées au virus et d’autre part négligées car comme chacun le sait il faut établir la relation de cause, le vaccin, à effet, le décès, ce qui est long et compliqué, voir le temps qu’il a fallu pour le tristement célèbre Médiator.
    [modéré]

  • Afficher tous les commentaires

Les commentaires sont fermés.

Et recevez nos publications